[AAR Darkest Hour mod33] German Austria, you wonderful country

Aller en bas

[AAR Darkest Hour mod33] German Austria, you wonderful country

Message par Mirage le Dim 16 Aoû 2015 - 17:01

Suite à l'AAR de Shikko, je décide moi aussi de me lancer dans cet exercice, pour cela j'ai choisis Darkest Hour, une sorte de HoI 2 amélioré accompagné du Mod 33, excellent mod ahistorique que je conseil vivement.



Épisode 1 :1933-1934

La Première République d'Autriche, vieille de même pas 15 ans connait en ce début de décennie de difficiles troubles politiques et économiques. Ces difficultés emmènent à la prise du pouvoir d'Engelbert Dofuss, ambitieux homme politique autrichien qui compte bien imposer sa vision de l’État Autrichien. Sur le plan extérieur, la jeune URSS connaît elle aussi de graves remous politiques, Staline, le Petit Père des Peuples et successeurs du père de la révolution, Lénine, est assassiné lors d'un terrible attentat alors qu'il était en visite dans une usine russe. La disparition de l'homme fort de l'Union Soviétique entraine une grave lutte interne de laquelle sort vainqueur Léon Trotski, principal rival de Staline qui revient ainsi de son exil mexicain. Une situation inacceptable aux yeux des derniers mais non moins nombreux partisans de Staline qui se soulève aux alentours du symbole qu'est Stalingrad. L'Asie centrale profite de l'occasion pour sortir du joug soviétique et les Kirghizistan et Tadjikistan déclare leur indépendance face à l'oppresseur moscovite. L'armée rouge doit donc faire face à une grave guerre civile.
Pendant ce temps, les occidentaux continue d'être empêtré dans une dure crise économique et politique. En Allemagne, un certain Adolph Hitler arrive à tirer parti de cette crise pour prendre le pouvoir et tenter de redresser le pays à sa sauce, ses volontés expansionnistes, exposés dans son livre, Mein Kamph, inquiète au plus haut point les autrichiens.
Le mois de novembre 1933 en particulier est très riche en événements en URSS. Alors que la révolte des stalinistes semble maîtrisée et que les régimes d'Asie centrale sont écrasée dans le sang, les blancs tsaristes qui dormaient jusque là abattent leurs dernières cartes et déclenchent une nouvelles guerre civile qui pourraient cette fois coupé court au rêve communiste. Les japonais, plein d'opportunisme envoie à cet instant un ultimatum à Trotski lui intimant de lâcher les îles Sakhalines sous peine de voir un nouveau front s'ouvrir en Mandchourie. Les russes refusent, obligeant Tokyo à déclarer la guerre aux soviétiques.

Spoiler:


En rose les tsaristes révoltés



Spoiler:


Au cours de la fin d'année 1933, début d'année 1934, les persécution contre la gauche, communistes et sociaux-démocrates, se durcissent via la politique du chancelier Dolfuss, cette situation est intenable pour les militants de gauches pourtant très influent dans le pays qui organise en soulèvement révolutionnaire, Vienne, Graz, et Salzbourg sont témoins de la levée de divisions de milices révolutionnaires, Le gros de l'armée autrichienne est basée à Vienne, 9 divisions dirigées par le meilleur général autrichien, une division de montagne est basée à Salzbourg. De durs combats s'engagent donc pour la maîtrise de ces deux ville alors que Graz est prise sans combat par les révoltés. Alors qu'à Vienne, les rebelles sont rapidement mis en déroute grâce à l'immense supériorité numérique des réguliers autrichiens, à Salzbourg, les alpins sont mis en déroute et se replient sur Linz, les deux camps laissant de très lourdes pertes dans la deuxième plus grande ville autrichienne. Les 9 divisions viennoises engagent elles le combat contre les révoltés de Graz. La ville résiste bien et les révoltés font le choix d'attaquer Linz et les montagnards autrichiens qui tentent de se reformer et de combler leurs lourdes pertes via les divisions de Salzbourg ainsi qu'une partie de celle de Graz qui prend le risque de dégarnir sa défense contre les 9 divisions poussant au nord. La tactique est payante puisque Linz tombe, Graz suit malgré tout quelques jours plus tard. Finalement, l'ensemble des 10 divisions autrichiennes lancent un assaut final sur les derniers rebelles retranchés à Linz, ces derniers, encerclés et épuisés, sont défait en seulement quelques heures. La fin de la révolte de la gauche autrichienne libère enfin le terrain à Dolfuss qui fait adopter ses idées dans une nouvelle constitution qui est adoptée le 30 avril 1934 et qui instaure l'autro-fascisme au sein du pays. Au même moment, Vienne signe avec la Hongrie et l'Italie le protocole de Rome qui prévoit un accord de libre-échange ainsi qu'un pacte de non-agression entre les 3 pays. La déclaration tripartite en faveur de l'indépendance autrichienne est proclamée par Rome, Paris et Londres.

Début juillet 1934, l'Arabie Saoudite décide d'appuyer ses revendications sur le Yémen et choisi de partir au clash avec la diplomatie londonienne. Malgré un effort diplomatique, les franco-britanniques rentrent en guerre au côté du Yémen afin de protéger leur influence au Moyen-Orient. Les Saoud engrainent quelques succès initiales et arrivent même à occuper l'intégralité de la Syrie. Mais les forces alliés contre-attaque et réussissent à reprendre rapidement le dessus. et repoussent l'Arabie à ses frontières initiales grâce à leur supériorité militaire indéniable. Le temps semble déjà compter pour l'Arabie Saoudite. En Russie, les tsaristes sont finalement définitivement défaits par l'armée rouge qui peux désormais totalement se concentrer au front sibérien. Les combats contre les japonais font rages et, même si les soldats du Mikado ont réussi à avancer en Sibérie, la supériorité industrielle monstrueuse du soviétique risque de condamner les asiatiques sur le long terme.

Militaire britannique en Syrie:

avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 1116
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 20
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

Re: [AAR Darkest Hour mod33] German Austria, you wonderful country

Message par Aetius le Lun 17 Aoû 2015 - 10:25

Pas mal :ok:
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1823
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 78

Revenir en haut Aller en bas

Re: [AAR Darkest Hour mod33] German Austria, you wonderful country

Message par Mirage le Lun 17 Aoû 2015 - 12:59



Épisode 2 : 1935 - 1937

Le chancelier Dollfuss

Début 1935, le tout puissant chancelier autrichien, Engelbert Dollfuss, est assassiné par un groupuscule pro-nazi dont il n'y a aucun doute qu'il a reçu un soutient sans faille de la part de Berlin qui souhaite évidemment voir réaliser ses projets d'Anschluss auxquels Dollfuss s'opposait. Quoi qu'il en soit, cette perte prématurée semble détruire définitivement les rêves d'une Autriche puissante qui retrouverait sa gloire d'antan.

Spoiler:


Le reste de l'année se déroule dans une forte tension internationale mais sans réels événements notables. En octobre, malgré de longues tractations diplomatiques de la S.D.N et de Londres, Mussolini fait le choix de la guerre et déclare la guerre à l’Éthiopie afin de l'intégrer à l'Empire Italien. Si le Duce italien s'expose à des sanctions de la part de la S.D.N, rien de réellement grave pour l'économie italienne n'est entrepris par les alliés. Quelques semaines plus tard, l'Arabie Saoudite est définitivement intégrée à l'Empire Britannique qui, après avoir récupéré le mandat syrien aux français, conforte définitivement sa toute puissance au Moyen-Orient.
En Autriche, Schuschnigg, le successeur de Dollfuss, réussi un coup d'état visant à évincer définitivement les pro-nazis du gouvernement autrichien. Il souhaite retarder au maximum l'échéance de l'annexion par le Reich hitlérien qui a adoptée une politique extérieure de plus en plus agressive.
En Mai 1936, après 8 longs mois de guerre, l’Éthiopie est définitivement annexée à l'Empire Italien de Mussolini. Les armées italiennes auront eu du mal contre une armée africaine mal équipée et mal entrainée et la faiblesse militaires italienne fait très peur à l'Autriche qui comptait sur la protection bienveillante de Rome face aux volontés expansionnistes berlinoises.


3 mois plus tard, en juillet, Shunschnigg, déterminée a sauver l'Autriche des griffes hitlériennes et ce, par tout les moyens, entame de longues tractations diplomatiques afin d'orchestrer un retour de l'Empire d'Autriche et de l'apogée autrichienne. Tout d'abord, les lois anti-Habsbourg sont abrogées et ces derniers récupèrent leurs possessions territoriales en particulier. Quelques semaines plus tard, Paris, Londres et Rome offrent leur bénédiction à Vienne concernant un retour de l'Empire ! L'héritier au trône autrichien, Otto Von Habsbourg est couronnée Otto 1er Empereur d'Autriche. Vienne est en liesse car elle assiste au sacre du fils de Charles, petit fils du grand François-Ferdinand. Les rues sont jonchées de fleurs jusqu'au palais impérial de Schönbrunn et des fêtes somptueuses sont organisées dans tout le pays durant 1 semaine.

Otto 1er Von Habsbourg

Spoiler:


La guerre civile éclate en Espagne seulement quelques jours plus tard. Le camps nationaliste d'extrême droite décide de déclarer la guerre au camps républicain légitime afin d'instaurer une junte au pouvoir. Si l'Autriche a réussi à résister, pour l'instant, aux forces fascistes, L'Empereur craint que l'Espagne ne chute.


En septembre 1936, la nouvelle politique extérieure impériale se met en place. Elle est très agressive, l'Empereur souhaitant rassembler un puissant empire capable de rivaliser militairement et industriellement avec ses adversaires, soit le Reich et l'Union Soviétique, tout les deux très bellicistes, Hitler souhaitant rassembler tout les allemands sous sa domination et Trotski projetant d'exporter la révolution socialistes partout dans les monde, y compris en Autriche.
L'armée autrichienne se masse aux frontières hongroises afin de peser au maximum sur la décision de Budapest. En effet, un ultimatum a été envoyée à Horty afin de le forcer à organiser un référendum en Hongrie concernant le retour de la puissante Autriche-Hongrie. L’exécutif hongrois accepte les légitimes demandes autrichiennes et les hongrois disent oui au retour de la double monarchie. L'Autriche-Hongrie est donc proclamée. Au même moment, Otto 1er lance l'écriture d'une nouvelle constitution impériale visant à prendre en compte les erreurs du passé, l'Autriche-Hongrie sera un état parlementaire fédéral et libéral.
Rapidement, les premières lois garantissant les droits des minorités ainsi que celles instaurant le fédéralisme impérial sont promulguées.

Spoiler:



En vert foncé, les revendications austro-hongroises

Au niveau extérieur, la création de l'Axe Rome-Berlin entre Mussolini et Hitler est une énorme désillusion pour l’exécutif austro-hongrois désormais totalement encerclée et qui voit son plus grand protecteur l'abandonner lâchement, cette mauvaise nouvelle est suivi de la rupture par Berlin des pactes commerciaux austro-allemands qui étaient absolument nécessaire à l'industrie austro-hongroise qui s’effondre par un manque monstrueux de matières premières.

Spoiler:

Notez les malus infligées par la pénurie de ressources.

Le 29 novembre 1936, les tchèques refusent malheureusement l'intégration et ce, malgré les gros efforts fait dans la Constitution impériale. Cette annonce est mauvaise pour Vienne pour qui les armées, les usines, et les matières premières tchèques auraient été une véritable bénédiction. Malgré tout, l'Autriche-Hongrie, déjà embourbée dans de trop nombreux problèmes n'envisage aucune action contre Prague, les tchécoslovaques se débrouilleront.

En janvier 1937, en quête d'expansion, Otto 1er rencontre les représentant de la Transylvanie indépendantiste afin de leur exposer son point de vue. La Constitution austro-hongroise étant beaucoup plus souple envers les minorité que celle roumaine qui enchaine les persécution envers les transylvanien. La Transylvanie commence ainsi à s'agiter et repousse de plus en plus le pouvoir de Bucarest. Ces négociations se font au grand dam de la Roumanie et entache profondément les relations entre Autriche-Hongrie et Roumanie. Concernant, la Pologne, Vienne souhaitant s'en faire un allié, les revendications autrichienne sur la Galicie sont abandonnée afin d'établir les meilleurs relations possibles avec Varsovie. Les représentants d'une Croatie indépendante sont eux aussi reçu à Vienne mais, si ils acceptent un soutient austro-hongrois, il refusent catégoriquement toute intégration à l'Empire, le gouvernement de Belgrade se montre lui bien plus raisonnable et accepte de céder la Slovénie et quelques provinces côtières croates à l'Autriche-Hongrie. Suite à cela, un réarmement naval limité est entamée, la Kaiserliche und königliche Kriegsmarine renait de ses cendres.

Spoiler:

L'Autriche-Hongrie, faible mais vaillante.

Spoiler:


Le front au 14 septembre 1937

Suite à cela, le front Mandchoue s'écroule totalement et l'armée rouge déferle sur les provinces du Japon et de son puppet Mandchoue, Port Arthur chute quelques semaines après la rupture des lignes du Mikado, pour le nouvel an, l'ogre rouge est à Pyongyang...
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 1116
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 20
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

Re: [AAR Darkest Hour mod33] German Austria, you wonderful country

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum