[Résolu][Plainte] Décision de l'administration

Aller en bas

[Résolu][Plainte] Décision de l'administration

Message par Sirda le Mar 12 Juil 2016 - 17:46

Bon, j'aurais préféré éviter d'avoir à contester la décision de l'administration, mais étant donné la manière dont elle l'a été, il me semble que cela est plus que nécessaire.

Après concertation il a été décidé que l'utilisation de charges nucléaires offensives n'était pas autorisé par l'administration, car entraînant une fin de Version immédiate. Libre à vous d'éditer votre post afin de maintenir une offensive terrestre propre cependant.

A vrai dire, je trouve cette décision, du moins sa formulation, totalement étrange sinon même absurde, démontrant éventuellement une certaine incapacité de l'administration à vraiment appréhender les conflits militaires et à les gérer. En effet, le terme de "charges nucléaires offensives" - en mettant bien sûr de côté le terme "offensives" étant donné que l'arme nucléaire est, par essence, une arme offensive - laisse penser que j'ai atomisé l'Arabie Saoudite, c'est-à-dire que mes ogives ont directement touché des villes, au sol, dans l'objectif de les raser alors qu'il n'en est absolument rien. Mes missiles nucléaires ont explosé à plus de 30 kilomètres d'altitude afin de créer des impulsions électromagnétiques, de ce fait, je doute que l'on puisse véritablement considérer cela comme une "atomisation" de l'Arabie Saoudite.

Autre point, le fait que cela entraînait immédiatement la fin de la Version. Très sincèrement, je ne vois absolument pas pourquoi, en dépit de tous les pseudo-arguments avancés par l'administration. Une crise pétrolière ? Ah. Le pétrole, déjà à 75 $, risquerait éventuellement de passer à 100 voire 120 $ le baril, c'est-à-dire le niveau d'avant-chute du cours de pétrole en 2012. Pourtant, à cette époque là, je n'ai pas souvenir d'avoir entendu parler d'une crise pétrolière ou du fait que l'économie était en ruine à cause des cours élevés du pétrole. La crise économique qui frappait le monde était davantage dû aux conneries des spéculateurs américains plutôt qu'à nos amis de l'OPEP. A cela s'ajoute d'ailleurs toutes les mesures prises par la Russie et l'Iran IG pour palier à cet éventuel choc pétrolier, même si icelles risquaient de prendre plusieurs mois à être réellement applicables, il n'en restait pas moins qu'elles existaient et devaient pouvoir éviter un véritable choc pétrolier.

Quant à l'éternel argument avancé par entre-autre Dic, celui du "Les USA ne laisseraient pas un allié tomber", il faudrait peut-être mettre fin à votre ultraréalisme basé sur l'IRL sans prendre en compte le contexte et l'évolution de la V. Il y a trois ans à peine, je doute que l'administration aurait laissé la Russie annexer la Crimée, sous prétexte que cela aurait été irréaliste, que l'OTAN / l'UE seraient violemment intervenues, etc. Et pourtant, voyez-vous, IRL, depuis deux ans, la Crimée est russe. C'en est de même sur CSP. Le contexte a diamétralement changé depuis l'intervention russe au Yémen - certes critiquable sur certains points mais motivée par une logique basée sur la volonté de Poutine de faire remonter les cours du pétrole tout en affirmant la puissance de l'Iran sur la région, et ainsi donc nuire à l'Arabie Saoudite qui finance les groupes rebelles syriens - et il me semble qu'il n'a absolument pas été pris en compte, tout comme la doctrine diplomatique mise en place par Mirage. Vous pourrez toujours dire qu'IG parlant, rien n'a été posté par ce dernier à ce sujet, pourtant, il y en avait une véritablement existante, et mes conversations sur Discord avec lui sont là pour en témoigner, même si vous ne semblez pas porter grand crédit à cela.

Car, oui, Mirage m'a affirmé qu'il n'en avait que faire de mon éventuelle intervention au Yémen ou en Arabie Saoudite tant que je ne m'en prenais pas - ou plus - à Socotra ainsi qu'à ses bases militaires, ce que j'ai fait en IEMisant l'AS puisqu'il n'y a plus aucune base militaire américaine officielle sur le pays depuis 2003 ou 2004, période où le Pentagone a décidé de délocaliser ses facilités militaires au Qatar et au Bahreïn. D'ailleurs, ce changement de diplomatie de Mirage est tout à fait compréhensible dans sa logique et assez cohérent tout de même avec IRL et la diplomatie de Barack Obama qui se rapproche de plus en plus de l'Iran, se mettant par conséquent à dos l'Arabie Saoudite et les pays du Golfe en général. Certes, il n'irait pas jusqu'à lâcher l'AS militairement, mais le contexte en est tout autrement sur CSP, et Mirage semble préférer une redéfinition totale des frontières du Moyen-Orient comme je lui avais proposé, laquelle passe inéluctablement par la chute du régime des saouds ainsi que de l'Arabie Saoudite.


Pour être honnête, je n'attends rien de l'administration. Ce n'est même pas vraiment une plainte, juste des arguments qui n'ont vraisemblablement pas été écoutés / transmis à l'administration, ce qui aurait pourtant été utile pour gérer le mieux possible ce dossier et avoir les avis de toutes les parties concernées. Maintenant, si Dic veut apporter ses arguments, libre à lui, je ne les contredirai pas, je n'ai pas envie de débattre.

Je laisse le choix à l'administration : soit vous revoyez votre décision, c'est-à-dire que vous maintenez l'IEM et l'attaque, soit vous annulez tout. Je précise que je me suis concerté avec Jules pour tout ceci et qu'il est en accord avec cette proposition. Evidemment, nous ne contesterons pas cette ultime décision de l'administration.
avatar
Sirda
Président
Président

Messages : 1647
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Résolu][Plainte] Décision de l'administration

Message par Alaminsk le Mar 12 Juil 2016 - 20:00

Suite au refus de Sirda et de Jules d'éditer l'offensive en enlevant les IEM, la guerre est annulée.
avatar
Alaminsk
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2707
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 22
Localisation : Paris, France.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum