[✓] Reino de España

Aller en bas

[✓] Reino de España

Message par Gosseau le Sam 3 Mar 2018 - 21:00


Reino de España



Informations principales


Carte:



Marcha Real:


Nom : Forme courte : Espagne | Forme longue : Royaume d’Espagne
Devise nationale : Plus Ultra
Capitale : Madrid
Langue majoritaire : Castillan
Monnaie : Peseta
Population de la métropole : 16,2 millions d'habitants
Population totale : 23.1 millions d'habitants
Produit intérieur brut nominal : 21.1 milliards $ de 1990
Croissance du produit intérieur brut : ?
Taux d’endétement : ?


Description



................L'Espagne est un pays en crise. Le précédent souverain, la reine Isabelle fut renversée après une révolution, à cause des interventions incessantes des militaires dans la vie politique espagnole. Le régime ne pouvant évoluer, la révolution éclate et se termine sur le couronnement d'un nouveau roi d'origine italienne, Amédée Ier. Résolument libéral, le roi espère relever le pays, mais c'est sans compter le fait qu'il ne bénéficie que d'un soutien très limité de la population et d'une assise politique finalement assez fragile. Souffrant d'un retard économique important en comparaison avec les autres puissances du continent, l'Espagne a pris le train de la seconde révolution industrielle avec du retard. Possédant encore un vaste empire colonial, le régime doit toutefois faire face actuelle à une insurrection sanglante à Cuba.

Politique


Caractéristiques du pays


Type de puissance : Puissance secondaire
Type de gouvernement : Monarchie constitutionnelle parlementaire


Partis politiques


Partis au pouvoir : Coalition entre l’Unión Liberal et le Partido Progresista
Orientation politique : royalisme, libéralisme, progressisme

Principaux partis d’opposition : Partido Republicano Democrático Federal
Orientation politique : républicanisme fédéral, social-libéralisme, radical-libéralisme, républicanisme, progressisme, sécularisme

Comunión Católico-Monárquica
Orientation politique : Carlisme


Composition du Congrès des députés



Principaux personnages de l’État





Roi d’Espagne : Amadeo I de España




Président du Conseil et Ministre de la Guerre : Francisco Serrano Domínguez, Duque de la Torre


Conseil des ministres


Président du Conseil et Ministre de la Guerre : Francisco Serrano Domínguez, Duque de la Torre
Ministre d'État : Cristino Martos Balbi
Ministre de la Grâce et de la Justice : Augusto Ulloa y Castañón
Ministre de la Marine : José María Beránger y Ruiz de Apodaca
Ministre des Finances : Segismundo Moret y Prendergast
Ministre de l'Intérieur : Práxedes Mateo Sagasta
Ministre du Développement : Manuel Ruiz Zorrilla
Ministre de l'Outremer : Adelardo López de Ayala




Relations extérieures de l’Espagne


................Le Royaume d’Espagne entretient des bonnes relations avec toutes les puissances européennes, malgré quelques relents parfois de méfiance vis-à-vis de la France, n’en reste pas moins que les liens avec le voisin du nord sont étroits. Madrid connaît des relations tumultueuses qu’avec le Maroc, contre qui l’Espagne a remporté une guerre il y a une dizaine d’années de cela. Les tensions sont vives mais la paix règne, les deux pays y trouvant leurs comptes.
avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3847
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [✓] Reino de España

Message par Sancho le Cubain le Lun 5 Mar 2018 - 23:00

Effectifs valides.

Artillerie: 500 canons rayés
avatar
Sancho le Cubain
Modérateur
Modérateur

Messages : 140
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [✓] Reino de España

Message par Sancho le Cubain le Mer 7 Mar 2018 - 23:37

Fiche validée, bon jeu!
avatar
Sancho le Cubain
Modérateur
Modérateur

Messages : 140
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [✓] Reino de España

Message par Gosseau le Ven 9 Mar 2018 - 19:45

Reino de España



Une stabilisation impossible ?


........L’Europe sombre lentement dans le sang, des franco-prussiens aux communards de Paris, certains disent que c’est maintenant aux Italiens de verser à son tour ce tribut. L’Espagne a déjà souffert il y a trois ans de cela de troubles, d’une révolution même qui renversa Isabelle II. Au bout du compte, cela mena à ce qu’un nouveau souverain soit élu pour occuper le trône vacant. Et c’est un roi d’origine italienne qui fut choisi, Amédée Ier qui par ailleurs est le fils cadet du roi d’Italie. Bon compromis entre un choix français et italien, Amédée était surtout un libéral convaincu et c’est bien cela qui a fait peser la balance en sa faveur, plus que la nationalité puisque qu’après tout, l’influence internationale de l’Italie est anecdotique, sa récente intervention en Tunisie appuyant parfaitement ce propos. Bref, Amédée n’est sur le trône que depuis le début de l’année, que sa situation est déjà très vacillante. Élu assez largement par le Parlement, cela ne suffit guère à légitimer pleinement sa prise de fonction. Il faut bien comprendre qu’il est vu comme un parvenu pour le gros de l’aristocratie encore acquise aux Bourbons, que l’Église voit en lui le spectre de son père qui confisqua leurs biens en Italie et pour le peuple comme un étranger ne maîtrisant en plus pas la langue espagnole. Son assise politique est fragile, d’autant plus que le pays est plongé dans une instabilité gouvernementale qui ne semble ne plus finir depuis la proclamation de la constitution de 1869. Les partis se fragmentent sous la pression populaire tandis que républicains et carlistes mènent de véritables campagnes de propagande à travers le pays et sapent sensiblement le peu de légitimité qu’à Amédée Ier vis-à-vis du peuple Espagnol. Le peuple gronde de plus en plus fort, et la situation économique déplorable depuis 1866 ne fait qu’amplifier tous les problèmes. Le vent de la révolte siffle déjà à Cuba depuis un certain temps, combien de temps encore pour qu’il souffle à nouveau sur l’Espagne ? Cerné par tant de problèmes, le bruit court que le roi lui-même ne sait pas comment débuter son règne…

avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3847
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [✓] Reino de España

Message par Gosseau le Sam 10 Mar 2018 - 0:23

Reino de España



Chute du gouvernement


........Pendant que l’opposition à la monarchie savoyarde s’organise, les rares soutiens du roi se déchirent entre eux. En effet, l’un des partis au pouvoir, le Partido Progresista se scinde en deux, entre les constitutionnalistes, et les radicaux qui fondent leurs propres partis. D’apparence, on pourrait croire qu’il s’agit d’une évolution logique, des suites d’idéologies irréconciliables, mais en réalité il s’agit de la confrontation d’individus. Ruiz Zorilla actuel ministre du Développement, se retrouva en désaccord total avec la politique de son ancien confrère, le ministre de l’Intérieur Práxedes Mateo Sagasta. La vie politique espagnole est davantage marquée par le personnalisme des figures des partis que par de réelles divisions idéologiques. Les divisions n’étaient donc pas rares, mais le cas du Partido Progresista, cela provoque un écho important, car ce parti était véritablement l’âme de la révolution. Ruiz Zorilla annonça par conséquent la création du Parti radical dont il prend la tête, et rapidement son rival Práxedes Mateo Sagasta annonça qu’il fondait le Parti constitutionnaliste. Tout le monde savait que cette histoire de désaccord politique qu’avait Zorilla avec Sagasta n’était qu’un prétexte, tout ceci n’était qu’un coup politique bien calculé. Le Partido Progresista formant la coalition au pouvoir, sa chute entraîna automatiquement la chute du gouvernement de Francisco Serrano y Domínguez qui retourna dans une grande colère à sa carrière militaire d’origine. Ruiz Zorilla négocia avec les cadres de Unión Liberal et est parvenu à un accord sans difficultés. De ce fait, le roi Amédée Ier l’appela à former un nouveau gouvernement, Ruiz Zorilla se propulse au sommet de l’État, avec une majorité confortable pour tenir debout, enfin pour l’instant du moins.

avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3847
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [✓] Reino de España

Message par Gosseau le Dim 11 Mar 2018 - 13:19

Reino de España



Espoirs


........Nouveau gouvernement, nouvelle politique. Ruiz Zorilla est un homme ambitieux, ou opportuniste diront certains, mais toujours est-il qu’il compte bien maintenir son gouvernement pour plusieurs années, chose que ses prédécesseurs n’ont pas réussi à faire depuis la révolution de 1869. Pour maintenir sa majorité et obtenir un soutien populaire, il proposa devant le Parlement une nouvelle loi destinée à doper les investissements étrangers en Espagne. Après tout, ce ne sont pas les secteurs où investir qui manquent dans le pays, entre le secteur ferroviaire et surtout le secteur minier, ce sont des bénéfices assurés pour tout bon homme d’affaires. Zorilla compte aussi sur le contexte tendu de l’Italie, qui de par sa politique étrangère agressive provoque la crainte des investisseurs, le but étant qu’ils se replient sur l’Espagne qui certes a quelques soucis en termes de stabilité gouvernementale, mais présente l’avantage d’être « pragmatique » sur la scène internationale. Bref, la loi très sommairement nommée « Ley para la promoción de inversiones extranjeras » se décompose en trois volets principaux : une nette simplification administrative, une baisse d’impôt substantielle et l’apport de quelques subventions pour les investisseurs et sociétés étrangères souhaitant s’implanter en Espagne métropolitaine notamment (les colonies n’étant évidemment pas exclues mais pas prioritaires). La loi fut votée sans trop d’encombres par le Parlement, seuls les opposants traditionnels au régime votèrent contre.

........Tâche autrement ardue que se fixe Zorilla, mais en lien avec sa loi, c’est de rétablir la paix à Cuba dans l’espoir de calmer voir de rallier à sa cause politique, le monde industriel et commercial espagnol. Dès lors qu’il évoqua ce sujet au Parlement, qu’une peur s’empara de plusieurs élus, craignant l’abolition de l’esclavage. Rapidement, ils s’organisèrent en fondant le Centro hispano-ultramarino à Madrid, des antennes se fondant dans la foulée un peu partout dans le pays. Certains patrons se sont aussi mis en branle-bas de combat à travers la Fomento del trabajo nacional. Les anti-abolitionnistes sont puissants et bien représentés, mais Zorilla ne renonce pas et propose à la surprise générale, aux indépendantistes cubains (notamment à leur chef, Carlos Manuel de Céspedes) une réunion à La Havane afin de discuter des termes d’un traité de paix. Confiant dans sa démarche, les conséquences sont toutefois imprévisibles pour Zorilla qui va devoir s’attendre à des résistances.

Manuel Ruiz Zorrilla, nouveau homme fort de la monarchie:

avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3847
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [✓] Reino de España

Message par Gosseau le Dim 18 Mar 2018 - 23:06

Reino de España



Paralysie


........Le refus total des insurgés de négocier directement avec le gouvernement troubla fortement l’ambitieux président du conseil. Ruiz Zorilla était confiant et espérait une résolution rapide du conflit et ce peu importe le prix a payé. Et c’est bien cet extrémisme qui fit que plusieurs ministres tournaient petit à petit leur dos de l’homme qui était pourtant si puissant il y a de cela quelques mois. L’influence du Centro hispano-ultramarino n’aidant pas, qui place ses pions jusqu’aux Cortés. Au final, personne ne fut surpris lorsqu’à la sortie de son riche immeuble, Ruiz Roilla fut abattu de 2 balles de revolver, dont l’une toucha sa tête. Évidemment, l’assassin s’est échappé et est introuvable. Mais il est évident qu’il s’agit d’un assassinat politique, s’il y a bien d’une chose dont ne manquait pas cet homme, c’était des ennemis. Dans le fond, le problème n’étant pas tant l’assassinat mais, bien le choix du successeur et pour cela personne n’était d’accord dans la sphère politique espagnole. Les partis se déchirant autour d’hommes qui se proclament providentiels, Sa Majesté Amédée 1er refuse catégoriquement de les départager, préférant ne pas servir les ambitions personnelles des uns et des autres, mais est-ce cela ne va finalement pas tout simplement l’isolé davantage qui ne l’est… ?

........Pendant ce temps, le Gouverneur-Général des Philippines accepte avec plaisir la demande des autorités allemandes d’accueillir une mission scientifique sur son sol, une escorte armée sera mise à disposition compte tenu de l’insécurité qui règne dans certaines régions de la colonie.

avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3847
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [✓] Reino de España

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum