Opération "Reconquista"

Aller en bas

Opération "Reconquista"

Message par GeorgeV le Lun 23 Avr 2018 - 0:38



Reino de España - Royaume d'Espagne



Opération "Reconquista"

Mise en contexte :


Le Royaume d’Espagne reçoit le 30 mars 1912 un protectorat de la part du Royaume-Uni et de la France sur une mince bande de terre au large de l’Andalousie. Déjà présent à Ceuta et Melilla ou une bonne population blanche hispanophone est présente, les grandes puissances européennes trouvait bon de donner ce territoire à une Espagne neutre sur ce territoire hautement stratégique aux portes de la Méditerranée.

Toutefois, ce territoire c’est avéré un cauchemar à administrer par Madrid. Depuis dix ans, l’Espagne entretient une armée conséquente sur ce territoire aux prises à des conflits incessants. Nos troupes, constamment harceler par des tribus berbères, n’ont pas poser le pied au cœur même du territoire : le massif rocheux du Rif. Territoire de brigands et de fraudeur, il est désormais temps de faire face à ces mahométans frustrés et rétablir l’ordre au nom de Dieu et du Roi.

Depuis un an déjà, Madrid soutient plus efficacement son armée du Maroc avec l’envoi de réguliers sur place afin d’aider les conscrits à bien tenir la vallée. Le commandant général de l’armée du Maroc Manuel Fernández Silvestre, la plus importante force au pays, a reçu l’ordre de mettre sur pied l’opération Reconquista. Les autorités espagnoles décident d'étendre leur influence dans tout le Rif, et une politique de conquête est lancée à destination de toute la partie encore insoumise.



TOUR 1 - Espagne

Nature de l'action :

Attaque de Aulef, Xauen et Targuist

Effectifs, équipements, organisations :

Commandement : Manuel Fernández Silvestre
QG : Melilla

Régulares : 10,000
Réserve : 50,000
Marines : 5,000
Artillerie : 200+150 lourde

Réparti en trois forces d'attaque

Tercio A "Corona Esplendor"

Commandement : Dámaso Berenguer

Régulier : 2 000 hommes
Conscrits : 15 000 hommes
Marine : 1 000 hommes
Artillerie légère : 66 pièces

Tercio B "Puño de Dios"

Commandement : José Millán Astray

Régulier : 2 000 hommes
Conscrits : 15 000 hommes
Marine : 1 000 hommes
Artillerie légère : 66 pièces

Tercio C "Victoria"

Commandement : Leopoldo Saro

Régulier : 2 000 hommes
Conscrits : 15 000 hommes
Marine : 1 000 hommes
Artillerie légère : 66 pièces

Le reste des hommes reste en arrière des lignes afin de soutenir les trois groupes principales et de défendre le territoire si nécessaire. Soutenir une éventuelle retraire d'un des groupes armés.  

Carte :



Détails de l'action :

- (1) La Tercio A s'enfoncera dans le massif afin d’atteindre le village de Aulef. Le but de l'État-Major espagnol est de contrôler les principales villes et villages du Rif et d'établir des lignes de communication avec la vallée et les grands centre logistique de Melilla, Ceuta et Tetouan. Le chef de la tribu local sera appelé à se rendre aux autorités espagnols et de désarmés ses miliciens. La force devra être utiliser si l'offre est refusé. Le village de Alcazarquivir sera le prochain objectif de ce groupe armée et la Tercio A devra bien sécurisé ses lignes de ravitaillement avant d'avancer.
- (2) La Tercio B devra atteindre le village de Xauen. Encore là, la collaboration des acteurs locaux sera demander et la force sera utiliser si la généreuse offre espagnol est refusé. La prochaine cible de cette Tercio est le village de Bab Taza.
- (3) La Tercio C devra atteindre le village de Targuist à l'Est du protectorat. La même stratégie sera utilisé que pour les autres forces. Le village de Ketama sera la prochaine cible de ce groupe.
- (4) En cas d'échec d'un des trois groupes de l'armée du Maroc, l’opération devra être suspendu afin de stabiliser le front afin d'appeler du renfort du groupe de réserve. L'État-Major à pris la décision de ne pas sous-estimer cet ennemi fourbe et dangereux. Chaque avance des espagnols devra être consolidé avant d'avancer au prochain objectif.  Il a été décider de mettre en place des instances médicales directement au protectorat dans les villes de Melilla et Ceuta afin de soigner les blessés. Des femmes célibataire et volontaire seront dépêché afin de servir dans ce corps infirmier.

Diplomatie :

Les autorités coloniales du Maroc français sont mis au courant de cette opération massive de l'armée espagnol et est appeler à dépêcher des hommes aux points stratégique à la frontière avec notre protectorat afin d'éviter toutes contrebande d'armes et de munitions qui pourrait être fatale pour l'armée espagnol. Une collaboration intensive entre l'armée espagnol et français est requise afin de mettre un terme à ce fléau berbère qui affecte nos deux pouvoirs. L'Espagne demande à être informer des mouvements ennemis que les forces de police locales pourrait avoir en leur possession.

Plus Ultra

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2215
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération "Reconquista"

Message par Jhe le Lun 23 Avr 2018 - 18:33

Modération de Guerre :

Action 1 : Tercio A
Chances de succès : 35% -> jet de dé = 95

-L’opération est un échec. Dès qu’elles se sont enfoncées dans le massif, les troupes espagnoles (composées de nombreux conscrits et de peu de soldats aguerris aux conditions marocaines) se sont retrouvés harcelées par des indigènes, connaissant le terrain, qui s’attendaient visiblement à une offensive. Le village d’Aulef a malgré tout été atteint mais les espagnols se sont heurtés à une résistance farouche des habitants, prévenus de l’arrivée de l’ennemi. Bien que supérieur numériquement les Espagnols ont fini par reculer, les lignes de communication étaient en effet trop incertaine et l’artillerie s’est largement embourbée dans les chemins peu sûrs. Les troupes se sont donc replié sur leurs positions de départ, avec l’aide de troupes de réserve, et y ont stabilisé le front. Les chemins de montagne ne sont toujours pas sécurisé même si de nombreux ennemis ont toutefois été tué.

Pertes : environ 100 morts et 150 blessés
Pertes : environ 100 tués

Action 1 : Tercio B
Chances de succès : 35% -> jet de dé = 94

-Même constat que pour la première opération.


Pertes : environ 100 morts et 150 blessés
Pertes : environ 100 tués


Action 1 : Tercio C
Chances de succès : 35% -> jet de dé = 50

-Sur ce front l’opération a mieux réussi même si les résultats restent contrastés. Progressant plus lentement, et visiblement plus intelligemment, les forces espagnoles ont réussi à progresser de façon plus sécurisée même si ce fut laborieux. Le village de Targuist n’a toutefois pu être pris car là aussi l’ennemi, prévenu de l’arrivée espagnole, s’est retranchée et les Espagnols n’ont pas eu des arrières suffisamment sécurisés pour lancer une offensive efficace et pouvant être soutenu par l’artillerie. Les troupes de réserve sont intervenues et à l’heure actuelle, une bonne partie des chemins de montagne vers le villages sont en bonne voie de sécurisation ce qui devrait permettre de lancer une prochaine offensive de façon plus efficace.


Pertes : environ 100 morts et 150 blessés
Pertes : environ 170 tués

avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération "Reconquista"

Message par GeorgeV le Ven 27 Avr 2018 - 17:44



Reino de España



Opération "Reconquista"


Légionnaires s'étant retranché afin de résister à une contre-attaque berbères

Compte-rendu du Tour 1 :

L'Espagne à perdu tout près de 400 braves hommes sous les balles de ces barbares au nom de Dieu et du Roi. Le moral est au plus bas et les commandants réclame des renforts de réguliers à la métropole. Manuel Fernández Silvestreest toutefois content que les communications et les lignes de ravitaillements n'ont pas été briser et que dans son ensemble le front est stabilisé.

Madrid envoi sur place un renfort d'homme et de munition nottament la Légion espagnol. Par ailleurs, l'armée marocaine obtient la totalité des nouveaux équipements reçu de Grande-Bretagne soit :  50 Medium Mark A Whippet, 200 BL 60-pounder gun, 70 Bristol F.2 Fighter, 50 Airco DH.4. La nouvelle de force aérienne afin de soutenir nos troupes au sol est un soulagement important pour les Tercios. En effet, le manque de connaissance du terrain c'est avérée fatale pour nos troupes qui se sont fait prendre en embuscade. 10 000 réguliers supplémentaire de l'armée d'Aragon est envoyé afin de renforcer l'offensive.


Le nouveau régiment de char du Roi intègre l'armée de réserve


Tour 2 - Bombardement et avance

Effectifs, équipements, organisations :

Commandement : Manuel Fernández Silvestre
QG : Melilla

Régulares : 28,000
Réserve : 50,000
Marines : 5,000
Artillerie : 200+350 lourde

Réparti en trois forces d'attaque

Tercio A "Corona Esplendor"

Commandement : Dámaso Berenguer

Réguliers : 6 000 hommes
Conscrits : 15 000 hommes
Marines : 1 000 hommes
Artillerie légère : 66 pièces

Tercio B "Puño de Dios"

Commandement : José Millán Astray

Réguliers : 6 000 hommes
Conscrits : 15 000 hommes
Marines : 1 000 hommes
Artillerie légère : 66 pièces

Tercio C "Victoria"

Commandement : Leopoldo Saro

Régulier : 6 000 hommes
Conscrits : 15 000 hommes
Marine : 1 000 hommes
Artillerie légère : 66 pièces

Armée de réserve

Régulier : 10 000 hommes
Conscrits : 5 000 hommes
Artillerie : 2 pièces légères + 350 lourdes
Char : 50 Medium Mark A Whippet

Aeronáutica Militar

70 Bristol F.2 Fighter
50 Airco DH.4

Détails de l'action :

- (1) L'aviation sera utilisé pour dans un premier temps bombarder les objectifs à l'aide des bombardiers. Les chasseurs seront utiliser pour la reconnaissance.
- (2) L'État-Major met en place une stratégie beaucoup plus offensive à l'égard des natifs. L'heure n'est plus à la négociation mais à la soumission totale et inconditionnelle des tribus au pouvoir de Madrid. Ainsi, les réguliers devront jouer une partie importante du processus et seront les garants du morale de l'armée. L’artillerie légère sera utilisée.
- (3) L'ordre d'attaque est le même que dans le Tour 1 HRP :(il n'y a pas 46 000 chemins en même temps). De plus, les officiers seront soutenus par des britanniques selon l'accord de Buckingham Palace. L'expérience britannique dans les guerre coloniales devrai certainement aider une classe militaire espagnol dépassée par la situation.  
- (4) Les armées devront battre en retraite en cas d'échec. Si les pertes sont trop grande ou la logistique s'étire, l'ordre est d'arrêter pendant un temps l'opération. Aucun moyen comme l'arme chimique sera utiliser ce tour-ci.

Plus Ultra

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2215
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération "Reconquista"

Message par Jhe le Sam 28 Avr 2018 - 15:21

Modération de Guerre :

Action : Tercio A
Chances de succès : 45% -> jet de dé = 13

-L’opération est un relatif succès. L’augmentation des effectifs et notamment de la présence de troupes professionnelles joue en la faveur des Espagnols qui disposent de plus d’un soutien aérien. Ce déploiement de forces permet cette fois aux troupes de prendre le contrôle du chemin vers le village d’Aulef et, au final dudit village. Sur place les Espagnols ont toutefois trouver un village quasi déserté, la majorité des combattants et de leur famille ont en effet fui en apprenant l’arrivée espagnole qui a été malgré tout assez longue. Quelques bombes larguées par les avions sont de plus tombées sur le village ce qui a persuadé les Indigènes de fuir. Si le village est contrôlé, la majorité des combattants ont donc pris le maquis avec leur village ou on rejoint d’autres villages. Contrôler la position et la bande de communication entre le village et les lignes espagnoles sur la côte sera de plus assez rude car le plus important déploiement de force possible ne peut empêcher des coups de main de combattants Indigènes discrets et connaissant le terrain.

Pertes espagnoles : une centaine de tués
Pertes  : environ 200 tués dont des civils dans les bombardements

Action : Tercio B
Chances de succès : 45% -> jet de dé = 49

-Comme dans le premier cas, la progression a été lente mais plus efficace même si les irréguliers indigènes ont véritablement harcelé l’avancée espagnole qui s’est faite au prix de fortes pertes humaines et de l’emploi d’une véritable débauche de moyens (notamment aériens) pour venir à bout  des résistants embusqués dans les montagnes. Arrivés au village de Xauen, les Espagnols sont là aussi tombés sur des rebelles organisés qui avaient préparé leur résistance (la plupart ces civils ayant eux fui vers les maquis et d’autres villages plus au sud). La résistance indigène a été acharnée, les combats meurtriers. Finalement, le village a été quasiment rasé par les bombardiers espagnols tandis que les derniers défenseurs quittaient le village pour gagner les montagnes. Constatant la fragilité des lignes, encore harcelées, et la difficulté de tenir la position en ruine et encerclée par des irréguliers ennemis dans les montagnes, les Espagnols ont toutefois préféré quitter le village. Les voies menant au village sont toutefois en bonne voie de prise de contrôle par l’armée espagnole si celle ci y laisse ses moyens déployés. Cette sécurisation sera la clé pour mener une offensive plus en avant maintenant que le village ne représente plus un obstacle très défendu.

Pertes espagnoles : 180 soldats tués
Pertes  : environ 300 tués dont de nombreux civils encore dans le village dans les bombardements


Action : Tercio C
Chances de succès : 45% -> jet de dé = 22

-Même constat que pour le premier Tercio.

Pertes espagnoles : une centaine de tués
Pertes  : environ 200 tués dont des civils dans les bombardements


avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération "Reconquista"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum