Le Deal du moment : -45%
-45% sur la glacière électrique 20 L ...
Voir le deal
60 €
Le deal à ne pas rater :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces estivales !
Voir le deal

[USA / Iran] Opération Holy Fury

Aller en bas

[USA / Iran] Opération Holy Fury Empty [USA / Iran] Opération Holy Fury

Message par Sirda le Sam 19 Oct 2019 - 18:37


United States of America


[USA / Iran] Opération Holy Fury 640px-Flag_of_the_United_States.svg





Opération Holy Fury


................A la suite de l’essai nucléaire iranien réussi, l’Etat-major américain s’est immédiatement réuni, en présence des différentes autorités politiques américaines concernées, à commencer par le président Donald J. Trump, le vice-président Mike Pence, les secrétaires d’Etat et à la défense, et d’autres personnalités. D’âpres discussions se déroulèrent, parfois tendues au regard des divergences stratégiques des différents intervenants, bien que tous convenaient de la nécessité d’une réaction militaire musclée. Si le président Trump préconisa pendant toute la réunion une frappe nucléaire sur Téhéran, avant de se raviser pour préconiser une impulsion électromagnétique nucléaire sur l’ensemble du pays, accompagné de lourds bombardements et éventuellement d’un déploiement militaire terrestre, il fut finalement convaincu par des conseillers moins violents de plutôt s’en limiter à une réaction conventionnelle et aérienne afin d’éviter qu’un nouvel Afghanistan ne se produise, avec l’aspect nucléaire en plus, qui aurait créé un précédent potentiellement dangereux pour les Etats-Unis d’Amérique. Ainsi, il a été convenu que différentes positions iraniennes seront frappées à travers le monde, afin d’infliger un maximum de dégâts à Téhéran, mais aussi en Iran-même.


TOUR 1 – Frappes en Syrie et au Liban


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- US Sixth Fleet, dont 1 porte-avions de classe Nimitz, 2 croiseurs de classe Ticonderoga, 10 destroyers de classe Arleigh Burke.
- 48 F-18 Hornet (groupe aéronaval) & 12 Boeing EA-18G Growler
- 1 SSGN de classe Ohio
Forces aériennes :
- 12 B-1
- 8 B-52
- 18 F-22
- 24 F-35
- 72 F-15C
- 16 F-15E Strike Eagle
- 96 F-16C
- 36 A-10
- 2 AC-130
- 2 Boeing E-3
- 1 EC-130H Compass Call
- 2 Lockheed U-2
- 20 MQ-1 Predator
- 12 MQ-9 Reaper
- 1 RQ-4 Global Hawk
- 1 Fairchild C-26 Metroliner

Cartes :
Spoiler:
[USA / Iran] Opération Holy Fury 1570995496-carte1syrie-arme

En bleu, les brigades syriennes, en rouge, les brigades iraniennes.

[USA / Iran] Opération Holy Fury Syrie_attaque
Zone rouge : zone de détection de la présence des troupes pro-iraniennes et bombardements
Zone bleue (Liban) : zone de détection de la présence du Hezbollah et bombardements
Post-it verts : bases iraniennes en Syrie

Détails de l'action :
Action 1 – Repérage des troupes et milices pro-iraniennes

Les satellites d’espionnages américains sont déployés au-dessus du ciel syrien afin de procéder à des photographies, pendant plusieurs jours, de la zone du gouvernorat d’Alep (zone rouge, seconde carte), afin d’y repérer les troupes iraniennes déployées ainsi que les milices pro-iraniennes se trouvant dans la région. Ils en font de même s’agissant des principales installations militaires du Hezbollah au Liban. De même, les satellites prennent davantage de renseignements s’agissant des positions exactes des deux brigades iraniennes déployées à la frontière avec la zone d’occupation turque en Syrie (première carte).

Action 2 – Frappes missilières contre les positions du Hezbollah au Liban

En cas de succès de l’action n°1, le sous-marin SSGN-728 Florida de classe Ohio tirera sur les installations et camps militaires du Hezbollah au Liban une salve de quarante-huit missiles de croisières Tomahawk afin de les détruire ou, à défaut, de les endommager lourdement, afin de réduire la capacité opérationnelle militaire de l’organisation terroriste chiite.

Action 3 – Frappes missilières contre les milices pro-iraniennes dans le gouvernorat d’Alep

En cas de succès de l’action n°1, le sous-marin SSGN-728 Florida de classe Ohio ainsi que deux destroyers de classe Arleigh Burke tireront cent quatre missiles de croisière Tomahawk en direction des positions des principales milices pro-iraniennes déployées dans le gouvernorat d’Alep, ainsi que sur leurs principales installations, afin de les détruire ou de les endommager lourdement.

Action 4 – Frappes aériennes contre les troupes iraniennes

Une flotte aérienne composée de 8 B-1, 4 B-52, 24 F-35, 36 F-15C, 16 F-15E, 48 F-16C, 18 A-10, et accompagné par des avions de guerre électromagnétique et de surveillance Boeing -E3, EC-130H Compass Call et AC-130 partent des bases aériennes de l’OTAN en Turquie afin de frapper les troupes iraniennes déployées le long de la frontière avec la zone d’occupation turque en Syrie. D’emblée, plusieurs missiles anti-radars seront tirés en direction des différents radars iraniens ou syriens dans la région, afin de les désactiver ou les détruire, à renfort de brouillage électromagnétique. Parallèlement, la flotte aérienne frappera les positions des deux brigades à l’aide de plusieurs centaines de tonnes de bombes, AGM-158 JASSM, AGM-88E AARGM, AGM-65 Maverick, MOAB, des bombes à sous-munitions, etc. Parallèlement, quarante-deux missiles de croisières Tomahawk seront tirés sur lesdites positions, depuis la 6ème flotte.


TOUR 1 – Théâtre irakien


Détails de l'action :
Action 1 – Négociations avec le gouvernement kurde

Un émissaire américain est chargé de rencontrer Barzani et les principaux ministres kurdes dans le plus grand des secrets. En échange d’un soutien logistique américain, il propose aux kurdes de relancer l’offensive sur les milices pro-iraniennes déployées en Irak, profitant de la situation chaotique du pays, afin d’affaiblir l’Iran dans la région et reprendre du territoire, notamment la ville de Mossoul. Si les kurdes acceptent, les américains leur fourniront du matériel de guerre lourd dans les plus brefs délais (chars, artillerie, hélicoptères, etc.), ainsi que des renseignements issus des satellites pour guider leurs troupes, voire les aideront à travers des frappes aériennes ponctuelles.

Action 2 – Repérage de la position des milices pro-iraniennes dans le nord de l’Irak

Des satellites américains surveillent la région frontalière entre le Kurdistan irakien et le reste du pays, notamment la région de Mossoul, pour repérer la présence de toute milice pro-iranienne, les campements, etc.


TOUR 1 – Frappes en Iran

Indications : Les frappes en Iran se déroulent une heure après celles en Syrie et au Liban afin de laisser le temps aux avions déployés en Turquie de rentrer à leur base, de recharger leurs munitions et d’être ravitaillés.

Les trois porte-avions ainsi que les croiseurs, les navires amphibies, de transport, etc., sont déployés, avec six destroyers de classe Arleigh Burke et le Zumwalt, au large des côtes omanaises, en-dessous du 20ème parallèle. Les sous-marins SSBN de classe Ohio sont à proximité de cette flotte. Le reste de l’US Fifth Fleet est quant à lui déployé dans le Golfe Persique et le détroit d’Ormuz, conformément au message sur le TO, notamment les SSGN de classe Ohio, déployés au large de Bahreïn.

Effectifs, équipements, organisations :
Forces terrestres :
- 1 système THAAD (déployé en Arabie saoudite)
- 4 bataillons MIM-104 Patriot (déployés en Arabie saoudite)
Forces maritimes :
- US Fifth Fleet : 2 porte-avions de classe Nimitz, 1 porte-avions de classe Gerald R. Ford, 4 croiseurs de classe Ticonderoga, 1 LHA, 2 Harpers Ferry, 1 Wasp, 16 destroyers de classe Arleigh Burke, 1 Zumwalt, plusieurs ravitailleurs, navires de surveillance électronique/magnétique, 4 LCS de classe Independance, 2 LCS de classe Freedom, 4 chasseurs de mine de classe Avenger, 6 patrouilleurs de classe Cyclone, 4 sous-marins de classe Los Angeles, 3 sous-marins de classe Virginia, 2 sous-marins de classe Ohio (SSBN) , 2 sous-marins de classe Ohio (SSGN).
- Groupes aéronavals : 96 F-18 Hornet, 24 Boeing EA-18G Growler, plusieurs dizaines d’hélicoptères de combat et de transport
Forces aériennes (en Arabie Saoudite, au Bahreïn, aux Emirats Arabes Unis, au Qatar et au Koweït) :
- 2 B-2
- 12 B-1
- 12 B-52
- 24 F-22
- 24 F-35
- 96 F-15C
- 32 F-15E Strike Eagle
- 122 F-16C
- 52 A-10
- 8 AC-130
- 4 Boeing E-3
- 1 Boeing E-4
- 2 EC-130H Compass Call
- 1 Falcon 20
- 2 Lockheed U-2
- 4 Beechcraft MC-12
- 24 Boeing KC-135,
- 36 Boeing C-17
- 24 C-130 Hercules
Forces aériennes (en Turquie) :
- 12 B-1
- 8 B-52
- 18 F-22
- 24 F-35
- 72 F-15C
- 16 F-15E Strike Eagle
- 96 F-16C
- 36 A-10
- 2 AC-130
- 2 Boeing E-3
- 1 EC-130H Compass Call
- 2 Lockheed U-2
- 20 MQ-1 Predator
- 12 MQ-9 Reaper
- 1 RQ-4 Global Hawk
- 1 Fairchild C-26 Metroliner

Carte :
Spoiler:
N.b : la liste des bases américaines n’est pas exhaustive, toutes ne sont pas représentées, notamment celles en Arabie saoudite.

[USA / Iran] Opération Holy Fury Carte_deploiement_US_frappes_Syrie

Détails de l'action :
Action 1 – Frappes contre les bases aériennes iraniennes du nord-ouest

4 B-1, B-52, 18 F-22, 18 F-35, 36 F-15C, 52 F-16C, 24 A-10, accompagnés par les AC-130, Boeing E-3 et l’EC-130H, décollent depuis la Turquie afin de frapper les bases aériennes iraniennes de Tabriz, Hamadan, Kermanshah et Dezful (toutes aériennes). Ils pourront être ravitaillés en vol par des ravitailleurs américains depuis la base américaine au Koweït et de Al Asad en Irak.

Les avions de guerre électromagnétiques seront chargés de brouiller les radars militaires et civils iraniens, à renfort de missiles antiradars AGM-88 HARM afin de neutraliser la défense anti-aérienne iranienne dans la région, et si nécessaire en tirant des missiles air-sol AGM-158 JASSM-ER. Une fois la défense anti-aérienne brouillée, les avions bombarderont lesdites bases à coup de bombes traditionnelles, MOAB, missiles air-sol divers et variés, afin de clouer au sol ou détruire l’aviation iranienne. De même, les centres de recherche nucléaires d’Arak, de Bonab et de Ramsar seront bombardés par l’US Air Force, notamment à l’aide des MOAB et de missiles air-sol.

Les F-22 et les F-35 sont notamment chargés d’assurer la protection du convoi aérien, principalement des bombardiers, et n’emportent que de l’équipement air-air. Les F-15C et F-16C emportent quant à eux à la fois des missiles air-air et air-sol afin de participer à la défense de la flotte et au bombardement des bases iraniennes.

Action 2 – Frappes contre les bases aériennes et navales du sud-ouest

Depuis le Koweït, le Bahreïn et le Qatar, ce sont 8 B-1, 8 B-52, 8 F-22, 12 F-35, 48 F-15C, 8 F-15E, 48 F-16C, 12 A-10, accompagnés par des avions de guerre électromagnétique, de surveillance, etc., qui décollent des bases américaines desdits pays afin d’aller frapper les bases aériennes et navales du sud-ouest iraniens, notamment celles de Masjed Soleyman (aérienneà, Omidiyeh (aérienne et navale), Bushehr (aérienne, navale, site nucléaire), d’Isfahan (aérienne) et Siraz (aérienne). La même stratégie est employée que pour celles du nord-ouest.

En outre, un SSGN de classe Ohio ainsi que deux destroyers de classe Arleigh Burke, déployés au large de Bahreïn et du Qatar, tireront 72 missiles de croisière de classe Tomahawk afin d’épauler l’US Air Force. Les B-1 seront également chargés, à l’aide de MOAB, de détruire les sites nucléaires de Bushehr et d’Isfahan, par ailleurs également ciblés par plusieurs missiles de croisières Tomahawk.

Action 3 – Frappes contre les bases aériennes et navales du sud-est

Depuis l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Qatar, ce sont 4 B-1, 4 B-2, 4 F-22, 12 F-35, 26 F-15C, 8 F-15E, 36 F-16C, 8 A-10, accompagnés d’avions de guerre, de surveillance, etc., qui emploient la même stratégie susmentionnée à l’encontre des bases de Bandar Abbas (aérienne & navale), Chabahar (aérienne & navale), Farsi Island, Sirri Island, Abu Musa, Larak Island, Jask (toutes les cinq navales). En outre, un SSGN de classe Ohio et deux destroyers de classe Arleigh Burke tirent 96 missiles de croissière Tomahawk en direction desdits sites.

Action 4 – Frappes aériennes contre les centres nucléaires iraniens autour de Téhéran

En cas de succès d’au moins une des trois précédentes actions, une flotte aérienne constituée de 2 B-2, 4 B-1, 4 B-52, 12 F-22, 12 F-35, 48 F-15C, 24 F-15E, 64 F-16C, 24 A-10, accompagnés par de nombreux avions de guerre électromagnétiques, etc., iront bombarder depuis l’Arabie Saoudite – et ravitaillés depuis le Koweït, l’Irak et le Qatar si besoin est –, les facilités nucléaires de Téhéran, Parchin, Fordo et Natanz. Préalablement aux frappes, les dernières défenses anti-aériennes iraniennes de la région devront être neutralisées à l’aide de missiles antiradars et des outils de guerre électromagnétiques, tandis que les navires cités aux actions 2 & 3 tireront un total de 200 missiles de croisières Tomahawk afin de saturer la défense anti-aérienne iranienne, en plus de tous les missiles qui seront tirés. Les F-22, F-35 et F-15C seront chargés de la protection rapprochée des autres avions, tandis que les autres chasseurs-bombardiers emporteront tant du air-air que du sol-air. Les installations seront frappées avec des MOAB et autres bombes ou missiles américains performants.

La flotte aérienne empruntera si possible le couloir aérien le plus sécurisé et dégagé par la réussite d’au moins une des trois actions. Si seule l’action réussie est la n°1, des frappes complémentaires de 48 missiles Tomahawk et aériennes seront effectuées sur les facilités militaires iraniennes le long de la route aérienne conduisant jusqu’à Téhéran.

Action 5 – Protection du Golfe persique et du détroit d’Ormuz

Craignant des tentatives de blocage du détroit d’Ormuz et du golfe persique, c’est une dizaine de patrouilleurs aériens qui devra effectuer des vols réguliers afin de détecter toute présence maritime ou sous-marine ennemie.

L’US Navy déployée dans la région sera chargée elle aussi de la protection des lieux, par des patrouilles maritimes régulières, en coordination avec l’US Air Force, afin de neutraliser éventuellement tout bâtiment ennemi qui tenterait de bloquer les eaux, ou de pénétrer des eaux territoriales d’autres nations.

Enfin, depuis les porte-avions, les avions embarqués seront chargés de la protection du ciel omanais, émiratis, qataris et saoudien, tandis que les navires de guerre affectés à leur protection seront chargés de patrouiller dans la région afin d’intercepter toute menace éventuelle.


[USA / Iran] Opération Holy Fury 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 2015
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[USA / Iran] Opération Holy Fury Empty Re: [USA / Iran] Opération Holy Fury

Message par Bureau le Sam 19 Oct 2019 - 20:30

Modération de guerre
Opération Holy Fury – Tour 1

Nota bene : Les pertes civiles lors des frappes seront déterminées ultérieurement.

Tour 1 – Théâtre syrano-libanais


Action 1 – Repérage des troupes et milices pro-iraniennes
Probabilité de succès : 70% ; jet de dés : 25

Le repérage de la position des troupes et milices pro-iraniennes ainsi que du Hezbollah sont un succès pour les satellites américains, qui parviennent à repérer le gros d’entre elles, à l’exception de celles situées aux alentours d’Alep, dont la taille a empêché d’avoir des informations suffisamment précises.

Pertes étasuniennes : aucune

Pertes iraniennes : aucune

Action 2 – Frappes missilières contre les positions du Hezbollah au Liban
Probabilité de succès : 80% ; jet de dés : 44

Contrairement au précédent raid aérien, les frappes missilières américaines depuis le sous-marin de classe Ohio ont été un succès puisque de nombreuses installations et facilités militaires du Hezbollah dans l’est du pays ont été frappées et détruites ou sérieusement endommagées. Toutefois, celles plus au sud, près de la frontière israélienne, sont globalement restées intactes, ce qui laisse peser un risque de tir de barrage contre l’Etat hébreu en représailles de l’attaque américaine.

Pertes étasuniennes : aucune

Pertes iraniennes : 103 soldats tués, plusieurs dizaines de blessés, plusieurs centaines de mortiers, lance-missiles, roquettes, etc. détruites ou hors d’usage.

Action 3 – Frappes missilières contre les milices pro-iraniennes dans le gouvernorat d’Alep
Probabilité de succès : 80% ; jet de dés : 76

L’étendue de la zone à frapper, ainsi que la densité de la population d’Alep, ont considérablement réduit l’efficacité des frappes américaines dans la région, de même que l’extrême rapidité avec lesquelles les troupes en question pouvaient se mouvoir. Ainsi, l’opération est globalement un échec, puisque seulement une maigre partie des troupes a pu être neutralisée par les missiles américains, dont certains ont été interceptés alors qu’ils se rapprochaient dangereusement de batteries anti-aériennes russes.

Pertes étasuniennes : Dix-huit missiles Tomahawk

Pertes iraniennes : 43 miliciens tués, plusieurs dizaines de blessés, une dizaine de véhicules de combat légers détruits ou endommagés.

Action 4 – Frappes aériennes contre les troupes iraniennes
Probabilité de succès : 70% ; jet de dés : 17

La violence et l’intensité des frappes américaines sur les troupes iraniennes déployées autour de la frontière de la zone d’occupation turque en Syrie auront eu raison de ces dernières. En effet, les frappes ont été un franc succès pour les Etats-Unis, qui mirent hors d’état de nuire une partie des brigades déployées.

Pertes étasuniennes : un F-15 abattu, pilote sauf, deux drones abattus

Pertes iraniennes : 353 soldats tués, plusieurs centaines de blessés, 24 systèmes Toophan, 12 systèmes Qaem, 10 Boragh, 8 BTR-80 et 3 Mig-29 détruits ou endommagés, une quinzaine de chars détruits ou endommagés.

Tour 1 – Théâtre irakien

Action 1 – Négociations avec le gouvernement kurde
Probabilité de succès : 25% ; jet de dés : 12

Le gouvernement kurde accepte la proposition américaine, au regard de la plutôt bonne réussite des opérations contre l’Iran. Il ne lancera d’opération qu’une fois le matériel de guerre livré et les renseignements fournis.

Action 2 – Repérage de la position des milices pro-iraniennes dans le nord de l’Irak
Probabilité de succès : 60% ; jet de dés : 73

Peu d’emplacements exacts de troupes ont été repérés, insuffisamment pour que le Kurdistan ne lance une opération.

Tour 1 – Théâtre iranien

Action 1 – Frappes contre les bases aériennes iraniennes du nord-ouest
Probabilité de succès : 70% ; jet de dés : 37

Les frappes contre les bases aériennes iraniennes du nord-ouest sont un succès. Grâce à l’effet de saturation de la défense anti-aérienne iranienne, les avions américains ont pu frapper diverses cibles, notamment les bases aériennes, toutefois en devant affronter et intercepter certains appareils iraniens qui ont décollé, à la suite du brouillage de leurs radars. Seule la base aérienne de Dezful n’a pu être atteinte, de même que le site nucléaire de Ramsar, ceux d’Arak et de Bonab ayant été partiellement ou intégralement détruits.

Pertes étasuniennes : 1 B-52, 3 F-15C, 2 F-16C, 4 A-10

Pertes iraniennes : divers systèmes anti-aériens, 8 F-4, 2 F-14, 4 F-5 et 2 Su-24 détruits

Action 2 – Frappes contre les bases aériennes et navales du sud-ouest
Probabilité de succès : 60% ; jet de dés : 21

Malgré la forte concentration d’unités militaires dans la région, l’offensive américaine a là aussi été un flagrant succès, la saturation missilière et aérienne étant totale, permettant à l’US Air Force et à l’US Navy de toucher toutes les facilités militaires et nucléaires visées dans la région.

Pertes étasuniennes : 1 B-52, 4 F-15C, 7 F-16C, 4 A-10

Pertes iraniennes : destroyer Khalije Fars endommagé, plusieurs frégates, destroyers et patrouilleurs coulés ou endommagés, 2 J-7, 4 F-4, 2 Mig-29 détruits, plusieurs avions endommagés

Action 3 – Frappes contre les bases aériennes et navales du sud-est
Probabilité de succès : 65% ; jet de dés : 70

Si les frappes à l’encontre des bases de Jask et de Chabahar ont plutôt réussi, celles contre les différentes îles grouillant de forces des gardiens de la révolution ainsi que de la base aéro-navale de Bandar Abbas ont eu un résultat beaucoup plus mitigé, conduisant à une défaite tactique des Etats-Unis, qui ne parvinrent pas à remplir leurs objectifs dans la région.

Pertes étasuniennes : 2 B-52, 2 F-35, 4 F-15E, 6 F-15C, 7 A-10, 1 Boeing E-3

Pertes iraniennes : plusieurs de vedettes détruites, un sous-marin de classe Kilo endommagé, plusieurs avions endommagés mais rapidement opérationnels.

Action 4 – Frappes aériennes contre les centres nucléaires iraniens autour de Téhéran
Probabilité de succès : 50% ; jet de dés : 97

Malgré le succès des autres opérations, à l’exception du semi-échec de la dernière, qui n’a pas joué un rôle considérable, les frappes aériennes contre les centrales nucléaires iraniennes autour de Téhéran ont été un échec absolu pour les Etats-Unis. En cause, la longue distance, et la densité d’appareils iraniens dans les airs ainsi que de systèmes anti-aériens, ont provoqué une cinglante défaite pour l’US Air Force, qui, malgré les tirs de barrage de missiles Tomahawk, ne put mener sa mission à bien et fut obligée, après avoir essuyé de lourdes pertes, de faire demi-tour.

Pertes étasuniennes : 1 B-1 détruit, 4 B-52 détruits, 1 F-22 détruit, 5 F-35 détruits, 6 F-15C détruits, 8 F-16C détruits, 24 A-10 détruits

Pertes iraniennes : 8 avions et 4 systèmes anti-aériens

Action secrète iranienne / protection du golfe persique et du détroit d’Ormuz –
Probabilité de succès : de 0 à 100, plus c’est proche de zéro plus c’est efficace ; jet de dés : 42

Le minage iranien, entrepris dès le début des frappes, est plutôt réussi, même s’il n’a pas pris les ampleurs espérées par Téhéran à cause de la présence militaire américaine dans la région. Ainsi, c’est plus de 70% du détroit d’Ormuz qui est désormais miné, empêchant une large majorité du trafic civil qui s’y déroule habituellement de continuer, et faisant ainsi planer de lourdes menaces pour l’économie mondiale, alors que plusieurs pétroliers ont déjà coulé à cause des mines.

Pertes étasuniennes : un destroyer endommagé

Pertes iraniennes : plusieurs sous-marins de poche ou vedettes rapides interceptées ou détruits

Pertes civiles : 4 pétroliers coulés, plusieurs navires de commerce endommagés
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2008
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[USA / Iran] Opération Holy Fury Empty Re: [USA / Iran] Opération Holy Fury

Message par Shikkoku le Sam 19 Oct 2019 - 20:31

[USA / Iran] Opération Holy Fury Iran

Alors que l'Iran est à feu et à sang, le Guide Suprême est évacué vers un complexe sous-terrain dans les environs de Téhéran avec le Président et l'Etat-major iranien. Pris de panique face à l'ampleur de l'attaque et à ce qui ressemble à un effondrement de l'Etat iranien, et une franche incapacité de réponse, il est décidé rapidement, en quelques minutes, de faire usage de la force nucléaire iranienne contre les ennemis de la République Islamique.

TOUR 2 -


Nature de l'action : Frappes nucléaires iraniennes en Israël et en Arabie Saoudite

Effectifs, équipements, organisations :
Forces terrestres :
- 12 missiles Shahab-5 à ogives nucléaires


Carte :
Spoiler:
[USA / Iran] Opération Holy Fury Unknown

Détails de l'action :
Action 1

Frappes en Israël :

5 missiles sont tirés sur Tel-Aviv et ses environs, depuis l'ouest de l'Iran.






Action 2

4 missiles sont tirés depuis le sud de l'Iran sur la capitale saoudienne de Riyadh, afin de décapiter l'Etat saoudien et la menace qu'il représente pour l'Iran.
1 missile est tiré sur le port saoudien de Dammam, et 2 autres sont tirés sur les installations gazifères saoudiennes de l'est du pays.


Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6406
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

[USA / Iran] Opération Holy Fury Empty Re: [USA / Iran] Opération Holy Fury

Message par Bureau le Sam 19 Oct 2019 - 20:51

Modération de guerre :

Chances de succès : 10% pour les 5 missiles sur Israël, 15% pour les 4 missiles sur Riyadh, 20% pour le missile sur Dammam, 20% pour les deux missiles sur le gaz saoudien.

Jet de dé (dans cet ordre) : 24, 83, 82, 35, 50, 40, 99, 72, 68, 25, 5, 90


Conséquences :

C'est une panique immense qui saisit le monde entier tandis que les chaînes d'informations de toute la planète relayent l'événement. Des tirs balistiques ont été détectés depuis l'Iran, peu après les frappes américaines sur le pays. Plusieurs missiles partent vers l'Est, et d'autres vers le Sud.

Partout dans la région, les gens s'affolent. L'Etat israélien, se sentant visé, entre en action immédiatement et met en place un plan d'urgence bien préparé depuis plusieurs semaines, voyant la situation iranienne dégénérer. La trajectoire de 5 missiles semble viser une zone autour de Tel-Aviv, et l'armée israélienne effectue un tir de 48 missiles Arrow sur les 5 missiles iraniens, afin de se protéger. Décollant de leurs silos et atteignant rapidement mach 9, les missiles de défense israéliens atteignent leurs cibles au dessus de la Jordanie, et les réduisent en poussière, créant une pluie de déchets sur l'ouest de la Jordanie et une partie de la Cisjordanie.

[USA / Iran] Opération Holy Fury Unknown
Missile Arrow israélien tiré en défense

L'Etat israélien entre en état de préparation maximale à la guerre, redoutant une seconde vague d'attaque. Dans le Golfe Persique, la marine américaine entre en action et abat tous les missiles sauf un, qui réussit à frapper une installation gazinière saoudienne et détonne en plein désert. L'installation est annihilée, et la pipeline de gaz saoudienne orientale est hors d'état de fonctionnement. Les missiles abattus tombent sous forme de débris dans le Golfe Persique, et ne touchent ni les Emirats Arabes Unis, ni le Qatar, ni le Bahreïn.

[USA / Iran] Opération Holy Fury Unknown
Explosion nucléaire dans le désert saoudien

Les pertes humaines sont relativement légères comparé à la puissance des armes engagées, et seuls 4 500 saoudiens sont tués par l'explosion selon les dernières estimations, soit la totalité des employés et de leurs familles de l'installation gazinière visée.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2008
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[USA / Iran] Opération Holy Fury Empty Re: [USA / Iran] Opération Holy Fury

Message par Bureau le Sam 19 Oct 2019 - 21:33

Israël
Brève
Evénement
[USA / Iran] Opération Holy Fury Unknown

Alors qu'il est confirmé que les missiles sont à destination d'Israël, l'Etat-major israélien contacte en urgence le Président Rivlin et le Premier Ministre Netanyahu. Pendant que leur mise en sécurité et celle de la Knesset est actée, et que les sirènes sonnent partout en Israël avec des messages invitant la population à se calfeutrer et à rejoindre les bunkers des forces armées (les missiles n'étaient pas encore clairement interceptés), l'ordre est donné : Israël identifie les missiles comme portant des ogives nucléaires, ce qui sera confirmé par la suite mais l'Etat israélien ne le sait pas encore pour sûr, et décide de répliquer par le feu nucléaire.

20 missiles JerichoIIB et 10 missiles JerichoIII quittent Israël en direction de l'Iran pour frapper les sites de lancement et les grandes villes iraniennes. De même, une vingtaine de F-15, F-15I et F-16 quittent Israël armés de missiles air-sol nucléaires au cas où la frappe de missile serait interceptée.

Chances de succès des missiles : 80% chacun
Jet de dé : 14 missiles validés, 6 interceptés

Jet de dés:
[USA / Iran] Opération Holy Fury Unknown

[USA / Iran] Opération Holy Fury Unknown
En rouge les tirs réussis par Israël
En jaune les tirs interceptés

Le feu et le fer s'abattent sur les villes iraniennes. La première conséquence est que l'Iran est désormais incapable de continuer à lancer des missiles, ses trois sites de lancement ayant été détruits par les tirs israéliens. L'Iran ne possédait de toute manière que 12 ogives nucléaires, mais Israël ne le savait pas encore.

Du Nord au Sud, les pertes civiles iraniennes sont les suivantes :

Tabriz : 428 000 tués, 500 000 blessés
Zanjan : 140 000 tués, 150 000 blessés
Sanandaj : 190 000 tués, 140 000 blessés
Téhéran : 650 000 tués, 2 millions de blessés
Emamshar : 93 000 tués, 60 000 blessés
Qom : 315 000 tués, 450 000 blessés
Esfahan : 330 000 tués, 690 000 blessés
Shahr e-Kord : 65 000 tués, 69 000 blessés
Ahvaz : 200 000 tués, 400 000 blessés
Kerman : 160 000 tués, 250 000 blessés
Shiraz : 223 000 tués, 405 000 blessés
Bushehr : 54 000 tués, 60 000 blessés
Bandar e-Abbas : 171 000 tués, 195 000 blessés

Pour un total de 3 millions de morts et 5,3 millions de blessés sérieux, l'Iran est profondément meurtri. Il est évident qu'après le succès des frappes, les avions israéliens font demi-tour au dessus de l'Irak pour rentrer en Israël.


Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2008
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[USA / Iran] Opération Holy Fury Empty Re: [USA / Iran] Opération Holy Fury

Message par Sirda le Sam 19 Oct 2019 - 22:55


United States of America


[USA / Iran] Opération Holy Fury 640px-Flag_of_the_United_States.svg





Opération Holy Fury


TOUR 2 – Théâtre iranien

Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- US Fifth Fleet : 2 porte-avions de classe Nimitz, 1 porte-avions de classe Gerald R. Ford, 4 croiseurs de classe Ticonderoga, 1 LHA, 2 Harpers Ferry, 1 Wasp, 16 destroyers de classe Arleigh Burke, 1 Zumwalt, plusieurs ravitailleurs, navires de surveillance électronique/magnétique, 4 LCS de classe Independance, 2 LCS de classe Freedom, 4 chasseurs de mine de classe Avenger, 6 patrouilleurs de classe Cyclone, 4 sous-marins de classe Los Angeles, 3 sous-marins de classe Virginia, 2 sous-marins de classe Ohio (SSBN) , 2 sous-marins de classe Ohio (SSGN).
- Groupes aéronavals : 96 F-18 Hornet, 24 Boeing EA-18G Growler, plusieurs dizaines d’hélicoptères de combat et de transport
Forces aériennes (en Arabie Saoudite, au Bahreïn, aux Emirats Arabes Unis, au Qatar et au Koweït) :
- 2 B-2
- 12 B-1
- 12 B-52
- 24 F-22
- 24 F-35
- 96 F-15C
- 32 F-15E Strike Eagle
- 122 F-16C
- 52 A-10
- 8 AC-130
- 4 Boeing E-3
- 1 Boeing E-4
- 2 EC-130H Compass Call
- 1 Falcon 20
- 2 Lockheed U-2
- 4 Beechcraft MC-12
- 24 Boeing KC-135,
- 36 Boeing C-17
- 24 C-130 Hercules

Carte :
Spoiler:
[USA / Iran] Opération Holy Fury Unknown

Carrillé rouge : zone fortement minée
Hachuré rouge : zone légèrement minée

Détails de l'action :
Action 1 – Déminage du Golfe persique et du détroit d’Ormuz

L’US Navy présente dans les environs commence une opération systématique de déminage de la zone, avec des renforts venant d’autres flottes américaines. Tous les moyens sont désormais mis en œuvre pour détecter et détruire les mines afin de permettre aux navires civils de traverser Ormuz sans danger, tout en assurant la protection du personnel militaire américain sur les navires. En outre, les actuels passages sécurisés vont désormais être sous surveillance américaine renforcer, notamment avec la présence de démineurs et de patrouilleurs pour assurer un passage sécurisé aux pétroliers et méthaniers, tandis que ces corridors seront progressivement étendus, principalement en essayant de déminer avant tout les champs de mines se trouvant au large des côtes koweïtiennes, qataris, saoudiennes, émiraties ou encore omanaises, les mines situées dans les eaux territoriales iraniennes n’étant pas une priorité aux yeux de Washington.


[USA / Iran] Opération Holy Fury 240px-Great_Seal_of_the_United_States_%28obverse%29.svg

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 2015
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[USA / Iran] Opération Holy Fury Empty Re: [USA / Iran] Opération Holy Fury

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser