Guerre d'Afghanistan

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Sam 14 Juil 2018 - 12:09

Guerre d'Afghanistan


Spoiler:

Cela fait maintenant 41 ans que l’Afghanistan est en guerre perpétuelle. D’abord envahis par l’empire Soviétique en avril 1978, les afghans, connus pour leurs traditions guerrières, ont formidablement résistés, aidés par les américains. Mais ceci s’est rapidement retourné contre l’empire américain, et l’évacuation des troupes soviétiques a eu pour résultat un grand vide politique rapidement dominé par les extrémistes talibans qui établirent une république islamique. En 2001, les talibans, luttant contre les insurgés de l’Alliance du Nord, soutiennent le terroriste mondialement connu Ben Laden. Les Etats-Unis les accusent d’accueillir le célèbre terroriste et envahissent le pays puis l’occupent avec l’OTAN avec l’opération Enduring Freedom. L’opération fut longue pour les Occidentaux, coûteuse en homme et matériel pour les Etats-Unis sans grand résultats. En 2019, les talibans existent encore, en guerre ouverte depuis 18 ans face au monde ... A cela s’ajoute la montée en puissance de Daesh, présent depuis quelques années dans le pays. Avec la fin de l’Etat Islamique en Syrie, l’organisation s’est exportée dans différents pays, comme l’Afghanistan. Le régime mis en place par les Occidentaux vacille, la lutte de pouvoir pour l’Afghanistan continue.
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Sam 14 Juil 2018 - 12:13

République islamique d'Afghanistan
Brève
Evénement

Cela fait maintenant quelques années que les Occidentaux quittent progressivement le pays, laissant le régime afghan presque seul face aux différents groupes terroristes sur son territoire. Les échecs s’enchaînent tandis que l’Afghanistan accuse directement son voisin, le Pakistan, de vouloir mettre au pouvoir les talibans en les entraînant sur le territoire pakistanais puis de les renvoyer combattre en Afghanistan. Le double-jeu et l’ambiguïté pakistanais, croyant aux « bons talibans » qui sont pour eux des bons musulmans, ont pour résultat une non coopération régionale pour lutter face au terroriste, et l’Occident semble avoir abandonné l’Afghanistan, malgré le maintien d'une force de conseil et de formation sur place. Ainsi, les principales villes se retrouvent désormais en danger direct face aux différents groupes terroristes. Début 2019, après une longue préparation de quelques années, les talibans se lancent à l’assaut direct de Kaboul. En mai, ils commencent l’assaut par des dizaines d’attentats terroristes dans des lieux stratégique, afin de désorganisé l’armée et le gouvernement afghans. Puis, un bon millier de combattants infiltrent la ville pour y prendre le contrôle au soir du 18 Mai 2019. Après plusieurs heures de bataillent, les talibans contrôlent une petite partie sud de la ville tandis que plusieurs cellules contrôlés s’activent afin d’encercler la ville par le nord. Daesh, fort d’une bataille ayant conquis la majorité de la ville de Jalalabad fin 2018, ne mis pas longtemps pour réagir en attaquant la capitale affaiblie, par l’est. En guerre avec les talibans et le gouvernement, eux aussi essayent de prendre le pouvoir en Afghanistan. Cette attaque pourrait inquiéter bien plus les Occidentaux que les talibans, qui sont des ennemis qui inquiètent moins par rapport à ISIS. Une prise de la ville de la part de Daesh pourrait avoir pour résultat une nouvelle intervention.

Spoiler:

Troupes sur place :
Daesh : 2 000 hommes
Talibans : 10 000 hommes
Gouvernement : 15 000 policiers, 10 000 soldats
Coalition : quelques milliers encore présents, dans leurs bases.
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Jhe le Mar 17 Juil 2018 - 10:32




Opération Freedom for Kabul :

Face aux avancées des Talibans et des djihadistes d’ISIS en Afghanistan, que l’armée afghane n’a pu empêcher malgré le soutien de l’ISAF (dont les troupes n’interviennent toutefois pas directement hors des forces spéciales), le président Trump a fini par ordonner fin mai 2018 une riposte américaine pour aider l’armée afghane à repousser les Talibans et les djihadistes qui se sont infiltrés dans la ville, notamment au sud mais aussi au sud et à l’est.

Dans l’immédiat les troupes américaines (14,000 hommes) restent dans leurs bases du pays (Kabul, Kandahar, Bagram et Jalalabad). Dans les opérations à venir au sol, les soldats américains resteront cantonné dans leur rôle d’assistance à l’armée afghane dans le cadre de l’ISAF, même si celle ci va être intensifiée. Seuls les Bérets Verts (forces spéciales de l’armée de terre) pourront intervenir directement au sol et dans les combats.

En attendant, l’essentiel de la riposte immédiate est aérienne, les forces engagés reçoivent pour but de soutenir l’armée afghane au sol dans les combats à Kaboul et de lancer des frappes depuis l’aéroport de Bagram sur les positions talibanes au nord, au sud et à l’est de Kaboul ainsi que sur les positions de l’État Islamique en Afghanistan à l’est de Kaboul, près de la frontière avec le Pakistan. La ville de Jalalabd à l’est, menacée par ISIS est parmi les cibles prioritaires, les Etats Unis y ont une base et les forces sur place reçoivent également l’ordre de soutenir les forces afghanes.


Quatre bombardiers à long rayon d’action B1-Lancer sont également impliqués dans l’opération ordonnée par le président Trump. Ceux ci opéreront depuis la base aérienne américaine au Qatar et auront pour objectif de mettre la pression sur les positions talibanes à l’ouest du pays (via le Pakistan).

Ces opérations constituent une première riposte, le porte avion USS Harry Truman va se positionner dans la région afin de permettre le cas échéant d’intensifier les opérations si nécessaire. Le président Trump va quand à lui annoncer une nouvelle augmentation de l’assistance à l’Afghanistan et de la coopération régionale pour stabiliser le pays.

Forces aériennes : 18 F-16 ; 12 Thunderbolt ; 5 drones MQ-9 Reaper ; 4 B-1 Lancer

Forces terrestres : 14,000 hommes déployés en Afghanistan, seuls 500 Bérets Verts et quelques commandos des Seals peuvent intervenir directement au sol.




PS : pour des raisons de logique considérons que cette opération se déroule dès fin mai 2018.
avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Mer 18 Juil 2018 - 14:03

Modération de guerre
Tour 1


Bataille de Kaboul

Chances de succès : 90% ; jet de dés : 19

Le bombardement américain a largement porté ses fruits. La connaissance du terrain, après 18 ans de présence militaire, mêlée à la supériorité technologique des Etats-Unis ont permis aux avions et drones américains de frapper convenablement les Talibans et les soldats de Daesh, les repoussant ainsi pour le moment en dehors de Kaboul. Cependant, une contre-offensive rapide n'est pas à exclure de la part des islamistes, bien déterminés à reprendre la capitale afghane.


Pertes américaines : 2 bérets verts tués, 3 blessés.

Pertes afghanes : 34 soldats tués,  28 soldats blessés

Pertes talibanes & Daesh : 143 rebelles tués, 74 blessés.


Dernière édition par Bureau le Jeu 9 Aoû 2018 - 13:45, édité 2 fois
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Skorm123 le Lun 23 Juil 2018 - 13:29







اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan
 



Opération « Bouclier Afghan »


L’opération « Bouclier Afghan » est une mission consistant à préparer le Pakistan à une opération majeure en Afghanistan sou mandat de l’ONU. Préparé depuis quelques mois déjà, elle vise à regrouper, entrainé puis sécurisé les accès entre le Pakistan et l’Afghanistan. C’est ce dernier objectif que le Pakistan s’apprête à lancer aujourd’hui, en ce début d’année 2020. Originalement, l’OMP devait commencer ce mois-ci, mais l’ONU est une institution lente, cela n’arrange pas forcement le Pakistan mais aura tout de même plus de temps pour préparer son opération.


Ainsi, le troisième objectif du Bouclier Afghan vise à sécuriser les accès avec l’Afghanistan afin que l’opération de maintien de la paix commence dans les meilleures conditions. Le Pakistan va donc envoyer quelques 10 000 soldats sécuriser les principales Passes entre le Pakistan et l’Afghanistan pour les sécuriser. En premier lieu, 3 000 hommes (qui n’appartiennent pas au Corps Afghans mais des Frontier Corps) iront sécuriser les 4 passes menant au Corridor de Wakhan : Broghol, Shandur, Lowari et Dorah. Le Pakistan ne compte pas les utiliser car ils sont en zones d’intervention d’un autre pays, mais en cas de problème le Pakistan veut avoir la possibilité d’intervenir rapidement dans cette zone stratégique. Les Pakistanais ne traversent pas la frontière cependant. Les différentes routes seront modernisées pour y voir potentiellement traverser des véhicules de l’armée dans l’avenir.
Plus sérieusement, les Passes entre la région du Khyber Pakhtunkhwa à l’Afghanistan, c’est ici que passeront le gros des troupes Pakistanais, et c’est là que le gros de la 3ème phase du Bouclier Afghan aura lieu, c’est-à-dire l’envoie de plus 7 000 troupes en guise d’unité d’avant-garde, soutenu par l’aviation, qui sécuriseront les différentes passes menant vers l’Afghanistan, notamment la Passe de Khyber, mais également celle de Gomal et de Peiwar. Ces troupes sécuriseront dans le premier mois la zone pakistanaise, puis, avec accord de l’Afghanistan, traverseront la frontière en guise d’avant-garde de l’OMP. Une demande pour traverser la frontière est demandée. En cas de problème, les troupes pourront appeler du soutien aérien pakistanais mais également chinois et américain qui devraient bientôt arriver dans la zone si cela n’est pas déjà fait. Après sécurisation, les troupes motorisés verront arriver le génie qui aura pour objectif de moderniser les différentes routes dans ces passes car un gros trafic d’engins lourd risque de traverser les passes dans les prochains mois. De plus, le train du Khyber, allant de Peshawar à Torkham à la frontière avec l’Afghanistan, sera remis en service, avec un train modernisé capable de transporter plusieurs centaines de tonnes de matériel. Le temps de sécuriser cette zone, le matériel aura le temps de se moderniser, et on vise sa mise en service d’ici Avril.

Le Pakistan, au vu des prochaines opérations, demande l’accès pour ses troupes à l’Afghanistan, que ce soit au sol mais également aérien. De plus, afin de préparer l’OMP, l’Etat-major commun, sous l’impulsion du Pakistan, devrait voir le jour rapidement. Il devrait regrouper le Pakistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, l’Afghanistan, la Chinistan … la Chine plutôt, les Etats-Unis et dans l’avenir l’ONU qui devrait intervenir en Afghanistan. Le Pakistan demande confirmation de ces pays pour la participation dans cet Etat-major commun.




avatar
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1336
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Mar 31 Juil 2018 - 17:03

Modération de guerre :

L'intervention onusienne commence à tarder, et les résultats d'un gouvernement Afghan de plus en plus laissé à lui-même se font sentir.

Zones à forte présence talibane:

Plusieurs poches où les talibans sont de facto les dirigeants politiques sont déjà apparues en Afghanistan depuis des années. L'ouest du pays notamment, très pauvre, est radicalement tombé dans les mains du régime taliban. Les autres poches ne peuvent être détruites par l'Armée Nationale Afghane.

Le moral commence à retomber parmi le corps officier de l'armée afghane, face à ce qui s'annonce un désastre militaire si jamais une offensive talibane vise un grande ville non gardée par des troupes étrangères.


Les attentats commencent déjà à se multiplier dans des endroits auparavant relativement sûrs comme le centre-ville de Kandahar ou le centre-ville de Kaboul.
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Skorm123 le Mar 31 Juil 2018 - 19:15







اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan
 



Opération صلح کے


Le Pakistan tarde dans ses préparatifs pour l’opération صلح کے (« Pacification »). Un nom simple utilisé pour que rappeler le simple objectifs de l’armée pakistanaise : la pacification du territoire afghans sous l’égide de l’ONU. Il semble que c’est le Pakistan qui soit le leader dans cette opération, et que rien ne se passe si le Pakistan ne fait quoi que ce soit. Soit, cela donne une ampleur internationale au pays. Concernant l’opération en elle-même, cela fait désormais un an que le Pakistan entraine, s’informe et commence à établir des contacts avec la population locale, et l’Etat-major estime que le temps va beaucoup participer à la victoire de la Coalition sur l’ennemi taliban, fort de quatre décennies de résistances face aux divers envahisseurs. Le Pakistan connait bien son voisin, sa culture, ses traditions ainsi que sa religion, le Pakistan a en effet la même minorité sur son territoire, que ce soit les Baloutches ou surtout les Pashtounes qui composent une large part de la population afghane, et contrairement aux précédentes opérations, le Pakistan veut mettre cela en avant. C’est pourquoi les unités envoyés seront composées de troupes de ces ethnies, abreuvés de la propagande pakistanaise de paix et d’unité dans cette région divisé. Les actions pakistanais le prouvent, rien qu’en mettant cette opération sous responsabilité de l’ONU, le Pakistan apparait comme un libérateur pour certaines population.


Au-delà de cela, c’est le moment de lancer l’opération, c’est certes pas le bon moment pour la lancer niveau saison, mais la logistique pakistanaise, aidée par celle américaine et chinoise devrait permettre aux troupes du pays de s’installer facilement et durablement en Afghanistan au vu d’une opération longue et couteuse en homme. L’opération صلح کے est lancée au petit matin du 22 septembre 2020. Quelque 4 divisions se lancent dans les divers Passes sécurisés par le Pakistan et modernisés pour permettre à ce réseau de soutenir un tel passage. L’opération est divisée en deux sous-opérations : Kaboul et Helmand, les deux divisés en plusieurs phases qui seront lancés prochainement. Kaboul-1 consiste à la sécurisation partielle ou total de la région de Kaboul afin d’éviter une nouvelle attaque de la capitale affaiblie par les multiples assauts meurtriers envers la population et le gouvernement. Pour cela, 2 divisions seront mis à l’œuvre, des divisions Pachtounes, la 100th et 101th Infantry Division issus de la construction du Corps Afghans. Beaucoup d’éléments viennent du XIème Corps, ils sont actuellement remplacés par une vaste campagne de recrutement. Les officiers ont connu la Guerre du Nord-Ouest Pakistan et permettront une certaine expérience du terrain, étant donné que la géographie est similaire dans cette région. Des formateurs sont aussi envoyés pour former un peu plus l’armée du régime Afghan. Il est encouragé par l’Etat-major d’encourager le contact avec la population allogène de même éthnie que la majorité des soldats Pakistanais. Le but étant d’entretenir de bonnes relations avec les chefs de clans notamment et de permettre à certaines informations d’être fournies de la part de ses populations. De même, les services secrets Pakistanais sont sur le pied de guerre et sur le terrain pour les mêmes objectifs. Les différentes informations seront ensuite confirmées puis l’Etat-major pourra y lancer des escarmouches pour affaiblir les ennemis mais aussi pour défendre la zone d’opération à toute incursion talibane. Tout cela, du début jusqu’à la fin, soutenu par l’aviation pakistanaise (UAV, hélicoptères et avions). Les soldats quant à eux devront s’installer dans des campements plus ou moins grands situés dans des zones stratégiques, que ce soit pour la guerre ou la logistique.

Ordre de Bataille et Cartographie

Sol
100th Infantry Division : 10 000 troupes combattantes et 6 500 troupes logistiques. Motorisé. Deux brigades d’infanterie et une brigade d’artillerie.
101th Infantry Division : 10 000 troupes combattantes et 6 500 troupes logistiques. Motorisé. Même modèle.
Deux Brigades du génie : 1 000 troupes combattantes, 2 000 troupes génies/logistiques. Motorisé.

Aviation
12 AH-1F Cobra
24 JF-17 Thunder
Divers appareils de soutiens et de logistiques, UAV et UCAV.

Spoiler:

La flèche, direction des troupes de Peshawar à Kaboul. Le cercle, zone d’opération de Kaboul-1


L’autre partie de l’opération n’est autre que Helmand-1, et celle-ci est plus compliquée que Kaboul-1. L’opération est composé la 102th et 103th Infantry Division l’une est Pashtoune et l’autre est Baloutche, issu en majorité du XIIème Corps, là encore des vétérans pour une partie. Dans cette zone du Bassin du fleuve Helmand, on est en plein milieu du territoire Taliban qui n’a jamais pu être pris sous contrôle de la dernière Coalition. Le but de cette opération est de sécuriser la frontière avec le Pakistan mais également l’Iran pour empêcher au trafic d’opium de passer, avec cela on espère toucher à l’économie des talibans et ainsi permettre de les affaiblir durablement pour les éliminer. Pour cela, les troupes Pakistanaises devront aller jusqu’à Kandahar, sécuriser la ville et la défendre contre des potentielles attaques talibanes, tout cela avec les mêmes objectifs de prise d’informations et d’opérations que Kaboul-1, ce sont les mêmes missions pour le moment. Le but étant là ce protéger la ville à une potentielle bataille qui ferait perdre le sud de l’Afghanistan et obligerait à une longue campagne de reconquête.

Ordre de Bataille et Cartographie

Sol
102th Infantry Division : 10 000 troupes combattantes et 6 500 troupes logistiques. Motorisé. Deux brigades d’infanterie et une brigade d’artillerie.
103th Infantry Division : 10 000 troupes combattantes et 6 500 troupes logistiques. Motorisé. Même modèle.
Trois Brigades du génie : 1 000 troupes combattantes, 2 000 troupes génies/logistiques (chacune). Motorisé.

Aviation
12 AH-1Z Viper
36 JF-17 Thunder
Divers appareils de soutiens, de logistiques, UAV et UCAV.

Spoiler:

La flèche, direction des troupes de Quetta à Kandahar. Le cercle, zone d’opération de Helmand-1




avatar
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1336
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Shikkoku le Mer 1 Aoû 2018 - 19:45


La République Populaire de Chine annonce son soutient total aux opérations militaires du gouvernement pakistanais actuellement en cours en Afghanistan, et annonce que depuis la base aérienne de Quetta, où se trouve un contingent aéronautique chinois, le matériel militaire suivant participera aux opérations de l'armée pakistanaise :

Effectifs : 215 hommes (personnel de service de la base)
Matériel :
Shaanxi Y-8 : 2 (transport cargo)
Shaanxi Y-20 : 2 (transport cargo lourd)
KJ-2000 : 1 (AWACS)
Chengdu J-10 : 5 (multi-rôle)
Nanchang Q-5 : 8 (avion d'attaque au sol)

Ce contingent est à disponibilité de l'état-major pakistanais afin de participer à des opérations de logistique en direction du front, et de protection des convois logistiques.

Shaanxi Y-20 en vol au dessus du Pakistan:
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5999
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Jhe le Mer 1 Aoû 2018 - 21:43




Afghanistan :

Le gouvernement américain soutient entièrement l’opération pakistanaise. En 2019 le pays bénéficiera ainsi d’une hausse de sa subvention versée par les Etats Unis dans le domaine de la Défense. Sur le terrain afghan les forces pakistanaises auront de plus le concours plein et entier des troupes américaines (plus de 15,000 hommes) et de leur matériel, équipement et renseignement. Les forces aériennes (hélicoptères F-16, B1 Lancer opérant depuis la Péninsule Arabique, Thunderbot) pourront notamment assurer des missions d’appui. Des matériels de l’armée américaine vont de plus être prêté au Pakistan, l’acheminement de cette aide prendra pour certains éléments un peu de temps mais certains matériels sont d’ores et déjà opérationnels (notamment les avions de transport). Les stocks seront notamment pris au sein des unités de la Garde Nationale. La majorité des avions seront prêtés uniquement pour les débuts de l’opération afin d’aider la logistique pakistanaise.

C130 Hercules : 10
C17 Globemaster : 15
Camions HEMTT : jusque 1,000 pourront être prêtés
Hélicoptères Chinook : 30
Hélicoptères Black Hawk : 80




avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Dim 5 Aoû 2018 - 10:27

Modération de guerre
Tour 2


Opération Pacification - Kaboul

Chances de succès : 80% ; jet de dés : 23

Le déploiement pakistanais dans la région de Kaboul est vécu comme un soulagement pour le gouvernement afghan. En effet, si l'ONU a longuement tergiversé et même proposé un budget historique pour une opération de maintien de la paix en Afghanistan, c'est le Pakistan le premier qui prend les armes pour s'interposer entre le gouvernement de Kaboul et les Talibans.

Rencontre entre une brigade afghane, une brigade pakistanaise et un officier des bérets verts américains à proximité de Kaboul

Le déploiement s'est effectué sans heurts massifs, à peine une escarmouche entre des Talibans et la force pakistanaise d'intervention à Charikar, où un convoi logistique pakistanais a été attaqué à l'arme lourde par une cellule terroriste, causant la perte de 3 soldats.

Opération Pacification - Helmand

Chances de succès : 80% ; jet de dés : 42

De même qu'à Kaboul, c'est un succès franc et marqué qui symbolise l'entrée sur le territoire afghan de l'armée pakistanaise, chargée du maintien de la paix par l'ONU. Le déploiement a en revanche été plus coûteux en hommes que dans le Nord du pays. Les Talibans ont la main mise sur tout ce qui se trouve à l'ouest de la région de Kandahar, et les troupes pakistanaises déployées ont du immédiatement appuyer l'armée afghane dans une défense de Lakhsar Ga, à proximité de Kandahar.

Lieu de l'attaque talibane:

Une centaine d'hommes armés, équipés de transports légers comme des pick-up et d'armes lourdes ont en effet lancé un assaut rapide contre la ville. L'armée pakistanaise s'est aussitôt déployée et a envoyé des soldats de la 102th Infantry Division participer à la défense de la ville. Celle-ci a été correctement défendu, mais a coûté à la vie à 17 soldats pakistanais.

Pertes pakistanaises : 20 soldats tués
Pertes afghanes (gouvernement) : 45 soldats tués
Pertes talibanes : 71 soldats tués

Soutien des populations locales à l'intervention pakistanaise, plus le chiffre est élevé plus celui-ci est haut, tout chiffre en dessous de 50 ne sera pas pris en compte étant donné qu'il est difficilement pensable de voir une opposition farouche au Pakistan venant sauver Kandahar et Kaboul : jet de dés : 80 (fort support)

Dans le même temps, le Turkménistan, l'Ouzbékistan et le Tadjikistan ont mené leurs opérations de déploiement de troupes avec les effectifs suivants :



En orange le déploiement Turkmène, en bleu Ouzbèke, en jaune Tadjik. Ces déploiements se font selon les modalités acceptées par le Conseil de Sécurité des Nations Unies. Les déploiements, faibles car ces pays ne disposent pas d'une capacité de projection sérieuse, se concentreront dans vers les villes de Herat, Mazari Sharif et Kunduz.

Turkménistan :
Effectifs déployés : 1 200 soldats
Chances de succès : 15% ; jet de dés : 47

Les forces turkmènes se sont heurtées dès quelques kilomètres passés dans le territoire afghan à un lourde résistance locale. En effet, leur zone de déploiement est déjà quasiment tombée aux mains des talibans, et les 1 200 soldats turkmènes ont été violemment engagés par des centaines de soldats talibans.

Ils n'ont pas pu rejoindre la ville de Herat, qui est définitivement tombée aux mains des islamistes quelques jours plus tard, et ont été repoussés à la frontière même du Turkménistan. Le déploiement turkmène est un échec retentissant et les pertes lourdes. Le gouvernement turkmène menace la communauté internationale de se désengager du conflit si aucun appui n'est fourni.

Pertes turkmènes :
180 soldats tués au combat, 25 soldats capturés et exécutés par les talibans
Pertes talibanes : 24 soldats tués


Ouzbékistan :
Effectifs déployés : 2 800 soldats
Chances de succès : 80% ; jet de dés : 71

L'Ouzbékistan jouit d'une chance plus grande que son voisin, et une mission plus facile. La mission ouzbèke parvient à se déployer dans la ville de Mazari Sharif où elle est accueillie avec sympathie par les habitants et la garnison afghane locale. Le déploiement s'effectue sans pertes.

Tadjikistan :
Effectifs déployés : 1 300 soldats
Chances de succès : 60% ; jet de dés : 9

Le Tadjikistan, malgré la petitesse de son déploiement numérique comparé à l'Ouzbékistan (qui possède une armée plus nombreuse), parvient lui aussi à se déployer dans la ville de Kunduz sans trop de difficultés logistiques, et sans pertes.

Extrait d'une vidéo de propagande talibane après la chute de Herat

[/quote]
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Mar 7 Aoû 2018 - 10:54

Russie
Brève
Evénement


Devant la lourde défaite militaire du déploiement turkmène, la Fédération de Russie ne peut pas rester inactive. Le Président Vladimir Poutine a annoncé à son homologue turkmène Gurbanguly Berdimuhamedow que la Russie soutiendrait activement le Turkménistan en cas de menace sur son territoire, bien que celui-ci ne soit pas membre de l'OTSC.

Poutine téléphonant à Ashgabat:

La situation préoccupe au plus haut point la Fédération de Russie qui craint une extension de la menace talibane à la région sud de l'Asie Centrale.
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Mar 7 Aoû 2018 - 12:01

Modération de guerre :

La situation en Afghanistan s'aggrave pour Kaboul. Plusieurs zones sont tombées aux mains du régime taliban, mais également de l'Etat Islamique en Asie Centrale.

Carte :
https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/carte-csp-v2018_238635#4/32.74/63.37

Cheberghan, dans le nord du pays, est tombée en moins de 12h aux mains de l'Etat Islamique après la retraite sans même combattre des forces de l'Armée Nationale Afghane.

Dans l'ouest du pays, les talibans progressent malgré l'hiver, et saisissent de nombreux villages de montagne, mais aussi la ville de Sar-é-Pol, assez importante régionalement.

Défilé Ouzbèke en Afghanistan.

Le front se rapproche dangereusement de la mission Ouzbèke et de la mission Tadjike, mais toutes deux sont prêtes à défendre leurs objectifs.

avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Skorm123 le Mer 8 Aoû 2018 - 23:21







اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan




Opération صلح کے


Opération « Libération » - Kaboul-2


Nature de l'action : Prise du nord de la zone d’intervention Pakistanaise en Afghanistan.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- 100th Infantry Division + 1 brigade indépendante du génie
- 10 000 troupes combattantes et 6 500 troupes logistiques. Deux brigades d’infanterie et une brigade d’artillerie. + 1 000 troupes combattantes, 2 000 troupes génies/logistiques.
- ~1 000 véhicules de transports non blindés (camions …), 12 M109A5, matériel d’ingénierie (génie)


Forces aériennes :

- 12 AH-1F Cobra, 24 JF-17 Thunder, divers appareils de soutiens logistiques, UAV et UCAV de prise d’information.

Carte :

Spoiler:

Détails de l'action : L’opération en Afghanistan commence plutôt mal. Les troupes Turkmènes ne peuvent pas intervenir sur le territoire afghan. Pour l’Etat-major pakistanais, mais pour celle de la Coalition, ceci est une nouvelle épine dans le pied mais assez prévisible finalement. Pour le moment, le Pakistan ne tient pas rigueur de cette défaite et ne prévoit pas d’opération, malgré les demandes de la coalition pour capturer rapidement Herat.

Pour le théâtre d’opération Pakistanais de Kaboul les troupes ont réussi à se réunir dans des cantonnements, des bases temporaires ou semi-permanentes, et se préparent à y vivre pendant plusieurs semaines, mois voir années. L’Etat-major a eu beaucoup de temps pour réfléchir aux positions à garder, des positions stratégiques ou tactiques importantes pour garder efficacement le territoire, venir en aide rapidement à des potentielles attaques Talibane, surtout que l’Etat-major fait en sorte que chaque partie du terrain pris via Kaboul-1 soit couvert par le soutien d’artillerie mais également le soutien aérien. Ce soutien peut sembler essentiel tant est si bien que les talibans peuvent à tout instant faire des embuscades aux patrouilles, opérations ou logistiques de la Coalition. Kaboul-1 étant terminé (prise de contrôle autour de la capitale), il faut passer à Kaboul-2. Kaboul-2 est la prise définitif du nord de Kaboul, jusqu’à la zone d’intervention Tadjike. Pour cela, une division entière, la 100th division d’infanterie est utilisé pour cette mission tandis que la 101th est chargé de garder le contrôle de la zone autour de Kaboul.
L’Etat-major Pakistanais veut tuer dans l’œuf l’Etat islamique en Asie Centrale qui a pris la position autour d’Asadabad, à la frontière avec le Pakistan. La menace est jugée très élevée, et potentiellement une menace tout aussi élevé que les talibans, si celle-ci n’est pas réduite. Cette opération sera conduite conjointement avec l’armée afghane qui semble inactive et que l’Etat-major pakistanais veut réveiller, mais également avec le soutien chinois et américain et des renforts aériens venus du Pakistan. Le Pakistan compte d’ici 1 ou 2 mois réussir à capturer la ville d’Asadabad qui est la principale menace pour Kaboul pour ce qui concerne l’Etat islamique.


Opération « Libération » - Helmand-2


Nature de l'action : Prise du sud de la zone d’intervention Pakistanaise en Afghanistan.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- 102th Infantry Division + 1 brigade indépendante du génie
- 10 000 troupes combattantes et 6 500 troupes logistiques. Deux brigades d’infanterie et une brigade d’artillerie. + 1 000 troupes combattantes, 2 000 troupes génies/logistiques.
- ~1 000 véhicules de transports non blindés (camions …), 12 M109A5, matériel d’ingénierie (génie)


Forces aériennes :

- 12 T129 ATAK, 24 JF-17 Thunder, divers appareils de soutiens logistiques, UAV et UCAV de prise d’information.

Carte :

Spoiler:

Détails de l'action : La situation à Helmand est différente, déjà de forts combats ont eu lieux entre les troupes pakistanaises et les troupes talibanes pour la ville de Lakhsar Ga, juste à l’ouest de Kandahar. La défense de cette ville fut couteux en homme, mais permet d’avoir un appui solide pour les prochaines opérations, notamment pour traverser la rivière qui passe à travers de cette commune. L’armée pakistanaise, comme pour Kaboul-2, devrait mettre en place cette opération en coopération avec l’armée afghane et les divers soutiens internationaux.
La 102th, composé d’unités Baloutches, devrait mener cette opération. Le but est de sécuriser à long terme Herat (Helmand-4), à moyen terme la ville de Farah (Helmand-3) et à court terme la ville de Delaram et Zarandj à la frontière avec l’Iran pour empêcher tout trafic illégal de passer, y compris aussi capturer le sud du bassin hydrographique du fleuve qui est une vaste région sans grande activité humaine mais importante dans la production d’opium et pour la diffuser via le Pakistan. Couper les routes de l’opium et sa production est essentiel à moyen et long terme pour diminuer le budget taliban et donc affaiblir le mouvement terroriste. Au vu de la taille de la zone, l’opération sera beaucoup plus longue que l’opération Kaboul-2, au moins une demi-année mais l’Etat-major ne serait pas étonner que celle-ci dure plusieurs années finalement pour que la zone soit totalement pacifié.
Les troupes de la 102ème passeront via l’A1 pour aller vers Delaram, nœud de différentes routes. De là, les troupes y établiront une base puis iront vers le sud via la R606 qui sera la limite de l’opération. Ils arriveront jusqu’à la frontière avec l’Iran, dans la ville de Zarandj. De là, les troupes pakistanaises mettront en place des incursions et escarmouches d’unités spéciales ou non pour capturer l’immense zone au sud de ces lignes de fronts. C’est cette partie de l’opération qui sera la plus longue. Le but est cependant, essentiel : si le Pakistan arrive à pacifier cette zone, plus aucun transit illégal n’aura lieu entre l’Afghanistan et le Pakistan. Pour cette partie, l’Etat-major compte sur la coopération avec les Frontier Corps pakistanais, unités pakistanaises paramilitaires qui pourraient eux aussi faire des incursions dans cette zone, sans aller dans l’abus pour éviter les conflits diplomatiques.

Au-delà de ces opérations, l’Etat-major pakistanais a fait savoir à la coalition que le nombre de soldat pakistanais en Afghanistan devrait augmenter durant cette année. On estime que 40 000 hommes ne sont pas suffisants pour permettre à l’opération Libération d’être menée à bien. Pour cela, les divisions actuellement en Afghanistan via le Corps Afghans seront standardisés selon l’armée pakistanaise, c’est-à-dire 15 000 hommes combattant et 8 000 hommes dans la logistique par division soit 3 brigades au lieu de 2. On estime que cela augmentera donc de 20 000 hommes les forces combattantes Pakistanaises en Afghanistan. De même, des forces spéciales seront amenés sur zones pour des opérations … spéciales afin de détruire les forces talibanes dès ce mois-ci afin de couper la logistique et le commandement des groupes terroristes actuellement en Afghanistan.





avatar
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1336
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Jeu 9 Aoû 2018 - 14:22

Modération de guerre
Tour 2


Opération « Libération » - Kaboul-2


Déploiement sur le territoire contrôlé par l'armée afghane :

Chances de succès : 90% ; jet de dés : 74

L'armée pakistanaise continue sa prise de position en Afghanistan. Dans le Nord, l'armée pakistanaise avance rapidement, et sans opposition talibane ou de l'état islamique. La zone est largement sous contrôle de l'armée afghane, et les convois pakistanais atteignent sans embûches la ville de Baghlân. Les troupes tadjikes et pakistanaises ne sont plus distantes que d'une dizaine de kilomètres, et la région est largement pacifiée par l'action conjointe de la mission tadjike qui a effectué une mission offensive vers les positions talibanes à son est afin de les bloquer, et l'action de l'armée pakistanaise.

Pertes pakistanaises :
8 soldats
Pertes talibanes : 35 soldats
Pertes afghanes (gouvernement) : 21 soldats, 2 Humvee
Pertes tadjikes : 12 soldats

Attaque contre Asadabad :

Chances de succès : 60% ; jet de dés : 99

L'attaque contre la ville d'Asabad, tenue par l'Etat Islamique en Asie Centrale, a été en revanche un véritable échec pour une armée pakistanaise qui malgré un avantage numérique, n'a pas su ne serait-ce qu'approcher la ville et a été repoussée de quelques kilomètres après une contre-attaque des troupes jihadistes. Ceux-ci ont en effet utilisé quelques BMP-2 russes, tombés dans leurs mains après la chute de la ville.


Pire encore pour le Pakistan, selon plusieurs garnisons frontalières mais aussi des civils du village pakistanais de Pashat, des militants de l'Etat Islamiste en Asie Centrale auraient passé la frontière hautement montagneuse entre le district d'Asabad et le Pakistan. Ils ne sont pas nombreux, mais représentent un risque réel de débordement du conflit sur le territoire même du Pakistan. Les rumeurs ont été confirmés lorsqu'une patrouille de montagne pakistanaise a échangé plusieurs coups de feu avec deux individus passant la frontière, les abattant.


Pertes pakistanaises :
72 soldats tués
Pertes talibanes : /
Pertes afghanes (gouvernement) : 37 soldats, 4 Humvee, 65 civils tués lors de bombardements
Pertes Etat Islamique : 33 soldats, 1 BMP-2


Opération « Libération » - Helmand-2

Chances de succès : 68% ; jet de dés : 72

Dans le sud de l'Afghanistan, le déploiement est légèrement moins facile que dans le Nord. La région est faiblement peuplé, les talibans disposent de vastes espaces désertiques et semi-désertiques de petites collines et montagnes de faible altitude pour se cacher. L'Armée Pakistanaise arrive à rejoindre la frontière avec l'Iran, la ville de Zarandj est désertée par les talibans avant l'arrivée des soldats pakistanais et de leurs alliés afghans. Les talibans craignaient certainement de se retrouver coincer entre une frontière iranienne lourdement gardée et une offensive pakistanaise supérieure en nombre et en qualité.

La zone sud de l'Afghanistan, très peu peuplée et difficile d'accès, reste pour une partie aux mains des milices talibanes, malgré l'appui des troupes frontalières pakistanaises effectuant une manoeuvre d'encerclement depuis le sud.


Pertes pakistanaises :
40 soldats tués
Pertes talibanes : 51 soldats
Pertes afghanes (gouvernement) : 11 soldats, 1 Humvee


Arrêt des flux illégaux entre l'Afghanistan et le Pakistan :

Chances de succès : 70% ; jet de dés : 69

La frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan est poreuse. Aucun des deux états ne peut réellement contrôler celle-ci. Les efforts pakistanais d'asphyxier le commerce illégal entre les groupes talibans et le Pakistan est un succès, mais il reste mitigé. A moins de repousser définitivement à une distance suffisante de la frontière les territoires contrôlés par les talibans, le commerce illégal existera toujours, même s'il a été réduit de près de 80% depuis le début de la guerre.




Divers :

L'Etat Islamique en Asie Centrale étend son contrôle dans le Nord-ouest du pays, et depuis la base de Chéberghan la guerre est déclarée entre les troupes de l'Etat Islamique et les Talibans. Un convoi de véhicules flottant sous la bannière noire et blanche a mené un assaut contre la ville de Sar-E-Pol, capturée il y a deux mois par les Talibans. Celui-ci a été un succès majeur.

L'Iran lui entre en état d'alerte pour ce qui concerne sa frontière avec l'Afghanistan, maintenant que des combats risquent d'avoir lieu le long de sa frontière.

Les combats de faible intensité et la répression politique et religieuse qui se déroulent sur le territoire afghan ont coûté la vie à 700 civils ce mois-ci.

Frontière iranienne à Zarandj
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Shikkoku le Ven 10 Aoû 2018 - 10:01


La Chine annonce le déploiement d'une escadre navale composée comme suit :

Type 055 Destroyer : 1
Type 052D Destroyer : 2
Sovremenny-Class Destroyer : 1
Type 054A frigate : 2
Navires de ravitaillement : 2


En accord avec le traité signé avec le Pakistan en 2018, la flotte chinoise utilisera le port de Karachi comme base de ravitaillement et mouillera au sud du Pakistan dans la zone ci-dessous :

Spoiler:


Dernière édition par Shikkoku le Lun 13 Aoû 2018 - 15:27, édité 1 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5999
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Lun 13 Aoû 2018 - 15:26

Pakistan
Brève
Evénement

La ville de Quetta a été victime d'un terrible attentat à l'aide de multiples véhicules piégés, causant la mort de 120 civils lors d'un jour de marché.


L'attentat a été revendiqué par l'organisation terroriste Etat Islamique en Asie Centrale, implantée an Afghanistan où le Pakistan est actuellement en train de mener une opération de maintien de la paix. L'Etat Islamique en Asie Centrale demande le retrait des forces pakistanaises de l'Afghanistan.

Le monde politique pakistanais a vivement dénoncé l'attentat, et plusieurs députés ont exhorté le gouvernement de ne pas céder face à la menace.


Dernière édition par Bureau le Lun 20 Aoû 2018 - 19:41, édité 1 fois
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Shikkoku le Lun 13 Aoû 2018 - 15:39


En réponse à l'implantation de l'Etat Islamique au Pakistan, et en soutien aux forces pakistanaises alliées à la République Populaire de Chine, la flotte chinoise déployée au large de Karachi annonce une frappe de missiles sur les installations militaires de l'Etat Islamique en Asie Centrale dans la ville d'Asadabad.

TOUR 3 - ATTAQUE


Nature de l'action : Frappes de missiles mer-sol depuis le large du Pakistan.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :


Forces maritimes :

Type 055 Destroyer : 1
Type 052D Destroyer : 2
Sovremenny-Class Destroyer : 1
Type 054A frigate : 2
Navires de ravitaillement : 2

Forces aériennes :

KJ-2000 : 1 (AWACS)
Chengdu J-10 : 2 (multi-rôle)

Carte :
Carte stratégique:


Carte tactique:

Détails de l'action :
- L'appareil de reconnaissance aérienne électronique AWACS chinois et son escorte de 2 J-10 survoleront la zone afin de confirmer la présence des cibles sur les zones de frappe. Si ce n'est pas le cas, la frappe sera annulée.
- Le Destroyer Type 55 au large de Karachi ouvrira le feu sur 4 cibles :
-- Centre de commandement de l'EI à Asadabad x2 missiles
-- Un local utilisé par l'EI dans une passe de montagne (Nord-Est d'Asadabad, sur le territoire pakistanais dans les montagnes) x1 missile
-- Un local secondaire utilisé par l'EI dans une bourgade au sud d'Asadabad x1 missile
-- Un dépôt d'armes et de munitions au sud de la zone contrôlée par l'EI x4 missiles

L'objectif est d'utiliser les missiles CJ-10 embarqués à bord du nouveau destroyer chinois. La cible prioritaire est le dépôt de munition, qui doit recevoir une déflagration suffisamment importante pour le faire exploser et priver l'Etat Islamique en Asie Centrale d'une source d'approvisionnement militaire.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5999
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Skorm123 le Lun 13 Aoû 2018 - 19:43







اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan
 



Opération صلح کے



Opération « Libération » - Kaboul-2 – Seconde Bataille d’Asadabad


Nature de l'action : Prise d’Asadabad

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- 2 bataillons de la 100th Infantry Division soutenu par la brigade d’artillerie divisionnaire + 1 bataillon indépendante du génie
- 2 000 troupes combattantes et 950 troupes logistiques + 300 troupes combattantes, 600 troupes génies/logistiques.
- ~200 véhicules de transports non blindés (camions …), 12 M109A5, matériel d’ingénierie (génie)


Forces aériennes :

- 12 AH-1F Cobra, 24 JF-17 Thunder, divers appareils de soutiens logistiques, UAV et UCAV de prise d’information.

Carte :

Spoiler:


Détails de l'action : La première bataille pour prendre la ville d’Asadabad fut le plus grand échec de l’armée pakistanaise depuis le début de l’intervention en Afghanistan. L’Etat-major veut réessayer de reprendre la ville, pour cela ils prendront la direction de la ville, en prenant les positions de l’EI avant de l’encercler. Ensuite, un des deux bataillons aura pour objectif de filer vers le nord-est afin de couper tout ravitaillement et renforts de l’EI qui a tenté une incursion au Pakistan visant à déstabiliser le pays et à mettre la pression au gouvernement pakistanais pour qu’il se retire de l’opération en Afghanistan.

Opération « Libération » - Pakistan-1


Nature de l'action : Reprise du territoire occupé par l’EI.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- Une brigades de la 7th Infantry Division + soutien artillerie et blindé + un bataillon du génie
- 5 000 troupes combattantes et 2 000 troupes logistiques + 300 troupes combattantes et 1 000 troupes du génie/logistique
-200 à 300 M113 et divers blindés APC, 10 M110, 4 A-100 MRLS, matériel d’ingénierie (génie), matériel motorisé de logistique.


Forces aériennes :

- 12 AH-1F Cobra, 24 F-16, divers appareils de soutiens logistiques, UAV et UCAV de prise d’information.

Carte :

Spoiler:


Détails de l'action : Le principal but de cette opération est de repousser les terroristes au-delà de la frontière, et pour cela le Pakistan doit reprendre toutes les passes qui mènent au Pakistan depuis l’Afghanistan. De plus, les principales routes et villages seront sécurisés. Du soutien aérien et d’artillerie est disponible, dans la réserve ou il y a peu ou pas de victimes collatérales, le Pakistan ne veut pas se mettre la population locale à dos qui soutiendrait ensuite les terroristes. Le but étant d’asphyxier les troupes ennemies en leurs empêchant d’avoir des renforts en homme et matériel. De plus, le Pakistan compte sur le fait que l’Etat-major connaisse son propre territoire, contrairement aux envahisseurs de l’EI qui ne viennent pas d’ici. Ainsi, le Pakistan cumul un meilleur matériel, plus d’hommes, la connaissance du terrain et les informations via les différents appareils UAV qui sillonnent le territoire. En cas d’extrême urgence, les Frontier Corps, qui sont sensés éviter ce genre de situation, pourront être appelés en renforts.




avatar
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1336
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Mer 15 Aoû 2018 - 15:41

Modération de guerre
Tour 3


Frappes chinoises sur les positions islamistes de la région d’Asadabad

Vol de reconnaissance au-dessus de la région

Chances de succès : 80% ; jet de dés : 72

Le vol de reconnaissance chinois s’est déroulé sans encombre, malgré une tentative d’accrochage par des Igla talibans, sans succès. Toutefois, seules deux cibles sur les quatre ont été confirmées : le centre de commandement et le local utilisé dans une passe de montagne, le secondaire et le dépôt d’armes ayant vraisemblablement été changés de place entre temps.

Pertes chinoises : aucune

Pertes de l’Etat Islamique : aucune

Destruction des cibles

Chance de succès : 95% ; jet de dés : 20

Sans grande surprise, les frappes missilières ont été un franc succès pour l’Armée Populaire de Libération, du moins sur les deux cibles, qui ont été intégralement anéanties par les missiles CJ-10 chinois, prouvant leur efficacité au combat. Ces frappes ont affaibli l’Etat islamique, bien que l’effet fut moindre par rapport à celui escompté, l’organisation islamiste possédant encore ses armes et munitions leur permettant de continuer leur lutte dans la région d’Asadabad.

Pertes chinoises : aucune

Pertes de l’Etat Islamique : 73 morts, plusieurs dizaines de blessés


Opération « Libération » - Kaboul-2

Encerclement d’Asadabad

Chances de succès : 70% ; jet de dés : 100

La nouvelle tentative pakistanaise de s’approcher de la ville d’Asadabad, malgré la réussite des frappes missilières chinoises, a été un flagrant échec. En effet, les islamistes, motivés par leur première victoire et échaudés par la destruction de plusieurs de leurs points névralgiques ont mené une lutte sans merci contre les incursions pakistanaises, mettant une nouvelle fois l’armée en déroute, et pis encore, la faisant reculer à plusieurs endroits, en direction de Kaboul.

Pertes pakistanaises : 93 soldats tués, 2 AH-1F Cobra abattus

Pertes islamistes : 34 tués, 1 BMP-2


Opération « Libération » - Pakistan-1

Reprise du territoire pakistanais contrôlé par l’Etat islamique

Chances de succès : 80% ; jet de dés : 93

Là encore, le Pakistan essuie une cinglante défaite, échouant à récupérer son propre territoire, et cela malgré l’excellente maîtrise d’icelui par l’état-major et la supériorité numérique flagrante de son armée. La cause est principalement l’expérience de l’Etat islamique dans la guérilla montagneuse en Afghanistan, notamment héritée du savoir-faire taliban. Les petits groupes armés formés par Daesh ont tendu de très nombreuses embuscades dans le territoire, bénéficiant aussi d’un certain soutien de la population qui désinformait l’armée pakistanaise ou obstruait parfois son action, contribuant à la défaite de l’opération pakistanaise.

Pertes pakistanaises : 72 soldats tués

Pertes islamistes : 23 soldats tués
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Shikkoku le Ven 17 Aoû 2018 - 11:34


Déploiement militaire en soutien au Pakistan :

La République Populaire de Chine, agissant toujours sous le mandat de l'ONU, annonce officiellement le déploiement de troupes militaires en soutien à la mission pakistanaise.

Troupes de l'Armée Populaire de Libération aux côtés de l'armée pakistanaise à proximité de Kaboul.

Les troupes seront déployés dans un premier lieu à Kaboul, et rentreront en action opérationnelle au courant du mois de janvier 2022.

Le matériel et les effectifs suivants sont déployés, par voie aérienne via les avions de transport logistiques de l'Armée Populaire de Libération. Le corps médical sera particulièrement présent pour des missions d'appui aux médecins militaires afghans et pakistanais, et d'aides à la population civile.


Matériel déployé par la RPC à Kaboul :

Nom de code de la mission : AFUHAN-FORCE


Effectifs :
- Soldats : 9 000 soldats de l'Armée Populaire de Libération
- Personnel logistique et de communication : 2 700 personnes
- Personnel médical : 315 membres

Véhicules logistiques :
- VP22 (camion lourd résistant aux mines) : 16
- FAW MV3 (camion de base de l'APL) : 350
- Beijing BJ212 (jeep légère) : 150

Véhicules de combat :
- Type 63 APV (transport de troupes blindé) : 80
- Type 89 AFV (transport de troupes blindé) : 60
- CSK-131 (Humvee chinois) : 160
- Type 08 IFV (IFV modulaire) : 50 (dont quelques modèles d'artillerie auto-propulsée (122mm) et de mortiers (120mm))
- PLZ-05 (artillerie auto-propulsée calibre 155mm) : 4

Hélicoptères :

- CAIC Z-10 (hélicoptère de combat) : 16
- Z-20 (hélicoptère utilitaire) : 12

Le déploiement se fera dans le périmètre de Kaboul, et participera aux opérations offensives contre les Talibans et l'Etat Islamique en Asie Centrale au côté des pakistanais et du gouvernement afghan d'ici le début de l'année 2022.

Médecins militaires chinois arrivant à Kaboul, visitant une tente médicalisée américaine:
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5999
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Ven 17 Aoû 2018 - 12:11

Modération de guerre :

Update de la carte de l'Afghanistan :

- Légère progression de l'Etat Islamique vers le sud-ouest depuis Asadabad après l'échec de l'offensive pakistanaise.

Lien : https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/carte-csp-v2018_238635#9/34.6615/70.7712

Zoom sur région:

Screenshot de la map:
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Lun 20 Aoû 2018 - 19:47

Afghanistan
Brève
Evénement

Selon certains rapports d'observateurs de l'ONU, corroboré par des observations de drone américains, les groupes talibans d'Afghanistan seraient entrés en possession d'armes conséquentes.

Une batterie de S-400 a été repérée à proximité de Herat, et plusieurs locaux affirment avoir vu des véhicules blindés légers à roue en possession des talibans. Certains rapports de l'ONU tendent à identifier les véhicules comme appartenant la gamme BTR russo-soviétique, probablement datant des années 60 à 70. Les utilisateurs sont nombreux, et l'Iran ou la corruption générale des armées d'Asie Centrale sont les premiers suspects en ce qui s'agit de savoir qui a fourni ces véhicules aux terroristes afghans.
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Jhe le Mar 21 Aoû 2018 - 19:23




Affaires étrangères :  



Afghanistan :

Rappel de l'engagement et des déploiements américains :

Contingent américain en Afghanistan : 17,000 hommes répartis sur 4 grandes bases (Kaboul, Bagram, Kandahar, Jalalabad). Force de conseil et de formation de l’armée afghane. Assistance dans les domaines du renseignement et de l’appui aérien (aux forces afghanes et pakistanaises). Seuls quelques unités d’élite des forces spéciales participent aux opérations de combat. Présence de moyens aériens sur la base de Bagram (F16, Thundebolt II etc).

Implications financières :
un peu plus d’un milliard de dollars de soutien à l’Afghanistan (aide du département d’État pour l’État afghan et ses forces armées) ; environ un milliards deux cent millions d’aide financière de défense au Pakistan pour son engagement sur le terrain.

Opération Eldorado Canyon :

Nature de l’action : frappe des positions talibanes à proximité de Herat.

Forces engagées : groupe aéronaval de l’USS Georges H. W. Bush qui prend position au sud du Pakistan dans l’océan indien (qui a pris la relève de l’USS Gerald Ford dans le maintien de la présence de deux flottes américaines dans la région du Golfe).

Détails de l’action :


-Sur les bases des observations des drones, des informations de terrain et des informations fournies par les satellites d’observation de la Space Force les stratèges américains tenteront de localiser au mieux la position de la batterie de S-400 talibane. Plus globalement les forces talibanes identifiées dans la zone devront être affaiblies par ces frappes. Les tirs devront toutefois être le plus ciblé et chirurgical qu’il est possible à une telle distance pour éviter les pertes civiles et autres bavures.
-Une fois les informations recueillies un plan de tir sera établi.
-Les navires pouvant tirer des missiles Tomahawk (deux croiseurs, deux destroyers, deux sous marins) se prépareront à tirer.
-Le tir sera effectué, celui ci devra être suffisamment important pour neutraliser la batterie S400 et le plus de positions talibanes possibles. Les missiles passeront au dessus du Pakistan qui a donné son aval.




avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Skorm123 le Mar 21 Aoû 2018 - 20:04







اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan
 



Opération صلح کے



Opération « Libération » - Helmand-3


Nature de l'action : Opération contre S-400, Prise d’Hérat et Farah

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- 102th Infantry Division + 1 brigade indépendante du génie + forces spéciales
- 5 000 troupes combattantes et 2 700 troupes logistiques. Une brigade d’infanterie motorisée et une brigade d’artillerie + 600 troupes combattantes, 1 500 troupes génies/logistiques (Hérat)
-900 troupes combattantes et 400 troupes logistiques. Un bataillon motorisé + 400 troupes combattantes, 500 génies/logistiques (Farah)
-180 HAMZA MCV, ~150 véhicules de transports non blindés (camions …), 12 M109A5, matériel d’ingénierie (génie) (Hérat)
-~150 véhicules de transports non blindés (camions …), 12 M109A5 (même que Hérat), matériel d’ingénierie (génie) (Farah)
+ troupes Afghanes régulières


Forces aériennes :

- 12 T129 ATAK, 24 JF-17 Thunder, divers appareils de soutiens logistiques, UAV et UCAV de prise d’information.
+ soutien logistique et aérien chinois
+ soutien logistique et aérien américain

Carte :

Spoiler:


Détails de l'action : Après la prise du bassin d’Helmand durant les deux premières phase de celle-ci, le Pakistan a réussi plusieurs coups de force, de prendre notamment le cœur de production d’opium du pays et du groupe, qui permettait aux talibans de se financer. Cette opération a eu cependant ses points négatifs, avec une telle prise de territoire, le Pakistan peut difficilement dégager assez de troupes pour lancer une nouvelle opération de prise de contrôle. Herat sera donc la dernière ville qui sera pris sous contrôle pakistanais, concernant la 102th ou sinon au risque de découvrir des zones et de se prendre une contre-attaque et de se retrouver dans une situation problématique.
Une brigade seulement s’occupera de la prise de contrôle d’Herat, mais avant tout chose, une prise d’information sera nécessaire par les différents UAV pakistanais mais également de la part des différents services secrets pakistanais présents sur le terrain afghan. En effet, des rapports de l’ONU affirment qu’un S-400 est sur le terrain afghan, de quoi inquiéter l’Etat-major car ce système est capable de réduire l’avantage aérien de la Coalition à zéro. L’heure des questions sur comment et qui sont les responsables de cela n’est pas encore arrivé. Il faut éliminer cette batterie, si elle existe, le plus vite possible afin d’éviter quoi que ce soit de catastrophique. En attendant, aucun appareil n’est autorisé à s’approcher de la ville d’Herat.
Si les informations sont vérifiées, et en cas de l’échec de l’opération américaine, un UCAV essayera de détruire le centre de commandement de la batterie, permettant de neutralisé la batterie. Suite à quoi des frappes UCAV ou aériennes par des JF-17 Thunder seront ordonnés pour détruire directement la zone pour détruire complètement la batterie. Les appareils arriveront ensuite à basse altitude, profitant de la topographie de la région pour frapper en risquant le moins d’être touchés. Si le premier UCAV n’arrive pas à détruire le système, l’opération sera annulée pour y envoyer une force d’opération de forces spéciales, une compagnie de 175 hommes sera envoyée sur zone par hélicoptère, là encore profitant de la topographie de la région pour s’y poser pas loin de la ville et auront pour objectif de neutraliser la cible le plus silencieusement possible et de s’échapper. Une mission suicide en soit mais obligatoire pour y neutraliser une grosse menace.

Suite à cela, en cas de réussite, l’opération pour attaquer Hérat prendra place, pour cela la deuxième brigade de la 102th prendra l’autoroute A1 pour y rejoindre Hérat, ville essentielle dans la reprise de l’Afghanistan. La deuxième brigade de la 102th est la première à bénéficier d’un nouveau avantage tactique qui est l’utilisation des blindés APC Hamza, produit pakistanais MRAP capable de résister aux IED et autres mines. Pour chaque compagnie, 12 Hamza sont utilisés, 9 APC avec un canon 30mm, 2 de commandement et un de soutien (soit mortier 60mm, soit anti-char, soit anti-aérien), sachant qu’il y a 15 compagnie par brigades. Tandis qu’à côté de cela, un bataillon d’une autre brigade, la première de la 102th prendra la ville de Farah et ira jusqu’à la frontière iranienne, couvrant le flanc ouest de l’opération principale et permettant de contrôler un autre accès taliban vers l’extérieur.



Au-delà de l’opération, une enquête approfondie est activée pour connaitre l’origine de la batterie de missile S-400. Le Pakistan a déjà deux coupables désignés, l’Inde et l’Iran équipés de ces appareils et principaux rivaux dans la région. Pour le Pakistan, ce sont des coupables idéals.

De même, dans le cadre de ces rivalité, le Pakistan annonce que les accès entre l’Iran et l’Afghanistan seront interdit d’accès, le Pakistan accuse en effet les autorités iraniennes de ne pas faire assez d’efforts pour réguler les flux de marchandises illégales entre l’Afghanistan et le monde extérieur. En cela, le Pakistan contrôle les principales routes de l’Afghanistan et les points de sorties et d’entrées pour les talibans qui étaient le Baloutchistan, la passe de Khyber et enfin la ville de Zarandj. De plus, des projets de désenclavements étaient en cours en Afghanistan de la part de l’Inde pour isoler le Pakistan. En prenant le contrôle de Zarandj, le Pakistan détruit les plans indiens qui étaient en opposition avec le CPEC.

Enfin, le Pakistan prendra activement et secrètement de plus en plus de poids politiquement en Afghanistan en soutenant les candidats pro-Pakistanais. Le but étant d’avoir un gouvernement proche du Pakistan durant le reste de l’intervention.






avatar
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1336
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Bureau le Mer 22 Aoû 2018 - 22:27

Opération El Dorado Canyon :

Frappes de missiles Tomahawk sur le système de S400 et les positions talibanes dans la région d'Herat

Chance de succès : 80 %; jet de dé : 57

Les forces américaines ont vite localisée le système de S400 détenu par les Talibans. Les informations recueillies sur le terrain ainsi que les observations satellitaires ont permis de localiser le puissant matériel anti aérien d’origine russe dans la ville d’Herat, à l’ouest de l’Afghanistan. Immédiatement un plan de tir est mis au point à bord du groupe aéronaval de l’USS Georges H W Bush et une salve de Tomahawk est tirée vers la zone. En plus du S400 diverses positions talibanes dans la région sont ciblées, notamment pour détruire des BTR aperçu dans la même zone. Alors que les missiles Tomahawk américains étaient lancés et cheminaient, une autre frappe d’origine inconnue, a touchée la ville d’Herat, détruisant là aussi à coup de missiles le système S400. Ne pouvant inverser le processus, la frappe américaine relativement massive de Tomahawk s’est abattu peu après la fin de cette première salve tirée par un protagoniste inconnu (mettant en alerte les forces américaines sur place en Afghanistan n’étant pas plus informés). La batterie anti aérienne étant déjà détruite, les missiles américains n’ont rencontré aucune résistance et se sont abattus sur une zone déjà détruites. Les autres frappes sur la ville sont elles malgré tout des succès puisque une trentaine de combattants Talibans ont été tués, d’autres blessés et des BTR détruits.

Ce véritable matraquage à distance de la ville d’Herat ne se fait toutefois pas sans pertes civiles. Un hôpital situé non loin de la localisation de la batterie S400 (ne se trouvant sans doute pas là par hasard) a en effet été la victime collatérale des frappes. Une quinzaine de patients, dont de nombreux enfants ont été tués et une quarantaine de personnes, dont du personnel médical ont été blessés. Les Talibans n’ont pas tardé à diffuser des images du drame tandis que les organisations humanitaires crient à la sanglante bavure. Il est toutefois impossible à l’heure actuelle de déterminer si ce sont des missiles américains ou ceux du mystérieux assaillants ayant frappé plus tôt qui ont conduits à ce massacre d’innocents.

L'hôpital d'Herat après les frappes

Pertes américaines : aucune

Pertes des Talibans : une trentaine de combattants tués

Pertes civiles : 18 morts (dont 12 enfants), une quarantaine de blessés
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre d'Afghanistan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum