¤ V2001 ¤ Topic officiel

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Shikkoku le Lun 11 Fév 2019 - 20:00


Report des élections de 2002 :

Au vu des tensions violentes qui secouent le Pakistan, les élections législatives qui doivent renouveler l'Assemblée du Pakistan n'auront pas lieu en octobre comme initialement prévu, mais seront reportées à 2003, probablement courant de l'été selon un communiqué du Président Musharraf.

Benazir Bhutto et le PPP, le parti d'opposition au parlement, ont dénoncé une atteinte grave à la liberté et à la démocratie pakistanaise, défà fortement affaiblie par le coup d'état de 1999.


Benazir Bhutto

Des manifestations de militants du PPP ont eu lieu à Islamabad, devant l'Assemblée, appelant les MPs à stopper leur soutien au Président Musharraf. Elles ont été rapidement contrôlées par la police, qui ne peut pas tolérer de tels rassemblements alors que le pays est en crise.

Répression des mouvements islamistes suspectés d'avoir participé à la marche de Karachi :


La "Marche de Karachi", qui a vu 200 personnes périr alors que des manifestants s'apprêtaient à pénétrer un compound de dignitaires de la marine pakistanaise, n'a pas vu son esprit mourir. Si une manifestation de cette taille, qui avait rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes, n'ont pas vu le jour depuis (la présence militaire et policière permanente n'aidant pas), des petits groupes de manifestants continuent de sévir dans le pays, dépassant rarement le millier.

Tehreek-e-Nafaz-e-Shariat-e-Mohammadi (TNSM), Jamaat-e-Islami Pakistan (parti politique officiel prônant l'instauration de la Sharia) et d'autres groupes militants ont formé le Muttahida Majlis-e-Amal ou Conseil Uni d'Action. Le MMA voit sa structure principalement fondée sur le Jamiat Ulema-e-Islam (F), le Parti des Cléricaux Islamiques ou JUIF.

Fazal-ur-Rehman a été désigné par un mécanisme interne obscur Président du MMA. Fazal-ur-Rehman aurait personnellement instigué et supporté la Marche de Karachi selon la police pakistanaise.



Devant réagir face à ce challenge au pouvoir en période de crise, la police pakistanaise a reçu l'ordre d'intimider les rassemblements de MMA et de renforcer la sécurité dans les zones nord du Pakistan.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6040
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Jhe le Lun 11 Fév 2019 - 22:33

United States of America



Budget américain 2002 :

Le budget américain 2002 est en phase avec la nouvelle réalité nationale tout en respectant les promesse de campagne présidentielles., au prix d’un déficit budgétaire de plus de 150 milliards de dollars.

D’un côté, conformément aux promesses de campagne, votées par le budget républicain, les impôts baissent. Sur 10 ans, la baisse des impôts fédéraux devrait atteindre 1,300 milliards de dollars. L’impôt sur le revenu est le principal touché, le nombre de tanches fiscales passe de 5 à 3 (12, 25, 33%). Ces baisses sont les plus importantes pour les plus hauts revenus, malgré les grands cris des démocrates. Le président et l’Administration assurent eux que toute la société bénéficie de ces baisses et qu’elles permettront de stimuler l’investissement, la consommation et la croissance économique. Pour cette année 2002, la charge fiscale sera d’environ 1,850 milliards de dollars contre environ 1,990 en 2001 (soit une baisse 140 milliards de dollars de la fiscalité).

Budget US 2002:

De l’autre côté les dépenses augmentent elles d’environ 150 milliards de dollars (conduisant à un déficit budgétaire de 157 milliards de dollars). Le budget de la Défense Nationale augmente, logiquement très fortement, de plus de 40 milliards de dollars, pour s’établir à environ 350 milliards de dollars (contre 304 milliards en 2001). Cette hausse s’inscrit dans le cadre de l’engagement en Afghanistan, de la guerre contre la Terreur et du lancement par le président d’un grand plan de renforcement de la sécurité nationale (hausse des moyens du FBI etc) qui sera suivie d’une grande réorganisation de celle ci. Le budget des Affaires étrangères gagne lui 6 milliards de dollars (hausse des moyens de la diplomatie, financement d’un soutien à l’Afghanistan etc), celui de l’Administration de la Justice 5 milliards. En somme, un budget qui prend avant tout en compte les nouvelles priorités de la politique étrangères américaine (sécurité intérieure, guerre contre le terrorisme, interventionnisme international).

Aucune coupe majeure dans les budgets et dans les programmes sociaux n’a été effectuée par le budget voté par le Congrès. La détérioration de l’équilibre financier est par contre aggravé par le ralentissement économique post-11 septembre (hausse des indemnisations etc) et la crise boursière qui a suivie et les dépenses déjà engagées suite au vote par le Congrès d’une enveloppe d’urgence post-11 septembre (dont la grande majorité passe dans les dépenses militaires et de sécurité).

Malgré ce déficit la dette publique va très légèrement baisser, grâce au remboursement en 2002 de 171 milliards de dollars. Fin 2001 la dette s’établissait à 5,792 milliards de dollars, elle sera de 5,778 milliards fin 2002. Malgré cette hausse des dépenses et cette baisse d’impôt l’endettement reste donc stable. Les Etats-Unis se privent malgré tout désormais d’un excédent budgétaire de plus de 120 milliards de dollars que léguait Bill Clinton.


Affaire étrangères :

Les Etats-Unis annoncent qu’ils refusent toujours de se rendre en Irak assister au prétendu « désarmement » et appellent l’ensemble des pays du monde à faire de même. Les USA prendront bien entendu connaissance du rapport de l’ONU mais d’ores et déjà, le secrétaire d’État Poweel confirme que l’Amérique mène sa propre enquête sur la question pour tirer les choses au clair. Le chef de la Diplomatie américaine a également dénoncé les belliqueux propos nord coréens.

Le président Musharraf se voit également rappeler par le président Bush le soutien américain au vu des troubles en cours dans le pays.


Jhe
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 1005
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Thalassin le Mar 12 Fév 2019 - 4:00

Autorités Kurdes d'Irak



Question de l'arsenal chimique irakien

Alors même que le gouvernement de Saddam Hussein a annoncé le démantèlement de son stock d'armes chimiques, conviant au passage un large panel d'observateurs de différentes nations, Massoud Barzani et Jalal Talabani se sont rencontrés à Erbil afin de publier un communiqué commun aux deux partis qu'ils représentent, dénonçant la politique passée d'Hussein vis-à-vis des Kurdes sont pour autant attaquer de front le gouvernement. Tout opposés qu'ils sont politiquement, l'arsenal irakien représente, au même titre que l'objectif de l'auto-détermination du peuple kurde, un sujet de consensus.

"Nos deux partis, constatant la bonne volonté affichée de Bagdad dans la mise en œuvre de la destruction de l'ensemble de ses stocks d'armes chimiques, encouragent Saddam Hussein à persévérer dans cette voie, la seule à même d'enraciner une logique de paix dans la région. Toutefois, ensemble, nos partis demandent également à pouvoir envoyer des observateurs au nom de l'ensemble des Kurdes résidant sur le sol irakien. L'arsenal chimique irakien a déjà fait bien trop de mal à notre peuple, et nous considérons comme légitime de pouvoir assister et surveiller leur mise hors service.

Vive l'indéfectible fraternité du peuple kurde,
Massoud Barzani
Jalal Talabani"
Thalassin
Thalassin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1257
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Sirda le Mar 12 Fév 2019 - 13:06


République française




Affaires intérieures


................A la suite des élections présidentielles d’avril et de mai, assurément riches en émotions et en surprises, les élections législatives se sont déroulées dans un certain calme, en dépit de l’offensive du RPR pour tenter d’obtenir un maximum de sièges et pourquoi pas imposer une cohabitation au président Jospin. Mené par Alain Juppé, le parti de droite a en effet misé sur son alliance avec l’UDF de François Bayrou et la Démocratie Libérale d’Alain Madelin pour promouvoir un projet à la fois européen et libéral, en contradiction – du moins en apparence – avec le programme commun de la gauche plurielle. Outre ces deux partis, d’autres micros-partis, à l’instar du CNIP ou encore du Parti chrétien-démocrate, se sont greffés à cette coalition de la droite et du centre destinée à laver l’honneur de la débâcle du 21 avril. Toutefois, la droite restait divisée en trois camps, puisqu’outre cette alliance compétitionnaient également le Rassemblement Pour la France, conduit par Charles Pasqua, Philippe Séguin et Philippe de Villiers, sur un axe plus souverainiste, ainsi que le Front National, conduit par l’éternel Jean-Marie Le Pen, revigoré par ses scores de la présidentielle. A gauche, la majorité plurielle réunit le gros des formations de cette tendance, même si Lutte Ouvrière et la Ligue communiste révolutionnaire présentent eux aussi quelques candidats, ainsi que quelques micro-partis de tous bords, notamment d’extrême-droite.

................Moins nombreux qu’en avril dernier, les électeurs français se sont rendus aux urnes les 9 et 16 juin afin de désigner leurs représentants pour les cinq années à venir. Aux termes des élections, le Parti Socialiste est sorti comme le grand vainqueur de ce scrutin puisqu’il est parvenu à envoyer au Palais Bourbon le nombre de 264 députés, réunissant au premier tour 33% des voix. Suit de près le Rassemblement Pour la République, qui obtient à l’Assemblée 118 députés, après avoir réuni 19% des voix. Viennent ensuite le Rassemblement Pour la France et ses 59 députés pour 11,5% des voix, l’Union pour la Démocratie Française et ses 43 représentants avec 5% des voix, le Parti Communiste Français qui gagne 5 députés et arrive à 40, avec seulement 3,5% des suffrages, suivi de près par Les Verts qui sont désormais représentés par 24 élus pour 5% des voix, le Parti Radical de Gauche qui a 15 députés pour 4% des voix, le Mouvement des Citoyens qui conserve 8 sièges avec 5% des suffrages, le Front National qui prend 5 sièges pour 12% des voix, et enfin Démocratie Libérale qui obtient 1 député pour 2% des voix. Le Parti Socialiste n’a, seul, pas la majorité pour gouverner, et devra donc compter sur les différents partis de la gauche plurielle pour rester majoritaire au sein du Parlement – et notamment sur le Parti Communiste, influent – tandis que le centre et la droite, même s’ils sont morcelés, ont relativement bien tenu le coup de ces élections.

................Dans la foulée de ces élections, et plus précisément le 17 juin au matin, la premier-ministre Martine Aubry a, conformément à la tradition républicaine, remis sa démission, et celle de son gouvernement, au président de la République qui l’a ainsi directement renouvelé dans ses fonctions pour ce gouvernement Aubry II, lequel – comme souvent lors de ces moments – a été l’occasion de quelques réajustements ministériels, pour faire partir des ministres ou, au contraire, en faire venir d’autres, cela afin de mieux tenir compte de l’équilibre politique issu du Parlement. A la suite de ce léger remaniement, la locataire de Matignon a prononcé le traditionnel discours de politique générale devant l’Assemblée nationale, laquelle a accepté – bien que le vote n’ait aucune valeur juridique selon la Constitution – le gouvernement Aubry II avec une assez confortable majorité de 351 voix sur les 577 exprimables, preuve s’il en était nécessaire que la gauche plurielle tient bien pour le moment et devrait gouverner pour les cinq années à venir – sauf crise politique majeure. Le gouvernement a désormais les mains libres pour mener sa politique ouvertement sociale-libérale, selon les mots de Martine Aubry, inspirée par Dominique Strauss-Kahn et le courant réformiste Socialisme et Démocratie au sein du Parti Socialiste, tout en soulignant bien l’aspect socialisme pour satisfaire le Parti Communiste Français.

Composition du gouvernement Aubry II:

Premier-ministre : Martine Aubry (PS)
Porte-parole du gouvernement : Catherine Trautmann (PS – S&D)

Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères : Laurent Fabius (PS)
Ministre délégué chargé des Affaires européennes : Bernard Cazeneuve (PS)
Ministre délégué à la Coopération et à la Francophonie : Alain Le Vern (PS)

Ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie : Dominique Strauss-Kahn (PS – S&D)
Ministre délégué chargé de la Fonction publique : Michel Sapin (PS)
Ministre délégué à l’Emploi : Jean-Christophe Cambadélis (PS – S&D)
Ministre délégué au Budget : Pierre Moscovici (PS – S&D)
Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur : Julien Dray (PS – GS)
Secrétaire d’Etat à l’Industrie : Arnaud Montebourg (PS – NPS)
Secrétaire d’Etat au Tourisme : Roland Muzeau (PCF)
Secrétaire d’Etat à l’Economie solidaire : Guy Hascoët (Les Verts)

Ministre d’Etat, Garde des sceaux, ministre de la Justice : Christiane Taubira (PRG)

Ministre d’Etat, ministre de l’Environnement, de l’Energie et des Ressources naturelles : Noël Mamère (Les Verts)
Ministre délégué chargé de l’Aménagement du territoire : Yves Cochet (Les Verts)
Ministre délégué chargé de l’Equipement, des Transports et du Logement : Jean-Claude Gayssot (PCF)
Secrétaire d’Etat à la Mer et à la Pêche : Jean-Paul Huchon (PS – S&D)
Secrétaire d’Etat au Logement : Marie-Noëlle Lienemann (PS – GS)

Ministre de la Culture : Jack Lang (PS)

Ministre de l’Intérieur : Éric Besson (PS)
Ministre délégué chargé des Collectivités Territoriales : Jean-Michel Baylet (PRG)
Ministre délégué à la Ville : Claude Bartolone (PS)
Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer : Christian Paul (PS – NPS)

Ministre de la Défense : Jean-Yves Le Drian (PS)
Secrétaire d'État à la Défense chargé des Anciens combattants : Jacques Lévy (PRG)

Ministre de l’Education nationale : Jean-Luc Mélenchon (PS - NM)
Ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur : Alain Vidalies (PS – NM)
Ministre délégué chargé de la Recherche : Daniel Goldberg (PS – GS)

Ministre de l’Agriculture : André Lajoinie (PCF)

Ministre des Relations avec le Parlement : Alain Bocquet (PCF)

Ministre de la Réforme de l’Etat : Roger-Gérard Schwartzenberg (PRG)

Ministre de la Jeunesse et des Sports : Marie-George Buffet (PCF)

Ministre de la Famille et des Femmes : Ségolène Royal (PS)
Secrétaire d’Etat à la Famille : Dominique Voynet (Les Verts)
Secrétaire d’Etat à l’Enfance : Sylvia Pinel (PRG)
Secrétaire d’Etat aux Personnes Agées et aux Personnes Handicapées : Paulette Guinchard-Kunstler (PS)

Ministre de la Santé et de la Sécurité sociale : Bernard Kouchner (PS)
Ministre délégué à la Sécurité sociale : Thierry Braillard (PRG)


Sirda
Sirda
Président
Président

Messages : 1675
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Prishayev le Mar 12 Fév 2019 - 13:48






Ukraine

Україна


Le fantôme d'un géant



  • Chantiers navals et ports : Socialiser l’outil de production est un travail de longue haleine, à peine entamé. Les chantiers navals et les ports constituent des cibles de choix du fait de l’accord conclu avec la République de Corée le mois précédent. Si total de 300 millions de dollars ont été débloqués et alloués à la reconstruction du port d’Odessa, le gouvernement n’a pas l’intention de laisser le chantier dans le domaine public. Corrompues jusqu’à l’os, les autorités de la ville se sont longtemps servies du port comme d’une plaque tournante de trafics aussi illégaux que lucratifs. Pour y mettre un terme, depuis des semaines, le SBU enquête sur les autorités du port et la Militsia d’Odessa. Un grand coup est organisé début Juin avec l’arrestation du maire d’Odessa, le chef de la Militsia de la ville, une centaine de personnes du secteur public travaillant dans le port et de nombreux mafieux. Cette épuration de la ville est filmée et abondamment relayée par les télévisions et journaux comme le plus haut fait de lutte anti-corruption depuis la chute de l’Union. La conséquence directe de cette arrestation est la saisie de centaines de fusils et pistolets, de grenades, de munitions diverses, de drogues et d’esclaves dans divers entrepôts de la zone « grise » de la ville. La mairie d’Odessa et ses pontes voient, lors de l’élection de Juin, le triomphe du Parti Communiste qui s’empare du siège de la mairie de cette grande ville aux côtés des socialistes qui entrent au conseil municipal. Le maire nouveau maire annonce, triomphant « La lutte continue ! ». Le port est confié à ses travailleurs permanents, ceux-ci recevant les actions de la société publique gérant l’infrastructure. Ils élisent un conseil soutenu par un groupe d’experts nationaux et étrangers dans le but de faire redémarrer sur des bases nouvelles la société et l’Etat efface à son endroit les dettes de la société. Il ne s’en dégage pourtant pas complétement puisqu’il demeure actionnaire de 20% de cette SCOP.




    Un vieux souvenir ...


    Un autre port craint d’avantage pour son avenir : Mykolaïv et l’ex 61ème Communard (société publique) de la même cité sur le fleuve Bug. Autrefois chargé des constructions à fort tonnage de l’URSS, le chantier « Kommunara » accueillait un dense commerce et concentrait les compétences les plus diverses pour assurer l’achèvement des porte-avions de l’Union Soviétique. Aujourd’hui, le chantier de Mykolaïv sort du marasme dans un triste état : s’il concentre encore des compétences, le chantier, comme soufflé par la crise consécutive à la chute de l’URSS, manque cruellement de commandes. Pour le relancer, l’Etat décide de prospecter à l’étranger, auprès de la Russie et de la Chine. Affichant une capacité encore réelle à bâtir un porte-avions, l’Ukraine propose à la Fédération de Russie un rétrofit du « Kouznetsov » afin de lui attribuer la propulsion nucléaire sur base de quatre réacteurs nucléaires, de remettre à niveau l’équipement électronique (dans leur ensemble, câblage compris) et de faire une maintenance générale et profonde du navire. Ce projet peut s’étendre à un retrait du système d’arme Granit au profit d’une extension conséquente du parc d’avion embarquables ou alternativement par une mise à niveau du système d’arme par un autre, le système Kalibr. A la Chine mais aussi à la Russie (si le Kouznetsov est abandonné), l’Ukraine offre la possibilité de reprendre en commun la construction du porte-avions Oulianovsk dont les constructeurs ne sont autre que les chantiers de Mykolaïv. Presque équivalent à la classe Nimitz américaine dans sa variante de 1991, la classe Oulianovsk dispose d’une valeur suffisante pour en faire un joyau dont le gel de sa construction en novembre 1991 et sa destruction en 1992 n’a pas entamé fondamentale ses capacités. Mis à niveau par des KN-3 modernisés et pouvant emporter 68 aéronefs, il serait un outil de projection parfait. Bien plus adapté que la classe Kouznetsov, sous-calibrée et inadaptée à ses mandats. Le développement de cette classe Oulianovsk modernisée prendrait 18 mois, après quoi il serait lancé en calle et sa construction s’achèverait selon un calendrier définit avec son ou ses acquisiteurs.





Prishayev
Prishayev
Maître d'armes
Maître d'armes

Messages : 570
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 23
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Rêveur_Lucide le Mar 12 Fév 2019 - 18:42



République d'Irak

جمهورية العراق


Réponse Irakienne à la demande Kurde

Spoiler:
La République d'Irak a soigneusement étudié le dossier présenté par l'alliance entre le PDK et le PUK, et accepte bien entendu la demande kurde. Cependant, le gouvernement invite les partis à respecter les deux conditions suivantes:

- Les ingénieurs et inspecteurs kurdes composant l'équipe qu'enverra la coalition devra être composé de membres qui jugeront la situation de manière impartiale, c'est à dire apolitisés et n'ayant pas participé à la vie politique Kurde.
- Cette équipe sera invitée à converser avec les autres équipes d'ingénieurs et d'inspecteurs des autres régions d'Irak afin de discuter de la question du désarmement et ses enjeux locaux et régionaux. L'ensemble de ces équipes constitueront ainsi un corps des inspecteurs régionaux d'Irak.

Les deux conditions respectés, les inspecteurs Kurdes sont ainsi le bienvenu, s'ils le souhaitent et au même titre que les inspecteurs onusiens et étrangers, à observer la destruction des armes chimiques de Muthanna mais aussi autorisés à accéder, sous demande, aux autres anciens sites de production d'armes chimiques du pays.

Les Irakiens donnent le feu vert!

Ce mois de Juin est annoncé comme un mois décisif pour la paix mondiale. L'ensemble des armes chimiques étant en cours de destruction au complexe de Muthanna, les inspecteurs onusiens et internationaux surveillent étroitement la situation pour veiller à la destruction de ces dernières armes. La République d'Irak regrette encore une fois la mise à part volontaire du gouvernement Américain dans ce procédé, même si pour les USA ou l'ensemble des pays du monde, les facilités du pays resteront grandes ouvertes. La République d'Irak espère néanmoins un rapport objectif et définitif des Nations-Unis sur la question.

Rêveur_Lucide
Rêveur_Lucide
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 116
Date d'inscription : 07/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Skorm123 le Mar 12 Fév 2019 - 20:46



Daehan Minguk

République de Corée



Affaires étrangères et politique


Le gouvernement sud-coréen s’est montré très déçu de la situation diplomatique dans la péninsule coréenne. Bien entendu, déçu par les actions nord-coréennes de couper les relations entre les deux pays alors que la situation pouvait s’améliorer grâce au bon vouloir des deux pays. Mais aussi, un peu plus secrètement, déçu de la position américaine qui n’a rien arrangé, qui a même tout déclenché, et remet la politique intercoréenne à zéro, après plusieurs années de diplomatie via la sunshine policy. Pour le président Kim Dae-jung, il s’agit d’une très grosse défaite tant politique que personnel, son mandat basé sur les relations entre les deux Corée a rapidement été balayé par quelques mots du président américain et du leader nord-coréen.

Les conséquences pour son parti sont immenses, car les citoyens sud-coréens, qui appréciaient la politique intercoréenne du président Kim, changent d’avis concernant cette position. Beaucoup de détracteurs ont leurs mots à dire désormais, notamment concernant le manque de réciprocités venant du camp du nord, qui ne fait aucun effort, concernant les droits de l’homme, mais également les super-dollars, concernant les quelques POW datant de la guerre de Corée qui seraient en Corée du Nord, ou bien encore le parc économique de Kaesong qui pour les coréens serait un moyen de profiter d’une main-d’œuvre assez peu couteuse pour les entreprises sud-coréennes.
Plus grave encore, les journaux du pays ont rapidement mis en cause Chung Mong-hun, le 5ème fils du fondateur Hyundai et patron de Hyundai Asan et Hyundai Merchant Marine, dans une affaire de pots-de-vin pour le régime stalinien voisin. En effet, quelques 500 millions de dollars auraient étés versés à la Corée du Nord et à son dirigeant Kim Jong-il, sous les ordres du président Kim lui-même. Il s’agit là du scandale politique le plus important du pays depuis la crise financières de 1997 et les multiples accusations de corruptions qui en ont découlés. Ceci aurait permis au président sud-coréen de convaincre le dictateur du nord d’accepter le sommet intercoréen en juin 2000. Rapidement inculpé, Chung a mis fin à ses jours rapidement, s’excusant du mal qu’il a fait, et prends l’entière responsabilité de cette situation. Toutefois, le président lui-même n’est pas inquiété par l’affaire, mais pour beaucoup, il est discrédité jusqu’à la fin de son mandat, notamment concernant son prix nobel, qu’on dit « acheté ».



Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1359
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Bureau le Mer 13 Fév 2019 - 22:14

Incident de frontière en Corée :

En ce début juillet la tension monte brusquement d’un nouveau cran dans la péninsule coréenne. Depuis quelques mois un nouveau froid tombe en effet sur les relations entre les deux Corées, indirectement du fait des attentats de New York. Le président Bush, désireux de lutter contre les Etats voyous, qui soutiendraient le terrorisme et contribueraient à déstabiliser le monde, a placé ouvertement la Corée du Nord dans un « Axe du Mal et de la Terreur ». Cette annonce a provoqué une vive réaction de la part du gouvernement de Kim Jong il qui a coupé les canaux de discussions ouverts avec le Sud en riposte.

Le premier juillet 2002 la crise prend toutefois une autre dimension. Prétextant des manœuvres navales américano-sud coréennes menaçantes, l’artillerie nord coréenne engage dans la matinée un bombardement en règle de l’île de Yeonpyeong, dans l’ouest du pays (dans une zone frontière litigieuse). Une salve d’une centaine d’obus est tirée depuis la ville de Haeju dans l’ouest de la Corée du Nord. Plusieurs maisons sont détruites dans cette première salve et 5 civils tués (de nombreux autres blessés)…
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 777
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Oldarick le Jeu 14 Fév 2019 - 3:45







Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste


Affaires Étrangères

Plusieurs événements ont eu lieu en Libye depuis les attentats du 11 septembre aux États-Unis. Copiant d'abord le discours de Saddam Hussein à l'envers : S'attristant des morts causés par les attentats avant de nuancer son propos sur l'impérialisme américain, Kadhafi n'hésita pas à retourner sa qualification de membre d'un ¨Axe du Mal¨ lancé à son visage aux États-Unis. Plusieurs communiqués et discours ont pu laisser comprendre que la Libye se défendrait ardemment contre toute agression américaine suivant cette insulte mais aussi qu'elles seraient peut-être ouverte à des pourparlers avec le Royaume-Uni concernant Lockerbie si ce dernier se désaxer, ne serait-ce que légèrement, de giron impérialiste américain. Kadhafi a aussi laissé entendre qu'il aimerait voir un axe de résistance se former afin de dynamiser les économies de plusieurs pays, attaqués par l'impérialisme.


Affaires Militaires

Il est temps pour la Libye de se relever de l'aventure tchadienne. Des unités paramilitaires semblables à celles avant la débâcle tchadienne doivent être remise en place et les forces armées au complet doivent être revitalisées. Pour cela, des hommes à travers l'Afrique, le monde arabe et même au delà sont appelés à gagner la Libye, à l'aide des réseaux libyens, afin de constituer de futurs unités révolutionnaires et populaires. Une réforme militaire s'annonce donc pour bientôt.
Oldarick
Oldarick
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 393
Date d'inscription : 23/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Prishayev le Jeu 14 Fév 2019 - 12:40






Ukraine

Україна


Verte Ukraine !




Vue sur le parc ...



  • Agriculture et environnement : La réforme agraire débute. La revente des terres cultivées s’opère déjà, l’espace placé en vente (exclusivement au profit de nationaux ou de membres de la C.E.I) atteint, à raison de 1500 dollars l’hectare et pour une taille de 26 650 000 hectares de terres cultivées sur 41 000 000 d’hectares cultivés une somme de départ estimée à 35 000 000 000 dollars USD. Ce « magot », richesse de l’Etat, sous exploité et vecteur d’une immense corruption, va entrer dans le domaine coopératif et privé au fur et à mesure. Le « Crédit Agricole » Ukrainien, fondé durant l’été 2002, coûte (pour être capitalisé) la bagatelle de 300 millions de dollars USD à l’Etat (via le prêt Coréen). Les gains de la vente de cette fraction majoritaire des terres publique s’estiment à 4 milliards de dollars USD, des acheteurs de toute la CEI et notamment de Russie se sont déplacés pour payer à prix content les terres ukrainiennes. Les agriculteurs ukrainiens obtiennent ainsi la terre, le fruit de la terre et la socialisation de leurs propriétés afin de réunir les parcelles et économiser les coûts via l’augmentation de l’échelle des cultures. Ce succès de la réforme agraire ukrainienne transforme le lien qui liait l’agriculteur et l’Etat, il n’est plus fait de liens clientélistes et de corruption de masse mais bien d’un attachement au « Front Populaire » ainsi qu’à sa figure principale, Petro Symonenko, grand gagnant dans les sondages de cette réforme ! Les MTS, héritage soviétique, sont progressivement dépouillés, réduits puis clos. Leurs machines agricoles et leurs spécialistes sont répartis dans les exploitations socialisées nouvellement créés dans l’agriculture. Cet effort considérable pour décentraliser et réorganiser l’agriculture devrait permettre à l’agriculture ukrainienne de redémarrer et d’entreprendre, sous des auspices favorables, un retour durable sur le marché mondial.

    D’un autre côté, un fond dédié à la rénovation des canaux d’irrigation et des terres irriguées est constitué, 120 millions de dollars USD seront alloués chaque année pour réassurer les terres jouxtant les quatre fleuve (Don, Dniepr, Dniestr et Bug) principaux d’Ukraine qui se verront partiellement reboisées, l’espace ne manquant guère, afin de sécuriser et assurer l’arrêt de l’érosion des terres. La préservation d’un environnement toujours plus maîtrisé, pour ne pas dire ravagé, est un enjeu de taille. Le gouvernement Ukrainien a par ailleurs décidé de constituer une « zone » protégée, véritable réserve naturelle avec pour épicentre le parc national de Pripiat-Stokhid. Le parc dispose actuellement de moins de 87 000 hectares. Pour pallier à sa faible surface, le gouvernement engagera des moyens conséquents (95 millions de dollars USD) dans son extension. Les terres environnantes, qu’elles soient des forets (généralement publiques) ou des terres agricoles ont été exclues de la réforme agraire et seront expropriées par l’Etat, les villes seront désertées. Le parc, d’abord espace se voulant être un « faire valoir » pour les autorités ukrainiennes, devient par la force des choses l’image d’un traumatisme : Tchernobyl et l’environnement dévastés par l’inconscience de l’humanité. Le parc actuel rejoindra le parc Shatskyi et abordera les environs de Kovel. D’une superficie de 512 000 hectares ce grand parc dit de « Kovel » abritera une flore et une faune très diverse y compris le cheval de Przewalski, le loup y sera réintroduit et le contrôle ainsi que l’analyse scientifique seront au cœur de ce projet. La seconde zone, autour de la première, est une zone dite « sensible », l’agriculture ne pourra pas y être intensive mais uniquement biologique, les véhicules seront soumis à des taxes mensuelles en fonction de leurs rejets polluants hormis les tracteurs agricoles. L’usage des pesticides et engrais dans les jardins étant strictement interdit. Cette zone de sécurité de 35km de profondeur autour du site vise à lui garantir un maximum de stabilité et une grande prospérité.



  • Energie : Dans toute l’Ukraine, des experts dont des géologues ont été dépêchés. En Crimée et dans le bassin industriel de Donetsk, les spécialistes sondant le sol, et détectent ce qu’ils désiraient trouver. L’Ukraine possède trois zones à fort potentiel pour l’installation de centrales géothermiques, à savoir la Crimée (au nord de Simferopol), dans le Donbass (au nord de Donetsk) et enfin en Transcarpathie. Plus généralement, la Crimée, l’Ouest Ukrainien et le Donbass bénéficient de terres chaudes, à 5km de profondeur, atteignant généralement une chaleur comprise 180 à 240 degrés. Pour les mettre en exploitation, aucun fond n’est disponible. Aussi le gouvernement se contente de faire établir une étude sur les performances de la géothermie dans chacune de ses régions, espérant des jours meilleurs pour les exploiter.





Prishayev
Prishayev
Maître d'armes
Maître d'armes

Messages : 570
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 23
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Skorm123 le Jeu 14 Fév 2019 - 18:34



Daehan Minguk

République de Corée
 


Bombardement de Yeonpyeong


L’ile de Yeonpyeong, après son bombardement

Le matin était paisible sur l’ile de Yeonpyeong, comme chaque matinée dans cette ile occupé par 1000 habitants et 1000 soldats. Cependant, une série de bruit sourd et lointain furent entendu dès 8h du matin. Il n’était pas rare d’entendre ces bruits, l’armée nord-coréenne ayant l’habitude de s’entrainer et de provoquer proche de la frontière, et c’est pourquoi l’armée ni même les civils n’y prêtèrent attention, sauf ceux s’occupant du système AN/TPQ-37, un radar permettant de connaitre la position des artilleries, et de suivre les obus, et ceux-ci avaient clairement une trajectoire qui menait vers l’ile. L’alerte fut donnée en quelques secondes, mais pas assez rapidement pour protéger tout le monde, notamment les civils qui n’étaient toujours pas au courant.
En quelques secondes, les obus touchèrent l’ile, en majorité à l’aveugle, et des zones civils. Ce à quoi les canons les plus précis du pays, des K-9 Thunder postés sur l’ile, répliquèrent, alors que les obus ennemis continuaient à tomber sur l’ile. La réplique sud-coréenne, une centaine d’obus aussi, avait l’avantage d’être plus précise, notamment grâce à l’AN/TPQ-37.

La Maison Bleue


Une réunion de crise fut rapidement mise en place avec tout le gouvernement disponible, à la maison bleue, lieu de résidence et de bureau du président sud-coréen. Il fut rapidement décidé d’éviter toutes actions militaires sud-coréennes qui pourraient envenimer la situation, d’évacuer l’ile de Yeonpyeong pendant quelques jours, le temps de sécuriser et de déminer l’ile. De plus, la Corée du Sud annonce couper toutes les négociations avec son voisin du Nord, en réponse aux différentes actions menées par le régime nord-coréen depuis quelques mois. La guerre froide continue dans la péninsule coréenne après quelques années de calme.

Lee Hoi-chang, candidat du Grand Parti National

Par ailleurs, avec 5 victimes, la société civile sud-coréenne est choquée par ce bombardement, qui montre à quel point un conflit d’importance avec le Nord serait très meurtrier. Une vague de peur passagère touche la société, notamment dans les grandes villes du nord du pays. Les parents y envoient leurs enfants dans la famille, au sud, au cas où, ou prennent leurs congés pour des vacances toujours dans le sud. Mais ce n’est pas une peur incontrôlée, pas de quoi toucher l’économie et la société durablement. Cependant, politiquement le gouvernement devient de plus en plus critiqué. Le président Kim Dae-jung passe du président le plus populaire au plus impopulaire en quelques mois, ceci couplé à l’affaire du financement argent-sommet. Plus grave, son impopularité fait des dégâts pour la réputation de son parti politique et dans la campagne de Roh Moo-hyun. Ce dernier a cependant de la chance, la Corée du Sud a un sentiment anti-américanisme qui est généré depuis quelques jours après l’incident de l’autoroute Yangju, un M60 AVLB américain aurait causé la mort de deux écolières de 14 ans, Shin Hyo-sun et Shim Mi-seon. Lee Hoi-chang le candidat du Grand Parti National étant vu comme pro-USA. La Corée du Sud se retrouve donc dans une situation confuse, d’anti-américanisme mêlée à une haine du parti du président actuel ainsi qu’une crainte de la Corée du Nord suite aux derniers évènements. Les élections de décembre 2002 semblent serrées, alors que les campagnes ne font que commencer.


Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1359
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Prishayev Hier à 12:49






Ukraine

Україна


L'agriculture de demain




Sergey Grinevetsky, Gouverneur d'Odessa.



  • Agriculture et Régions : L’effort du gouvernement pour pourvoir l’Etat de plus de moyens permet d’apercevoir un possible excédent financier dès le troisième trimestre de cette année, permettant de largement dépasser les prévisions budgétaires et d’engager un programme de montée en gamme de l’agriculture ukrainienne au travers d’une conversion par incitation puis par la loi à la culture biologique et par une campagne de promotion du BIO et des circuits équitables. Cette volonté de la part du gouvernement part d’un constat alarmant : les terres noires s’érodent et l’érosion est un problème croissant pour les agriculteurs du pays. Il est aussi question d’embrasser une stratégie sur ce marché croissant du BIO qui ne cesse d’être déséquilibré par une offre insuffisante, et ce malgré l’explosion de la surface consacrée au BIO à travers le monde. L’Etat octroi à l’Oblast d’Odessa, détenteur d’une écrasante proportion de terres noires sur sa surface agricole utile une commission de contrôle et un budget de 280 millions de dollars USD dédié à la mise en place d’une agriculture BIO et coopérative. D’une chaîne de l’industrie-agro-alimentaire aux standards européens et destinée au marché mondial comme national. Un budget de 190 millions de dollars USD sera accordé à l’Oblast pour rénover ses hôpitaux, ses hospices et ses maternités.

    L’Oblast dispose de Sergey Grinevetsky, ancien soutien de Koutchma et désormais membre du Parti Socialiste Ukrainien. L’homme doit compter sur le PC autant que celui-ci doit compter sur cet impressionnant personnage, l’académicien bardé de décorations et de prix est doublé d’une bête politique. Il a rénové autant qu’il a pu sa région et valorisé son industrie agro-alimentaire ainsi que son agriculture. Il est temps de lui rendre justice et ce dernier est rencontré par le Premier Ministre, vu à la télévision et entre sur scène comme un possible Ministre. Son premier mandat réside dans le transfert des propriétés terriens publiques aux coopérateurs, la création d’établissements bancaires (mutuelles et crédits agricoles) à l’adresse des paysans, à la restauration des liens avec l’Europe au travers d’accords sur l’industrie-agro-alimentaire. Le gouverneur ne se laisse pas démonter par ces mandats et engage dès le mois d’août 2002 un programme local de prévention à l’encontre des aliments non biologiques, ce programme durera jusqu’en 2005. Il organise une réunion avec les acheteurs de terres dans son Oblast et passe des heures à échanger avec à ses côtés des scientifiques, agronomes et promoteurs européens de l’agriculture biologique. L’attraction de la conscience sied à certains, mais le gouverneur va plus loin : il accepte de financer l’acquisition de machines agricoles, d’outillages, mais aussi annonce la rénovation des routes de campagne, des petites routes et chemins de terre ou de gravier. Il assure également qu’une forte allocation ainsi qu’une prime seront accordées pour soutenir le départ des jeunes des villes côtières, au fort chômage et à l’insalubrité évidente, vers les campagnes pour restaurer son vivier de main d’œuvre. Le modem puis l’ADSL et la 3G seront systématiquement installées dans chaque village par un câblage souterrain sécurisé, les antennes wifi seront financées par l’Oblast même si ce sont les municipalités qui en bénéficieront.

    Cette volonté modernisatrice est aussi un calcul, le gouverneur sait que son succès pourrait faire plus qu’une étincelle et il n’hésite pas à voguer, de groupes de réunion en groupes de travail et ainsi de suite jusqu’à convaincre son monde que le BIO est plus qu’une cause, c’est un gagne-pain qui peut rapporter gros. L’Etat annonce de son côté des prix planchés pour les produits BIO, obligeant les enseignes, sur le modèle de la République de Corée, à acheter les produits (cette fois BIO) en priorité et de mutualiser leur prix dans l’augmentation générale des prix des magasins Les agronomes, eux introduisent en Ukraine la rotation des cultures biologiques et fondent un centre d’analyse et d’agronomie à Odessa, l’enjeu est de taille ! Ils recrutent à tour de bras et sélectionnent en laboratoire les semences, testent inlassablement lesdites semences et des plants et revendent ces derniers à l’agriculture de l’Oblast. L’objectif final du gouvernement est d’atteindre 12% de production biologique, essentiellement à Odessa.





Prishayev
Prishayev
Maître d'armes
Maître d'armes

Messages : 570
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 23
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ V2001 ¤ Topic officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum