¤ V1963 ¤ Topic officiel

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Iska le Dim 11 Aoû 2019 - 16:18


Canada


¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Kanada

Carte du Canada:

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 CAN_map


Élections et Crise Politique

Tout le Canada déplore le décès de son Premier Ministre à quelques semaines des élections, le pays décréta 3 jours de deuil suivant la mort du Premier Ministre.

Les élections s’étant déroulées durant le mois d’avril ont annoncées vainqueur Lester Bowles Pearson.
Il sera le 14e Premier ministre du Canada. Il est chef du parti libéral depuis 1958 et il compte bien le rester aussi durant sa présidence. Il est également diplomate à l’ONU, poste qu’il va quitter pour exercer sa nouvelle profession au service du peuple. Il fut aussi lauréat du prix Nobel de la paix en 1957.
Il est un président que nous pouvons comparé John Fitzgerald Kennedy, humain et clairement anti-communisme. Sa principale préoccupation est de mettre totalement fin aux mouvements communistes et socialistes (pacifiques ou non au passage), de manière radicale.

Parti Libéral : 42%
Parti Conservateur (ex-PM) : 35%
Parti Socialiste : 13%
Parti Conservateur-populiste : 10%


Le Contrat De L’Auto

L’arrivée de Pearson au pouvoir nous indique aussi son positionnement au niveau des affaires étrangères,
Le gouvernement canadien propose aux États-Unis un contrat, Le Contrat De L’Auto :


- Ce traité éliminera les tarifs douaniers, appliqués par les deux pays, sur les automobiles, les camions, les autobus, les pneus et les pièces automobiles, ce qui avantagera nettement les grands fabricants automobiles américains : General Motors, Ford et Chrysler. En échange, ces fabricants acceptent de ne jamais diminuer leur production canadienne sous le seuil de 1963 et de conserver le même ratio de production-ventes au Canada (c'est-à-dire de fabriquer 3 voitures au Canada pour 5 automobiles vendues).

- La mise en vigueur du traité modifiera profondément le tissu industriel canadien. Le Canada se mettra ainsi à produire nettement moins de véhicules différents. À la place, de grandes usines spécialisées dans la production d'un seul type de véhicule, destiné au marché nord-américain, feront leur apparition. Les États-Unis pourront donc exporter davantage en Europe. Ce qui permettra également la production exclusive de certains véhicules uniquement fabriqués au Canada et distribués dans toute l’Amérique du Nord.
Iska
Iska
Ministre
Ministre

Messages : 635
Date d'inscription : 01/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Sirda le Dim 11 Aoû 2019 - 17:39


République française


¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 640px-Flag_of_France_with_RF.svg


Affaires militaires


................Alors que les grandes puissances mondiales, parmi lesquelles la République française, ne sauraient tarder à se réunir à Genève afin de discuter d’une éventuelle interdiction de certains types d’essais nucléaires, la France poursuit ses expérimentations dans le Sahara. Nonobstant l’indépendance de ses territoires méridionaux accordée l’an passé, Paris a obtenu, lors des accords d’Evian, le droit de poursuivre ses essais nucléaires en Algérie pour plusieurs années ensemble, ce dont elle ne se prive pas. Ainsi, les 18 et 30 mars derniers, les bombes nucléaires Emeraude et Améthyste explosèrent assez succès dans les souterrains moyennement confinés du Centre d'expérimentations militaires des oasis, à proximité d’In Ecker, à proximité du massif du Hoggar. Contrairement à l’essai Beryl du 1er mai 1962, aucun officiel ne fut présent, ledit essai ayant provoqué la contamination des ministres Pierre Messmer et Gaston Palewski, présents lors du tir. Le succès de ces deux nouveaux essais conforte la France dans sa maîtrise de l’atome, tandis que de nouvelles expérimentations devraient avoir prochainement lieu dans les mois et années à venir, et qui marqueront les derniers essais en Algérie puisque les premiers ingénieurs et ouvriers français sont arrivés à Papeete afin de construire le nouveau centre d’expérimentation en Polynésie française, et plus précisément sur les atolls de Fangataufa et de Mururoa.

................En métropole cette fois, le réacteur nucléaire de recherche de Cadarache, nommé Pégase, est entré en service ce 4 avril, après avoir été inauguré en présence de très nombreux officiels du gouvernement ou locaux. Icelui n’est toutefois pas destiné à la recherche militaire, mais à la recherche civile, la France tenant à se spécialiser dans la filière dite UNGG, c’est-à-dire uranium naturel graphite gaz. Sur le volet militaire cette fois, la construction des réacteurs nucléaires Célestin I et Célestin II a été officiellement lancée, pour une mise en service prévue respectivement en 1967 et 1968, sur le site nucléaire de Marcoule. Ces deux réacteurs nucléaires, dédiés à la recherche militaire, devraient permettre à la République de produire massivement du tritium et du plutonium, après un bref passage à l’Atelier de technologie du plutonium, situé à Cadarache. Si le premier réacteur, le Pégase, est purement destiné au développement de l’énergie nucléaire civile, laquelle devrait fournir 5% de la production d’électricité en France d’ici 1971 avec la mise en service progressive de six réacteurs répartis sur les centrales nucléaires de Chinon, de Saint-Laurent-des-Eaux et du Bugey ; les deux autres réacteurs sont quant à eux exclusivement destinés à l’usage militaire, afin de permettre à la France d’assurer par ses propres moyens sa dissuasion nucléaire, lui permettant ainsi d’affirmer son rang de grande puissance et de se protéger contre d’éventuelles menaces.

................Enfin, le ministre des Armées, Pierre Messmer, a officiellement annoncé la commande de six sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, plus couramment appelés SNLE, pour constituer l’épine dorsale de la force de dissuasion nucléaire, en plus de la composante terrestre et de la composante aérienne. Le premier d’entre eux, Le Redoutable, devrait sortir des chantiers navals de Cherbourg d’ici 1967, tandis que les scientifiques s’empressent de développer les premiers missiles balistiques mer-terre qui équiperont les submersibles afin de protéger, partout autour du monde, l’intégrité territoriale de la République face à ses ennemis. En parallèle, les travaux sont lancés sur l’Île Longue, en Bretagne, afin d’accueillir la base de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, qui y mouilleront lorsqu’ils ne seront pas en mission dans les profondeurs des océans du globe, ainsi que pour y entreposer les missiles nucléaires et les combustibles nécessaires pour l’alimentation des sous-marins. Le site est d’ores et déjà placé sous une surveillance accrue, afin d’empêcher toute intrusion étrangère sur les lieux. En outre, le plateau d’Albion est également sélectionné pour accueillir vingt-sept silos de missiles nucléaires sol-sol, au détriment de sites en Corse, dans le Massif central, les Vosges ou encore la Drôme, celui d’Albion présentant un sol calcaire particulièrement résistant face à une frappe nucléaire. Les sites devraient être opérationnels d’ici 1970.


¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Armoiries_r%C3%A9publique_fran%C3%A7aise

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1902
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Bureau le Lun 12 Aoû 2019 - 1:43

République Fédérale d'Allemagne
Brève
Evénement

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Unknown

L'homme d'affaire allemand Heinz Krug, dirigeant d'une compagnie de matériel militaire aérospatiale, a disparu en ce mois de mai. Alors qu'il se rendait au travail le matin du 7 mai 1963, sa voiture fut trouvée vide sur le bas-côté d'une route de campagne menant à son usine par un fermier bavarois. Aucune trace d'effraction ne furent détectées par le paysan, qui n'alerta la police que plusieurs heures plus tard.

Celle-ci, devant le fait accompli, mène l'enquête. La théorie probable de la disparation de Monsieur Krug est celle d'un suicide. Des battues sont organisées dans les forêts avoisinantes afin de trouver son corps.


Egypte
Brève
Evénement

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Unknown

Les agents de contre-espionnage du Caire ont été contactés par la police cairote. Ceux-ci en effet ont reçu dans leur bureau un scientifique allemand affolé accompagné de son interprète. Il déclare avoir trouvé sous le chassis de sa voiture une charge explosive, qu'il n'a pas osé toucher de peur de la faire détonner.

Les services égyptiens se sont rendus au domicile de l'homme dans le centre-ville du Caire et ont bien identifié une charge explosive de plusieurs centaines de grammes, mais non visiblement non fonctionnelle. Hans Kleinwachter, le scientifique allemand affolé, a refusé de commenter devant la presse égyptienne rassemblée devant son domicile en ce matin du 17 mai 1963.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1437
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Aetius le Lun 12 Aoû 2019 - 12:15

État du Japon
Nippon-koku
日本国

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 1445345222-flag-of-japan-svg

● Affaires intérieurs ●

………. Le temps guérit toutes les blessures, même les plus profondes et les plus purulentes. Aujourd’hui, toutes les plaies autrefois suintantes du Japon ne sont plus que des reliquats, des souvenirs de guerre qui subsistent de là ou là. Mais si Hirō Onoda continue de croire que le Japon en guerre, le Japon a trouvé une paix précieuse depuis maintenant presque deux décennies. Cette paix c’est surtout le fait d’une prospérité économique qui n’en finit plus. Croissance économique démentielle, croissance démographique hallucinante, exportation au beau fixe … bref, le Japon entre dans un véritable âge d’or au point qu’on parle déjà du « miracle économique japonais ».

Le premier ministre Hayato Ikeda ne se repose pas sur les lauriers de cette nouvelle décennie dorée. En poste depuis 1960, Ikeda mise sur l’expansion agressive de l’économie japonaise. Il a lancé dès son investiture le plan de « doublement des revenus ». Il s’agit de doubler les revenus par individu, les revenus budgétaires du Japon, de doubler la production nationale et d’atteindre le plein emploi. Le plan consiste à faire décrocher les taux d’intérêts privés et à réduire progressivement les taux d’impositions sur les particuliers pour inciter la population japonaise à dépenser. Ce réajustement structurel pourrait à terme réduire les écarts de richesses patents entre les différentes classes économiques japonaises.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 4218510

La rapide expansion économique de ces dernières années a été marquée notamment par l'activité de l'investissement privé dans des industries telles que sidérurgiques, mécaniques, industries des métaux non ferreux, des produits chimiques, du charbon et du pétrole. Il en est résulté une augmentation de la capacité de production ainsi que du rendement industriel du Japon. Malgré la perspective d'un changement dans sa direction, la croissance économique risque d'être entravée par divers problèmes que cette rapide expansion récente a soulevé. Les plus frappants sont le changement dans la structure des coûts et des prix et la balance des paiements, le premier déterminant la croissance économique future et la seconde la limitant. Le changement dans la structure des coûts et des prix a été caractérisé par un fléchissement des prix de gros et une hausse des prix à la consommation qui traduisent : d'une part, l'augmentation de la capacité et de la productivité industrielles, augmentation qui a pour effet de réduire la demande effective, et d'autre part, le relèvement des salaires qui peut provoquer une inflation ayant son origine dans la hausse des coûts. La balance des paiements est importante parce que l'augmentation des importations par rapport à celle du produit national brut est censée être plus que proportionnelle, alors que les exportations dépendent non seulement de leur capacité concurrentielle mais également de la situation sur les marchés mondiaux, en l'occurrence, du degré de discrimination dont les marchandises japonaises sont l'objet de la part d'autres pays industriels. Le plan décennal constitue essentiellement pour l'économie nationale une règle de conduite qui est fondée sur le principe de la libre entreprise et de marchés libres. C'est pourquoi il est prédisposé aux difficultés propres à une économie de marché, ce dont témoignent les résultats acquis la première année, résultats qui accusent une nette différence par rapport à ceux qui étaient prévus dans le plan. Les objectifs du plan décennal pourraient être atteints un ou deux ans avant la date prévue, mais un certain nombre de problèmes de caractère tant structurel que cyclique, qui toutefois ne sont pas complètement négligés dans le plan, semblent encore devoir être résolus.

Pour tenir le coût, le Japon doit donc maintenir sa balance de paiements à bon flot. Pour l’instant ce n’est pas possible, car le plan décennal prévoyait une croissance de 7% alors que les taux de croissance réelle avoisinent les 14%. Le niveau d’investissement privé est lui supérieur à toutes les attentes : le niveau d’investissement de 1961 dépasse largement celui planifié à la même date, il dépasse même le niveau d’investissement prévu par le plan à sa toute fin.

Ikeda décide donc de renforcer la compétitivité générale des entreprises japonais en planifiant la décroissance des taux d’intérêts et des taxes aux particuliers pour favoriser le marché intérieur, à tel point que le marché financier des prêts bancaires est en mode « overloan », c’est-à-dire que les taux directeurs ne sont pas assez haut pour que les sommes prêtées soient garanties par les caisses de dépôts. . En outre, ces mesures pourraient enclencher un glissement de l’investissement japonais sur des technologies de la consommation de masse, dont les fameux 3C : voiture, frigo et radio. Ces produits à bien plus forte valeur ajouté que les produits à faible technicité que le Japon commerçait jusqu’ici. Cette transition est surtout permise par le décroissement des coûts de production de l'industrie de base du Japon : l'acier par exemple coûte moins cher à produire, il est également vendu moins cher. Cette baisse de prix permet aux produits de la consommation comme les voitures ou les télévisions d'être vendues moins chères et surtout de dégager une plus valu pour l'investissement à l'innovation (pour faire encore baisser le prix). Ce cercle vertueux s'appliquer à toutes les échelles industrielles du Japon. L'économiste à l'origine de cette théorie Shinomura, a prédit une croissance encore plus forte dans les années à venir.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Economic-history2--e1515635929391

En clair, le Japon renoue avec une croissance économique plus modeste (le mot d’ordre est une croissance à 5 ou 6 %) pour rétablir une balance des paiements favorable pour revenir plus tard à la charge (la croissance en 1965 est établie dans le plan décennal entre 9 et 11%).
● Affaires étrangères ●

………. Le Japon prépare ardemment les Jeux Olympiques de Tokyo de 1964. Dans le même temps, le Shinkansen se prépare pour une inauguration en 1964. Bref, tous les regards seront portés sur le Japon en 1964.

Pour le Japon c’est l’occasion de préparer l’obtention de traités de libre-échanges et de raffermir ses relations diplomatiques et commerciales avec ses voisins du Pacifique : Etats-Unis d’Amérique, Corée du Sud, Royaume-Uni, République de Chine, Australie …

Tout ces pays seront au cœur de la nouvelle diplomatie japonaise, plus ambition et plus fraternelle que jamais.
¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 1445347875-japanese-imperial-seal-svg

Aetius
Aetius
L'Alexandre du Nord
L'Alexandre du Nord

Messages : 1854
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 78

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Skorm123 le Lun 12 Aoû 2019 - 13:21







اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan
 


Affaires politiques


Malgré le pouvoir sans partage dont profite Ayub Khan actuellement, il sait très bien que cette situation ne sera pas éternelle et qu’il faudra quelques années au peuple et à une partie de l’élite d’être contre ses potentielles réformes. Khan croit en l’expression « diviser pour mieux régner », il croit aussi que créer de plus petites organisations, que ce soit militaire, politique ou économique, pourrait lui permettre d’asseoir son pouvoir pendant plusieurs années tout en éliminant ses potentiels ennemis.
Lui-même a pris le pouvoir par la force, il n’est pas impossible que quelqu’un décide de faire de même, surtout lorsque ces militaires ont aussi un certain pouvoir politique ou économique. Pour tous ces niveaux, que ce soit les militaires ayant un peu trop de pouvoirs et disposant parfois d’entreprises et de terres agricoles (mettant à mal la réforme agraire) ou bien les 22 familles qui disposent du pouvoir économique en étant propriétaires des principales industries et aussi les principales institutions financières.
Pour lutter face à ces différentes menaces, Khan utilisera beaucoup l’agence de renseignement pour y asseoir son pouvoir, recouper les informations sur les personnes puis, à l’aide d’un bureau spécialisé à la lutte contre la corruption crée il y a quelques années, d’enquêter plus officiellement sur ces informations préalablement diffusés au grand public via les nouveaux médias. La justice, grâce à des juges affiliés à Khan, jugeront très durement ces accusation qui devront détruire les 22 familles mais également les militaires trop puissants qui risque eux-mêmes de prendre le pouvoir par la force, ou par les urnes.
Car en effet, Khan a récemment annoncé la mise en place d’élections présidentielles pour 1965. Prévu depuis la constitution de 1962 il a annoncé la date exacte des élections, qui se dérouleront le 2 janvier 1965. Bien entendu, Ayub Khan a d’ores et déjà annoncé sa candidature. Bien entendu ces élections seront difficiles pour les candidats rivaux mais il y aura très peu ou pas de triche de la part de Khan, voulant une élection dans les règles. Cependant les candidats adverses devront subir des pressions par les différents médias et une difficulté pour se financer et devront faire face à des élections indirectes.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 209px-State_emblem_of_Pakistan.svg
Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1523
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Sirda le Lun 12 Aoû 2019 - 14:05


République française


¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 640px-Flag_of_France_with_RF.svg


Affaires étrangères


................Prévu de longue date par l’Elysée – qui n’a point souhaité le décommander nonobstant la recrudescence des tensions entre Athènes et Ankara sur le sujet chypriote –, le voyage présidentiel s’est déroulé sans encombre pendant plusieurs jours dans « ce bout de l’Europe qui fut le commencement de notre civilisation », selon les propres mots du Général de Gaulle à son arrivée à Athènes. A son arrivée, près de quinze mille drapeaux français ornaient les vitrines des commerces et les balcons des immeubles. Dès son arrivée, le 16 mai, le Président de la République visita le lycée Léonin, saluant élèves et professeurs maristes, et y déclara notamment que « Dans votre projet de lycée franco-hellénique, je vois extraordinairement vivants et impressionnants les liens de l’esprit et des liens du cœur qui sont ceux de la Grèce et de la France ! », preuve de l’attachement qu’a le chef de l’Etat pour ce pays « à qui l’Europe doit toute une partie de sa civilisation, de sa construction intellectuelle, philosophique et politique, et qui, à bien des égards, est le berceau de notre continent. » Les 17 et 18 mai, le Général se rendit dans divers lieux de la Grèce et d’Athènes, accompagné ou non d’officiels hellènes, honorant de sa présence diverses réceptions ou divers lieux, sans qu’aucune grande déclaration d’importance ne fut prononcée, l’homme du 18 juin se contentant de bons mots assez protocolaires à l’égard de ses hôtes.

................Le dernier jour du voyage présidentiel en Grèce, le 19 mai, fut l’occasion pour le Général de Gaulle de se rendre, en compagnie du premier-ministre grec Constantin Caramalis, sur « ce qui constitue l’expression même du sublime de la civilisation hellène », selon les propres mots du Président français, c’est-à-dire l’Acropole. Au pied du Parthénon en ruines, le chef de l’Etat se laissa aller à une véritable déclaration d’amour à l’égard de la Grèce, vantant sa culture, son histoire, etc. Toutefois, alors que le discours semblait toucher à sa fin, de Gaulle, dissertant vaguement sur la civilisation grecque, se laissa aller à une déclaration pour le moins surprenante, en grec, lors de laquelle il déclara que « Dans ce monde où d’aucuns voudraient que la Nation ne soit plus cet élément majeur de l’Histoire qu’elle est, et pour qui les peuples sont voués à disparaître au sein d’entités supranationales aux noms étranges, tentant de nier des siècles d’histoire pour quelque idéologie que ce soit, il m’apparaît comme nécessaire de réaffirmer ici-même, là où tout commença, que chaque nation se doit de vivre unie au sein d’un même Etat ; et je formule sincèrement le vœu que la nation hellène, fut-elle de l’Attique, de Boétie, de Chypre, de Macédoine, du Péloponnèse ou de Thrace, puisse se retrouver unie et unifiée toute entière en Grèce, car la grandeur de la Grèce ne saurait être pleinement recouvrée sans l’unité de sa nation. »


¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Armoiries_r%C3%A9publique_fran%C3%A7aise
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1902
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Bureau le Lun 12 Aoû 2019 - 14:29

Proche-Orient
Brève
Evénement

A la suite du coup d’Etat du 9 février 1963, qui vit la mort du général Kasem, Premier-ministre de l’Irak, et le renversement du précédent régime par le Parti Baas, la République d’Irak, désormais dirigée par le maréchal Abdel Salam Aref, son nouveau Président, et par le général Ahmad Hasan al-Bakr en tant que Premier-ministre, a très officiellement proposé à la Républqiue arabe de Syrie et à la République arabe Unie de relancer le projet d’une fédération entre les trois pays arabes, nonobstant l’échec de la première tentative entre l’Egypte et la Syrie. Cette fois, l’Irak propose la mise en place d’un modèle fédéral entre les trois puissances arabes majeures du Proche-Orient, un nouvel Etat dans lequel elles subsisteraient sous la forme d’Etats fédérés, et qui mettraient principalement en commun la défense, la diplomatique, les finances, la justice et la monnaie, laissant aux entités la compétence dans les affaires culturelles, éducatives, économiques, etc. Les dirigeants de ces deux Etats sont ainsi conviés à Bagdad afin de discuter de la réalisation de ce projet, qui pourrait inclure par la suite d’autres Etats arabes intéressés. Le nouvel Etat serait ainsi dirigé à tour de rôle par l’un des Etats fédérés, avec un roulement chaque année ; ou alors par un homme directement élu qui ne pourrait avoir de fonctions dans l’un des Etats fédérés.


Afrique
Brève
Evénement

Le 25 mai 1963, l’ensemble des chefs d’Etats africains se sont réunis à Addis-Abeba, sur invitation du Negus des Negus, lors d’une conférence unique pour le continent africain, lors de laquelle les trente-deux Etats africains actuellement indépendants – à l’exception de l’Afrique du Sud – ont signé la Charte de l’Organisation de l’unité africaine. Cette nouvelle organisation inter-étatique, créée et présidée par l’empereur Haïlé Sélassié Ier. Il est à noter que la vision fédéraliste, notamment conduite par le président du Ghana Kwame Nkrumah, n’a pas été adoptée, du fait de la virulente opposition des tenants de « l’Afrique des Etats », avec en tête de proue le président sénégalais Léopold Sédar Senghor. Dès lors, cette organisation va promouvoir la coopération et non l’intégration des Etats africains.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1437
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Askeladd le Lun 12 Aoû 2019 - 19:41


République arabe d’Egypte - République arabe unie - Al-jumhūriyya al-ʿarabiyya al-muttaḥida

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Eg10

Affaires intérieures

Un secret d'Etat éventé ?

Le 8 mai 1963, dans la foulée du monde occidental, le peuple égyptien apprenait, avec une certaine distance, la disparition fâcheuse de l'industriel allemand Heinz Krug, dirigeant d'une compagnie de matériel militaire aérospatial. Fait anecdotique, dirions-nous, dans l'immense majorité des pays européens, tragique évidemment en Allemagne de l'Ouest, mais extrêmement inquiétant pour les renseignements égyptiens. Pour cause : Heinz Krug était en réalité le directeur d'une société d'armement fictive, activement impliquée dans la constitution, normalement classée secret défense, du parc de fusées égyptien, développé sur le site militaire confidentiel baptisé "Usine 333". Si la piste du suicide est aujourd'hui envisagée par la police fédérale allemande, dans les coulisses du Gihaz al-Mukhabarat al-Amma, c'est une toute autre thèse qui est envisagée : le programme de "l'Usine 333" a été percé à jour par une puissance étrangère hostile, qui cherche désormais à le parasiter.

Si elle était encore hypothétique, faute de preuves concrètes, la thèse accréditant l'intervention de services d'espionnage étrangers fut confirmée le 17 mai, avec la tentative d'assassinat avortée d'Hans Kleinwachter, un ressortissant allemand, scientifique de métier, qui réside au Caire, et qui n'a survécu qu'en raison du dysfonctionnement de l'appareil explosif installé sous son véhicule. Encore une fois, l'événement aurait pu rester anecdotique, si deux facteurs ne devaient pas être pris en considération : le premier, de loin le plus important, est la nature d'Hans Kleinwachter qui, certes scientifique, est en vérité membre du bureau de recherche de l'"Usine 333" ; le second est le retentissement médiatique considérable, et parfaitement imprévu, que cette tentative d'assassinat a provoqué dans les sphères médiatiques égyptiennes.

Dans les hautes instances gouvernementales et dans les couloirs des servies secrets, le doute n'est plus permis : le projet "Usine 333" est compromis. Plusieurs problèmes se présentent maintenant, qui seront, selon la présente ligne de conduite du Gouvernement, gérée de la façon ci-présentée :

1) L'avenir et la pérennité du projet "Usine 333" : en l'état actuel, le développement, par l'Egypte, d'un parc de fusées modernes est bien connu des autres puissances occidentales, et même du grand public, puisqu'ont été présentées, dès juin 1962, les premiers engins développés et officialisés, dans la foulée, leurs essais. La République arabe unie étant dans son bon droit, elle n'a pas à craindre de quelconque sanction internationale, tout comme elle qu'a peu redouter d'ultimatums étrangers, portant cessation du développement d'un tel arsenal éminemment légitime.
Le véritable problème demeure relatif à la protection des principales personnalités impliquées, dont dépend la survie du projet, et sans lequel il ne sera plus possible d'achever le développement de l'armement de pointe en élaboration.

2) L'identité du pays responsable de ces actions : celle-ci est évidemment, et regrettablement d'ailleurs, inconnue. Aucun indice viable n'a pu être décelé, tant sur le lieu de disparition et de résidence d'Heinz Krug que sur le véhicule piégé d'Hans Kleinwachter. Bien-sûr, des pistes sont envisagées, à savoir le MI6 britannique, la CIA américaine, le Mossad israélien et l'Al-Istikhbārāt Al A'amah d'Arabie saoudite.

3) Quelles actions sont envisagées ? : actuellement, aucune qui nécessiterait l'intervention d'agents égyptiens sur le sol étranger. L'accent est à l'inverse mit principalement sur la sûreté intérieure, à travers trois axes : a) protection renforcée des principales personnalités du projet ; b) identification des services secrets en oeuvre ; c) détermination de la "taupe" étrangère, par laquelle le secret d'Etat a été éventé.

4) L'acharnement médiatique : sur ce point, la réponse fut prompte, habile et efficace : le premier ministre, Ali Sabri, plutôt que de rechercher à museler l'effervescence des médias, a préféré retourner l'événement en la faveur des intérêts du régime et a pointé du doigt, preuves à l'appui - évidemment fausses -, l'organisation terroriste des Frères musulmans, groupuscule violent d'activistes panislamiques, déjà responsables, en 1954, de la tentative d'assassinat du président Gamal Abdel Nasser. Hans Kleinwachter a ainsi été présenté, avec l'approbation officielle de l'ambassade de la République fédérale allemande (celle-ci étant à l'origine de la participation d'Hans Kleinwachter dans le projet "Usine 333"), comme un scientifique spécialisé dans le secteur des énergies hydrauliques et attaché comme conseil au projet du barrage d'Assouan, chantier bien connu pour être notamment un symbole impérialiste sèchement critiqué par les Frères musulmans.

Affaires extérieures

Communiqué officiel à l'intention de la République d'Irak


Communiqué officiel potant réponse à la proposition irakienne :


C'est avec un immense plaisir que la République arabe unie annonce accepter l'ouverture des négociations à Bagdad, qui seront menées par le Premier ministre, Ali Sabri, en personne. L'avénement d'une union transfrontalière dans le monde arabe est le souhait le plus cher, le plus affirmé, le plus essentiel de tous, porté par le régime égyptien depuis sa création, fermement convaincu que le panarabisme et la naissance d'une entité interétatique entre l'Egypte, la Syrie et l'Irak, sonnerait l'avénement d'une grande et puissante Nation, seule en mesure d'entretenir les traditions arabes, les cultures ancestrales qui les lient, et de promouvoir leurs intérêts évidemment communs contre l'impérialisme occidental et le bellicisme israélien.

Que l'échec de 1961 ne freine en rien les glorieuses prétentions du maréchal Abdel Salam Aref et du général Ahmad Hasan al-Bakr. Les leçons du passé sauront être tirées et les erreurs d'autrefois ne sauraient être reproduites. Ce sera donc sous les meilleurs hospices et avec la certitude qu'un accord sera trouvé, que l'Egypte se rendra à Bagdad.
Askeladd
Askeladd
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 27
Date d'inscription : 17/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Utyi le Lun 12 Aoû 2019 - 20:41

République socialiste tchécoslovaque

Le mois de mai, le temps de la germination, a été choisit symboliquement pour mettre Jaroslav Kříženecký au musée de Moravie.
Plus généralement, il s'agit d'une réhabilitation des théories de l’hérédité mendéliennes et au contraire un discrédit du Lyssenkisme qui s’opère dans les universités de la république tchécoslovaque.

Ce mois marque aussi le commencement de la production en masse du Zetor 50, standardisée avec des pièces détachables et pouvant servir a toutes les opérations dans un kolkhoze avec ses modules . Si l'objectif des 200.000 unités reste a fixer dans les prochains plans quinquennaux, cette année 2.000 tracteurs devront être produits
Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1612
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Jhe le Lun 12 Aoû 2019 - 23:15

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Unknown

Affaires étrangères :

Par la voix du président Kennedy, les États-Unis ont fermement condamnés l'assassinat du Premier ministre canadien et la « campagne de terreur » lancée par le FLQ. Les drapeaux ont été mis en berne sur les bâtiments fédéraux pendant une journée et le locataire de la Maison-Blanche s'est rendu à Ottawa assister aux funérailles. Bien entendu, l'Administration américaine offre, si nécessaire, son aide et sa pleine coopération aux services canadiens et au nouveau gouvernement dans le cadre de sa lutte contre les terroristes québecois.

L'autre sujet actuel préoccupant la diplomatie américaine est le dossier chypriote, crise qui entraîne un regain de tensions entre deux pays membres de l'OTAN : la Turquie et la Grèce. Le secrétaire d’État Dean Rusk a ainsi appelé les deux parties au calme et à la retenue, tout en proposant une médiation américaine visant à faire baisser les tensions. Par le biais de son ambassade à Athènes, le gouvernement américain prévient toutefois Athènes de bien se garder de toute action offensive à Chypre qui n'aurait bien entendu pas le soutien états-uniens. En l'état actuel c'est donc à un strict respect du traité de 1960 qu'appellent les USA. Dans son intervention publique, le secrétaire d’État a d'ailleurs critiqué à mots à peine couvert les propos tenus par le général de Gaulle  en déplacement à Athènes, « mettre de l'huile sur le feu, comme certains semblent vouloir le faire au vu de leur propos, ne fera en rien avancer la situation » a déclaré Mr. Rusk.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Rusk-pic-1
Dean Rusk


Enfin, c'est avec grand plaisir que les États-Unis recevront le président pakistanais pour une visite d’État qui pourrait avoir lieu dans les prochains mois.

Relations avec Israël :

La réponse du Premier ministre Ben Gourion à la missive du président Kennedy laisse sceptique celui-ci. Derrière les mots affables du chef du gouvernement israélien, le locataire de la Maison-Blanche sent en effet que l’État hébreu cache sans doute des choses (comme le montre le refus obstiné de visites inopinées). En attendant d'ordonner à la CIA d'enquêter plus en avant sur le réacteur de Dimona, l'Administration américaine annonce néanmoins l'envoi au mois de juin d'inspecteurs américains sur le site.

Question des droits civiques et crise de Birmingham :

En ce printemps 1963, les événements de Birmingham font la Une des médias américains. Située dans l'Etat de l'Alabama, dirigé depuis le début de l'année par l’ultra-ségrégationniste George Wallace, cette ville applique au niveau local l'un des régimes de ségrégation les plus durs du pays, cela sans compter de criantes inégalités sociales entre noirs et blancs et les violences racistes.

Dans un contexte de lutte pour les droits civiques, le cas de Birmingham devient emblématique. Suite à l'arrestation en 1962 d'un pasteur noir militant, Martin Luther King et l'organisation de défense des droits civiques SCLC décident de lancer une grande campagne anti-ségrégation dans la ville. Non violente, cette mobilisation repose, à partir de Pâques 1963, sur une campagne de boycotts d'entreprises, de sit-in, de manifestations et de marches de protestation pacifiques. Malgré tout, les autorités répliquent et Martin Luther King en personne est arrêté au mois d'avril.

Début mai, alors que la campagne dispose de moins en moins de volontaires, enfants et étudiants se mobilisent, habilement entraînés par les organisateurs (vertement critiqués par certains). Face à la violence de la police, qui n'hésite pas à réprimer les manifestations à coup de chiens et de canons à eau, des violences éclatent entre policiers et manifestants. Dans une ville à l'arrêt, marquée par de violentes manifestations, des prisons pleines et la fermeture de la plupart des magasins du fait d'une situation parfois proche du chaos, le gouverneur Wallace a décidé le déploiement de la police de l’État aux côtés des forces de l'ordre locales.

Face au tollé national et international provoqué par les images de Birminghman, la pression s'intensifie toutefois sur les autorités de la ville et d'Alabama. Tandis que les chefs blancs d'entreprises locales acceptent la plupart des revendications des noirs, des libérations sous caution sont acceptées et quelques mesures de dé-ségrégation sont annoncées. Sous pression présidentielles, Luther King est même libéré. Toutefois, l'effervescence se poursuit dans la ville.

Le 11 mai dans la nuit, l'explosion de deux bombes, l'une dans le motel ou résident Martin Luther King (qui ne s'y trouvait pas), l'autre au domicile du frère du pasteur. Même si ils ne font pas de victimes, ces attentats, qui ne laissent planer guère de doutes sur les intentions de leurs commanditaires, remettent le feu aux poudres et entraînent d'importants affrontements entre policiers et manifestants.

Face à cette situation de plus en plus préoccupante, le président Kennedy et le procureur général, Robert Kennedy, frère du chef de l’État, décrètent, contre l'avis du gouverneur d'Alabama, le déploiement de 3,000 hommes de la Garde nationale à Birmingham. Dans une ville en proie au chaos, cette mesure sonne comme un tournant dans une crise dont le dénouement, quel qu'il soit, semble maintenant proche...

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 C812ed55fb272ad81452803fa9a0d61691fae8d8
Troupes de la Garde nationale entrant à Birmingham


Jhe
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 1048
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Skorm123 le Mar 13 Aoû 2019 - 17:24







اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan



Affaires économico-militaire


Avec le développement économique, industriel et aussi d’innovation que va instituer le prochain plan quinquennal, Ayub Khan souhaiterait y ajouter des financements pour le développement du complexe militaro-industriel du Pakistan. Le premier but serait que pour la fin du troisième plan quinquennal (1965-1970), la Pakistan ait la possibilité de réparer, améliorer, entretenir, moderniser, d’y mettre un contrôle qualité, ainsi que d’innover dans les différents domaines militaires, notamment dans le domaine des blindés mais également dans le domaine de l’aviation. Ayub Khan voit plus loin : il souhaiterait que lors du quatrième plan quinquennal, le Pakistan puisse construire sous licence des blindés et appareils aériens, puis de concevoir un peu plus loin dans l’avenir, des blindés et appareils aériens.

Dès lors, Khan recherche des partenariats avec l’Occident afin que le Pakistan puisse d’ores et déjà, dès le début du troisième plan quinquennal, améliorer son équipement qui commence déjà à dater ce qui pourrait être problématique si un conflit pouvait arriver. La recherche de partenariat se fera notamment lors de la visite du président en Occident. Il en profitera pour y trouver plus de financement afin de développer le Pakistan et permettra au troisième plan quinquennal d’être de plus en plus ambitieux. Cette première usine permettra d’être autonome dans le domaine militaire et surtout évoluer, chose que le Pakistan ne fait pas encore.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 209px-State_emblem_of_Pakistan.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1523
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Shikkoku le Mar 13 Aoû 2019 - 17:41

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Unknown

Affaires Intérieures :

Visite de Dimona par l'inspection américaine :

En juin 1963, 6 experts de l'industrie nucléaire américaine se sont rendus à Dimona, un centre expérimental pour le nucléaire civil israélien dans le désert du Negev. Ils ont été accueillis par le Président Ben Gourion et la Ministre des Affaires Etrangères Golda Meir à Tel-Aviv. Dès leur descente d'avion, ils furent reçus tout d'abord au Ministère des Affaires Etrangères pour une après-midi, puis ils prirent un bus en direction du Negev.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Unknown
Golda Meir en compagnie d'un expert américain à Tel-Aviv

Une fois arrivés à Dimona dans le Negev, ils furent rejoints par plusieurs représentants de l'équipe d'ingénieurs sur place. La visite dura une demi-journée entière, et s'en suivit deux heures de questionnements américains envers l'équipe d'ingénieurs. Une fois la journée terminée, ils reprirent le bus pour arriver à Tel-Aviv dans un hotel de luxe à la tombée de la nuit.

La conclusion de l'équipe américaine est claire et nette : Israël ne mène visiblement aucune recherche illégale à Dimona, et ne cherche pas à obtenir l'arme nucléaire.

Kibbutz :

Les kibbutz sont des communautés autonomes ou quasi-autonomes, disséminées sur le territoire israélien. Leur histoire remonte à plusieurs décennies déjà, avec la fondation de Degania Alef en 1909. Ils sont généralement axés autour d'une idéologie, socialiste, collectiviste ou religieuse plus rarement.

Ils sont une partie importante du système social israélien. En effet, les kibbutznik représentent environ 15% de la population israélienne, mais ils fournissent 30% de la production agricole et industrielle, 40% des hommes politiques et 30% des soldats israéliens, ce taux étant encore plus élevé dans les unités spéciales.

Kibbutznik chargeant des ballots de céréales sur un camion à la fin des années 50:
¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Unknown

Les kibbutz sont de plus en plus aidés financièrement par Nahal, un service des Forces de Défenses de l'Etat d'Israel. Nahal est un service paramilitaire cherchant à établir des communautés juives autonomes et capables de se défendre d'agressions ennemies mineures dans les zones périphériques d'Israël.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Unknown
Jeunes kibbutznik sous formation par le Nahal

Les jeunes volontaires encadrés par le Nahal effectuent fréquemment des missions de patrouilles frontalières au côté d'unités spéciales de Tsahal. Ils participent ces derniers mois tout particulièrement à la sécurisation des infrastructures de transport d'eau à travers le pays.

Affaires Etrangères :

[SECRET]Communiqué à l'Union Soviétique[SECRET]

Isser Harel, directeur du Mossad, s'est rendu à l'ambassade d'Union Soviétique en Israël pour discuter d'un accord avec les autorités soviétiques.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Unknown
Isser Harel

Israël souhaiterait en effet un accès aux archives du KGB sur les anciens SS et officiers de haut-rang de la Wehrmacht, ainsi qu'hommes politiques affiliés aux régime nazi actuellement en vie en Allemagne de l'Ouest. Il va de soi qu'Israël ne demande aucune information sur les réseaux soviétiques, simplement des fiches personnelles sur ces individus.

Le Mossad espère que le KGB coopérera, dans ce qui n'est que la continuation de la lutte contre le nazisme, dans laquelle l'Union Soviétique s'est glorieusement illustrée.

Communiqué aux Etats-Unis d'Amérique :

Les Forces de Défense d'Israël souhaiterait l'achat et la livraison immédiate si c'est possible d'un avion Lockheed P-2 Neptune équipé pour la reconnaissance et l'intelligence navale.

Israël remercie également les Etats-Unis de leur confiance concernant Dimona, et annoncent que l'équipe d'expert est en route pour New-York, où elle débriefera avec les autorités américaines.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6253
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Shin le Mar 13 Aoû 2019 - 19:34


 
¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Flag_of_Syria

République Arabe Syrienne
Al-Jumhūriyya al-ʿArabiyya as-Sūriyya


Affaires Extérieures

A la République d'Irak
Nous faisons officiellement réception de votre demande, au sujet du projet d'union/fédération mêlant notre pays au votre, en plus de l'Egypte.
Nous sommes évidemment contre. Vous n'êtes pas sans savoir que, d'une part le premier projet d'union entre Syrie et Egypte a été un échec, d'autre part que l'idéologie de votre mouvement, également représenté par une branche en Syrie figurant dans notre Parlement, nous jette le discrédit, dans notre projet national trans ethnique/religieux.

Affaires Intérieures

Contestations
Alors que la situation politique, instable en récent de la révolution récente, semblait donner des signes de progrès, la décision du gouvernement d'opposer un veto au projet Pan-arabe de l'Irak est très mal accueilli par les différentes strates de la population, allant de la société civile (opposition parlementaire) aux milieux étudiants, influencés par les grands intellectuels Arabes, prônant un projet d'union des Arabes, mêlant socialisme, tiers-mondisme, anti américanisme et lutte contre Israël.
On dit déjà que les plus fervents opposants au régime, les socialistes du Baa'th, profitent de cette ouverture pour intensifier les réseaux clandestins, se reposant notamment sur l'arrière pays et la frontière avec l'Irak voisine, peu contrôlée.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Arabspring

Affaires politiques

Dans un contexte politique extrêmement tendu, les dirigeants des deuxièmes et troisièmes partis les mieux représentés au Parlement, respectivement le Parti du Peuple et le Parti National, se sont mis d'accord pour renouveler leur union, auparavant au sein du Bloc National, dissous à la suite de l'indépendance, en 1948.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Illustrirte_Zeitung_%281843%29_08_116_1_Der_Sitzungssaal_der_Deputirtenkammer_in_Paris

Bloc National (54 sièges) : Anti-Nassérisme, libéralisme, identité reposant sur l'appartenance à la Nation syrienne, trans ethnique/religieuse, fédéralisme, sécularisme.

Baa'th (20 sièges) : Héritage de Nasser, socialisme, nationalisation des entreprises, identité reposant sur l'arabité, trans nationale/religieuse, sécularisme.

Frères Musulmans (10 sièges) : Islam politique, identité islamique.

Indépendants (84 sièges) : Réservés aux minorités, défense des intérêts des communautés nationales (Kurdes, Alaouites, Chiites, Druzes, Chrétiens).

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Syria_Ethno-religious_composition. ¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 1565717636-syrie


¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Coat_of_arms_of_Syria

Shin
Shin
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 93
Date d'inscription : 07/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Thalassin le Mar 13 Aoû 2019 - 20:04

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Banniere_URSS

Diplomatie

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Kag4vu16rh331

Une trentaine de fiches, pas plus. Voilà ce qui a été secrètement transmis par l'ambassade d'URSS en Israël aux agents du Mossad. Toutes concernant d'actuels citoyens de la République Fédérale Allemande, sélectionnées avec précaution dans les archives du KGB afin d'éviter que leurs cibles soient trop proches les unes des autres ce qui pourrait permettre de préciser les recherches du contre-espionnage ouest-allemand si elles tombaient en de mauvaises mains. Parmi ces trente personnes, 14 haut-gradés de la Wehrmacht dont les unités ont commis des crimes de guerre en Pologne et en Ukraine dont 11 sont encore en activité dans la Bundeswehr, 7 anciens SS reconvertis dans le civil, et 9 industriels ayant autrefois joué un rôle notable dans les institutions nazies et/ou le complexe militaro-industriel du troisième Reich. Si l'Etat d'Israël comprendra que plus de documents ne pourront être transmis immédiatement pour des raisons de sécurité, il est fait savoir qu'en cas de réchauffement des relations soviéto-israéliennes d'autres pourraient être partagés avec l'état sioniste.

L'URSS accepte de livrer des uniformes, fusils d'assaut et engins explosifs (grenades, mines antipersonnel et antichar, ...) à la République Arabe Unie, tout comme elle se propose afin de mettre en oeuvre la construction d'une usine de tracteurs dont l'Etat soviétique détiendra 80% des parts. Cependant, Moscou renonce à ouvrir une usine de tracteurs au Pakistan du fait des conditions jugées trop lourdes réclamées par Karachi.

Affaires internes

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Nikita-khrushchev

Cette affaire de tracteurs n'est pas du goût de tout le monde au Politburo. Nombreux sont les conservateurs au sein du Parti qui contestent le bien-fondé de cette décision du camarade Khrouchtchev. De ceux qui prennent la tête de cette cabale qui critique en interne sans pour autant tenter quoi que ce soit par peur de terminer comme Podgorny, le plus vocal est sans aucun doute Léonid Brejnev, qui a exposé ses craintes vis-à-vis d'ouvertures d'usines possédées par l'Union Soviétique dans les pays capitalistes, les qualifiant ouvertement de "tendances révisionnistes". Il préconise plutôt, en effet, l'abandon de ce mirage au profit du maintien d'une optique centrée sur l'industrie lourde domestique, afin d'offrir au peuple soviétique un mode de vie stable et insouciant.

En face de lui, ses opposants ne sont pas tant Khrouchtchev que l'autre groupement d'intérêt au plus haut niveau du PCUS. Composé d'Alexandre Chélépine, ancien directeur du KGB et d'Alexis Kossyguine, gestionnaire solide mais aussi nouveau commissaire au Cosmos, renforcé depuis la chute de Podgorny par le successeur et protégé du premier au KGB, Vladimir Semichastny et son influence nouvelle, cette autre clique pense elle que le salut de l'Union Soviétique ne viendra pas du nombre de chars ou de tonnes d'acier produites, mais des succès globaux du système économique soviétique dans son ensemble.

Au milieu de toutes ces chamailleries, le secrétaire général tente d'adopter une posture de neutralité, ne se mouillant pas afin de ne pas s'attirer l'ire d'un des deux groupes. Si les usines de tracteurs sont maintenues "à titre expérimental", c'est-à-dire que ces méthodes ne s'élargiront pas à d'autres domaines jusqu'à nouvel ordre, Mr K se montrant personnellement réticent à aller plus en avant dans les propositions de Chélépine et Kossyguine, préférant sans le dire la stabilité relative du système qui lui sied bien plus.

Cosmos

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcSiQ3_xoKY0ji8aqb3_jeYYQf2wBp6AM7VD_DbFjk9jJ7d5cALz

Juin 1963, et une nouvelle première pour l'Union Soviétique dans la conquête spatiale. Les missions Vostok 5 et 6, lancées comme les deux précédentes en simultané, sont un succès malgré quelques défauts rendant le voyage dans les capsules inconfortable pour les cosmonautes. Se rapprochant en orbite, les deux capsules parviennent à établir une communication radio avant de redescendre avec des photos de l'espace et de l'atmosphère, permettant ainsi aux techniciens soviétiques d'améliorer leurs réglages et aux autres branches de l'étude spatiale.

Outre ces apports merveilleux à la science prolétarienne de l'Union Soviétique, ce que la propagande du Parti diffuse avec fierté aux quatre coins du monde est l'identité d'un des deux cosmonautes. À seulement vingt-six ans, Valentina Tereshkova est en effet la première femme à avoir atteint l'espace. Accueillie en grandes pompes au siège de l'ISRS par le Commissaire au Cosmos Kossyguine, accompagnée de son comparse masculin Valeri Bykovski, la pionnière rejoint les rangs glorieux des héros de la science prolétarienne, et représente une nouvelle preuve que le modèle soviétique profite à tous, sans distinctions.

De plus, l'ISRS maintenant bien installé dans ses bureaux modernes de Moscou, se met désormais à concentrer l'ensemble des anciennes directions des bureaux d'étude chargés de l'exploration spatiale, mais aussi l'ensemble des savants les plus compétents en la matière de l'Union Soviétique. À ce sujet, l'Union soviétique a ainsi envoyé, sur les conseils de ses propres experts, à divers de leurs collègues dans les pays membres du COMECON des invitations à travailler au sein de l'agence spatiale soviétique, conditionnée également à l'autorisation de leurs gouvernements-frères.
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1344
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Malaa le Mar 13 Aoû 2019 - 22:48

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 ZYPg3

Royaume de Grèce
Βασίλειον τῆς Ἑλλάδος




Affaires intérieures


L'attitude de Papandréou sur le dossier chypriote divise la Grèce

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Mayday

L'attitude provocatrice des forces armées grecques lors des manoeuvres militaires en Mer Méditerranée n'ont pas manqué de faire réagir l'opinion publique. Elle a même généré de fortes réactions que le Premier Ministre a jugées aujourd'hui comme "totalement démesurées". Ce dernier a fait valoir le droit de la Grèce à "se parer à toute éventualité, et à se préparer à une potentielle agression militaire". Il a ainsi balayé d'un revers l'idée de déclarer la guerre à la Turquie en violant les accords de Zurich concernant le contexte chypriote.

Ces mots, diffusés à l'envi sur les principales radios du pays, n'ont visiblement pas convaincu les Grecs. Deux camps se sont formés : ceux qui souhaitent voir la Grèce reprendre la main sur la Turquie, avec comme fer de lance un certain Geórgios Papadópoulos, et ceux qui s'opposent à la guerre, emmenés par la gauche et le Parti Communiste, pourtant officiellement encore interdit de représentation publique.

Ainsi, des manifestations d'ampleur considérable ont eu lieu aujourd'hui dans plusieurs villes du pays, notamment à Athènes, au Pirée et à Salonique. Des affrontements ont parfois eu lieu entre les deux camps, et les autorités grecques se sont retrouvées bien vite débordées. Le retour au calme ne s'est fait que tard dans la soirée et n'a pour l'heure donné lieu à aucun réaction officielle du gouvernement en place. Papandréou et sa majorité se trouvent dépassés par une situation qu'ils ont pourtant déclenchée consciencieusement : les manoeuvres en Mer Méditerranée constituaient un message clair à destination du pouvoir turc.


Paul Ier au plus mal, entre la vie et la mort

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 King_pavlos_6_20120405_1715049953

L'actuel Roi des Hellènes, Paul Ier, serait au plus mal. Sa situation se serait dégradée ces dernières heures, à tel point que les médecins le pronostiqueraient entre la vie et la mort. Son cancer de l'estomac se serait généralisé. Pour l'heure, la famille royale n'a pas communiqué publiquement sur la santé du Roi, le peuple n'est pas encore au courant de la situation.

La famille royale craint qu'au vu du contexte de désordre actuel, l'annonce de l'état de santé préoccupant du Roi ne réveille d'anciennes velléités encore fortes en Grèce, celles des ennemis du Royaume et donc des partisans de la République. Le Premier Ministre serait le seul, en dehors de la famille royale, à être informé de l'état du Roi.


Affaires internationales


Réaction officielle du gouvernement grec sur le dossier chypriote

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Square9-600x403

Le Royaume de Grèce appelle les dirigeants de la Turquie, du Royaume-Uni et des États-Unis à respecter le droit de la Grèce à former ses militaires et à effectuer des tests d'équipements. Nous considérons les réactions internationales suite aux manoeuvres en Mer Méditerranée comme totalement disproportionnées : nous rappelons que ces dernières n'ont pas eu lieu dans l'espace maritime chypriote, et que par conséquent les engagements pris lors des accords de Zurich et de Londres n'ont en aucun cas été violés. La Grèce compte naturellement sur la compréhension de ses alliés britannique et américain.

Par ailleurs, la Grèce se déclare préoccupée par la situation actuelle sur l'île de Chypre. La Turquie est directement responsable de ce relatif chaos en ce que sa menace d'intervenir militairement sur le territoire chypriote a généré un sentiment de panique et de colère parmi les habitants de l'île. Le Royaume de Grèce réitère son soutien au président Makarios, le seul légitime à diriger le pays. Nous n'hésiterons pas à nous porter garants de la stabilité du gouvernement en place en cas d'agression directe de la part de la Turquie.
Malaa
Malaa
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 21
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Nous york le Mar 13 Aoû 2019 - 23:23





République fédérative socialiste de Yougoslavie/ Социјалистичка федеративна република Југославија Socijalistička federativna republika Jugoslavija

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 125px-Flag_of_Yugoslavia_%281946-1992%29.svg

Economie



Le modèle de développement yougoslave n’a pas son pareil en Europe et dans le monde, il allie la planification étatique avec la gestion par les salariés des entreprises yougoslaves. Ce modèle bien loin du carcan soviétique, a permis au pays du Maréchal Tito de connaître une rapide croissance. Cependant l’écart de développement entre les républiques qui composent la Yougoslavie sont assez importantes. La Bosnie-Herzégovine, la Macédoine et le Monténégro, ainsi que la région autonome du Kosovo, connaissent en la matière un retard considérable . Dans une économie socialiste, ou tous les hommes naissent libres et égaux  cela ne peut être tolérable. Le gouvernement Yougoslave avec l’aval du maréchal met donc en place un Fonds fédéral de développement, qui devra aider les régions  les plus en difficultés. Ce fonds sera financé par l’ensemble des républiques, à hauteur de 0,2 % de leur produit intérieur brut. Ce fonds permettra de financer des projets d’infrastructures, et d’accorder des prêts à des taux avantageux aux républiques de Bosnie-Herzégovine, de Macédoine et du Monténégro, ainsi qu’à la région autonome du Kosovo. Pour ce qui est du financement des infrastructures, il portera principalement sur l’implantation de routes, de chemins de fer, ainsi l'implantation d’industries lourdes dans lesdites républiques.[/center]
Nous york
Nous york
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 428
Date d'inscription : 26/06/2017
Localisation : La douce France , pays de mon enfance

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Bureau le Mer 14 Aoû 2019 - 0:05

JOUR DE PAUSE DE LA MI-1963
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1437
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Skorm123 le Jeu 15 Aoû 2019 - 0:21







اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan



Affaires économiques


Khan et son gouvernement se demandent : certes, le prochain plan quinquennal prend en compte les villes, comme Karachi, ou les zones de campagnes. Mais ce plan est général, est mets en place une direction générale sans penser aux spécifiés de chaque territoire, ainsi on pense que les zones tribales du nord-ouest du pays peuvent avoir le même développement que les grandes villes. Ainsi, les infrastructures, notamment agricoles et hydroélectriques ne concernent que les campagnes, que faire des grandes villes comme Karachi ou Lahore ? Ne pas penser aux villes pendant ce plan quinquennal serait une énorme erreur. De même, mettre en place un plan quinquennal qui serait très généraliste pourrait induire des inégalités de développements entre zones urbaines et zones rurales, entre les zones urbaines entres elles et les zones rurales entre elles. C’est pourquoi Khan demande la mise en place de micro-plans quinquennaux à chaque collectivité : le but étant que ceux sur le terrain qui connaissent un peu plus les avantages et inconvénients proposent des solutions pour booster ces avantages en réduisant les inconvénients. Par exemple, les zones tribales pourraient proposer des zones industrielles basées sur le textile tandis que Karachi de par sa position géographique pourrait devenir le cœur marchands et d’industrie lourde du pays. De même, Karachi par exemple ayant augmenté de 1 à 6 millions d’habitants en 10 ans, les conditions de vie sont difficiles, et proposer des zones de logements, des grands ensembles, modernes et à bas cout pourrait être par exemple une meilleure solution que les bidonvilles qui n’ont aucun conforts.
Le gouvernement donne donc une année, pour mi-1964, la possibilité aux différentes couches territoriales pour donner leurs différents plans, ils seront ensuite étudiés minutieusement par le gouvernement qui tranchera pour établir un plan cohérent pour le troisième plan quinquennal.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 209px-State_emblem_of_Pakistan.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1523
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Mirage le Jeu 15 Aoû 2019 - 1:15

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Banniere_URSS


Économie

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Vintage-russian-poster-day-of-harvest-and-collectivisation.-13360-p.jpg?u=http%3A%2F%2Fwww.travelpostersonline.com%2Fekmps%2Fshops%2Ftravelposters%2Fimages%2Fvintage-russian-poster-day-of-harvest-and-collectivisation.-13360-p

Le plan septennal imaginé par Khrouchtchev en 1959 est jusque là dans son ensemble, et ce malgré quelques réussites ici et là, un échec. L’obsession de Khrouchtchev, importée d’Iowa, pour le maïs agace autant qu’elle fait rire jaune dans les milieux spécialistes de l’agriculture. D’autant que d’autres décisions participent à irriter les spécialistes et les acteurs de terrain du secteur, la suppression rapide des stations machines tracteurs, entreprises servant à louer aux collectivités agricoles des machines modernes, font tiquer les professionnels et ont provoqué une fuite massive d’anciens travailleurs agricoles particulièrement qualifiés de ces stations vers les villes. Ce qui n’arrange en rien la situation d’un secteur particulièrement en retard sur les rivaux occidentaux
De l’autre côté, la volonté de Krouchtchev d’envoyer les étudiants en agronomie en apprentissage sur le terrain et de les faire quitter Moscou rencontre une forte opposition de la part de ceux-ci qui profitent d’une vie plus agréable à leurs yeux dans la capitale soviétique que dans la ruralité. Le rejet du terrain par toute cette caste de technocrates à laquelle la bureaucratie a tenu à donner les clés de la politique agricole soviétique depuis la fin des années 1950 est symptomatique de l’inefficacité chronique de l’agriculture soviétique et des fausses solutions imaginées pour le réformer.  
Face à toutes ces difficultés et au découragement allant jusqu'au ras-le-bol de plus en plus fort qu’elles provoquent aussi bien à la base chez les kolkhozien que chez bon nombre de spécialistes, le clan Kossyguine avance ses pions  en proposant des batteries de réformes ambitieuses ancrées autour d’un principe clair : le secteur agricole a besoin d’être réorganisé avant de recevoir des investissements massifs, en l’état, chaque rouble investi dans l’agriculture serait inutile. Evsei Liberman, économiste proche de Kossyguine qui a vu son importance grossir en quelques années de par ses propositions de réformes et sa critique de la gestion économique de Khrouchtchev a publié dans la Pravda  un article majeur ayant fait grand bruit au sein des milieux spécialisés, centré autour d’une critique de la politique agricole actuelle et reprenant dans les grandes lignes la plupart des propositions de Kossyguine. Plus largement, cet article est vu par beaucoup comme la première charge en règle contre la tendance malheureuse de l'administration soviétique à tenter de régler chaque problème uniquement par l'aspect financier par l'investissement de roubles sans jamais tenter de réformer en profondeur.
Petit à petit, les débats autour de la politique agricole deviennent depuis quelques mois un sujet majeur opposant réformistes et conservateurs. Ceux-ci pourrait avoir une grande importance au cours de la crise de leadership qui semble se profiler à l’horizon.

Ce milieu d’année 1963 voit d'ailleurs l’ouverture de l’institut central d’économie mathématique autour du grand mathématicien et économiste Vassily Nemchinov à Moscou. Dans la continuité de la politique d'éducation de Krouchtchev visant à ouvrir des grands instituts spécialisés, cet évènement n’est pas anodin puisque Nemchinov est un très proche d’Alexei Kossyguine et que les missions confiées à l’institut vont tout à fait dans le sens du réformateur soviétique. L’institut aura en effet pour objectif de travailler sur l’utilisation des mathématiques dans le processus de planification économique et tout particulièrement sur l’utilisation de l’informatique. L’objectif final étant de permettre une décentralisation de la gestion économique ainsi qu’une simplification de la planification. Plus concrètement, l’institut a pour mission le design et la construction d’un réseau informatique d’information économique à l’échelle du pays. Les économistes de l’institut devront eux aussi réfléchir à des propositions de réformes concrètes afin de généraliser l’usage de l’outil informatique dans la gestion économique.
Mirage
Mirage
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1147
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 20
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Bureau le Jeu 15 Aoû 2019 - 2:05

Proche-Orient
Brève
Conséquence

Nonobstant le refus catégorique de la République arabe de Syrie de rejoindre la République arabe unie et la République d’Irak aux négociations de Bagdad afin de former un véritable Etat pour la nation arabe, le gouvernement irakien confirme à son homologue égyptien la tenue de ladite conférence, qui ne sera finalement que bipartite, bien que tous les pays arabes pourraient être, à terme, invités à rejoindre cette fédération unique en son genre. Avant toute chose, le Premier-ministre irakien a informé son compatriote égyptien des propositions qu’il émet pour la constitution d’un tel Etat, principalement mues par la volonté de ne pas réitérer l’échec récent de la République arabe unie entre l’Egypte et la Syrie. Ainsi, pour les irakiens, ne doivent être transférées à l’Etat fédéral que les compétences purement régaliennes, c’est-à-dire la défense, la diplomatie, les finances, la justice et la monnaie. Dès lors, les autres compétences telles que la culture, l’économie, l’éducation, etc., doivent rester de la compétence des Etats fédérés – à savoir l’Egypte et l’Irak pour le moment, si la conférence aboutit à une nouvelle fédération – afin que les dérives passées ne se reproduisent plus.

De même, uniquement l’administration centrale des cinq domaines susmentionnés doit être fusionnée, et une parité fondée sur la démographie doit être respectée quant à la provenance des fonctionnaires, pour éviter qu’un pays ne s’accapare de cette fonction publique essentielle. Quant au mode de gouvernement, l’Irak propose l’institution d’un régime présidentiel, avec un président – et un vice-président pour, le cas échéant, lui succéder jusqu’à la fin de son mandat en cas de décès, démission ou destitution –, responsable devant un Parlement bicaméral composé d’une chambre basse élue au suffrage universel direct, avec des députés élus pour des circonscriptions démographiquement équitables, et une chambre haute composée de sénateurs représentants chaque Etat fédéré, avec là encore une prise en compte de la démographie, en se fondant sur le modèle du Bundesrat allemand, afin de prendre en considération l’importance démographique de chaque Etat composant la fédération. Evidemment, la liberté de circulation des biens, des capitaux, des personnes et des services devra être assurée, et les accords commerciaux ne pourront plus être signés que par la fédération, et non plus par les Etats fédérés.


Royaume-Uni
Brève
Evènement

Des tensions coloniales apparaissent entre le Royaume-Uni et la Rhodésie du Sud. Après la tenue d’une conférence entre le 28 juin et le 3 juillet, les colons britanniques de Rhodésie manifestent leur mécontentement, et le gouvernement local aussi, face au refus de Londres de leur accorder l’indépendance, cela alors que la plupart des colonies britanniques en Afrique l’ont obtenu, et qu’un accord a été trouvé avec Singapour pour permettre l’accession à l’indépendance dès septembre 1963, bien que la colonie rejoindra directement la Malaisie, après un accord trouvé entre les deux Etats. Les rhodésiens se soulèvent ainsi contre la métropole, qui, en réaction, réprime dans la violence les émeutes provoquées et tente de maintenir coûte que coûte son autorité sur ce territoire enclavé entre les colonies portugaises en proie à la guerre civile et d’anciennes – ou actuelles – colonies britanniques telles que l’Afrique du Sud, la Rhodésie du Nord et le Malawi – réunis avec la Rhodésie du Sud dans la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland. Plus que jamais, Londres semble être dans une mauvaise posture, et poussée de plus en plus par ses anciennes colonies à respecter leur droit à l’autodétermination consacré en 1960 par l’Assemblée générale des Nations Unies, tandis que le Kenya et Zanzibar devraient eux aussi bientôt accéder à l’indépendance. En parallèle, le gouvernement conservateur britannique fait également face au scandale Profumo, du nom du ministre de la défense poussé à la démission après qu’ait été éventrée dans la presse sa liaison avec une call-girl à la solde des soviétiques.

Maroc
Brève
Evènement

Une tentative d’assassinat contre le roi Hassan II a été déjouée le 16 juillet par les services de renseignement marocain. En effet, selon le gouvernement, l’Union nationale des forces populaires, réputée pour ses accointances avec le Front de Libération Nationale algérien, a projeté de s’en prendre directement au monarque marocain lors d’un attentat à son encontre, ce qui, fort heureusement pour lui, a été déjoué in extremis par la police secrète royale. Le dirigeant dudit parti, Mehdi Ben Barka, est directement mis en cause et qualifié d’instigateur du complot, l’obligeant ainsi à partir en exil en Algérie, ce qui n’est pas sans raviver les tensions entre les deux Etats voisins, déjà en litige à propos des frontières occidentales algériennes. En outre, près de 130 cadres et dirigeants du parti ont été arrêtés et emprisonnés pour tentative d’assassinat contre le roi, et encourent ainsi la peine capitale, tandis qu’une véritable purge est menée dans le pays, laquelle a conduit, dans les jours suivants la découverte du complot, à l’arrestation de plusieurs centaines de militants de l’UNFP et à son interdiction dans la vie politique marocaine.

République populaire de Chine
Brève
Evènement

Alors que les relations se tendent de plus en plus entre Beijing et Moscou, le Grand Timonier Mao Zedong a envoyé au Secrétaire général du Parti Communiste Soviétique, Nikita Khrouchtchev, une lettre constituée de vingt-cinq points critiquant ouvertement la ligne adoptée par l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques, et remettant en cause directement la prééminence du PCS sur le reste des partis communistes du monde. La rupture entre les deux principales puissances communistes du monde semble être quasiment consommée, bien que Mao reste attentif à la réponse apportée par Moscou à ses remarques. De même, Beijing menace Moscou d’une telle rupture définitive si l’Union soviétique venait à participer, et pis encore, à ratifier, le traité proposé par les Etats-Unis concernant l’interdiction partielle de certains essais nucléaires, estimant qu’il s’agirait d’une atteinte portée à tous les peuples du monde de se protéger de l’impérialisme capitaliste américain.

République arabe syrienne
Brève
Evènement

En ce 18 juillet, une tentative de coup d’Etat a eu lieu à l’encontre du pouvoir lui-même issu d’un précédent putsch. En effet, le Mouvement national arabe, d’inspiration clairement nassériste, ainsi que le Parti Baas, se sont alliés afin de prendre le pouvoir pour faire rallier la Syrie au projet irakien d’une grande fédération arabe. Pour le moment, les putschistes se sont emparés du palais présidentiel et de quelques ministères, sans toutefois parvenir à capturer les dirigeants syriens. De même, ils peinent à pleinement contrôler Damas et quelques villes à l’instar d’Alep et de Homs, laissant de grandes chances au gouvernement de reprendre rapidement le contrôle de la situation et de mettre fin à cette rébellion, qui toutefois reçoit l’approbation d’une partie de la population acquise aux idées panarabistes.

Perse
Brève
Evènement

Lors des commémorations du martyre de l’imam Hossein, l’ayatollah Rouhollah Khomeini prononce un sermon virulent contre le projet de modernisation du chah. Plusieurs manifestations spontanées, en faveur du discours de l’ayatollah, ont éclaté à travers le pays, et notamment à Téhéran, mais peinent à rassembler au total plus de 10'000 personnes. Toutefois, le gouvernement persan fait face à la réalité de son pays, c’est-à-dire la survivance des traditions au sein d’une grande partie de la population, avec laquelle il devra composer afin de moderniser l’Etat persan comme le chah l’entend. Parmi les progressistes, une réaction forte est toutefois exigée du gouvernement persan, notamment l’arrestation de l’ayatollah et de ses plus importants partisans, ainsi que la dispersion séance tenante des rassemblements en son soutien.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1437
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Aetius le Jeu 15 Aoû 2019 - 11:08

État du Japon
Nippon-koku
日本国

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 1445345222-flag-of-japan-svg

● Affaires intérieurs ●

……… Hayate Ikeda peut dormir sur ses deux oreilles. Si la croissance japonaise marque un coup d’arrêt notable de 4% ce semestre-ci, c’est uniquement parce que les institutions financières nippones le veulent bien. En effet, au vu de l’emballement de la croissance économique réelle vis-à-vis des chiffres prévus lors de la mise en place du plan décennal 1960, Ikeda avait décidé de recentrer l’activité économique sur des denrées techniquement plus avancés, avec une plus-value plus importante. Le tout était de fortifier le marché intérieur japonais et de permettre le renforcement des entreprises nippones sur le marché mondial.

Ces mesures destinées à équilibrer une balance des paiements chamboulée par l’hyper-croissance japonais portent ces fruits. La balance des paiements revient à valeurs à peu près convaincantes, le déséquilibre n’étant que de -5% sur la période annuelle.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 6-Figure1-1

Concernant la conquête de nouveaux marchés financiers aux plus-values plus intéressantes, le Japon active ses premières mesures issus du « livre blanc de la politique commerciale de l’Etat du Japon ». Le Japon décide « d’abandonner » certains secteurs de son économie pour se concentrer sur des secteurs plus techniques mais plus porteurs. Les secteurs « abandonnés » sont destinés à une « passation de flambeau ». Cette passation de flambeau est représentée par l’économiste Kaname Akamatsu par l’allégorie des « vols d’oies sauvages ». Cette célèbre théorie de l’investissement et du commerce extérieur se déroule en quatre phases :

Dans une première phase, le pays en développement importe des produits manufacturés des pays industrialisés, et exporte des matières premières et des produits agricoles. Les importations concurrencent l'artisanat local, et une partie de la main-d’œuvre doit rejoindre le secteur exportateur.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 11_f1
Dans une deuxième phase, le pays construit sa propre production de biens de consommation, qui entre en concurrence avec les importations en s'appuyant sur le marché intérieur que la demande de biens importés a fait naître. Les politiques publiques ont pour rôle de promouvoir et, le cas échéant, de protéger l'industrie nationale, qui continue d'importer du capital et des machines.

Durant la troisième étape, l'industrie locale devient une force exportatrice, sa production s'homogénéise avec celle des pays industrialisés, et la production locale de biens d'investissement se développe.

Enfin, la quatrième étape est marquée par le déclin de l'exportation de biens de consommation : leur production est transférée à des pays moins avancés, le pays commence à exporter des biens d'investissement et devient une force dans la concurrence -internationale.


¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 EFT8DxBfsldA5lcDAAAAAElFTkSuQmCC


Le Japon est entré dans la dernière phase du modèle d’Akamatsu. Des investissements dans secteurs sidérurgiques, mécaniques, industries des métaux non ferreux, des produits chimiques, du charbon et du pétrole dans de « nouveaux » pays industriels est indispensable à la transition industrielle du Japon. Après avoir sondé les différentes possibilités, les différents keiretsu et zaibatsu industriels de l'archipel nippon portent une focale particulière sur Taiwan et la Corée du Sud, dont les économies sont particulièrement mures. Le marché intérieur de ces pays est particulièrement solide alors même que les secteurs industriels sont sujets à des investissements multiples tant du domaine privé que du domaine public, le dirigisme d'Etat assure lui la stabilité politique nécessaire aux affaires. Le cas de Honk Hong est encore plus intéressant, puisque le retrait politique des Britanniques pourraient laisser ce milieu d'affairistes séculaires tomber sous l'influence des compagnies japonaises. En résumé, des traités de libre-échange et d'investissements sont négociés avec Taiwan et la Corée du Sud.

Ces investissements permettraient de déléguer la production industrielle bas de gamme à des pays second couteaux et à se concentrer sur les nouveaux secteurs porteurs : automobiles, produits ménagers, électronique ...

● Affaires étrangères ●

……….A Taiwan, il est proposé un traité de libre-échange sur les produits industriels de première et de seconde main. Les industriels japonais dont les grands noms de la sidérurgie proposent une enveloppe d'investissement de 197 millions de Yen dans des projets de décentralisation industrielle.

En Corée du Sud, le projet d'investissement est annexe à la réconciliation politique des deux pays. En effet, depuis maintenant une vingtaine d'années, une pierre d’achoppement ruine les relations commerciales entre les deux pays. Il s'agit principalement du problème des minorités coréennes résident au Japon. Ces dernières ont été importées sur l'archipel nippon pour l'effort de guerre lors de la seconde guerre mondiale, elles ont aujourd'hui considérées comme des minorités de citoyens de seconde zone. Pour régler cette querelle dont découle une absence de relation diplomatique et commerciale, le premier-ministre Hayate Ikeda a invité son homologue coréen à Tokyo pour négocier un traité d'amitié.
Ikeda a prévu de reconnaître définitivement la Corée du Sud comme l'Etat légitime et souverain de la péninsule coréenne. Il a également promis lors des réunions groupes de travail de pré-négociations, d'accorder la possibilité aux membres de la minorité coréenne de choisir entre la nationalité sud-coréenne et nord-coréenne. Ikeda souhaite également supprimer la ligne Syngman-Rhee pour régler le différent territorial avec la Corée : il espère que la création d'une zone de pêche commune serait une solution consensuelle pour les deux partis. Les rochers Liancourt, du fait de leur potentiels économiques restent et resteront attachés à la souveraineté japonaise. Les possibilités d'investissements du Japon en Corée sont énormes : on parle d'un contrat de plus de 400 millions d'aide au développement et de 300 millions d'investissements sous forme de prêt bancaire.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 1445347875-japanese-imperial-seal-svg

Aetius
Aetius
L'Alexandre du Nord
L'Alexandre du Nord

Messages : 1854
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 78

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Aetius le Jeu 15 Aoû 2019 - 17:04

État du Japon
Nippon-koku
日本国

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 1445345222-flag-of-japan-svg

● Affaires intérieures ●

………. Militairement, rien ne va plus pour le Japon. La flotte russe du Pacifique n’a jamais été aussi performante qu'aujourd’hui, ses flottilles de sous-marins silencieux mettent une pression énorme sur les côtes japonaises. De l’autre côté de la mer de Chine, la République Populaire de Chine commence doucement à se reconstruire une puissance navale.

De ce fait, l’intégrité de la Zone Economique Exclusive du Japon n’est pas assurée par la Flotte d’Autodéfense du Japon. Au nord comme à l’ouest, l’ersatz de marine formé par les différents vieux navires américains récupérés par les autorités japonaises doit faire l’objet d’une opération de rajeunissement. Et cette fois, le Japon compte bien prouver que son industrie peut encore produire du matériel militaire de qualité sans dépendre de son allié américain.

C’est ainsi que le Japon réactive sa production militaire navale pour remplacer sa flotte des années 1950. Il s’agit toujours d’une marine littorale, à vocation défense, une « green-water navy ». Si de nombreux amiraux souhaitent l’avènement d’une « blue water navy » japonaise, les eaux-profondes demeurent un terrain de jeu inaccessible. Avec une hausse de 15 % du budget du fonctionnement de la section recherche & développement de la marine japonaise, on pourrait peut-être parvenir à cet objectif mais notre capacité à l’entrevoir est ténue. La pose des quilles des premiers sous-marins Natsushio est symptomatique de cette marine qui ne veut pas sortir de cette zone de confort. Ces sous-marins (chasseurs/destructeurs d’autres sous-marins) sont petits et opèrent sous un rayon d’action limité, bien que disposant d’un arsenal plutôt remarquable pour sa taille. Ils témoignent d’une volonté avant tout défensive à l’encontre d’une flotte soviétique dont la première menace réside dans ses sous-marins, silencieux et mortels. En plus de ces sous-marins, la marine d’auto-défense se dote de deux nouveaux modèles de destroyers avec notamment les destroyers Yamaguno spécialisés dans la lutte contre les sous-marins avec l’obtention de nouveaux équipements anti-sous-marins : le radar de courte-portée de nouvelle génération OPS-11 et le nouveau système de missile de lutte anti-sous-marine ASROC. Les destroyers Akizuki, plus volumineux sont dotés d’une machinerie de communication dédiée à assurer le commandement des flottilles de destroyers transformant ainsi ce navire en un « DDC », un destroyer de commandement. Enfin, les destroyers Yamaguno seront parfois remplacés par la classe Minegumo (même blueprints que la Yamaguno mais les missiles ASROC sont remplacés par une plateforme accueillant des Gyrodyne QH-50 DASH, des drones hélicoptères anti-sous-marins) ou bien par des classes Murasame, dont le design élancé et vieux est compensé par un armement polyvalant (classé dans les destroyers anti-aérien/multi-rôle).

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 2-japan

Ikeda décide également de créer le district naval d’Ominato et de le renforcer de deux flottilles de destroyers spécialement dédiées à se protéger des vils soviétiques. Un autre escadron mouillera à Ominato mais ne sera pas rattaché au commandement du district naval, il s’agit principalement d’une flottille composés des premiers destroyers à missiles guidés du Japon, la classe JDS Amatsukaze qui embarque le système de missiles guidés mer-air Tartar. Il est accompagné de la frégate polyvante de classe Isuzu. Cet escadron est principalement destiné à protéger l’espace aérien souverain du Japon.

Les deux escadrons navals sont attendus pour 1966

V District naval d’Ominato

XVe escadron d’escorte

DDC-1 Akizuki
DD-1 Yamaguno
DD-2 Yamaguno
DD-3 Minegumo
XVIe escadron d’escorte

DDC-2 Akizuki
DD-4 Yamaguno
DD-5 Minegumo
DDA-1 Murasame

Flottille d'escorte IV

Ve escadron d'escorte

DE-101 Isuzu
DD-6 Yamaguno
DDG-1 Amatsukaze
Xe escadron d'escorte

DE-102 Isuzu
DE-103 Isuzu
DDG-2 Amatsukaze

Les Jieitai ne sont donc plus des forces laissées pour compte, d’autant plus que sur le sol, les forces japonaises sont dotées du nouveau char de Mitsubishi, le type 61. Bien que le char de chez Mitsubishi ne présente rien de révolutionnaire, il possède une particularité et non des moindres, d’être le premier char construit par le Japon depuis la fin de la seconde guerre mondial. Ce qui fait qu’il reste tout de même une fierté pour le peuple japonais qui montre qu’il n’est pas totalement dépendant de l’allié américain, et qu'il possède toujours suffisamment d’expérience pour construire son propre matériel militaire. Le haut-commandement passe commande de 250 exemplaires.

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 1445347875-japanese-imperial-seal-svg

Aetius
Aetius
L'Alexandre du Nord
L'Alexandre du Nord

Messages : 1854
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 78

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Utyi le Jeu 15 Aoû 2019 - 21:39

République socialiste tchécoslovaque

La religion dans notre république n'est pas bienvenue, y compris l’église orthodoxe qui, jusqu'alors avais reçus un traitement préférentielle au vu de flatter l'URSS.
Dorénavant, elle sera au même rang que les autres, encouragée à dépérir : les lieux de cultes ne seront que peu entretenus et encore moins agrandis mais fortement taxés, et un manque de prêtres sera organisé, via la révocation immédiate de celui ci si il viendrait à désoberir au consignes draconiennes de la république, principalement de ne pas s’immiscer dans la vie publique et politique, ou simplement un délit, ou un crime du code pénal, en plus de la sanction prévue a cet effet.
De plus, les cléricaux n'auront aussi aucun statut légal au delà de fonctionnaires: les séminaires seront remplacé par des formations express de personnes qui souhaitent devenir prêtre, avec des quotas bien en dessous de ce qui serait requis pour remplir les lieux de cultes.
Une fois vides, abandonnés et en ruine , les lieux de cultes seront simplement dynamités pour faire place à des Panelák ou des centres de distributions de biens de consommation.
Bien sur les mesures de répressions ne suffisent pas:
Le problème éducatif étant déjà réglé, via le monopole d’écoles publiques laïques ayant déjà crée une jeunesse athée, le parti espère que l'amélioration du niveau de vie, ainsi que l'urbanisation, des tchécoslovaques devrait faire disparaitre les reliquats de religion de la population plus âgée et rurale.
Les recensements seront aussi changés de manière a monter comment la population s'identifie avec , et non simplement une liste binaire de baptisé et non baptisés
La Tchécoslovaquie accepte de se joindre au programme spéciale soviétique.
Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1612
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Askeladd le Jeu 15 Aoû 2019 - 21:58


République arabe d’Egypte - République arabe unie - Al-jumhūriyya al-ʿarabiyya al-muttaḥida

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Eg10

Affaires intérieures

Le Caire, nid d’espions ?

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 0-wbd810

Les investigations tendant à découvrir la nationalité des services secrets qui étaient à l’oeuvre dans l’enlèvement d’Heinz Krug et la tentative d’assassinat d’Hans Kleinwatcher, se poursuivent. Faute de pouvoir retrouver le corps d’Heinz Krug, les recherches se centralisent maintenant autour de deux points :

L’engin explosif : c’est une aubaine, suite à un dysfonctionnement, la bombe qui avait été placée sous le châssis du véhicule d’Hans Kleinwachter n’a pas explosé, rendant possible son étude par le contre-espionnage égyptien, qui espère pouvoir la relier à des technologies exploitées par un Etat étranger.

La « taupe » : si la piste de communications interceptées est encore envisagée par le contre-espionnage du Caire, l’hypothèse d’une taupe dans le projet « Usine 333 », normalement entouré du plus grand secret, demeure la plus vraisemblable. Reste désormais à déterminer l’identité de cet agent infiltré et pour quelle agence il agit. Trois noms sont mentionnés dans les couloirs du Gihaz al-Mukhabarat al-Amma : Heidi Goercke, Frédéric Schiltz et Otto Joklik.
Affaires extérieures

Communiqué officielle à l'intention de la République d'Irak

Réponse de la République arabe unie à la proposition de la République d'arabe unie:
Tenant compte de la proposition irakienne, la République arabe unie contre-propose de la manière suivante :

1) Le fonctionnement de l’Union  

Concernant le modèle fédéral : la République arabe unie accepte le projet d’une union fédérale, fondée sur des compétences déléguées. Elle propose cependant une répartition des compétences différentes de celles présentées par la République d’Irak : si la diplomatie, les finances, la justice et la monnaie, auxquelles il convient d’ajouter le pouvoir militaire, doivent effectivement représenter les compétences exclusives de l’Union, doivent également être mises en place des compétences partagées, au nombre desquelles il est nécessaire que figurent l’éducation, la législation économique et agricole et les réglementations relatives aux surfaces maritimes et fluviales, à la chasse et à la pêche. Ces compétences se doivent effectivement d’être gérées au plus haut degrés de l’Union, car les inégalités qui résulteraient des disparités des régimes des Etats membres seraient de nature à périclité l’unité fédérale, comme ce fut le cas par le passé. Ces compétences seront ainsi partagées, en le sens où elles seront en principe exercées par les Etats fédérés, mais pourront également être exercées par l’Etat fédéral, par la voie de normes directrices, qui tendront à l’harmonisation de la législation des Etats membres selon la forme souhaitée par ceux-ci. Les compétences partagées pourront être étendues par vote conjoint des organes législatifs des Etats fédérés.

Les institutions :
Le pouvoir législatif : concernant le pouvoir législatif, la République arabe unie approuve la création d’un Parlement selon le modèle bicaméral proposé par la République d’Irak. Est ainsi proposée, pour la chambre basse, la désignation « Assemblée du peuple uni », composée de 374 députés (répartis proportionnellement à la démographie des deux Etats, soit 295 pour l’Egypte et 79 pour l’Irak). Pour le reste, est approuvée la désignation de la seconde chambre, dite « Sénat », dont on propose le nombre initial à 40 (20 par Etat). Le processus d’adoption des actes législatifs, dont il reste à déterminer le répertoire, supposera une adoption à la majorité des votes dans chacune des chambres.

Le pouvoir exécutif : après réflexions, la proposition d’un régime d’inspiration présidentielle est approuvée selon les termes de la République d’Irak, à l’exception du fait que la responsabilité du président de l’Union ne pourrait être engagée que devant la chambre basse. Quant au mode de sélection du président, l’Egypte propose un processus électif par lequel il  serait élu à la majorité simple des votes exprimés à la chambre basse. L’initiative des lois sera partagée entre chacune chambre et le pouvoir exécutif.

Le pouvoir judiciaire : afin d’assurer le respect de la constitution de la Réplique arabe unie, et veiller à l’harmonisation de la jurisprudence dans l’ensemble de l’Union, doit être instituée une Cour de Justice de l’Union. Celle-ci devra être composée de magistrats professionnels, dont la réparation s’opérera à proportion de la démographie. Ces magistrats seront choisis, suivant une méthode de sélection propre aux Etats-membres, pour un mandat de 6 ans, non-renouvelable, de sorte que la Cour soit renouvelée par tiers tous les 2 ans.
L’indépendance de la justice, corollaire de toute démocratie, doit également être garantie par la constitution.

L’administration fédérale : l’administration fédérale devra effectivement comporter un nombre de fonctionnaires établis de façon à tenir compte, dans sa représentativité, jusqu’aux plus hautes instances, de la démographie des Etats membres.

3° Les libertés de l'Union : comme proposé, la liberté de circulation des biens, des capitaux, des personnes et des services, devra en effet être assurée.
Si le système des nationalités devra demeurer, il convient néanmoins de mettre en place une citoyenneté fédérale, donnant droit aux ressortissants des Etats membres aux mêmes droits politiques, économiques et sociaux que les nationaux, aussi bien concernant la santé, l’éducation que l’emploi. Le droit de vote, en revanche, pourra faire l’objet d’une limitation attachée à la nationalité.

4°Les constitutions internes : les constitutions des Etats membres, si elles pourront être maintenues, devront être révisées dans les plus brefs délais pour assurer leur conformité à la constitution fédérale.

5° Le siège de l'Union : pour concorder à la nationalité de la majorité des habitants de l'Union, la République arabe unie propose que le Parlement et le siège du Gouvernement soient installés au Caire.

2) La mise en place de l’Union

Quoiqu’il en est dit, et quelque soit les écueils imputables aux dirigeants de l’époque, l’échec de la première union est principalement dû à la précipitation dans laquelle elle a été constituée. Par conséquent, il revient de ne pas reproduire les mêmes erreurs et de veiller à mettre progressivement en place le nouveau système fédéral. Nous proposons donc le premier calendrier suivant :

- 1er septembre 1963 : création officielle de la République arabe unie et proclamation de la constitution fédérale. Institution de la citoyenneté fédérale. Reprise, par l’Union, de tous les accords commerciaux contractés par les pays membres.
- 1er octobre 1963 : constitution de la Banque fédérale de la monnaie, installée à Bagdad. Celle-ci sera chargée de chapeauter le programme d’harmonisation fiscale, aussi bien sur les impôts et taxes que sur les mesures d’effet équivalent, que requiert la délégation des compétences financières à l’Union.
- 1er novembre 1963 : constitution des Chambres de l’agriculture, de l’artisanat et de l’industrie fédérales, basées respectivement à Alexandrie, Mossoul et le Caire. Celles-ci seront respectivement chargées, dans un premier temps, de porter la modernisation de l’agriculture fédérale, principalement en Irak, la promotion des artisanats arabes, et l’harmonisation des législations relatives aux formes sociales des sociétés de l’Union.  
- 1er décembre 1963 : élections de la chambre haute du Parlement.
- 15 décembre 1963 : élections de la chambre basse du Parlement.
- 1er janvier 1964 : début de la première législature, mise en place du premier Gouvernement et de l’Etat-major de l’Union, basé aussi bien au Caire qu’à Bagdad.
- 12 janvier 1964 : institution de la Cour de Justice de l’Union, installée à Bagdad.
- 1er juillet 1964 : introduction de la libre circulation des personnes.
- 1er janvier 1965 : disparition des barrières douanières, à l’exportation et à l’importation, entre l’Egypte et l’Irak. Instauration de tarifs douaniers uniques à l’importation de produits étrangers à l’Union et à l’exportation vers des Etats non-membres. Introduction de la libre circulation des marchandises, des capitaux et des services.
- 1er janvier 1967 : introduction d’une monnaie unique, la « livre arabe ».

La République arabe unie soumet ainsi cette contre-proposition, dont on ne saurait dénier que le corps provient essentiellement des termes de la proposition irakienne. En espérant que cette contre-proposition emportera l’approbation de la République d’Irak. La République arabe unie affirme demeurer évidemment ouverte à toutes modifications, qu’elles portent sur les termes de la constitution ou sur les dates de ce premier calendrier.
Askeladd
Askeladd
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 27
Date d'inscription : 17/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Thalassin le Ven 16 Aoû 2019 - 2:53

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Banniere_URSS

Affaires internes



En plein milieu de la nuit, un coup de téléphone réveille Nikita Khrouchtchev. Il ne s'agit pas d'une guerre nucléaire, ni d'un incident diplomatique nocturne. Le leader communiste entend simplement la voix de Chélépine lui annoncer qu'il est convoqué pour une réunion exceptionnelle du Comité central. Le vieux dirigeant acquiesce avant de raccrocher, la main tremblante. Demandant à sa femme de lui préparer ses plus beaux vêtements, il s'habille silencieusement, se rase avec minutie puis se met en marche. Il a mené assez de guet-apens de palais pour savoir à quelle sauce il s'apprêtait à être mangé, autant sauver les apparences.

Il pensait avoir tout bien fait pourtant... Face aux échos des critiques des réformateurs au sein du PCUS, il s'était rapproché de Brejnev et des conservateurs pour assoir sa position de force, pensant l'appareil d'État intouchable. Il n'en était rien, et il en faisait désormais les frais. Probablement même que c'est ces mains tendues à Brejnev qui ont poussé les réformateurs à passer à l'action si tôt. Un grincement sort Mr K de ses réflexions. Un des officiers chargés de la garde de nuit dans le bâtiment vient de lui ouvrir la porte qui mène dans le couloir qui mène à la salle où se réunit le comité central. Un passage qu'il a emprunté à de maintes reprises, et qu'il franchira pour la toute dernière fois dans quelques minutes, sans même pouvoir prendre le temps de la mélancolie.

Dans une dernière inspiration, sensée le faire rentrer une dernière fois dans la solennité du poste de secrétaire général, le camarade Khrouchtchev ouvre la porte, baisse la tête pour saluer le comité central, et marche en silence jusqu'au siège qui lui est réservé. Tous les acteurs désormais présents, la pièce de théâtre peut commencer. Les votes ont déjà été faits, les arguments énoncés. Les hauts-placés du parti communiste ont décidé de la sentence qui doit désormais être lue. Et, malgré toutes les actions horribles qu'il avait pu commettre ou commander dans sa vie, l'Ukrainien ressentit un pincement au coeur en voyant la personne qui prenait la parole. Ce n'était ni Chélépine, ni Kossyguine, mais Anastase Mikoyan. Lui son compagnon de route. Lui son dernier ami de l'époque de Staline. Lui son collègue de la vielle garde du Parti...

"Nikita Sergueïevitch Khrouchtchev" Les premiers mots semblaient déjà un calvaire au futur ex-dirigeant, pourtant condamné à rester droit, dignement, pendant que son ami annonce sa mise à pied. "Constatant l'échec cuisant de la politique menée sous votre mandat de secrétaire général, le comité central a collectivement, et à l'unanimité, décidé de vous demander de démissionner de votre poste, pour être remplacé par le camarade Chélépine". Peu importe que l'unanimité soit juste le fait du vote acquis par tradition des opposants une fois leur défaite clairement identifiée, ne pas se plier à cette décision non médiatique du Comité central impliquerait la diffusion de ce discours dans la Pravda du lendemain. Enfilant ses lunettes sans un mot, Nikita Khrouchtchev signe la lettre qui lui est tendue, puis se lève avant de marcher toujours aussi silencieusement de la sortie, définitivement cette fois-ci.

Le lendemain, après quelques mots de bienséance pour l'ancien dirigeant, les journaux annoncent les nouvelles composantes de la direction du Parti, et de l'URSS toute entière : Alexandre Chélépine, secrétaire général du Parti Communiste de l'Union Soviétique ; Alexis Kossyguine, président du Conseil des Ministres ; Anastase Mikoyan, président du præsidium du Soviet Suprême de l'URSS. Mis à part le dernier, sécurisé dans un poste largement honorifique, nul n'est dupe en URSS : les réformateurs ont pris le pouvoir, et un vent de changement s'apprête à souffler sur l'Union Soviétique.
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1344
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Topic officiel - Page 2 Empty Re: ¤ V1963 ¤ Topic officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum