[√] Commonwealth of Australia

Aller en bas

[√] Commonwealth of Australia

Message par BEN le Dim 11 Fév 2018 - 20:40

Commonwealth of Australia



Spoiler:

Informations générales

Capitale : Canberra
Population : 24.5 millions d'habitants
Forme de l'Etat : Monarchie constitutionnelle
Langue officielle : Anglais
Superficie : 7 692 000 km²

Politique



Premier ministre : Tony Abbot
Principaux partis politique : Parti Libéral, Parti Travailliste

Economie

Monnaie : Dollar Australien
Pib : 1.205 milliards $
Pib/hab : 50 000 $

Forces Armées

Australian army:

257 ASLAV
60 M1A1 Abrams
340 M113AS4
91 M113AS3

1050 Bushmaster
1100 Hawker PMV

35 M777 Howitzer
30 RBS-70
// NASAMS

Royal Australian Air Force:

69 F/A-18A et F/A-18B
24 F/A-18F
72 F-35

Royal Australian Navy:

2 porte-aéronefs classe Canberra
6 sous-marins classe Collins
8 frégates classe Anzac
3 frégates classe Adélaide
avatar
BEN
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 121
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Commonwealth of Australia

Message par Shikkoku le Mar 13 Fév 2018 - 22:43

Validé.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5561
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Commonwealth of Australia

Message par BEN le Ven 16 Fév 2018 - 0:08

Commonwealth of Australia


Affaires Politiques

L'année 2018 a débuté par le tenue des élections. Les élections fédérales australiennes vont se déroulés en ce mois de Janvier 2018 pour renouveler les sièges du parlement qui restent dominés par les travaillistes depuis plus de 20 ans malgré que les libéraux ont remportés les précédentes élections fédérales. Après une campagne où les partis traditionnels sont au coude à coude dans les sondages, un suspense entoure ces élections dans les résultats définitifs. La grande surprise du scrutin pourrait être une percée inédite du parti écologique et des partis indépendants qui réussissent à séduire les Australiens.

Très tôt le matin, Malcolm Turnbull est réveillé par ses conseillers, qui l'informent que la sécurité nationale est menacée par un groupuscule non identifié agissant sur le WEB détenant semble-t-il des informations sensibles. Immédiatement, le premier ministre réclame au téléphone le directeur du service de renseignement intérieur (l'Australian Security Intelligence Organisation), Duncan Lewis. Ce-dernier lui révèle que les principaux partis politiques australien sont en passes de subir des révélations sensibles qui menaceraient la tenue des élections prévues en journée: cela concerne des documents confidentiels qui à la base, n'ont pas été faits dans le but d'être distribués massivement et qui contiennent des informations secrètes, confidentielles, incriminantes, etc sur des importantes personnalités politique australiennes. Courriels, rapports d'enquêtes, vidéos controversées, etc. Beaucoup de matière à scandale. Et bien souvent, enfin la vérité sur un tas d'affaires qui a été caché aux Australiens.

"WikiLeaks attaque l'Australie" termine Duncan Lewis en raccrochant le téléphone.


Le Parti Travailliste sous le commandement de Kevin Rudd entame sa descente aux enfers suite aux divulgations par WikiLeaks de milliers d'e-mails, de documents et d'images hackés. C'est un incident lors d'un dîner en marge d'une conférence du Parti Travailliste avec une journaliste remontant à 2016 qui serait en cause. A l'occasion d’une conférence, Kevin Rudd aurait posé sous la table la main à plusieurs reprises sur le genou d’une journaliste politique, celle-ci, qui lui avait répliqué : "Si vous n’arrêtez pas, je vous mets mon poing dans la figure." Rudd serait sujet à des pulsions sexuelles selon une ordonnance capté dans la boite mail du docteur Yvelinne Angelino, et ces désirs seraient incontrôlables. Ne s'arrêtant pas la, il enchaîne les faits de viols, d'agressions sexuelles, abus de pouvoir, etc.
En outre, d'après les mails, en agissant avec son consentement il s'avère que son ancien trésorier aurait détourné plus d'un million de dollars des caisses du Parti en encaissant, pour son compte
.
Du côté des libéraux, sous la houlette de Colin Bartnett les sales affaires sont manifestes. Il est candidat aux élections sous la couleur du parti libéral. Le premier ministre de la région d'Australie Occidentale entre 2008 et aujourd'hui, Colin Barnett, à la tête de la chambre de commerce et d'industrie d'Australie Occidentale jusqu'en 2005, aurait commandité le détournement présumé de 23,5 millions d’euros vers des paradis fiscaux du Pacifique: Vanuatu, Iles Marshall, Iles Cook. Sous son mandat, via les fonds de la chambre de commerce il a acheté plusieurs compagnies en Amérique latine à des prix gonflés. En 2004, l’entreprise publique a ainsi payé 21,5 millions d’euros la compagnie brésilienne Emissao, dont la valeur était estimée seulement un an plus tard à 5,1 millions d’euros. Selon les révélations de Wikileaks, ces investissements auraient servit à détourner des fonds à des fins d’enrichissement de Matt Cretter et de ses proches et à financer illégalement le parti libéral pour ces élections.
En Australie aussi, des sataniques massacrent des enfants... Les révélations Wikileaks à suivre qui visent Julie Bishop sont absolument effrayantes et se passent de commentaires mais à prendre avec des pincettes. Julie Bishop est vice-présidente du parti libéral depuis 2013 et ministre des affaires étrangères du gouvernement Turnbull et est au centre des révélations WikiLeaks. Elle aurait assisté à un dîner spirituelle dans un cercle privé en compagnie des cadres essentiels du parti libéral. Des mails ont été publiés sur la tenue du dîner s'ajoutant à une vidéo de qualité visuelle modeste partagée sur Youtube puis aussitôt supprimée où on l'aperçoit s'exécutant un dîner satanique dans un lieu lugubre voilà de quoi avoir des sueur froides puisque pour préparer ce repas il a fallut sacrifier une jeune fille pour ensuite la dévorée... Une sorte 'd'offrande' à Satan d'après eux.
Les révélations s'attaquent à une multitude de politiques Australiens.
Bishop:
Spoiler:

Voilà de quoi faire trembler n'importe quel dirigeant du monde entier. Malcom Turnbull révulsé par cette annonce, ordonne immédiatement d'éviter la diffusion de la nouvelle et ses conseillers transmettent une D-Notice à la presse nationale pour inciter à la discrétion et au maintien de l'ordre. Hélas, une fuite des documents a déjà été mise en ligne sur Twitter, et a déjà été largement visionnée et téléchargée malgré son retrait presque immédiat du réseau par les services de renseignement. Toute la retenue des médias australiens s'évanouit quand l'histoire est relayée par les médias étrangers.
Le Premier ministre entouré de ses conseillers s'interroge sur l'origine de ces révélations, il a seulement déclaré : "Ça doit être un coup des Russes? ou des Chinois... ou des Coréens... ou bien alors des Iraniens... Nul doute qu'il s'agit d'un scénario préparé avec calcul et minutie et que ce scandale majeur secoue notre pays et le monde. La cible de ce scandale ? Toute la classe politique australienne est touché, ministre, les cadres du parti libéral ainsi que du parti travailliste."
L'Australie s'enfonce dans une crise politique sans précédente. Le gouverneur général Sir Peter Crosgove a annoncé le report de la tenue des élections jusqu'à une date indéfinie. Quelques heures après les révélations, la police Australienne se saisit de l'affaire et a arrêté les supposés accusés de ces révélations. Les têtes tombent, la ministre des affaires étrangères a annoncé sa démission, s'ajoutant au ministre des armées et au ministre de l'environnement. Suite à l'avalanche WikiLeaks, les principaux partis politiques ont été anéantit. Malcom Turnbull appelle à "un nouveau souffle politique et associer toutes les forces vives à conduire, avec dévouement,  la voie du développement, pour une Australie unie et forte, avancé et prospère."
avatar
BEN
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 121
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Commonwealth of Australia

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum