Le Deal du moment : -60%
Souris Gaming sans Fil – Corsair DARK CORE RGB ...
Voir le deal
59.99 €

¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 5 Jan 2020 - 14:46

Topic Officiel

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

1934. La crise de 1929 n'est pas encore effacée. Le chômage, l'insécurité, et parfois la malnutrition et la franche pauvreté minent les populations d'Amérique et d'Europe. Des millions d'ouvriers à travers ces continents ont perdu leur travail, et ceux qui, comme les agriculteurs, ne dépendant pas d'un employeur, voient le prix des denrées s'effondrer. Les gouvernements partout tentent de résorber les effets, avec plus ou moins de succès, mais généralement échouent. L'Union Soviétique, paria de la diplomatie internationale, commence tout juste à être reconnue par le reste du monde, mais se heurte à une diplomatie allemande désormais fermement anti-communiste.

L'Afrique entière, sauf l'Ethiopie, est sous le joug de puissances européennes. Les empires coloniaux, fragilisés par la guerre de 14-18 qui a laissé la France et le Royaume-Uni exsangues, résistent malgré quelques débuts de contestation. Les dominions britanniques ont accédé à une relative autonomie et le droit de regard de Westminster sur leurs affaires internes est fortement diminué. Dans le Raj Britannique, des voix commencent à se lever et à convaincre pour une solution à l'indépendance politique de celui-ci.

En Asie, un Japon déterminé à satisfaire ses visées expansionnistes continue d'avoir une diplomatie agressive, l'emmenant souvent à la confrontation avec ses voisins.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Les années 1930 sont une période trouble, semée de révolutions, de tensions mondiales, d'avancées technologiques et de crises politiques. Saurez-vous guider votre pays de manière judicieuse, et le protéger des remous de la politique internationale ?

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1833
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 16 Jan 2020 - 13:26

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

La France traverse de lourdes difficultés en ce début d'année 1934. Le flamboyant banquier et financier Alexandre Stavisky a été retrouvé mort chez lui le 4 janvier. Le faussaire avait en effet durant plusieurs années vendu de fonds bonds du trésor, de faux diamants, et toutes sortes de fausses choses à de puissants hommes politiques en France mais aussi à travers l'Europe de l'Ouest.

En cavale depuis décembre car recherché par le police française, il a été trouvé mort dans son chalet par cette même police française de vacances au matin du 4 janvier, suicidé de deux balles dans la tête.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Camille Chautemps, Président du Conseil des ministres

Rapidement la droite s'est emparé de cette "Affaire Stavisky" pour critiquer avec virulence le gouvernement Chautemps. On revendique en effet que Stavisky était de mèche avec le préfet de police de Paris, Jean Chiappe, mais aussi le frère de Chautemps qui est avocat au barreau de la capitale. André Tardieu, politicien proche des ligues militaires, publie à la mi-janvier une liste des parlementaires ayant reçu des financements illégaux de la part de Stavisky, ce qui embrase le débat.

La droite hurle pendant que les centre-gauche rassemblé sous la bannière de la Gauche Démocratique et de Chautemps sont en grave péril.




Dernière édition par Bureau le Jeu 16 Jan 2020 - 20:57, édité 1 fois
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1833
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Jeu 16 Jan 2020 - 13:51

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown


Affaires Internes :

Newfoundland Commission of Governement :

Terre-Neuve, administré directement par Londres, subit très durement les conséquences de la crise économique. Le petit territoire, qui vit majoritairement de la pêche et de l'export de produits de la mer, a un taux de chômage de près de 35%. En 1932, des émeutes ont amené la Couronne à intervenir et à renverser le gouvernement de Terre-Neuve pour le remplacer par une Commission Royale d'Enquête.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Un Terre-neuvien

En ce début d'année 1934, David Murray Anderson a été officiellement chargé de diriger la Commission of Governement. Les pouvoirs du gouverneur sont considérablement étendus par la Couronne et sa mission est simple : rétablir l'ordre et aider les habitants en détresse économique. Une restructuration de l'administration de Terre-Neuve est également au projet.

Rally de la British Union of Fascists :

Le 18 janvier à Birmingham s'est déroulé le plus grand rally de la British Union of fascists (BUF) jusqu'alors. Oswald Mosley, son charismatique leader, s'est exprimé devant une foule de près de 35 000 personnes.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Un bannière de la BUF à Birmingham, le 18 janvier 1934

Véritable succès pour la BUF, qui compte selon ses dires 200 000 membres à travers les îles britanniques, le rally de Birmingham a été suivi du rally de l'Olympia à Londres, le 25 janvier. 18 000 militants étaient présents, et pas moins de 1 200 membres de la Fascist Defence Force, la branche paramilitaire de la BUF.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Oswald Mosley dans les rues de Londres, le 25 janvier 1934

Oswald Mosley est arrivé au centre de la convention, l'Olympia Building de Londres, loué pour la journée par son mouvement. Salué par une haie d'honneur de militants levant le bras droit en signe de salut fasciste, celui-ci a délivré un discours avant l'entrée dans le bâtiment, debout sur une pile de palette devant une foule de plusieurs milliers de personnes. Environ 80 militants anti-fascistes se sont alors rendu sur place pour tenter de l'arrêter. La Fascist Defence Force s'est interposé, avec violence. Se battant dans un combat de rue, fort heureusement sans armes, plusieurs centaines de personnes ont crée un mouvement de foule dangereux qui a forcé la Metropolitan Police de Londres à mettre fin au rassemblement.

4 militants anti-fascistes ont été grièvement blessés par les hommes de Mosley. Le lendemain, la une de tous les journaux du monde anglo-saxon ne parlait que de ça.  Rapidement, plusieurs personnalités politiques de la droite conservatrice, pourtant proches de Mosley, se désolidarisèrent de celui-ci en raison de ces violences.

Le rally de Londres, qui devait être le couronnement de la BUF en tant que mouvement politique, s'est soldé par un sévère retournement des opinions en sa défaveur. Le public britannique ne semble pas prêt à accepter la violence politique de rue.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6357
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 16 Jan 2020 - 21:36

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Sous la pression politique mais aussi populaire, Camille Chautemps a annoncé sa démission en tant que Président du Conseil des ministres de la Troisième République. Remplacé par Edouard Daladier, le gouvernement de centre-gauche tient toujours. Ce dernier a pris ses fonctions le 30 janvier.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Edouard Daladier

Une des premières décisions du nouveau gouvernement est de forcer le préfet de police Jean Chiappe à démissionner. Celui accepte, le 4 février. Immédiatement c'est la colère qui se fait entendre parmi la droite. On critique le Cartel des Gauches, on critique la République.

Le 6 février 1934, une gigantesque manifestation antiparlementaire a lieu à Paris. Plusieurs cortèges sont formés, et défilent à travers la capitale, qui est totalement paralysée. Les ligues d'extrême-droite et affiliés forment le gros des manifestants. Les Croix-de-Feu, formés en 1927 sous la forme d'une association de vétérans de la Grande Guerre, est le plus nombreux. On compte aussi le Parti franciste (parti d'extrême-droite nationaliste), l'Union Nationale des Combattants (fédération d'associations de vétérans), l'Action Française, mais aussi l'Association Républicaine des Anciens Combattants, un satellite du Parti Communiste Français. Ce dernier appelle a l'arrestation immédiate de Chiappe, à l'inverse des autres.

En tout, environ 60 000 manifestants se déversent sur la Place de la Concorde en milieu d'après-midi. Au même moment, devant l'Hotel de Ville, un gouvernement provisoire est proclamé, composé pour moitié de conseillers municipaux d'extrême-droite. Les manifestants avancent vers le Parlement, qui est réellement l'objectif de leur journée. Beaucoup appellent à saisir le Parlement.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
De la Rocque

A deux doigts d'arriver à saisir le Parlement face une Garde Républicaine en rangs serrés pour protéger le Parlement, les Croix-de-Feu font, sur ordre de leur chef le Colonel de la Rocque, demi-tour. Celui-ci refuse la prise par la force du pouvoir. Les Croix-de-Feu se dispersent, et retournent place de la Concorde pour une bonne partie d'entre eux.

Quand la soirée approche, les manifestants tentent un assaut vers le Palais Bourbon. Près de 12 000 émeutiers prennent part à l'assaut, face encore une fois à une Garde Républicaine à cheval déterminée à ne pas les laisser détruire les institutions de la République.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
La Garde Républicaine à gauche, face aux émeutiers

Les émeutiers attaquent la Garde Républicaine à l'aide de barres de fer, de billes en acier projetées par des lance-pierre, de pavés, mais aussi d'armes à feu. Lors de la deuxième volée tirée contre la Garde Républicaine, celle-ci ouvre le feu sur la foule, et abat une dizaine de manifestants en première ligne. La dispersion d'une majorité des émeutiers est immédiate, mais dans les heures avant minuit l'usage du feu par la Garde Républicaine aura lieu encore 3 fois, faisant au total une quarantaine de victimes. Un Garde Républicain est tué par une bastonnade à coups de barre de fer devant le Palais Bourbon.

Les affrontements se poursuivent encore tout au long de la nuit, dans une capitale terrorisée, où des meutes d'extrême-droite rôdent et sont chassées par la police. Des militants communistes prennent également part aux violences, sans s'attaquer aux forces de l'Etat mais en tabassant à de multiples reprises dans les ruelles des membres de l'extrême-droite. Ils causeront la mort de 12 émeutiers d'extrême-droite pour 3 victimes du côté communiste.

Dans la nuit, le gouvernement Daladier est réunit à Matignon. Déclarer l'Etat de Siège est une option, qui ne sera finalement pas effectuée. En effet, une fois l'aube venue, la majorité des affrontement ont cessé dans Paris. Plusieurs ministres démissionnent le 7 février, et dans la soirée, Daladier annonce sa démission suite à la pression populaire.

C'est le vieux loup de mer Gaston Doumergue, figure de la droite, qui prend le pouvoir.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Gaston Doumergue, président du Conseil à compter du 7 février 1934

Le 12 février, le Parti Communiste Français organise une contre-manifestation, extrêmement encadrée par la Garde Républicaine. Celle-ci rassemble 40 000 militants du PCF, et se déroule sans heurts. Le danger fasciste est présent dans toutes les bouches. La même journée est déclarée par la CGT (socialiste) et la CGTU (communiste) journée de grève. Il s'agit d'un grand symbole de rapprochement des gauches, dans une France troublée par la soirée du 6 février 1934.



Pologne
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Le gouvernement polonais, soucieux de la stabilité régionale, a envoyé une délégation diplomatique à Berlin. Cela fait plusieurs mois que le gouvernement allemand d'Adolf Hitler et celui de Varsovie sont en négociations pour un traité de non-agression. La Pologne propose ainsi à l'Allemagne un traité de non-agression d'une durée de dix ans renouvelable. Le traité reconnaît les frontières des deux Etats, et la Pologne propose de mettre fin aux guerres commerciales qui minent les relations germano-polonaises depuis une dizaines d'année, pour repartir sur des bases saines.




Autriche
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

A Vienne, l'hiver est dur. Au début du mois de février, le 12 très exactement, le même jour où à Paris défilent 40 000 communistes, la Heimwehr débarque dans un hôtel du centre-ville viennois pour le fouiller. Ils cherchent des documents dans la chambre qu'occupent temporairement plusieurs représentants sociaux-démocrates. La désormais illégale mais toujours existante Schützbund, une milice social-démocrate, prend la Heimwehr et la police à parti et ouvre le feu. A Vienne, mais aussi dans d'autres villes comme Linz, plusieurs jours d'escarmouches ont lieu.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
L'Armée autrichienne, tenant une position face aux socialistes

Le 16 février, le Chancelier Dollfuss ordonne le bombardement à l'artillerie légère du bâtiment Karl-Marx-Hof, bastion de la résistance social-démocrate de la capitale autrichienne. Plusieurs dizaines d'appartements civils environnant sont détruits dans l'opération, tuant 6 personnes. Le dernier bastion socialiste se rend après deux heures de pilonnage à l'artillerie. Au total, ce sont entre 400 et 500 personnes qui sont mortes dans les 4 jours qui viennent de secouer l'Autriche.

Le pays est désormais fermement dans les mains de Dollfuss et sa politique extrêmement conservatrice, très ancrée dans le catholicisme. Ce que les socialistes appellent avec dégoût, l'Austrofascisme, se rapproche en effet beaucoup du fascisme italien.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Le Chancelier Dollfuss

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1833
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Ven 17 Jan 2020 - 0:25

Troisième Reich

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Banniere_Allemagne

Ein Volk, ein Reich, ein Führer

Réforme territoriale

Dans la continuation des efforts de réorganisation territoriale, plusieurs nouvelles lois ont été mises en application au cours de ce début d'année 1934, proclamant officiellement le Troisième Reich. L'ensemble des États fédérés ont vu leurs frontières modifiées, et leur statut modifié en celui de Volkstaat. Si ce dernier terme n'est pas nouveau (il était déjà en usage en Hesse), sa réalité est changée au profit du pouvoir nazi, le Reich s'appropriant le pouvoir souverain des Länder. Les parlements régionaux sont abolis, et le pouvoir est exercé par un Reichspräfekt nommé directement par Hitler et chargé d'appliquer au niveau local les lois et directives du pouvoir. Cette fonction, en plus de relais de l'État, fusionne également avec celles de Gauleiter et de Reichsstatthalter, liées au NSDAP. La machine étatique est par conséquent de fait indissociable du parti hitlérien désormais.
Carte des Volkstaat:
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Reforme_territoriale

Arbeitsordnungsgesetz

Le Führerprinzip s'applique partout, et le monde du travail ne fait pas exception. La loi sur l'organisation nationale du travail dispose, dans les entreprises de plus de vingt employés, le règlement des conflits entre patrons et travailleurs par des membres du NSDAP élus par les employés à partir d'une liste rédigée par leur patron, et soumise à validation du chef de la cellule locale du parti. De fait, ces conditions sont généralement largement en faveur du patron, protégés des réclamations des travailleurs par le parti.

À propos de travail, mais sans rapport avec la loi, le gouvernement nazi a salué l'ouverture à Berlin d'une usine de la Dehomag, filiale allemande d'IBM, dont la production de cartes perforées, déjà réclamées dans l'ensemble du tissu industriel allemand, semble promise à un bel avenir

Diplomatie

Le Troisième Reich accueille avec plaisir la proposition polonaise de pacte de non-agression, en discussions depuis quelque temps déjà, et signe le traité. La baisse de tensions avec la Pologne, notamment pour ce qui est des tensions commerciales, ne pourra que profiter à l'économie du Reich selon ses dirigeants, qui se montrent ainsi sous un jour pacifique
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1415
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 le Ven 17 Jan 2020 - 1:08

À Nankin, au siège du Kuomintang, Tchang Kaï-chek fait un discours historique adressé aux peuples sous le joug communiste, qui résistent.
Ce discours est répété plusieurs fois dans la radio civile :


- Camarades combattants et combattantes , vous avez le peuple et Nankin derrière vous ! Devant vous, vous avez l'obscurité et le mouvement communisme qui ronge l'Asie en vous traitant comme des esclaves et en vous submergeant de propagandes et de repressions.
Nous sommes la lumière qui détient la liberté et nous allons partager la liberté, même, la distribuer tout en detruisant les forces ennemies ! Au nom de la Chine, du Kuomintang et du grand Sun Yat-Sen!

Vous êtes des fils de la nations ! Nous sommes là pas pour vous tuer, ni pour vous asservir, mais pour vous libérer !!!
La Chine fera tout pour se libérer, aussi bien sur votre cas, que sur les traités inégaux, tout ceci pour que l'Asie soit libérée, nos valereux libérateurs partent vers vos campagnes et vos villes pour destituer la tyrannie et pour implanter la liberté à jamais !
Nous ne sommes pas le véritable ennemi, fils de la nation, entendez mon appel pour la libération et l’unité nationale !

Vous n'êtes pas esclaves, vous êtes le peuple chinois et surtout libre !
Ne laissez pas les propagandes communistes vous assourdir, ne laissez pas leurs bourreaux vous écrasés et élevez vous !
Notre heure de victoire à sonnée, votre heure de libération vient aussi de sonner et résonne dans toute la Chine ! Entendez cet’appel pour votre avenir ! Entendez cette appel et prenez ce qui reviens de droit au peuple de Chine, la liberté et la nation !

Pour la liberté ! Pour la liberté et pour notre avenir, tous unis vers la victoire et l’écrasement des communistes !!!
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 37
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 le Ven 17 Jan 2020 - 2:24

Réunion du Yuan Législatif

Le Yuan Législatif à accordé à l’unanimité des aides économiques aux seigneurs de guerre de la Clique du Guangxi et du Fujian, dans le cadre d’aide militaire. Elles sont élevés respectivement à 125 000 000 de Yuan Chinois pour le Guangxi et 75 000 000 pour le Fujian. Cet argent servira à moderniser les armées des seigneurs de guerre, via l’achat de matériel. Le gouvernement de Nankin a envoyé une lettre recommandant le matériel à acheter pour être conforme avec les divisions de l’ANR. ANR qui à d’ailleurs vu son budget augmenter de 0.5%, ce pour des futures recherches de matériel et leur production. Un arsenal est mis en chantier à Nankin, les travaux devant durer 2 ans et mobiliser une force ouvrière conséquente. Les efforts économiques sont tournés vers la destruction des bastions communiste pour le bien de la nation. Les officiers et diplomates allemands sur place ont été prévenu du fait que 200 000$ ont été redistribués dans la coopération Sino-Allemande.

Le but de la Chine est de finir cette guerre civile contre la menace communiste, et elle est prête à y mettre des moyens conséquents.

- Communiqué du gouvernement de Nankin
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 37
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Ven 17 Jan 2020 - 11:09

Troisième Reich

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Banniere_Allemagne

Ein Volk, ein Reich, ein Führer

Jeux d'influence

Auréolé de l'importance de la SA dans la prise de pouvoir du NSDAP, Ernst Röhm se veut plus ambitieux pour son organisation. Au cours d'une réunion, il a ainsi proposé la fusion de la SA et son double million de membres et de la Deutsches Heer, l'armée allemande. La levée de boucliers ne s'est point faite attente, de toutes parts et surtout de la Heer elle-même, dirigée en grande majorité par des officiers issus de l'aristocratie prussienne, qui méprisent la SA, vue comme un ramassis de brutes.

Se voulant rassurant, et ayant besoin des militaires, Adolf Hitler a refusé cette demande, ainsi qu'une autre plus mesurée par la suite qui n'aurait consisté qu'à l'introduction de quelques régiments de la SA au sein de l'armée. Tout cela intervient dans un contexte de compétition entre les grands pontes du NSDAP, qui voient d'un mauvais oeil l'influence grandissante de Röhm et tentent de la contrecarrer. Himmler, qui s'est vu confier la Gestapo par Göring, a renommé sans ordre du Führer son groupe de garde rapprochée du Führer Leibstandarte SS Adolf Hitler, l'inclusion des initiales SS étant sensée distinguer l'unité de la SA et de l'armée.

Göring et Himmler, tous deux, commencèrent à relayer des rumeurs sur des potentielles velléités de coup d'État d'Ernst Röhm, qui garde cependant la confiance d'Hitler, bien que le Führer ait compris la nécessité de l'écarter de l'armée. Ainsi, au grand désarroi d'Heinrich Himmler qui avait l'ambition d'obtenir cette responsabilité, la SA s'est vu confier le commandement et la fusion de ses cellules locales avec l'ensemble des forces de police du pays, à l'exception des unités de la SS, du Landespolizeigruppe General Göring, de la police militaire et de la police berlinoise qui passe elle sous le commandement de la SS. Cette décision de mettre en avant un des corps les moins prestigieux socialement du pouvoir nazi ne sera clairement pas sans rencontrer d'opposition dans la classe politique du Troisième Reich, et nombre d'opposants à cette méthode n'ont pas dit leur dernier mot.

Et cela d'autant plus que, sous le commandement de la SA, et donc d'Ernst Röhm, Hitler a approuvé la formation de deux divisions de police armée, équipés de fait comme des militaires mais en uniforme brun. La 1. SA-Sturmpolizeidivision "Ernst Röhm" sera composée de troupes nouvelles et stationnée à Magdebourg, distance considérée sans l'évoquer comme suffisamment loin de Berlin pour prévenir un coup de force. De son côté, la 2. SA-Sturmpolizeidivision "Donau" reprend la totalité de la légion autrichienne, en gardant son placement en Bavière.
Diplomatie

L'ensemble des intérêts allemands en Chine, désormais fusionnés au sein de la Handelsgesellschaft für industrielle Produkte (Hapro), une société officiellement privée mais en réalité sous le contrôle de l'État allemand, se retrouvent dans une situation intéressante du fait des investissements mis en oeuvre par Nankin. L'ambassadeur allemand en République de Chine est ainsi entré en contact avec Tchang Kaï-Chek dans l'objectif d'entamer les négociations sur un traité concernant l'importation de matières premières chinoises en Allemagne
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1415
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par GeorgeV le Ven 17 Jan 2020 - 16:08

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 1920px13

The United States of America

The Scientist Haven

Alors que le Président des États-Unis d’Amérique Franklin D. Roosevelt , fort de sa majorité dans les chambres, mise sur une politique progressiste a fond de train afin de redresser l’économie américaine. L'Agricultural Adjustement Act de 1933 passe mal auprès des industriels du nord-est qui voit leur matières premières augmenter en prix. Cette situation, bien que prévisible est totalement bénéfique pour les agriculteurs du sud du pays, en crise depuis le Krash boursier : pour la première fois depuis celui-ci les fermiers réussissent à engranger un profit. La situation reste fragile pour les agriculteurs du pays et le gouvernement fédéral protège farouchement “le coeur de l’amérique” en imposant des frais de douanes pharaonique sur la plupart des marchandises agricoles provenant de l’étranger.

Bien que les résultats sont présents, la dernière réforme fragilise un peu plus le gouvernement fédéral et c’est dans un optique de changer les esprits que le président a accueilli le scientifique Albert Einstein a la Maison Blanche. Le professeur juif et allemand s’est enfuit de l’Allemagne l’année dernière alors que Berlin a décrété l’interdiction pour les juifs d'enseigner. C’est dans un esprit d’ouverture que Roosevelt reçu ce martyr au sein de la maison de la liberté afin de le laisser plaider sa cause.  Après près de deux heures a discuté avec le brillant scientifique, le président est venu à la conclusion que les États-Unis est est restera un Scientist Haven pour la totalité des intellectuels qui vivent actuellement sous des régimes oppressif, totalitaire et barbare. Des mesures claires et précises seront prises, notamment la fin des quotas de juifs dans la grandes université du pays tel que Yale et Princeton. Aucun discrimination envers les juifs ne sera être toléré dans les institutions d’éducation des États-Unis, il s’agit d’une promesse faite au scientifique allemand qui risque de repartir vers la Grande-Bretagne dans les prochains mois.

Tydings–McDuffie Act

Les Philippines sont depuis la fin de la guerre entre notre pays et l’Espagne un territoire fédéral des États-Unis. Le Senator Millard Tydings et John McDuffie ont présenté devant la chambre un projet de loi visant à terme l’indépendance des îles des Philippines des États-Unis d’Amérique. Bien entendu, le motif véritable de la volonté de Washington D.C d’offrir l’indépendance aux Philippines est de freiner l’immigration massive de philippins sur le territoire américain. Dans l’immédiat, la loi a reclasse tous les Philippins, y compris ceux qui vivaient aux États-Unis, comme étrangers aux fins de l'immigration en Amérique. Un quota symbolique de 50 philippins immigrants est établi.

Le processus menant à l’indépendance complète est toutefois complexe et nécessitera une dizaine d’année afin d’être mis en place. Afin de bien faire les choses et de s’assurer que les citoyens des Philippines ai un gouvernement démocratique, libre et responsable. La première étape de la loi est la mise en place d’une constitution pour le territoire.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 240px-10


GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2333
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 le Ven 17 Jan 2020 - 22:04

RÉPUBLIQUE DE CHINE

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Dd2aed10
ARSENAL NATIONAL DE NANKIN

Un nouveau projet au coeur du complexe militaro-industriel chinois :

Un nouveau site d’importance militaire majeure voit le jour à Nankin. Il sera destiné à produire de l’armement léger pour les troupes chinoises, sous licence ou recherchées. Le site, dont les coordonnés ne seront pas révélées, sera rattaché au QG de Nankin, ceci expliquant l’appellation. Il sera important et mobilisera une force ouvrière conséquente pour sa construction. Les meilleurs employés des usines traditionnelles de production seront réquisitionnés pour travailler dans l’arsenal, sur recommandation des entreprises de production déjà existantes.

Un centre de production unique en Chine

Le site, qui fait environ 330 hectares, aura une répartition de sa production tél que 60 % du site sera affecté à la production de poudre à canon et de munitions, et 40 % à la production et l'assemblage d'armes, spécialement des fusils, pour combler les manques de l’armée, comme le Hanyang88. En plus l’arsenal de Nankin produira également des épées d’officier, des baïonnettes, le pistolet de service des officiers et d'autres armes de petits calibres ainsi que de l'équipement optique comme des télémètres et des jumelles.

Un chantier pharaonique

Les chantiers ont déjà pris place, et c’est la plus grande force ouvrière jamais mobilisé en Chine qui s’occupe du chantier sous la direction de l’armée et des architectes. L’arsenal sera équipé de nouvelles technologies, bien que primaires, s’adaptant aux moyens chinois, comme des lignes de production. Environ 20 000 hommes sont mobilisés pour la construction, ce contre une rémunération supérieure à de nombreux chinois sur la période de construction (mais de peu). Cet arsenal une fois fini, étant prévu pour 1936, emploiera 6 700 personnes environ, du personnel militaire aux simples ouvriers et ouvrières, ce qui aura pour but de créer de l’emploi.

Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 37
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 le Ven 17 Jan 2020 - 22:24

[Correction] : à Nankin (l.1) = dans la région de Nankin
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 37
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Ven 17 Jan 2020 - 23:27


Royaume d’Italie

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg


Affaires Intérieures

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Gran_Consiglio_Fascismo

Depuis la une crise de déflation de 1926 qui a affecté le Royaume d'Italie, l'État eu pour laps motif d’éviter la faillite à de nombreuses entreprises privées via son intervention. A peine rétabli, l’Italie subit de plein fouet en 1931 la crise économique mondiale, lié au Krach de 1929. Dès lors, le gouvernement fasciste a décidé de ne plus réagir sous le prisme de l’idéologie mais selon la conjoncture.

Ainsi le Duce embourbé dans ce marasme sans fin de renflouement des grands acteurs industriels, et financiers à la volonté de faire de la prospérité économique sa priorité. C’est pourquoi, il notifia à l’ordre du jour du Grand Conseil du Fascisme, la nomination de Giuseppe Volpi au poste de Ministre de l’Économie et des Finances en lieu et place de son poste de Président de la Confindustria. Cet homme de valeur ayant déjà eu ces fonctions précédemment, devrait mener une politique d'inspiration libérale avec une dose raisonnable d’interventionnisme.

Outre cela, le dictateur décida d’abandonner sa charge de Ministre des Affaires Étrangère au profit de son gendre et chef de son bureau des presses Galeazzo Ciano. Devant le conseil le Duce s’exprima en ses termes : « Ne voyez pas cette nomination comme du népotisme, cela est simplement de la logique. Je n’ai pas le phrasé ni la patience d’un diplomate, je suis un homme d’action et je n’ai qu’une envie c’est la grandeur de l’Italie. Mon gendre veut aussi cet objectif mais il ne l’exprime comme un bourgeois bien éduqué et non comme un bagarreur ! » Bien entendu quand Mussolini propose le conseil approuve immédiatement ses décisions.

Affaires Coloniales

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 763d7d472c4c84638d21975ee8dc0c14


Les rêves de grandeurs du régime passent par le droit de l'Italie à disposer d’un grand empire colonial. Pour ce faire, Mussolini souhaite changer le fonctionnement administratif des colonies italiennes d’Afrique de l’Est.
Par conséquent suivant l’excellence organisationnel de son voisins français, le Duce proclame la création de l’Afrique Orientale Italienne (AOI) qui réunit les possessions érythréennes et somaliennes.
Ainsi cette nouvelle entité sera sous la coupe d’un Vice-Roi nommé sous proposition du président du conseil et avalisé par le Roi. Il aura sous son commandement les deux lieutenants gouverneurs. Immédiatement des décrets sont promulgués pour doter cet ensemble d'’un Vice-Roi en la personne d’Edoardo Alfieri et d’une capital Asmara.

Par la suite, un budget spécifique de 200 millions de lire est voté pour permettre le développement, économique et militaires de cette colonie. Des prérogatives spéciales sont octroyées notamment la levée de l’impôt sur la population autochtone, le commandement des troupes indigènes les « Ascaris », la délégation de pouvoir sur les questions d’éducation et de santé.
Très prochainement Mussolini se rendra à Asmara pour voir de ses propres yeux les possessions de ce qui aime surnommer le « Nouvel Empire Romain ».

Affaires Étrangères

III Reich

A peine nommé le nouveau ministre des Affaires Etrangères Galeazzo Ciano aimerait rencontrer son homologue allemands afin de fixer une rencontre officielle entre le Duce et le Führer. De nombreux points en communs devraient permettre de faciliter la conclusion d'un accord Italo-Germain.
République de Chine

La volonté du gouvernement chinois de détruire la vermine rouge est une marque d'intelligence selon les dires de Galeazzo Ciano. La côte de sympathie du régime fasciste italien envers Tchang Kai-Chek est au plus haut. C'est pourquoi, l'Italie propose l'envoi d'un petit contingent d'experts militaires pour aider la Chine à gagner cette guerre. Outre cela, conscient du manque de matériels aéronautiques de l'ANR, le Duce décide de faire don d'une escadrille de 12 chasseurs Biplan Fiat CR.32.
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 18 Jan 2020 - 11:06

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Affaires Etrangères :

Foreign Office :

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
John Simon, 1st Viscount Simon, Foreign Office

En ce mois de mai printaniers, un véhicule fonce vers le 10 Downing Street, le domicile et bureau du Premier Ministre du Royaume-Uni. A bord d'une berline noire brillante, trois hommes à la mine sombre. Le premier est John Simon, dirigeant du Foreign Office, l'organe chargé des affaires étrangères du gouvernement de Sa Majesté. A ses côtés, un jeune secrétaire, et enfin Gordon McWallace, l'ancien ambassadeur du Royaume-Uni en Italie, ayant récemment quitté son poste à Rome pour retourner au Foreign Office à Londres en tant qu'attaché aux affaires italiennes.

La berline traverse les rues de Londres tôt le matin. Celles-ci sont quasiment désertes. Une fois arrivé au 10, le véhicule s'arrête dans un crissement de pneu. Le trio passe la mythique porte noire pour arriver devant un Premier Ministre réveillé par un coup de fil. Après quelques échanges rapides, le vif du sujet fut abordé : un câble téléphonique de l'ambassade d'Italie était venu à 5h43 ce matin, décrivant une situation préoccupante pour le Royaume-Uni. L'Italie, hormis un anecdotique soutien au gouvernement de la République de Chine dans sa lutte contre les insurgés, venait visiblement d'entamer des négociations de rapprochement avec l'Allemagne d'Hitler.

Il est vital pour le Royaume-Uni et pour la paix en Europe de parvenir à éviter une alliance italo-allemande, qui sortirait Berlin de son isolement diplomatique. Le gouvernement de Sa Majesté se doit donc de trouver, dans les mois qui viennent une solution à ce problème.


Affaires Intérieures :

Le Zoo de Londres :


Le Zoo de Londres, plus vieil établissement zoologique scientifique au monde, est fier de présenter au public la nouveauté sensationnelle de l'année 1934 : la piscine à pingouins.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

L'émigré russe Berthold Lubetkin est l'architecte derrière cet ouvrage résolument moderne. Le bâtiment du courant moderniste accueillera dès le mois prochain les pingouins africains (Spheniscus demersus), venus d'Afrique du Sud.

The Loch Ness Monster :

Alors qu'à Londres on inaugure la piscine à pingouins, c'est dans un autre corps aquatique que plonge l'attention des foules en Ecosse. Le Loch Ness, ce loch extrêmement profond des Highlands, réputé depuis le début du siècle pour abriter une créature étrange est sur toutes les unes des journaux écossais en ce matin du 21 mai, et le sera certainement dès le 22 sur toutes les unes de l'Empire.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Le Monstre

Un chirurgien-gynécologue du nom de Robert Kenneth Wilson, en vacances en Ecosse, a en effet pris le cliché ci-dessus et l'a publié dans la presse. On peut y voir la première photographie de ce qui est déjà appelé avec une certaine terreur le Monstre du Loch Ness. Alors que certains dans les îles britanniques s'esclaffent et disent qu'il s'agit simplement du éléphant en train de nager, la trompe à l'air pour respirer, ils s'esclaffent moins quand on leur fait remarquer que les pachydermes ne sont pas natifs d'Ecosse, et qu'aucun d'entre eux n'a été vu les rives du loch de mémoire d'homme.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6357
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 18 Jan 2020 - 11:23

Autriche
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Si le calme est retombé en France après les événements de février, en Autriche la situation est tout autre. Le 1er mai 1934, dans une allocution transmise par radio à toutes les grandes villes autrichiennes (les campagnes n'étant pas équipées), le Chancelier Dollfuss a annoncé l'entrée en vigueur d'une nouvelle Constitution pour la base organique de l'Etat Fédéral d'Autriche. Fini donc pour la République d'Autriche.

Le Vaterländische Front est effectivement proclamé comme parti unique, mettant fin à la vie politique démocratique qui existait en Autriche. C'est également le retour de l'aigle bicéphale sur les armoiries et le drapeau autrichien.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Drapeau du Vaterländische Front


Bulgarie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Le 19 et le 20 mai en Bulgarie, le Zveno, organisation paramilitaire très conservatrice, a effectué un coup d'état pour renverser la coalition de centre-gauche au pouvoir. Aucun blessé ou tué n'est à déplorer, fort heureusement. Les militaires conservateurs, sous la houlette du Colonel Georgiev, ont annoncé l'interdiction de tous les partis politiques, et la dissolution des syndicats dès le 20 mai au soir.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Le Colonel Georgiev

Les partis politiques sont outrés, mais ne peuvent réagir. De son côté, le Tsar Boris III n'a pas commenté la situation, et se terre dans un mutisme. La Bulgarie, visiblement influencée par le fascisme italien, commence une lente plongée dans le corporatisme d'état et l'extrême-droite.


Lettonie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Karlis Ulmanis, personne clef de la politique lettone et plusieurs fois Premier Ministre après l'indépendance qui a suivi la Grande Guerre, a fait irruption lui-même dans la nuit du 18 mai au sein du Conseil d'Etat, accompagné du ministre de la Guerre Janis Balodis et de plusieurs dizaines de membres de la milice d'extrême-droite Aizsargi. Ils ont saisi le bâtiment, et dans la nuit, la totalité des organes gouvernementaux étaient tombés au mains des putschistes.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Ulmanis, au matin du 19 mai

Le Président letton, Alberts Kviesis, a accepté la prise de pouvoir, et annonce avoir choisi de travailler avec Ulmanis pour préserver la stabilité. Le parlement, le Saeima, est cependant dissous immédiatement, et les partis politiques interdits. La loi martiale a été déclarée.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1833
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 18 Jan 2020 - 15:07

Europe
Brève
Evènement

Alors que le pays connaît d’importants troubles intérieurs avec les émeutes du 6 février, la République française vient d’essuyer un cuisant échec diplomatique. En effet, les 18 mai et 2 juin, le ministre des Affaires étrangères Louis Barthou rencontra à Genève son homologue soviétique Maxime Maximovitch Litvinov. Tous deux partisans d’une alliance collective contre le Reich hitlérien, les deux hommes proposèrent leur projet de Pacte oriental aux différents Etats d’Europe de l’est, ainsi qu’au Troisième Reich et au Royaume-Uni. Ledit pacte devait notamment prévoir, à l’instar du pacte de Locarno de 1925, la réaffirmation du tracé actuel des frontières ainsi que l’obligation de prêter une assistance immédiate au contractant voisin qui serait victime d’une agression de la part d’un des autres participants au pacte. Si la Tchécoslovaquie se montra enthousiaste à cette idée, les pays Baltes n’y adhérèrent que très modérément, et surtout, la République de Pologne, engagée auprès de Berlin depuis janvier et la signature d’un pacte de non-agression, a ouvertement refusé de s’engager afin d’éviter de détériorer ses relations avec son voisin allemand. Désormais, à moins que le Führer daigne s’engager dans ce pacte oriental, il apparaît comme fort peu probable qu’il puisse aboutir à quelque chose de concret.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1833
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Sam 18 Jan 2020 - 16:02


Royaume d’Italie

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg


Affaires Intérieures

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel SM79_193

Dans sa demeure du Palais Venezia à Rome, le Duce Benito Mussolini se montre pleins d’enthousiaste après la mise en production du bombardier Savoia-Marchetti SM.81 et attend avec impatience de voir le premier vol du Savoia-Marchetti SM.79 qui devrait avoir lieu le 8 octobre 1934. Prit par la fièvre du développement aéronautique, Mussoloni décide de convoquer le Sous-Chef D'État-Major de la Regia Aeronautica, le Général d'Escadrille Francesco Pricolo, afin de parler des capacités de ces nouveaux appareils.

L’officier supérieur se dit optimiste quant aux rôles stratégiques indispensable de ses deux avions. Disposant d’une polyvalence des plus appréciable : à la fois bombardier, avion de transport et avion de reconnaissance. Il est en plus de cela éprouvé, grâce à sa base de conception très proche du SM.73. De part toutes ses caractéristiques, le Général Francesco Pricolo espère une mise en production d’ici le milieu de l’année 1935 du SM.79 avec un premier contrat garanti de 50 appareils.

Concernant l’état actuel de la Regia Aeronautica, le Duce souhaite l’alignement de 450 chasseurs Fiat C.R.32, et de 50 Savoia-Marchetti SM.81 d’ici 1936. Pour ce faire, les ordres sont clairs auprès des industriels maintenir un rythme soutenu de production de ces appareils afin de remplir les objectifs, sous peine de voir le régime durcir son attitude qui est jusque-là complaisante envers eux.

Affaires Coloniales

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 434046


Après la proclamation de l’Afrique Orientale Italienne le Vice-Roi Edoardo Alfieri s’affaire à stabiliser les frontières de ce nouvel ensemble territorial. Dans la subdivision de la Somalie Italienne, il ordonne au Lieutenant-Gouverneur d’établir des avant-postes solides dans la zone frontalière avec la région éthiopienne de l’Ogaden. Des troupes indigènes sont dépêchés afin de tenir les positions, en parallèle l’État-Major de la Regio Esercito est averti de ses mouvements.

Outre ces actions, les colonies se préparent à la visite du Duce. Afin de pouvoir l’accueillir dans les meilleures conditions sécuritaires, le Vice-Roi Edoardo réclame de l’armement individuel pour ses troupes « ascaris » notamment des Carcano 91/24, des pistolets mitrailleurs Beretta OVP et des mitrailleuses Breda M1930. Cette demande est acceptée en vue d’équiper rapidement un bataillon, dont le matériel sera prélevé de la dotation de la Regio Esercito.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 145
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par GeorgeV le Sam 18 Jan 2020 - 16:07

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 1920px13

The United States of America

The Securities Exchange Act

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Rif-1510
La ville de New-York en 1934, cœur de la finance mondiale

La régularisation des transaction mobilières et boursière est un projet phare de l’administration Roosevelt qui a déjà passé une loi en ce sens l’année dernière, jetant les bases d’une régularisation du marché dit “primaire”. Washington D.C, voyant la réussite du projet de loi original de 1933, tente alors de s'immiscer dans le secteur secondaire des titres émis sur le marché. Ces titres sont souvent entre les mains de courtiers et n’ont aucun liens avec l'émetteur original des titres. Des milliards de dollars sont gagné et perdu sur le second marché, ce qui au final, rend le marché financier d’autant plus instable. L'irascibilité de ces mêmes titres permet aussi au criminel financier de passé sous le radar des autorités fédérales.

Le public américain demande des comptes au institutions financières mondiales et l’administration Roosevelt livre la marchandise. Le président autorise la création de la U.S. Securities and Exchange Commission. Véritable “police de la bourse”,  cette nouvelle agence fédérale aura pour rôle primaire d'appliquer les lois fédérales en matières de transactions boursières et mobilières. Pour mener à bien ce rôle, Washington donne la totalité des pouvoirs nécessaire à la nouvelle agence qui peut poursuivre en justice les entités responsable de crimes sur les marchés.  La SEC a une mission en trois volets: protéger les investisseurs; maintenir des marchés justes, ordonnés et efficaces; et faciliter la formation de capital.

En ce qui concerne les questions relatives à la sécurité nationale des États-Unis d’Amérique, le président ou l’un des chefs d’une agence a branche exécutive peut exempter certaines entreprises à certaines obligations légales. Ces obligations comprennent la tenue de «livres, registres et comptes» exacts et le maintien «d'un système de contrôles comptables internes suffisant» pour garantir la régularité des transactions financières et la préparation des états financiers conformément aux «principes comptables généralement reconnus».

Foreign Affairs

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Hueypl11
Le sénateur démocrate Huey Long de Louisiane

Le rapprochement de la République de Chine avec des intérêts allemands et italiens intéresse Washington D.C qui voit d’un mauvais oeil la volonté de ces puissances européennes de s'immiscer dans les affaires asiatiques. Nanking est bien entendu invité à faire preuve de bon sens et nous espérons que les relations sino-américaine restent bonnes dans le futur. Il est dans l’intérêt d’avoir une Chine forte, mais libre de tout influence étrangère qui va à l’encontre des valeurs américaines.  

Alors que la diplomatie américaine tente de trouver un compromis dans la guerre entre la Bolivie et le Paraguay, le sénateur démocrate de Louisiane Huey Long, connu à travers le pays pour ses prises de positions qui vont à l’encontre des intérêts des grands lobbies industriels et aussi pour son manque de coopération avec ses collègues démocrates au gouvernement, est allé d’une déclaration explosive sur le plancher du sénat appelant Washington à soutenir le Paraguay. Long affirme que cette guerre est l'œuvre des "forces de la finance impérialiste", soutenant que le Paraguay était le propriétaire légitime du Chaco, mais que Standard Oil, que Long appel "promoteur des révolutions en Amérique centrale, en Amérique du Sud et au Mexique" avait " acheté "le gouvernement bolivien et commencé la guerre parce que le Paraguay n'était pas disposé à leur accorder des concessions pétrolières. Bien entendu, l’administration Roosevelt s’est aussitôt dissocié de ces commentaires “irresponsable” de la part de Long et affirme que les États-Unis aspire à la paix pour la totalité du continent américain.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 240px-10

GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2333
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 le Sam 18 Jan 2020 - 16:36

RÉPUBLIQUE DE CHINE
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Fa588210

Affaires Étrangères

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel B53c0d10

Wang Jingwei recevait il y’a peu la délégation d’émissaires allemands, dans le cadre de la coopération Sino-allemande, entamée dans les années 1920, et qui s’intensifie depuis peu, dans un contexte de guerre civile profonde. Au sujet de cette rencontre, équipement militaire, organisation des nouvelles troupes et leur équipement, ainsi qu’un grand accord commercial visant à dynamiser les économies des deux pays. Les discussions vont bon train, et au bout de quelques heures, des accords majeurs sont signés. Le gouvernement chinois du Kuomintang se réjouit de la nouvelle, et espère que la coopération allemande avec la Chine à encore de beaux jours devant elle.

En parallèle de cette rencontre, le gouvernement du Kuomintang à remercié l’Italie pour son aide, lors d’un discours au siège du Kuomintang, à Nankin.

« Si il y’a bien une nation européenne qui comprend les enjeux chinois, excepté l’Allemagne, c’est bien l’Italie. Ils sont tout à fait apte à décerner le bon du mauvais, et leur tendance à l’action est très encouragée par le gouvernement du Kuomintang. C’est seulement ainsi qu’on peut repousser un envahisseur, et l’Italie a de grands jours devant elle.


Affaires intérieures

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 71847710


À la vue du développement militaire grandissant en Chine, la production est rationalisée sous un organisme d’état, chargé de contrôle et d’organiser la production militaire chinoise, de façon à combler les trous de l’armée. Cet organe sera composé des plus grands arsenaux de Chine, comme celui de Hanyang, et des petites usines indépendantes qui produisent aussi du matériel. L’objectif sera au long terme de posséder une production maximale mobilisant tout le complexe militaro-industriel chinois, ainsi que de coordonner ses mouvements. Cet organisme commencera déjà par recenser les usines de production militaire en Chine actuelles.

Dans le cadre des recherches militaires récentes sur l’équipement d’infanterie, le gouvernement vient d’approuver le projet de Fusil Nankin Type34, renommé dès lors Fusil du Kuomintang, pour sa conception entièrement chinoise, qui sera inspirée des fusils Mauser. En coordination avec les accords Sino-allemands, l’arsenal de Hanyang sera agrandi pour produire plus de ces fusils ainsi que de l’artillerie et des mitrailleuses. Les chantiers finiront vers 1935-36, et augmenteront la taille du complexe de 430m2.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel F39fa010
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 37
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 le Sam 18 Jan 2020 - 16:55

ACCORDS SINO-ALLEMANDS

À l’issue de cette conférence, la Chine son partenaire allemand se sont entendus sur l’achat de matériel de guerre Allemand par la Chine. Dans le cadre de la coopération militaire sino-germanique, ils se sont accordés pour le remplacement des mitrailleuses chez les troupes sino-allemandes par des MG13 et le remplacement des fusils chez les troupes sino-allemandes par des Gewehr98. Cette coopération paraît donc à son apogée, sur le plan militaire.

Mais le plan économique n’est pas en reste. Un accord majeur vient de voir le jour, les entreprises allemandes ayant droit d’extraction sur certains points de ressources naturelles en Chine. Ceci permet à la Chine de relancer des programmes de prospection du sol national. En contrepartie la Chine bénéficie d’une baisse sur l’achat d’armes, sans compter les achats effectués lors de la rencontre, de l’ordre de 3% sur armes allemandes. Ceci ouvre une ère de prospérité entre la Chine et l’Allemagne.
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 37
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Sam 18 Jan 2020 - 19:28


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Yc54owW


Affaires intérieures


................« Notre Empire est gouverné par des corrompus ! La finance a perverti notre démocratie, et menace la survie même du glorieux Japon. Les responsables doivent être trouvés, jugés et condamnés. », s’est exclamé le procureur et ancien ministre de la Justice Hiranuma Kiichirō, devant plusieurs journalistes réunis devant le tribunal de Tokyo, après qu’ait été diffusée par le magistrat l’information selon laquelle plusieurs membres du gouvernement étaient actuellement la cible d’une enquête pour corruption, délit d’initié et complicité de ces deux infractions ; faisant par la même occasion éclater le Scandale de Teijin en cette fin de printemps 1934. A l’origine des évènements, l’achat de 100'000 actions de l’entreprise de textile Teijin à la banque de Taïwan par le Banchokai, au prix unitaire de 125 yens, en juin 1933. Au début de l’année 1934, la valeur de ces actions avait d’ores et déjà dépassé les 200 yens, et plusieurs journaux avaient fait état de rumeurs de manipulation du marché. Profitant de l’occasion pour affaiblir le Cabinet du Premier ministre Saitō Makoto, plusieurs officiers d’extrême-droite relevant du ministère de la Justice lancèrent des enquêtes préliminaires à l’encontre de membres du gouvernement impérial, notamment le vice-ministre des Finances, dont l’arrestation fut ordonnée quelques instants après la déclaration du procureur susmentionnée, ainsi que celle du directeur de la banque de Taïwan, du président de Teijin, et de treize autres officiels membres du gouvernement ou hauts fonctionnaires. Sur ordre du procureur Hiranuma Kiichirō, plusieurs photos desdites arrestations furent prises et données aux journaux, afin qu’elles soient publiées dès le lendemain, de sorte à provoquer une réaction populaire, laquelle ne manqua pas d’être au rendez-vous. Les différents partis d’extrême-droite, à commencer par le Kokuhonsha – dirigée par le procureur en question –, ne manquèrent pas l’occasion et attisèrent cette colère populaire, convaincant une partie du public japonais de la corruption des élites et de la démocratie, ainsi que de la faillite du capitalisme. En conséquence, le Premier ministre Saitō Makoto fut contraint de présenter la démission de son gouvernement début juillet, ce alors qu’il était en poste depuis près de deux ans, et, à ce titre, fut l’un des cabinets les plus durables depuis la fin de la guerre. L’Empereur nomma, pour le remplacer, l’amiral Keisuke Okada, figure plutôt modérée et appartenant à la faction du traité. Si ce choix est plutôt salué par une grande partie des parlementaires, les principales factions d’extrême-droite désapprouvent ce choix, entraînant la démission du ministre de la Guerre Sadao Araki, et de vives protestations de la part des officiers de la faction de la flotte. La situation politique est des plus tendues, tandis que l’opinion publique tend à être de moins en moins favorable à une démocratie entachée de scandales à répétition.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Kf8BlLl

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1976
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 18 Jan 2020 - 22:38

Lettonie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Nouveau surgissement des affaires lettones sur la scène internationale. En une chaude soirée de juin, des coups de feu éclatent dans les rues de Riga. Des échauffourées ont lieu entre des militants des Pērkonkrusts et l'armée lettone. Plusieurs milliers de fascistes inondent les rues du centre-ville, armes à la main pour la plupart. A 21h30, le Parlement est tombé. Le combat n'était pas très âpre, celui-ci ne siégeant plus depuis plusieurs semaines. A 22h10, le Palais présidentiel tombe, et le Président est fait prisonnier. Quelques minutes plus tard, c'est le Ministère de la Guerre qui est saisi. Alberts Kviesis, le Président letton, est emprisonné par les Pērkonkrusts. Karlis Ulmanis, l'homme fort du pays, est porté disparu. Il aurait été aperçu à bord d'un navire allant vers la Suède.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Drapeau des Pērkonkrusts

Qui sont donc ces Pērkonkrusts ? La presse internationale se saisit de l'affaire et rapidement des informations parviennent dans les grandes capitales d'Europe. Il s'agit d'un groupe paramilitaire fasciste, clairement antisémite et anti-germanique. Gustavs Celmiņš est auto-proclamé le 28 juin 1934 Protecteur de la Lettonie, c'est à dire Latvijas Aizstāvis en langue locale. Les Aizsargi justement, cette milice patriote qui avait mené le coup il y a quelques semaines, semblent être relativement satisfaits par la tournure des événements, qui dépassent résolument Karlis Ulmanis.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Le Latvijas Aizstāvis

Le programme du nouveau gouvernement est semble : remettre sur pied l'économie à travers un corporatisme d'Etat, et "revigorer la nation lettone", selon les mots de son dirigeant.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1833
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Dim 19 Jan 2020 - 0:33

Troisième Reich

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Banniere_Allemagne

Ein Volk, ein Reich, ein Führer

Nuit des longs couteaux

Il reste des opposants au NSDAP au sein du Reich. Certains qui en font partie et qui désormais risquent de porter atteinte à sa stabilité, d'autres qui tolèrent le pouvoir du NSDAP en continuant de s'opposer à lui. La situation est inacceptable pour Adolf Hitler : l'autorité du Troisième Reich se doit d'être suprême. Ses soupçons sont également un lieu d'intrigues politiques, notamment contre l'influence de la SA, nouvelle police du Reich, et malgré la confiance que porte le Führer à Ernst Röhm

Le complot vise également les figures de Weimar encore impliquées dans la vie politique. La plus éminente de celles-ci est sans aucun doute l'actuel vice-chancelier Franz von Papen, qui a, encouragé par le président Hindenburg, prononcé un discours critiquant le pouvoir nazi devant l'université de Marbourg. Bien que Joseph Goebbels ait mis en oeuvre tous ses talents de propagandiste pour contrer la diffusion dudit discours, l'aventurisme de von Papen, et indirectement du vieux Hindenburg, encore vif intellectuellement, a largement inquiété dans les hautes sphères du NSDAP. Les accusations de complot se préparent, et il suffira d'une nuit...

----------

Chancellerie du Reich, soir du 29 juin 1934

La mine grise, Adolf Hitler termine sa journée de travail au service de l'Allemagne, comme d'habitude, mais cette fois il ne sort pas. Il a organisé un rendez-vous avec le vice-chancelier Franz von Papen, ainsi que quelqu'un de ses acolytes, dans une salle de la chancellerie. S'assurant avant toute chose que la Schutzstaffel se tient prête à exécuter le plan prévu en bloquant toute les issues, le Führer prend le temps de se préparer, vider son esprit. Tout cela ne durerait que quelques minutes.

Son pistolet en main, l'Autrichien s'engouffre dans les couloirs du bâtiment, jusqu'à la salle de réunion. Les pas du petit homme claquent sur le sol avec le tumulte d'une armée entière, et la fureur d'un monstre déterminé. Ouvrant la porte d'un coup d'épaule, son arme se braqua immédiatement sur la cible de cette colère :

"Franz von Papen, vous et vos collaborateurs êtes en état d'arrestation pour tentative de coup d'état, activités anti-allemandes, déstabilisation de l'unité du Reich et plusieurs autres chefs d'accusation"

Sans perdre de temps à écouter les vains baragouinages offusqués autant que terrorisés du vice-chancelier, le Führer continua sa route, de salle en salle, rejouant le même scénario à d'autres personnes à arrêter, suivis dans les couloirs par des escouades de SS parées à effectuer les arrestations. Stoïque dans le hall, un homme en uniforme de jais observe toute cette agitation derrière ses lunettes. Heinrich Himmler le sait, les hommes aussi influents que lui dans cette nouvelle Allemagne se compteront désormais sur les doigts de la main...

----------

Bad Wiessee, quelques instants plus tard

"La chancellerie a appelé, on y va !"

C'est trop tard pour reculer, désormais. Von Papen venait d'être arrêté, le ministre de la défense est en train d'avertir Hindenburg de la tentative de coup d'état, la liste des SA à arrêter est claire.

Piégé, Ernst Röhm n'a pas d'autre choix que décapiter lui-même sa propre organisation. Cette SA qu'il a fait prospérer, c'est lui et lui seul qui aura le droit d'en purger les membres. Qu'importe que le bataillon de Goring, les SS ou les larbins d'Heydrich tuent des gens à travers le pays, la SA c'est lui seul qui peut s'en occuper.

Contrairement à Hitler, il n'irait pas de salle en salle. Il avait des hommes fiables pour ça, ceux du régiment "Donau" de la Sturmpolizei. Ils n'ont pas de réseaux dans la SA autres que Hitler et lui, ils seraient dociles dans leur exécution des ordres.

Comptant tout de même prendre part à l'opération, Ernst Röhm entra dans la chambre d'un vieux compagnon à lui, Edmund Heines, le chef de la SA de Breslau. Le Bavarois haussa les sourcils en le voyant au lit avec un autre SA de dix ans son cadet, sans en être surpris pour autant.

"- Vous êtes en état d'arrestation pour participation à une tentative de coup d'état contre le gouvernement du Reich
- Attends Ernst, tu déconnes ! Tu me connais, tu sais très bien que je n'ai jamais fait ça"

Apportant sa main vers son pistolet pour faire face à l'agitation de Heines, Röhm le vit  sauter du lit pour se contorsionner en appels à la raison. Le chef de la SA n'avait pourtant pas le choix, et il sait rester ferme.

Un coup de feu retentit.

Surpris à côté du corps de son grand ami, Röhm montra aux membres de la Sturmpolizei le pistolet qui était désormais dans la main du mort. Heines a perdu la vie, mais son honneur resterait sauf...

"Se retrouvant impliqué dans des événements qui le dépassait et réalisant la portée de son erreur, Edmund Heines a préféré s'ôter la vie que se rendre coupable d'aussi atroces méfaits. Occupons nous de ceux qui ont été pris vivants maintenant"
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1415
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 19 Jan 2020 - 12:35

République de Chine
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

A Shanghai, les tensions sont grandes. L'arrivée en masse de troupes chinoises, plusieurs milliers, voir dizaines de milliers selon les observateurs européens des différentes légations, a fortement brisé la balance des pouvoirs dans la ville. En effet, après le dénomme Incident du 28 Janvier, qui s'est déroulé il y a deux ans, la République de Chine a reconnu qu'elle n'avait plus le droit de stationner de troupes dans la ville de Shanghai ou dans ses environs immédiats.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Incident du 28 Janvier 1932

La provocation chinoise est forte. Alors que les premières troupes chinoises commencent à prendre position dans les banlieues de Shanghai, après avoir été arrêtées par des barrages japonais que les officiers du KMT n'ont pas jugé judicieux de briser par la force, les tensions sont maximales. Plus au Nord, dans la ville de Tianjin, les troupes chinoises et japonais se font quasiment face également, à quelques kilomètres de la Zone Démilitarisée fondée après le Traité du Tanggut l'an dernier.

Pour l'instant ce n'est que grâce à la présence d'esprit du Caporal Zhang Zhizhong qui a ordonné à ses troupes de ne pas forcer les barrages nippons. Le général vétéran de la guerre de 1932, respecté par ses hommes, parvient à tenir une situation tendue mais pacifique. Celle-ci n'est pas vouée à durer, et de nombreuses voix parmi les sous-officiers chinois en appellent à un assaut sur les positions japonais pour occuper la ville, tandis que du côté japonais, on se prépare à déloger les chinois une fois pour toute de la Perle de l'Orient.


Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1833
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Dim 19 Jan 2020 - 12:48

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Communiqué [URGENT] à la République de Chine et à l'Empire du Japon :

Le Royaume-Uni appelle la République de Chine et l'Empire du Japon au calme, à la retenue et au pacifisme à Shanghai. La ville, d'une importance économique majeure, sert en effet de refuge à de nombreux organismes commerciaux et ressortissants européens en Extrême-Orient, notamment au sein de la Concession Internationale et de la Concession Française.

La Société des Nations, bien que dénoncée par le Japon, pourrait se montrer à même de résoudre cette crise par les négociations.

[TOP SECRET] Mise en alerte du HMS Ambuscade :

Le HMS Ambuscade, mouillant actuellement à Shanghai, est un destroyer britannique. Au vu de la situation géopolitique de la ville, le HMS Ambuscade doit se tenir prêt à un potentiel éclatement des hostilités. Le navire est donc placé en alerte maximale et doit se tenir prêt à se défendre et riposter à une attaque chinoise et/ou japonaise.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Le HMS Ambuscade

De la même manière, les officiels britanniques de Shanghai ont reçu le conseil avisé de placer des drapeaux britanniques aux fenêtres si le conflit devait éclater, afin de correctement identifier les bâtiments britanniques.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6357
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Dim 19 Jan 2020 - 17:10


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Yc54owW


Affaires intérieures


................Les conséquences du Scandale de Teijin se font encore ressentir en cet été 1934. En effet, à la suite de la démission du Premier ministre Saitō Makoto et de son Cabinet, l’amiral Keisuke Okada avait été nommé par l’empereur Shōwa dans un esprit de modération. Toutefois, les répercussions politiques de ce scandale furent telles, notamment auprès de la population nippone, que le nouveau Cabinet en était de facto fortement instable*, notamment à cause de la démission d’emblée du ministre de la Guerre Sadao Araki, dirigeant de la Kōdōha, qui avait refusé de nommer son successeur lors de son retrait du gouvernement. En conséquence, l’extrême-droite militariste et totalitariste s’opposait frontalement à Keisuke Okada, lequel était également contesté par les officiers de la marine proches de la Kantai-ha – faction de la Flotte –, au premier chef desquels le Prince Fushimi Hiroyasu, chef de l’Etat-major de la Marine impériale japonaise. Dès lors, la position du nouveau Cabinet était grandement difficile à tenir, puisque attaqué par de nombreux côtés, tandis que la menace de nouvelles arrestations spectaculaires continuait de planer à cause de l’ancien ministre de la Justice Hiranuma Kiichirō. Au sein de l’armée, la démission de Sadao Araki fit craindre à de nombreux soutiens de la Faction de la voie impériale une perte d’influence au profit de la faction rivale, la Tōseiha. En conséquence, de nombreux officiers et soldats favorables à la Kōdōha conspirèrent contre le Cabinet Keisuke Okada depuis la Shikan Gakko, grande académie militaire impériale, et menèrent avec succès un coup d’Etat ** contre ledit Cabinet, renversé le 30 juillet. D’une rare violence, cette insurrection fut l’occasion, pour ces militaires, de liquider certains officiers appartenant à la Tōseiha, à commencer par le major-général Tetsuzan Nagata ainsi que d’autres figures importantes de la Faction du Contrôle. Dès les premiers incidents, le général Jinzaburō Masaki, commandant de la 1ère Division Type A, basée à Tokyo, et partisan de la Kōdōha, se joignit au coup d’Etat, permettant ainsi de garantir son succès grâce au déploiement des troupes sous son commandement dans les principales artères de la capitale impériale, tandis qu’un régiment avait été chargé de s’emparer des principaux lieux de pouvoir. Dans la soirée, le Cabinet de Keisuke Okada était dissout par décret de l’empereur Shōwa, tandis que la Kōdōha célébrait enfin sa victoire contre sa rivale Tōseiha, dont les principaux officiers furent rapidement purgés des rangs de l’armée dans les heures et les jours suivants ce qui est désormais appelé « La restauration du 30 juillet » par les partisans de ce coup d’Etat. La maîtrise de l’appareil gouvernemental impérial reste toutefois grandement imparfaite, et la Kōdōha n’est pas encore assurée d’un contrôle total de l’Etat impérial.

................Quelques dizaines de minutes après la parution du décret impérial démettant de ses fonctions le Premier ministre Keisuke Okada et démissionnant l’ensemble de son Cabinet, le Kunaishō publia un nouveau décret annonçant – après la consultation préalable et nécessaire du Conseil privé de l’Empereur – la nomination du Prince Fumimaro Konoe à la charge de Premier ministre, détaillant par ailleurs l’ensemble des personnes nommées aux principales fonctions de l’Empire. Rapidement après sa nomination officielle, le nouvel homme fort du Japon s’adressa aux fiers et valeurs japonais, descendants des dieux et des samouraïs, afin d’apaiser les tensions subséquentes aux évènements du 30 juillet. Lors de son allocution, il ne manqua toutefois pas de dénoncer « la faiblesse inhérente de la démocratie représentative, soumise à la finance qui corrompt l’âme des nôtres » afin de justifier le pronunciamiento d’un quarteron de généraux en retrait contre l’ancien gouvernement impérial ; appelant par ailleurs le peuple japonais à « s’unir autour de la personne sacrée de l’Empereur et à le vénérer comme il se doit », ainsi qu’à appliquer avec ferveur et dévotion les enseignements du shintoïsme. Incontestablement, le Cabinet du Prince Fumimaro Konoe s’inscrit fermement dans une idéologie traditionnaliste, voire quasi-réactionnaire, empreinte d’idéal chevaleresque samouraï mais aussi rejetant la démocratie et ses affres. Ce gouvernement mêlant à la fois les membres de la Kōdōha et de la Kantai-ha laisse légitimement à penser qu’il mettra, dans les semaines à venir, l’accent sur l’indépendance du Japon vis-à-vis des puissances occidentales, ainsi que son renforcement militaire afin de poursuivre l’expansion de l’Empire en Asie. A ce titre, d’ailleurs, la reprise du pouvoir par la Kōdōha suppose la promotion de la doctrine militaire dite Hokushin-ron, ou doctrine d'expansion vers le Nord, visant ainsi une extension vers la Chine, la Mandchourie et la Sibérie, plutôt que vers le sud-est de l’Asie. Toutefois, le soutien à une telle doctrine laisse entrevoir d’ores et déjà des fissures internes au sein du nouveau Cabinet, composé de partisans de la Faction de la Voie Impériale, mais aussi de partisans de la Faction de la Flotte, laquelle, assez logiquement, est davantage favorable à la doctrine inverse, celle d’expansion vers le Sud, dite aussi de Nanshin-ron. Dès lors, ce nouveau gouvernement, s’il se rejoint sur une vision totalitaire et militariste de l’Etat, n’en demeure pas moins fragilisé par ses divergences stratégiques quant à l’expansion impériale. Icelles ne sont toutefois point encore suffisamment exacerbées pour poser, pour le moment, un véritable problème de stabilité gouvernementale, mais apparaissaient d’ores et déjà comme une source de désaccord future. Enfin, d’un point de vue diplomatique, ce gouvernement n’est pas hostile aux puissances occidentales.

Cabinet Konoe I:
Premier ministre : Prince Fumimaro Konoe
Ministre des Affaires étrangères : Kōki Hirota
Ministre de la Guerre : Sadao Araki
Ministre de l’Armée : Jinzaburō Masaki
Ministre de la Marine : Prince Fushimi Hiroyasu
Ministre des Affaires coloniales : Sankichi Takahashi
Ministre de l’Intérieur et de la Justice : Hiranuma Kiichirō
Ministre des Finances : Takahashi Korekiyo
Ministre de l’Education : Kingoro Hashimoto
Ministre de l’Agriculture, du Commerce, de l’Industrie et des Forêts : Matsumoto Jōji


Affaires étrangères


................Les manœuvres militaires chinoises aux abords de Shanghai sont une véritable aubaine pour le nouveau Cabinet impérial, qui voit dans ces tensions un moyen d’imposer son autorité et de se légitimer auprès de la population japonaise, soit en parvenant à défendre les intérêts impériaux par la diplomatie, soit – et c’est là la manière la plus honorable dans la conception du Premier ministre Fumimaro Konoe et de ses ministres – en infligeant une défaite militaire aux armées nationalistes chinoises. Cependant, conscient de la fragilité de la position politique de son gouvernement ainsi que de la nécessité de ne pas brusquer les puissances occidentales, à commencer par les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume-Uni qui, tous deux, s’exprimèrent d’ores et déjà sur le problème, le Cabinet opte pour le moment pour la solution diplomatique. Ainsi, le ministre des Affaires étrangères Kōki Hirota a déclaré que « L’Empire du Japon condamne avec force et véhémence la violation du cessez-le-feu conclu à la suite de l’Incident du 28 janvier 1932 et adresse un ultimatum à la République de Chine aux termes duquel les troupes chinoises doivent immédiatement se replier au-delà de la zone démilitarisée de Shanghai, sinon quoi toutes les mesures seront mises en œuvre afin de faire respecter cet accord, y compris la force. » D’ores et déjà, le Prince Fushimi Hiroyasu a ordonné le déploiement de la Flotte combinée, dirigée par le contre-amiral Koichi Shiozawa et composée de 2 cuirassés, 3 porte-avions, 1 porte-avions léger, 10 croiseurs, 20 destroyers, 4 pétroliers ravitailleurs, 1 charbonnier et 10 sous-marins au large de Shanghai ; ainsi que le déploiement immédiat des forces spéciales navales de débarquement impériales stationnées à Kure et Maizuru, soit 7'500 fusiliers marins venant immédiatement renforcer les 750 fusiliers marins japonais actuellement déployés à Shanghai. Le groupe aérien de la Flotte combinée est quant à lui constitué de 15 A1N1, de 98 B1M1, de 42 C1M1/C1M2/C1M3, et de 77 E2N1. En outre, la 20ème Division Type A, basée à Yongsan, ainsi que la 10ème Division Type A basée à Himeji – réservistes inclus – se tiennent prêtes à être déployées à Shanghai, la Marine impériale mettant à leur disposition les navires nécessaires pour ce faire. Plus dans le nord, à Tianjin, les 32'000 hommes du général Kenkichi Ueda de la 12ème Division Type A sont eux aussi prêts à d’éventuels affrontements, tandis que les deuxième et troisième armées aériennes, respectivement basées en Corée et à Taïwan, sont en alerte maximale, de même que les divisions de l’armée du Kwantung et celles déployées en Mandchourie et dans le Mengjiang. Evidemment, les flottes expéditionnaires basées en Mer Jaune sont elles aussi mises en état d’alerte et sont prêtes à faire face à un éventuel affrontement face à la République de Chine.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Kf8BlLl


* Plus le score est élevé, plus l'instabilité est importante ; jet de dés : 61
** Chances de succès d’un coup d’Etat : 61% ; jet de dés : 37
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1976
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum