Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Aller en bas

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Empty Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Message par Jhe le Lun 19 Aoû 2019 - 19:19

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Unknown

Sommet de Genève sur la limitation des essais nucléaires :

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Hqdefault

Après moults retardements dus à des aléas diplomatiques et au manque évident d'enthousiasme de certains acteurs (on citera ici, entre autres, les Français), les représentants des quatre pays officiellement membres du club nucléaire (États-Unis, Royaume Uni, Union Soviétique, France) sont réunis à Genève autour de la table pour un round final de négociations.

La délégation américaine menée par le secrétaire d’État et William Averell Harriman  propose les termes suivants :

-Interdiction totale des essais nucléaires atmosphériques, sous marins et spatiaux (espace extra-atmosphérique). Ces essais étant détectables par les autres puissances, la mise en place de mécanismes de contrôle n'est pas nécessaire.
-De ce fait, les essais nucléaires souterrains demeurent les seuls légaux du point de vue du droit international (afin de permettre aux États signataires nucléarisés de poursuivre le développement de leur arsenal nucléaire et, surtout, de limiter au maximum les retombées radioactives induites par les autres types d'essais).
-Les États signataires s'engagent à lutter contre la prolifération et à ne pas assister dans le domaine du nucléaire militaire d'autres États cherchant à acquérir l'arme atomique.
-Les États signataires condamnent fermement les efforts chinois en cours visant à doter la RPC de l'arme nucléaire.
-La signature du traité est ouverte à tous les pays du monde, nucléarisés ou non. Des pays non officiellement reconnus par certains signataires pourront y adhérer à leurs côtés.

En coulisse, les négociateurs américains font parvenir des propositions bilatérales à destination des représentants soviétiques :

-Les deux Grands s'accordent tacitement à reconnaître les quatre puissances nucléaires actuelles et à rejeter tout agrandissement du club nucléaire.
-Une liaison directe par téléscripteur sera établie entre le Kremlin et la Maison-Blanche. Celle-ci pourra être activée pour toute question urgente, et notamment pour les questions relatives au nucléaire nécessitant une communication au plus haut niveau.
Jhe
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 1048
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Empty Re: Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Message par Gosseau le Mar 20 Aoû 2019 - 0:21

United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires DFA0O0l

Affaires étrangères

………
La délégation britannique salue l'initiative de son allié et ami américain qui par les termes de cet accord souhaite un monde meilleur pour les générations futures et empêcher toute prolifération de l'arme atomique ce qui se révélerait être un danger pour l'humanité tout entière. C'est donc sans hésitation que la délégation signe tous les termes de l'accord proposé qui représentera un grand pas pour l'équilibre et la sécurité du monde.

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires 248px-Royal_Coat_of_Arms_of_the_United_Kingdom.svg
Gosseau
Gosseau
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3901
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Empty Re: Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Message par Thalassin le Mar 20 Aoû 2019 - 19:45

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Banniere_URSS


Sommet de Genève

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires 250px-Batsanov%2C_Thompson%2C_Gromyko_and_Rusk

Représentée par son ministre des affaires étrangères, le vaillant Gromyko, l'Union Soviétique a fermement condamné la proposition de traité énoncée par les États-Unis d'Amérique. Si la non-prolifération nucléaire est bien évidemment reconnue par Moscou comme un fait nécessaire pour la sécurité mondiale, il est inadmissible pour la nouvelle direction soviétique d'en exclure la République Populaire de Chine. Devant les journalistes, le ministre Gromyko a ainsi critiqué une "volonté de la part des puissances impérialistes de nier à la République Populaire de Chine, pourtant seul État légitimement dépositaire du siège permanent chinois au Conseil de Sécurité de l'ONU qu'ils continuent d'ailleurs de lui refuser pour conserver le fantoche taïwanais à sa place, son droit légitime à disposer d'un arsenal atomique comme les quatre autres Grands de cette planète." L'Union Soviétique propose ainsi une nouvelle version du traité.

-Interdiction totale des essais nucléaires dans la haute atmosphère, sous-marins et spatiaux (espace extra-atmosphérique). Ces essais étant détectables par les autres puissances, la mise en place de mécanismes de contrôle n'est pas nécessaire.
-Les États signataires s'engagent à lutter contre la prolifération et à ne pas assister dans le domaine du nucléaire militaire d'autres États cherchant à acquérir l'arme atomique
-La signature du traité est ouverte à tous les pays du monde, nucléarisés ou non. Des pays non officiellement reconnus par certains signataires pourront y adhérer à leurs côtés.

Toujours avec discrétion, les Soviétiques ont également fait une contre-proposition aux relations bilatérales évoquées par le représentant étasunien.
-Les deux Grands s'accordent tacitement à reconnaître les quatre puissances nucléaires actuelles et à rejeter tout agrandissement du club nucléaire, à l'exception du cas de la République Populaire de Chine
-Une liaison directe par téléscripteur sera établie entre le Kremlin et la Maison-Blanche. Celle-ci pourra être activée pour toute question urgente, et notamment pour les questions relatives au nucléaire nécessitant une communication au plus haut niveau.
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1332
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Empty Re: Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Message par Sirda le Sam 24 Aoû 2019 - 21:58


République française


Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires 640px-Flag_of_France_with_RF.svg


Conférence de Genève


................Le ministre des Affaires étrangères, Maurice Couve de Murville, propose à son tour une modification de l'accord proposé par son homologue soviétique Gromyko. En effet, au regard des déclarations du ministre russe, il semblerait que ce soit la qualité de membre permanent au Conseil de Sécurité qui offre le droit à détenir l'arme nucléaire. Si ce postulat est contestable, il n'en demeure pas moins qu'il pose un problème majeur s'agissant du cas chinois, puisqu'il ne s'agit non pas de la République Populaire de Chine qui occupe ce siège, mais bel et bien la République de Chine, encore majoritairement reconnue comme Etat successeur de l'Empire de Chine. Dès lors, si le droit à la possession de l'arme nucléaire devait être reconnu, comme semble le sous-entendre l'envoyé soviétique, à tout membre permanent du Conseil de Sécurité, alors il faudrait le stipuler dans le traité, et y inclure un article prévoyant expressément ce droit non pas à la République Populaire de Chine, mais à l'Etat successeur de l'Empire de Chine, ce qui éviterait d'avoir à déterminer de quel pays s'agit-il dans cette conférence, dont ce n'est pas l'objet. En outre, Couve de Murville demande aussi à ce que les essais sous-marins soient retirés de la liste des essais interdits, estimant que si les Etats-Unis d'Amérique et la Russie soviétique ont une superficie territoriale suffisante pour avoir des territoires inhabités sur lesquels ils peuvent mener des essais nucléaires sous-terrains, il n'en est pas de même pour la France et le Royaume-Uni qui, s'ils veulent poursuivre leurs essais sans mettre en danger leur population, doivent le faire idéalement depuis des îles situées dans le Pacifique, les obligeant souvent à procéder à des essais sous-marins plutôt que sous-terrains. En résumé, le ministre français propose une nouvelle mouture comme suit :

- Interdiction totale des essais nucléaires dans la haute atmosphère et spatiaux (espace extra-atmosphérique). Ces essais étant détectables par les autres puissances, la mise en place de mécanismes de contrôle n'est pas nécessaire.
- Les États signataires s'engagent à lutter contre la prolifération et à ne pas assister dans le domaine du nucléaire militaire d'autres États cherchant à acquérir l'arme atomique
- La signature du traité est ouverte à tous les pays du monde, nucléarisés ou non. Des pays non officiellement reconnus par certains signataires pourront y adhérer à leurs côtés.
- Les membres permanents du Conseil de Sécurité bénéficient d'un droit intuitu personæ à la possession de l'arme nucléaire, incluant l'Etat successeur de l'Empire de Chine.


Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Armoiries_r%C3%A9publique_fran%C3%A7aise
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1877
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Empty Re: Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Message par Shikkoku le Mar 27 Aoû 2019 - 20:49

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Unknown

Les Etats-Unis d'Amérique sont dans l'incompréhension face aux propos de l'Union Soviétique qui milite pour un encadrement de la prolifération nucléaire, tout en accordant des laisser-passer à certaines nations visiblement triées sur le volet par les mains du Politburo.

Les Etats-Unis ne signeront pas un traité sur la non prolifération nucléaire autorisant des Etats de ce monde à développer l'arme nucléaire. C'est un non-sens total, et ne peut être accepté par Washington.

Les Etats-Unis proposent la signature de leur version initiale du texte, ou une refonte totale de celui-ci, mais ne signeront pas la version soviétique.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6208
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Empty Re: Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Message par Gosseau le Jeu 29 Aoû 2019 - 10:47

United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires DFA0O0l

Affaires étrangères

………
La délégation britannique suit la même ligne que son homologue américain, il est hors de question que Londres signent un traité qui ne feront que les petits intérêts de l'Union Soviétique qui prouve une fois de plus son ambition de placer ses pions partout dans le monde pour le déstabiliser encore un peu plus.

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires 248px-Royal_Coat_of_Arms_of_the_United_Kingdom.svg
Gosseau
Gosseau
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3901
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Empty Re: Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Message par Thalassin le Jeu 29 Aoû 2019 - 14:45

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Banniere_URSS


Sommet de Genève

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires 250px-Batsanov%2C_Thompson%2C_Gromyko_and_Rusk

L'Union Soviétique, accusée par les puissances impérialistes de favoriser la prolifération nucléaire en réclamant que les cinq Grands ayant vaincu le fascisme puissent disposer de l'arme nucléaire, dénonce par l'intermédiaire de son ministre des affaires étrangères la "mauvaise foi évidente des puissances capitalistes dans la recherche de la paix". Considérant que ces négociations ont trop duré, Gromyko a ainsi annoncé que l'Union Soviétique se retirait des négociations de Genève, n'acceptant de signer que les propositions concernant l'interdiction des essais nucléaires sous-marins, dans la haute atmosphère et spatiaux. Justifiant ses choix devant les journalistes, le diplomate soviétique a ainsi déclaré que "la rencontre de Genève est un traquenard mené par les impérialistes pour s'assurer le monopole du nucléaire. Leurs diplomates n'ont cessé de dénoncer une prétendue volonté de notre part d'encourager la prolifération nucléaire, alors même que c'est la France, membre de l'OTAN, qui propose actuellement à Bonn de nucléariser l'Allemagne. Les fous du nucléaire ne sont pas à Moscou, mais à Paris, Londres et Washington."
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1332
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Empty Re: Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Message par Shikkoku le Jeu 29 Aoû 2019 - 14:54

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Unknown

Les Etats-Unis d'Amérique déclarent regretter amèrement la décision soviétique de se retirer des négociations, prouvant une fois de plus que Moscou est incapable de raisonner excepté lorsqu'une pression maximale est appliquée par les Etats-Unis d'Amérique sur l'Union Soviétique.

Le retrait de la délégation soviétique est une erreur grave pour la planète entière.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6208
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires Empty Re: Sommet de Genève sur l'interdiction partielle des essais nucléaires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum