[Conflit] Conflit frontalier au Haut-Karabagh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Conflit] Conflit frontalier au Haut-Karabagh

Message par Iska le Sam 21 Oct 2017 - 19:38

carte:


La guerre du Haut-Karabagh est le conflit armé qui a eu lieu entre février 1988 et mai 1994 dans l'enclave ethnique du Haut-Karabagh, en Azerbaïdjan du sud-ouest, entre les Arméniens de l'enclave, alliés à la république d'Arménie, et la république d'Azerbaïdjan. Le 26 février 1988 défilent à Erevan un million de personnes, revendiquant le rattachement du Haut-Karabagh à l'Arménie. Le parlement de l'enclave, qui vote l'union avec l'Arménie le 20 février 1988, et un référendum accordé à la population déterminent un même souhait. La demande d'union avec l'Arménie, qui s'est développée vers la fin des années 1980, a débuté pacifiquement mais, ensuite, avec la désintégration de l'Union soviétique, le mouvement devient un conflit violent entre les deux groupes ethniques, aboutissant ainsi à des allégations de nettoyage ethnique par les deux camps.

Cette guerre est un des conflits ethniques les plus destructeurs ayant surgi après la décomposition de l'Union soviétique, quant au nombre de morts et aux pertes de propriété8. La déclaration de sécession de l'Azerbaïdjan est le résultat final d'un « ressentiment éprouvé par les membres de la communauté arménienne du Haut-Karabagh envers les limitations imposées par les autorités soviétiques et azerbaïdjanaises concernant la liberté culturelle et religieuse »9, mais, plus important, d'un conflit territorial.

Tout comme le mouvement sécessionniste parcourant les républiques baltes d'Estonie, de Lettonie et de Lituanie, le mouvement a favorisé et symbolisé l'implosion de l'Union soviétique. Lorsque l'Azerbaïdjan a déclaré son indépendance et a supprimé les pouvoirs exercés par le gouvernement de l'enclave, la majorité arménienne a voté sa séparation de l'Azerbaïdjan. Avec la progression des événements, elle a proclamé la république du Haut-Karabagh.

Des combats de grande ampleur ont lieu vers la fin de l'hiver 1992-93. La médiation internationale de plusieurs groupes comme l'OSCE ne peut pas trouver une résolution du conflit qui satisfasse les intérêts des deux côtés. Au printemps 1993, les forces arméniennes s'approprient des régions à l'extérieur de l'enclave, soulevant des menaces d'intervention d'autres pays de la région. En 1994, vers la fin de la guerre, les Arméniens contrôlent non seulement l'enclave montagneuse, mais aussi 9 % du territoire azerbaïdjanais (14 % avec l'enclave). Le conflit a fait 400 000 réfugiés arméniens d'Azerbaïdjan et 800 000 réfugiés azéris d'Arménie et du Karabagh1. Un cessez-le-feu est signé en mai 1994 avec la médiation russe. Des négociations entre les deux pays impliqués, sous la supervision du Groupe de Minsk de l'OSCE, ont eu lieu depuis lors.

Bien que le cessez-le-feu soit en vigueur, des escarmouches meurtrières éclatent cependant de manière régulière le long de la frontière.

Le conflit frontalier au Haut-Karabagh est une série d'escarmouches entre l'Arménie, le Haut-Karabagh et l'Azerbaïdjan faisant suite au cessez-le-feu en vigueur depuis la fin de la guerre du Haut-Karabagh, en mai 1994. Malgré le cessez-le-feu, les tensions persistent entre les deux pays au sujet de l'enclave ethnique du Haut-Karabagh, dégénérant parfois en combat armé.
avatar
Iska
Modérateur
Modérateur

Messages : 576
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Frônce

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum