[√] Confederation of New Providence

Aller en bas

[√] Confederation of New Providence

Message par Mirage le Ven 2 Nov 2018 - 6:16

Confederation of New Providence





Informations générales



Informations générales:




Nom complet : Confederation of New Providence
Population : 502 millions d'habitants
Capitale : New Providence
Emplacement : GJ 687 [-1; -5; 13]

Race :

  • 52% humaine
  • 38% Cyborgs
  • 10% Aliens





Histoire et informations


Histoire:


La fin de la guerre d’indépendance martienne en 2314 marque le reflux de la piraterie spatiale dans l’espace proche du système solaire, soumis à l’influence des deux grandes puissances humaines. En effet, si le conflit avait ouvert une période d’essors sans précédent pour les bandits de toute la galaxie, le retour à la paix entraîne une vague de répression importante face à la criminalité organisée, les forces de sécurité martiennes et terriennes repoussent très rapidement l’influence des pirates et des mafieux en tout genre qui durent s’adapter et faire face à deux choix, rentrer dans le rang où s’exiler à des années lumières du système solaire. Beaucoup feront ce choix, se terrant dans des systèmes éloignés, inconnus, en attendant la bonne opportunité, ce fut le cas d’Aube écarlate ou d’Universo Nostra qui réussirent à maintenir leurs affaires malgré les difficultés nouvelles, d’autres furent écrasées par les forces militaires des deux nouvelles puissances galactiques, certains signèrent des accords de réintégration avec les administrations planétaires...


Lazarus, 2311

C’est dans ce contexte que la confédération naquit en 2336 sous l’impulsion du capitaine Bathan MacCain, chef du Lazarus, célèbre vaisseau pirate ayant écumé l’espace durant la guerre d’indépendance martienne et ayant bâti sa réputation à cette époque. Ses faits d’armes ralentirent durant la période courant de 2314 à 2336, le Lazarus passe en effet à ce moment là le plus clair de son temps à fuir les flottes de guerres humaines, à changer de cachette et ne lance en fait que quelques raids opportuns afin de récupérer de quoi faire vivre son équipage. Si le parcours du vaisseau pirate reste flou, y compris aujourd’hui, il est quasiment acquis que l’équipage est resté caché de nombreuses années dans les ceintures d’astéroïdes du système GJ 687.

C’est pour cette raison que ce système fut choisi pour accueillir la confédération, regroupant cinq clans pirates, celui Lazarus, les clan des Boucaniers, le clan des Matriarches, le clan Poséidon et celui Albatros qui se regroupèrent autour de Bathan MacCain. Dès 2039 fut ouverte la première station, New Providence, située dans la lune Ivora, orbitant elle même autour de la plus imposante planète du système, la gazeuse Promethea, faisant plus de 75 000 kilomètres de rayon équatorial, une taille comparable à celle de la planète Jupiter. Au cours des années suivantes, d’autres stations ouvrirent, la confédération devenant de plus en plus connu et attirant année après année de nouvelles têtes en quête d’aventure ou de richesse, d’un refuge hors de l’influence de Mars ou de la Terre, mais aussi pour bien d’autres raisons toutes plus variées les unes que les autres. L’année 2400 marquant finalement le passage à plus de 500 millions d’habitants. L'immigration est donc le principal facteur de croissance de la confédération.


Description générale:


Si la confédération s’efforce de garder un certain contrôle sur l’ensemble du système GJ 687, les sept bases qui composent la confédération sont toutes situées autour de Promethea, seule capable  de fournir les ressources énergétiques afin de les faire tourner mais qui possède aussi 75 satellites naturels, elle est par ailleurs très proche de la très dense ceinture d’astéroïdes du système qui offre de nombreux avantages défensifs. Plusieurs d’entre eux ayant par ailleurs été transformés en « avant postes » aux utilités diverses.


New Providence

De ces sept bases, New Providence est évidement la plus grande, accueillant 200 des 500 millions habitants permanents qui peuplent de la confédération en plus des 5 clans fondateurs, elle est le centre économique, politique, militaire et démographique du système et accueille, chaque année, une estimation d’un milliard de personnes en tout genre venants parfois des autres stations du système, mais en immense majorité du reste de l’univers. Ex-taulards en cavale, marchands audacieux, capitaines en quête de nouveaux membres d’équipages, déserteurs, mafieux, pirates, touristes venant goûter aux 1001 pêchers de la station, hommes politiques viciés, escrocs de toutes sortes, New Providence ne ferme ses portes à personne, c’est pour cela qu’elle est connue, aux quatre coins de l’univers comme la « Tortuga » du XXVème siècle.

Bien que constituée d'une forte majorité d’humains, 52 %, la confédération possède aussi de solides minorités de cyborgs et d’aliens, respectivement 38 % et 10 %. Chacune de ces individualité aura son histoire et il sera difficile de dégager des véritables tendances ayant entraînées ces chiffres. Malgré tout, il est important de noter que les hôpitaux mal famés qui recouvrent les sous sol des sept stations ont contribué à participer à l’essor des cyborgs dans la confédération, en particulier afin de palier aux blessures de guerre. De nombreux aliens sont quand à eux des pirates de formation s’étant échoués dans le système au cours de son histoire récente.

Tous collaborent selon un droit informel et des règles tacites qui permettent aux habitants du système de former société. Connu par tous sous le nom de « code pirate », un code dont il n’existe en fait pas de version officielle, mais qui est malgré tout très largement respecté. S’il reste changeant sur les détails en fonction des versions et des interprétations, chacun d’entre elles reste toujours fidèle aux principes qui se trouvent en son cœur : la solidarité et l’autogestion, deux valeurs qui fondent en fait la société la confédération.


Clinique sous-terraine spécialisée dans le transhumanisme

Évidemment, le commerce en général mais plus précisément la contrebande et les trafics en tous genres, la prostitution, les activités de débauche nocturnes, mais aussi la médecine dans ses pratiques illégales dans d’autres systèmes, la réparation de vaisseaux endommagés ainsi que le recrutement d’équipages forment la base de l’économie confédérale. Il ne faut pas oublier la place de la filière d’exploitation des ressources naturelles du système qui offre un emploi à de nombreux habitants de la confédération. Sans pour autant qu’il existe véritablement de monopole officiel, le rapport de force économique fait que la majorité de l’activité économique reste contrôlé de près ou de loin par l’un des cinq clans fondateurs.



Politique


Éthiques, gouvernement, civics:



  • Égalitaire, matérialiste, xénophile
  • Oligarchie
  • Politiques internes violentes, havre d’immigration, méritocratie


Paysage politique:



Henrik Callesen, chef du clan Lazarus

La confédération est gérée par un collège des cinq clans fondateurs qui gèrent ensemble politique intérieure et extérieure depuis New Providence. Au sein de cette assemblée, les clans sont rivaux et se mènent une guerre acharnée à celui qui possédera le plus de poids et qui imposera sa volonté et sa ligne politique aux autres, il n’est pas rare que les « débats » qui animent leurs relations se terminent en règlements de compte mortels, en vandetta, en enlèvements, ou par le biais de tout autres coups bas qui permettrait de faire plier son adversaire et de s’imposer comme le dominant. Historiquement, c’est le clan Lazarus, héritier du fondateur de la confédération, Bathan MacCain, qui domine les débats. Chacun d’entre eux possède des spécificités qui lui sont propres et qui sont héritées de leur histoire.

clan Lazarus

Le clan le plus puissant dans l’espace, il est en effet possesseur de la plus grande flotte de guerre de la confédération, il contrôle aussi la majeur partie de la très rentable exploitation des ressources naturelles du système. Ses membres ont historiquement une forte culture de la fête, ils aiment être riches, le montrer et en profiter. Ils ont aussi la réputation d’être très ouverts, ce qui explique en particulier la surreprésentation d’aliens au sein du clan par rapport aux autres. C’est aussi une tradition héritée du capitain MacCain qui avait pour habitude d’engager des aliens dans son équipage. Le clan estime que la confédération est sur la bonne voie et défend ainsi une politique de continuité dans les décisions prises depuis sa création en 2336.


clan des Boucaniers

Un clan très fermé à l’histoire tragique. Ses membres sont en effet historiquement issus de l’équipage du capitaine Breck Law. Celui-ci, meurt avec une grande partie de son équipage en 2332 lors d’un affrontement avec les martiens, si les rescapés réussissent à échapper à leurs adversaires, le vaisseau est dans un état critique et l’équipage navigue à vue alors que les instruments de navigation meurt dans le combat. Débute alors un voyage maudit de 4 années entrecoupé par des embuscades, des faux espoirs, des coupures du générateur d’oxygène du vaisseau mais aussi la fin des stocks de provision de l’équipage aboutissant à de nombreux cas de cannibalisme. La vaisseau dont les capacités de voyage supra-luminique avait été elles aussi détruites erra dans le secteur du système GJ 687 durant tout ce temps avant d’être finalement abordé et secouru par le Lazarus, quelques mois avant la fondation de New Providence. La sélection au sein du clan se fait particulièrement sur les capacités martiales, ils forment l’élite militaire de la confédération et sont particulièrement connus pour leur discrétion et l’absence totale de sentiments qui les caractérise obtenu par un entraînement extrêmement dur sensé sélectionner uniquement ceux qui auraient survécu au voyage maudit.

clan des Matriarches

Regroupant la majorité des femmes de la confédération, héritières de la capitaine « Anna » qui aurait, selon des rumeurs jamais démontrées, tué le capitaine Alexis Markos, fondateur du clan Poséidon, expliquant la rivalité historique opposant ces deux clans. La clan des Matriarches fonde sa richesse sur un contrôle quasi-exclusif du marché de la prostitution de la confédération, plus de 70 % des maquerelles de maison closes étant directement membres du clan, le reste y étant dans la majorité des cas liés indirectement.

clan Poséidon

Comme dis précédemment, le clan Poséidon est issu de l’équipage du capitaine Alexis Markos qui décéda peu de temps après la fondation de la confédération, abattu par la capitaine « Anna » selon une légende très rependu au sein du clan. Le clan est historiquement constitué de marchands, plutôt spécialisés dans l’import-export, qui ont pour habitude de traverser l’espace sans jamais se lasser à la recherche de la bonne affaire, le tout dans des petits vaisseaux aisément qualifiables de DIY. Ainsi, s’ils participent à la richesse de la confédération, la plupart de leur membre n’y voit qu’un havre de paix et y sont souvent absents, réduisant par le fait même l’influence du clan dans les décision de l’assemblée. Ils possèdent des relations privilégiés avec le système de la Barnard's Star, connu pour être un haut lieu de la contrebande mais aussi pour abriter une civilisation amatrice de vaisseaux. Une partie non-négligeable des membres du clan sont issus de la planète B'sS-LT1. Les autres y ont leurs habitudes.

clan Albatros

Principaux rivaux du clan Lazarus, le clan Albatros a hérité du nom de son ancien capitaine, le clan Albatros contrôle la majorité des cliniques et hôpitaux de la confédération et les utilise d’ailleurs pour renforcer la plupart de leurs membres qui sont recrutés parmi les cyborgs ou qui se retrouvent parfois robotisés après leur intégration. Le clan Albatros pense que la confédération doit se montrer d’avantage offensive et renouer avec ses vieilles traditions en mettant sur pied des flottes corsaires qui harcèleront les flottes marchandes étrangères afin d’enrichir les stations en revenant aux fondamentaux qui précédèrent la fin de la guerre d’indépendance martienne. Mais s’ils poussent en faveur des vieilles traditions pirates, ils respectent aussi à la lettre le code pirate qui leur impose de ne pas mettre en danger la communauté pour leur propre intérêt et se refusent donc à envoyer leurs propres flottes dans l’espace sans l’accord des autres clans.

Des douzaines d'autres clans « mineurs » existent, principalement sur les autres stations de la confédération, hors de la capitale. S'ils jouent un rôle dans la vie politique locale de ces bases, ils n'ont aujourd'hui quasiment aucune influence sur celle de New Providence.



Législation


Législation en vigueur:

L’expression « autres races » désigne toutes les races différentes de votre race dominante.

Apartheid entre les cyborgs et les humains : NON
Droit à la propriété des autres races : OUI
Droit au travail des autres races : OUI
Droit de vote des autres races : OUI
Esclavagisme : NON
Métissage avec les autres races : OUI
Racisme d’Etat :NON

Libertés générales

Grèves : OUI
Liberté de culte : OUI
Liberté de déplacement intérieur : OUI
Liberté d'expression : OUI
Liberté de possession d’un vaisseau spatial : OUI

Réglementation des mœurs

Adultère : OUI
Avortement : OUI
Cyborg : OUI
Eugénisme : OUI
Euthanasie : OUI
Homosexualité : OUI
Polygamie : OUI
Prostitution : OUI

Réglementation sécuritaire

Alcool : OUI
Armes à feu : OUI
Communautarisme : OUI
Drogues : OUI
Peine de mort : OUI
Tabac : OUI


Économie


Description de l'économie:



L'une des multiples tavernes spatiales de New Providence

Crédits : 410 (+ 410)
Duranium : 450 (+ 450)
Sorium : 25 (+ 25)
Neutronium : 20 (+ 20)
Corbomite : 60 (+ 60)
Boronide : 45 (+ 45)
Corundium : 60 (+ 60)
Mercassium : 1 (+ 1)



Territoires confédéraux


Description:



Planètes et satellites naturels

GJ 687 A : Etoile de type naine jaune

Promethea : Principale planète du système GJ 687 de par sa taille, plus de 75 000 km de diamètre équatorial. Cette planète gazeuse est principalement connue pour ses ressources naturelles, mais aussi parce qu’elle accueille dans son orbite l’ensemble des stations de la confédération. Elle possède 75 satellites naturels, il serait impossible de tous les détailler. 3 d’entre eux se détachent du lot par leur taille

Ivora : Plus imposante lune de Promethea de par ses près 6000 kilomètres de diamètre, soit environ une demi terre. Elle accueille la base de New Providence qui se trouve être creusé dans la roche lunaire à la manière de l’architecture troglodyte et qui héberge 200 millions d'habitants permanents.
Infrastructures - civiles 5 ; spatiales 4

Alta : Second satellite de la géante gazeuse avec ses 3600 kilomètres de diamètre, elle accueille une imposante base militaire dans laquelle est amarrée la majorité de la flotte de guerre confédérale et, de ce fait, quasi-aucune infrastructures civiles à l’exception de quelques gisements de minerais ça et là.
Infrastructures - spatiales 5 ; militaires 4

Chapada : Troisième satellite, très proche d’Alta grâce à ses 3100 kilomètres de diamètre, elle accueille actuellement la seconde station troglodyte de la confédaration : Freeport et ses 100 millions d'habitants permanents. Celle-ci constitue le "grenier à blé" du système puisqu'elle accueille des infrastructures agricoles ultra-modernes permettant d'atteindre une production record par rapport à la taille de la station.
Infrastructures - civiles 4 ; agricoles 4

GJ 687 I : Planète tellurique inhabitable à l'utilisation aujourd'hui exclusivement économique. Deux lunes.

GJ 687 II : Planète tellurique inhabitable à l'utilisation aujourd'hui exclusivement économique.

GJ 687 III : Planète tellurique inhabitable à l'utilisation aujourd'hui exclusivement économique. Une lune.


Stations orbitales


Station orbitale de Marathon

Toutes situées dans l'orbite de Promethea

Key West : 77 millions d'habitants permanents. Infrastructures - /

Key Largo : 72 millions d'habitants permanents. Infrastructures - /

Marathon : 21 millions d'habitants permanents. Infrastructures - /

Pirates Well : 17 millions d'habitants permanents. Infrastructures - /

Crookstown : 13 millions d'habitants permanents. Infrastructures - /



Forces armées

Soldats:



Combattant clanique moyen

Il n'existe pas d'armée confédérale, chaque clan a pour responsabilité de former ses membres au combat et d'entretenir des équipes de « gros bras ». Plus largement, la sociologie des habitants de la confédération, les règles très libertaires qui la régissent et le développement du trafic d'arme dans le système font de chaque habitant moyen un combattant armé capable de se défendre, il est de toute façon difficile de survivre à New Providence sans ça.


Unité de Boucaniers en opération

Comme déjà évoqué, les boucaniers forment un clan de combattants durement formés qui constituent en quelque sorte l'élite militaire, professionnelle de la confédération. Ceux-ci sont spécialisés dans les opérations commandos. Ils possèdent d'ailleurs le meilleur armement et la meilleur organisation du système. On retrouve un corps d'environ 10 000 d'entre eux.



Flottes:



Corvette pirate

Bien que l'ensemble de gros vaisseaux de guerre du système soient stationnés sur la lune Alta, il n'existe là encore pas de flotte confédérale unifiée et chaque clan possède ses bâtiments.

La coopération entre les flottes claniques est traditionnellement automatique en cas de menace extérieure.


Base troglodyte construite au sein d'un astéroïde

De nombreux météores de la ceinture d'astéroïdes du système ont été modifiés par les clans afin de servir de base arrière non seulement pour eux mais aussi pour toute la confédération en cas de danger imminent, il est généralement impossible d'y baser les plus gros navires de guerre qui se trouvent être bien trop volumineux.

Classes:

Navette
Clipper-class



Sloop-class



Dandy-class



Frégates
Brigantine-class



Caravel-class



Destroyers
Hulk-class



Ranger-class



Interceptor-class



Croiseur
Galleon-class





La flotte "confédérale" est divisée, comme suis, par clan.

Lazarus : 1 croiseur (1 Galleon class) ; 21 destroyers (11 Hulk-class, 7 Ranger-class, 3 Interceptor-class) ; 38 frégates (30 Brigantine-class, 8 Caravel-class) ; 102 navettes (71 Clipper-class, 26 Dandy-class, 5 Sloop-class)

Albatros : 1 croiseur (1 Galleon class) ; 8 destroyers (5 Hulk-class, 2 Ranger-class, 1 Interceptor-class) ; 16 frégates (16 Brigantine-class) ; 58 navettes (31 Clipper-class, 20 Dandy-class, 7 Sloop-class)

Poséidon : 1 destroyer (1 Ranger-class) ; 3 frégates (3 Brigantine-class) ; 30 navettes (28 Clipper-class, 2 Sloop-class)

Matriarches : 2 destroyers (1 Hulk-class, 1 Ranger-class) ; 7 frégates (7 Brigantine-class) ; 5 navettes (5 Dandy-class)

Bouccaniers : 5 navettes (5 Sloop-class)


Dernière édition par Mirage le Mar 13 Nov 2018 - 20:28, édité 2 fois
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 1116
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 20
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Confederation of New Providence

Message par Bureau le Mar 13 Nov 2018 - 20:34

Fiche validée.
avatar
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 719
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum