Royaume de Hongrie

Aller en bas

Royaume de Hongrie

Message par Khan le Mer 9 Mai 2018 - 17:16

Magyar Királyság



carte:

Capitale : Budapest
Régime politique : Monarchie autoritaire
Roi : Paul V. Esterházy
Langues : Allemand (officielle), hongrois (officielle), serbe, slovaque, roumain.
Premier ministre : Pál Teleki
Général des armées : Miklós Horthy de Nagybánya
Population : 8 millions d'habitants

Forces royales terrestres

Spoiler:

Armée:20.000 hommes
Général des armées: Miklos Horthy
Maréchal: Joseph August von Habsburg-Lothringen





Dernière édition par Khan le Dim 13 Mai 2018 - 2:55, édité 2 fois
avatar
Khan
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 283
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume de Hongrie

Message par Jhe le Mer 9 Mai 2018 - 19:16

Validé.
avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume de Hongrie

Message par Khan le Mer 9 Mai 2018 - 19:54

Magyar Királyság



Spoiler:

En ce mois d'octobre, les élections s'approchent à grand pas. Jusque là l'occupation du territoire national sera effectif et restera dans la continuité de l'humiliation que la grande Hongrie subit par des lâches peu honorable. Joseph August von Österreich prit la parole à Budapest devant une foule de hongrois dont l'âme eut été souillé par les récents traités, des traités qui ne sont pas juste punitif mais bien par haine du peuple magyar par ses liens par le sang et de fraternité avec les allemands, Joseph était accompagné de Miklos, d'officiers et membres conservateurs et tout cela se déroula Place des Héros pour plus de répercussion après plusieurs jours d'annonce.

« Mes chères compatriotes, voyez vous aujourd'hui la Hongrie a plus que tout besoin de retrouver foi en notre peuple peu importe nos origines nous sommes des hongrois, des guerriers, des intellectuels et des hommes chevaleresques. Comme vous le savez j'ai essayé de toutes mes forces d'établir une Hongrie stable bien que la guerre ait anéantis notre économie et notre société plus globalement. Bien sur notre travail a été balayé par la vermine rouge et tout ce que nous avions pu construire a disparu, le juif Bela Kun est le responsable mais pas que. Aujourd'hui nos cœurs sont remplis de colère et de désir de crier notre indignation face à notre morcellement forcé cependant nous devons nous tourner en premier vers les réels responsables qui ont permis aux adversaires de la Hongrie de réussir à nous détruire. Nos premiers ennemis sont en nos murs et nous devons les désigner, les responsables doivent payer pour cela. Et c'est à vous de décider si vous voulez d'un gouvernement fort, respectable et qui veut aller de l'avant ou d'un gouvernement de traitre et de pions. Et au nom de notre empire déchu et de notre beau royaume j'adresse mes excuses au peuple tchécoslovaque qui a longtemps été de fidèles sujets et plus intimement des frères. Croyez vous réellement que nous, hongrois, sommes dupe ? Non, nous ne le sommes pas. Et les tentatives des puissances extérieurs à fracturer l'unité de la hongrie a fonctionné avec deux facteurs qui sont les traitres de la nation. Les rouges et les juifs. Mon cœur est avec vous mes frères et ensemble nous reviendrons et nous lèveront la tête avec fierté et honneur. Même dans les temps sombres notre lumière rayonnera. Que Dieu bénisse le peuple de Hongrie. »

Après son discours plusieurs personnalité annoncèrent leur soutien mais également la véracité des propos tenu par le prétendant au trône.
Notamment à fin d'avancer dans la direction d'un rétablissement légitime du pouvoir et de relancer l'économie hongroise, des groupes conservateur chrétien placarderont des affiches dans les rues avec des slogans faisant la promotion de la bravoure hongroise et d'aller vers l'avant mais également des slogans pouvant toucher la sensibilité des plus nationalistes et patriotes. Plusieurs petites milices non armée furent établie pour relayer les informations, faire du bouche à oreille, de la propagande à grande échelle dans tout le pays. Bien que la tension était palpable au fur et à mesure que les jours passaient, le peuple est appelé à répondre non pas avec colère par les actes physique mais d'exprimer cette dernière en allant voter pour le bon camps.



avatar
Khan
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 283
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume de Hongrie

Message par Khan le Dim 13 Mai 2018 - 2:48

Magyar Királyság



Après avoir reçu les résultats des élections, une coalition d'union nationale entre le PPPP et PUCN le régent Horthy a choisit d'émettre un compromis avec les deux partis.
En effet l'un aimait horthy et voulait un autre roi que le prétendant Habsbourgeois, l'autre ne l'appréciait guère et voulait également un roi notamment issus de la noblesse locale. A fin de faire plaisir à tout le monde, étant globalement dans la même optique le prince Paul V Esterházy chef de la grande famille noble Esterházy depuis peu et âgé de dix-neuf ans, possédant l'une des plus grande fortune de Hongrie ainsi que vaste domaine et de châteaux à travers l’Europe a été choisit comme Roi, de ce fait les deux partis sont finalement plus enclin à collaborer et la vision du PUCN est désormais favorable à Horthy qui perd désormais son pouvoir politique. Le nouveau roi très jeune mais vif d'esprit avait adhéré au discours du grand Joseph Auguste, de ce fait ce dernier a été fait Maréchal, bénéficiant d'un savoir militaire à ne pas négliger ainsi que pour son service pour la Hongrie. Le Roi a des compétences relativement intéressant en effet, son enseignement lui a permis d'être capable de parler six langue à savoir l'allemand, l'anglais, le français, l'italien, le finnois et le russe. Intelligent et lucide ce dernier adhère parfaitement aux idées du PUCN, le domaine familiale ayant été complètement réduit suite à la perte des territoires de la Grande Hongrie, il a choisit de mener une politique punitive à l'encontre des instigateurs ayant opéré pour le morcellement de la Hongrie et de son humiliation. Suite à cela la coalition est dissoute et les deux partis à savoir le PPPP et le PUCN ne formeront plus qu'un qui se nommera Parti Chrétien de la Résurrection Hongroise (PCRH). De ce fait et rapidement les premiers actes de l'exécutif se mirent en marche, les députés juifs seront remplacé et expulsé. Les richesses des grandes familles juives seront immédiatement saisies et les entreprises nationalisées. Le problème agraire doit cependant être consacré à un questionnement relativement bien établis, de ce fait pour le bien de la Hongrie et de son peuple a été voté par la loi XXXVI l'expropriation 2,844 millions d'hectares sur les 16,6 millions existants et seront redistribué aux loyaux citoyens bien évidemment ils seront sollicité et sélectionné en fonction de leurs opinions et seront au nombre de 1,233 million de bénéficiaires. La chasse aux bolchéviques est également lancée et une milice populaire appelée Milices de Saint Georges a vu le jour peu de temps après les dernières actions gouvernementales. Le premier ministre sera remplacé par Pál Teleki qui aura été nommé par le Roi lui même après une lettre de démission forcée de l’incompétent qui était là avant lui. Le gouvernement lancera un appel aux hongrois vivant dans les autres pays et notamment ceux qui ont utilisé le prétexte bolchévique pour massacrer et voler les terres magyaro-germaniques de Hongrie à savoir la roumanie, le royaume de serbie et ceux qui ont été victime de la perfide idée judéobolchévique à savoir la tchécoslovaquie. Les langues officielles de la nation seront l'allemand et le hongrois, la religion officielle sera le christianisme ( à fin de ne pas différencier catholiques et protestants ).
L'armée, cette dernière étant réduite le gouvernement pense qu'il faut alors se tourner vers son équipement bien qu'également restreint à de meilleurs fusil, la production de fusils Mannlicher M1895 qui seront modifié à fin d'être amélioré, notamment en apportant une refonte de la munition qui passera en 7.92×57mm.


Message pour Berlin

La Hongrie salut son amie allemande,
Budapest souhaite entretenir une relation plus prononcée et souhaiterait que l'Allemagne accompagne la Hongrie avec une aide pour les questions agraires qui touchent actuellement le pays, à fin d'industrialiser et d'obtenir une rentabilité au minimum du convenable.

Message pour Rome et Madrid

Le Roi envoi ses salutations,
La Hongrie souhaiterait établir des relations durables et sur le long terme, une entrevue à Budapest pourrait être organisé.



avatar
Khan
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 283
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Royaume de Hongrie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum