¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 5 Jan 2020 - 14:46

Topic Officiel

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

1934. La crise de 1929 n'est pas encore effacée. Le chômage, l'insécurité, et parfois la malnutrition et la franche pauvreté minent les populations d'Amérique et d'Europe. Des millions d'ouvriers à travers ces continents ont perdu leur travail, et ceux qui, comme les agriculteurs, ne dépendant pas d'un employeur, voient le prix des denrées s'effondrer. Les gouvernements partout tentent de résorber les effets, avec plus ou moins de succès, mais généralement échouent. L'Union Soviétique, paria de la diplomatie internationale, commence tout juste à être reconnue par le reste du monde, mais se heurte à une diplomatie allemande désormais fermement anti-communiste.

L'Afrique entière, sauf l'Ethiopie, est sous le joug de puissances européennes. Les empires coloniaux, fragilisés par la guerre de 14-18 qui a laissé la France et le Royaume-Uni exsangues, résistent malgré quelques débuts de contestation. Les dominions britanniques ont accédé à une relative autonomie et le droit de regard de Westminster sur leurs affaires internes est fortement diminué. Dans le Raj Britannique, des voix commencent à se lever et à convaincre pour une solution à l'indépendance politique de celui-ci.

En Asie, un Japon déterminé à satisfaire ses visées expansionnistes continue d'avoir une diplomatie agressive, l'emmenant souvent à la confrontation avec ses voisins.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Les années 1930 sont une période trouble, semée de révolutions, de tensions mondiales, d'avancées technologiques et de crises politiques. Saurez-vous guider votre pays de manière judicieuse, et le protéger des remous de la politique internationale ?

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1581
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 16 Jan 2020 - 13:26

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

La France traverse de lourdes difficultés en ce début d'année 1934. Le flamboyant banquier et financier Alexandre Stavisky a été retrouvé mort chez lui le 4 janvier. Le faussaire avait en effet durant plusieurs années vendu de fonds bonds du trésor, de faux diamants, et toutes sortes de fausses choses à de puissants hommes politiques en France mais aussi à travers l'Europe de l'Ouest.

En cavale depuis décembre car recherché par le police française, il a été trouvé mort dans son chalet par cette même police française de vacances au matin du 4 janvier, suicidé de deux balles dans la tête.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Camille Chautemps, Président du Conseil des ministres

Rapidement la droite s'est emparé de cette "Affaire Stavisky" pour critiquer avec virulence le gouvernement Chautemps. On revendique en effet que Stavisky était de mèche avec le préfet de police de Paris, Jean Chiappe, mais aussi le frère de Chautemps qui est avocat au barreau de la capitale. André Tardieu, politicien proche des ligues militaires, publie à la mi-janvier une liste des parlementaires ayant reçu des financements illégaux de la part de Stavisky, ce qui embrase le débat.

La droite hurle pendant que les centre-gauche rassemblé sous la bannière de la Gauche Démocratique et de Chautemps sont en grave péril.




Dernière édition par Bureau le Jeu 16 Jan 2020 - 20:57, édité 1 fois
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1581
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Jeu 16 Jan 2020 - 13:51

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown


Affaires Internes :

Newfoundland Commission of Governement :

Terre-Neuve, administré directement par Londres, subit très durement les conséquences de la crise économique. Le petit territoire, qui vit majoritairement de la pêche et de l'export de produits de la mer, a un taux de chômage de près de 35%. En 1932, des émeutes ont amené la Couronne à intervenir et à renverser le gouvernement de Terre-Neuve pour le remplacer par une Commission Royale d'Enquête.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Un Terre-neuvien

En ce début d'année 1934, David Murray Anderson a été officiellement chargé de diriger la Commission of Governement. Les pouvoirs du gouverneur sont considérablement étendus par la Couronne et sa mission est simple : rétablir l'ordre et aider les habitants en détresse économique. Une restructuration de l'administration de Terre-Neuve est également au projet.

Rally de la British Union of Fascists :

Le 18 janvier à Birmingham s'est déroulé le plus grand rally de la British Union of fascists (BUF) jusqu'alors. Oswald Mosley, son charismatique leader, s'est exprimé devant une foule de près de 35 000 personnes.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Un bannière de la BUF à Birmingham, le 18 janvier 1934

Véritable succès pour la BUF, qui compte selon ses dires 200 000 membres à travers les îles britanniques, le rally de Birmingham a été suivi du rally de l'Olympia à Londres, le 25 janvier. 18 000 militants étaient présents, et pas moins de 1 200 membres de la Fascist Defence Force, la branche paramilitaire de la BUF.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Oswald Mosley dans les rues de Londres, le 25 janvier 1934

Oswald Mosley est arrivé au centre de la convention, l'Olympia Building de Londres, loué pour la journée par son mouvement. Salué par une haie d'honneur de militants levant le bras droit en signe de salut fasciste, celui-ci a délivré un discours avant l'entrée dans le bâtiment, debout sur une pile de palette devant une foule de plusieurs milliers de personnes. Environ 80 militants anti-fascistes se sont alors rendu sur place pour tenter de l'arrêter. La Fascist Defence Force s'est interposé, avec violence. Se battant dans un combat de rue, fort heureusement sans armes, plusieurs centaines de personnes ont crée un mouvement de foule dangereux qui a forcé la Metropolitan Police de Londres à mettre fin au rassemblement.

4 militants anti-fascistes ont été grièvement blessés par les hommes de Mosley. Le lendemain, la une de tous les journaux du monde anglo-saxon ne parlait que de ça.  Rapidement, plusieurs personnalités politiques de la droite conservatrice, pourtant proches de Mosley, se désolidarisèrent de celui-ci en raison de ces violences.

Le rally de Londres, qui devait être le couronnement de la BUF en tant que mouvement politique, s'est soldé par un sévère retournement des opinions en sa défaveur. Le public britannique ne semble pas prêt à accepter la violence politique de rue.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6293
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 16 Jan 2020 - 21:36

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Sous la pression politique mais aussi populaire, Camille Chautemps a annoncé sa démission en tant que Président du Conseil des ministres de la Troisième République. Remplacé par Edouard Daladier, le gouvernement de centre-gauche tient toujours. Ce dernier a pris ses fonctions le 30 janvier.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Edouard Daladier

Une des premières décisions du nouveau gouvernement est de forcer le préfet de police Jean Chiappe à démissionner. Celui accepte, le 4 février. Immédiatement c'est la colère qui se fait entendre parmi la droite. On critique le Cartel des Gauches, on critique la République.

Le 6 février 1934, une gigantesque manifestation antiparlementaire a lieu à Paris. Plusieurs cortèges sont formés, et défilent à travers la capitale, qui est totalement paralysée. Les ligues d'extrême-droite et affiliés forment le gros des manifestants. Les Croix-de-Feu, formés en 1927 sous la forme d'une association de vétérans de la Grande Guerre, est le plus nombreux. On compte aussi le Parti franciste (parti d'extrême-droite nationaliste), l'Union Nationale des Combattants (fédération d'associations de vétérans), l'Action Française, mais aussi l'Association Républicaine des Anciens Combattants, un satellite du Parti Communiste Français. Ce dernier appelle a l'arrestation immédiate de Chiappe, à l'inverse des autres.

En tout, environ 60 000 manifestants se déversent sur la Place de la Concorde en milieu d'après-midi. Au même moment, devant l'Hotel de Ville, un gouvernement provisoire est proclamé, composé pour moitié de conseillers municipaux d'extrême-droite. Les manifestants avancent vers le Parlement, qui est réellement l'objectif de leur journée. Beaucoup appellent à saisir le Parlement.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
De la Rocque

A deux doigts d'arriver à saisir le Parlement face une Garde Républicaine en rangs serrés pour protéger le Parlement, les Croix-de-Feu font, sur ordre de leur chef le Colonel de la Rocque, demi-tour. Celui-ci refuse la prise par la force du pouvoir. Les Croix-de-Feu se dispersent, et retournent place de la Concorde pour une bonne partie d'entre eux.

Quand la soirée approche, les manifestants tentent un assaut vers le Palais Bourbon. Près de 12 000 émeutiers prennent part à l'assaut, face encore une fois à une Garde Républicaine à cheval déterminée à ne pas les laisser détruire les institutions de la République.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
La Garde Républicaine à gauche, face aux émeutiers

Les émeutiers attaquent la Garde Républicaine à l'aide de barres de fer, de billes en acier projetées par des lance-pierre, de pavés, mais aussi d'armes à feu. Lors de la deuxième volée tirée contre la Garde Républicaine, celle-ci ouvre le feu sur la foule, et abat une dizaine de manifestants en première ligne. La dispersion d'une majorité des émeutiers est immédiate, mais dans les heures avant minuit l'usage du feu par la Garde Républicaine aura lieu encore 3 fois, faisant au total une quarantaine de victimes. Un Garde Républicain est tué par une bastonnade à coups de barre de fer devant le Palais Bourbon.

Les affrontements se poursuivent encore tout au long de la nuit, dans une capitale terrorisée, où des meutes d'extrême-droite rôdent et sont chassées par la police. Des militants communistes prennent également part aux violences, sans s'attaquer aux forces de l'Etat mais en tabassant à de multiples reprises dans les ruelles des membres de l'extrême-droite. Ils causeront la mort de 12 émeutiers d'extrême-droite pour 3 victimes du côté communiste.

Dans la nuit, le gouvernement Daladier est réunit à Matignon. Déclarer l'Etat de Siège est une option, qui ne sera finalement pas effectuée. En effet, une fois l'aube venue, la majorité des affrontement ont cessé dans Paris. Plusieurs ministres démissionnent le 7 février, et dans la soirée, Daladier annonce sa démission suite à la pression populaire.

C'est le vieux loup de mer Gaston Doumergue, figure de la droite, qui prend le pouvoir.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Gaston Doumergue, président du Conseil à compter du 7 février 1934

Le 12 février, le Parti Communiste Français organise une contre-manifestation, extrêmement encadrée par la Garde Républicaine. Celle-ci rassemble 40 000 militants du PCF, et se déroule sans heurts. Le danger fasciste est présent dans toutes les bouches. La même journée est déclarée par la CGT (socialiste) et la CGTU (communiste) journée de grève. Il s'agit d'un grand symbole de rapprochement des gauches, dans une France troublée par la soirée du 6 février 1934.



Pologne
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

Le gouvernement polonais, soucieux de la stabilité régionale, a envoyé une délégation diplomatique à Berlin. Cela fait plusieurs mois que le gouvernement allemand d'Adolf Hitler et celui de Varsovie sont en négociations pour un traité de non-agression. La Pologne propose ainsi à l'Allemagne un traité de non-agression d'une durée de dix ans renouvelable. Le traité reconnaît les frontières des deux Etats, et la Pologne propose de mettre fin aux guerres commerciales qui minent les relations germano-polonaises depuis une dizaines d'année, pour repartir sur des bases saines.




Autriche
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown

A Vienne, l'hiver est dur. Au début du mois de février, le 12 très exactement, le même jour où à Paris défilent 40 000 communistes, la Heimwehr débarque dans un hôtel du centre-ville viennois pour le fouiller. Ils cherchent des documents dans la chambre qu'occupent temporairement plusieurs représentants sociaux-démocrates. La désormais illégale mais toujours existante Schützbund, une milice social-démocrate, prend la Heimwehr et la police à parti et ouvre le feu. A Vienne, mais aussi dans d'autres villes comme Linz, plusieurs jours d'escarmouches ont lieu.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
L'Armée autrichienne, tenant une position face aux socialistes

Le 16 février, le Chancelier Dollfuss ordonne le bombardement à l'artillerie légère du bâtiment Karl-Marx-Hof, bastion de la résistance social-démocrate de la capitale autrichienne. Plusieurs dizaines d'appartements civils environnant sont détruits dans l'opération, tuant 6 personnes. Le dernier bastion socialiste se rend après deux heures de pilonnage à l'artillerie. Au total, ce sont entre 400 et 500 personnes qui sont mortes dans les 4 jours qui viennent de secouer l'Autriche.

Le pays est désormais fermement dans les mains de Dollfuss et sa politique extrêmement conservatrice, très ancrée dans le catholicisme. Ce que les socialistes appellent avec dégoût, l'Austrofascisme, se rapproche en effet beaucoup du fascisme italien.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Unknown
Le Chancelier Dollfuss

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1581
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin Hier à 0:25

Troisième Reich

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Banniere_Allemagne

Ein Volk, ein Reich, ein Führer

Réforme territoriale

Dans la continuation des efforts de réorganisation territoriale, plusieurs nouvelles lois ont été mises en application au cours de ce début d'année 1934, proclamant officiellement le Troisième Reich. L'ensemble des États fédérés ont vu leurs frontières modifiées, et leur statut modifié en celui de Volkstaat. Si ce dernier terme n'est pas nouveau (il était déjà en usage en Hesse), sa réalité est changée au profit du pouvoir nazi, le Reich s'appropriant le pouvoir souverain des Länder. Les parlements régionaux sont abolis, et le pouvoir est exercé par un Reichspräfekt nommé directement par Hitler et chargé d'appliquer au niveau local les lois et directives du pouvoir. Cette fonction, en plus de relais de l'État, fusionne également avec celles de Gauleiter et de Reichsstatthalter, liées au NSDAP. La machine étatique est par conséquent de fait indissociable du parti hitlérien désormais.
Carte des Volkstaat:
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Reforme_territoriale

Arbeitsordnungsgesetz

Le Führerprinzip s'applique partout, et le monde du travail ne fait pas exception. La loi sur l'organisation nationale du travail dispose, dans les entreprises de plus de vingt employés, le règlement des conflits entre patrons et travailleurs par des membres du NSDAP élus par les employés à partir d'une liste rédigée par leur patron, et soumise à validation du chef de la cellule locale du parti. De fait, ces conditions sont généralement largement en faveur du patron, protégés des réclamations des travailleurs par le parti.

À propos de travail, mais sans rapport avec la loi, le gouvernement nazi a salué l'ouverture à Berlin d'une usine de la Dehomag, filiale allemande d'IBM, dont la production de cartes perforées, déjà réclamées dans l'ensemble du tissu industriel allemand, semble promise à un bel avenir

Diplomatie

Le Troisième Reich accueille avec plaisir la proposition polonaise de pacte de non-agression, en discussions depuis quelque temps déjà, et signe le traité. La baisse de tensions avec la Pologne, notamment pour ce qui est des tensions commerciales, ne pourra que profiter à l'économie du Reich selon ses dirigeants, qui se montrent ainsi sous un jour pacifique
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1368
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 Hier à 1:08

À Nankin, au siège du Kuomintang, Tchang Kaï-chek fait un discours historique adressé aux peuples sous le joug communiste, qui résistent.
Ce discours est répété plusieurs fois dans la radio civile :


- Camarades combattants et combattantes , vous avez le peuple et Nankin derrière vous ! Devant vous, vous avez l'obscurité et le mouvement communisme qui ronge l'Asie en vous traitant comme des esclaves et en vous submergeant de propagandes et de repressions.
Nous sommes la lumière qui détient la liberté et nous allons partager la liberté, même, la distribuer tout en detruisant les forces ennemies ! Au nom de la Chine, du Kuomintang et du grand Sun Yat-Sen!

Vous êtes des fils de la nations ! Nous sommes là pas pour vous tuer, ni pour vous asservir, mais pour vous libérer !!!
La Chine fera tout pour se libérer, aussi bien sur votre cas, que sur les traités inégaux, tout ceci pour que l'Asie soit libérée, nos valereux libérateurs partent vers vos campagnes et vos villes pour destituer la tyrannie et pour implanter la liberté à jamais !
Nous ne sommes pas le véritable ennemi, fils de la nation, entendez mon appel pour la libération et l’unité nationale !

Vous n'êtes pas esclaves, vous êtes le peuple chinois et surtout libre !
Ne laissez pas les propagandes communistes vous assourdir, ne laissez pas leurs bourreaux vous écrasés et élevez vous !
Notre heure de victoire à sonnée, votre heure de libération vient aussi de sonner et résonne dans toute la Chine ! Entendez cet’appel pour votre avenir ! Entendez cette appel et prenez ce qui reviens de droit au peuple de Chine, la liberté et la nation !

Pour la liberté ! Pour la liberté et pour notre avenir, tous unis vers la victoire et l’écrasement des communistes !!!
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 9
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 Hier à 2:24

Réunion du Yuan Législatif

Le Yuan Législatif à accordé à l’unanimité des aides économiques aux seigneurs de guerre de la Clique du Guangxi et du Fujian, dans le cadre d’aide militaire. Elles sont élevés respectivement à 125 000 000 de Yuan Chinois pour le Guangxi et 75 000 000 pour le Fujian. Cet argent servira à moderniser les armées des seigneurs de guerre, via l’achat de matériel. Le gouvernement de Nankin a envoyé une lettre recommandant le matériel à acheter pour être conforme avec les divisions de l’ANR. ANR qui à d’ailleurs vu son budget augmenter de 0.5%, ce pour des futures recherches de matériel et leur production. Un arsenal est mis en chantier à Nankin, les travaux devant durer 2 ans et mobiliser une force ouvrière conséquente. Les efforts économiques sont tournés vers la destruction des bastions communiste pour le bien de la nation. Les officiers et diplomates allemands sur place ont été prévenu du fait que 200 000$ ont été redistribués dans la coopération Sino-Allemande.

Le but de la Chine est de finir cette guerre civile contre la menace communiste, et elle est prête à y mettre des moyens conséquents.

- Communiqué du gouvernement de Nankin
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 9
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin Hier à 11:09

Troisième Reich

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Banniere_Allemagne

Ein Volk, ein Reich, ein Führer

Jeux d'influence

Auréolé de l'importance de la SA dans la prise de pouvoir du NSDAP, Ernst Röhm se veut plus ambitieux pour son organisation. Au cours d'une réunion, il a ainsi proposé la fusion de la SA et son double million de membres et de la Deutsches Heer, l'armée allemande. La levée de boucliers ne s'est point faite attente, de toutes parts et surtout de la Heer elle-même, dirigée en grande majorité par des officiers issus de l'aristocratie prussienne, qui méprisent la SA, vue comme un ramassis de brutes.

Se voulant rassurant, et ayant besoin des militaires, Adolf Hitler a refusé cette demande, ainsi qu'une autre plus mesurée par la suite qui n'aurait consisté qu'à l'introduction de quelques régiments de la SA au sein de l'armée. Tout cela intervient dans un contexte de compétition entre les grands pontes du NSDAP, qui voient d'un mauvais oeil l'influence grandissante de Röhm et tentent de la contrecarrer. Himmler, qui s'est vu confier la Gestapo par Göring, a renommé sans ordre du Führer son groupe de garde rapprochée du Führer Leibstandarte SS Adolf Hitler, l'inclusion des initiales SS étant sensée distinguer l'unité de la SA et de l'armée.

Göring et Himmler, tous deux, commencèrent à relayer des rumeurs sur des potentielles velléités de coup d'État d'Ernst Röhm, qui garde cependant la confiance d'Hitler, bien que le Führer ait compris la nécessité de l'écarter de l'armée. Ainsi, au grand désarroi d'Heinrich Himmler qui avait l'ambition d'obtenir cette responsabilité, la SA s'est vu confier le commandement et la fusion de ses cellules locales avec l'ensemble des forces de police du pays, à l'exception des unités de la SS, du Landespolizeigruppe General Göring, de la police militaire et de la police berlinoise qui passe elle sous le commandement de la SS. Cette décision de mettre en avant un des corps les moins prestigieux socialement du pouvoir nazi ne sera clairement pas sans rencontrer d'opposition dans la classe politique du Troisième Reich, et nombre d'opposants à cette méthode n'ont pas dit leur dernier mot.

Et cela d'autant plus que, sous le commandement de la SA, et donc d'Ernst Röhm, Hitler a approuvé la formation de deux divisions de police armée, équipés de fait comme des militaires mais en uniforme brun. La 1. SA-Sturmpolizeidivision "Ernst Röhm" sera composée de troupes nouvelles et stationnée à Magdebourg, distance considérée sans l'évoquer comme suffisamment loin de Berlin pour prévenir un coup de force. De son côté, la 2. SA-Sturmpolizeidivision "Donau" reprend la totalité de la légion autrichienne, en gardant son placement en Bavière.
Diplomatie

L'ensemble des intérêts allemands en Chine, désormais fusionnés au sein de la Handelsgesellschaft für industrielle Produkte (Hapro), une société officiellement privée mais en réalité sous le contrôle de l'État allemand, se retrouvent dans une situation intéressante du fait des investissements mis en oeuvre par Nankin. L'ambassadeur allemand en République de Chine est ainsi entré en contact avec Tchang Kaï-Chek dans l'objectif d'entamer les négociations sur un traité concernant l'importation de matières premières chinoises en Allemagne
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1368
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par GeorgeV Hier à 16:08

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 1920px13

The United States of America

The Scientist Haven

Alors que le Président des États-Unis d’Amérique Franklin D. Roosevelt , fort de sa majorité dans les chambres, mise sur une politique progressiste a fond de train afin de redresser l’économie américaine. L'Agricultural Adjustement Act de 1933 passe mal auprès des industriels du nord-est qui voit leur matières premières augmenter en prix. Cette situation, bien que prévisible est totalement bénéfique pour les agriculteurs du sud du pays, en crise depuis le Krash boursier : pour la première fois depuis celui-ci les fermiers réussissent à engranger un profit. La situation reste fragile pour les agriculteurs du pays et le gouvernement fédéral protège farouchement “le coeur de l’amérique” en imposant des frais de douanes pharaonique sur la plupart des marchandises agricoles provenant de l’étranger.

Bien que les résultats sont présents, la dernière réforme fragilise un peu plus le gouvernement fédéral et c’est dans un optique de changer les esprits que le président a accueilli le scientifique Albert Einstein a la Maison Blanche. Le professeur juif et allemand s’est enfuit de l’Allemagne l’année dernière alors que Berlin a décrété l’interdiction pour les juifs d'enseigner. C’est dans un esprit d’ouverture que Roosevelt reçu ce martyr au sein de la maison de la liberté afin de le laisser plaider sa cause.  Après près de deux heures a discuté avec le brillant scientifique, le président est venu à la conclusion que les États-Unis est est restera un Scientist Haven pour la totalité des intellectuels qui vivent actuellement sous des régimes oppressif, totalitaire et barbare. Des mesures claires et précises seront prises, notamment la fin des quotas de juifs dans la grandes université du pays tel que Yale et Princeton. Aucun discrimination envers les juifs ne sera être toléré dans les institutions d’éducation des États-Unis, il s’agit d’une promesse faite au scientifique allemand qui risque de repartir vers la Grande-Bretagne dans les prochains mois.

Tydings–McDuffie Act

Les Philippines sont depuis la fin de la guerre entre notre pays et l’Espagne un territoire fédéral des États-Unis. Le Senator Millard Tydings et John McDuffie ont présenté devant la chambre un projet de loi visant à terme l’indépendance des îles des Philippines des États-Unis d’Amérique. Bien entendu, le motif véritable de la volonté de Washington D.C d’offrir l’indépendance aux Philippines est de freiner l’immigration massive de philippins sur le territoire américain. Dans l’immédiat, la loi a reclasse tous les Philippins, y compris ceux qui vivaient aux États-Unis, comme étrangers aux fins de l'immigration en Amérique. Un quota symbolique de 50 philippins immigrants est établi.

Le processus menant à l’indépendance complète est toutefois complexe et nécessitera une dizaine d’année afin d’être mis en place. Afin de bien faire les choses et de s’assurer que les citoyens des Philippines ai un gouvernement démocratique, libre et responsable. La première étape de la loi est la mise en place d’une constitution pour le territoire.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 240px-10


GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2292
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 Hier à 22:04

RÉPUBLIQUE DE CHINE

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Dd2aed10
ARSENAL NATIONAL DE NANKIN

Un nouveau projet au coeur du complexe militaro-industriel chinois :

Un nouveau site d’importance militaire majeure voit le jour à Nankin. Il sera destiné à produire de l’armement léger pour les troupes chinoises, sous licence ou recherchées. Le site, dont les coordonnés ne seront pas révélées, sera rattaché au QG de Nankin, ceci expliquant l’appellation. Il sera important et mobilisera une force ouvrière conséquente pour sa construction. Les meilleurs employés des usines traditionnelles de production seront réquisitionnés pour travailler dans l’arsenal, sur recommandation des entreprises de production déjà existantes.

Un centre de production unique en Chine

Le site, qui fait environ 330 hectares, aura une répartition de sa production tél que 60 % du site sera affecté à la production de poudre à canon et de munitions, et 40 % à la production et l'assemblage d'armes, spécialement des fusils, pour combler les manques de l’armée, comme le Hanyang88. En plus l’arsenal de Nankin produira également des épées d’officier, des baïonnettes, le pistolet de service des officiers et d'autres armes de petits calibres ainsi que de l'équipement optique comme des télémètres et des jumelles.

Un chantier pharaonique

Les chantiers ont déjà pris place, et c’est la plus grande force ouvrière jamais mobilisé en Chine qui s’occupe du chantier sous la direction de l’armée et des architectes. L’arsenal sera équipé de nouvelles technologies, bien que primaires, s’adaptant aux moyens chinois, comme des lignes de production. Environ 20 000 hommes sont mobilisés pour la construction, ce contre une rémunération supérieure à de nombreux chinois sur la période de construction (mais de peu). Cet arsenal une fois fini, étant prévu pour 1936, emploiera 6 700 personnes environ, du personnel militaire aux simples ouvriers et ouvrières, ce qui aura pour but de créer de l’emploi.

Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 9
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 Hier à 22:24

[Correction] : à Nankin (l.1) = dans la région de Nankin
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 9
Date d'inscription : 12/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez Hier à 23:27


Royaume d’Italie

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg


Affaires Intérieures

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Gran_Consiglio_Fascismo

Depuis la une crise de déflation de 1926 qui a affecté le Royaume d'Italie, l'État eu pour laps motif d’éviter la faillite à de nombreuses entreprises privées via son intervention. A peine rétabli, l’Italie subit de plein fouet en 1931 la crise économique mondiale, lié au Krach de 1929. Dès lors, le gouvernement fasciste a décidé de ne plus réagir sous le prisme de l’idéologie mais selon la conjoncture.

Ainsi le Duce embourbé dans ce marasme sans fin de renflouement des grands acteurs industriels, et financiers à la volonté de faire de la prospérité économique sa priorité. C’est pourquoi, il notifia à l’ordre du jour du Grand Conseil du Fascisme, la nomination de Giuseppe Volpi au poste de Ministre de l’Économie et des Finances en lieu et place de son poste de Président de la Confindustria. Cet homme de valeur ayant déjà eu ces fonctions précédemment, devrait mener une politique d'inspiration libérale avec une dose raisonnable d’interventionnisme.

Outre cela, le dictateur décida d’abandonner sa charge de Ministre des Affaires Étrangère au profit de son gendre et chef de son bureau des presses Galeazzo Ciano. Devant le conseil le Duce s’exprima en ses termes : « Ne voyez pas cette nomination comme du népotisme, cela est simplement de la logique. Je n’ai pas le phrasé ni la patience d’un diplomate, je suis un homme d’action et je n’ai qu’une envie c’est la grandeur de l’Italie. Mon gendre veut aussi cet objectif mais il ne l’exprime comme un bourgeois bien éduqué et non comme un bagarreur ! » Bien entendu quand Mussolini propose le conseil approuve immédiatement ses décisions.

Affaires Coloniales

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 763d7d472c4c84638d21975ee8dc0c14


Les rêves de grandeurs du régime passent par le droit de l'Italie à disposer d’un grand empire colonial. Pour ce faire, Mussolini souhaite changer le fonctionnement administratif des colonies italiennes d’Afrique de l’Est.
Par conséquent suivant l’excellence organisationnel de son voisins français, le Duce proclame la création de l’Afrique Orientale Italienne (AOI) qui réunit les possessions érythréennes et somaliennes.
Ainsi cette nouvelle entité sera sous la coupe d’un Vice-Roi nommé sous proposition du président du conseil et avalisé par le Roi. Il aura sous son commandement les deux lieutenants gouverneurs. Immédiatement des décrets sont promulgués pour doter cet ensemble d'’un Vice-Roi en la personne d’Edoardo Alfieri et d’une capital Asmara.

Par la suite, un budget spécifique de 200 millions de lire est voté pour permettre le développement, économique et militaires de cette colonie. Des prérogatives spéciales sont octroyées notamment la levée de l’impôt sur la population autochtone, le commandement des troupes indigènes les « Ascaris », la délégation de pouvoir sur les questions d’éducation et de santé.
Très prochainement Mussolini se rendra à Asmara pour voir de ses propres yeux les possessions de ce qui aime surnommer le « Nouvel Empire Romain ».

Affaires Étrangères

III Reich

A peine nommé le nouveau ministre des Affaires Etrangères Galeazzo Ciano aimerait rencontrer son homologue allemands afin de fixer une rencontre officielle entre le Duce et le Führer. De nombreux points en communs devraient permettre de faciliter la conclusion d'un accord Italo-Germain.
République de Chine

La volonté du gouvernement chinois de détruire la vermine rouge est une marque d'intelligence selon les dires de Galeazzo Ciano. La côte de sympathie du régime fasciste italien envers Tchang Kai-Chek est au plus haut. C'est pourquoi, l'Italie propose l'envoi d'un petit contingent d'experts militaires pour aider la Chine à gagner cette guerre. Outre cela, conscient du manque de matériels aéronautiques de l'ANR, le Duce décide de faire don d'une escadrille de 12 chasseurs Biplan Fiat CR.32.
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 83
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum