[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland

Aller en bas

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Empty [✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland

Message par Harald Sigursson le Dim 6 Oct 2019 - 17:45




Bundesrepublik Deutschland
Einigkeit und Recht und Freiheit



Hymne national :

Carte:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland German10


Présentation générale

Nom : République fédérale d’Allemagne ou Bundesrepublik Deutschland
Forme de l'État : République constitutionnelle parlementaire fédérale
Capitale : Berlin
Superficie : 357 340 km2
Population : 81 770 900 habitants
Gentilé : Allemand, allemande
Langues officielles : Allemand, régionalement aussi le bas-allemand et les langues des minorités reconnues : sorabe, danois, frison, romani

Brève description du pays : L'Allemagne, en forme longue République fédérale d'Allemagne, est un pays d'Europe centrale, entouré par la mer du Nord, le Danemark et la mer Baltique au nord, par la Pologne et la République tchèque à l'est, par l'Autriche et la Suisse au sud, et par la France, le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas à l'ouest. Pays décentralisé et fédéral, l'Allemagne compte quatre métropoles de plus d'un million d'habitants : la capitale Berlin, ainsi que Hambourg, Munich et Cologne. Le siège du gouvernement est situé dans la ville de Berlin et dans la ville fédérale de Bonn. La ville de Francfort-sur-le-Main est considérée comme la capitale financière de l'Allemagne c'est dans cette ville que se trouve la Banque centrale européenne. Elle est une grande puissance politique et la chancelière fédérale Angela Merkel est largement perçue comme la personnalité politique la plus influente de l'Union européenne malgré sa perte de popularité considérable auprès du peuple allemand en raison de son positionnement sur l’accueil des migrants qui a valu à l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne une cuisante défaite contre le parti Alternative pour l'Allemagne aux dernières et récentes élections régionales. L’Allemagne est aussi la première puissance économique d'Europe ainsi que la quatrième puissance économique mondiale et elle compte parmi les pays industrialisés, les plus développés et les plus performants dans le monde. Elle figure parmi les premiers mondiaux dans les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile, de l'industrie chimique et de la construction mécanique.



Politique

Président fédéral : Frank-Walter Steinmeier
Chancelière fédérale : Angela Merkel

Prochaines élections fédérales en : 2021
Prochaines élections parlementaires en :




Économie

PIB : 4,071 milliards d'€
IDH : 0,916 (haut)
Monnaie : Euro
Exportations : 1,500 milliards de $
Importations : 1,100 milliards de $
Croissance économique : +1.4% %

L'Allemagne a enregistré en 2015 un excédent de 19,4 milliards d’euros (dont 10,3 milliards pour l’État fédéral), soit 0,6 % du PIB. Cela signifie que la dette de l’Allemagne ne grossit plus mais au contraire désormais se rétracte. Par conséquent, l'Allemagne respecte le critère sur le déficit budgétaire du Pacte de stabilité et de croissance de la zone euro, qui limite le déficit à 3 % du PIB ainsi que les critères du Pacte budgétaire européen de 2012 qui limitent le déficit structurel à 0,5 % du PIB pour l'objectif budgétaire à moyen terme. La notation financière de l'Allemagne par les trois agences de notation les plus suivies Moody's, Standard & Poor's et Fitch est AAA, la note maximale. L'emprunt d'État à long terme (10 à 30 ans) émis par l'Allemagne s'appelle Bundesanleihe et constitue le marché directeur des taux d'intérêt à moyen et long terme dans la zone euro. Mais en 2019, l'économie allemande est au ralentis à cause de la guerre commercial que ce livre la Chine et les États-Unis.



Forces Armées

Militaires actifs : 178,573
Militaires réservistes : 40,000
Budget annuel : 1.2 du PIB soit 39,4 milliards de $

La Loi fondamentale de la République fédérale d'Allemagne investit la Bundeswehr de la mission de défense de l'Allemagne et de ses alliés. L'armée possède des missions annexes : protection des citoyens allemands dans le monde; assistance en cas de catastrophe; participation aux missions humanitaires; faire progresser la stabilité et l'intégration européenne; œuvrer à la paix et à la sécurité internationale dans le cadre de la Charte des Nations unis. Ces missions annexes constituent depuis quelques années l'essentiel du travail des forces armées. Le service militaire a été abrogé en 2011 et les derniers conscrits ont quittés la Bundeswehr en 2014.

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland 320px-10

Heer

Chars de combat
350 Leopards 2 (dont 125 A5, 155 A6 et 70 A6M)
670 Leopards 1A5/1A1/A3/A4 en réserve (pour la vente principalement)
186 Jaguar 2 TOW


Véhicules blindés
350 Puma
M113 (inclue variantes) : 316
Marder 1 A3/ A5 : 352
Wiesel I (inclue variantes) : 272
BV206S : 354
Dingo 1/2 : 533 (147 Dingo 1 ; 386 Dingo 2)
Mungo ESK : 396
Fennek : 222
Eagle IV/V : 495
AGF Serval : 21
YAK : 296
BOXER 8x8 : 998

Hélicoptères
Eurocopter Tigre UHT : 62
Bo-105M/P : 93 (antichars et reconnaissance)
INSA NH90 : 96
Sikorsky CH-53 Sea Stallion : 101

Autres équipements
MLRS M270 : 40
Patriot : 29
PzH 2000 : 185 (31 en réserve)
87 Wiesel 2 lePzMrs (120mm)
28 Wiesel TOW
355 MILAN
149 Dachs AEV
36 Léopard A1 AEV
35 Panzerschnellbrücke 2 (AVLB)
104 Biber AVLB



Lutwaffe

Avions de chasse
143 Eurofighter Typhoon (90 EF 2000 S ; 22 EF 2000 T)

Chasseurs-bombardiers
93 Panavia Tornado IDS
29 Panavia Tornado ECR

Hélicoptères
90 NH90
42 CH-53GA
15 EC135

Avions de transport
88 avions de transport VIP/stratégique

Avions radars
8 Cobra
7 LÜR
3 NBR
68 RASIT
17 RATAC

Avions de ravitaillement
4 A310-304 MRTT

Drones
4 systèmes Luna X-2000 (40 drones)
115 Aladin
12 systèmes KZO (60 drones)



Marine

Frégates
3 Sachsen (défense aérienne)
4 Brandenbourg (polyvalentes)
5 Brême (polyvalentes)

Corvettes
5 Braunschweig

Dragueurs et Chasseurs de mines
5 Ensdorf
2 Kulmbach
8 Frankenthal

Sous-marins
6 Type 212

Autres
21 navires auxiliaires, 21 hélicoptères anti-sous-marins (Lynx)


Diplomatie

Pays alliés : Pays membres de l'OTAN, Union-Européenne, États-Unis, Japon, Corée du Sud, Commonwealth of Nations
Pays entretenant une relation cordiale :
Pays en désaccord : Russie
Pays ou régimes ennemis : Régime Al-Assad (Syrie), Corée du Nord


[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Coat_o10
Harald Sigursson
Harald Sigursson
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 121
Date d'inscription : 23/08/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Empty Re: [✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland

Message par Bureau le Dim 6 Oct 2019 - 18:14

Validé.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1437
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Empty Re: [✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland

Message par Harald Sigursson le Dim 6 Oct 2019 - 23:38




Bundesrepublik Deutschland
Einigkeit und Recht und Freiheit


Ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d'Allemagne


L’État allemand informe l'Ukraine qu'elle accepte de venir à Minsk pour participer aux négociations qui se dérouleront en février 2020. Dans deux jours le Royaume-Uni sera officiellement sortie de l'UE, mais le gouvernement allemand souhaite exploiter toutes les options pour éviter un nodeal. C'est pourquoi après un conseil en urgence, le gouvernement allemand et français ont conjointement formulé la proposition du conseil européen au gouvernement britannique. Mais une réponse négative est parvenue à Bruxelles, de son côté le gouvernement allemand à déclarer leur profond regret concernant l’entêtement du gouvernement britannique dans la voie du nodeal.  

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Coat_o10
Harald Sigursson
Harald Sigursson
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 121
Date d'inscription : 23/08/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Empty Re: [✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland

Message par Harald Sigursson le Mar 8 Oct 2019 - 19:00




Bundesrepublik Deutschland
Einigkeit und Recht und Freiheit


Affaires économiques et internes de la République fédérale allemande


Un débat agite actuellement le pays pour savoir s'il faut une relance budgétaire ou non, alors que le gouvernement à annoncer en septembre qu'un telle plan n'était pas à l'ordre du jour, mais la réalité est tout autre en coulisse la question est réellement débattu au sein du gouvernement selon des sources anonymes que révèle quelques journaux allemand. L’économie allemande étant tournée vers l’exportation, celle-ci n’a nul besoin d’une grande campagne de travaux publics pour remplir les carnets de commande. Pourtant, ses infrastructures publiques vieillissantes en auraient bien besoin. Pourquoi ? Car la dégradation de ces infrastructures, notamment de transports, commence depuis quelques années à inquiéter le patronat allemand, à commencer par le BDI, la Fédération de l’Industrie Allemande.

En 2014, l’état de 20 % des autoroutes, 41 % des routes nationales et 46 % des ponts allemands était déjà considéré « critique ». Un constat accentué en 2016 par le journal allemand Der Spiegel: outre les ponts et les autoroutes, le taux d’investissement dans les infrastructures ferroviaires y est également décrit comme largement insuffisant. Et la Fédération de l'Industrie Allemande à de nouveau insister auprès du gouvernement pour lancer un grande plan de relance. Mais une chose de taille se met en travers de ce plan de relance, le Frein à l’endettement (Schuldenbremse estinscrit) dans la constitution allemande depuis 2009. Il prévoit que le gouvernement recherche l’équilibre budgétaire et que le déficit structurel du budget fédéral sera limité à 0,35% du PIB depuis 2016. Mais Il existe néanmoins des conditions pour déroger à cette règle de l’équilibre budgétaire puisque le Bundestag peut déclarer une « urgence », en cas de catastrophe naturelle ou de récession grave. Cependant, la situation actuelle ne pourrait pas le justifier selon les tenants de l’orthodoxie budgétaire. Mais désormais avec la sortie du Royaume-Unis et les conséquence économique qui s'en découle il ne fait plus aucun doute sur une récession en Allemagne.

Mais une autre affaire secoue l'un des partie de la coalition, Dauphine pressentie d'Angela Merkel, Annegret Kramp-Karrenbauer, surnommée AKK, n'a plus les faveurs de la chancelière allemande. Selon Der Spiegel, la chancelière estime que sa remplaçante à la tête de la CDU depuis décembre dernier n'est pas prête pour lui succéder. Depuis plusieurs mois, AKK glisse dans les sondages, minée par les polémiques et le manque de leadership. Des rumeurs circules qu'elle pourrait démissionner à la tête de la CDU si des améliorations ne se fait pas sentir dans les prochains mois, mais cette rumeurs à vite était éclipser par une autre qui traîner depuis quelques jours, à savoir la succession d'Angela Merkel. Après des semaines de rumeurs la chancelière Angela Merkel à annoncer qu'elle briquera de nouveau un nouveau mandat fin 2021: « Après avoir bien réfléchi ces dernières semaines, j'ai décidé de me présenter à nouveau en 2021. Je ne peux pas me résoudre à partir en laissant notre nation dans une situation instable, je renoncerais à me présenter seulement quand notre pays aura retrouvé de la stabilité. Je tiens aussi à vous dire que j'ai pris conscience de certaine de mes erreurs et que j'en es pris acte. » Après la déclaration de la chancelière, elle grimpe dans les sondages -timidement certes- passant de 35 à 36 points. Dernière tentative d'une chancelière qui n'a plus de marge de manœuvre ? Ou bien celle qu'on surnommée « Mutter » il y a quelques années pourrait regagner le cœur des allemand(e) ? Est-ce que la sacrosainte règle d'orthodoxie budgétaire allemande va t-elle résister ? Beaucoup de débat se sont déroule outre-Rhin quand à l'annonce faite par la chancelière concernant sa reconnaissance de ses erreurs, un changement en perspective ? La coalition qui à était durement élue va t'il résister ? A ne pas en doutais qu'en coulisse à la chancellerie de la première puissance économique européenne, les discussions doivent être animer. En ce mois de décembre, l'ancienne ministre des armées allemandes et proche d'Angela Merkel Ursula von der Leyen à pris ses fonctions de Présidente de la Commission européenne le mois dernier.

Voilà maintenant quelques semaines que le Royaume Uni à quitter officiellement l'UE que les effets se sont immédiatement fait ressentir en Allemagne, une hausse assez significative du chômage, un coup de plus porté à l'économie alors déjà bien ralentis à cause des troubles sur les marchés financiers internationales et la guerre économique qui opposées les deux premières puissances mondiale. Mais le porte parole du gouvernement à tout de même déclaré que le gouvernement c'était tout de même préparé aussi bien qu'il le pouvait à cette éventualité. Mais aucune autre annonce à été faite alors que beaucoup de monde attendait une réaction, pour les plus conservateurs de la coalition la situation ne justifie pas une réaction disproportionné selon eux et pour les autres ils sont dans le doute et hésite beaucoup à prendre des positions clair selon certaine source de Der Spiegel.

photo:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Angela-merkel-depart-presidence-cdu [✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland H_54793985-800x450

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Coat_o10
Harald Sigursson
Harald Sigursson
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 121
Date d'inscription : 23/08/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Empty Re: [✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland

Message par Harald Sigursson le Lun 14 Oct 2019 - 22:48




Bundesrepublik Deutschland
Einigkeit und Recht und Freiheit


Affaires économiques et internes de la République fédérale allemande


C'est désormais officiel, L'Allemagne est en quasi récession.Voilà des mois que le gouvernement est en pleine discussion interne concernant un plan de relance budgétaire, les discussions ont était houleuse dans la coalition, le SPD demander depuis le début une relance budgétaire avec une moitié des CDU, l'autre moitié était indécis, contrairement au CSU qui était contre une relance pensant que le pays pouvait tenir et garder le rythme avec un taux de croissance de 1,5 environs. Mais voilà les choses ont beaucoup bouger depuis l'été dernier, maintenant que l'Allemagne est quasi en récession cela change tout, en plus de la très forte pression des grands groupes industrielles qui poussent le gouvernement à agir pour relancer la croissance. C'est pourquoi une réunion d'urgence c'est déroulé à la chancellerie le 25 Janvier 2020, la chancelière Angela Merkel a annoncer sa volonté de lancer un grand plan de relance à l'échelle nationale, en réalité elle si était préparé depuis novembre en déclarant au pays qu'elle avait reconnu ses erreurs. La première journée de négociation à était très intenses, le CSU n'en démordez pas ainsi qu'une partie de la CDU. Mais au quatrième jours de négociation quand les chiffres sont tombé en annonçant un taux de croissance de l'ordre de 0,4% les choses ont commencer à bouger pour le projet de la chancelière, l'autre moitié de la CDU qui était réticent ont changer d'avis et se sont ranger au côté de la chancelière, seule Annegret Kramp-Karrenbauer présidente de la CDU était rester sur sa position avec quelques un de ses soutiens, en réalité elle voulait faire barrage à Angela Merkel à cause de sont intention de se représenter en 2021 et la considère comme une rivale désormais. Même chez les plus conservateurs de la CSU on fini par reconnaître que la situation était grave est qu'un plan était nécessaire. Le Parlement allemand a ensuite voté le plan de relance avec une majorité largement soutenu part tout les parti même l'AfD, présenté début février par le cabinet Merkel, la chambre basse du Parlement, le Bundesrat a en effet approuvé ce plan d'un montant inédit depuis l'après-guerre. Au début du mois de mai le porte parole de la chancellerie annonce que le gouvernement allemand avait fini de fixer les détails du plan de relance qui devrait être lancer dans les prochain jours après que le conseil européen est fini -si elle ne dure pas éternellement-. Après cette annonce ce fut Angela Merkel en personne qui est venu présenter le premier plan de relance annoncé part les médias comme « la relance économique la plus importante de l’histoire de la République fédérale ! » Une annonce cas féliciter la Fédération de l’Industrie Allemande ainsi que les grandes entreprises allemande comme le montre un récent sondage ou la confiance des entreprises est en hausse après l'annonce du cabinet Merkel.

Programme Scholz I

1) Investissements : De 45 à 50 milliards d'euros seront investis dans la modernisation et la création des infrastructures (routes, voies ferrées, internet, lotissement, écoles et universités etc...).

2) Impôts et cotisations sociales : Baisse d'impôt sur les différents barèmes d'imposition hormis la dernière, ce qui coutera 8 milliards d'euros.

3) Prime à la casse : Les acheteurs de nouvelles voitures diesel se séparant d'une auto vieille d'au moins 5 ans, bénéficieront d'une prime à l'achat de 7000 euros. Pour les voitures électriques la prime à l'achat est plafonner à 9.500 euros.

4) Allocations familiales : Une prime de 100 euros par enfant sera versée aux familles jusqu'au quatrième mois après l'entré en vigueur du plan. Les allocations familiales des familles touchant le RMI allemand (Hartz IV) seront augmentées de 40%.

5) Chômage à temps partiel : Pour limiter les licenciements économiques, les cotisations sociales versées par les employeurs dans le cas des mesures de chômage à temps partiel seront pris en charge à 60 % par l'Agence fédérale pour l'emploi.

6) Banque : Pour éviter l’effondrement du système financier allemand, 8 milliards d'euros seront mis à disposition pour renflouer la Deutsche Bank ainsi qu'une prise de participation de 10%.

Montant total: 75 Milliards d'euros investie sur l'année 2020/2021

Spoiler:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland ?appId=21791a8992982cd8da851550a453bd7f&quality=0
Angela Merkel avec le dossier contenant le programme Scholz I.

Ministère de la Défense de République fédérale d'Allemagne


Spoiler:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Web.FCAS.Stage

Future Combat Air System

Alors que le projet du premier avion européen s'enlise depuis des mois, au point que Airbus et Dassault ont déclaré leur impatience et leur désarroi face à la lenteur des négociations en 2019, la ministre de la défense Annegret Kramp-Karrenbauer à annoncer aujourd'hui que du côté allemand il ont fait une proposition à la France sur le sujet sensible des exportations, L’un des points de la discussion actuelle porte sur un seuil de 40% : tout matériel comportant moins de 40% de composants allemands pourrait être exporté librement par la France sans besoin d’un accord de l’Allemagne - et réciproquement. Du côté allemand ont est prêt à lancer le démonstratif du SCAF des cette année pour arriver à l'objectif d'une livraisons en 2025 pour être opérationnel en 2030-2040 environs. Le gouvernement allemand veut désormais accéléré les choses est passé à la vitesse supérieur au vu de la situation internationale, une nouvelle qui devrait réjouir Paris.  


Spoiler:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland 31162_resize_620_380_true_false_null

Main Ground Combat System

MGCS (Main Ground Combat System), le char européen du futur. Très clairement, le blocage du Bundestag sur le programme franco-allemand est en passe d'être levé avec l'accord trouvé entre les trois industriels concernés (Krauss-Maffei Wegmann, Nexter et Rheinmetall), selon des sources. En réalité, la famille Bode-Wegmann à accepter de vendre les 50% de la société KNDS à Rheinmetall avec l'aval du gouvernement allemand en Janvier 2020. Après le feu vert du Bundestag KNDS va pouvoir donné vie au projet européen, alors que le projet SCAF fait beaucoup parler de lui le projet MGCS va enfin décoller, ingénieur allemand et français sont à pied d’œuvre pour respecter le calendrier qui viens d'être annoncé aujourd'hui, un prototype est annoncer en 2025 - qui n'est pas anodin et correspond à l'année du prototype du SCAF - pour une mise en service dans les armées allemande et française au horizon de 2027. En ce mois d'avril KNDS à dévoilé en présence de la ministre allemande et française à Berlin le design qui à était choisi:

Design sélectionner:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Sxtz
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland D5a1
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland R2va
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland 4gud
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland 55f8

KNDS à aussi communiquer sur quelques innovations et caractéristique du MGCS, notamment le canon, ont apprend que le canon standard choisi sera le Rheinmetall Rh-130 L / 51 de 130mm présenter en juin 2016, à Eurosmet. Mais le MGCS se veut modulable pour répondre au exigence de ces clients et sera donc possible de monter au maximum un canon de 152mm en cours de développement chez Rheinmetall. L'entreprise allemande à aussi communiquer le jour même qu'elle avait effectuer des test réussit de sont nouveau canon, le Rheinmetall Rh-140 L / 50 de 140mm qui est à la fin de sont développement. L'entreprise à même publier une image de l'un de leur prototype monter sur un Léopard 2, d'autres nouvelles devrait arriver avant la fin d'année concernant les caractéristiques du MGCS, motorisation, transmission, blindage, obus etc... à déclaré KNDS.

Canon de 140mm:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland 5gbs

Différence entre un obus de 120mm et de 140mm:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland F7e6d3dd11a4cf7c631ed7c1ca589703

Rheinmetall Rh-130 L / 51 de 130mm:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland German_Rheinmetall_130mm

Modulable :
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland P87y


Spoiler:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Ob_140201_cpd-57197-185-crop
Taktisches Luftverteidigungssystem

Voilà des années que le dossier TLVS est sur la table des ministres de la défense successive sans avoir pris une décision concrète, enfin jusqu'à aujourd'hui. La ministre de la défense à annoncer que le gouvernement allemand à confirmer de nouveau sont intension de sélectionner la proposition de MBDA Allemagne et Lockheed Martin dérivé du projet Medium Extended Air Defense System (MEADS) comme future système pour sa défense antimissile, mais de nouvelle exigence sont venu sur la table, à l'heure actuelle ont en qu'une, le missile Aster Block 1 NT en cours de développement par MBDA France sera compatible avec le système TLVS. Développé à partir du programme MEADS, le système proposé par TLVS GmbH est l’un des plus avancé au monde, notamment grâce à son architecture ouverte et à sa capacité « Plug-and-Fight » qui permet d'être modulable -prévue aussi pour des armes laser par exemple- mais aussi la facilité à laquelle le système informatique peut être mis à jour pour répondre au futur menace. Une fois opérationnel avec la Bundeswehr, il deviendrait le premier système de défense antiaérienne doté d’une fonctionnalité native de couverture à 360°. Le système TLVS sera opérationnel en 2025. Le gouvernement à passer commande pour 5 batterie avec une option de 4 autres.

Caractéristiques connu jusqu'à maintenant:

Altitude de croisière : 5m à 90km
Porté de détection: 650km
Vitesse: mach 6 à 12


Spoiler:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Ku0g
Jäger I

MBDA Allemagne à annoncer avoir commencer depuis l'an dernier le développement du Jäger I, un missile hypersonique pouvant atteindre les mach 12 à l'aide d'un superstatoréacteur nouvelle génération, le Jäger I aura plusieurs variante pour être compatible au projet TLVS et le SCAF. Peut de détail est connu en raison du jeune âge du projet, le gouvernement allemand invite tout les industriels de l'UE à rejoindre le programme.


Spoiler:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Logo%20male%20rpas%20slider%20copyright%20Airbus_1
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Unmanned%20Aerial%20Systems%20-%20SP%20MALE_fto1
MALE RPAS

L'Allemagne est le maitre d’œuvre du premier programme européen de drone de reconnaissance, baptiser MALE RPAS. Depuis 2015 Airbus Defence and Space et ses collaborateurs européens ont travailler sans relâche pour jusqu'en 2018 ou le MALE européen a passé avec succès sa revue de conception préliminaire, c’est à dire la dernière étape de cette étude de définition. Mais en 2019 les pays collaborateurs ont demander au industriel de rendre le projet compétitif et jugez encore trop cher le projet. Quelques mois plus tard, Airbus Defence and Space et ses partenaires ont remis au gouvernement allemand un prix unitaire de l'ordre de 16,8 millions d'euros qui est bien plus acceptable que la précédente offre. L'Allemagne en à commander 8 MALE RPAS en 2019 qui devront être opérationnel en 2025.


Spoiler:
[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland 552a4cc36ea834c80a8b4567
CASA C-295 AEW

Airbus viens d'annoncer que le CASA C-295 AEW - qui est la version AWACS - désormais opérationnel en fin d'année, des retards ont était remarquer en 2015 à cause d'une décision d'une modernisation complète des équipements intérieure, une autre version, le C295 Persuader - Avion de patrouille maritime - à était moderniser part Airbus Allemagne et devrait être disponible lui aussi en fin d'année. La ministre de la défense allemande à confirmer avoir commander 2 C-295 en version AEW et 2 en version Persuader fin 2021 et début 2022.


Ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d'Allemagne


L'Allemagne demande à la Fédération de Russie de revenir à la table des négociations et respecter les accords de Minsk II en retirant le matériel militaire livré dernièrement dans le Donbass, pour le bien de l'Europe sans quoi des éventuelles sanctions seront malheureusement prise si de nouvelle dégradation sont constater.

L'Allemagne montre sont inquiétude envers les manifestants hongkongais qui manifeste depuis un an et souhaite l'amélioration de la situation au plus vite.

Le gouvernement allemand souhaite attiré l'attention de la scène internationale sur le Venezuela ou des crimes sont commis contre la population, jusque là l'Allemagne est rester silencieux mais les dernières nouvelles sont inacceptable pour la chancelière allemande, cette dernière à annoncer sont totale soutient au pays voisins du Venezuela et que l'Allemagne se tenait à leur disposition ainsi qu'au peuple Vénézuélien pour aider à résoudre ce conflit qui n'a que trop durée.

Angela Merkel encourage l'Inde et le Pakistan -deux puissances nucléaires- à trouver un compromis à leur différent concernant le Cachemire, pour l'intérêt des deux pays et de toute la région.

La diplomatie allemande condamne fermement l'opération militaire de la Turquie au nord de la Syrie.

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Coat_o10
Harald Sigursson
Harald Sigursson
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 121
Date d'inscription : 23/08/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

[✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland Empty Re: [✓] République Fédérale d'Allemagne - Bundesrepublik Deutschland

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum