[Pacifique]Moldavie-Roumanie : vers la réunification.

Aller en bas

[Pacifique]Moldavie-Roumanie : vers la réunification.

Message par Invité le Sam 14 Sep 2013 - 1:37



Social:
Une partie de la population Moldave souhaiterait voir son pays réunifié avec la Roumanie et de bénéficier de sa meilleure qualité de vie. A la fois ancienne région roumaine et ancienne République Soviétique, la Moldavie tend aujourd’hui résolument vers son voisin Roumain.

Ils commencent à y croire. Il y a un an ils s’étaient rassemblés au centre de Bucarest pour faire tomber le gouvernement communiste de la Moldavie voisine. Ici, dans la capitale roumaine, des milliers d’étudiants moldaves rêvent de la réunification avec la Roumanie. Aujourd’hui, pour ces jeunes, ce rêve devient possible.
"Pour moi et les autres Moldaves venus étudier à Bucarest la Roumanie est notre pays, affirme Andrei Babcinetchi, étudiant moldave à l’Académie de sciences économiques de Bucarest. En Roumanie, nous sommes chez nous et c’est ici que nous voulons construire notre vie".

La Moldavie est un ancien territoire roumain annexé par l’Union soviétique après la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui l’équipe de jeunes démocrates au pouvoir multiplie les gestes forts pour s’ouvrir,

En même temps, la Roumanie vient de supprimer les visas pour les Moldaves. Les 360 kilomètres de barbelés installés par les Soviétiques sur la frontière moldave il y a 66 ans sont en cours de démantèlement. Ce deuxième rideau de fer qui séparait les deux pays frères ne sera plus bientôt qu’un vieux souvenir.

Les citoyens de mon pays vont bénéficier bientôt de toutes les libertés et des droits Roumain.

La Roumanie se dit prête à recevoir les voisins moldaves. Les autorités de Bucarest leur offrent un passeport roumain, véritable.

Ces derniers mois 800 000 demandes ont été enregistrées. Arrivé à Bucarest en étudiant moldave Andrei est depuis un mois citoyen roumain.

"Je considère que la nationalité roumaine est mon droit et celui de tous les Moldaves, lance-t-il. C’est un droit que l’histoire nous a volé. C’est quelque chose de complètement naturel de récupérer la nationalité roumaine parce qu’elle nous appartient"

Comme Andrei, de plus en plus de jeunes Moldaves choisissent de venir étudier à Bucarest. Une façon pour eux de mettre le pied en Roumanie.

Ces mêmes jeunes sont le fer de lance du mouvement pour la réunification de la Moldavie avec la Roumanie.




Traian Basescu a déclaré son intention de relancer la coopération avec la Moldavie.:
« Nous avons besoin l’une de l’autre et nous trouverons la possibilité de coopérer. Le terrorisme, les cyberattaques, la criminalité transnationales, ce sont les problèmes qui nous touchent également », a indiqué M. Basescu.


Chaque année, 5 000 Moldaves reçoivent la nationalité du pays voisin, la Roumanie.

La population moldave est divisée entre ceux qui souhaitent l'unification avec la Roumanie, et ceux qui souhaitent préserver l'indépendance, acquise il y a vingt ans. Depuis la loi de la citoyenneté roumaine (1991), les Moldaves peuvent obtenir relativement facilement la nationalité roumaine. Il leur suffit d'établir un certificat attestant que le lieu de naissance faisait bien partie du territoire de la Roumanie.

La citoyenneté roumaine est une véritable aubaine. La plupart du temps, dans l'imagination du paysan au dos voûté, pour lequel chaque nuit d'été caniculaire est une occasion d'y songer, ce passeport représente un ticket pour une vie meilleur, pour les pays méditerranéens où, dit-on, il pourrait gagner en six mois ce qu'il met deux ans à gagner en Moldavie.

Mais du rêve à la réalité, la route est sa coursier très vite et surtout coûteuse pour la Roumanie. Pour la plupart aussi longue que la distance entre Chisinau et Bucarest, et l'attente p.

Les "routards" ont dû plus d'une fois emprunter ou aller chercher sous le matelas de grosses sommes d'argent pour traverser les kilomètres les séparant des contrées couvertes d'oliviers et d'orangers. D'un autre côté cela vaut mieux que d'entasser trois tee-shirts dans un balluchon et de passer les douanes en partageant le peu d'oxygène d'un baril en plastique avec d'autres immigrants illégaux.

Ainsi commencèrent en tâtonnant ceux qui ont ouvert la voie. Puis les Moldaves se sont mis à rassembler des tas de certificats de naissance, d'attestations, et à s'entasser en d'infernales files d'attente devant les Archives nationales. Peu d'entre eux souhaitent la nationalité roumaine pour des raisons sentimentales. 

C'est le cas de M. Iurie Colesnic. Agé de 73 ans, il se sent roumain depuis toujours. Contrairement à bon nombre de ses compatriotes qui ont fait tout pour se faciliter l'accès aux pays, il a seulement voulu se rapprocher un peu plus des Roumains :

"Je l'ai fait par orgueil. "

Le passeport, le document en lui-même, n'est là que pour la "forme", stocké dans un tiroir, parce que tous les visas de M. Colesnic sont nichés entre les pages du passeport bleu, moldave. 

Jusqu'en 2009, il fallait s'armer d'une patience à toute épreuve pour obtenir le fameux passeport. En 2009, la procédure d'octroi de la citoyenneté a été considérablement simplifiée, et le nombre de mois d'attente entre le dépôt du dossier et la publication de la déclaration de nationalité a fondu. Pour Oxana Pascal, par exemple, la durée fut de sept mois. Elle et les autres bénéficiaires de bourses du gouvernement roumain désirent s'installer en Roumanie. Même si leurs parents leur manquent terriblement, "ici, c'est beaucoup mieux". Les salaires sont plus élevés, les congés plus longs... 

Cette question concerne aussi d'autres habitants de la région, des Ukrainiens ou des populations russophones, qui peuvent eux aussi revendiquer leur appartenance à une Roumanie élargie et aujourd'hui disparue. Un nombre important d'habitants russophones, nourrissant la nostalgie du communisme et qui n'ont jamais cru en l'unité roumaine, 

Bien qu'ils sachent à peine marmonner deux ou trois mots de roumain, ils comptent parmi les premiers à profiter des avantages de la double nationalité.

Tamara Dogot a des racines ukrainiennes et manie péniblement la langue roumaine. "Ce fut difficile à Bucarest lorsque j'ai voulu obtenir mon passeport. Il y avait un Roumain là-bas qui me disait quelque chose à propos du fait d'acquitter des taxes au Trésor, et j'ai compris "coiffeur". Je me suis mise à chercher, soucieuse de respecter la loi, un coiffeur." Sa justification ? "Je voulais sortir du pays avec mon enfant. Pourquoi rester comme dans une boîte de conserve !"



Traian Basescu arrivé en visite officielle en Moldavie:
« La Moldavie se prépare à son plus grand succès : le paraphage de l’accord sur l’association avec la Roumanie.

Je suis persuadé que la Moldavie ne possède pas d’alternative d’intégrer à une unification de nos pays fraternels seront unis », a indiqué M. Basescu à l’issue des négociations avec son homologue moldave Nicolae Timofti.

Le lancement de systèmes de gaz et de transports communs a figuré parmi les sujet principaux des pourparlers, a indiqué à son tour M. Timofti.

« Je voudrais que tous les Roumains habitent dans un seul pays et qu'ils aient une seule citoyenneté. Une fois mes fonctions présidentielles expirées, je serais heureux de devenir citoyen moldave. Je voudrais avoir deux citoyennetés s'il est impossible que les Roumains des deux côtés du Prout en aient une seule », a dit Basescu ayant souligné qu'il ne se proposait pas de s'occuper de la politique en Moldavie.


« Nous commençons à recevoir des documents concernant les résultats de la Moldavie. Nous les étudions minutieusement. Nous analyserons toutes les déclarations et les chiffres, notamment sur la croissance et l'inflation, concernant la politique de la Moldave à l'égard de la guerre qui se prêt pare en se moment même. Tout sera analysé et une réaction de notre part sera formulée ».




La crise international:

Et depuis la crise international avec la Russie et les USA, La Moldavie et encerclées par les frontières de l'Ukraine et de la Roumanie, la Moldavie et plus sur le point a négocier avec la Roumanie de la réunification de Europe de l'est que de l’Europe.

La Moldavie a annoncer quel aller accélérer le mouvement pour la réunification, pour donner une nouvelle vie au Moldave.


Moldavie


Drapeaux du Pays:








Hymne national Limba noastră cea frumoasă (« Notre belle langue »)




Administration:
 Forme de l'État République parlementaire
Président Nicolae Timofti
Premier ministre Iurie Leancă
Langues officielles roumain, officiellement appelé moldave
Capitale Chișinău
47° 0′ N 28° 55′ Eb


Géographie:
Géographie
Plus grande ville Chișinău
Superficie totale 33 843 km2
(classé 134e)
Superficie en eau 1,4
Fuseau horaire UTC +2 (été +3)



Histoire:
Indépendance de l'URSS
Date 27 août 1991



Démographie:
entilé Moldaves
Population totale (2012) 3 656 8432 hab.
(classé 130e)
Densité 127 hab./km2

Composition ethnique

Roumains 78,2 %
Ukrainiens 8,4 %
Russes 5,8 %
Gagaouzes 4,4 %
Bulgares 1,9 %
Autres 1,3 %



Composition religieuse

Église orthodoxe 98,0 %
Judaïsme 1,5 %
Église baptiste et autres 0,5 %

Migration

Solde migratoire -0,23 ‰

Dynamique

Population 4 466 706 hab.
Accroissement naturel 0,28 %
Indice de fécondité 1,85 enfant par ♀
Taux de natalité 15,70 ‰
Taux de mortalité 12,64 ‰
Taux de mortalité infantile 38,38 ‰
Espérance de vie à la naissance 65,65 ans


Économie:


Économie

IDH (2012) en augmentation 0,660 (moyen) (113e3)
Monnaie Leu moldave (MDL​)

Monnaie -Leu moldave

Année fiscale - calendaire

Organisations internationales ALECE, GUAM, OMC

Statistiques

Produit intérieur brut (parité nominale) 7,11 milliards $ (2011)
Produit intérieur brut en PPA 11.93 milliards $ (2011)
Rang pour le PIB en PPA 147 ème
Croissance du PIB 6 % (2011)
PIB par habitant en PPA
PIB par secteur agriculture :
industrie :
services :
Inflation (IPC) 4 % (2010)
Pop. sous le seuil de pauvreté 29,5 % (2005)
Indice de développement humain (IDH)
Population active 1,27 millions (2011)
Population active par secteur agriculture : 27,5 % (2011)
industrie : 12,7 % (2011)
services : 59,8 % (2011)
Taux de chômage 6,2 % (2011)

Finances publiques

Dette publique 31,3 % du PIB (2009)
Dette extérieure
Recettes publiques 1,751 milliards $ (2009)
Dépenses publiques 2,112 milliards $ (2009)




Commerce extérieur:
Exportations 2,22 milliards $ (2010)1
Biens exportés Vins de raison frais, fils et câbles isolés, médicaments, fruits
Principaux clients Russie, Roumanie, Italie, Ukraine, Royaume-Uni
Importations 4,553 milliards $ (2010)1
Biens importés Pétrole, voiture de tourisme, produits du tabac
Principaux fournisseurs Russie, Ukraine, Roumanie 






L'adhésion programmé par référendum.:


Le président Moldave et Roumain se sont dit d'accord pour un référendum démocratique sur l'unification des deux pays.

Dans 3 mois la Moldavie devras faire un choix oui a l'unification ou non a l'unification.


En mars 2006 (avant la crise), 51 % des Roumains interrogés par l'institut de sondage Civis24 se déclaraient favorables à une union, malgré son coût.



Quel coût pour l'union ?:
Quel coût pour l'union ?

Le principal obstacle aux espérances des unionistes, notamment en Roumanie, est d'ordre économique :
Pays Population 14 Surface Densité PIB15 PIB/habitant

Roumanie 21 680 974 238 391 km2 - 91 229,9 milliards de $ 10 661 $

Moldavie 3 938 832 33 843 km2 - 111 9,367 milliards de $ 2 374 $

État unifié 25 619 806 272 234 km2 - 94 239,3 milliards de $ 9 339 $
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pacifique]Moldavie-Roumanie : vers la réunification.

Message par Shikkoku le Dim 15 Sep 2013 - 8:47

:globe: Moldavie :globe:

La Moldavie refuse catégoriquement l'annexion par son voisin Roumain. La Moldavie est un état souverain et le restera.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5752
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum