[Rencontre] Damas

Aller en bas

[Rencontre] Damas Empty [Rencontre] Damas

Message par Prishayev le Sam 22 Déc 2018 - 22:09



Royaume de Grèce / Βασίλειον τῆς Ἑλλάδος


[Rencontre] Damas 500px-State_Flag_of_Greece_%281863-1924_and_1935-1973%29.svg


Proposition I de Traité Commercial Gréco-Syrien

[Rencontre] Damas Flag-Pins-Greece-Syria



  • Avant-propos : La terre des syriens a vu passer des dizaines de puissances ses derniers siècles. Elle a hébergé parmi les plus grands souverains et théologiens de leurs époques. Bien qu’amputée de la « Cité d’Or » qu’était Antioche et malgré les déconvenues de la fin du « Mandat Syrien » avec l’abandon de la Grande Idée syrienne, la Syrie demeure dans le cœur de tous les grecs la terre des épopées qui conduisent à la gloire. Depuis Alexandre III « Megas »et jusqu’à Basile II « Bugaroktonos » en passant par Séleucos I « Nikator » la terre de Syrie n’a eu pour dirigeants que des grecs. Qu’ils soient bureaucrates romanisés ou romains hellénisés, antiques hellènes ou macédoniens ils ont fondé une partie de l’identité des syriens. Leur apport a façonné les cités au travers des klérouquies, reprises et embellies, des siècles après, par les Califes de Damas. Carrefour des échanges, la Syrie a été et demeure stratégique dans le commerce au Moyen-Orient mais hélas elle n’est plus le phare qui jadis illuminait de mille feux la route de la soie, ses villes et ses caravanes.

    L’Etat Hellénique, dirigé par le Premier Ministre Sophoklis Venizélos, se tourne vers la Syrie en cette fin d’année 1947 dans l’optique de rénover la politique hellénique au Levant. Proposant dans le courant octobre une mission commerciale, Venizélos obtient l’accord de l’Etat Syrien et se rend donc à Damas le 22 octobre. Il y rencontre les autorités syriennes avec en tête de proue le Président Shukri al-Quwatli. Le Premier Ministre Venizélos soumet son offre à l’homme fort de la Syrie :



  • Volet Agricole :Concluant que les ressources frumentaires de la Grèce atteignent leurs limites du fait de la guerre civile, l’Etat Hellénique recourt à l’investissement à l’étranger pour augmenter la production et assurer sa consommation. En premier lieu, le Premier Ministre propose d’ouvrir réciproquement pesant sur les échanges des denrées agricoles brutes et finies produites en Grèce ainsi qu’en Syrie, permettant de compléter les paniers des uns et des autres par le libre commerce. Ensuite, l’Etat Hellénique mettrait à disposition de citoyens Syriens (avec une préférence évidente pour les orthodoxes, de l’ordre de 40% des fonds) souhaitant rallier des coopératives agricoles des outils de production contemporains.

    Ces machines seraient achetées par la Grèce en vertu du « Plan Marshall » et vendues aux coopératives avec de modestes taux, de quoi rembourser le montant sur 30 ans. Des agronomes grecs seraient envoyés en Syrie dans ces coopératives et dans de nouvelles écoles trilingues (grec et arabe ainsi que l’anglais) d’agronomie. Des projets réalisés en coopération entre les deux ministères de l’agriculture viseraient l’irrigation performante des régions les plus favorables et les plus proches de la côte. Une somme de 10 millions de dollars serait chaque année investie dans l’agriculture syrienne au travers de ces divers projets et plans d’assistance qu’ils soient techniques ou financiers et ceci sur sept ans soit 70 millions de dollars.

    La contrepartie à cette aide n’est autre qu’un privilège accordé aux grecs souhaitant acheter des productions alimentaires en Syrie. Ils devraient négocier comme n’importe qui les prix mais disposeraient, les premiers, des excédents des coopératives syriennes soutenues par l’Etat Hellénique. Ainsi, ils approvisionneraient en priorité la Grèce avec une option de l’Etat Hellénique lui-même pour l’achat exceptionnel de denrées alimentaires sur les marchés syriens en cas de catastrophe.



  • Volet Industriel et Commercial :

    Pour assurer la maintenance de l’équipement agricole vendu, l’Etat Hellénique ouvrirait un modeste site manufacturier et un centre plus important de maintenance des machines et divers équipements vendus. L’Etat Hellénique serait également apte à financer, via le « Plan Marshall » la construction d’une raffinerie d’Etat à Lattaquié. La société qui l’exploiterait serait la compagnie publique grecque des énergies. Le site produirait 10 000 barils d’essence raffinée à divers octanes (par jour) et l’exporterait en priorité vers la Grèce. La société publique grecque octroierait des permis à des entreprises syriennes leur permettant de distribuer son produit transformé via le pétrole syrien (exclusivement ce dernier). Ce gage de gagnant-gagnant permet à la Syrie de disposer d’un approvisionnement local d’hydrocarbure alors que jusqu’ici elle doit l’importer et de fort loin. Le coût étant élevé, de l’ordre de 32 millions de dollars, l’Etat Hellénique attendrais de la partie Syrienne une garantie sur l’approvisionnement. Un projet ferroviaire co-financé avec une majorité pour l’Etat Syrien (10 millions seraient débloqués par l'Etat Hellénique sur trois ans, en tant qu'acteur minoritaire du projet) est une nécessité pour assurer un flux de fret plus intense vers Lattaquié. Enfin, la flotte de commerce hellénique assurerait le fret maritime entre la Syrie et la Grèce, garantissant ses approvisionnements et inversement ses échanges avec l’extérieur quoi qu’il advienne.

    En espérant que ces offres satisfont le gouvernement de Damas et son Président ...



[Rencontre] Damas 800px-10

Prishayev
Prishayev
Ministre
Ministre

Messages : 582
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 24
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

[Rencontre] Damas Empty Re: [Rencontre] Damas

Message par Khan le Lun 24 Déc 2018 - 15:44

الجمهورية السورية
[Rencontre] Damas 400px-Flag_of_Syria_%281932-1958%3B_1961-1963%29.svg

سنحافظ على الحرية

Le président et les ministre en relation avec les ministères concernés se sont convié pour accepter la totalité de la proposition grecque jugée bénéfique pour les deux pays ainsi qu'une amélioration drastique des relations entre celles-ci. De ce fait l'état syrien mettra en place les directives nécessaires pour l'application de ce projet et est fière de signer ce contrat.



Khan
Khan
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 326
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum