[Guerre] Campagne d'Espagne. [Annulée]

Aller en bas

[Guerre] Campagne d'Espagne. [Annulée]

Message par Gosseau le Dim 8 Juil 2012 - 21:01

:globe: Second Empire Français :globe:

Cassus Belli : Réduire

Forces française : 279 000 soldats
Forces espagnol : 144 000 + 46 800 soldats

Front Européen

Le Maréchal Patrice de Mac Mahon regardais silencieusement les Pyrénées, cette chaine de montagne qui séparé la France à l’Espagne semblais si longue et haute … Mais il était temps de lancer l’attaque.Le 17 Octobre 1860 à environ 19h, les troupes françaises dirigées par le Maréchal Patrice de Mac Mahon accompagné par le général Félix Charles Douay, le VI Corps pénétra « en premier » dans les montagnes, à l’approche de Saint-Sébastien, le VI commence à faire face à sa première résistance ennemi, et marque le début de la Campagne d’Espagne, les troupes Espagnol était en infériorité numérique, mais ce terré dans les bâtiments de la ville, le VI Corps à du encerclé la ville et fouillé un grand nombre d’habitations ou les troupes espagnols se caché, les troupes espagnols finissent par être défait et se termine en victoire stratégique française, mais on peut considérer que les espagnol ont reporté une victoire tactique, puisque les français ont eu légèrement plus de pertes que les espagnols…


Le VI Corps à également dû faire face à une légère résistance dans la ville de Pampelune, cause cette fois ci les pertes que de 51 français et de 72 espagnols, dont 2 fait prisonniers par les forces française.
Le IX Corps dirigé par le général Félix Charles Douay fessait quant à lui marche sur la ville de Fugueras, la résistance ennemis était forte, mais encore une fois, les espagnols ont était vaincu, ils semblaient en effet être à court de munitions, le ravitaillement des troupes
espagnols semblais faible et mal organisé par une raison encore inconnu. Par les forces françaises.



Après ces éclatante victoire française, les troupes française décidèrent de continuer leurs avancé au sein du territoire espagnol, l’objectif était d’atteindre Madrid pour le VI Corps et Barcelone puis Tarragone pour le IX Corps.

Carte
Spoiler:
Zone entouré en bleu : Zone sous contrôle français.
Flèches en bleu/traits en bleu : Futur ou actuel mouvement de troupes français.

Front Africain

Sur le front africain, Napoléon III Empereur des Français avais décidé personnellement de confié le commandement des troupes au jeune maréchal Adolphe Niel, il était accompagné avec un second maréchal de France, François Achille Bazaine, qui a servis durant la pacification de l’Algérie, il connaît le terrain nord-africain, et Napoléon III espère qu’il se montrera digne de son titre de maréchal de France. Le même jour, le 17 Octobre 1860, mais cette fois ci à 19h55, le maréchal Adolphe Niel avec sous son commandement la 1ère brigade de la Légion étrangère, lance l’attaque sur la grande ville de Oujda, dès la violation de la frontière, les troupes de la Légion font face à une immense armée qui compte à peine 1000 hommes de plus que la Légion étrangère, soit 40 000 hommes. La première véritable et grande bataille de la Campagne d’Espagne débuta, les soldats de la Légion ont réussie à tirer plusieurs salves de tir avant celle des marocains, à cause de leurs fusils assez vétuste ils possédaient une portée plus courte que les fusils moderne français, toute fois certain réussirent à tirer d’aussi loin que les français les hussard ainsi que les cuirassiers pendant ce temps lancais la charge sur les flancs marocains, les pertes marocaines devient désastreuse et perdent dès les premières heures de la bataille un nombre impressionnant de troupes, les marocains sont en déroute et décide de fuir, mais la Légion ne laissera aucun lâche en vie, et dès lors les dragons jusqu’à la rester en arrière de l’infanterie lança une charge spectaculaire, les dragons firent un véritable massacre et tua quasiment tous les fuyards.



Cette éclatante victoire française restera gravé dans les mémoires des générations future… à déclarer le Maréchal Adolphe Niel après la fin de la bataille.

Pendant ce temps, le maréchal de France, François Achille Bazaine lança l’attaque par le sud avec sous son commandement le IV Corps et les Troupes d’Afrique, contrairement à Adolphe Niel, la résistance au sud était extrêmement faible, une seul brigade d’irrégulier à était rencontré par les troupes de François Achille, la victoire française était certaines, et les troupes marocaines furent abattu depuis les grande dune de sable, les français finirent même par charger à la baïonnette les troupes marocaines, au prix de quelques blessés.



Carte
Spoiler:

Zone entouré en bleu : Zone sous contrôle français.
Flèches en bleu/traits en bleu : Futur ou actuel mouvement de troupes français.

Napoléon III appelle le Royaume d’Italie ainsi que le Royaume de Belgique, à rentrer en guerre contre l’Espagne, au côté de la France.



Dernière édition par Nuteylla le Lun 9 Juil 2012 - 13:41, édité 4 fois
avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3848
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Campagne d'Espagne. [Annulée]

Message par Hesdine le Dim 8 Juil 2012 - 21:07

Je comprend rien à ta carte de l'Espagne go en faire une plus clair.
Et utilise une carte plus détaillée je te prie , comme celle-ci => http://gemopa.free.fr/AdressesClubs/europe/Images/espagne.gif

Pour le Maroc pareil , une carte plus détaillée genre sa : http://www.blog.saeeed.com/wp-content/uploads/2009/09/carte-maroc.jpg

Merci.

Hesdine
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1483
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Campagne d'Espagne. [Annulée]

Message par PonchMan le Dim 8 Juil 2012 - 21:53

:globe: Royaume de Belgique :globe:

Nous avons une dette envers la France, nous leur devons en grande partie notre indépendance et c'est pour cela que nous sommes honorés de pouvoir leur rendre la pareille aujourd'hui en déclarant aujourd'hui la guerre à l'Espagne!. C'est ainsi que Léopold 1er, notre bon Roi, s'est adressé à la Nation.
C'est ainsi que 24 000 de nos valeureux soldats accompagnés de 6 000 cavaliers sous les ordres du Général Narcisse Auguste Ablaÿ de Perceval qui ont pris la direction des Pyrénées, ils iront à proximité d'Andorre. Là, le Général Narcisse et ses hommes se mettront à la disposition du Maréchal Mac-Mahon afin d'aider nos alliés.
Spoiler:
avatar
PonchMan
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2554
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Campagne d'Espagne. [Annulée]

Message par PonchMan le Lun 9 Juil 2012 - 14:00

:globe: Royaume de Belgique :globe:

Lettre à Napoléon III:
Je suis désolé chers alliés mais pour divers raisons et notamment économiques nous devons retirer toutes nos troupes et les faire revenir au pays. Nous sommes vraiment désolés...

Cordialement, Léopold 1er, Roi de Belgique.
avatar
PonchMan
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2554
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Campagne d'Espagne. [Annulée]

Message par Hesdine le Lun 9 Juil 2012 - 19:36

:globe: Royaume d'Espagne :globe:

Spoiler:

Suite au prêt espagnol à la banque d’Angleterre le ravitaillement espagnol est désormais à sont cours normal et l'effort de guerre est à sont maximum.

Sur les 99.000 mobilisables par l'armée espagnole , 15.000 hommes sont mobilisés.

19 Octobre , Saragosse.

Dans la salle principale d'une forteresse espagnole , une série de généraux espagnols étaient assis devant une table ou se trouvaient plusieurs cartes du pays et principalement du nord espagnol , étaient présent José López Domínguez c'est un général expérimenté , guerre de Crimée , guerre d’Autriche , guerre au Maroc et fin connaisseur de l'artillerie , le Général Fernando Fernández de Córdova n'ayant que l'expérience de la première guerre carliste il connait bien la région de catalogne ainsi Ramón Cabrera lui aussi un général carliste qui avait de l’expérience pour les batailles et les sièges menés sur le territoire espagnol il sera d'une grande aide pour reconquérir les place forte prises par les français , Joan Prim lui aussi un vétéran des guerres carlistes.


"Les chiens de français nous attaques par le nord , j'ai reçu une lettre du roi Amédée 1er il nous ordonnes de renvoyer les français dans les Pyrénées" dit le général Joan Prim en abordant une mine légèrement décomposé.

"Et bien que vous arrive t-il Joan ? Dois-je vous rappeler que ces abrutit de français n'ont envoyés que des régiments de fantassins ? Voyons messieurs , le seul avantage des français est la surprise qu'ils ont désormais perdus , nos troupes sont plus nombreuses que les troupes française et nous avons de l'artillerie et de la cavalerie alors qu'eux n'ont que des fantassins , du calme messieurs." Dit d'un ton très sûr de lien le général José López Domínguez.

" Bien sûr , notre cavalerie briseras leurs lignes pendant que leurs troupes seras pilonné par notre artillerie et le reste des français sera massacré par nos fantassins , Les français si ils auraient préparés deux groupes solides de soldats auraient pu nous empêcher de les arrêter cependant , Sept groupes uniquement composés de fantassins ne seront pas difficile à arrêter de plus nos troupes " répondit calmement le général Fernando Fernández de Córdova.

"Très bien , nous avons utiliserons une stratégie au cas par cas qui sera basée sur cela. Dans la lettre le Roi m'informe également de plusieurs choses dont je n'étais pas tenu de vous prévenir mais je vais quand même le faire , nos troupes dans les caraïbes vont conquérir les Antilles française pour que cette guerre soit impopulaire en France.
Bon et bien les ordres peuvent être donnés , en espérant que les français ne soient pas à cour de drapeaux blancs , je vous souhaite une bonne journée !
" dit le général Joan Prim avant de partir de la salle de commandement.


Bataille près de Bilbao et Vitoria :

Forces françaises : 9000 fantassins.
Forces espagnoles : 9000 fantassin , 3000 cavaliers , 15 canons.

Spoiler:

Les troupes françaises étaient en marche sur la route principale , 15 canons protégé par un bataillon de fantassin fort de 3000 hommes étaient place à l'est des forces française pour pilonner celle-ci et pour les forces à attaquer.
Pendant ce temps deux bataillons de fantassins qui étaient caché derrière des montagnes se mettent en marches pour protéger les canons et le bataillon de fantassin une fois que ceux-ci seront face à face avec les forces françaises , pour les prendre et un bataillon de cavalerie devait prendre par derrière les force françaises pour que celle-ci soient misent en déroute..

Les forces françaises étaient donc en marche quand l'artillerie se mirent à les pilonner , tout de suite les deux premiers bataillons français , suivis par la dernier bataillon qui lui couvrait les arrière de la formation française se mirent en marche dans la direction des canons espagnols.

Les français étaient bientôt à porté de tire des espagnols que le second bataillon espagnol venu de sud était presque positionné à coté du bataillon espagnol chargé de protéger les canon , le dernier bataillon français allait donc se mettre lui aussi en position de tire , cependant la cavalerie arrivée trop en avance suite à une légère erreur de coordination , le dernier bataillon français se retourna donc pour faire face à la cavalerie , cependant celle-ci réussis à charger les français de flanc et la cavalerie brisas la lignes du dernier bataillon français. ,pendant que les deux autres tiraient sur les bataillons espagnols.

Le dernier bataillons espagnol arrivas et cela sonnas la fin des français , en effet l'artillerie et la cavalerie avaient fait trop de dommage aux soldats français qui se retrouvait maintenant en terme de fantassin en infériorité face aux espagnols , les français battirent donc en retraite vers San Sebastian.



Pertes Françaises :
Pertes Espagnols :


Bataille de Tudela :


Forces Françaises : 10.000 fantassins.
Forces Espagnols : 15.000 fantassins et 3000 hussard.


Spoiler:

Les 10.000 soldats français veulent prendre la ville de Tudela , pour cela ils comptent attaquer la ville sur deux coté , ils se séparent donc en deux groupes de 5000 fantassins dans le but de prendre la ville rapidement , en ce qui concerne les espagnols ils savent que l'armée française est de meilleure qualité et que pour prendre la ville ils doivent empreinter un des deux ravins , les espagnols ont donc imaginés deux tactiques , si les français ne se sépare par , le premier groupe de soldats espagnol de 9000 hommes feras suffisamment de pertes aux français pour que le second puisse les achever , le second est de compter sur le fait que les français se sépare pour les encercler , et c'est ce qu'il va se produire...

Dans le ravin de droite , des éclaireurs espagnol attendent que les troupes françaises soient en vu pour alerter le premier bataillons de fantassins se trouvant caché puisse s'engouffrer dans le passage étroit de la montagne pour suivre les soldats français à une distance raisonnable.

Les soldats français continue d'avancer et la cavalerie elle aussi cachée est prévenu , elle se prépare à charger.


Les 5000 fantassins français descendent donc en direction de la ville de Tudela , les fantassins espagnols ouvrent le feu cependant ils subissent de lourdes pertes face à la supériorité numérique des français , quelques échange de tire plus tard la puissante cavalerie espagnol arriva et celle-ci lança une charge dans le dos des fantassins français qui prient de surprise doivent se résoudre à arrêter de tirer sur les soldats espagnols durant quelques minutes , une fois la puissance de la charge retombée la cavalerie espagnole fit une retraite stratégique c'est alors que les 3000 fantassins espagnol arrivent dans le dos français et que avec les fantassins espagnol restants ils firent feu sur les français encerclés et désorganisés suite à la charge de la cavalerie française , cependant une partie des français réussirent miraculeusement à fuir.



Dans le second ravin , au même moment les troupes française forte de 5000 fantassins prenait la direction de la ville quand le premier bataillon d'espagnol fit marche dans leurs direction , un bataillon de 3000 français prit sa direction en effet à nombre égal les soldats français sont plus puissant que les soldats espagnols , et les 2000 français du bataillon suivant prenait la direction de la ville.

Après quelques échanges de tire où les français avaient l'avantage , les deux bataillons de fantassin espagnol étaient visible et seraient rapidement à porté de tire des français , le bataillon de 2000 soldats français qui était alors presque aux portes de la ville du faire demi-tour pour aider le premier bataillon français , après de dures combats le nombre des espagnol fit la différence et les français ont donc battu en retraite cependant les français ont infligé plus de perte dans le second ravin aux espagnols que les espagnols ne leurs en ont infligé ce qui ré-équilibre l'écrasante victoire des espagnols au premier ravin.



Pertes Françaises :
Pertes Espagnols :


Bataille de Manresa :

Forces Françaises : 20.000 fantassins.
Forces Espagnols : 18.000 fantassins 3000 hussard et 20 canons.

Spoiler:

le Général Fernando Fernández de Córdova était dans la ville de Manresa avec des troupes légèrement superieur au nombres français , il aurait à subir deux attaques , une au nord de la ville et une à l'est de la ville , il connaissait bien la ville et la région et sont seul avantage était la possession de canons et de cavalerie.

La stratégie espagnole se résumait en plusieurs point , les troupes à l'est devait retenir les troupes françaises de l'est pendant que les troupes espagnols du nord s'occupe de repousser les forces françaises puis de leurs venir en aide.
Pour ce faire un gros piège à été tendu à l'armée française...


Les soldats français au nombre de 10.000 se déploie donc , à leurs vu 2 bataillons de 3000 fantassins espagnols ainsi que 20 canons qui leurs tirent dessus , 1 bataillon de 2500 soldats envoyé prendre possession des canons pendant que les 7500 soldats français se dirige vers les 6000 fantassins espagnols.

A se moment la , un bataillon de 3000 soldats présent dans la ville se met en marche pour porter secours aux 6000 soldats espagnols.
Les soldats français approche dangereusement de l'artillerie , les hussard se mirent donc à charger , les soldats français étaient prit en tenaille entre les canons et les hussard espagnols.
Pendant ce temps les 3 bataillons de fantassins espagnols d'une force de 9000 hommes se battaient contre les 3 bataillons de fantassins français d'une force de 7500 hommes leurs puissance était égal , d'un coté le nombre espagnol légèrement supérieur et de l'autre coté il en était de même pour la qualité de l'armée française.
Cependant après plusieurs échanges de tire dans les quels les pertes étaient plus ou moins égal les hussard chargèrent le flanc d'un bataillon français ce qui mit la panique dans les rang et les derniers français battent en retraite , cependant les hussard n'ont pas le temps de poursuivre les français , ils doivent aller prêter aux fantassins de l'est qui sont en difficulté.

à l'est la moitié des 3 bataillons espagnols étaient mort pour seulement 1 quart des soldats français ces 4 bataillons , suite à l'arrivée de la cavalerie et des fantassins espagnols , plutôt que de risquer un affrontement et de perdre ces 7000 hommes le général français décidas de sonner la retraite.

C'est une victoire tactique espagnole car le plan du général a fonctionné le drapeau espagnol continue de flotter sur la ville , mais une victoire stratégique française car les espagnols ont subit de lourde pertes.



Pertes Françaises :
Pertes Espagnols :


Bataille de logrono :


Forces Françaises : 20.000 fantassins.
Forces Espagnols : 27.000 fantassins 3000 dragons et 30 canons.

Spoiler:

Le Général José López Domínguez que l'ont disait l'un des meilleur généraux espagnol était présent dans la ville , il a obtenu du roi de pouvoir diriger cette puissante armée , en effet le roi Amédée 1er souhaitait que les espagnols se regroupes dans les villes avoisinant Madrid cependant le général Dominguez a réussis à faire comprendre au Roi que logrono est une ville stratégique qui ouvre à toute l'Espagne , pour la tête du général Dominguez le plus dure ne seras pas de repousser le premier assaut français il seras de repousser un éventuel second assaut , cependant les français peuvent quand même affliger de lourdes pertes à sont armée si le général ne redouble pas de bon sens et de sens stratégique..

Les soldats français ne s'attendraient à voir au grand maximum 20.000 hommes et c'est sûr de lui que le général français marche , sont objectif est de passer les trois pont tenu par les espagnols en plaçant ces troupes hors de portée des canons espagnols ou alors cachés par les habitations , ce qui aurait sûrement était une tactique victorieuse si les espagnols n'auraient pas été si nombreux...

Le flanc français de droit est tout d'abord pilonné par les canons espagnols , le général décide de laisser à portée de l'artillerie seulement un de ses bataillons et de préserver les autres pour passer le plus rapidement possible les ponts , le général espagnole repéras une faille dans la défense du premier pont et fit avancer le bataillon de fantassin censé protéger l'artillerie , au deuxième pont le général constate que les lignes défensives espagnoles sont solides , cependant il se dit que les soldats espagnols étaient sûrement des civils armés et que la puissante armée française en viendrais à bout.

Au premier pont , le bataillon français qui est à porté de l'artillerie échange des tire avec un bataillon espagnol placé derrière la rivière , le bataillon français subit de nombreuses pertes , il se replis vers les deux bataillons qui forces le premier pont , ces deux bataillons échanges des tires avec le premier bataillons de fantassin français et avec les dragon coloniaux qui n'arrivent pas à se déployer correctement , le bataillon espagnol cessé protéger l'artillerie va bientôt être à porté des français.

Au deuxième et au troisième pont l'armée française redouble de courage et continue de tenir à 6000 contre 9000 à chaque pont soit à 12.000 contre 18.000 , au premier pont les troupes françaises n'arrivent pas à faire de porter et la situation commence à devenir la même qu'aux autres ponts , le général français comprend qu'à moyen terme le courage des français se briseras et que les espagnols supérieur en nombre pourrons briser sont armée il décide donc pendant que sont armée reste encore puissance de sonner la retraite , quand au général Dominguez il décide de faire harceler les fantassins français du premier pont par ces dragons.

Bien les pertes espagnols ne soient pas moindres , les pertes françaises sont nettement plus importantes.


Pertes Françaises :
Pertes Espagnols :


En ce concerne l'avancée des troupes française près de Huesca et de Lénida , l'armée espagnole n'envoie pas de soldats pour les contrer en effet le reste des armées espagnoles de métropole se trouve dans " l'arrière-pays " , cependant les 15.000 civils mobilisés sont envoyé contre ces soldats français pour les harceler en utilisant les techniques de guérilla qui sous Napoléon Bonaparte ont fait mourir plus de 200.000 soldats français.


Attaques dans les Antilles :

Prise de la Martinique :

Forces Françaises : Entre 1000 et 2000 irréguliers.
Forces Espagnols : 3800 fantassins.

Spoiler:

La Martinique ce petit territoire était une prise facile pour l'armée Espagnole , au matin deux bateaux à voile transportait 5 brigades de 800 soldats ainsi qu’une frégate chargée de protéger les bateaux partaient de Puerto Rico Vers la Martinique.

3 brigades d'une force de 2400 soldats débarquement à Fort-de-France , environ 1000 hommes armés majoritairement de machettes mais pour certains de fusil ont combattu les forces espagnols mais celles-ci les ont littéralement écrasés , la ville fut pillé 1 bridage resta contrôle la ville et les 2 autres brigades se mirent à aller conquérir le reste des villes de Martinique.

Pendant ce temps les deux autres brigades débarquèrent dans la ville de Le-Marin , la ville fut rapidement prises , une bridage reste dans la ville pendant que la seconde bridage se sépare en deux semi-brigade pour aller conquérir les deux dernières villes de la Martinique.

La petite île des Antilles est désormais Espagnole , ont note cependant que souvent des petites révoltes rassemblant des dizaine se lève mais sont rapidement dispersés par les fantassins espagnols.


Pertes Françaises :
Pertes Espagnols :

La Prise de la Martinique et le fait que les forces françaises présentes dans la métropole Espagnole soient retenus en échec est considéré comme une humiliation et fait baisser l’opinion publique française quand à la nécessité de cette guerre.


Spoiler:

Hesdine
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1483
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Campagne d'Espagne. [Annulée]

Message par Von Mises le Lun 9 Juil 2012 - 20:33

:globe: Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. :globe:

L'important battlegroup de la Royal Navy qui était partit pour la Chine, qui était composé de bon nombres de frégates, de navires de lignes, de canonnières etc ... vient finalement de s'arrêter dans le Golfe de Gascogne et patrouille les côtes espagnoles du nord. La Royal Navy Gibraltar Fleet ainsi que la Royal Navy Chyprus Fleet viennent de croiser dans les eaux chaudes méditerranéennes et vont quant à elles patrouillé les côtes ouest de l'Espagne. Tout navire militaire tentant de pénétrer dans les eaux espagnoles seront abattus quelque soit le pavillon qu'ils battent.

Von Mises
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3397
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Campagne d'Espagne. [Annulée]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum