Opération Nekka

Aller en bas

Opération Nekka

Message par Shikkoku le Jeu 7 Mar 2019 - 0:02



Dans la nuit du 31 décembre 1932 au 1er janvier 1933, plusieurs tirs de grenade furent entendus entre les lignes chinoises et japonaises le long de la Grande Muraille, au Nord de Pékin.

L'Armée Impériale Japonaise et son alliée Mandchoue doivent intervenir pour demander à la Chine de conserver l'ordre parmi ses troupes afin d'éviter une escalade de violence qui mènerait le Japon dans une position où il serait forcé d'engager les troupes frontalières chinoises pour se défendre.

Devant le refus des commandants chinois de la garnison (accord de la mod pour simuler ce passage comme IRL) de déposer les armes, le Japon passe donc à l'offensive afin de protéger les intérêts de l'Empire dans la région de Pékin.

Croiseur Myoko participant aux opérations:

Le Général Nobuyoshi Mutō mènera les troupes contre les forces chinoises afin d'assurer la sécurité de l'Empire et de ses alliés.

TOUR 1 -


Nature de l'action : Offensive sur les forts chinois de la Grande Muraille sur sa section orientale.

Effectifs, équipements, organisations :
Forces terrestres :
- 50 000 soldats de l'armée du Kwantung
- 42 000 auxiliaires du Manchukuo
- 4 trains blindés
- 10 tanks 89 I-Go
Forces maritimes :

Seconde flotte
QG : Nagoya
Commandant : Contre-amiral Shigetarō Shimada
Effectifs :
12 500 marins,
12 croiseurs,
65 destroyers,
3 pétroliers ravitailleurs,
12 sous-marins

(répartis en 4 croiseurs de classe Nachi, 2 de classe Izumo, 2 de classe Kasuga, 2 de classe Furutaka, 2 de classe Aoba, 15 destroyers de classe Minekaze, 12 de classe Mutsuki, 11 de classe Fubuki, 10 de classe Kava, 9 de classe Kamikaze, 8 de classe Wakatake, 3 pétroliers ravitailleurs de classe Ondo, 4 sous-marins de classe J1, 4 de classe KD3a, 4 de classe KRS)

Forces aériennes :
- 20 bombardiers Mitsubishi 2MB1

Carte :
Spoiler:

Détails de l'action :

- L'Armée du Kwantung avancera par delà la Grande Muraille (en pointillés noirs sur la carte) en direction de Beijing et Tianjin. L'avancée des troupes sera précédée d'un lourd barrage d'artillerie navale (en rouge pointillé) venue de la Seconde flotte. Une fois le barrage terminé, les troupes avanceront (en rouge continu) avec le soutien d'artillerie des trains blindés et des tanks pour briser les fortins chinois.


Dernière édition par Shikkoku le Sam 9 Mar 2019 - 19:53, édité 1 fois
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6066
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Nekka

Message par Bureau le Jeu 7 Mar 2019 - 18:39

Modération de guerre

- L'Armée du Kwantung avancera par delà la Grande Muraille (en pointillés noirs sur la carte) en direction de Beijing et Tianjin. L'avancée des troupes sera précédée d'un lourd barrage d'artillerie navale (en rouge pointillé) venue de la Seconde flotte. Une fois le barrage terminé, les troupes avanceront (en rouge continu) avec le soutien d'artillerie des trains blindés et des tanks pour briser les fortins chinois.

Chances de succès : 85%, jet de dé : 96

Opération Nekka

La quiétude de Tangshan et Tianjin fut troublée en plein après-midi par l'explosion de la première salve d'artillerie de la Marine impériale japonaise. Pris de panique, les habitants, qui ne se doutaient pas de l'ampleur de la situation malgré la nervosité affichée des troupes chinoises locales, coururent se réfugier dans leurs habitations alors que le pilonnage japonais se faisait plus intense, tuant de nombreux civils dans l'opération. Malheureusement pour la stratégie japonaise, une des infrastructures chinoises les plus impactées furent les chemins de fer, empêchant rapidement les trains blindés de poursuivre leur avancée. De même, les attaquants sont violemment pris à partie par des troupes chinoises motivées parvenant à fixer l'armée du Kwantung, qui reflue au nord sur la Grande Muraille, encore contrôlée. Certains journaux chinois titrent le lendemain en une avec des photos de soldats japonais patrouillant sur le monument historique arborant des drapeaux nippons

Si l'ensemble des postes-frontières chinois sur la route des Japonais sont démantelés et que l'avancée constitue de fait un succès, il a un goût d'échec pour les officiers de l'armée du Kwantung qui accusent volontiers la Marine et son bombardement d'être responsables de celui-ci en ayant empêché l'action des trains blindés, donnant du grain à moudre aux conflits de palais des états-majors respectifs des deux branches militaires impériales.

Pertes japonaises : 180 hommes, 310 auxiliaires, 2 tanks 89 I-Go
Pertes chinoises : 640 hommes

Note : Si les Japonais ne sont pas refoulés après la réponse chinoise, les chemins de fer seront considérés comme réparés par l'armée du Kwantung
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 842
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Nekka

Message par Aetius le Sam 9 Mar 2019 - 13:41

République de Chine/中華民國



Tour 2


Nature de l'action : retraite et retranchement

Effectifs présents :
25 000 hommes
5 000 cavaliers
150 mitrailleuses
(62 000 hommes sont envoyés en renfort)
(40 pièces d'artillerie sont envoyés en renfort
)


- Action 1 : Les armées chinoises battent en retraite le long des passes de l'Hebei. Le 32e corps d'armée (dirigée par Wang Fulin) se retire le long de la passe de Lengkou. Il est suivi de près par les 25e, 29e et 37 divisions d'infanterie. Sun Dianying bat également en retraite avec l'ensemble de ces divisions. Les deux généraux se retranchent partout où ils le peuvent. Les zones de retranchement bloquent l'accès à Tianjin et à Pekin. La force est estimée à 20 000 hommes.
Tang Yulin, ancien gouverneur de la province du Yulin, reçoit l'ordre d'aider Wang Fulin. Son corps d'armée est principalement composée de brigades de cavalerie (4). Il se positionne le long de voix de communication.
La défense chinoise n'est pas homogène. Elle est volontairement inégale pour permettre aux têtes de pont japonaise de s'enfoncer de manière inégale. La cavalerie chinoise cueillera les troupes japonaises qui auront dont la percée auront été trop profonde. Cette défense séquentielle, entre retranchement et contre attaque.

- Action 2 : Tchang Kaï-Chek profite du repos accordé par les négociations de paix pour ordonner l'envoie de renforts : le 9e corps d'armée stationné à Wuhan et 12 e corps d'armée stationné à Canton est en route pour perméabiliser le front. Il est important de noter que le 9e corps d'armée est équipée avec du matériel moderne allemand et qu'il dispose de 40 canons d'artillerie moderne.
He Yingqin est dépêché à Tianjin où il organise la défense de la ville. Sa division est couplée avec du matériel supplémentaire. Ce matériel vétuste doit permettre de lever de nouvelles unités. Zhan Xueling quitte le front pour organiser la défense de Pékin selon le même mode d'opération.


Au total c'est 25 000 hommes qui sont tiennent la ligne de front [150 pièces de mitrailleuse non standardisée]. 60 000 hommes de l'armée centrale sont en route pour les épauler [40 pièces d'artillerie de montagne L/29]. 12 000 hommes sont envoyés pour défendre Pekin et Tianjin ; en plus de leur garnison régulière (5 000 hommes). Tchang compte sur les levées locales pour asseoir la défense de la ville.

Spoiler:


Aetius
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1846
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 78

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Nekka

Message par Bureau le Sam 9 Mar 2019 - 19:01

Modération de guerre

TOUR 2 :

- Action 1 :
Chances de succès : 90%, jet de dé : 59

Le repli des troupes chinoises s'est effectué efficacement dans le calme et dans la discipline. Les divisions ont pris place pour défendre les centres urbains de Tianjin et Pékin, et l'organisation des troupes est prêt à accueillir et à répondre efficacement à l'enfoncement de la tête de pont japonaise.

- Action 2 :
Chances de succès : 90%, jet de dé : 25

Les divisions battant en retraite sont aussitôt accompagnés de celle arrivant en renfort avec les armes modernes. Dans l'efficacité de sa gestion, l'armée est plus que prête à acceuillir les prochaines offensives.


Dernière édition par Bureau le Sam 9 Mar 2019 - 23:10, édité 1 fois
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 842
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Nekka

Message par Shikkoku le Sam 9 Mar 2019 - 20:07




L'offensive initiale, pensée comme une simple formalité par Nobuyoshi Mutō et l'Armée du Kwantung, fait face à une réelle opposition des forces républicaines chinoises. L'Armée du Kwantung, humiliée par l'échec de la poussée vers le Sud, avait attaqué publiquement la Marine Impériale. Tous savaient cependant que l'échec ne provenait pas de là.

Nobuyoshi Mutō, debout sur une colline le long de la Grande Muraille faisait face à la plaine de Pékin. Le second volet de l'opération devrait, une fois pour toute, mettre fin à l'insolence chinoise et rendre la face au général.


Le Général Mutō entouré de sa garde personnelle saluant l'Empereur par le cri de banzaï

La phase 2 de l'Opération Nekka verrait en effet quelques unités japonaises supplémentaires engagées sur le front, et un renforcement de l'appui aérien.


TOUR 3 -


Nature de l'action : Offensive sur les forts chinois de la Grande Muraille sur sa section orientale.

Effectifs, équipements, organisations :
Forces terrestres :
- 64 000 soldats de l'armée du Kwantung
- 50 000 auxiliaires du Manchukuo
- 4 trains blindés
- 24 tanks 89 I-Go

Répartis comme suit selon les GROUPES DE COMBAT :

GROUPE DE COMBAT I :

- 10 000 soldats de l'armée du Kwantung
- 22 000 auxiliaires du Manchukuo
- 1 train blindé
- 2 tanks 89 I-Go
- 12 Type 89 15 cm cannon

GROUPE DE COMBAT II :

- 30 000 soldats de l'Armée du Kwantung
- 20 000 auxiliaires du Manchukuo (principalement en cavalerie et en reconnaissance)
- 3 trains blindés
- 24 Type 89 15 cm cannon
- 22 tanks 89 I-Go

GROUPE DE COMBAT III :

- 24 000 soldats de l'Armée du Kwantung
- 8 000 auxiliaires du Manchukuo
- 24 Type 89 15 cm cannon

Forces maritimes :

Seconde flotte
QG : Nagoya
Commandant : Contre-amiral Shigetarō Shimada
Effectifs :
12 500 marins,
12 croiseurs,
65 destroyers,
3 pétroliers ravitailleurs,
12 sous-marins

(répartis en 4 croiseurs de classe Nachi, 2 de classe Izumo, 2 de classe Kasuga, 2 de classe Furutaka, 2 de classe Aoba, 15 destroyers de classe Minekaze, 12 de classe Mutsuki, 11 de classe Fubuki, 10 de classe Kava, 9 de classe Kamikaze, 8 de classe Wakatake, 3 pétroliers ravitailleurs de classe Ondo, 4 sous-marins de classe J1, 4 de classe KD3a, 4 de classe KRS)

Forces aériennes :
- 25 bombardiers Mitsubishi 2MB1
- 30 bombardiers légers type 88
- 6 biplans de reconnaissance type 88

Carte :
Spoiler:

Détails de l'action :

- GROUPE DE COMBAT I : Le GCI devra user des accès routiers majeurs pour encercler la ville de T'ang Shan, ouvrant la voie à Tianjin. La ville de T'Ang Shan sera encerclée, et les soldats la défendant recevront le choix de se rendre avant l'assaut. L'assaut sera ensuite donné, précédé d'un lourd bombardent d'artillerie sur la ville.

- GROUPE DE COMBAT II : Le GCII a la mission la plus importante des trois groupes. Il doit avancer sur Tianjin, encercler la ville, et la pilonner à l'artillerie avant de lancer un assaut pour la capturer.

- GROUPE DE COMBAT III : Le GCIII a pour ordre de prendre position au nord de Pékin. De là, les soldats établiront une base d'opérations avancée et ouvriront le feu avec l'artillerie sur la ville.

- SYMBOLES BOMBARDEMENT SUR LA CARTE : Simultanément à tout ça, l'aviation japonaise et la marine (pour les cibles à portée de la marine, donc en réalité juste la frappe côtière et peut-être les faubourgs de Tianjin) devront frapper les infrastructures ferroviaires chinoises pour limiter la mobilité des troupes chinoises.

Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6066
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Nekka

Message par Bureau le Sam 9 Mar 2019 - 23:23

Modération de guerre

TOUR 3 :

- Action 1 :
Chances de succès : 85%, jet de dé : 32

GROUPE DE COMBAT I :

La ville de Tangshan est entièrement encerclé, et fasse aux divisions japonaises enragées par l'humiliation d'une campagne ratée, le bombardement fait plusieurs centaines de morts civils dans la petite ville qui auraient certainement pu être évitées. Après une soirée de résistance chinoise, le capitaine de la garnison de Tangshan se rend avec les hommes qui lui restent. Encerclé il n'avait pas le choix.

- Action 2 :
Chances de succès : 85%, jet de dé : 74

GROUPE DE COMBAT II :

Tianjin est encerclée avec succès par les troupes japonaises. Le corridor qui mène à la baie de Bohai est également sous contrôle des forces japonaises. Le bombardement fut violent, et de nombreux soldats chinois refusèrent de se rendre, même si leur commandant lui se rendit aux japonais. La ville tomba après 48h de combats violents, dans certains quartiers maison par maison.



- Action 3 :
Chances de succès : 95%, jet de dé : 99

GROUPE DE COMBAT III :

Le froid gêna considérablement la logistique japonaise. En effet, plusieurs dizaines de chevaux périrent dû à des engelures ou des maladies pulmonaires soudaines, empêchant le déploiement rapide de l'artillerie. Si les troupes japonaises sont durablement et solidement retranchées dans la zone nord des faubourgs de Pékin, le bombardement d'artillerie sur la ville, qui devait saper le morale chinois, n'a pas pu avoir lieu dans toute son intensité. Seulement quelques obus purent être tirés.


- Action 4 :
Chances de succès : effet pénalisant sur les troupes chinoises, plus c'est faible plus c'est juste une gêne, jet de dé : 97

BOMBARDEMENTS D'INFRASTRUCTURES : les rails sont endommagés, mais la gêne pour la Chine est minime grâce à un renfort logistique acheminé par cheval.

Opération Nekka

Avec l'avancée rapide des soldats japonais sur les villes de Tianjin et de Tangshan qui tombèrent rapidement, seule Pékin reste aux mains chinoises dans la plaine septentrionale du pays.

Pertes japonaises : 1 300 japonais, 1 800 auxiliaires mandchous, 2 canons Type 89 15 cm cannon, 1 char type 89 I-Go
Pertes chinoises : Environ 4 000 civils tués, 3 500 soldats chinois, 12 000 prisonniers


Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 842
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Nekka

Message par Bureau le Mar 12 Mar 2019 - 12:46

L'opération est terminée après la signature du Traité de Tanggu entre l'Empire du Japon et la République de Chine.

http://www.chacunsonpays.com/t8665-negociations-sino-nippones-en-vue-de-l-obtention-d-un-accord-de-paix
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 842
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Nekka

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum