[Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Aller en bas

[Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Shikkoku le Sam 21 Juil 2012 - 21:37

:globe: Deutsch Reich :globe:


Forces en présences :

Armée Française et Marine Française http://www.chacunsonpays.com/t1278-accepte-second-empire-francais

Armée Allemande et Marine Allemande http://www.chacunsonpays.com/t1287-accepte-deutsch-reich



________________


Poursuivant sa mission de fédération des peuples germaniques, l'Empire Allemand se lance dans la dernière guerre visant à réunir tous les frères germaniques de l'Europe. L'Alsace-Lorraine appartient au Reich et si la France a refusé plusieurs fois de céder ces provinces germaniques à la nation qui en est le propriétaire légitime, L’Allemagne n'abandonnera pas les Allemands.


L'Empire Allemand déclare officiellement la guerre à l'Empire Français. Il s'agit là d'une guerre totale. L'ambassade de France à Berlin a été fermée et l'ambassadeur renvoyé à Paris. Tout le personnel de l'ambassade a été forcé de le suivre.

Il y a quelques mois, le Chancelier Bismarck a ordonné la mobilisation de volontaires et de 50% des conscrits.

Ainsi, ce sont 150 000 volontaires dont le Prince Friedrich III qui ont rejoint l'armée impériale ainsi que 400 000 conscrits.

L'armée de terre allemande voit ainsi son infanterie passer à 300 000 soldats de métier, 400 000 conscrits et 150 000 volontaires. Soit un total de 850 000 soldats


La totalité de l'armée allemande est mobilisée sur le front ouest. La Marine se tient prête à se défendre de toute agression française. Elle défendra jusqu'à la mort les côtes septentrionales de l'Empire.


La première phase des combats voit l'attention de l'Empire se tourner vers l'Alsace-Lorraine directement.

Les chiffres représentent le nombre de soldats engagés.


Le Premier Corps d'Armée engagera l'armée française sur le nord, avec un total de 120 000 soldats dont 90 000 soldats d'infanterie et 30 000 cavaliers, incluant en proportion équivalentes à celles de l'armée des hussards, des cavaliers basiques et des dragons.
Le Premier Corps sera équipé de 60 canons Krupp à chargement par la culasse, bien plus rapides et performant que les canons français qui se chargent encore par la bouche.

Le Deuxième Corps d'Armée se compose des mêmes forces excepté que ce sont 90 canons qui accompagnent le gros des troupes.


Bataille de la Lorraine


Le Premier Corps d'Armée s'est élancé à travers les défenses françaises dès l'aube. L'objectif était la ville de Metz.

Spoiler:

Les premières lignes de défense françaises furent violemment balayées, et l'armée allemande réussit à pénétrer de 60 kilomètres dans les terres mosellanes avant de rencontrer une réelle résistance de la part des Français.
Le Corps de Metz, récemment formé par l'Empire Français, a su opposer une farouche résistance, mais n'a pas pu empêcher la progression de la Reichsheer qui a su bombarder avec force les français pendant leur prise de position.


Les cuirassés allemands avec l'aide des hussards menés par le Prince Friedrich III ont été les héros de la Bataille de la Lorraine. Sa Majesté le Prince des Allemands, chargeant en première ligne malgré les interdictions formulées par l'état major, a réussi à motiver les troupes et à porté haut et clair l'étendard impérial sur les cadavres des soldats français.

Pertes Allemandes : 12 000 soldats / 700 cavaliers / 6 canons
Pertes Françaises : 21 000 soldats / 860 cavaliers / 23 canons


Bataille de Strasbourg


Tandis que le Premier Corps se faisait une route vers Metz au Nord de la zone de conflit, le Deuxième Corps a lancé l'assaut depuis la ville de Kehl vers la ville de Strasbourg.

Les 90 canons d'artillerie pilonnent toujours activement la ville de Strasbourg et ses fortifications.
En effet, malgré l'acharnement prussien, les défenseurs strasbourgeois ont su se montrer vaillants et la ville n'est toujours pas tombée à l'heure actuelle, même si les banlieues sont aux mains de l'armée allemande.
Le drapeau de guerre de l'Empire Allemand flotte désormais sur les faubourgs, mais toujours pas sur la Cathédrale de Strasbourg ni sur la mairie de la place Breuil.

Spoiler:

Les forces allemandes du Deuxième Corps se préparent à une seconde bataille violente, la contre-attaque française.

Le premier assaut a déjà été particulièrement meurtrier, cependant le Chancelier Bismarck a ordonné l'évacuation vers le Baden-Würtemberg des civils alsaciens des faubourgs sous contrôle. Ils seront hébergés par des compatriotes allemands dans la Schwarzwald et vers Francfort.

Pertes Allemandes : 18 000 soldats / 3 000 cavaliers / 12 canons
Pertes Françaises : 21 000 soldats / 6 000 cavaliers / 45 canons

_____

L'armée allemande prépare activement la défense de la Schwarzwald en cas de contre-attaque française en plaçant des canons de façon stratégique. Ceux-ci sont également prêts à détruire le pont de Kehl afin de briser tout reflux français vers les terres sacrées de l'Allemagne.



:globe: via Royaume de Belgique :globe:

:mac: TOP SECRET :mac:

Tout mouvement de troupe, menace, ou laisser-passer de troupes menaçant la sécurité de l'Empire se soldera par une conquête pure et simple de votre Royaume par l'Empire Allemand. Ne jouez pas avec le feu. Nous ne vous considérons pas comme une nation ennemie et nous espérons que nous pourrons, malgré vos bonnes relations avec la France, conserver les bonnes relations qui nous unissent également.
Nous ne vous demanderons aucune participation militaire ni accord et nous espérons que vous conserverez votre neutralité.


Dernière édition par Shikkoku le Mar 24 Juil 2012 - 22:03, édité 2 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par CamaradeLitchi le Dim 22 Juil 2012 - 12:14

:globe: Perse :globe:

Nous ne pouvons bien sur pas nous mêler de cette guerre, mais nous faisons svoir à notre allié français que nous sommes de tout coeur avec lui.
L'Alsace et la Lorraine sont françaises de fait et de coeur, rien ne pourra les changer.
avatar
CamaradeLitchi
Grand Ancien
Grand Ancien

Messages : 1616
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 22
Localisation : Haute Lotharingie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Gosseau le Dim 22 Juil 2012 - 20:35

:globe: Empire Français :globe:

Alors que l'Empire c'est fait attaque par surprise par l'Empire Allemand, Napoléon III nomme Edmond Le Bœuf Maréchal d'Empire et chef suprême des forces armée impérial aux côté de l'Empereur. Afin de contrer l'avancé allemande, Edmond Le Bœuf à préparé un plan qui a pour but la formation d'une ligne de défense, nommé en son nom.

Spoiler:

La ligne noir représente la 1ère ligne de défense, qui est censé avoir pour but la défense de Nancy et de stopper la progression Allemande via la Lorraine, 2 autres ligne de retraite à était prévus en noir en cas de percé de la 1er ligne.
La ligne grise représente quand à elle la ligne de défense secondaire, au cas ou les troupes française serais dans l'obligation d'abandonner Nancy.
La 1er ligne de défense est renforcé par les corps d'armée français venant de toute la métropole, ils empruntent principalement les chemins de fer, afin d'accéléré le déplacement des troupes, les soldats à leurs arrivé auront normalement le temps de fortifié leurs positions.
Toutes lignes de défense on était placé soigneusement afin de bénéficier de l'avantage du terrain, c'est pourquoi les lignes sont en général en hauteur sur des montagnes ou encore même derrière les rivières.

168 000 hommes ont pu être aligné en quelques jours, malgré tout cela n'est pas suffisant pour tenir la ligne pendant plusieurs mois, c'est pour cela que Napoléon III annonce la mobilisation général, 528 000 Conscrit rapidement qui eux aussi ont était bien évidemment mobilisé dans la ligne de défense.

Le XI et le X Corps sont quand à eux placé à la frontière espagnol, afin de contrer tout risque d'attaque.

Les derniers survivants aux batailles de Strasbourg et de Metz ont reçu l'ordre de battre en retraite et de rejoindre la 1er ligne de défense (noir), toute fois, ils ont également eu l'ordre de faire sauter les ponts, bruler les bâtiments importants...ect afin de ralentir aux maximum la progression allemande.

L'artillerie et notamment les canon napoléon dévastateur sont "camouflé" afin de bénéficier d'un effet de surprise et d'une protection accrue, mais pour aussi combler la faible cadence de tir de l'artillerie française comparé à l'artillerie allemande.

Le Maréchal d'Empire Edmond Le Bœuf à également annoncé la mise en place d'une nouvelle doctrine de combat dite des "belles positions" : occuper une position, mettre toutes les forces en place de façon à ce que l’infanterie se serre les coudes avec une bonne mitraille pour empêcher l’infanterie de manœuvrer. Cela se traduit par une défense des positions, contre-attaques à la baïonnette en cas d'urgence, et contre-offensive et/ou offensive d’envergure en cas de succès. Il fut également décidé d’allégé le matériel des soldats français, qui porte d'habitude 30 kilo de matériel, mais 15 d'entre eux sont désormais considéré comme inutile et retiré. Les troupes française ont également reçu pour ordre de se cantonnée dans les villages où elles se reposerons à l'abri des intempéries et des vues ennemis. Il fut également décidé de l'envoie de nombreuse unité de cavalerie en reconnaissance en tête de ligne des fortifications, afin de frapper l’infanterie ennemis le plus loin possible et/ou le plus idéalement. Pour ravitaillé les troupes, les chemins de fer seront également eux aussi après avoir transporté les troupes française aux lignes de fortification, il permettrons d'obtenir un ravitaillement rapide et efficace. l'artillerie française à eu pour ordre d'utilisé la technique de la concentration des feux sur un point déterminé qui se pratiquait dans les armées du Premier Empire et qui fut d'une importante efficacité.

Malgré la mobilisation général de conscrit, un appel aux volontaires est lancé, tout les volontaires s'engagent recevrons après la fin pendant une durée de 10 ans, une réduction d'impôts, une petite prime d'argent, et pour les plus héroïque d'entre eux, certain recevrons la Légion d'honneur. Napoléon III espère ainsi mobilisé environ 100 000 volontaires, contre 150 000 pour les Allemands...
avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3848
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Hesdine le Dim 22 Juil 2012 - 22:47

:globe: Royaume d'Espagne :globe:


San Juan , Puerto Rico le 27 février 1865.

Dans le petit Palais de la capitale qui surplombait le port de San Juan la capitale de Puerto Rico le général Francisco Serrano ainsi que l'Amiral Juan Bautista Topete observaient les soldats et les marins espagnols qui préparaient les navires tout en discutant des ordres qui leurs ont été confiés.

"Notre bon Roi veut donc que nous conquerrons les Antilles Françaises , leurs armée et leurs marines est quasiment inexistante aux Amériques nous pourrons donc les prendre sans difficulté" Dit d'un ton sûr l'Amiral Juan Bautista Topete.

"Oh , n'ayez crainte Amiral de la difficulté vous en aurez notre bon Roi Amadée premier veut que la Guadeloupe et la Martinique soient prise lors de la même journée." dit le Général Francisco Serrano .


"Mais pour que nos troupes puisse partir rapidement de Puerto Rico jusqu'en Martinique nos troupes y arrivons trop fatigué et les pertes seront conséquentes." dit d'un ton énervé l'Amiral Topete.

"Je le sais , mais ce sont les ordres je pense qu'ils ne nous ont pas été donné pour rien , une chose est certaine nous aurons notre revanche contre ces couards de français." dit le Général Serrano pour clore la discutions.


Invasion de la Guadeloupe :

Forces Françaises : Environ 1000 conscrits et quelques centaines d'irréguliers.
Forces Espagnols : 2800 fantassins.

La tactique Espagnole serait très simple , la majorité des troupes françaises est stationné dans la capitale administrative Basse-Terre.
La majorité des trouve espagnol c'est à dire 2 brigades et 1 semi-brigade d'une force de 2000 fantassins débarquerons sur Basse-Terre pour prendre la capitale administrative et pour écraser la plus part des soldats français pendant que de l'autre côté de l'île , 1 brigade d'une force de 800 fantassins débarques sur Pointes-à-Pitres pour contrôler l'autre partie de l'île et pour écraser le reste des troupes françaises.


Les fantassins Espagnols débarquent donc sur la ville de Basse-Terre , le débarquement est difficile puisque les fantassins français sont embusqués et que les fantassins espagnols ont à subir des attaques suicides des irréguliers français.

Une fois le port passé , les ruelles n'étant pas très étroites la progression n'est pas très laborieuse , en moins de 2 heures la Capitale administrative est prise et les troupes françaises sont en déroute , des semi-brigade sont envoyé pour pacifier les villages de l'île.

Pendant ce temps du coté de Pointes-à-Pitres les 800 fantassins espagnols débarques et prirent la ville sans trop de difficultés , les plus dure combat ont été ceux contre les conscrit français en déroute venant de Basse-Terre , une fois la ville prise des groupes de fantassons sont envoyé pacifier les villages alentours.

La Guadeloupe est prise , les troupes ont ordre de bien traiter la population.


Pertes Françaises : 960 conscrits et 440 irréguliers.
Pertes Espagnols : 640 fantassins.



Invasion de la Martinique :

Forces Françaises : 1500 conscrit et des centaines d'irréguliers , 1 frégate et 1 navire de ligne.
Forces Espagnols : 3200 fantassins , 1 navire de ligne et 1 cuirassé léger.


La mer était calme et le soleil tapait sur les navires espagnols , les bateaux approchait de la Martinique les soldats ont navigués toute la journée , l'amiral était sur le pont et contemplait l'horizon lorsque que le mat d'un navire français puis d'un second apparit devant lui , aussi-tôt il donna l'ordre de se préparer au combat.
Quelques minutes plus tard les bateaux font face , la bataille navale commence l'Amiral favorisais de détruire le bateau fançais le plus faible c'est à dire leurs frégate , les français voulaient quand à eux faire la même chose sauf que le navire de ligne espagnol était plus puissant que la frégate française.
Quelques tires de canons ont été fait quand la frégate française se mire à couler , aussi-tôt les tires de canons volaient sur le navire de ligne français qui était en déroute cependant la dernière volée de navire de ligne français eu raison de navire de ligne espagnol qui fut coulé , le navire de ligne français qui était en déroute coula à tout près d'un port martiniquais.


Les soldats Espagnols devaient donc débarquer à fort de France pour en suite envoyer des groupes et des semi-brigade sécuriser les villes et villages de Martinique , la majorité des conscrit français était présent dans la capitale les combat étaient féroce mais la victoire était espagnole.
Aussi-tôt des groupes et des semi-brigades de fantassins sont envoyés partout sur l'île pour sécuriser celle-ci , des embuscades faite par des irréguliers et par quelques conscrit ont lieux , elles sont responsables d'une grosse partie des pertes espagnols car les troupes espagnols était trop fatigués , des villes et des villages ont été pillés par les troupes espagnols.

Même si quelques villes connaissent encore de petit soulèvement , l'île peut être considéré conquise par les Espagnols.


Pertes Françaises : 1500 conscrits et 380 irréguliers , 1 frégate et 1 navire de ligne.
Pertes Espagnols : 1350 fantassins et 1 navire de ligne.

Les Antilles françaises sont désormais Espagnols.

Pendant ce temps... Au Maroc..

Oujda , Maroc Espagnol , le 27 février 1865.

Dans une grande villa de la ville de Oudja , le général Espagnol Baldomero Espartero et Hassan Ier du Maroc , le fils du sultan Mohamed IV discutaient de la stratégie à aborder pour attaquer la France.


"Vos frères arabes se soulèves en Algérie française , une région est épargnée par ces soulèvements nous allons donc y envoyer nos troupes , celle-ci est occupé par la légion étrangère française qui représente une puissante armée , si celle-ci est écrasé et que nos soldats prennent Alger , les français n'aurons plus suffisamment de troupes pour mater le soulèvement.Dit le Général Baldomero Espartero.


"[b]Vous avez raisons , qu'en est-il des soldats français à Alger ?Dit Hassan 1er du Maroc.

"[b]Ils seraient entre 8000 et 12.000 , un débarquement de nos devrait avoir lieux sur Alger pour laisser libre cours à la révolte arabe.Dit le Général Baldomero Espartero.


Prise de Tlemcen et de Sidi Bel Abes.

Forces Françaises : , 24.0000 fantassins , 3000 gardes , 6000 dragons , 3000 cavaliers et 3000 cuirassé.
Forces Espagnols : 9000 fantassins , 3000 dragons coloniaux et 30 canons.
Forces Marocaines : 12.000 fantassins , 3000 gardes , 3000 cavaliers , 12.000 cuirassier , 3000 hussard et 60 canons.


Le Général Baldomero Espartero et Hassan Ier dirigeaient l'avancée de leurs troupe et positionnait celle-ci , en face d'eux des hommes noirs et arabe mais qui étaient des français se dressait devant eux , leurs position était bonne mais le général Espagnol vu tout de suite leurs point faible..

"[b]Il n'ont pas d'artillerie...nous pouvons les forcer à avancer ! Dit le Général Baldomero Espartero.


Spoiler:


Le général fit positionner l'artillerie sur le flanc droit et mis plaça deux bataillons de fantassins pour protéger celle-ci , deux bataillons de cuirassier étaient mis en retrait sur le flanc droit.
Sur le flanc gauche , 2 régiments de cuirassier faisaient face aux dragons français et 1 régiment de dragons , 1 régiments de cavalerie et 1 régiment de hussard étaient plus à l'axe.
Le centre espagnol était faible il n'était composé que de 5 régiments de fantassins se cependant le général Baldomero Espartero et Hassan 1er avaient mis au point une stratégie...


Les 5 régiments de fantassins du centre se mirent en marche en petite cadence , l'ordre fut donné à l'artillerie de pilonner les cuirassiers et la cavalerie française ainsi qu'un régiment de fantassins français , après deux rafales venant des 90 canons maroco-espagnols , le régiment français de mit en direction de l'artillerie , les cavalier et les cuirassiers français firent de même , une fléché enflammée fut tiré dans le ciel , c'était le signal les cuirassiers espagnol chargèrent , les 3 régiments français déjà affaiblis par l'artillerie sont en très mauvaise passe contre les 2 régiment de fantassins et les 2 régiment de cuirassiers maroco-espagnols.

Sur le flanc gauche les 2 régiments de cuirassiers se mire à portée des deux régiments de dragons français les pertes furent très nombreuses dès la première rafale.

Au centre les premiers tires sont effectués par les fantassins , les français ont l'avantage.
C'est alors que le régiment de dragons coloniaux espagnol se mire à portée de tire qu'un régiment de fantassins français qui fut obligé d'arrêter de tire sur les fantassins espagnol.
Le régiment d'Hussard Espagnol chargea un bataillon français qui était resté en retrait pendant que la cavalerie espagnol charge de face un régiment de fantassin français mis à mal par un régiment espagnol.

Sur le flanc droit le régiment cuirassiers se mit au galop en se dirigeant vers le centre français , ils se mirent à tirer à revers sur deux bataillons de soldats français , les fantassins français étaient prit en tenaille sur les deux flancs , après plusieurs minutes le général français compris que la cavalerie espagnole aura raison de sont armée , il ne pouvait plus sonner la retraite car la cavalerie espagnole trop nombreuse aurait harcelé sont armée , il essaya de faire grouper ses fantassins mais prit en tenaille il ne restait presque plus rien de l'armée française.

La victoire était remportée par les armées Espagnoles et Marocaines , au prix cependant de nombreuses pertes dans l'infanterie.


Pertes Françaises : 21.000 fantassins , 450 gardes , 4600 dragons , 3000 cavaliers 2800 cuirassé.
Pertes Espagnols : 6500 fantassins et 1800 dragons coloniaux.
Pertes Marocaines : 9500 fantassins , 500 gardes , 2000 cavaliers , 3000 cuirassier , 1200.


Après cette superbe , la ville de Sidi Bel Abes dépourvu de garnison fut prit rapidement.

Pertes Françaises : 3600 irréguliers.
Pertes Espagnols : 950 fantassins.
Pertes Marocaines : 130 cuirassiers.

Spoiler:


[b]En métropole Espagnole...


Pampelume , Espagne , 27 février 1865.

Dans la salle principale d'une forteresse espagnole , une série de généraux espagnols étaient assis devant une table ou se trouvaient plusieurs cartes du pays et principalement du nord espagnol , étaient présent José López Domínguez c'est un général expérimenté , guerre de Crimée , guerre d’Autriche , guerre au Maroc et fin connaisseur de l'artillerie , le Général Fernando Fernández de Córdova n'ayant que l'expérience de la première guerre carliste il connait bien la région de catalogne ainsi Ramón Cabrera lui aussi un général carliste qui avait de l’expérience pour les batailles et les sièges menés sur le territoire espagnol il sera d'une grande aide pour reconquérir les place forte prises par les français , Joan Prim lui aussi un vétéran des guerres carlistes.


"Je viens de recevoir une lettre d'Amédée premier , il nous informe qu'un débarquement sur Bordeaux dans la nuit est très probable..Mais ce n'est pas cela qui doit vous intéresser , le Roi veut que nous passions les pyrènénnés et que nous reprenions la catalogne française et les pays basques français" dit le général Joan Prim en abordant une mine légèrement décomposé.

"Je part reconquérir la Catalogne de ce pas messieurs , en espérant que les usines françaises de drapeaux blanc tournes en permanence ![b][i]" [i]dit le général Fernando Fernández de Córdova avant de sortir de la pièce ou se tenait la réunion.

"[b]Bon et bien je vais à mon tour prendre les armés des pays basques , dieu est avec nous.[b][i]" [i]Dit le général avant José López Domínguez de quitter lui à sont tour la pièce.


Bataille de Lourdes :

Les Français venaient d'envoyer les troupes de Lyon et celle de Montpellier en direction de la frontière Espagnole , cependant les troupes présente à Lyon étaient encore en route seul les troupes de Montpellier étaient arrivée , l'objectif de Joan Prim était de mettre en déroute l'armée française près de Lourde puis de faire marche arrière dans les pyrènes et de se mettre en position défensive.

Forces Françaises : , 12.0000 fantassins , 6000 gardes , 9000 cuirassés , 3000 hussard et 90 canons.
Forces Espagnols : 15.000 fantassins , 6000 gardes , 3000 Dragons Coloniaux , 3000 cavaliers , 3000 hussard , 3000 cuirassés , 2 régiment de Tercio ( 3120 piquiés et 2880 gardes ) et 120 canons.

Spoiler:

Les armées Espagnols et Françaises se valaient plus ou moins , le général Juan Prim savait une chose que c'est une bonne utilisation de sont artillerie et de ces Tercios qui lui donnera la victoire.

Le déploient des français était intelligent étant donné qu'il prenait compte de l’environnement , le fait que les français se regroupe dans un petit périmètre et que les troupes Espagnols ne pouvaient pas se déployer plus loin fit que la tactique devait être payante pour les français..

Cependant le général Joan prim avait compris que l'avantage était leurs puissant flanc droit plein de cavalerie , si celui-ci est éliminé la cavalerie espagnole aura la supériorité et le nombre espagnol fera la différence.

Joan Prim plaça ces hommes d'une façon pour le moins étrange pour les français , en effet l'avantage des Tercio Espagnol était encore obscur même pour les Espagnols , la formation prise par le général Joan Prim était risquée.

Sur le flanc gauche Espagnol , les 60 canons espagnols se mettent à tirer sur les Cuirassiers Français , le général français devait exterminer le flanc fauche Espagnol si il voulait gagner cette bataille mais ne pouvait pas dégarnir sont centre d'infanterie il lança donc à l'attaque les 3 régiment de cuirassiers.
Pendant que les 3 régiments de cuirassier français se mirent au galop , la cavalerie légère Espagnole eu ordre de se mettre elle aussi au galop dans le but de les encercler , le bataillons de fantassins et le bataillon de tercio se mit en marche.
Les premières rafales furent dévastatrice dans les rang des fantassins espagnols cependant l'artillerie pilonnait toujours , le régiment de cuirassiers espagnol se mit lui aussi à portée des cuirassier français , au même moment les tercio eu ordres de se mettre au pas de course , ils progressaient vers les cuirassiers français et leurs rang furent grandement abimer , les cuirassier français allaient reculer lorsque la cavalerie légère espagnol les chargea de flanc ce qui les empêcha de recruter en arrière , les cuirassier français étaient encercler entre les cuirassier espagnol , la cavalerie légère espagnol , le régiment de tercio espagnol et le peu qu'il restait du régiment de fantassins.

Le centre Espagnol était lui aussi en marche , 1 régiment français était isolé entre l'artillerie française et les cuirassiers français prit en tenaille , 1 régiment de fantassins espagnol ainsi qu'un régiment de dragons coloniaux sont envoyé pour détruite ce régiment français.

Plus au centre , les régiments de fantassins et de gardes espagnols se ciblèrent chacun un régiment de fantassins français où un régiment d'artillerie , seul une régiment d'artillerie français était laisser libre.

Sur le flanc droit les troupes espagnols pouvaient elles aussi constituer une menace , les deux régiment de fantassins se faisait face et le régiment de tercio espagnol faisait lui aussi marche , le général français envoya donc les hussard charger contre le régiment de fantassins espagnol mais les hussard espagnol lancèrent eux aussi ma charge , les pertes furent très nombreuses cependant le régiment d'hussard laissa rapidement place au régiment de tercio espagnol qui réussit à détruire le régiment de hussard français.

Sur le flanc gauche espagnol , les cuirassiers français étaient en train de lâcher la cavalerie espagnole et les cuirassiers espagnoles se mirent positions de charge , le centre français était stable et tenait face aux troupes espagnols , mais suite à la menace de la charge espagnol , le général français devait envoyer ces régiments de garde pour repousser celle-ci , cependant si il le fit il laissa sont flanc droit trop faible , le général prit donc le risque d'envoyer 1 régiment de gardes sur tout les deux cotés.

Cependant sur le flanc gauche toujours le régiment de tercio espagnol se mit en marche en direction du centre français et l'artillerie espagnol sur mire à pilonner celui-ci , si le général français laissa cela fait sont armée allait disparaitre en quelques dizaines de minutes , il donnas donc au bon moment la retraite , les pertes espagnoles étaient plus nombreuses que les pertes française la seule erreure du général français fut le fait d'abandonner la plus part des canons aux espagnols.

Pertes Françaises : 7500 fantassins , 8000 cuirassiers , 2000 hussard , 700 gardes , 64 canons.
Pertes Espagnols : 11.500 fantassins , 3000 gardes , 1500 cavaliers , 500 dragons coloniaux , 1500 cuirassiers , 1 régiment complet de tercio ( 1560 piquiés et 1440 gardes ).

[b]Les troupes Espagnols du général Joan Prim retourne donc en arrière dans les Pyrénées espagnoles , elles seront renforcé par des conscrit et des volontaires et peut-être des fantassins professionnel.


Prise de Bayonne :

Forces Françaises : 4500 conscrits.
Forces Espagnols : 12.000 fantassins , 1560 piqués et 1440 gardes ( tercios. ) , 30 canons , 3000 hussard et 3000 cuirassiers.

Le général José López Domínguez était à la tête d'une armée forte de 21.000 hommes et de 30 canons de campagnes , 4 régiments de fantassins , 1 régiment de tercio , 1 régiments de canons de campagne , 1 régiment de hussard et 1 régiment de cuirassiers.
La ville de Bayonne quand à elle ne comportait que des conscrits.


Les français ne s'attendaient pas à une attaque et la supériorité espagnole fit que la bataille ne fut pas très palpitante , la ville est prise.

Pertes Françaises : 4500 conscrits , mort ou rendus.
Pertes Espagnols : 1500 fantassins.


Prise de Perpignan :

Forces Françaises : 9000 conscrits.
Forces Espagnols : 15.000 fantassins , 1560 piqués et 1440 gardes ( tercios. ) , 30 canons , 3000 hussard et 3000 cuirassiers , 3000 cavaliers.

La bataille était gagnée d'avance par les soldats espagnols , cependant le courage des soldats français fit que la victoire ne fut pas totalement écrasante , cependant dans cette grande guerre cette bataille n'est que mineure.


Pertes Françaises : 9000 conscrits , mort ou rendus.
Pertes Espagnols : 3000 fantassins et 300 cavaliers.


Prise de Bordeaux :

Forces Françaises : 15.000 conscrit 2 navires de lignes et 2 frégates.
Forces Espagnols : 15.000 fantassins , 1560 piqués et 1440 gardes ( tercios. ) , 30 canons , 3000 hussard et 3000 cuirassiers.
1 cuirassé, 1 cuirassés léger , de 2 frégates et 3 navires de lignes.


Une puissance flotte espagnole constitué de 5 navires à voile , d'1 navire à vapeur , du navire Amiral Pedro le cruel , d'1 cuirassés léger , de 2 frégates et de 3 navires de ligne approche des côtes françaises...
2 navires de lignes français et 2 frégates française étaient près de la côte et engagèrent le combat avec notre flotte , en quelques échange de tires , un de leurs de navire de ligne et une de leurs frégates étaient en train de couler pour seulement 1 de nos navire de ligne , les deux bateaux restant prirent le large.



Nos troupes débarque rapidement sur le soleil français et se dirige vite sur Bordeaux la ville rose..


Spoiler:

Les troupes espagnoles s'étaient séparés.

Sur le front nord les 3 premiers régiments espagnols se dirige vers les conscrits français , le régiment du flanc gauche français tire une salve sur un régiment de conscrit avant de retourner plus dans l'axe pendant que le régiment de hussard charge le régiment de conscrit ayant déjà essuyé une salve , au bout de quelques minutes les conscrits fuient dans la ville mais sont harcelés par les hussard français , les troupes espagnols pénétrées dans la ville.

Plus au sud , un régiment de canon de campagne tire sur un régiment de conscrit qui fait marche sur l'artillerie , mais au bout de plusieurs tire le régiment de conscrit français est déjà bien amoché , une fois à portée de l'artillerie le bataillon de soldats espagnol se met à tirer sur les conscrit français qui sont rapidement vaincu.

Plus à gauche , un de nos régiments de cuirassiers harcelère le dernier régiment de conscrit français qui fait tant bien que mal marche vers notre régiment de tercio , les gardes du régiment de tercio rompt la formation et se mette en formation de tire , mais il n'en faut que 2 avant que les conscrits français ne soient tous mort prit en tenaille par les gardes et les cuirassiés espagnols.

Les troupes espagnols entrent donc toutes dans la ville , le résistance ce fait sentir mais la ville est prise.


Pertes Françaises : 15.000 conscrit ,1 navire de ligne et 1 frégate
Pertes Espagnols : 1 navire de ligne , 4500 fantassins , 250 cuirassés et 1600 hussard.

Spoiler:


Le Quotidien Espagnol El PAIS titre :




Suite aux victoires Espagnoles et Allemandes , un traité de paix mutuelle est envoyé à la France :


La France s’engage à céder les régions suivante à l'Espagne :
-La Guadeloupe.
-La Martinique.
-Les colonies françaises du Gabon.
-L’Algérie Française. Ceci est négociable.
-Les pays Basques française. Ceci est négociable.
-La catalogne française. Ceci est négociable.


La France s’engage à céder les régions suivante à l'Empire Allemand :

-L'Alsace.
-La Lorraine.
-La Champagne-Ardennes.

La France s'engage à stopper ces accords militaire avec la Belgique.

En contre partie , le Royaume d'Espagne et l'Empire Allemand retirerons leurs troupes des provinces françaises occupés qui ne sont pas stipulés dans ce traité.

Hesdine
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1483
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Gosseau le Mar 24 Juil 2012 - 6:32

:globe: Empire Français :globe:

Nous capitulons.

Nous,nous engageons à céder les régions suivante à l'Espagne :

-La Guadeloupe.
-La Martinique.
-Les colonies françaises du Gabon.

Nous,nous engageons à céder les régions suivante à l'Empire Allemand :

-L'Alsace.
-La Lorraine.
-La Champagne-Ardennes.

La France s'engage à stopper ces accords militaire avec la Belgique.

avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3848
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Hesdine le Mar 24 Juil 2012 - 14:22

Ta rien négocié avec moi , tu peux pas négocier le traité paix selon ton bon plaisir.

Hesdine
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1483
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Caoki le Mar 24 Juil 2012 - 14:39

Merci d'éviter le Hors-Sujet.

Staline et Gungauss sont bannis 1 jour forum pour HS.

Caoki
Grand Ancien
Grand Ancien

Messages : 3344
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Von Mises le Mar 24 Juil 2012 - 15:34

:globe: Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. :globe:

La flotte britannique de Gibraltar a reçu l'ordre de couler tous les navires commerciaux français, destiné à aider l'Empire Allemand ainsi que le Royaume d'Espagne en asphyxiant l'économie française. La glorieuse Royal Navy dans la Manche, supérieure en tout point à la Royale, se tient en position défensive et est prête à couler tous les navires battant pavillon français. Le blocus cessera lorque la France aura signer un traité de paix qui convient à tous les partis.

Von Mises
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3397
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Alaminsk le Mar 24 Juil 2012 - 20:11

:globe: Grand Empire d'Autriche-Hongrie :globe:

Si la France ne se montre pas plus coopérante avec ses adversaires, nous romprons tous les liens qui nous unissent avec elle et nous entrerons dans le conflit aux côtés de nos alliés allemand et espagnol.
avatar
Alaminsk
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2707
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 22
Localisation : Paris, France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Hesdine le Mar 24 Juil 2012 - 20:27

Suite aux menaces des alliés du Royaume d'Espagne et de l'Empire Allemand , un nouveau traité et proposé à nouveau à la France.


La France s’engage à céder les régions suivante à l'Espagne :
-La Guadeloupe.
-La Martinique.
-Les colonies françaises du Gabon.
-L’Algérie Française , sur la carte suivante les territoire ayant un trait rouge serons laissé à la France si elle s’acquitte de la sommes de 100.000 livres vis à vis du Royaume d'Espagne.

Spoiler:

-Les pays Basques française.
-La catalogne française.


Spoiler:

Catalogne française et pays basques français.

La France s’engage à céder les régions suivante à l'Empire Allemand :

-L'Alsace.
-La Lorraine.
-La Champagne-Ardennes.


La France s’engage redonner sont indépendance au Cambodge.
La France s'engage à stopper ces accords militaire avec la Belgique.
Rétrocession du comptoir de Pondichérry, en Inde, au Royaume-Uni.

En contre partie , le Royaume d'Espagne et l'Empire Allemand retirerons leurs troupes des provinces françaises occupés qui ne sont pas stipulés dans ce traité.
Le Royaume-Unis cesseras le blocus fait sur la France.

Aucuns de ces points n'est négociables.

Hesdine
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1483
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Gosseau le Mar 24 Juil 2012 - 20:46

:globe: Empire Français :globe:

Nous acceptons le nouveau traité.
Nous payons la somme de 100 000 livres en échange des 5 régions.
avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3848
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Hesdine le Mar 24 Juil 2012 - 21:25

La Guerre est terminée , la France Capitule.

Récapitulatif des Pertes :

Pertes Françaises :

-70.500 fantassins.
-30.960 conscrits
-10.800 cuirassé.
-9860 cavaliers
-4600 dragons
-2000 hussard.
-1150 gardes.
-132 canons
-2 frégate.
-2 navire de ligne.


Pertes Allemandes :

-30.000 fantassins.
-3700 cavaliers.
-18 canons.


Pertes Espagnoles :

-29.940 fantassins.
-3000 gardes.
-2300 dragons coloniaux.
-2000 cavaliers.
-1750 cuirassiers.
-1600 hussard.
-1 régiment de Tercio.
-2 navire de ligne.



Pertes Marocaines :

-9500 fantassins.
-3000 cuirassier.
-2000 cavaliers.
-1200 hussard.
-500 gardes.








Hesdine
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1483
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Libération de l'Alsace-Lorraine par l'Empire Allemand et Attaque Espagnole sur la France [VICTOIRE HISPANO-ALLEMANDE]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum