[V1919] Topic Officiel

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

[V1919] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 14 Avr 2018 - 11:13


Version - 1919



Le 28 juillet 1914 commença le plus grand conflit que l'Humanité allait connaître, mais peu s'en rendirent compte. Les Boys ne revinrent pas pour Noël, ni pour celui d'après. Beaucoup ne revinrent pas tout court, et sont toujours enfouis sous les tonnes de gravas et d'éclats d'obus d'Europe de l'Ouest. Ce qui devait être une guerre rapide traumatisa le vieux monde.

Des dizaines de millions de combattants furent entraînés dans la spirale infernale de la guerre. Presque 10 millions perdirent la vie, et 15 millions furent blessés, pour beaucoup défigurés à jamais. Aucun homme n'entra dans les tranchées sans en ressortir indemne, et si certains ne portent pas de cicatrices sur leur corps, leur esprit sera à jamais torturé par ce qu'ils y ont vu.

Les hommes furent détruits, mais les Etats aussi. La Russie sombra dans une guerre civile d'une violence inédite. L'Allemagne, vaincue, autrefois fer de lance de la puissance industrielle européenne et puissance montante, voit ses rêves de grandeur abattus et son Empire démantelé. L'Autriche-Hongrie, empire quasi-millénaire des Habsbourgs, implose totalement sous les coups répétés des armées russes et italiennes.

Certains Etats meurent, d'autres naissent. En Europe Centrale et Orientale, la Pologne renaît de ses cendres, au côté de nombreuses républiques et monarchies s'élevant depuis les débris de l'Empire. Ces nouveaux Etats, dirigés par de nouveaux hommes, se livrent déjà pour certains à des guerres acharnées, n'ayant visiblement rien retenu de la boucherie de 1914-1918. La Grande Guerre n'en a pas fini d'ébranler le monde.

Saurez-vous relever votre pays après le sacrifice ultime prodigué par des millions de ses citoyens ? Saurez-vous porter les idéaux de la Révolution et avancer vers les lendemains radieux ? Saurez-vous sécuriser les frontières de votre nouvel Etat ?

Prête-moi ton bras

pour remplacer ma jambe

Les rats me l’ont mangée

à Verdun (bis)

à Verdun

J’ai mangé beaucoup de rats

mais ils ne m’ont pas rendu ma jambe

c’est pour cela qu’on m’a donné la croix de guerre

et une jambe de bois (bis )

et une jambe de bois

Petite chanson des mutilés, de Benjamin Péret
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 14 Avr 2018 - 12:00


Communiqué secret à l'adresse de Volodymyr Vynnychenko, secrétaire général du Directoire de la République Populaire d'Ukraine

L'état général des Russies est alarmant. Le Commandement Central des Forces Armées de Russie Méridionale se prépare à lancer une offensive afin d'anéantir les criminels Makhnovistes. Le lieutenant-général Dénikine pense sincèrement que le gouvernement de la République Populaire d'Ukraine et nos forces armées peuvent travailler conjointement à restaurer la grandeur des Russies, petite et grande.

Nous demandons l'autorisation de faire parvenir devant le directoire un représentant de notre puissance militaire afin de discuter de termes politiques et militaires unissant le CCFARM et votre gouvernement, qui nous le croyons, se battent pour la même cause.


Dernière édition par Shikkoku le Sam 14 Avr 2018 - 12:04, édité 1 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 14 Avr 2018 - 12:01

[Événement]Pourparlers en Chine

Les tensions sont au plus haut entre le gouvernement de Beiyang et le gouvernement se revendiquant protecteur de la Constitution et basé à Canton. Des escarmouches de faible intensité ont lieu le long des frontières contrôlées par les seigneurs de guerre de différentes allégeances. Le leader révolutionnaire et fondateur de la pensée du KMT, Sun Yat-Sen a regroupé une opposition forte dans le Sud de la Chine.

Des pourparlers sont engagés à Shanghai afin de trouver une solution pacifique aux tensions politiques et d'arriver à une solution qui éviterait à la Chine de sombrer à nouveau dans une guerre majeure sur son territoire.
Carte politique de la Chine:

En jaune clair : Gouvernement de Beiyang
En bleu clair : Mouvement de Protection de la Constitution
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par ctrez le Sam 14 Avr 2018 - 13:10

République portugaise
República Portuguesa


économie:

Le Portugal souhaite développez ces industries.
Un plan d'investissement est créé avec la possibilité pour les civils de toute l’Europe d'investir dans l’économie avec un rendement de 1% sur 5 ans.
Nous souhaitons nous rapproche des anglais et des français au niveau diplomatique dans le but d'éviter une nouvelle guerre mondiale
avatar
ctrez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 77
Date d'inscription : 21/01/2018
Localisation : Les Pieux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Khan le Sam 14 Avr 2018 - 14:37

دولت علیّه ایران
Dowlat-e Elliye-ye Irān



Téhéran, 1er Janvier 1919;
Je suis là dans mon palais, encore le ventre plein de nourriture que je viens d'ingurgiter.
Cette vie incessante de faiblesse et d'obésité, est-ce vraiment ce à quoi je suis destiné ? Suis-je voué à être le gros roi de Perse ? La suite d'une gouvernance inutile méprisée par les siens ?
Je ne veux plus être cette personne, je souhaite incarner le renouveau de l'iran, je souhaite acter pour la patrie et devenir le leader que les iraniens n'oublieront pas. Le temps de la paresse et de l'humiliation est révolu.
/ Se levant de sa chaise, le roi prit un tapis de prière avant de s'y placer en position de tailleur Allahu akbar dit-il, se prosternant alors /
Oh seigneur, entend ma prière et accepte mon repentis, je jure devant toi le très haut d'être un homme digne du rang que l'on ma accordé. Pardonne mes pêchés, ma paresse, ma luxure, ma gourmandise, mon ignorance.
Bi Idbnillah je serais le poing de fer de la ummah d'Iran.
Après de longue minutes à prier, le Shah sortit du palais comme apaisé et déterminé.

Dès les premiers jour de l'année 1919, le Shah fut déterminer à assoir son autorité. De vaste plan de modernisation sont désormais à l'ordre du jour, l'armée, l'économie, l'industrie, les infrastructures. Premièrement le nom de l'état fut changer à fin de marquer cette prise de conscience qualificative d'une nouvelle ère en iran.
Le nom serait désormais l'état impérial d'iran. Socialement les projets son d'étendre l'influence persane et islamique au sein de la société et de protéger au mieux les valeurs de la nation. A fin de débuter son ascension des clergés chiites ismaéliens seront établit progressivement dans leur sphère de juridiction.

Une nouvelle armée sera établie, l'instabilité doit être éloignée et des hommes loyaux sont nécessaire à la réussite d'une hégémonie durable. De ce fait des services interne seront créé sous le nom de Service du Pouvoir Impérial ( SPI ) cette police secrète actera pour purger les éléments indésirable et ayant une pensée autre que celle recherchée. Désormais une troupe d'élite sera établie et sera aux origine perse, la garde impériale sera composée de dix milles hommes, cette troupe représentera l'excellence de la nation, les brigades cosaques et la South Persia Rifles sont démantelées, l'armée impériale quand à elle sera composée de soixante milles hommes dont dix milles qui seront des cavaliers, principalement les cosaques ré-affilié pour le coup.

Bien sur le démantèlement permettra à ces troupes d'intégrer l'armée impériale. La gendarmerie sera renommée Gendarmerie Impériale et ses effectifs ajusté à quinze milles.
Un nouveau parti politique est fondé, le parti Impérial les valeurs seront le panislamisme et paniranisme et sera le parti de l'état, le parti a pour particularité d'appeler à l'union des musulmans et à cesser les hostilité entre différente branche, en effet l'iran se doit d'être forte et la désunion entraine les ingérences étrangères dans le pays, un pays fort est un pays respecté.

Un système de troupes de réserves sera instauré dans chaque région de l'empire, ces troupes auront pour but d'être appelé à la mobilisation ou bien de défendre les provinces ciblée par une quelconque activité hostile cela permettra aux groupes tribaux locaux de devoir combattre seul et également d'intégrer un système hiérarchique à fin que ces derniers aient accès à un entrainement.
Ayant actuellement trente deux provinces c'est un seuil de cinq milles hommes qui sera établie par province de ce fait cent-soixante milles hommes intègreront les réserves.
Des projets d'infrastructure comme des routes, des écoles coranique, des université islamique verront le jour.

Message à la France

Salutation,
L'état impérial d’Iran serait intéressé par le matériel français à savoir le fusil Lebel de trente milles exemplaires ainsi que de dix milles exemplaires de Chauchat et 100 canons de montagne de 65mm schneider pour une première commande à livrer sous deux années.


avatar
Khan
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 283
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Uriel le Sam 14 Avr 2018 - 15:04

EMPIRE D’ÉTHIOPIE


ኢትዮጵያ ታበፅዕ እደዊሃ ሃበ አግዚአብሐር
L’Éthiopie tend ses mains vers le Seigneur.

Déclaration de sa Majesté impériale d’Éthiopie et élue de Dieu Zewditou I, Reine des Rois d'Abyssinie, rapportée par la bouche de l’Impératrice :

Nous, Éthiopiens, peuple millénaire et miraculé, entendons de loin les retours de calme et de paix du continent blanc. Leurs guerres, nuées d’insectes qui ravagent les terres, certes se sont écrasées jusqu’aux forêts de ceux qu’ils ont soumis et engagé de force dans leurs causes ici même, dans le Tanganyika ; elles demeurent de vagues vacarmes dont notre pays, s’il ne peut que ressentir une profonde tristesse à l’idée du désastre humain et chrétien qui nous parvient, n’a point de raisons de se préoccuper. Ces Francs, Germains, Latins, ont je crois depuis longtemps, malgré leurs siècles d’or et de promesses, gagné en impureté dans leurs coeurs et préférer le fer à la foi, les casques à pointe aux auréoles, oubliant notre fraternité partagée, oubliant Jésus.

Permettez-moi de vous faire la lecture de l’Évangile selon Saint-Matthieu, chapitre 24 : « Vous entendrez parler de guerres et de menaces de guerres. Attention ! Ne vous laissez pas troubler par ces nouvelles, car cela doit arriver, mais ce ne sera pas encore la fin. En effet, on verra se dresser une nation contre une nation, un royaume contre un autre ; il y aura des famines et des tremblements de terre en divers lieux. Mais ce ne seront que les premières douleurs de l'enfantement. Alors on vous persécutera et l'on vous mettra à mort. Toutes les nations vous haïront à cause de moi. À cause de cela, beaucoup abandonneront la foi, ils se trahiront et se haïront les uns les autres. De nombreux faux prophètes surgiront et ils tromperont beaucoup de gens. Parce que le mal ne cessera de croître, l'amour du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui tiendra bon jusqu'au bout sera sauvé. »

Nous, Éthiopiens, tenons bon. Car notre coeur est pur et que nous ne craignons ni les armes, ni l’humiliation de ceux qui chercheraient à nous soumettre comme notre Seigneur qui fut amené au sommet de la montagne. Nous ne sommes pas belliqueux car nous avons fait nôtre le pardon qu’Il professe, et que pardonnant nous ne cherchons ni à nuire ni à combattre. Ainsi, tranquilles devant le monde, nous sommes effondrés devant l’oubli du Christ.

Vous parlant de cette sorte, votre Negestä nägästat, en ce dimanche saint, en ces lieux, dans ce temple, les pieds solidement maintenus sur le sol de la tradition, je peine à croire que la page des immondices qu’ont à connaître l’humanité et notre peuple se tourne un jour. Restons en attendant, sujets d’Éthiopie, unis dans le courage : « Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, Et ne perds pas courage lorsqu'il te reprend ; car le Seigneur châtie celui qu'il aime, et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils. » (Hébreux, 12:5-6).

avatar
Uriel
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 40
Date d'inscription : 13/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Gungauss le Sam 14 Avr 2018 - 15:25



Politique intérieure

Alors que la Grande Guerre est terminée, les négociations de paix sont en cours en France pour fixer les conditions internationales en Europe, au Moyen-Orient et dans le Pacifique.
La situation mondiale n'a jamais été aussi instable. Des conflits régionaux font rage en Chine, en Pologne, en Russie, en Ukraine, dans les pays baltes, au Moyen-Orient, dans les Balkans.

Face à cette situation mondiale difficile, le Président des États-Unis, Woodrow Wilson, s'est exprimé devant les chambres réunies en Congrès. Voici un court extrait de son long discours, applaudi par les Démocrates et tièdement accueilli par les Républicains, diffusé dans les journaux américains :

"Que vaut notre isolationnisme aujourd'hui ? Notre grand pays a décidé, au siècle dernier, de s'isoler des contentieux européens afin de limiter les relations transatlantiques à de simples échanges commerciaux. Notre économie s'est construite en partie sur ce principe d'isolation politique et de commerce extérieur. Mais aujourd'hui, l'Europe est en ruine. Partout dans le Vieux-Monde, des conflits ont lieu ou couvent. Cette situation est périlleuse pour notre grande nation. Comment commercer pacifiquement avec un continent qui cherche une issue à quatre année d'une guerre horrible telle que l'Humanité n'en a jamais vu ? Les États-Unis ont une nouvelle mission. Nous avons rempli la mission qui était la nôtre avec la doctrine Monroe. Aujourd'hui, nous devons assurer la pérennité de notre économie, et cela ne peut plus se faire en s'isolant du reste du monde. Beaucoup de peuples, en Europe et en Asie, font confiance en notre pays pour les aider à devenir libre, comme nous le sommes devenus il y a un siècle et demi. Notre pays est désormais un phare de liberté dans le monde, et nous devons répondre à cette nouvelle responsabilité. Seulement de cette manière, nous pourrons nous assurer que plus aucune guerre ne viendra menacer le genre humain."

Ce discours a été relativement bien accueilli dans l'opinion, d'autant plus qu'il a été diffusé le jour d'un défilé à Washington de troupes américaines revenant d'Europe.

Dans le même temps, le gouvernement américain prépare le passage devant le Sénat d'un texte réformant les forces armées américaines. Forte de l'expérience de la guerre en Europe, l'armée américaine va devoir désormais tirer les leçons du conflit européen afin de se refonder sur des bases saines.


Politique extérieure

Message confidentiel aux représentants du Général Anton Ivanovitch Dénikine, du Général Ievgueni Karlovitch Miller et de l'Amiral Alexandre Vassilievitch Koltchak

Le gouvernement des États-Unis, à travers la présence de ses forces armées à Murmansk, Arkhangelsk et Vladivostok, soutient la lutte des forces russes légitimistes face aux révolutionnaires rouges. C'est pourquoi l'armée américaine, ayant hérité de surplus français et britanniques entre 1917 et 1919, est prête à rétrocéder du matériel militaire et du ravitaillement aux forces du Général Anton Ivanovitch Dénikine. Ce matériel pourra se composer de pièces d'artillerie, de fusils mitrailleurs et de fusils à verrou.
De plus, le gouvernement américain souhaite attirer l'attention des forces blanches que les corps expéditionnaires américains en Russie seront prochainement renforcés.
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3375
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Sirda le Sam 14 Avr 2018 - 16:25


British Empire

« The empire on which the sun never sets »




Affaires intérieures


................En ce début d’année 1919, et cela alors que plusieurs conflits font encore rage sur la surface de la planète, mobilisant encore plusieurs dizaines – sinon centaines – de milliers de britanniques sur divers continents, principalement en Asie, le Gouvernement de Sa Majesté est fortement préoccupé par la situation irlandaise. En effet, depuis 1912, les tensions ne cessent de croître entre Londres et Dublin à propos de l’autonomie de la deuxième île principale l’archipel, qui, dès son rattachement à la couronne anglaise, n’a jamais véritablement cessé de prouver son rejet de la monarchie britannique et sa volonté de s’en séparer, à quelques occasions près. La principale cause de ce nouveau conflit est l’adoption de la Third Home Rule Bill, par la Chambre des Communes, qui, après avoir été rejetée par la Chambre des Lords, fut finalement signée et promulguée par le roi George V grâce à un tour de passe-passe juridique admirable. Ledit texte prévoyait sobrement le renforcement de l’autonomie irlandaise au sein de la Couronne, ce qui n’était guère du goût de tous les irlandais puisque la population protestante de l’île, principalement regroupée dans l’Ulster – région industrialisée –, s’est rapidement indignée et s’est en partie regroupée au sein de la Ulster Volunteer Force, force paramilitaire qui depuis sept ans menace d’employer les armes pour résister face à l’application du Third Home Rule Bill ainsi qu’à l’autorité du Parlement de Dublin. En réaction, les irlandais catholiques du sud de l’île – principalement agricole – s’étaient à leur tour regroupés au sein des Irish Volunteers dont l’objectif était « de protéger les droits et les libertés communs à toute la population d’Irlande. » Débuta dès lors la Home Rule Crisis, qui se manifesta notamment par de violentes et meurtrières grèves à Dublin d’août 1913 à janvier 1914, durant lesquelles s’affrontèrent près de 20'000 ouvriers et 300 industriels et chefs d’entreprises, soutenus par les forces de l’ordre ; mais également l’incident de Curragh du 20 mars 1914 où le gouvernement impérial, face aux menaces de plusieurs membres de l’armée britannique en Irlande, fut contraint de repousser l’application du Home Rule, provoquant en réaction du côté autonomiste – voire indépendantiste – une colère dangereuse. Les 485 morts, tant militaires britanniques qu’insurgés irlandais que simples civils, de l’insurrection de Pâques 1916 et la crise de la conscription de 1918 finirent, avec les autres évènements, par tout naturellement déboucher, le 14 décembre dernier, à la très large victoire du parti indépendantiste Sinn Féin en Irlande, qui obtint 73 sièges, contre seulement 22 sièges pour le parti unioniste et 6 sièges pour l’Irish Parliamentary. Un véritable camouflet pour l’Empire.

................Pis encore que cette débâcle électorale du mouvement unioniste, ou même celui en faveur de la Home Rule, un second camouflet fut infligé à Londres dans la foulée puisque les 73 députés du Sinn Féin, menés par Éamon de Valera, ont annoncé leur refus de siéger au sein de la Chambre des Communes – ce qui ne constituait en soi pas un véritable problème pour le bon fonctionnement de la monarchie parlementaire anglaise, qui pouvait se passer d’une telle abstention sans remettre en cause la stabilité de régime, loin s’en faut – cela au profit de l’érection d’une nouvelle chambre sans aucune valeur juridique, la Dáil Éireann, assemblée nationale irlandaise – ce qui, là, était déjà bien plus problématique pour le gouvernement de David Lloyd George. Dès lors, à Londres, et alors que courent les premiers bruits d’une déclaration d’indépendance de l’Irlande, le Cabinet s’est réuni en toute urgence en ce début de mois de janvier 1919 pour prendre les « mesures qui s’imposent pour la sauvegarde de l’autorité impériale sur l’île d’Irlande », selon les mots du premier-ministre britannique devant ses pairs de la Chambre des Communes. Et d’ajouter que « Face à cette poussée du nationalisme irlandais – lequel méconnaît gravement des véritables intentions britanniques, c’est-à-dire non pas la destruction de la culture irlandaise ainsi que l’asservissement de ce louable peuple, qui s’est vaillamment battu à nos côtés durant cette tragique guerre qui vient de s’achever, mais la volonté de développer les terres irlandaises et d’y apporter la prospérité qu’elles méritent –, il est apparu comme nécessaire à mon gouvernement, et après conseil de nombreux loyaux sujets de Sa Majesté d’Irlande, de procéder à une partition entre d’une part l’Ulster et d’autre part l’Eire, qui toutes deux resteront au sein de la Couronne mais qui seront régies par des lois différentes. » Evidemment, il apparaît comme tout à fait hors de question que le Royaume-Uni perde ne serait-ce qu’un acre de terrain en Irlande, mais le gouvernement sait pertinemment que maintenir l’intégralité du territoire sous la domination directe de Londres risque de poser de sérieux problèmes à l’avenir, à cause de cette montée du nationalisme. Aussi, cette partition n’est pas censée être définitive mais temporaire, puisqu’elle ne doit que permettre de calmer les tensions dans l’Irlande du sud – désignée comme étant l’Eire par le premier-ministre – avant de procéder à une réunification de l’île et à sa réintégration totale sous la souveraineté britannique dans les années, ou au pire dans les décennies, à venir.

................Ainsi, la Chambre des Communes puis la Chambre des Lords ont toutes deux successivement approuvé le Government of Ireland Act, promulgué dans la foulée par le roi George V dès le 12 janvier 1919, d’exécution immédiate, qui change ainsi profondément la politique britannique en Irlande, et par la même occasion la géographie administrative et politique de l’île aussi. Ainsi, deux entités rattachées à la Couronne anglaise vont désormais cohabiter en Irlande. Au nord, l’Ulster, qui intègre les neuf comtés de la province historique, à savoir l’Antrim, l’Armagh, le Cavan, le Donegal, le Down, le Fermanagh, le Londonderry, le Monaghan et le Tyrone. Sa capitale est fixée à Belfast. L’Ulster regroupe ainsi la quasi-totalité des irlandais protestants, souvent fidèles à la monarchie britannique, et la région, principalement industrielle, se voit dotée d’un Parlement constitué d’une Chambre des Communes de cinquante-deux sièges ainsi que d’un Sénat – composée de vingt-six sénateurs. Le baron James Craig, membre du parti unioniste, fut désigné premier-ministre par intérim le temps de l’organisation de nouvelles élections pour les cinquante-deux sièges de députés. Ce Parlement sera essentiellement consultatif, puisqu’il donnera son avis au gouvernement de Sa Majesté sur les grandes affaires nord-irlandaises, mais possèdera également un pouvoir d’enregistrement des lois britanniques pour confirmer leur application dans l’Ulster. En outre, le gouvernement nord-irlandais aura quelques compétences, notamment la gestion des finances locales, de la sécurité intérieure, etc., le tout sous la supervision, bien évidemment, du gouvernement central britannique. Quant au reste de l’île, icelui sera sous la direction de l’Eire, constituée de tous les autres comtés irlandais. L’Irlande du Sud sera dotée elle aussi d’un Parlement – composée également d’une Chambre des communes et d’un Sénat – d’un gouvernement, mais aussi d’une cour d’appel, et d’une haute cour de justice. Ses compétences seront néanmoins bien plus étendues que sa voisine. En effet, l’Eire peut connaître de toutes les affaires habituelles d’un gouvernement, à l’exception de l’armée, de la diplomatie et de la monnaie. Le gouvernement possède cependant un droit de veto sur toute décision prise par les pouvoirs législatifs ou exécutifs sud-irlandais, tandis que la Chambre des Lords peut, en tant que cour suprême britannique, casser les arrêts des cours inférieures irlandaises. Un Lord-Lieutenant, charge occupée par le catholique unioniste Valentine Browne, représentera les intérêts de la Couronne auprès des deux Irlande et jouit des compétences britanniques susmentionnées sur ces territoires.


avatar
Sirda
Président
Président

Messages : 1617
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par GeorgeV le Sam 14 Avr 2018 - 18:14



Reino de España - Royaume d'Espagne

Affaires internes
Spoiler:


On peut croire à s’y méprendre que la neutralité espagnole durant la Grande guerre ferait que le pays s’en sortirai mieux après les pourparlers de paix entre les belligérants. Or, la dure réalité vécue en Espagne est une économie à l’agonie, une grippe dite « espagnol » faisant des milliers de morts de jour en jour et dont notre roi même à été victime, une corruption rampante, un système politique inefficace, une armée arriérée et bien d’autre maux qui afflige notre grand royaume. Le gouvernement de Sa Majesté à de bien grandes ambition et des réformes à mettre en place, toutefois, le virus qui s’étend nos terres nous empêche de mobiliser la population à la nécessité de réformes pour le pays. Le gouvernement revoit donc ses objectifs, la principale cible de Madrid dans les prochaines années sera de contenir la grippe espagnole.

L’Université de Madrid en collaboration directe avec les autres hauts lieux de connaissance européens et américains souhaite mieux comprendre cette grippe. Directement financer par la Maison Royale d’Espagne et le Roi Alphonse XIII qui à été victime de ce virus, le but principal des médecins et des chercheurs sera d’évaluer l’impact réel des médicaments moderne sur le virus de la grippe espagnol. L’aspirine souvent le médicament de première ligne donné aux infectieux afin de contrôler les symptômes serai en effet administré en trop grande dose aux patients ce qui empirerai leur cas. De plus, certains chercheurs espagnols en se basant notamment sur les chiffres divulgués par Washington D.C dans l’État de Pennsylvanie, affirme que la deuxième vague de la grippe serai bel et bien terminé et qu’une troisième vague serai plus qu’improbable vu le taux de mortalité actuellement bas de la deuxième vague. Le virus semble avec le temps devenir moins fort et donc se résorber de lui-même. L’autorité espagnole publiera la totalité des recherches faites par nos universitaires afin de favoriser la collaboration entre les pays du monde.

Les autorités protectorales du Rif informe Madrid d’une recrudescence des actes violents et terroristes des rebelles du protectorat espagnol. Des nombreux soldats pris en embuscades par les rebelles ont fait des morts parmi les conscrits envoyés dans ce territoire. Madrid entant à protéger ses intérêts dans la région en constante rébellion. Ainsi, le gouvernement décrète l’envoi, sous le commandement de Manuel Fernández Silvestre y Patinga, africaniste convaincu, de 10 000 hommes de l’armée régulière afin de venir en aide aux 20 000 conscrits réservistes déjà en place au Maroc. Concentré à Ceuta et Melilla, ils devront mettre en place une offensive contre les marocains dans les montagnes du Rif. Toutefois, pour l’instant, ils agiront en force d’élite de l’armée espagnol afin de maintenir l’ordre dans les principaux villages de la vallée et maintenir en place les lignes de communications entre ces derniers. De plus, Madrid espère que l’envoi de régulier au Maroc remontra le moral des troupes de réserves déployés au Rif.

Affaires étrangères

Alphonse XIII, par la grâce de Dieu roi d’Espagne offre l’asile politique à l’Empereur d’Allemagne et à l’empereur d’Autriche-Hongrie s’ils le souhaitent. Le roi d’Espagne est prêt à mettre à disposition de leurs majestés une propriété du domaine royal. En ce qui concerne la rébellion monarchique au Portugal, le gouvernement de Sa Majesté se dit neutre dans le conflit étant donné que Sa Majesté le roi Manuel II du Portugal ne soutiens pas directement les forces monarchiques au Portugal. L’Espagne s’aligne sur la position du roi du Portugal d’une résolution pacifique du conflit et souhaite le retour à la paix et la stabilité chez notre courageux voisin portugais. Le roi d’Espagne affirme qu’il continuera à accorder l’asile politique à Manuel II en Galice, malgré les troubles actuels au Portugal. Le roi déploie 50 hommes du Regimiento de Infantería Inmemorial del Rey n.º 1 afin de protégé l’intégrité physique du roi du Portugal en Espagne.

Plus Ultra

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2215
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Sancho le Sam 14 Avr 2018 - 18:37

Royaume des Serbes, croates et slovènes




La menace Italienne

Le roi Pierre1er tint un discours à Belgrade:

"Le Royaume Italie s'est vu promettre des terres dans les Balkans, et notamment sur la côte Illyrienne en échange de son aide à l'Entente.
Néanmoins ces territoires avaient pour but de protéger le royaume d'Italie de l'Autriche Hongrie, hors cette dernière n'existe plus, de par ce fait les revendications Italiennes sont infondées, d'autant plus qu'elle revendique des territoires non italophones pour la plupart.
La Serbie appartient au camp des vainqueurs, et en tant que roi de tous les slaves du Sud je ne tolérerai pas que l'on découpe notre belle nation et qu'elle soit une fois de plus soumise à l'impérialisme étranger, comme au temps des Habsbourg!

Mon message ici est un appel aux alliés des serbes, la France, où j'ai étudié et qui nous a déjà tant donné, les Etats Unis d'Amérique, qui ont compris que les peuples devaient avoir le droit de disposer d'eux mêmes."

l'Armée

Un service militaire de 3 ans a été établi, de 19 à 21 ans, s'ensuit une réserve du 1er ban de 10 ans puis une réserve du 2nd ban.
Cela permet d'avoir une armée sur papier de 140 000 hommes, bien que l'organisation doit encore être faite et que ces effectifs ne sont remplis qu'à 70% d'après les estimations.

Les officiers et le commandement est assuré par l'armée Serbe ainsi que par les anciens officiers slaves de la double monarchie s'étant réengagé sous les drapeaux du nouveau royaume.

La majorité de l'équipement est de provenance française et Autrichienne, ainsi de nombreuses divisions sont équipées de fusils m1895 autrichiens de la guerre, ayant été récupérés avec leurs munitions dans les dépôts saisis à l'indépendance et ayant été rapportés par les régiments slaves ayant désertés de l'Empire Habsbourg.



Commandes et diplomatie

VIA FRANCE:

Nous aimerions faire l'acquisition de 35 000 fusils lebels avec 50 cartouches par unité ainsi que 120 canons de 75mm, 5 Nieuport et 20 Renault FT-17.

VIA USA:

Nous souhaitons contracter un prêt de 50 000 000 de dollars US à rembourser sur une durée de 20 ans avec un taux d'intérêt de 2%.
avatar
Sancho
Modérateur
Modérateur

Messages : 144
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Oldarick le Sam 14 Avr 2018 - 21:11


Royaume de Grèce - Βασίλειον τῆς Ἑλλάδος




Affaires militaires


La Grèce, récemment sortie de la Première Guerre Mondiale, qui fut assez courte pour elle, se doit comme toutes les autres nations de réformer son armée après le coup que la Grande Guerre fut. La prochaine organisation des Forces Armées est à la fois inspirée du modèle triangulaire que lui avait apporté la France durant sa mission d'avant guerre. Les divisions réduiront aussi considérablement de taille, comptant dorénavant 3 brigades de 3 régiments chacunes ainsi qu'un 10ème régiment de logistique pour, au final, 10 000 hommes par réunion. Des unités administratives seront aussi attribués aux différentes divisions et brigades indépendantes qui seront sous le nom de Corps d'Armée.

Les flottes et les escadrons seront quant à eux diviser en flottes et en escadron à travers le pays. Les dénominations de flottilles, d'escadres et d'escadrilles seront utilisés pour des unités temporaires issus d'une partie d'une flotte ou d'un escadron. L'adjectif conjoint pourra aussi être placé à ces dénominations temporaires si celle-ci comportent des appareils de différents flottes et escadrons.


Nouvelle Structure des Forces Armées :
Spoiler:
Armée hellénique
Spoiler:
1er Corps d’Armée (Thrace) 26k soldats réguliers
Spoiler:
1ère Division
Spoiler:
1ère Brigade
Spoiler:
2ème Régiment
3ème Régiment
4ème Régiment
2ème Brigade
Spoiler:
5ème Régiment
6ème Régiment
7ème Régiment
3ème Brigade
Spoiler:
8ème Régiment
9ème Régiment
10ème Régiment
11ème Régiment de Logistique
3ème Division
Spoiler:
7ème Brigade
Spoiler:
22ème Régiment
23ème Régiment
24ème Régiment
8ème Brigade
Spoiler:
25ème Régiment
26ème Régiment
27ème Régiment de Logistique
9ème Brigade
Spoiler:
28ème Régiment
29ème Régiment
30ème Régiment
31ème Régiment
19ème Brigade de Montagne
Spoiler:
72ème Régiment
73ème Régiment
74ème Régiment
28ème Brigade de Cavalerie
Spoiler:
98ème Régiment
99ème Régiment
100ème Régiment
2ème Corps d’Armée (Théssalie) 26k soldats réguliers
Spoiler:
2ème Division
Spoiler:
4ème Brigade
Spoiler:
12ème Régiment
13ème Régiment
14ème Régiment
5ème Brigade
Spoiler:
15ème Régiment
16ème Régiment
17ème Régiment
6ème Brigade
Spoiler:
18ème Régiment
19ème Régiment
20ème Régiment
21ème Régiment de Logistique
7ème Division
Spoiler:
29ème Brigade
Spoiler:
32ème Régiment
33ème Régiment
34ème Régiment
30ème Brigade
Spoiler:
35ème Régiment
36ème Régiment
37ème Régiment
31ème Brigade
Spoiler:
38ème Régiment
39ème Régiment
40ème Régiment
41ème Régiment de Logistique
20ème Brigade d’Infanterie de Marine
Spoiler:
75ème Régiment
76ème Régiment
77ème Régiment
(25ème)Brigade de la Garde Royale
Spoiler:
1er Régiment
90ème Régiment
91ème Régiment
3ème Corps d’Armée (Péloponnèse) 16k soldats réguliers
Spoiler:
4ème Division
Spoiler:
10ème Brigade
Spoiler:
42ème Régiment
43ème Régiment
44ème Régiment
11ème Brigade
Spoiler:
45ème Régiment
46ème Régiment
47ème Régiment
12ème Brigade
Spoiler:
48ème Régiment
49ème Régiment
50ème Régiment
51ème Régiment de Logistique
22ème Brigade de Montagne
Spoiler:
81ème Régiment
82ème Régiment
83ème Régiment
27ème Brigade
Spoiler:
95ème Régiment
96ème Régiment
97ème Régiment
4ème Corps d’Armée (Épire) 16k soldats réguliers
Spoiler:
5ème Division
Spoiler:
13ème Brigade
Spoiler:
52ème Régiment
53ème Régiment
54ème Régiment
14ème Brigade
Spoiler:
55ème Régiment
56ème Régiment
57ème Régiment
15ème Brigade
Spoiler:
58ème Régiment
59ème Régiment
60ème Régiment
61ème Régiment de Logistique
23ème Brigade de Montagne
Spoiler:
84ème Régiment
85ème Régiment
86ème Régiment
21ème Brigade de Cavalerie
Spoiler:
78ème Régiment
79ème Régiment
80ème Régiment
5ème Corps d’Armée (Mer Égée) 16k soldats réguliers
Spoiler:
6ème Division
Spoiler:
16ème Brigade
Spoiler:
62ème Régiment
63ème Régiment
64ème Régiment
17ème Brigade
Spoiler:
65ème Régiment
66ème Régiment
67ème Régiment
18ème Brigade
Spoiler:
68ème Régiment
69ème Régiment
70ème Régiment
71ème Régiment de Logistique
24ème Brigade d'Infanterie de Marine
Spoiler:
87ème Régiment
88ème Régiment
89ème Régiment
26ème Brigade d’Infanterie de Marine
Spoiler:
92ème Régiment
93ème Régiment
94ème Régiment

Marine de guerre hellénnique
Spoiler:
1ère Flotte (Salamis) 17 bâtiments
Spoiler:
2 cuirassés
1 croiseur
6 torpilleurs
3 mouilleurs de mines
4 navires auxiliaires
1 sous-marins
2ème Flotte (Myrina) 19 bâtiments
Spoiler:
2 cuirassés
1 croiseur
6 torpilleur
3 chasseurs de mines
2 mouilleurs de mines
4 navires auxiliaires
1 sous-marin
3ème Flotte (Crète) 15 bâtiments
Spoiler:
1 cuirassé
1 croiseur
6 torpilleurs
2 chasseurs de mines
1 mouilleur de mines
4 navires auxiliaires

Force aérienne hellénique
Spoiler:
1er Escadron (Athènes)
Spoiler:
- 7 Airco DH.9
- 2 Breguet 14
- 2 Nieuport IV
2ème Escadron (Théssalonique)
Spoiler:
- 7 Airco DH.9
- 2 Breguet 14
- 2 Nieuport IV
3ème Escadron (La Canée)
Spoiler:
- 7 Airco DH.9
- 2 Breguet 14
- 2 Nieuport IV
4ème Escadron (Patras)
Spoiler:
- 7 Airco DH.9
- 2 Breguet 14
- 2 Nieuport IV
5ème Escadron (Myrina)
Spoiler:
- 7 Airco DH.9
- 2 Breguet 14
- 2 Nieuport IV
6ème Escadron (Salamis)
Spoiler:
- 7 Airco DH.9
- 2 Breguet 14
- 2 Nieuport IV



Chacun des 91 régiments de combat à pied se verra donné 40 mitrailleuses légères Chauchat et 20 mitrailleuses lourdes St. Étienne Mle 1907. Les 340 Chauchat et 120 St. Étienne restantes passeront d'un régiment à l'autre pour y former les soldats qui n'y sont pas affectés et seront rattachés aux unités qui partent au combat afin que la puissance de feu de ces unités soit amélioré.


Affaires étrangères


À la France
Spoiler:
Le Royaume de Grèce souhaiterait commander à son allié la France 25 char Renault FT17 et 200 camions de logistique, 400 mitrailleuses Chauchat et 200 mitrailleuses St. Étienne Mle 1907. Peu importe les parties de la commande que la République française accepte de livrer, la Grèce souhaiterait que ce soit fait en l'espace de quelques mois. Le Royaume de Grèce souhaiterait aussi la création d'usines d'armement et d'automobiles françaises sur le sol grec.

«Ἐλευθερία ἢ Θάνατος» - "La liberté ou la mort"
avatar
Oldarick
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 364
Date d'inscription : 23/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Jhe le Sam 14 Avr 2018 - 21:41

[Événement]Révolte spartakiste à Berlin

Cris de révolte à Berlin. Alors que l’Allemagne est plongée dans une crise généralisée et est en proie à l’instabilité politique, la décision du Conseil des Commissaires du Peuple (présidé par le chancelier social démocrate Ebert) de limoger le chef de la police de la capitale met le feu aux poudres. Membre du parti social démocrate indépendant cette personnalité est en effet très appréciée des prolétaires berlinois et l’annonce de sa révocation, le 04 janvier, sonne comme un coup de tonnerre.

En réaction les travailleurs sortent dans les rues de Berlin et des barricades commencent à s’ériger. L’USPD et le KPD décident rapidement de soutenir le mouvement naissant et un appel à la grève générale est lancée pour le 07 janvier. Cette dernières est un franc succès puisque 500,000 prolétaires cessent le travail et manifestent dans les rues. Un comité d'action révolutionnaire composé de 52 membres, dont font partie Karl Liebknecht et Georg Ledebour, est créé dans le but de prendre le pouvoir, mais dans les deux jours qui suivent la manifestation, des dissensions internes empêchent de définir une marche à suivre. Certains appellent à l'insurrection armée quand d'autres préfèrent défendre l'idée de négocier avec Friedrich Ebert. Les travailleurs qui occupent toujours les bâtiments engagent les premiers combats de rue : c'est le début de la « semaine sanglante ».

Malgré les dissensions sur la marche à suivre au sein du KPD, Liebknecht parvient à imposer sa ligne prônant un renversement armé du gouvernement Ebert, qualifié de social traître. Pour faire réussir la révolution le Parti tente de rallier au soulèvement ouvrier des régiments berlinois, et notamment la Volksmarinedivision qui avait déjà participé à une révolte en décembre 1918. Cette stratégie échoue néanmoins, la plupart des marins restent en effet fidèles au gouvernement.

Devant les troubles le gouvernement Ebert conclut un accord avec l’armée pour mâter la révolte. Malgré les ouvertures de l’USPD pour une négociation, désavouée par le KPD, la nouvelle que le gouvernement compte faire appel aux Freikorps pour écraser les prolétaires fait tourner court l’espoir d’une solution négociée. Un appel pour que les ouvriers prennent les armes est alors lancé. Ces derniers ne vont toutefois pas faire le poids face aux hommes des Freikorps, tous vétérans de la guerre, et l’insurrection est vite noyée dans le sang tandis que les quartiers soulevés de la capitale sont peu à peu reconquis (jusqu’au 13 janvier). Des centaines d’ouvriers sont tués dans les combats ou exécutés sommairement après leur reddition. Karl Liebknecht et Rosa Luxembourg sont eux aussi arrêtés par les forces contre révolutionnaires, les deux meneurs sont à leur tour exécutés le 15 janvier par des miliciens dans des circonstances floues. Quoi qu’il en soit l’ordre est de fait rapidement rétabli à Berlin mais les sociaux démocrates au pouvoir ont désormais sur les mains le sang de leurs anciens compagnons de lutte…

avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Nous york le Sam 14 Avr 2018 - 21:52



Armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne/Революційна Повстанська Армія України, Revolioutsiïna Povstans'ka Armia Oukraïny




Traitement des villes libérées:  première partie

Le premier soin des makhnovistes, aussitôt qu’ils entrent en vainqueurs dans une ville quelconque, est d’écarter un malentendu éventuel dangereux : celui qu’on les prît pour un nouveau pouvoir, pour un nouveau parti politique, pour une sorte de dictature. Immédiatement, ils font  coller aux murs de grandes affiches où ils disent à la population à peu près ceci :


Travailleurs ! Votre ville est occupée, momentanément, par l’Armée insurrectionnelle révolutionnaire (makhnoviste).Cette armée n’est au service d’aucun parti politique, d’aucun pouvoir, d’aucune dictature. Au contraire, elle cherche à libérer la région de tout pouvoir politique, de toute dictature. Elle tâche de protéger la liberté d’action, la vie libre des travailleurs contre toute domination et exploitation. L’armée makhnoviste ne représente donc aucune autorité. Elle n’imposera a personne à quelque obligation que ce soit. Son rôle se limite  à défendre la liberté des travailleurs. La liberté des paysans et des ouvriers appartient à eux-mêmes et ne saurait souffrir aucune restriction .

C’est aux paysans et aux ouvriers eux-mêmes d’agir, de s’organiser, de s’entendre entre eux dans tous les domaines de leur vie, comme ils le conçoivent eux-mêmes et comme ils le veulent. Qu’ils sachent donc dès à présent que l’armée makhnoviste ne leur imposera ne leur dictera, ne leur ordonnera quoi que ce soit. Les makhnovistes ne peuvent que les aider, leur donnant tel avis ou conseil, mettant à leur disposition les forces intellectuelles, militaires ou autres dont ils auraient besoin. Mais ils ne peuvent ni ne veulent en aucun cas les gouverner, leur prescrire quoi que ce soit.

Presque toujours les affiches se terminent  en invitant la population laborieuse de la ville et des environs  à assister à un grand meeting où les camarades makhnovistes " exposeront leur point de vue d’une façon plus détaillée et leur donneront, au besoin, quelques conseils pratiques pour commencer à organiser la vie de la région sur une base de liberté et d’égalité économique, sans autorité et sans exploitation de l’homme par l’homme "

Après ceci, les makhnovistes lèvent  toutes les interdictions et restrictions imposées aux organes de la presse et aux organisations politiques, par quelque pouvoir que ce fût. La liberté entière de parole, de presse, de réunion et d’association, de toute sorte et pour tout le monde, est  proclamée immédiatement.

avatar
Nous york
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 409
Date d'inscription : 26/06/2017
Localisation : La douce France , pays de mon enfance

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Jhe le Sam 14 Avr 2018 - 22:09

:globe: République Socialiste Fédérative Soviétique de Russie :globe:





La citadelle révolutionnaire est assiégée !

Malgré le succès éclatant de la révolution d’Octobre, qui a vu en quelques heures et sans coup férir le pouvoir passer aux bolcheviques, le nouveau pouvoir russe est en effet en grande difficulté. Si à la suite de ce coup de force les hommes de Lénine s’assurent rapidement le contrôle du pouvoir dans la capitale Petrograd (transférée à Moscou en 1918), notamment face aux autres composantes de la gauche, les sources d’ennuis n’ont pas tardé à se multiplier, si bien qu’aujourd’hui le pouvoir prolétarien est véritablement menacé. Sur le front extérieur Lénine a en effet du céder plus de 800,000 kilomètres carré (Finlande, Pays Baltes, Ukraine …) tandis que sur le front intérieur une véritable guerre civile débutait. Des dizaines de gouvernements anti-bolcheviques se sont en effet rapidement formés dans tout l’ex-Empire tsariste au cours de l’année 1918 mais les affrontements (principalement entre le régime bolchevique et des forces d’oppositions divisées) sont globalement resté assez limités et périphériques.

La principale menace en ce début d’année 1919 est incontestablement les armées blanches (appellation recouvrant en réalité une réalité très complexe), d’autant plus que maintenant la guerre terminée à l’ouest les Alliés sont bien décidés à leur apporter leur concours. Ainsi, en Russie méridionale un Commandement Général des armées blanches locales a été formé, commandé par le général Dénikine, tandis que toute la quasi totalité de la partie méridionale de la Russie (environ jusqu’à l’Oural) est maintenant tenue par l’amiral monarchiste Koltchak. Comme si cela ne suffisait pas les nationalités de l’Empire ont proclamées leur indépendance (Ukrainiens, Géorgiens, Azéris, Arméniens …), or si le gouvernement bolchevique a reconnu l’égalité et le droit à l’autodétermination des peuples, le principe de réalité et le coût que représenterait la perte de territoire font qu’à Moscou l’on est désormais bien décidé à y rétablir la tutelle du gouvernement central. De fait le régime bolchevique est loin de contrôler la totalité de la Russie, sans même parler de l’Empire tsariste. Toutefois, les territoires contrôlés sont parmi les plus riches, « développées » (chemin de fer...) et stratégiques du pays (Moscou et Petrograd…), même si l’économie et la production sont en réalité au plus bas vu la situation du pays. Une véritable opposition intérieur règne également et de nombreux paysans (déserteurs et opposants aux réquisitions opérées par le pouvoir) entretiennent une grave sédition dans les campagnes. Cette lutte est souvent tournée aussi bien contre les Rouges que contre les Blancs et vise avant tout à sauvegarder les droits de la petite paysannerie nouvellement propriétaire. En Ukraine ce soulèvement à pris la forme d’un vaste soulèvement organisé en une véritable armée sous la direction de l’anarchiste Makhno.

Totski, Lénine et Kamenev

Pour faire face à la situation Lénine n’a eu d’autres choix que de proclamer le « communisme de guerre », visant à concentrer toutes les ressources entre les mains de l’État central pour lui permettre de sauver la Révolution. Tous les secteurs économiques sont ainsi peu à peu nationalisé depuis 1918, les produits rationnés, les salaires versés en nature etc. La résistance du monde rural est toutefois forte alors que la nécessité de relancer les échanges devient impérieuse. Depuis 1918 des détachements de ravitaillement bolcheviques sillonnent donc les campagnes pour y réquisitionner, avec le soutien sur place de comités de paysans pauvres, les surplus de blé des paysans. La résistance face à ces détachements bolcheviques sont fortes mais Lénine maintient le cap : la révolution doit être sauvée. En réponse les mesures coercitives se multiplient…

Face aux menaces Lénine a doc pris sa décision, celle de faire pour l’instant du nouveau régime un pouvoir centralisé militarisant l’économie et recourant à la Terreur pour s’imposer. Pour mener à bien ces objectifs il peut s’appuyer sur la Tchéka (37,000 hommes en janvier 1919) et l’Armée Rouge, fermement dirigée par Trotski depuis son train blindé. Cette dernière bénéficie depuis la mi 1918 d’une conscription obligatoire, lui fournissant de nombreux effectifs malgré les désertions. A l’heure actuelle celle ci compte 980,000 hommes, souvent encadrés par des officiers de carrière ralliés au régime. Bien entendu son approvisionnement est la priorité numéro un. En ce début d’année 1919 ordre a été donné par Lénine à Trotski de doubler, au minimum, l’effectif des troupes bolcheviques…


avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 14 Avr 2018 - 22:47



Communiqué du CCFARM aux Etats-Unis d'Amérique :

Nous tenons à vous remercier chaleureusement de cette promesse. Nous attendons avec impatience les premières livraisons d'armes le long des côtes du Kouban. Le peuple américain n'a pas oublié le sacrifice du peuple russe lors de la Grande Guerre et nous savons que l'alliance éternelle qui s'opposa aux Puissances Centrales n'est pas effacée par les pitreries de quelques démagogues à Moscou.

Campagne de recrutement :

L'augmentation des effectifs est absolument nécessaire pour permettre de placer plus d'hommes sur le champ de bataille. Anton Dénikine, appuyé par ses aides et notamment Wranglev, ainsi que du gouvernement cosaque de Iekaterinodar, a annoncé le plan de recrutement suivant, qui devra être terminé en mars 1919 pour permettre de mieux mener les grandes opérations du printemps :

Les corps d'infanterie se verront augmentés de 40 000 soldats
Les corps de cavalerie se verront augmentés de 25 000 soldats, dont 15 000 seront fournis par les cosaques.


Les cosaques continuent de former le coeur de l'armée de Dénikine. La coopération entre les officiers loyalistes et les troupes cosaques est primordiale.

Un point important a été soulevé lors de la réunion, en ce qui concerne l'enrôlement des femmes dans les armées. Plusieurs centaines de femmes se sont en effet portées volontaires pour se battre au côté des troupes loyalistes. Le phénomène n'est pas inconnu, et quelques brigades d'infanterie composées de femmes avaient déjà été formées lors de la Grande Guerre. Pyotr Wranglev y est très favorable,, mais les Cosaques et Dénikine s'y opposent, certainement par réluctance conservatrice. La création d'une petite unité de soldates est donc abandonnée.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Thalassin le Sam 14 Avr 2018 - 22:58

République française


Affaires internes

"L'Allemagne est enfin vaincue, de même que l'Empire d'Autriche. Toutefois ne cédons pas trop vite aux sirènes de la victoire, la guerre n'est pas encore finie : malgré l'armistice, des voyous turcs continuent de s'opposer à nos troupes ; en Russie surtout, nos alliés aux prises avec des brigands qui ont enlevé le Tsar Nicolas II et qui cherchent à prendre le pouvoir en proclamant la primauté de la force sur le droit.

Cela ne signifie pas pour autant que l'ensemble de nos vaillantes troupes sera mobilisé indéfiniment : la signature que j'espère rapide de paix avec Berlin et Vienne permettra à de nombreux citoyens de retourner dans leurs familles, pour certains avant les moissons" Georges Clemenceau

Malgré les déclarations optimistes du président du Conseil, les Français ont payé un lourd tribut dans le conflit : le pays est endetté, des régions entières sont à reconstruire quand elles ne sont pas couvertes d'explosifs et à déminer auparavant. Les hommes aussi sont profondément marqués : plus d'un million de Français ont perdu la vie et laissent derrière eux femmes, enfants, parents, ... Le nombre de blessés se compte en millions d'hommes dont les plus gravement touchés ont du être amputés et/ou sont défigurés par les atrocités de la guerre. Les joyeux enfants de France qui avaient quitté leur foyer pour défendre la partie sont revenus profondément choqués par le spectacle de mort et de dévastation auquel ils ont assisté. Au-delà du pays, c'est toute la nation qui doit être reconsolidée.

C'est ainsi un des sujets les plus importants des élections législatives de 1919, au cours desquelles de nombreux politiciens jurent que l'Allemagne paiera. On note toutefois dans les mentalités notamment ouvrières un développement des idées socialistes voire bolchéviques, et l'on craint dans certains bastions ouvriers notamment les usines automobiles de Renault et Peugeot une percée colossale.

Diplomatie

Les troupes françaises en Russie du sud seront réorganisées. Peu appréciés par la population, les 15 000 Français qui occupent la Crimée rentreront au pays dès lors que les troupes de Dénikine auront pris le contrôle effectif de la péninsule. Une missive secrète a été envoyée en ce sens à ce dernier afin qu'il procède au plus vite au déploiement de troupes, assisté en cela par la flotte française. Dans le même temps, un Corps Expéditionnaire en Russie (CER) sera formé secrètement dans le sud de la France, avant d'embarquer pour rejoindre les troupes de Dénikine. Sa composition doit encore être décidée par le ministère de la guerre
avatar
Thalassin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1247
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 14 Avr 2018 - 23:04


Communiqué urgent à la République française :

Nous demandons aux troupes françaises de délayer leur départ de quelques jours, tout au plus semaines. Nos troupes sont actuellement engagés sur le front, notamment dans le Siège de Tsarytsin et une offensive sur Mariopol. Nous ne pouvons pas déployer un nombre suffisant d'hommes pour contrôler la Crimée. Une fois ces opérations terminées, nous aurons besoin du soutien logistique de la Marine Française afin de déployer nos troupes en Crimée. Nous vous communiquerons la date à laquelle nos troupes seront en état de participer à l'opération le plus rapidement possible.

En tenant à vous remercier le plus chaleureusement possible, et en espérant déguster une soupe un jour avec vous, Monsieur Clémenceau,

Anton Dénikine.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Thalassin le Dim 15 Avr 2018 - 7:36

République française


Corps Expéditionnaire Russe

Suite au communiqué envoyé à la République française par Anton Dénikine, le ministère de la guerre est en effervescence : il faut en effet réorganiser la présence française en Crimée afin de lui permettre de durer sans être constamment contrainte à lutter contre une population hostile à la gouvernance militaire imposée par l'armée française. Il a finalement été décidé de conserver la présence de 15 000 militaires de l'armée française en Crimée et de se servir de celle-ci comme fondement du Corps Expéditionnaire Russe, dont le commandement a finalement été confié au général Charles Mangin, qui a fait ses preuves sur le front de l'Ouest et partisan de l'établissement d'une "force noire" composée d'indigènes de l'Empire. En réalité, cette nomination est en grande partie dûe aux intrigues menées par son rival Pétain pour l'éloigner du pouvoir. Mangin a toutefois réussi à faire nommer son ami le général Mordacq à sa place à ma tête des troupes d'occupation basées à Mayence.

Conformément aux théories de Mangin, les fantassins métropolitains en Crimée, épuisés et peu motivés, seront progressivement remplacés par des tirailleurs coloniaux d'Afrique Noire et d'Indochine. Ce sera au final 12 000 fantassins coloniaux qui seront en Crimée, ce qui n'est pas sans rappeler l'aventure des zouaves lors de la guerre de Crimée quelques décennies plus tôt. Ces 12 000 coloniaux seront appuyés par 3 000 métropolitains associés aux autres armes : ce seront effectivement 400 canons de campagne de 75 et 50 chars FT qui appuieront les troupes au sol, associés dans les airs à une flottille de reconnaissance et de combat composée de 24 Spad S.VII séparés en 4 escadrons de 6 appareils et 60 Bréguet Br. 14 divisés en 10 escadrons de la même taille. Les fantassins ne sont pas en reste au niveau de l'équipement, puisque 240 mitrailleuses Hotchkiss mle 1914 seront fournies au troupes, soit une par cinquantaine de soldats.

En plus de cette réorganisation des troupes françaises dans la région dans le cadre du CER, le général Mangin doit organiser le passage d'une administration militaire française à une administration civile. Ainsi, dès son arrivée dans le port de Sébastopol, celui-ci s'est empressé de déguster la fameuse soupe d'un restaurant local. Ensuite, il a décrété le remplacement des drapeaux français sur les bâtiments officiels par ceux de l'Empire russe. Puis il a approché les différents notables de la région y compris tatars afin d'organiser la mise en place d'un gouvernement civil au sein d'une "région autonome criméenne" qui jurerait son appartenance à la Russie blanche ainsi que sa soumission d'un point de vue militaire et de la politique régalienne au Commandement Général des Forces Armées de Russie Méridionale. Cette région autonome ne disposerait donc pas d'une armée autonome, mais s'autogérerait pour ce qui est de la politique intérieure sauf veto du général Dénikine. Elle aurait donc une milice locale sous ses ordres afin de s'occuper des affaires de police, se substituant ainsi à la tant honnie justice des militaires français.

Diplomatie

Perse : La France accepte la vente de 30 000 fusils Lebel, mais seulement de 800 Chauchat et 20 canons de montagne de 65mm
Royaume des Serbes, Croates et Slovènes : Les commandes militaires de Belgrade sont acceptées
Royaume de Grèce : Les commandes militaires grecques sont acceptées. Pour ce qui est de l'investissement économique, Paris invite Athènes à envoyer une délégation d'industriels ainsi que son ministre du commerce en France afin de discuter avec les industriels français de potentielles implantations d'usine en France
avatar
Thalassin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1247
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Gosseau le Dim 15 Avr 2018 - 11:52

Regatul României



La Roumanie après la Grande Guerre


........L’armistice signé l’année dernière, ne suffit pas à calmer l’Europe centrale en pleine ébullition. Malgré la démobilisation progressive de l’armée roumaine, celle-ci avance en Transylvanie qui a voté son rattachement à la couronne roumaine en décembre dernier. L’essentiel des troupes est tournée vers la Hongrie et l’Ukraine, où la Roumanie joue le rôle d’État anti-bolchevique dans la région. Sur le plan interne, le Premier ministre Ion Brătianu est vacillant, beaucoup lui mettent sous le nez sa promesse de réforme agraire qu’il n’a toujours pas réalisé, même si on comprend que la guerre est passée par là, c’est aussi le résultat d’une certaine lassitude vis-à-vis du Partidul Național Liberal au pouvoir depuis un certain temps déjà. Des élections sont prévues pour novembre, ce sera l’occasion de voir si le PNL arrive à se maintenir aux rennes du pouvoir ou non mais aussi et aussi, le moyen pour le Vieux-Royaume de prouver sa conformité au modèle occidental. En attendant, la première préoccupation de Bucarest est la fixation et la garantie de ses frontières, et l’opération d’occupation effective de la Transylvanie est la dernière et décisive étape en ce sens.

Le Premier ministre Ion Brătianu:


avatar
Gosseau
Administrateur
Administrateur

Messages : 3848
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Dim 15 Avr 2018 - 12:54

[Événement]Tartares de Crimée
Jet de dé (- de 50, succès ; + de 50, échec ; plus éloigné de 50, plus l'échec ou le succès est grand) : 89/100

Les négociations entre les Tartares de Crimée et les forces d'occupation françaises se sont révélées un échec cuisant pour le plan français d'y instaurer un gouvernement qui maintiendrait l'ordre sur la péninsule en échange d'une certaine autonomie dans ses lois intérieures.

En effet, les Tartares refusent de voir en la France un allié fiable, et la population, largement défavorable au maintien de la présence militaire française en Crimée, n'est visiblement pas la seule qui n'attend que le départ des français.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Thalassin le Dim 15 Avr 2018 - 13:47

République française


Des tirs, puis le silence

Le matin du 19 février, alors qu'il quittait son domicile pour se rendre sur son lieu de travail, le président Clemenceau fut victime d'une odieuse manoeuvre. Emile Cottin, jeune anarchiste haïssant le président du Conseil, tire par neuf fois sur le véhicule transportant le Père la Victoire. C'est la panique chez la police qui découvre un Clemenceau ensanglanté dans sa Rolls en ouvrant la portière. Fort heureusement, le vieillard est solide, et, touché par trois balles dont une logée à quelques centimètres de l'aorte, retourne au travail quelques jours plus tard. Y voyant là une occasion parfaite de défendre sa politique, le renard déclara en sortant de l'hôpital : "Voyez cet anarchiste qui a tenté de me faire la peau ; ce sont des êtres aussi fourbes et vicieux qui tentent de prendre le pouvoir en Russie actuellement et contre lesquels nous nous battons. Jamais la force ne doit primer sur le droit, et s'en prendre à un représentant de la nation, qu'il soit président du conseil, député ou sénateur, c'est s'en prendre à la nation toute entière, ce qui constitue un acte de trahison"

Diplomatie

Incapable d'installer une administration civile ex nihilo en Crimée, le général Mangin a du se résoudre à faire appel au général Dénikine, auquel il a envoyé un message lui demandant de faire parvenir en Crimée des forces de police à même de se substituer à la justice française dans la péninsule. Des navires de transport seront affrétés pour les transporter.
avatar
Thalassin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1247
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Uriel le Dim 15 Avr 2018 - 14:20

EMPIRE D’ÉTHIOPIE


ኢትዮጵያ ታበፅዕ እደዊሃ ሃበ አግዚአብሐር
L’Éthiopie tend ses mains vers le Seigneur.

Déclaration de son Altesse impériale d’Éthiopie le Prince-Régent, Ras et Héritier du trône impérial Tafari Makonnen Woldemikae :

Au reste du monde, comme l’a dans ses termes propres annoncé l’Impératrice, j’exprime un message de soutien et de paix. Que les vainqueurs, tout particulièrement, sachent que l’Éthiopie se sent en profonde concordance avec leurs valeurs et que lorsqu’une délégation allemande vint tenter de nous emporter dans ce torrent de feu, nous n’avons répondu que par un dur silence plutôt que par une attentive écoute. Nous étions de toute façon trop occupés à renverser un usurpateur, à affronter son père, et avons de justesse évité une guerre civile et ramené l’ordre dans notre pays par la grâce de Dieu et les troupes de nos Rois. Que le Ras Mikael repose tout de même en paix, lui et ses soldats, car nous n’avons jamais souhaité que maintenir la stabilité de la Couronne et avec elle, l’honorable dynastie des salomonides.

Trois empires bordent le nôtre, et non des moindres, fiers et lourds ; avec lesquels il nous faut vivre car ils sont là et que l’on peut espérer que le temps de leurs poussées sur toutes les terres du globe est arrêté ; dont il faut aussi profiter, eux qui rapportent tant de prouesses et pourraient permettre à l’Éthiopie de connaître le chant de gloire de la modernité. La seule Croix et les seules paroles, ne sauvegarderont point le peuple éthiopien qui mérite d’être défendu, il nous faut trouver des amis et transcender les barrières d’un isolationnisme apeuré et d’exploiter ce que la force de nos bras et le génie de nos âmes ont à offrir.

En tant que délégué par l’Impératrice et le Conseil de la Couronne aux affaires étrangères du pays, j’ai ainsi invité le Président de la République française ou tout officiel capable de le représenter, à Addis Abeba notre capitale : la France, en effet, est la partenaire la plus intime de l’Éthiopie, celle qui l’a le plus respectée à travers les années, avec laquelle nous avons déjà pavé la voie d’un partenariat solide que nous aimerions solidifier encore, tant dans les domaines de la défense et de la diplomatie que de l’économie et de la culture. J’ai exprimé dans le même temps mes amitiés sincères aux souverains du Royaume-Uni et de l’Italie. Que les premiers soient assurés de notre soutien dans leur lutte contre l’État derviche, malheureusement toujours debout.

avatar
Uriel
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 40
Date d'inscription : 13/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Gungauss le Dim 15 Avr 2018 - 15:02



Politique intérieure

Le peuple américain est en deuil. Le Président des États-Unis, Woodrow Wilson, est décédé cette nuit à la Maison Blanche, des suites d'une attaque cérébrale. Ayant plusieurs soucis de santé depuis quelques mois, notamment une paralysie partielle l'empêchant d'être présent à certaines cérémonies officielles, le Président s'est éteint avant que les médecins n'aient eu le temps de lui porter secours.

Quelques heures après son décès, conformément à la Constitution, le Vice-Président Thomas R. Marshall est investi au poste de Président des États-Unis d'Amérique, pour la durée du mandat de feu Woodrow Wilson.

Thomas R. Marshall, populaire auprès de la population américaine depuis ses nombreux déplacements dans les différents États en 1916-1917, est également soutenu par une grande partie du Parti Démocrate. C'est un pragmatique et progressiste, qui est longtemps resté dans l'ombre du Président Wilson.


Politique extérieure

Message aux représentants des puissances victorieuses en Europe

Le Président des États-Unis d'Amérique, Thomas R. Marshall, annonce qu'il fera parvenir sous peu les positions américaines quant aux négociations du traité à venir concernant le règlement du conflit et les questions économiques, territoriales et compensatoires sur l'Allemagne.


Politique militaire

Réforme des armées

L'un des premiers actes du nouveau Président est de promulguer la réforme des armées, sur laquelle les représentants démocrates et l'administration travaille depuis plusieurs mois.

Dans un premier temps, l'uniforme des forces militaires américaines est réformé. Désormais, la tenue de campagne des troupes américaines, peu modifiée, comporte une cartouchière en ceinture ainsi qu'un brêlage allégé.
Quant à l'uniforme de la Garde Nationale, il est désormais uniformisé dans tous les États américains. S'inspirant de la tenue datant d'avant les modifications pendant la guerre hispano-américaine, il comporte un pantalon bleu-horizon et une vareuse gris-de-fer-bleutée. Le casque reçoit une ligne bleu-horizon horizontale.

Spoiler:

A gauche, le nouvel uniforme de la Garde Nationale. A droite, l'uniforme de campagne de l'armée de Terre

Face à l'importance croissante des chars dans la seconde moitié de la Grande Guerre, l'armée américaine a demandé à Ford de travailler sur une modernisation du char M1917 Light Tank, lui-même inspiré du Renault FT. Ford a déjà émis une proposition, mais les tests sur la nouvelle suspension du véhicule montrent de sérieuses défaillances. La tourelle est agrandie sur la partie avant supérieure, permettant l'ajout d'une mitrailleuse de calibre .30 M1919 Browning sur le flanc avant gauche de la tourelle octogonale. Le compartiment moteur est agrandi et réhaussé, permettant l'installation d'un nouveau moteur plus performant.

Spoiler:
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3375
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par GeorgeV le Dim 15 Avr 2018 - 15:48



Reino de España - Royaume d'Espagne

Affaires militaires


Le roi Alphonse XII inspectant le régiment immortel

Alors que l’État-Major des forces armées du Rif à reçu l’ordre de mettre en place une grande offensive contre les rebelles berbères et sécuriser le territoire au profit de l’Espagne, le gouvernement à Madrid est convaincu de la nécessité de réformer la structure même des forces armées, au risque que déplaire aux officiers très puissants dans le pays. Le Ley de 1925 à été approuvé par une majorité aux Cortez. L’abolition de la Ley de Jurisdicciones approuvé en 1906 qui donnait le pouvoir aux militaires sur le droit de parole et de presse est aussi voté. Ainsi, le gouvernement refuse de partager le pouvoir avec l’armée qui doit être exclusivement au service « du roi et de l’État ». Le Président du Conseil Álvaro de Figueroa jette aussi les base pour les objectifs des forces armées pour 1925. Le nombre d’officiers doit être fortement réduit : d’un officier pour 10 hommes aujourd’hui, il s’agit du plus haut taux dans une armée européenne, il doit passer à 1 officier pour 30 hommes prochainement. Le nombre d’élève-officiers acceptés dans les écoles militaires sera fortement réduit et au total plus de 3000 officiers de plus de 50 ans seront mis à la retraire préventive. Les lois permettant aux jeunes hommes riches de payer afin de ne pas faire leur service militaire de 2 ans seront totalement abolies, mais pas rétroactif. Ainsi, le gouvernement adresse l’une des critiques populaires les plus importantes concernant la conscription obligatoire. Dans les faits, les jeunes bourgeois ne seront pas nécessairement mis en première ligne et occuperont des postes de soutiens la plupart du temps ou alors seront pilotes d’avions, poste vu comme étant prestigieux. Les paies pour les soldats réguliers et les réservistes augmenterons de 25% au cours de la prochaine année, le gouvernement juge inadmissible que certains de nos fils meurt littéralement de faim et vivent dans la pauvreté extrême alors qu’ils servent la couronne et la patrie.

Madrid compte aussi renouvelée son matériel datant de la guerre Hispano-Américaine. Le Royaume-Uni est contacté afin d’acheter le matériel suivant : 50 Medium Mark A Whippet, 200 BL 60-pounder gun, 70 Bristol F.2 Fighter, 50 Airco DH.4. Nous sommes aussi intéressées par plusieurs projets de la Royal Navy, notamment le N3-class battleship auquel nous pourrions participer grâce à la Sociedad Española de Construcción Naval.

La marine espagnole n’est pas en reste car des projets votés en 1915 vont bientôt sortir de cale notamment le Reina Victoria Eugenia et les deux croiseurs anti-aériens Blas de Lezo-class en 1925. La nouvelle classe de destroyers Alsedo-class est aussi un des projets les plus importants de la marine. L’Espagne se dotera bientôt de son premier porte-avion avec le Dédalo en 1921.

Affaires étrangères

Le Royaume d'Espagne reconnait l'indépendance de la Tchécoslovaquie, de la Hongrie, de l'Autriche allemande, de la Pologne, des États Baltes, de la Finlande, de l'Union du royaume des Serbes, croates et Slovènes, de l'Arménie, de la Géorgie et de l’Azerbaïdjan. De plus, toutes nouvelles nations résultants des discutions de paix entre les puissances centrales et les alliés sera reconnu par Madrid comme étant légitime. L'Espagne établira consulats et ambassades dans ces pays lorsque la situation sera sécuritaire pour nos diplomates.

Sa Majesté le Roi Alphonse XIII et la Reine Victoria-Eugenia souhaite visité la famille royale britannique en compagnie d'une escorte de diplomates et d'hommes d'affaires espagnols afin d'établir des liens commerciaux plus importants entre l'Espagne et le Royaume-Uni et de réchauffer nos relations bilatéral.

:mac: Madrid, de par sa proximité avec les royalistes portugais, contact les chefs rebelles du nord afin d'accorder aux combattants le libre-passage dans le territoire espagnol escorté par 5000 hommes. Nous restons ouvert aux demandes royalistes au Portugal si cela n'implique pas directement le pouvoir espagnol dans les affaires de Lisbonne. :mac:

Lisbonne est contacté afin d'avertir les forces armées portugaise que nous déployons une force de protection à notre frontière commune au nord du Portugal afin d'éviter toutes incursion en notre sol de même que protégé nos sujets face à l'instabilité croissante au Portugal. Nous nous engageons à démilitarisé notre frontière lorsque l'ordre sera rétabli au Portugal.

Plus Ultra

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2215
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Jhe le Dim 15 Avr 2018 - 17:23

:globe: République Socialiste Fédérative Soviétique de Russie :globe:





Alors que des offensives majeures sont en cours sur les différents fronts, et que Trotski passe le plus clair de son temps sur le front, le camarade Lénine continue de parer au plus pressant.

Ainsi, en ce mois de février 1919 un décret du Conseil des Commissaires du Peuple, instance gouvernementale présidée par Lénine a décrétée la nationalisation immédiate de l’ensemble des petites entreprises. Toutes les entreprises de plus de 10 salariés passent donc à leur tour le giron de l’État (5 ouvriers si elles disposent d’un moteur).

Par ailleurs les réquisitions frappant les paysans sont étendues à d’autres productions que le seul blé. Les paysans devront remettre sans broncher les surplus exigés aux « détachements de ravitaillement », notamment ceux identifiés comme koulaks. Les contestataires en ce domaine seront traités comme ennemi du peuple et seront jugés par les comités locaux de paysans pauvres. La peine encourue : 10 ans de prison minimum, confiscation des biens et exclusion de la commune d’appartenance.

Lénine haranguant les prolétaires moscovites sur la Place Rouge

Pendant ce temps les hommes de Trotski lancent dans les régions tenues par les bolcheviques, notamment de Petrograd et de Moscou des vagues d’enrôlement, bon gré mal gré, de soldats sur la base de la conscription obligatoire. Ceux ci reçoivent dans la foulée une base d’entraînement (maniement aux armes etc) et un équipement sommaire avec ce dont on dispose. De fervents bolcheviques sont notamment chargés d’enthousiasmer les nouvelles recrues en mettant en avant le combat révolutionnaire et la nécessité de combattre les Blancs, marionnettes des étrangers et dangereux contre révolutionnaire abolissant partout les mesures sociales et rétablissant l’ancien régime. Au sujet de la discipline les ordres de Trotski sont clairs : discipline de fer, exécution des déserteurs et autres opposants…


avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1919] Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum