[Plainte] Modération de la guerre civile

Aller en bas

[Plainte] Modération de la guerre civile

Message par Aetius le Jeu 3 Mai 2018 - 22:11

Après de nombreuses demandes de la part de la modération, je me décide enfin à arrêter de faire chier tout le monde sur discord pour me concentrer sur un topic de suggestion/plainte.

Il est important de noter que ce que je vais dire n'est destiné qu'à améliorer l'expérience de jeu : il ne s'agit pas de me plaindre de tel ou tel décision, que j'ai déjà accepté.

Une vague impression d'une guerre inconfortable, à moitié gâchée et surtout un peu incohérente se dégage, après un an de conflit. Alors, oui le conflit reste intéressant et restera dans les mémoires, mais je pense que le système nous porte grandement préjudice (à tout les belligérants, pas qu'à moi).

Je ne reviendrai pas sur les décisions wtf de la guerre (comme par exemple, la légion tchécoslovaque qui parvient à rompre son encerclement, à partir avec l'or et les trains russes sans que ça choque personne du côté de Koltchak et après 7 000 km2 de traversée sans ravitaillement, parvient à s'extraire d'un port russe contrôlé par le Japon, qui a oeil sur l'or russe depuis 1918). Je préfère me concentrer sur le système du "hasard" et ses conséquences.

Je ne reviendrai pas sur mon offensive qui malgré les nombreuses erreurs de Jhe est un échec complet juste parce que les dés l'ont décidés ; ça serait trop partial.

Je préfère me concentrer sur l'offensive de Shikko' sur la ligne de défense de Jhe, celle-ci est un échec. Pourquoi ? Parce que les dés l'ont décidé. C'est un peu abrupt comme réponse, vous ne trouvez pas ? Sous prétexte de vouloir "objectiver" le modération de guerre, on se retrouve à donner la plus grande importance possible au "hasard". 50/50, la véritable justice, impartiale. Cependant, ce système n'est pas beaucoup plus partial que le précédent, il introduit juste des valeurs aléatoires dans la matrice. C'est une forfaiture de donner temps d'importance que ça aux dés alors que l'emprise du modérateur sur les résultats restent tout aussi grand.

Comment interpréter un lancé de dé ? La modération a choisi d'utiliser des pourcentages de chance, ces derniers sont tous sauf neutres et sont interprétés par le modérateur en charge. Je suis conscient de la difficulté d'estimer un tel pourcentage, c'est pour cela que je ne comprends pas leur utilité. Par exemple, dans le cas de l'offensive polonaise. Les pourcentages de réussite de la prise de Smolensk étaient de 40, celle de Kiev ; 50. Comment sont décidés ces chiffres ? Au final, la modération ne rend pas la décision moins contestable en se référant autant au dé : le chiffre 40 paraît bien bas quand on connaît la qualité de l'armée soviétique, dont la majorité des troupes sont des recrues de force de seulement quelques mois. Face à une armée polonaise, fortement encadrée par l'armée française, la supériorité numérique des soviétiques ne paraît pas être un avantage écrasant. Ne parlons pas, des tchèques, combattants aguerris, étrillés à Kiev. Ici, le modérateur choisit de ne conserver qu'un critère parmi d'autre (supériorité numérique contre qualité du commandement, supériorité technique, supériorité matérielle, réalité du terrain, utilisation des lignes de communication ...). La décision n'est pas moins contestable, qu'une modération du système "antérieur".

Enfin, deuxième point d’achoppement : la rédaction du bilan (avancée, pertes humaines). Il reste interprétatif, par exemple, le modérateur choisit de doubler voire de tripler les pertes


Ainsi, je propose la suppression de l'estimation du pourcentage de réussite, une notion vague qui ne se repose sur aucun critère réellement viable, mais qui offre pourtant un résultat trop mécanique et mathématique. Je suggère également la réduction du facteur aléatoire, qui est parfois trop radical (sérieusement, les biélorusses qui repoussent les soviétiques, qui arrivent même à avancer ?). Tirer un 1 ne devrait pas amener systématiquement à faire une percée de 800 km & de même tirer un 99 ne devrait pas non plus signifier un désastre total.

Pour quel système ? Je ne parle pas d'un retour à antan, mais simplement d'une version plus nuancée du système actuel. Le hasard ne devrait pas décider de manière aussi totale du sort d'une bataille. Donc en soit le lancé de dé n'est pas une mauvaise idée, elle devrait même être conservée. Néanmoins, je pense que des moyens complémentaires peuvent être mis en place : comme le listage des facteurs (en faveur ou en défaveur du joueur) de la bataille qui sont retenu.
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1823
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Plainte] Modération de la guerre civile

Message par Shikkoku le Ven 4 Mai 2018 - 17:35

Comment interpréter un lancé de dé ? La modération a choisi d'utiliser des pourcentages de chance, ces derniers sont tous sauf neutres et sont interprétés par le modérateur en charge. Je suis conscient de la difficulté d'estimer un tel pourcentage, c'est pour cela que je ne comprends pas leur utilité. Par exemple, dans le cas de l'offensive polonaise. Les pourcentages de réussite de la prise de Smolensk étaient de 40, celle de Kiev ; 50. Comment sont décidés ces chiffres ? Au final, la modération ne rend pas la décision moins contestable en se référant autant au dé : le chiffre 40 paraît bien bas quand on connaît la qualité de l'armée soviétique, dont la majorité des troupes sont des recrues de force de seulement quelques mois. Face à une armée polonaise, fortement encadrée par l'armée française, la supériorité numérique des soviétiques ne paraît pas être un avantage écrasant. Ne parlons pas, des tchèques, combattants aguerris, étrillés à Kiev. Ici, le modérateur choisit de ne conserver qu'un critère parmi d'autre (supériorité numérique contre qualité du commandement, supériorité technique, supériorité matérielle, réalité du terrain, utilisation des lignes de communication ...). La décision n'est pas moins contestable, qu'une modération du système "antérieur".


-> Aucune différence en soit entre le fonctionnement antérieur. Juste qu'ici on a une donnée quantifiable, avec une estimation de la chance de succès de l'opération, alors que dans le temps, le succès était décidé par le modérateur de guerre. En gros vous avez vue sur les rouages de la prise de décision de la modération de guerre, mais c'est absolument la même chose qu'il se passe à l'intérieur de la mod de guerre.


Ainsi, je propose la suppression de l'estimation du pourcentage de réussite, une notion vague qui ne se repose sur aucun critère réellement viable, mais qui offre pourtant un résultat trop mécanique et mathématique. Je suggère également la réduction du facteur aléatoire, qui est parfois trop radical (sérieusement, les biélorusses qui repoussent les soviétiques, qui arrivent même à avancer ?). Tirer un 1 ne devrait pas amener systématiquement à faire une percée de 800 km & de même tirer un 99 ne devrait pas non plus signifier un désastre total.

-> Ca n'est déjà pas sensé être le cas, même si mal appliqué parfois. Une clarification sera nécessaire je la posterai demain.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5949
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum