¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Shin le Lun 1 Juil 2019 - 15:36


 
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Kingdom_of_portugal___grunge_flag__1834___1910__by_undevicesimus_d719bfx-pre.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9ODU0IiwicGF0aCI6IlwvZlwvMjY0NDk4ZWUtNzNjZS00OWQ4LThlYmMtZjFmODQ1ZmZmNTE0XC9kNzE5YmZ4LTIxYzZhYTg4LTVmZjktNDUyZS05N2RlLTFkZWIwNmQ2N2Y2Zi5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MTI4MCJ9XV0sImF1ZCI6WyJ1cm46c2VydmljZTppbWFnZS5vcGVyYXRpb25zIl19

Reino de Portugal

Affaires étrangères

Au Royaume de Belgique,
Le gouvernement de Sa Majesté a fait réception de votre demande.
Premièrement. Le gouvernement de Sa Majesté, tient à assurer Sa Majesté Léopold II de Belgique, du respect scrupuleux qui l'attache à la souveraineté de chaque nation et à la sauvegarde de la paix, et en conséquence, de l'absence totale de transgression de votre territoire par les armées de Sa Majesté.
Secondement. Le gouvernement de Sa Majesté, rappelle à Sa Majesté Léopold II de Belgique, de la nature souveraine des opérations de la Couronne dans la région, dirigées contre une nation indigène qui lui est hostile, soit de pacification, et non officiellement d'installation.
Troisièmement. En conséquence du Secondement, le gouvernement de Sa Majesté rappelle à Sa Majesté Léopold II de Belgique, l'attachement de Sa Majesté envers les traités qu'il signe, et leur application stricte.
En espérant avoir répondu à l'ensemble de vos questions, et que cela ouvre une période de paix et de prospérité entre nos deux nations,

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 800px-Royal_Coat_of_Arms_of_Portugal_with_Mantle.svg

Shin
Shin
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 85
Date d'inscription : 07/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Gosseau le Lun 1 Juil 2019 - 16:31

Principauté de Bulgarie

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 AeCY577

Diplomatie


................Après sa victoire diplomatique, le prince Alexandre Ier cherche à accroître le prestige de sa dynastie et lui donner une suite, puisqu’en effet le prince se trouve toujours être célibataire et sans héritiers, situation qui n’est pas tenable pour l’avenir du pays, ni même convenant à la carrure internationale que souhaite donner le prince à la Principauté de Bulgarie. Du fait de la nouvelle place du pays en Europe, le prince a envoyé une missive à l’empereur d’Allemagne et son chancelier afin de prendre pour épouse la jeune Victoria princesse de Prusse et d'Allemagne, fille du défunt Friedrich. Ce mariage serait d’autant plus une opportunité parfaite de renforcer les relations entre les deux pays, Alexandre souhaitant que ce mariage soit le début d’une coopération solide qui pourrait s’approfondir dans divers domaines, notamment économiques et militaires. En outre, dans une autre missive tout aussi formelle, le prince indiqua la commande de plusieurs canons d’artillerie de la compagnie Krupp, au nombre de 128 canons et leurs munitions (54 canons de 87mm, 50 canons de 75mm et 24 canons de montage de 75mm).

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 204px-Coat_of_arms_of_Bulgaria_%281881-1927%29.svg
Gosseau
Gosseau
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3867
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Lun 1 Juil 2019 - 17:17

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Unknown

Affaires Etrangères :

Télégramme à la Bulgarie :

L'Empire Allemand accepte la demande en mariage du Prince de Bulgarie, et espère que le nouveau couple saura renforcer la coopération bulgaro-allemande. En signe d'amitié, la commande des 128 canons est acceptée et devrait être livrée d'ici l'hiver 1888.

Affaires coloniales :

Scandale au Reichstag :

Au Reichstag, les débats sont enflammés après les sévères défaites ace au Royaume du Sokoto. L'armée allemande ne s'est en effet pas illustrée, et les coûts financiers sont terribles pour le Ministère des Affaires Etrangères, qui gère la colonisation de l'Afrique. Plusieurs représentants souhaitent mettre fin aux expéditions militaires contre le Sokoto, et appellent à une négociation d'un protectorat. Trois députés du Reichstag, extrémistes pour beaucoup, appellent à un retrait pur et simple d'Afrique.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Unknown
Le Kronprinz Guillaume

Alors que les débats sont intenses, le Kronprinz a brisé le protocole, en entrant en pleine session du Reichstag, demandant à ce qu'il soit entendu. Le Président du Reichstag, démuni face au Kronprinz Guillaume, ne put qu'accepter de lui laisser la parole, malgré quelques tolés. Wilhelm von Wedell-Piesdorf, fervent monarchiste et membre du KP s'inclina donc devant Son Altesse et le laissa prendre la parole.

" Chers compatriotes,

Le revers subit par nos forces armées en Afrique est loin d'être catastrophique. Le prix à payer pour que l'Allemagne rayonne à travers tous les continents est celui du sang et du fer. Notre empire domine déjà l'Europe de par sa force industrielle et militaire. Le peuple allemand, unit sous la bannière impériale, s'est levé et nous promet des lendemains emplis de gloire et de prestige. Ayez foi, chers représentants de la Nation, ayez foi en la puissance de la Kaiserliche Marine. Elle seule, capable de voguer à travers l'Atlantique, permettra à l'Armee de se déployer en Afrique, et de mater une fois pour toute les révoltes locales qui entâchent notre image. Je vous demande à tous de cesser de pinailler sur des questions de budget, l'Allemagne est riche et peut dépenser l'or nécessaire pour que sa puissance rayonne. "


Le long discours, qui dura presque une heure, révéla à la classe politique allemande un aspect du Kronprinz, celui d'un jeune homme volontaire et plein d'ambition. Si sa présence au Reichstag brise le protocole, il a certainement profité de l'absence de son grand-père le Kaiser, actuellement à Varsovie pour s'entretenir avec le Tsar russe pour s'autoriser un tel manquement. Le Chancelier Bismarck a fortement désapprouvé l'action du Kronprinz, mais n'a évidemment pas publiquement émis de paroles.

Grâce à l'intervention du Kronprinz, le budget du Ministère des Affaires Etrangères a été revoté de manière similaire par les députés, et aucune amputation n'est effectuée. Cependant, celui-ci s'attire le regard de dangereux adversaires politiques, dont le Chancelier est le plus proéminent.

Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6147
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Mar 2 Juil 2019 - 19:33




Österreichisch-Ungarische Monarchie –


Osztrák-Magyar Monarchia



Empire d’Autriche-Hongrie
 


Echec inattendu de l’Ausgleich



Contrairement à ce que pensait les élites à travers le pays, la Diète hongroise a refusé l’accord établie lors de la troisième conférence de l’Ausgleich de 1887 à Pressbourg. Catastrophe pour l’empereur-roi Rodolphe Ier qui se retrouve dans une situation que la constitution ne prévoit pas. A ce jeu l’empereur devra jouer fin pour éviter les potentielles tensions qui peuvent résulter de cet état de fait. Celui-ci a d’ores et déjà décidé de s’établir à Budapest jusqu’à que cette situation soit clos. Il sera le principal intervenant dans les négociations entre la noblesse hongroise et l’empire, étant le principal représentant de la famille impériale. Cependant, cette situation aura de large conséquence sur les relations entre les deux partis du pays et sur le prestige du pays, la Cisleithanie et la Transleithanie ne pouvant pas, semble-t-il, s’entendre sur le budget commun. Les raisons invoqués au refus de la Diète hongroise sont que celle-ci ne reçoit que des choses négatives sans réel avancée dans ses revendications. Rodolphe va passer ses derniers mois de l’année 1887 à négocier pour mettre en place un équivalant de l’Augsleich. Le but de Rodolphe Ier et de faire accepter à tous les députés de la Diète que ce n’est pas seulement pour l’intérêt de la Cisleithanie mais bien pour l’empire Austro-hongrois dans son ensemble. Dès lors, il se lance dans un vaste programme de sensibilisation des élites mais également de la population de Budapest pour y imposer dans le calme le plus grand l’Ausgleich de 1887. L’empereur-roi semble aussi y vouloir rappeler les multiples obligations qu’on les Magyars dans l’empire, le nom de l’empire n’est pas uniquement autrichien.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 195px-Imperial_Coat_of_Arms_of_the_Empire_of_Austria.svg
Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Oldarick le Mar 2 Juil 2019 - 21:11


Regno d'Italia
 
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 1200px17


Affaires Intérieures

La fin de l'année 1887 a été chargée dans la politique intérieure du pays. La nouvelle défaite, bien que mineure, des troupes italiennes en Afrique a forcée le Président du Conseil Agostino Depretis à démissionner et c'est par un coup de force politique que l'avocat Francesco Crispi a réussit à se mettre à la tête du Conseil des Ministres, conservant la majeure partie de son gouvernement.

Francesco Crispi a annoncé le début d'une ère de rayonnement de l'Italie qui commencera par l'écrasement des rebelles érythréens et qui sera suivie d'un renforcement des colonies et de la métropole. Pour cela, des plans de recrutement ont été mis en place pour regarnir les rangs de l'armée des quelques centaines de soldats qu'elle a perdue en Érythrée mais aussi pour augmenter le nombre de troupes qui composent les plus qu'essentiels bersaglieris et alpinis. Ainsi ce sont respectivement 12 et 9 régiments de 1000 hommes de ces deux corps qui seront levés. Parmi ces 21 000 hommes, 5 000 proviennent de troupes régulières.

De plus, l'Institut Italo-Espagnoles des Sciences Navales fut inaugurée à Rome et verra la rencontre de nombreux officiers et scientifiques, en grande partie italiens mais aussi espagnols, pour participer à l'innovation dans le domaine naval.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Coat_o12
Oldarick
Oldarick
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 410
Date d'inscription : 23/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Mer 3 Juil 2019 - 0:21




Empire de Russie


Rossiïskaïa Imperia
 


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Russian_Empire_1796_Map

Affaires baltes


Face à l'ultimatum du Tsar, la grande majorité des nobles germano-baltes signataires de la lettre reçue par Alexandre III cèdent, et rentrent dans le rang en prononçant un nouveau serment de vassalité envers sa Majesté Impériale. La poignée qui refuse, cependant, est considérée par les autorités comme coupable de rébellion envers l'Empire et d'atteinte à l'intégrité de celui-ci. Leurs biens sont par conséquent saisis par l'Empire russe, qui ne les conservera pas à l'exception des possessions strictement monétaires qui rentrent dans les caisses du Gouvernement de Livonie sans toutefois constituer un apport notable aux finances de celui-ci.

Les parlementaires du Gouvernement, quant à eux, ont eu une réaction bien différente à l'ultimatum du pouvoir tsariste. Sur l'ensemble d'entre eux, seuls environ un cinquième se sont effectivement présentés à Riga lors de la session suivante. Par conséquent, les menaces faites à leur encontre sont mises à exécution. Tous ceux qui ne se sont pas présentés à Riga sont déchus de leur poste de parlementaire au profit d'une assemblée provisoire constituée de membres choisis par le Tsar.

La première session des nouveaux décisionnaires du Gouvernement, composée pour un tiers de notables germano-baltes considérés comme fiables (dont les parlementaires ayant répondu favorablement à l'ultimatum), pour un tiers de notables lettons ou estoniens, les deux ethnies cohabitant en Livonie, et pour le dernier tiers de Russes principalement militaires. Ceux qui liront le compte-rendu de cette session n'ayant abouti sur aucun vote, rédigé en russe, letton et estonien (les trois en alphabet cyrillique), constatent également avec stupéfaction que son discours inaugural a été prononcé par le tsarévitch Nicolas Alexandrovitch en personne, au nom de son père le Tsar.
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 199px-Lesser_Coat_of_Arms_of_Russian_Empire.svg

Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1292
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Shin le Mer 3 Juil 2019 - 10:54


 
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Kingdom_of_portugal___grunge_flag__1834___1910__by_undevicesimus_d719bfx-pre.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9ODU0IiwicGF0aCI6IlwvZlwvMjY0NDk4ZWUtNzNjZS00OWQ4LThlYmMtZjFmODQ1ZmZmNTE0XC9kNzE5YmZ4LTIxYzZhYTg4LTVmZjktNDUyZS05N2RlLTFkZWIwNmQ2N2Y2Zi5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MTI4MCJ9XV0sImF1ZCI6WyJ1cm46c2VydmljZTppbWFnZS5vcGVyYXRpb25zIl19

Reino de Portugal

Affaires intérieures

Un court répit
Alors qu'une crise semblait sur le point d'éclater suite au fiasco de l'expédition en Afrique Australe, remettant en cause l'ensemble de la politique du Primeiro ministro en cause, celle-ci a su se désamorcer, avec les nouvelles qui parvenaient du théâtre visé.
En effet, si le Bureau pour les Affaires coloniales n'annonce pas de victoire éclatante, la plupart des objectifs initiaux ont été atteints, avec une conquête des grands axes et la suppression de toute forme d'opposition organisée et centralisée. A l'approche des prochaines élections, le Primeiro ministro peut souffler.

Secret:
Affaires militaires

Angola
Les deux premières expéditions se sont soldés par un succès. Les objectifs de couper aux limites des territoires visés, et leur rencontre dans un centre urbain relativement grand, la ville de Kolwezi, permet d'avoir un bon point de contrôle sur l'ensemble de la région et le début d'une phase de pacification. Continuant dans sa stratégie de maîtriser les grands axes et d'assurer des voies de ravitaillement ou de repli solides, le contingent sur place opère la construction d'un nouveau fort sur place, baptisé sobrement Ponto Kolwezi (Fort Kolwezi). Dans ce fort seront amassés les ressources nécessaires à l'établissement d'une subdivision spéciale militaire et de l'ordre dans la région, soit un corps spécial du Bureau pour les Affaires coloniales, une garnison, des pièces d'artillerie, des réserves, une prison, avec une pratique quotidienne de la question, etc. 2 compagnies indigènes, encadrées par des officiers blancs, demeurent sur place pour organiser la pacification et les lignes arrières, tandis que 2 autres compagnies gagnent les forts de départ, Ponte Norte et Ponte Sul, aux fins de bien assoir la souveraineté de la Couronne sur les terres vierges.

Quant aux deux contingents de renfort venus de métropole, repoussés, sûrement en raison d'une intervention trop rapide par rapport à leur arrivée, décision bureaucratique prise dans l'hystérie de la nouvelle de la défaite des premières opérations, et en conséquence d'un manque de préparatifs évidents, ceux-ci se sont finalement repliés en bon ordre dans les territoires de la Couronne. Aux fins de réussir la prochaine phase de l'offensive face à nos ennemis, les deux corps ont entamé la construction de 2 forts supplémentaires, sur le modèle des 2 premiers, alors nommés Ponte ao Vente et Ponte ao Mar, en prévision de l'offensive finale. Le détachement espagnol, constitué d'une centaine d'officiers, accompagnent le 1er détachement.

Carte:
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 1562142712-colonie

Les forces maritimes, constituées désormais de 2 frégates, Vilhena (1882), de classe Vilhena, et Rio Sado (1875), de classe Rio Tâmega, en plus de 2 corvettes espagnoles, constituées du Patiño et du Marqués de la Victoria, poursuivent des opérations de ravitaillement entre la Province d'Angola, l'enclave de Cabinda, et l'archipel de Sao Tomé et Principe.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 800px-Royal_Coat_of_Arms_of_Portugal_with_Mantle.svg

Shin
Shin
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 85
Date d'inscription : 07/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Mirage le Mer 3 Juil 2019 - 12:11

United States of America - Etats-Unis d'Amérique


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 640px-Flag_of_the_United_States_%281877%E2%80%931890%29.svg



Depuis les évènements d’Haymarket, les rapports de force entre syndicats ont connu des évolutions spectaculaires parallèles à la radicalisation des ouvriers américains au cours des dernières années. Le premier infléchissement a été celui du passage des Knights of Labor, syndicat historique très attaché au modèle américain et farouchement hostile aux discours radicaux de lutte des classes vers l’American Federation of Labour, plus réaliste et acceptant le principe de lutte des classes mais résolument apolitique et mettant un point d’honneur à lutter contre les discours marxisant qui se développèrent en son sein en même temps qu’elle grossissait. Finalement se furent les nombreux syndicats socialistes, marxistes et communistes qui connurent une croissance phénoménale jusqu’à dominer en ce mois de décembre 1888 le paysage syndical grâce à une mainmise totale allant des secteurs les plus combatifs : rail, ports, mines, aciéries ; jusqu’aux secteurs abandonnés par les autres syndicats où les rapports de force sont beaucoup plus défavorables, agriculture ou industrie du textile par exemple. On peut aussi noter la montée en force des idées défendus par ces syndicats au sein des milieux étudiants américains.

Face à ce nouvel état de fait, l’ensemble de ces syndicats radicaux ou révolutionnaires se sont réunis à Chicago au cours d’un grand congrès historique réunissant plusieurs centaines de représentants mais aussi de portes paroles de comités de grèves ayant vu le jour durant ces derniers mois de lutte, qu’ils soient ou non encore actifs, afin de partager ces expériences avec leurs camarades. L’objectif de ce congrès était de structurer entre eux ces organisations qui se sont multipliées à grande vitesse depuis plusieurs années maintenant. Ce fut chose faite avec la fondation de l’American Workers Confederation, syndicat résolument révolutionnaire, fort de plus d’un million d’adhérents et représenté dans la quasi totalité de secteurs économiques américains. Condamnant l’ensemble des partis politiques comme des « organes de la bourgeoisie » offrant aux ouvriers un « simulacre de démocratie » permettant de les tenir tranquille. Ainsi, alors que la campagne présidentielle commence, l’AWC a appelé l’ensemble de classe ouvrière américaine à boycotter le prochain rendez-vous électoral et invite ses militants à faire campagne en faveur de l’abstention. Un résumé détaillé du congrès de Chicago a été publié dans l’ensemble des journaux publiés par les syndicats participants.

Le gouvernement s’inquiète de plus en plus de cette explosion de la pensée révolutionnaire dans le pays et a décidé de placer l’American Workers Confederation sous surveillance. De son côté, le patronat s’est résolu à travailler étroitement aussi bien avec les Knights of Labour qu’avec l’American Federation of Labour afin de contrer les influences socialistes qui envahissent leur personnel. Évidemment, cette méthode douce, plus prudente, est appliqué lorsque c’est possible. Dans certains secteurs où le seul syndicalisme existant est très radical, comme c’est le cas dans l’agriculture où le très récent United Farm Workers s’est répandu comme une traînée de poudre dans les exploitations du Midwest et de l’ouest du pays. Dans ce genre de cas, les patrons préfèrent ne pas s’embêter et se contentent d’assassiner purement et simplement les éléments les plus compliqués. Une solution plus radicale qui entraine parfois des explosions incontrôlées de violence de la part des travailleurs. Il est arrivé plus d’une fois de voir un patron et l’ensemble de sa famille pendus chez eux ou brûlés vifs dans leur grange après que l’ensemble des filles et femmes aient été violées par les travailleurs visiteurs. Ce qui donne parfois lieu à des spectaculaires mise à mort collectives de ceux ayant été attrapés par le shériff local, très souvent des immigrés. Dans ces régions où aucune loi écrite ne s’applique réellement, la situation est explosive et force l’État fédéral à y jeter un œil de plus en plus attentif.
Mirage
Mirage
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1129
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 20
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Mer 3 Juil 2019 - 21:05




Österreichisch-Ungarische Monarchie –


Osztrák-Magyar Monarchia



Empire d’Autriche-Hongrie



Réussite de l’empereur à l’Ausgleich


Ca y est ! Après plus d’un mois de négociations avec les députés de la Diète hongroise, l’empereur-roi a réussi à avoir une majorité pour prévoir un quatrième vote avant la fin de l’année permettant aux budgets des deux entités austro-hongroises de prévoir le budget commun. Le vote fut enfin remporté par les pro-Ausgleich. Rien ne change dans le budget commun, sauf qu’il y aura désormais une valeur planché (équivalant au budget de 1885) mais également plafond sauf en cas d’exception type une guerre. Cette valeur devrait aussi être réévaluée chaque année à la hausse, une petite hausse mais tout de même. Cela permettra à l’empire et son armée de prospérer et de protéger la monarchie danubienne face aux menaces extérieures ou intérieures de l’empire.
Rodolphe Ier gagne beaucoup dans l’affaire, un respect de la noblesse mais également de bonnes relations avec les magyars en général, chose plutôt qui est positif pour le futur de l’empire mais aussi pour ses projets.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 195px-Imperial_Coat_of_Arms_of_the_Empire_of_Austria.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 4 Juil 2019 - 21:57

Etats-Unis d’Amérique
Brève
Evènement

Alors que le pays est secoué par des mouvements anarcho-syndicalo-crypto-trostkystes, une catastrophe naturelle a frappé le pays et profondément marqué l’opinion publique. En effet, une tempête hivernale assez violente, surnommée Schoolhouse Blizzard, a frappé les grandes plaines, consistant en une chute brutale des températures – allant jusqu’à – 50° Celsius – et à de fortes chutes de neige. Près de 250 personnes sont mortes, notamment de très nombreux écoliers inscrits dans les traditionnelles écoles de rang assez répandues dans la région.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1158
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Lun 8 Juil 2019 - 20:46




Österreichisch-Ungarische Monarchie –


Osztrák-Magyar Monarchia



Empire d’Autriche-Hongrie



Affaires militaires


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Beck_Rzikowsky_Friedrich_GO_1830_1920
Friedrich von Beck-Rzikowsky, nouveau Reichskriegsminister


Rodolphe Ier a beaucoup était choqué durant son enfance de la guerre avec la Prusse en 1866. Ce choc est l’un des éléments qui lui font ne pas aimer l’Allemagne entre autre avec la création de l’empire allemand sous l’égide de la famille des Hozenhollern en 1871 suite à la guerre contre la France. Même si cela n’a pas encore de conséquence sur le plan diplomatique et la ligne directrice de l’Autriche-Hongrie dans ce domaine. Cependant, le fait est que l’armée n’a pas pris de décisions et de réforme suite à cette guerre qui a démontré la faiblesse tactique mais aussi stratégique de l’Autriche-Hongrie. Pour protéger son pays, l’empereur s’est beaucoup intéressé au domaine militaire depuis quelques mois en préparant sa Neue Politik et l’Augsleich. Ce qu’il en ressort c’est que la guerre de 1866 est un paradoxe : les officiers sont à la fois trop frileux mais aussi trop naïf et sur d’eux-mêmes. Stratégiquement, les officiers sont attentistes, perdant l’initiative et réagissant à l’agression. Ils se terrent dans des forteresses proches de Vienne qui sont totalement hors du temps. Cette décision a permis aux allemands d’attaquer les alliés de l’Autriche et donc d’isoler l’empire face à la coalition Allemande. Au niveau tactique, c’est l’inverse, les officiers n’hésitent pas à attaquer à outrance, afin dit-on de s’établir comme vainqueur et d’avoir du prestige. Ces décisions tactiques mènent de nombreux problèmes que sont la désorganisation, le manque de ravitaillement et le risque de tomber dans des pièges.

Là encore, l’empereur veut faire peau neuve, trouver de nouvelles stratégies et tactiques militaires qui donnera une nouvelle doctrine autrichienne. Cette doctrine devra être enseignée à la nouvelle génération tout en essayant de changer les habitudes chez les militaires les plus âgés. Pour commencer, le Reichskriegsminister à la charge de l’armée commune a décidé de démissionner de son propre chef. Artur Maximilian von Bylandt-Rheidt est donc remplacé par un élément dit réformateur qui est en accord avec les idées de l’empereur-roi Rodolphe 1er. A cette charge, l’empereur nomme Friedrich von Beck-Rzikowsky. Sa position est assez similaire que l’empereur mais icelui est plus calme et prudent que l’empereur et est à mi-chemin entre les idées libérales-progressives de l’empereur et les idées du camp réactionnaires établie autour du maréchal Albert de Teschen. Les affrontements idéologiques entre ce dernier et l’empereur sont assez immenses, toutefois Rodolphe ne peut se séparer de l’archiduc qui reste un membre des Habsbourg qui a de l’influence dans les militaires ainsi qu’une influence grandissante dans l’économie car icelui est un grand industriel.

Cependant, d’ores et déjà Friedrich lance des réformes de l’armées, certes très faibles mais permettant une modernisation de l’armée commune. La première de toute est la création d’une carte générale de l’Europe centrale à l’échelle 1 :200 000 ainsi que de cartes plus précises, à échelle 1 :100 000 pour le territoire autrichien facilement reproductible et modifiable permettant l’établissement d’une meilleure stratégie à terme pour l’armée en cas de guerre. Le ministre des armées veut aussi mettre en place une nouvelle méthode plus moderne concernant l’étude topographique par la k.u.k. Militärgeographische Institut, l’utilisation de la photogrammétrie. Ceci permettra à terme une meilleure organisation de l’armée. Par ailleurs, ces cartes obtenues pourront être modifiés, car des mises à jour auront lieux tous les 10 ans, permettant une connaissance importante du territoire austro-hongrois par la part de l’Etat-major de l’empire. De plus, plusieurs articles sont diffusés dans le journal spécialisé dans l’armée en Autriche, l’Österreichische Militärische Zeitschrift (ÖMZ), anonymement, visant à inclure les futures réformes de l’armée et ainsi sonder le débat qui en découlera dans les instances de l’armée. Ceci permettra de savoir si oui ou non l’armée est capable d’être réformé et si elle arrivera à s’adapter plus ou moins à ces réformes.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 195px-Imperial_Coat_of_Arms_of_the_Empire_of_Austria.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Oberyn le Ven 12 Juil 2019 - 15:03

Royaume de Suède-Norvège

Chaos en Scandinavie !

Les tensions étaient au beau fixe depuis maintenant un an dans la double monarchie. Le premier ministre libéral norvégien se voyait fortement contesté pour sa politique jugée indépendantiste (émancipation du parlement, mise en place de la conscription, achat de cuirassés). Une opposition forte naît dans les rues, pour demander la démission du gouvernement et la tenue de nouvelles élections, notamment portée par les conservateurs pro-suédois.
Cette tension s'est amplifiée il y a quelque mois au cours d'une manifestation à Oslo. Alors qu'une dizaine de milliers de personnes défilaient dans les rues agressivement, la police a cette fois décidé de rendre les coups, causant la mort d'une dizaine de personne et la transformation du mouvement. Dans les semaines qui ont suivi, la manifestation a laissé place à des émeutes à grande échelle dans les rues d'Oslo, qui ont prit de plus en plus d'ampleur, mais ont été sévèrement réprimées par le gouvernement.

Devant l'importance du bilan humain et voyant l'opportunité d'unifier définitivement les deux couronnes, le roi de Suède a décidé de mobiliser ses armées, pour marcher sur le gouvernement norvégien. Il l'appelle le gouvernement norvégien a rendre sa démission et demande la mise au pas du parlement au nom de la protection du peuple norvégien.

Le gouvernement norvégien refuse, ne voyant que les manifestations d'une minorité active et déloyale. L'armée est mobilisée et l'indépendance est proclamée. A la recherche de soutien, le premier ministre Norvégien a fait appel aux voisins les plus immédiats du pays, la Russie, le Royaume Uni et le Danemark, leur promettant l'indéfectible loyauté du pays si jamais ils venaient à leur aide...
Oberyn
Oberyn
Le Parvenu
Le Parvenu

Messages : 590
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 20
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Ven 12 Juil 2019 - 22:47

Royaume de Serbie
Brève
Evénement

Le roi Milan Ier de Serbie est assez inquiet du renforcement considérable de la Principauté de Bulgarie voisine depuis l’annexion illicite de la Roumélie orientale, en violation du Traité de Berlin de 1878. En effet, Sofia a grandement étendu son territoire, au détriment de l’Empire ottoman, et si elle ne contrôle plus les terres qui lui furent cédées lors du traité de San Stefano, la politique agressive bulgare fait craindre au monarque serbe une montée en puissance de la principauté voisine, et surtout qu’elle ne s’en prenne aux autres territoires ottomans qu’elle revendique depuis plusieurs années. De surcroît, au regard de la léthargie du gouvernement ottoman lors de la crise bulgare, le roi serbe se retrouve de plus en plus isolé dans les Balkans, même s’il peut – théoriquement – compter sur le soutien de la monarchie austro-hongroise, son alliée dans la région.

Depuis 1884, les relations entre Belgrade et Sofia sont rompues, nonobstant une tentative de reprise lors d’une conférence entre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et la Russie pour essayer de régler les différends territoriaux qui opposent les deux Etats balkaniques. Profitant de cette situation, le roi Milan Ier exige désormais de la Principauté de Bulgarie qu’elle reconnaisse comme serbes tous les territoires revendiqués par Belgrade sur le territoire bulgare, en plus d’une compensation territoriale avec des territoires à l’est de Pirot. En échange, Milan Ier s’engage à reconnaître l’annexion de la Roumélie orientale par la Bulgarie. Parallèlement, Belgrade a obtenu la neutralité du Royaume de Roumanie dans ce dossier, qui s’engage à ne prendre parti pour aucun des deux camps, excluant ainsi tout passage d’armées sur son territoire, en provenance de n’importe quel pays.


Colombie et France
Brève
Evénement

Une violente déflagration a retenti en Colombie, et plus exactement à Bas Obispo, le long de ce qui se présente comme le futur canal de Panama. Alors que les travaux étaient très avancés sur cette portion de l’ouvrage, plusieurs kilos de dynamites ont explosé, endommageant gravement la structure et tuant de nombreux ouvriers présents sur place, ainsi que des ingénieurs français appartenant à la Compagnie universelle du canal interocéanique du Panama. Si, dans un premier temps, le simple accident avait été retenu, cette piste a toutefois été rapidement écartée après la macabre découverte d’un tas de corps d’ouvriers assassinés, et non tués durant l’explosion, à plusieurs centaines de mètres du lieu de l’incident, les forces de l’ordre colombienne privilégiant désormais clairement la piste du sabotage, sans toutefois avoir la moindre idée de qui peut être à l’origine de ce qui est d’ores et déjà appelé un attentat contre le projet du canal de Panama.

A Paris, l’action de la Compagnie universelle du canal interocéanique du Panama est en chute libre. Déjà, les journaux rapportent que cette attaque pourrait faire considérablement augmenter le coût de construction du canal, alors que la compagnie est déjà incapable de financer les travaux normaux, malgré de nouveaux emprunts. Ainsi, elle a été mise en liquidation judiciaire, mettant en faillite les quelques 85'000 souscripteurs et créant un véritable scandale financier, mêlé à un scandale politique puisque ces derniers emprunts réalisés en 1888 ont été possibles grâce à la promulgation d’une loi sur mesure. Assez rapidement, un scandale éclaté au sujet d’icelle, Edouard Drumont, journaliste antisémite et antiparlementaire, dévoilant l’institution d’un vaste système de corruption des élites politiques et médiatiques destinées à favoriser le financement de la compagnie, qui, déjà en faillite, perd désormais le peu de crédit qu’il lui restait. En attendant, les travaux sont au point mort en Colombie, et il apparaît peu probable qu’ils puissent reprendre sous la direction et le financement des français.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1158
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Ven 12 Juil 2019 - 22:58




Österreichisch-Ungarische Monarchie –


Osztrák-Magyar Monarchia



Empire d’Autriche-Hongrie
 


Affaires politique



Lentement mais surement, la politique de communication initié par Rodolphe Ier au début de cette année commence à porter ses fruits : beaucoup soutiennent le projet d’égalité des ethnies et nationalités dans l’Etat multiethnique austro-hongrois. L’empereur a passé beaucoup de temps dans les villes et campagnes du Royaume de Hongrie, accueillis chaleureusement par la population, moins par l’élite et la noblesse locale. Ses projets égalitaristes vont en effet à l’encontre de ce que les magyars ont comme idéologie qui prône la supériorité des hongrois sur les différentes ethnies du Royaume de Hongrie. La politique suivit par le gouvernement libéral hongrois depuis quelques années déjà, la magyarisation, en est la preuve. Cependant, avec cette politique de communication mené au plus proche du peuple, les hongrois ne se sentent pas forcément lésé par l’empereur, icelui mène en effet une politique de rapprochement entre les autrichiens et hongrois, et les différentes passions de l’empereur-roi envers les magyars ainsi que sa connaissance sur l’histoire et la culture hongroise permet un certain rapprochement entre la petite noblesse locale et l’empereur.

Pendant ce temps, à Vienne, dans le plus grand des secrets, Eduard Taffe mets en place un plan visant à réformer à long terme le pays, un plan qui permettra une égalité de tous. L’empire d’Autriche-Hongrie n’existera plus à long terme et ferra place à ce qu’on peut voir notamment dans l’empire anglais et aux Etats-Unis d’Amérique c’est-à-dire un Etat fédéral, ayant pour capital Vienne et ayant un empereur avec quelques pouvoirs, notamment celui de refuser un gouvernement fédéral. L’idée de réformer le pays autant sera compliqué et long, cependant au vu de la situation dans le monde l’empereur a demandé à Taffe de préparer rapidement un plan à ce sujet. La fédéralisation donnera un Etat à chaque ethnie, avec la possibilité de négociation au début de la mise en place de projet. Certaines régions poseront problèmes, mais également les communautés hongroises et allemandes à travers l’empire, ceux-ci pourraient disposer de pouvoirs autonomistes à l’intérieur des Etats composant l’Empire. Une carte a déjà été proposée à l’empereur et celui-ci a donné son aval pour continuer le projet.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Latest?cb=20120121224429
Proposition d'Eduard Taffe à l'empereur pour le projet d'avenir de l'empire.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 195px-Imperial_Coat_of_Arms_of_the_Empire_of_Austria.svg
Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Sam 13 Juil 2019 - 14:43




Österreichisch-Ungarische Monarchie –


Osztrák-Magyar Monarchia



Empire d’Autriche-Hongrie
 


Affaires diplomatiques



La situation dans les Balkans oblige l’empire Austro-hongrois à sortir de sa léthargie diplomatique mis en place en premier lieu par François Joseph puis par Rodolphe pour s’occuper d’affaires internes. Suite aux déclarations serbes sur la Bulgarie, l’Autriche-Hongrie n’a pas encore réagis mais devrait prochainement prendre contact avec l’allié qu’est l’Allemagne pour connaitre sa position vis-à-vis des Balkans, terrain de jeu des puissances entre notamment l’Empire Austro-hongrois et la Russie.
Par ailleurs, l’empire Austro-hongrois propose une rencontre entre les deux partis, la Serbie et la Bulgarie, à Vienne visant à trouver des accords pour éviter le pire. La guerre ne serait en effet bénéfique à personne et pourrait déstabiliser toute la région.

Affaires militaires


A nouveau, cette situation diplomatique oblige l’empereur à accélérer ses réformes militaires, pour pouvoir combattre en cas de conflit qui pourrait déboucher à une guerre européenne. La poudrière des Balkans a des possibilités de mettre le feu aux poudres à travers le continent. Le Reichskriegsminister, Friedrich von Beck-Rzikowsky annonce un projet de loi en coopération avec l’empereur-roi afin de réformer profondément l’armée. En premier lieu la doctrine apprise dans les écoles changera et se modernisera : l’intelligence est mise en avant par rapport au prestige qui donne une armée à la fois frileuse (de perdre du prestige) et trop ambitieuse (dans ses attaques), donnant des résultats souvent catastrophique. L’idée est d’avantager la défense plutôt que l’attaque en terme tactique mais aller à la confrontation en stratégie plutôt que l’attente. C’est un changement radical puisque l’armée en 1866 avait fait exactement l’inverse, causant une défaite qui a choqué particulièrement le jeune empereur austro-hongrois. Ce changement ne plaira pas, mais l’ancienne méthode a prouvé qu’elle n’était pas efficace, et était finalement pendant en termes de prestige.

Cette doctrine militaire va faire des remous dans l’Etat-major autrichien, et surtout oblige de changer certaines choses, comme l’équipement, une doctrine de défense oblige en effet l’utilisation massif de l’artillerie en guise de support. L’artillerie manque beaucoup en Autriche-Hongrie et le pays avait au début des années 1880 eu idée d’acheter des artilleries allemandes mais par fierté le pays a choisis le local, une artillerie assez inefficace en acier-bronze. L’Autriche-Hongrie a d’ores et déjà lancé un appel d’offre national pour pourvoir l’armée d’une artillerie moderne, en acier, dès 1890. Une coopération avec Krupp, spécialisé dans ce domaine, n’est pas impossible. A cette nouvelle doctrine, s’ajoute l’ajout d’arme moderne, le M88 vient de sortir et est une évolution du M86 qui fut un réel succès à l’international. Cette version enlève la fumée et permet une d’avancer encore une fois dans la modernité.

L’idée final enfin, est de réformer le système de conscription afin d’augmenter les réserves à terme. Chaque année 100 000 hommes font leurs services militaires. Le but de la réforme étant de rendre une catégorie d’âge ayant pour obligation d’aller faire son service militaire. Avec 50 millions d’habitants, l’Autriche-Hongrie n’a que 800 000 hommes en réserve, bien moindre que les grandes puissances alliés ou rivales, causant une certaine faiblesse de la part de la monarchie Danubienne malgré une élite militarisé qui ne cesse de porter leurs uniformes à n’importe quelle évènement, ceci n’est qu’une façade. Le principal problème à cette partie de la réforme va être la Transleithanie qui est plutôt peu encline à envoyer ses hommes à la conscription dans l’armée commune.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 195px-Imperial_Coat_of_Arms_of_the_Empire_of_Austria.svg
Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 13 Juil 2019 - 17:25

Etat libre d’Orange
Sur demande de Sirda

L’Etat libre d’Orange refuse assez clairement la proposition de rattachement à l’Empire britannique, malgré les conditions proposées par Londres.

http://www.chacunsonpays.com/t8792-empire-britannique-etat-libre-d-orange#116324

Sultanat de Johor
Sur demande de Sirda

Le Sultanat de Johor accepte l’intégration à l’Empire britannique, en échange du respect par Londres de ses engagements.

http://www.chacunsonpays.com/t8747-royaume-uni-johor-pahang#116323
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1158
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Sam 13 Juil 2019 - 17:57




Empire de Russie


Rossiïskaïa Imperia
 


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Russian_Empire_1796_Map

Affaires balkaniques


Suite aux revendications serbes sur le territoire de la Principauté de Bulgarie, l'Empire Russe a émis publiquement une dénonciation du comportement du roi Milan de Serbie. Pétersbourg considère en effet ces revendications comme inconsidérées et sans réel fondement. Le tsar Alexandre a ainsi déclaré que "Cette nouvelle crise bulgare repose sur du vent et représente un danger réel pour la stabilité de la péninsule balkanique".

Dans le même temps, le tsar Alexandre a proposé à son homonyme de Battenberg la tenue d'un exercice militaire à Sofia entre des troupes bulgares et deux mille hommes du régiment Préobrajenski, commandés par leur chef de régiment le Grand-Duc Sergueï Alexandrovitch de Russie et acheminées par mer puis par train. Ces troupes d'élite pourront ainsi apporter un peu de leur expérience à leurs frères slaves. Officieusement et de manière non dite, Pétersbourg espère surtout que la présence de ses troupes sur le sol bulgare dissuadera Vienne d'entreprendre une action militaire physique aux côtés de la Serbie.
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 199px-Lesser_Coat_of_Arms_of_Russian_Empire.svg

Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1292
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Utyi le Sam 13 Juil 2019 - 18:18

Royaume de Belgique

Les élections générales qui ont eu lieux ce juin ont donné le partit catholique d’avoir exactement la même position de dominance, grâce au suffrage censitaire. D'ailleurs, le parti catholique et le parti libéral, les deux seul représenté au parlement, ont affirmé encore une fois qu'il n'y aura pas d’extension du droit de vote.
Dès lors, une grevè générale a été appelé par les mineurs wallons, entre temps acquis a la cause socialiste, et a été suivi par le POB et une grande partie du prolétariat belge. En une semaine près de 200.000 gréviste ont arrêté de travailler. Voyant le mouvement comme inarrêtable , le gouvernement a décider d’instaurer le suffrage universelle et une élection générale pour janvier 1889.
Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1579
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 13 Juil 2019 - 22:00

Empire allemand
Brève
Evénement

« Der Kaiser ist töt ! », titrent majoritairement les principaux journaux allemands autorisés à la publication, Nietzche rajoutant plus sobrement « Und wir haben ihn getötet ! ». En effet, dans la nuit du 4 août 1888, l’empereur allemand et roi de Prusse Wilhelm Friedrich Ludwig von Preußen, plus couramment appelé Guillaume Ier, a paisiblement rendu l’âme pendant son sommeil, à un âge assez vénérable puisqu’il était dans sa quatre-vingt-onzième année. Le Kaiser, premier à porter ce titre créé pour lui-même par son chancelier Otto von Bismarck en 1871, régnait sur la Prusse et une partie de l’Allemagne depuis 1861, date de la mort de son frère aîné Frédéric-Guillaume IV, mort sans postérité ni titre impérial, ayant été dans les deux cas trop impuissants pour obtenir des enfants ou une couronne. La Maison von Hohenzollern, déjà endeuillée par la mort du Kronpinz l’an dernier, perd à nouveau l’un de ses membres les plus illustres, et la nation allemande tout entière pleure l’un de ses plus grands princes, bien qu’icelui dût la grande majorité de ses réussites à son chancelier von Bismarck.

A l’instar du peuple allemand, von Bismarck pleure lui aussi la mort de Guillaume Ier, mais probablement davantage parce qu’elle lui coûte son poste plutôt que pour l’homme en lui-même. En effet, l’arrivée sur le trône impérial de Guillaume II, qui souhaite ardemment régner seul, a signifié le renvoi assez rapide, une fois la période de deuil officiel passée, du chancelier de fer à qui l’Allemagne doit pourtant énormément de choses, à commencer par le nouveau Kaiser lui-même qui n’aurait pas un empire si solide sans l’intervention de Bismarck. A la place du vieux chancelier est nommé Leo von Caprivi, un général d’infanterie prussien, promoteur d’une politique résolument ancrée dans le conservatisme éclairé, et à contrepied dans une certaine mesure de celle de Bismarck, d’ores et déjà surnommée celle du « Neuer Kurs ». L’objectif du nouveau chancelier est assez simple : liquider une partie de l’héritage bismarckien, sur demande de Guillaume II, afin d’opérer un changement géopolitique majeur en Europe, et installer l’Allemagne au centre politique d’icelle.

Pour ce faire, le nouveau Kaiser Guillaume II a, par l’intermédiaire de son chancelier Leo von Caprivi, dénoncé les traités secrets de réassurance et du Palais d’Hiver de juin 1886, lesquels liaient l’Allemagne et la Russie par une promesse d’entraide en cas d’agression du Royaume-Uni, de neutralité allemande en cas de guerre entre l’Autriche-Hongrie et la Russie ; ou encore la neutralité russe en cas de guerre franco-allemande. Pour le Kaiser, sa relation personnelle avec le tsar Alexandre III suffit à garantir de bonnes relations avec la Russie, tandis que ces deux traités nuisent à celles avec le Royaume-Uni, que von Caprivi cherche désormais à attirer. Pour cela, il met également en place une nouvelle politique commerciale à contrepied de celle de Bismarck, en mettant fin aux délires protectionnistes de ce dernier et en abaissant les droits de douane, notamment sur les produits agricoles et industriels, à la condition que les autres Etats en fassent de même à l’égard de l’Allemagne.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1158
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Gosseau le Sam 13 Juil 2019 - 23:04

Principauté de Bulgarie

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 AeCY577

Diplomatie


................« Les fantaisies serbes frappent encore ! » comme le titre la presse ici, où le roi Alexandre s’amuse de voir la Serbie de réveiller subitement de son coma. Pourtant, le Royaume de Serbie doit être prise au sérieux puisque se permettant d’exiger des territoires, elle fait preuve d’une certaine velléité belliciste à laquelle on ne s’attendait pas à Sofia, plus prompt à user de la diplomatie que de faire des menaces en l’air. En réponse à la proposition de Vienne, le prince Alexandre ce dit prêt à discuter avec Belgrade, mais souhaite que Moscou intervienne aussi entant que médiateur. Également, le lieu de la rencontre devrait être située dans un pays non-impliqué dans cette conférence, Bucarest semblant tout à fait approprier qui a publiquement pris la voie de la neutralité dans cette affaire. Dans les coulisses, le soutien russe est fort apprécié par le prince Alexandre qui remercie en privé son camarade moscovite, la proposition d’un exercice militaire conjoint et de l’envoi d’un régiment est chaleureusement accepté.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 204px-Coat_of_arms_of_Bulgaria_%281881-1927%29.svg
Gosseau
Gosseau
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3867
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 13 Juil 2019 - 23:44

Royaume de Serbie
Sur demande de Gosseau

Le roi Milan Ier, voyant le soutien russe clairement affiché à destination de la Bulgarie, est quelque peu contraint de céder à la proposition de médiation austro-hongroise, refusant par la même occasion à la fois la demande bulgare d'une rencontre à Bucarest, estimant que Vienne est suffisamment neutre pour accueillir ces négociations. Toutefois, la médiation russe, en plus de l'autrichienne, est acceptée.

+ lien de la demande
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1158
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 14 Juil 2019 - 15:19

Afrique de l’ouest
Brève
Evénement

La conquête coloniale fait rage en Afrique de l’ouest. Après plusieurs années d’accalmie, le départ de l’Empire britannique de la région, à la suite de la ratification du traité de Chesham Square en 1886, a permis à un nouvel acteur, tout aussi motivé sinon davantage, d’apparaître dans la région et de s’opposer à la République française, à savoir l’Empire allemand. En effet, la cession des colonies britanniques dans la région à Berlin a été rapidement suivie par la conquête du Califat du Sokoto par les troupes allemandes, en dépit d’une première offensive lamentablement échouée, qui aurait pu signer la mort de l’empire colonial allemand si l’alors Kronpinz Guillaume II n’était pas personnellement intervenu devant le Reichstag pour convaincre la représentation allemande d’allouer de nouveaux crédits aux forces allemandes, lesquelles, renforcées par l’arrivée de nouveaux soldats, sont finalement parvenues à vaincre les troupes du Sokoto en décembre 1887.

Parallèlement à la seconde offensive victorieuse, les troupes allemandes eurent aussi à se battre contre les soldats Ashantis, lesquels s’étaient déjà opposés, par le passé, à trois reprises aux troupes britanniques. En effet, le roi Ashantis souhaitait recouvrer son territoire, qui s’étendait jusqu’à la côte. Profitant du conflit opposant l’Allemagne au Sokoto, les Ashantis s’étaient alors empressés d’attaquer la Kolonie der Goldküste, sans succès puisqu’ils furent défaits et envahis par l’Allemagne, mais également par la France qui, craignant une trop grande avancée allemande dans la région, déclara à son tour la guerre aux Ashantis afin de s’emparer des provinces les plus occidentales. Cette intervention française, qui ne fut pas sans créer des frictions avec l’Allemagne, permit toutefois à Paris de sécuriser sa colonie de Côte d’Ivoire ainsi que de se rapprocher de la frontière de l’Empire Wassoulou, l’une des principales cibles françaises en Afrique occidentale. En réaction, Berlin s’empressa d’étendre ses possessions dans sa Kolonie und Protektorat des Sierra Leone.

Au printemps 1888, l’expansion coloniale repartit de plus belle. En effet, les soldats de la République, motivés par la farouche volonté de surpasser l’Allemagne dans la région, s’emparèrent tour à tour de l’Empire toucouleur et de l’Empire Wassoulou en l’espace de quelques mois, faisant main basse sur une majeure partie de l’Afrique occidentale, tandis que des expéditions coloniales plus légères exploraient et revendiquaient au nom de Paris les derniers territoires encore tenus par les barbares dans la région, isolant par la même occasion la colonie allemande susmentionnée. Berlin, quant à elle, pour empêcher une expansion française trop à l’est, commença à remonter le fleuve Niger afin de s’emparer de son bassin, sur lequel elle a des revendications obtenues grâce au traité de Chesham Square. Les deux empires coloniaux se font désormais face, et toute nouvelle expansion vers l’Afrique centrale risque de dégénérer en un conflit dans la région si Berlin et Paris poursuivent leur activité coloniale.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1158
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Dim 14 Juil 2019 - 16:16


British Empire


« The empire on which the sun never sets »


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 640px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg


Affaires coloniales


................En cette fin d’année 1888, le lord-duc de Rhodésie est aux anges. En effet, son projet très ambitieux, voire quasiment mégalomane, de relier territorialement les possessions du Cap à celles du Caire s’est enfin réalisé, notamment grâce au Traité de Chesham Square, qui permit au Royaume-Uni de faire main basse sur la Tanzanie – certes au détriment de l’une de ses plus importantes possessions, le Nigéria. Mais, pour Cecil Rhodes, qu’importe le coût de cet échange, il permet d’asseoir la domination de l’Empire britannique à la fois en Afrique orientale et dans l’océan Indien puisque, grâce à la possession de l’Australie, des Indes, et d’innombrables colonies en Afrique, Londres domine désormais une majeure partie de cette vaste étendue océanique, malgré la présence concurrentielle des autres puissances coloniales, et surtout de la République française et du Royaume d’Italie – lesquelles restent toutefois peu menaçantes dans la région, au regard de la faiblesse de leurs colonies par rapport à celles de la monarchie britannique. Plus que jamais, l’Empire britannique paraît être à son apogée coloniale, bien qu’il reste encore de nombreux territoires à conquérir dans la région, et même si sur un plan purement économique, il commence inéluctablement à décliner face à la montée en puissance de l’Allemagne et des Etats-Unis, ces derniers ayant même dépassé Londres en termes de production industrielle.

................Souhaitant ardemment profiter de cette union de l’ensemble des territoires britanniques en Afrique – et en attendant que le Cap soit rallié à Singapour –, Cecil Rhodes a annoncé, avec la participation de nombreuses autres compagnies coloniales, à commencer par l’Imperial British East Africa Company, le lancement de la construction du Cape – Cairo Railway, un immense chemin de fer devant rallier la ville du Cap à celle du Caire, en passant évidemment par les principales villes contrôlées par l’Empire dans la région. Dans les faits, une partie de ce chemin de fer gigantesque est déjà réalisée. En effet, en Egypte, un chemin de fer relie déjà Alexandrie au Caire puis à Assouan, lequel a été depuis agrandi jusqu’à Khartoum par la British Army lors de la reprise en main du Soudan. De même, en Afrique du Sud, certaines voies ont d’ores et déjà été construites. Reste encore la majeure partie du territoire impérial à couvrir, notamment de la Rhodésie jusqu’au Soudan. Pour cela, la Cape – Cairo Railway Company a été fondée, détenue par Cecil Rhodes, des compagnies coloniales, des investisseurs particuliers – dont la famille Goldschmidt-Rothschild – mais aussi le Colonial Office ou encore certaines possessions britanniques, à l’instar des différents dominions sud-africains ou encore le khédivat d’Egypte. Le Parlement Impérial a également autorisé l’émission de bons du trésor pour financer ce projet pour le moins pharaonique.

................D’ores et déjà, les plans du chemin de fer ont été approuvés par la Cape – Cairo Railway Company qui devrait lancer le début des travaux, de part et d’autre du continent, d’ici la mi-1889. Le point essentiel est le choix d’un écartement standard pour l’ensemble du chemin, quitte à devoir moderniser les rails égyptiens, puisqu’il a été décidé que les voies seraient toutes écartées de 1'435 mm, standard déjà repris dans le reste de l’Empire britannique, pour permettre à l’ensemble des trains de circuler sur toutes les voies ferrées si besoin est. Quant au tracé en lui-même, le chemin partira du Cap, en Afrique du Sud, et rejoindra Port Elizabeth, avant de rallier Johannesburg, Salisbury, Livingstone, Kapiri Mposhi, Dar es Salaam, Malaba, Wau, Khartoum, et de là, repartir vers Wadi Halfa, Assouan, le Caire, et Alexandrie en destination finale. Selon les ingénieurs, ce projet devrait être réalisé d’ici 1900, bien que cela puisse semble quelque peu optimiste puisqu’il y a plus de 11'000 kilomètres de rails devant être construits d’ici là, même si plusieurs portions vont être construites simultanément depuis l’Afrique du Sud, l’Egypte ou encore la Tanzanie. Les premières estimations financières prévoient un coût total de 38 millions de livres pour ce projet, avec un coût de 5'500 livres par mile de rail, ce qui représente certes une somme considérable, mais qui devrait largement bénéficier économiquement à l’Empire à moyen terme.


Affaires étrangères


................Le Secretary of State for Foreign Affairs, à la suite des récentes déclarations du premier-ministre de Norvège, a affirmé la neutralité de l’Empire britannique dans ce conflit. En effet, selon les mots de Stafford Henry Northcote, « Londres n’a aucun intérêt à prendre parti pour l’un des deux belligérants dans ce conflit, et préfère appeler à l’apaisement des tensions, à la démobilisation des troupes et à une rencontre entre les différents protagonistes afin qu’une solution diplomatique soit trouvée dans les plus brefs délais, une solution juste. » La neutralité britannique dans ce conflit implique en outre la suspension de la livraison des deux cuirassés, pourtant quasiment finis, qui avaient été commandés par le royaume de Norvège il y a plus d’un an et demi de cela. Les travaux seront toutefois terminés, mais les bâtiments ne seront livrés qu’une fois le conflit réglé. Quant à la situation dans les Balkans, là encore, le ministre britannique a convié les deux parties, à savoir le Royaume de Serbie et la Principauté de Bulgarie à trouver une issue diplomatique, soutenant l’offre de médiation austro-hongroise, pour éviter que cette région, déjà en proie à de nombreuses tensions, ne finisse par définitivement exploser. De même, Londres appelle les principales puissances régionales, à savoir l’Autriche-Hongrie, l’Empire ottoman et l’Empire russe à ne pas envenimer la situation par d’éventuels soutiens militaires, des actions clandestines, ou autres – bien que Londres n’accuse aucune d’entre elles de se livrer à de telles vilénies, bien évidemment.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 248px-Royal_Coat_of_Arms_of_the_United_Kingdom.svg

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1809
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Utyi le Lun 15 Juil 2019 - 10:58

Royaume de Belgique


L'échec du coup de force dans le sud du Congo a crée de fort remous en Belgique et au Congo.
Heureusement en Belgique, la population a été calmé par le suffrage universelle et donc il est probable qu'elle reportera ses doléances sur les élections de janvier 1889. De plus un discours de Léopold II garantissant que la Belgique ne sera pas concerné tout en distordant les faits en insistant que ce sont les portugais qui ont tiré en premier a put aussi neutraliser les éventuelles contestations.

Au Congo, on se prépare pour une nouvelle guerre.
Un recensement a été conduit le long de cette année et l’administration sait maintenant que la population Congolaise est de 16 millions. Cette population est en déclin dû au manque de nourriture, au épidémies et au travail forcé. Pour lever plus de troupes, il faudra remédier a ces situations désastreuses. Si la création d’hôpitaux va de soit, comme le changement d'agriculture de subsistance à une agriculture intensive, la reforme des travaux forcés a été forcé par Léopold II souhaitant présentement plus de soldats en meilleur santé. Ainsi les châtiments corporels, et la torture sont dorénavant interdits.
De plus la promesse de ne pas avoir un belge atteint par la guerre implique l’accès au position d’officiers au indigènes, les officiers subalternes et sous officiers étant à risque puisque présent au combat. Ceux ci sont naturellement sélectionné parmi les Congolais assimilés et replaceront au fil du temps les Belges.
La position de fantassin ne doit aussi pas être négligé et ainsi pour rendre se poste attractif, la protection dont bénéficie un soldat sera étendu a sa famille et celle ci touchera une pension à sa mort.
Au total l'EIC espère 15000 nouveaux volontaires en plus des 10000 déjà présent.
L'échec de l'opération à pour cause l'absence de marine de l'EIC ainsi que la manque de pièces d’artillerie de la Force Publique. Ainsi 6 navires de guerre seront produit sous peux. En réalité il s'agit de navires de transport auquel des plaques en métal seront soudés et 10 canons de montagne installé sur le pont du navire. Un nombre équivalent de ces canons, soit 60, seront aussi produits pour l'armée.
La voie diplomatique reste possible mais l'EIC est intransigeant: Après plus de 6 mois d'attente où le Portugal n'a rien fait , l'EIC a déjà trop attendu et demande la cession immédiate du territoire revenant à la Belgique par le plan de partage l’Afrique australe.
Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1579
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Mirage le Mar 16 Juil 2019 - 2:30

United States of America - Etats-Unis d'Amérique


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 640px-Flag_of_the_United_States_%281877%E2%80%931890%29.svg


L’élection présidentielle de novembre 1888 a été très disputée autour du sujet des revendications de la classe ouvrière américaine et du syndicalisme. Comme le titrait le Washington Post quelques jours à peine avant le scrutin "The syndicalist fever has evolved into a full blown infection". L'American Workers Confederation a en effet milité durant de nombreux mois pour discréditer le nouveau discours pro-ouvrier du président sortant Grover Cleveland et pour capitaliser sur le discours très anti-syndical du challenger républicain Benjamin Harrison tout en appelant au boycott électoral. Cette "campagne" a permis au syndicat révolutionnaire de poursuivre son ascension numérique fulgurante puisqu'il organise à présent quasiment quatre millions de travailleurs de multiple secteurs. La campagne menée par l'AWC a été une telle réussite qu'en effet, l'abstention dans les milieux ouvriers a été très forte et a permis au candidat républicain de l'emporter haut la main alors que de nombreux observateurs pensait Grover Cleveland capable d'arracher les états les plus industriels aux républicains. Le nouveau président américain s'accroche principalement sur un discours populiste dirigé vers la classe moyenne américaine en difficulté surtout constituée de travailleurs en déclassement à cause de la Grande Dépression qui se poursuit depuis 1873 et des immenses changements économiques qui caractérisent la période en disqualifiant bon nombres de secteurs autrefois florissants ainsi qu'un discours très dur envers les ouvriers organisés en promettant de mettre un terme au laxisme envers les bandits communistes.

L'American Workers Confederation choisi de lui souhaiter la bienvenue en appelant tous les ouvriers à une journée de grève générale le jour de son entrée à la Maison Blanche. Un appel très suivi qui forçat le nouveau président à tenir ses promesses en envoyant la garde nationale nettoyer certains lieux symboliques tenus par les grévistes telles que la New Jersey avenue Station, l'une des principales gare de Washington D.C qui fut occupée pour la journée par les cheminots américains en signe de provocation. L'intervention des militaires afin de la libérer fit un mort et plusieurs dizaines de blessés chez les travailleurs mobilisés. Plusieurs syndicalistes influents ont d'ors et déjà promis de rendre le mandat d'Harrison infernal.

Dans les milieux patronaux, beaucoup craignent qu'Harrison n'ait toujours pas la poigne assez ferme pour combattre des syndicalistes qui leur font de plus en plus peur et qu'ils peuvent de moins en moins réprimer sans subir de parfois très dures représailles, d'autant que la montée de la sympathie vis à vis des revendications ouvrières dans des milieux agricoles appauvris réduit le nombre d'alliés potentiels sur lesquels peut compter la bourgeoisie. Les Etats-Unis et l'Amérique tout entière semble s'approcher d'un point de bascule rendant le futur, même proche, impossible à anticiper.
Mirage
Mirage
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1129
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 20
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 7 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum