Zeeman op ten Bosch // Marinus

Aller en bas

Zeeman op ten Bosch // Marinus  Empty Zeeman op ten Bosch // Marinus

Message par Utyi le Dim 24 Mar 2019 - 18:26

TOUR 1

Cela fait un mois que le pays est bloqué par l’entêtement de la royauté. Le républicanisme et le radicalisme s'est répandu massivement dans la population votant SDAP.
Le 1er mai, jour des travailleurs,[IRL ce minuit entre le 24 et le 25 mars ] a été choisit par de nombreuses personnes d’extrême gauche pour évincer la reine. Évidemment, de nombreuses autres manifestations ont été prévues par d'autres groupe de gauche et donc les rues sont bondés.
Composé entre autre de militaires, liés aux mutins du navire "De Zeven Provinciën" en 1933, d'anarchistes propagandiste par le fait, de communistes hors KPN similaire a van der lubbe, voir même de militants du KPN et du SDAP , ilspartent a l'assaut du palais "Huis ten Bosch" ou résident la reine et sa famille, ceux ci n’étant pas prévenus par les services secrets dirigé par un SDAP ne s'occupant plus du sort de la famille royale.


Nature de l'action :

Encercler le palais, puis forcer l'abolition de la monarchie. A défaut, piller et bruler le palais , et embarquer la famille royale au Binnenhof , siège du parlement.
Effectifs, équipements, organisations :

Forces terrestres :

-500 militants armés d'armes a feu, de bombes incendiaires et autres équipements de combat de rue.
-Un nombre variable de manifestants, ayant éventuellement des objets contondants et/ou tranchantes (jet de dé, voir action 1)

-Des moyens de locomotion urbain, notamment des vélos , des automobiles et des camions


Carte :
Spoiler:
Zeeman op ten Bosch // Marinus  1errepZeeman op ten Bosch // Marinus  Tourtemple

Détails de l'action :
Action 1

L'objectif est pour le noyau dur de diriger des manifestants sur la Bezuidenhoutseweg et la Leidstraatweg via la Benoordenhoutseweg  , et d'enserrer au palais, à 2 km du centre ville. (noir)

Action 2

L'objectif est ensuite de contrôler les deux voies d’accès au palais (croix rouge de la carte), entouré de douves, puis d'assaillir des bâtiments du palais. (vert)

Action 3

Dans le cas ou la reine refuse d'abdiquer, les militants devront la trainer au Binnenhof pour lui forcer la main voir la tuer si rien ne se passe comme prévu. (marron)

Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1590
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

Zeeman op ten Bosch // Marinus  Empty Re: Zeeman op ten Bosch // Marinus

Message par Bureau le Lun 25 Mar 2019 - 18:01

Modération

La traditionnelle manifestation des forces de gauche du premier mai a effectivement tourné au drame lorsqu'un petit groupe de communistes, anarchistes, et autres socialopes de tout poil ont tenté de prendre d'assaut le palais de résidence de la famille royale pour forcer le passage à un système républicain. Le petit groupe d'ultraviolents affiliés à l'extrême gauche a en effet utilisé un véhicule de manutention en guise de bélier pour forcer la porte du palais avant de s'engouffrer dans les jardins, repoussant la garde dans un assaut extrêmement violent, réussissant même à entrer dans le hall du bâtiment même, y saccageant tout. Finalement, après plusieurs salves de fusils des gardes royaux, les casseurs se dispersent alors qu'ils n'étaient qu'à quelques couloirs de la pièce où la famille royale s'était réfugiée. On compte 54 morts parmi les socialistes (une douzaine d'autres seront fusillés par la suite), 12 parmi les forces de sécurité, et les dégâts dans l'enceinte du Palais sont immenses et nécessiteront une réparation d'ampleur.

Dans le paysage politique, les réactions sont diverses. Si évidemment la reine a condamné ouvertement les violences, tout comme la coalition qui a appelé à la mise hors-la-loi des mouvements communistes, le SDAP lui ne sait trop sur quel pied danser depuis la main tendue offerte par le KPN. Ce dernier fête le climat révolutionnaire qui se met en œuvre aux Pays-Bas, et commémore ses martyrs : 12 000 sympathisants communistes se sont rendus aux funérailles du camarade Albert Fenwiijk, un jeune adolescent ouvrier industriel de 15 ans décédé au cours de l'assaut du palais. En tout cas, à droite comme à gauche du spectre politique, le pays est plongé dans une immense période d'agitation.

Récapitulatif des dés :

Ampleur de la manifestation : 80
Prise du palais (25%) : 26
Abdication (1%) : 63
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum