[Intervention] Déploiement militaire russe en Syrie

Aller en bas

[Intervention] Déploiement militaire russe en Syrie

Message par Gungauss le Mar 10 Sep 2013 - 20:28

:globe: Confédération des Républiques Russes :globe:


Situation:

La guerre en Syrie dure depuis 1 an et demi. Les pertes sont élevées des deux côtés. La Russie vient de recevoir un mandat pour intervenir directement dans le conflit et y mettre un terme.


Effectifs déployés

Armée de l'air:


Su-27 Flanker-B : 85
MiG-29 Fulcrum : 75
MiG-31 Foxhound-A : 25

Su-24M Fencer-D : 100

Tu-22M Backfire : 11

A-50 Mainstain AWACS : 3

Il-76 Candid : 50

Mil Mi-24 : 75
Mil Mi-8 : 90


Armée de terre:


7.000 VDV
75.000 soldats

T-80BV/U : 150
T-80B : 100
T-72B/BA : 400
T-64A/B : 450
2S25 Sprut : 15

BMP-3 : 70
BMP-2 : 250
BMP-1 : 300

MT-LB : 250

2S19 : 15
BM-21 : 100

ZSU-23-4 : 150
S-400 : 5
S-300 : 15

Shmel-1 : 6

Mi-24 D/V/P : 100
Mi-8 : 100


Marine:


CGN Kirov : 1
DD Sovremennyy : 3
FF Gepard : 2
FF Burevestnik : 2
FFL Grisha : 5
LST Alligator : 4
LST Ropucha je : 12
SNLE Delta III : 1
SNLE Typhoon : 2
SSNG Oscar II : 1
SSK Victor III : 2
Paquebots et ferrys réquisitionnés : 35
La Russie a reçu l'autorisation de se déployer en Syrie dans le but de mettre un terme à la menace de conflit chimique. Pour cela, elle va désarmer l'arsenal chimique rebelle et l'arsenal chimique syrien.

Déploiement sur Damas


Les premières unités russes qui seront déployées seront les VDV. Ils sauteront sur Damas dans le but de sécuriser les quartiers pro-Assad et de mettre en sécurité le gouvernement syrien. Des hommes du KGB ainsi que des hauts gradés sauteront également avec les VDV et se dirigeront au Ministère de la Défense pour prendre connaissance des emplacements des sites d'armes chimiques.
Une fois déployés, les VDV prennent également le contrôle de l'aéroport de Damas et des aérodromes militaires avec l'aide des blindés parachutés. Ainsi, l'aviation pourra déployer le matériel aéro-transportable au coeur de Damas.


En parallèle, l'aviation russe a reçu l'ordre de frapper les sites rebelles dans la banlieue de Damas. Ordre a été donné de ne pas frapper les sites trop proche des habitations ( :mac:la limite fixée est de 20m de distance minimum entre le site rebelle et les habitations :mac:). En effet, l'armée russe ne pourra accomplir son travail de démantèlement uniquement si les experts militaires seront en sécurité. C'est pour cela que l'armée russe doit sécuriser les zones stratégiques.
Déploiement sur la côte et dans la région alaouite


Sur la côte, la Marine russe a réquisitionné tous les ports syrien, en plus du port russe de Tartus, pour accélérer le déploiement. En effet, la Russie se doit de protéger les populations civiles alaouites et kurdes, premières cibles de certains groupes rebelles. Cette mission, chère au Kremlin, sera remplie en parallèle de la mission de démantèlement.
Les premières unités débarquées ont donc pour objectif de sécuriser les villes portuaires. En effet, le débarquement du contingent russe sera long.


Afin de sécuriser plus rapidement la zone, la Marine, et notamment le croiseur de classe Kirov et le SSNG Oscar II, sont en liaison directe avec les drones russes pour frapper les poches de résistance rebelles afin de faciliter le travail de l'armée russe.

En attendant le déploiement russe, l'armée de l'air a reçu des ordres de mission. Les Tu-22M ont pour objectif de frapper les sites connus de l'artillerie rebelle afin d'empêcher tout tir d'armes chimiques. En parallèle, les Su-24M doivent frapper les bases rebelles menaçant les zones de peuplement kurde et alaouites.
La chasse russe a reçu pour mission d'appliquer une no-fly zone au-dessus de la Russie, en tandem avec les navires de la flotte et les batteries antiaérienne au sol.
La Russie a donc plusieurs missions.
La première, celle demandée par l'ONU, est le démantèlement des armes chimiques syriennes et rebelles.
La deuxième, celle qu'a revendiqué le Kremlin devant l'ONU, est la protection des populations alaouites et kurdes.
La troisième, nécessaire à l'accomplissement de la première, est la sécurisation des sites stratégiques et des villes importantes de la Syrie.
Pour cela, l'important contingent russe doit se déployer, et l'aviation doit réduire les points de résistance et appliquer une no-fly zone sur toute la Syrie.
Pertes rebelles :
250 morts, une centaine de blessés

Pertes russes :
7 VDV tués, 15 soldats tués, 11 blessés, 1 Mil Mi-8 endommagé, 2 BMP-1 hors-combat

Pertes civils :
15 morts, une vingtaine de blessés
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3375
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intervention] Déploiement militaire russe en Syrie

Message par Alaminsk le Mer 11 Sep 2013 - 21:13

¤ MDJ ¤

Secrètement, les forces gouvernementales syriennes demandent au Kremlin qu'elle est sa position, en 2014, vis à vis de la guerre civile. Soutient-il maintenant les terroristes ou est-il toujours derrière notre leader, Bachar el-Assad ?
avatar
Alaminsk
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2707
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 22
Localisation : Paris, France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intervention] Déploiement militaire russe en Syrie

Message par Gungauss le Jeu 12 Sep 2013 - 11:46

:globe: Confédération des Républiques Russes :globe:


Communiqué ultra-confidentiel au gouvernement syrien

Le Kremlin déploie son armée pour protéger les intérêts du gouvernement syrien et de Monsieur le Président El-Assad. La rébellion sera écrasée. Le démantèlement des armes chimiques n'est qu'un garde-fou, mais il sera nécessaire de l'accomplir pour ne pas détruire la couverture russe.
Déploiement sur la côte


L'armée russe continue son déploiement sur la côte syrienne. L'objectif est de sécuriser les provinces de Tartous et de Lattaquié et d'y éliminer toute menace rebelle. La zone étant essentiellement sous contrôle du gouvernement, le déploiement russe se fait sans encombre. La moindre menace rebelle est repérée par les drones russes et balayée par les tirs de missiles de la Marine.
Les blindés russes entrent dans les villes alaouites sous les applaudissements de la population. En effet, l'arrivée de l'armée russe sonne le glas de la rébellion et la fin de l'instabilité en Syrie. L'heure est à la reconstruction en Syrie.
C'est pourquoi, des officiers du génie militaire sont déployés partout dans la région alaouite dans le but de reconstruire le pays. Les provinces de Lattaquié et de Tartous seront la base de la reconquête du sol syrien et de l'élimination de la menace terroriste.

Reprise de Damas


Alors que le déploiement des VDV s'achève, et que l'aviation débarque les derniers blindés aéro-transportés dans l'aéroport de Damas, l'armée russe lance la libération de Damas.
Les blindés russes venant de l'aéroport font mouvement vers les quartiers Daraya et Mu'addamiyah, au sud de la ville, pour les nettoyer, avec le soutien de l'aviation et de l'infanterie motorisée.
Les combats en milieu urbain sont intenses. Les blindés russes ont reçus l'ordre de tirer à distance sur les zones rebelles repérées par l'aviation et les hélicoptères, dans le but d'éviter au maximum les pertes civiles.


Depuis l'aérodrome militaire de Dummar, au nord-est de Damas, l'aviation russe effectue d'intenses bombardements aériens sur l'est de la ville, en majorité aux mains des salafistes rebelles. L'armée syrienne, quant à elle, continue ses opérations terrestres de reprise des quartiers contestés. Néanmoins, par nécessité du point de vue international, la no-fly zone s'applique également à l'aviation syrienne. Pour parer à cela, les ordres de bombardements syriens sont secrètement transmis à l'aviation russe, qui remplit les missions syriennes, mais uniquement si les cibles sont hors de la distance de sécurité des habitations civiles. :mac:cette zone de sécurité a été annulé pour les quartiers est de Damas :mac:
Concernant les sites de stockages des armes chimiques du gouvernement, le Kremlin annonce que Damas lui a fourni la totalité des sites d'armes chimiques. Dès que la situation sera stabilisé, des experts russes, ainsi que d'autres experts étrangers mandatés par l'ONU, démantèleront l'arsenal chimique syrien.

:mac: Opération сирийский обмана :mac:

Dans le but de décrédibiliser et de détruire le peu d'organisation des rebelles, un SSGN classe Oscar II, basé à Sebastopol, a reçu un ordre de mission classé Secret Défense.
Cet ordre de mission est simple : frapper l'assemblée du Conseil National Syrien, basé à Istanbul.

Le sous-marin doit appareiller de nuit, afin d'éviter d'être repéré. De plus, il appareillera depuis un hangar de réparations, afin de dissimuler son départ.

Afin de brouiller au maximum les pistes, le sous-marin ne tirera pas son missile depuis la Mer Noire, mais depuis les Dardanelles, ce qui fera croire que le sous-marin venait de l'Occident. De plus, pour éviter d'être repéré, il ne dépassera pas la vitesse de 11 nœuds une fois dans les eaux territoriales turques.

Approchant de son point de tir, le sous-marin russe se met à profondeur de tir.




La proximité entre la zone de tir et la cible ont rendu inopérant les missiles Patriot turcs, qui n'ont pas eu le temps d'acquérir, de verrouiller la cible et de l'abattre. Cela pourra également passer pour une attaque américaine, contournant le système anti-missile turc.

Cette frappe a détruit le bâtiment du CNS, mais plus important encore, son Président, Georges Sabra, a été tué dans la frappe, mettant un terme à l'organisation des groupes rebelles.

Pertes rebelles :
854 morts, des milliers de blessés

Pertes russes :
32 VDV tués, 101 soldats tués, 4 T-64A détruits, 2 Mil Mi-24 fortement endommagés

Pertes civiles :
Une centaine de morts, un autre centaine de blessés
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3375
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Soutien de la Politique Militaire Russe.

Message par Invité le Jeu 12 Sep 2013 - 23:24



Diplomatie International:




"La Russie a eu raison d'intervenir en Syrie pour éviter au terrorisme de s'installer, mais ou et l'OTAN!".

Cette déclaration n'émane pas d'un membre du gouvernement, ni même d'un socialiste. C'est l'ancien ministre de l'Intérieur qui a soutenu l'initiative Russe Le président a confirmé  l'engagement des forces armées Roumain, qui et prêt a soutenir l'armer Russie en Syrie.

La Russie repousse les groupes armés islamistes.

L'ensemble de la classe politique, à de rares exceptions près, a salué la décision de la Russie.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intervention] Déploiement militaire russe en Syrie

Message par Gungauss le Ven 13 Sep 2013 - 14:30

:globe: Confédération des Républiques Russes :globe:


Reprise du Krak des Chevaliers


Alors que la rébellion est désorganisée et n'a plus de représentation à l'internationale, il est temps de mettre un terme à la rébellion.
Le Krak des Chevaliers, sur la route de Homs, est aux mains de rebelles. Il est impératif pour l'Armée Russe de s'en emparer pour sécuriser ses voies logistiques.




Alors que l'artillerie russe se prépare à pilonner la position, l'aviation lance des opérations de bombardements massifs.
Après plus d'une demi heure de bombardements aériens incessants, l'artillerie déversa l'enfer sur le monument utilisé comme retranchement par la rébellion. Le barrage d'artillerie dura plus de deux heures.


Puis, l'assaut fut lancé. Lorsque les troupes russes arrivèrent dans le Krak, les rebelles étaient soit morts soit en déroute. Les quelques salafistes au moral inébranlable furent massacrés par l'armée russe.
A la surprise des troupes russes, un stock conséquent d'armes chimiques rebelles a été découvert dans les sous-terrains du Krak des Chevaliers, seul infrastructure du château encore debout.

Bombardement de Al Bara et Serjila

Zone urbaine compacte, la région autour d'Al Bara concentre plusieurs localités aux mains des rebelles. Les services de renseignement russe soupçonnent les rebelles d'y stocker des armes chimiques prises à l'armée syrienne.
L'aviation russe a donc reçu l'ordre de frapper les zones d'activités rebelle dans la région. Toute structure abritant des hommes armés, du matériel militaire ou des armes potentiellement chimiques devra être rasé.


Le bombardement à grande échelle va permettre de réduire la seule barrière sur la route d'Alep et du nord du pays.
L'aviation russe a reçu consigne de ne plus prendre en compte la limitation due aux habitations. La rébellion doit être écrasée.


Pertes rebelles
1.640 morts, des milliers de blessés

Pertes russes
21 soldats tués, 5 BMP-2 endommagés, 1 Mi-24 détruit

Pertes civiles
200 morts, des centaines de blessés
Spoiler:

Rouge : sous contrôle russo-syrien
Bleu : fidèle à Damas
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3375
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intervention] Déploiement militaire russe en Syrie

Message par Gungauss le Lun 16 Sep 2013 - 16:19

:globe: Confédération des Républiques Russes :globe:


Parachutage sur le barrage de Tabqa


Alors que Damas est sur le point de retomber sous le contrôle du gouvernement, une partie des VDV présents dans la ville ont reçu l'ordre d'embarquer pour une opération stratégique : la reprise du barrage de Tabqa. Cette capture permettra de couper l'alimentation en électricité des régions rebelles.
L'opération mobilisera environ 250 VDV.

Afin de préparer le parachutage, qui se fera en plein jour, l'aviation russe lance un bombardement en règle des structures défensives alentours.


Après le bombardement, les VDV sont parachutés à 7km au sud du barrage, avec des blindés de transport et du matériel anti-structure.
Ainsi, les troupes russes font rapidement mouvement vers le nord pour s'emparer du barrage.
Les combats sont sporadiques et la résistance et peu importante. Le matériel blindé des VDV leur permet d'écraser l'opposition sans subir de pertes importantes.

Une fois le barrage capturé, les VDV reçoivent en renfort 250 hommes supplémentaires, ainsi que du matériel de défense, afin de monter des défenses et bloquer les axes routiers alentours. De plus, les troupes ont été rejointes par des hommes du génie militaire, qui ont reçu l'ordre de couper la production électrique. Cette action détruit ainsi le faible potentiel logistique des rebelles, les privant de l'électricité nécessaire aux soins, aux réparations de véhicule, aux maintenances des matériels militaire, etc.

Communiqué ouvert au monde

Les forces russes ont désormais sécurisé un espace nécessaire à la continuité de la mission de l'ONU. Ainsi, Moscou appelle la France, l'Inde et le Brésil, trois nations neutres dans ce conflit, à rejoindre les experts militaires russes pour démanteler les armes chimiques du gouvernement ainsi que les armes chimiques rebelles capturés par les troupes russes.
Concernant les armes chimiques rebelles non trouvés, l'aviation russe les détruira par des frappes chirurgicales.

Total des pertes depuis l'intervention russe :
Pertes russes
137 soldats tués, 50 VDV tués, 7 BMP-2 endommagés, 5 BMP-1 détruits, 1 Mi-24 détruit, 4 T-64A détruits, 2 Mil Mi-24 fortement endommagés, 1 Mi-8 endommagé

Pertes civiles
~315 civils tués

Pertes rebelles
~3.000 morts
:mac: Communiqué ultra-confidentiel au gouvernement syrien :mac:

L'armée russe a détruit le potentiel rebelle. Nous vous laissons la main dans la lutte contre la rébellion afin de sauvegarder la diplomatie russe.
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3375
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intervention] Déploiement militaire russe en Syrie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum