[V1905] Topic Officiel

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

[V1905] Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 27 Sep 2018 - 20:36

V1905 - Topic Officiel


Alors que l’Occident goûte les douceurs de la Belle Epoque, le monde est pleinement engagé dans une période charnière. Dominant une grande partie des terres émergées, les puissances européennes n’en sont pas moins profondément divisées. Le vieux modèle des grands Etats monarchiques européens (Allemagne, Autriche Hongrie, Empire Ottoman, Russie) bien qu’en difficulté reste prégnant, même si se dresse maintenant face à lui le solide modèle libéral des Etats nations coloniaux que sont la République française et la monarchie parlementaire britannique. Dans ce contexte deux blocs sont en passe de se faire face : la Triple Alliance (Allemagne, Autriche Hongrie, Italie) et l’alliance franco-russe, doublée en 1904 de l’Entente Cordiale entre Britanniques et Français. Revanchisme français, rivalités coloniales et maritimes face aux ambitions mondiale de la puissante Allemagne, nationalismes exacerbées entre grande puissances et dans les Balkans, les points de tensions en Europe sont légions.

Une certaine recomposition de l’ordre mondial est malgré tout à l’œuvre. Si les peuples colonisés restent inexistants sur la scène mondiale de nouvelles puissances comme les Etats Unis, en passe de devenir la première puissance économique mondiale, ou le Japon modernisé, engagé depuis 1904 dans une guerre contre la Russie pour la domination de l’espace extrême orientale, s’affirment indéniablement tandis que de vieilles puissances comme l’Empire Ottoman sont engagées dans un irrémédiable déclin.

En ce début de XX ème siècle les possibilités restent immenses dans tout les domaines, à côté de ces soubresauts politiques le progrès technique ne cesse en effet de se développe tandis que de nouvelles idéologies rêvant d’un monde meilleur (socialisme etc) prennent de plus en plus de place et pourraient faire s’agiter les masses oubliées de ce monde en mouvement …

C'est au son des canons russes et japonais en Extrême Orient que s'ouvre l'année 1905


avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par GeorgeV le Jeu 27 Sep 2018 - 21:33



The United States of America

Diplomatie

The Banana Republic is Rotten

L’activité économique et les revenus de l’État dominicain ne semblent plus être assez conséquents afin d’assurer les paiements des intérêts dus à leur dette importante. Cette situation est fâcheuse pour l’administration Roosevelt puisque Santo Domingo a surtout emprunté auprès des banques centrales européennes, laissant ainsi exposer la République dominicaine à une intervention européenne et surtout allemande. Il ne faut pas non plus oublier que les États-Unis ont aussi des intérêts importants dans l’économie dominicaine, notamment au niveau des plantations et certaines manufactures.

Le président Roosevelt, pousser par sa propre doctrine du « Big Sitck » et de la nécessité pour les États-Unis de « protéger » les États des Amériques y voit là une grande menace pour la sécurité nationale des États-Unis, mais aussi de la totalité des États américains de la région.  Ainsi, les États-Unis se voient dans l’obligation, mais bel et bien à contrecœur, d’intervenir auprès de la République dominicaine et d’imposer un « protocole » de remboursement de dette et de protection de la souveraineté dominicaine. Le protocole imposé à la République dominicaine est le suivant :

- Les États-Unis d’Amérique assurent la protection et la souveraineté de la République dominicaine face aux puissances étrangères. Les forces armées de la République dominicaine passent, pour un temps indéterminé, sous les ordres des États-Unis d’Amérique.
- Les États-Unis d’Amérique, par la délégation d’un Conseil de secrétaires d’État, assurèrent le remboursement de la dette de la République dominicaine auprès des puissances étrangères. Par conséquent, les États-Unis prennent les finances de la République dominicaine sous-tutelle, ainsi que les droits de douane qui seront pris en charge par les États-Unis.
- Les États-Unis d’Amérique se réservent un droit d’intervention armée auprès de la République dominicaine afin d’assurer la domination de la loi et de l’ordre.  

Si les conditions ne sont pas acceptées par le gouvernement dominicain, les États-Unis se verront dans l’obligation d’intervenir militairement afin d’éviter une intervention européenne en République dominicaine.

US Navy


USS Mississippi

Le secrétaire d’État à la marine, Charles Bonaparte, met de l’avant les ambitieux plans pour la continuation de la modernisation de la flotte américaine. Les progrès technologiques de la marine de guerre étant importants, le Mississippi-class battleship est le dernier en son genre dans les plans de la US Navy. Les deux navires jumeaux (USS Mississippi et le USS Idaho) sont prévus pour fin septembre. La Virginia Class Battleship et le Connecticut Class Battleship, tous deux de plus grand tonnage, avance comme prévu dans les plans de la US Navy (les budgets ont déjà été acceptés par le Congrès américain) et le secrétaire Bonaparte, devant un congrès résolument républicain, fait l’apologie d’une classe de navire de guerre encore plus lourd. La puissance navale des États-Unis n’aura d’égal que son ambition à protéger son territoire, mais aussi la totalité des Amériques. Avec une telle ambition, les États-Unis doivent se promouvoir d’une force d’intervention suffisante afin de dissuader toute intervention étrangère dans la zone d’influence de l’Amérique. Ainsi, encore devant le congrès, le secrétaire Bonaparte a fait savoir la volonté de l’administration Roosevelt d’augmenter le budget alloué à l’US Marine Corps, véritable fer de lance de la puissance américaine. Très bien entraînées et équipées, les marines ont une réputation mondiale en tant que force d’intervention dévastatrice et efficace. Les États-Unis doivent miser sur un plus grand recrutement au sein des Marines. Au cours des trois prochaines années, l’objectif conservateur du gouvernement américain est d’augmenter au nombre de 10 000 le nombre d’hommes au sein de la US Marine Corps.

Un autre secteur novateur au sein de la US Navy est la mise sur pied d’une flotte de sous-marins pour les États-Unis. Doutant toutefois du bienfondé des investissements en matières sous-marines, le secrétaire Bonaparte a fait savoir que les trois sous-marins de la B-Class seront bel et bien prêt pour fin 1905. Petits et agiles, ces sous-marins n’ont pas la prétention de faire des dégâts importants, mais contribuent énormément au progrès technologique américain en la matière. La C-Class, déjà approuvée par le congrès, devra-t-elle être prête début 1906.

✯✯✯« E pluribus unum »✯✯✯

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2215
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Prishayev le Ven 28 Sep 2018 - 9:54




Royaume de Grèce / Βασίλειον τῆς Ἑλλάδος






Réforme agraire de 1905




Théodoros Deligiannis, Premier Ministre de Grèce.


La terre, première richesse de la Grèce, se trouve encore largement divisée entre les latifundiaires de Thessalie, les petites propriétés d’Attique et bien évidement le cadre pastoral qui prédomine dans bien des lieux du Péloponnèse. Les contestations sociales sont légions en Thessalie tandis que les propriétés latifundiaires demeurent largement archaïques et héritées de l’Empire Ottoman.

Avant tout, le premier Ministre Thedoros Deligiannis présente la situation avec gravité : dépendante pour son alimentation, la Grèce peine à produire en ses plaines Thessaliennes ce que d’autres pays aux conditions analogues produisent. Il constate que la productivité des terres du nord, bien plus riche celles du sud, est inférieure à ces dernières. En conséquence, Premier Ministre de Grèce propose à son Roi de lancer une réforme agraire d’ampleur. Tout d’abord, le Premier Ministre présente un projet de Loi visant à autoriser les expropriations et rachats forcés par l’Etat de terres privées. S’il rencontre l’opposition des milieux conservateurs, il obtient la faveur des libéraux. Le succès du vote permet d’organiser la réforme en deux points.

Premièrement, les terres latifundiaires du nord seront progressivement rachetées et revendues à une frange moins aisée de paysans salariés des grandes propriétés terriennes. Ces paysans, volontaires dans l’acquisition d’une terre, devront s’endetter pour apporter une part de la valeur de la terre qu’ils désirent tandis que l’Etat avancera l’autre part et récupérera son dû sur 50 ans. Le partage et la revente des terres du nord devrait s’opérer sous une année. Le dédommagement des propriétaires est un lourd poids financier qui oblige l’Etat à emprunter sur les marchés.

En second, les terres du sud se répartissent en petites et moyennes propriétés, tenant plus de la première que de la seconde. Aussi, la réforme introduit un crédit public au rachat de terres agricoles par un propriétaire sur un autre. Favorisant une meilleure centralisation des terres, l’Etat veut équilibrer son agriculture et la moderniser structurellement sur le modèle de l’Europe occidentale.

La réforme s’étendra de 1905 à 1906 et les crédits dédiés à la centralisation des terres dureront jusqu’en 1910 (inclus). L’exode rural attendu par le renforcement de la productivité des terres et les rachats permis par les dits crédits devrait s’intensifier et déboucher sur une première véritable vague d’urbanisation et de chute du prix du travail, conduisant à l’industrialisation du pays.


Diplomatie


Transmettant ses salutations distinguées aux ambassadeurs de Paris, Saint-Pétersbourg, Vienne et Washington, l’Etat grec et son Premier Ministre expriment en direction de chacun d’entre eux des offres de diverses natures.


A l'adresse de Paris :


La protectionniste Loi Méline a provoqué moult remous en Europe et a entamé un repli protectionniste généralisé suite aux crises de la fin du précédent siècle. Pour maintenir nos liens économiques voir les développer, Athènes formule à Paris une offre visant à renégocier les droits de douane liant les deux pays.

En premier lieu, la baisse des droits de douane français sur l’olive (et son huile), le raisin de table, le jus de raisin, le raisin de Corinthe, les poissons et les agrumes en provenance de Grèce. En contrepartie, la Grèce abaisse proportionnellement ses droits de douane sur le charbon et le fer français.

En second, l’Etat grec désire emprunter afin de rénover et étendre le port du Pirée et ainsi favoriser les échanges commerciaux entre la Grèce et le monde. Un réseau ferroviaire plus dense et complet s’impose néanmoins dans la question agricole grecques, drainer les richesses de Grèce et les exporter et inversement importer exiger des infrastructures. Aussi l’Etat grec propose des concessions ferroviaires à une joint-venture constituée d’une part minoritaire des chemins de fer publics de Grèce financés par des fonds publics grecs et d’une part majoritaire financée par une ou des sociétés du secteur ferroviaire français. Une ligne partant d’Athènes relierait Lamia puis Larissa. La longueur du parcours est estimée à 350 km et le total de rails à poser estimer à 800-850km au minima. Au standard européen, 40% des rails seraient produits en partie en Grèce, les machines seraient produites en France et exportée en Grèce ou elles seraient assemblées dans un atelier à Athènes. Une autre ligne est à l’étude, plus courte, pour relier Athènes à l’Etolie.


A l'adresse de Saint-Pétersbourg :

L’Etat grec propose à son protecteur et amis, l’Empire Russe, un accord commercial. En premier lieu, les échanges pourraient s’accroître en favorisant les produits spécifiques aux pays méditerranéens venant de Grèce tels que l’huile d’olive, les olives, les fruits, le thé, le tabac, le raisin (dont celui de Corinthe), le vin, le jus de fruit et les viandes de chèvre et de mouton. A l’inverse, contre une baisse drastique des droits de douane sur ces produits, la Grèce abaissera ses droits de douane sur les céréales et viandes de bœufs et de porcs venant de Russie.


A l'adresse de Vienne :

Le Premier Ministre de Grèce adresse une proposition commerciale à la couronne Austro-Hongroise. Désirant exporter des olives, l’huile d’olive, le raisin de table, le vin, les jus, les légumes du sud, les fruits et le thé ainsi que le tabac venant de Grèce, le gouvernement grec propose une diminution très nette des taxes pesant sur les produits cités (dans leur généralité) au bénéfice de la Grèce. En contrepartie, l’Etat lèverait un crédit auprès de l’Etat viennois pour accorder des financements publics au profit des importations de machines-outils provenant de l’Empire Austro-Hongrois. Aliments contre machines-outils !


A l'adresse de Washington :

L’Etat grec propose une baisse des taxes douanières levées par les Etats-Unis sur les produits agricoles et agro-alimentaires en provenance de Grèce, de fait eu ou pas produits aux Etats-Unis. En contrepartie, le gouvernement grec s’engage à faciliter les investissements américains encouragés par Washington en Grèce. Notamment parce une réduction de la lourdeur bureaucratique pesant sur les entreprises et sur les échanges. Les Etats-Unis s’engageraient à produire localement des machines agricoles ainsi qu’à en exporter en Grèce, des crédits publics grecs seront débloqués pour en soutenir l’acquisition par les paysans grecs. L’Etat fédéral américain s’engage à financer des projets dans le cadre des besoins de ses investisseurs en Grèce et en accord avec le gouvernement d’Athènes.




avatar
Prishayev
Maître d'armes
Maître d'armes

Messages : 528
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 23
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Keyrezz le Ven 28 Sep 2018 - 14:28



Royaume d'Espagne / Reino de España


Affaires Courantes


Le Royaume d'Espagne commence ce nouveau siècle meurtri, ce dernier ayant perdu ses dernières possessions outre atlantique durant le désastre de 1898 qui a réduit en cendre les projets colonials de l'empire espagnol. Après la perte de Cuba, l'Espagne a perdu son important commerce de sucre qui réjouissait l'économie espagnole. Le point positif de cette perte est que les capitaux servant à alimenter le commerce de coton et de sucre sont revenus en Espagne afin d'aider à l'industrialisation de la métropole. Le président conservateur du conseil des ministres : Marcelo Azcárraga Palmero assure que les efforts doivent se tourner vers la métropole espagnole. Les dernières possessions en Afrique ne sont guère d'une grande utilité pour la métropole espagnole.
Tout d'abord, Palmero souhaite intensifier l'industrialisation du sud de l'Espagne qui est bien trop souvent oublier par les politiques espagnoles contrairement à la catalogne et au pays basque espagnol. Une usine de textile sera ouverte sous 2 ans en Andalousie à Séville.
Concernant les indépendantistes basques et catalans, Palmero assure que le Royaume d'Espagne utilisera tous les moyens à sa disposition pour détruire par tous les moyens ces dangers à l'intégrité territoriale espagnole.  

avatar
Keyrezz
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 247
Date d'inscription : 30/06/2017
Age : 19
Localisation : Coruscant

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Utyi le Ven 28 Sep 2018 - 21:09

Royaume de Belgique


Congo
Depuis 5 ans maintenant, la Belgique subit les répercussions de la découverte de la gestion amorale du Congo du roi. Bien que le roi compte léguer le Congo au pays, la pression internationale demande que la Belgique l'annexe directement. L’intégration de l’état libre du Congo est donc inévitable et la Belgique doit s'y préparer, et racheter son image en passant de l'exploitation mercantile pure a la mission civilisatrice, mission donné au Belges radicaux et socialistes trouvant cette future forme de colonisation tolérable ,et en bonus que si ils vont dans les colonies, ne pourront pas agiter le pays. De plus, il faudra que l’état Belge nationalise les plantations et les infrastructures ou des atrocités ont été commises, le temps d'une enquête, ainsi que la création d'une véritable armée a partir de la Force Publique, ressemblant plus en ce moment a des mercenaires.
Bien que tout ça soit sur le papier, l’importance de l'affaire des mains coupés oblige le pays a commencer des maintenant des ébauches, pour qu'il soir prêt le jour de l'annexion
avatar
Utyi
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1487
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Nous york le Sam 29 Sep 2018 - 0:18

Regno d'Italia



Faire de la Méditerranée Mare Nostrum



La marine italienne décline petit à petit, celle qui fut la troisième marine du monde en 1890 est de plus en plus critiquée par les parlementaires qui voit en sa chute, le résultat d'une mauvaise gestion des ressources économiques du pays. En passant de la 3 ème place en 1890 à la 7 ème place en 1900, les faits donnent raison à ces personnages mais les choses ne sont jamais fixes et ce qui fut sera de nouveau, la marine italienne peut renaître de ses cendres si les bonnes réformes sont mises en place  et si de nouveaux fonds sont injectés à la machine de guerre italienne.

Avant toute chose, et avant que d'autres réformes soient mises en place, l'augmentation du budget du ministère de la marine semble une évidence pour le ministre de cette même marine, Carlo Mirabello le budget actuel ne permet pas à l’Italie de se donner les prétentions pour pouvoir rivaliser avec les autres puissances de Méditerranée. Avec l'accord du parlement, il est décidé que les fonds de la marine augmentent de 6 millions de lires italiennes chaque année  et ce jusqu'en 1909, ce qui va porter le budget à 149 millions de lires italiennes, actuellement, 125 servent à le financer.

Carlo Mirabello, ministre de la marine
Mais cet effort ne serait rien sans des réformes en profondeur des institutions mêmes de la marine italienne, ainsi sur un des gros problèmes de ce navire est le manque de savoir faire des personnes qui la composent pour un pays qui se veut une nation navale, cela pose des problèmes notables, pour lutter contre les connaissances insuffisantes de ses officiers, la marine italienne prévoit l'ouverture d'un war collège dès 1907. Dans cette  académie militaire supérieure, les officiers expérimentés de la marine italienne pourront être formés  à l'art de la guerre navale, des spécialistes de la guerre navale devront être attirés avec des sommes d'argent notable.
La théorie est certes pratique mais elle ne fait pas la guerre, ce qu'il faut pour les marins italiens c'est d'avoir de l'entrainement en condition réelle, or les entraînements navals sont rares et la logistique qui les défini n'est pas très claire, pour favoriser, pour maximiser l'organisation de ces exercices, une nouvelle organisation est née au sein de la marine italienne, cette institution se nomme "Comitato di contro-llo della formazione navale", son président  qui est nommé par le ministre de la marine en personne a pour rôle d'organiser en étroite collaboration avec les autres organes de la marine les entraînements navals des  hommes de l’armée de mer italienne. Pour ce faire, en prenant en compte toutes les donnés et avec l'aide  de ses subalternes, il doit faire aux membres du conseil de la marine italienne, un planning des exercices que les différents navires de la marine italienne doivent accomplir durant l'année qui vient. En fonction de la tactique et des données que possèdent les membres de ce conseil, ce planning est validé ou modifié pour plus coller avec la réalité de la guerre. Cette organisation même si elle favorise les exercices en mer Méditerranée ne doit pas non plus négliger les exercices dans les colonies, ainsi actuellement la plupart des marins n'ont jamais dépassé le détroit de Gibraltar ou le canal de Suez.


La flotte italienne est vieille, c'est pour cela qu'un certain nombre de bateaux , inutiles en combat, et qui coûte énormément à la marine seront vendus à la ferraille, et ce dans la continuité du plan de construction navales lancé  dès 1904.

Castelfidardo doit être vendu en 1905
AFFONDATORE doit etre vendu en 1905
Duilio doit etre vendu en 1906
Saetta doit etre vendu en 1908

Pour compléter le vide laissé par ces bâtiments, les ingénieurs italiens vont créer une nouvelle classe, basé en grande partie sur la classe Regina Elena, les navires les plus rapides du monde, la nouvelle classe, la classe Fornoue aura la particularité d’être plus lourde que son aîné, ainsi au lieu d'avoir  2x1 canons de 305 mm et 12 canons de 76 mm, la classe aura 2x2 canons de 305 mm et 4 canons de 76 mm. Les chantiers navals italiens devront en produire 3 et ils ont jusqu'en 1909 pour ce faire. Bien évidemment comme cela est prévu, deux sous-marins de classe Glauco voient leur construction lancée, quatre sont déjà en cours de construction. Les deux navires de la classe Fornoue s’appelleront Mantoue et Ferrare.  
avatar
Nous york
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 410
Date d'inscription : 26/06/2017
Localisation : La douce France , pays de mon enfance

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 29 Sep 2018 - 15:22


Affaires Intérieures :

Renforts pour l'Extrême-Orient :

L'Empire est en guerre. Avec le début du printemps et le dégel en Russie, le Tsar Nicolas II a ordonné l'envoi de 65 000 soldats supplémentaires sur le front japonais, à travers le Transsibérien.

La situation militaire est complexe, et les possessions russes en Extrême-Orient sont déjà passées sous contrôle nippon ou sont assiégées. Le Tsar a cependant annoncé au Conseil d'Etat qu'il refusait d'engager des pourparlers de paix avec Tokyo, et qu'il poursuivrait la guerre jusqu'à la libération des territoires impériaux, et infligerait de lourdes réparations de guerre au prétentieux Empire nippon.


Sergei Witte, Ministre des Finances, et membre du Conseil d'Etat

Troubles politiques :

La guerre avec le Japon s'éternisant et tournant de plus en plus au psychodrame, la colère populaire déjà bien présente depuis quelques années en Russie continue de croître. Après la grève de décembre 1904 qui avait vu 382 usines de la ville se mettre en grève, Saint-Pétersbourg capitale de l'Empire est dans un climat d'anxiété et de tensions.

Le 24 janvier, le Père Georgy Gapon un homme d'Eglise reconnu dans la ville, a mené au petit matin près de 2 000 ouvriers devant le Palais d'Hiver, résidence du Tsar et centre du pouvoir. Ceux-ci voulaient apporter une pétition à Sa Majesté Impériale Nicolas II, demandant l'abolition de la monarchie absolue et la cession de certains pouvoirs du souverain à une assemblée représentative, la Douma. La fin de la guerre avec le Japon et le suffrage universel était aussi parmi la liste des demandes.

Rapidement, la Garde Impériale a pris place autour des points stratégiques du Palais, et interdit aux manifestants de pénétrer dans celui-ci. La masse populaire grandit au courant de la matinée, passant de 2 000 personnes à 24 000. A quatorze heures, 26 000 personnes étaient présentes devant le Palais d'Hiver. Les Gardes, au nombre de 10 000, ne sachant comment réagir face aux bannières impériales brandies par les manifestants et les portraits de Sa Majesté, n'osaient pas brusquer les ouvriers ni les prêtres orthodoxes les accompagnant.
Les ouvriers, menés par un prêtre orthodoxe, face à la Garde Impériale:


Vers 15h, des heurts se produisirent entre quelques manifestants et une section de la Garde Impériale, près du Pont de la Neva. Paniquant face à l'agressivité des manifestants, un Garde ouvrit le feu, créant une réaction en chaîne qui embrasa le quartier en quelques secondes, et la ville entière en quelques dizaines de minutes.
La Garde Impériale, face au chaos, ouvrit le feu sur le Père Georgy Gapon et ses ouvriers, les balles des fusils transperçant les icônes et les bannières impériales. Démunis, les civils quittèrent rapidement les lieux. A 18h, le calme était revenu, et les rues de Saint-Pétersbourg aux abords du Palais d'Hiver étaient jonchées de cadavres.

Le Père Georgy Gapon, mortellement touché à la tête, mourut dans la soirée. Les organisateurs de la manifestation ont déclaré que près de 9 500 personnes avaient été tuées, mais la police tsariste compte plutôt 270 victimes, dont 21 gardes.

Au lendemain du "Dimanche Sanglant", la ville de Saint-Pétersbourg se remettait au travail, le coeur lourd. Dans les halls d'usines on entendait que "le peuple n'avait plus de Tsar". L'incident, bien que non commandité par Sa Majesté, qui en a publiquement déploré l'issue et les conséquences, fragilise encore plus l'union entre le "petit peuple" et son "père le Tsar".

Le mercredi même, plusieurs usines à travers l'Empire se mettaient en grève, propageant la lutte de Saint-Pétersbourg vers le reste de l'Empire, et notamment à Moscou, Varsovie, Vilnius, Baku ou encore Smolensk.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Prishayev le Sam 29 Sep 2018 - 15:49




Royaume de Grèce / Βασίλειον τῆς Ἑλλάδος




La révolte de Crète


La Crète est pour ainsi dire un Etat, faible mais avec une nationalité, une diplomatie, une bureaucratie. Mais il lui manque le libre choix de ses aspirations, bloquée qu’elle est par le compromis de 1887. Ce compromis place l’Ile sous autorité nominale ottomane mais accorde des droits pudiquement taxés d’autonomie à la Crète, en vérité ceux d’un Etat indépendant. Les Athéniens placent un membre de la famille du Roi George I en Crète, mais celui-ci ne s’avère pas à la hauteur de la mission qu’il est confié. Au demeurant, l’Ile est sous protection des puissances qui garantissent la Grèce, que pourrait-il arriver à la jeune Crète ?

Pourtant, autoritaire, corrompu et inefficace, le Prince George de Grèce cumule toutes les tares. Aurait-il été simple prince sans responsabilités que cela n’eu aucun impact. Mais en 1905 cela fait 8 ans qu’il dirige la Crête en despote. N’ayant peu ou pas développé les institutions de l’Ile, traitant de haut les représentants du peuple crétois et ne rassemblant que rarement l’assemblée, il n’inspire pas confiance et l’échec de sa politique extérieure et la stagnation intérieure condamnent son pouvoir. Dans le même temps un personnage charismatique, renvoyé par le prince, décide de prendre en main le destin de la Crète. Son nom est Elefthérios Venizélos. Il se révolte contre le Prince et se retranche dans les gorges de Thérissos. En vingt jours sa révolte est rejointe par 7 000 sympathisants. La rébellion grossissant, l’idée de Venizélos s’affirme : réunir la Crète à la Grèce. Fonder un même Etat-nation est l’idéal de ce provincial crétois. La guerre civile se prépare et l’Etat Crétois s’avère incapable de l’endiguer.




Elefthérios Venizélos


C’est dans ce contexte que l’Etat Athénien appelle ses puissances protectrices (France, Russie, Royaume-Uni) à se joindre à elle et à l’Empire des Ottomans afin de déterminer, via une conférence, une issue pacifique à la révolte en cours dans l’Ile de Crète qui désire ardemment son rattachement à la Grèce.




avatar
Prishayev
Maître d'armes
Maître d'armes

Messages : 528
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 23
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Jhe le Sam 29 Sep 2018 - 16:01

:globe: Empire Ottoman :globe:




En ce début d’année 1905 l’Empire Ottoman reste « l’homme malade de l’Europe ». Le sultan Abdulhamid II reste toutefois tout fermement accroché au pouvoir, appuyé sur un Etat autoritaire et policier qui tente d’étouffer la moindre opposition. L’élan constitutionnaliste de la fin du XIXème siècle marqué par l’établissement en 1876 d’une Constitution ottomane et l’élection d’un Parlement national semble donc bien loin. Dès 1878 le sultan dissout en effet le Parlement et suspend sine die la loi fondamentale. Depuis le sultan est seul maître à bord et l’opposition réduite à la clandestinité.

Le sultan & calife

Cette marche arrière du point de vue politique ne doit toutefois pas masquer la poursuite de l’élan modernisateur, même si celui ci reste très incomplet et largement contrôlé par les puissances étrnagères. Télégraphe, modernisation des villes ports, moyens de transport (notamment ferroviaire), écoles etc, depuis sa montée sur le trône le sultan n’aura cessé de poursuivre, d’une certaine manière, l’œuvre des Tanzimat. Prenant en compte le recul sensible de la population chrétienne de l’Empire suite aux nombreuses pertes territoriales de la fin du XIXème siècle le sultan a également développé un discours politique visant à unifier autour de la religion musulmane, qu’il entend personnifier en tant que calife, les populations islamiques de l’Empire. Cette politique a notamment pour but de conserver dans le giron de la Porte les populations arabes. Dans ce même but la modernisation des provinces arabes a également été accélérée depuis l’avènement d’Abdulhamid II.

Le règne du sultan a toutefois coïncidé avec un recul sensible de l’Empire sur le plan international. Se sentant toujours menacé par la Russie, la Porte n’a eu d’autres choix que de se rapprocher du Reich Allemand du fait de la signature d’une alliance franco-russe, en voie de devenir une triple entente qui pourrait associer dans un seul pacte la France, le Royaume-Uni et la Russie. Les années 1880 ont de plus vu des pans entiers de l’Empire lui échapper définitivement : la Tunisie est en effet passé sous protectorat français tandis que l’Egypte a été placé sous contrôle britannique (même si celle ci reste toujours officiellement vassale de l’Empire ce lien n’a en fait plus de réalité). En Europe la Bosnie est occupée par l’Autriche Hongrie et en 1897 la Crète a acquis un statut de très large autonomie, malgré la victoire militaire sur les Grecs la pression occidentale a en effet obligée le sultan à une énième reculade. L’aire de domination turque directe en Europe se limite donc désormais à la Macédoine, bien peu de chose comparé à ce qu’était encore l’Empire Ottoman il y a un siècle.

C’est donc un Empire affaibli et humilié qui aborde le XX ème siècle. Bien que solide en apparence le pouvoir du Sultan pourrait être plus fragile qu’il n’y paraît. La grogne monte dans l’armée et divers groupes libéraux, à l’image des Jeunes Turcs, continuent d’agir dans l’ombre et depuis l’étranger malgré la vigilance des espions et des policiers du sultan. Les problèmes ethniques et religieux restent également dans tous les esprits. La fin du XIXème siècle a en effet été marquée par des massacres d’Arméniens et les populations chrétiennes des Balkans (travaillées par l’exemple de leurs voisins indépendants) vivant toujours sous le joug ottoman sont elles aussi plus que suspectes aux yeux du pouvoir. Malgré ces difficultés le Sultan reste déterminé à poursuivre son œuvre de modernisation de l’Empire, tant civile que militaire, afin de lui rendre sa grandeur ainsi que sa diplomatie pro-allemande. Il est d’ailleurs fait savoir à l’Empereur Guillaume II que celui ci est le bienvenu à Constantinople si celui ci acceptait le principe d’une nouvelle visite dans l’Empire afin de renforcer les liens entre les deux pays. L’Allemagne est en effet aux premières loges dans la formation des troupes ottomanes ainsi que dans l’œuvre du modernisation du pays (travaux du chemin de fer Berlin-Bagdad engagés depuis 1903...).

La Porte accepte également la tenue d'une conférence avec la Grèce et les puissance protectrices de la Crète afin de discuter des troubles qui affectent cette île qui reste officiellement une province ottomane.

avatar
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 979
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par GeorgeV le Sam 29 Sep 2018 - 17:19



The United States of America

Diplomatie

Le gouvernement des États-Unis d’Amérique accepte la requête du Royaume des Hellènes. Washington abaisse, dans un premier temps, les droits de douane sur l’olive et ses produits manufacturés. Les États-Unis assurent toutefois que la priorité de l’administration Roosevelt est de protégé les agriculteurs et les pionniers américains qui sont de véritables patriotes et qui ne mérite pas de souffrir de la compétition étrangère. L’olive, étant peu cultivé aux États-Unis, est une bonne ressource agro-alimentaire que mérite de découvrir les consommateurs américains.  Les capitaux américains, intéressé surtout par le secteur secondaire liée à l’olivier (production d’huile, etc.), sont satisfait des conditions qui seront mis en place par le gouvernement grec. L’ambassade américaine à Athènes assura la coordination entre les volontés des capitalistes américains en Grèce et le gouvernement des États-Unis. Les investissements du gouvernement fédéral en Grèce devront être uniquement en lien avec la croissance des investissements des capitalistes américains dans des régions spécifiques. Les compagnies de machineries agricoles américaines (John Deer, etc.) sont heureuses d’avoir un accès particulier au marché grec.

The Oklahoma Question



Un dilemme important a été mis de l’avant par les délégués du Indian Territory plus tôt en rencontre individuelle avec le président Roosevelt. En effet, le territoire de l’Oklahoma et le territoire indien sont tous les deux admissibles à faire application pour devenir un État à part entière de l’Union des États-Unis. Leur population grandissante, surtout des fermiers blancs des États du sud ou encore des Afro-Américains qui s’organise en village autonome, rend viable et légitime pour l’Oklahoma de devenir un État. La découverte de pétrole, bien que l’on n’en connaisse pas encore l’ampleur, fait sentir à la population de ces ensembles la nécessité de l’organiser en État.

La délégation du territoire indien souhaite en effet crée un État avec une majorité de la population de culture amérindienne, une première pour les États-Unis d’Amérique. Bien qu’intéressant du fait de la stabilité de cet ensemble, le gouvernement fédéral refuse l’idée de Two States pour l’ensemble du territoire de l’Oklahoma et du territoire Indien. La raison officielle avancée est que le territoire indien est peu développé et l’union avec le territoire de l’Oklahoma va faire de cet ensemble un État plus fort économiquement. La raison officieuse est que la création de l’État de Sequoyah ouvre la porte à une plus grande représentativité des peuples amérindiens et leur donne une voix pour la lutte pour l’égalité.

Ainsi, la délégation indienne est renvoyée chez elle avec le mandat de former une union avec leurs frères de l’Oklahoma.

✯✯✯« E pluribus unum »✯✯✯

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2215
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 29 Sep 2018 - 19:19


Affaires Intérieures :

Scandale au Palais d'Hiver, opposition au Tsar et demandes de négociations avec le Japon :

Au Palais Marie, siège du Conseil d'Etat, c'est une session mouvementée qui s'est tenue en cette fin d'hiver 1905. D'ordinaire uniquement dédié au budget, le Conseil d'Etat a été pris d'une violente polémique sur la répression sanglante des événements de fin janvier, et concernant la cuisante défaite navale infligée à la flotte impériale par le Japon, celle-ci à peine arrivée en Asie.

Plusieurs dignitaires, comme Sergei Vladimirovitch Konetski, le délégué du Zemtsvo (assemblée locale) de Moscou, ont ouvertement critiqué la Garde Impériale, se retenant évidemment de critiquer directement Sa Majesté, ce qui lui aurait valu la peine de mort assurée en ces temps de troubles. La séance n'a pas pu être tenue. Le lendemain, Sa Majesté Nicolas II s'est rendu devant le Conseil d'Etat afin de répondre aux questionnements des représentants mais surtout d’asseoir son autorité sur les quelques individus qui devenaient de plus en plus bavards.


C'est un fait rare pour le monarque russe de se présenter ainsi devant le Conseil d'Etat. Nicolas II a tout d'abord reconnu qu'il était temps d'organiser des pourparlers de paix avec le Japon, afin de mettre fin à la tuerie en cours en Extrême-Orient. Avec l'issue de la bataille navale de Tsushima, l'espoir d'isoler les troupes continentales japonaises de l'archipel nippon s'est évaporé, et la guerre s'enlise.

Deuxièmement, le Tsar a refusé de désavouer les commandants de la Garde Impériale, et ne s'est pas réellement prononcé sur les incidents de Saint-Pétersbourg qui ont causé la mort de plusieurs centaines, voire milliers, de civils. Il a cependant promis que les revendications qui devaient lui être présentées par le peuple en ce Dimanche Sanglant seraient étudiées, et que des réformes auraient lieu.

Communiqué URGENT aux Etats-Unis d'Amérique et à l'Empire du Japon :

Sa Majesté Nicolas II souhaiterait organiser des pourparlers de paix en Amérique, terre neutre dans le conflit actuel opposant la Russie au Japon. Si le Japon l'accepte, la Russie est prête à ordonner un cessez-le-feu immédiat et à envoyer une délégation diplomatique aux Etats-Unis pour y rencontrer sa pareille japonaise et mettre fin à la guerre avec un accord respectable pour toutes les parties engagées.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Sirda le Sam 29 Sep 2018 - 19:28


Deutsches Reich





Relations extérieures


................La situation dans le royaume chérifien du Maroc inquiète grandement le Kaiser qui, assez peu satisfait des maigres colonies obtenues par son auguste aïeul le siècle passé, lorgne sur les derniers territoires indépendants africains autant qu’il souhaite les protéger de toute autre influence étrangère, et notamment française. A Berlin, les diplomates ont conscience que l’installation d’un protectorat français au Maroc n’est plus qu’une question de temps. En effet, la signature de l’Entente cordiale le 8 octobre 1904 a réglé les derniers litiges coloniaux entre la République française et le Royaume-Uni, et réglé le sort du Maroc, qui semble voué à passer sous domination française, le royaume d’Espagne peinant à obtenir la confirmation de sa souveraineté sur ses enclaves ainsi que sur une large bande désertique au nord de la colonie française de Mauritanie. De plus, les récentes propositions françaises de réformes financières et militaires destinées à rétablir l’ordre à l’intérieur du royaume marocain sont, aux yeux des diplomates allemands, le signe incontestable de la volonté de mise sous tutelle du dernier Etat indépendant nord-africain, une pensée qui est également partagée par de nombreuses personnes au Maroc, à commencer par le sultan Abd al-Aziz lui-même. Ainsi, face à ce risque de prise de possession du royaume chérifien, le Kaiser s’est rendu à Tanger pour y visiter son homologue et rappeler l’importance de l’indépendance du pays.


Wilhelm II paradant à Tanger

................Débarqué le 31 mars, le Kaiser, afin de prévenir la mainmise de la France sur le Maroc, pénétra dans Tanger en grandes pompes, avec une mise en scène théâtrale. Monté à cheval son handicap nonobstant, le roi de Prusse défila à la tête d’un imposant cortège avant de s’en aller rencontrer le sultan Abd al-Aziz pour l’assurer de son appui en faisant la déclaration suivante : « J'espère que, sous la souveraineté chérifienne, un Maroc libre restera ouvert à la concurrence pacifique de toutes les nations, sans monopole et sans annexion, sur un pied d'égalité absolue. Ma visite à Tanger a pour but de faire savoir que je suis décidé à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour sauvegarder efficacement les intérêts de l'Allemagne au Maroc. » De manière plus explicite encore, mais aussi plus provoquante, l’empereur a ainsi précisé que « L’Allemagne se tiendra prête à défendre le Maroc contre toute velléité étrangère, et particulièrement française, de s’en emparer, et si la république française venait à poursuivre ses tentatives d’ingérence dans la politique marocaine, et pis encore l’annexait, alors je m’efforcerai à sauvegarder l’indépendance chérifienne par les armes. » Toutefois, Berlin reste ouverte à la négociation avec Paris, et propose une rencontre bilatérale après que le ministre des affaires étrangères Théophile Déclassé ait démissionné de ses fonctions, préalable indispensable pour les allemands qui haïssent l’homme d’Etat.



avatar
Sirda
Président
Président

Messages : 1617
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par GeorgeV le Sam 29 Sep 2018 - 19:36



The United States of America

Russo-Japanese War

Le président des États-Unis d'Amérique, Théodore Roosevelt, répond en personne au télégramme venant de Sa Majesté Impériale afin d'organiser une conférence de paix. L'Amérique est prête à accueilli une telle conférence, avec l'accord du gouvernement du Japon, et sera présidé par le président Roosevelt en personne. Portsmouth dans le Rockingham County au New Hampshire à été choisir par le gouvernement américain afin d'accueillir les deux délégations. Ville prospère de la côte est des États-Unis et modèle de l’"Amercian way of life", mais surtout à l'écart des groupes de pressions et lobbies de Washington DC, il s'agit de l'endroit de prédilection afin d'accueillir cette conférence.

L'Amérique tiens a assuré son impartialité la plus totale dans ce conflit sanglant et souhaite seulement "the peace in our time".

✯✯✯« E pluribus unum »✯✯✯

avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2215
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Khan le Sam 29 Sep 2018 - 20:47

Regatul României



Dans une cadre de gestion du pouvoir et de l'influence en Roumanie le Roi a discrètement convié des missionnaires catholique du royaume à fin d'organiser des prêches de l'évangile du christ de manière paisible et dans la fraternité. Des crieurs publique auront pour ordre dans les grandes villes d'avoir un discours national convainquant à fin de lancer une idée plus prononcé de l'irrédentisme roumain principalement sur les frères enchainés de Moldavie.
A fin de prévenir tout incident des agriculteurs en colère à cause de l'application du latifundium, de ce fait une nouvelle politique agraire devrait voir le jour pour permettre aux agriculteurs d'augmenter les chiffres des propriétaires et de pouvoir souffler en stoppant définitivement cet étranglement permanent dont ils étaient victime, bien sur.
A fin d'améliorer les relations entre le peuple et le roi, une prochaine modification de la constitution se suivra à fin d'améliorer cette dernière.
Dans les écoles l'allemand sera désormais la seconde langue obligatoire, en effet cette réforme entre dans le cadre d'une fusion latino-germaine. Cette réforme a pour but de lier le peuple et le Roi de façon plus concrète de ce fait le Roi comme le peuple parleront allemand et roumain. Ce rajout entrera en vigueur dès les premières écoles.
 
Communiqué à l'empereur Wilhelm II

Le Royaume salut sa majesté, dans un but d'étendre les relations germano-roumaines sa majesté le roi Karl Ier souhaiterait établir dans les écoles des cours obligatoires d'allemand, de ce fait il est nécessaire pour ce besoin l'envoie de plusieurs professeurs de langue issus de l'empire. Nous souhaiterions également recevoir des missionnaires à fin de développer le catholicisme dans les contrées majoritairement orthodoxes, cela pourrait permettre de réduire l'influence qu'exerce l'église de russie et également l'influence de l'église orthodoxe roumaine.
La Roumanie a besoin d'un équipement de qualité pour entamer une amélioration globale des effectifs royaux, et souhaiterait acquérir une centaine d'équipements à savoir cinquante 15 cm sFH 02 et cinquante de 7.7 cm FK 96 n.A, ainsi que l'échange d'officier à fin de former des roumains directement dans les académies militaires allemandes et l'enseignement dans celles de Roumanie.


avatar
Khan
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 283
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 29 Sep 2018 - 21:59

République dominicaine
Sur demande de GeorgeV

La République dominicaine, face au coup de force américain, est contrainte d'accepter à contrecœur les exigences américaines, préférant avoir à traiter à Washington plutôt que subir la violence de la politique de la canonnière comme ce fut le cas pour le Venezuela deux ans plus tôt.

http://www.chacunsonpays.com/t8420-pnj-etats-unis


Dernière édition par Bureau le Dim 30 Sep 2018 - 13:42, édité 1 fois
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 29 Sep 2018 - 22:02

Empire du Japon
Sur demande de Shikkoku

Le gouvernement impérial accepte l'offre américano-russe de pourparlers dans la ville de Portmousth. Une délégation nippone s'y rendra dans les plus brefs délais pour faire respecter les conditions japonaises pour la paix en Extrême-Orient.

http://www.chacunsonpays.com/t8429-guerre-russo-japonaise-negociations-de-paix-avec-le-japon


Dernière édition par Bureau le Dim 30 Sep 2018 - 18:51, édité 1 fois
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par GeorgeV le Dim 30 Sep 2018 - 6:06



The United States of America

U.S Protectorat – Santo Domingo en tutelle


Place fortifié occupé par la USMC près de Santo Domingo

La République dominicaine, dans sa grande sagesse, à accepter de mettre en place le protocole prévu par Washington DC afin de rembourser ses dettes aux pays européens. Les forces armées de la République dominicaine sont mises sous commandement américain, alors que le président autorise l’envoi de 1000 hommes de la US Marines Corps qui protègera les intérêts américains en République dominicaine, notamment l’ambassade des États-Unis d’Amérique qui deviendra le nouveau siège du pouvoir sur le territoire. Le secrétaire à la marine, Charles J. Bonaparte est nommé par le Congrès américain « receveur général commandant des forces américaines en République dominicaine », lui laissant notamment la mainmise sur cette petite république et assura la transition et la mise en place du protocole. Le président Carlos Felipe Morales Languasco et son exécutif restera en poste, selon les volontés des États-Unis, et obtient des pouvoirs limités par le protocole de redressement. Des élections générales sont prévues pour 1906, sous supervision des États-Unis.

En attendant, les volontés américaines se précisent. Sous l’égide de Bonaparte, les États-Unis vont assumer l'administration des douanes de la République dominicaine. Aux termes de cet accord, le receveur général, nommé par le président américain, va conserver 55% des recettes totales pour rembourser les demandeurs étrangers, tout en versant 45% au gouvernement dominicain. Washington DC estime que d’ici deux ans, la dette étrangère de la République dominicaine sera réduite de $40 millions à $17 millions. En 1907, la République dominicaine obtiendra une aide de $20 millions afin de mener à bien des réformes économiques nécessaires et payées le $17 millions restant à leur dette auprès des puissances européennes, laissant ainsi les États-Unis l’unique créditeur de la République dominicaine. Afin de compléter ce protocole, le peso dominicain est remplacé dès maintenant par les US dollars.

✯✯✯« E pluribus unum »✯✯✯

[/quote]
avatar
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2215
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Prishayev le Dim 30 Sep 2018 - 10:05




Royaume de Grèce / Βασίλειον τῆς Ἑλλάδος






Réforme de l’Etat (Acte I)


La réforme agraire décrétée par le Roi se met en place au cours des mois de mars et d’avril. L’héritage ottoman en Thessalie avait été balayé par de nouveaux maîtres, les structures n’avaient évolué mais désormais il est question de redistribuer 300 000 arpents de terre à 4 000 agriculteurs dès les mois prochains, plus encore en fin d’année. Au sud la réunion des terres sera plus lente, l’harmonisation de la structure de l’agriculture grecque passe indéniablement par des réformes organisationnelles, qu’elles soient publiques ou privées. En d’autres termes, le Roi renforce la politique réformiste de Theódoros Deligiánnis en tentant de réformer l’administration grecque et ses prérogatives, ses capacités à imposer et taxer mais aussi réduire son effectif pléthorique et sa corruption.

Le premier acte de cette politique n’est autre que la création d’un ministère royal de l’agriculture à Athènes et l’incitation à une mise en place des coopératives agricoles via un abaissement de la fiscalité les ciblant et des subsides pour leur création. Il est également question d’un redécoupage des subdivisions administratives du pays et la nomination de nouveaux gouverneurs. L’accent est mis sur la division de l’autorité Athénienne en créant les gouvernements suivants : Etolie-Ionie, Thessalie, Attique, Eubée, Péloponnèse. Le district d’Athènes comprenant le Pirée échappe à cette organisation et se trouve dirigée par le maire d’Athènes en personne. L’organisation de ces gouvernements implique un transfert de compétence qui donne l’occasion d’une contraction de la masse des fonctionnaires provinciaux via une réforme de la perception de l’impôt. En premier lieu, chaque gouverneur est flanqué d’un suppléant qui assure une surveillance régulière du fait de sa position de son supérieur. Ce bicéphalisme garantissant une attitude plus hiératique et fidèle des gouverneurs envers le Roi. En outre, chaque gouverneur doit s’appuyer sur des bureaux (ministères régionaux) aux effectifs fixés à Athènes. Ils comptent au nombre de deux : le bureau des finances et le bureau de l’agriculture. Leurs prérogatives sont lui suivantes : Au bureau des finances le devoir de lever l’impôt et les taxes et d’assurer le fonctionnement du gouvernement régional et de l’Etat. Le bureau de l’agriculture a pour mandat d’adapter la politique agricole d’Athènes aux besoins de sa région. Il est maître d’un budget annuel et doit organiser l’abandon de la commercialisation par l’Etat des denrées alimentaires sur l’année. Il doit aussi organiser des foires agricoles et commerciales tandis qu’un secrétariat indépendant de son bureau est chargé de l’entretient des infrastructures et largement supervisé par Athènes. La finalité veut que l’Etat élimine jusqu’à 1/5 de ses personnels affrétés à son fonctionnement et puisse se permettre d’autres réformes.

Il est question de doter les bureaux et le ministère royal d’Athènes d’un véritable capital de compétences extérieures à la Grèce. Pour ce faire l’Etat Athénien demande à la France des hommes d’Etat mandatés afin d’élever, via des prérogatives exceptionnelles, la qualité de l’organisation de l’administration grecque. L’Etat fonde également des secrétariats d’agronomes dans chaque gouvernorat dédié à l’instruction et le conseil des fonctionnaires et agriculteurs. Là encore le besoin de compétence ce fait sentir et l’Etat grec estime nécessaire cet apport de compétence. Enfin, une école de mécanique et ingénierie est lancée à Athènes et sera achevée en 1909. Pour réaliser cet effort réformateur, l’Etat grec présente et lèvera sur le marché obligataire britannique des fonds à cet effet.


Diplomatie


République Française


Face au besoin criant de compétences administratives et d’agronomie, l’Etat grec propose à des bureaucrates à la retraite ou en fin de carrière et à des agronomes français de réaliser via des prérogatives extraordinaires et de grasses sommes des modifications substantielles de l’appareil étatique grec. Leur apport intellectuel étant d’une valeur notable pour Athènes et sa volonté réformatrice.


Royaume-Uni


L’Etat grec, en pleine réforme, demande l’autorisation à la couronne britannique de lever sur le marché obligataire anglais de quoi financer ses réformes administratives.




avatar
Prishayev
Maître d'armes
Maître d'armes

Messages : 528
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 23
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Gungauss le Dim 30 Sep 2018 - 12:41

Княжество България

Principauté de Bulgarie



Affaires internes

La Principauté de Bulgarie, indépendante de fait de l'Empire Ottoman depuis 1878, connaît un développement économique non négligeable pour un État aussi jeune et pour sa taille.
Restant majoritairement un pays agricole, la Bulgarie attire de nombreux investisseurs privés d'Europe, notamment de France, d'Autriche-Hongrie et d'Allemagne, pour le développement industriel, agricole et ferroviaire du pays.

Sur le plan ferroviaire, la Principauté de Bulgarie bénéficie de l'intérêt que lui porte l'Allemagne et ses investisseurs dans leur stratégie économique de développement de la ligne ferroviaire Berlin-Bagdad. Ayant pour objectif un affranchissement de l'Allemagne sur son approvisionnement en pétrole, la ligne complète doit passer par la Bulgarie, ce qui augmente l'attrait économique de la Bulgarie, puisque la construction d'une telle ligne nécessite une industrialisation certaine de la Bulgarie et une main d'oeuvre nombreuse qui pourra ainsi acquérir de l'expérience pour le futur développement du territoire.
La première usine moderne ouverte en Bulgarie a été construite en 1836, ce qui montre l'attrait du territoire pour le développement industriel. Cet état de fait permet à la Bulgarie de connaître une croissance industrielle non négligeable, à travers la construction d'ateliers, d'entrepôts et d'usines à travers le pays, essentiellement pour l'exploitation des ressources minières et le textile.

Sur le plan agricole, la Bulgarie approche de l'auto-suffisance alimentaire grâce aux politiques agraires menées par Ferdinand Ier depuis 1887, et par son prédécesseur de 1878 à 1887. Néanmoins, l'agriculture bulgare reste très centrée sur les petites exploitations, centrées sur l'exploitation vivrière, et la mécanisation a du mal à se mettre en place. Le territoire bulgare est composé de 550.000 exploitations agricoles, d'une superficie de 7,3 hectares en moyenne. L'ensemble comprend près de 8 millions de parcelles d'une superficie moyenne de 0,5 hectare, soit 10 parcelles par exploitation. La mécanisation ne touche pour l'instant que les très grandes exploitations, possessions de riches propriétaires terriens.
Afin d'accélérer la mécanisation de l'agriculture, le Prince Ferdinand Ier appelle les investisseurs allemands, français, autrichiens et russes à participer au financement de la construction d'usines de tracteurs et de matériels agricoles dans la région de Sofia, la région de Plovdiv et la région de Varna.

Dans le domaine ferroviaire, le gouvernement de la Principauté a décidé de lancer une grande étude pour la réalisation de deux lignes ferroviaires reliant Vidin, Sofia, Plovdiv, Yambol et Burgas pour la première; et Sofia, Vratsa, Pleven, Veliko Tarnovo, Shumen et Varna.

Affaires extérieures

Communiqué au Royaume de Grèce

La Principauté de Bulgarie apporte tout son soutien au Royaume de Grèce sur la question de l'île de Crète.

Communiqué à la République française

La Principauté de Bulgarie souhaiterait négocier avec le gouvernement français l'acquisition d'un navire de la même catégorie que le cuirassé d'escadre à réduit Courbet. Ce dernier a été retiré du service actif de la Marine française en 1903, et il représenterait un moyen intéressant pour la Bulgarie de s'assurer la sécurité de ses côtes et de participer à l'application des traités sur les droits maritimes en Mer Noire.
De plus, la Principauté serait intéressée par l'acquisition de machines-outils permettant la production de munitions d'artillerie de 47mm, 65mm, 75mm, 100mm, 120mm et 150mm, soit l'ensemble des calibres d'artillerie d'origine française en service dans l'armée bulgare.

Communiqué à l'Empire russe

La Principauté de Bulgarie souhaiterait se rapprocher de la Russie pour la fourniture de matériel militaire afin d'uniformiser les dotations des unités de la Principauté. La Principauté serait intéressée par l'acquisition de matériel des modèles suivants :
- 30.000 fusils Mosin Nagant M1891
- 3.000 revolvers Nagant M1895
- 140 obusiers de 152mm M1909 (108 pour l'active, 32 pour la réserve)
-
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3375
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Keyrezz le Dim 30 Sep 2018 - 13:15



Royaume d'Espagne / Reino de España


Affaires Politiques

En 1878, la restauration des bourbons en Espagne devait réaffirmé la puissance espagnole et son empire. 30 ans plus tard, le constat est amère, l'empire espagnol est réduit à néant et l'instabilité politique empêche une bonne industrialisation ainsi que de bénéficier d'une politique commune. Dans toute l'Espagne, on se pose de nombreuses questions pour savoir qui ou quoi est le véritable responsable de cette ultime décadence qui semble ternir les projets de la Couronne Espagnole. De nombreuses langues accusent le Roi Alphonse XII d'ingérence dans les affaires politiques, ce dernier peut en effer révoquer les sénateurs et les différentes lois votées à sa guise.
- Et si le problème était le Roi ? Les français n'ont pas besoin de Roi pour exister sur la scène internationale. assure Corlo da Orla député libéral d'Andalousie.
Les socialistes et anarchistes de leurs côtés critiquent également la corruption politique présente dans la société espagnole avec le Tournant Pacifique qui assure une place pour les libéraux et les conservateurs, ces derniers n'hésitent pas à se partager le pouvoir directement pour obtenir des grâces financières par le Roi.
Les anarchistes critiquent également le système des "Cortes" qui est clairement trop élitiste et trop proche du Roi.
À la surprise générale, le président du Conseil des Ministres conservateur : Marcelo Azcárraga Palmero ne démissionne pas et met donc un terme au Tournant Pacifique temporairement, les libéraux grondent et promettent des répercussions aux élections générales en fin d'année.
Le Roi Alphonse XII de son côté, voyant que sa popularité faiblit décide d'accorder sa totale confiance envers le système républicain..


Industrialisation


La construction de l'usine de textile à Séville pour dynamiser la production en Andalousie continue. Marcelo Azcárraga Palmero se vante de ne pas s'occuper que de l'élite industrielle se situant en catalogne ainsi qu'au pays basque. Ce denier souhaite également améliorer l'industrie militaire espagnole qui peine à exister en Catalogne. Une usine d'armement sera construite dans les alentours de Valladolid sous 2 ans.

Diplomatie


Madrid souhaite emprunter de l'argent à la bourse de Londres à faible taux d'intérêt afin d'accentuer l'industrialisation de la métropole espagnole notamment le réseau ferroviaire.



avatar
Keyrezz
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 247
Date d'inscription : 30/06/2017
Age : 19
Localisation : Coruscant

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 30 Sep 2018 - 13:52

République française
Evenement

La danseuse Mata Hari, d'origine néerlandaise, promeut avec un succès immense des spectacles de danse exotique, inspirés de danses asiatiques à Paris.


Ses spectacles sulfureux remplissent les salles de la capitale française, mais aussi les colonnes des journaux. L'engouement pour l'Extrême-orient est réel dans les capitales européennes, et le marché de l'art explose. Mata Hari, de son vrai nom Margaretha Geertruida Zelle, après avoir passé plusieurs années dans les Indes Néerlandaises, a ramené ce style de danse en Europe pour le plus grand plaisir des bourgeois de la capitale.

Etats-Unis
Evenement

A Boston, une usine d'engrais explose, tuant 58 ouvriers et endeuillant la ville. Les causes de l'explosion sont inconnues mais de nombreux syndicats ouvriers américains dénoncent les conditions de travail précaires et l'absence de règles de sécurité.


De jeunes enfants travaillant illégalement en banlieue de Boston



Raj Britannique
Evenement

Dans le Punjab britannique, la région de Kangra a été violemment secouée par un séisme d'une très importante magnitude. L'institut de séismologie de Delhi l'a mesuré entre 7.7 et 7.9 sur l'échelle de Richter.

Dans ces régions des contreforts de l'Himalaya, les habitants sont pauvres et les constructions souvent précaires. Ce sont près de 100 000 habitations qui ont été détruites, et 22 000 personnes tuées. Plusieurs dizaines de milliers de vaches ou de chèvres, importantes pour la subsistance des habitants de la région ont également péri.

Les coûts pour la reconstruction seront très élevés, notamment à cause de la destruction d'aqueducs à flanc de collines dans la région. Peu de ces constructions ont en effet survécu au séisme.


Un temple soufi détruit par le séisme



Dernière édition par Bureau le Dim 30 Sep 2018 - 20:19, édité 1 fois
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 552
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Sirda le Dim 30 Sep 2018 - 14:41


Deutsches Reich





Affaires militaires


................Alors que les tensions entre le Reich et la République française sont au plus haut point depuis plusieurs décennies désormais, sur fond de question coloniale dans le royaume chérifien du Maroc, le Kaiser, rentré de Tanger à la suite de son coup d’éclat de mars 1905 ainsi que d’une brève croisière dans l’Atlantique puis dans la Mer du Nord à bord de son yacht, le SMY Hohenzollern II – réputé pour ses parties fines pédérastiques –, a assisté aux célèbres Kaisermanöver annuelles, grandes manœuvres militaires allemandes se déroulant chaque année dans une province de l’Empire pour améliorer l’entraînement des troupes et des états-majors, mais également essayer les différents plans stratégiques élaborés par le haut-commandement impérial ainsi qu’affirmer la puissance militaire prussienne et le prestige du Reich, surtout face à ses voisins français et russe. Conformément à la tradition instituée à partir de 1898, après la première Kaisermanöver en Bavière, le großer Generalstab a sélectionné deux corps d’armée pour les faire s’affronter, dans un jeu de guerre à taille réelle et sous son étroite surveillance, cette fois dans le Reichsland Elsaß-Lothringen, une provocation volontairement assumée par le Kaiser qui souhaite par la même occasion accentuer la pression sur la Gueuse en prouvant d’une part sa détermination à risquer un conflit en cas d’obstination française et d’autre part la préparation de l’armée pour cela.


Parade d’un régiment d’infanterie devant Wilhelm II

................Tour à tour, la 2ème armée d’Aachen et la 6ème armée de Saarlouis se sont affrontées, interchangeant les rôles puisque tantôt armée allemande – toujours commandée par le Generalfeldmarschall Alfred von Schlieffen – et tantôt armée française dans ce Kriegspielen grandeur nature. Sous les yeux attentifs du großer Generalstab et du Kaiser, les deux armées ont essayé différents scénarios qui donnèrent tous l’Allemagne gagnante sur la France. D’abord le colonel von Steuben, à la tête de l’armée représentant la française, lança une attaque en Alsace-Lorraine, qui fut habilement contrée par Schlieffen, qui, détachant deux armées de l’aile droite allemande pour contre-attaquer entre Metz et la Sarre, tout en poursuivant l’enveloppement par le nord, mis en défaite l’armée française. Ensuite, le lieutenant-colonel von Freytag-Loringhoven songea à une contre-offensive française frontale en Belgique. Schlieffen lança alors une attaque de sa gauche à partir de Metz, perçant par la Meuse et encerclant l’aile gauche française. Selon les estimations vantées par la propagande impériale, dans ce scénario, une quarantaine de jours aurait été suffisante pour que les troupes impériales atteignent Paris. Enfin, troisième scénario, le major Kuhl, simulant là encore les français, attaqua en Lorraine et au Luxembourg, avant de se faire envelopper par le nord, tandis que l’aile droite allemande bordait la Somme et l’Aisne au bout de 23 jours.

................Le Kaiser a personnellement félicité le großer Generalstab, et plus particulièrement le Chef des Generalstabes et Generalfeldmarschall Alfred von Schlieffen pour ses « brillantes réussites miliaires lors de ces grandes manœuvres », estimant par ailleurs que « la protection du Reich face aux différentes menaces qui peuvent peser à son encontre est solidement assurée par l’état-major le plus compétent au monde », autant de provocations évidemment destinées à Paris, que Berlin entend faire plier diplomatiquement le plus rapidement possible sur la question marocaine, quitte à user de davantage de démonstrations de puissance militaire ainsi que d’affronts diplomatiques. Autre enjeu de cette Kaisermanöver dans le Reichsland Elsaß-Lothringen : réaffirmer la souveraineté allemande dans cette région rattachée au Reich par la violence en 1871, et qui, d’élection en élection, ne cesse de prouver son peu d’attache envers l’Empire, cela en accordant près de la moitié des voix – et bien généralement, une majorité absolue de députés sécessionnistes envoyés au Reichtag – aux différents partis régionalistes voire sécessionnistes d’Alsace-Lorraine, des affronts successifs que le Kaiser entend bien laver en démontrant la puissance de ses armées, afin de rappeler aux éventuels scélérats d’outre-Rhin que le Reich sera intransigeant envers ceux qui voudraient se séparer, fut-ce pacifiquement, ou pis encore démocratiquement, de ce dernier.



avatar
Sirda
Président
Président

Messages : 1617
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Dim 30 Sep 2018 - 15:52



Affaires Intérieures :

Grèves en série dans l'Empire :

Après le Dimanche Sanglant, les grèves se sont propagées dans l'Empire, et notamment dans sa partie occidentale. Les villes de Moscou, Smolensk, Varsovie, Vilnius, Riga, Koursk, et la banlieue de Saint-Pétersbourg comptabilisent à elles seules près de 800 000 grévistes et des milliers d'usines actuellement fermées.

La situation est extrêmement grave pour la Russie, qui n'arrive pas à sortir de la guerre contre le Japon, pire encore l'image du Tsar a été gravement affectée par le répression de janvier 1905 à Saint-Pétersbourg.


La Guarde Impériale protégeant le Palais d'Hiver

Les affrontements entre grévistes et soldats ou forces de police ont déjà fait près de 150 morts à travers l'Empire, et plusieurs centaines de blessés.

Promesses du Tsar :

Sa Majesté Nicolas II a promis, comme il l'avait déjà fait devant le Conseil d'Etat, qu'une Assemblée Représentative nommée Douma serait formée d'ici l'automne 1905 au plus tard, et les modalités de son élection seront encore à décider avant la fin du printemps.

Cette Assemblée siégera au Palais Taurida à Saint-Pétersbourg. Une réforme du rôle du Conseil d'Etat, afin de créer un appareil d'Etat bicéphale est également considérée par le Tsar.


La nouvelle, si relativement bien reçue parmi les classes aisées et l'appareil bureaucratique déjà en place et notamment le Conseil d'Etat, qui espère un agrandissement de ses pouvoirs, n'a pas impacté fortement le déroulement des grèves. Beaucoup de syndicats dénoncent le flou des réformes, et la possible "carabistouille" que le Tsar effectuerait.
[/quote]
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Mirage le Dim 30 Sep 2018 - 15:58

République Française




Affaires étrangères



Le Quaie d'Orsay était en ébullition en ce milieu d'année 1905, l'Allemagne était en effet venue mettre à mal le réglement de la question marocaine pourtant arrangée entre la France, l'Espagne et le Royaume-Uni. Le débarquement du Kaiser à Tanger, quoique quelque peu ridicule, restait une épine dans le pied de la diplomatie française qui voyait désormais le sultan marocain s'opposer aux réformes et aux projets de grands travaux proposés par la France. Mais Berlin ne s'arrêtait pas là dans sa politique de provocations stériles en demandant ni plus ni moins que la démission de Théophile Déclassé, ministre des affaires étrangères du gouvernement du cabiner Rouvier, mais aussi en organisant des manoeuvres militaires à la frontières franco-allemande. On peut le dire, les boches avaient déjà décidé de casser les couilles des diplomates français, et ce à quelques mois des élections législatives de 1906. Il fut dans un premier temps décidé à la suite du conseil des ministres qui suivi l'affaire de Tanger de renouveler la confiance du cabinet envers son ministre des affaires étrangères. Comme le déclara en effet Déclassé à la sortie de celui-ci : « Pour la France, tout, toujours. ». Il est en effet impensable que l'Allemagne puisse s'ingérer ainsi dans les affaires d'une Nation souveraine. Deuxièmement, il est proposé à l'Allemagne la tenue de négociations internationales concernant la question marocaine qui pourraient se tenir Algérsiras en Espagne. La France souhaiterait y voir participer une partie de la communauté internationale qui aiderait à régler cet épineux problème. En plus du Maroc, de l'Allemagne et de la France, pourraient participer l'Autriche-Hongrie, la Belgique, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la Russie et la Suède, mais aussi les Etats-Unis qui pourraient jouer le rôle de médiateur.
Finalement, face aux provocations allemandes en Alsace-Lorraine, il a été ordonné le prompt renforcement des forteresses françaises placées la frontière allemande.

Dans un dossier moins complexe pour la diplomatie française, l'ensemble des propositions grecques sont acceptées, de plus, la France se dit tout à fait favorable à une conférence concernant l'avenir de la Crète et enverra  celle-ci une délégation afin de désamorcer ce dossier brulant.
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 1113
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 19
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Shikkoku le Dim 30 Sep 2018 - 16:28


Affaires Intérieures :

Le Scandale de Portsmouth :

C'est un véritable scandale qui frappe le gouvernement russe, déjà bien affaibli.

En effet, aux Etats-Unis, lors de la conférence de Portsmouth, pour des raisons inconnues, le représentant du Tsar Sergei Witte a signé la concession de la Mandchourie extérieure à l'Empire de Chine selon le Traité de Portsmouth. Certains sources proches du gouvernement impérial, et notamment de l'Okhrana, parlent d'une incompréhension de la part du Ministre, d'autres parlent d'un outre-passement de ses capacités de Ministre et d'une prise de décision sans contacter le Tsar. Dépassé par des velléités pacifiques, et désireux de calmer les tensions internes dans l'Empire, Sergei Witte aurait agit comme un détraqué, et cédé sans dédommagements l'un des ports les plus importants de l'Asie russe.

La décision fut immédiate à Saint-Pétersbourg. Sergei Witte a été désigné comme un criminel d'Etat, et devra être jugé par le Tribunal Impérial à Saint-Pétersbourg. Le gouvernement impérial de Russie ne reconnait pas le Traité de Portsmouth comme valide, et l'annonce au monde.

En plus des 65 000 hommes partis en train début février, ce sont 80 000 autres qui suivent. Pour ce faire, le Transsibérien est réquisitionné lors de l'été 1905 et ne transportera plus aucune marchandise commerciale, uniquement des biens destinés à la guerre en Asie.

Ratonnades contre des chinois et des japonais en Sibérie :

En Russie, le peuple s'est rapidement emparé de la nouvelle du Scandale de Portsmouth. Dans une vague de xénophobie, des commerces tenus par des chinois ont été saccagés dans plusieurs villes le long du Transsibérien, et dans la ville Khabarovsk, où existe une très petite communauté japonaise, 2 japonais ont été assassinés par une foule en colère.

Sergei Witte est affublé d'une image de traître à la solde du "péril jaune".


Paysans détruisant une échoppe chinoise, Sibérie, 1905
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6000
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [V1905] Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum