¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Lun 14 Oct 2019 - 14:44






اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan
 



Repenser l’Etat


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 457338_73452877


La nouvelle réforme administrative fait son chemin. Après plusieurs mois de brainstorming et de discussions, la « New States Act » vient d’être publié publiquement aux médias ainsi qu’au parlement pour le vote. L’Etat Fédéral pakistanais semble arriver à bout de ses possibilités. Le Pakistan est un Etat fédéral qui donne théoriquement beaucoup de pouvoirs aux provinces, mais aujourd’hui le pays est toujours aussi centralisé. Cette centralisation dans un Etat fédéral s’explique non pas dans les pouvoirs, les provinces en ont beaucoup, mais dans le budget que l’Etat redistribue. Le gouvernement souhaiterait changer cela à travers le 21ème Amendement Constitutionnel, quelques mois seulement après le 20ème. Le 21ème prévoit donc une autonomie très accrue des provinces sur leurs budgets. Aujourd’hui, le Pakistan a beaucoup donné à ses provinces en termes de prérogatives, sans y donner forcément le budget. Voici donc une liste des principales réformes que prévoit le 21ème Amendement Constitutionnel :
-Indépendance budgétaire des provinces. Les provinces lèveront leurs impôts, certaines taxes vont disparaitre de l’Etat fédéral pour qu’ils soient à hauteur provincial. Cependant, pour financer l’Etat, certains impôts resteront.
-Disparition des agences fédérales qui sont des doublons avec les agences et prérogatives provinciales. Ces agences fusionneront avec les agences provinciales. Le but étant le fin du mille-feuille administratif qui est couteux et inefficace.
-Augmentation du pouvoir judiciaire, législatif et exécutif à hauteur provincial. L’accent est mis sur le local, le crédo est qu’on gouverne bien qu’en étant proche du peuple. Le pouvoir judiciaire aura donc plus de prérogatives et seules quelques affaires passeront dans les hautes cours fédérales. Le législatif pourra voter les budgets mais également des lois sur les réformes à hauteur provinciales. Le pouvoir exécutif du gouvernement ne sera que pour donner un visage de cette Province pour représenter devant l’Etat fédéral, y compris pour les responsabilités.
-Obligation des Provinces à financer certains domaines à un certains pourcentages de leurs budgets (par exemple la justice, l’éducation …), le but étant de ne pas délaisser par ces provinces ces domaines de prérogatives jugés essentiel dans un fonctionnement Etatique ou provincial. L’Etat se donne le droit de regard d’intervenir via divers amendes ou autre si ce n’est pas respecté.
-Un accent est mis sur la transparence, sur les élections, mais également sur le budget que ce soit provincial ou des divers agences et représentants politique. Le but étant de limiter le plus la corruption. De même, la lutte contre la corruption sera une prérogative provinciale (en plus d’en être une fédérale).
Divers autres réformes sont aussi présentes mais sont d’ordres administratifs et compliqués à comprendre pour le commun des mortels. On espère que cette réforme va calmer les divers mouvements sociaux qui touchent le pays actuellement. En donnant une grande partie des fonctionnaires, provinciaux, cette réforme donne un cadre plus clair et rationnel de l’Etat. L’Etat fédéral y perd sa puissance, mais y gagnera dans la stabilité à moyen et long terme. Très peu de chose changeront  négativement car les pouvoirs sont déjà aux Provinces, c’est le budget qui manque aujourd’hui. Seul le recueillement des impôts est à mettre en place, et l’Etat fédéral devrait donner pas mal d’aide dans ce domaine avant de disparaitre petit à petit, remplacer par les Provinces qui y prendront la majorité des fonctionnaires des impôts.

Concernant les réactions politiques, cette loi est plutôt bien accueillie par les divers partis politiquement, ils sont tous bien implantés dans les Provinces, souvent mieux que concernant l’Etat fédéral (y compris pour le PTI actuellement au pouvoir). Les mouvements sociaux, qui commençaient à s’essouffler, accueillent plutôt bien cet amendement. Bref, il y a beaucoup de chance pour que cette loi passe dès le premier coup au parlement. Même si certaines choses posent actuellement problèmes comme chaque loi.
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 209px-State_emblem_of_Pakistan.svg
Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1538
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Lun 14 Oct 2019 - 22:44

United States of America
 

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 640px-Flag_of_the_United_States.svg

Affaires économiques

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 636582212049326781-LINTON-1

Si l’économie américaine a bien résisté dans l’ensemble les projections au premier semestre 2020, montre des signes d’essoufflement. Aux fondamentaux internes robustes, un fléchissement des investissements des entreprises est constaté. La cause de cette dégradation est essentiellement due à la contraction des marges des sociétés. La pause des conflits commerciaux permet d’alléger ce phénomène en retrouvant des produits intermédiaires au juste prix.
Cependant le marché reste dubitatif est attend des actions fortes des pouvoirs publics pour redynamiser les investissements productifs. Afin de répondre, à cette problématique le Secrétaire du Trésor Steven Mnuchin va présenter son plan économique axé sur deux points principaux les incitations fiscales et les dispositifs bancaires.

Ainsi un nouveau principe comptable sera incorporé dans les normes US GAAP, il s’agit du suramortissement. Dans le cadre précédent de l'amortissement, le contribuable peut déduire 100% de la valeur d'inscription d'un bien à l'actif (bien que cette déduction soit étalée sur plusieurs années). Avec le suramortissement, l’entreprise pourra déduire 140% de cette valeur. Le surplus (soit 40%) constitue une subvention visant à stimuler l'investissement productif. Cet avantage fiscal est étalé sur la durée d'utilisation du bien. Outre cela, les entreprises qui choisissent un mode de financement de crédit-bail ou dans le cadre d'un contrat de location avec option d'achat pourront eux aussi déduire une somme égale à 40 % de la valeur d'origine du bien. Par ailleurs, une liste des biens éligibles à ce dispositif est établie :

• Les installations, les équipements, les lignes et câblages des réseaux de communication électroniques en fibre optique
• Les éléments de structure, matériels et outillages utilisés à des opérations de transport par câbles et notamment au moyen de remontées
• Les véhicules roulant d’entreprise autre que les véhicules de directions acquis ou pris en crédit-bail ou en location avec option d’achat
• Les véhicules de chantiers (pelleteuses, chargeuses, tracto pelle, rouleau compresseur etc.) acquis ou pris en crédit-bail ou en location avec option d’achat
• Les matériels médicaux
• Les matériels et outillages utilisés pour des opérations industrielles de fabrication ou de transformation et à l’exclusion du matériel mobile ou roulant affecté à des opérations de transport
• Les matériels de manutention
• Les installations destinées à l’épuration des eaux et à l’assainissement de l’atmosphère
• Les installations productrices de vapeur, de chaleur ou d’énergie
• Les matériels et outillages utilisés à des opérations de recherche scientifique ou technique

Outre cela, un amortissement fiscal sera lui aussi implanté dans les règles comptables. Cet amortissement particulier permettra aux sociétés d’amortit le bien sur un laps de temps très court. L'entreprise pourra opérer une importante déduction lors de l'acquisition du bien, puis devra opérer des réintégrations postérieurement. La durée de l’amortissement fiscal sera admise pour 12 mois ou 24 mois, suivant la nature des biens acquis.

Ces techniques comptables poussant à un investissement productif seront couplées à des dispositifs plus classiques d’exonérations fiscales. Tout d’abord, compte tenu des risques inhérent associé à l’investissement dans des PME, le Secrétaire du Trésor estime indispensable des mesures d’exceptions sur cette typologie d’entreprise. Ainsi, afin de pousser les investisseurs les plus aisés à s’engouffrer dans ce type d’entreprise, le gouvernement permettra la déduction des pertes constatées aux titres d’investissement dans les PME, dans une rubrique spéciale de l’impôt sur le revenu. Ainsi cette déduction pourra se faire jusqu’à 50.000 dollars ou 100.000 dollars pour un couple. Par ailleurs lors des cessions, les plus-values réalisées après cinq ans de détention seront exonérées totalement d’impôt dans la limite de 5 millions de dollars, ou de 10 millions de dollars pour les titres ou les parts acquis à partir de 2020. Enfin, les petits porteurs seront eux aussi incité à pousser leurs épargnes vers des titres d’entreprises, grâce à l’exonération des dividendes jusqu’à 10000 dollars, et imposés au-delà par prélèvement à la source de 15%.

Ce projet de loi dénommé « Plan Mnuchin » est immédiatement soumis et approuvé par le Sénat, avant d’être débouté par la Chambre des Représentants des États-Unis. C'est pourquoi sous la pression Démocrate, la commission mixte de conciliation compléta les propositions initiales avec un volet de soutien aux petits entrepreneurs avant d'être entérine par le Congrès.

Ainsi fut rajouté outre le volet comptable et fiscale, la mise à disposition auprès des douze Regional Federal Reserve Bank d’un levier financier, en leurs permettant le développement économique des PME/ETI via « des prêts de développement ». Cette enveloppe qui sera abondée de 25 milliards de dollars servira au financement de lignes d’affacturages, de prêts d’honneurs et de garanties bancaires. Ces dernières à pour objectif de couvrir les banques et sociétés de crédit-bail de leurs encours à hauteur de 60% pour des créations ex nihlo, et 40% pour les besoins d’investissement ou de trésoreries des PME/ETI déjà établis.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 73
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Harald Sigursson le Lun 14 Oct 2019 - 22:49




Bundesrepublik Deutschland
Einigkeit und Recht und Freiheit


Affaires économiques et internes de la République fédérale allemande


C'est désormais officiel, L'Allemagne est en quasi récession.Voilà des mois que le gouvernement est en pleine discussion interne concernant un plan de relance budgétaire, les discussions ont était houleuse dans la coalition, le SPD demander depuis le début une relance budgétaire avec une moitié des CDU, l'autre moitié était indécis, contrairement au CSU qui était contre une relance pensant que le pays pouvait tenir et garder le rythme avec un taux de croissance de 1,5 environs. Mais voilà les choses ont beaucoup bouger depuis l'été dernier, maintenant que l'Allemagne est quasi en récession cela change tout, en plus de la très forte pression des grands groupes industrielles qui poussent le gouvernement à agir pour relancer la croissance. C'est pourquoi une réunion d'urgence c'est déroulé à la chancellerie le 25 Janvier 2020, la chancelière Angela Merkel a annoncer sa volonté de lancer un grand plan de relance à l'échelle nationale, en réalité elle si était préparé depuis novembre en déclarant au pays qu'elle avait reconnu ses erreurs. La première journée de négociation à était très intenses, le CSU n'en démordez pas ainsi qu'une partie de la CDU. Mais au quatrième jours de négociation quand les chiffres sont tombé en annonçant un taux de croissance de l'ordre de 0,4% les choses ont commencer à bouger pour le projet de la chancelière, l'autre moitié de la CDU qui était réticent ont changer d'avis et se sont ranger au côté de la chancelière, seule Annegret Kramp-Karrenbauer présidente de la CDU était rester sur sa position avec quelques un de ses soutiens, en réalité elle voulait faire barrage à Angela Merkel à cause de sont intention de se représenter en 2021 et la considère comme une rivale désormais. Même chez les plus conservateurs de la CSU on fini par reconnaître que la situation était grave est qu'un plan était nécessaire. Le Parlement allemand a ensuite voté le plan de relance avec une majorité largement soutenu part tout les parti même l'AfD, présenté début février par le cabinet Merkel, la chambre basse du Parlement, le Bundesrat a en effet approuvé ce plan d'un montant inédit depuis l'après-guerre. Au début du mois de mai le porte parole de la chancellerie annonce que le gouvernement allemand avait fini de fixer les détails du plan de relance qui devrait être lancer dans les prochain jours après que le conseil européen est fini -si elle ne dure pas éternellement-. Après cette annonce ce fut Angela Merkel en personne qui est venu présenter le premier plan de relance annoncé part les médias comme « la relance économique la plus importante de l’histoire de la République fédérale ! » Une annonce cas féliciter la Fédération de l’Industrie Allemande ainsi que les grandes entreprises allemande comme le montre un récent sondage ou la confiance des entreprises est en hausse après l'annonce du cabinet Merkel.

Programme Scholz I

1) Investissements : De 45 à 50 milliards d'euros seront investis dans la modernisation et la création des infrastructures (routes, voies ferrées, internet, lotissement, écoles et universités etc...).

2) Impôts et cotisations sociales : Baisse d'impôt sur les différents barèmes d'imposition hormis la dernière, ce qui coutera 8 milliards d'euros.

3) Prime à la casse : Les acheteurs de nouvelles voitures diesel se séparant d'une auto vieille d'au moins 5 ans, bénéficieront d'une prime à l'achat de 7000 euros. Pour les voitures électriques la prime à l'achat est plafonner à 9.500 euros.

4) Allocations familiales : Une prime de 100 euros par enfant sera versée aux familles jusqu'au quatrième mois après l'entré en vigueur du plan. Les allocations familiales des familles touchant le RMI allemand (Hartz IV) seront augmentées de 40%.

5) Chômage à temps partiel : Pour limiter les licenciements économiques, les cotisations sociales versées par les employeurs dans le cas des mesures de chômage à temps partiel seront pris en charge à 60 % par l'Agence fédérale pour l'emploi.

6) Banque : Pour éviter l’effondrement du système financier allemand, 8 milliards d'euros seront mis à disposition pour renflouer la Deutsche Bank ainsi qu'une prise de participation de 10%.

Montant total: 75 Milliards d'euros investie sur l'année 2020/2021

Spoiler:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 ?appId=21791a8992982cd8da851550a453bd7f&quality=0
Angela Merkel avec le dossier contenant le programme Scholz I.

Ministère de la Défense de République fédérale d'Allemagne


Spoiler:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Web.FCAS.Stage

Future Combat Air System

Alors que le projet du premier avion européen s'enlise depuis des mois, au point que Airbus et Dassault ont déclaré leur impatience et leur désarroi face à la lenteur des négociations en 2019, la ministre de la défense Annegret Kramp-Karrenbauer à annoncer aujourd'hui que du côté allemand il ont fait une proposition à la France sur le sujet sensible des exportations, L’un des points de la discussion actuelle porte sur un seuil de 40% : tout matériel comportant moins de 40% de composants allemands pourrait être exporté librement par la France sans besoin d’un accord de l’Allemagne - et réciproquement. Du côté allemand ont est prêt à lancer le démonstratif du SCAF des cette année pour arriver à l'objectif d'une livraisons en 2025 pour être opérationnel en 2030-2040 environs. Le gouvernement allemand veut désormais accéléré les choses est passé à la vitesse supérieur au vu de la situation internationale, une nouvelle qui devrait réjouir Paris.  


Spoiler:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 31162_resize_620_380_true_false_null

Main Ground Combat System

MGCS (Main Ground Combat System), le char européen du futur. Très clairement, le blocage du Bundestag sur le programme franco-allemand est en passe d'être levé avec l'accord trouvé entre les trois industriels concernés (Krauss-Maffei Wegmann, Nexter et Rheinmetall), selon des sources. En réalité, la famille Bode-Wegmann à accepter de vendre les 50% de la société KNDS à Rheinmetall avec l'aval du gouvernement allemand en Janvier 2020. Après le feu vert du Bundestag KNDS va pouvoir donné vie au projet européen, alors que le projet SCAF fait beaucoup parler de lui le projet MGCS va enfin décoller, ingénieur allemand et français sont à pied d’œuvre pour respecter le calendrier qui viens d'être annoncé aujourd'hui, un prototype est annoncer en 2025 - qui n'est pas anodin et correspond à l'année du prototype du SCAF - pour une mise en service dans les armées allemande et française au horizon de 2027. En ce mois d'avril KNDS à dévoilé en présence de la ministre allemande et française à Berlin le design qui à était choisi:

Design sélectionner:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Sxtz
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 D5a1
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 R2va
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 4gud
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 55f8

KNDS à aussi communiquer sur quelques innovations et caractéristique du MGCS, notamment le canon, ont apprend que le canon standard choisi sera le Rheinmetall Rh-130 L / 51 de 130mm présenter en juin 2016, à Eurosmet. Mais le MGCS se veut modulable pour répondre au exigence de ces clients et sera donc possible de monter au maximum un canon de 152mm en cours de développement chez Rheinmetall. L'entreprise allemande à aussi communiquer le jour même qu'elle avait effectuer des test réussit de sont nouveau canon, le Rheinmetall Rh-140 L / 50 de 140mm qui est à la fin de sont développement. L'entreprise à même publier une image de l'un de leur prototype monter sur un Léopard 2, d'autres nouvelles devrait arriver avant la fin d'année concernant les caractéristiques du MGCS, motorisation, transmission, blindage, obus etc... à déclaré KNDS.

Canon de 140mm:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 5gbs

Différence entre un obus de 120mm et de 140mm:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 F7e6d3dd11a4cf7c631ed7c1ca589703

Rheinmetall Rh-130 L / 51 de 130mm:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 German_Rheinmetall_130mm

Modulable :
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 P87y


Spoiler:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Ob_140201_cpd-57197-185-crop
Taktisches Luftverteidigungssystem

Voilà des années que le dossier TLVS est sur la table des ministres de la défense successive sans avoir pris une décision concrète, enfin jusqu'à aujourd'hui. La ministre de la défense à annoncer que le gouvernement allemand à confirmer de nouveau sont intension de sélectionner la proposition de MBDA Allemagne et Lockheed Martin dérivé du projet Medium Extended Air Defense System (MEADS) comme future système pour sa défense antimissile, mais de nouvelle exigence sont venu sur la table, à l'heure actuelle ont en qu'une, le missile Aster Block 1 NT en cours de développement par MBDA France sera compatible avec le système TLVS. Développé à partir du programme MEADS, le système proposé par TLVS GmbH est l’un des plus avancé au monde, notamment grâce à son architecture ouverte et à sa capacité « Plug-and-Fight » qui permet d'être modulable -prévue aussi pour des armes laser par exemple- mais aussi la facilité à laquelle le système informatique peut être mis à jour pour répondre au futur menace. Une fois opérationnel avec la Bundeswehr, il deviendrait le premier système de défense antiaérienne doté d’une fonctionnalité native de couverture à 360°. Le système TLVS sera opérationnel en 2025. Le gouvernement à passer commande pour 5 batterie avec une option de 4 autres.

Caractéristiques connu jusqu'à maintenant:

Altitude de croisière : 5m à 85km
Porté de détection: 650km
Vitesse: mach 6 à 12


Spoiler:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Ku0g
Jäger I

MBDA Allemagne à annoncer avoir commencer depuis l'an dernier le développement du Jäger I, un missile hypersonique pouvant atteindre les mach 12 à l'aide d'un superstatoréacteur nouvelle génération, le Jäger I aura plusieurs variante pour être compatible au projet TLVS et le SCAF. Peut de détail est connu en raison du jeune âge du projet, le gouvernement allemand invite tout les industriels de l'UE à rejoindre le programme.


Spoiler:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Logo%20male%20rpas%20slider%20copyright%20Airbus_1
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unmanned%20Aerial%20Systems%20-%20SP%20MALE_fto1
MALE RPAS

L'Allemagne est le maitre d’œuvre du premier programme européen de drone de reconnaissance, baptiser MALE RPAS. Depuis 2015 Airbus Defence and Space et ses collaborateurs européens ont travailler sans relâche pour jusqu'en 2018 ou le MALE européen a passé avec succès sa revue de conception préliminaire, c’est à dire la dernière étape de cette étude de définition. Mais en 2019 les pays collaborateurs ont demander au industriel de rendre le projet compétitif et jugez encore trop cher le projet. Quelques mois plus tard, Airbus Defence and Space et ses partenaires ont remis au gouvernement allemand un prix unitaire de l'ordre de 16,8 millions d'euros qui est bien plus acceptable que la précédente offre. L'Allemagne en à commander 8 MALE RPAS en 2019 qui devront être opérationnel en 2025.


Spoiler:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 552a4cc36ea834c80a8b4567
CASA C-295 AEW

Airbus viens d'annoncer que le CASA C-295 AEW - qui est la version AWACS - désormais opérationnel en fin d'année, des retards ont était remarquer en 2015 à cause d'une décision d'une modernisation complète des équipements intérieure, une autre version, le C295 Persuader - Avion de patrouille maritime - à était moderniser part Airbus Allemagne et devrait être disponible lui aussi en fin d'année. La ministre de la défense allemande à confirmer avoir commander 2 C-295 en version AEW et 2 en version Persuader fin 2021 et début 2022.


Ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d'Allemagne


L'Allemagne demande à la Fédération de Russie de revenir à la table des négociations et respecter les accords de Minsk II en retirant le matériel militaire livré dernièrement dans le Donbass, pour le bien de l'Europe sans quoi des éventuelles sanctions seront malheureusement prise si de nouvelle dégradation sont constater.

L'Allemagne montre sont inquiétude envers les manifestants hongkongais qui manifeste depuis un an et souhaite l'amélioration de la situation au plus vite.

Le gouvernement allemand souhaite attiré l'attention de la scène internationale sur le Venezuela ou des crimes sont commis contre la population, jusque là l'Allemagne est rester silencieux mais les dernières nouvelles sont inacceptable pour la chancelière allemande, cette dernière à annoncer sont totale soutient au pays voisins du Venezuela et que l'Allemagne se tenait à leur disposition ainsi qu'au peuple Vénézuélien pour aider à résoudre ce conflit qui n'a que trop durée.

Angela Merkel encourage l'Inde et le Pakistan -deux puissances nucléaires- à trouver un compromis à leur différent concernant le Cachemire, pour l'intérêt des deux pays et de toute la région.

La diplomatie allemande condamne fermement l'opération militaire de la Turquie au nord de la Syrie.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Coat_o10
Harald Sigursson
Harald Sigursson
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 141
Date d'inscription : 23/08/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Oldarick le Mar 15 Oct 2019 - 0:50



Canada


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 1024px18



A Mari Usque Ad Mare


Qu'est-ce que les Conservateurs pourront conserver ?

Sur le point de dissoudre le parlement après moins d'un an au pouvoir et avec une seule session parlementaire au compteur, Scheer compte bien au moins laisser sa trace, persuadé qu'il se fera battre par les libéraux, les néo-démocrates ou même une alliance dès deux si par miracle il arrivait à maintenir un peu d'avance.

Les dernières semaines furent un véritable carnage. De la désobéissance civile, une loi visée à restreindre l'avortement qui se fait balayer au parlement et des manifestations d'une taille considérable pour un été. La plus grande menace au gouvernement conservateur actuel est le nouveau chef du Nouveau Parti Démocratie, Alexandre Boulerice, un néo-démocrate de la première heure qui servit à Singh de chef adjoint durant la dernière campagne.

Alexandre Boulerice, nouveau chef du NPD:

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Gnfylb10

Le tout pour le tout et comptant bien maintenir son pied à terre solidement ancré en Alberta et dans les Prairies, Scheer a officialisé la construction du pipeline Énergie-Est qui irait de l'Alberta jusqu'au provinces atlantiques. Énormément de canadiens, avec à leurs têtes les premières nations et les québécois, se sont insurgés face à ce projet. Le Premier Ministre du Québec François Legault n'a pas hésité dès lors à dénoncer Scheer, échappant que «le Québec a peut-être pas sa place dans cette mascarade pétrolière». Des gens vers lesquels les micros sont moins portés ont aussi tenu à se faire entendre, c'est ainsi que des boîtes aux lettres furent vandaliser à coup d'explosifs artisanaux au Québec et que des «gangs d'amérindiens» (terme utilisé par le PM Andrew Scheer) auraient saboté des pipelines actuels.

Legault en colère:

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 5d2c9710

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 128px-11
Oldarick
Oldarick
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Mar 15 Oct 2019 - 18:05






اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan
 



Nouveau scandale politico-financier


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 190px-PrimeMinisterNawazSharif
Nawaz Sharif, premier ministre du Pakistan durant 3 mandats


Un nouveau scandale bouscule le Pakistan en ce beau mois de juin. Après plusieurs années d’enquête, le journal Daily Jang a fait les gros titres en accusant, via divers preuves, l’ancien gouvernement de Nawaz Sharif. Rien de bien différent par rapport aux dernières accusations, cependant celui-ci concerne une grosse partie du PML-N y compris l’ancien candidat en 2018 et président du parti Shahbaz Sharif. Autre différence : cette corruption concerne le CPEC et les investisseurs et entreprises chinois qui n’ont pas hésités à graisser la patte aux dirigeants de l’époque pour leurs intérêts. Bien que le Pakistan puisse ne pas faire grand-chose contre les entreprises chinoises, le PML-N risque de prendre beaucoup. De plus, le gouvernement actuel est au courant de ce genre de comportement depuis quelques temps mais n’avait pas la légitimité pour réformer le pays.

Suite à cette déclaration du Daily Jung, beaucoup de journaux ont emboités le pas, mettant en difficulté le projet du CPEC et notamment les investissements chinois qui seraient difficile à rentabiliser pour le Pakistan. Les experts économiques sont invités sur les différents médias pour critiquer le projet qui est aberrant. En effet, beaucoup de ceux-ci considèrent que le CPEC est l’instrument qui fera perdre l’indépendance du Pakistan, qui deviendra dépendant de la Chine. Les chiffres sont difficiles à expliquer, mais le peuple retient que les chinois auront rentabilisés leurs investissements en 2 ou 3 ans alors que le Pakistan devra payer la dette du CPEC pendant 25 ans. Les taux d’intérêts de 7 ou 8% sur plus de 100 milliards de dollars l’explique. Le pays devra commencer à payer la dette à partir de 2024 et devra aux investisseurs chinois pas moins de 7 ou 8 milliards de dollars par mois pendant cette période. Pour payer cette dette, le pays devra être compétitif pendant plus de 25 ans sans accro, ce qui parait difficile à faire. De plus, le Pakistan ne cesse d’être en difficulté budgétaire depuis quelques années suite aux trop grandes dépenses qu’implique le projet du CPEC, et le pays n’y arrive déjà pas. Les citoyens s’inquiètent énormément du futur. C’est un scandale qui fait plus grand bruit encore que le scandale Sharif et déjà un mouvement anti-CPEC est née, notamment sur les réseaux sociaux et invitent parfois les pakistanais à la violence face aux chinois. On rappelle que le CPEC ne rapporte rien à l’économie pour le moment : les matériaux sont importés (sauf le ciment étrangement) et la main-d’œuvre utilisé est chinoise, il y a donc de nombreux chinois au Pakistan actuellement. L’argent est largement chinois pour le moment mais devrait changer, le Pakistan devant payer tout cela d’ici quelques années.

Résultat de tout cela, le mouvement anti-CPEC éclipse les autres mouvements sociaux. Et ceux-ci demande au gouvernement d’agir face à cette injustice. Les pakistanais subissent l’inflation (12%), les impôts (certains impôts ont augmentés de 300%) et ne retirent rien du CPEC. Divers rassemblement auront lieux en juillet, dont certains directement pour faire peur aux divers chinois présents sur le sol pakistanais. Autre résultat, judiciaire cette fois, disposant de nouveaux pouvoirs, la justice s’empare de l’affaire et annonce l’ouverture d’une enquête sur beaucoup de membres du PML-N pour corruption, y compris certains actuellement au parlement. Cette enquête devrait aboutir d’ici quelques mois mais déjà pour les pakistanais la famille Sharif est du passé.

Concernant le gouvernement, celui-ci fait passer son New Stat Act, mais réfléchit déjà à l’avenir et ce que la société civile lui ouvre comme porte : le Pakistan peut désormais légitimement demander beaucoup plus d’effort de la part de la Chine, de ses entreprises et des investisseurs chinois. L’idée même que tout le CPEC repose sur de l’impérialiste et de la corruption est désormais dans l’esprit de chacun des pakistanais. Pour le premier ministre « il faut reconquérir les cœurs des pakistanais. Le CPEC est quelque chose de bien. Les méthodes de financements le semblent moins. ». Dans les boites, le gouvernement prévoit des réformes rapides pour relancer l’économie, notamment ne plus avantager les entreprises chinoises par rapport aux entreprises pakistanaises, mais l’inverse. L’obligation d’employer un pourcentage de pakistanais élevé est aussi prévu ainsi qu’une obligation d’utiliser des entreprises locales dans la mesure du possible dans les projets et dans l’utilisation des matières. On estime que le gouvernement avait déjà ses idées dans un tiroir, et attendait le bon moment pour les proposer au parlement. L’affaire CPEC-Sharif est semble-t-il le bon moment.
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 209px-State_emblem_of_Pakistan.svg
Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1538
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mar 15 Oct 2019 - 20:37

Soudan du Sud
Brève
Evénement

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

L'OMS tire la sonnette d'alarme sur un risque épidémiologique Ebola au Soudan du Sud. En effet, dans le dernier mois, 150 cas ont été recensés dans le sud du Sud Soudan, à la frontière avec la Centrafrique et la RDC, dont 120 cas dans les 15 derniers jours, ce qui démontre une aggravation claire du nombre de cas recensés. On dénombre déjà près de 98 victimes selon les autorités sud soudanaises.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Le pays, affaibli par la guerre et de nombreuses instabilités politiques locales, peine à mettre en place un plan d'action concret, et en appelle à l'aide à la communauté internationale.


Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Mar 15 Oct 2019 - 23:34

Україна

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Ukraine

Un drôle de spectacle se tient à Kiev, dans une chaude soirée d'été. Alors que le soleil disparaît dans des lueurs rougeâtres, une des avenues principales de la capitale ukrainienne se retrouve illuminée d'une toute autre manière, sous le regard ébahi des badauds. Des milliers de flambeaux, dans les mains de paramilitaires ukrainiens et autres nationalistes, défilent au pas cadencé en direction de la place. Leurs revendications sont claires : "Nous ne capitulerons pas". Double menace adressée à la fois aux Russes qui occupent illégitimement le Donbass ainsi que la péninsule criméenne, mais aussi au président Zelensky à qui ils expriment leur motivation à se battre jusqu'au bout pour éviter une paix qui favoriserait une fédéralisation du territoire ukrainien au détriment d'une centralisation poussée.

À ces flambeaux se joignent des centaines, puis des milliers de badauds eux aussi inquiets de la situation à l'Est du pays, encore plus au vu de la potentielle escalade en cours, et qui voient la politique attentiste du président, russophone, comme une preuve de lâcheté de sa part contre l'occupant russe. "L'Ukraine ne mourra pas !" ; "Nous sommes une nation libre" ; "Le Donbass est à nous, tout à nous !". Tant de slogans scandés par la foule puis répétés au milieu des chants ultra-nationalistes des miliciens aux flambeaux.

C'est au final presque 25 000 personnes qui convergent vers la symbolique place Maïdan, restant groupés jusque tard dans la nuit face à des forces de l'ordre se faisant toutes petites pour éviter le risque d'un affrontement avec des paramilitaires en armes. Les journaux du pays titrent tous le lendemain sur des images de la place montrant les flambeaux éclairant les manifestants dans la nuit dans une imagerie mystique dont le gouvernement se serait bien passé.

Mis sous pression, le président n'a pas le choix que de réagir. La Russie a trop tardé à saisir sa main tendue, et le prix à payer en interne ne vaut certainement pas le risque de laisser traîner l'affaire plus longtemps que la moitié de l'été. Kiev a par conséquent annoncé sur tous les canaux diplomatiques la signature d'un décret présidentiel appelant sous les drapeaux 50 000 réservistes, pour tenir les rôles en caserne d'autant de soldats réguliers qui seront envoyés sur le front du Donbass, à compter du premier août 2020. Les dispositions dudit décret indiquent que l'annulation des effets d'icelui ne pourront être annulés qu'à la condition que la Fédération de Russie retire du Donbass la totalité de son matériel lourd et de ses troupes envoyées dans la région depuis le début du soulèvement dans la région
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1358
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 16 Oct 2019 - 0:54

JOUR DE PAUSE MI-2020
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Jeu 17 Oct 2019 - 16:04

Україна

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Ukraine

EURO 2020

Les deux mois de juin et juillet furent un moment spécial pour tous les amateurs de football du Portugal au Kazakhstan : le retour de l'Euro, compétition organisée pour la première fois dans douze villes dispersées dans autant de fédérations membres. Si cette décision fait tourner la machine médiatique qui se demande pourquoi avoir choisi des stades aussi peu accessibles que celui de Bakou pour accueillir un quart de finale, cela ne se répercute pas sur des sélections concentrées sur la performance sportive.

Tirée en tête de chapeau suit à une épopée de qualifications dont elle est ressortie invaincue et même auréolée d'une victoire de prestige 2-1 contre le Portugal à Kiev, l'Ukraine arrive avec peu d'ambitions, seulement se montrer sous son plus beau jour. Elle bénéficie en cela d'un groupe relativement clément (Ukraine/République Tchèque/Autriche/Géorgie). Sans grande surprise, les Jovto-Blakytni terminent premiers de leur groupe, invaincus malgré un nul poussif 2-2 face à une République tchèque solide. En quart de finale également, les Ukrainiens se défont d'une pâle équipe helvétique. Un match peu flamboyant tournant à la défensive après l'ouverture du score du jeune Viktor Tsygankov à la 18e minute.

Les choses deviennent plus sérieuses, beaucoup plus sérieuses dès les quarts de finale. L'adversaire des Ukrainiens n'est en effet pas n'importe qui, mais le champion du monde en titre, l'équipe de France de Didier Deschamps. Une équipe de France moribonde n'étant pas parvenue à terminer première de son groupe, certes difficile au vu de la présence d'une redoutable Italie, mais toujours aussi peu aisée à jouer et disposant de joueurs de talents tels que Mbappe la noisette la plus rapide de l'Ouest. Encore plus symbolique, le quart de finale se joue en Russie, dans le stade Krestovski de Saint-Petersburg, antre du Zenit. Les supporters ukrainiens ayant fait le déplacement savent qu'ils ne joueront pas à domicile cette fois-ci.

Le match commence de manière active, les deux équipes tentant des choses sans parvenir à trouver le fond des filets : Andriy Pyatov, gardien du Chakhtar Donetsk, doit se détendre pour dévier une frappe de Griezmann, mais le score est nul et vierge à la mi-temps. Au retour sur le terrain, c'est même la débandade pour des Jaune et Bleu qui tardent à se reconcentrer et sont punis à la 51e sur coup de pied arrêté par une tête du grand attaquant de l'équipe de France, le terrible Olivier Giroud. Il faut attendre la 85e pour que tout bascule. Sur une contre-attaque rondement menée, le vétéran Konoplyanka aligne Lloris, relançant totalement le match pour dix minutes de folie. Tout semble mener pour des prolongations épiques, les jambes sont lourdes, et alors que le coup de sifflet de l'arbitre se fait attendre au bout de cinq minutes de temps additionnel, Konoplyanka récidive. Profitant d'une erreur défensive de Benjamin Pavard, l'attaquant offre une victoire inespérée aux siens. Devant des Bleus abattus, la sélection et ses supporters viennent de terminer une véritable démonstration de force, sur le sol russe qui plus est.

La suite est moins glorieuse : Fatiguée par ses efforts en quarts, et peu habituée à la compétition de haut niveau, les joueurs ukrainiens s'effondrent face à une équipe d'Espagne qui les vainc 2-0, et qui l'emportera en finale contre les Allemands. Ce n'est qu'avec une troisième place arrachée aux tirs aux buts face aux Pays-Bas que les Ukrainiens rentrent à la maison, mais ils sont accueillis par une grande foule, célébrant la médaille de bronze comme s'il s'agissait d'une victoire.

Le visage de cette épopée fantastique, outre l'ensemble des joueurs accueillis, félicités et médaillés par le président Zelensky, c'est le sélectionneur, porte-étendard des "héros de Saint-Pétersbourg". La légende du football ukrainien Andriy Chevtchenko, ballon d'or, vainqueur de la Ligue des Champions avec le Milan, et désormais plus grand coach de l'histoire de l'Ukraine indépendante. Fait amusant, celui-ci est également engagé en politique au sein d'un parti social-démocrate mais membre de la Plateforme d'Opposition-Pour la Vie, particulièrement en réussite dans les territoires russophones de l'Ukraine. Dans son discours faisant suite à celui du président Zelensky, il ne s'est pas montré virulent dans un moment d'unité nationale, dédiant simplement cette victoire "à tous nos compatriotes, et à la paix en Ukraine".
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1358
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Jeu 17 Oct 2019 - 19:06






اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan
 



Relancement économique



Changement de rapport de force pour le gouvernement, à son avantage. Il y a quelques mois, il y avait que peu d’espoirs de réformer économiquement le pays, la Chine et ses investisseurs avaient beaucoup de pouvoirs ici-même, au Pakistan. Cependant, fait inattendu du 20ème amendement constitutionnel donnant plus de pouvoirs à la justice, le gouvernement s’en retrouve renforcé, capable et soutenu par la population pour y faire des réformes économiques plus nationalistes. La légitimité du nouveau relancement économique étant au maximum, l’Etat se donne le droit d’aller assez loin, risquant même de mettre à mal les relations avec la Chine. La loi touche aussi d’autre chose administratives, et va au-delà des projets du CPEC. Elle devrait être votée dans l’urgence pour prise d’effet quasiment immédiatement, du moins pour la première réforme concernant les travaux publics.

En premier lieu, la préférence pakistanaise : que ce soit en termes d’entreprise, de matériaux ou de main-d’œuvre, les entreprises devront avoir un pourcentage de ces choses pour un projet, dans la mesure du possible. Le pourcentage sera variable selon la taille des projets et la taille des entreprises qui auront pour charge du projet. Le Pakistan mettra en place un document type-CCTP plus complet et rationnel pour éviter les surcharges administratives. Ce document type-CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) change les dispositions administratives concernant les marchés publics. Ceux-ci seront disponibles (si pas secret défense) au public afin donner un peu plus de transparence dans les projets d’infrastructures. C’est la réforme qui contre l’accord du CPEC qui met si mal le Pakistan, ceci devrait pas mal réduire le chômage à court terme en plus de réduire drastiquement le déficit commercial en augmentant l’activité des entreprises locales.

Ensuite, la seconde réforme de cette loi concerne l’agriculture. Le Pakistan est pas mal dans le souci concernant son agriculture car pas mal de conflits sont liés les disputes sur le partage des terres. On estime que plus de 90% des cas de justices concerne des disputes des terres, cela charge largement la justice qui a un délai de 9 ans pour juger chaque affaire. A ce niveau, un cadastre clair, modifiable et numérique sera mis en place. Le but étant de moderniser celui-ci qui n’est pas à jour. Le projet est de changer ce cadastre le plus rapidement possible. Des fonctionnaires passeront dans les zones les plus conflictuelles pour la mettre à jour d’ici deux ans, puis sera mis en place à hauteur nationale d’ici 10 ans. Ensuite, pour chaque mis à jour, les citoyens devront contacter l’administration locale la plus proche pour mettre à jour. La Province s’occupera ensuite de maintenir un cadastre national au 1/2000 en zone rurale et en 1/500 en zone urbaine. L’objectif est de réduire à 30 ou 40% le nombre d’affaires d’ici 5 ans, puis de 70 à 80% d’ici 10 ans, la justice pourra retrouver alors son efficacité.
Ce sont les deux principales réformes que donnera cette loi administratives, mais devrait donner des résultats plutôt importants concernant l’administration et l’emploi.
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 209px-State_emblem_of_Pakistan.svg
Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1538
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Malaa le Jeu 17 Oct 2019 - 19:48

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 NYrZZ

République hellénique
Ελληνική Δημοκρατία




Vie économique_

La Grèce connait un léger rebond économique depuis la fin de l'année 2019, après plusieurs années d'un contexte très difficile durant lequel le peuple grec - essentiellement la classe moyenne - a dû se serrer la ceinture, suite aux plans de rigueur imposés par l'Union Européenne au pays. Bien que plutôt pessimistes quant à l'avenir de leur Nation suite à l'échec cuisant du mandat Tsipras, les Grecs ont progressivement retrouvé de l'ambition au constat des premiers mois de gouvernance de Kyriakos Mitsotakis, le leader de la Nouvelle Droite, parti qui possède désormais la majorité absolue au parlement. Et pour cause : ce dernier et son gouvernement ont entrepris de nombreuses réformes économiques dès leur arrivée à la tête du pays, afin de relancer durablement la croissance économique du pays.

Réforme de l'administration publique

La Grèce est connue pour être dotée de l'une des administrations les plus inefficaces de l'Union Européenne, ceci étant principalement dû au mille-feuille que représente son organisation, ce qui ralentit considérablement son activité. C'est en ce sens que dès 2015, la Grèce s'est engagée auprès de ses créanciers européensà réduire les effectifs de sa fonction publique et à moderniser son administration pour la rendre plus efficace, moins coûteuse et moins sujette aux emplois de complaisance.

Aussi, un vaste plan de réforme a été annoncé il y a quelques jours. En voici les éléments principaux :
- Suppression de 5 000 postes de fonctionnaires dans l'administration territoriale
- Transfert d'une partie des charges de la sécurité sociale vers les assurances privées
- Non-remplacement d'un fonctionnaire sur cinq dans les secteurs de l'enseignement et de la culture
- Suppression des districts régionaux créés en transition à l'issue de la réforme Kallikratis de 2011 sur les collectivités territoriales
- Plan d'investissement à dix ans en faveur de la formation et de la montée en compétence des fonctionnaires
- Simplification des réglementations liées à l'usage de numérique dans la fonction publique

Le Ministère des Finances table sur des retombées positives sur l'économie grecque d'ici deux ans.


Affaires militaires_

Le Ministre de la Défense nationale, Nikólaos Panayotópoulos, a annoncé un plan de modernisation de l'équipement des Armées de Terre et de l'Air, ce "pour faire face aux nouveaux enjeux et défis sécuritaires à venir, dans un contexte de déstabilisation constante du bassin méditerranéen sur le plan diplomatique, et face à de proches voisins qui n’œuvrent en rien pour la paix de la région".

Aussi, l'Armée de Terre souhaite progressivement retirer du service ses 400 chars Leopard 1, devenus vétustes et peu appropriés avec le temps. Dans un premier temps, la Grèce souhaite investir dans l'achat de 250 chars d'assaut modernes et de premier ordre.

Au niveau de l'Armée de l'Air, ce sont les 44 Mirage 2000 possédés par la Grèce qui vont progressivement être mis à la retraite. Il a été décidé de les remplacer par des avions multirôles plus efficaces. En ce sens, le pays souhaite acquérir 50 exemplaires d'avions multirôles dernier cri.

La Grèce émet ainsi un appel d'offres concernant l'acquisition des équipements souhaités, et enjoint les pays susceptibles de répondre à ses attentes à lui formuler une offre de vente concrète.


Affaires internationales_

Offensive turque en Syrie

Invité dans une émission diffusée sur la chaîne de télévision EPT 3, le Ministre des Affaires étrangères, Níkos Déndias, a fustigé l'irresponsabilité de la Turquie, "un régime autoritaire qui, non las d'appliquer une répression absolue sur son propre peuple, a décidé d'agir tel un criminel de guerre par cette intervention illégale et meurtrière dans le nord de la Syrie, n'hésitant pas à bombarder des positions civiles". Au sujet du président Erdogan, le Ministre a désigné celui-ci comme "un petit dictateur frustré et avide de pouvoir, qui n'hésite pas à s'ériger en idiot utile de l'État islamique". Enfin, il a été précisé que la Grèce apportait officiellement son soutien aux combattants kurdes et croyait intimement en la capacité de la Russie à agir comme seul médiateur crédible entre la Turquie, les Kurdes et le gouvernement syrien.

Retour sur l'accord Prespa

Le Ministère des Affaires étrangères vient tout juste d'annoncer que la Grèce s'opposerait finalement au processus d'adhésion de la Macédoine du Nord à l'Union Européenne, arguant un retard considérable de son voisin sur le changement de nom interne du pays dans les institutions et dans les documents. L'une des clauses de cet accord prévoit effectivement la possibilité pour la Grèce d'agir ainsi dans ce cas de figure précis.

En outre, le Ministre des Affaires étrangères a qualifié l'accord de Prespa comme "insuffisant et issu d'un manque de vision à long terme du précédent gouvernement de gauche". La Grèce souhaite de ce fait renégocier cet accord et obtenir davantage de garanties de la Macédoine du Nord.
Malaa
Malaa
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 39
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Ven 18 Oct 2019 - 12:11

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Iran


Test nucléaire iranien :

Test et conférence de presse :

Le 15 août 2020, à 7h00 du matin très exactement, l'Etat-major iranien recevait des ordres extrêmement précis, et dont de nombreux généraux avaient été informés il y a quelques semaines. Le test grandeur nature du projet AMAD, destiné à doter l'Iran d'une force de dissuasion nucléaire aurait lieu dans la même journée, et les forces armées iraniennes sont placées en état de préparation maximale.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Qassem Soleimani, général iranien

9h00 :

Le Guide Suprême Ali Khamenei, garant de la Révolution Islamique et de la République, s'adresse aux médias iraniens dans une conférence de presse télévisée soigneusement préparée. Devant un portrait de l'ayatollah Khomeini, premier Guide Suprême, Khameini accompagné de ses plus proches collaborateurs annonce au peuple iranien que dans l'après-midi, l'armée iranienne effectuera divers exercices de grande ampleur, notamment des survols à basse altitude du pays. Il annonce également un soutien indéfectible à la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes, à la Révolution Islamique, et aux soldats iraniens et volontaires iraniens engagés dans la lutte contre le terrorisme en Iran ou à l'étranger.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Conférence de presse du matin du 15 août 2020

14h30 :

Le centre de lancement balistique de Qom, ville sainte de l'Iran et du chiisme, reçoit des instructions très précises. D'ici 30min, un missile Shahab-4 devra être tiré, chargé d'une ogive nucléaire, en direction du site de test prévu par les scientifiques du projet AMAD.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Qom, ville sainte de l'Iran

Les préparatifs de test vont bon train, et le missile dans son silo commence à chauffer, l'ogive est activée.

15h00 :

Le missile Shahab-4 décolle avec force d'un silo situé à environ 60km de Qom, et atteint une altitude de 12km, prenant une direction sud-est. Volant à mach 5, le missile atteint sa cible dans le Désert de Lut, dans l'est de l'Iran, à 15h14min. L'ogive, d'une puissance de 80kt, explose au contact au sol. Le test est un succès pour l'Iran, qui vient de faire exploser son premier engin nucléaire.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Test nucléaire iranien

Spoiler:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Trajectoire de vol du missile
Conférence de presse du soir du 15 août :

Alors que le monde s'affole au sujet du test, le gouvernement iranien dévoile des informations plus précises au monde et au peuple iranien sur celui-ci. L'ogive de 80kt a bien explosé comme prévu, et les informations techniques sont révélées au public iranien :

Une boule de feu de 400m de diamètre s'est produite, tandis que la vague de pression élevée (20psi) a parcouru 950m autour du point d'impact. Des radiations sérieuses ont été détectées sur 1.7km autour du point d'impact, et le diamètre du cercle de chaleur thermique élevée est de 3.5km, tandis que le souffle fut détecté de manière significative mais moins sévère jusqu'à 6km du point d'impact.

Les retombées radioactives se concentreront sur la zone d'impact, et n'affecteront en aucun cas les populations civiles. Les radiations dans un rayon de 10km autour de la zone ont atteint un maximum de 712rad/h et la phase de décontamination commencera d'ici quelques semaines.

L'Iran, en se dotant de la dissuasion nucléaire, fait preuve de sa force et de sa résolution à défendre la Révolution Islamique et le peuple iranien de tous ses ennemis, et ce à n'importe quel prix. En rejoignant le club des puissances nucléaires iraniennes, le gouvernement de Téhéran annonce que l'Iran ne fera jamais usage de l'arme atomique pour une première frappe, et suit une stricte ligne d'usage de la force nucléaire en cas d'attaque nucléaire ou sévère sur son propre territoire.

Les forces armées iraniennes restent en état d'alerte maximale.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6281
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Ven 18 Oct 2019 - 20:42






اسلامی جمہوریۂ پاکستان


République Islamique du Pakistan




Affaires extérieures


Le Pakistan est plutôt inquiet de la situation en Iran. En effet même si l’Etat chiite se dote de l’arme nucléaire, le Pakistan ou même sa population n’en a pas peur mais toutefois la réponse du monde, notamment Occidental peut inquiéter. La possibilité d’une attaque venant de ces pays est réel, et déstabiliser l’une des seuls frontière viable que le Pakistan a. C’est pour ce sujet que le premier ministre Khan s’est exprimé pour qu’une paix durable soit mis en place au Moyen-Orient. Plus officieusement, le gouvernement pakistanais a faciliter l’Iran pour son programme nucléaire, toutefois ne peut conseiller d’utiliser cette technologie en défense au risque de mettre fin aux conflits au Moyen-Orient par la fin simple et pure de l’Homme dans cette région.
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 209px-State_emblem_of_Pakistan.svg
Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1538
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Ven 18 Oct 2019 - 23:48

United States of America
 

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 640px-Flag_of_the_United_States.svg

Affaires économiques

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 1920px-Capitol_at_Dusk_View_from_Library_of_Congress_Jefferson_Building_%2814144445175%29

Le Secrétaire Du Trésor Steven Mnuchin qui projetait un scénario macro-économique favorable à la réélection du Président Trump, avec un retour à des fondamentaux sains, dû s’efforcer pour maintenir les succès économiques des dernières années. Ainsi, s’il y a encore quelques mois, la politique monétaire étaient en voie de normalisation. Le processus, déjà bien engagé, devait se poursuivre avec une trajectoire anticipée de hausses de taux qui devait les amener vers la neutralité, voire au-delà, tandis que le bilan de la Federal Reserve (Fed) devait se dégonfler progressivement.

Cependant, ce cycle de normalisation fut avorté par le contexte international incertains sur fond de hard Brexit. Les mesures d’assouplissement monétaire nécessaire pour éteindre l’incendie n’est pas une solution viable sur le long terme. Par conséquent selon Steven Mnuchin la politique monétaire n'est pas omnipotente. Si la tentation est grande de demander toujours plus d'activisme, toujours plus de liquidité à des taux toujours plus faibles (voire négatifs), le remède inoculé par la FED ne fonctionne plus sans parler de ses effets secondaires indésirables pour les banques ou les assurances. La dette, alimentée par les taux bas, ne peut durablement servir de palliatif alors que les nouveaux crédits, et la création monétaire qui va avec, ont bien du mal à trouver le chemin de l'économie réelle en étant surtout aspirés par des hausses de prix d'actifs immobiliers au risque de nourrir de nouvelles bulles. Enfin, les effets redistributifs de ces politiques accommodantes favorisent les emprunteurs mais également les hauts patrimoines investis en bourse ou en immobilier, là où le petit épargnant qui privilégie la liquidité et la sécurité vit une lente déconvenue, de quoi creuser les inégalités dans des sociétés en quête d'une plus grande justice sociale. un sujet très peu présent dans le logiciel des banques centrales.

Partant de ce constant, et s’inquiétant de la hausse des inégalités le Secrétaire Du Trésor souhaite redonnant du sens aux réformes économiques dans cet Amérique où la prospérité est certes là, mais ou les inégalités ne cesse de se creuser. C’est pourquoi, pour convaincre les électeurs de la Rust Belt de maintenir leurs votes à l’administration actuel, une réforme visant à remettre le travail et l’épargne au cœur du développement économique américaine est engagé.

Tout d’abord, pour limiter les spéculations sur le marché immobilier l’ancien banquier de Goldman Sachs Steven Mnuchin souhaite revoir les bases de l’analyse du risque des dossiers de crédits habitats. En effet, le paradigme de l’acquisition d’un bien immobilier par le biais de l’octroi d’un crédit hypothécaire sans une évaluation poussé de la capacité de remboursement ne doit plus être la règle. Pour que cela soit effectif, les prêts immobiliers devront être accordé en fonction de la capacité de remboursement (définissant un reste à vivre) et le taux d’endettement. Outre cela, les banques américaines auront l’obligation de proposer systématiquement lors de leurs simulations de crédit deux scénarios l’un avec un crédit hypothèque lissé avec un taux fixe, et l’autre avec un taux variable.

Concernant le volet social, le Secrétaire du Trésors marqué par la grève à Général Motors souhaite faire davantage participer les salariés aux profits de leurs société, en rendant la participation obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés qui ont réalisé un bénéfice au cours de l'année précédente. En complément à cette loi, le gouvernement va simplifier les formules de participation des salariés aux bénéfices et au capital de l'entreprise. De prime abord, il sera donc possible pour l’employeur de proposer une rémunération via : un partage du profit avec paiement en actions ou en numéraire, plans d'actionnariat collectifs, plans d'options sur actions, plan d’épargne entreprise et versement d’intéressement. De plus, le mode de calcul des primes d'intéressements ou de participations seront fixés au niveau national, par une méthode de calcul donné par le gouvernement fédéral. Par ailleurs l'entreprise ne bénéficiera d'un traitement fiscal favorable que dans la mesure où ils respectent certains critères : durée minimale de détention des actions ou des primes d'intéressement, plafonnement des sommes attribuées, mode de calcul identique des primes pour tous les salariés.

Ce projet de loi surnommé « Mcain », fut certainement le dernier vote déterminant du 116ème Congrès des États-Unis avant l’élection présidentiel de Novembre 2020.

Affaires extérieures

Grèce

Le département de la Défense des États-Unis présente au gouvernement hellène ses différentes proposition concernant son appel d'offre militaire :

Char M1A2 SEP V2:
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 M1A2%2BSEPv3%2BAbrams%2Bofficially%2Bredesignated%2BM1A2C

● Concernant l'achat de 250 chars modernes, Chrysler Défense présente son M1A2 SEP V2 pour un coût unitaire de 9 millions de dollars.

F-16 Viper Block 70/75:


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 3966379636

F-35A Lightning II:

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 2129126671

F-18 Advanced Super Hornet:

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 3439402515

● Pour ce qui de l'achat d'avions multirôles dernier cri, deux constructeurs américains se présentent à l'appel d'offre Lockheed-Martin qui propose deux appareils : tout d'abord le F-16 « Viper » Block 70/75 (65 millions par avion), et le F-35A « Lightning II » (131,6 millions par avion)
Boeing quant eux propose le F-18 Advanced Super Hornet (80 millions par avion)

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 73
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par ctrez le Sam 19 Oct 2019 - 12:52

Royaume d'Arabie saoudite
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 1024px19
Politique international 




Le roi condamne les teste nucléaire fais par l’Iran et souligne le danger encore plus grand que représente l’Iran au moyen orient. L’axe chiite compose de l’Iran de la Syrie et de l’Iraq est on ne peut plus dangereux maintenant que l’Iran possède l’arsenal nucléaire. 
Le roi souligne que sans la présence de notre beau pays le monde arabes serait déchiré par la rogue state Iranien.
 En effet non contant de financer des groupes terroristes ayant pour but le contrôle de territoire comme le Yémen il est fort à parier que sans nous l’Iran aurais déjà soumis toute la péninsule arabique a son pouvoir. 


Le roi affirme aussi tous sont soutien à la politique mène par son allié et collaborateur que sont les états unis quand a l’embargo total de l’Iran.


Alarmé par cette situation le roi a donc décidé de se défendre très fortement en investissant 25 milliards dans des nouveau équipement militaire. 


Un appel d’offre et donc lance pour l’achat de tank, de véhicules blinde de soutien et de véhicules de transport. 


Affaire militaire
 
Le roi annonce le déploiement de troupe massif à la frontière avec le Yémen, le long de la frontière avec les Houtis.
Ces unités seront mobilisées :
- La 8 brigade blindée
-17e brigade légère d'infanterie motorisée,
-6e brigade mécanisée
-8e brigade mécanisée
-2 bataillons d’artillerie
Ce déploiement est à titre préventifs la menace que représente les houtis en Arabie saoudite n’est pas à néglige c’est pour ceci que c’est déploiement sont fait si les rebelles se mette a représenté le moindre danger le roi n’hésitera pas a lancé une invasion des territoire occupe pour les libère.
ctrez
ctrez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 132
Date d'inscription : 21/01/2018
Localisation : Les Pieux

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 19 Oct 2019 - 14:40

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Iran


Difficultés économiques en Iran :

Les sanctions américaines ont porté un coup dur à l'Iran. L'essai nucléaire n'a pas arrangé les choses, et la confiance en l'économie iranienne s'effondre sur les marchés internationaux. La faible industrie non énergétique du pays perd la majorité de ses clients, et le pays ne tient virtuellement plus que sur les exports de pétrole et de gaz, ce qui n'est évidemment pas une chose enviable.

Les sanctions renforcent l'anti-américanisme du peuple iranien, qui est majoritairement derrière le gouvernement et fier du test nucléaire qui sanctuarise le territoire iranien. Cependant, les premières difficultés se font sentir, et la récession iranienne commence à peser lourd sur les portes-monnaies. Dans les magasins généralistes, on trouve de moins en moins de produits importés, très prisés des iraniens, et notamment de moins en moins d'automobiles neuves.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Le chômage menace d'augmenter drastiquement, et dans plusieurs grandes villes et surtout Téhéran, on note déjà que plusieurs ouvriers retournent dans les campagnes, après avoir été licensiés pour chômage technique.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6281
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Sam 19 Oct 2019 - 15:48


United States of America


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 640px-Flag_of_the_United_States.svg


Affaires étrangères


................Le récent essai nucléaire iranien, premier de son genre, a été fermement dénoncé par le Département d’Etat, qui parle d’une « odieuse provocation de la part de l’Iran et d’une violation totale du droit international », ce qui n’étonne en rien les Etats-Unis qui n’avaient eu de cesse de prévenir leurs partenaires de la menace représentée par l’Iran. Si depuis le 1er septembre, de nouvelles sanctions économiques, à savoir un embargo économique total, vise désormais la République islamique d’Iran, Washington D.C accroît davantage la pression sur ce rogue state en annonçant que désormais, ce ne seront plus seulement les entreprises qui commercent avec l’Iran qui seront visés, mais bien les pays dans leur intégralité. Ainsi, si l’une des entreprises d’un pays quelconque entretenait des rapports commerciaux directs avec l’Iran ou les entreprises iraniennes, l’ensemble du pays serait concerné par l’interdiction, pour toutes ses entreprises, d’accéder au marché américain, de même que l’ensemble du pays se verrait interdire l’utilisation du dollar dans ses échanges internationaux, au risque, donc, de sombrer assez rapidement en récession au regard de l’importance de la monnaie américaine dans les transactions commerciales. Plus encore, Mike Pompeo a annoncé que cet embargo concernait à la fois les marchandises classiques, civiles, mais aussi celles concernant l’armement : si un Etat vendait des armes à l’Iran, des pièces de rechange, l’aidait dans son développement militaire conventionnel ou nucléaire, envoyait des instructeurs, etc., l’utilisation du dollar lui serait à lui aussi interdit, de même que ses entreprises se verraient interdire l’accès au marché américain, etc. Avec ce nouvel embargo, les Etats-Unis espèrent définitivement isoler l’Iran sur la scène international en forçant la main de tous ses partenaires, à commencer par la République populaire de Chine et la Fédération de Russie, qui ne jouissent d’aucune dérogation concernant cet embargo, qui sera pour sa part effectif au 1er décembre 2020, ce qui ne leur laisse que peu de temps afin de régulariser leur situation vis-à-vis du droit américain et de se plier aux exigences de Washington D.C sous peines de sévères représailles économiques qui feraient plonger, sans aucun doute possible, l’économie mondiale dans une violente répression, ce que ces deux pays ne peuvent décemment pas accepter, surtout au regard de leur situation économique actuelle. Le pari de l’Administration Trump est assez simple : Beijing et Moscou préféreront leurs relations commerciales avec Washington D.C, bien plus importantes pour leur économie, que leur soutien à un Etat voyou violant allégrement le droit international et se plaçant volontairement à la marge du concert des nations. Evidemment, cet embargo s’appliquera aussi à toutes les autres nations commerçant ou vendant des armes à l’Iran.


Affaires intérieures


................L’actualité politique américaine est, depuis le début de l’année 2020, des plus mouvementées, année quadruplement électorale oblige. En effet, se tiendront le mardi 3 novembre prochain les élections du président des Etats-Unis, d’une partie des membres de son Sénat, de l’intégralité de ses représentants à la chambre basse, et d’une partie des gouverneurs, quatre scrutins très attendus et d’ores et déjà très commentés par les médias, qui pronostiquent évidemment l’actuel président Donald J. Trump sortant, malgré sa remontée dans les sondages à 42% d’opinion favorable, la procédure d’impeachment ayant été abandonnée dès le début d’année par la Chambre des Représentants, faute de majorité nécessaire pour les démocrates, affaiblissant le parti. Pis encore, leur champion, l’ancien vice-président Joe Biden, sérieusement concurrencé par la sénatrice du Massachussetts Elizabeth Warren, sorte de Bernie Sanders féminin – la maladie en moins –, qui a finalement été massivement investie par le Parti démocrate lors des primaires estivales, et qui a pris en colistier ledit Bernie Sanders, malgré ses problèmes de santé, afin de fédérer autour de ce ticket toute la gauche progressiste et un peu moins molle que le centre-gauche soutenant Joe Biden, même si la véritable personne mise en avant par Warren est sans conteste Alexandra Ocasio-Cortez, trop jeune pour briguer la vice-présidence mais qui, sans conteste, aurait occupé ce poste si elle avait quatre ans de plus, et qui est pressentie pour succéder à Sanders le moment venu, voire à Warren, en 2024, si les démocrates parvenaient, comme l’indiquent les sondages, à battre le populiste Trump, lequel peut néanmoins compter sur un très fort soutien de sa base électorale de 2016 qui n’a quasiment pas bougé, et, bien au contraire, s’est même peut-être légèrement agrandie. Nonobstant de spectaculaires résultats économiques, en dépit du ralentissement mondial provoqué par le Brexit, avec des chiffres du chômage historiquement bas pour toutes les communautés, le bilan de l’Administration Trump n’est toujours pas considéré à sa juste valeur, à cause de toute la propagande et des actions du deep state progressiste qui continue de diffuser ses traditionnelles fake news et de montrer du président une image d’un nationaliste profondément raciste, lui qui a tant œuvré pour les minorités en leur offrant un emploi stable. Parallèlement au problème lié à l’image de Trump au sein des communautés ethniques latinos et noires, deux autres problèmes se posent, à l’aile droite du Parti. D’une part, les retraits d’Afghanistan et de Syrie ont provoqué de vives critiques, malgré les récentes frappes missilières qui ont calmé ces dernières, sans toutefois les éteindre totalement. D’autre part, les plus fervents chrétiens regrettent que certains droits immoraux n’aient toujours pas été remis en cause par l’Administration, frustrant ces bigots réactionnaires.

................En conséquence, l’Administration Trump a mis les bouchées doubles pour améliorer son image, notamment grâce à des mesures fortes mises en œuvre assez rapidement. En effet, dès le début de l’été, Donald J. Trump a annoncé que, à la suite du référendum de 2017 organisé sur l’île – lors duquel une très large majorité de la population avait voté en faveur de la fédéralisation de l’île, afin qu’elle devienne le fameux 51ème Etat –, Porto Rico annonçait, en conséquence d’une approbation du Congrès, après avoir sérieusement forcé la main aux démocrates à la Chambre des Représentants qui s’y opposaient à l’origine, provoquant une campagne de communication violente contre le Parti démocrate accusé de ne pas respecter la volonté populaire et de dénigrer la communauté de l’île, ce qui fut dévastateur. En réalité, le Parti républicain ne fut jamais vraiment très intéressé par la question de Porto Rico, mais la difficulté dans les sondages du président Trump l’a poussé à céder sur ce point, notamment sous l’impulsion de Marco Rubio, sénateur de Floride, conscient de la qualité d’Etat-pivot de la Floride, dans laquelle de nombreux cubains et habitants de Porto Rico résident, et qui hésite encore entre les démocrates et les républicains pour les élections. Ainsi, l’Administration Trump entend bien récupérer une majeure partie de l’électorat, traditionnellement divisé assez équitablement entre les deux partis, ce qui pourrait lui assurer la victoire à Porto Rico, qui votera d’ailleurs pour les élections de 2020, mais aussi en Floride, ce qui devrait lui donner une avance sur sa concurrente démocrate. Outre cela, Donald J. Trump bénéficie également de la mort de la juge suprême progressiste Ruth Bader Ginsburg, remplacée dans la foulée par un juge ultra conservateur, permettant aux républicains de consolider leur majorité au sein de la Cour Suprême des Etats-Unis. En effet, grâce à cette nouvelle majorité, et sous l’impulsion de Mike Pence qui guida les associations ultra-chrétiennes en ce sens, la Cour Suprême a, en août et septembre, rendu deux arrêts majeurs qui déconstruisent totalement les acquis progressistes démocrates. D’une part, le droit à l’avortement n’est désormais plus reconnu à l’échelon fédéral, et ne peut désormais être ouvert par les Etats fédérés qu’en cas d’agression sexuelle ou de mise en danger de la femme. D’autre part, et plus fort encore puisque cela déconstruit un acquis de Barack Obama, le mariage homosexuel n’est désormais plus reconnu à l’échelon fédéral, et revient également à la compétence de chaque Etat fédéré. Provoquant des vagues monstrueuses de manifestations, ces deux décisions restent cruciales pour Donald J. Trump, qui rassure la base la plus virulente de son électorat, tandis que de nombreux Etats républicains ont annoncé ne plus reconnaître le mariage homosexuel et ont interdit l’avortement, dont le Texas et l’Utah.


Affaires militaires


................Le retrait américain intégral d’Afghanistan a permis au Pentagone d’économiser la juteuse somme de 47 milliards de dollars par an, laquelle, au lieu d’être réinjectée dans le budget fédéral pour en réduire le déficit, va être partiellement réutilisée par l’armée pour financer ses développements. En effet, le Secrétaire à la Défense, Mark Esper, a annoncé la relance ou l’accélération de nombreux programmes militaires, notamment pour faire face aux nouveaux enjeux de la décennie, à commencer par la montée en puissance militaire de l’Iran avec son obtention de l’arme nucléaire. Ainsi, le Prompt Global Strike est remis au goût du jour, notamment avec le HTV qui devrait reprendre ses essais, lequel consiste en un lanceur capable d’atteindre des vitesses hypersoniques supérieures à Mach 20 afin de transporter un nouveau bombardier quasi-similaire à une navette spatiale pour le déployer très rapidement à l’autre bout du monde, et lui permettre de frapper des cibles sans courir le risque d’être intercepté au regard de la vitesse du lanceur. Autres programmes inclus dans le PGS, les satellites militarisés afin de mener, depuis l’espace proche, des frappes cinétiques sur des positions militaires, ou encore le programme de navettes spatiales inhabitées et armées. Ensuite, le programme CG(X) est également remis au goût du jour afin de remplacer, à partir de 2025, les croiseurs Ticonderoga, trop vieillissants, reprenant les plans du programme cessé en 2017, lesquels prévoyaient notamment un croiseur avec 512 VLS, ce qui a été confirmé par Mark Esper, afin de garantir à l’US Navy une supériorité militaire totale. Vingt-quatre croiseurs seront commandés. De même, le programme FF(X) est lui aussi confirmé, et ce seront 40 frégates qui seront construites dans les années à venir, et à partir de 2021, pour satisfaire à la promesse présidentielle d’une marine à 350 navires d’ici 2034, qui ce coûtera plusieurs milliards par an pour le remplacement et la construction de nouveaux navires. De plus, douze Gerald Ford seront fabriqués au total, afin de respecter la doctrine navale américaine consistant à posséder en permanence 12 porte-avions. Enfin, les nouvelles constructions de destroyers de classe Arleigh Burke sont cessées, sauf pour les unités quasiment achevées. En effet, le Pentagone a annoncé le remplacement intégral de tous ces destroyers par le Zumwalt, doté de 104 VLS, et qui seront construits au nombre de cent vingt unités au total. Evidemment, davantage de précisions seront fournies par le Pentagone dans les semaines et les mois à venir, surtout si l’Administration Trump est reconduite le 3 novembre prochain, mais d’ores et déjà, la somme de trente milliards de dollars par an est évoquée s’agissant du coût de tous ces programmes, laquelle sera intégralement prélevée sur les économies réalisées par le retrait d’Afghanistan.


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1910
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 19 Oct 2019 - 16:52

Ethiopie
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 320px-Flag_of_Ethiopia.svg


En cette année 2020 l’Ethiopie annonce que son barrage de la Renaissance est prêt à commencer à remplir son réservoir. Renaissance est situé sur le Nil Bleu, le fleuve forme le Nil lors de sa confluence avec le Nil Blanc à Khartoum et est donc important pour le débit du plus grand fleuve africain. Le barrage sera le plus grand d’Afrique, bien devant le barrage d’Assouan. Son réservoir, d’un volume prévu de 0.56 millions de m3 mettra entre 5 à 7 ans à se remplir. C’est ici que le bât blesse vu que cela réduira de manière drastique le débit du fleuve et donc augmentera le risque d’étiage du fleuve en cas de sécheresse. Ceci serait catastrophique pour l’Egypte qui vit que par le Nil, presque 98% des besoins en eaux de l’Egypte sont prélevés du fleuve, symbole du pays.

Le barrage est donc créateur de tensions entre l’Ethiopie d’une part, et l’Egypte d’une autre. Le Soudan dépend un peu moins du Nil Bleu et sa consommation est autrement plus faible mais le barrage aura aussi des conséquences sur la biodiversité ainsi que sur la fertilité des sols. La fin du transport des alluvions dues à la création du barrage fait que les terres en aval seront moins productives. L’Egypte a prévenu que l’usage des armes est prévu si elle sent que son approvisionnement en eau est menacé. Si l’Egypte décide d’utiliser la force, ce sera bientôt car lorsque le réservoir sera plein il sera trop tard.  
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 19 Oct 2019 - 21:48

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Iran

Le pays est à genoux. Les frappes de réponse israéliennes ont fait 3 millions de morts et plus de 5 millions de blessés. Téhéran est complètement en ruine, ainsi que la majorité des villes du pays.

Dans les heures qui suivirent les frappes israéliennes, tout l'Iran cessa brusquement de communiquer avec l'extérieur. En effet, l'entièreté du réseau électrique et énergétique était mort, et les communications interrompues rendent les premières opérations de secours compliquées.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Une banlieue de Téhéran, après l'arrêt des incendies, deux jours après le bombardement

Les incendies ont rapidement ravagé les villes, et durèrent pour beaucoup près de 48h. 72h après le bombardement, certains quartiers de Téhéran et de Qom étaient toujours ravagés par des flammes incontrôlables.

Sur le plan gouvernemental, le bunker du Guide Suprême, du Président et de l'Etat-major n'a pas survécu au feu nucléaire israélien. Le lendemain du bombardement, une unité des Forces Spéciales iraniennes dégagea l'accès à celui-ci, pour découvrir qu'il était entièrement effondré et calciné, et que tous les membres à l'intérieur avaient péri.

L'Iran se trouve donc sans Guide Suprême et sans Président. Seuls quelques membres du gouvernement ont survécu, plus par chance que par prévision.

Dans la ville de Rasht au bord de la Caspienne, trois jours après le bombardement, un gouvernement provisoire a été formé par Ahmoud Ahmadinejad, Ali Larijani et Mohammad Bagher Ghalibaf. Le Gouvernement Provisoire de la République Islamique d'Iran tente tant bien que mal d'organiser des efforts pour aider les populations civiles.

L'état d'esprit général en Iran est l'abasourdissement. L'entièreté de la population, et d'une bonne partie de la planète d'ailleurs, est totalement sous le choc de la violence. Beaucoup en Occident pensèrent que l'Iran allait se déchaîner contre ses voisins, et notamment les bases américaines, mais c'est l'inaction qui caractérise l'armée iranienne. Celle-ci, traumatisée par la violence de l'attaque, est entièrement dévouée aux tâches de secours aux victimes, et organise des hôpitaux de fortune.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Un hôpital de fortune dans la campagne iranienne

Le corps des Basij, des volontaires lors de la guerre Iran-Iraq, a été mobilisé pour appuyer les forces armées. Ahmoud Ahmadinejad a dans le premier discours télévisé et radiophonique du gouvernement iranien depuis l'attaque, non seulement appelé à la clémence envers le peuple iranien, mais également à la coopération entre tous les iraniens et le monde entier pour relever la population de cette attaque. Le politicien très conservateur, autrefois fer de lance de l'antisionisme, est visiblement lui aussi profondément traumatisé.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Mahmoud Ahmadinejad, membre du gouvernement provisoire
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6281
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skavian le Sam 19 Oct 2019 - 22:42

République d'Inde

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 India-flag-brics-tech-innovation-startupbrics-chennai-arnaud-auger

Affaires étrangères

Anéantissement de l'Iran : Incompréhension


New-Delhi ne peut faire part que de sa stupéfaction dans cette escalade de violence qui s'est opérée au Moyen-Orient. Le test nucléaire iranien n'était pas souhaitable, mais demeurait une fatalité au vue de l'évolution des rapports de force dans la région. Pour l'Inde, aucune action militaire n'était alors justifiée. Nation entretenant des relations amicales avec l'Iran depuis longtemps, l'Inde a assuré qu'elle apporterait tout son soutien à Téhéran.
Des moyens financiers et logistiques seront mobilisés et dépêchés dans les plus brefs délais.

Affaires internes

Anéantissement de l'Iran : quelles conséquences économiques ?


Le géant indien aurait pu connaître le pire si un tel évènement s'était produit quelques années auparavant. L'Inde a suffisamment fait preuve de catastrophisme pour réorienter ses importations de pétrole auprès des Etats-Unis dès lors que Washington durcissait le ton avec Téhéran, en printemps 2019. [/color]
Les importateurs approfondissent également les relations commerciales avec la Russie, mais également le Venezuela, dont le pétrole lourd assure au pays de produire du bitume pour ses besoins en infrastructure, et autres gazole et fuel, entre autres.

Il n'empêche, l'économie indienne ne sortira pas de sa léthargie de si tôt avec une facture énergétique à la hausse. Modi, ayant déjà bien entamé son second mandat, risque de louper son rendez-vous à l'heure du bilan final en 2023 si le contexte géopolitique ne s'améliore pas. Agriculture en crise, corruption, administration archaïque, chômage, croissance en berne, les dossiers s'accumulent pour le Premier Ministre.
Skavian
Skavian
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1325
Date d'inscription : 15/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 20 Oct 2019 - 0:16

Irak
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 320px-Flag_of_Iraq.svg


Devant la situation calamiteuse de l’Iran, l’Irak est inquiet. Le gouvernement chiite va subir d’ici quelques mois les points négatifs de la disparition de l’Iran de la carte. En effet, les sunnites en ressortent bien plus puissant sachant que le fer de lance du chiisme n’existe plus. Devant cet état de fait, le gouvernement irakien a annoncé des mesures visant à augmenter la stabilité de l’Etat, notamment via le renforcement des moyens de répressions. A ce niveau l’Irak mets en place l’état d’urgence qui lui permettra juridiquement de répondre aux futures instabilités dû à l’effondrement de l’Iran et à la crise économique que subira le monde prochainement. Les milices chiites se retrouvent sans réel soutien mis à part l’Etat irakien. Désormais ce dernier les contrôle directement afin de pouvoir garder la mainmise sur l’Irak. Ceux-ci sont principalement utilisés pour maintenir la population dans le calme et maintenir l’ordre.

Syrie
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Langfr-225px-Flag_of_Syria.svg


En Syrie la situation est d’autant plus grave : avec le départ précipité des Russes, l’attaque conventionnelle sur la Syrie touchant les milices iraniennes puis l’attaque nucléaire sur l’Iran, Bachar Al-Assad se retrouve très isolé. Alors que la guerre était presque terminée, et gagné, rien n’est plus si sûr. Les milices chiites touchés par les attaques américaines et à la fin de l’Iran s’en retrouvent très grandement diminué et les unités semblent d’ores et déjà se disperser. Le dirigeant syrien est très inquiet et demande à la Russie un retour des troupes : la situation depuis le départ des troupes russes à beaucoup changé au désavantage de Bachar Al-Assad. Les milices iraniennes essaient de rejoindre l’Iran à tout prix afin de retrouver leurs familles.

Liban
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 320px-Flag_of_Lebanon.svg


C’est tout l’axe Chiite qui est grandement affaibli. Au Liban toutefois, le Hezbollah a annoncé démarrer une guerre « totale et illimitée » envers le diable israélien qui vient de faire des millions de victimes. D’ores et déjà, des missiles tombent sur le nord d’Israël. Le Hezbollah a en effet une petite armée au Liban, y compris des MRLS et des missiles de longue et moyenne portée. Les troupes d’invasion Israélienne sont attendu de pied ferme par le Hezbollah qui dispose de blindés tel que des T-55 ou des blindés de transport. Le groupe vétéran de la guerre en Syrie a lancé un véritable Djihad envers l’Etat juif. A ce niveau celui-ci a réagi en bombardant grâce à des F-35 divers positions du Hezbollah tout en interceptant le plus possible de projectiles et en protégeant sa population. L’Etat-major israélien est conscient d’avoir tué plusieurs millions de personnes et attends des ordres clairs. Pour le moment le choc a aussi touché Israël qui n’a fait que suivre la procédure. L’invasion du Liban n’est pas encore prévue.

Yémen
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 320px-Flag_of_Yemen.svg


Les houthis sont sans doute ceux qui sont les moins touchés par la fin de l’Iran. Certes le groupe devra faire sans désormais, mais cela ne l’empêche pas de continuer ses assauts sur le régime yéménite. Toutefois ils disposent d’antinavire et en hommage à l’Etat iranien les houthis ont fait feu sur certains navires marchands dans l’espoir de bloquer Bab-el-Mandeb. Ceux-ci ont coulés sans toutefois réussir à bloquer le détroit essentiel au commerce mondial.

Iran
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 320px-Flag_of_Iran.svg


Suite à la guerre nucléaire qui a touché l’Iran de plein fouet. Une vague de panique touche le pays, on parle de scène de pillages dans toutes les villes, des meurtres. L’Etat existe un peu mais peine difficilement à maintenir l’ordre dans les zones non détruit. Dès lors, des milliers d’iraniens quittent le pays pour essayer de trouver un peu plus de stabilité dans les pays voisins, notamment en Turquie, en Azerbaïdjan, en Arménie, en Irak et au Pakistan. Déjà, des camps de réfugiés énormes de plusieurs milliers de personnes se créent à la frontière de ces pays. Dès le premier mois on estime à 400 000 personnes qui se déplacent vers l’extérieur tandis que pas moins de 5 millions de personnes quittent les villes pour fuir dans les campagnes, notamment par peur des radiations et autre situation chaotique. De plus, le nombre de mort augmente au fil des mois, soit par les maladies d’irradiation, soit par les blessures qu’on causés l’arme nucléaire, et du manque d’infrastructures pour soigner ces blessures.
Alors que certaines villes brulent encore, certaines ethnies, notamment les kurdes, profite du chaos ambiant pour essayer de se séparer de l’Iran. Les groupes armés kurdes qui sévissaient dans la région prennent le contrôle de zones assez vaste dans le Kordestan tout en s’attendant à une réaction du Gouvernement de transition. Ces ethnies soutenues par le Kurdistan Irakien.

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 T8SZCIN
En rouge, les zones prises par les groupes armés Kurdes iraniens.

Monde
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Th_8b8404c5292eba1ffc29fac909b4a9ff_cibo00_antinuclear_weapons_sign555px82


Le choc est mondial. En quelques heures, plus de 10 millions de personnes se sont trouvés affectés par l’utilisation de bombes nucléaire. 3 millions de morts. Dans les pays on manifeste pour l’ouverture de traités interdisant l’arme nucléaire pour tous les pays. Même dans des pays qu’on peut dire sans réelle société civile, un débat public s’installe. La peur s’installe et une psychose sans réelle logique se créée dans les sociétés mondiales, notamment occidentales et des pays alentours au conflit bref mais intense iranien. Les citoyens mondiaux trouvent peut-être enfin un point d’accord : la fin de l’arme nucléaire et plus largement de la guerre ou ce sera l’extinction de l’Homme et de la vie sur Terre.
Un mouvement mondial anti-nucléaire réunit déjà des millions de personnes à travers le monde, et sur les réseaux sociaux, la principale page Facebook du mouvement a déjà plus de 410 millions de followers. Par ailleurs, le mouvement veut la mise en place à la Haye d’un tribunal international visant à juger ceux coupable de cette abomination, de crime de guerre, et de crime contre l’humanité.

Etats-Unis
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 320px-Flag_of_the_United_States.svg


Si il y a un pays duquel ce mouvement anti-nucléaire a pris de l’importance, c’est bien les Etats-Unis. Les américains considèrent avec peur désormais cette arme qu’ils ont eux-mêmes inventés. De plus, le président Trump et son gouvernement sont désormais délégitimés par les américains. Même les plus extrémistes trumpistes trouvent cela difficile de défendre le président. Il est fort à parier que ceci sera ressenti dans les prochaines élections qu’il y aura. La guerre en Iran est une catastrophe auquel l’Amérique est en grande partie coupable. Et il faut juger ces coupables. Le sénat et le congrès ne soutiennent pour le moment plus du tout le gouvernement. Des négociations ont lieux entre les deux principaux partis pour mettre en place un impeachment de Trump et son vice-président. Même si cela est pour quelques mois seulement.
Trump et son cabinet a merdé, pour reprendre les mots de son président lui-même, ce sont les américains qui ont lancés l’attaque et le résultat est désastreux à échelle mondiale.

Israël
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 320px-Flag_of_Israel.svg


Si y’a un pays coupable d’autant de mort, c’est Israël. Le pays se défend diplomatiquement par le fait que c’est l’Iran qui a attaqué en premier, la preuve avec la destruction d’un site important de gaz en Arabie Saoudite. Israël a même diffusé au grand public les divers documents et analyses de l’attaque, le nombre de missiles envoyés sur Israël et l’Arabie Saoudite par l’Iran, le nombre intercepté et le nombre de victimes qu’aurait fait l’attaque en Israël, plusieurs centaines de milliers. Ce qu’est accusé le gouvernement israélien par sa population et par le monde en général est le résultat de la contre-attaque. A ceci le cabinet de Netanyahu répond que ce sont des procédures normales en cas de conflit nucléaire. Une phrase du premier ministre a quelques proches puis diffusé a d’autant plus choqué : « Et encore, on n’a même pas envoyé la seconde frappe ». Cette seconde frappe qui devait être fait via des chasseurs devait envoyer des engins nucléaires moins puissants mais plus nombreux sur des villes ou zones stratégiques de moindre importance. Cependant cette phrase et la défense du gouvernement n’a pas suffi pour éviter l’écroulement du gouvernement. Le fait qu’aucune majorité ne soit possible après la fin du 34 ème gouvernement d’Israël conduit le chef de l’Etat Reuven Rivlin à dissoudre l’assemblée et à démissionner de ses fonctions, il est le responsable des forces armées d’Israël à vrai dire. Deux nouvelles élections auront donc lieu en Israël dans un climat politique particulièrement lourd. Les israéliens se sentent coupable d’un génocide, eux dont l’Etat a pour légitimité la résultante d’un génocide.

Monde
Brève
Evénement
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 A-lencontre-%C2%BB-Economie.-En-2019-comme-un-parfum-de


Résultat du bref échange d’amabilité entre l’Iran et les pays proche des Etats-Unis, la crise économique. Le lendemain des attaques le prix du pétrole et du gaz s’est plus qu’envolé. Il a atteint des sommets. Le Prix du baril atteint 300 dollars. En plus d’un gros producteur de pétrole et de gaz, l’accès au Golfe Persique est pour un moment impossible, bloqué par des mines et par divers navires coulés, civils ou militaires. Plusieurs mois seront nécessaires pour dégager en urgence tout cela. Au soir de la première journée suite au conflit, la plupart des bourses étaient en chute libre : New York perdait 10% en moyenne, l’Europe, plus dépendante aux ressources perdait 15 à 20% selon les places et les places asiatiques qui importait quasiment en exclusivité dans la région du Moyen-Orient perdaient jusqu’à 25%. Les titres dépendant directement ou indirectement du pétrole prennent en moyenne beaucoup plus que le reste des industries. La plupart des pays (PNJ) fermant leurs places boursières au soir pour une durée indéterminée. Divers pays instaurèrent des règles pour éviter les mouvements de paniques, tel que la limitation des retraits d’argents aux banques ou divers mesures d’urgences. Les gouvernements demandent de réagir rationnellement afin d’éviter que la crise s’empire.

Une gigantesque marée noire détruit les régions côtières et la beauté naturelle des espaces de biodiversités du Golfe Persique, mais ce n’est pas la priorité des gouvernements locaux. Les experts du monde, le GIEC notamment, s’interroge sur ce conflit et les conséquences de celui-ci sur le climat. Beaucoup estime que les conséquences seront faibles mais à prendre en compte : la suie soulevée, les gigantesques feux devraient couvrir un peu le soleil pendant 10 ans. Dans le monde, 5% à 10% des rayons du soleil seront bloqués par ces microparticules. Ceci devrait causer une réduction de la température de 0.5 degrés et devrait réduire les précipitations en moyenne de 2 à 5%. Mais ceci est une moyenne et certaine zone ne devrait rien subir (notamment l’Equateur) tandis que d’autre seront plus touchés (les zones les plus septentrionales et méridionales). On estime que ceci aura peu d’incidence sur la production agricole mondiale, sinon la fin de la production venant d’Iran.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1503
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Patrii le Dim 20 Oct 2019 - 1:58




Fédération de Russie



 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 1570284855-russie1



Radioprotection et mobilisation


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknow10

Dans le cadre des premières opérations, la Fédération de Russie demande le déploiement d'une base à Bandar-e Anzali favorisant la mise en place d'une chaîne logistique sur le territoire iranien. La Fédération y mettra en place la 49ème armée, la flottille de la Caspienne ainsi que la 4ème armée de défense aérienne.

Leurs missions seront les suivantes :

Dans un premier temps, quatre missions leurs seront affectées :

1) Récupérer et sécuriser les débris radioactifs et les transféraient dans un espace de confinement à Mehrjan, zone peu peuplée du territoire iranien.
2) Déployer des lignes de communications et sécurisé les réseaux de caravanes à l'aide des forces de polices et militaires iraniennes.
3) Mettre en place une zone de sécurité dans le secteur de Rasht, et y fournir quotidiennement nourriture, soins médicaux, ...
4) Déployer une unité de Spetsnaz afin qu'en collaboration de la police iranienne les membres du gouvernement fautif soit interpellée et placé sous surveillance sur le territoire russe en attente d'intervention internationale.

Pour subvenir à cette opération la Fédération débloque des fonds à la hauteur de 9,5 milliards de roubles pour les prochains mois.  


 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 194px-Coat_of_Arms_of_the_Russian_Federation.svg

Patrii
Patrii
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 30
Date d'inscription : 19/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Skavian le Dim 20 Oct 2019 - 13:44

République d'Inde

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 India-flag-brics-tech-innovation-startupbrics-chennai-arnaud-auger


Affaires internes

Choc pétrolier : Modi à la manœuvre


Les affaires se corsent pour l'économie indienne. Et bien que Modi s'apprêtait à reprendre le chemin des réformes pour poursuivre ce qu'il avait commencé, les évènements en Iran auront raison de quelques espoirs de reprise en Inde. Cela ne décourage pas le Premier Ministre, au contraire, mais il ne s'attend pas à ce que l'économie retrouve sa forme olympique d'il y a 8-10 ans.

Crédité d'une croissance de 7%, le géant indien n'arrive toutefois pas à s'enrichir. Il faut avouer que cette performance reste bien en-deçà de ce que faisait la Chine avant d'amorcer la transition, de l'ordre de 9 voire 10%. Sans arranger les choses, l'Inde connait toujours une croissance démographique explosive et le marché du travail ne parvient à absorber les millions de jeunes qui sortent des écoles chaque année. Alors ils partent ailleurs. Et lorsque les jeunes partent, c'est une nation qui perd confiance.
Les économistes sont unanimes à ce sujet : l'Inde doit se fixer l'objectif de 8% comme minimum syndical, et bien au-delà si elle souhaite rattraper - le plus rapidement possible - son retard. En plus, la croissance de ce pays est poussée par quelques secteurs de pointe, mais ne profite pas à l'ensemble de la population. Les chiffres du chômage en témoignent également : de l'ordre de 3,5%, il est passé à 6% en 2018.

Relancer l'économie ne sera toutefois pas à l'ordre du jour. L'envolée du prix du baril va avoir de dures conséquences pour l'Inde. Le pays a toujours été très soucieux de contenir sa facture énergétique. Par ailleurs, dans un pays comme l'Inde où le niveau de vie est en moyenne particulièrement bas, la population demeure très sensible à l'évolution des prix. Le secteur du textile, les industries pétrochimiques et évidemment tous les moyens de transport sont tributaires du cours du baril. Si les moyens de transport sont paralysés - c'est souvent le cas en Inde - les récoltes ne parviennent pas à s'acheminer rapidement à leurs lieux de consommation. Elles périment, et finalement se raréfient. L'inflation s'en suit.

Devant cette situation, Modi, comme à son habitude, a pris des décisions majeures pour limiter la casse. Elles prendront effet jusqu'à retour à la normale des prix du baril :

• Suspension des projets infrastructure : toutes les études en cours et les chantiers non-encore débutés seront reportés. L'Inde doit orienter sa consommation de pétrole pour les besoins les plus urgents, c'est à dire à court-terme.

• Subvention à la pompe : quitte à dégrader les comptes publics, l'Etat ne souhaite pas que les frais de transport explosent partout dans le pays. Un plafond d'augmentation du prix à la pompe sera fixé, de l'ordre de 15% dans les États les mieux desservis, et de 10% dans les plus reculés. Au-delà, le prix sera systématiquement subventionné.

• Quotas de production pour les produits destinés à l'exportation et qui font appel aux hydrocarbures dans leur composition : le pneu, les matières synthétiques, l'industrie pharmaceutique et le textile seront, entre autres, impactés par cette mesure. Priorité au marché national. A la levée de celle-ci, les grandes entreprises concernées seront invitées à déposer une situation intermédiaire de leurs comptes pour étudier l'impact de la mesure sur leur chacune d'entre elles. Une commission spéciale sera mobilisée en ce sens directement reliée à l'Etat non seulement pour éviter les complications administratives, mais également pour passer une phase d'audit desdits comptes, pas toujours exhaustifs et souvent quelque peu maquillés.

• Réévaluation des droits de douane : toujours en phase avec la ligne très nationaliste du gouvernement, l'Inde fera temporairement fi de ses précédents accords pour tous ses secteurs visés par les quotas de production à destination de l'étranger. Les droits de douane s'appliqueront à tous les produits de substitution que l'Inde produit déjà, mais qui sont frappés par des quotas de production. Le taux n'a pas encore été communiqué par le gouvernement, mais il devrait demeurer raisonnable, de l'ordre de 5%. L'objectif est de ne pas pénaliser les entreprises pénalisées par le quota de production sur leur propre marché, tout en évitant le plus possible d'attiser des tendances inflationnistes.


Prises un peu dans l'urgence, les mesures orchestrées par Narendra Modi vont dans un sens : l'Inde tire le frein à main, comme 4 ans plus tôt durant la vague de démonétisation. Si elles sont susceptibles de fâcher certains partenaires et autres investisseurs, le gouvernement garde une ligne politique relativement claire : l'Inde ne fera pas feu de tout bois pour se relancer. Le Ministre des Finances Arun Jaitley appelle à la patience le temps que le prix du baril redescende. Le géant asiatique pourra alors repartir et viser une croissance "solide et de qualité".
Skavian
Skavian
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1325
Date d'inscription : 15/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par ctrez le Dim 20 Oct 2019 - 14:46

Royaume d'Arabie saoudite
 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 1024px22
Affaire national
La bombe qui a touché les pipeline et les champs de production d'hydrocarbure est gênant c'est pour ceci que notre rois dépêche tout de suite une équipe de chercheur spécialisé dans la sûreté de site industrielle et des expert en irradiation. Tout les précaution quand a la radiation dois être prise. Le rois appelle de l'aide au pays ayant des moyen d’étude très spécialisé dans l'études des risque industrielle nucléaire chimique et radioactif.

Une fois se rapport fais des entreprises seront dépêche pour reparé les dégâts
secret :
Les entreprises choisis seront des entreprises embauchant a très grande majorité des étranger pour évite tout risque de contamination sur  les citoyen saoudien.

Affaire international
Crise pétrolière:
La crise pétrolière en cours dans le monde est préoccupante. La chute de l’Iran emmène donc le rois a demande a demande a l'opep d'augmente c'est cotas d'exportation de pétrole pour répondre a la crise et répondre a la forte demande.
ctrez
ctrez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 132
Date d'inscription : 21/01/2018
Localisation : Les Pieux

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Utyi le Dim 20 Oct 2019 - 15:06

République gabonaise

Le Gabon profite de l'envolé du produit des hydrocarbures. Mais cette situation exceptionnelle ne durera pas.
L’effondrement économique mondiale aura tôt ou tard des effets néfastes bien plus importants que le prix des hydrocarbures sur l'économie du Gabon. Les revenus engrangées seront donc gardé en réserve pour tenter d'endiguer la crise et à la fin de celle ci, si il reste de l'argent, il sera utilisé pour liquider les dettes.

Par le biais de l'ONU , 500 gabonais se retrouveront en Iran pour diverses missions humanitaires.
Le Gabon souhaiterais aussi racheter les patrouilleurs P400 français en décommission pour protéger sa cote, ses installations de pétrole offshore et ses pécheurs.
Utyi
Utyi
Président
Président

Messages : 1616
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

https://www.youtube.com/channel/UCQmNOW8QFnyWdcar_uEwOJw

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V2019 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V2019 ¤ Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum