¤ V1934 ¤ Pays intéressants

Aller en bas

¤ V1934 ¤ Pays intéressants Empty ¤ V1934 ¤ Pays intéressants

Message par Bureau le Mar 31 Déc 2019 - 19:44

Pays intéressants

La Bureau a rassemblé ici les pays jugés les plus intéressants sur cette V. Un pays est intéressant s'il permet d'avoir un jeu construit, dynamique, tourné vers la diplomatie et non l'autarcie, et de manière générale contribue à la Version s'il est joué. Vous n'êtes bien entendu pas obligé de jouer un pays dit intéressant, mais il est fortement conseillé de le faire. Le Bureau estime que la longue liste fournie est très capable de satisfaire tous les styles de jeu, et d'éviter les joueurs isolés à la tête de petits pays, fonctionnant dans une bulle détachée du reste de la V.


Allemagne
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

L'arrivée du chancelier Adolf Hitler au pouvoir en janvier 1933 a bouleversé la vie politique allemande. Il est désormais clair que la République de Weimar est morte, tuée par le NSDAP et ses milices. Hitler poursuit une politique très active en interne, à travers l'instauration d'un syndicat unifié, d'une police politique, et s'il reste discret sur la scène internationale, il promet à l'Allemagne de retrouver sa gloire passée et d'effacer l'humiliation de 1918.


Royaume-Uni
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Le Royaume-Uni, sous le commandement du Roi George V, vit des heures complexes. A l'été 1932, c'étaient près de 3.2 millions de britanniques qui étaient au chômage. Durement frappé par la Krash de 1932, le Royaume peine à se relever. Un gouvernement dirigé par MacDonald et son parti le National Labour est de plus en plus fragilisé, et les appels à une nouvelle élection générale commencent à résonner.

L'Empire lui est toujours plus prestigieux que jamais. Les Dominions se sont illustrés dans leur soutien envers la vieille Bretagne dans la Grande Guerre et ont acquis une certaine autonomie depuis quelques années. Les liens avec le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud sont excellents. La relation américano-britannique est au beau fixe, et l'Angleterre jouit d'un grand prestige international. Malgré tout, la perte de l'Irlande et le début des contestations sérieuses du gouvernement britannique en Inde tendent à assombrir le tableau, mais l'Empire a encore de beaux jours devant lui.

La Royal Navy dispose d'un effectif impressionnant, mais devant assurer la sécurité d'un territoire maritime immense. De Singapour aux Caraïbes, en passant par Ceylan, la Royal Navy patrouille, mais à trop s'étirer, des faiblesses se font ressentir face à des concurrents, notamment l'Amérique et le Japon.

France
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown


La Troisième République française, après avoir résisté aux coups de butoirs allemands, est sortie victorieuse mais exsangue de la Grande Guerre. Albert Lebrun, président de la République depuis 1932, est un inconnu dans le paysage politique. Le Président du Conseil Camille Chautemps, porté par les urnes avec son parti le Parti Radical-Socialiste mène la même politique que ses prédécesseurs des diverses coalitions de centre-gauche qui gouvernent la France depuis quelques années.

Mais l'important de la vie politique française ne réside pas dans le gouvernement. En effet, depuis des années, les rues sont le théâtre d'une vie politique bien loin de celle du Cartel des Gauches qui gouverne le pays. Plusieurs associations de vétérans, comme les Croix de Feu, sont insatisfaits de la crise, du chômage, de la placidité de celui-là. S'ils ne parviennent pas à s'organiser en parti politique, leur influence sur l'actualité française est grande.

La France est une puissance militaire majeure. Grande victorieuse de la Grande Guerre, l'Armée française est considérée comme la meilleure armée d'Europe. La Marine, si elle n'atteint pas le niveau de sa voisine outre-manche, n'a rien à envier à la majorité des pays du globe.

Union Soviétique
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

L'Union Soviétique, dirigée par le Secrétaire Général du Parti Communiste d'Union Soviétique depuis maintenant 12 ans, vient de connaître son XVIIème Congrès du PCUS. Lors de celui-ci, Joseph Staline reçue plusieurs votes négatifs, tandis que Kirov monta en popularité, bouleversant l'ordre établi au sein de l'appareil politique soviétique.

Le pays reste le phare du socialisme. Des difficultés d'alimentation lors des années 1932-1933 en RSS d'Ukraine, dans certaines régions de la RSS de Russie, et dans la RSS du Kazakhstan ont secoué les structures locales, et certains observateurs au sein du PCUS font état de la mort de plusieurs centaines de milliers, voir de quelques millions de personnes. Aucune de ces informations ne circule cependant en dehors de l'Union Soviétique : le pays reste fermé, hermétique au monde.


Royaume d'Italie
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Benito Mussolini, au pouvoir depuis 1922 mène une politique en accord avec ses idéaux et ceux du Parti Fasciste Italien. Le pays s'est épuisé sur l'Isonzo lors de la Grande Guerre, et si son ennemi mortel n'a pas survécu, l'Italie s'estime lésée par les termes de la paix, et le PFI promeut l'idée que l'Italie aurait mérité bien plus de reconnaissances pour son rôle fondamental dans la Grande Guerre et la défaite des Puissances Centrales.

Police d'Etat, destruction des syndicats, répression politique et coloniale : voici les termes de l'actualité italienne ces dernières années. Le Royaume se lance également dans de grands travaux pour permettre de lutter contre la crise économique et le chômage, qui ont fragilisé le régime du Duce. En Italie, l'Etat est tout, et tout est l'Etat. Les Chemises Noires et Mussolini font la loi, et le Roi Emanuele III, âgé de 65 ans, a quasiment disparu de la vie politique.


Empire du Japon
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Le Japon, récompensé par des possessions coloniales en Chine et dans le Pacifique après le Traité de Versailles, continue son expansion toujours plus gourmande. Sous la direction de l'Empereur Showa, l'Empire mène une politique agressive, expansionniste et n'ayant pas peur de se heurter à ses voisins. Ainsi lors de l'hiver 1931-1932, 60 000 soldats japonais conquirent la Mandchourie des mains de la République de Chine et du Seigneur de guerre Zhang Xueliang.

L'expansion de la marine impériale japonaise inquiète à la fois le Royaume-Uni, bien conscient que l'ancien allié japonais est désormais un ennemi potentiel pour ses possessions asiatiques et notamment la précieuse Singapour. De l'autre côté de l'Océan Pacifique, les Etats-Unis d'Amérique, bien que profondément isolationnistes et refroidis par la Grande Guerre, regardent d'un oeil de plus en plus attentif les développement nippons.

En tentant de s'imposer par la force sur la scène internationale, le Japon s'est hissé au rang de grande puissance : une première pour un pays non européen. Mais cette ascension fulgurante ne s'est pas faite sans créer des frictions.


Etats-Unis d'Amérique
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

L'Amérique est désormais dirigée par un nouvel homme. Après les années Hoover, c'est Franklin D. Roosevelt qui vient de prendre la tête du pouvoir fédéral, en mars 1933. Elu par une très large majorité à la fois des Grands Electeurs et du vote populaire, FDR jouit d'une grande popularité.

Mais la situation n'est pas si rose pour les Etats-Unis. La Grande Dépression frappe avec violence le pays. 25% de la force de travail américaine est au chômage, le prix des denrées agricoles a chuté de 60%, rendant la vie difficile voir impossible pour les agriculteurs américains. Dans les usines, la production s'est effondrée de plus de 50% depuis 1929 et la période d'avant-crise. 32 banques d'Etats américains sur 48 ont également mis la clef sous la porte. Rien ne va plus sur les terres de l'American Dream, et la pente sera longue à remonter.

Profondément renfermés sur eux-même, les Etats-Unis poussent vers un isolationnisme encore plus extrême depuis le début de la Grande Dépression. FDR a reçu une mission, un mandat du peuple : redresser l'économie américaine, sortir des dizaines de millions d'américains de la pauvreté et du chômage, et restaurer la gloire de l'Amérique.



République de Chine
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

L'homme fort de la République de Chine est le Généralissime Chang Kaï-Shek. Dirigeant de la Commission des Affaires Militaires de la République, il est lancé depuis plusieurs années dans une mission d'envergure : continuer de porter les idéaux révolutionnaires du Dr Sun Yat-Sen et unifier la Chine sous un seul et même pouvoir, celui de la République et du Kuomintang.

Après plusieurs campagnes militaires longues, difficiles mais victorieuses, le Kuomintang commence à réussir à asseoir son autorité sur le centre et l'est du pays. La Chine entre dans une période de relative stabilité comparé à la dernière décennie. L'Empire du Japon, à travers l'humiliante annexion de la Mandchourie, devient cependant un problème urgent pour le gouvernement de Nankin. En plus de son voisin, la Chine doit également faire face à des rébellions communistes. Plusieurs Républiques Soviétiques de Chine ont en effet pris racine dans les montagnes du centre de la Chine.



Espagne
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

La Seconde République espagnole, proclamée en 1931, est jeune et fragile. Le droit de vote accordé aux femmes en 1933, la liberté d'expression, de culte, et surtout la fin des privilèges nobiliaires espagnols et l'autonomie politique catalane au sein de la République ont révolutionné le monde ibérique. Construite dans l'opposition aux traditions politiques espagnoles, la Seconde République a beaucoup d'ennemis en son sein. De nombreux conservateurs traditionnalistes, notamment dans les campagnes et le monde militaire sont outrés des avancées progressistes, et en 1933 a été porté au pouvoir une assemblée dirigée par une coalition des droites catholiques et traditionnalistes. Alejandro Lerroux, Premier Ministre du Parti Radical Républicain a choisi de s'allier avec les droites pour conserver le pouvoir.

Oppositions et violences sont donc le quotidien des espagnols en ces temps troubles. Au sein de la droite, au sein de la gauche, et entre les deux camps, des voix contradictoires s'élèvent sur la politique à mener pour l'Espagne.


Tchécoslovaquie
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Après l'indépendance de 1918 proclamée par Masaryk, la Tchécoslovaquie vit une indépendance politique totale. Seule véritable démocratie parmi les Etats nés de l'implosion austro-hongroise, la Tchécoslovaquie tisse un réseau d'alliances diplomatiques et militaires avec ses voisins roumains et yougoslaves, et est un acteur majeur de la stabilité régionale.

Doté d'une industrie solide et d'une bonne économie, la Tchécoslovaquie est un Etat prometteur. Il existe cependant plusieurs contestations du pouvoir praguois qui menacent la stabilité de la jeune République. Plusieurs partis nationalistes remettent en cause l'existence de cette union de peuples, et si le parti slovaque est parfois vocal, c'est bien la minorité sudète qui inquiète fortement le gouvernement, surtout depuis la main mise sur le pouvoir allemand par le chancelier Hitler. La diplomatie tchèque doit jouer habilement, pour tisser des garanties avec ses voisins, et renforcer ses liens avec l'Europe de l'Ouest.


Hongrie
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Un royaume sans roi et sans côtes, dirigé par un régent amiral. Le Royaume de Hongrie est un bien curieux animal dans le monde de l'Europe centrale. Le Régent Miklós Horthy, leader incontesté de la Hongrie mène une politique dure. Il peut dissoudre la diète, nomme son Premier Ministre, et dirige les forces armées d'une main de fer. Après des politiques extrêmement discriminantes contre les non-hongrois dans la deuxième moitié des années 1920, la Hongrie assouplit ses lois d'accès à l'emploi et à la fonction publique. De puissants mécanismes de discrimination restent présents, faisant usage de la classe sociale et de l'origine géographique pour cibler les minorités non hongroises du pays.

L'identité ethnique est une obsession du gouvernement et du Parti Unité, le parti majoritaire. Traumatisée par le Traité de Trianon qui l'amputa de la majorité de ce que la Hongrie reconnaissait (et reconnait toujours) comme ses terres et son peuple, la Hongrie est isolée diplomatiquement dans la région. Après un rapprochement avec l'Italie en 1927 par la signature d'un traité d'amitié italo-hongrois, la Hongrie s'enfonce encore plus dans l'isolement diplomatique et cherche désormais à se rapprocher de l'Allemagne du NSDAP. Le revanchisme et l'amertume sont les moteurs de la politique hongroise, à l'intérieur comme à l'extérieur.



Pologne
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Sixième pays le plus grand d'Europe par sa superficie, avec une population d'environ 33 millions d'individus, la Pologne a tout pour réussir. Un seul problème, et non des moindres : sa position géographique. Enchâssée entre l'Union Soviétique, qui a failli détruire la toute jeune République il y a un peu plus de dix ans, et une Allemagne nazie désormais hostile, le gouvernement de Varsovie marche sur le fil du rasoir. Ignacy Mościcki, le Président de la Seconde République de Pologne, est l'exemple type de l'homme politique polonais. Né en Russie tsariste, exilé en Sibérie, ayant vécu à Londres et éduqué en Suisse, c'est un homme résolument cosmopolite, pour un pays cosmopolite. En effet, la Pologne accueille une part importantes de minorités ruthènes, juives, biélorusses, allemandes, tchèques, ...

L'homme fort du pays reste Józef Piłsudski, désormais Ministre des Affaires Militaires, et Premier Inspecteur Général des Armées. Ayant dirigé la Pologne d'une main de fer lors de son indépendance, sa vision centralisée, polono-centrée et ses interventions directes dans la politique en font le véritable leader à Varsovie. Mais le vieux général est malade, et ses jours peut-être comptés. Comment la Pologne vivra-t-elle la fin d'un symbole de l'indépendance et de la résistance acharnée face à l'envahisseur ?



Roumanie
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Le Royaume de Roumanie s'est étendu après la Grande Guerre. Accueillant désormais en son sein une grande minorité hongroise, parfois hostile au pouvoir de Bucarest, c'est devenu un acteur principal de la région. les tensions avec la Hongrie ont poussé la Roumanie à se rapprocher de la Tchécoslovaquie et de la Yougoslavie, pour garantir la paix. La Roumanie a également d'excellentes relations avec la Pologne, les deux Etats étant inquiets du soviétisme à leurs portes.

Si le pays dispose d'une petite industrie, celle-ci a également été durement touchée par la crise économique. La ferveur démocratique roumaine s'affaiblit tandis que les difficultés économiques s'accroissent. Le Roi Carol II ne cache pas ses sympathies pour l'extrême-droite et l'anti-sémitisme. Avec l'Union Soviétique au Nord, la Hongrie à l'Ouest et la Bulgarie au Sud, le royaume est entouré d'ennemis potentiels, et éloigné de ses alliés.




Yougoslavie
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Autre Etat né de la conflagration de la Grande Guerre, la Yougoslavie est dirigée par Alexandre Ier l'Unificateur. Alternance entre crises autoritaires et proclamations libérales, tel est l'actualité yougoslave. Les tensions au sein do royaume entre les multiples peuples qui le composent n'arrangent rien à la chose. Des assassinats politiques sont monnaies courantes, et l'instabilité règne. Le meurtre de Milan Šufflay, politicien croate anti-yougoslave et historien, par des milices yougoslaves proches du pouvoir a enflammé l'actualité européenne en 1931.

Le pays peine à réellement se moderniser. Il reste très proche depuis la fin de la guerre de la France et du Royaume-Uni. Les tensions avec l'Italie perdurent. Mussolini n'abandonne en effet pas l'idée d'une Dalmatie italienne, et soutient ouvertement de nombreux groupes hostiles à l'unité yougoslave.




Turquie
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

La République Turquie, née des cendres de l'Empire Ottoman, est toujours dirigée par Mustafa Kemal Attaturk. Héros de la guerre d'indépendance turque, celui-ci mène depuis une dizaine d'année des réformes majeures dans la société. Laïcité et modernité sont les maîtres mots du discours politique en Turquie. Depuis 1928, l'alphabet arabe n'est plus utilisé, et a été remplacé par un alphabet latin adapté à la langue turque. C'est une gigantesque révolution sociale qui secoue avec durabilité le monde de l'Anatolie.

Depuis son admission à la Ligue des Nations en 1932, la Turquie poursuit sa politique pacifiste. "Paix à la maison, et paix dans le monde" sont les principes érigés par Mustafa Kemal et qui continuent de guider la politique étrangère turque.



Grèce
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

La Seconde République Hellène, fondée en 1924, fête ses dix ans. Eleftherios Venizelos vient de terminer son mandat de Premier Ministre. L'homme majeur de la politique républicaine grecque est de plus en plus contesté. Sa politique intérieure peine à sortir le pays de son marasme économique et à consolider la démocratie. Certains disent que ce n'est pas le réel but du gouvernement grec.

La diplomatie grecque par contre est très active. Dans les cinq dernières années, des traités d'amitié ont été signés avec la Yougoslavie et la Turquie. L'Albanie est un pays ami, même si le soucis des minorités albanaises en Grèce cause quelques tensions. La Bulgarie reste cependant un interlocuteur difficile pour la Grèce, comme pour beaucoup d'Etats dans la région. Un conflit a même éclaté en 1925, et pendant quelques jours l'armée grecque a pénétré le territoire bulgare avant d'être arrêté par la Ligue des Nations.



Belgique
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Occupé par l'armée allemande pendant la Grande Guerre, la neutralité n'a pas sauvé le petit Royaume de Belgique. Le Roi Albert, avec son gouvernement, relèvent le pays depuis quinze ans. Participant à l'occupation de la Ruhr entre 1923 et 1926, l'armée belge se tient prête à défendre la neutralité armée du plat pays.

L'empire colonial belge est vaste, et l'économie du pays est bonne, même si elle aussi durement touchée par la crise. Charles de Broqueville et le Parti Catholique dirigent le pays. L'homme jouit d'une grande popularité, mais est très âgé. Né en 1860, il aura vu la Belgique acquérir le Congo, survivre à la Grande Guerre, et le retour du Roi Albert.



Pays-Bas
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Les Pays-Bas n'ont pas fait la guerre de 14-18. Si des difficultés économiques et alimentaires ont frappé le peuple néerlandais lors de cette période, c'est la présence de plusieurs centaines de milliers de soldats néerlandais sur les frontières du pays et une alerte maximale qui ont permis au pays de maintenir sa politique de neutralité armée.

Depuis 1918, la politique est divisée en trois branches. Le socialisme, le catholicisme et le protestantisme. La société néerlandaises est fragmentée. Très durement touché par la crise, le pays est en grande difficulté économique depuis 1929. Des émeutes secouent ponctuellement les quartiers d'Amsterdam, et sont parfois matées par l'armée. Hendrikus Colijn, le Premier Ministre des Pays-Bas, poursuit une politique conservatrice. Son parti, justement nommé le Parti Anti-Révolutionnaire, promeut une éthique protestante dure. Diplomatiquement, les Pays-Bas poursuivent toujours une politique de neutralité armée.




Suède
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

La Suède n'a pas non plus participé au conflit mondial. Penchant souvent plutôt pour l'Allemagne que le Royaume-Uni, la Suède est aujourd'hui préoccupée par l'Union Soviétique, mais conserve pour l'instant une politique internationale neutre. L'industrialisation massive du pays occupe la société suédoise. Encore extrêmement rurale il y a quelques années, la société suédoise s'industrialise très rapidement, et des changements sociaux majeurs sont entraînés par ceci.

L'inquiétude de beaucoup d'hommes politiques suédois face au communisme révolutionnaire et de certains par rapport au chancelier Hitler nourrissent des discussions de coopération défensives avec les voisins norvégiens, danois, et finlandais. Pour l'heure, aucun résultat concret n'est ressorti de ces discussions.



Finlande
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Une réforme agraire ambitieuse en 1920 a brisé le monopole de la vieille nobilité finnoise (souvent d'origine russe ou allemande) sur les terres du pays. Le gouvernement républicain jouit d'un très grand soutien de la société, et n'est pas aussi contesté que dans d'autres pays d'Europe.

La rébellion de Mäntsälä en 1932, menée par le Mouvement Lapua a tenté de renverser le gouvernement. Le mouvement nationaliste d'extrême-droite et profondément anti-communiste s'est soulevé quelques jours dans la ville de Mäntsälä. Après quelques défections au sein de l'armée finnoise, les tensions grimpèrent. Le gouvernement prépara une riposte militaire, et après une demande radiophonique du président Pehr Evind Svinhufvud adressée aux rebelles de déposer les armes ceux-ci s'exécutèrent. La paix revint, le Mouvement Lapua dissout, et ses leaders arrêtés et emprisonnés. Les activités anti-communistes continuent cependant d'exister à travers le Mouvement Populaire Patriotique, un rassemblement politique anti-communiste relativement influent dans le pays.



Norvège
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

10% de la force de travail norvégienne est au chômage en 1933. Le plus haut taux jamais atteint dans ce pays encore très rural. L'instabilité économique frappe le pays, et les grèves sont nombreuses. L'instabilité politique est aussi de mise, et de nombreux gouvernements se suivent et se ressemblent dans leurs échecs consécutifs pour mettre fin aux tumultes de la vie norvégienne.

La figure du Roi Haakon VII est cependant unificatrice. Le pays n'est en effet pas indépendant depuis très longtemps, et la personne du Roi est extrêmement consensuelle. Premier monarque norvégien depuis 1387, il est le symbole de la vigueur d'un nationalisme norvégien renouvelé. Véritable autorité morale, usant de ses pouvoirs avec parcimonie, il est certainement l'élément stabilisateur de la démocratie. Après l'élection des Travaillistes en 1927 par exemple, et les inquiétudes des conservateurs du pays, il déclara "Je suis aussi le roi des communistes." ce qui eut pour effet de désamorcer une crise parlementaire majeure, et de renforcer son image pacificatrice.




Canada
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Le dominion du Canada est vaste, mais peu peuplé. Le Statut de Wesminster de 1931 lui accord une autonomie conséquente et a fortement réduit le droit de regard du parlement britannique sur la politique interne canadienne. Le pays s'est illustré par son soutien aux Alliés lors de la Grande Guerre. En 1930, près d'un tiers de la force de travail canadienne était soudainement au chômage, et le pays peine à se remettre du choc. Avec les Etats-Unis c'est l'un des pays les plus durement touchés par la Grande Dépression.



Australie
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Comme le reste des dominions, l'Australie a acquis une certaine autonomie en 1931 grâce au Statut de Wesminster. Joseph Lyons, dissident du Labour australien  mène la politique du pays. Le pays, bien que géographiquement éloigné de l'épicentre de la crise, a été lui aussi durement touché. L'Australie commence cependant en 1934 à remonter la pente. Ce n'est cependant pas l'action du gouvernement, qui dans le monde anglo-saxon est le seul à ne pas mener des politiques anti-crise.

Le pays, fermement ancré dans le monde occidental, est diplomatiquement très ancré dans le pacifisme.



Brésil
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Le Brésil, géant sud-américain, a été secoué par la révolution de 1930 qui a porté Getúlio Vargas au pouvoir et mis fin au libéralisme politique en vigueur depuis des décennies. Vargas gouverne depuis 1930 par décrets, en attendant la promulgation d'une constitution qui peine à voir le jour.

Vargas mène une politique de réconciliation nationale, tentant de pacifier la politique nationale à travers un populisme ressemblant vaguement au fascisme italien. Après les troubles de 1932, le gouvernement se rapproche cependant clairement des classes bourgeoises qui ont menacé la stabilité du régime.




Mexique
¤ V1934 ¤ Pays intéressants Unknown

Plutarco Elías Calles, bien que n'étant plus Président depuis 1928, continue d'avoir la main mise sur les décisions du pouvoir mexicain. Le Jefe Máximo (Chef suprême) est très influent, et sous son égide le Parti Révolutionnaire National se renforce énormément. Au sein de l'hégémonique parti héritier de la Révolution, des voix discordantes se font cependant entendre, craignant une trop forte consolidation du pouvoir de Calles. Lázaro Cárdenas tout particulièrement, s'élève en opposition.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1581
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum