Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Guerre russo-japonaise

Aller en bas

Guerre russo-japonaise

Message par Shikkoku le Sam 29 Sep 2018 - 14:58



La guerre russo-japonaise, qui dure depuis le 8 février 1904 et qui oppose l'Empire de Russie face au Japon pour l'influence en Extrême-Orient et notamment en Corée et en Mandchourie, est désormais dans une phase de léthargie.

Afin de débloquer la situation, la flotte de la Baltique a été envoyée à la fin de l'année 1904 en direction de la Corée, en contournant l'Afrique, afin de neutraliser son homologue japonaise une bonne fois pour toute.

Spoiler:
Le Borodino, navire amiral de la flotte de la Baltique, en cours de route pour l'Asie

Arrivant sur sa destination, la flotte russe a pour mission de rejoindre le port de Vladivostok, participer à sa défense et se ravitailler avant de lancer une offensive contre la flotte japonaise. Naviguant en formation une fois au large des côtes chinoises, la flotte impériale devra engager tout navire civil ou militaire japonais et le couler sans sommation.

TOUR 1 - ATTAQUE


Nature de l'action : Arrivée de la flotte de la Baltique en Asie

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

/

Forces maritimes :

- 8 battleships (2x Borodino, 1 Tsevarevich, 1 Rostislav, 3 Yekaterina II, 1 Sisoy Velikiy)
- 3 croiseurs lourds (1 Rusalka, 2 Admiral Ushakov)
- 6 croiseurs (1 Pamyat Azova, 1 Rossiya, 2 General Admiral, 1 Gromoboy, 1 Minin)
- 12 frégates

Forces aériennes :
/

Carte :

Spoiler:

Détails de l'action :
- La flotte naviguera en formation serrée sous les ordres de l'Amiral Zinovy Rozhestvensky, jusqu'au port de Vladivostok.
- En cas de contact avec un navire japonais, la flotte entière devra l'engager et le détruire.


Dernière édition par Shikkoku le Dim 30 Sep 2018 - 16:03, édité 1 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6033
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre russo-japonaise

Message par Bureau le Sam 29 Sep 2018 - 17:10

Modération de guerre
Tour n°1

Déplacement de la flotte de la Baltique jusqu'à Vladivostok

Chances de succès : 10 % ; jet de dé : 43

Tragi-comédie navale en Extrême-Orient. La flotte de l'amiral Zinovy Rozhestvensky, qui s'était déjà illustrée par une bravoure sans égale en mer du Nord, lors de l'épique bataille du Dogger Bank face à des chalutiers britanniques, a de nouveau prouvé le savoir-faire naval russe en tentant vainement de rallier la base portuaire de Vladivostok pour préparer la contre-offensive face à l'Empire du Soleil Levant. En effet, après que la flotte russe se soit séparée en novembre 1904 pour qu'une partie emprunte le canal de Suez tandis que la seconde contourne par Bonne-Espérance, cette dernière escadre a rencontré des difficultés face à un ouragan au large de Madagascar, qui causa la perte du cuirassé Georgii Pobedonosets, rendu difficilement manœuvrable puisque surchargé de charbon. Reprenant la route, la même escadre fut contrainte d'attendre pendant près d'un mois, au large de l'Indochine, la seconde escadre passée par Suez.

Une fois réunie, la flotte russe longea timidement les côtes chinoises. Au large de Formose, l'amiral Rozhestvensky, croyant apercevoir des torpilleurs japonais, ordonna d'ouvrir le feu sur quelques navires de pêche chinois, donc aucun ne fut touché. Après cette maladresse, qui n'était pas sans rappeler le Dogger Bank, l'amiral russe fit reprendre la route et décida de passer par le détroit de Tsushima, le contournement du Japon par l'est étant rendu impossible par faute de charbon. C'est à cette embouchure que la flotte flambant neuve japonaise l'attendit. L'amiral Heihachirō Tōgō ordonna de barrer en T la flotte russe, qui, après avoir l'avantage sur les ennemis le temps que la manœuvre se fasse, fut à la merci des canons japonais. Après plusieurs heures d'engagements, les russes tentèrent une nouvelle manœuvre, rapidement bloquée par une prise en sandwich japonaise, qui marqua la défaite finale russe.

Pertes russes : 5 cuirassés, 1 croiseur lourd, 3 croiseurs, 5 frégates coulés ; 1 croiseur lourd, 2 croiseurs et 4 frégates capturés, 6'000 prisonniers.

Pertes japonaises : 3 torpilleurs coulés, 117 morts, 583 blessés.
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 719
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre russo-japonaise

Message par Bureau le Sam 29 Sep 2018 - 17:35

Empire du Japon
Simulation PNJ

TOUR 1 - Attaque


Nature de l'action : Offensive japonaise en Mandchourie

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- 262,900 soldats
- 7,350 cavaliers
- 992 canons
- 200 machine guns

Carte :

Spoiler:
Carte.

Détails de l'action :
- Les 5 armées japonaises forment un croissant autour de la ville de Mukden pour l'encercler.
- La 5ème armée attaque en première le flanc gauche des troupes russes.
- Une semaine après l'engagement les premiers combats, la 4ème armée attaque le flanc droit des russes.
- Les 3 autres armées rallient les deux premières pour continuer les combats et prendre Mukden.


TOUR 1 - Attaque


Nature de l'action : Offensive japonaise sur l'île de Sakhaline

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- 14'000 soldats
- 1'000 cavaliers
- 100 canons

Forces navales :

- 4 croiseurs-cuirassés
- 4 croiseurs blindés
- 4 navires de défense cotière
- 9 destroyers
- 12 torpilleurs

Carte :

Spoiler:
Carte.

Détails de l'action :
- Un premier détachement de troupes (6'000 soldats, 400 cavaliers, 40 canons) débarque entre Aniwa et Korsakov.
- Un deuxième détachement de troupes (2'000 soldats, 200 cavaliers, 20 canons) débarque au cap Notoro.
- Un troisième détachement (6'000 soldats, 400 cavaliers, 40 canons) débarque à Aleksandrovsk-Sakhalinski.
- Les trois détachements s'emparent des principaux points de l'île dès leur débarquement, avec le soutien naval si besoin est.
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 719
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre russo-japonaise

Message par Bureau le Sam 29 Sep 2018 - 18:15

Modération de guerre
Tour n°1

Offensive en Mandchourie

Attaque de la 5ème armée

Chances de succès : 70 % ; jet de dé : 93

La 5ème armée japonaise s'est enlisée contre les positions du flanc gauche russe. En effet, après une attaque surprise, les soldats de l'Empire du Soleil Levant se sont rapidement confrontés à la supériorité numérique des russes, ainsi qu'à plusieurs manœuvres audacieuses ennemies qui ont lourdement réduit la force de frappe japonaise, au point de contraindre l'armée à battre en retraite et à se fortifier derrière quelques tranchées d'infortune pour éviter une contre-offensive russe générale.

Pertes russes : 2'000 soldats tués, 1'000 blessés

Pertes japonaises : 6'000 soldats tués, 20'000 blessés

Attaque de la 4ème armée

Chances de succès : 80 % ; jet de dé : 37

Les mouvements opérés par la 4ème armée furent bien plus fructueux que ceux de la 5ème armée. En effet, les russes, concentrés sur leur flanc gauche, semblèrent délaisser le droit, qui fut lourdement frappé par les divisions japonaises, avides de vengeance après la défaite à l'est de la ville. L'opération militaire fut un franc succès pour les japonais, qui parvinrent à enfoncer les lignes et ainsi préparer plus facilement l'offensive générale sur les alentours de Mukden pour faire tomber la ville.

Pertes russes : 4'000 soldats tués, 25'000 blessés

Pertes japonaises : 5'000 soldats tués, 21'000 blessés

Attaque générale sur Mukden

Chances de succès : 75 % ; jet de dé : 2

Débâcle totale pour la Russie. Après la réussite de l'opération sur le flanc droit des défenses russes, l'ensemble des armées japonaises s'en alla affronter les troupes russes, pourtant largement supérieures numériquement, et leur infligea une violente défaite, contraignant l'armée à rebrousser le chemin à près d'une cinquantaine de kilomètres derrière Mukden, cela malgré des pertes moins lourdes du côté russe que du côté japonais.

Pertes russes : 4'000 soldats tués, 28'000 blessés, 20'000 prisonniers

Pertes japonaises : 6'000 soldats tués, 30'000 blessés


Invasion de l'île de Sakhaline

Débarquement de détachements

Chances de succès : 80%, 80%, 80% ; jets de dés : 13 ; 14 ; 59

Les débarquements se passent plus que bien dans l'ensemble, à l'exception de celui à Aleksandrovsk-Sakhalinski, où les troupes japonaises ont violemment combattu les troupes russes, en infériorité numérique, qui ont finalement capitulé face aux japonais. Pour les deux premiers, les villes sont rapidement tombés grâce à l'artillerie navale et à la supériorité numérique japonaise.

Pertes russes : 283 soldats tués, 351 blessés, 4000 prisonniers

Pertes japonaises : 21 morts, 86 blessés

Capture de l'île

Chances de succès : 70% ; jet de dé : 79

La capture de l'île s'est révélée plus problématique que prévue. En effet, malgré un fructueux débarquement, les troupes japonaises se sont rapidement confrontées à une très forte résistance russe dans les terres les plus intérieures de l'île. Si le territoire est globalement contrôlé, les résistants russes infligent régulièrement des défaites aux japonais lors d'escarmouches sanglantes des deux côtés.

Pertes russes : 103 soldats tués, 254 blessés

Pertes japonaises : 97 morts, 173 blessés
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 719
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre russo-japonaise

Message par Shikkoku le Dim 30 Sep 2018 - 16:33



Positionnement de troupes et arrivée des renforts venus de Russie occidentale :

Les troupes parties en train en février 1905, au nombre de 65 000, sont arrivées sur le théâtre de guerre avec le Japon.
L'Armée Russe sur place, forte de 130 000 hommes valides au début du conflit, et comptant près de 500 000 soldats à l'heure actuelle, est revigorée par cet afflux, qui porte le total de soldats engagés en Mandchourie à 565 000 hommes.

Les troupes, ayant reçu l'ordre de ne pas appliquer le Traité de Portsmouth, devront participer à la défense des villes de Harbin et de Vladivostok. Ainsi la ville de Harbin, en Mandchourie intérieure, sera gardée par 70 000 soldats russes, tandis que Vladivostok sera gardée par 100 000 soldats.

Oskar Gripenberg aura pour mission de former une armée offensive, capable d'attaquer sous peu avec les hommes restants, soit 395 000
soldats. Cette armée devra se positionner à proximité du front, entre Harbin et Mukden.

Positionnement des troupes russes:
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6033
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre russo-japonaise

Message par Shikkoku le Lun 1 Oct 2018 - 17:13


Oskar Gripenberg, général finno-suédois au service de l'Empire depuis déjà de longues années, a pris les commandes de l'Armée de Mandchourie. Forte de 395 000 hommes, celle-ci devra lancer une offensive vers Mukden, profitant du début de l'été et de l'amélioration des conditions climatiques.

Si les conditions climatiques s'améliorent, c'est pour tout le monde. Les villes de Harbin et de Vladivostok, chacune fortement défendue, devront se préparer à l'éventualité d'une attaque japonaise.

Train hospitalier, situé à Harbin, pour traiter les blessés du front, 1905:

Des positions fortifiées sont établies dans les villes de Harbin et de Vladivostok, avec le peu de mitrailleuses lourdes restantes à l'Armée Russe.

Soldats russes en garde à Harbin, 7h45 du matin, 4 avril 1905:

Le Général Gripenberg a reçu l'ordre du Tsar de lancer une offensive sur Mukden, conquise un peu plus tôt dans l'année par l'Armée Impériale du Japon. Selon Nicolas II, la capture de Mukden dans une dernière offensive de sursaut russe permettrait d'obtenir de meilleurs termes dans les négociations. Les ordres du souverain sont clairs : le choc moral aux troupes japonaises doit être majeur, et s'il le faut les pertes humaines doivent être "artificiellement" augmentées. Comprenez : pas de prisonniers.


Le Général Oskar Gripenberg, en charge de l'assaut sur Mukden


TOUR 2 - ATTAQUE


Nature de l'action : Assaut russe majeur sur la ville de Mukden, dans le but de la libérer de l'occupant japonais.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

- 395 000 soldats dont :
- 320 000 soldats d'infanterie
- 75 000 soldats de cavalerie
- Peu de pièces d'artillerie : ~35

Forces maritimes :

/

Forces aériennes :

/

Carte :

Spoiler:

Détails de l'action :
- 290 000 des soldats d'infanterie lanceront un assaut sur la ville de Mukden. L'objectif sera de saisir la ville, mais aussi de repousser les japonais au sud du fleuve Hunhe et de se servir du fleuve comme appui défensif. Ils seront appuyés par des unités de cavalerie au nombre de 25 000 cavaliers, notamment dans les opérations vers la bourgade de Fushan.
- 30 000 soldats d'infanterie iront vers l'Ouest, établir une zone défensive de repli pour les cavaliers. Leur objectif est de ne pas avancer au contact japonais plus que nécessaire, mais d'offrir une zone protégée pour que la cavalerie puisse se replier si nécessaire.
- 50 000 cavaliers prendront la direction de l'Ouest, et iront harceler les troupes japonaises sur leur flanc Nord-Ouest. Ils ne doivent pas traverser la rivière, mais simuler un contournement et fixer une partie de l'armée japonaise dans la zone. En cas de besoin, ils pourront se replier aux côtés de l'infanterie dans la Zone de Repli et participer à la défense du flanc occidental russe.
- L'artillerie, trop peu nombreuse pour être utilisée partout, devra tirer massivement sur une zone de l'autre côté de la rivière, visant principalement les chemins de fer japonais et les soldats d'infanterie japonais.


Soldats de cavalerie russe attaquant par surprise un campement japonais
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6033
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre russo-japonaise

Message par Bureau le Lun 1 Oct 2018 - 23:34

Modération de guerre
Tour n°2

Assaut sur Mukden


Chances de succès : 45 % ; jet de dé : 30

L'audacieuse stratégie d'offensive russe aurait pu en surprendre plus d'un, c'est d'ailleurs la réaction qu'eurent la plupart des chancelleries occidentales lorsqu'elles apprirent la nouvelle. Elle surprit moins l'armée japonaise qui avait pris soin de se préparer à toute éventualitée en fortifiant ses positions autour de la récémment conquise Mukden. L'attaque reste néamoins suprenante d'autant qu'elle vise le flanc gauche japonais, le plus solide. La masse mobilisée par les russes pour mener l'offensive reste inatendue du côté japonais qui avait mal anticipé la répartition des renforts récemment ramenés par la Russie. La violence de l'assaut initiale, principalement obtenue par le nombre plus que par la puissance de feu enfonce rapidement les lignes de défenses japonaises et brise le moral des soldats nippons qui reflux rapidement vers la rivière Hun. La ville est majoritairement reprise en une dizaine d'heure alors que les japonais rétablisse leurs lignes à quelques kilomètres au sud, juste derrière le cours d'eau.

Pertes russes : 5'000 soldats tués, 13'000 blessés

Pertes japonaises : 4'000 soldats tués, 15'000 blessés
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 719
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre russo-japonaise

Message par Shikkoku le Mar 2 Oct 2018 - 1:07


A travers l'intermédiaire de la délégation russe à Pékin, Sa Majesté le Tsar de Russie a contacté la diplomatie japonaise pour offrir le traité de paix suivant au Japon, entérinant une paix après une guerre meurtrière, ayant coûté des dizaines de milliers de vies de part et d'autre de la ligne de front.

Traité de Pékin (1905) [RUSSIE-JAPON]

Article 1. Les signataires s'engagent à mettre en place un cessez-le-feu immédiat et à participer au retrait des troupes militaires des zones concédées à l'autre partie. Les populations civiles devront être bien traitées, si celles-ci souhaitent rejoindre leur ancien pays de résidence. Le cas contraire, ils devront recevoir un statut de résidence légale.

Article 2. L'île de Sakhaline sera cédée dans son entièreté à l'Empire du Japon.

Article 3. Les concessions portuaires russes de Port-Arthur et Dalian seront cédées à l'Empire du Japon.

Article 4. La Mandchourie (étant compris comme Mandchourie les terres excluant les zones contrôlées par la Russie depuis la signature de traité bilatéraux antérieurs avec la Chine par la Russie) sera confirmée comme faisant partie du territoire impérial chinois, et ce territoire sera inviolable.

Article 5. La Mandchourie chinoise sera séparée en deux aires d'influence, l'une russe, au nord de Mukden, et suivant une ligne suivant le fleuve Hunhe jusqu'à Yanbian, puis Vladivostok, et l'autre japonaise, incluant tout ce qui est au sud de cette ligne.


Carte des territoires après la signature du traité et zones d'influences

Article 6. La Russie cède tous les droits d'exploitation aux compagnies de chemin de fer situées dans la zone d'influence japonaise, même si elles ont été construites par des fonds russes par le passé.

Article 7. La Russie versera des indemnités de guerre au Japon de 150 millions de franc-or sur une période de 4 ans, soit 37,5 millions de franc-or à l'année jusqu'en 1909.

Article 8. La Russie reconnaît la souveraineté de l'Empire du Japon sur le Royaume de Corée, et garantit une non-intervention totale dans les actions japonaises sur la péninsule.

L'ambassadeur russe à Pékin se tient disposé à recevoir les contre-offres japonaises, et espère que le Japon saura saisir cette paix qui permet de sauver la face en conservant une grande acquisition territoriale, et de rembourser le prêt britannique immédiatement.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6033
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre russo-japonaise

Message par Bureau le Mar 2 Oct 2018 - 19:26

Empire du Japon


Traité de Pékin


L'Empire du Japon, soucieux de ne pas s'enliser d'avantage dans un conflit déjà compliqué voit d'un bon oeil la nouvelle offre russe et tout particulièrement l'article 7 qui traite des réparations financières concédées par le Tsar à l'empire du soleil levant. Le Japon accepte donc les clauses du traité de Pékin et débutera sans délais le retrait de ses troupes en accord avec l'article 1 du traité.
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 719
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre russo-japonaise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum