¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 30 Mai 2019 - 15:07

Portugal
Brève
Evénement

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 200px-Flag_of_Portugal_%281830%29.svg

Alors que les rivalités coloniales brito-germaniques ont mené à un surplus d'activité coloniale en Afrique australe, encouragée par l'Acte final de la conférence de Berlin, Lisbonne ne souhaite pas être la spectatrice de ces expansions impériales en restant à ne rien faire en Afrique. Déterminé à obtenir sa part du gâteau africain, le Portugal a ainsi notifié à la communauté internationale l'intégration de territoires dans ses colonies du Mozambique. Plusieurs expéditions partent également au-delà de ces territoires afin d'établir des fortins dans l'objectif d'une annexion future, les gouvernants lisboètes entretenant le rêve d'une jonction entre leurs deux colonies. Au sud de l'Angola, les colonnes d'exploration portugaises se retrouvent ainsi en concurrence avec les troupes britanniques ayant le même objectif.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown
Carte des territoires annexés (vert clair), explorés (pointillés) et revendiqués (cercles) par le Portugal

Conscient de sa position de faiblesse en rapport aux moyens des autres puissances, le gouvernement du Portugal a ainsi proposé à Paris, Bruxelles et Berlin la mise en place d'accords sur les espaces de colonisation en Afrique.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1055
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Gungauss le Jeu 30 Mai 2019 - 15:31

Regno d'Italia


Affaires coloniales

Les opérations coloniales dans la Corne de l'Afrique avancent bien.

En Somalie, une expédition scientifique menée par le Capitaine Manfredo Camperio est lancée depuis la nouvelle colonie établie par le corps expéditionnaire. Un groupe de 300 Alpini forme cette expédition scientifique, avec une batterie de 4 canons de 7 BR Ret. Camp., et une douzaine de cartographes, de géologues, de botanistes et de spécialistes de la vie animale. Elle se dirigera vers le sud-ouest, établissant une revendication italienne sur l'ensemble de la Somalie, tout en évitant les territoires du Sultanat de Geledi qui encadre le premier comptoir italien de Somalie.

Une deuxième expédition, menée par Cesare Correnti et le missionnaire Daniele Comboni, part de l'Erythrée italienne, escortée par 200 Bersaglieri et 200 Alpini et une batterie de 6 canons de 7 BR Ret. Camp., s'engagera vers le sud-est, contournant les Somalis françaises et britanniques, pour rallier la Somalie italienne. Egalement composée de scientifiques, cette expédition permettra de cartographier précisément les terres de la région et de relier territorialement l'Erythrée à la Somalie. En prévision de la pacification de ces territoires, la Regia Marina a prévu de monter un convoi maritime vers l'Erythrée, embarquant des ingénieurs et des moyens de production, dans le but d'ouvrir une route moderne entre les deux colonies.

Enfin, le Général Antonio Gandolfi, nouvel ambassadeur italien auprès de l'Empereur d'Ethiopie, a détaché de son corps d'expédition une force de 150 fantassins et sa batterie d'artillerie, qui sera chargée d'escorter les scientifiques de la Società geografica italiana vers le Soudan mahdiste. Le chef de l'expédition, le Capitaine Giorgio Massoli, a pour mission d'avancer vers le Nil sans montrer d'hostilité envers les Mahdistes. L'expédition sera renforcée en route, avant son entrée au Soudan, par une colonne de 1.000 soldats, 200 Alpini et 50 cavaliers en provenance de l'Erythrée.

Concernant la présence navale dans la région, une canonnière de classe Varese et les corvettes Amerigo Vespucci et Flavio Gioia sont envoyées vers l'île de Socotra. Le groupe naval ainsi formé débarquera une centaine de fusiliers-marins sur l'île, qui seront chargés de pacifier l'archipel. Le vice-amiral Benito Groccia devra présenter au Sultan de Socotra un statut de protectorat pour défendre l'île contre les forces navales étrangères présentes au sud de l'archipel.
Spoiler:

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 1559222559-itafrique
Vert pointillé + cercle vert : zones revendiquées par l'Italie
Flèche bleue : corps expéditionnaire du Capitaine Manfredo Camperio
Flèche rose : corps expéditionnaire de Cesare Correnti
Flèches violette : expédition commune vers le Soudan du Capitaine Giorgio Massoli

Affaires intérieures

Le Royaume d'Italie bénéficie d'une économie intéressante. Le Nord de l'Italie apporte au Royaume sa force industrielle, dont les bases sont héritées du Royaume de Piémont-Sardaigne et des investissements autrichiens en Vénétie. Le Sud, quant à lui, participe grandement à l'approvisionnement alimentaire du Royaume.

Néanmoins, le Royaume n'est pas entièrement auto-suffisant en terme de production agricole. Dans le but de renforcer la production, notamment en blé, le gouvernement italien a lancé un appel d'offres auprès des sociétés scientifiques et des laboratoires du pays pour le développement d'engrais plus efficaces.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3406
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Jeu 30 Mai 2019 - 15:35




Empire de Russie


Rossiïskaïa Imperia
 


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Russian_Empire_1796_Map

Asie centrale


La mise en place d'une convention russo-britannique dans l'objectif de fixer la frontière nord-ouest de l'Afghanistan met les prétentions de Moscou en Asie centrale dans une situation de contre-la-montre. Tant que la convention est en négociations, les Russes peuvent continuer de pousser le plus au sud possible.

Prenant pour prétexte le fait que les populations du Panjdeh appartiennent à des tribus qui ont accepté de se soumettre à la Russie, le général Komarov, gouverneur de l'oblast transcaspien, a pris la tête d'une colonne de quinze cents hommes en se dirigeant vers le sud, établissant des fortins sur la route et détruisant les avant-postes afghans dans la zone, notamment celui d'Ak Tepe.

Depuis Moscou, il a été notifié aux négociateurs de la convention russo-britannique sur les frontières afghanes que le Panjdeh est sous contrôle non seulement légitime, mais désormais effectif de l'Empire russe.
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 199px-Lesser_Coat_of_Arms_of_Russian_Empire.svg

Thalassin
Thalassin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1285
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Jeu 30 Mai 2019 - 20:20




Österreichisch-Ungarische Monarchie –


Osztrák-Magyar Monarchia



Empire d’Autriche-Hongrie
 


Affaires militaires


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 4a97f6733b8c4e0dfd64c21d6a1038c2


Un gros débat secoue l’Etat-major d’Autriche-Hongrie. En effet, suite à l’entrainement militaire en Bavière avec l’Allemagne un article dans l’Österreichische Militärische Zeitschrift  (OMZ) anonyme, mais assurant venir d’un haut-gradé, critique fortement la tenue de l’armée commune lors de cet entrainement. En effet, l’armée commune de nombreux disfonctionnements ont eu lieux causant une désorganisation totale des forces autrichiennes lors de l’entrainement. Malgré qu’il n’y ait pas d’armées en face, la trop grande attaque, trop loin et trop rapide, a causé une désorganisation totale des forces, et l’échec des objectifs initialement prévus. Le haut explique « Les officiers de l’armée sont beaucoup trop ambitieux dans leurs objectifs, ils ont un but de remplir les objectifs trop rapidement, pour des raisons personnelles de prestige habitude inhérent à l’armée. Ces tactiques d’attaques à outrances ne sont pas suivies par l’organisation, donnant une véritable débâcle sans même besoin d’ennemis et donnant finalement un échec des objectifs. » Ces stratégies fulgurantes et massives date de Napoléon et ne sont plus viables en ce temps. Le haut-gradé anonyme préconise une attaque prudente et une stratégie basé sur la défense.
Autre problème majeur chez les autrichiens : l’équipement. Daté, il est souvent hors d’âge et inefficace. Il ne permet pas à l’Etat-major de remplir les conditions de victoires même si pour le Haut-gradé ceci n’explique pas tout : « Lors de la défaite face aux prussiens en 1866 on a aussi accusé les armes, c’est en partie vrai, mais la stratégie employé, toujours vers une attaque est aussi coupable. » Durant l’article, le haut gradé explique que la défense, l’attente de l’ennemi, sur des points qu’on pensait imprenables est aussi une raison de défaite. Cette stratégie de défense qui débouche à une tactique d’attaques trop ambitieuses est inefficace et couteuse en homme et matériel chose que l’Autriche n’a pas à foison. Là encore le haut-gradé ce permet de critiquer « L’Autriche-Hongrie manque d’hommes et d’armes. Avec environ 900 000 soldats mobilisables en temps de guerre, l’Autriche se trouve bien loin de ses voisins, et en cas de conflit qui dure, ceci pourrait être très problématique. » Plus grave concernant le matériel, le matériel jugé moderne est moins efficace que celui des allemands, là encore un effort est à faire.
Mais la chose la plus honteuse était sans doute le manque de cartographie pour les autrichiens, alors que les allemands avaient des cartes hyper précises mais aussi actualisés, ce manque de cartographie peut avoir des conséquences dans l’organisation.

L’Etat-major de la Heer a répondu à ces accusations, en voulant établir un groupe d’officiers chargés de répondre à cette problématique tout en refusant la véracité de cet article. L’empereur-roi lui-même est informé par ce débat qui a lieu dans l’armée depuis 20 ans déjà mais qui n’a jamais était réformé. Chose qui pourrait arriver prochainement avec les multiples critiques venant de toutes parts.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 195px-Imperial_Coat_of_Arms_of_the_Empire_of_Austria.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1421
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Ven 31 Mai 2019 - 19:54


United Kingdom of Great Britain and Ireland


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 640px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg


Affaires coloniales


................L’avancée coloniale de l’Allemagne et de l’Italie en Afrique orientale inquiète profondément les autorités britanniques, qui voient les établissements coloniaux de Sa Majesté être de plus en plus pris en étaux entre ces deux puissances coloniales montantes. Ainsi, l’Imperial British East Africa Company, en charge de la colonisation, l’exploitation et l’exploration de la région, lance à son tour de nouvelles expéditions d’exploration, de cartographie mais aussi, in fine, de colonisation, des régions frontalières au Schutzgebiet Deutsch-Ostafrika et à la Corne d’Afrique, afin de sécuriser les établissements coloniaux côtiers et prendre de vitesse les concurrents. Ainsi, deux expéditions vont être constituées pour cartographier, coloniser et explorer les territoires de l’Afrique des Grands Lacs, et rallier le plus rapidement possible le Lac Victoria. La première va longer le Jubaland pour rallier le désert de Chalbi tandis que l’autre longera la frontière de l’Afrique orientale allemande jusqu’au lac Victoria. Au total, ce sont plusieurs dizaines d’anthropologues, de cartographes, et de scientifiques qui seront accompagnés par 2'000 soldats et plusieurs centaines de colons. Evidemment, l’Imperial British East Africa Company revendique la possession de ces nouveaux territoires au nom de la Couronne, et devra par la suite les administrer, les coloniser plus effectivement et les développer.

EXPEDITIONS COLONIALES BRITANNIQUES AU KENYA :
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Kenya


Affaires étrangères


................L’annonce des revendications portugaises a fait grand bruit à Londres. En effet, de nombreux parlementaires ont réclamé une intervention rapidement du gouvernement du Marquis de Salisbury, ce qui a été fait. En effet, Sir George Glynn Petre, ambassadeur du Royaume-Uni auprès du Royaume du Portugal, a fait part des contestations britanniques à l’égard du projet colonial portugais, et notamment son dessein de « la carte rose », a demandé à Lisbonne l’ouverture rapide de négociations, ainsi que la fin de l’expédition d’exploration portugaise menée sur le territoire d’Itenge – actuelle Bande de Caprivi –, désormais passée sous contrôle britannique depuis la Ngamiland Expedition. Ainsi, Londres revendique officiellement auprès de Lisbonne – et plus largement auprès des nations coloniales – un corridor entre l’Angola et le Mozambique, afin de permettre au Royaume-Uni de relier ses colonies d’Afrique orientale avec celles d’Afrique australe. La position du Gouvernement de Sa Majesté est assez ferme là-dessus, et ce dernier n’entend pas céder d’un iota, quitte à froisser le Portugal, bien qu’allié depuis 1373 avec icelui. En échange de l’acceptation par Lisbonne du plan britannique, l’ambassadeur a fait savoir que le Royaume-Uni soutiendrait son allié portugais pour ses autres revendications en Afrique australe. Un droit de passage pourrait être accordé au Portugal pour le transit de ses colons, marchands ou colons.

PLAN DE PARTAGE DE L’AFRIQUE AUSTRALE :
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Revendications_britanniques
Cercles beiges : revendications belges ; cercles rouges : revendications britanniques ; cercles verts : revendications portugaises

................Plus au nord, la Crise de Zanzibar continue de faire rage entre Berlin et Londres. Le refus de l’Empire allemand de quitter l’archipel a été un véritable camouflet pour le Gouvernement de Sa Majesté, qui n’entend toutefois pas abandonner ses revendications sur le Sultanat de Zanzibar, ni même abandonner tous les intérêts économiques et financiers britanniques dans cet Etat, qui sont largement supérieurs à ceux des allemands – à vrai dire quasi-inexistants. Ainsi, l’ambassadeur de Sa Majesté auprès du Kaiser, Sir Edward Baldwin Malet, a fait savoir que le Royaume-Uni acceptait la demande d’entrevue de l’Allemagne, abandonnant ses revendications de départ des troupes. D’emblée, Londres propose à Berlin un échange entre l’île d’Heligoland et l’archipel de Zanzibar, ainsi que de North Borneo et de la Papouasie Nouvelle-Guinée contre le Schutzgebiet Deutsch-Ostafrika, ainsi qu’une éventuelle compensation financière pour les colons et les établissements économiques d’ores et déjà implantés estimée à 500'000 livres sterlings. Toutefois, ordre est donné à la flottille déployée de maintenir la pression militaire autour de Zanzibar, et maintient le blocage de la flotte allemande dans le port, empêchant toute nouvelle entrée d’un bâtiment militaire non-britannique, sauf accord direct de Londres. En clair, un simili-blocus est imposé aux allemands autour de l’archipel de Zanzibar tant que la situation ne sera pas débloquée.

................De même, l’ambassadeur du Royaume-Uni, Sir John Savile, a lui aussi fait part de sa vive indignation auprès des autorités italiennes face à leur tentative de mise sous protectorat du Sultanat de Socotra. En effet, selon le diplomate britannique, l’attitude du Royaume d’Italie est provoquante et dangereuse pour les bonnes relations entre les deux monarchies. En outre, il rappelle que le sultanat a conclu en 1876 un traité lui interdisant toute cession, échange, ou vente de territoire à un autre pays qu’au Royaume-Uni, ni être placé sous la protection d’un autre par extension. Ainsi, les prétentions italiennes sont totalement infondées, et Londres demande à Rome de retirer son escadre navale et ses revendications sur le sultanat. Evidemment, le Royaume-Uni reste ouvert à la négociation, et un accord sur la colonisation de la région pourrait aisément être trouvé, si l’Italie est de bonne foi et de bonne volonté. Parallèlement, contact est pris avec le Sultanat de Socotra pour lui rappeler ses obligations conventionnelles à l’égard du Royaume-Uni. Par précaution, la Royal Navy dépêche, en plus de ses trois bâtiments déjà présents, l’ironclad HMS Temeraire, le croiseur HMS Arethusa et trois canonnières de classe Albacore. Les fusiliers-marins se tiennent eux aussi prêts à débarquer si nécessaire sur l’archipel, et d’en dégager les troupes italiennes. Le gouvernement n’entend rien céder sur Socotra.


Grand Jeu


................La survenance de l’Incident du Panjdeh a entraîné de vives protestations de la part de l’ambassadeur du Royaume-Uni auprès de l’Empire de Russie Sir Robert Burnett David Morier, qui parle d’une « inacceptable attaque à l’encontre de l’Emirat d’Afghanistan ». Toutefois, et nonobstant le Traité de Gandamak de mai 1879 faisant suite à la guerre entre l’Afghanistan et le Royaume-Uni et établissant un protectorat britannique sur l’émirat montagnard – du moins que la Couronne gérerait les relations extérieures de Kaboul et assurerait sa défense –, le Gouvernement de Sa Majesté a décidé de ne pas réagir militairement à cette agression russe, étant bien trop engagé dans d’autres conflits pour s’intéresser à quelques avant-postes en Asie centrale. Toutefois, Londres juge « indigne l’attitude russe consistant à utiliser la politique du fait accompli pour récupérer quelques territoires supplémentaires avant que la commission sur les frontières ne rende définitivement son avis. » Ainsi, si cet incident est clos côté britannique, Londres mobilise cinq mille soldats en Afghanistan et les déploie à la frontière nord du pays afin de prévenir toute nouvelle agression russe sur l’émirat. De même, l’ambassadeur demande à la Russie de réunir plus rapidement la commission susmentionnée afin de définir les frontières, et ainsi permettre un apaisement des relations entre les deux puissances européennes.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 248px-Royal_Coat_of_Arms_of_the_United_Kingdom.svg
Sirda
Sirda
Président
Président

Messages : 1754
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Utyi le Sam 1 Juin 2019 - 13:45

Royaume de Belgique

L’extension Portugaise en Afrique australe aurait pu créer des entre chevauchements avec l’état libre du Congo. Heureusement , la médiation Britannique, que la Belgique approuve, est sans ce genre de litiges.
Par ailleurs, trois nouveaux territoires ont été intégré au Congo.
Spoiler:
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Bassin1A
Dans les territoires administrés, la situation économique n'est pas bonne: Les population autochtones vivent d'un agriculture vivrière ou de la chasse.
Pourtant les explorations successives de l'AIA ont montré que le sous sol est riche en matière minérales, comme le cuivre ou les diamants;  et que le climat est propice a diverses cultures exotiques, comme l'hévéa, les bananes ou l'ébène.
Mais avant des commencer les opération d'exploitation intensives, il faut une infrastructure et des fonctionnaires, administrateurs, contremaitres et policiers:
La Force Publique, a été crée pour les missions de maintien de l'ordre, et des administrateur belges mais pas seulement sont invités a venir.
De plus des infrastructures portuaires devraient être construites a l'embouchure du fleuve Congo, a Matadi et Boma. Un chemin de fer vers Léopoldville est aussi a l'étude mais pour l'instant des ferrys devraient suffire.
Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1553
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Sam 1 Juin 2019 - 18:00




Österreichisch-Ungarische Monarchie –


Osztrák-Magyar Monarchia



Empire d’Autriche-Hongrie



Affaires économiques


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 628px-Teodor_Axentowicz_-_Pogrzeb_huculski
Scène de funérailles en Galicie

Le Royaume de Galicie et de Lodomérie est la région la plus pauvre d’Autriche-Hongrie, voir, pour certains, d’Europe. Les famines y sont nombreuses et beaucoup affirment que la région est trop fortement peuplée, beaucoup compare la Galicie à l’Irlande. En réalité, la Cisleithanie et l’empereur-roi, en accord avec la noblesse polonaise locale laissent le Royaume à l’abandon, sans investissements et pire, en exploitant la population par des taxes trop élevés et de réservoir humain pour l’armée.

Eduard Taffe, ministre-président de Cisleithanie, dans un souci d’égalité des ethnies dont il a toujours défendue, souhaite réformer la région qui peut donner à l’Autriche une grosse opportunité économique. Il affirme à l’empereur-roi Franz-Joseph Ier que la politique économique exercée dans le Royaume de Galicie et de Lodomérie n’est pas viable : avec le manque de nourriture, d’infrastructure, d’économie, de modernité … la région est victime de nombreuses famines qui affaiblissent la population et la rend très faible pour la résistance aux maladies, conduisant à une certaine perte de productivité et donc rendant l’économie de la région encore plus catastrophique. Eduard Taffe y propose à l’empereur-roi de très nombreuses réformes visant à rendre le Royaume de Galicie un peu plus moderne et plus stable en affirmant : « Lorsque la population a de la nourriture, un emploi et un avenir, elle sera beaucoup moins encline à se soulever. » Plusieurs réformes sont donc proposées qui permettront au plus nombreux, y compris les grands propriétaires et la noblesse, d’être content de la situation :

-Création d’une banque agricole Polonaise, ayant pour but de financer les infrastructures des paysans, et qui n’a pas pour but d’exploiter la région comme une colonie comme c’est actuellement le cas par les banques de Vienne. Cette banque sera détenue par l’Etat mais également à 49% par des capitaux privés. Le but étant de changer les techniques agricoles qui sont hérités du Moyen-Age et donc pas très productif. Les paysans ont en majorité des terres inférieures à 2 hectares et peinent à nourrir leurs familles, ce sont donc en majorité des exploitations vivrières qui sont inutiles à l’Etat. En échange de dette, les paysans devront se rassembler en Coopératives agricoles que, ne l’oublions pas, l’Autriche est la créatrice dans le XVIIIème siècle dans les Confins Militaires à la frontière avec l’empire Ottoman. Le rassemblement des terres et des capitaux permettra aux fermiers de mieux résister face aux crises agricoles que traversent les régions aux fils des années. Cette politique vise à faire un remembrement des terres agricoles. La banque sera aussi chargée de racheter les dettes des paysans pour les rallonger, permettant de dégager un peu plus de marge de manœuvre.

-Diminution des taxes envers les fermiers et populations pauvres du Royaume afin qu’ils puissent se désendetter et investissent dans la productivité. Ces deux mesures ne toucheraient que les fermiers qui ne sont pas sous dominations de propriétaires terriens, donc environ 57% des terres arables du Royaume de Galicie et de Lodomérie, et plus de 80% des fermiers.

-Augmentation des investissements de la part de Vienne dans l’économie de Galicie, des lignes de chemins de fers pour permettre une meilleure exploitation des terres de Galicie et une meilleure emprise de Vienne et de l’armée impériale dans cette région. Les investissements permettront une certaine industrialisation de cette région qui n’a que pour seul industrie l’alcool qui exploite les paysans et l’alcool est un véritable problème. Les investissements devront avoir lieu aussi dans l’éducation ou seul 15% de la population a eu accès à l’école, ceci permettra aux populations d’avoir accès à plus d’alternatives. Le but étant de réduire le nombre de paysans et donc d’augmenter le nombre

A ces propositions, l’empereur-roi répondit plutôt négativement, mais sans y mettre son veto, mais alerta Taffe que « ceci pourrait mener vers la révolution. », une phrase qu’il n’a cessé de répété sur la question du développement de la Galicie. Cependant Taffe mis son gouvernement au travail pour créer une série de réforme pour la région, mais pas certains que le parlement le soutienne dans ses actions.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 195px-Imperial_Coat_of_Arms_of_the_Empire_of_Austria.svg


Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1421
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Sam 1 Juin 2019 - 23:47




Empire de Russie


Rossiïskaïa Imperia
 


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Russian_Empire_1796_Map

Asie centrale


Le Tsar était furieux ce matin. Quand je lui ai appris la nouvelle pour l'Afghanistan, il a soupiré en s'asseyant, avant de rester silencieux en fixant une carte de notre belle Russie. Seul le souffle de son Altesse impériale, lourd comme celui d'une bête contrariée, venait trahir son énervement.

Après avoir pris le temps de réfléchir, il me demanda ma position sur le sujet. Sans hésiter je me mis à lui développer mon opinion selon laquelle il était important que la Russie s'impose comme une nation pacifique dans les relations avec les autres nations, et que par conséquent nous devrions simplement accepter de continuer la convention sur les frontières afghanes comme prévue initialement. Rétrospectivement, je pense juste que sa Majesté cherchait simplement à savoir si j'avais changé d'avis, le sien étant déjà fixé. En effet, le Tsar se leva pour me raccompagner, et me dit simplement cette phrase avant de me saluer : "Cher ministre, votre amour de la paix vous honore, mais s'il est un devoir d'honneur et de foi de conserver la paix dans son voisinage, il faut savoir être ferme quand on vient piétiner votre jardin" - Notes personnelles de Nicolas de Giers, ministre des affaires étrangères russes

L'Empire russe annonce le gel de sa participation à la convention bilatérale russo-britannique chargée de définir les frontières afghanes tant que des troupes britanniques seront maintenues à proximité immédiate de ladite frontière. Petrograd dénonce et ne compte pas céder à cette tentative d'intimidation de la part de Londres
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 199px-Lesser_Coat_of_Arms_of_Russian_Empire.svg

Thalassin
Thalassin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1285
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 2 Juin 2019 - 0:11

Affaires coloniales
Brève
Evénement

La course aux colonies qui s'est lancée depuis la fin de la Conférence de Berlin, extrêmement rapide et semble-t-il vivement encouragée par les diverses puissances coloniales, apporte en plus de tensions internationales des conflits internes au champ politique des métropoles. Nombreux sont en effet ceux qui dénoncent le coût important des multiples expéditions envoyées pour établir des fortins coloniaux dans l'espoir d'annexer le territoire par la suite, principalement au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie.

Dans cette dernière, l'expansion coloniale est d'autant plus discréditée suite au revers de l'expédition de Cesare Correnti, qui, face à l'hostilité évidente des entités politiques locales à accepter l'installation de la présence italienne, a fini par rebrousser chemin pour revenir en Érythrée. De plus, l'expédition du capitaine Giorgio Massoli a elle aussi été stoppée par le gouvernement éthiopien, Rome se voyant notifiée par ce dernier que l'acceptation de la présence de troupes italiennes chargées de la protection de leur ambassadeur ne leur donnait pas le droit d'aller et venir comme bon leur semble au travers des frontières régies par Addis-Abeba.

Le Portugal, enfin, a annoncé le maintien de ses revendications, et son refus d'évacuer les fortins installés par l'expédition envoyée dans le territoire désormais revendiqué par Londres sans compensation de la part du Royaume-Uni.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1055
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Lun 3 Juin 2019 - 20:20


United Kingdom of Great Britain and Ireland


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 640px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg


Affaires internes


................Les récentes contestations face à la colonisation ont contraint le premier-ministre Robert Gascoyne-Cecil à dissoudre, après que la reine Victoria eût accordé sa sanction royale, la House of Commons, chose qu’il avait déjà en projet depuis longtemps afin de mettre fin à sa situation minoritaire qui l’obligeait à composer avec le Irish Party pour avoir une majorité plus ou moins stable. Afin de convaincre l’électorat conservateur, il avait notamment, pendant la campagne électorale, fait passer le Criminal Law Amendment Act 1885 – en réaction au scandale Eliza Armstrong à propos de la prostitution des mineures, qui a éclaté à la suite du The Maiden Tribute of Modern Babylon, série d’articles publiée par William Thomas Stead –, loi qui augmentait l’âge de consentement sexuel à 16 ans, contre 13 auparavant, et qui renforçait également la persécution des homosexuels grâce au Labouchere Amendment, lequel sanctionne pénalement la « grossière indécence », ce qui permet de condamner à la réclusion criminelle à perpétuité les déviants lorsque des rapports sexuels ne peuvent être prouvés entre eux, et qui condamne à la même peine toute pratique de sodomie. Toutefois, cette mesure ne fut pas suffisante pour convaincre l’électorat, qui se rappelait que le leader du Parti Libéral, William Ewart Gladstone, était hostile à la colonisation et l’avait mise en œuvre sous pression des lobbys colonialistes.

................Des mesures insuffisantes, en effet, puisque pour la seconde fois à la suite, le Parti Conservateur a perdu les élections de novembre 1885, nonobstant une légère hausse d’un point dans les votes, réunissant au total 43,4% des voix et envoyant à Westminster 247 députés, soit 10 de plus que lors de la précédente législature. Le Parti Libéral, qui n’a su profiter des protestations contre la colonisation, à cause de la figure de ce même William Ewart Gladstone, toujours réputé pour être le Murderer of Gordon plus que pour être le Great Old Man, perd 33 sièges et passe à 319 sur 670, à 17 sièges seulement de la majorité absolue. En réalité, c’est l’Irish Party qui remporte la mise, notamment grâce aux protestations qui ont secoué l’île cette année, conduisant en partie à la chute de Gladstone. En effet, icelui gagne 23 parlementaires, et passe ainsi à 86 députés. Quant aux 5 députés restant, 4 représentent le Crofters Party, un parti écossais, tandis que le dernier est un représentant du Liberal-Labour, tout nouveau parti politique britannique. Malgré la victoire, en termes de sièges, du Parti Libéral, icelui ne formera pas un nouveau gouvernement puisque l’Irish Party a reconduit sa confiance au premier-ministre Robert Gascoyne-Cecil, qui conserve ainsi la direction du Royaume-Uni pour six ans, sauf changement politique majeur ou retrait des irlandais de la coalition gouvernementale. Le gouvernement reste inchangé pour le moment.

................Nonobstant son maintien au pouvoir de justesse, le premier-ministre Robert Gascoyne-Cecil a tenu à répondre à la contestation anticoloniale, cela bien évidemment devant ses collègues de la House of Commons. Ainsi, et avec la confirmation et les preuves apportées par le Chancellor of the Exchequer, Sir Michael Hicks Beach, le marquis de Salisbury a notamment déclaré que « Contrairement aux autres puissances colonisatrices, lesquelles dépensent généralement l’argent public pour financer la colonisation, le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande s’agrandit et colonise principalement grâce à des initiatives privées, financées par de riches mécènes philanthropes qui croient en la supériorité de notre Nation. Ainsi, sur l’année fiscale s’écoulant de 1884 à 1885, ce sont moins d’un million de livres qui ont été dépensées à cet effet, sur un budget total de 89 millions de livres. Sur la présente année fiscale, ces dépenses s’élèvent à 400'000 livres. En comparaison, ce sont trois millions de livres qui ont été d’ores et déjà dépensées par des compagnies sous charte royale pour explorer, cartographier et coloniser des territoires. » En clair, un quart seulement des dépenses effectuées dans la colonisation le sont par l’Etat, tandis que les trois quarts restant le sont par des entreprises privées, lesquelles multiplient leurs projets coloniaux, notamment en Afrique australe et orientale, et comptent redoubler d’efforts.


Affaires étrangères


................Le refus du Portugal a été vécu comme un véritable camouflet par le Royaume-Uni, qui digère mal que son meilleur allié rejette ainsi une demande – ou plutôt un ordre – de la part de son protecteur. Si certains membres du gouvernement préconisent une solution assez radicale, notamment pour compenser avec la faiblesse de la diplomatie britannique sur l’affaire des archipels de Socotra et de Zanzibar, tandis que d’autres, au contraire, promeuvent une solution véritablement diplomatique, qui ne se traduise pas par l’envoi d’une escadre navale sur des îles et par l’emploi de menaces si les puissances occupantes ne libèrent pas le terrain. Toutefois, le soutien du Royaume de Belgique au plan de partage britannique de l’Afrique australe fait davantage pencher la balance en faveur d’une solution strictement diplomatique plutôt que d’une solution militaro-diplomatique, comme l’aurait habituellement fait le gouvernement du marquis de Salisbury. Ainsi, le Gouvernement de Sa Majesté demande très officiellement au Royaume du Portugal quelles sont les compensations qu’il souhaiterait avoir en échange d’un tel partage, étant tout de même sous-entendu que le Royaume-Uni pourrait faire plier assez rapidement Lisbonne s’il le souhaitait véritablement, et que les contreparties ne doivent guère être excessives sous peine d’essuyer un refus catégorique de la part de Londres.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 248px-Royal_Coat_of_Arms_of_the_United_Kingdom.svg
Sirda
Sirda
Président
Président

Messages : 1754
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Mar 4 Juin 2019 - 15:40

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown


Affaires Internes :

Tensions politiques :

Les tensions politiques au sein du Reichstag sont très fortes. Deux lignes diplomatiques s'opposent quasiment frontalement toutes les semaines lors des réunions des députés. Les premiers, fidèles servants du Chancelier Bismarck, que beaucoup considèrent comme un quasi père-fondateur de l'Empire, s'opposent à la politique agressive en matière coloniale de l'Allemagne. Ils estiment, et non sans tort, que les actes de l'Amiral Hochstetter de la flotte de Zanzibar ont mis la sécurité de l'Allemagne en danger, même si celui-ni ne peut pas être tenu responsable et jugé étant donné qu'il n'a pas désobéi à des ordres directs.

L'autre ligne politique, minoritaire mais vocale, appuie constamment que l'Allemagne ne doit pas se laisser marcher sur les pieds, et qu'en tant que nation majeure d'Europe et puissance continentale formidable, elle doit étendre son pouvoir sur le globe entier. Ce n'est qu'ainsi que l'hégémonie britannique pourra être renversée par l'Allemagne.

Le KonservativePartei est donc divisé, et c'est ce débat qui occupe depuis plusieurs mois la presse allemande, en addition aux expulsions des juifs et polonais de nationalité russe vers la Russie. La fragile position du Chancelier lui interdit cependant d'étendre cette expulsion aux citoyens austro-hongrois, ce qui était dans ses intentions depuis plusieurs semaines. En effet, cette mesure risque d'attirer encore plus l'attention de l'opposition au sein du Zentrum et du KP sur la politique bismarckienne et d'avive le feu interne aux conservateurs allemands.

Décès de Edwin Freiherr von Manteuffel :

Le Generalfeldmarschall Edwin Freiherr von Manteufell est décédé en ce mois de décembre 1885. Homme politique et grand dirigeant militaire qui remporta de nombreuses victoires contre les armées françaises lors de la guerre d'Unification, il était gouverneur général d'Alsace-Lorraine et militait depuis plusieurs années pour intégrer l'Alsace-Lorraine de plein droit à l'Empire et de sortir le territoire du statut de Reichsland.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown

Décédé à Karlsbad, en Bohême, il a été transporté jusqu'en Saxe dans sa ville natale de Dresden. Commençant sa carrière militaire en 1826 dans les régiments de cavalerie de la Garde Royale de Prusse, il s'est hissé jusqu'à devenir Général de l'Armée d'Occupation entre 1871 et 1873.

Un hommage lui sera rendu, et une statue de lui sera érigée à Strasbourg en lieu et place de la statue du Général Kléber, qui mena les troupes napoléoniennes en Egypte. La Place Kléber sera par ailleurs renommée Place von Manteufell.

Affaires Etrangères :

Communiqué [URGENT] au Royaume-Uni :

L'Empire allemand demande la fin immédiate du blocus mené par la marine britannique sur l'archipel de Zanzibar. L'interdiction pour la marine allemande de quitter un port qu'elle contrôle est contraire à toute règle de bienséance, et passible d'une déclaration de guerre. Le Royaume-Uni est sommé d'agir au plus vite et de cesser ces provocations militaires insensées.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6136
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Utyi le Mar 4 Juin 2019 - 16:18

Royaume de Belgique

Le fleuve Congo a été entièrement acquis pour l'état libre du Congo. Il reste cependant ses affluents .
Spoiler:
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Bassin1B
Bien que du même fleuve, la partie orientale est sous influence de différentes entités que a Léopoldville. Pour preuve il y a eu des contacts avec les chowkes et plus inquiétant, des arabes et swahilis , sous protectorat allemand, mais faisant régulièrement des raids dans le but de capturer des personnes pour en faire des esclaves dans le bassin du Congo.
Ainsi la Belgique demande au allemands de faire pression sur ses protectorats pour faire stopper ces actions barbares, sans quoi la force publique devra s'engager dans des contre-raids de caravanes pour les stopper.
Dans le sud les Chowkes se trouvent dans une zone contesté par la Belgique et le Portugal. Aucune action officielle n'est entreprise tant que le plan de partage britannique soit accepté, mais les entrepreneurs, marchants et explorateur sont libre d'y aller.
Dans l'ouest du pays la formation des institutions et la créations d’infrastructures avancent. De plus , des opérations de prospection de minerais sont en cours , et des plantes exotiques ont déjà été importé et sont en train de germer dans des pouponnières pour leurs future plantations prévu pour 1890.
Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1553
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mar 4 Juin 2019 - 16:33

Sultanat de Socotra
Brève
Réponse à l'Italie et au Royaume-Uni

Le sultan de Socotra, du fait de l'occupation militaire de son territoire par l'Italie et de la crise diplomatique qui s'en est suivie, a annoncé refuser la demande de protectorat faite par Rome au profit de celle faite par Londres. Cependant, il a également annoncé au diplomate britannique qu'il a reçu qu'il ne pourrait signer effectivement pareil traité qu'une fois les troupes militaires de la puissance tierce italienne évacuées de son territoire.

Johor et Pahang
Brève
Réponse au Royaume-Uni

Les deux Etats malais acceptent la signature de traités d'amitié avec le Royaume-Uni
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1055
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Mar 4 Juin 2019 - 18:03


United Kingdom of Great Britain and Ireland


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 640px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg


Affaires étrangères


................Le Royaume-Uni fait part de sa gratitude, à l’égard du Sultanat de Socotra, pour son acceptation de l’établissement d’un protectorat britannique sur l’archipel, bien que le traité n’ait pas encore été signé à cause de la présence militaire italienne sur la zone. Ainsi, l’ambassadeur de Sa Majesté impériale auprès du roi d’Italie a demandé à icelui, et par extension au gouvernement du Royaume d’Italie, de se conformer à la décision souveraine du Sultan Ali ibn `Abd Allah Afrar al-Mahri de refuser la mise sous protectorat par Rome au profit de Londres, et par conséquent d’évacuer séance tenante l’archipel d’ici fin janvier 1886, sinon quoi le Gouvernement de Sa Majesté considérera le refus italien comme une agression à l’encontre de Socotra, et par extension à l’encontre du Royaume-Uni. Toutefois, le diplomate précise à ses homologues italiens que l’acceptation par le Sultanat de Socotra de la mise sous protectorat par l’Angleterre ne met pas fin aux négociations qui se déroulaient depuis plusieurs semaines entre les deux monarchies, et qu’icelles continueront pour que les sphères d’influences britannique et italienne dans la Corne d’Afrique puissent être clairement délimitées et empêcher tout nouveau litige colonial. En attendant la réponse italienne, les premiers fusiliers de Sa Majesté débarquent à leur tour sur l’archipel, afin d’en prendre effectivement possession, sans chercher l’accrochage avec les troupes italiennes.

................Si l’affaire de Socotra semble en bonne voie pour être résolue, reste encore l’épineuse crise de Zanzibar, qui, elle, n’en finit décidemment pas. Les récentes déclarations du gouvernement de l’Empire allemand ont profondément indigné celui de Sa Majesté, lequel condamne vivement les menaces de guerre proférées par Berlin, qualifiées de « folles et irresponsables de la part de l’Allemagne, qui prouve là sa volonté d’en découdre militairement avec le Royaume-Uni, en trouvant à chaque fois que les négociations peuvent débuter un nouveau prétexte pour les éviter, et provoquer Londres » selon les mots du Marquis de Salisbury. Ce dernier, soucieux de préserver la paix et de ne guère trop s’éloigner de la doctrine de la Splendid Isolation, fait un pas en direction de Berlin en levant le blocus naval imposé aux navires de guerre allemands autour de l’archipel et annonce le retrait de la flotte britannique à dix miles des côtes zanzibarites. En contrepartie, Londres exige de Berlin une participation immédiate et de bonne foi aux négociations, et affirme que si d’ici la fin janvier 1886, aucune solution diplomatique n’est trouvée, « Londres défendra ses intérêts dans le Sultanat de Socotra ainsi que l’indépendance de celui-ci par tous moyens. » Parallèlement, et par ce geste, le gouvernement britannique prouve sa bonne volonté, cela en cédant aux exigences de Berlin, laquelle avait toujours refusé de faire cela pour les conditions anglaises.


Affaires coloniales


................A la suite du succès des missions d’exploration, de cartographie et de colonisation de certains territoires du Kenya, l’Imperial British East Africa Company annonce de nouvelles misions analogues afin de s’emparer intégralement du territoire concerné, et ainsi prendre possession de la partie la plus nord-orientale des Grands Lacs, notamment le Lac Victoria, nommé par l’explorateur Richard Francis Burton en l’honneur de la monarque britannique en 1858. Ainsi, à partir des établissements coloniaux créés dans les nouvelles zones, de nouveaux cartographes, explorateurs, scientifiques et militaires – environ 1'500 personnes au total – s’aventurent désormais plus au nord des actuelles possessions de la compagnie susnommée, et vont rallier le lac Turkana avant de redescendre vers le Lac Victoria puis s’enfoncer dans les profondeurs de la Vallée du Grand Rift, et rallier la frontière sud du Soudan mahdiste – en dépit du conflit qui oppose Londres avec ces sécessionnistes. Au fur et à mesure de l’avancée de l’expédition, l’Imperial British East Africa Company revendiquera la possession des terres au nom de Sa Majesté et les administrera, conformément aux privilèges accordés à la compagnie par la reine Victoria. De même, une autre expédition, purement d’exploration et n’entraînant aucune revendication, va être menée en direction du nord de l’Ouganda afin d’en cartographier le territoire.

................Au sud, des émissaires britanniques sont dépêchés dans le Royaume du Buganda, qui a déjà tissé des liens avec le Royaume-Uni et qui est, depuis le début de l’année, en proie à une violente guerre religieuse entres les populations anglicanes, catholiques et musulmanes, pour proposer l’établissement d’un protectorat britannique sur ledit royaume et une administration exercée par l’Imperial British East Africa Company, laquelle permettra, assure-t-on, de rétablir la paix et la concorde religieuse au sein du royaume ; le tout bien évidemment en respectant scrupuleusement des coutumes et traditions bugandaises, et notamment en appuyant ce protectorat sur la cinquantaine de grands clans que forment ce royaume. Les diplomates auront notamment pour objectif de prendre langue avec ces clans, les soudoyer, les honorer de cadeaux diplomatiques, afin de faciliter l’acceptation de l’établissement du protectorat sur ces terres. Evidemment, le monarque du Buganda, le kabaka Mwanga II, n’est pas oublié – ni son clan – qui profiteront eux aussi des largesses britanniques, bien que ce soient les clans qui en bénéficient le plus, le roi bugandais ayant clairement exprimé son hostilité au christianisme. Les britanniques espèrent ainsi le faire plier par le biais des clans. Evidemment, les émissaires seront protégés par plusieurs soldats de Sa Majesté, le Buganda étant en proie à de violents conflits religieux.

EXPEDITIONS COLONIALES BRITANNIQUES AU KENYA ET EN OUGANDA :
¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Kenya__Ouganda
Traits rouges : territoires revendiqués ; traits oranges : territoires explorés et cartographiés sans revendication britannique


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 248px-Royal_Coat_of_Arms_of_the_United_Kingdom.svg
Sirda
Sirda
Président
Président

Messages : 1754
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 5 Juin 2019 - 17:09

Portugal
Brève
Réponse au Royaume-Uni

Le Portugal se dit profondément choqué et destabilisé par les menaces voilées du gouvernement britannique de faire usage de la force. En vertu du traité signé en l'an 1373 par le Roi d'Angleterre Edward III et le couple royal portugais formé par Ferdinand et Eleanor du Portugal, le Royaume-Uni et le Portugal disposent d'une alliance solide, jamais ébranlée et Lisbonne a toujours été d'une loyauté sans faille par rapport à l'Angleterre. En 1878, il y a moins de 10 ans, un traité cordial et de bonne entente fut signé au sujet des colonies indiennes de nos deux nations. Le Portugal trouve l'attitude menaçante britannique fortement déplaisante.

Est-il nécessaire de rappeler à Londres le prix que la nation portugaise paya face à l'envahisseur napoléonien ?

Le projet britannique de relier Le Caire au Cap par une voie coloniale royale entre visiblement en contradiction avec la Carte Rose portugaise. Le Portugal est fortement déçu de l'absence de soutien britannique pour ce plan colonial portugais, qui prive le Portugal d'un prestige conséquent et d'une logistique coloniale facilitée, alors que Londres dispose d'un empire colonial sans commune mesure.

Le Portugal est prêt à négocier, mais attend que Londres propose une compensation financière et territoriale conséquente. Nous n'estimons pas qu'il soit du rôle du Portugal de procéder à une offre en premier lieu, sachant que toutes les colonisations portugaises se font actuellement en respect intégral de la Conférence de Berlin.





Buganda
Brève
Réponse au Royaume-Uni

Les émissaires britanniques se sont retrouvés dans une position difficile au Buganda. Le petit Etat africain, secoué par des conflits religieux, était à feu et à sang à leur arrivée. Le roi Mwanga II venait en effet d'être assassiné par une milice chrétienne qui, selon leurs dires, accusent le roi d'avoir voulu attirer les britanniques dans une embuscade tendue par des troupes musulmanes.

Après l'assassinat du roi par des chrétiens, les tensions entre musulmans et chrétiens sont au plus haut, et on dénombre selon des informateurs indigènes un début de conflit ouvert. Environ 800 personnes auraient déjà été tuées, dont 300 villageois musulmans assassinés par des milices chrétiennes du Buganda, dont le leader, le chef Mfalme s'est proclamé roi du Buganda, et accueille avec plaisir le protectorat britannique. Les élites musulmanes se sont soulevées, et rejettent toute négociation avec "le roi impie et assassin" Mfalme, tandis que le fils de feu Mwanga II, Mwanga III s'est proclamé Emir du Buganda.

Le Royaume-Uni est appelé à décider s'ils vont soutenir Mfalme, le leader chrétien des milices ayant assassiné Mwanga II, ou le fils du défunt soutenu lui par les élites locales.




Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1055
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 5 Juin 2019 - 21:13

Bulgarie et Empire Ottoman
Brève
Evénement

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown

La Roumélie Orientale a proclamé son rattachement à la Bulgarie dans un événement attendu par les politiciens locaux. Deux provinces ottomanes passent sous contrôle bulgare alors que les quelques centaines de soldats ottomans sont rejetés vers le sud sans violence, mais avec fermeté. Le drapeau bulgare est hissé sur les bâtiments des villes, et l'annexion est déjà effectuée de fait.

L'Empire ottoman, devant le fait accompli, peut choisir de reconquérir ces provinces arrachées par la volonté populaire du peuple bulgare à son contrôle, mais cela serait risquer une intrusion dans un territoire dont les habitants sont conquis à la cause nationaliste bulgare, et l'invasion pourrait ne pas être aussi cordiale que l'expulsion des troupes.

Plusieurs centaines de musulmans décident de partir, sans cependant avoir subi de persécutions, vers l'Anatolie et la Thrace.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown
Les territoires annexés, de fait, par la Bulgarie

La ferveur nationaliste est au plus haut en Bulgarie, et les festivités font bon train.



Ethiopie
Brève
Evénement

Yohannes IV, le puissant souverain d'Ethiopie, vient de lancer une expédition militaire conséquente pour agrandir l'Empire d'Ethiopie. De nombreuses régions périphériques, notamment vers le sud sont soumises au joug d'Adis Abbeba.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown
L'Ethiopie après les expéditions de Yohannes IV

L'Empire d'Ethiopie aurait agit pour solidifier sa sphère d'influence sur les régions méridionales des montagnes éthopiennes, face à des incursions européennes et notamment anglo-italiennes de plus en plus nombreuses dans la région. La coopération entre l'Ethiopie et les forces britanniques et italiennes cependant reste très haute. Yohannes IV a même proposé à Londres son soutien dans la guerre contre le Soudan, contre une reconnaissance de l'intégrité territoriale éthiopienne.

Il est à noter que les forces armées éthiopiennes qui devaient capturer l'Erythrée se sont heurtées à une résistance tenace des locaux, et tout comme les italiens il y a quelques mois, ont du se retirer.


Birmanie
Brève
Evénement

Les tensions entre la cour birmane et la Bombay Burmah Trading Corporation viennent d'exploser en une affaire judiciaire inédite. Les tribunaux royaux de Birmanie ont imposé une amende conséquente sur la compagnie indo-britannique qu'ils accusent de trafiquer ses comptes d'exploitation de bois précieux et surtout de sous-déclarer les exportations du-dit bois et d'évasion de taxes douanières.

Plusieurs dizaines de milliers de livres de bois ont été saisis par les autorités birmanes, sous les protestations des businessman anglais.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown
Le Roi de Birmanie Thibaw, sa femme et sa fille
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1055
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 6 Juin 2019 - 0:00

NOUS SOMMES EN 1886
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1055
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Jeu 6 Juin 2019 - 3:05

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown

Affaires Intérieures :

Informations relatives aux expulsions des juifs et polonais russes du Royaume de Prusse :

Les déportations des juifs et polonais de citoyenneté russe se poursuivent dans le Royaume de Prusse, sur ordre du Ministre-Président Bismarck.  Suite à la demande de la Russie de fournir des informations sur les expulsés, le gouvernement prussien fournira à chaque individu expulsé une fiche remplie par la gendarmerie prussienne qui l'accompagnera le long de son passage de la frontière. Sur la fiche se trouvera le nom, le prénom, la ville et la date de naissance ainsi que la profession exercée au moment de la déportation.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown
Un gendarme à cheval rassemblant les papiers de russes expulsés

La poursuite des expulsions n'est pas très populaire en Allemagne, et constitue l'un des points faibles de la popularité du Chancelier impérial. D'aucuns l'accuse de privilégier une stabilité prussienne au prestige de l'Empire allemand, ce que l'intéressé a démenti avec véhémence devant le Reichstag, citant que peu avaient fait autant que lui pour le service de Sa Majesté et de l'Empire.


Industrie et taxe sur l'import d'acier depuis la Grande-Bretagne et les Etats-Unis :

L'industrie allemand profite grandement de l'unification. Sur de nombreux secteurs, les industries et manufactures allemandes sont considérées parmi les plus performantes au monde, notamment dans le domaine de la sidérurgie et de la chimie.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown
Complexe chimico-industriel de la Ruhr

Pour soutenir la croissance de l'industrie lourde allemande, une hausse des taxes à l'importation sur l'acier américain et l'acier britannique est mise en place. Validée par le Reichstag celle-ci prévoit une hausse de 25% sur la taxe à payer à l'import. Alfred Krupp, le célèbre magnat de l'acier allemand, s'est félicité de la bonne décision du gouvernement impérial, qui ne saurait que renforcer l'image de marque de l'acier allemand et le marché intérieur.

Affaires militaires :


Kaiserliche Marine :

Les récentes tensions entre Londres et Berlin en Afrique de l'Est ont porté un dossier relativement important à la Chancellerie impériale. Depuis l'unification, la marine impériale dépend de l'armée de terre et sa mission principale est la protection des côtes allemandes. Il est évident que pour assurer la sécurité des intérêts allemands à travers le globe, un changement est nécessaire.

Le vote d'une augmentation drastique du budget de la marine n'est pas passé au Reichstag, le KonservativePartei étant fortement divisé à ce sujet et le Zentrum fermement en opposition. Cependant, par décret impérial de Sa Majesté Wilhelm I, une amirauté impériale (Kaiserliche Admiralität) a été créée et sera basée à Kiel (Baltique) et Wilhemshaven (Mer du Nord). La marine allemande est enfin détachée du commandement de l'armée, ce qui est une mesure extrêmement populaire parmi les marins et les amiraux allemands.

Le premier Amiral en chef de la marine allemande sera Karl Eduard Heusner, un officier de marine relativement connu dans le milieu mais inconnu du public, et surtout novice en politique. Leo von Caprivi, ancien officier de liaison entre l'armée impériale et les officiers de marine et féroce opposant à Bismarck, le reléguant au statut de secrétaire de la trésorerie de l'Amirauté.

Le chantier naval impérial de Wilhemshaven, le plus grand des trois chantiers navals allemands, a cependant reçu une augmentation de budget qui lui permettra de passer de 3 500 ouvriers employés à 4 500 d'ici le printemps 1886.

Intervention contre les esclavagistes :

Suite à la demande du Roi de Belgique, un corps de 150 soldats et d'un sloop est dépêché en Tanzanie. Quand il arrivera sur place, il aura pour mission de faire stopper tout commerce d'esclave dans les régions revendiquées par l'Allemagne en Afrique de l'Est.

Affaires Etrangères :

Communiqué au Royaume-Uni :

L'Empire d'Allemagne salue la sagesse britannique, et se dit donc disposé à ouvrir les négociations sur une éventuelle acquisition britannique de Zanzibar. L'Empire allemand est prêt à échanger en bonne et due forme l'archipel de Zanzibar contre un ou plusieurs ports majeurs d'Asie.

Communiqué à la Russie :

Face à la croissance démographique allemande, l'Empire a besoin de grains. L'Allemagne propose à la Russie une baisse de 10% des taxes douanières sur l'importation de céréales en Allemagne, contre une baisse de 10% des taxes douanières sur l'importation d'acier de produits chimiques allemands en Russie.

Si Sa Majesté Alexandre III est disposé à accepter l'accord, une délégation commerciale pourra être envoyée à Saint Pétersbourg pour s'assurer de la bonne signature du traité.

Communiqué à la Belgique :

Des mesures ont été prises au sujet du problème d'esclavagisme en Afrique de l'est, et une force militaire est en cours de déploiement.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6136
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Jeu 6 Juin 2019 - 19:56




Österreichisch-Ungarische Monarchie –


Osztrák-Magyar Monarchia



Empire d’Autriche-Hongrie
 


Affaires économiques



Après plusieurs mois de négociations, Eduard Taffe affirme avoir plutôt bien avancé dans le changement de mentalité de l’élite sur la Galicie. Cette région considérée comme une colonie par tous doit s’intégrer à l’espace national et traité comme égal. Au parlement, les Tchèques soutiennent les actions d’Eduard Taffe qui va vers toujours plus d’égalités entre les différentes nations qui composent l’Etat multiculturel austro-hongrois. Les polonais restent plutôt neutre car beaucoup de propriétaires terriens et qui sont députés ne veulent pas de concurrence dans la lutte du pouvoir, tandis que les autres polonais venant des autres milieux voient plutôt d’un bon œil ces opportunités de faire des affaires et donc de s’enrichir. Du côté des partis allemands, c’est là aussi une neutralité, plusieurs questions restent en suspens et notamment le cout de ce genre de campagne et les stéréotypes envers le peuple polonais « fainéant » ou la Galicie « un trou perdu qui ne peut rien apporté » sont tenaces. Pourtant, Eduard Taffe a fait passer cette loi au parlement, qui par miracle réussi à passer, notamment grâce à ses arguments concernant un réservoir humain pour les industriels autrichien à bas cout et nombreux ainsi que les divers ressources que l’on peut trouver dans la région, notamment le pétrole qui peuvent être stratégique pour l’armée et l’économie du pays dans son entier. Dès à présent, l’Autriche va s’employer à développer la région, notamment via une diminution des taxes et des investissements importants, notamment dans le domaine agricole (voir précédent message pour plus de précision).


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 195px-Imperial_Coat_of_Arms_of_the_Empire_of_Austria.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1421
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Jeu 6 Juin 2019 - 22:24


United Kingdom of Great Britain and Ireland


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 640px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg


Affaires étrangères


................A la suite de l’annexion de nombreux territoires situés dans la Corne d’Afrique par l’Empire d’Ethiopie, et surtout de la proposition d’aide contre les rebelles mahdistes formulée par l’empereur Yohannes IV, le Royaume-Uni a reconnu comme éthiopiens les territoires nouvellement annexés par Addis-Abeba en échange d’un soutien militaire de la part de l’ancien Empire d’Abyssinie, à la condition expresse – et somme toute logique – que l’Ethiopie ne revendique aucun territoire, ni ne s’en approprie, sous l’actuel joug des scélérats mahdistes, puisque le khédivat d’Egypte est le seul suzerain légitime de l’ensemble des territoires contrôlés par les rebelles soudanais. En outre, Londres a annoncé qu’un ambassadeur permanent serait prochainement envoyé en Ethiopie, tandis que le Gouvernement de Sa Majesté a fait part de sa volonté d’approfondir ses relations avec cette dernière, à la fois diplomatiques et économiques, notamment en proposant à Addis-Abeba un accès direct au port de Berbera afin de l’utiliser comme lieu d’import et d’export de marchandises, le pays ne bénéficiant plus de façade maritime. Cet accès passe notamment par la construction d’un chemin de fer – lequel sera conjointement géré par les deux Etats – à travers le pays afin de relier ses principales cités au port de Berbera, permettant accessoirement à l’Ethiopie de se développer plus rapidement.

................La situation dans le royaume du Buganda inquiète également au plus haut point les autorités britanniques. En effet, icelui est désormais directement voisin de la colonie britannique du Kenya, peuplée à la fois par des populations musulmanes et par des populations chrétiennes, et les autorités coloniales craignent une exportation de la guerre civile religieuse qui touche le pays. De plus, l’assassinat du roi Mwanga II a fortement irrité le Gouvernement de Sa Majesté, bien qu’il voie là une opportunité, puisque ledit monarque était assez hostile aux idées chrétiennes. Ainsi, l’émissaire britannique dépêché auprès du défunt roi a affirmé le soutien de la Couronne britannique au régicide chrétien Mfalme, préférant soutenir la majorité catholique au détriment l’élite minoritaire musulmane, d’autant plus que ce dernier est plus enclin à accepter un protectorat britannique que les mahométans. Ainsi, les autres ambassadeurs se sont retirés du pays, notamment ceux dépêchés auprès des chefs de clans musulmans, tandis que le Royaume-Uni propose au royaume du Buganda l’établissement d’un protectorat en échange de la reconnaissance de Mfalme comme roi légitime et de la livraison d’armes, voire de l’envoi de la soldatesque afin de mettre fin à la guerre civile. D’ores et déjà, un contingent d’un millier de soldats est acheminé vers le Kenya depuis les Indes orientales pour se préparer à intervenir sur place.

................A la fois en Afrique et en Europe, les récents agissements de l’Empire allemand laissent perplexe le Royaume-Uni. En effet, si d’une part, Londres salue la volonté allemande de négocier sur la crise de Zanzibar – à laquelle, en réponse aux propositions de Berlin, le Gouvernement de Sa Majesté propose de céder à l’Allemagne les concessions britanniques en Chine de Hankou, Tianjin, Jiujiang, et de lui accorder un droit d’accès et de mouillage dans le port de Lumut, situé dans les Straits Settlements en échange de la concession de Zanzibar au Royaume-Uni –, il condamne d’autre part la hausse des taxes douanières de 25% s’agissant des importations allemandes d’acier britannique, et exige de Berlin la fin immédiate de ces nouvelles taxes, sous peine de mesures de rétorsion économiques, lesquelles, à ne point douter, auront davantage d’effets sur l’économie allemande que n’auront d’effets les taxes allemandes sur l’économie britannique. Toutefois, Londres affirme que ces deux dossiers restent strictement séparés, et n’entend pas se servir de l’un pour arriver à ses fins à l’autre. Enfin, le Royaume-Uni adresse un ultimatum au royaume de Birmanie et lui demande l’annulation de la décision judiciaire, la restitution des stocks et des sommes volées à la compagnie indo-britannique, sous deux semaines, sinon quoi des mesures coercitives seront immédiatement prises à l’encontre du royaume.


Affaires internes


................Alors que le gouvernement du marquis de Salisbury fut principalement préoccupé par les grandes affaires de ce monde, et cela pleinement au détriment des affaires nationales, le mois de janvier fut assez agité sur le plan politique interne. En effet, dès le début du mois, les protestants anglais d’Irlande débutèrent une véritable campagne de lobbying à l’encontre du Irish Home Rule Bill proposé par certains, cela alors que l’Irlande restait toujours assez agitée. Face au refus catégorie du gouvernement de présenter cette loi pourtant demandée par les autonomistes irlandais, le Irish Party a annoncé le 27 janvier qu’il retirait son soutien au gouvernement de Robert Gascoyne-Cecil, le mettant immédiatement en situation de minorité à la House of Commons, et l’obligeant à présenter sa démission ainsi que celle de son Cabinet. Immédiatement après, l’ancien premier-ministre William Ewart Gladstone annonça son soutien au Irish Home Rule Bill, recueillant ainsi à son tour le soutien des parlementaires irlandais et réunissant par la même occasion une majorité parlementaire suffisante pour revenir au pouvoir, sept mois après la chute de son premier gouvernement. Moins agressif et expansionniste que son prédécesseur, le retour de Gladstone devrait permettre de débloquer certaines situations internationales, tandis que la question irlandaise est mise sur le devant de l’actualité politique britannique.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 248px-Royal_Coat_of_Arms_of_the_United_Kingdom.svg
Sirda
Sirda
Président
Président

Messages : 1754
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par GeorgeV le Ven 7 Juin 2019 - 16:56

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 750px-10

Reino de España - Royaume d'Espagne

Affaires internes

La nation espagnole est en deuil après la mort inattendue du roi Alfonse XII à la fin de l’année 1885. Il va sans dire qu’aux plus hautes sphères de l’État, la confusion la plus complète règne alors que la reine mère Doña Maria Cristina, veuve d’Alphonse XII, s’est imposée comme régente du Royaume d’Espagne à la veille du Nouvel An grégorien avec la bénédiction du premier ministre Sagasta. Enceinte de plusieurs mois à la mort du roi, la souveraine et plus largement l’Espagne tout entière retiennent son souffle quant au sexe du futur enfant royal. En effet, la Princesse Maria Mercedes des Asturies sera couronnée Reine d’Espagne si le futur enfant est destiné à être une fille.

Cette situation est délicate pour la fragile monarchie espagnole qui doit combattre un sentiment républicain de plus en plus présent au pays alors que la mort d’Alfonse XII. Le 10 janvier une centaine d’hommes des syndicats de la ville de Carthagène sur la Costa Blanca pris d’assaut l’hôtel de ville et demande le ralliement de la police municipale au mouvement républicain. Le chef de police, loyal au gouvernement de Madrid refuse l’ultimatum des insurgés et envoi une demande d’aide officiel au gouvernement central. Le gouvernement central accepte d’aider la municipalité et envoi des forces de police supplémentaire venant de Murica. Plus tard dans la journée, l’hôtel de ville est assiégé et les insurgés arrêtés. On dénombre un total de 5 morts chez les insurgés, alors que les forces de l’ordre dénombrent seulement des blessés. Un communiqué officiel du Palais Royal est envoyé dans les salles de presses du pays, appelant à l’unité autour de la monarchie et de l’ordre constitutionnel, bénéfique pour l’Espagne. Un rappel de la débâcle républicaine est aussi fait et des dangers pour l’unicité de l’Espagne d’un régime républicain.

Alors que les problèmes politiques pourri la situation en Espagne, la maladie continue de faire des milliers de morts au pays, malgré les fonds débloqués par la maison royale. Le gouvernement libéral de Sagasta ne peut plus s’en remettre à Dieu afin de remédier à la situation qui commence à devenir hors de contrôle. Ainsi, Madrid déclare « L’État d’urgence sanitaire », bien que ce même décret soit accompagné de vague mesures afin de contenir le choléra. Les problèmes de fond sont pourtant clairs : un retard considérable en matière de connaissance médicale ainsi qu’une désuétude des infrastructures sanitaire dans les villes du pays.

Affaires coloniales

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Islas_10

Le gouvernement royal a réussi à trouver un accord avec le Pape Léon XIII afin de mettre en place de multiples missions catholiques dans nos îles dans le pacifique : les îles Carolines, Mariannes ainsi que les îles Palau. Ces missions ont pour objectif premier de sécuriser la position de l’Espagne dans nos terres revendiquées dans le pacifique. L’année dernière, le gouvernement espagnol réussi à établir un protectorat sur les royaumes les plus puissants de la région soit le Koror et l’Artingal, repoussant ainsi l’influence britannique et allemande de la région. Le gouvernement colonial des Philippines a par ailleurs fait savoir son intention à Madrid d’utiliser ces îles comme colonies pénitentiaires et de tester l’habitabilité de certaines de ces îles grâce aux criminels philippins.

Plus Ultra

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Coat_o13
GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2268
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par galx le Sam 8 Juin 2019 - 15:22

Empire Ottoman

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 640px-Flag_of_the_Ottoman_Empire.svg

Affaires Internationales:


A Constantinople, la nouvelle de la révolte bulgare a plongé le sultan dans une colère noire. En effet celle-ci vient briser le statut quo de 1878 déjà extrêmement humiliant pour l’Empire Ottoman. Alors qu’Abdhülhamid II couvre d’insulte ses administrateurs incompétents, tous les ministres présents ont encore en tête les terribles conséquences de la répression de 1876. Ils craignent par-dessus tout que le sultan puisse prendre une décision hâtive qui conduirait les grandes puissances notamment la Russie à se liguer une nouvelle fois contre les ottomans. Cependant, une partie des ministres notamment ceux chargés de la guerre et des relations internationales, prône une réaction ferme afin d’envoyer un signal aux autres peuples balkaniques. En effet abandonner sans résistance la Bulgarie pourrait donner des idées aux grecs et aux serbes. Après plusieurs heures de délibération, un premier communiqué de la Sublime Porte fut envoyé à l’ensemble des ambassades européennes en Turquie:

Au nom du Congrès de Berlin de 1878, Abdhülhamid II sultan de l’Empire Ottoman ne reconnait en aucun cas l’annexion de fait de la Roumélie de l’Est à la Bulgarie. Cette situation menace grandement l’équilibre difficilement acquis dans les Balkans suite à de nombreuses guerres. De ce fait, l’Empire ottoman annonce sa volonté de défendre par tous les moyens à sa disposition sa souveraineté légitime sur la Roumélie de l’Est. Enfin, nous appelons l’ensemble des pays ayant participé au Congrès de Berlin à protéger le statu quo que celui-ci à établit.
Abdhülhamid II sultan de l’Empire Ottoman, calife de l’Islam.


Quelques minutes après, un télégramme secret fut envoyé à Belgrade afin de prendre contact avec Milan Ier roi de Serbie:

Le rattachement de la Roumélie de l’Est à la Bulgarie risque de provoquer une forte montée en puissance de cette dernière dans les Balkans. Cette union menace grandement les intérêts serbes mais aussi la stabilité générale de la région. Le sultan aimerait donc savoir quelle serait la position serbe en cas d’opération militaire ottomane en Roumélie de l’Est ? Enfin, nous tenons à réaffirmer notre attachement au strict respect du Congrès de Berlin. Il ne s’agit en aucun d’une tentative de contestation de l’indépendance des pays balkaniques tel que définit en 1878 mais bien d’un maintien de l’équilibre géopolitique local.
Abdhülhamid II sultan de l’Empire Ottoman, calife de l’Islam.


Après avoir activé les réseaux diplomatiques de l’Empire, le Sultan en tant que chef des armées, décida de signer le décret prévoyant la mobilisation dans le mois à venir du Reddif d’Adrianople. Par ailleurs les 1er, 2ème et 3ème Ordou seront progressivement mis en ordre de marche afin d’être opérationnel le plus rapidement possible. Enfin, trois unités d’infanterie légère (4500 hommes) irrégulière seront formées et intégré à chaque Ordou.
Une fois l’ensemble de ces mesures effectives, le 1er Ordou de Constantinople aura ordre de marcher vers la frontière avec la Roumélie orientale. Il prendra position au sud de Burgas en territoire ottoman.  
galx
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1954
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 22
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par GeorgeV le Sam 8 Juin 2019 - 19:08

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 750px-10

Reino de España - Royaume d'Espagne

Affaires internes

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 B336ff10
Sa Majesté la reine régente Marie-Christine d'Habsbourg-Lorraine tenant dans ses bras Sa Majesté le Roi Alphonse XIII

Le 17 mai à Madrid dans les quartiers de la régente, la reine mère Marie-Christine d’Habsbourg-Lorraine donna naissance à un magnifique petit garçon. Les garnisons de partout en Espagne, de la Havane à Manille, offrirent au nouveau roi d’Espagne et des Indes un salut au canon de 103 coups afin de célébrer la naissance de notre monarque en grande santé. Un bébé fort et vigoureux annonça le palais royal alors que les premières photos officielles du roi sont envoyées dans les salles de presses du pays. La reine mère, en l’honneur de son défunt mari, nomme le nouveau roi Alphonse. Il s’agit d’une grande nouvelle pour l’Espagne et la continuité des Bourbons descendant d’Isabelle II.

Affaires coloniales

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Untitl10
Territoires revendiqués par la Couronne d'Espagne

À Villa Bens, capitale de l’administration espagnole dans le Sahara, les explorations commandées par le gouvernement local pris fin d’une façon plutôt abrupte. Effectivement, la progression des quelques hommes envoyés dans le Sahara avec l’aide d’auxiliaires bédouins afin de les guidés dans ces terres hostiles ont été arrêté dans leur progression par une patrouille du Sultan Tidiani Tall de l’Empire Toucouleur. Les Espagnols sur place tentent de trouver un accord avec le sultan Tall notamment un traité d’amitié et de libre-circulation pour les Espagnols sur le territoire Toucouleur afin d’avoir un accès au fleuve Niger. Il s’agirait pour l’Espagne d’une victoire importante sur ses compétiteurs européens dans la région et agrandirait significativement l’influence de la couronne espagnole en Afrique.

Plus Ultra

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Coat_o13
GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2268
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Dim 9 Juin 2019 - 0:27


United Kingdom of Great Britain and Ireland


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 640px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg


Affaires étrangères


................Les évènements dans les Balkans préoccupent grandement le Gouvernement de Sa Majesté. En effet, le soulèvement des bulgares de la Roumélie orientale, et son rattachement de force à la Principauté de Bulgarie, le tout face à l’impuissance totale de la Sublime Porte – et en dépit de sa faible mobilisation de troupes –, ainsi que les différentes réactions de nations européennes directement impliquées dans ce conflit pour l’instant diplomatique, fait craindre une nouvelle guerre entre les principales puissances que sont l’Empire d’Autriche-Hongrie, l’Empire ottoman et l’Empire de Russie. Afin d’éviter tout nouveau conflit entre ces pays, mais également entre les Etats de moindre ampleur que sont les principautés balkaniques dans leur ensemble, le Gouvernement de Sa Majesté invite les différentes parties à négocier une solution diplomatique et pacifique, cela en se proposant comme arbitre neutre à une conférence internationale qui se tiendrait à Malte. A ce titre, il rappelle le rôle prééminent joué par le Royaume-Uni lors du précédent conflit, qui permit de réviser le traité de San Stefano et corriger les excès de ce dernier en arrivant à une solution plus équitable pour les parties, et rappelle aussi le souci de Londres qu’est de préserver une certaine forme de statut quo dans la région pour en éviter la déstabilisation. En attendant, le Gouvernement appelle à cesser toute mobilisation militaire.

................Quant au litige colonial opposant le Royaume du Portugal au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande, le Gouvernement de sa Majesté, en réponse à la dernière déclaration de Lisbonne, a proposé, par l’intermédiaire de son ambassadeur George Glynn Petre, le versement d’un dédommagement à hauteur de deux millions de livres sterling en échange de l’abandon des prétentions portugaises sur les territoires contestés ainsi que l’acceptation du plan de partage de l’Afrique australe, tel qu’il a d’ores et déjà été accepté précédemment par le Royaume de Belgique. Toutefois, le Royaume-Uni ne prévoit aucune compensation territoriale, icelui n’ayant aucune colonie pouvant intéresser le Portugal et n’était pas d’assez grand intérêt pour Londres, à l’exception de la colonie et protectorat du Sierra Leone, ce qui permettrait au Portugal de renforcer considérablement sa présence en Afrique occidentale, et d’avoir accès à davantage de terres à coloniser dans cette région. Le diplomate britannique a grandement sous-entendu auprès du gouvernement du roi du Portugal que cette offre serait la seule que peut formuler Londres, mais que l’Angleterre reste ouverte à d’éventuelles contre-offres portugaises, dans la limite du raisonnable, et que si Lisbonne rejetait cette offre sans rien proposer d’autre, Londres s’emparerait directement des territoires litigieux – tout en respectant le plan de partage.


Affaires coloniales


................Au Cap, les différends coloniaux entre le Portugal et le Royaume-Uni ont poussé un riche homme d'affaires et magnat des mines, Cecil Rhodes, à accélérer la construction de son empire. En effet, ce britannique fervent partisan de la supériorité de la race anglo-saxonne et de la colonisation de peuplement nourrit comme projet depuis des années de relier le Cap au Caire par un chemin de fer, et entend utiliser ses ressources financières pour cela. Ainsi, après diverses tractations, il a acquis les principales sociétés diamantaires rivales de la région, à savoir la Kimberley Central Mining Company, la Compagnie française de diamants du cap de Bonne-Espérance ainsi que d’autres sociétés moins importantes, cela afin de former la De Beers Consolidated Mines – une société qui contrôle à elle seule près de 90% de la production mondiale de diamants. Outre les diamants, Rhodes investit également massivement dans l’or, grâce à la Gold Fields of South Africa ainsi que dans l’agriculture et la viticulture avec la Rhodes Fruit Farms. Fort de sa fortune et de ses réseaux, Cecil Rhodes a dépêché une ambassade auprès du roi Lobengula du Matabeleland et du Mashonaland afin de négocier avec lui une concession minière, que Lobengula négocie exclusivement avec les Britanniques et que le roi ne vendra ou ne cédera aucune partie du Matabeleland ou du Mashonaland, en échange d’une rente annuelle de 300'000 livres.


Affaires militaires


................Le First Naval Lord, l’Amiral Sir Arthur William Acland Hood, nommé le 1er juillet précédent, a annoncé le commissionnement de plusieurs nouveaux navires de guerre au sein de la Royal Navy. En effet, après plusieurs mois voire années d’essais, les HMS Conqueror et HMS Hero, deux ironclads turret ram de classe Conqueror ont été admis au service, de même que deux ironclads turret ship de classe Colossus – les HMS Colossus et Majestic. Ensuite, les quatre croiseurs HMS Mersey, Severn, Thames et Forth de la 2nd class protected cruisers Mersey ont été lancés et mis en service – à l’exception du dernier, qui le sera dans le courant de l’année 1886. Enfin, quatre des sept Orlando’s class protected cruisers ont été officiellement mis en service cette année, tandis que les trois derniers devraient l’être dans le courant de l’année 1887. Si la modernisation de la Royal Navy se poursuit, celle-ci reste toutefois, selon les mots du First Naval Lord, « trop lente par rapport aux autres marines, tandis que nombre de nos actuels navires de guerre paraissent désormais dépassés. » Ainsi, il appelle notamment le Gouvernement de Sa Majesté à envisager une hausse des crédits alloués à la Marine, tandis qu’il incite fortement le ministère de la Marine à développer de nouvelles classes de bâtiments de guerre à partir du modèle de la class Admiral ironclad battleships, dont les six bâtiments sont toujours en cours d’essais.


¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 248px-Royal_Coat_of_Arms_of_the_United_Kingdom.svg
Sirda
Sirda
Président
Président

Messages : 1754
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Dim 9 Juin 2019 - 14:47

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown

Affaires coloniales :

DOA :

La Deutsche-OstAfrika (Afrique de l'Est allemande) vient de recevoir avec fanfares l'arrivée de 150 nouveaux soldats et de quelques officiers, afin de mener à bien la mission de chasse à l'esclavagiste dans l'intérieur des terres de ce que les locaux appellent Tanganyka.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown
Avancée allemande

Les troupes allemandes, fortent de 500 hommes, avancent donc vers l'intérieur des terres, avec pour mission d'obtenir des informations sur les prétendus esclavagistes signalés par le Royaume de Belgique qui opéreraient depuis les abords du lac Tanganyka. Après plusieurs semaines de marches, force est de constater que les locaux ne disposent pas d'un Etat politique organisé comme il peut en exister au Buganda ou en Afrique de l'Ouest.

Aucun réseau majeur d'esclavagisme n'a cependant été repéré par les explorateurs allemands, et une notification en est faite au Royaume de Belgique. La poursuite des expéditions vers l'intérieur de l'Afrique continuera lorsque les hommes seront bien implantés, c'est à dire dans plusieurs mois.

L'expédition a cependant permis d'obtenir de nouvelles terres pour la DOA, et fait important, une dizaine d'auxiliaires locaux ont été recrutés par les troupes allemandes, et formés au combat avec des armes à feu. De manière non-officielle, l'Allemagne vient d'obtenir ses premières troupes coloniales.

Affaires Etrangères :

Communiqué au sujet de la Crise de la Bulgarie :

L'Empire allemand tient à clarifier définitivement sa position au sujet de la Crise Bulgare. Berlin condamne toute action militaire dans une région qui est une véritable poudrière qui pourrait s'embraser à tout moment et entraîner avec elle des puissances européennes majeures dans une guerre meurtrière pour un butin très peu intéressant.

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Unknown

L'Allemagne rejoint donc la position britannique, appelant les parties prenantes de la Crise à négocier une issue pacifique.

Communiqué au Royaume-Uni :


Les offres britanniques pour les droits sur l'île de Zanzibar ne sont pas très intéressantes pour l'Allemagne en l'état actuel des choses. Les discussions sont donc terminées pour le moment donné, mais l'Allemagne reste ouverte à un échange sur le moyen-terme, ou une compensation financière au sujet d'une cession de l'archipel de Zanzibar.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6136
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1885 ¤ Topic Officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1885 ¤ Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum