¤ V1963 ¤ Revue de presse

Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Ven 9 Aoû 2019 - 14:06

Revue de Presse

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

Ici seront centralisés les événements.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Ven 9 Aoû 2019 - 14:13

Togo
Brève
Evénement

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

Sylvanus Olympio, premier président du Togo indépendant, connu pour ses positions relativement anti-françaises ce qui est rare en Afrique de l'Ouest, vient d'être victime d'un coup d'état. Dans la nuit du 13 janvier 1963, peu après minuit très exactement, plusieurs militaires pénétrèrent la résidence du président Olympio et de sa femme. Tous deux furent tués sur le champ, tandis que simultanément, on arrêtait plusieurs ministres à travers Lomé.

Nicolas Grunitzky a été proclamé président de la République, et est revenu au matin d'un exil forcé au Ghana pour assumer cette fonction.





Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Ven 9 Aoû 2019 - 17:57

STM
Brève
Evénement

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

Notification du Système de Tension Mondiale :

Nous sommes en TM-3

Pour plus d'informations : http://www.chacunsonpays.com/t8816-v1963-systeme-de-tension-mondiale-stm#116498



Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Sam 10 Aoû 2019 - 15:09

Royaume-Uni
Brève
Evénement

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

Harold Wilson, lors d'une élection interne au Labour Party, en devient le leader. La mort de Gaitskell avait en effet précipité un changement de leadership au sein du parti d'opposition britannique. Habitué de longue date aux couloirs du Foreign Office, Harold Wilson a déclaré la décision du gouvernement d'autoriser la vente des actions britanniques à l'Iran un scandale sans nom.

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown
Harold Wilson, fumant une pipe

Le parlement britannique est en effet très actif ces dernières semaines après l'acte de vente. L'argent ayant permis au Shah de racheter les parts a été clairement versé par une nation-tierce, et plusieurs sources journalistiques britanniques ainsi qu'hommes d'affaires britanniques à Téhéran annoncent d'hors et déjà un engagement français, ce qui concorde avec les accords préférentiels signés entre Paris et l'Iran au sujet du pétrole dans les derniers jours.





Canada
Brève
Evénement

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

Une annexe en bois de la gare de Montréal a été attaquée par des jets de cocktails molotovs durant la nuit du 3 mars 1963. Fort heureusement, aucune victime n'est à déplorer, même si plusieurs centaines de milliers de dollars de dommages sont à déplorer. Le bâtiment en bois a été entièrement détruit, et les outils à l'intérieur avec, mais fort heureusement ne s'est pas propagé.

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown
Drapeau du Front de Libération du Québec

C'est le Front de Libération du Québec, une organisation peu connue du grand public mais bien connu des services de police fédéraux et québécois qui est derrière l'acte, l'ayant revendiqué le lendemain même. Plusieurs milliers de papiers ont en effet été dispersés dans les rues, sur lesquels on peut lire que le FLQ revendique l'attaque, et ce qui suit :

" L'indépendance nationale du Québec ne pourra être possible qu'à travers une révolution socialiste !

Les commandos du FLQ ont pour mission de complètement anéantir, au péril de leur vie s'il le faut :

- Tous les symboles de l'institution fédérale coloniale !
- Tous les symboles de la langue coloniale anglaise qui nous méprise !
- Toutes les entreprises qui pratiquent une discrimination ignoble contre les québécois, qui n'usent pas du français comme langue de travail, ou qui arborent des enseignes en langue coloniale anglaise !
- Toutes les usines discriminant les travailleurs québécois francophones ! "



Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Dim 11 Aoû 2019 - 13:46

Méditerranée orientale
Brève
Conséquence

Les récentes manœuvres militaires navales grecques aux abords de l'espace maritime chypriote ont provoqué de vives réactions des différentes parties au conflit diplomatique qui agite la région depuis plusieurs années désormais. En effet, le général Cemal Gürsel, président de la République de Turquie depuis le coup d'Etat de 1960, a vivement condamné ces manœuvres, qualifiée de « dangereuse provocation de la part d'Athènes, qui, par ce fait, viole le traité de garantie et les accords de Zurich et de Londres ». Le chef d'Etat turc a par ailleurs évoqué la possibilité d'une opération militaire, conformément auxdits traités, pour garantir l'intégrité territoriale chypriote, si la Grèce venait à réitérer de telles manœuvres à l'avenir. Le Royaume-Uni adopte une position similaire à celle de la Turquie, la menace militaire en moins, appelant plus diplomatiquement la Grèce à cesser ses agissements et à respecter ses engagements conventionnels vis-à-vis de Chypre.

A Chypre, la situation est des plus explosives. En effet, les violences inter-communautaires entre les chypriotes grecs et les chypriotes turcs explosent, à la suite d'un jugement de la Cour constitutionnelle chypriote estimant que le président Makarios a violé l'article 173 de la Constitution, prévoyant l'établissement de municipalités turques distinctes de celles des grecques, un arrêt que l'intéressé a fermement rejeté et qu'il refuse d'appliquer. Plusieurs exactions de la part des grecs ont été commises à l'encontre des turcs, durant lesquelles près de cent chypriotes turcs ont été massacrés, et des milliers de maisons turques furent détruites. Face à cette situation, le président a proposé treize amendements pour régler les problèmes politiques internes, sans grand succès, tandis que les membres grecs du gouvernement ont adopté le Plan Akritas visant à réaliser l'Enosis. L'ancien fondateur de l'EOKA, le général Georges Grivas, exilé en Grèce, est rappelé par Makarios pour diriger la nouvelle garde nationale chypriote, alors même que son bannissement de l'île avait été exigé par le Royaume-Uni comme préalable pour l'indépendance.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Dim 11 Aoû 2019 - 14:56

Maghreb
Brève
Evénement


La situation géopolitique au Maghreb tend à se compliquer de plus en plus. En effet, depuis l'indépendance de l'Algérie en 1962, le Maroc revendique clairement la partie occidentale du pays, qui, selon les nationalistes marocains, appartient au « Grand Maroc », notamment les zones de Tindouf et de Colomb-Béchar. Cette thèse nationaliste, principalement soutenue par le Parti de l'Istiqlal, l'une des grandes forces politiques du royaume chérifien, défend l'idée d'un Maroc s'étendant jusqu'au Sénégal et à Tombouctou. En mars, ledit parti a par ailleurs publié une carte irrédentiste de ce « Grand Maroc », exacerbant un peu plus les relations entre Alger et Rabat. Le territoire comprend un tiers du Sahara algérien jusqu'à In Salah, le Sahara occidental, la Mauritanie, et une partie du Mali. Déjà, en 62, Tindouf avait été le lieu d'incidents lors du référendum pour l'accession à l'indépendance de l'Algérie, lors duquel des électeurs avaient inscrit sur leur bulletin de vote « OUI à l'indépendance, mais nous sommes marocains ». A peine l'indépendance proclamée, l'armée marocaine avait tenté d'investir sans succès la ville, battant retraite face à l'armée algérienne. Le même scénario s'était produit à Colomb-Béchar, avec le même résultat.


¤ V1963 ¤ Revue de presse Grand_Maroc
Revendications du Parti de l'Istiqlal


En Algérie, le Front de Libération Nationale, désormais au pouvoir, est toujours confronté à un soulèvement berbère en Kabylie, conduit par Hocine Aït Ahmed, ancien dirigeant du mouvement ayant démissionné de toutes ses fonctions à la suite de la crise de l'été 62. L'armée algérienne doit encore affronter les renégats berbères, qui mettent à mal la domination du parti sur le pays, et qui, pour l'instant, ne cesse de monter en puissance, peut-être grâce à des financements étrangers. Toutefois, la situation interne du Maroc n'est pas des plus calmes non plus. En effet, Mehdi Ben Barka, dirigeant de l'Union Nationale des Forces Populaires, principal parti socialiste d'opposition au roi Hassan II, prône des thèses assez proches de celles défendues par le FLN algérien, et a été contraint à l'exil par le pouvoir royal à la suite d'une conspiration visant à assassiner le monarque marocain, complot auquel l'Algérie est accusée d'avoir participé. De même, à la frontière, la situation se dégrade avec l’expulsion de nombreux travailleurs marocains en Algérie, mais aussi de marchands algériens au Maroc. Pour l'instant, les deux gouvernements parlent pudiquement « d'incidents frontaliers liés à des éléments incontrôlés », mais des deux côtés, l'on se prépare à l'inéluctable affrontement.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Dim 11 Aoû 2019 - 15:41

Canada
Brève
Evénement


Stupeur et indignation au Canada. Après l'attentat perpétré par le Front de Libération du Québec le 3 mars dernier contre une annexe de la gare de Montréal, une nouvelle vague d'attaques s'est produite sur le territoire québecois en ce mois d'avril, et non des moindres. Le 1er avril plusieurs explosions retentirent à travers le pays. Tôt dans la matinée, des bombes incendiaires furent lancées sur des casernes canadiennes dans la région, tuant deux soldats, blessant plusieurs dizaines d'entre eux et provoquant de sérieux dégâts. Un peu plus tard, à Montréal, ce fut au tour de l'édifice de l'Impôt fédéral d'être pris pour cible par un attentat, consistant en l'explosion d'une bombe qui blessa grièvement plusieurs administrés et fonctionnaires, et tuant un agent de police chargé de la protection du site. Dans l'après-midi, cette fois, ce fut une voie ferrée qui explosa alors qu'un train passait au même instant. Si l'attaque, dramatique en soi au regard du nombre de morts et de blessés, près de 120, aurait pu rester mineure sur le plan politique, il en fut tout autrement puisque se trouvait au bord du véhicule le premier-ministre du Canada, John Diefenbaker, alors en pleine période électorale à travers la confédération pour sauver son ministère. Le chef du parti progressiste-conservateur et chef du gouvernement canadien fut tué sur le coup par l'explosion, événement rarissime dans une démocratie, et qui aura probablement de graves conséquences pour le mouvement indépendantiste québécois, mais également pour les élections qui se tiennent dans les jours à venir. Plusieurs membres éminents du parti et du gouvernement furent tués ou blessés lors de l'explosion, ainsi que des journalistes couvrant le déplacement du premier-ministre, et des civils.

Jet de dés (plus le score est élevé, plus l'évènement est important) : 92
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Lun 12 Aoû 2019 - 1:43

République Fédérale d'Allemagne
Brève
Evénement

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

L'homme d'affaire allemand Heinz Krug, dirigeant d'une compagnie de matériel militaire aérospatiale, a disparu en ce mois de mai. Alors qu'il se rendait au travail le matin du 7 mai 1963, sa voiture fut trouvée vide sur le bas-côté d'une route de campagne menant à son usine par un fermier bavarois. Aucune trace d'effraction ne furent détectées par le paysan, qui n'alerta la police que plusieurs heures plus tard.

Celle-ci, devant le fait accompli, mène l'enquête. La théorie probable de la disparation de Monsieur Krug est celle d'un suicide. Des battues sont organisées dans les forêts avoisinantes afin de trouver son corps.


Egypte
Brève
Evénement

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

Les agents de contre-espionnage du Caire ont été contactés par la police cairote. Ceux-ci en effet ont reçu dans leur bureau un scientifique allemand affolé accompagné de son interprète. Il déclare avoir trouvé sous le chassis de sa voiture une charge explosive, qu'il n'a pas osé toucher de peur de la faire détonner.

Les services égyptiens se sont rendus au domicile de l'homme dans le centre-ville du Caire et ont bien identifié une charge explosive de plusieurs centaines de grammes, mais non visiblement non fonctionnelle. Hans Kleinwachter, le scientifique allemand affolé, a refusé de commenter devant la presse égyptienne rassemblée devant son domicile en ce matin du 17 mai 1963.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Lun 12 Aoû 2019 - 14:30

Proche-Orient
Brève
Evénement

A la suite du coup d’Etat du 9 février 1963, qui vit la mort du général Kasem, Premier-ministre de l’Irak, et le renversement du précédent régime par le Parti Baas, la République d’Irak, désormais dirigée par le maréchal Abdel Salam Aref, son nouveau Président, et par le général Ahmad Hasan al-Bakr en tant que Premier-ministre, a très officiellement proposé à la Républqiue arabe de Syrie et à la République arabe Unie de relancer le projet d’une fédération entre les trois pays arabes, nonobstant l’échec de la première tentative entre l’Egypte et la Syrie. Cette fois, l’Irak propose la mise en place d’un modèle fédéral entre les trois puissances arabes majeures du Proche-Orient, un nouvel Etat dans lequel elles subsisteraient sous la forme d’Etats fédérés, et qui mettraient principalement en commun la défense, la diplomatique, les finances, la justice et la monnaie, laissant aux entités la compétence dans les affaires culturelles, éducatives, économiques, etc. Les dirigeants de ces deux Etats sont ainsi conviés à Bagdad afin de discuter de la réalisation de ce projet, qui pourrait inclure par la suite d’autres Etats arabes intéressés. Le nouvel Etat serait ainsi dirigé à tour de rôle par l’un des Etats fédérés, avec un roulement chaque année ; ou alors par un homme directement élu qui ne pourrait avoir de fonctions dans l’un des Etats fédérés.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Lun 12 Aoû 2019 - 14:30

Afrique
Brève
Evénement

Le 25 mai 1963, l’ensemble des chefs d’Etats africains se sont réunis à Addis-Abeba, sur invitation du Negus des Negus, lors d’une conférence unique pour le continent africain, lors de laquelle les trente-deux Etats africains actuellement indépendants – à l’exception de l’Afrique du Sud – ont signé la Charte de l’Organisation de l’unité africaine. Cette nouvelle organisation inter-étatique, créée et présidée par l’empereur Haïlé Sélassié Ier. Il est à noter que la vision fédéraliste, notamment conduite par le président du Ghana Kwame Nkrumah, n’a pas été adoptée, du fait de la virulente opposition des tenants de « l’Afrique des Etats », avec en tête de proue le président sénégalais Léopold Sédar Senghor. Dès lors, cette organisation va promouvoir la coopération et non l’intégration des Etats africains.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Jeu 15 Aoû 2019 - 2:06

Proche-Orient
Brève
Conséquence

Nonobstant le refus catégorique de la République arabe de Syrie de rejoindre la République arabe unie et la République d’Irak aux négociations de Bagdad afin de former un véritable Etat pour la nation arabe, le gouvernement irakien confirme à son homologue égyptien la tenue de ladite conférence, qui ne sera finalement que bipartite, bien que tous les pays arabes pourraient être, à terme, invités à rejoindre cette fédération unique en son genre. Avant toute chose, le Premier-ministre irakien a informé son compatriote égyptien des propositions qu’il émet pour la constitution d’un tel Etat, principalement mues par la volonté de ne pas réitérer l’échec récent de la République arabe unie entre l’Egypte et la Syrie. Ainsi, pour les irakiens, ne doivent être transférées à l’Etat fédéral que les compétences purement régaliennes, c’est-à-dire la défense, la diplomatie, les finances, la justice et la monnaie. Dès lors, les autres compétences telles que la culture, l’économie, l’éducation, etc., doivent rester de la compétence des Etats fédérés – à savoir l’Egypte et l’Irak pour le moment, si la conférence aboutit à une nouvelle fédération – afin que les dérives passées ne se reproduisent plus.

De même, uniquement l’administration centrale des cinq domaines susmentionnés doit être fusionnée, et une parité fondée sur la démographie doit être respectée quant à la provenance des fonctionnaires, pour éviter qu’un pays ne s’accapare de cette fonction publique essentielle. Quant au mode de gouvernement, l’Irak propose l’institution d’un régime présidentiel, avec un président – et un vice-président pour, le cas échéant, lui succéder jusqu’à la fin de son mandat en cas de décès, démission ou destitution –, responsable devant un Parlement bicaméral composé d’une chambre basse élue au suffrage universel direct, avec des députés élus pour des circonscriptions démographiquement équitables, et une chambre haute composée de sénateurs représentants chaque Etat fédéré, avec là encore une prise en compte de la démographie, en se fondant sur le modèle du Bundesrat allemand, afin de prendre en considération l’importance démographique de chaque Etat composant la fédération. Evidemment, la liberté de circulation des biens, des capitaux, des personnes et des services devra être assurée, et les accords commerciaux ne pourront plus être signés que par la fédération, et non plus par les Etats fédérés.


Royaume-Uni
Brève
Evènement

Des tensions coloniales apparaissent entre le Royaume-Uni et la Rhodésie du Sud. Après la tenue d’une conférence entre le 28 juin et le 3 juillet, les colons britanniques de Rhodésie manifestent leur mécontentement, et le gouvernement local aussi, face au refus de Londres de leur accorder l’indépendance, cela alors que la plupart des colonies britanniques en Afrique l’ont obtenu, et qu’un accord a été trouvé avec Singapour pour permettre l’accession à l’indépendance dès septembre 1963, bien que la colonie rejoindra directement la Malaisie, après un accord trouvé entre les deux Etats. Les rhodésiens se soulèvent ainsi contre la métropole, qui, en réaction, réprime dans la violence les émeutes provoquées et tente de maintenir coûte que coûte son autorité sur ce territoire enclavé entre les colonies portugaises en proie à la guerre civile et d’anciennes – ou actuelles – colonies britanniques telles que l’Afrique du Sud, la Rhodésie du Nord et le Malawi – réunis avec la Rhodésie du Sud dans la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland. Plus que jamais, Londres semble être dans une mauvaise posture, et poussée de plus en plus par ses anciennes colonies à respecter leur droit à l’autodétermination consacré en 1960 par l’Assemblée générale des Nations Unies, tandis que le Kenya et Zanzibar devraient eux aussi bientôt accéder à l’indépendance. En parallèle, le gouvernement conservateur britannique fait également face au scandale Profumo, du nom du ministre de la défense poussé à la démission après qu’ait été éventrée dans la presse sa liaison avec une call-girl à la solde des soviétiques.

Maroc
Brève
Evènement

Une tentative d’assassinat contre le roi Hassan II a été déjouée le 16 juillet par les services de renseignement marocain. En effet, selon le gouvernement, l’Union nationale des forces populaires, réputée pour ses accointances avec le Front de Libération Nationale algérien, a projeté de s’en prendre directement au monarque marocain lors d’un attentat à son encontre, ce qui, fort heureusement pour lui, a été déjoué in extremis par la police secrète royale. Le dirigeant dudit parti, Mehdi Ben Barka, est directement mis en cause et qualifié d’instigateur du complot, l’obligeant ainsi à partir en exil en Algérie, ce qui n’est pas sans raviver les tensions entre les deux Etats voisins, déjà en litige à propos des frontières occidentales algériennes. En outre, près de 130 cadres et dirigeants du parti ont été arrêtés et emprisonnés pour tentative d’assassinat contre le roi, et encourent ainsi la peine capitale, tandis qu’une véritable purge est menée dans le pays, laquelle a conduit, dans les jours suivants la découverte du complot, à l’arrestation de plusieurs centaines de militants de l’UNFP et à son interdiction dans la vie politique marocaine.

République populaire de Chine
Brève
Evènement

Alors que les relations se tendent de plus en plus entre Beijing et Moscou, le Grand Timonier Mao Zedong a envoyé au Secrétaire général du Parti Communiste Soviétique, Nikita Khrouchtchev, une lettre constituée de vingt-cinq points critiquant ouvertement la ligne adoptée par l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques, et remettant en cause directement la prééminence du PCS sur le reste des partis communistes du monde. La rupture entre les deux principales puissances communistes du monde semble être quasiment consommée, bien que Mao reste attentif à la réponse apportée par Moscou à ses remarques. De même, Beijing menace Moscou d’une telle rupture définitive si l’Union soviétique venait à participer, et pis encore, à ratifier, le traité proposé par les Etats-Unis concernant l’interdiction partielle de certains essais nucléaires, estimant qu’il s’agirait d’une atteinte portée à tous les peuples du monde de se protéger de l’impérialisme capitaliste américain.

République arabe syrienne
Brève
Evènement

En ce 18 juillet, une tentative de coup d’Etat a eu lieu à l’encontre du pouvoir lui-même issu d’un précédent putsch. En effet, le Mouvement national arabe, d’inspiration clairement nassériste, ainsi que le Parti Baas, se sont alliés afin de prendre le pouvoir pour faire rallier la Syrie au projet irakien d’une grande fédération arabe. Pour le moment, les putschistes se sont emparés du palais présidentiel et de quelques ministères, sans toutefois parvenir à capturer les dirigeants syriens. De même, ils peinent à pleinement contrôler Damas et quelques villes à l’instar d’Alep et de Homs, laissant de grandes chances au gouvernement de reprendre rapidement le contrôle de la situation et de mettre fin à cette rébellion, qui toutefois reçoit l’approbation d’une partie de la population acquise aux idées panarabistes.

Perse
Brève
Evènement

Lors des commémorations du martyre de l’imam Hossein, l’ayatollah Rouhollah Khomeini prononce un sermon virulent contre le projet de modernisation du chah. Plusieurs manifestations spontanées, en faveur du discours de l’ayatollah, ont éclaté à travers le pays, et notamment à Téhéran, mais peinent à rassembler au total plus de 10'000 personnes. Toutefois, le gouvernement persan fait face à la réalité de son pays, c’est-à-dire la survivance des traditions au sein d’une grande partie de la population, avec laquelle il devra composer afin de moderniser l’Etat persan comme le chah l’entend. Parmi les progressistes, une réaction forte est toutefois exigée du gouvernement persan, notamment l’arrestation de l’ayatollah et de ses plus importants partisans, ainsi que la dispersion séance tenante des rassemblements en son soutien.


Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Ven 16 Aoû 2019 - 22:03

Proche-Orient
Brève
Evénement

Alors que la situation en République arabe de Syrie reste des plus instables, le gouvernement irakien a pour sa part accepté massivement les propositions égyptiennes, qui vont naturellement dans le sens de celles proposées par Bagdad, à quelques ajouts près, notamment concernant l’éducation. Ainsi, la fédération entre l’Egypte et l’Irak pourra se faire apparemment sans encombre, dans les délais prévus par le Caire.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Ven 16 Aoû 2019 - 22:03

République du Congo
Brève
Evénement

Alors que la gouvernance de l’Abbé Fulbert Youlou, Président de la République du Congo réputé pour sa francophilie et son alignement en faveur du bloc de l’ouest, n’a cessé d’être critiquée puis vertement condamnée par une partie de la classe politique congolaise, le peuple s’est massivement rendu dans les rues de Brazzaville à partir du 13 août. Trois jours durant, la capitale fut bloquée par les manifestants et grévistes, tandis que le mouvement tendait à s’étendre à l’ensemble du pays assez progressivement. Le chef de l’Etat ne sembla piper mot, jusqu’à ce qu’un coup d’Etat se produise le 15 août, concluant magistralement ce qui est d’ores et déjà surnommé « Les Trois Glorieuse », à la suite de nombreuses émeutes dans les quartier de la capitale. Un premier gouvernement provisoire est dirigé par Alphonse Massamba-Débat, opposant notoire au déchu président Youlou, tandis que le pays semble désormais se réaligner vers le bloc de l’est, tout en restant officiellement parmi les Etats non-alignés, le nouveau gouvernement prônant ostensiblement une politique dite de « socialisme scientifique ». Fait troublant : l’inaction totale des services secrets français, probablement liée à l’inimité du coupe présidentiel gaullien à l’égard de ce curé défroqué, pourtant proche de l’Hexagone.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Ven 16 Aoû 2019 - 22:03

Etats-Unis d’Amérique
Brève
Evénement

Le 28 août a été une journée des plus historiques pour les Etats-Unis d’Amérique, et pourrait constituer un tournant majeur dans la vie politique américaine, en accord avec la politique de l’Administration Kennedy. En effet, près de 250'000 citoyens américains, pour l’essentiel issus de la diversité, et particulièrement de la communauté afro-américaine, se sont rassemblés à Washington D.C pour manifester, dans le calme et la tranquillité, afin de défendre leurs droits dans une marche pour l’emploi et la liberté. Cet évènement s’est magistralement conclu par un discours déjà historique de la part du leader du mouvement en faveur des droits civiques, Martin Luther King, qui restera dans la postérité grâce à sa phrase choc : « I have a dream ». Plus que jamais, la question de l’égalité des droits civiques fait débat aux Etats-Unis, cela alors même que la Ségrégation est censée avoir été abolie il y a quasiment un siècle de cela, à la suite de la guerre de Sécession.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Sam 17 Aoû 2019 - 13:27

Malaisie, Indonésie, Royaume-Uni
Brève
Evénement


¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

Le mois de septembre 1963 marque la fusion de la Fédération de Malaisie avec les colonies britanniques de Singapour, Sarawak, et Bornéo-Nord.

Si en Malaisie même, l'ambiance est festive, en Indonésie les protestations sont gigantesques. Près de 70 000 personnes ont pris la rue à Jakarta pour protester la formation de la Malaisie, et l'ambassade du Royaume-Uni a été victime de plusieurs lancés de cocktails molotovs qui mirent le feu et détruisirent 30% du bâtiment. Heureusement, aucun blessé n'est à déplorer.

Les tensions entre la Malaisie et l'Indonésie sont au plus haut depuis plusieurs années maintenant, avec des raids militaires et incursions légères dans les territoires de l'un et de l'autre notamment sur l'île de Bornéo.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Dim 18 Aoû 2019 - 15:49

Maghreb
Brève
Evénement

La situation au Maghreb, déjà très tendue du fait des tensions exacerbées par chaque camp entre l’Algérie et le Maroc, a fini par dégénérer début octobre. En effet, en septembre, un journal marocain avait affirmé que l’armée algérienne tentait de soulever la population marocaine située à la frontière contre l’autorité du roi Hassan II, en réaction aux différentes crises qui survinrent entre les deux Etats tout au long de l’année. En conséquence, l’armée marocaine, dirigée par général Driss Ben Omar El Alami, s’était déployée à la frontière, et quelques légers accrochages avaient effectivement eu lieu contre les troupes algériennes. À la fin septembre, le roi Hassan II et Mohamed Oufkir décident d'envoyer des auxiliaires marocains de Tagounit pour prendre Tinjoub et Hassi Beïda, des villes algériennes revendiquées qui permettent en outre de contrôler l’accès vers le Sahara espagnol. L’opération fut une éclatante réussite. Cependant, le 30 septembre, le président algérien fraîchement élu Ben Bella affirma que le Maroc soutenait la rébellion kabyle conduite par Hocine Aït Ahmed, et le 2 octobre, ses troupes reprenaient les villages susmentionnés.

En réaction, le Maroc mobilisa l’entièreté de son armée et se lança à la reconquête, avec un succès fulgurant, des deux villages algériens, qui tombèrent très rapidement aux mains des marocains, forçant les troupes de l’Armée Nationale Populaire à se replier, tandis que Ben Bella proclamait lui aussi la mobilisation générale. Dès le 9 octobre, le Maroc poursuivit son offensive et repoussa le gros des troupes algériennes situées à la frontière, avant de pousser ses troupes jusqu’à prendre la ville de Tindouf, située au sud de l’Algérie, mais également celle de Colomb-Béchar, dans laquelle les troupes marocaines entèrent sans grande difficulté, sous la surveillance attentive des troupes françaises toujours déployées sur place, qui firent respecter aux marocains une no-go-zone autour du Centre interarmées d'essais d'engins spéciaux, en échange de leur indifférence totale dans ce conflit. Désormais, c’est toute une partie du sud-ouest algérien qui est plus ou moins aux mains des marocains, qui contrôlent les principales villes et les principaux villages. Une contre-offensive algérienne est en préparation, ce qui pourrait conduire à un conflit généralisé entre les deux Etats.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Dim 18 Aoû 2019 - 21:22

Yougoslavie
Brève
Evénement

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

Alors que l'automne était calme en Yougoslavie, et que les paysans travaillaient dans les champs en République socialiste de Macédoine, la terre se mit à trembler, d'abord calmement pendant quelques secondes. Les paysans levèrent les yeux au ciel, était-ce une explosion militaire ? A peine cette pensée eut traversé l'esprit des paysans, le tremblement se mua en déchirement.

¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown
Une famille fuyant le centre-ville de Skopje, de peur de mourir dans un effondrement

La terre secoua secoua et secoua, pendant près de 24 secondes. Le séisme, de magnitude 6.9 sur l'échelle de Richter, avait son épicentre non loin de la grande ville de Skopje.

Epicentre:
¤ V1963 ¤ Revue de presse Unknown

Rapidement, des centaines d'édifices s’effondrèrent dans les minutes qui suivirent le séisme. Les heures qui suivirent virent de nombreux autres s'affaler au sol, mais les victimes de ceux-ci étaient moindres. Les gens n'osaient plus entrer dans les bâtiments depuis le séisme.

Arrivant depuis Vienne, le journaliste David Binder du New York Times prit plusieurs clichés de l'évènement depuis son avion. Il déclarera plus tard que la ville avait "l'air d'avoir été bombardée". En effet, on dénombre 1450 personnes tuées, près de 4000 blessés graves, et près de 200 000 personnes sans-abris. Si les répliques ont désormais cessé, la Macédoine est meurtrie par le séisme, et l'hiver approchant, les populations civiles s'inquiètent des conditions d'habitation.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1244
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1963 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1963 ¤ Revue de presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum