¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Malaa le Dim 3 Nov 2019 - 22:03

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Wexjw

Royaume d'Espagne
Reino de España


Militaire_

Coopération internationale autour du projet SCAF (Système de Combat Aérien du Futur)

Après avoir annoncé en 2019, via une lettre d'intention, son engagement dans le projet franco-allemand de développement d'un avion de chasse multirôle "du futur" (projet baptisé SCAF), Madrid a fait part à ses homologues français et allemand de sa volonté d'accélérer le processus de recherche.

Annoncé livrable à l'aube 2040, le nouvel avion pourrait voir le jour beaucoup plus tôt que prévu. Effectivement, une rencontre entre les trois parties qui s'est déroulée cette semaine au Ministère de la Défense à Madrid, s'est conclue sur la volonté commune d'accélérer la recherche sur le projet, pour la livraison d'un premier prototype à l'horizon 2028, et la mise sur le marché de la première version définitive de l'aéronef d'ici 2030. Pour ce faire, tout le monde est conscient qu'il faudra augmenter substantiellement les moyens dédiés à son développement.

En conséquence, Madrid, Paris et Berlin lancent un appel à l'ensemble des pays de l'Union Européenne et à la Suisse afin de savoir lesquels d'entre eux seraient disposés à entrer dans le projet en tant que partenaires secondaires. L'intérêt pour eux de s'associer au projet serait de faire en sorte que le cahier des charges de l'avion remplisse les besoins de chacun, et que les ingénieurs travaillent sur plusieurs prototypes différents, qui pourraient à terme découler sur des versions différentes de l'avion, selon les besoins de chaque pays.
Malaa
Malaa
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 39
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Dim 3 Nov 2019 - 22:46




中华人民共和国


République Populaire de Chine
 




La Chine dans un monde post-Nekbat


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Yuzhao_%28Type_071%29_Class_Amphibious_Ship
La flotte chinoise, au large de l’Iran.


Nekbat est une catastrophe pour la Chine. L’Iran était considéré comme un pays partenaire pour la Chine, et la perte de cet allié est une honte pour le parti chinois. De même, la non réaction de la Chine suite à cette catastrophe étonne le monde : pourquoi la Chine ne profite pas du chaos diplomatique des Etats-Unis pour s’imposer comme la première puissance mondiale, définitivement ? Beaucoup l’ignore, mais pour les plus proches du pouvoir et de Xi Jinping, indiquent que celui-ci fut très touché par le Nekbat, choqué même. La puissance de l’arme nucléaire a fait aussi réagir le public, chose plutôt inédit en Chine et quelques mouvements anti-nucléaires ont dû être arrêtés pour éviter une déstabilisation du pays. Cependant, après plusieurs mois de réflexion, la Chine réagit enfin. Le pays va essayer de se faire une place positive à travers les esprits dans le monde en étant celui qui sauvera le soldat Iran, cela aidera le pays dans son image. La tâche sera ardue, mais pas impossible. Pour cela le plan se déroulera en plusieurs phases. La première phase, d’urgence, sera l’envoie d’une flotte spécialisé dans l’humanitaire, sous mandat de l’ONU, composé d’un Type 075 LHD, de 3 navires Yuzhao et accompagné d’une flotte pour la protection et la logistique. » Cette flotte de soutien aura pour but d’aider notamment dans la région de Bandar Abbas, ce port stratégique devra être remis en service tandis que la population sera pris en charge dans divers hôpitaux militaires localement voir dans les divers navires équipés d’une infrastructure capable de prendre en charge. Le second but de cette phase est de stabiliser le détroit d’Ormuz et de déminer la zone pour éviter les accidents. La présence chinoise en Iran, si elle est acceptée par l’Iran, devrait augmenter significativement, toujours sous mandat de l’ONU, au fil des années pour subvenir aux besoins iraniens. Le pays mettra quelques années pour se relever et la Chine compte bien mettre sa pierre à l’édifice.

La deuxième phase sera plus politique, militaire aussi. La Chine, avec l’accord de l’Iran aidera le pays dans sa stabilisation gouvernementale, le but est de garder une certaine unité de l’Iran, personne n’a intérêt à ce que le pays devienne un chaos, le pays étant dans une situation stratégique.

Dès lors, la troisième phase pourra être mise en place parallèlement, la reconstruction. La Chine veut reconstruire l’Iran. La Chine et son pouvoir financier, budgétaire et économique aidera à reconstruire l’Iran, notamment son secteur pétrolier et gazier. L’Iran n’étant plus considéré par le monde comme pays voyou mais comme pays victime n’aura pas d’embargos économique par l’Occident, y faire des affaires sera bien plus facile pour la Chine et la reconstruction y sera d’autant plus facilité. Plusieurs experts chinois estiment la reconstruction à 3 000 milliards de dollars, un juteux marché pour les chinois même si l’Iran n’en payera qu’une partie. En réalité la Chine veut créer un plan Marshall afin de stimuler son économie via les divers contrats en Iran, l’Iran pourra donc profiter des prochainement d’aides substantielles à sa reconstruction.

Affaires extérieures


Concernant les relations extérieures, la Chine change, beaucoup plus réactifs et agressif contre les alliés américains du Moyen et de l’extrême Orient, notamment Israël. Xi considère que cet Etat, comme les Etats-Unis, doit être jugé par un tribunal international pour y juger les crimes qu’elle a commis concernant le Nekbat mais également les divers actions orchestré par cet Etat dans les divers territoires occupés, voir colonisé. La Chine n’est pas innocente dans son propre territoire, mais ceci est totalement occulté par le Nekbat. Israël pourra difficilement ce défendre ainsi. Xi n’hésite pas à comparer Nekbat à la Shoah qui est la raison principale de la création de l’Etat sioniste. La Chine fait donc du lobbying pour tenter un jugement international pour les crimes en Iran auprès des diverses organisations internationales. Il est fort à parier que le poids de la Chine permettra d’humilier Israël et surtout les Etats-Unis par un tribunal similaire à celui de Nuremberg.

Dans un tout autre domaine, la Chine devrait intervenir pour aider les pays africains face au virus Ebola. Pour cela un don exceptionnel de 20 millions de dollars à l’OMS dans cet objectif. Plusieurs appareils de transports sont envoyés avec l’équivalant de 10 millions  de dollars de matériels, des protections, des médicaments, des désinfectants. De plus, plusieurs centaines de personnes sont déployés, experts dans la lutte contre Ebola. Le principal but est de limiter la propagation du virus et la déstabilisation de l’Afrique par ce virus. De plus la Chine demande une assistance médicale plus grande venant des pays les plus riches. Le risque de contamination mondiale reste réel, en plus du risque concernant la déstabilisation régionale.  


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 221px-National_Emblem_of_the_People%27s_Republic_of_China_%282%29.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1538
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Dim 3 Nov 2019 - 23:55

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown

Politique interne

Une des propositions majeures des deux partis les plus importants de la coalition était le fait d'amender la loi fondamentale de 2018 connue sous le nom de loi Israël, État-nation du peuple juif, de manière à ce qu'elle permette l'inclusion de l'ensemble de la population israélienne. Si les deux partis mineurs de la coalition se prononçaient plutôt en faveur de l'abrogation pure et simple du texte, rejoints en cela par la liste unifiée, le rapport de force politique à la Knesset fait qu'ils se rangent derrière leur gouvernement. Les modification appliquées au texte visent d'abord et principalement aux populations juives non-reconnues par le grand-rabbinat d'Israël, ainsi qu'aux druzes et bédouins qui effectuent le service militaire mais étaient exclues par cette loi fondamentale

Contenu amendé de la loi Israël, État-nation du peuple juif : les ajouts sont soulignés, les passages abrogés rayés
Spoiler:

  1. Principes fondamentaux

    • La Terre d’Israël est la patrie historique du peuple juif, dans laquelle l’Etat d’Israël a été créé
    • L’Etat d’Israël est le foyer national du peuple juif, dans lequel il réalise son droit naturel, culturel, religieux et historique à l’autodétermination
    • Le droit d’exercer l’autodétermination nationale dans l’Etat d’Israël est propre au peuple juif
    • Tous les citoyens israéliens naissent et demeurent égaux devant la Loi, sans distinction de langue, de sexe ou de religion


  2. Les symboles de l’État

    • Le nom de l’État est « Israël »
    • Le drapeau de l'État est blanc avec deux bandes bleues près des bords et une Etoile de David bleue au centre
    • L’emblème de l’état est une menorah à sept branches avec des feuilles d’olivier des deux côtés et le mot « Israël » au-dessous de celle-ci
    • L’hymne de l’état est “Hatikvah”
    • Les détails relatifs aux symboles de l’état seront fixés par la loi


  3. La capitale de l’état

    • Jérusalem, entière et unifiée, est la capitale d’Israël


  4. Langue

    • La langue de l’État est l’hébreu
    • La langue arabe a un statut spécial dans l’État ; la règlementation de l’usage de l’arabe dans et par les institutions de l’État sera fixée par la loi La langue arabe est la seconde langue officielle de l'État d'Israël. Tout citoyen qui en fait la demande doit pouvoir l'utiliser dans ses interactions avec l'État
    • Cette disposition ne porte pas atteinte au statut accordé à la langue arabe avant que cette loi n’entre en application


  5. Retour des exilés

    • L’État sera ouvert à l’immigration juive et au retour des exilés


  6. Lien avec le peuple juif

    • L’État s‘efforcera d’assurer la sécurité des membres du peuple juif en difficulté ou en captivité en raison de leur Judéité ou de leur citoyenneté
    • L’État agira dans la Diaspora pour renforcer l’affinité entre l’État et les membres du peuple juif
    • L’État agira pour préserver le patrimoine culturel, historique et religieux du peuple juif parmi les Juifs de la Diaspora
    • Toutes les communautés juives, sans distinction, bénéficient du même soutien et de la même reconnaissance de la part de l'État


  7. Colonies juives

    • L’État considère le développement des colonies juives comme une valeur nationale et agira pour encourager et promouvoir leur création et leur renforcement


  8. Calendrier officiel

    • Le calendrier hébreu est le calendrier officiel de l’État et en même temps que celui-ci le calendrier grégorien sera utilisé comme calendrier officiel. L’usage du calendrier hébreu et du calendrier grégorien sera fixé par la loi


  9. Journée de l’Indépendance et journées commémoratives

    • La Journée de l’Indépendance est la fête nationale de l’État
    • La Journée commémorative pour ceux qui sont morts dans les Guerres d’Israël et dans l’Holocauste et la Journée du Souvenir de l’Héroïsme sont les fêtes commémoratives de l’État


  10. Journées de Repos et Sabbat

    • Le Sabbat et les fêtes d’Israël sont les jours de repos instaurés dans l’État ; les Non-Juifs ont droit à maintenir les jours de repos lors de leurs Sabbats et fêtes ; les détails de cette question seront fixés par la loi


  11. Immuabilité

    • Cette loi fondamentale ne peut pas être modifiée, sauf par une autre Loi Fondamentale adoptée par les députés.



Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1358
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Mirage le Lun 4 Nov 2019 - 1:40



 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 1508628470-ejwnxmengcamambdgibsxfddhobroxqcnt6mu-s97lfxo9wsnphaz4cywke9x9jsqfxhkigihljlhaudkvmwbzsenlnirgc9camhsgbh6w9aupjgcrouvkr3axprhfq-rrrabmarm2di-ibufryzdzun3as


Situation politique

L'apathie de la coalition hétéroclite entre le Parti Démocrate, représentant de la gauche italienne ainsi que le Movimiento 5 Stelle, mouvement populiste anti-système, longtemps principal adversaire du PD lors du règne de Matteo Renzi, liée à l'absence de réel programme commun et à des guerres d'égo qui avaient déjà mises à terre la précédente coalition entre la Lega de Matteo Salvini ainsi que le M5S, et qui avait d'avantage été pensée comme un moyen d'empêcher de nouvelles élections générales qui auraient portées la coalition des droite au pouvoir n'avait fait qu'empirer les choses. La Lega en particulier ainsi que son allié Fratelli d'Italia pointent à eux deux à 50% dans la plupart des enquêtes d'opinions, dont 40% pour la Lega, Forza Italia, à la traine avec uniquement 3 à 5% mais qui pourrait être l'élément décisif afin d'assurer la victoire à la droite lors des prochaines élections pour le moment prévues pour 2023. Le M5S n'accrocherait lui que 15% des voix alors que le PD, reboosté par un virage à gauche enclenché par son nouveau secrétaire général Zingaretti qui s'attelle à reconstruire un parti détruit par les années Renzi obtiendrait lui environ 20% des voix. Le parti de Matteo Renzi justement, Italia Viva, peine à accrocher les 5% même avec son allié Piu Europa. Le reste des petits partis, pour la plupart de gauche, se partageant les derniers 10%, Liberi e Uguali et Potere al Popola tirant particulièrement leur épingle du jeu.

Face à la montée en puissance de l'extrême droite à qui la droite berlusconiste pourrait donner les clés du pouvoir sans conditions dès 2023, Zingaretti, sur le modèle de ce qui se déroule en France, a déclaré sa volonté de travailler le plus dur possible pour permettre de monter Fronte Popolare rassemblant le Parti Démocrate désormais purgé de son aile droite partie chez Italia Viva, l'aile gauche d'un Mouvement 5 étoiles en pleine décomposition, PaP ainsi que LeU en plus de tout ceux qui souhaiteront participer à un tel mouvement sur une ligne socialiste, démocrate, euroréformiste sur la nouvelle ligne de la gauche française, anticorruption, antiraciste et antifasciste. Si bien des détails doivent encore être réglés avant l'officialisation d'un tel big bang au sein du monde politique italien puisque cela officialiserait définitivement la fin de l'alliance entre le centre et la gauche puisque les partis centristes ne s'allieront jamais avec certains des mouvements de gauche radicale invités dans cette nouvelle alliance. Tout les concernés semblent en outre donner du leur pour la réussite de cette opération, bien conscients du danger que ferait peser une Lega toute puissante et pariant sur leur capacité à conquérir un nombre important des sièges se jouant au scrutin uninominal à un tour qui participeront sans aucun doute à faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Matteo Salvini de son côté se gausse de ce qu'il nomme une dernière tentative désespérée d'empêcher les italiens de prendre leur destin en main et propose plutôt au Parti Démocrate de régler les graves difficultés économiques qu'a causé en Italie l'explosion du prix du baril de pétrole.

Mirage
Mirage
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1152
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 20
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Lun 4 Nov 2019 - 13:13

Iran
Brève
Evénement

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown


La motion onusienne récemment adoptée autorise les Nations Unies à envoyer 30 000 casques bleus en Iran afin de pacifier la région, et d'organiser la reconstruction. Le Président du Gouvernement Provisoire de la République Islamique d'Iran (GPR2I), Mahmoud Ahmadinejad, et son conseiller et bras-droit al-Sistani ont chaleureusement accepté l'aide, regrettant cependant qu'elle ne fut pas envoyée plus tôt.

C'est Hervé Ladsous, ancien diplomate français et responsable de l'organisation des forces de maintien de la paix de 2011 à 2017 qui a été rappelé par le Secrétaire général pour diriger la UNOIIR - United Nations Operations in Iran. 23 000 soldats seront déployés avant la fin de l'année, pour atteindre 30 000 à l'été 2022. Des milliers de tonnes de matériel médical, de vivres, et de fournitures quotidiennes seront déployées sur le terrain, avec le soutien de l'armature de l'ONU.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Soldats de l'ONU libanais et chinois en déploiement en Iran


La situation en Iran est critique. Des millions de personnes restent dispersées à travers le territoire. Après la Grande Épreuve de 2020, l'Iran se prépare à traverser son deuxième hiver. " Cette fois-ci, nous sommes accompagnés. Cela fait chaud au coeur de voir la communauté international répondre à l'appel à l'aide iranien. Il est cependant dommage que le déploiement ne se soit pas effectué un an plus tôt. " aurait déclaré Ahmadinejad aux médias iraniens.

Les accords avec le Kurdistan iranien avancent à grand pas, et Ahmadinejad se dit prêt à organiser un referendum d'autodétermination du Kurdistan iranien avec l'appui organisationnel de l'ONU. L'adoption d'une constitution iranienne est également en discussion, malgré l'impossibilité de tenir des élections nationales au vu des conditions sur le terrain. Quelques heurts ont cependant eu lieu avec les forces onusiennes, et celles-ci ont essuyé des tirs d'IFV dans les environs de Qom, blessant gravement 4 soldats des forces de maintien de la paix et en tuant 3.

Cet épisode n'est pas anodin, et il s'agit du premier engagement sérieux entre forces onusiennes et insurgés depuis des décennies. En effet, face à une brigade onusienne ce sont plusieurs véhicules de l'armée iranienne, détournés par des extrémistes religieux, qui ont ouvert le feu sur les casques bleus.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Réplique armée des casques bleus

Les véhicules de la UNOIIR ont du en effet attendre confirmation de l'autorisation à la réplique dans la confusion. Les véhicules, identifiés comme appartenant à l'armée iranienne, interdisaient une réplique immédite d'auto-défense. Les précieuses dizaines de minutes que les soldats onusiens ont passé sous le feu incapables de répliquer ont coûté la vie à 3 soldats.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Lun 4 Nov 2019 - 13:48

Union Européenne
Brève
Evénement

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown

La proposition espagnole d'élargissement du projet SCAF (consistant à produire un avion de combat 6th Gen) a été reçue dans les chancelleries européennes. L'Allemagne, la France et l'Espagne sont pour l'instant les seuls membres. Immédiatement, quelques refus catégories sont tombés.

Premièrement, la Suisse, refusant pour des soucis de neutralité. Deuxièmement, la Pologne et les Pays baltes ont tous refusé en bloc. Les analystes militaires disent en effet que les pays dépendant bien trop de l'aide OTANaise et américaine pour se défendre face à la Russie, et que l'achat de matériel américain est vu comme une condition sine qua none de la défense américaine.

Plusieurs politiciens en Grèce, aux Pays-Bas, en Roumanie et en Belgique se sont dit intéressés par l'offre, mais après de nombreux débats en interne, la Belgique n'a pour des raisons financières pas accepté de s'intégrer au projet. La Grèce, les Pays-Bas et la Roumanie sont donc intéressés par rejoindre le projet.


Royaume-Uni et Union Européenne
Brève
Evénement

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown

Sur les îles britanniques, la question irlandaise se fait de plus en plus sensible. En effet, le rétablissement d'une "hard border" en théorie n'a pas été réellement appliqué dans les faits. De nombreux passages non contrôlés existent, ce qui ne fait qu'agacer plusieurs pays européens. En effet, de nombreux produits d'origine britannique n'ont pas été contrôlés ni taxés et se sont retrouvés sur le marché unique à travers ce que beaucoup appellent sur le continent la "passoire irlandaise". Au Royaume-Uni, de nombreux partisans du Brexit critiquent également le laissez-aller des douaniers britanniques.

Le gouvernement d'Irlande lui, et c'est bien compréhensible, reste extrêmement réticent à l'établissement d'une hard border réelle, d'autant plus avec le score très important aux élections générales des leaders nationalistes irlandais. Les tensions sur la frontière irlandaises sont donc loin du sol, mais entre Etats. Au contraire de ce qu'auraient pu craindre plusieurs responsables politiques, aucune explosion de violence l'a eu lieu. Mais il ne faut pas crier victoire trop tôt, si la paix est maintenue en Irlande c'est certainement à cause de ce laissez-aller et non pas grâce à une réconciliation magique.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown

Le Scottish National Party est de son content de plus en plus vindicatif. En effet, un referendum sur l'indépendance écossaise est demandé, maintenant plus que jamais après les coupures budgétaires drastiques de Rees-Mogg, que les écossais vivent très très mal. Beaucoup se plaignent de devoir payer la destruction de leur service public pour compenser les erreurs des anglais, ce qui ne fait que rallumer la flamme indépendantiste.


Italie
Brève
Evénement

Sélectionné par dé pour cible de l'attentat, intensité de l'attentat : 71

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown

Alors que l'Italie est à nouveau en pleine crise politique, et qu'en Europe on commence à ne plus savoir s'il faut rire ou pleurer de cet état précaire constant de l'Italie sur le plan politique, le 4 novembre 2021 un attentat revendiqué par l'Etat Islamique a lieu en Sicile. C'est le premier attentat réussi depuis des années sur le sol européen, ce qui ne manque pas de faire réagir les médias de la planète entière.

La ville de Messina est connue en Italie pour son traffic ferroviaire incessant. En effet, chaque jour des dizaines de trains passent la passerelle ferroviairo-maritime entre la Sicile et la botte italienne, en chargeant les trains entiers sur des ferrys. Ce 4 novembre 2021, alors qu'un train Messina-Napoli était en cours de chargement pour passer le bras de mer, plusieurs explosions retentirent à bord.

Lieu de l'attentat à Messina:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown

La violence des explosions couplée à des caches de liquide incendiaire visiblement dispersées le long du train eurent vite fait de transformer celui-là en enfer thermique. Les flammes s'emparèrent de la carcasse du train dans les minutes qui suivirent l'explosion, rendant toute évacuation extrêmement difficile. Les pompiers italiens se rendirent extrêmement rapidement sur place, accompagnés d'une cohorte de volontaires.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Le Messina-Napoli en feu

Sur les 461 passagers à bord du train, 254 perdirent la vie, soit plus de la moitié. On dénombre 230 italiens, 12 touristes allemands, 4 touristes français, 2 touristes turcs, 2 touristes japonais, 1 néerlandais, 1 belge, 1 portugais, 1 espagnol et 1 moldave parmi les victimes.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Lun 4 Nov 2019 - 17:11




中华人民共和国


République Populaire de Chine
 




Affaires économiques


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 640px-China-Today_oil_reserves_and_demand-en.svg
Réserves pétrolières chinoises


La crise post-Nekbat a particulièrement touché la Chine. Le blocage du détroit d’Ormuz par les forces iraniennes a fait logiquement augmenter massivement le prix du pétrole par une simple équation de l’Offre et de la Demande. Cette situation a impacté l’économie entière de la Chine spécialisé dans la manufacture et l’exportation à travers le monde. Malgré cette année difficile, la Chine a réussi à obtenir une croissance de 4% ce qui est respectable au vu de la situation mondiale. Cependant, cela prouve que la Chine est particulièrement fragile face aux changements de prix des matières premières notamment le pétrole, ce qui est une faiblesse par rapport au rival américain qui produit une quantité de pétrole important. La Chine doit donc trouver un moyen de se débarrasser, du moins partiellement, de cet importation. La Chine est actuellement le 4ème producteur de pétrole au monde, mais sa consommation est trop important et a augmenté trop rapidement pour que la production suive. Avant 1993, le pays exportait du pétrole mais depuis cette date la Chine est devenue importatrice nette de pétrole. Les divers plans quinquennaux chinois ont tentés d’afficher des objectifs ambitieux afin de permettre à la production de décoller et de moins dépendre des marchés internationaux, même si pour tous l’indépendance est impossible. La Chine se donne les moyens d’arriver à ses objectifs pour 2028 : atteindre 60% de la consommation localement. Ce chiffre n’est pas forcément irréaliste puisque la Chine produit plus de 4 millions de barils par jours et importe 8 millions. En 2019, la China avait fait un plan de 77 milliards de dollars pour augmenter de 2 millions de barils sa production d’ici à 2024. Un second plan viendra à la suite, entre 2024 et 2028 qui aura pour but de rajouter à cette production 2 millions de barils supplémentaire. Pour se faire, la Chine compte sur son domaine pétrochimique, et devrait investir d’ici cette période pas moins de 100 milliards de dollars supplémentaire. D’ici là, la production chinoise ne cesse d’augmenter avec sa consommation, même si pour cette année une anomalie sur la consommation sera à prévoir, l’augmentation des prix aura pour conséquences en effet de réduire la consommation.


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 221px-National_Emblem_of_the_People%27s_Republic_of_China_%282%29.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1538
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Lun 4 Nov 2019 - 21:06

United States of America
 

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 640px-US_flag_large_51_stars

Affaires Intérieures

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Challenger


Sur l’aire de lancement de Cap Canaveral, la Nasa va procéder au tir de sa toute nouvelle fusée le Space Launch System (SLS). Dans le centre de contrôle la tension est à son comble, les ingénieurs s’affairent aux derniers détails sous les yeux du Vice-Président Paul Ryan. Alors que le compte à rebours s’enclenche le rythme cardiaque des différents protagonistes s’accélèrent. L’heure fatidique arrive « 10, 9 ... 1 mise à feu », les quatre principaux moteurs du lanceur se sont mis en marche jusqu'à ce que le décollage s'effectue. Avec le premier mouvement vertical du véhicule, le bras à hydrogène gazeux se rétracte et la fusée a pu s’élancer dans les cieux. Peu avant le détachement du premier étage, un incident technique se produit sur l’un des réacteurs d’appoint, provoquant une réaction en chaine. Très Rapidement un panache de fumée considérable s'est dégagé, avant la subite explosion du lanceur SLS. Cet accident industriel plonge la salle de contrôle dans l’effroi, dès lors la hantise d’une remise en question complète du programme SLS s'immisce dans les esprits.
Quelques instants plus tard, des actions de récupération des débris ont été entreprises par la NASA, qui a ordonné aux navires utilisés pour la récupération des étages, d'aller au lieu d'impact. Des avions de recherche des gardes côtes ont également été mobilisés.
Le lendemain, une commission présidentielle sur l'accident a été constituée pour enquêter sur la catastrophe. Les conclusions de cette enquête seront par la suite exploitées pour identifier les dysfonctionnements en vue de les corriger. Le Président Marco Rubio a tenu à intervenir en quelques mots :

« Cet échec est malheureux, mais il n’est pas rédhibitoire. En effet, la Nasa a subi des coupes budgétaires drastiques pendant la dernière mandature, je cite pour exemple la décision de mon prédécesseur l’Ancien Président Donald Trump, de réduire le budget global de la NASA de 2,1 milliards de dollars en 2020. Cette mesure est irresponsable comme bien d’autres actions du quadriennat de Mr Trump, mais je ne m’étalerais pas plus sur ce sujet tout le monde sait de quoi je parle. Mais revenons aux propos d’aujourd’hui, je tiens à rassurer la Nasa et l’industrie aérospatiale en général, cet accident n’enlève en rien m’a détermination de redonner ses lettres de noblesses aux spatiales. Je veux de nouveau que les enfants américains rêvent d'être astronaute, je veux être le Président qui lance les États-Unis vers une ère de colonisation de notre système solaire ! »


Par la suite en toute fin de ce mois de novembre, la terrible loi des séries se vérifie, et la fusée New Glenn de Blue Origin connue des déboires. Ainsi lors de son premier lancement, un problème surgit pendant la mise en orbite, ce qui a provoqué in fine la perte du lanceur. Jeff Bezos reste toute de même confiant, et estime que cela n’est qu’un léger contre temps pour les ambitions de son entreprise. Au final en cette fin d’année 2021, seul la société Space X semble être doté de lanceurs viables et innovants. Mais ces catastrophes semblent être un mal nécessaire, afin de justifier la politique du Président Marco Rubio dont la stature présidentielle ne cesse de croitre.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 73
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Harald Sigursson le Lun 4 Nov 2019 - 22:06




Bundesrepublik Deutschland
Einigkeit und Recht und Freiheit


Affaires économiques et internes de la République fédérale allemande


éolien:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 2019-10-08-soutenir-les-eoliennes-bild

La ministre fédéral de l’Énergie, Annalena Baerbock, prépare des mesures pour relancer le développement d’un secteur qui tourne au ralenti en Allemagne depuis deux ans.

Manque de terrains, longueur des procédures d’autorisation, multiplication des plaintes de riverains et de défenseurs des oiseaux : les éoliennes n’ont plus le vent en poupe en Allemagne. Depuis deux ans, leur développement marque le pas. Il s’est même presque arrêté depuis le début de l’année. Un comble à l’heure du réchauffement climatique, s’alarment les professionnels du secteur. La ministre allemande de l’Énergie est décidé à les aider. Mme. Annalena Baerbock a réuni à Berlin les acteurs concernés. Ministres régionaux, fédérations d’entrepreneurs, syndicats, associations de défenseurs de l’environnement et de riverains se sont retrouvés autour de la table avec un objectif : inverser la tendance. La ministre a ensuite présenté un programme de travail. Il énumère des mesures à élaborer (arrêt des signaux clignotants en haut des mâts d’éoliennes, harmonisation des législations régionales, etc...) et orchestre leur mise en œuvre. Les objectifs sont clairs : trouver des terrains disponibles, accélérer les procédures d’autorisation et lever les résistances locales. Les acteurs sont nécessairement multiples. Les länder ont une partition essentielle à jouer. Et Mme. Annalena Baerbock veut réunir « un consensus national ». Après cette réunion le porte parole du gouvernement à déclaré qu'un consensus à était trouver entre les différents partie prenante.

Relancer le développement de l’éolien terrestre (l’éolien offshore ne connaît pas de crise) est indispensable pour protéger le climat, souligne-t-on à Berlin. L’Allemagne a besoin de l’éolien terrestre qui était jusqu’ici le pilier de sa transition énergétique, pour atteindre son objectif zéro CO2 en 2040. Et à plus court terme pour viser 75 % d’électricité d’origine renouvelable en 2030 (contre 48 % au premier semestre 2021, selon la fédération BDEW) à l’heure où elle s’apprête à sortir du nucléaire (2022) et du charbon (2032).

Projet Forêt Allemande 2030:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 2019-09-25-sommet-sur-les-forets-bild ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 2019-09-25-sommet-sur-les-forets-bild2

La ministre allemande de l’Agriculture, Julia Klöckner, réunissait aujourd’hui à Berlin un sommet national sur la forêt. Son objectif : reboiser massivement après les ravages engendrés par les sécheresses, les tempêtes, les incendies et les parasites.

« Chaque arbre qui manque est un combattant de moins contre le changement climatique ». La ministre allemande de l’Alimentation et de l’Agriculture, Julia Klöckner, veut massivement replanter la forêt allemande, décimée ces deux dernières années par une succession de sécheresses, de tempêtes, d’incendies et d’attaques de parasites. Elle a annoncé ce mercredi que l’État allait débloquer 350 millions d’euros au cours des 3 prochaines années. La contribution (obligatoire) des länder devrait porter cette enveloppe à au moins 600 millions d’euros, a-t-elle souligné lors d’un sommet national sur la forêt. La ministre avait convié autour de la table plus de 180 experts, responsables d’associations et représentants d’institutions. Du garde forestier à l’exploitant et du propriétaire au militant écologiste, tous font le même constat : jamais la forêt allemande n’avait subi d’aussi graves dégâts en si peu de temps. Les sécheresses et les fortes chaleurs ont succédé depuis 2020 aux violentes tempêtes de 2017 et 2018. Ces phénomènes extrêmes à répétition ont tué une partie des arbres, et ils ont rendu les autres plus vulnérables aux incendies, aux champignons et aux pullulations des parasites comme les scotyles. 180 000 hectares de forêt, soit l’équivalent de près de 260 000 terrains de football, ont ainsi été détruits, selon les derniers chiffres du ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture. « Le réchauffement climatique nous a touché bien plus vite que prévu », a reconnu Mme Klöckner.

En première ligne, les propriétaires forestiers appellent l’État à la rescousse. Ils réclament 2,3 milliards d’euros d’aides. Ils sont, en effet, confrontés à la destruction de la forêt, mais aussi à la chute des cours du bois et à la difficulté technique de gérer des stocks immenses. Mme Klöckner justifie, pour sa part, la nécessité d’agir vite par le rôle des arbres dans la lutte contre le réchauffement climatique. « Sans la forêt, nous émettrions 14/16 % de (CO2) en plus » souligne-t-elle. Selon le rapport annuel du gouvernement allemand sur la forêt (2018), un tiers du territoire allemand (11,8 millions d’hectares) est couvert de forêts. Les sommes promises par l’État proviendront du Fonds national de l'énergie du programme Germany 2030 a dit la ministre. Elles s’ajouteront à d’autres aides déjà annoncées. Elles doivent principalement servir à abattre le bois mort, à reboiser mais aussi à renforcer la capacité d’adaptation de la forêt allemande au changement climatique. Il faut s’orienter vers une exploitation durable des surfaces forestières et développer une utilisation efficace du bois, estime Mme Klöckner.

Les associations de défense de l’environnement réclament, de leur côté, un « tournant » dans la politique forestière. Elles appellent à cesser de regarder la forêt comme un réservoir de bois à exploiter et revendiquent une conversion plus rapide des plantations artificielles de conifères en forêts de feuillus plus protectrices face au réchauffement. Plusieurs avis cohabitent d’ailleurs en ce qui concerne la nature des espèces à replanter. Les libéraux appellent, par exemple, à miser sur des espèces plus robustes face au réchauffement et sur les nouvelles techniques de culture axées sur les modifications génétiques. À l’inverse, les Verts souhaitent favoriser la régénération naturelle des écosystèmes forestiers. C’est aussi l’avis de l’Office allemand pour la protection de la nature. « Il faut restreindre autant que possible le recours aux espèces exogènes, et procéder avant toute plantation à une analyse des risques », explique sa présidente, Beate Jessel, car les effets de ces plantations sont mal connus. Il faut par ailleurs, planter « plus de forêts mixtes de feuillus » mais « sans tomber dans l’activisme » car la régénération naturelle donne de meilleurs résultats à terme. Il s’agit d’une « crise » qui peut offrir des opportunités, souligne-t-elle, pas d’un dépérissement.

Mittelstand Allemand:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Logo_GM ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcQeStBYPpVOSt_O9K5lRxrmXs6QXr-EQnttQlCQmFWw5QMJyoKf&s

Le ministre de l'Économie allemand, Peter Altmaier, veut renforcer le soutien aux petites et moyennes entreprises allemandes. Le ministre de l'Économie allemand a souligné l’importance des PME et annoncé vouloir soulager fortement les entreprises. Le 29 octobre dernier à Hanovre, le ministre a présenté les axes essentiels de sa stratégie pour les PME, un dispositif annoncé de longue date. Affirmant que les PME allemandes ne sont pas un simple facteur économique mais « un facteur central de la cohésion sociale » Peter Altmaier a évoqué une « profession de foi » en faveur des PME. Le ministre a indiqué qu’il voulait insuffler une nouvelle dynamique et un nouvel optimisme aux PME. Les points principaux de sa stratégie consistent en la mise en valeur des PME ainsi qu’en différentes propositions pour que les entreprises puissent rester compétitives. Le ministre a une nouvelle fois plaidé en en faveur de moins de bureaucratie, d’horaires de travail plus flexibles, ainsi que d’une vaste réforme de la fiscalité des entreprises. Peter Altmaier a récemment effectué une « tournée des PME » en Basse-Saxe, en Rhénanie-du-Nord-Westpahlie et en Saxe-Anhalt afin de visiter des entreprises familiales, des entreprises artisanales ainsi que des entreprises leaders au niveau mondial établies en zone rurale. Un projet de lois va être aussi débattu au Bundestag pour élargir la protection des PME dite « sensible » contre les investissements étrangers qui souhaite mettre la main sur le savoir faire allemand mondialement reconnu à travers le monde entier.

Georg Pazderski:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 1200px-Alternative-fuer-Deutschland-Logo-2013.svg ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Zdye ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Mae1

Après les élections de septembre, l'AfD est devenue officiellement le premier parti d'opposition et le deuxième derrière la CDU/CSU, un score historique que les médias non pas manquer d’épingler dans leurs journaux en publiant que la haine à failli arriver au pouvoir et que la démocratie est plus que jamais en danger. Quelques jours après les élections le parti à annoncer un congres extraordinaire qui c'est tenu dans la capitale allemande, bien entendu sous bonne garde avec les forces de police qui ont encadré le bâtiment par sécurité étant donner que des manifestations et des militants de gauches et antifasciste était présent. Le Congres à durée trois longue heures ou les journalistes s’impatientait devant le bâtiment, quelques journalistes avait même oser Twitter en avance que le parti se déchiré tellement en interne qu'il n'arrivait pas à se mettre d'accord ou d'autres phrases de ce genre. Et les évènements qui allait suivre allait les contre-dire, Georg Pazderski est venu seule à la rencontre des journalistes devant le bâtiment se présenter et annoncer « Je suis ravis de vous présenter un nouveau départ pour l'AfD et pour l'Allemagne. » Une surprise générale dans le monde médiatique allemande qui s'attendait à voir Alexander Gauland et Jörg Meuthen revenir devant les caméras grâce à leur score très satisfaisant, mais il n'en est rien. C'est Georg Pazderski un simple porte parole adjoints qui viens à leur place, un homme plus ou moins discret dans le parti, ancien militaire de carrière qui est partie en retraite avec le grade de colonel et en septembre 2016, aux élections régionales de Berlin il est tête de liste de l'AfD, le parti obtient 12,2 % des voix. Ont dit de lui que c'est un homme calme, qui aime l'ordre et la discipline et qu'il est très exigeant, dans le parti il se situe entre les modérés et les ultra-conservateurs. Ont apprend dans sont discourt que le parti venait d'être réorganiser dans sa structure en créant un siège de présidence renouvelée tout les cinq ans devant le congres et le premier président de l'AfD est cet homme qui vient de ce présenter devant les journalistes. Quelques jours plus tard des médias s'aperçoit une différence, l'aile la plus radicale du parti ne faisait plus parler d'elle, principalement le très célèbre Björn Höcke des Der Flügel ou bien d'autres. Est-ce que Georg Pazderski à su mettre le parti au pas ? Officieusement le président Pazderski à réussit à réconcilier les deux ailes modérés et ultra-conservateurs autour de lui avec un consensus qui satisfait les deux parties -mais de virulente discutions se sont tenu au congres avec les plus radicaux que Georg à viré et à même demander à la sécurité d’emmener ceux qui voulait quitter le parti en priant de sortir par la porte de derrière- une surprise été au rendez-vous aussi avec l'arrivée d'un ancien fondateur, qui n'est d'autre que Frauke Petry. Le lendemain, le nouveau président de l'AfD passe la journée sur les plateau de télévision pour redoré le blason du parti, il n'utilise pas la technique de ses confrères du rassemblement nationale à changer de nom ou autre mais rester fidèle au première idée du parti à sa création en assumant pleinement les idées de sont parti. Bien entendu le général -petit surnom donnée part les médias anti-AfD contre le nouveau président- à annoncer que quelques lignées ont bouger et que le nouveau programme pour les prochaines élections allait être différent de tout ce qu'il y a eu jusqu'à maintenant. Sur l'un des plateau de télévision le plus regarder du pays, le présentateur lui demande si sont surnom lui gêne ? « Aucunement, je suis fier d'avoir servit mon pays, ce que mes adversaires pour la plus part non nullement connu et ne savent pas de quoi je parle hélas. » L'interview connu en lui demandant ce qu'il penser de la chancelière: « En toute franchisse ? C'est une femme étonnante, quand ont fait une chose de mal en politique ont le paye extrêmement cher mais les gens oublie souvent vite tout ce qu'on à accompli derrière. Ont peut la critiqué mais sont parcourt est remarquable, c'est une adversaire pour qui j'ai du respect ! » Ensuite le présentateur demande ce qu'il penses de la situation en Europe: « Il est de plus en plus évident que les parti traditionnelles ne représente plus vraiment les peuples, selon moi il y a comme je l'ai appelle les souverainistes et les mondialistes qui vont bientôt apparaître d'une façon bien plus évidente que jusqu'à présent. il n'y a qu'à regarder ce qu'il se passe en France et en Italie par exemple. » Dit-il avec une attitude presque militaire et toujours sérieux, mais pour ceux qui en doutait encore, le virage de l'AfD est définitivement pris, mais de quelle côté va t-il se diriger ? Qui est vraiment ce Georg Pazderski, l'homme mystérieux et fort du nouveau visage de l'AfD ?

Hambourg, la ville du nord:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Msmart-seminario ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 1

Smart port Logistics proposer par T-Systems:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Bi-loeschen-laden-liefern-de ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Sw9e ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Fmz5 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 6xx6 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 8uj4 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Xldg ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Gmaq ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 3y0n ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Hfik ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 5vba

La solution smartPORT logistics fait son entrée dans les opérations régulières du port d'Hambourg.
Des flux de marchandises plus efficaces grâce à des délais de carence réduits et moins de retards.
La solution smartPORT logistics est proposée sous forme de service depuis le Cloud et basée sur SAP HANA.

T-Systems et les autorités portuaires de Hambourg (HPA) ont signer un contrat pour le lancement d’opérations régulières basées sur le système logistique smartPORT logistics en 2015 le projet va être renforcer cette année. Cette solution permet au port de Hambourg de mieux coordonner tous les déplacements de camions et conteneurs. Cela réduit les goulets d’étranglement et les délais de carence dans la zone portuaire et permet d’augmenter le trafic marchand. La HPA prévoit de connecter le maximum de camions passant par le port chaque jour grâce à cette application de solution télématique. Ce projet est basé sur un partenariat «fabricant d'équipement d'origine» entre T-Systems et SAP sur la «logistique connectée». Cette solution répond aux besoins de centres logistiques pour les ports maritimes, aéroports, centres de distribution de colis et sites de production. « Aujourd’hui, l’industrie de la logistique fait souvent face à des problématiques d’optimisation des flux de marchandises dans une zone limitée. Avec smartPORT logistics, nous rendons possible pour la HPA, par exemple, de gérer les flux de marchandises en temps réel et donc d’utiliser leur espace limité efficacement, » affirme Horst Leonberger, chef du département Voiture Connectée de Deutsche Telekom. Grâce au savoir faire de T-Systems et de SAP ce système pourrait avoir un succès sur le marché internationale ainsi que toute les technologies qui sont développer pour l'ambitieux programme Germany 2030.

A Hambourg, le système smartPORT logistics rassemble en temps réel toutes les données concernant le trafic et l’infrastructure de l’installation portuaire de 87 km² : les emplacements des camions et conteneurs, les informations sur le terminal et l’entrepôt, les chantiers, les heures d’ouverture des ponts, les espaces de stationnement disponibles. Il fournit aux managers, transitaires et exploitants de terrains de stationnement, une vision globale de la situation à n’importe quel moment de la journée, leur permettant ainsi de réagir aux encombrements rapidement. «smartPORT logistics aide les autorités portuaires de Hambourg à rendre plus facilement prévisible la coordination des flux de trafic, » déclare Nils Herzberg, Vice-Président Senior, chef adjoint monde, Internet des objets GTM de SAP. « Cette solution nous aide à anticiper les imprévus. Puisque cela fonctionne avec des données en temps réel grâce à SAP HANA, les mesures recommandées sont basées sur des faits, et non pas des conjectures. » Toutes les données en temps réel dans une application, SmartPORT logistics est une application de cloud privé. La solution réunit le logiciel SAP Connected Logistics s’appuyant sur une base de données « in memory » (SAP HANA) et la plate-forme Connected Car de T-Systems. L’application réunit les données de fret et les informations du système télématique de divers fournisseurs, comme les données concernant le trafic et l’infrastructure de la HPA. Deutsche Telekom fournit également une application Android qui fait office d’unité télématique dans les camions. La SAP Connected Logistics-Software fusionne ensuite toutes les données en temps réel et les met à disposition de l’utilisateur via un portail en ligne. Davantage de marchandises, même espace « Notre objectif est d’aboutir à un vrai smartPORT. Cela implique de fournir au mieux les informations à toutes les personnes concernées par les opérations portuaires. », explique Jens Meier, Président du Conseil d’Administration du HPA. « Avec smartPORT logistics, nous pouvons connecter tous les acteurs de la supply chain, leur permettant ainsi de coordonner leurs procédures respectives en temps réel. » Le port de Hambourg est le troisième plus grand port d’Europe et le deuxième dans la catégorie des conteneurs. Chaque jour, quelque 45 000 camions sont chargés et déchargés sur les quais. L’année dernière, près de dix millions de conteneurs y ont été manœuvrés. Ce chiffre devrait doubler d’ici fin 2025. Cependant, au vu de son emplacement au cœur de la ville, sa capacité d’expansion est géographiquement limitée, d’où la nécessité de se transformer. Mais malgré ce défaut important, le gouvernement à réussit à trouver 23 km² carré pour agrandir le port, ce qui ferait 123 km² carré en terme de superficie presque à écale avec le port d'Anvers pour le titre de deuxième plus grand port d'Europe. Bien entendu, il n'y a pas que le port d'Hambourg qui va connaître des changements mais bien toute la ville elle-même et ceux grâce à la première enveloppe de 50 milliards d'euros débloquer part le gouvernement fédérale cette année grâce au programme Germany 2030. Les autres grandes villes d'Allemagne comme Dresde, Cologne, Munich ou bien Francfort par exemple ont déjà débuter leurs programmes smart city respectif et seront présenter au publique au fur à mesure de l'avancement des projets.

Ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d'Allemagne


La ministre de la défense accepte la commande Espagnole pour 50 Léopard 2 A7 pour un montant de 300 millions d'euros, les 50 chars vous seront livré en 2023, le gouvernement allemand remercie ses partenaires espagnoles pour leur confiance.

Le ministre des affaires étrangères fait part à sont homologue britannique l'inquiétude du gouvernement allemand concernant la situation entre les deux Irlande, et souhaiter proposer une rencontre entre le Royaume-Uni et l'UE pour faire avancer ce dossier pour éviter que la situation se dégrade malgré l'incroyable patience des irlandais qu'à tenu à féliciter le ministre.

Tout le gouvernement allemand à tenu à dire leur soutient au gouvernement et au peuple italien pour cette horrible attaque terroriste, l’ambassade de la République Fédérale d'Allemagne à Rome va envoyer des fonctionnaires pour identifier les 12 victimes de nationalité allemande ainsi que leur rapatriement quand cela sera possible. L'Allemagne se tient à disposition du gouvernement italien pour une quelconque aide.

La chancelière allemand à saluer l'initiative de casque bleus en République Islamique d'Iran et à manifester sont plein soutient au gouvernement provisoire, elle à même proposer une rencontre avec Mahmoud Ahmadinejad quand il le pourra, notamment pour développer de nouveau une nouvelle relation cordiale en pensant que ce tragique évènement du Nekbat permettra à l'Iran de se relever et de se créer un avenir. Des contrats et des aides pourront être discuter pour que l'Allemagne participe à la reconstruction du pays.

La directrice de l'agence spatiale allemande à tenu à félicité les paroles du président Marco Rubio encourageante et pleine de bon sens, elle en à profiter aussi pour dire à l'industrie aéronautique européenne et au membre de l'ESA que l'effort consenti à la dernière réunion était importante et encourage les membres à continuer à la prochaine réunion.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Coat_o10
Harald Sigursson
Harald Sigursson
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 141
Date d'inscription : 23/08/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Mirage le Lun 4 Nov 2019 - 22:24



 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 1508628470-ejwnxmengcamambdgibsxfddhobroxqcnt6mu-s97lfxo9wsnphaz4cywke9x9jsqfxhkigihljlhaudkvmwbzsenlnirgc9camhsgbh6w9aupjgcrouvkr3axprhfq-rrrabmarm2di-ibufryzdzun3as


Le gouvernement PD-M5S avait réussi à faire de son opposition au TAFTA un sujet de campagne important en mettant l'accent sur les contradictions de la coalition des droites sur le sujet, parfait favorable, parfois opposée au libre échange, et en capitalisant sur la très nette opposition de l'opinion publique à la signature d'un tel traité. En surfant sur le sujet les deux alliés avaient même réussi à enclencher une dynamique positive et à monter dans les enquêtes d'opinions.

Le terrible attentat de Messine vint tout changer, en permettant à la Lega de s'épandre sur son sujet préféré. Suite aux commémorations et aux moments de deuil de rigueur lors d'un tel événement, les médias s'intéressèrent à grand coup d'émissions spéciales et d'invitation d'experts et de politiciens en tout genre, à la traque menée par les membres du Gruppo di Intervento, sorte de forces spéciales anti-terroristes rattachées aux Carabinieri qui furent mobilisés pour l'occasion.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Bf46054f489233568561c427ca3843ed

Après deux jours interminables au cours desquels les médias italiens paraissaient comme bloqués, repassant en boucle les mêmes images inintéressantes et les mêmes analysés insipides, la police ne faisant bien évidemment fuiter aucunes informations sur l'avancement de l'enquête, les membres du GdI donnèrent l'assaut sur une résidence située en périphérie de Tarente. Suite à la fusillade durant laquelle un résident fut blessé par une balle perdue, trois des terroristes abattus et un quatrième capturé, il s'avéra que les quatuor de jihadistes préparaient une second attentat plus ambitieux encore que celui de Messine afin de finir en beauté en s'attaquant au port marchand de Tarente et souhaiter ainsi porter un coup qu'ils imaginaient terrible à l'économie italienne. Deux des terroristes abattus étaient de nationalité tunisienne entrés de façon illégale dans le pays, probablement depuis la France, le troisième était italien et celui capturé possède quand à lui la nationalité soudanaise et possède le statut de demandeur d'asile. Il n'en fallu évidemment pas plus à Matteo Salvini pour demander la démission du gouvernement et la mise en place immédiate de mesures radicales visant à permettre à l'Italie de controler ses frontières et de mettre dehors l'ensemble des immigrés sur le sol italien. Une position largement partagée par l'opinion publique italienne qui permit à la Lega de reprendre l'initiative face à ses concurrents dans ce contexte de campagne électorale. Cet attentat est au contraire catastrophique pour le Fronte Popolare qui commence à devenir une réalité et qui avait décidé de prendre une position à contre courant du climat actuel et appelant à la défense inconditionnel de la dignité humaine pour les italiens comme pour les étrangers.
Mirage
Mirage
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1152
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 20
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skavian le Lun 4 Nov 2019 - 22:53

République d'Inde


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 India-flag-brics-tech-innovation-startupbrics-chennai-arnaud-auger


Affaires externes

Attentats en Sicile : consternation de New-Delhi

New-Delhi apporte son plus grand soutien au peuple italien, victime à son tour de la barbarie. L'Inde réaffirme que la lutte contre toutes les formes de terrorisme sera toujours au cœur de ses préoccupations.


Rencontre avec la chancelière allemande : vers une coopération approfondie entre l'Inde et l'Allemagne ?

Championne industrielle, de l'économie numérique et des solutions durables, l'Allemagne a soumis à l'Inde une invitation pour entrevoir une coopération entre les deux pays, notamment en aval du programme Germany 2030. New-Delhi accepte chaleureusement la proposition. Le Ministre des Affaires Etrangères Subrahmanyam Jaishankar se rendra très prochainement à Berlin.


Dossier du Rafale : Ambitieuse, l'Inde déterre sa commande initiale

Et pendant que le Ministre des Affaires Etrangères Subrahmanyam Jaishankar entreprendra une visite en Allemagne, le Ministre de la Défense Rajnath Singh souhaite se rendre à Paris pour ouvrir de nouvelles négociations avec la France. Faisant acte des besoins "urgents" dans le domaine aérien comme aéronaval de l'armée indienne, l'Inde souhaite réajuster sa commande totale à 126 Rafale - la commande initiale - ainsi que de 57 Rafale M.


Une agriculture raisonnée : l'Inde propose à l'Espagne sa collaboration

Géant certes, mais géant au pied d'argile, l'Inde fait toujours face au double défi de la sécurité alimentaire et du péril écologique. Soucieuse de l'avenir de sa population - la première démographie du monde d'ici quelques années-, l'Inde propose sa collaboration avec l'Espagne dans le cadre de son programme de recherche agronomique.
Skavian
Skavian
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1325
Date d'inscription : 15/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Lun 4 Nov 2019 - 23:26

Canada
Brève
Evénement

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown

Scandale dans la presse canadienne. Jagmeet Singh, membre proéminent du NPD (le parti au pouvoir) a été accusé d'agression sexuelle sur de jeunes mineures par plusieurs jeunes femmes, sur la période de 2016 à 2020. Celui-ci, pris à parti par l'entièreté de la sphère médiatique américaine n'a eu d'autre choix que de résigner de son poste de MP.

Celui-ci devra comparaître rapidement devant la justice. Le dommage est grand pour la popularité du NPD, qui visiblement derrière des discours féministes et progressistes, accueille en son sein de dangereux criminels sexuels.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par GeorgeV le Mer 6 Nov 2019 - 3:37

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 1920px10

Commonwealth of Australia

Australia 2030

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Id-10010
Offshore Rig au large de l'Australie

Fort de sa majorité absolue dans au parlement, le gouvernement libéral du Très Honorable Scott Morrisson a voté plus tôt cette semaine la mise en place d’une loi omnibus mettant en place les promesses électorales majeures du Premier ministre auprès de la population australienne au cours de la campagne électoral.

La première série de loi portant sur les énergies, plus précisément le pétrole, le gaz et les énergies renouvelables. Le parti libéral mise sur l’exploitation pleine et entière du potentiel pétrolier, gazier, éolien et solaire l’Australie d’ici l’année 2030 afin de ne plus dépendre des matières provenant du moyen-orient. Canberra annonce la mise en chantier d’un “corridor énergétique” de plus de 7000 km à travers le pays pour construire chemins de fer, pipelines et lignes de transmission électrique afin de vendre et d'expédier l’énergie produite partout au pays. La loi prévoit bien entendu toutes les mesures nécessaire afin de forcer les propriétaires dans ce corridor à céder des droits de passage, y compris les territoires indigènes. Des mesures exceptionnelles sont prisent afin de promouvoir l’exploration et l’exploitation des réserves de gaz et de pétrole australien. Le gouvernement chiffre a plus de 1.3B les investissements nécessaires afin de mener à bien ce projet.

L’autre parti de la loi omnibus met de l’avant l’aide étrangères apportées par l’Australie aux pays étrangers. Canberra prévoit de changer de façon significative ses investissements à l’étrangers, notamment concernant le moyen-orient et l’Afrique, afin de se concentrer sur le théâtre indo-pacifique. Les quelques 200 millions versé sur le théâtre orientale est entièrement annulé afin d’être mis à profit de nos partenaires dans le pacifique. Nous allons porter notre partenariat avec le Pacifique à un nouveau niveau. En 2021-2022, le Commonwealth fournira une aide au développement record de 1,4G. Nous collaborerons avec les gouvernements et les institutions régionales aux programmes de santé et d’éducation et à l’amélioration de l’environnement des entreprises et de la croissance économique.

Affaires étrangères

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 67860010
The Australian Border Force ayant pour réputation d'être l'une des plus efficace au monde

Le Commonwealth d’Australie annonce la mise en place d’un “travel ban” à l’encontre de la totalité des ressortissants des nations touchés par la crise ébola. Canberra ne prévoit en aucun cas risquer la vie de ses citoyens et notre faune unique. Des mesures “plus stricte” est désormais appliqué dans les points d’entrés du Commonwealth, comprendre ici qu’aucun ressortissant étranger ayant visité ou côtoyé des gens venant des pays visé par le “travel ban” ne sera admis en Australie.

Le Commonwealth d’Australie annonce être prêt a participé à la mission onusienne en Iran, nous proposons par ailleurs au Royaume-Uni une collaboration complète sur ce théâtre.

Le MoFA Malcolm Turnbull annonce au nom du gouvernement australien et de notre peuple pacifique et bienveillant sa plus grande consternation face aux attentats horrifique qui ont eu lieu en Italie. Le ministre en a profité pour faire son mea culpa et appelle les nations à majorité de confession musulmane a en faire davantage afin d'éradiquer la menace terroriste. Selon le ministre, il est du devoir des citoyens de pays de décider quel genre d’avenir ils veulent pour eux-mêmes, pour leurs pays et pour leurs enfants. S’ils veulent faire parti du camps du bien et des victorieux ou des lâches, des chiens galeux et adorateurs du diable.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 1024px-Coat-of-Arms-of-Australia-svg
GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2279
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 6 Nov 2019 - 7:25

JOUR DE PAUSE
Passage en 2021
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 6 Nov 2019 - 19:31

Liban
Brève
Evénement

Effroi et terreur au Liban. Alors que les différentes communautés s’apprêtaient à fêter à leur manière le passage à la nouvelle année, un séisme de magnitude 6,2 sur l’échelle de Richter s’est produit à une dizaine de kilomètres au sud de Beyrouth, capitale du pays. Phénomène certes relativement rare dans la région, le dernier datant de 2005, le tremblement de terre a sérieusement endommagé de nombreux bâtiments, notamment des habitations, ainsi que plusieurs habitations, notamment plusieurs immeubles dans les banlieues de la capitale. Au total, ce sont plusieurs centaines de bâtiments qui ont été détruits, tandis que 86 personnes ont été tuées lors du séisme et de ses secousses secondaires, qui détruisirent elles aussi plusieurs bâtiments toujours debout mais grandement fragilisés. Les blessés se dénombrent à plus de deux cents, tandis que plusieurs personnes sont encore portées disparues à l’heure actuelle. Les dégâts se chiffrent quant à eux à plus de trois cent millions d’euros, notamment à cause de la destruction d’infrastructures dont des ponts et des routes.

France
Brève
Evénement

A la veille de l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, approuvée à la suite d’un second référendum avec une confortable majorité, les tensions sont plus que jamais exacerbées. En effet, la population caldoche, craignant d’être rapidement mise à la porte de l’archipel après l’accession à l’indépendance par les kanaks et de subir le même sort que les Pieds Noirs en 62, s’est massivement mobilisée dans les principales villes du pays, à commencer par Nouméa, afin de protester contre l’indépendance et d’empêcher le plus possible qu’elle ne se produise. Ainsi, ce sont près de 14'000 caldoches – soit quasiment un cinquième de la population – qui ont défilé dans les rues de Nouméa, d’abord assez pacifiquement, avant que la situation ne s’envenimât et que plusieurs centaines d’entre eux forcèrent l’entrée du Congrès de la Nouvelle-Calédonie et bloquèrent l’aéroport international de Nouméa-La Tontouta pour empêcher d’éventuels départs de fonctionnaires français. Certaines scènes de violences se sont produites, notamment le lynchage d’une figure indépendantiste kanak, le Président du Congrès Rock Wamytan, passé à tabac par les plus ultras des manifestants avant d’être exfiltré par les forces de l’ordre, qui parvinrent à rétablir la situation. Toutefois, la capitale, et les principales villes du pays, restent très perturbées, tandis que des manifestations quotidiennes réunissant plusieurs milliers de caldoches continuent, avec parfois certains coups de force, dont des intrusions massives dans des bâtiments officiels.

Les tensions entre caldoches et kanaks sont de plus en plus vives également. Plusieurs scènes de violences ont été rapportées à la police, faisant pour le moment quatre morts et plusieurs dizaines de blessés, tandis que les autorités craignent une flambée des violences si une issue n’est pas rapidement trouvée. Les hommes politiques favorables au maintien en France ont quant à eux annoncés le boycott total des institutions officielles néo-calédoniennes contrôlées par les indépendantistes et exigent un nouveau référendum, affirmant que « Si les indépendantistes purent avoir jusqu’à trois référendums pour se prononcer sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie, il doit en être de même pour les partisans du maintien de l’archipel au sein de la République française », en référence aux accords de Matignon prévoyant deux référendums à la suite du premier devant être organisé, afin de confirmer à chaque fois le vote. En attendant, la célèbre Place des Cocotiers, sur laquelle Jacques Chirac avait tenu un célèbre meeting dans les années 80, des évènements dans le territoire, est désormais occupée en permanence par près d’un millier de manifestants caldoches.

A Paris, la situation politique néo-calédonienne surgit aussi dans le débat politique, animé par l’imminence des élections présidentielles. En effet, Robert Ménard a dénoncé « la lâcheté du gouvernement envers ses citoyens de Nouvelle-Calédonie », tandis que France Unie et le Front National tiennent des propos similaires et parlent de trahison du chef de l’Etat. L’opinion publique métropolitaine, elle, reste divisée, même si elle ressent cette indépendance majoritairement comme un abandon de la part de l’Etat français. La situation, assez critique à Nouméa, risque de s’empirer dans les jours à venir, tandis que lesdits partis profitent de la faiblesse du gouvernement Philippe et du président Macron pour soutenir massivement les caldoches, Marion Maréchal ayant notamment affirmé que « Macron a vendu la Nouvelle-Calédonie comme il a vendu la France ». L’affaire néo-calédonienne anime désormais le débat public, au profit pour le moment de l’opposition de droite, qui ne manque pas de se rendre régulièrement sur place pour soutenir les caldoches, tandis que la gauche, elle, semble plus favorable aux kanaks. En attendant, l’indépendance paraît compromise au regard des violences sur l’archipel, et les caldoches appellent, soutenus par la droite, à l’organisation d’un nouveau référendum véritablement démocratique, dénonçant les conditions de vote très restrictives pour les nouveaux arrivants sur l’île qui ont été exclus des votes lors des deux précédents scrutins.


France
Brève
Evénement

Alors que les élections présidentielles sont déjà suffisamment agitées par la crise économique qui touche durement le pays ainsi que les évènements de Nouvelle-Calédonie, plusieurs polémiques enflent sur les réseaux sociaux et les plateaux télévisés à la suite de soupçons d’ingérence russe lors de la campagne. En effet, de nombreux médias russes francophones, à commencer par Russian Today et Sputnik, se sont lancés dans une véritable campagne anti-Macron, parfois proche de la désinformation et d’autres fois non, rappelant notamment le mépris présidentiel lors de la crise des Gilets Jaunes, l’inaction du gouvernement, les affaires judiciaires des membres du gouvernement ou des députés de la majorité, accusant parfois même le président ou certains ministres d’évasion fiscale, etc. Tout un arsenal est déployé par le Kremlin, en secret, pour ternir l’image du chef de l’Etat, Moscou espérant la victoire de l’une des deux Le Pen. Sur les réseaux sociaux, des bots relayent en masse ces informations, tout en commentant assez négativement les déclarations de soutiens d’Emmanuel Macron. De même, certains soupçons pèsent sur des éventuels financements de publicités à contenu politique, principalement contre Macron et la gauche, sur lesdits réseaux, principalement Facebook et Twitter. Si les médias traditionnels, notamment via leur service de « fact checking », tentent de démonter plusieurs fausses informations, cela leur permet de les relayer malgré tout auprès du grand public. Malgré l’ampleur apparente du phénomène, cette campagne anti-Macron ne fait pas encore considérablement bouger les intentions de vote, bien plus influencées par la crise et la situation néo-calédonienne. En effet, tout au plus, ce ne serait qu’un à deux pourcent des électeurs qui pourrait être influencé par cette campagne.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Jeu 7 Nov 2019 - 13:19

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Banniere_France


Déclaration du gouvernement français suite aux incidents en Nouvelle-Calédonie :

Dans une allocution télévisée le matin du 2 janvier 2022, le Président de la République s'est adressé à l'ensemble des français au sujet de la crise calédonienne. En effet, l'indépendance, promise avant 2022, n'a pas pu être effectivement donnée à l'île et ses habitants, en raison des violences qui animèrent la fin du mois de décembre et sont toujours en cours.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown

Le gouvernement français dénonce formellement les groupuscules extrémistes qui empêchent l'accession à l'indépendance de l'île par l'occupation de bâtiments publics et l'instigation de violences inter-ethniques. L'indépendance ne peut être accordée dans les situations présentes, en raison du risque d'explosion de violence. Mais le Président Macron assure les calédoniens que celle-ci sera effective une fois la crise réglée.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Soldats français en déploiement en Nouvelle-Calédonie

Dans une manoeuvre politico-militaire des plus osées, le gouvernement français annonce le déploiement de 500 membres des forces armées françaises venues de métropole, dont 80 hommes du Commando Hubert. L'annonce de ce déploiement embrase littéralement la Calédonie. En effet, c'est le Commando Hubert qui avait mené l'assaut contre les indépendantistes d'Ouvéa en 1988 et qui avait causé la mort suspecte de plusieurs kanaks. A l'époque en effet plusieurs observations de médecins avaient jugé que les terroristes indépendantistes avaient été exécuté sommairement dans la jungle, poings et pieds liés.

Les soldats sont déployés en renfort aux administrations de police et de gendarmerie locale et ont réussi à déloger les occupants de la Place des Cocotiers à grand renfort de gaz lacrymogènes et de bastonnades. On dénombre 2 blessés graves parmi les civils.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Manifestants kanaks bloquant une route

Dans le nord de l'île, très fortement politisé en faveur de l'indépendance, les militants kanaks se mobilisent et organisent plusieurs blocages. Ils demandent l'indépendance immédiate.

Il ne fait aucun doute que les tensions sont grandes en Nouvelle-Calédonie, et le report  indéterminé de l'indépendance pourtant votée démocratiquement a attisé les tensions. De nombreuses associations kanaks appellent désormais à la révision du statut de citoyenneté de la future Kanakie pour en exclure les Blancs, tandis que les Caldoches semblent s'organiser pour empêcher coûte que coûte l'indépendance, notamment avec l'appui de quelques hommes politiques.

Dans la politique française, en pleine campagne, la question calédonienne est devenue centrale. La République en Marche est entièrement solidaire derrière le Président de la République dans ce report indéterminé, tandis que le Front Populaire et Citoyen dénonce une politique néocoloniale française qui va à l'encontre de tout principe démocratique étant donné que les résidents de Nouvelle-Calédonie ont voté selon les Accords de Matignon pour une indépendance politique qui doit donc leur être accordée. Eric Coquerel a annoncé sa volonté, si élu, de donner l'indépendance immédiate et un soutien direct aux militants kanaks pour le respect de la démocratie. Cette décision n'a pas été entièrement populaire dans certaines franges de La France Insoumise, et c'est avec une surprise mitigée que Jean-Luc Mélenchon appris la nouvelle du ralliement de Kuzmanovic à France Unie.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Djordje Kuzmanovic, ancien cadre de LFI, désormais France Unie

Marion Maréchal a accueilli à grands bras Kuzmanovic dans sa formation politique, et a elle déclaré que l'indépendance d'une partie sacrée du territoire français ne pouvait être négociée à la légère, via un simple referendum local et restrictant le droit de votes aux résidents pré-1988. Elle a annoncé que l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie n'était pas souhaitable, et que si décision démocratique il devait y avoir, celle-ci devait "impliquer l'ensemble de la Nation Française, et non pas une poignée de kanaks".
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6281
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Malaa le Jeu 7 Nov 2019 - 18:33

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Wexjw

Royaume d'Espagne
Reino de España



Politique intérieure_

Indépendantisme catalan : la colère monte

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Torra-

Quim Torra, le président de la Généralité de Catalogne

Alors qu'ils attendent depuis maintenant deux ans que le Président du gouvernement honore l'une de ses promesses de campagne - à savoir rétablir un dialogue constructif entre Madrid et les indépendantistes catalans - les partisans d'une Catalogne indépendante commencent à perdre patience. La plupart d'entre eux n'espère même plus pouvoir être entendu par le gouvernement espagnol et se sent trahi.

Le président de la Généralité de Catalogne, Quim Torra, est le tout premier à être monté publiquement au créneau face à Sánchez. L'éminent membre de Junts per Catalunya - un parti libéral et indépendantiste catalan, dont le chef de file n'est autre que Carles Puigdemont - a déclaré ce matin lors d'une conférence de presse s'estimer "trompé et manipulé par Madrid" et désormais, "ne plus croire aux promesses du bonimenteur Sánchez".

Plus tard dans la journée, un appel à la mobilisation générale (grève + manifestations) dès lundi prochain a été émis par Junts per Catalunya et les composantes de Catalunya Sí, l'un des groupes indépendantistes du parlement de Catalogne. Madrid n'a mis que peu de temps à réagir en annonçant mobiliser les forces de l'ordre en conséquence, pour "neutraliser toute tentative de sédition ou de violence délibérée". Pedro Sánchez a réaffirmé son souhait de faire preuve de fermeté à l'égard de ceux qui agissent par la violence, avançant au passage que le contexte actuel ne permettait pas un dialogue constructif entre le gouvernement espagnol et les indépendantistes catalans.


Commerce extérieur_

Contrat entre l'Espagne et l'Arabie saoudite pour du pétrole brut

Le ministre espagnol des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, Josep Borrell i Fontelles, s'est rendu aujourd'hui à Riyadh pour officialiser avec son homologue saoudien un nouvel accord sur l'exportation de pétrole brut de l'Arabie saoudite vers l'Espagne.

Mon besoin en pétrole représente 23.2 milliards de Dollars par an. Ce nouveau contrat d'export se chiffre à hauteur de 3,5 milliards de Dollars US par an, alors que le besoin domestique de l'Espagne en pétrole brut est de 23,2 milliards. L'Arabie saoudite devient ainsi le premier fournisseur de pétrole but de l'Espagne (15,2%) devant le Mexique (13%) et le Nigeria (8,7%).

Madrid a justifié ce choix par la volonté de réduire ses importations de pétrole du Nigeria, considérant que le contexte politique actuel de ce pays, rongé par le terrorisme de Boko Haram, représentait un risque important pour la stabilité des échanges entre les deux pays. Le Ministre s'est félicité de cet accord trouvé avec Riyadh, qui augure un rapprochement diplomatique durable entre l'Espagne et l'Arabie saoudite.


Actualité internationale_

Épidémie d'Ebola en Afrique

Observant la terrible progression du virus Ebola en Afrique, le gouvernement espagnol a pris la décision de débloquer une aide financière à hauteur de 20 millions d'Euros pour aider les pays touchés à lutter contre la pandémie, et à prendre en charge les malades. Par ailleurs, Madrid annonce également l'envoi d'un avion humanitaire composé de bénévoles, de médecins, de médicaments et de denrées alimentaires en direction du Soudan du Sud.

Action des Casques Bleus en Iran

Madrid a annoncé l'envoi de 1 000 soldats de l'Ejército de Tierra en Iran pour participer aux missions des Casques Bleus. L'Espagne se dit très préoccupée par la situation politique et sanitaire actuelle en Iran et espère que l'intervention des Casques Bleus contribuera à réinstaurer une certaine stabilité dans le pays.

Attentat en Italie

Madrid s'est dit effarée par la nouvelle de l'attentat qui s'est produit sur le Messina-Napoli en Italie. Le Président du gouvernement en personne s'est exprimé lors d'une allocution télévisée, pour assurer à Rome son soutien inconditionnel dans cette épreuve difficile et témoigner aux victimes et à leurs familles de ses prières les plus sincères.

L'Espagne a affirmé son intention d'intensifier son engagement auprès de ses partenaires européens, dans la lutte contre le terrorisme islamique qui peut frapper à tout moment.

Séisme au Liban

Le Royaume d'Espagne tient à la République libanaise son soutien le plus sincère, suite au séisme exceptionnel qui a frappé le pays et provoqué la mort de 86 personnes.

Madrid propose à Beyrouth l'envoi d'un convoi humanitaire composé de bénévoles humanitaires, de médecins, de médicaments et de denrées de première nécessité.
Malaa
Malaa
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 39
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Jeu 7 Nov 2019 - 23:47

United States of America
 

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 640px-US_flag_large_51_stars

Affaires Économiques


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Im-88823?width=620&size=1


Dans le pays, les économistes saluent la politique économique de la Maison Blanche. La décision pleine de pragmatisme du Président Marco Rubio de conserver le Secrétaire du Trésor Steven Mnuchin a permis de poursuivre sa politique volontariste. Même si cela n’a pas été suffisant pour renouer avec la croissance, les États-Unis ne purent guère espérer mieux.

Toutefois, les problèmes récurrents de la finance américaine resurgissent au grand jour faisant craindre aux marchés une éventuelle explosion d’une bulle spéculatives. En effet, les premiers signes de faiblesses semblent apparaitre, notamment sur les prêts hypothécaires, et dans une moindre mesure les emprunts étudiants. Ainsi la mise en place du « plan Mccain » provoquant un changement de paradigme de l’analyse des crédits habitats dès 2020 ne put malheureusement pas avoir un impact significatif sur le niveau d’encours de ces derniers. Par conséquent, certaine institutions financières dont la prestigieuse Goldman Sachs connaissent de fortes difficultés. Pour éviter une crise systémique, le Département du Trésor annonce un soutien conséquent aux banques américaines en difficulté, via des prêts du gouvernement fédéral. Ce plan de sauvetage de 150 milliards dollars a pour but de consolider les Fonds Propres de ces structures, par le levier des emprunts à long terme provoquant mécaniquement l’augmentation de leurs ratios de solvabilités. Mais cette aide sera accompagnée de contreparties concrètes d’assainissement des actifs pourris, comme le rappel le Secrétaire du Trésor Steven Mnuchin. Elle sera principalement symbolisée par un audit complet du portefeuille de créances des institutions financières faisant appel à cette aide dans le but de repérer les actifs financiers illiquides. Une fois cette mise au point faite, une forte dépréciation sera imputée en suivant la méthode comptable de la juste valeur. Outre cela, pour limiter les risques de propagations du risque dans le système financier, il est décidé de limiter les possibilités de titrisations pour maintenir la confiance sur le marché interbancaire.
Concernant les modalités de ces financements, Steven Mnuchin indique que le taux d’intérêt sera avantageux, avec une méthode de calcul simple : coût de la ressource d’une OAT américaine à 10 ans plus l’imputation d’une marge de 0,10 points. Les premières banques acceptant de bénéficier de ce plan étant Goldman Sachs et Capital One.

Autre sujet, d’importance dans une période de telle difficulté la question budgétaire. Ce point central n’est pas éludé par le Département du Trésor qui souhaite élargir les capacités de remboursement de l’état fédéral. En somme, il est décidé d'émettre un bon du Trésor de très longue durée, à 50 et 100 ans : une façon d'emprunter plus et à moindre coût, comme l'ont fait de nombreux pays européens (Italie, la France, l'Espagne, la Grande-Bretagne), en profitant des faibles taux d'intérêts. Pour justifier cette réforme le Secrétaire du Trésor a déclaré à Bloomberg :

"Nous avons constaté un appétit notamment de certains acteurs du marché. Des investisseurs comme les fonds de pension ou les assureurs ont besoin d'acheter des obligations de maturité longue sur la courbe des taux nominaux, soit pour stabiliser leur ratio de solvabilité soit pour garantir leurs engagements dans leurs portefeuilles. Nous ne faisons que répondre à cette demande. L’avantage principal pour notre administration est de bénéficier d’échéance d’emprunt bien importante car étalé sur une plus longue durée."

En complément à cette action, la FED annonce une baisse des Fed Funds à 0%. Cette baisse conséquente du taux directeur sera accompagné par une augmentation de l’enveloppe du Quantating Easing , déjà appliqué, de 400 milliards de dollars. Sa mission principale sera de racheter sur le marché financier américain les MBS (mortgage-backed security) côté en dessous du BBB par les agences de notations. Pour le Président de la Fed la Jérôme Powell, l’institution peut alourdir sans problème son bilan jusqu’à 5000 milliards, cela a déjà été effectué par le passé pour la crise des subprimes.

Affaires Étrangères


République française

La Maison Blanche apporte son soutient indéfectible au Gouvernement Macron concernant la crise en Nouvelle-Calédonie. Selon la Secrétaire d’État Liz Cheney la France a démontré son excellence et son expertise dans le maintien de l'ordre, les États-Unis ont l'intime conviction que Paris va régulariser cela de façon efficace avec sa fameuse « French Touch ».

République libanaise

Le Président Rubio annoncent son soutien total aux victimes libanaises du récent séisme. Il propose à Beyrouth l'envoi d'aides humanitaires (médecins, hôpitaux de campagnes, médicaments, équipes de recherches, équipes de déblaiement etc.).  
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 73
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Ven 8 Nov 2019 - 14:49

Soudan du Sud
Brève
Evénement

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown

L'épidémie d'Ebola, partie du Sud-Soudan, touche désormais plusieurs pays d'Afrique. Si certains ont la situation sous contrôle, notamment le Sud-Soudan lui même qui a bénéficié de beaucoup d'aide internationale, la situation reste critique, et le nombre de morts très importants.
Carte de l'épidémie:

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Nombre_de_morts_dues_a_Ebola

On dénombre selon les statistiques entre 30 000 et 50 000 victimes totales de l'épidémie, ce qui en fait une épidémie bien plus sévère que celle de 2014-2016. Plus inquiétant encore, le virus s'est propagé et plusieurs cas ont été recensés au Royaume-Uni, en Allemagne, en Afrique australe, au Japon et en Amérique du Nord, bien qu'aucun décès n'ait été relevé.


Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Ven 8 Nov 2019 - 19:30




中华人民共和国


République Populaire de Chine
 




Affaires économiques


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Nanjing_GettyImages-600063172_C-123934-detailp


La Chine retrouve des couleurs au niveau de son économie. Avec 4% de croissance, la Chine affiche un beau chiffre, mais loin d’être rassurant pour le pays. La crise économique mondiale suite au Nekbat a pour résultat une diminution de la consommation mondiale, ce qui a énormément de conséquence sur l’économie chinoise, l’usine du monde. A ce niveau, la Chine ne peut pas faire grand chose sinon attendre que la situation mondiale s’améliorer ce qui semble être le cas au fil des ans. Cependant le gouvernement souhaite encore une fois limiter la mondialisation et les crises sur sa propre économie en développant notamment sa propre consommation intérieure.

C’est donc une politique de relance et d’investissement notamment vers les endroits les moins développés du pays qui sera déployé. La politique de relance devrait se concentrer en premier lieu autour de l’automobile, notamment les véhicules les moins polluants. Ceci en accord avec l’indépendance énergétique que la Chine veut s’assurer. En second lieu, vers l’électronique, l’ameublement, et divers produits qui ne sont pas de première nécessités mais dont la Chine est un grand producteur. Cette politique de relance permettra en effet au multiplicateur keynésien d’être efficace puisque contrairement aux Occidentaux, c’est la Chine qui a la majorité des usines et donc de garder un maximum de cet argent localement. La nouvelle idée de cette nouvelle politique de consommation est de faciliter la consommation rurale, via internet mais également l’accessibilité du citoyen chinois vers ces produits et donc des investissements sur l’infrastructure dans ces domaines dans les régions les plus reculés. Enfin l’idée principale est de se concentrer sur la qualité du produit, plus celui-ci est de qualité et/ou moins polluant, plus celui-ci aura des subventions pour vendre moins chère. La Chine se mets au vert et veut rapidement se débarrasser de sa trop grande dépendance vers l’extérieur concernant ses ressources.
Ce vaste programme de relance sur les produits devrait aussi bénéficier au monde entier parce que toutes les entreprises du monde devraient y bénéficier, à certaines conditions puisqu’il faut que les produits soient de qualités ou peu polluants.

Niveau budget, la Chine mets ses cartes sur table puisque ce programme devrait être pourvu de pas moins de 50 milliards de dollars rien que pour cette année. La Chine veut relancer son économie mais également celle du monde. C’est dans l’intérêt du pays.


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 221px-National_Emblem_of_the_People%27s_Republic_of_China_%282%29.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1538
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 9 Nov 2019 - 13:38

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Banniere_France


Campagne électorale 2022 :

Tabassage à mort d'Eric Zemmour :

Le chroniqueur, éditorialiste et polémiste Eric Zemmour a été victime d'un tabassage devant son domicile parisien au début du mois de mars 2022, soit moins de 6 semaines avant les élections. Pris à parti par plusieurs militants d'extrême-gauche, il aurait été roué de coup sous les yeux d'un attroupement de passants, s'empressant de sortir leurs téléphones non pas pour alerter la police mais pour filmer la scène.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Feu Eric Zemmour

Il aura fallu seulement quelques minutes pour les militants d'extrême-gauche pour blesser mortellement M. Zemmour. Il est décédé après l'arrivée des secours, d'une hémorragie cérébrale.

3 individus ont été appréhendés par les forces de l'ordre alors qu'elles tentaient de fuir. Ils se revendiquent de l'extrême-gauche non organisée, et disent avoir agi pour le "bien général". Les réactions politiques en cette période électorale furent immédiates. C'est le silence qui caractérisa la réponse du Front Populaire et Citoyen, et aucune déclaration n'émana de cette formation politique. Du côté de La République en Marche, le Président Macron a dénoncé une agression anti-intellectualiste, qui n'a pas manqué de faire sursauter bon nombre de journalistes, malgré l'habitude des propos fangeux du Président en rapport avec l'extrême-droite. France Unie a violemment dénoncé l'agression, et a annoncé qu'il était nécessaire de réformer le système répressif français pour empêcher la violence urbaine.

France Unie, le Front Populaire et Citoyen, et La République en Marche :

Selon tous les sondages, et l'occupation médiatique et générale de l'esprit des électeurs français, ce sont la France Unie, le Front Populaire et Citoyen et La République en Marche qui sont les trois formations politiques majeures de la campagne à venir. En effet, les débats et prises de position de Macron, Coquerel et Maréchal intéressent clairement en majorité les français.

En ce qui concerne l'Europe, Emmanuel Macron a sorti la carte de l'Europe à deux vitesses, à nouveau. Ce n'est pas son plus grand point fort électoral, la majorité des votants LREM étant plutôt intéressés par la stabilité et l'ordre que par la politique étrangère macroniste, qui a déjà déçu et dont ils ne doutent pas une seule seconde qu'elle décevra encore. Eric Coquerel quant à lui promet un travail de fond avec les dirigeants européens pour avancer plus avant dans la protection sociale européenne. Comme convenu au Congrès de Toulouse, toute sortie de l'UE est absente du discours de la gauche française, unie derrière une position si ce n'est europhile, du moins en soutient au projet européen. Marion Maréchal elle, promet un Frexit rapide et décisif dans le regain de souveraineté nationale.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Manifestant France Unie

Sur le plan international encore, les positions de la gauche et de Macron ne sont pas foncièrement différentes, et la politique étrangère ne fait pas partie intégrale de leurs visées politiques. C'est différent du côté de France Unie, qui promet de "rebattre les cartes en Europe", et de quitter l'OTAN, entièrement inutile selon eux, afin de mieux défendre les intérêts de la France sur la planète entière.

La question calédonienne continue d'attiser les tensions, alors que l'île s'enflamme au fur et à mesure que le déni d'indépendance se fait ressentir. Macron promet une indépendance dès la fin des élections, Coquerel en promet une immédiate et le soutien "entier et total des forces françaises pour arriver à ce but", ce qui a provoqué de vives réactions de la part des souverainistes, qui ont bien saisi que l'armée française pourrait pour une fois être employée contre des blancs dans les DOM-TOM. Marion Maréchal a quant à elle ré-affirmé sa position que l'indépendance calédonienne devait être décidée par l'entièreté de la Nation Française.

C'est une déclaration choc de Coquerel qui a amené le débat sur un autre sujet : la VIème République. Celui a présenté un projet qui sera effectif immédiatement.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Réforme constitutionnelle lourde de Coquerel

La proposition d'entrer dans une VIème République ravive la flamme de la gauche, qui était noyé par les débats jusqu'alors. En effet, Macron s'est catégoriquement opposé à l'idée de VIème République, tandis que Marion Maréchal a annoncé qu'une réforme électorale était nécessaire, et notamment l'introduction d'une certaine dose de proportionnelle parmi les députés. Elle refuse cependant de cautionner l'idée d'une VIème République.

Les grands absents du débat :

Le premier grand absent du débat est le Rassemblement National. Celui-ci a été totalement annihilé par la machine France Unie.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Marine le Pen

La formation d'extrême-droite qui occupait l'espace politique principal après LREM pendant la quasi totalité du mandat macroniste s'est en effet totalement effondrée. Plusieurs facteurs sont en cause : premièrement la fuite d'une majorité des cadres historiques vers France Unie, deuxièmement l'indécision de Marine le Pen à soutenir des projets aussi radicaux que sa nièce, et enfin la personne même de Marine le Pen qui a inquiété vivement les cadres du parti qui restent au vu de sa catastrophique performance de 2017, qui reste bien présente dans les mémoires.

Chez Les Républicains, on est complètement débordés par tous les côtés, entre un Macron qui mène désormais sans vergogne un discours de droite libérale, et une France Unie qui ose dire ce que bon nombres d'électeurs Républicains attendaient de leurs cadres.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Valérie Pécresse, candidate LR

Les traditionnels petits partis vivotent quant à eux, plutôt représentants d'une clique sociale que d'un réel mouvement politique. Nicolas Dupont-Aignan a visiblement abandonné sa campagne pour quasiment se raccroche aux idées de France Unie, en espérant sans doute un second tour en présence de France Unie et un ralliement de ses quelques pourcents en échange d'un poste.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6281
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Sam 9 Nov 2019 - 21:12


United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 640px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg


Affaires économiques


................Les chiffres économiques pour l’année 2021 ont été plutôt satisfaisants pour le Gouvernement de Sa Majesté, qui est parvenu à rétablir un semblant d’ordre dans son économie, bien que la récession soit toujours là. Si la recapitalisation des banques britanniques a produit les effets escomptés et protégé le secteur bancaire d’une crise trop importante, même si certaines fragilités persistent à menacer d’éventuelles défaillances de certaines d’entre elles. Toutefois, la proposition d’accord qui avait été faite, à savoir renflouer les banques contre une annulation de la part de dette publique qu’elles détiennent, n’a pas eu tous les effets escomptés. Si nombre des établissements bancaires privés ont accepté, tous ne l’ont pas fait, car cela aurait trop fragilisé leur santé financière, et le Gouvernement a parfois été contraint de simplement les recapitaliser sans pouvoir obtenir de contrepartie, même si c’est près de 7% de la dette qui a ainsi été renégociée et récupérée, en échange de plusieurs centaines de milliards de livres réinjectés dans l’économie. Le Gouvernement peut ainsi souffler quelques peu, puisque c’est plus d’un tiers de la dette souveraine qu’il n’a, pour l’instant, plus à rembourser ou à payer les intérêts, ce qui permet d’économiser de bonnes sommes d’argent, environ cinq milliards de livres, sur le budget de l’Etat, lesquels sont, au regard des grèves qui menacent sérieusement le secteur hospitalier, immédiatement réinjectés au profit des aides sociales et dudit secteur, afin de calmer la contestation, mais également faire face à l’arrivée du virus Ebola sur le sol britannique. Cependant, et le Gouvernement en a pleinement conscience, ces mesures, plus ou moins réussies, ne suffiront pas à rétablir une bonne santé économique au Royaume-Uni, lequel doit connaître un « véritable choc d’attractivité et de compétitivité » selon les mots du Chancelier de l’Echiquier afin de retrouver sa prospérité d’antan, ce d’autant plus qu’en trois ans, l’économie britannique a reculé de près de 15%, accroissant significativement le taux de pauvreté – une phrase qui fleure bon le libéralisme sauvage à outrance et la déréglementation totale, de sorte que Londres retrouve sa position de première place financière au monde qu’elle avait acquise grâce à l’œuvre salvatrice de feue Margaret Thatcher, mais aussi que le Royaume-Uni redevienne un lieu d’investissement, chose qui lui fait défaut depuis trop longtemps, pour relancer une production industrielle en berne depuis des années, ce alors qu’un siècle auparavant, il était l’une des premières puissances industrielles mondiales. Pour cela, le Gouvernement entend bien jouer sur les diverses marges de manœuvre qu’il a récupéré grâce au succès de sa première politique de recapitalisation de ses banques ainsi qu’avec sa politique d’austérité qui a empêché le déficit public de déraper trop dangereusement.

................Ainsi, le « Loup de la City », Jacob Rees-Mogg, a annoncé que le taux d’imposition sur les sociétés, jusqu’alors de 19%, allait désormais passer à 9,5%, et ce dès cette année, ce qui est l’un des plus bas taux du continent européen, en-dessous de celui de l’Irlande, pourtant très attrayant puisque fixé à 12,5%. De la sorte, Londres espère attirer de nombreuses grandes entreprises internationales, d’autant plus qu’une exonération totale d’impôts sera possible les cinq premières années d’implantation ou de création au Royaume-Uni sur tous les bénéfices réalisés sur le territoire britannique, ce qui permet d’attirer les entreprises étrangères mais également de favoriser la création de nouvelles entreprises localement. En outre, ce taux d’imposition peut encore être réduit à 4,75% si lesdites entreprises investissent au moins 5% de leur chiffre d’affaires au Royaume-Uni dans la recherche et le développement, un secteur considérablement en panne dans le pays, qui fut pourtant à la pointe de l’innovation technologique jadis. A ce titre, une niche fiscale est également créée pour les contribuables investissant dans des entreprises de recherche et de développement à hauteur de 10% de leur impôt maximum. De la sorte, Londres espère bien réattirer des grandes firmes internationales afin qu’elles relocalisent leur siège social, soit mondial, soit européen, au Royaume-Uni malgré le départ de l’Union européenne, la différence d’impôts pouvant compenser certaines tracasseries administratives ou taxes supplémentaires. De plus, Londres cherche à récupérer son statut maritime d’antan. Pour cela, elle mène désormais une politique plus qu’agressive à l’égard des pays adeptes du pavillon de complaisance en lançant son propre pavillon, rattaché aux îles anglo-normandes, et plus particulièrement sur l’île de Sercq. Ainsi, tout armateur qui le souhaite pourra immatriculer son navire sur ledit pavillon, l’île de Sercq étant assez peu exigeante en matière de sécurité maritime : une visite de routine annuelle pouvant être effectuée par une société de classification, absence totale de normes sociales pour les marins, aucune norme environnementale non plus, et un impôt relativement bas. Le statut juridique plus qu’original de l’île lui permet de telles largesses, tandis que le poids diplomatique du Royaume-Uni dans les diverses organisations internationales permet d’assurer aux armateurs une bien meilleure protection juridique que des pays tels que le Panama ou le Liberia. L’objectif est clairement assumé par le Gouvernement de Sa Majesté : il s’agit de rapatrier nombre de navires marchands qui s’étaient juridiquement exilés à l’étranger, mais aussi attirer des navires d’autres nations afin de leur faire prendre un pavillon serquois, ce qui leur fera économiser à la fois de l’argent et des ennuis juridiques en tous genres tout en faisant gagner beaucoup au Royaume-Uni sans grand risque pour lui.

................En outre, troisième grande mesure destinée à redonner sa splendeur et sa prospérité au Royaume-Uni, la déréglementation absolue du secteur bancaire dans le pays. Ainsi, le secret bancaire est solidement renforcé pour redonner confiance aux établissements bancaires, alors que toutes les taxes qui pouvaient être prélevées par l’Etat sur des flux en provenance ou à destination de l’étranger sont définitivement abolies. Tant pour les résidents que les non-résidents, aucune opération bancaire ou financière ne pourra désormais être taxée soit par l’Etat soit par les collectivités territoriales britanniques, y compris les îles exotiques de Sa Majesté, tandis que les seules normes qui s’appliquent encore au secteur bancaire sont celles du droit du travail à propos de leurs employés. Est donc offerte au secteur bancaire national et international une liberté absolue sur le territoire britannique, tandis que la City espère récupérer sa position de première place financière mondiale en y réattirant les capitaux étrangers, notamment les chinois, qui transitaient par Londres pour ensuite se déverser sur le Vieux Continent. De même, le taux d’imposition pour les établissements bancaires déroge à celui des entreprises puisqu’il est automatiquement fixé à 4,75% au lieu des 9,5%, ce qui, certes, se traduit par une perte sèche de recettes pour l’Etat, laquelle devrait être compensée par un accroissement significatif des activités bancaires et financières sur le territoire britannique. Sans conteste, le Royaume-Uni devient ainsi un paradis fiscal à ciel ouvert, ou plutôt le « Singapour du continent européen » selon certains journalistes. La livre pourrait ainsi retrouver une bonne place parmi les monnaies les plus utilisées à travers le monde. Enfin, dernière mesure, la Bank of England va, afin de lutter contre l’inflation galopante, réduire sa politique de quantitative easing, notamment avec la fin de la nécessité de financer le plan de renflouement des banques ainsi que du plan de relance de l’économie, qui s’est traduit par un investissement massif dans les infrastructures routières, ferroviaires et portuaires du pays ; ce qui permettra en outre de permettre une réévaluation de la valeur de la livre par rapport aux autres monnaies. En parallèle, afin que l’investissement ne décroisse pas de trop, les taux directeurs repassent à 0,5 %, pour stimuler le crédit, tout en le maîtrisant suffisamment pour que l’inflation ne dépasse désormais plus la barre des 2%, seuil à partir duquel la banque centrale britannique aura comme ordre de rehausser les taux directeurs s’il venait à être dépasser. Cette réduction de l’assouplissement quantitatif ne marque pas pour autant sa fin puisque cinquante milliards de livres seront annuellement injectées dans l’économie britannique, principalement pour financer le déficit budgétaire. La recapitalisation des banques devrait fournir les liquidités suffisantes pour soutenir l’investissement.


Affaires intérieures


................La situation politique intérieure du Royaume-Uni inquiète grandement le Gouvernement de Sa Majesté. En effet, voilà désormais deux ans et demi que le divorce avec l’Union européenne a eu lieu, et aucune solution n’a été trouvée s’agissant de l’Irlande du Nord. Si, pour l’instant, ledit territoire ne semble guère agité, certainement grâce à l’absence de rétablissement de la frontière de facto, il ne fait nul doute que, si le Gouvernement venait à mettre fin à cette situation et rétablir des postes frontaliers, cela provoquerait de nouvelles tensions, voire de nouvelles violences, en Ulster. De ce fait, Julian Smith, Secrétaire d’Etat pour l’Irlande du Nord, a eu pour consigne de maintenir ce statu quo, tandis que la Chambre des Communes a, officiellement pour préserver les accords du Vendredi Saint, déclaré qu’aucune frontière physique ne serait rétablie entre les deux parties de l’île, et que lesdits accords continueraient d’être pleinement respectés, reprenant ainsi la proposition du filet de sécurité qui figurait dans l’accord de sortie du Royaume-Uni, ce qui a, fictivement, pour effet de déplacer la frontière entre l’île de Grande-Bretagne et celle d’Irlande, puisque désormais, les contrôles douaniers s’effectueront, pour les biens, personnes et services étrangers en provenance d’Irlande ou d’Irlande du Nord, qu’à leur arrivée sur le sol de l’île principale de l’archipel britannique. Si cela a pour effet de provoquer l’ire des unionistes nord-irlandais, qui étaient farouchement hostiles à cette idée, cela permet surtout au Premier-ministre d’évacuer ce problème, d’autant plus qu’il dispose d’une nette majorité parlementaire sans avoir besoin de leur soutien, ce qui n’était pas le cas lors de son investiture. S’agissant de l’Ecosse, et de sa demande d’organisation d’un nouveau référendum sur l’indépendance, Boris Johnson a pour le moment botté en touche, affirmant que « La question de la place de l’Ecosse au sein du Royaume-Uni a déjà été traitée en 2014, en faveur du maintien. Il n’est pas question d’organiser des référendums tous les cinq ans parce que quelques indépendantistes souhaitent encore tester leur impopularité électorale et perdre encore un vote qui coûte de l’argent à organiser. Nous verrons cela après 2024, lorsqu’une décennie se sera écoulée. » Mêlant provocation et promesse lointaine, le locataire du 10 Downing Street essaie en réalité de gagner du temps à sa manière habituelle – et chaotique –, surtout pour arracher un accord commercial avec Bruxelles afin de calmer les ardeurs écossaises, d’autant plus que les derniers sondages donnent un résultat assez serré, avec 51% de votes en faveur d’un maintien et 49% en faveur de l’indépendance. L’écart est, pour le Gouvernement de Sa Majesté, bien trop faible pour tenter le diable et organiser immédiatement un nouveau référendum, qui pourrait voir l’Ecosse quitter le Royaume-Uni et l’affaiblir encore plus.


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 248px-Royal_Coat_of_Arms_of_the_United_Kingdom.svg

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1910
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par GeorgeV le Dim 10 Nov 2019 - 5:28

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 1920px10

Commonwealth of Australia

Budget 2021-2022

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 10874710

Le gouvernement libéral du Très Honorable Scott Morrisson a présenté le budget fédéral pour l’année 2021-2022 plus tôt cette semaine à l’assemblé nationale. Sans grande surprise, Canberra annonce un deuxième budget consécutif affichant l’équilibre, mettant davantage l’accent sur le remboursement de la dette du pays étant de 531 B de $. Les libéraux ont d’ailleurs abaisser le plafond de la dette fédéral a 530 B$, laissant peu de marge de manoeuvre pour l’établissement de déficit futur. L’Honorable Marise Payne, ministre des finances, confronté par les questions de journalistes sur le manque d’investissements gouvernemental dans l’économie, affirme que l’équilibre budgétaire est nécessaire afin de redonner confiance aux investisseurs de la capacité du Commonwealth à avoir des finances publiques saines. Le pari reste risqué pour le gouvernement alors que l’économie mondiale reste extrêmement fragile et que le Commonwealth d’Australie semble être l’un des seuls pays de l’OCDE à ne pas enregistré de déficit important afin de stimuler l’économie.

La création d’emploi est le seul facteur qui permet à l’Australie de ne pas tomber dans en récession. La croissance du pays reste faible, Canberra compte donc sur une bonne performance de l’économie asiatique, mais surtout chinoise et indonésienne afin de relancer comme il se doit son industrie primaire, secteur primordial de l’économie du Commonwealth. La Banque de réserve d'Australie (RBA) a réduit son taux directeur à 0,75%, par crainte que la croissance en Chine et en Europe ne soit pas au rendez-vous dans l’année à venir. Cette mesure vise aussi à soutenir l’emploi, mais aussi les familles australiennes, extrêmement endettées. Selon l'agence fédérale, la dette des ménages contractée sur le marché du crédit en proportion du revenu disponible a augmenter considérablement pour s'établir à près de 200%.Celui-ci présente encore des risques pour l’économie et la stabilité financière, des risques qui, en raison de la taille même de la dette en cause, persisteront un certain temps. Il y a cependant tout lieu de croire que nous pouvons continuer à les gérer avec succès. Les progrès économiques enregistrés à ce jour renforcent notre conviction que des taux d’intérêt plus élevés seront justifiés avec le temps; cela dit, une certaine détente monétaire est encore nécessaire.

De nouvelles règles hypothécaire sera misent en place, effective début 2022, afin de contrôler l’accès au crédit hypothécaire et la hausse constante du prix du marché immobilier au pays, particulièrement dans les grands centres du Commonwealth. Il s’agit d’une cause majeur du hausse de l’endettement des familles du pays. En vertu des nouvelles règles hypothécaires instaurées, tous les acheteurs de maison australiennes doivent effectuer une simulation de crise relative au prêt hypothécaire afin d’être accessible au crédit hypothécaire. L’acheteur qui demande un prêt hypothécaire assuré contre le défaut de paiement devra démontrer son admissibilité en fonction du taux le plus élevé entre le taux de référence de cinq ans publié par la Banque de réserve d’Australie et le taux offert par son prêteur. Bien que les nouvelles règles hypothécaires soient censées protéger le marché australien de l’habitation (et s’assurer que les Australiens dépensent selon leurs moyens), elles impliquent aussi que les acheteurs devront se contenter d’un budget plus limité.

Affaires étrangères

L’Honorable Malcolm Turnbull, ministre des affaires étrangères du Commonwealth d’Australie, a contacté les autorités britanniques afin de mettre au point notre position face à la proposition de libre-échange entre nos pays. L’Australie se dit fortement inquiet des nouvelles mesures fiscales belliqueuses misent en place par le gouvernement de Sa Majesté et affirme qu’il s’agit d’un frein majeur à l’instauration du traité de libre-échange compréhensif entre nos nations. La position géographique et notre nation continent est certainement les seuls facteur nous permettant de résister aux nouvelles mesures de Londres et de protéger nos entreprises. Nous espérons que le gouvernement de Sa Majesté prendra les mesures nécessaires afin de favoriser l’établissement d’un traité de libre-échange dans le futur.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 1024px-Coat-of-Arms-of-Australia-svg
GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2279
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Dim 10 Nov 2019 - 10:44

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Banniere_France

Elections présidentielles de 2022 :

Premier tour :

La date fatidique du 8 avril 2022 est arrivée. Partout en France, les bureaux de vote ouvrent, pour recueillir les bulletins des électeurs français. Selon l'INSEE il y aurait environ 47 millions d'électeurs français en 2022. La campagne a fait rage depuis plusieurs mois déjà, avec l'assassinat d'Eric Zemmour, la crise calédonienne et bien sûre le marasme économique total de la France en toile de fond.

A 20h00, la fidèle Anne-Sophie Lapix annonce les résultats en direct sur France2.


France Unie - 28%
Candidat : Marion Maréchal
Idéologie : Droite conservatrice, libéralisme économique et conservatisme social, europhobe


Front Populaire et Citoyen - 24%
Candidat : Eric Coquerel
Idéologie : Socialisme, progressisme social, euroréformiste


La République en Marche - 14,5%
Candidat : Emmanuel Macron
Idéologie : Centre-droit, néolibéralisme, européisme

Les Républicains[/b] - 14%
Candidat : Valérie Pécresse
Idéologie : Conservateurs, européisme

Rassemblement National [/b][/color] - 9%
Candidat : Marine le Pen
Idéologie : Conservatisme, droite dure, euroscepticisme


Nouveau Parti Anti-Capitaliste - 5%
Candidat : Philippe Poutou
Idéologie : Anticapitalisme, ACAB

Debout la France ! - 4%
Candidat : Nicolas Dupont-Aignan
Idéologie : Droite, euroscepticisme, gaullisme

Union Populaire Républicaine - 1,5%
Candidat : François Asselineau
Idéologie : Souverainisme, europhobie

Ce sont donc le parti de Marion Maréchal, France Unie, et la coalition des gauches sous l'égide d'Eric Coquerel qui rejoindront le second tour.

La claque est dure pour le pouvoir en place, et La République en Marche ne parvient pas à se qualifier pour le second tour, réalisant un score très faible et bien en deçà des attentes. Le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé qu'il se retirerait de la vie politique, au vu de l'échec électoral de ce mois d'avril 2022.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
Emmanuel Macron

Catastrophe pour Les Républicains également, qui deux fois de suite ne parviennent pas à rejoindre le second tour, alors que le parti et ses ancêtres avaient dominé la vie politique française de la seconde moitié du 20ème siècle. Le Rassemblement National, avec 9%, établit un score ridicule comparé aux prévisions d'il y a encore 6 mois. Le parti de Marine le Pen a été totalement phagocyté par France Unie. Nicolas Dupont-Aignan a quant à lui déjà annoncé soutenir France Unie.

La question des soutiens au second tour est en effet primordiale. Le NPA a appelé, avec un score très bon pour cette petite formation politique, à soutenir le Front Populaire et Citoyen. Chez LREM, on s'entre-déchire, et aucun communiqué officiel de la part d'Edouard Philippe ou Emmanuel Macron n'est effectué. Du côté du Rassemblement National, Marine le Pen appelle à contre-coeur à rejoindre "les forces conservatrices, pour le salut de la France." Chez LR, environ 80% des électeurs voteraient pour la candidature de Marion Maréchal au second tour, et le reste s'abstiendrait en grande majorité. Gérard Larcher est la seule figure politique de Les Républiques à s'être opposé formellement à Marion Maréchal.

Second tour des présidentielles :

Le débat d'entre deux tours fut rude, et extrêmement virulent. Eric Coquerel s'est opposé à Marion Maréchal dans une émission de 4h retransmise sur France2, à 4 jours du scrutin du 22 avril. Selon France Télévisions, pas moins de 35 millions de français ont suivi le débat, un chiffre extraordinaire. Les positions diamétralement opposées des deux camps avivent les tensions entre français.

Marion Maréchal a ré-affirmé son programme : conservatisme social, libéralisme modéré et surtout souveraineté nationale totale. Eric Coquerel lui a opposé un programme bien plus réfléchi et construit en accord avec les pontes de la gauche : on y retrouve la réforme constitutionnelle (à laquelle Marion Maréchal a proposé d'introduire encore une fois de la proportionnelle à l'Assemblée mais pas de changement de régime républicain), le Revenu Universel, des réformes sociales profondes et une profonde réforme fiscale.

Après le vif, débat, quelques manifestations eurent lieu le samedi des élections, chose rare en France. Le week-end électoral est traditionnellement relativement calme, hors ici, plusieurs groupes de militants se sont affrontés à Paris. Si leur nombre était très réduit (environ 200 personnes pour le Front Populaire et Citoyen et 150 à 200 personnes pour France Unie), l'impact médiatique a été très grand. BMFTV s'est empressé d'inviter sur ses plateaux des "historiens" experts des années 1930.

Le dimanche soir, à nouveau, des dizaines de millions de français devant leur télévision. Premier chiffre choquant de la soirée, l'abstention n'était que de 16% contre 25% lors du second tour de 2017, soit une hausse de la participation électorale de pas moins de 9 points ce qui est très considérable.

Après d'interminables minutes de suspens, les résultats sont tombés. C'est Marion Maréchal qui est élue Présidente de la République, première femme à occuper ce poste dans l'histoire de France, avec 54,3% des suffrages exprimés recueillis en sa faveur, contre 45,7% pour Eric Coquerel.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Unknown
La nouvelle Présidente de la République

Les analystes politiques sont formels, en dehors d'un soutien massif du Nord de la France et surtout des côtes méditérannéenes où se trouve l'électorat central de France Unie, le parti a bénéficié d'un report de voix massifs de LR, du RN et de Debout la France! qui l'a propulsé au poste de la présidence de la République.

En France, c'est surtout la sidération de voir France Unie conquérir le pouvoir en si peu de temps qui frappe les journalistes. En s'appuyant sur la même tactique que LREM, l'extrême-droite a réussi à unir les forces conservatrices dans un projet politique simple mais réussi : porter un candidat.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6281
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Baptiste le Dim 10 Nov 2019 - 12:16

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Banniere_France


Forces Armées Françaises:

L’armée Française fut une des rares institutions à recevoir une augmentation de son budget durant de quinquennat du Président Macron grâce à la Loi de Programmation Militaire votée en 2019. Le budget de 41 milliards accordé pour l’année 2022, augmentera encore de 3 milliards chaque année jusqu’en 2025 comme prévu dans la LPM.

Cette augmentation du budget aura permit un recrutement de 15 000 nouveaux postes dans l’armée, en particulier dans le renseignement et la cyberdéfense, en plus d’avoir augmenté les budgets consacrés à l’entretient des « petits matériels » et des infrastructures visant à fidéliser les militaires déjà en service.

Un autre grand axe de cette augmentation du budget est le remplacement et la modernisation de l’équipement existant. Ce sont donc 259 Griffon qui ont été reçu durant ces deux dernières années pour remplacer une partie du parc des VAB, ainsi que la confirmation de la commande pour un total de 1872 exemplaires de Griffon et Serval d’ici 2030.

Le Jaguar entre lui aussi en service, l’armée ayant reçu les 20 premiers modèles et confirmé la commande pour un total de 250 exemplaires.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 66142173_2845704068804193_8128667611354365952_o-1024x682
Les nouveaux Griffon en service
Ce sont aussi 122 Leclerc qui ont été « upgradé » au standard XLR, le reste de la flotte le sera d’ici 2025.

Côté Marine, la Frégate d’Intervention et de Défense nommée Amiral Ronarc'h, a été mise à l’eau à Saint Nazaire pour une entrée en service en 2023, alors que la deuxième frégate de la classe est déjà en cours de construction pour une entrée en service en 2025. Ce sont 6 exemplaires qui devront entrer en service d’ici 2030.

La Marine obtient quatre pétroliers ravitailleurs nouvelle génération, dont deux d'ici à 2025, un bâtiment spécialisé dans le recueil de renseignement, et 19 patrouilleurs au lieu des 17 prévus pour surveiller les zones économiques exclusives françaises outre-mer. Pour préparer l'avenir, la France va lancer des études sur le remplacement de son unique porte-avions, qui sera retiré du service vers 2035.

Le sous Marin Suffren est lui entré en service en 2020, remplaçant le Rubis. Le Duguay-Troui , le Tourville et le De Grasse entreront eux en service d’ici 2025, et les deux derniers d’ici 2030.

L'armée de l'Air se voit allouer 8 avions légers de surveillance, et le renouvellement accéléré de sa flotte quinquagénaire d'avions ravitailleurs Boeing KC-135 par 15 A330 MRTT, dont 12 ont déjà été livrés.

Ce sont aussi 23 Rafale F4 qui ont été mis en service, et une commande pour la modification de 30 autres Rafale à ce standard d’ici 2027.


Le Général François Lecointre , chef d’état major des armées s'est exprimé sur la radio RTL le lendemain des élections et a affirmé "Nous ne doutons pas que le nouveau gouvernement continuera sur cette lancée et permettra à notre si belle armée de représenter la France dans les meilleures conditions."

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 7797622599_le-general-francois-lecointre-au-micro-de-rtl


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 211px-Armoiries_r%C3%A9publique_fran%C3%A7aise.svg

Baptiste
Baptiste
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 200
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 22
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 6 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum