¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Shikkoku le Mar 13 Fév 2018 - 23:52


L'année 2018 s'ouvre sur une planète toujours plus interconnectée. Des mégapoles modernes se développent à travers les pays en voie de développement, rivalisant de splendeur avec les cités du Vieux Monde.  L'Afrique sera-t-elle le nouvel espoir du XXIème siècle ? L'Amérique Latine commence à confirmer sa sortie des périodes dictatoriales et s'ancre de plus en plus dans un modèle démocratique fonctionnel. En Asie, la pauvreté extrême diminue chaque année par millions. L'Occident conserve un monopole sur le prestige académique international et la majorité des richesses produites. A l'Est, le géant chinois s'est levé et le monde tremble.


Mais c'est aussi l'inquiétude qui s'accroît. La présidence américaine continue de scandaliser et d'inquiéter à l'international comme aux Etats-Unis. Les velléités militaristes japonaises accroissent les tensions en Asie de l'Est alors que les deux Corées se mettent à la table des négociations. Le Moyen-Orient continue de s'enfoncer lentement mais sûrement dans un délitement politique et sociétal meurtrier, tandis que de plus en plus ont perdu la confiance en la démocratie en Europe. Le réchauffement climatique affecte profondément ceux qui y ont le moins contribué en Océanie, et la violence toujours plus grande des catastrophes climatiques prend des vies humaines par centaines de milliers parfois.


Saurez-vous vous adapter au monde de demain et amener votre pays vers la prospérité ou tout du moins, lui éviter un cataclysme ?
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6014
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par ctrez le Mer 14 Fév 2018 - 18:47


République arabe d'Égypte

جمهوريّة مصر العربيّة



Le president Abdel Fattah al-Sissi depuis souhaite une bonne année a toute l’Égypte.
L’Égypte en 2019 continuera de s'affirme comme une puissance importante en Afrique, et continuera a développe ces relation international notamment avec l’Afrique ainsi que les russe nous continuons les démarche dans ce sens en demandant une rencontre avec Mr Vladimire Poutine dans le bute d’acheté des armes et développez l’économie  . Nous luterons contre le terrorisme et vengerons nos 230 pertes cause par le terrorisme en développant un corps de l'armée charge de lutte contre le terrorisme.

Pour évite les problèmes subis dans certain pays du monde de pénuries d'eau nous construirons une grande usine de retraitement de l'eau de mer dans le bute de la transforme en eau potable.
avatar
ctrez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 78
Date d'inscription : 21/01/2018
Localisation : Les Pieux

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Keyrezz le Jeu 15 Fév 2018 - 2:10

République Populaire de Chine



Économie

La Chine pays puissant et prospère avec une incroyable croissance d'environ 8% par an se voit menacer par plusieurs dangers, tout d'abord intérieure, l'épuisement des ressources qui secoue la République Populaire de Chine est une grosse menace, de nombreux lacs, rivières, fleuves sont en train de s'évaporertout bonnement et simplement à cause du réchauffement climatique. Seul le Tibet, région très controversé demeure être une region inexploité par le gouvernement chinois. De nombreuses ressources minières s'y trouvent ainsi que de nombreux cours d'eaux qui peuvent donc alimenter une grande partie de la population en électricité. Le président Jinping a annoncé vouloir exploiter le plus rapidement possible ces ressources. La seconde menace est la montée du populisme de droite incarnée par le président américain : Donald Trump qui inquiète fortement l'état chinois. En effet ce dernier prône un protectionniste qui serait néfaste pour l'économie chinoise ainsi que mondiale étant donné que 18% des exportations chinoises sont en direction des États-Unis d'Amérique. La Chine se doit donc de durcir et de hausser le ton face aux menaces commerciales américaines.
L'État chinois incarné par Xi Jinping décide d'augmenter leurs subventions concernant les exportations de l'industrie minière chinoise plus précisément l'aluminium et l'acier, ces reactions sont en réponse aux menaces du président Trump.

L'inégalité et la répartition des richesses au sein du pays sont flagrantes, la côte est, où se trouvent le cœur économique du pays avec notamment Shanghai, Hong Kong et Macao, concentre la production de richesse aux dépens des provinces de l'ouest, restées très rurales et présentant un important retard de développement. Les troubles au Xinjiang ainsi que du Tibet y sont pour quelques choses, cependant l'ouest possède de nombreux atouts qu'il faut mettre en valeur, les nombreuses riziculture (28% de la production mondiale), champs de maïs (20% de la production mondiale) et champs de blés (16% de la production mondiale) subsistent et font de la Chine une grande puissance agraire. Cependant, le rapport de force entre l'industrie et l'agriculture ainsi que la qualité de vie des ouvriers/agriculteurs est consternant. L'État chinois annonce préparer de faibles subventions pour les agriculteurs du pays, ces derniers sont invités à s'unir par le biais de compagnies marchandes afin d'être plus productif, et donc dd'avoir une vie plus confortable.

Écologie

Alors que les États-Unis ont officiellement quittés les accords de Paris sur le climat sous l'impulsion de Trump, la Chine, elle, s'impose comme leader dans le domaine, Xi Jinping annonce qu'il va continuer sur cette lancée qui donne toujours plus de prestige à la République Populaire de Chine, du côté extérieur, la Chine assure développer le continent africaine de façon écologique et assure encourager ses proches alliés à en faire de même. Du côté intérieur, le gouvernement encourage fortement l'achat de panneaux solaires à placer sur le toit des habitations ainsi que de batteries solaires pour les véhicules, des idées écologiques telles que des routes faîtes complètement en panneaux solaires émergent de plus en plus, le bien aimé président de la Chine assure que ces idées seront appliqués le plus rapidement possible et qu'une grande transition écologique aura lieu dans le pays ainsi que, il espère, dans le monde.

Diplomatie

Alors que les menaces entre le président Donald Trump et le président Kim Jong-Un sont à son comble et qu'une situation diplomatique est dans une impasse, la Chine doit s'imposer en tant que diplomate dans ce conflit, la Chine félicite et encourage le récent rapprochement des deux Corée, ces dernières prouvent qu'elles sont libres et non soumises à l'autorité américaine qui est très controversée.

Concernant l'état birman, la Chine assure soutenir pleinement ce dernier malgré les troubles diplomatiques et politiques qui secouent le pays ainsi que la région.

avatar
Keyrezz
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 247
Date d'inscription : 30/06/2017
Age : 19
Localisation : Coruscant

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Keyrezz le Jeu 15 Fév 2018 - 6:00

République Populaire de Chine


Automobile


Les ventes d'automobiles décollent en Chine en ce début d'année 2018, une croissance de 11,6% soit 2,81 millions de plaques d'immatriculation rien que pour Janvier 2018. Pour exemple, seulement 28,9 millions d'unités ont été vendues pour toute l'année 2017. La baisse était du à la hausse soudaine de la taxe sur l'achat d'automobiles, les estimations de l'Association chinoise des constructeurs mobiles (ACCM) étaient bonnes dans l'ensemble, elle qui estimée 10% ~ de croissance pour janvier. Le marché de l'automobile s'est donc regulé, une bonne chose pour l'Empire du Milieu qui invite toujours frénétiquement les entreprises occidentales à delocaliser en Chine pour des taxes plus plaisantes pour les entreprises.

Manifestations en région autonome du Xinjiang


Des petites manifestations se sont déroulées en ce début d'année 2018, bien que ces dernières étaient officiellement des "manifestations pacifiques" l'armée populaire de libération était au pas de guerre. Les revendications des manifestants qui étaient ouïghours pour la plupart étaient que le gouvernement cesse le plus rapidement possible ses répressions contre l'ethnie turcophone, en effet les emeteurs violentes de 2009 qui durent être réprimées dans le sang ont forcés le gouvernement chinois à réagir et ce, le plus rapidement possible. Une autre partie des manifestants qui étaient mélanges ethniquement (Han, Kazaks, Ouïghours, Hui....) demandaient à ce que le gouvernement s'occupe plus de la region. Bien que cette dernière soit autonome les troubles terroristes guidés par les Talibans, Al Quaida ainsi que le Parti Islamique du Turkménistan empêchent un développement correct de la région, le gouvernement réfléchit donc à une réforme pour en terminer une fois pour toute avec le terrorisme en Chine.


avatar
Keyrezz
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 247
Date d'inscription : 30/06/2017
Age : 19
Localisation : Coruscant

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Mopper le Jeu 15 Fév 2018 - 6:24

Ukraine






-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Affaires intérieurs :
La situation Ukrainienne au début de cette année 2018 est assez mauvaise, l'économie tourne au ralenti, la situation politique est assez instable et les séparatistes sont toujours présent dans le Dombass. Le président Porochenko déclara qui est prêt à faire un pas vers les séparatiste.
il affirma aussi qu'être Ukrainien n'est pas une origine ethnique, c'est une citoyenneté, au contraire il affirme que l'utilisation de la langue Ukrainienne est essentiel à cela et que donc l'utilisation du russe, du roumain, du hongrois ou du slovaque est interdit dans tout les services publiques de la République. D'un point de vue économique le président Porochenko affirma vouloir développer son industrie et vouloir aussi améliorer la situation dans le Dombass afin de libérer les industries se trouvant là-bas.  


Affaires extérieurs :
L'Ukraine se dit prêt à avoir des accords économiques avec l'union européenne afin de développer sa propre économie.

avatar
Mopper
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 64
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 17
Localisation : Cherbourg-Octeville

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par PonchMan le Jeu 15 Fév 2018 - 10:32




Affaires Economiques et Sociales

Le bilan économique et budgétaire de l'année 2017 est "très satisfaisant et encourageant" selon les propres mots de Mateusz Morawiecki, Président du Conseil des Ministres, accompagné de Teresa Czerwińska, Ministre des Finances. Jerzy Kwieciński, Ministre des Investissements et du Développement a présenté les priorités économiques des deux dernières années qui vont s'écouler jusqu'aux élections législatives de 2019. Les efforts sociaux déjà réalisés en début de mandature seront poursuivis mais les investissements productifs seront privilégiés sur la période 2018-2019. Selon le Ministre, la Pologne, déjà dotée d'une industrie "classique" très efficace, doit se doter désormais d'un secteur de pointe. Pour cela, trois secteurs sont privilégiés dans les plans du gouvernement. En premier lieu, le secteur de l'industrie chimique et pharmaceutique recevra une aide financière importante. Ces produits représentent 15% des importations du pays, et la Pologne doit être capable d'offrir à ses étudiants en chimie et en pharmacie des débouchés dans leur propre pays. Les deux autres secteurs sont l'aérospatiale et l'aéronautique. L'idée du Gouvernement est de développer une grande zone franche en Basse-Silésie, près de la ville de Wroclaw. Cette ville dynamique héberge une prestigieuse Université Polytechnique qui constituera le premier vivier de futurs ingénieurs. Le pays dispose déjà d'une industrie aérospatiale et aéronautique, mais celle-ci doit être diversifiée. Le projet sera divisé en 4 sous-actions:

1. Développement de la compétitivité au niveau européen:

  • Plus grande participation aux programmes de l'ESA avec un objectif de 150-200% de l'exigence de contribution
  • Plus grande participation aux programmes spatiaux de l’Union Européenne : Copernicus, Galileo, H2020, SST, GovSatCom
  • Diversification du secteur spatial polonais pour devenir également fournisseur de sous-systèmes (et pas seulement d’éléments de satellites)
  • Participation à d’autres initiatives internationales (EUMETSAT, ESO)
  • Initiation d’une participation polonaise à l’industrie spatiale d’initiative privée


2. Développement des applications satellitaires - Contribution à la construction d'une économie numérique:

  • Sécurisation d’un accès sûr et stable aux données satellites
  • Diffusion des données satellites dans l’administration publique à différents niveaux
  • Développement des services commerciaux
  • Plus grande participation aux programmes internationaux (UE, ESA, Banque Mondiale)


3. Formation des cadres du secteur spatial:

  • Création de nouveaux programmes de formation universitaire
  • Encouragement des stages et de l’apprentissage (entreprises polonaises, universités, organisations internationales)
  • Soutien à des concours et des projets d’étudiants
  • Plus grande participation du personnel polonais aux organisations internationales (UE, ESA, etc.)


4. Implémentation de conditions propices au développement du secteur spatial en Pologne:

  • Création d’un incubateur d’affaires ESA (ESA Business Incubator), dont le but serait de soutenir les entreprises du secteur spatial aux premiers stades de leur développement et de leur offrir des conseils commerciaux et technologiques pour les différents segments de l’industrie spatiale
  • Suppression des obstacles, notamment juridiques
  • Facilitation des procédures pour les entreprises et les chercheurs, en particulier pour les PME
  • Créations d’incitations pour attirer les investissements privés


Affaires Politiques

A l'approche des élections locales de novembre 2018, la nouvelle loi électorale voulue par le Gouvernement a été approuvée par le Sejm et le Sénat de la République. En remplaçant l'actuel système majoritaire, le nouveau mode de scrutin proportionnel avec prime majoritaire assurera probablement un succès important pour Droit et Justice (PiS). Alors que le parti ne détient la présidence que d'une seule voïvodie sur 16, quand bien même il dispose de 171 sièges dans l'ensemble des parlements régionaux (contre 179 pour Plate-Forme Civique qui détient la présidence des 15 autres voïvodies en coalition avec le PSL), il pourrait espérer renverser cet état de fait. Les coalitions qui ont permis à Plate-Forme Civique (PO) de garder une mainmise locale pourraient s'effriter avec l'affaiblissement croissant du Parti Paysan Polonais (PSL), et même des villes jusque là jugées imprenables, à l'instar de Wroclaw, bastion de PO, pourraient tomber dans l'escarcelle de Droit et Justice. Toutefois, l'opposition libérale semble disposée à s'entendre afin de créer des listes communes regroupant Plate-Forme Civique, le Parti Paysan Polonais et le parti Noweczesna (Moderne). Il semblerait que Droit et Justice puisse espérer décrocher la présidence de 8 à 10 voïvodies.

Par ailleurs, dans une logique d'apaisement, Droit et Justice a souhaité s'entendre avec Plate-Forme Civique afin de mettre fin à la crise qui a touché le Tribunal Constitutionnel en 2015. Pour cela, le président de PiS, Jarosław Kaczyński, s'est annoncé prêt à négocier afin que les trois juges de Plate-Forme Civique nommés de façon irrégulière à la fin de la législature précédente démissionnent, mettant fin au conflit. En échange, le Gouvernement s'engagerait à retirer sa réforme judiciaire, et à la renvoyer devant les chambres pour les discuter de nouveau. Dans un autre registre, le Sejm a étudié les deux propositions de loi concernant l'avortement qui ont été proposées par pétition populaire. Les deux sujets, diamétralement opposés, visent soit à étendre le droit à l'avortement soit à le restreindre. Si le premier projet a été rejeté en deuxième lecture, le second l'a également été. Le Président du Gouvernement a précisé que le statu quo était préférable sur ce sujet, et qu'il ne servait à rien de diviser de nouveau le pays.
avatar
PonchMan
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2554
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par BEN le Ven 16 Fév 2018 - 0:06

Commonwealth of Australia


Affaires Politiques

L'année 2018 a débuté par le tenue des élections. Les élections fédérales australiennes vont se déroulés en ce mois de Janvier 2018 pour renouveler les sièges du parlement qui restent dominés par les travaillistes depuis plus de 20 ans malgré que les libéraux ont remportés les précédentes élections fédérales. Après une campagne où les partis traditionnels sont au coude à coude dans les sondages, un suspense entoure ces élections dans les résultats définitifs. La grande surprise du scrutin pourrait être une percée inédite du parti écologique et des partis indépendants qui réussissent à séduire les Australiens.

Très tôt le matin, Malcolm Turnbull est réveillé par ses conseillers, qui l'informent que la sécurité nationale est menacée par un groupuscule non identifié agissant sur le WEB détenant semble-t-il des informations sensibles. Immédiatement, le premier ministre réclame au téléphone le directeur du service de renseignement intérieur (l'Australian Security Intelligence Organisation), Duncan Lewis. Ce-dernier lui révèle que les principaux partis politiques australien sont en passes de subir des révélations sensibles qui menaceraient la tenue des élections prévues en journée: cela concerne des documents confidentiels qui à la base, n'ont pas été faits dans le but d'être distribués massivement et qui contiennent des informations secrètes, confidentielles, incriminantes, etc sur des importantes personnalités politique australiennes. Courriels, rapports d'enquêtes, vidéos controversées, etc. Beaucoup de matière à scandale. Et bien souvent, enfin la vérité sur un tas d'affaires qui a été caché aux Australiens.

"WikiLeaks attaque l'Australie" termine Duncan Lewis en raccrochant le téléphone.


Le Parti Travailliste sous le commandement de Kevin Rudd entame sa descente aux enfers suite aux divulgations par WikiLeaks de milliers d'e-mails, de documents et d'images hackés. C'est un incident lors d'un dîner en marge d'une conférence du Parti Travailliste avec une journaliste remontant à 2016 qui serait en cause. A l'occasion d’une conférence, Kevin Rudd aurait posé sous la table la main à plusieurs reprises sur le genou d’une journaliste politique, celle-ci, qui lui avait répliqué : "Si vous n’arrêtez pas, je vous mets mon poing dans la figure." Rudd serait sujet à des pulsions sexuelles selon une ordonnance capté dans la boite mail du docteur Yvelinne Angelino, et ces désirs seraient incontrôlables. Ne s'arrêtant pas la, il enchaîne les faits de viols, d'agressions sexuelles, abus de pouvoir, etc.
En outre, d'après les mails, en agissant avec son consentement il s'avère que son ancien trésorier aurait détourné plus d'un million de dollars des caisses du Parti en encaissant, pour son compte
.
Du côté des libéraux, sous la houlette de Colin Bartnett les sales affaires sont manifestes. Il est candidat aux élections sous la couleur du parti libéral. Le premier ministre de la région d'Australie Occidentale entre 2008 et aujourd'hui, Colin Barnett, à la tête de la chambre de commerce et d'industrie d'Australie Occidentale jusqu'en 2005, aurait commandité le détournement présumé de 23,5 millions d’euros vers des paradis fiscaux du Pacifique: Vanuatu, Iles Marshall, Iles Cook. Sous son mandat, via les fonds de la chambre de commerce il a acheté plusieurs compagnies en Amérique latine à des prix gonflés. En 2004, l’entreprise publique a ainsi payé 21,5 millions d’euros la compagnie brésilienne Emissao, dont la valeur était estimée seulement un an plus tard à 5,1 millions d’euros. Selon les révélations de Wikileaks, ces investissements auraient servit à détourner des fonds à des fins d’enrichissement de Matt Cretter et de ses proches et à financer illégalement le parti libéral pour ces élections.
En Australie aussi, des sataniques massacrent des enfants... Les révélations Wikileaks à suivre qui visent Julie Bishop sont absolument effrayantes et se passent de commentaires mais à prendre avec des pincettes. Julie Bishop est vice-présidente du parti libéral depuis 2013 et ministre des affaires étrangères du gouvernement Turnbull et est au centre des révélations WikiLeaks. Elle aurait assisté à un dîner spirituelle dans un cercle privé en compagnie des cadres essentiels du parti libéral. Des mails ont été publiés sur la tenue du dîner s'ajoutant à une vidéo de qualité visuelle modeste partagée sur Youtube puis aussitôt supprimée où on l'aperçoit s'exécutant un dîner satanique dans un lieu lugubre voilà de quoi avoir des sueur froides puisque pour préparer ce repas il a fallut sacrifier une jeune fille pour ensuite la dévorée... Une sorte 'd'offrande' à Satan d'après eux.
Les révélations s'attaquent à une multitude de politiques Australiens.
Bishop:
Spoiler:

Voilà de quoi faire trembler n'importe quel dirigeant du monde entier. Malcom Turnbull révulsé par cette annonce, ordonne immédiatement d'éviter la diffusion de la nouvelle et ses conseillers transmettent une D-Notice à la presse nationale pour inciter à la discrétion et au maintien de l'ordre. Hélas, une fuite des documents a déjà été mise en ligne sur Twitter, et a déjà été largement visionnée et téléchargée malgré son retrait presque immédiat du réseau par les services de renseignement. Toute la retenue des médias australiens s'évanouit quand l'histoire est relayée par les médias étrangers.
Le Premier ministre entouré de ses conseillers s'interroge sur l'origine de ces révélations, il a seulement déclaré : "Ça doit être un coup des Russes? ou des Chinois... ou des Coréens... ou bien alors des Iraniens... Nul doute qu'il s'agit d'un scénario préparé avec calcul et minutie et que ce scandale majeur secoue notre pays et le monde. La cible de ce scandale ? Toute la classe politique australienne est touché, ministre, les cadres du parti libéral ainsi que du parti travailliste."
L'Australie s'enfonce dans une crise politique sans précédente. Le gouverneur général Sir Peter Crosgove a annoncé le report de la tenue des élections jusqu'à une date indéfinie. Quelques heures après les révélations, la police Australienne se saisit de l'affaire et a arrêté les supposés accusés de ces révélations. Les têtes tombent, la ministre des affaires étrangères a annoncé sa démission, s'ajoutant au ministre des armées et au ministre de l'environnement. Suite à l'avalanche WikiLeaks, les principaux partis politiques ont été anéantit. Malcom Turnbull appelle à "un nouveau souffle politique et associer toutes les forces vives à conduire, avec dévouement,  la voie du développement, pour une Australie unie et forte, avancé et prospère."
avatar
BEN
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 128
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par GeorgeV le Ven 16 Fév 2018 - 18:34



The United States of America

Internal affairs



La Maison-Blanche à gagner son pari sur de nombreux dossiers concernant le budget 2018-2019 tel que la réforme fiscal permettant à la classe moyenne et aux entreprises d’investir d’avantage dans l’économie américaine, le refinancement des forces armées avec des augmentations majeur dans l’innovation militaire ainsi que la mise en place d’un programme d’infrastructures majeur incluant le secteur privé et les États afin de coordonner la reconstruction de routes, ponts, systèmes d’aqueduc et autre infrastructure qui tombe actuellement en ruine par manque de financement fédéral. Toutefois, en mettant en place ses promesses électoral, le Président Trump à crée un véritable gouffre financier, pas du tout conforme avec l’orthodoxie budgétaire républicaine. Avec une dette de 1 trillion de $ en 2019, le gouvernement fédéral s’endette énormément et limite ses possibilités d’intervention économique dans des futurs plus sombre économiquement. Ainsi, l’administration Trump à annoncé qu’une mise à jour prochain du budget aura lieu afin de remettre en cause la totalité des portefeuilles des secrétariats fédéral à l’exception du secrétariat à l’éducation, le secrétariat à la défense, le secrétariat au commerce ainsi que la direction de la CIA. Un comité des deux chambres sera mis en place afin que les départements fédéraux puissent justifier leurs dépenses. Toutefois, pour la Maison-Blanche le problème est clair, le fonctionnement du gouvernement est trop dispendieux et le déficit commercial creuse la capacité de Washington de taxé des biens produits en pays étranger.

Ainsi, le Président Trump à annoncé la mise en place de sanction économique plus sévère envers la Chine qui subventionne massivement ses industries d’aluminium et d’acier notamment, mettent à mal la base industrielle minière et transformatrice américaine en envahissant le marché d’acier et d’aluminium peu dispendieux et de faible qualité. Le Président s’est alors exprimé : « Il ne s’agit pas de simples paroles, mais des promesses. La Chine devra respecter le peuple américain si elle souhaite faire du commerce juste et équitable avec les États-Unis. En attendant, le gouvernement fédéral met de l’avant les intérêts des américains. » De plus, Pékin continue dans sa politique monétaire déloyale envers les États-Unis et ses marchés ainsi que de continuer à soutenir commercialement le régime nord-coréen malgré les sanctions onusiennes ce qui constitue pour Washington D.C un casus belli suffisant pour mettre en place des sanctions commerciales importantes envers la Chine. Le secrétaire au commerce Wilbur Ross à donc mis en place des tarifs douaniers de 75% sur les produits de l’acier et d’aluminium chinois et menace d’étendre ses sanctions à d’autres secteurs manufacturiers si le gouvernement chinois ne révise pas ses politiques économiques. Le secrétaire à réagit : « Nous mettons les intérêts des travailleurs américains au-devant afin que les États-Unis ne se fasse plus exploiter par les chinois qui profite grandement de notre déficit commercial de 504 milliards de $ envers leur pays. »

Dans un autre ordre d’affaire, les scandales concernant le Président qui aurai été intime avec des pornstars a fortement été décrié par la Maison-Blanche qui parle d’histoire ancienne et régler lorsque le Président était un citoyen privé mettant ainsi fin à des rumeurs importantes en mettant de l’avant le droit du Président à sa vie privé. De plus, la Maison-Blanche mise sur le fait que la plupart des électeurs républicains savent qui est le personnage du Président et que ces histoires ne les touchent pas directement.

In God We Trust

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2216
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par hujjj18 le Ven 16 Fév 2018 - 19:27

Royaume d'Arabie saoudite/ المملكة العربيّة السّعودية






Voici une nouvel année qui débute.Les résolutions de L'Arabie Saoudite serait de régler les conflits internes du Moyen-Orient ainsi que de trouve de nouvelles ressources à exploiter après.D'autres résolutions sont prévue comme la construction de plusieurs millier panneaux solaires.Plusieurs Rencontre diplomatique sont prévue.Le Roi vous souhaite une bonne année  
avatar
hujjj18
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 26
Date d'inscription : 22/07/2017
Age : 20
Localisation : Budapest,hongrie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Sancho le Ven 16 Fév 2018 - 20:21

REPUBLIQUE FRANCAISE



Réformes économiques.

En ce début d'année 2018, le Président Emmanuel Macron a beaucoup à faire pour redresser la france, et cela commencera par une réforme économique.
Pour l'instant cette réforme est secrète et ne tourne que dans les ministères, voilà ce en quoi elle consisterait:


-Baisse des indemnités salariales, désormais il s'agira 1/5 de mois de salaires par année d'ancienneté à partir de trois années d'ancienneté.
-Hausse de 20% des indemnités chômages mais ces dernières ne seront perceptibles que pour deux années, une fois ces deux années passées le chercheur d'emploi devra réduire drastiquement ses exigences, pouvant meme jusqu'à aller à accepter un emploi à deux heures de route.
-Investissement de trois milliards d'euros dans la formation, avec la création d'un Organisme National des Formations(ONF) qui remplacera le pôle emploi dans cette tâche.
-Faciliter le licenciement.

Ce projet est encore en Etat d'Embryon et doit encore être travaillé.

L'armée Française

L'été dernier, une coupe budgétaire destinée à l'armée a provoqué l'émoi des Français, surtout avec le contexte actuel des attentats, par conséquent le président Emmanuel Macron a confié à son Premier Ministre Edouard Philippe la charge de faire adopter l'augmentation du budget de l'armée de deux milliards d'euros, afin d'améliorer le matériel des hommes et leur dotation en équipement.
Cette mesure, purement démagogique, sera défendue sur les plateaux télé et le premier ministre en personne ira au 20h de TF1 tandis que le ministre de la défense ira à celui de france 2.

Le but est de renouer avec l'armée et ainsi renouer avec le peuple de France.


Image d'Emmanuel Macron


Bien que les sondages restent favorables, le chef de l'état a conscience d'être une personnalité clivante, ainsi il a pris la décision de multiplier les apparitions télévisées à travers la visites de technopoles, comme celle de Nice ou d'Aix Marseille, d'instituts de recherches, d'usines nouvellement implantées sur le territoire français et issues de la délocalisation depuis d'autres pays européens.

Ce dernier point doit faire figure de proue dans le nouvel argumentaire du chef de l'Etat: La délocalisation n'est pas seulement négative !

Diplomatie

Via Pakistan:

Spoiler:
Nous souhaitons vous inviter à Paris pour discuter de la vente de matériel militaire.
avatar
Sancho
Modérateur
Modérateur

Messages : 144
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Aetius le Ven 16 Fév 2018 - 20:24



République Islamique d'Iran



"Le guide est mort vive le guide"


La longue bataille d’Ali Khameini pour défendre les « opprimés du monde musulman » se clôt en ce début d’année 2018. C’est à l’âge de 77 ans, que le guide suprême de la révolution islamique iranienne est mort. La santé déjà fragile du théocrate était un sujet de tension auprès de l’intelligentsia révolutionnaire. C’est une septicémie foudroyante qui a emporté un leader mal-aimé et incompris. Et aujourd’hui une nouvelle pathologie se diffuse en Iran : on ne parle plus de virus ni de bactéries mais de crise politique. Il faut maintenant trouver un nouveau leader. « Le guide est mort, vive la guide ! », voilà le motto des administrations bruyantes de Téhéran en cette matinée de février 2018.

C’est à l’Assemblée des experts (مجلس خبرگان) de décider du visage de la prochaine figure clé du régime iranien. Petite précision, le régime islamique iranien fonde sa légitimité sur deux points : le principe du velayat-e-faqih (tutelle du Guide qui incarne le primat de la jurisprudence islamique) et la « voix du peuple ». C’est un régime hybride, entre mollahrchie et démocratie ; l’Iran doit recouvrir en urgence ses apparats religieux sous peine de connaître un déficit de légitimité.
L’assemblée des experts devaient désigner un guide de la révolution à partir de cinq candidatures soigneusement sélectionnées par les mojtahed, les plus sages érudits du pays sur le droit islamique. Les cinq heureux élus : le jeune et modéré Hassan Khomeyni, l’ancien soutien du président Ahmadinejad Mojtaba Khamenei, le centriste Mahmoud Hachemi Chahroudi et les ultra-conservateurs Mohammed-Taghi Mesbah-Yazdi et Sadeq Amoli Larijani.

C’était en somme un duel entre la ligne modérée et la ligne ultra-conservatrice de la révolution islamique. Après des débats acharnés, entre exaspération et harassement, c’est la ligne ultra-conservatrice qui a cédée. C’est donc le jeune Hassan Khomeyni, haut représentant du modernisme iranien qui sort vainqueur de cette affrontement politique. Il est hautement probable que ce changement constitue un tournant dans l’histoire millénaire de la Perse.
Les raisons de la victoire de Hassan Khomeyni sont simples : la ligne ultra-conservatrice est en pleine débâcle même au sein des institutions traditionnellement dans les mains du clergé conservateur. Ainsi, les modérés capitalisant sur la victoire électorale de Rohani ont mené des offensives politico-industrielles semblables aux « tactiques du salami » pour isoler le camp ultra-conservateur.

Un nouvel Iran est en marche


La ligne modérée dispose désormais du soutien d’un Président (Rohani), d’un Guide (Khomeyni) et surtout de ministres populaires (Zarif et Zanghanesh). Fort de ce succès, Rohani peut modeler son gouvernement. On remarque une progression du parti centriste, le front de résistance islamique (جبهه ایستادگی ایران اسلامی‎) qui gagne le ministère de la défense. Le parti des bâtisseurs (حزب کارگزاران سازندگی) reçoive le ministère de l’environnement tandis que le parti libéral (حزب مؤتلفه اسلامی) reçoit le ministère de l’intérieur et du ministère de l’économie.

Le gouvernement tout frais, prône une ouverture au marché mondial. Des politiques de modernisation doivent être menées avant cela. De ce fait, le gouvernement de Rohani sous l’approbation de Khomeyni lance une politique de grand travaux s’axant sur le développement des réseaux routiers et des télécommunications et toutes les infrastructures pouvant fournir des externalités positives aux entreprises iraniennes. Des politiques sociales sont mis en place dans le domaine de la santé et du logement à des fins de soutien de la demande et de renforcement du marché intérieur. La situation financière est propices à ces investissements : les indicateurs de la dette iranienne sont au vert et la fin prochaine de l’embargo permet l’arrivée de nouveaux investisseurs. L’Iran met une politique d’extension portuaire et de marine marchande pour fournir de manière massive du collier de perles de perle et la « nouvelle route de la soie » condition sina qua non à la rente pétrolière iranienne.

Diplomatie


En politique extérieur les diplomates perses sont en démarche active auprès des gouvernements français, britanniques, allemands, américains, chinois, singapouriens, japonais, sud-coréens, turcs et italiens pour obtenir des investissements.
Des traités de libre-échange sont également proposés aux nations océaniques et sud-est asiatiques.

Pour sécuriser les avancées diplomatiques iraniennes en matière de paix, l’Iran souhaite invite les Etats-Unis à Téhéran pour poursuivre l’abandon par l’Iran de l’arme nucléaire ainsi que l’abord d’une nouvelle cartographie pour le Moyen-Orient. Rohani milite en effet pour la signature de nouveaux accords de Sykes-Picot.

avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1823
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Khan le Ven 16 Fév 2018 - 21:04

Republik Indonesia



En ce début 2018, il a été décidé de s'attaquer à la corruption et d'élargir la sphère islamique de la nation. En effet la charia est appliqué dans la province d'Aceh, cette application a permis une observation de l'amélioration social de la province, le vol a drastiquement diminué, l'islam est apprit correctement aux citoyens désormais plus instruit sur les lois islamique ainsi que le fonctionnement et les règles du coran et de la sunnah, quelque chose d'extrêmement important étant donné que les groupuscules terroristes jouent de la naïveté, de la faiblesse et de l'émotion des musulmans pour réussir à corrompre ces âmes instables et sujette à une tendance guerrière de vengeance.

Cependant il a été également observé une augmentation de la corruption, en effet donner un pouvoir juridique et spirituel permet à certain de dominer la sphère hiérarchique et de faire ce que bon leur semble, favorisant ainsi certains au détriment des autres. De ce fait l'état se doit de centraliser son pouvoir juridique et donc de gérer cette application par la création d'une police islamique dédiée à l'anti-corruption, bien sur ce n'est pas seulement la province qui en tirera profit mais bien l'ensemble du pays. Cette police islamique ne pourra agir uniquement à l'encontre de musulman. Les organes de la police basique s'occuperont des affaires pour les non-musulmans.

La population largement musulmane est en faveur pour l'application de la sharia pour les musulmans de ce fait cette dernière à même titre qu'Aceh sera appliquée dans l'ensemble du pays, l’Indonésie ayant un fonctionnement islamique continuera sur son chemin à ne l'appliquer uniquement pour les musulmans. En effet les non-musulmans auront accès à des tribunaux de l'état qui ne seront pas basé sur les lois islamiques, cependant les règles resteront les mêmes sur les actes diffamatoire et/ou blasphématoire.

La nouvelle police islamique qui sera donc appelée "Polisi Islam" se verra attribuée un nombre de 100.000 officiers de police.

Spoiler:

Relation avec les USA

Depuis l'action du président Trump avec l'affaire de Jérusalem, le peuple indonésien a clamé haut et fort sa colère, des centaines de milliers de personnes avaient défilé dans les rues pour manifester et devant les ambassades américaines. De ce fait le gouvernement a choisit de progressivement s'éloigner des USA qualifié d'impérialiste sans mœurs envers le droit des hommes et d'avoir acté contre la communauté internationale et le peuple musulman.

Spoiler:


avatar
Khan
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 284
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Iska le Ven 16 Fév 2018 - 21:55



République de Turquie


Propositions de rencontre aux kurdes et aux groupes rebelles


Au vu de l'avancée turque contre les terroristes du PKK, Erdogan propose aux kurdes une rencontre afin de discuter de la suite de l'opération "Rameau d'Olivier". Dans les médias turcs on parlera de "dernière chance" "d'amnistie", ainsi Erdogan passera pour un diplomate auprès des occidentaux et auprès de sa population comme un bienveillant laissant une chance de se rendre.

:mac: La Turquie propose également une rencontre à TOUS les groupes de la région d'Idlib combattant le régime. :mac:

avatar
Iska
Ministre
Ministre

Messages : 632
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : Frônce

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par GeorgeV le Sam 17 Fév 2018 - 5:40



The United States of America

State Departement



Le secrétaire d'État Rex Tillerson à répondu aux questions des journalistes concernant le brusque changement de ligne diplomatique en Iran, que la Maison-Blanche avoue avoir du mal à saisir pour le moment. En outre, l'administration Trump affirme être ouvert à tout accord permettant de dénucléariser l'Iran et affirme que les États-Unis changeront de vision concernant les accords déjà signé sous l'administration Obama que le Président Trump à remis en cause si le Téhéran se montre cohérent dans ses volonté d'ouverture aux États-Unis.

En ce qui concerne la sortie public du gouvernement indonésien islamisant, le secrétaire d'État c'est montré extrêmement sévère avec le pays que les États-Unis considère comme la troisième démocratie du monde et dénonce les dérive de Jakarta en faveur de la charia. Washington D.C n'a point l'intention de se faire dicté ses politiques internationales par l'Indonésie et ne remettra pas en considération sa juste et logique décision de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'État d’Israël. Le département d'État remet en cause ses investissements dans l'économie de l'Indonésie et ses aides monétaire et logistique à Jakarta.

Finalement, le secrétaire Tillerson s'est montré optimiste face aux volontés de Ankara de mettre en place un processus de paix dans la région du Kurdistan. La position américaine ambigu depuis le début des opérations turcs en Syrie est notamment explicable car nous considérons les kurdes syriens comme des éléments importants face au régime de Damas et l'État Islamique. Les États-Unis encourage fortement la Turquie à être sérieuse dans ses démarches et propose l'aide américaine dans le dossier.

In God We Trust

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2216
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Mopper le Sam 17 Fév 2018 - 10:32

Ukraine



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------






Alors que la situation dans le Donbass semble impossible à résoudre et que le gouvernement continue de réfléchir à une solution, des voix commencèrent à s'élever dans l'opposition, celle de la fédéralisation. Cette solution est appréciée par les régions pro-Russes et est portée par Vadym Rabynovych mais le Président Porochenko étant très défavorable à cela le mécontentement dans les populations russes augmente. Dans les partis d'opposition pro ukrainien comme Svoboda très eurosceptique qui gagne en popularité de plus en plus vite dans les populations ukrainiennes la gestion de la crise par Porochenko est qualifiée de molle, ces partis en effet pensent que la crise ne pourra pas être résolue que par les armes et que si le président continue sur cette lancée le Donbass finira comme la Crimée. Le leader de ce parti Oleh Tyahnybok a d'ailleurs fait un discours à Kiev condamnant le laxisme de Porochenko.

Oleh Tyahnybok:


Svoboda:


Le président Porochenko ne faisant pas attention aux critiques décida de demander à la république populaire de Donestk et la république populaire de Lougansk le droit pour les habitants résidant sur la zone qu'ils contrôlent le droit de voter aux législatives et à la présidentielle de 2019.

 



avatar
Mopper
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 64
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 17
Localisation : Cherbourg-Octeville

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Aetius le Sam 17 Fév 2018 - 11:13


République Islamique d'Iran



Sommet de Téhéran


En parallèle au sommet d'Ankara, les autorités iraniennes nouvellement élues sont désireuses de clarifier la situation en Iran, elles invitent donc à Téhéran, le président des Etats-Unis d'Amérique Donald Trump.
De statut de membre observateur sont accordés à plusieurs puissances diplomatiques : la Turquie et les membres du conseil de sécurité 5+1.

Les sujets qui seront abordés :
- L'abandon du nucléaire militaire par la République Islamique d'Iran et ses modalités.
- Un partenariat de sécurité entre l'Iran et l'armée américaine pour lutter contre l'influence terroriste, et ce, sur un pied d'égalité.
- La levée des sanctions économiques.
- L'élaboration d'une nouvelle cartographie de l'Iran, pour mettre fin à l'absurdité de l'accord Sykes-Picot.


avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1823
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Aetius le Sam 17 Fév 2018 - 11:18


République Islamique d'Iran



Sommet de Téhéran


En parallèle au sommet d'Ankara, les autorités iraniennes nouvellement élues sont désireuses de clarifier la situation en Iran, elles invitent donc à Téhéran, le président des Etats-Unis d'Amérique Donald Trump.
Des statuts de membre observateur sont accordés à plusieurs puissances diplomatiques : la Turquie et les membres du conseil de sécurité 5+1.

Les sujets qui seront abordés :
- L'abandon du nucléaire militaire par la République Islamique d'Iran et ses modalités.
- Un partenariat de sécurité entre l'Iran et l'armée américaine pour lutter contre l'influence terroriste, et ce, sur un pied d'égalité.
- La levée des sanctions économiques.
- L'élaboration d'une nouvelle cartographie du Moyen-Orient, pour mettre fin à l'absurdité de l'accord Sykes-Picot.


avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1823
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Sancho le Sam 17 Fév 2018 - 23:38

Modération


Kurdes:

Les Kurdes refusent une rencontre avec le gouvernement turc et continueront à résister contre l'oppresseur qui massacre les minorités kurdes au proche Orient.

Rebelles opposants aux régimes

Les rebelles acceptent l'invitation d'Ankara et espèrent recevoir de l'aide....

Ukraine:

Les régions russophones se sont vues privées de leur droit à l'auto détermination lors du référendum non reconnue par l'Ukraine.
Les russes de cette partie du pays ont dépassé le simple stade de la vie politique, pour eux ils n'ont plus à se soucier des partis politiques Ukrainiens qui les ont trompés.
le droit de vote n'est pas conséquent pas applicable et les Ukrainiens sont effarés par cette tentative de la part du président Ukrainien.
avatar
Sancho
Modérateur
Modérateur

Messages : 144
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Mirage le Dim 18 Fév 2018 - 1:37

Medīnat Yisra'el - État d’Israël



Dans une conférence de presse particulièrement importante tenue par le premier ministre Benyamin Netanyahou dans sa résidence de Beth Agion, le chef du gouvernement israélien a tenu à réaffirmer les grandes lignes de la politique extérieure israélienne à la suite de plusieurs événements importants, en particulier la destruction d'un F-16 de Tsahal par la Syrie et les représailles qui suivirent, ainsi que l'appel par l'Iran à l'organisation d'une grande conférence à Téhéran.
Jérusalem poursuivra sa lutte contre l'influence de la République Islamique ainsi que son idéologie mortifère au Moyen-Orient, même si celle-ci décide pour le moment d'avancer masquée face à l'adversité. Israël refuse catégoriquement de donner la moindre chance à l'Iran de renforcer son influence aux frontières israélienne juste car Téhéran choisi de terminer son programme nucléaire. Israël tient ainsi à affirmer qu'il n'acceptera pas de respecter un éventuel accord, même si celui-ci aboutirait sur une normalisation des relations entre l'Iran et certaines nations occidentales. Jérusalem appel malgré tout ses alliés à ne pas céder aux tentatives désespérées de l'Iran de se dégager une marge de manœuvre pour son projet de déstabilisation du Moyen Orient, la seule négociation possible avec Téhéran portant sur la fin sans conditions de ce dit projet.

La lutte contre l'Iran passe aujourd'hui par la réaffirmation d'une politique de refus du compromis en Syrie et au Liban que ce soit avec les terroristes du Hezbollah ou avec le régime génocidaire du dictateur Bashar al-Assad. Par sa démonstration de force au début du mois de février 2018, Tsahal a démontré qu'elle était prête à répondre à n'importe quelle provocation mais aussi qu'elle était capable d'écraser les forces qui peuvent potentiellement s'opposer à elle dans la région, ainsi, bien qu'Israël ne souhaite pas la guerre, l’État Hébreux est tout à fait en capacité de la faire et n'hésitera pas à utiliser ce dernier recours si sa sécurité nationale est menacée. Israël préviens qu'il observe particulièrement les région méridionales et de la Syrie et du Liban, et qu'une massification des forces iraniennes ou pro-iraniennes dans ces régions pourra entrainer une réaction immédiate par l'armée israélienne.
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 1115
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 19
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Esedeke le Dim 18 Fév 2018 - 1:45



République de Corée 대한민국


Économie



Au sortir des Jeux Olympiques d'Hiver 2018 disputés à Pyeongchang, c'est une République de Corée sous un meilleur visage qui se présente au monde. Bien que ces derniers aient coûté la somme record de 15 milliards de $, les retombées ont été plus importantes que prévu initialement. Le pays avait entamé très tôt les investissements et avait donc amorti cette somme sur plusieurs années, permettant au gouvernement en place de ne pas faire payer cette addition salée au contribuable coréen. Parallèlement, les Jeux Olympiques ont été l'occasion pour le pays de moderniser ses infrastructures routières, l'aéroport international de Séoul ainsi que les nombreuses installations sportives concernées. Toutes ne seront pas détruites à l'issue de ces jeux. Effectivement, le Ministère des Sports s'est vu attribuer une enveloppe plus importante, afin de développer les investissements dans les sports d'hiver coréens.

Depuis près de deux décennies, la Corée du Sud a rétabli de manière spectaculaire sa force économique sur le plan continental. Souvent dans l'ombre des voisins chinois et japonais, le pays est doté de la meilleure productivité du travail de la planète. Onzième puissance économique mondiale, son PIB a quand-même doublé entre 2004 et 2016. Cette année 2018 s'inscrira, comme les deux précédentes, dans les investissements massif au niveau des infrastructures par les entreprises, qui profiteront une nouvelle fois de la dynamique de son commerce extérieur de produits technologiques, et de la hausse constante de sa consommation intérieure. La Direction Générale du Trésor a annoncé, pour l'année en cours, les mesures suivantes :

- Mise à disposition d'une enveloppe de 106 milliards de Wons (100 millions de $) à destination des startups innovantes évoluant dans le secteur des services numériques et des nouvelles technologies
- Remodelage de l'impôt sur les sociétés en impôt de type flat tax, à taux unique de 12%
- Suppression de 50 000 emplois de fonctionnaires par an pendant quatre an, principalement dans le service territorial
- Suppression du régime fiscal particulier à destination des expatriés étrangers, qui paieront dorénavant les mêmes impôts que les Sud-Coréens

Toutes ces mesures devraient booster, à moyen et long terme, les champs de réussite de l'économie intérieure coréenne, tout-en libérant partiellement son industrie majeure du poids trop lourd de l'imposition.

Diplomatie



Les Jeux Olympiques de Pyeongchang ont permis l'initiation, inimaginable il y a encore quelques mois, de relations moins tumultueuses entre les deux frères ennemis du nord et du sud. Il faut dire que le gouvernement centriste avait su saisir au bon moment l'improbable main tendue par Kim Jong-un. À terme, les espoirs de réunification des deux pays, souhaitée par une grande majorité de la population, restait au coin de la tête du Président.

D'un point de vue sécuritaire, économique et socio-démographique, le rapprochement des deux pays revêt une importance capitale pour la Corée du Sud. Alors que ces dernières années, le régime communiste de Pyongyang n'avait cessé de multiplier les provocations à l'encontre de Séoul, principalement militaires, la stabilité à court terme de la péninsule était remise en question comme jamais. Face à un Japon en quête massive de militarisation et à une Chine qui a souvent joué l'autruche par ses relations ambiguës avec Pyongyang, Séoul voulait à tout prix conserver son influence dans cette zone de l'Asie. Sceptiques quant à la capacité du Président Trump de poursuivre l'effort de collaboration militaire entre les États-Unis et la Corée du Sud, se tourner vers le frère ennemi du nord paraissait plutôt logique.

La position de la Corée du Sud en matière de défense et de diplomatie a toujours été sans équivoque : une posture raisonnable, purement défensive et des relations extérieures diligentées par les intérêts économiques du pays. Le gouvernement ne souhaitait en aucun cas prendre la voie de la démesure vraisemblablement souhaitée par le voisin japonais.

:mac: À l'attention de la Corée du Nord :mac:
Pour entretenir la dynamique relationnelle initiée entre nos deux entités lors des Jeux Olympiques, et suite au succès de notre rencontre lors du sommet de Pyeongchang, Séoul a l'honneur de convier M. Kim Jong-un en personne à un sommet de trois jours, qui se déroulerait à Incheon. M. le Président de la Corée du Sud, Moon Jae-in, et Mme Kyung-hwa Kang, Ministre des Affaires étrangères, se feront un plaisir d'accueillir la délégation nord-coréenne. Nous vous proposons l'ordre du jour suivant :

- Possibilités de conclusion d'un traité de paix entre les deux pays, officiellement en guerre depuis soixante ans
- Relance des échanges économiques entre les deux pays
- Situation politique de la péninsule et de l'Asie du nord-est

C'est avec impatience que nous attendons votre réponse.


Affaires militaires


Alors que le voisin japonais poursuivait une volontée quelque peu démesurée de déploiement d'un arsenal militaire conséquent, Séoul n'avait pas l'intention de s'affaiblir sur le plan militaire, bien au contraire. Alors que par le passé, le développement de l'armement sud-coréen était modulé en fonction de la menace que représente le nord pour la sécurité du pays, la Corée-du-Sud devait maintenant prendre en compte une seconde variable, celle du Japon. Le gouvernement regardait d'un oeil à la fois sceptique et inquiet les manoeuvres initiées par Tokyo. Pour autant, il ne souhait pas en l'état remettre en cause les relations entre les deux pays.

Ces quatre prochaines années s'inscriront avant tout dans le développement des technologies de pointe du pays en matière d'armement, qui disposait quand-même d'un savoir-faire de premier ordre. Il était aussi logiquement envisagé de réduire la dépendance de la défense sud-coréenne envers l'armée américaine, alors que les relations avec Washington avaient pris moins d'ampleur depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Une enveloppe de 8 milliards de $ a été accordée par le gouvernement à l'armée, pour qu'elle développe son innovation en matière d'armement.

Une version améliorée du K2 Black Panther ?
Alors que la première salve de livraison des nouveaux MBT sud-coréens s'est terminée en 2015, il est prévu de développer une version K2-A2 du Black Panther, le char d'assaut nouvelle génération du pays. L'idée est, d'ici 2021, d'être en mesure de corriger les défauts de machinerie et d'électronique de ce char qui demeure l'un des plus fiables au monde, afin de développer sa polyvalence. Une somme de 300 millions de $ a été confiée à Hyundai pour accélérer le développement de cette nouvelle version.

Par ailleurs, il a été décidé de mettre à disposition la licence de production du K2 à destination des partenaires étrangers. Au vu du succès de la vente de la toute première licence technologique à la Turquie, qui lui a permis de développer son char Altay, la Corée-du-Sud espère pouvoir délivrer 4 licences de la technologie du MBT d'ici 2022. Le coût de cette dernière est estimé à 5 milliards de $. Séoul est ouvert dès à présent aux demandes de ses partenaires.

Commande de quatre nouvelles frégates de classe Incheon cette année
D'un coût unitaire de 230 millions de $, la frégate de classe Incheon est aussi l'une des plus complètes qui puisse exister. À la fois pourvue d'un système de défense sous-marine, d'une piste d'atterrissage pour hélicoptères et d'une défense antiaérienne, ce navire revêt une importance capitale en matière de défense maritime et plus encore. 4 unités de ce modèle ont d'ores et déjà été commandées. Les deux premières seront livrées en juin 2019 et les deux autres en juin 2020. La paiement a été étalé sur quatre années.

Appel d'offres concernant 60 chasseurs de premier ordre
La Corée-du-Sud souhaite développer son parc d'avions de chasse en acquérant un chasseur polyvalent, alors que son arsenal en F-15K et F-16C commence à devenir vétuste. Un appel d'offres est donc lancé aux pays capables de fournir à Séoul l'avion dont son Armée de l'Air a besoin pour se remettre à niveau. Le pays souhaite un contrat à long terme et pouvant potentiellement porter sur d'autres fournitures militaires. Séoul ne souhaite pas multiplier les fournisseurs et ne signera de contrat qu'avec un seul pays.
avatar
Esedeke
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 11
Date d'inscription : 19/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Oldarick le Dim 18 Fév 2018 - 6:19

الجمهورية العربية السورية



AFFAIRES ÉTRANGÈRES


La Syrie invite la Turquie à retirer ses troupes d'Idlib si elle souhaite une entraide pour combattre les YPG.





avatar
Oldarick
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 365
Date d'inscription : 23/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Mopper le Dim 18 Fév 2018 - 8:38

Ukraine



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Suite à la réponse négative des  deux républiques séparatistes, le Porochenko se dit très déçu de ce refus qui aurait pu trouver une issue pacifique à la crise qui dure depuis trop longtemps. le parti Svoboda exprima son grand mécontentement face à la faiblesse dont fait preuve le Gouvernement Porochenko et appel donc à un durcissement de la ligne du Gouvernement, dans ce cadre les principaux dirigeants de Svoboda lancèrent une manifestation à Kiev.

Manifestations:



Oleh Tyahnybok continua de faire des discours condamnant le gouvernement, il déclara que le gouvernement continue la tradition de soumission ukrainienne à la Russie.



avatar
Mopper
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 64
Date d'inscription : 10/01/2018
Age : 17
Localisation : Cherbourg-Octeville

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Keyrezz le Dim 18 Fév 2018 - 18:40

République Populaire de Chine


Affaire écologiques


La transition écologique chinoise continue assure le président chinois : Xi Jinping dans un interview qui sera diffusé dans le monde entier afin de montrer la bravoure du leader ainsi que du peuple chinoise, des efforts de reboisement sont effectués actuellement et les premiers concernés sont l'armée populaire de libération qui elle aussi est de la partie, le Chef d'État Major : Fang Fenghui bien que habituellement très calme et discret à lui aussi aider à reboiser de nombreux cantons, ce message fort est adressé au monde entier et plus particulièrement au président américain qui se voit dépasser dans un domaine notable par la République Populaire de Chine. Concernant la vente de panneaux solaires, cette dernière augmente à vue d'oeil, de faibles subventions seront versées aux entreprises adoptant cette technique afin de les guider elles aussi vers la grande transition écologique dont l'humanité à besoin.

Attentat dans la province autonome du Xinjiang

Les provocations accouplés d'attentats terroristes par le groupe séparatiste intitulé : "Front de Libération du Turkestan Orientale" n'ont cessé d'irriter l'Empire du Milieu. "Cet acte ne sera pas impuni assure le président chinois. Les contrôles militaires seront renforcer, les simples contrôles de police n'existeront plus, des contrôles militaires forcés et armés jusqu'aux dents feront leur retour. Les musulmans principalement ouïghours
continueront à être fiché pour le bien être de la population chinoise.
avatar
Keyrezz
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 247
Date d'inscription : 30/06/2017
Age : 19
Localisation : Coruscant

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Sancho le Lun 19 Fév 2018 - 0:37

Modération


Wall Street s'affole


l'annonce des tarifs douaniers envers la Chine annoncés par l'administrations Trump a fait trembler les marchés boursiers américains.
De nombreuses firmes automobiles, telles que Ford, des marques d'électroniques telles qu'Apple ou Intel ont perdu jusqu'à 15% de leurs valeurs en bourse face à cette folle annonce.
Les grandes entreprises de la construction subissent le même effet, ainsi Caterpillar inc a perdu 20% au Dow Jones sur deux semaines.
En effet l'acier et l'aluminium sont partout autour de nous, dans ce qui nous entoure et les biens industriels. Ainsi l'acier chinois permettait un approvisionnement peu cher et rapide en matières premières, la hausse des douanes qui vont faire conséquemment augmenter les coûts de production est ainsi un réel choc et certains économistes craignent déjà une nouvelle crise économique. En effet, la production américaine ne suffira pas à fournir la demande, même avec l'augmentation des prix.

Dans une tribune du Wall Street Journal, près de 40 grands entrepreneurs et chefs d'entreprises multi nationales signent une pétition exigeant le retrait de cette mesure et la démission de Donald Trump.
Un célèbre Président Directeur Général dira ainsi:
"Encore une victoire de ce genre pour les ouvriers américains, et ils seront au chômage !"

Dans la rue des manifestants ont sauté sur l'occasion pour dénoncer la folle politique de Donald Trump,
en marge de cette manifestation il y eut des affrontements entre casseurs et milices d'extrème droite, les casseurs auraient commencés, faisant 5 morts et blessés du côté des Antifascites contre 3 blessés du côté de l'Extrême droite.

Bernie Sanders a tweeté:
"Quel jour sombre que celui ou l'extrême droite peut descendre impunément dans nos rues pour agresser nos fils et frères."

avatar
Sancho
Modérateur
Modérateur

Messages : 144
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par GeorgeV le Lun 19 Fév 2018 - 16:18



The United States of America

The White House



L'administration Trump régit face au vague de contestations concernant la mise en place de tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium chinois. En outre, le Président Trump déplore le manque de patriotisme de compagnies américaine qui refuse d'acheter des produits venant des États-Unis. Le Président déclare : "Ces compagnies supposément américaine, qui s'affiche fièrement américain afin de vous vendre des produits ou des voitures ne sont en faite qu'une compagnie chinoise ou mexicaine parmi tant d'autres tellement leurs composantes viennent de ces pays." Il est hors de question de revenir sur ces politiques juste pour le peuple américains, il s'agit aussi d'une promesse de campagne du Président alors qu'il à affirmé vouloir protéger les industries américaines de la concurrence déloyal étrangère. En ce qui concerne les compagnies de la construction, le Président c'est montré sévère envers ces industries qui vont profiter grandement du plan d’investissement en infrastructure de près de 1 trillion de $ annoncé plus tôt cette année, leurs inquiétudes étant totalement infondées.

Le Président Trump retweet à Bernie Sanders : @Bernie : Quel jour sombre lorsque ses casseurs et antiaméricains vont prendre le pouvoir dans notre grande nation et transformé notre république en nouvelle URSS. Vous devriez avoir honte de ne pas soutenir les travailleurs américains. SAD

In God We Trust

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2216
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2018 ¤ - TOPIC OFFICIEL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum