Guerre Civile Russe

Aller en bas

Guerre Civile Russe

Message par Shikkoku le Sam 14 Avr 2018 - 10:39

Guerre Civile Russe

Date de début des hostilités : 7 novembre 1917
Théâtre : Russie Européenne, Sibérie, Mongolie, Caucase, Europe de l'Est, Finlande, Pays Baltes, Ukraine
Raison de la guerre : Implosion de l'Etat russe suite à la révolution d'octobre et à la Grande Guerre
Contexte :

La guerre civile russe est l'ensemble des événements qui déchirent l'ancien Empire russe durant plus de cinq années, de la fin 1917 à 1923, le gros des combats étant terminé en 1921. Elle se situe dans le prolongement de la révolution russe d'octobre 1917 ; l'essentiel des campagnes militaires se poursuit jusqu'à la proclamation de la NEP.

La guerre civile russe n'oppose pas simplement les révolutionnaires bolcheviks aux « Blancs » monarchistes partisans du retour à l'ancien régime tsariste. La violence ruineuse du conflit n'est pas due au seul choc des terreurs « blanche » et « rouge » décidées d'en-haut. Cette guerre civile est d'abord un chaos indescriptible et très violent, où l'État et la société russes se sont désintégrés sous la poussée de multiples forces centrifuges, jusqu'à leur reconstruction et leur reprise en main par les bolcheviks victorieux.

La guerre a vu en effet les autres formations révolutionnaires (mencheviks, SR, anarchistes, députés de l'ex-Constituante) se battre également contre les bolcheviks, parfois de façon autonome, parfois au prix d'une collusion avec les généraux blancs. Les tentatives d'émancipation de minorités nationales, l'action des « armées vertes » paysannes (hostiles à la fois aux bolcheviks et aux Blancs), la défense de projets de société concurrents (Makhnovchtchina anarchiste en Ukraine), l'intervention étrangère, les multiples règlements de compte et les déchaînements de violence spontanés n'ont pu qu'ajouter aux troubles. Enfin, les retournements d'alliance et les divisions internes n'ont pas manqué, ni les retournements de situation : Kiev change ainsi 14 fois de main pendant la guerre.

Les bolcheviks ont bénéficié de leur organisation supérieure et de leur discipline. Bien qu'ils aient rencontré (et réprimé) des résistances populaires virulentes, leur programme a été finalement mieux reçu des masses que celui des Blancs, lequel tendait au retour pur et simple à l'état des choses antérieur. Le camp des opposants à la révolution d'Octobre a pâti de son hétérogénéité et de ses désunions.

Certains généraux « blancs » tels Lavr Kornilov se soucient en fait fort peu de rétablir la monarchie, et se voient très bien à la tête d'une république dictatoriale. Leurs projets préfigurent en partie les fascismes européens.

Selon Serge Wolikow, « la guerre civile forme le Parti et fabrique une politique identifiée à la révolution sans être celle qui avait été rêvée. A partir de 1918, se met en place un État révolutionnaire : la guerre civile est en même temps perçue comme la poursuite de la révolution. »

Belligérants :
-Bolchéviks et Armée Rouge (et républiques socialistes révolutionnaires alliées, comme la République d'Extrême-Orient ou la République soviétique de Donetsk-Krivoï-Rog (~1 800 000 hommes dans l'Armée Rouge)
- Armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne (~ 100 000 hommes)
- Armées Blanches et Alliés (~ 2 400 000 russes blancs, + contingents étrangers alliés)
- Armées "vertes"(~ 50 000 hommes, dont 30 000 hommes sous le commandement de Makhno. Le reste est constitué de petits corps indépendants de quelques centaines d'hommes dispersés sur le théâtre)
- République populaire ukrainienne (~ 65 000 hommes)
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5752
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Shikkoku le Sam 14 Avr 2018 - 12:00


Le lieutenant-général Anton Dénikine, commandant suprême des Forces Armées de Russie Méridionale, rappelle l'unité totale du peuple russe face à la menace bolchévique et condamne fermement les exactions, pillages, assassinats et massacres perpétrés par le brigand Vladimir Lénine, son acolyte criminel Léon Trotsky et l'Armée Rouge.


Anton Dénikine dégustant une soupe

Les opérations militaires suivantes sont ordonnées :

TOUR 1 - ATTAQUE - Siège de Tsarytsin


Nature de l'action : La ville de Tsarytsin est centrale. Centre démographique et industriel du nord du Caucase, elle doit retomber dans les mains de la Sainte Russie. Anton Dénikine en personne dirigera une manoeuvre d'encerclement visant à renforcer le siège de la ville.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- I. 6 500 soldats d'infanterie et 2 000 cavaliers
- II. 6 500 soldats d'infanterie et 2 000 cavaliers
- III. 4 000 soldats d'infanterie et 4 000 cavaliers

Forces maritimes :

/

Forces aériennes :

/

Carte :

Spoiler:
Détails de l'action :
- I. La première action aura pour mission d'encercler la ville par le Nord. L'objectif n'est pas de chercher le conflit mais d'étendre la zone de contrôle des armées du Sud sur le territoire du nord de Tsarytsin.
- II. La deuxième action, simultanée à la première, aura pour mission d'encercler Tsarytsin par le Sud. Un corps de la même taille que le premier sera chargé de cette mission, avec les même modalités : encercler avant tout, détruire les milices bolchéviques seulement si nécessaire pour la survie des hommes.
- III. Après la manoeuvre en pince, pour assurer la sécurité des troupes l'effectuant et tenter de commencer un assaut vers les troupes de Koltchak afin de réunir le front, les Cossaques du Don devront saisir Kalmyk et sa province et la placer sous contrôle des forces blanches. Les massacres des troupes bolchéviques sont autorisés et encouragés.


TOUR 1 - ATTAQUE - Assaut contre l'Ukraine anarchiste, capture de Mariopol


Nature de l'action : La ville côtière de Mariopol est un objectif central pour Dénikine. Centre logistique régional et une des plus grandes villes contrôlées par Makhno et sa bande, elle doit tomber. Pyotr Wranglev sera chargé de commander l'assaut.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- 10 500 soldats d'infanterie et 2 000 cavaliers
- 2 trains blindés


Forces maritimes :

/

Forces aériennes :

/

Carte :

Spoiler:
Détails de l'action :
- I. Mariopol devra être pilonnée par l'artillerie des trains blindés et les chemins de fer qui y conduisent devront être le point central de l'offensive afin de bénéficier d'une couverture d'artillerie. Pyotr Wranglev devra saisir la ville, la sécuriser et s'assurer de la sécurité des rails entre les territoires plus au sud-est fermement contrôlés par les loyalistes, et la ville de Mariopol. Une fois sécurisée, la ville devra être purgée de ses criminels anarchistes et devra se tenir prête à subir un assaut de contre-attaque de la part de Makhno.


Modération - Etant donné l'absence de fiche pour le Gouvernement de Koltchak, il m'a été donné l'autorisation de faire figurer dans le même post un assaut historique des armées blanches que je ne contrôle pas, par soucis de confort de modération.

Gouvernement de Koltchak

TOUR 1 - ATTAQUE


Nature de l'action : En rose sur la carte, une offensive des armées révolutionnaires indépendantistes baltes appuyées par leurs alliés loyalistes à la couronne est lancée en direction de Petrovgrad. En violet, une offensive des armées biélorusses loyalistes en direction du coeur du territoire bolchévique est lancée.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- Baltique : 32 000 soldats d'infanterie, 12 000 cavaliers, artillerie légère
- Biélorussie : 21 000 soldats d'infanterie, 4 000 cavaliers, artillerie légère


Forces maritimes :

/

Forces aériennes :

- Baltique : 12 bombardiers Airco DH.9, 4 bombardiers Breguet 14
- Biélorussie : /

Carte :

Spoiler:

Détails de l'action :
- Baltique : L'offensive sera appuyé de nombreux miliciens baltes, qui sont très motivés à défendre leur patrie, mais relativement mal entraînés.  L'objectif est de repousser le front le plus loin possible des terres baltes, en s'approchant de Petrovgrad.
- Biélorussie : L'offensive est une offensive mieux équipée mais en plus petit nombre, comprenant de nombreuses troupes loyalistes au Star, contrairement à la Baltique. Capturer et sécuriser Smolensk est est un objectif primordial.


Dernière édition par Shikkoku le Lun 16 Avr 2018 - 20:51, édité 1 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5752
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Sancho le Cubain le Sam 14 Avr 2018 - 23:01

Modération de guerre

Siège de Tsarytsin:

Succès sur 55%: 45 ou plus = succès, moins de 45 = échec.
Dès:82

Les deux premiers groupes, chargés d'encercler la ville y arrivent sans opposition, évitant ainsi des pertes humaines et matérielles. En effet les Bolchéviks présents ont hésité à faire une sortie, cette hésitation permit à l'armée loyaliste de mettre en oeuvre son encerclement.

Le dernier groupe quant à lui rencontre une faible opposition avec des escarmouches qui s'avéreront peu sanglantes.

Pertes:

Loyalistes:
environ 200 morts et blessés

Bolchéviks:
environ 350 morts et blessés

Mariopol
Succès sur 60%: 40 ou plus = succès, moins de 40 = échec.
Dès:46

La résistance à mesure que les loyalistes s'approchent de la ville de Mariopole est de plus en plus importante, mais ces derniers réussissent quand même à gagner du terrain et à atteindre la ville.
Après 9 jours de combats, la ville est prise dans sa quasi intégralité, mais la mission de sécurisation sera difficile, des résistants effectuant des embuscades un peu partout.

pertes:

Loyalistes:
520 morts et blessés

Ukrainiens de Mariopol:
750 mots et blessés

Koltchak

Succès sur 45%: 55 ou plus = succès, moins de 55 = échec.
Dès:83

L'offensive menée par les loyalistes et les indépendantistes est un franc succès, les bolchéviks reculent sur tous les fronts bien qu'ils arrivent à économiser leurs hommes et à réduire leurs pertes.

Pertes:

Loyalistes et indépendantistes:

1600 morts et blessés

Bolchéviks:
2150 morts et blessés
avatar
Sancho le Cubain
Modérateur
Modérateur

Messages : 120
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Jhe le Dim 15 Avr 2018 - 0:14

:globe: République Socialiste Fédérative Soviétique de Russie :globe:




Face aux offensive contre révolutionnaires lancées par les forces Blanches aux ordres de l’étranger et des adversaires des ouvriers et paysans russes Lénine et Trotski ont décrété la mobilisation générale des forces prolétariennes pour faire face à la menace dans le cadre de la politique du « communisme de guerre ».


Les opérations militaires suivantes sont ordonnées :

TOUR 1 – Défense - Tsarytsin


Nature de l'action : La ville clé de Tsarytsin ne doit pas tomber ! Ville clé du nord du Caucase, sa chute serait un grave revers, d’autant plus qu’au sud de Tsarytsine les forces blanches tentent de rejoindre le front de Koltchak et progressent dangereusement. A Moscou décision est donc prise de lancer une importante contre offensive dans la région et Trotski est envoyé en personne diriger ce front depuis son train blindé. Des troupes sont mobilisées dans toutes les zones tenues par les bolcheviques pour mener à bien cette grande attaque présentée comme indispensable à la réussite de la Révolution !

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- I. 40,000 hommes appuyés par de l’artillerie.
- II. 30,000 hommes appuyés par de l’artillerie. 150 automobiles blindées.

Forces maritimes :

/

Forces aériennes :

- I. 5 Nieuport 10 (reconnaissance) ; 5 Voisin III (avion d’attaque au sol)
-II. 5 Nieuport 10 (reconnaissance) ; 5 Voisin III (avion d’attaque au sol)

Carte :

Spoiler:

Détails de l'action :
- I. La première opération aura pour but de briser le siège de Tsaritsyn et d’opérer la jonction avec les bolcheviques encerclés dans la ville. En cas de succès et de reprise de la ville devront sécuriser et se rendre maîtres de la zone afin d’en faire un possible point d’appui à des opérations plus étendues en territoire blanc.
- II. Cette opération aura pour but de reprendre le contrôle Kalmyk et sa province aux Blancs afin de sauver les zones rouges maintenant enclavés et empêcher la jonction des fronts anti bolcheviques au sud. L’appui des bolcheviques encore en lutte dans la province ainsi que d’éventuels paysans rejetant le régime blanc est espérée.
Les Bolcheviques désormais enclavés au sud de la province de Kalmyk reçoivent l’ordre de lutter jusqu’au bout en cas d’attaques blanches. Dans toutes les opérations ordre est donné de ne pas faire de prisonniers.
 


TOUR 1 – Défense face à l’offensive occidentale du gouvernement de Koltchak


Nature de l'action : L’objectif est de faire face à l’offensive occidentale lancée par les Baltes et les Biélorusses du gouvernement de Koltchak. Face aux Baltes ordre est donné de tenir le front après les revers initiaux et de renforcer les positions en vue d’une éventuelle contre attaque. La perte de Smolensk et l’offensive biélorusse représentant une menace plus importante une contre attaque est par contre ordonnée immédiatement sur ce front.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- I. 100,000 hommes appuyés par de l’artillerie répartis sur tout le front face aux Baltes.
- II. 40,000 hommes appuyés par de l’artillerie. 150 automobiles blindés

Forces maritimes :

/

Forces aériennes :

- I. 10 Nieuport IV pour la reconnaissance.
-II. 5 Voisin III. 5 Nieuport 17 (reconnaissance).

Carte :

Spoiler:

Détails de l'action :
- I. Les hommes reçoivent pour l’instant l’ordre de stabiliser le front face aux offensives baltes et de défendre coûte que coûte le sol de la Révolution. Ces forces baltes mal entraînés peuvent en effet être contenues pour l’instant en attendant une plus ample contre attaque.
- II. Cette force reçoit l’ordre de lancer une contre offensive visant à reprendre Smolensk et sa région. Comme pour la province de Kalmyk l’objectif fixé et de reprendre le contrôle de la province et d’en faire une solide position défensive en vue d’une future contre offensive plus large.

 

avatar
Jhe
Modérateur
Modérateur

Messages : 721
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Baptiste le Dim 15 Avr 2018 - 14:33

Modération de guerre




Tsarytsin:

Succès sur 65%: 65 ou moins = succès, plus de 65 = échec. Dé: 26

Les bolchéviques, après avoir subit plusieurs revers dans le secteur, restent tout de même supérieurs aux troupes de Dénikine. La contre attaque pour briser le siège de Tsarytsin est un succès, la jonction est faite avec les troupes dans la ville pendant que les blancs se regroupent au Sud de la ville.
La contre offensive de Kalmyk est elle aussi un succès bolchevique, la province est reprise aux trois quarts, et la jonction est refaite avec l'enclave du Sud. Plusieurs exactions ont été constatées dans le secteur, ou les troupes bolcheviques y ont exécuté environ 300 soldats blancs qui venaient de se rendre.

Pertes:
Bolcheviques:
2100 morts et blessés
8 automobiles blindées détruites

Blancs:
1260 morts et blessés


Koltchak:

Succès sur 60%: 60 ou moins = succès, plus de 60 = échec. Dé: 56

Après avoir reculé pendant de nombreux jours, les rouges réussissent enfin à stabiliser le front face aux troupes indépendantistes et biélorusses mal équipées. La contre offensive sur Smolensk sera elle un échec, les forces bolcheviques, ralenties par les intempéries devront reculer sur leurs positions initiales après avoir subit plusieurs embuscades par des irréguliers baltes.

Pertes:
Bolcheviques:
3200 morts et blessés

Loyalistes et indépendantistes:
1100 morts et blessés

carte:


Baptiste
Modérateur
Modérateur

Messages : 181
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 21
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Nous york le Dim 15 Avr 2018 - 16:51



Armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne/Революційна Повстанська Армія України, Revolioutsiïna Povstans'ka Armia Oukraïny



TOUR 1-ATTAQUE- Reprise de la ville de Marioupol


Nature de l'action : Perdu suite a l'attaque de l'armée des volontaires, l'armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne compte bien reprendre la ville.

Effectifs, équipements, organisations :
Forces terrestres :
10 000 hommes
3000 cavaliers
30 mitrailleuses
Spoiler:



Plan d'action de l'armée

Détails de l'action :

Action 1: Les hommes de l'armée seront divisés en trois groupes, chacun composés de 3 500 hommes,de 750 cavaliers ( les cavaliers seront placés sur les flancs ), de 10 mitrailleuse et d’artillerie. Le premier groupe arrivera par l'ouest et essayera de détruire les chemins de fer afin de rendre les trains blindés inutilisables. Le deuxième groupe arrivera par le nord et fera la même chose que le groupe 1. Le troisième et dernier groupe quant à lui arrivera aussi par le nord mais essayera de se diriger vers l'est afin d'encercler la ville. De plus, le troisième groupe détruira aussi les voies de chemin de fer pour rendre inutilisables, les trains blindés.

Action 2 : Après celle -ci, un contingent de 850 cavaliers se dirigera vers un village de la région. De là-bas, il mènera des missions de reconnaissance et des raids contre les unités et les ravitaillements de l'arme blanche. L'objectif de ceci est de prévenir les troupes qui assiègent la ville si des renforts ennemis arrivent et de couper les troupes blanches de leur base.

Action 3 : Les hommes qui encerclent la ville la bombarderont, grâce notamment à leur artillerie puis une fois que la majorité des défenses de la ville seront détruites, ils se lanceront à l'assaut. La tactique de cet assaut est simple, les hommes essayeront de pousser les hommes à la mer en réduisant le cercle de l'encerclement.

Action bonus si les troupes blanches envoient des renforts : Si des renforts des troupes blanches sont repérées par le contingent de cavalerie, celui -ci devra les harceler et attaqué ses ravitaillements. L'armée noire qui a été préalablement prévenu par l'arrivée de ces renforts devra attaquer le plus rapidement possible les positions blanches en appliquant la stratégie mise en place lors de l'action trois.


avatar
Nous york
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 365
Date d'inscription : 26/06/2017
Localisation : La douce France , pays de mon enfance

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Shikkoku le Lun 16 Avr 2018 - 17:16

Modération de Guerre

Armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne
TOUR 1-ATTAQUE- Reprise de la ville de Marioupol


Forces en présence à Mariopol :

Armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne
10 000 hommes
3000 cavaliers
30 mitrailleuses

Armée de Wrangel
3 750 soldats d'infanterie et 3 800 cavaliers

Action 1: Les hommes de l'armée seront divisés en trois groupes, chacun composés de 3 500 hommes,de 750 cavaliers ( les cavaliers seront placés sur les flancs ), de 10 mitrailleuse et d’artillerie. Le premier groupe arrivera par l'ouest et essayera de détruire les chemins de fer afin de rendre les trains blindés inutilisables. Le deuxième groupe arrivera par le nord et fera la même chose que le groupe 1. Le troisième et dernier groupe quant à lui arrivera aussi par le nord mais essayera de se diriger vers l'est afin d'encercler la ville. De plus, le troisième groupe détruira aussi les voies de chemin de fer pour rendre inutilisables, les trains blindés.

Chances de succès : 70%, jet de dé = 93

-> Les manoeuvres de contournement destinées à encercler fermement la ville mais aussi à détruire les chemins de fer sont un échec partiel pour les troupes de Makhno. Si la ville a été encerclée avec succès, les blancs ne pouvant pas l'empêcher, les chemins de fer ont été vaillamment défendus par quelques noyaux loyalistes, qui ont repoussé des troupes supérieures en nombre. Les pertes sont cependant assez lourdes pour les troupes de Dénikine, même si les objectifs de défense sont atteints.

Pertes révolutionnaires :
- 340 hommes tués, 85 cavaliers tués

Pertes loyalistes :
- 410 hommes tués, 15 cavaliers tués

Action 2 : Après celle -ci, un contingent de 850 cavaliers se dirigera vers un village de la région. De là-bas, il mènera des missions de reconnaissance et des raids contre les unités et les ravitaillements de l'arme blanche. L'objectif de ceci est de prévenir les troupes qui assiègent la ville si des renforts ennemis arrivent et de couper les troupes blanches de leur base.

Chances de succès : 90%, jet de dé = 52

-> Si la destruction des chemins de fer à proximité de Mariopol n'a pas été possible, le contingent de cavalerie destiné à couper les lignes de ravitaillement des blancs, les assiégeant définitivement dans la ville côtière de Mariopol, est un franc succès. Plus aucun transport de vivre ou d'armes n'est possible entre les troupes de Wrangel, à Mariopol, et les garnisons blanches qui se trouvent plus à l'Est.

Pertes révolutionnaires :
- /

Pertes loyalistes :
- 12 cavaliers capturés

Action 3 : Les hommes qui encerclent la ville la bombarderont, grâce notamment à leur artillerie puis une fois que la majorité des défenses de la ville seront détruites, ils se lanceront à l'assaut. La tactique de cet assaut est simple, les hommes essayeront de pousser les hommes à la mer en réduisant le cercle de l'encerclement.

Chances de succès : 45%, jet de dé = 94

-> L'assaut sur Mariopol a été brutal. Les troupes loyalistes, retranchées dans la ville encore fumante après leur conquête, ont réussi à monter des fortifications légères, constituées de tranchées creusées à la va-vite dans les banlieues aux rues de terre de la ville, et de sacs de sable pour les rues plus au centre.
La rivière du Kal'mius, se jettant dans la mer au niveau de l'est de la ville, a permis de maintenir une défense extrêmement solide à l'est de la ville. Les rives ont été défendues avec acharnement par les troupes de Wrangel.

Carte de la ville de Mariopol en état de siège:

Wrangel a appelé le premier assaut anarchiste et la fructueuse défense de ses armées, un "miracle venu du Ciel, prouvant que Dieu n'a pas encore abandonné la Russie et ses soldats". La ville reste cependant toujours assiégée, incapable de se ravitailler et coupée du reste du front.

Pertes révolutionnaires :
- 400 hommes tués, 500 blessés

Pertes loyalistes :
- 420 hommes tués, 410 blessés
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5752
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Shikkoku le Lun 16 Avr 2018 - 21:26



Mariopol, mai 1919, ville sous siège par les milices anarchistes

Les pluies du moi de Mai avaient nettoyé une partie de la ville. Assiégée depuis maintenant plusieurs semaines par les troupes de Makhno, Mariopol tenait bon. Le futur s'annonçait cependant sombre pour les troupes de Wrangel, l'officier loyaliste en charge de l'opération de capture et de défense de la ville.

Dans les rues du centre-ville de Mariopol, le bruit claquant des sabots d'un cheval résonnait contre les façades des bâtiments. Le sol était mouillé. Le cavalier, un cosaque, était fier dans son habit militaire. Volontaire, comme la majorité des soldats loyalistes, il s'était présenté il y a maintenant une année à Anton Dénikine pour rejoindre la lutte. Il se dirigeait vers Wrangel pour lui apporter de bonnes nouvelles concernant la défense de Mariopol.


Wrangel n'avait plus que 5 400 hommes sous son commandement. Beaucoup étaient morts, et encore plus blessés. Les combats étaient rudes. Une offensive pour briser le siège était peine perdue. L'objectif était de tenir jusqu'à ce que la cavalerie arrive. Pour se faire, le périmètre de défense serait réduit. Utilisant au maximum la côte et les rives de la rivière Kal'mius pour défendre la ville, les troupes loyalistes abandonneront les faubourgs pour se concentrer dans le centre-ville.

Le drapeau impérial continuera à flotter aussi longtemps que des Russes tiendront Mariopol.


TOUR 2 - DÉFENSE


Nature de l'action : Les troupes de Dénikine ne peuvent plus attaquer. Les échecs à Tsarytsin et la victoire pyrrhique en Ukraine ont vidé les rangs des armées engagées. L'arrivée imminente de nouvelles recrues sur le front changera la donne, mais le mois de mai doit être consacré à consolider les fortifications russes.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

Front bolchévique
- 40 000 soldats d'infanterie
- 30 000 hommes de cavalerie
- 204 canons de campagne
- 682 mitrailleuses

Front Makhnoïste
- 3 400 soldats d'infanterie
- 2 000 hommes de cavalerie

Forces maritimes :

- /

Forces aériennes :

- /

Carte :

Spoiler:

Détails de l'action :
- Action 1 - Défense de Mariopol - Wrangel et ses hommes devront tenir le centre-ville. Ne disposant pas d'artillerie ou de mitrailleuses, ils aménageront des défenses de fortune en utilisant les bâtiments du centre-ville, des sacs de sable, et des tranchées. L'objectif est de repousser les hordes de brigands hors de Mariopol. Un message officiel de Wrangel appelera les citoyens de Mariopol à venir participer à la défense. Les civils qui le souhaiteront et qui n'ont pas pu évacuer la ville seront placés au sein des fortifications loyalistes.
- Action 2 - Défense de la ligne de front Orientale - Dénikine et la majorité des troupes de la CCFARM devront user de l'artillerie et des mitrailleuses pour stabiliser la ligne de front, maintenant que le siège de Tsarytsin est perdu. Aucune offensive ne doit être donnée, mais aucune retraite ne sera tolérée de la part des soldats. La ligne doit tenir coûte que coûte, notamment dans les environs proches de Tsarytsin.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5752
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Sancho le Cubain le Lun 16 Avr 2018 - 23:16

Gouvernementde Koltchak

Natures de l'action:

Suite à la progression du front, et malgré le fait que les Bolchéviques aient réussi à stabiliser le front, une percée doit impérativement être effectuée autant depuis les terres baltes que depuis les terres tenues par les Biélorusses.
Les effectifs supérieurs des soviétiques doivent être compensés par la discipline des hommes menant l'assaut et par l'aviation et l'artillerie, dont les moyens seront concentrés sur le front balte.
Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- Baltique : 31 000 soldats d'infanterie, 12 000 cavaliers, artillerie légère
- Biélorussie : 20 400 soldats d'infanterie, 4 000 cavaliers, artillerie légère


Forces maritimes :

/

Forces aériennes :

- Baltique : 12 bombardiers Airco DH.9, 4 bombardiers Breguet 14
- Biélorussie : /

Détails de l'action:

-action 1: Front balte: Depuis le front balte, une offensive réunissant le plus gros des moyens logistiques doit être menée afin de percer le front bolchévique et de semer le trouble dans leurs rangs.
Pour ce faire de l'artillerie et 4000 biélorusses ont été acheminés sur ce front.

-action 2: Front biélorusse: des offensives d'envergure limitées devront permettre une pression continue sur les lignes bolchéviques leur empêchant ainsi d'envoyer des renforts sur le front balte.
avatar
Sancho le Cubain
Modérateur
Modérateur

Messages : 120
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Thalassin le Mar 17 Avr 2018 - 2:54

République française


Tour 2 : Attaque

Engagé en Crimée, le Corps Expéditionnaire Russe du général Mangin a pour objectif de porter appui à l’allié russe, qui a si bien combattu aux côtés de l’Entente pendant trois ans jusqu’au coup d’état des bandits bolchéviques qui se sont empressés de signer la trahison de Brest-Litovsk. Disposant de 12 000 fantassins et d’autres matériels, appuyée par l’escadre de la Mer Noire, les troupes françaises laisseront sur le sol criméen 3 000 fantassins afin de maintenir l’ordre. Les 9 000 autres seront divisés en 3 corps qui passeront à l’offensive.

1er corps :
3 500 fantassins
70 mitrailleuses Hotchkiss mle 1914
125 canons de 75
50 chars FT

2nd corps :
1 500 fantassins
30 mitrailleuses Hotchkiss mle 1914
75 canons de 75

3e corps :
4 000 fantassins
80 mitrailleuses Hotchkiss mle 1914
200 canons de 75

Aviation
24 SPAD S.VII
60 Bréguet Br.14

Escadre de la mer noire
2 cuirassés de classe Courbet
Divers navires peu armés et de transport

Alors que les forces du général Wrangel sont assiégées dans Marioupol, fixant un nombre colossal de troupes anarchistes dégarnissant ainsi les autres fronts, d’autant plus que les anarchistes doivent maintenir de précieux soldats à la frontière ukrainienne, le général Mangin a décidé de lancer l’assaut depuis la Crimée, en traversant le territoire de la République populaire d’Ukraine conformément à l’accord trouvée entre elle et le général Dénikine. Les premier et deuxième corps entreront ensemble en territoire anarchiste avant de se séparer, le deuxième corps contrôlant la côte alors que le premier, bénéficiant de la mobilité et de l’appui feu de l’Artillerie Spéciale (les chars) dans la steppe, poussera plus loin dans la steppe afin d’arracher Melitopol aux bandits de Makhno.

Le Troisième corps lui, sera débarqué par l’Escadre de la mer noire à Berdiansk, appuyé par les nombreux canons de gros calibre des deux cuirassés de classe Courbet, le France et le Jean Bart. Après avoir pris le contrôle effectif de la ville et déposé une garnison de quelques centaines d’hommes pour la contrôler et la fortifier, le Troisième corps marchera sur Marioupol pour briser le siège des anarchistes, toujours appuyés dans leur assaut par les deux cuirassés, d’autant plus que des navires de transport ravitailleront les troupes blanches assiégées en attendant l’arrivée des troupes françaises.

L’aviation quant à elle, agira de manière à reconnaître la position des troupes ennemies afin de connaître leurs positions d’une part, de permettre d’orienter le feu de l’artillerie d’autre part, tout en sachant que les Bréguet 14 peuvent emporter jusqu’à 300 kg de bombes qu’ils largueront sur les troupes anarchistes

Mangin pense ces offensives comme des futurs succès pour plusieurs raisons autres que la dispersion des troupes de Makhno loin des endroits attaqués (hors Marioupol). Tout d’abord la supériorité en matériel des troupes françaises, qui disposent de plus de mitrailleuses, d’une artillerie de campagne conséquente face à des troupes qui n’en possèdent tout simplement pas, surtout pour le troisième corps qui dispose du formidable appui des canons lourds des deux cuirassés, en plus de l’appui aérien, et pour le premier corps de chars d'assaut. Ensuite la supériorité qualitative des troupes françaises, dont la plupart ont déjà connu la guerre et sont disciplinés face au feu, contrairement aux paysans ukrainiens recrutés par le brigand Makhno qui n’ont jamais été confrontés à un barrage d’artillerie. Supériorité tactique enfin, Mangin ayant développé contre les Allemands une stratégie consistant à faire avancer les canons au fur et à mesure de la retraite ennemie afin de le toucher par un feu constant, et que les artilleurs français appliqueront.



Action 1 : Offensive du premier corps en direction de Melitopol
Action 2 : Offensive du second corps pour arracher les côtes au sud de l’avancée du premier corps
Action 3 : Débarquement du troisième corps à Briansk puis offensive contre le siège de Marioupol, appuyés par l'Escadre de la mer noire
avatar
Thalassin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1162
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Gungauss le Mar 17 Avr 2018 - 14:51



Tour 1 : Mouvement et déploiement

Suite aux attentats rouges aux États-Unis, l'armée américaine va davantage s'impliquer dans la guerre civile en Russie.

---

Le corps expéditionnaire américain en Russie du Nord, composé de 2.000 hommes à Murmansk et 5.000 hommes à Archangelsk, reçoit le renfort d'un convoi militaire comprenant :

FORCE TERRESTRE
15.000 hommes
Automitrailleuse White : 10
M1917 Light Tank (w. 37mm M1916) : 50
M1917 Light Tank (w. M1919 Browning) : 50
Mark VIII Tank : 10
75mm M1917 : 120

US MARINES CORPS
3.000 hommes
Automitrailleuse White : 10
Renault FT : 25

AVIATION
Airco DH-4 (scout) : 10
SPAD XIII (fighter-bomber) : 24

MARINE
South-Carolina Class : 1
Connecticut Class : 3
Virginia Class : 2
Denver Class : 3
Chester Class : 2
Sampson Class : 6
Cassin Class : 8
Transports divers : 15


Une fois débarqué à Murmansk et Archangelsk, ce corps fusionnera avec les effectifs déjà présents sur place. Les troupes américaines se mettront ensuite en mouvement vers Poudoj, à l'est du Lac Onega. La flotte américaine, quant à elle, se regroupera au large du port de Murmansk une fois que les troupes auront été débarquées dans les deux ports Russes Blancs.


Flèches bleues : déplacements US via les voies ferrées sous contrôle du génie américain et des Russes Blancs
Rond vert : zone de rencontre du corps expéditionnaire US

Arrivé sur place, le corps devra se recomposer pour se préparer à l'entrée en combat. Les effectifs seront donc répartis comme suit :

Première division d'Infanterie Big Red One:

10.950 hommes
5 Automitrailleuses White
25 M1917 Light Tank (w. M1919 Browning)
5 Mark VIII Tank
60 75mm M1917

5 Airco DH-4 (scout)
12 SPAD XIII (fighter-bomber)
L'aviation est sous un commandement intégré à la division d'infanterie

Deuxième division d'Infanterie Indianhead:

10.950 hommes
5 Automitrailleuses White
25 M1917 Light Tank (w. M1919 Browning)
5 Mark VIII Tank
60 75mm M1917

5 Airco DH-4 (scout)
12 SPAD XIII (fighter-bomber)
L'aviation est sous un commandement intégré à la division d'infanterie

First Provisionnal Marines Brigade:

3.000 hommes
10 Automitrailleuses White
25 Renault FT

First Provisionnal Tank Brigade:

100 hommes
50 M1917 Light Tank (w. 37mm M1916)

Une fois la force américaine arrivée à Poudoj, le commandement supérieur américain transmettra de nouveaux ordres.
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3259
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Sancho le Cubain le Mer 18 Avr 2018 - 1:30

Modération de Guerre


Offensive Franco-russe à Marioupol
Action1:
succès sur 70 ou moins: 100

Les renforts français, arrivés par l'Ouest de Marioupol, se sont heurtés à une résistance organisée des anarchistes, qui leur ont tendu des embuscades et ont réussi à les ralentir, voir même à les arrêter.
Après plusieurs jours de combats et d'escarmouches, la progression française est faibleet les pertes grimpent en flèche, alors que des soldats commencent à sympathiser avec la cause des anarchistes.
C'est une véritable guérilla, ce qui empêche les avions de remplir leurs objectifs correctement, sous peine de cibler des civils...
Pertes:

Français: 750 morts et blessés
Anarchistes: 300 morts et blessés

Action 2:
succès sur 70 ou moins: 3

L'offensive pour se saisir des côtes est un franc succès, ces dernières sont peu défendues étant donné que la majorité des troupes sont entrain de mener une guérilla intense contre le reste de l'expédition française.
Ainsi en quelques jours les soldats français ont sécurisé la zone avec seulement quelques heurts et ont pu faire quelques prisonniers, peut être que les interroger se révélera utile.

Pertes:
Français:
10 morts et blessés.

Anarchistes:
85 morts et blessés, 20 prisonniers dont trois "officiers"

Action 3:
succès sur 60 ou moins: 69
Le débarquement à Berdiansk réussit mais l'avancée est difficile, le soutien de la flotte ne change que peu de choses, les anarchistes arrivant à garder leurs déplacements discrets.
Malgré tout la force française arrive à s'emparer de la ville au prix de pertes encaissées lors d'escarmouches par des anarchistes depuis les bâtiments etc...

Au moment de sortir de la ville, les français se heurteront à une forte résistance, qui les empêchera de progresser convenablement et les forcera à stopper leur avancée après quelques kilomètres.

Ce qui se dégage de ces multiples front est que les anarchistes utilisent le soutien des locaux et leur connaissance du terrain pour mener une guérilla très efficace contre les forces françaises, habituées à la guerre conventionnelle.
On estime que les Loyalistes assiégés pourront encore tenir quelques jours, voir semaines, avant de devoir se rendre.(HRP: encore 1 tour ).

Front balte et biélorusse
Front balte:
succès sur 55%: 86

Forces terrestres :

- Baltique : 31 000 soldats d'infanterie, 12 000 cavaliers, artillerie légère, 4000 biélorusses en renforts.

L'offensive est un échec cuisant pour les forces baltes qui s'empalent su les soviétiques qui n'ont pas répété les erreurs passés dans leur doctrine défensive.
Les troupes doivent cesser l'assaut après 60h de combat, qui furent parmi les plus meurtrières de l'histoire d'europe de l'Est.

Pertes:
Baltes:
4100 morts et blessés, des pièces d'artillerie perdues.

Soviétiques:
5200 morts et blessés.



Front biélorusse

Succès sur 45%: 40

Forces terrestres:
- Biélorussie : 16 400 soldats d'infanterie, 4 000 cavaliers, artillerie légère

L'offensive est une réussite pour les biélorusses, les soviétiques ayant concentrés leurs moyens dans une défense sur le front balte, par conséquent ce front est moins bien organisé, les meilleures unités étant plus au nord.
Mais l'offensive peine à s'enfoncer et ne progresse que faiblement.

Pertes:
Biélorusses: 1500 morts et blessés

Soviétiques: 3600 morts et blessés

avatar
Sancho le Cubain
Modérateur
Modérateur

Messages : 120
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Jhe le Mer 18 Avr 2018 - 22:47

:globe: République Socialiste Fédérative Soviétique de Russie :globe:





Les opérations militaires suivantes, entrant dans le cadre de la grande offensive de printemps, sont ordonnées :

TOUR 1 – Attaque sur le front sud


Nature de l'action : Les forces de l’armée rouge, récemment renforcée par l’arrivée de nouvelles troupes reçoivent pour mission d’enfoncer les lignes des Armées Blanches de Russie Méridionale, l’objectif est notamment d’atteindre les rives de la mer Noire afin de couper en deux le territoire contrôlé par cette faction contre révolutionnaire.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- I. 75,000 hommes appuyés par de l’artillerie. 70 automobiles blindées.
- II. 75,000 hommes appuyés par de l’artillerie. 60 automobiles blindées.

Forces maritimes :

/

Forces aériennes :

- I. 5 Nieuport 10 (reconnaissance) ; 5 Voisin III (avion d’attaque au sol)
-II. 5 Nieuport 10 (reconnaissance) ; 5 Voisin III (avion d’attaque au sol)

Détails de l'action :
- I. La première force reçoit pour ordre d’enfoncer le front à partir de ses positions à Tsarytsin afin d’atteindre la mer Noire, et notamment la ville de Rostov sur le Don. L’objectif de l’opération est de couper en deux le territoire blanc afin de couper les forces engagées en Ukraine de leurs bases méridionales.
- II. La seconde force reçoit pour ordre d’enfoncer également le front face aux armées blanches. l’objectif est ici de s’emparer du reste de la province de Kalmyk mais également de poursuivre l’offensive plus en avant dans le territoire tenu par les contre révolutionnaires.

 


TOUR 1 – Contre offensive face aux Baltes et aux Biélorusses


Nature de l'action : Comme au sud, l’objectif est ici de faire reculer le front ouest et de repousser les forces biélorusses et baltes qui attaquent la Révolution. Là aussi les forces bolcheviques ont été renforcées, même si de lourdes pertes sont à déplorer lors des combats du mois d’avril, notamment face aux Baltes. Ce sont en tout environ 240,000 hommes qui sont engagés.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- I. 120,000 hommes appuyés par de l’artillerie répartis sur tout le front face aux Baltes. 45 automobiles blindées.  
- II. 120,000 hommes appuyés par de l’artillerie. 100 automobiles blindéss

Forces maritimes :

/

Forces aériennes :

- I. 10 Nieuport IV pour la reconnaissance.
-II. 5 Voisin III. 5 Nieuport 17 (reconnaissance).

Détails de l'action :
- I. et II : Les forces rouges reçoivent pour objectif d’enfoncer le front et d’opérer une puissante contre offensive afin de forcer les troupes baltes et biélorusses à reculer (et notamment de reprendre Smolensk) et à permettre aux bolcheviques de poser les bases d’une grande opération de reconquête de l’ouest de l’ancien empire tsariste.

Carte globale des offensives.

Sur les deux fronts les troupes appliqueront dans les territoires conquis la politique bolchevique et toute forme d'opposition devra être sévèrement réprimée.

 



avatar
Jhe
Modérateur
Modérateur

Messages : 721
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Sancho le Cubain Hier à 3:52

Modération de guerre

Offensive au Sud


Action 1:
Forces terrestres :

- I. 75,000 hommes appuyés par de l’artillerie. 70 automobiles blindées.
Forces aériennes :

- I. 5 Nieuport 10 (reconnaissance) ; 5 Voisin III (avion d’attaque au sol)

Succès sur 65 ou moins: 18

L'offensive visant à couper Marioupol de tout soutien est un franc succès et les rouges parviennent à atteindre la côte en accusant des pertes toutefois assez importantes.
Malgré leur résistance féroce les blancs n'ont pas réussi à renverser la vapeur et ont commis l'erreur de laisser les rouges battre le tempo dans cette guerre avec cette offensive victorieuse.

Pertes:
Rouges:
12 000 morts et blessés
5 automobiles blindées

Blancs:
10 000 morts et blessés

Action2:
Forces terrestres :

- I. 75,000 hommes appuyés par de l’artillerie. 60 automobiles blindées.

Forces aériennes :

- I. 5 Nieuport 10 (reconnaissance) ; 5 Voisin III (avion d’attaque au sol)

Succès sur 65 ou moins: 23

Suite à la percée au nord, au sud une seconde offensive est lancée visant à s'enfoncer le plus profondément possible dans les terres blanches.
l'opération est une réussite, bien que les Blancs continuent à tenir certaines positions côtières et villes majeures, et le front a progressé de manière importante.

Des observateurs y voient là le début de la fin pour les forces Blanches situées dans cette région...

Pertes:

Rouges:
9500 morts et blessés, un avion de reconnaissance abattu
Blancs:
8000 morts et blessés


Fronts Baltes et Biélorusses

Action 1
Forces terrestres :

- I. 120,000 hommes appuyés par de l’artillerie répartis sur tout le front face aux Baltes. 45 automobiles blindées.
Forces aériennes :

- I. 10 Nieuport IV pour la reconnaissance.

Succès sur 70 ou moins: 72

L'offensive échoue pour les Bolchéviks sur le front balte, les soldats sortent des tranchées mais sont accueillis par les volées de fusils adverses qui les poussent à reculer.
Plusieurs milliers de soldats seront fauchés alors qu'ils s'avançaient dans le no man's land
Certains endroits du front effectueront une légère percée, mais ils devront retrouver leurs positions initiales, le reste de l'armée n'ayant pu assurer ses objectifs et étant menacé d'encerclement.

Pertes:
Rouges:
9 000 morts et blessés
Baltes:
4000 morts et blessés.


Action2

Forces Terrestres:
- II. 120,000 hommes appuyés par de l’artillerie. 100 automobiles blindéss

Forces Aériennes:
-II. 5 Voisin III. 5 Nieuport 17 (reconnaissance).

Succès sur 70 ou moins: 84

L'offensive est un échec cuisant, les Biélorusses mènent une furieuse contre attaque en profitant des erreurs stratégiques du commandement soviétique sur place et réussit à prendre du territoire et capturer du matériel....

Pertes:
rouges:
13 000 morts et blessés, 10 automobiles blindées capturées par l'ennemi, 5 détruites.

Biélorusses:
3500 morts et blessés



CARTE
avatar
Sancho le Cubain
Modérateur
Modérateur

Messages : 120
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Alaminsk Aujourd'hui à 2:48

[Événement] Le réveil des corps prussiens :

Dans la guerre civile qui déchire l'Eurasie en ce mois de juillet 1919, les peuples slaves ne sont pas les seuls concernés par les combats qui font rage et les revendications politiques et idéologiques de chacun. L'Allemagne en effet, meurtrie par la Grande Guerre et dépecée par le traité de Versailles, est contrainte de se déplacer vers l'Occident et d'abandonner ses velléités dans les grandes plaines qui parcourent l'Europe orientale, jusqu'à l'Oural. Mais tous ne refusent pas cet État de fait, et tous ne baissent pas les bras face à cette débandade convenue entre diplomates et politiciens.

Les Allemands de l'Est ou Prussiens s'organisent pour assurer la pérennité de leurs structures politiques et sociales face aux volontés hégémoniques des Soviétiques, et en parallèle des troupes tsaristes qui ne comprennent pas toujours les intérêts des Juncker prussiens. De ce fait, le major Josef Bischoff de la Division de fer (16 000 hommes) et Rüdiger von der Goltz de la Baltische Landeswehr (10 500 hommes) décident d'unir leurs forces pour assurer leurs demandes : garantir les intérêts des populations germanophones et constituer un État balte uni sous la domination des Juncker. Actuellement, ces troupes sont basées en Lettonie, à l'ouest de la Venta avec pour principal débouché sur la mer la ville de Liepaja (en plus du contact avec la Prusse orientale). Ils bénéficient d'importants soutiens financiers extérieurs et commencent à recevoir fusils et munitions par milliers, tandis que des rumeurs parlent déjà de canons et de chars. Des contacts sont aussi pris avec les autres mouvements : une alliance est signée avec les Lettons d'Andrievs Niedra, tandis que les Allemands attendent la réaction de la Russie blanche, pour savoir s'ils seront alliés ou ennemis. Mais surtout, les divisions allemandes de la Baltique demandent la reconnaissance de leur combat et un soutien international face aux menaces bolchéviques.

Carte :


Régions en vert : sous contrôle direct des corps prussiens.

En Allemagne, en Prusse orientale et de Berlin à Munich, les nouvelles de ces mobilisations nationalistes face aux forces extérieures et marxistes provoquent des émois parmi la population. Dans les journaux et les bulletins d'information projetés dans les cinémas, les femmes pleurent ces compatriotes abandonnés aux démons slaves et communistes, tandis que les hommes sont dominés par la rage. S'inspirant des légions tchèques, ce sont près de 70 000 hommes (vétérans, anciens soldats, immigrés, ...) qui s'engagent dans la Marinebrigade Ehrhardt de Hermann Ehrhardt (40 000 hommes) et le Freikorps Oberland de Rudolf von Sebottendorf (30 000 hommes) avec pour objectif affiché de soutenir sur place les Juncker de la Baltique. Bien sûr, les motivations politiques et sentimentales sont là mais l'espoir de vaincre l'ennemi et de disposer d'importants territoires qui seraient partagés entre paysans allemands dans la Baltique permet à ces pauvres âmes abandonnées par la République de Weimar d'espérer un avenir meilleur à l'Est, bien loin des putschs conservateurs et des grèves spartakistes. Cette dernière d'ailleurs n'empêche en rien ces hommes de partir loin : ce sont des citoyens en moins à gérer. Peu armés et pas organisés (pour l'instant), à la différence des deux corps déjà sur place, ils ne connaissent pas le terrain et sans aide extérieure, leur arrivée n'est pas prévue avant le mois de juin 1920.

Résumé : apparition d'une nouvelle force armée indépendante à l'ouest de la Venta, en Lettonie, les corps prussiens. Dominés par les Juncker abandonnés par la République de Weimar, ils sont 26 500 hommes bien armés (fusils et munitions par milliers, canons et chars en cours de route) et bien financés dont le but est la préservation de leur statut de grands propriétaires terriens et la constitution d'un Duché balte unifié. Ils sont alliés avec certains mouvements lettons (dont Andrievs Niedra) et sont ennemis des Bolchéviques. Ils sont pour l'instant neutres avec les forces blanches et étrangères et attendent leurs réactions. Ils demandent la reconnaissance et le soutien de leur cause par la communauté internationale. En Allemagne, cette mobilisation est soutenue par les populations et ignorée par le gouvernement: 70 000 hommes peu armés et pas organisés se dirigent déjà pour la région lettone, même si les difficultés pour y parvenir sans soutien extérieur direct font que ces corps francs, voulant aider les corps prussiens, n'arriveront pas avant juin 1920.
avatar
Alaminsk
Administrateur
Administrateur

Messages : 2645
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 21
Localisation : Paris, France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Nous york Aujourd'hui à 11:50



Armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne/Революційна Повстанська Армія України, Revolioutsiïna Povstans'ka Armia Oukraïny


TOUR-2 suite du siège de Marioupol

Nature de l'action: Suite de l'attaque sur Marioupol

Force en présence
30 mitrailleuse
9000 hommes
2400 cavaliers


Action 1: Une missive est envoyé aux dirigeants de l'armée de  Wrangel. Dans cette missive, les anarchistes  ordonnent  aux combattants de se rendre en échange de la vie.


Action 2 : pendant que le contingent de cavalerie continue ses actions de brigandage contre les troupes de l'armée blanche de Denikine et si les dirigeants refusent de réponde positivement a la requête de la Makhnovchtchina , l'assaut sur la ville de Marioupol devra continuer. Ainsi la Makhnovchtchina a fait une erreur monumentale lors du premier assaut, elle a tenté d'attaquer par la rivière de Kal'mius , or cette rivière est une protection naturelle contre les attaques de ce genre. Afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs, la Makhnovchtchina décide de réorganiser l'assaut ainsi, maintenant un groupe composé de 3000 hommes de 500 cavaliers et de 15 mitrailleuses devront prendre position sur la rive et de la rivière. Son objectif ? Défendre la rive est contre les possibles tentatives de sortie de l'armée de Wrangel. Pour ce faire de nombreuses barricades et tranchés seront mises en place.

Action 3 : après ceci, deux groupes d'assaut attaqueront la ville, Respectivement par l'ouest et par le nord. Ils seront composés de 3000 hommes, de 600 cavaliers et de 7 mitrailleuses.   La tactique de cet assaut est simple, les hommes essayeront de pousser les hommes à la mer en réduisant le cercle de l'encerclement.



avatar
Nous york
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 365
Date d'inscription : 26/06/2017
Localisation : La douce France , pays de mon enfance

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre Civile Russe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum