¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Bureau le Mer 6 Mar 2019 - 23:59

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown

Les années 1930 s'ouvrent avec un krash économique sans précédent. Les vainqueurs de la Guerre Mondiale sont en position de force mais certains acquis sont remis en cause, notamment par l'Italie fasciste de Mussolini et le nouvel arrivant sur la scène politique allemande : Adolf Hitler.

En Amérique du Sud, les conflits locaux embrasent le continent, et des dizaines de milliers de paraguayens et boliviens sont déjà morts pour le Chaco, sans conclusion définitive. En Asie, le Japon continue ses pressions intenses sur une Chine qui n'en finit pas de se relever après un début de siècle catastrophique. En Union Soviétique, le tout puissant Camarade Staline renforce sa main mise sur le Parti Communiste d'Union Soviétique. Le communisme est une idée qui séduit toujours et encore les masses.

Nous sommes le 1er janvier 1933. A vous de jouer pour permettre à votre pays de tirer son épingle du jeu. Soyez prudents, de grandes violences sont à prévoir, et il serait facile de mettre la main dans un engrenage qui entraînerait votre pays ou le monde entier dans un second conflit mondial.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1556
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Oldarick le Jeu 7 Mar 2019 - 2:17



República Portuguesa


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 800px-13


Le Nouvel État

Le Premier Ministre Salazar souhaite une bonne année aux portugais et annonce que l'An de grâce 1933 sera une grande année pour le nouvel état portugais. Par la suite, il à annoncé la prise en main des syndicats ouvriers et patronaux pour les garder loin des hérésies communistes et libérales. Il répète par ailleurs la nécessité d'une méfiance des portugais face à ses idéologies opposés à la nation et au peuple. Cette ¨prise en main¨ consiste à une mise sous tutelle de ces syndicats par l'état. Salazar a également dénoncé tous les membres de l'opposition dont il prédit les tentatives de se mettre sur la voie de la nation durant cette année. Le docteur ordonné par l'église et docteur en économie finit par une bonne note en rappelant son attachement à l'église et en annonçant de grands plans en éducation, suivant la mise en place de l'Université Technique de Lisbonne en 1930, et en économie, suivant le relancement de l'économie et l'équilibrage du budget.


Affaires militaires

Dans son discours, Salazar a aussi rappelé le plan de développement d'une puissante flotte, suivant la rébellion qui a eu lieu à Madère en 1931. Selon ce plan plusieurs navires entreront en fonction dans les prochaines années dont plusieurs en 1933. Plusieurs navires pourraient par ailleurs être ajoutés à ce plan de développement de la marine portugaise.
1933 : 2 torpilleurs classe Vouga, 2 sloops classe Gonçalo Velho
1935 : 2 torpilleurs classe Vouga, 3 sous-marins classe Delfim, 1 sloop Pedro Nunes, 2 sloops Afonso des Albuquerque
1936 : 1 torpilleur de classe Vouga
1937 : 1 sloop classe Pedro Nunes

Plus loin des centres de décision, des à Macao. La construction d'infrastructures, incluant l'agrandissement et la modernisation de Fort Mong-Ha, pour être en mesure d’accueillir plusieurs hommes, y compris un agrandissement du port. Le Gouverneur de Macao, António José Bernardes de Miranda, en accord avec la métropole, souhaite être en mesure d’accueillir jusqu'à 6000 hommes en garnison (chiffre qui peut se multiplier en temps de guerre, quand on sacrifie le confort). Cet ambitieux plan va de pair avec le forces maritimes sur place qui ont récemment été multipliés par deux et avec la volonté coloniale de Salazar.

Toujours à Macao, les troupes sont mises en état d'alerte suite aux manœuvres offensives concernant plusieurs dizaines de milliers d'hommes entre le Japon et la Chine. Des troupes venus d'Inde ont rejoint Macao le plus discrètement possible pour monter la garnison à 1000 hommes plus les 4 navires déjà stationnés surplace : 1 canonnière Patria, 1 croiseur Adamstor, 1 canonnière Macau et 1 sloop República. Ces forces doivent fournir un suivi de la situation sino-nippone à la métropole et assurer la défense de Macao.
Oldarick
Oldarick
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 436
Date d'inscription : 23/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par GeorgeV le Jeu 7 Mar 2019 - 2:46

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Banniz10

Afaceri interne

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Tzolzo12
Nicolae Malaxa, président du conseil des ministres

La nouvelle est tombée ce matin alors que le premier ministre Iuliu Maniu du gouvernement de Sa Majesté annonça au roi Carol II sa démission comme chef du gouvernement de Roumanie. Cette situation n’est pas étrangère au roi puisque c’est la troisième fois que l’homme démissionne en court de mandat, celui-ci ayant visiblement de la difficulté à unir les membres de son parti le Partidul Național Țărănesc. Le gouvernement étant tombé, le roi n’a d’autre choix que de dissoudre le parlement et le sénat afin d’appeler une fois de plus le peuple roumain aux urnes, la troisième fois en trois ans.

La situation politique est inacceptable pour le Roi qui annonce publiquement sa plus grande impatience envers le système politique qui paralyse le pays qui est dans le plus grand besoin de réformes. Le roi appelle à l’élection d’un gouvernement fort aux prochaines élections en décembre 1933. Entre-temps, Sa Majesté annonce la nomination de l’industrielle Nicolae Malaxa comme président du Conseil des ministres. Membre de camellia du roi ainsi que probablement l’homme le plus riche de Roumanie, l’homme est un ami personnel du roi et n’a aucune allégeance politique. Selon les volontés du roi, le gouvernement Malaxa sera un gouvernement de coalition et sera formé des intellectuels les plus influents du royaume.

Gouvernement Malaxa I :
Président du Conseil des ministres:
Nicolae Malaxa

Ministre de l’Intérieur:
Ion Inculeț

Ministre des affaires étrangères:
Nicolae Titulescu

Ministre des finances:
Constantin I. C. Brătianu

Ministre de la justice:
Victor Antonescu

Ministre de l'instruction publique, des affaires religieuses et des arts:
Constantin Angelescu

Ministre de la défense nationale:
Gen. Nicolae Uică

Ministre de l'agriculture et de la propriété :
Gheorghe Cipăianu

Ministre de l'industrie et du commerce:
Gheorghe Tătărăscu

Ministre du travail, de la santé et de la sécurité sociale:
Constantin D. Dimitriu


Ministre des travaux publics et des communications:
Richard Franasovici

Ministres d'État:
Ion Nistor
Alexandru Lapedatu

Aussitôt arrivé au pouvoir, Maxala, qui n’a jamais été élu, annonce sa volonté de réformer d’ici quelques semaines profondément le pays, et ce malgré la dissolution des chambres. Le premier ministre affirme en effet que « la constitution du royaume prévoit qu’en ces temps de crise, le roi peut signer en vigueur les propositions de loi de son gouvernement, et ce malgré la dissolution de chambres ». Il s’agit là en vérité d’une vase conspiration organisée par le roi afin de mettre ses pions au gouvernement et mettre en place les réformes nécessaires. La fenêtre de temps est toutefois assez mince, 11 mois seulement avant les prochaines élections menant ainsi à la dissolution du gouvernement nommé par le monarque.

Afaceri externe

Le premier ministre Maxala déclare à la presse « Nous avons enfin réussi à réunir tous les Roumains à notre grand royaume. Nous devons maintenant veiller à ce que nos enfants héritent de notre grande Roumanie pour tous les Roumains. » Ainsi, il est désormais clair que la préservation de la grande Roumanie et le respect des traités signés lors de la fin de la Grande Guerre est une priorité pour le gouvernement, en particulier le Traité de Trianon et le Traité de Neuilly concernant la Hongrie et la Bulgarie.

Mission diplomatique en France

Le ministre des Affaires étrangères Nicolae Titulescu demande au gouvernement français une rencontre dite « urgente » entre nos deux nations. En effet, la Roumanie et la France sont diplomatiquement proches et des requêtes doivent être mises au point avec le gouvernement français.  

Mission diplomatique en Yougoslavie et en Tchécoslovaquie

Le royaume de Roumanie souhaite réaffirmer les liens militaires et diplomatiques qui nous unissent. De plus, la situation économique dans la Petite Entente étant précaire, Bucarest souhaite trouver une solution balkanique à la situation économique difficile. Nous croyons que des mesures économiques communes aideraient la situation et atténueraient la souffrance qu’endurent en ce moment nos peuples. Nous invitons donc une délégation yougoslave et tchécoslovaque à Bucarest afin de discuter de ces sujets.


Nihil Sine Deo
 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Mini_190303041152954592
GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2288
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Bureau le Jeu 7 Mar 2019 - 13:49

République de Weimar
Evenement

Adolf Hitler est nommé Chancellier de la République allemande par le Président von Hindenburg. Le jeune arrivant sur la scène politique, au passé tumultueux et aux liens affirmés avec des milices paramilitaires d'extrême-droite, dirigeant du NSDAP, se voit donc octroyer une place longtemps convoitée par ce dernier.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown

L'apathie générale règne face à cette nomination dans une Allemagne durement touchée par les difficultés économiques.

Espagne
Evenement

Des troubles dans la ville de Barcelone et dans la ville de Valence ont fait 74 morts selon les autorités. Un appel à la grève ayant été lancé dans ces deux villes par des associations syndicales catalanes, il fut rapidement suivi par plusieurs milliers d'ouvriers. Des milices paramilitaires d'extrême-droite se sont rendu sur place et de vives échauffourées ont eu lieu. A Valence 9 personnes sont mortes, mais à Barcelone la situation a été bien plus dramatique, de par la présence d'armes à feu dans les deux camps qui ont empêché la Guardia Civil de s'interpose, totalement dépassée par la situation. 65 barcelonais sont morts en ce mois de janvier 1933.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1556
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Shikkoku le Jeu 7 Mar 2019 - 18:49


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown


Affaires militaires :

Eclatement d'un nouveau conflit avec la Chine :

L'Empereur Shōwa a reçu information de l'aventurisme de l'Armée du Kwantung sur la Grande Muraille. Encore une fois cette "armée dans l'armée" prend des initiatives seule. Plusieurs membres du Commandement Général de l'IJA affirment en privé à l'Empereur que les tirs de grenade qui ont déclenché l'incident ont été provoqués par les troupes japonaises elles-même.

Hirohito en habits de couronnement:
 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown

Le cabinet impérial, bien qu'incapable de se prononcer publiquement contre l'Armée du Kwantung au vu des risques de coup d'état militariste, dénonce fortement la reprise des hostilités. L'Empereur aurait demandé à Nobuyoshi Mutō commandant les troupes sur le terrain de ne pas s'aventurer dans Pékin, afin d'éviter un embrasement du conflit. De même, le cabinet est incapable de se prononcer sur la rivalité entre Marine et Armée du Kwantung.

Affaires civiles :

Promotion de l'émigration vers le Manchukuo :

"Le Manchukuo, fidèle allié du Japon, est une terre pleine de richesses et de vastes espaces vierges d'activité humaine". C'est ce genre de slogans que l'on peut lire sur des affiches de propagande disséminés à travers les villes de l'archipel nippon.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown

L'objectif de la campagne de propagande est d'inciter les jeunes japonais sans emploi et ayant effectué leur service militaire à émigrer sur le continent, afin de peupler une terre riche, et d'ancrer fermement le Manchukuo dans la sphère japonaise. L'objectif pour 1933 est d'attirer 10 000 colons nippons. La colonisation aux alentours de Changchun est vivement encouragée. Certains auront la chance de disposer d'une ferme saisie à des indigènes jugés anti-nippons.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6288
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Prishayev le Jeu 7 Mar 2019 - 19:19




République Hellénique / Ἑλληνικὴ Δημοκρατία


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 640px-Flag_of_Greece_%281822-1978%29.svg


L'âge des ténèbres

Introduction ...


Brisés, humilités et affamés, voici ce qui caractérise aujourd’hui les gens de Grèce. Soumis à la crise économique venant des Amériques qui, par sa déflagration mondiale, a assommée l’économie hellénique, les grecs se prennent d’un désespoir qui parfois, ferait craindre un bouleversement de l’ordre républicain. Quesque la république, lorsque cette dernière est la coterie de dynasties politiciennes qui s’écharpent, se remplacent, se succèdent et reviennent sans cesse à la tête de l’Etat ? Brisés par la guerre et la défaite de 1923, humiliés par ceux qui ont pactisés avec la Turquie de Mustafa Kemal et vendu à ses mains sanglantes les grecs pontiques, cappadociens et Egéens … tant de disparus. Enfin, affamés par une politique budgétaire austère qui stoppe net les grands travaux des années vingt pourtant si critiqués par l’opposition monarchiste. Même la SDN n’a pas eu le courage ou les moyens de lever un fond dédié à soutenir la Grèce alors en pleine atomisation économique, ses chantiers à l’arrêt et ses usines désertées, ses récoltes moisies et sa population désespérée parlent d’eux même : la crise de 1929 n’est que le dernier acte d’une épopée qui n’a qu’un siècle. Pourtant, dans l’obscurité la plus totale, alors que s’affrontent les partis et s’effondrent les majorités, alors même que le grand Venizélos n’est plus que l’ombre de lui-même, il est question de trouver la lumière, d’attiser ses braises reposées et couver ces dernières, pour, un jour qui sait, faire resurgir un feu ardent là ou ne se trouve qu’un modeste buisson asséché. Ce feu, c’est l’espoir. L’espoir d’un peuple pour un avenir meilleur, et en ce jour, personne ne semble pouvoir arrêter la marche de l’Histoire. La Grèce, lumière incarnée par trois millénaires d’histoire magnifique, sombre dans ce qu’il convient d’appeler, l’âge des ténèbres.

Les élections de mars 1933 confirment, au soir du 5 mars Venizélos est une ultime fois défait alors qu’il était parvenu à constituer une majorité. Certes faiblarde, cette majorité s’appuyait sur la stature et la renommée du « Grand Crétois ». Aujourd’hui, vaincu par l’opposition qui tant d’années durant a rongée son frein, il décide de se retirer hors de Grèce et demande l'asile politique à la France. Mars est décisif, les monarchistes constituent une majorité au parlement et fondent leur politique sur la destruction de l’œuvre si controversée de Venizélos. Le Roi pourrait fort bien revenir et avec lui la difficile cohabitation avec une armée largement, mais pas totalement, républicaine. Liaison impossible, le lien distendu des militaires avec le symbole de l’échec de la « Megali Idea », c'est-à-dire avec le représentant suprême et incarné de la monarchie, tend à l’impasse. Jamais un « Roi de Grèce » ne reposera le pieds sur le sol Hellénique, jurent de nombreux officiers. Alors que sa trame la si plaisante division du pouvoir entre familles politiciennes monarchistes, alors que s’excitent les malandrins en manque d’autorité, les officiers de l’épopée d’Anatolie se voient enfoncés dans leurs sièges, attendant, dépités, la fin des temps. Mais l’un d’entre eux, peut-être gagné par une forme aigue d’empathie, peut voir du haut de sa fenêtre, au premier étage d’une modeste maison de campagne, seul domicile de cet homme, maniant fébrilement le journal du 5 mars, les paysans de sa localité se jeter sur les récoles pour les déguster, quelques minutes après, la police les rejoints pour les frapper, certains à mort. Quesque la vie d’un homme lorsque le sort Grèce est en jeu ? Peut-être tout, à vrai dire…




 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 202px-Coat_of_arms_of_Greece_%281924%E2%80%931935%29.svg


avatar
Prishayev
Ministre
Ministre

Messages : 607
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 24
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Jhe le Jeu 7 Mar 2019 - 19:51


Deutsches Reich

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 500px-Flag_of_Germany_%283-2_aspect_ratio%29.svg

Adolf Hitler chancelier du Reich :

C’est dans l’apathie quasi générale que le chef du NSDAP, Adolf Hitler, a été investi chancelier du Reich suite à sa nomination par le vieux président Hindenburg. Cette nomination fait suite à plusieurs mois d’incertitude à la tête de l’État allemand. Le morcellement du Reichstag, dont le NSDAP est la première force politique, complique en effet fortement la constitution de coalition électorale. A droite l’idée d’inclure Hitler aux affaires, pour mieux le marginaliser tout en utilisant sa force parlementaire pour l’instant indispensable, progresse depuis déjà plusieurs mois, principalement portée par le politicien Von Papen, ex membre du Zentrum. L’échec de Von Schleicher oblige donc finalement Hindenburg à ratifier le « plan » porté par Von Papen.

Ce dernier devient vice chancelier au sein d’un gouvernement dont la direction est confiée à Hitler. Celui ci s’appuie sur le soutien du parti nazi (196 sièges), des nationaux conservateurs du DNVP (52 sièges) et de conservateurs plus classiques. Le gouvernement est dominée par ces deux tendances puisqu’outre Hitler on ne trouve que deux nazis aux affaires : Wilhem Frick à l’Intérieur et Hermann Göring, membre du gouvernement sans portefeuille (en plus de ses fonctions de président du Reichstag et de ministre de l’Intérieur de l’État libre de Prusse).

Dans le pays la nouvelle ne fait pas grand bruit, voire est bien accueilli : Hitler et ce gouvernement de droite vont rétablir l’ordre. Les milieux conservateurs ne s’inquiètent pas, Papen s’étant vanté de « plumer la volaille hitlérienne » sous quelques mois. Quelques voix à gauche s’inquiètent bien mais celles ci restent inaudibles, sans compter que le KPD continue de désigner les sociaux démocrates comme ennemi prioritaire. Chez les militants nazis l’enthousiasme est par contre bien présent. Les SA se sentent d’ores et déjà pousser des ailes, Goebbels s’est vanté du début « d’une nouvelle ère pour l’Allemagne » tandis que des milliers de membres du NSDAP ont fêté la prise du pouvoir par leur chef par un grand défilé à la lueur des flambeaux dans les rues de Berlin.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 1933-fackelzug

Jhe
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 1050
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Utyi le Jeu 7 Mar 2019 - 20:07

Royaume des Pays Bas



En 1933, le Royaume des Pays Bas a une économie stagnante, avec un haut taux de chômage, et un faible niveau de vie. Le gouvernement,une coalition catholique conservateur socialement mais libérale économiquement, prône le non interventionnisme, comme par exemple rester dans le système d'or et refuser la dévaluation, ne pas investir dans l’économie et la stigmatisation des pauvres et ceux qui ont échoué en général. Cependant, la population semble accepter ces situation, la pilarisation ayant crée une société assez conservatrice. Seule les socialistes et le SDAP ont des réserves par rapport a cette non-ingérence.
Deux secteur sont cependant relativement stables: Les travaux de l'afsluitdijk et de la zuiderzee , et les colonies, particulièrement celle des indes orientales.
D'un point de vue de l'armée, le gouvernement reste convaincu que la neutralité du pays le sauvera, et donc le budget est plus que limité. Les seuls plans sont ceux de la défense, par le terrain: En inondant les terres autour de la Hollande hautement urbanisée, en abandonnant la Frise, la Drenthe et le Limbourg entre autre.
Les elections générales d'avril 1933 sont aussi a l'ordre du jour.
Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1622
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Skorm123 le Jeu 7 Mar 2019 - 22:09







United States of America


Etats-Unis d’Amérique




Situation en 1933 chez l’Oncle Sam


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 300px-Dust_Storm_Texas_1935

En ce début d’année 1933, la situation des Etats-Unis est plutôt morose. Le marasme économique continu depuis la crise de 1929 et, pire que cela, la situation semble de plus en plus se dégrader. La présidence Hoover n’a pas réussi à endiguer la crise, lui valant nombre de critique notamment dans son camp. Le Démocrate Roosevelt fut élu il y a quelques mois président, et devrait prendre ses fonctions en mars et devrait remettre le pays en état notamment grâce à sa future politique du New Deal. Mais rien n’est moins sure, déjà pas mal d’économistes, les plus libéraux, considèrent que le New Deal ne fonctionnera pas dû au fort interventionnisme de l’Etat à prévoir. Les économistes libéraux et orthodoxes accusent même Roosevelt de « socialiste ». Chose qui est pris mal par le camp de Roosevelt.
Même l’agriculture semble pâtir de la crise, les agriculteurs du Midwest ont largement essayés d’augmenter leurs productivités, avec réussite. Cependant, la dégradation de la terre couplée à une canicule depuis quelques années cause de larges tempêtes de sables obligeant les agriculteurs à partir, ayant leurs troupeaux ou cultures ravagés par cet élément naturel. On pense désormais que 3 millions de personnes pourraient quitter le Midwest vers des régions plus dynamiques. Cette situation est aussi à mettre sous responsabilité du président Hoover qui n’a rien fait. Cependant Roosevelt a un grand défi à relever, en plus de la crise économique. Ce sont donc tous les secteurs économiques des Etats-Unis sont qui sont en crise.



 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg


Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1544
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par GeorgeV le Ven 8 Mar 2019 - 5:32

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Banniz10

Afaceri interne

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Tzolzo12
Nicolae Malaxa, président du conseil des ministres

Après une proposition in extrémiste et de la dernière chance à la Société des Nations, le premier ministre Malaxa n’a pas pu livrer avec la délégation roumaine une réduction de dette plus que nécessaire à la bonne santé financière du royaume. Fortement déçu et contrarié, le premier ministre Malaxa a convoqué une réunion du conseil des ministres en urgence concernant le problème urgent de la dette roumaine. Le Royaume est acculé, mais se doit d’honorer ses obligations financières dans le moment, sinon l’Europe de l’Est au complet sera fortement touchée par la banqueroute roumaine. Nous espérons par ailleurs que notre mission diplomatique en France donnera des résultats concernant ce grand mal qui afflige le royaume.

Le gouvernement annonce donc un grand plan de restructuration financière afin d’équilibrer le budget du trésor royal dès 1933. Le fardeau financier des citoyens roumains se doit d’augmenter de plusieurs points afin d’avoir un taux d’imposition aux particuliers de près de 15%. Il s’agit là d’une augmentation importante de la contribution financière des contribuables roumains aux revenus de l’État.  L’endettement important de la population est une source considérable de faillite et de pauvreté en Roumanie (dettes fiscales ou prêts bancaires).

Le gouvernement, afin de pallier les problèmes des faillites personnelles le gouvernement met en place la Loi sur la liquidation des dettes des terres agricoles et urbaines. Les dettes des particuliers et agriculteurs seront réduites de 20% à 50% selon le cas, alors que le remboursement des créances restantes a été reporté sur une période plus longue avec des intérêts allant de 3% à 6%. Ladite loi stipule également la restructuration des établissements de crédit. Ainsi, les banques ayant des créances soumises à cette législation sont en droit de conclure des accords de paiement avec leurs prêteurs. Où la banque et ses prêteurs n’ont pas réussi à conclure un accord, la capacité de remboursement de la banque est établie par une commission qui fixe le pourcentage à appliquer pour l’atténuation de la dette et le paiement. La Couronne débloque près de 7,4 millions de Lei afin de dédommager les banques touchées, une aide qui s’additionne aux près de 1,7 milliard de lei en fonds de secours depuis 1931. Le gouvernement cherche aussi aux près de 800 banques différentes du pays à établir des alliances et des fusions. Ainsi, les banques rurales ayant moins de 2 millions de Lei de réserve capitale et les banques urbaines ayant moins de 20 millions de lei en réserve capitale (dans le cas d’une banque ayant son siège social à Bucarest par exemple) se verront retirer leur licence par le Haut-Conseil Bancaire et donc dans l’obligation de fusionner avec une autre banque. Cette mesure à pour objectif d’augmenter les capitaux des banques, augmenter leur capacité de gestion des fonds roumains et étrangers ainsi que de permettre plus facilement une observation des nouvelles lois bancaires établies depuis 1929 et dont les banques ignorent la plupart du temps.

Le gouvernement Maxala prévoit de nombreuses autres réformes au court de l’an, dont l’une concernant l’établissement d’un salaire minimum.

Afaceri externe


Mission commerciale dans l’Empire allemand

Sa Majesté le roi Charles II de Roumanie et son gouvernement tiens à transmettre nos meilleurs vœux au nouveau chancelier du Reich, Son Excellence Adolf Hitler ainsi qu’au gouvernement allemand et son président plus que respecter le maréchal von Hindenburg. Les relations entre le Reich allemand et le Royaume de Roumanie se sont ternies depuis la fin de la Grande Guerre. Dans un esprit de paix et de collaboration intereuropéenne, Sa Majesté souhaite l’établissement d’ici quelques mois d’une mission commerciale roumaine en Allemagne. Il sera question d’augmenter les échanges commerciaux entre nos deux grandes nations. Nous espérons une réponse positive de la part du gouvernement allemand.

Que Dieu vous garde


Nihil Sine Deo
 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Mini_190303041152954592
GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2288
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Skorm123 le Ven 8 Mar 2019 - 11:15







United States of America


Etats-Unis d’Amérique




Une nouvelle catastrophe aux Etats-Unis …


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Giuseppe_Zangara_mugshot

Giuseppe Zangara est un américain typique, d’origine italienne il a immigré aux Etats-Unis et habite dans le New Jersey, il devient citoyen américain en 1929, ce qui est moins typique c’est qu’il est anarchiste. Alors que le futur président Roosevelt est à Miami pour un discours, Giuseppe Zangara alla chez un préteur sur gage pour y acheter un pistolet de calibre .32 avant de rejoindre la foule qui assistait au discours du président Roosevelt. Etant de petite taille, il est italien après tout, Zangara n’arrivait pas à voir les invités prestigieux, il décida de prendre une chaise pliable en métal pour s’élever au-dessus de la foule. Après quelques secondes, il cibla le président et tira. Celui-ci s’effondra tandis que des personnes dans le public essayèrent d’arrêter Giuseppe mais il réussi tout de même à toucher nombre de personne supplémentaire, notamment le maire de Chicago, Anton Cermak. Roosevelt fut rapidement évacué, blessé proche du cœur, et dirigé vers l’hôpital le plus proche. Mais, après plusieurs heures d’opération et plusieurs crises cardiaques, le président fut officiellement déclaré mort au milieu de la nuit, à 3h du matin. La mort est une crise cardiaque causé par une balle.

Le lendemain, les journaux firent la une du meurtre du président par un italien espiègle et anarchiste. Hoover, le président encore au pouvoir pour quelque mois, déclara une journée de deuil national pour la mort du futur président Roosevelt tandis que la question d’une nouvelle élection fait son chemin. Jamais un président américain ne fut tué avant sa prise de fonction, et normalement c’est son vice-président qui prend le pouvoir, John Nance Garner, mais ce n’est pas pour lui que le peuple américain a voté. Il fallut plusieurs jours après la mort du président pour poser la question au niveau national. Beaucoup veulent une nouvelle élection après la prise de fonction de Garner, et même parmi le camp des démocrates, celui-ci aura donc à faire, préparer les élections ou sinon il risquera un impeachment.



 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg


Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1544
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Shikkoku le Ven 8 Mar 2019 - 15:10


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown


Affaires civiles :

Tremblement de terre de Sanriku :

Le 3 mars 1933, le Japon est frappé par un tremblement de terre violent. Selon les analyses des scientifiques japonais en sismologie, corroborées avec des données partagées par des scientifiques américains, la magnitude du séisme était de l'ordre de 8.4 sur l'échelle de Richter.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown
Epicentre du séisme

Un terrible tsunami frappa la côte de l'île de Honshu dans l'archipel. La vague aurait atteint une hauteur de près de 27 mètres par endroit sur la côte japonaise, dévastant de nombreux villages de pêcheurs mais fort heureusement, ne frappant aucune ville majeure du pays. La petite ville de Taro est totalement détruite, seule une poignée de maison reste debout. Environ la moitié de ses 800 résidents ont été tués.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown
Le petit port de la ville de Taro, entièrement détruit

Le bilan humain total est d'environ 1 600 morts, plus de 8 000 blessés et près de 20 000 maisons détruites.

Affaires Militaires :

Production navale du Cercle Un (Maru 1 Keikaku):


La production des navires de classe Mogami se déroule convenablement. Sur les 4 prévus et actuellement en construction dans les chantiers navals de Fukuoka et de Tokyo, 1 entrera en service en janvier 1934, et les 3 derniers en janvier 1935 selon les estimations de l'Amirauté.
Fiche technique de la classe Mogami:

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown

Ces croiseurs modernes intégreront la flotte de haute-mer japonaise, grâce à une très longue portée.

De même les destroyers de classe Hatsuharu et Shiratsuyu continuent leur production lancée en 1931, pour une entrée en service entre 1933 et 1935 pour les 12 Hastuharu et 10 Shiratsuyu.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown
Le Hehoni, destroyer classe Hastuharu en essai dans la baie de Tokyo, février 1933

L'Amirauté a également confirmé au Commandement Général de la Marine Impériale Japonaise, reportant directement à l'Empereur, que les essais portant sur la classe Junsen, les plus gros sous-marins connus, aussi appelés communément dans la presse des "croiseurs-sous-marins", continueront et que le prochain Junsen sera lancé en 1934.

Un sous-marin croiseur japonais I-2, 1932
 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6288
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Patrii le Ven 8 Mar 2019 - 17:57

Royaume d'Egypte

1933, le pays essuie une forte crise économique qui n'arrange en rien sa récente indépendance (1922).
La condition géopolitique oblige l’Égypte à développer sa propre économie et pour ça compte bien utilisé son atout majeur : le Canal de Suez.

Lors d'un discours officiel début février, le Roi Fouad 1er annonce la création de l'Egyptian General Petroleum Corporation (EGPC). La nouvelle structure national devrai ainsi permettre le ravitaillement des navires de transports et amorcer l'Egypte dans une total indépendance énergétique.
Patrii
Patrii
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 38
Date d'inscription : 19/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Oldarick le Ven 8 Mar 2019 - 18:42



República Portuguesa


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 800px-13


Le Nouvel État

En ce mois de Février, la future Constitution de la République Portugaise, suivant la Dictature Nationale, sera publiée dans les journaux du pays. Elle est dénoncée timidement par une opposition muselée, attaquée et menacée. De son côté, Salazar a déclenché une machine électorale d'une fabuleuse puissance afin d'être certain d'avoir le soutien populaire lors du plébiscite de Mars 1933 qui mènera à la mise en place de la nouvelle constitution. Allant chercher chez la jeunesse une base militante forte, gérées par des cadres à temps plein. Ces cadres sont des religieux, des universitaires et même des employés du Parti payé par des emprunts faits aux banques, dont les papiers assurant les remboursements pourraient malheureusement disparaître.


Affaires militaires

Après les plans économiques et financiers des dernières années et le tout récent plan de développement de la marine, c'est aux Forces Armées toute entière de connaître une réforme organisationnelle. Cette organisation est basée sur des régiments de 3000 soldats, et des compagnies de 1000 hommes sur les plus petits territoires, dispersée selon des territoires et indépendantes. Flottes et flottiles pour la Marine et escadrons selon le type d'aviation sont dispersés selon des bases aériennes

Placements :
Spoiler:
Armée de Terre :
Spoiler:
Nord (13,5k)
Spoiler:
1er Régiment
7ème Régiment
8ème Régiment
9ème Régiment
Régiment Blindé Expérimental (2 Vickers 6-Ton, 6 Carden-Loyd)
Centre (12k)
Spoiler:
2ème Régiment
10ème Régiment
11ème Régiment
12ème Régiment
Lisbonne (12k)
Spoiler:
Garde Nationale
3ème Régiment
13ème Régiment
18ème Régiment
Alejento(12k)
Spoiler:
4ème Régiment
14ème Régiment
15ème Régiment
16ème Régiment
Algarve (9k)
Spoiler:
5ème Régiment
6ème Régiment
17ème Régiment
Mozambique (9k)
Spoiler:
1er Régiment Colonial
2ème Régiment Colonial
1er Régiment Indigène
Angola (9k)
Spoiler:
3ème Régiment Colonial
4ème Régiment Colonial
2ème Régiment Indigène
Guinée (3k)
Spoiler:
5ème Régiment Colonial
Madère (3k)
Spoiler:
19ème Régiment
Sao Tomé-et-Principe (1k)
Spoiler:
2ème Compagnie Coloniale
Indes (6k)
Spoiler:
7ème Régiment Colonial
8ème Régiment colonial
Timor (3k)
Spoiler:
6ème Régiment Colonial
Macao (1k)
Spoiler:
3ème Compagnie Coloniale

Armée de l'air :
Spoiler:
1er Escadron de Chasseurs (11) / Guarda
Spoiler:
8 Nieuport Ni-21, 3 Nieuport Ni-80
2ème Escadron de Chasseurs (14) / Evora
Spoiler:
14 Breguet 14A-2
3ème Escadron de Chasseurs (14) / Sétubai
Spoiler:
14 Breguet 14A-2
4ème Escadron de Chasseurs (12) / Coimbre
Spoiler:
12 SPAD SVII-C1
1er Escadron de Bombardiers (10) / Evora
Spoiler:
10 Vickers Valparaiso I
2ème Escadron de Bombardiers (16) / Guarda
Spoiler:
16 Avro 504K
3ème Escadron de Bombardiers (16) / Luanda
Spoiler:
16 Avro 504K
4ème Escadron de Bombardiers (12) / Sétubai
Spoiler:
12 Potez 25A-2
5ème Escadron de Bombardiers (12) / Maputo
Spoiler:
12 Potez 25A-2
6ème Escadron de Bombardiers (12) / Coimbre
Spoiler:
12 Potez 25A-2
7ème Escadron de Bombardiers (6) / Sétubai
Spoiler:
6 Fairey IIID
1er Escadron Aéronaval (4) / Lisbonne
Spoiler:
4 CAMS 37
2ème Escadron Aéronaval (4) / Macao
Spoiler:
4 CAMS 37

Marine nationale :
Spoiler:
1ère Flotte Métropolitaine (10)
Spoiler:
1 Vasco de Gama, 1 Dili, 3 Beira, 1 Esperdate, 1 Vulcano, 2 Guadiana, 1 Tete
2ème Flotte Métropolitaine (11)
Spoiler:
1 Cubango, 1 Vouga, 2 Gonçalho Velho,  4 82F, 3 Foca
Flotte de l'Océan Indien (7)
Spoiler:
1 Guadiana, 1 Cavalho Aurajo, 2 Beira, 1 Vouga, 1 Faro, 1 Flecha
Flotte Africaine (8)
Spoiler:
1 Guadiana, 3 Zaire, 2 Lurio, 1 Lince, 1 Torres Garcia
Flottille de Macao (4)
Spoiler:
1 Admastor, 1 Republica, 1 Patria, 1 Macau
Flottille du Timor (3)
Spoiler:
1 N°2, 1 Limpopo, 1 Rio Minho

Le Plan de la Marine inclut les navire qui sortiront tour à tour des chantiers navals durant l'année 1933. La nouvelle organisation inclut une unité spécial sous la forme d'un Régiment Blindé Expérimental fort de 1500 hommes et qui sera bientôt alimenté par une production portugaise de chenillettes Carden-Loyd. Par ailleurs, les soldats sont aussi encouragés à participer à la campagne du Oui pour la prochaine constitution que ce soit dans leurs patrouilles ou dans leurs temps libres.
Oldarick
Oldarick
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 436
Date d'inscription : 23/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Jhe le Ven 8 Mar 2019 - 21:43

Deutsches Reich

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 500px-Flag_of_Germany_%283-2_aspect_ratio%29.svg

Dissolution du Reichstag :

Quelques jours seulement après la nomination du cabinet Hitler, le président du Reich a prononcé la dissolution du Reichstag. La convocation d’un nouveau scrutin était un des objectifs principaux du chancelier : son parti étant maintenant associé à l’exercice du pouvoir les conditions d’un triomphe électoral sont réunies. La droite conservatrice entend elle profiter de l’occasion pour affaiblir les Nazis et « normaliser » ces derniers afin de les utiliser contre la menace communiste. A gauche certaines voix appellent à une mobilisation contre les Nazis et la droite mais les divisions entre le KPD et les sociaux démocrates restent inexpiables, rendant impossible une « union de la gauche ». Sur le terrain, les rixes entre les SA, galvanisées depuis l’arrivée au pouvoir de Hitler, et les militants communistes se multiplient mais pour ces derniers le social-démocrate reste un adversaire au même titre, voir plus, que le nazi.

Le discours nazi devient quand à lui prépondérant dans le pays. Des funérailles grandioses en hommage à deux militants nazis tués dans une rixe avec des rouges sont organisées, avec force déploiement de symboles nazis, la présence du chancelier en personne, des fils de l’empereur Guillaume II et un grand discours de l’orateur national socialiste Goebbels. Le discours du NSDAP se veut malgré tout rassurant : le parti promet principalement le rétablissement de l’ordre dans le pays, thème séduisant de nombreux Allemands et surtout les élites conservatrices qui apportent leur concours financier à la campagne de Hitler, vu comme un rempart contre la hantise d’une révolution communiste. Ce dernier s’efforce de plus de donner des gages de légalisme et se pose en défenseur de l’Allemagne traditionnelle.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] HitlerHindenburg
Le chancelier Hitler saluant le président du Reich Hindenburg


En coulisse, plus discrètement, les Nazis commencent à tisser leur toile au sein des institutions allemandes. Bien que n’étant que trois au gouvernement en comptant Hitler, les nazis occupent des postes on ne peut plus stratégiques. Le ministère de l’Intérieur national est en effet sous leur contrôle ainsi que le ministère de l’Intérieur de l’État libre de Prusse, de loin le plus important État fédéré allemand. Dans la campagne électorale qui s’ouvre le NSDAP dispose donc d’un avantage décisif : les moyens du pouvoir sont clairement de son côté. Les SA peuvent perturber dans l’impunité les rassemblement électoraux de l’opposition et la violence. Devant les troubles qui éclatent ainsi, Göering promulgue directement un décret faisant des milices nazies, SA et SS (40,000 hommes), des auxiliaires de la police prussienne pouvant agir dans un cadre légal pour aider au maintien de l’ordre. Dans les faits les vannes de la violence politique légale sont ouvertes en Allemagne.

C’est dans ce contexte que l’on apprend, dans les derniers jours du mois, alors que les élections de mars approchent à grand pas, qu’un incendie a éclaté au Reichstag…


Affaires extérieures :

Le gouvernement allemand accepte la proposition roumaine. Une mission commerciale roumaine pourra s’installer en Allemagne. Le Reich est bien entendu ouvert à un renforcement de ses liens économiques avec la Roumanie. Les ressources pétrolières et agricoles roumaines intéressent particulièrement les Allemands.

Un message de télégramme de condoléance est envoyé aux Etats Unis d’Amérique par le président Hindenburg à la suite de l’assassinat du président élu Roosevelt qui plonge l’Amérique dans le deuil.

Jhe
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 1050
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Prishayev le Ven 8 Mar 2019 - 22:39




République Hellénique / Ἑλληνικὴ Δημοκρατία


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 640px-Flag_of_Greece_%281822-1978%29.svg


Les suites du 5 mars


L’année 1932 a été décisive puisque l’Etat Hellénique a fait défaut la même année. Cette terrible année, aube de la chute de Venizélos a vu la dette grecque atteindre les 2 milliards de francs d’or, jusqu’ici soutenue par une croissance de récupération et de pharamineuses hausses d’impôts. L’Etat grec, alors moteur de l’économie agraire et vampire clientéliste, n’a su que se nourrir des victimes qu’il a prétendu si longtemps sauver de son bras ensanglanté. Lié de très près aux classes les plus aisées, l’Etat leur est tout voué. Il assure une forte imposition sur tout ce qui de près ou de loin ne concerne pas le domaine maritime, le grand commerce. Il assure la stabilité de la monnaie à tout prix et fait peser une fiscalité à deux vitesses, lourde et injuste bien souvent. L’agriculture, premier vecteur de revenu de l’Etat, connaît un effondrement du fait de la baisse de la demande mondiale et notamment d’Europe occidentale. De ce fait, l’Etat ne peut taxer et imposer, se retrouve démunis et fait faillite.

Cette expérience désastreuse a poussé à la défaite le « Grand Crétois » qui n’a pourtant pas tardé à changer son fusil d’épaule et créer un premier outil ministériel, sous forme d’un conseil, pour réguler d’avantage le reste de l’économie. Entre temps, les revenus de l’agriculture tombent d’un quart à un tiers de leur niveau d’avant crise, c’est l’hallali à Athènes et la défaite des Vénizélistes est consommée. Rien ni personne ne semble en mesure de s’opposer à l’avancée des monarchistes qui dans leurs bagages n’ont d’autres recettes que celles d’avant crise. C’est sur ces considérations très marginales sur l’économie que le Premier Ministre est nommé en accord avec la majorité, à savoir monsieur Panagiotis Tsaldaris. Membre du « Parti du Peuple » (Monarchiste) et avocat de profession.

Sa première mesure, face à l’étendue du déficit constaté et celui à venir, consiste à couper dans les dépenses et rationnaliser l’outil étatique au détriment de ses opposants Vénizélistes. Pour ce faire, par un phrasé typé, il annonce la « dichotomisation du traitement des fonctionnaires ». Mots si guindés et pourtant si terrifiants aux oreilles des grecs. La dernière « dichotomie économique » a été le moment d’un véritable emprunt forcé et réglé par l’Etat Hellénique, alors en guerre, sur sa population via le partage des salaires en deux parties : celle revenant au salarié et l’autre revenant à l’Etat. Mais la situation est si difficile que l’impératif du moment exige une réponse à sa hauteur. De ce fait, le traitement des fonctionnaires est réduit de moitié de fait, une moitié ira dans les poches des fonctionnaires eux même, l’autre moitié sera retirée de leurs payent théoriques et réintégrées au trésor de l’Etat. Une diminution parallèle des fonctionnaires est entamée. Un fonctionnaire dans chaque famille ? Allons bon ! Presque dans chaque foyer ! Il y a en Grèce un fonctionnaire pour six à sept actifs, un record. L’abaissement du nombre de fonctionnaires est une nécessité, la question se pose néanmoins : Ou diminuer la masse des fonctionnaires ? L’armée, deuxième poste de dépense après le remboursement de la dette se voie exemptée. Il est plutôt question de couper raisonnablement dans les services fiscaux, qui, affermé à de riches citoyens, souvent des politiciens vénizélistes, produit une masse considérable de fonctionnaires rémunérés sur le montant fixé par l’Etat, celui-ci finissant par ne récupérer que l’écume d’un océan d’impôts inégaux et foncièrement inefficients. Décision est prise de transférer l’impôt affermé en un impôt centralisé, dirigé et réalisé par Athènes. Sur presque 400 000 fonctionnaires, l’Etat va lester cette année un minimum de 30 000 personnels civils, de quoi stabiliser temporairement le budget, au moins cette année. De plus, 20 000 autres remerciements sont planifiés pour l’année prochaine, soit pourtant bien moins que le souhaitable. Dans le même registre et d’un point de vue tout à fait concret, les dettes de la première guerre mondiale et ses suites demeurent insoutenables. Pour payer son principal créancier, la France, l’Etat Hellénique approche au courant du mois d’avril le gouvernement français, faisant état d’une difficulté réelle à réaliser les paiements, voir, de façon alarmiste, sous entendent le défaut inévitable de l’Etat grec. Sur quoi, l’ambassade grecque à Paris annonce au président du conseil français qu’elle peut, contre 4 ans et six mois de moratoire sur sa dette et avec un rééchelonnement sur quinze ans, permettant le remboursement final des dettes contractées auprès de l’Etat Français.

La fin d’un Géant




 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 1552080747-ven13

Musique...


Hurlant à pleins poumons : « Le sang versé est le prix de la tyrannie ! » ,le meurtrier du géant brandit l’arme à feu qui lui a servit à tuer le plus illustre des grecs, le « père de la Grèce Moderne ». Le grand Elefthérios Venizélos gît, malgré les secours, sans vie devant le parvis de sa maison. Sa voiture criblée d’impacts de balles et son chauffeur mort, sa poitrine fumante et sanguinolente, le « Grand Crétois » n’est plus. Si le meurtrier a bien tenté de se donner la mort, son arme s’est enrayée et a explosée dans ses mains, grièvement blessé il n’en a pas moins été interrogé à l’hôpital. Peut-être même torturé par des officiers de police de Patras, ivres de colère. Il ressort très rapidement que l’assassinat a été planifié par deux membres haut placé du « Parti du Peuple » au travers de la police d’Athènes qui a fourni l’arme et le véhicule ainsi que diverses informations pour forcer l’entrée de la propriété de Venizélos. Par voie de contamination, tous les regards se portent sur l’actuel Premier Ministre Grec. S’il n’a rien à se reprocher, en vérité, son image se ternit directement et se voit suspecté de complaisance au minima envers les comploteurs et instigateurs de l’assassinat. La crise se clôture par trois démissions du gouvernement Tsaladris et progressivement de nombreuses personnalités de droite se voient menacées par des enquêtes réalisées en interne par la Police grecque. Cette affaire, sans aucun doute, laisse traumatisée la population qui a si longtemps soutenue son héros. La défaite de Venizélos a permis sa mise à mort, et de ce fait, raidit le camp des républicains. L’armée, demeurant silencieuse, est pourtant l’élément le plus craint de la réaction vénizéliste. L’instabilité s’accroît à Athènes.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 202px-Coat_of_arms_of_Greece_%281924%E2%80%931935%29.svg


avatar
Prishayev
Ministre
Ministre

Messages : 607
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 24
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Skorm123 le Ven 8 Mar 2019 - 22:42







United States of America


Etats-Unis d’Amérique
 



Une crise politique ?


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] JohnNanceGarner
John Nance Garner, nouveau président des Etats-Unis d’Amérique

Le mandat du président n’a pas commencé, que déjà celui-ci doit subir une crise politique sur sa légitimité à prendre le pouvoir. Certes, il était le vice-président de Roosevelt, mais ce n’est pas particulièrement pour lui que les américains ont votés. Beaucoup de citoyens ainsi que des politiques, y compris dans son propre camp démocrate, demandent des nouvelles élections. Garner aurait dit durant une interview : « Les élections seraient un retard énorme pour remettre notre économie sur la bonne route. Il faudrait plusieurs mois pour préparer les différentes campagnes, puis les élections, causant un cout supplémentaire pour les citoyens américains. » Il aurait ensuite ajouté, concernant sa légitimé : « Un président est élu sur son programme, mais également son vice-président qui peut, en cas de problème comme nous le connaissons, prendre le pouvoir. Ma légitimité repose donc sur les élections précédentes, comme serait la légitimité du président Roosevelt. ».
Une procédure d’impeachment est déjà prévu de la part des Républicains, pas certains que celle-ci passe mais cela ne présage rien de bon concernant le futur politique du pays.  Déjà, de nombreuses élites politiques se frottent les mains de la situation, beaucoup peuvent désormais espérer s’emparer de la présidence et prédisent un avenir désastreux à Garner. Ils se préparent à des primaires qui pourraient arriver assez rapidement dans les deux camps, ainsi que des élections.



 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1544
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par jrvc le Sam 9 Mar 2019 - 2:53

Royaume de Yougoslavie
Kraljevina Jugoslavija

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Yougo10
https://www.youtube.com/watch?v=nAQwU88Ey0U

La délicate question ethnique
 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 35933910

État sur lequel cohabitent plusieurs communautés, le royaume de Yougoslavie, depuis sa création, est confronté à d'intenses tensions ethniques. Le pays est dominé par une majorité serbe, particulièrement active dans la lutte des Slaves du sud contre les empires centraux aux XIX et XXe siècle, et dont est issue la famille royale. La seconde communauté du pays sont les Croates, majoritaires dans les banovines du Sava et du Littoral, dont les activistes indépendantistes, les Oustachis, sont particulièrement radicaux et violents, étant impliquées dans des attentats et des tentatives de soulèvements. La majorité d'entre eux sont réfugiés en Italie fasciste, où Benito Mussolini leur a offert une protection et leur a mis à disposition des camps d'entraînements. Dans ces territoires, les tensions sont particulièrement vives. Ensuite arrivent les Slovènes, formant la troisième communauté du royaume. S'ils sont plus éloignés des Serbes que ces derniers le sont des Croates, dans la banovine de la Drave, abritant la majorité de cette population, la vie est plus paisible et la situation politique plus stable. Dans ce pays largement multiculturel, vivent aussi des Macédoniens, bien qu'ils ne soient majoritaires dans aucune des banovines issues de la réforme territoriale de 1929, les nouvelles frontières du pays ayant été habilement découpées de façon à ce que les Serbes soient majoritaires dans la majorité des provinces. Néanmoins, les groupes sécessionnistes sont actifs et violents, comme l'Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne responsable de nombreux attentats terroristes dans la région. En Bosnie, les Serbes cohabitent avec des Bosniaques, musulmans. S'ils sont plutôt calmes, la loi agraire promulguée en 1919 ayant permis la confiscation avec compensation des exploitations dont la superficie était supérieure à 100 joug a concernée de nombreux représentants de la bourgeoisie musulmane du pays, soulevant des contestations. Si la Yougoslavie apparaît comme un pays divisé et morcelé, l'unité du peuple yougoslave est indispensable, d'autant plus que si beaucoup d'éléments semblent désunir les Slaves du sud, il y en a beaucoup plus qui les réunissent.

C'est ce que le roi Alexandre s'est efforcé d'expliquer dans son discours d'ouverture de session du Parlement. Unir le peuple yougoslave, c'est bien la plus importante des missions qu'il s'est donné. Ainsi, en 1929, le royaume des Serbes, Croates et Slovènes fut officiellement renommé en royaume de Yougoslavie, qui était déjà le nom informel de cet état dans la majorité des pays européens. Pour Alexandre, être Serbe, être Croate ou être Slovène, c'est être forcément Yougoslave. Ces deux identités ne peuvent aller l'une sans l'autre. L'objectif du roi n'est pas de nier l'existence de Serbes, de Croates ou de Slovènes au profit d'une nouvelle identité yougoslave mais tente de faire rentrer dans les esprits que ces deux identités se cumulent et se complètent. Ce qui unit en premier lieu ce peuple, c'est sa culture slave du sud. En second lieu, l'unité du peuple yougoslave se fait par une histoire et des souffrances communes, eux qui ont été si longtemps divisés et partagés entre les différents empires centraux, et qui s'en sont libérés après des siècles de lutte acharnée et d'hommes tués pour pouvoir enfin détenir leur propre état, souverain et puissant. Jouer sur l'indépendantisme régional, c'est faire le jeu de ces empires centraux qui ont mis tant d'efforts pour disloquer la conscience nationale yougoslave. Seul un peuple yougoslave uni peut lutter efficacement contre les vrais ennemis du pays. Ici, le roi fait implicitement référence à l'Italie fasciste et belliqueuse depuis l'arrivée au pouvoir de Benito Mussolini en 1922 qui a fait de la conquête d'une partie des territoires yougoslaves le principal objectif de son mandat. En effet, si la Yougoslavie venait à ne pas pouvoir se défendre valablement contre ses réels ennemis du fait de l'instabilité politique, conséquence de tensions ethniques, voire à sombrer dans la guerre civile et la dislocation du pays, comment les Yougoslaves pourront faire face ? Subtilement, Alexandre tente de détourner la haine mutuelle et fratricide que se portent les Yougoslaves entre eux vers une haine utile qu'est celle qui est à l'encontre de l'Italie fasciste qui représente la plus grande des menaces contre le pays.

Afin de favoriser l'unité du peuple yougoslave, plusieurs mesures ont été prises : les paroles de l'hymne yougoslave ne seront plus désormais chantées, l'utilisation des trois langues serbe, croate et slovène ayant été jugée inopportune. En public, la famille royale et les autorités nationales s'efforceront de ne pas montrer leur foi, ce qui pourrait raviver les divisions religieuses dans ce pays où cohabitent Catholiques, Orthodoxes et Musulmans, avec en plus une communauté juive peu importante mais plutôt intégrée au sein de la population, l'antisémitisme n'étant pas un problème majeur dans le pays. L'industrie cinématographique yougoslave sera également mise à contribution : le gouvernement lui a commandé trois films promouvant le sentiment d'unité nationale. Le premier sera une comédie représentant une famille serbo-croate, le deuxième une adaptation de la pièce tragique de William Shakespeare Roméo et Juliette dépeignant les rivalités entre une famille serbe et une famille croate, et le troisième sera un film historique décrivant de manière largement romancée les événements de la Première Guerre mondiale et de la formation du royaume des Serbes, Croates et Slovènes à la fin de l'année 1918, événements très symboliques de l'unité du peuple yougoslave. A l'occasion du service militaire que tout jeune yougoslave doit réaliser, les autorités favoriseront le dialogue inter-ethniques en faisant se côtoyer au sein des mêmes formations militaires des Yougoslaves issus des quatre coins du pays.

L'économie yougoslave
 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 35933910

La situation économique de la Yougoslavie est similaire à bon nombre de ses voisins balkaniques. L'État est fortement endetté et l'économie du pays a été impacté par la Grande Dépression à cause de la chute du cours des produits agricoles. Les trois quart de la population active yougoslave travaillent dans l'agriculture. Si elle permet la subsistance de la population, elle nécessite beaucoup de main d'oeuvre car très peu dépourvue de machines ou d’autres technologies agricoles modernes. L'un des premiers actes d'Alexandre en tant que prince régent du nouveau royaume fut de déclarer son soutien à la demande généralisée de réforme agraire, en déclarant: "Dans notre État libre, il ne peut y avoir que des propriétaires fonciers libres". Le 25 février 1919, Alexander signa une loi de réforme agraire divisant et redistribuant tous les domaines de plus de 100 joug cadastraux avec compensation à payer pour les anciens propriétaires, à l'exception de ceux appartenant aux Habsbourg et aux autres familles dirigeantes des États ennemis au cours de la Grande Guerre. En vertu de cette réforme agraire, environ deux millions d’hectares de terres ont été transférés à un demi-million de ménages paysans. En Macédoine et en Bosnie-Herzégovine, la majorité des propriétaires terriens qui ont perdu des terres étaient des musulmans, tandis que la majorité de leurs anciens locataires qui recevaient ces terres étaient des chrétiens, faisant émerger des mécontentements chez la bourgeoisie musulmane. Cependant, en Croatie, en Slovénie et en Vojvodine, la majorité des propriétaires qui ont perdu leurs terres étaient des nobles autrichiens ou hongrois qui ne résidaient généralement pas dans ces lieux. La Yougoslavie détient un fort potentiel industriel du fait de la présence de nombreuses ressources naturelles, comme des gisements miniers, sur son territoire, mais il ne peut être exploité à sa juste valeur, le pays étant le troisième le moins industrialisé des Balkans après la Bulgarie et l'Albanie, du fait de la faiblesse des capitaux disponibles et du manque de connaissances techniques nécessaires pour amorcer une industrialisation efficace. De plus, il existe de fortes disparités géographiques entre le nord du royaume, tendant à se rapprocher des standards occidentaux, et le sud, majoritairement pauvre. Il en va de même pour l'éducation : l'école est obligatoire mais celle-ci est inaccessible à de nombreux paysans des zones rurales. Le nord est largement instruit quand 80% des Macédoniens et des Bosniaques ne savaient ni lire ni écrire.

L'objectif principal du roi est d'industrialiser rapidement son pays. Cela permettra de réduire sa dépendance vis-à-vis des autres nations et d'être en mesure de produire son propre matériel militaire en vue de l'escalade des tensions que connaît actuellement l'Europe. De plus, l'industrialisation du pays permettra de bouleverser la société au profit de l'unité yougoslave, car elle ira de pair à une immigration intérieure vers les centres urbains où les représentants des différentes communautés du pays sortiront de leurs campagnes respectives pour se côtoyer et se mélanger. Cette industrialisation ne pourra se faire qu'en réduisant la main d'oeuvre agricole pour la rediriger vers les usines du pays. Pour cela, les exploitations devront se doter de machines, d'abord importées depuis l'étranger, puis produites nationalement ce qui participera en soit au développement de l'industrie en Yougoslavie. Plusieurs mesures en faveur de cette politique seront prises dans les mois à venir. Néanmoins, cette ambitieuse politique nécessitera beaucoup d'argent et il a d'ors et déjà été décidé, par divers décrets mineurs et autres ajustements administratifs de baisser drastiquement les dépenses publiques inutiles. La lutte contre la fraude, la corruption, le détournement de fonds etc. qui fait perdre à l'État chaque année des millions de dinars yougoslaves sera durcie. Il n'y aura plus de passe-droit ni de compromis. Ainsi, au niveau pénal, chaque attitude dans ce sens sera punie d'une peine de prison additionnée à une inéligibilité pour une durée de 20 ans. Pour ce faire, un bureau gouvernemental chargé de la lutte contre la corruption sera créé, sous les ordres directs du gouvernement. Aussi, à fin de réduire le train de vie de l'État, le nombre de fonctionnaires gouvernementaux et administratifs sera réduit à son strict nécessaire. Le gouvernement s'en prendra également au gaspillage d'argent public dû à des abbérations administratives ou à des projets inutiles et non-rentables, et il sera à la charge du ministère des Finances d'étudier l'efficacité et la rentabilité de l'administration, tant au niveau national qu'au  niveau des banovines.

Diplomatie
 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 35933910

Fidèle à ses alliés historiques à qui il doit sa victoire en 1918, le royaume de Yougoslavie souhaite approfondir ses relations avec la France et le Royaume-Uni devant le bellicisme italien et la menace que représente Adolf Hitler en Allemagne. En effet, les pays des Balkans et la Petite-Entente doivent être en mesure de faire office de contrepoids réel face à l'Italie et l'Allemagne afin de garder une balance des pouvoirs favorable aux vainqueurs de la Première Guerre mondiale tant dans la région que dans l'Europe entière. Ainsi, les autorités yougoslaves plaident pour une coopération militaire plus poussée, par exemple en matière de formation des officiers yougoslaves à l'étranger et d'entraînement des troupes par des experts occidentaux ainsi que par une alliance et des garanties de sécurité renforcées. Le royaume de Yougoslavie sollicite également une aide économique auprès de ces deux puissances afin d’accélérer le processus industriel qui permettrait à la Yougoslavie d'être plus capable de faire face, seule, aux ennemis de demain, quels qu'ils sont, avant qu'il ne soit trop tard. La Yougoslavie doit être forte pour défendre les intérêts de l'Entente dans la région balkanique et faisant contrepoids aux puissances bellicistes. Ayant besoin de l'apport de connaissances techniques afin de développer une réelle politique industrielle, le gouvernement yougoslave fait également appel à ses alliés afin de fournir des experts occidentaux en la matière pour conseiller le gouvernement et les entreprises ainsi que d'encadrer certains projets mis en place par les autorités. Enfin, la Yougoslavie demande à la France et au Royaume-Uni de faire intercession auprès de la communauté internationale et de l'Italie pour obtenir l'extradition d'Ante Pavelić et des terroristes oustachis en cavale en Italie qui a mis à leur disposition des camps d'entraînement militaire, mettant en péril la sécurité nationale et internationale. En effet, de par cette action, le gouvernement italien ne souhaite que déstabiliser notre pays et les Balkans dans leur ensemble, laissant craindre la menace d'une escalade des tensions pouvant mener à un conflit de plus grande envergure impliquant davantage de nations européennes. Les Oustachis ont a de maintes reprises manifester leur volonté de détruire l'État yougoslave et appeler au renversement de la monarchie. Une déstabilisation de la Yougoslavie se ferait au profit de l'Italie ce qui rabattrai toutes les cartes dans la zone balkanique, en la défaveur des alliés franco-britannique, et menacerait la Petite-Entente. En vertu de cette conjoncture, il apparaît également nécessaire au gouvernement yougoslave de tout faire pour éviter un rapprochement entre l'Italie et l'Allemagne. L'Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne est une menace similaire à celle que représentent les Oustachis. Ses membres sont répartis dans l'ensemble de l'Europe occidentale et notamment en Belgique, il est demandé à ces pays d'intensifier la traque de ces terroristes pour la même raison que les Oustachis.

La Yougoslavie accueille favorablement la requête roumaine et fait savoir aux autorités du royaume de Roumanie qu'elle enverra une délégation à Bucarest même si elle émet des réserves et demande des clarifications concernant le développement de ses relations économiques et commerciales avec l'Allemagne, ennemi d'hier, au détriment de ses alliés historiques. Pour obtenir l'unité balkanique nécessaire à la préservation de nos intérêts stratégiques, la Petite-Entente doit mener une politique étrangère commune et ferme quant à la condamnation du bellicisme hitlérien et du fascisme mussolinien.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 800px-Coat_of_arms_of_the_Kingdom_of_Yugoslavia.svg
jrvc
jrvc
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 14
Date d'inscription : 06/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Thalassin le Sam 9 Mar 2019 - 5:12

Union des Républiques Socialistes Soviétiques
Soïouz Sovietskikh Sotsialistitcheskikh Riespoublik

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Banniere_soviet

SECRET - Situation de famine en Ukraine

L'Ukraine, le Kouban et le Caucase se meurent à petit feu. Partout dans ces territoires soviétiques on constate une grave famine, les mauvaises récoltes fauchant des centaines de milliers de vies en lieu et place d'épis dorés promis par les affiches de propagande du régime soviétique. Les cadavres s'entassent, on remarque des scènes de cannibalisme de manière localisée, poussant le régime à placarder des affiches rappelant que le fait de se nourrir de la chair de ses enfants était un acte barbare. Au début de l'année, une seule chose est sûre dans les données du Politburo, non communiquées à la population : le nombre de morts de faim a déjà dépassé le million, soit plus que l'ensemble des morts militaires subies par les troupes rouges pendant la guerre civile russe. Et pourtant ! Et pourtant les autorités ne sont pas disposées à adopter un moindre geste de pitié envers les victimes. Au cours de l'année 1932 se sont en effet multipliées les sanctions, amendes et rappels à la loi aux paysans s'ils ne respectaient pas leurs engagements. Dernier avertissement en date : le 29 décembre, le camarade Kaganovitch a, dans un esprit de franche camaraderie et d'aide fraternelle entre communiste, rappelé aux chefs du parti communiste d'Ukraine que les semences devaient elles aussi être collectées.

La situation fait parler en haut lieu, à tel point que des hautes figures du Parti, dont l'éminent Kalinine, sans ouvertement s'opposer à la politique de Joseph Staline, ont fait part de leurs inquiétudes au secrétaire général du comité central du PCUS, sans infléchir aucunement la gestion de sa méthode vis-à-vis des affamés. Que faire de toute manière ? Il y a bien les exportations de millions de tonnes de céréales qui pourraient être arrêtées pour les nourrir, mais celles-ci servent à dégager les liquidités nécessaires pour financer l'industrialisation à marche forcée du pays, notamment via des cabinets d'architectes industriels américains. Sauver la paysannerie ukrainienne se ferait au prix de l'abandon de l'objectif de rattraper les économies occidentales. Malheureusement impensable. Ou alors il serait possible de rendre publique la famine pour bénéficier comme en 1921 de l'aide humanitaire, ce qui serait un aveu d'échec du gouvernement communiste. Tout aussi impensable. Après tout, on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs...

Ainsi, plusieurs mesures d'urgence sont proclamées au cours du mois de janvier pour empêcher la nouvelle de la famine de s'étendre, mais surtout le réservoir démographique des campagnes de se déverser dans les villes, ce qui provoquerait une réaction en chaîne qui pourrait vite devenir incontrôlable. Ainsi, pour pouvoir résider dans les villes, les citoyens soviétiques devront être munis d'un passeport intérieur, que pour des raisons administratives les paysans des zones concernées ne pourront pas recevoir. De plus, interdiction est faite aux paysans d'acquérir des billets de train pour des trajets de longue distance. S'ils ont faim, qu'ils travaillent plus dur à l'ouvrage, et les céréales couvriront le sol de la steppe comme un tapis d'or scintillant sous les rayons bienveillants du soleil qui brille au-dessus du peuple soviétique. Hourra !
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1365
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par galx le Sam 9 Mar 2019 - 11:38

République Française:

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 640px-Flag_of_France.svg

Economie:

Spoiler:
 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Marche.faim
Défilé de chômeurs dans le nord de la France particulièrement touché par la crise.

En ce début d’année 1933, la situation économique est vraiment préoccupante. Outre la baisse de 8.8% du PIB l’année passée, le chômage atteint le record de 15.4% de la population active. La production industrielle s’est effondrée à la vitesse de l’éclair. Sur une base 100 en 1928, l’indice industriel tombe à 78 en 1933. Les deux secteurs les plus touchés par la crise sont la sidérurgie (58) et les constructions mécaniques (68) tandis que la chimie et le textile s’en sortent relativement mieux. Dans le même temps, la chute des prix c’est accéléré (déflation moyenne à 8.4%) notamment les prix agricoles qui ont diminué de quasiment 25% depuis le début de la crise. Bien entendu cette déflation s’accompagne d’une forte baisse des salaires principalement dans le domaine industriel où ils ont perdu jusqu’à 13 %. Enfin, les exportations ont diminué de 62% depuis 1929 en grande partie à cause de la politique monétaire qui vise à défendre un franc très fort au détriment des entreprises françaises. Au-delà des chiffres, l’économie est prise dans une véritable spirale déflationniste. Cette chute des prix renforce la difficulté des entreprises notamment pour rembourser leur dette mais aussi pour payer les salariés. Ces difficultés intérieures sont renforcées par l’incapacité d’exporter à cause de la valeur du franc sur le marché des devises. A cause de tout cela, de nombreuses entreprises sont obligé de réduire leur masse salariale ou carrément de fermer leur porte faute d’une trésorerie assez solide. On assiste donc à une hausse du chômage et une baisse des salaires qui provoquent logiquement une diminution de la consommation. Hors cette baisse de la consommation force les entreprises à diminuer de nouveau leur prix pour tenter de trouver des acheteurs ce qui réduit encore plus leur solidité financière et ainsi de suite. Si l’économie française c’est longtemps cru à l’abri de la crise grâce à son ouverture relativement faible, la voilà aujourd’hui plongé comme les autres dans une spirale déflationniste. Pour en sortir, il faudrait un plan d’action gouvernemental fort mais cela ne semble pas être à l’ordre du jour. En effet les seuls à prôner plus ou moins une politique expansionniste sont les socialistes de la SFIO. Malgré leur position de premier parti de France, ils ne disposent d’aucun ministère. Le gouvernement étant contrôlé par les radicaux, c’est une toute autre politique qui va être mise en place.

Le président du conseil Joseph Paul-Boncour a présenté devant le parlement un projet de loi visant à poursuivre les politiques de rigueur mise en place par ses prédécesseurs. Celui-ci a déclaré vouloir lutter « contre l’explosion du déficit public mais aussi de la dette qui atteint à l’heure d’aujourd’hui les 135% de la richesse nationales ». Le plan budgétaire plutôt classique prévoit de réduire les dépenses de l’Etat tout en augmentant légèrement les impôts. Dès sa présentation, le plan reçu des critiques vives émanant des rangs du PCF, de la SFIO mais aussi de certain radicaux ou républicain-socialistes. Pour Joseph Paul-Boncour ce qui devait être une simple mesure budgétaire se transforma en fiasco. En effet dans la nuit du 27 au 28 janvier, la chambre retira sa confiance au gouvernement provoquant ainsi la chute du président du conseil. Aussitôt, de nouvelle négociation eurent lieu afin de dégager une majorité et ainsi former un nouveau gouvernement. Après trois jours de manœuvre en coulisse, c’est finalement le radical Edouard Daladier qui fut appelé à la présidence du conseil. Son gouvernement est basé sur la même coalition que le précédent c’est-à-dire un regroupement entre les radicaux, les républicain-socialistes, l’alliance démocratique,… (Centre gauche à centre droit).

A la surprise générale, le premier projet du nouveau président du conseil fut de remettre sur pied le projet de réduction budgétaire de Joseph Paul-Boncour. Le 28 février, la loi fut adoptée par l’Assemblée sans problème particulier. Dans sa version finale, celle-ci prévoit une majoration de 10% de l’impôt sur le revenu et les droits de timbre, une diminution de 5% du traitement des fonctionnaires ainsi que l’introduction dans le droit fiscal du principe de la publicité des impositions.

Affaires étrangères:

Spoiler:
 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Joseph_Paul-Boncour_1923
Joseph Paul-Boncour, ministre des affaires étrangères du gouvernement Daladier.

Au quai d’Orsay, le ministre des affaires étrangères Joseph Paul-Boncour a fait savoir aux autorités roumaines que la France était tout à fait disposée à les rencontrés afin de répondre à leur requêtes.

La France accepte au nom de ses valeurs historiques la demande d’asile politique de Venizélos. Toujours concernant la Grèce, le moratoire sur la dette ainsi que sont rééchelonnement sont validé par le gouvernement afin de permettre à l’économie locale de respirer.
galx
galx
Président
Président

Messages : 1963
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 22
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Skorm123 le Sam 9 Mar 2019 - 12:05







United States of America


Etats-Unis d’Amérique




Les premières mesures du président


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] The-emergency-banking-relief-act-of-1933

John Nance Garner prête enfin serment en ce début mars, cette période de transition depuis l’élection il y a 4 mois fut un peu chargé sur le plan politique. Durant son Inauguration Day, Garner a appelé à une « Union nationale pour lutter face à la profonde crise économique qui touche le pays. ». Il a pour objectif de lancer son New Deal, différent de celui de Roosevelt en de nombreux points, dans les 100 jours après sa prise de fonction qui est aujourd’hui, le 4 mars.

Pas moins de 15 lois sont prévues en 100 jours pour lutter face à la crise, et dès le lendemain, Garner décida d’une fermeture exceptionnelles des banques du pays jusqu’au 10 mars, le but étant de rédiger, présenter, voter et ratifier une loi en une journée uniquement, avec pour la suite une intervention radio du président pour expliquer au peuple américain sa politique et ses objectifs. Un programme qui était déjà prévu pour Roosevelt il y a quelques mois mais gardé pour le nouveau président Garner. Cette loi, l’Emergency Banking Act, vise à rétablir la confiance envers les banques qui sont un maillon essentielle de l’économie américaine. Elle vise à passer un examen des comptes des banques, et de rouvrir que celles qui passent avec succès cet examen et sont donc encore solvables. C’est le département du Trésor des Etats-Unis qui passera aux banques cet examen. Celles qui ne passent pas devront se réorganiser et se renflouer avant leur réouverture, en demandant un emprunt à l’Etat ou devait rester fermées pour éviter la faillite. Dès lors, quelques jours plus tard après la mise en route de la loi, quelques 5000 établissements bancaires purent rouvrir après avoir passé les examens. Ceci permettra de rétablir la crédibilité des banques.

Outre l’Emergency Banking Act, de nouvelles lois économiques sont mises en places en ce mois de mars : le Buy American Act, qui est la dernière loi passée par le président Herbert Hoover, elle a pour but d’imposer l’achat de produits américains concernant les achats directs effectués par le gouvernement américain, et aussi cette loi va jusqu’aux tiers qui utilisent des fonds du gouvernement pour des projets. Ceci a pour but d’encourager les produits américains.
La dernière loi de ce mois de mars est l’Economy Act qui vise à équilibrer le budget fédéral en diminuant le salaire des fonctionnaires ainsi que les pensions versés aux vétérans et personnes âgées. On estime qu’un milliard de dollars sera économisé par cette mesure.




 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1544
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Bureau le Sam 9 Mar 2019 - 12:20

Royaume-Uni
Evenement


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown

Le gouvernement britannique est nerveux face au projet de nationalisation de pétrole égyptien par le gouvernement du Caire. Depuis 1922 et la déclaration unilatérale d'indépendance de l'Egypte, les troupes britanniques stationnées sur place, dans de nombreuses villes et autour des infrastructures du Canal de Suez (Note : leur retrait vers Suez sera acté IRL en 1936 par la normalisation des relations anglo-égyptiennes) ont reçu l'ordre de se préparer à une possible offensive des troupes égyptiennes au vu de l'instabilité générale de la situation.

Le gouvernement britannique demande au gouvernement égyptien des renseignements supplémentaires sur ce projet pétrolier égyptien.

Autriche
Evenement


Le chancelier Engelbert Dolfuss annonce la suspension du Parlement Autrichien après de vifs débats sur la procédure des échanges tenus en son sein.

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown
Le chancelier Dolfuss

L'inaction, ou certains disent même la main-prise de Dolfuss sur le président d'Autriche, Wilhelm Miklas, fait jaser dans les cafés viennois. Une tentative des parlementaires de rejoindre leurs sièges au sein du bâtiment officiel de Vienne a été empêchée par la police autrichienne, sur les ordres de Dolfuss.

Celui-ci a annoncé qu'il dirigerait l'Autriche par décret à partir d'aujourd'hui, une méthode "bien plus efficace et rapide".

Uruguay
Evenement

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Unknown

Le président uruguayen, Gabriel Terra, a annoncé la suspension des droits civiques et l'arrêt des débats parlementaires dans son petit pays d'Amérique du Sud. Lui et le Partido Colorado dirigeront désormais d'une main de fer la República Oriental del Uruguay
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1556
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Skorm123 le Sam 9 Mar 2019 - 12:23







United States of America


Etats-Unis d’Amérique
 



Vers l’indépendance des Philippines ?


 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Map_of_Philippines

Voté en début d’année sous l’administration Hoover, la Hare-Hawes-Cutting Act vise à rendre indépendant les Philippines d’ici à 10 ans. Aujourd’hui en tant de que colonie américaine, le but étant de créer d’ici à deux ans un Etat, le Commonwealth de Philippines, visant à être semi-indépendant, sauf concernant les questions militaires, de monnaies ou diplomatique. Un président y serait élu pour s’occuper de questions plus intérieures du pays, tandis que les Etats-Unis donneront une indépendance totale d’ici 10 ans, les Etats-Unis ne gardant que quelques bases militaires et navales dans le pays. D’ici à 1935, une constitution sera écrite et promulgué et des élections organisés pour y élire un président.




 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1544
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Utyi le Sam 9 Mar 2019 - 17:08

Royaume des Pays Bas

Élection générales de Avril 1933

Les élections se sont déroulés dans une apathie générale et un contexte économique maussade.

Cependant le résultat lui a été bouleversant ; pour la première fois de l'histoire du pays, le SDAP, et la gauche en générale a pu être autre chose qu'une opposition secondaire et négligeable dans la lutte d'influence entre catholique, protestants et calvinistes sous les regards avides d'une reine, Wilhelmine , rêvant d'autocratie.
Il reste a former au SDAP, non majoritaire un gouvernement et une coalition parlementaire, mais il est a craindre une conspiration entre la reine et les partis religieux-conservateurs.
Spoiler:
CPN et autres(Communistes et affiliés) 10%
SDAP(socialistes et sociaux démocrates) 30%

VBD(libéraux)10%

RKSP(catholiques) 20%
CHU(luthériens)15%
ARP(calvinistes) 15%
Autres Conservateurs: 10%
Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1622
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Bureau le Sam 9 Mar 2019 - 19:17

République hellénique
Evenement

La reprise en main par Athènes de la fiscalité et les réformes grecs sur le nombre de fonctionnaires se sont déroulés dans le calme, provoquant du mécontentement et des controverses parmi les classes affectés mais sans que la situation ne fasse beaucoup trop de bruit. Grâce à ces coupes budgétaires, il est estimé que les réformes rempliraient les caisses de l'état hellénique, décalant le risque de défaut sur la dette sur une perspective d'au moins 1 ou 2 ans. La diminution des dépenses publiques donne aussi un bon signe envers les grands industriels qui espèrent une baisse de la fiscalité, qui pourrait permettre de revitaliser les emplois perdus par les fonctionnaires sortant.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1556
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933] Empty Re: ¤ TOPIC OFFICIEL ¤ [V1933]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum