-58%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz L’Original
4.99 € 11.85 €
Voir le deal

¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Dim 23 Fév 2020 - 22:34


Royaume d’Italie

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg


Affaires Intérieures Protectorat du Rif et des îles Baléares


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Franco-mussolini

L’établissement du protectorat italien du Rif et des Baléares est à l’ordre du jour des nombreuses séances du Grand Conseil du Fascisme. En effet, la main mise italienne demande une formalisation juridique. De ce fait, les diplomates italiens s’afférent à la finalisation du traité de Tétouan définissant l'organisation des pouvoirs du protectorat italien du Rif et des Baléares. Ce document, défini précisément les prérogatives des nationalistes espagnols en termes de pouvoir, et la relation de subordination avec le Royaume d’Italie. Par conséquence il est promulgué dès sa signature par le Duce et le Caudillo, les articles suivants :

- La nomination par le Royaume d’Italie d’un Vice-Roi qui est le représentant du Royaume d’Italie dans le Protectorat du Rif et des îles Baléares. Il devra appliquer la politique définie par le gouvernement italien.
- La création du Grand Conseil du Protectorat qui incorpore 4 sièges (3 pour les grandes figures du mouvement nationaliste et 1 pour le Vice-Roi). Cet organe a la réalité du pouvoir, cependant le Vice-Roi exerçant sa charge dans l’intérêt du Royaume d’Italie a un droit de veto sur les décisions de cette institution, et la possibilité d’émettre des ordonnances.
- L’établissement de l’Italien et de l’Espagnol comme les langues officielles.
- L’Italien est la langue administrative.
- La substitution complète du droit italiens à ces nouvelles possessions.
- La mise en place d’un état civil spécifique recensant les individus d’origines espagnols.
- La mise en place de la lire italienne comme monnaie.
- La création de deux succursales de la Banque d’Italie à Melilla et Las Palmas afin de battre monnaie.
- L’incorporation totale des forces armées nationalistes à la Regia Esercito

Dès lors, il notifié par décret loi l’investiture comme Vice-Roi d’Aymon de Savoie-Aoste. Sans suit tout naturellement la nomination des généraux Franco, Sanjurjo et Mola au Grand Conseil du Protectorat. Première acte fort de cette administration, l’élaboration d’un plan de construction de logements ambitieux dans les grandes villes du Rif que sont Tétouan, Ceuta, et Melilla afin d’accueillir dignement la majorité des 100 000 espagnols qui fuient la péninsule ibérique. En complément à cette action, il semble essentiel d’avoir une politique d’aménagement du territoire optimisée, ainsi de prime abord, à la vue de l’état de déliquescence du cadastre installé par l’administration précédente, il est notifié la création d’un nouveau cadastre beaucoup plus claire et limpide suivant les normes italiennes. En effet cette réforme est essentielle pour le dynamisme futur du Rif, en favorisant la mise à disposition de terres aux espagnols pour in fine européaniser ce territoire. Dans le domaine militaire, il est convenu que pour la défense du protectorat près de 65 850 hommes sont mise à disposition du protectorat comprenant un effectif mixte entre ex de l’armée d’Afrique nationaliste et soldats de la Regia Esercito. Ils seront pourvus de 100 Tankettes L3/33, 50 chars légers FIAT 3000, 300 pièces d’artilleries, 3500 camions, et 5000 chevaux. Au niveau de la Regia Aeronautica, la défense des cieux sera garantie par 120 chasseurs Fiat CR.32, 24 chasseurs bombardiers Breda Ba65, 24 bombardiers Fiat BR.20 Cicogna, et 24 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79.Et enfin pour ce qui est de la Regia Marina, l’amirauté décide de conserver certains navires de la flotte nationaliste qui sont : le cuirassier Espana, le croiseur de Miguel de Cervantes et les quatre destroyers de classe Churruca. Les autres bâtiments seront vendus ou envoyés à la ferraille. Pour ce qui est du port d’attache de ces bateaux de guerre, ces derniers seront aux ports militaires de Martil à proximité de Tétouan.

Affaires Étrangères


II République Espagnole

Par le biais de son Ministre des Affaires Etrangère Galeazzo Ciano, le Royaume d'Italie souhaite renouer un dialogue formalisé avec le gouvernement espagnol. Pour ce faire il est demandé expressément au Président Manuel Azaña l'autorisation de ré ouvrir l'ambassade italienne à Madrid. Ce premier pas si il est accepté devrait permettre d'éviter une éventuelle escalade de la violence en cas de désaccord et ferait d'abord parler la diplomatie avant tout autre action.
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 161
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Gungauss le Lun 24 Fév 2020 - 1:04

Československo

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 83-91

Affaires internes

Suite à l'annonce de la capitulation, l'État-Major tchécoslovaque ordonne aux restes des 2ème et 3ème Armées, ainsi qu'à l'arrière-garde de la 5ème Armée, de se redéployer sur la frontière hongroise suite aux récents mouvements de troupes ordonnés par Budapest devant la Slovaquie.

A Prague, la situation est au bord de l'explosion. Alors que les troupes tchécoslovaques commencent lentement à quitter leurs positions dans les Sudètes et s'organisent pour faire mouvement vers l'intérieur du pays, les habitants de Prague se réunissent et manifestent leur mécontentement envers le gouvernement provisoire.
La colère est profonde. Lâchés par les Alliés, les Tchécoslovaques n'ont plus aucune confiance dans les institutions de leur pays, calquées sur le modèle français de la IIIe République. Deux forces politiques profitent clairement de la situation : les nationalistes tchèques et slovaques, très faibles dans les urnes aux dernières élections, mais surtout le Parti Communiste, qui récolte auprès de l'opinion publique les fruits du soutien soviétique à la Tchécoslovaquie.

En effet, nombre de citoyens, et notamment les Slovaques menacés par la Pologne, ont bien compris que cette dernière s'est retirée face aux menaces soviétiques. Moscou semble, pour beaucoup, le dernier pays sur le continent à se soucier du sort de la Tchécoslovaquie, alors que les Occidentaux ont vendu les Sudètes dans le déshonneur et la honte et que les alliés de la Petite Entente, Roumanie et Yougoslavie, ont préféré jouer la carte de la neutralité, brisant l'alliance balkanique.

Dans ce chaos confus, le gouvernement provisoire n'a pu entrer dans Prague. Des barricades encerclent la ville, drapeaux rouges et nationalistes flottant çà et là. Dans les rues de la capitale, des comités de salut public se sont formés, certains autour des leaders du Parti Communiste ou du Parti Social Démocratique des Travailleurs, tandis que les membres du Parti National et Social, dont est issu Edvard Beneš, tentent de rallier des soutiens auprès de la population.

Dans les campagnes tchèques, le mouvement communiste prend également de l'ampleur. En Slovaquie, il est toutefois concurrencé par les nationalistes slovaques, faibles en nombre mais très visibles et présents sur la scène politique depuis la chute de Prague.

Alors que le gouvernement provisoire assiste impuissant à la situation, ne souhaitant pas employer l'armée alors que le pays est déjà dévasté, le chef du gouvernement provisoire, le Général Jan Syrový, annonce sa démission. Il laisse l'intérim aux présidents des deux chambres parlementaires, qui ont la charge de former un gouvernement provisoire. Entrant dans Prague, les voies ayant été ouvertes suite à l'annonce de la démission du Général Jan Syrový, les présidents des deux chambres annoncent la suspension temporaire des élections et leur report pour le début de l'année 1938, et la formation d'un gouvernement d'union nationale comprenant le Parti Communiste, le Parti Social Démocratique des Travailleurs, le Parti National et Social, le Parti des Fermiers et des Paysans ainsi que le Parti des Commerçants. Cette union comprend donc l'ensemble des partis de gauche et du centre, formant ainsi une coalition ayant une majorité absolue aux deux chambres.

Les chambres réunies en Assemblée Nationale, elles élisent pour Président de la République le social-démocrate Antonín Hampl et nomment pour Président du Conseil le communiste Klement Gottwald. Le gouvernement, qui sera composé d'ici la fin du mois, devra rassembler des ministres de l'ensemble des partis formant la coalition.

Affaires extérieures

Le nouveau gouvernement provisoire tchécoslovaque fait savoir à l'Allemagne qu'elle reconnaît la légalité des accords de Munich et s'engage à les appliquer strictement. Le Président du Conseil a confirmé à l'ensemble des autorités civiles et militaires tchécoslovaques les ordres d'évacuation concernant les Sudètes, dans la même teneur que ceux transmis par le commandement et le gouvernement précédent.
De plus, le Président de la République Antonín Hampl a fait savoir à la Chancellerie allemande, par la voix de son ambassadeur, qu'il souhaiterait rencontrer le Führer afin d'acter une nouvelle ère de paix et de stabilité dans la région.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3437
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Lun 24 Fév 2020 - 21:02

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown


Crise des Sudètes - Résolution et retour de la paix :

Annexion des Sudètes :

Après la capitulation tchécoslovaque, les Sudètes sont officiellement incorporés à l'Allemagne. Ces quelques millions de citoyens allemands ont tous reçu dans les semaines qui ont suivi une carte d'identité du Reich, après s'être bien assuré qu'ils correspondaient aux critères pour l'obtenir.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Drapeau du SdP

Le SdP, parti des Sudètes, a été intégré au NSDAP immédiatement, et de ce fait rendu à nouveau légal. Ce sont en revanche près de 2 400 agents de la Gestapo appuyés par une brigade de 600 SS qui ont effectué des raids et contrôles sur les domiciles des non-allemands dans le Sudetenland. Ont été recensés près de 85 000 tchèques, 3 000 slovaques, et pas moins de 6 000 juifs. Toutes ces personnes, un peu moins de 100 000, ont été expulsées manu militari vers la frontière Tchécoslovaque.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Tchèques expulsés

Fin de la guerre :

L'Allemagne est en paix. La guerre n'aura duré que quelques semaines, mais des milliers d'Allemands sont morts pour leur patrie. Pas moins de 12 000 soldats de la Wehrmacht et pilotes de la Luftwaffe ont en effet perdu la vie pour la libération du Sudetenland.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Marché funéraire à Berlin

Le Führer a déjà annoncé que ces morts ne seraient pas oubliés. Le Rally de Nuremberg de 1937 a en effet porté sur le thème du Don pour la Patrie, et de la Loyauté. Devant près de 300 000 personnes rassemblées dans la Cathédrale de Lumière du sud de l'Allemagne, la dépouille de Hans Lübcke a été inhumée sur le site du Rally. Hans Lübcke, un jeune homme de 19 ans, est en effet le premier mort officiel de la guerre contre la Tchécoslovaquie, tombé au champ d'honneur lors de l'offensive contre les positions fortifiées de l'Ouest Tchécoslovaque.

Troubles en Tchécoslovaquie :

Les troubles à Prague ont cependant continué après la guerre. Selon les rumeurs, un coup d'état communiste a eu lieu. C'est en tout cas la rumeur qui est relayé dans la presse allemande. Konstantin von Neurath, Ministre des Affaires Etrangères du Reich a déjà annoncé que l'Allemagne ne reconnaîtrait pas le gouvernement tchécoslovaque, et que les frontières avec celui-ci seraient hermétiquement fermées jusqu'à nouvel ordre.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6387
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Lun 24 Fév 2020 - 21:50

France et Royaume-Uni
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

A Paris et Londres, ce n'est pas l'affaire Tchécoslovaque qui défraye les chroniques, mais bien l'Espagne. Le pays est relativement instable, et si le Royaume-Uni est très neutre sur la question d'un soutien officiel au gouvernement de Madrid, et ne semble au final pas très intéressé par ceci malgré une opinion publique assez pro-républicaine, à Paris c'est tout à fait différent.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Un réfugié Basque en France

Le gouvernement, qui n'a pas souhaité intervenir dans la guerre, a bien vu le soutien apporté par l'Allemagne et l'URSS mais surtout l'Italie. Dans le Parti Communiste Français on appelle à aider la République à se relever. Dans un acte symbolique, et pour solidifier sa majorité parlementaire toujours vacillante, Léon Blum a déjà annoncé un grand soutien matériel à l'Espagne pour l'hiver 37-38, constitué de cargaisons de céréales et d'objets de premières nécessités, qui passeront la frontière immédiatement.

En France également, l'expansionnisme italien en Méditerranée passe très très mal, et le gouvernement a annoncé l'accélération de la construction des fortifications sur la frontière franco-italienne. De nombreuses critiques ont été effectuées à l'égard de l'annexion cachée du Rif et des Baléares, s'alignant sur la diplomatie espagnole.

Le Royaume-Uni lui porte également son attention sur Washington. Les récentes péripéties diplomatiques de l'Amérique déçoivent énormément en Angleterre. En effet, le retrait du traité avec le Canada, négocié il y a peine 3 ans, est une catastrophe qui vient s'ajouter au retrait américain des traités sur l'armement naval.

L'opinion publique britannique commence à sérieusement douter des Etats-Unis, et le gouvernement aussi. Si le Nouveau Monde était venu à l'aide de l'ancien par le passé, il semblerait que ce gouvernement soit plus intéressé par des pirouettes diplomatiques que l'establishment britannique qualifie de "ridicules et enfantines" que par la construction d'une vraie relation transatlantique. A Londres, on est convaincu que l'Allié principal du Royaume-Uni c'est bien la France, et vice-versa.



Italie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown


"Moi si vous voulez bien m'entendre, je pense qu'on se fout un peu de notre gueule." aura déclaré Sanjurjo à plusieurs officiers réfugiés dans le Rif. La position de faiblesse des putschistes les a en effet forcés à accepter les conditions italiennes pour leur sauvegarde, mais désormais ils sont exilés, et même plus réellement en Espagne. Un comble pour des nationalistes.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Sanjurjo, leader de facto des nationalistes

Ainsi, un attentat contre les forces armées italiennes dans le Rif a été perpétré, et revendiqué par l'Armée de Libération, Salvation et Restauration Nationale. C'est en effet lors d'une parade militaire italo-espagnole que le Vice-Roi Aymon de Savoie-Aoste, fraîchement nommé et qui venait à peine d'arriver en Afrique, a vu son véhicule exploser. Le Vice-Roi, son chauffeur, et un officier italien ont été tués sur le coup, pulvérisés même.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Aymon de Savoie-Aoste, feu Vice-roi du Rif

L'Armée de Libération, Salvation et Restauration Nationale (ALSRN) a revendiqué l'attaque et l'assassinat en placardant des affiches dans la nuit qui suivit, à travers les villes du Rif mais aussi des Baléares. Les demandes sont simples :

- la fin de l'occupation italienne de l'Afrique espagnole et des Baléares
- le départ de tous les fonctionnaires italiens récemment arrivés, et la restauration de l'autonomie espagnole sur les territoires mentionnés

L'ALSRN a également annoncé qu'elle avait d'autres plans en préparation et que la lutte s'avérera sanglante en cas de refuse italien. Fait inquiétant pour Rome, plusieurs membres des services de renseignement auraient indiqué qu'une bonne partie des officiers nationalistes en exil auraient des liens forts avec le mouvement terroriste, qui se développe rapidement.


Tchécoslovaquie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

Si le nouveau gouvernement communiste est relativement populaire à Prague, où la population y voit un coup de balais des politiciens incapables de protéger le pays de l'Allemagne, la situation est bien différente dans les campagnes tchèques, qui restent très fidèles au gouvernement d'avant-guerre, par opposition vicérale au communisme.

Pire encore, en Slovaquie, des escarmouches entre nationalistes slovaques appelant à la sécession et des policiers ont fait 5 morts et plus d'une dizaine de blessés dans les derniers jours, symbole d'un renouveau massif du nationalisme slovaque, propulsé par l'effrondrement de l'Etat tchécoslovaque.

Il n'y a pas que l'Etat qui s'est effondré. Dans l'armée tchécoslovaque, la défaite et le régime communiste de Klement Gottwald démoralisent aussi une grande partie des officiers. Des rumeurs courent notamment sur les liens entre Gottwald et l'Allemagne, faisant bon bois de son nom à consonance germanique et de sa formation de jeunesse à Vienne. Quoi qu'il en soit, le pouvoir est loin d'être populaire dans les rangs des soldats. On se demande bien sur qui peut s'appuyer Gottwald pour se maintenir au pouvoir.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Parade d'un régiment de l'armée tchécoslovaque

Une chose est claire, le pays doit rapidement se relever et se réunifier, sous peine de voir à la fois les plus modérés des slovaques rejoindre le camp séparatiste, et les campagnes se lever contre Prague.


Belgique
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown


En Belgique, le pays est en deuil. Hubert Pierlot est mort ce matin du 4 novembre 1937, renversé par un omnibus à Bruxelles. Cette mort, idiote s'il en est, choque l'opinion publique et l'attriste. Âgé d'une soixantaine d'années, le Premier Ministre n'était pas en âge de décéder.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Hubert Pierlot

Son parti, le Parti Catholique, est chamboulé par cette perte. Arrivera-t-il à s'en remettre ?



Pays-Bas
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown


La petite-fille de la Reine Wilhelmina, née de la Reine et héritier présomptive Juliana, est malheureusement décédée quelques jours après sa naissance. La petite fille, dénommée Beatrix Wilhelmina Armgard, n'a survécu que quelques jours suite à une malformation cardiaque, selon les médecins.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Juliana, héritière du trône néerlandais

Les Pays-Bas sont endeuillés, et des rumeurs courent même sur l'incapacité de Jualiana à porter un enfant, et que la malformation cardiaque ne serait qu'une excuse.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Gungauss le Lun 24 Fév 2020 - 22:41

Československo

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 83-91

Affaires internes

Face à l'ampleur du mécontentement à travers le pays suite à la formation d'une coalition alliant la gauche et le Parti Communiste, le Président de la République Antonín Hampl a exigé la démission du Président du Conseil, qui lui a remise aussitôt.

Le Président de la République a annoncé à la radio la réunion des deux chambres en Assemblée Nationale avec statut d'Assemblée Constituante. Il a en effet défendu l'idée que la situation, par sa gravité, nécessitait une réforme constitutionnelle profonde du pays pour redresser la nation.

Cette nouvelle constitution devra intégrer le principe de fédéralisme tchécoslovaque et assurer l'égalité totale entre les peuples tchèques et slovaques au sein de l'ensemble des institutions du pays, dans le but de raffermir l'unité nationale. L'ensemble des partis tchèques, slovaques et trans-nationaux au sein des deux chambres vont donc travailler à l'édification de la Constitution de la Deuxième République tchécoslovaque, actant par la même la fin de la Première République. Cette Constitution devra être prête pour le mois de février 1938, les premières élections devront ensuite se tenir en mars 1938.

Avant de commencer ses travaux, l'Assemblée Constituante a chargé le Président de la République par intérim Antonín Hampl de former un cabinet d'exception qui devra expédier les affaires courantes et ramener l'ordre et la paix dans le pays. Ce cabinet d'exception sera présidé à la fois par Rudolf Beran, membre du Parti des Fermiers et des Paysans, d'origine tchèque, et par Fedor Hodža, indépendant d'origine slovaque et fils de Milan Hodža, dernier Président du Conseil avant la guerre avec l'Allemagne. Ce dualisme tchèque et slovaque à la tête du cabinet d'exception doit permettre de rallier l'ensemble de la nation tchécoslovaque autour du gouvernement afin de permettre un retour au calme et à la paix le plus rapidement possible.

Affaires extérieures

Le cabinet d'exception proteste mollement face à la fermeture des frontières par l'Allemagne.

Le Président de la République par intérim Antonín Hampl transmet à Budapest une demande de rencontre dans le but de discuter d'une désescalade à la frontière entre la Tchécoslovaquie et la Hongrie, théâtre d'une mobilisation de forces militaires se faisant face et pouvant dégénérer au moindre incident.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3437
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Leeuw le Lun 24 Fév 2020 - 22:55


[justify]
Royaume des Pays-Bas
Koninkrijk der Nederlanden
Novembre 1937

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 HgkZUkz

Affaires internes
Qui veut la tête de la Reine ?

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 PXAmS7T
Une motion de censure est en préparation à la Tweede Kamer

Si solennellement, le Parlement a adopté un deuil national après l’annonce de la mort de la fille de la Princesse héritière Juliana, les tractations politiques continuent de plus belle. D’un côté, on retrouve l’opposition (les socialistes, les libéraux, les communistes), qui trouve dans la Reine Wilhelmine une alliée de circonstance pour endiguer l’influence de plus en plus grande du NSDAP allemand dans les affaires néerlandaises. Désapprouvant le soutien du parti national-socialiste au Cabinet Colijn, ces derniers préparent activement une motion de censure mais n’auraient réussi à réunir que 40 soutiens sur les 51 nécessaires pour faire tomber le gouvernement. L’adoption d’une motion de censure serait une victoire pour le trône actuel, qui consoliderait le pouvoir de la Reine.

De l’autre, le gouvernement et ses soutiens parlementaires, en délicatesse avec la Reine Wilhelmine, qui lui préfèrent sa fille Juliana et qui espèrent qu’un échec de la motion de censure conduira à une abdication de l’actuelle détentrice du trône. La Princesse héritière, mariée à un noble allemand membre du NSDAP, trop endeuillée par le décès prématuré de son enfant pour assumer un rôle politique, est vue comme une femme de paille, qui laissera son époux avoir un rôle de régent sur le Royaume des Pays-Bas, de quoi satisfaire aussi bien les nationaux-socialistes allemands que néerlandais. Le gouvernement chrétien-démocrate, qui voit davantage les rouges comme une menace que les bruns, y voit une manière de se maintenir au pouvoir.



Affaires étrangères
« Le meilleur accord qu’on pourrait trouver à Baerle-Duc est l’instauration d’une Grande-Néerlande »

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Dietsland

Le décès accidentel de Hubert Pierlot rebat les cartes des relations belgo-néerlandaises. L’ancien Premier ministre belge soutenait l’idée de racheter des enclaves néerlandaises de la commune de Baerle-Duc, en vue de rompre avec ces archaïsmes territoriaux hérités du XIIe siècle. Une idée qui enchantait peu le Cabinet Colijn, et encore moins depuis qu’il reçut le soutien des nationaux-socialistes. Anton Mussert a ainsi déclaré que « le meilleur accord qu’on pourrait trouver à Baerle-Duc est l’instauration d’une Grande-Néerlande », une unification des peuples néerlandophone, qui irait de Bruges à Groningue. Une fondation apolitique, mais de plus en plus sous influence nationale-socialiste, la Stichting Noord-Nederland-Vlaanderen, a été fondée au début des années 1930 à Rotterdam pour soutenir ce projet. L’avenir des relations entre les deux pays dépendra ainsi fortement du nom du successeur de Hubert Pierlot, dont on espère depuis Amsterdam qu’il sera flamingant. En attendant, diplomatie oblige, le Cabinet Colijn a adressé ses condoléances au peuple belge.



Affaires économiques
Re-vo-lu-tion-air : le nouveau rasoir électrique de Philips !

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 BCfSkuK

Pas encore testé mais déjà approuvé par le barbu le plus populaire aux Pays-Bas, Heilige Nicolaas, la société Philips, qui fabrique téléviseurs et récepteurs radios, élargit sa gamme et propose le premier rasoir électrique, le Philishave, conçu depuis les usines d’Eindhoven. Cet outil révolutionnaire permet à tout un chacun de se raser à blanc sans lame, à la seule force de la fée électricité en faisant des mouvements ronds réguliers sur les joues. Par cette innovation, la société Philips devient un fleuron national et espère d’ores et déjà conquérir l’Europe voire l’Amérique.


Leeuw
Leeuw
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 10
Date d'inscription : 20/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mar 25 Fév 2020 - 0:06

Seconde République Espagnole
Brève
Evénement

Avec la fin de la guerre civile, la situation tend progressivement à se normaliser en Espagne, bien que les tensions restent vives. En effet, si Madrid a procédé au désarmement de l’essentiel des milices, et que les volontaires étrangers – notamment ceux des Brigades internationales – sont rentrés dans leur pays, les tensions politiques restent importantes, et menacent la stabilité politique du pays. Pour cause, si la guerre civile a éliminé les éléments les plus radicaux à droite, ceux à gauche se sont renforcés, ce qui n’est pas sans inquiéter le président de la République Manuel Azaña Díaz, radical-socialiste plutôt modéré par rapport à certaines tendances du Frente Popular bien plus extrémistes. Ce dernier, grand admirateur de la République française et de son histoire, sait qu’il doit désormais gouverner au centre et mettre en œuvre la « concentration républicaine » pour cela, c’est-à-dire unir les diverses tendances de centre-gauche et de centre-droit pour exclure les extrêmes.

Pour cela, le président Azaña a annoncé la dissolution des Cortes Generales, un exercice périlleux auquel s’était adonné son prédécesseur à la tête de l’Etat républicain espagnol l’an passé, provoquant accessoirement la guerre civile. Cela était néanmoins nécessaire afin de prendre en compte les profonds changements politiques espagnols, et fut plutôt bien accueilli – d’autant plus que nombre de députés ne pouvaient plus siéger, notamment parmi ceux de la Confederación Española de Derechas Autónomas, parti politique de droite dissout pour sa collusion avec les nationalistes putschistes dont plusieurs élus ont fui vers le Rif ou le Portugal. Ainsi, début novembre 1937, les électeurs espagnols se sont rendus dans les bureaux de vote afin de procéder à la désignation de leur nouvelle assemblée, censée permettre de tourner la page de cette année de guerre civile plus que meurtrière ; élections qui se déroulèrent globalement bien, nonobstant, une fois encore, de fortes suspicions de fraudes électorales venant des deux camps, la gauche cherchant à accroître son poids tandis et la droite à limiter la casse.

Aux termes de ces élections, une majorité centriste se dégagea des urnes, malgré une forte poussée du Partido Comunista de España. En effet, le parti du président, Izquierda Republicana, fort de ses 90 élus, s’est allié au sein du Frente Republicana avec le Partido Socialista Obrero Español (68 élus), l’Unión Republicana (35 élus), le Partido del Centro Democrático (19 élus), l’Esquerra Republicana de Catalunya (18 élus), le Partido Republicano Radical (5 élus), le Partido Republicano Democrático Federal (4 élus), le Partido Galeguista (3 élus), le Liberal Democrat Republican Party (3 élus), le Derecha Liberal Republicana (3 élus), le Partido Republicano Progresista (2 élus), l’Unió de Rabassaires (2 élus) et l’Esquerra Valenciana (1 élu), contrôlant ainsi 253 sièges sur les 464 des Cortes Generales. L’actuel Premier ministre et membre du PSOE, Francisco Largo Caballero, a été reconduit dans ses fonctions.

En face d’elle, la droite n’est pas en reste. Malgré la purge des éléments les plus nationalistes, voire fascistes, les partis de droite tiennent bon. Sont réunis sous cette étiquette 139 députés de mouvements divers, comme l’Alianza Popular (42 élus) – fondée pour l’occasion et réunissant des élus de droite cléricalistes souvent monarchistes –, la Lliga Regionalista Galeguista (22 élus), la Lliga Regionalista de Catalunya (17 élus), le Partido Agrario Español (15 élus), la Renovación Española (13 élus), la Comunión Tradicionalista (11 élus), le Partido Nacionalista Vasco (10 élus), et la Derecha Regional Valenciana (9 élus). Quant à la gauche radicale, celle-ci prospère également, avec la montée en puissance du Partido Comunista de España (42 élus), mais aussi du Partido Sindicalista (18 élus) et de divers partis d’extrême-gauche (12 élus), soit 72 élus.

Politiquement, la situation reste assez compliquée au niveau des régions et varie considérablement. En effet, la droite, notamment autonomiste, domine en Aragon, en Galicie, au Léon, en Navarre, au Pays Basque, en Vieille Castille. Partout ailleurs, la concentration républicaine domine largement les autres régions, dans lesquelles c’est bien souvent l’extrême-gauche qui est son principal opposant, du fait de l’effacement de la droite dans celles-ci. Une seule province y fait exception : la Catalogne, où les forces sont à l’équilibre, avec 27 députés républicains, 17 de droite et 10 d’extrême-gauche, dont 9 anarcho-syndicalistes – dont le parti a connu une montée en puissance assez impressionnante, notamment dans la région et en Andalousie.

Répartition des députés de chaque parti par région :

Spoiler:
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Espagne_1937

De même, sur la scène internationale, l’Espagne doit retrouver son rang. Pour cela, elle refuse catégoriquement la demande de réouverture de relations diplomatiques avec le Royaume d’Italie, dénonçant devant la Société des Nations l’annexion des Baléares et du Rif, et somme Rome de lui restituer ses territoires ainsi que les séditieux fascistes qui s’y réfugient si le Duce veut espérer rétablir un jour des relations diplomatiques avec Madrid. De même, des excuses officielles sont exigées, en guise de réparation morale du préjudice causé par l’intervention militaire italienne. Pareillement, les relations avec le Reich allemand et l’Estado Novo portugais sont elles aussi rompues jusqu’à ce que les gouvernements respectifs présentent leurs excuses officielles et sincères à l’Espagne pour leur ingérence dans les affaires politiques espagnoles, et, pis encore, leur soutien aux fascistes.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Mar 25 Fév 2020 - 13:58


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Yc54owW


Affaires chinoises


................L’opinion publique nippone est en effervescence. En effet, en cette fin d’année 1937, les principaux journaux nippons ne traitent quasi-exclusivement que de la « guerre sainte en Chine », selon son appellation officielle par le Cabinet Konoe, relatant inlassablement les différents exploits des soldats Japonais – et passant sous silence les rares défaites infligées par les troupes républicaines. Si le sentiment national nippon est bel et bien ravivé, ce ne sont pas tant les informations sur les batailles qui font palpiter le cœur des impériaux, mais un étrange concours relaté par l’Osaka Mainichi Shimbun et le Tokyo Nichi Nichi Shimbun ; concours entre deux officiers, Toshiaki Mukai et Tsuyoshi Noda au cours duquel iceux se livrent une rivalité féroce pour être le premier à tuer 100 ennemis avec leur sabre. L’affaire ayant été réglée par une victoire de Noda, les médias n’en restèrent pas là face à l’engouement populaire, et le Tokyo Nichi Nichi Shimbun annonça que les deux officiers s’étaient accordés une manche supplémentaire, avec comme objectif de décapiter cette fois 150 ennemis au sabre. Cette fois encore, l’officier Noda fut déclaré grand vainqueur, avec 154 victimes contre seulement 120 pour l’officier Mukai. Si les faits semblent amuser l’opinion publique japonaise et ne paraissent être qu’une simple anecdote de ce conflit, ils ne constituent en réalité qu’un simple exemple de toute la violence sanguinaire qui se déchaîne en Chine. En effet, après la chute de Nankin, les troupes impériales, emportées par l’ivresse de la victoire, se sont livrées à la mise à sac de l’ancienne capitale républicaine chinoise. Selon des rapports d’observateurs de l’état-major impérial, plusieurs dizaines de milliers de femmes et d’enfants ont été violés voire tués par les soldats nippons, tandis que quasiment 334'000 civils ou prisonniers militaires ont été massacrés après la chute de la ville. De nombreuses maisons furent pillées puis incendiées, des innocents enterrés vivants, etc. Si l’ordre tend à être restauré au sein des troupes japonaises, le mal est déjà fait, et toute cette violence restera prégnante au sein d’une population chinoise désormais sous occupation. Ces évènements ne sont pas isolés, Nankin n’est pas un cas à part : dans de nombreux endroits, de telles violences ont été exercées par les soldats de la Dai-Nippon Teikoku Rikugun, et près de 500'000 civils ont déjà perdu la vie lors de bombardements ou d’exactions d’iceux. Le général Iwane Matsui et le prince Yasuhiko Asaka – oncle de l’empereur – ont tous deux étés convoqués à Tokyo à la suite du massacre de Nankin, jugés profondément infâmant pour l’honneur nippon. Si aucune sanction n’a été prise, ordre leur est donné de faire respecter la plus stricte des disciplines pour éviter de telles exactions, une mission qui sera probablement des plus délicates au regard de la mentalité des soldats et de leur volonté d’en découdre.

................Au regard de l’avancée des soldats japonais en Chine, et notamment de la chute de Beijing et de Nankin, le quartier général impérial a autorisé la création de deux gouvernements collaborateurs chinois destinés à administrer les régions conquises par la Dai-Nippon Teikoku Rikugun. D’une part, a été institué le Gouvernement provisoire de la République de Chine, basé à Beijing et dirigé par l’ancien nationaliste chinois Wang Kemin. Selon son acte d’établissement, ce gouvernement est chargé d’administrer les provinces du Hebei, du Shandong, du Shanxi, du Henan et du Jiangsu – bien que toutes ne soient pas encore contrôlées par l’armée impériale. D’autre part, le Gouvernement réformé de la République de Chine est également institué et est basé à Nankin. Il sera dirigé par Liang Hongzhi. Son acte d’établissement prévoit quant à lui qu’il sera compétent pour administrer les provinces du Jiangsu, du Zhejiang, et de l'Anhui, ainsi que sur les villes de Nankin et Shanghai. Dans les deux cas, des conseillers militaires nippons épauleront ces deux gouvernements, afin de s’assurer de leur fidélité envers Tokyo. Une véritable politique de collaboration est ainsi instituée. En effet, les gouvernements sont chargés de mettre sur pied des forces de collaboration, avec le recrutement de soldats et de policiers chargés d’assurer l’ordre et le contrôle des provinces soumises à leur autorité, le tout sous la supervision de conseillers et d’officiers japonais. L’autorité juridique théorique des gouvernements est totale sur ces territoires, puisque tous deux sont conçus comme des régimes à parti unique. Outre le maintien de l’ordre, ces deux gouvernements vont également être chargés officiellement de la « mise en valeur et du développement économique de la Chine », c’est-à-dire son exploitation économique afin de permettre aux soldats japonais d’être ravitaillés, et l’exportation des ressources clefs que ces territoires produisent vers l’archipel. Et, si les territoires contrôlés ne sont guère encore très importants au regard de la taille de l’Empire du Milieu, ils permettront quand même de produire et de fournir d’ores et déjà d’importantes ressources minières, dont du fer et du charbon, mais aussi halieutiques et alimentaires, grâce aux importantes rizicultures qui se trouvent sur cette Grande Plaine de la Chine du Nord, extrêmement fertile grâce aux nombreux fleuves qui la traversent et qui irriguent les terres arables. Toutes ces denrées et ressources devraient ainsi grandement contribuer à l’expansion industrielle et économique japonaise, ce qui, in fine, est l’objectif même de la politique coloniale nippone : fournir les ressources dont manque l’archipel pour contribuer à son développement, une stratégie déjà mise en œuvre en Corée, en Mandchourie et en Mongolie, et qui a prouvé son efficacité économique pour le Japon – bien que le développement desdits territoires en pâtisse allègrement.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Kf8BlLl

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1997
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Baptiste le Mar 25 Fév 2020 - 18:53

República dos Estados Unidos do Brasil

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 1280px-Flag_of_Brazil.svg


Convidados Espanhóis:

Les Etats Unis du Brésil offrent l'asile politique aux espagnols fuyant le nouveau gouvernement, en particulier à ceux qui se sont réfugiés au Portugal. Alors que les derniers volontaires brésiliens rentrent à Rio, le président Vargas a annoncé lors d'un discours à la radio nationale être prêt à accorder la nationalité brésilienne à tous les patriotes espagnols ayant combattu dans les rangs nationalistes ainsi qu'à leurs familles. Afin de les attirer en grand nombre, Vargas a aussi précisé qu'ils pourraient profiter de la futur réforme agraire en préparation par le gouvernement qui pourrait offrir des terres à de nombreux paysans ainsi qu'à ces réfugiés.


Affaires Etrangères:

Etats Unis d'Amérique

Les premiers soldats du Corpo de Fuzileiros Navais arrivent au Cap Vert comme convenu lors de la Rencontre au Massachusetts avec les dirigeants Américains et Portugais. Le Brésil est fier d'occuper cette position dans la défense de la zone Monroe aux côtés des Etats Unis. La base du Cap Vert portera le nom de Antônio Moreira César, héro de la guerre de Canudos, et accueillera 1000 soldats des troupes de marine.

Par ailleurs, afin de moderniser l'aviation de l'armée brésilienne, le Brésil souhaite passer commande de plusieurs dizaines d'avions construits aux Etats Unis

-22 North American Aviation NA-16
-60 Curtiss Model 75
-8 Consolidated PBY Catalina
-12 Douglas B-18 Bolo

Ces appareils permettraient de doubler les capacités de notre aviation et la faire entrer dans une nouvelle ère, après avoir pu observer les champs de batailles de la guerre d'Espagne ou l'aviation à joué un rôle majeur.


Ordem e Progresso

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 120px-Coat_of_arms_of_the_United_States_of_Brazil.svg

Baptiste
Baptiste
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 209
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 23
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par xInconnux2 le Mar 25 Fév 2020 - 20:24

Royaume de Hongrie

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

Le Royaume de Hongrie répond favorablement à la demande de rencontre de Prague.Budapest souligne qu'elle est favorable à une désescalade des tensions , et espère qu'un accord sera vite trouvé


Affaires Intérieures


Le Royaume de Hongrie débute aussi le développement secret du Straussler V4 , un char léger qui est aussi une mise à jour du V-3 , cette nouvelle version se caractérise par un moteur plus puissant, une masse de 9 t et un équipage de 4 hommes. Le char est aussi équipée d'une Mitraillete double 34/ 37M , et peut atteindre une vitesse de près de 45 km/ h.
Spoiler:
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 6eb4379f83c544f030a9486801472eda
xInconnux2
xInconnux2
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 11
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par GeorgeV le Mar 25 Fév 2020 - 22:13

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 1920px13

The United States of America

Help and fund for the Chinese

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 China-10

Le désastre provoqué par le massacre à Nankin et partout sur le front dans la guerre sino-japonaise ont vite fait de choquer l’opinion publique américain. Les exactions commise ont été révélé par United China Relief. Par ailleurs, les efforts de financement de l'organisme a bel et bien porter fruit : près de 5 millions de $ U.S est levé par le secteur privé en don des particulier pour la cause chinoise.  Le secrétariat créé un fond spécial afin de renflouer l’aide américaine en direction de la Chine, sans nécessairement que les espèces soit entre les mains du gouvernement du Kuomintang et mis en danger par la guerre et la corruption. Ainsi, le 5 millions de $ U.S et ajouté aux 25 millions de $ en secours direct que Washington D.C offre à la Chine. C’est ainsi près de 30 millions de $ U.S qui repose dans ce fond et qui, nous l’espérons fructifie pour le salut de la Chine.

Diplomacy

Les États-Unis valide la commande du Brésil.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 240px-10

GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2346
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Leeuw le Mar 25 Fév 2020 - 22:53



Royaume des Pays-Bas
Koninkrijk der Nederlanden
Décembre 1937

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 HgkZUkz

Affaires coloniales
Le Royaume mobilise ses colonies pour remplir ses coffres

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 OvU1JeF
Des militaires assurent l’encadrement de l’activité, hautement stratégique, d’orpaillage

Un an après abandonné son objectif de maintenir l’étalon-or, le Président du Conseil Hendrikus Colijn a annoncé sa volonté de garantir aux Pays-Bas une sécurité monétaire, en augmentant les réserves royales en matières précieuses, conscient que le risque hyper-inflationniste n’est pas exclu. En conséquence et en accord avec le ministre des Colonies Charles Welter, la priorité a été mise sur l’exploitation des mines d’or et de diamants au Surinam et dans les Indes orientales. L’approvisionnement sud-africain, jusqu’ici important, a été rompu après la Guerre des Boers qui a vu la victoire de l’empire britannique.

À Martapura, au sud de l’île de Bornéo, les mineurs s’activent d’arrache-pied, en rotation vingt-quatre heures sur vingt-quatre, pour répondre à la demande de diamants de la métropole, sous le contrôle strict des militaires néerlandais. Les ouvriers, musulmans, ont toutefois la permission de procéder à leurs cinq prières quotidiennes mais uniquement s’ils le font avec rigueur, après les ablutions et avoir ôté leurs chaussures. Une manière pour les colons néerlandais de vérifier s’ils n’y ont dissimulé aucun diamant. Tout larcin peut être considéré comme un complot contre le Royaume et sanctionné durement, au prix de leur vie. Au Surinam, l’or extrait de Rosebel, est quotidiennement acheminé vers Amsterdam.

En se dotant d’une réserve suffisamment confortable de matières précieuses, le Royaume des Pays-Bas s’assure la stabilité de sa monnaie et par la même occasion, un avenir sûr après plusieurs années de restrictions budgétaires éreintantes pour le peuple néerlandais.

Leeuw
Leeuw
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 10
Date d'inscription : 20/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Napogaulle le Mar 25 Fév 2020 - 23:44


État Impérial de Perse

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 200222033019332551


L'Université de Téhéran s'ouvre aux étudiantes

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 200223023830156659
Bâtiment principal de l'Université de Téhéran, dans les jardins de Jalaliyeh

Inaugurée en 1934 sur le site des jardins de Jalaliyeh, l'Université de Téhéran a été fondée sur ordre du gouvernement du Shah afin de former les futures élites scientifiques, politiques et culturelles de la Perse moderne. Divisé en trois pôles majeur que sont les sciences naturelles, l'ingénierie et les lettres, lesquels regroupent une douzaine de facultés dont les spécialités vont de la linguistique aux mathémtiques, l'établissement accueille cette année prés de cinq cent étudiants, soit un chiffre deux fois plus important que celui de la promotion inaugurale de 1935. Réitérant le geste fait en septembre 1934 lorsqu'il assista personnellement au premier cours donné par la faculté de médecine, l'Empereur Reza Chah Ier a rendu une nouvelle visite aux étudiants, et plus particulièrement au dernier groupe ayant rejoint la promotion de 1938, s'agissant d'une douzaine de jeunes femmes. L'égalité de statut entre hommes et femmes ayant été récemment promulguée dans le domaine de l'enseignement, dans le cadre d'une nouvelle réforme de modernisation des mœurs, celles-ci sont les premières à franchir le parvis de l'Université de Téhéran. Parmi les douze étudiantes admises, neufs sont originaires de la capitale, tandis que les trois autres proviennent respectivement d'Ispahan, Méched et Tabriz. Par ailleurs, toutes ont choisi d'intégrer les facultés de lettres, s'orientant principalement vers les langues et la littérature, à l'exception d'une étudiante inscrite à la faculté de médecine.

Si le Shah est venu personnellement souhaiter une bonne réussite aux étudiantes, ce n'est guère le cas du clergé local, qui a violemment critiqué la décision gouvernement d'ouvrir aux femmes l'accès à l'enseignement. S'inscrivant dans la lignée des réformes de modernisation culturelle initiées par Reza Chah, cette nouvelle mesure n'est pas sans rappeler l'interdiction du port du voile islamique votée au début de l'année dernière. Bien que celui-ci soit de plus en plus souvent considéré comme un outil d'avilissement de soumission de la femme, sa prohibition a provoqué une importante vague de contestations dans les milieux religieux, lesquelles ont atteint leur paroxysme lors de l'émeute survenue à la mosquée de Goharshad. Il ressort toutefois que l'intégration des nouvelles arrivantes parmi les autres étudiants de l'Université se soit déroulée sans heurt, ce qui n'est guère surprenant au vu de la faible mixité sociale régnant, pour l'heure, dans le milieu universitaire téhéranais. Si les mœurs de la capitale ont pu évoluer suffisamment pour permettre ce qui aurait semblé impensable il y a encore quinze ans, il ne fait nul doute que la Perse Nouvelle dessinée par Reza Chah a de beaux jours devant elle.
Napogaulle
Napogaulle
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 11
Date d'inscription : 20/02/2020
Localisation : Téhéran

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Akyss le Mar 25 Fév 2020 - 23:59




Communiqué de la


République de Turquie
 



Le Gouvernement Turc d’Atatürk annonce sa volonté de renégocier le Traité de Lausanne (1923), afin de renouer avec sa souveraineté. Si, ce traité, à permis de maintenir la paix dans les Balkans, ainsi que la libre circulation des marchandises, le Président Kemal Atatürk estime que, désormais, le traité ne permet plus à la Turquie d'assurer sa propre sécurité à l'intérieur de ses frontières. Le gouvernement Turc constate le caractère de plus en plus illusoire de la garantie conjointe des puissances, elles-mêmes toujours plus divisées de jours en jours, par exemple en Abyssinie ou en Espagne.

Par conséquent, le Président Atatürk est désireux de rencontrer les Grandes Puissances à Montreux, ainsi que ses voisins régionaux, comme la Grèce ou la Bulgarie, afin de réviser les modalités de la convention, de manière à ce qu'elle soit en mesure de renforcer et garantir la sécurité de la Turquie, tout en assurant et maintenant une certaine stabilité commerciale et géopolitique, dans la région.

Liste des Nations invités :

  • France (Dépositaire)
  • Australie
  • Bulgarie
  • Grèce
  • Roumanie
  • Royaume Uni
  • URSS
  • Turquie



 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 320px-Emblem_of_Turkey.svg

Akyss
Akyss
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 26 Fév 2020 - 0:00

JOUR DE PAUSE 1937/1938
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 26 Fév 2020 - 13:03

Royaume de Belgique
Brève
Evénement

Alors que les nations belges peinent à se remettre de la mort accidentelle – et assez pathétique – du Premier ministre Hubert Pierlot, la désignation de son successeur risque d’être plus compliquée que prévue. En effet, dans le courant du mois de décembre, les 16 députés du Vlaams Nationaal Verbond, parti nationaliste flamand favorable au rattachement des Flandres aux Pays-Bas dans le cadre de la Grande-Néerlande, ont conjointement annoncé qu’ils ne soutiendraient la désignation d’aucun Premier ministre belge qui ne soit favorable à ce projet, mettant ainsi à mal l’unité politique du Royaume. Pis encore, plusieurs députés flamands issus du Parti Libéral semblent avoir été convaincus par ce projet rattachiste, et affirment à demi-mot qu’ils pourraient également rejoindre leurs compatriotes. Staf De Clercq, dirigeant du VNV, s’est à ce titre déclaré candidat à cette charge. Cette annonce a eu l’effet d’un véritable séisme dans la vie politique belge, tandis que le Parti rexiste, fervent partisan de l’unité belge, n’a pas réagi comme il l’aurait dû, laissant sous-entendre que Léon Degrelle et ses 21 députés pourraient observer une certaine neutralité dans l’affaire. Bien que Staf De Clercq ne possède qu’un dixième du Parlement belge, son annonce ravive les tensions nationales dans le plat pays.

Royaume de Belgique
Brève
Evénement

La Belgique est en émoi. Alors que les politiques semblent se diviser sur la question de l’unité belge, un pogrom a été perpétré dans le quartier juif d’Anvers, le Vestingstraat réputé pour concentrer en son sein de nombreux diamantaires. En effet, alors que les populations juives de la ville célébraient la fin d’Hanouka, plusieurs dizaines de membres du Volksverwering, une ligue de défense anti-juive récemment fondée à Anvers par René Lambrichts, se sont attaqués aux divers magasins et maisons du quartier, pillant pour plusieurs millions de francs belges de diamants. De même, plusieurs scènes de violences physiques contre des juifs réfractaires ont été répertoriées, conduisant par ailleurs à la mort d’un couple et de leurs quatre enfants, ce qui choqua profondément l’opinion publique belge. Parallèlement, le Volksverwering acquiert d’emblée une importante notoriété, tandis que des éléments d’extrême-droite ne tardent pas à le rejoindre.

Palestine mandataire
Brève
Evénement

Alors que les violences semblaient s’être estompées en Palestine mandataire avec la nomination de la Commission Peel, la fin d’icelle – marquée par un rapport controversé – les a ravivées. En effet, selon ce rapport publié le 7 juillet 1937, est préconisée le partage de la Palestine entre un Etat juif constitué pour l’essentiel de la Galilée, une zone internationale formée de la ville de Jérusalem et d’un corridor jusqu’à la mer sous contrôle britannique, et le reste pour un Etat arabe. Si les éléments Juifs les plus modérés acceptent cette proposition, les Arabes, quant à eux, la rejettent vigoureusement, d’autant plus qu’elle reviendrait à céder la région la plus riche aux Hébreux. Toutefois, certains Arabes modérés proposent un État unitaire palestinien, avec garantie des droits aux minorités et liberté d’immigration juive dans certaines proportions, mais le comité suprême réclame l’indépendance immédiate et l’arrêt de l’immigration. Quant aux sionistes les plus radicaux, majoritaires lors du congrès sioniste de Zurich de 1937, ils rejettent fermement la proposition Peel, pourtant défendue par David Ben Gourion.

En conséquence, les violences ont connu un fort regain avec le rejet de ce plan. En effet, les Juifs ont formé une milice paramilitaire, l’Irgoun, chargée de protéger leurs communautés disparates. En septembre, les Arabes assassinèrent Lewis Andrews, commissaire britannique pour la Galilée, accusé de préparer leur expulsion de la région. La situation s’envenima, avec la dissolution du Comté suprême arabe et l’arrestation de ses dirigeants, ainsi que l’éviction du grand mufti et sa fuite vers le Liban. Désormais, des bandes armées arabes et juives attaquent les implantations de l’autre, tandis que côté palestinien, tout Arabe accusé de collusion avec les sionistes ou les Britanniques est exécuté. De même, des violences éclatent entre musulmans et Druzes, ces derniers préférant collaborer avec les sionistes. Le mois de novembre fut particulièrement violent, avec l’assassinat de cinq ouvriers agricoles juifs au kibboutz de Kiryat-Anavim, entraînant en réaction une série d’attentats de l’Irgoun contre les nationalistes palestiniens, conduisant notamment à l’assassinat de six Arabes à Jérusalem lors du dimanche noir. La situation échappe de nouveau au mandataire britannique, qui, en dépit de la proclamation de la loi martiale et de couvre-feux dans les grandes villes, ne parvient pas à rétablir l’ordre.

Royaume de Roumanie
Brève
Evénement

La Bête immonde étend son emprise dans les Balkans, et ce jusqu’à Bucarest. En effet, lors des élections législatives de décembre 1937, la Garde de fer, parti fasciste et antisémite dirigé par Cornelius Codreanu, a remporté 15,58% des suffrages, devenant ainsi la troisième force politique du pays derrière le Parti national paysan, qui a réuni 20,4% des votes autour de ses candidats, et le Parti national libéral, fort de ses 35,92%. Cependant, ce dernier a connu une forte chute puisqu’il ne détient désormais plus que 152 sièges aux termes de ces élections, alors qu’il en avait 148 de plus lors de la précédente législature. En parallèle, le Parti magyar s’est renforcé, obtenant 19 députés et 4,5% des suffrages. Face à cette situation problématique, le roi Carol II a demandé à Octavian Goga, dirigeant du Parti national chrétien ayant reçu 9,3% des suffrages et 39 députés, de former un gouvernement minoritaire pour contrer la Garde de fer. D’emblée, plusieurs mesures antisémites ont été prises pour tenter de rogner l’électorat du parti d’extrême-droite, mais la situation est de plus en plus tendue dans cette Roumanie divisée et en proie aux différentes tensions régionales.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 26 Fév 2020 - 13:09

Pays signataires de la convention de Lausanne
Sur demande d'Akyss

Les pays signataires de la convention de Lausanne acceptent la demande turque de tenir une conférence et attendent ses propositions quant à la révision du traité.

http://www.chacunsonpays.com/t9019p175-v1934-topic-officiel#118589
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 26 Fév 2020 - 20:04

Méditerranée
Brève
Evénement

La République française et le Royaume-Uni, parlant d'une voix commune, ont tenu à exprimer leurs vives inquiétudes quant à l'évolution de la situation en Méditerranée occidentale, et plus particulièrement à la suite de la mise sous protectorat des Baléares et du Rif par le Royaume d'Italie, cela en violation totale du droit international, puisque ces territoires relèvent souverainement de la République d'Espagne selon Paris et Londres. Ainsi, les ministres des Affaires étrangères respectifs ont condamné la répression italienne du soulèvement populaire aux Baléares, et demandent à Rome de cesser ses combats et de restituer les territoires espagnols qu'elle occupe à Madrid. Par ailleurs, tous deux ont réaffirmé leur soutien à la République espagnole, qu'ils reconnaissent comme l'Etat légitime espagnol, et refusent catégoriquement de reconnaître le soi-disant Royaume d'Espagne récemment proclamé par les nationalistes espagnols en déroute.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 27 Fév 2020 - 0:00

NOUS SOMMES EN JANVIER 1938
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Roberf le Jeu 27 Fév 2020 - 15:30

journal a écrit:
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 220px-Jamil_Al-Madfai

Jamel al-Madfai sur la défensive


Près d’un an après sa prise de fonction, le Premier ministre Jamel al-Madfai peine à trouver sa légitimité. Alors que l’ex-Premier ministre Nuri Saïd, revient sur le devant de la scène politique en étant reçu officiellement par l’ambassadeur britannique en poste à Bagdad, le Premier ministre en exercice est dépassé sur sa droite par le Général al Janabi. Ce dernier s’est rendu à Mossoul à un rassemblement pan-arabe organisé par des pontes de la bourgeoisie arabiste local et des officiers de l’armée irakienne. Ce congrès informel avait pour but de réactiver les réseaux nationalistes arabes et indépendantistes autour de la question palestinienne et de la tutelle occidentale sur les puits de pétrole orientaux.  Si, vu de Bagdad, cette réunion avait des allures de conspiration, certains députées préfèrent saluer une initiative qui va dans le sens des intérêts de l’irakiens.

De son côté, Nuri Saïd semble enterrer le mandat d'Al-Madfai. Dans un entretient tenus publié dans le journal socialiste Al-madina, Saïd met en cause les proches de Rachid Ali al-Gillani qu'il accuse d’être derrière cet évènement. Selon lui, ce rassemblement est une dangereuse provocation mettant en péril la stabilité politique de l'Irak. Il a aussi souligné que la présence de dissidents iraniens, hostile au souverain persan, était un provocation sans précédent. Par ailleurs, il prétend détenir les preuves d’une tentative de rapprochement entre des membre de la famille d'Al-Gillani et des dignitaires allemands en poste en Irak. Selon les propos qui lui sont attribué Al-Gillani accuse aussi des officiers arabistes d'être en pourparler avec l’Allemagne et l’Italie pour renverser le gouvernement et mettre fin à la présence britannique en Irak, au profit d’un axe fasciste internationale.

Loin de ce tumulte politique, Son Excellence le Roi Ghazi, brille par son silence depuis Damas où il séjourne quelques jours avec son épouse et ses enfants.
Roberf
Roberf
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 4
Date d'inscription : 25/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Mirage le Jeu 27 Fév 2020 - 19:26

Segunda República Española - Seconde République d'Espagne


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 320px-Flag_of_Spain_%281931%E2%80%931939%29.svg


Affaires intérieures

La situation politique espagnole dont beaucoup pensaient qu’elle s’arrangerait au sortir de la guerre civile avec la victoire d’un des deux camps sur l’autre s’est en fait empirée. Les élections si elles ont permises à une majorité certes fragile de s’imposer on révélé les fractures toujours ouvertes de la société espagnole. La droite que beaucoup pensaient discrédité par sa tentative de putsch sort comme la véritable gagnante du scrutin et se renforçant dans son vieux bastion carliste du nord ouest de la Vieille Castille de l’est de l’Aragon et de Navarre, l’insurrection de Javier I à Ceuta étant célébré sans opposition par les journaux conservateurs locaux. La radicalisation pourtant bien réelle de la gauche républicaine ne s’est pas traduite dans les urnes, le parti communiste obtient un résultat médiocre, le PSOE si il maintient sa place centrale au sein d’un gouvernement n’existant que par la grâce de la droite républicaine s’effondre et doit faire face à la colère de sa base qui espérait un programme plus ambitieux. La gauche républicaine qui conserve la confiance d’une classe moyenne antifasciste mais apeurée par les idées collectivistes devient un parti de notables à l’image du parti radical français, sans corpus idéologique dans une période où l’idéologie est à la mode, sans présence sur le terrain, faute de réels militants. L’extrême gauche sort malgré tout renforcée du conflit. Le parti communiste devient en terme d’effectifs de très loin le premier parti de masse du pays. Il sort de la guerre fort de 300 000 militants, son aile jeune, l’Union des Jeunesses Communistes d’Espagne compte 500 000 membres et le Parti Socialiste Unifié de Catalogne, son aile dans la région, près de 50 000. L’Union Générale du Travail, historiquement liée au PSOE se voit d’ors et déjà infiltré par nombres de militants communistes qui n’hésitent pas à appuyer sur la politique de collaboration de classe du parti socialiste ouvrier. Finalement, les canards communistes avec en tête Monde Ouvrier organe officiel du parti communiste se distribuent à plusieurs millions d’exemplaires. Alors que la croissance du PCE est phénoménale, son faible résultat électoral est davantage analysé comme l’illustration d’une volontée de stabilité des espagnols au sortir de la guerre que comme celle d’un recul des idées marxisantes dans la péninsule ibérique. Bien qu’ayant profité d’une croissance moins spectaculaire, la Confédération Générale du Travail, centre du monde libertaire espagnol, a fait grossir ses rangs à la faveur de l’engagement militant massif des ouvriers espagnols au cours de la guerre. Preuve en est, le Parti Syndicaliste, représentant pourtant une fraction très minoritaire du milieu anarchiste obtient l’excellent résultat de 18 sièges au Cortès de Madrid. Dernier acteur de cette extrême gauche en pleine croissance, le Parti Ouvrier d’Unification Marxiste peut se targuer de 25 000 adhérents et d’une présence militante particulièrement massive en Catalogne ainsi qu’en Aragon. Il faut se rendre à l’évidence, les antagonismes de classes, principal problème de cette Espagne des années 30 loin d’avoir été résolue ont été exacerbées par la guerre civile. La victoire surprise des centristes aux élections générales qui pourrait pourtant être une preuve du contraire n’est en fait que le paravent d’une société meurtrie, au même titre que les victoires fades du SPD allemand au cours des années 20 qui n’étaient en fait qu’annonciatrices du pire à venir.

Bien sur très au fait de cela, le gouvernement du premier ministre Caballero se refuse à prendre tout risque politique et s’acharne à maintenir coute que coute un certain équilibre dans la modération avec pour objectif martelé par le président de la République Manuel Azana la préservation de la deuxième république et de ses acquis. Aux yeux du PSOE et d’IR, la meilleur façon de légitimer la majorité fragile qu’ils auront réussi à bâtir passe par deux réussites : la reprise des Baléares et du Rif aux italiens ainsi que la mise en place du serpent de mer de la vie politique espagnole depuis la proclamation de la république en 1931, une réforme agraire efficace. Des objectifs qui laissent sceptiques leurs alliés du centre droit qui n’ont que pour unique objectif de permettre un climat favorable au retour des affaires en Espagne et qui rejettent donc toute action qui pourrait participer à la déstabilisation du pays.


Affaires extérieures

Un télégramme secret à tout de même été envoyé aux chancelleries de Paris et Londres par le ministère des affaires étrangères espagnoles demandant aux deux pays une intervention plus forte que de simples condamnations diplomatiques dans ce conflit qui ne saurait se résoudre sans leur intervention.
Mirage
Mirage
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 21
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Patrii le Jeu 27 Fév 2020 - 19:45


Royaume de Belgique

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Langfr10

De Schryver,

Après le décès de Hubert Pierlot, c'est Auguste de Schryver alors ministre de l'intérieur qui se chargera de la présidence de ce conseil de ministre. Alors, qu'au Nord le Pays-bas accumule les insultes diplomatiques prônant son expansionniste au dépends de l'Etat qu'est la Belgique.

Dans ce sens, de Schryver s'annonce comme formellement opposée aux projets néerlandais, dans ce sens il dénonce le projet de fracturation nationale de De Clercq.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Tzolzo11

Patrii
Patrii
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 53
Date d'inscription : 19/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Mirage le Ven 28 Fév 2020 - 13:20

Segunda República Española - Seconde République d'Espagne


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 320px-Flag_of_Spain_%281931%E2%80%931939%29.svg


Affaires intérieures

Alors que les nouvelles des massacres de Tanger et Ceuta par la Regia Aeronautica arrivaient petit à petit en Espagne, les médias de tous bords politiques purent s’occuper de diffuser de manière très rapide les détails de l’évènement au sein de la population espagnole. Il apparut très rapidement que l’opinion publique espagnole encore fragilisée par les horreurs de la guerre civile se trouva particulièrement choquée par les annonces de ces massacres, provoquant un mouvement de récupération politique par divers mouvements politiques.
Par exemple, Mundo Obrero, organe de presse du parti communiste annonçant dès le lendemain des évènement en une de son journal du jour, que ce combat est celui de l’Humanité contre la barbarie, s’appliquant à battre en brèche les thèses centristes qui considéraient la guerre civile comme un événement mineur qu’il fallait déjà enterrer. Le PCE pointant au contraire les « mirages de la fin de guerre » et voulant faire accepter l’idée que la lutte contre l’Italie fasciste n’est que la suite de la lutte contre les fascistes espagnols, martelant que « la mobilisation antifasciste des masses plus qu’une nécessité est désormais, à la lumière des massacres de Tanger et Ceuta, un devoir patriotique pour la sauvegarde du peuple espagnol et de sa Nation ».
Terre historique de gauche, l’Andalousie se trouve en pleine ébullition, les sections locales du PSOE et du PCE ayant fait une croix sur leurs querelles pour organiser le mise en place de missions visant à ravitailler l’enclave de Tanger et d’en évacuer les réfugiés dans les meilleurs conditions. Afin de mener à bien cette mission nombre de militants volontaires affluent de tout le pays, illustrant un rebond d’antifascisme enfièvrant toute l’Espagne. Ce sont malgré tout principalement les pêcheurs qui auront un rôle clé dans la participation à cet élan de solidarité. Nombre d'entre eux ayant en effet accepté de mettre à disposition des volontaires leurs bateaux afin d'acheminer du ravitaillement à l'aller des réfugiés et blessés au retour.
Mirage
Mirage
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1173
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 21
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Ven 28 Fév 2020 - 17:25

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

A Paris, c'est l'effervescence. L'Italie a réagit avec violence aux troubles dans le Rif, qui n'intéressent à vrai dire la France que de par leur proximité avec le Maroc sous protectorat. Le bombardement incendiaire de la ville de Tanger, qui abrite de nombreux chrétiens et européens est une catastrophe pour l'opinion publique française.

Le gouvernement français a donc dans un grand geste, pas forcément appuyé par Londres, envoyé Léon Blum lui même à Madrid, afin de renforcer les liens avec l'Espagne républicaine. Dans un grand discours devant le représentants élus espagnols, le Premier Ministre français a annoncé le "profond regret de l'immobilisme de la République française, quand ses frères idéologiques se battaient plus au Sud et qu'aucune aide n'a été envoyée".

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Mouvements d'extrême-droite opposés à la visite de Blum en Espagne

En plus de l'aide humanitaire apportée lors de l'hiver dernier, la France continue donc de réchauffer ses relations avec l'Espagne. Ce rapprochement a cependant un coût : à Londres, le caractère trop idéologiquement socialiste de certains courants majeurs en Espagne ne plaît pas du tout à l'Establishement, et en France la droite s'insurge déjà de cette visite de Léon Blum aux "racailles socialistes espagnoles".


Royaume-Uni
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

A Londres, on dénonce aussi avec une très grande force le bombardement de Tanger. Selon les chiffres de la presse, près de 4 britanniques auraient été tués dans le bombardement. Le nouveau dirigeant du Foreign Office, récemment choisi après la démission de Eden pour des raisons personnelles, Edward Wood Lord Halifax, a déclaré devant le Parlement Britannique :

" Le comportement de l'Italie fasciste est préoccupant. D'une intervention douteuse dans une guerre civile espagnole, le gouvernement italien est passé à une véritable politique de conquête de l'Afrique espagnole et des îles Baléares. Tout autour de Gibraltar, ce ne sont que rage et désespoir qui règnent. J'ai ordonné, avec le concert du Premier Ministre, la protection des navires civils espagnols qui venaient en aide aux réfugiés de Tanger. La Royal Navy participera activement à la sauvegarde du caractère neutre du détroit de Gibraltar, et au respect des traités internationaux.

La politique expansionniste italienne met directement en danger les possessions de l'Empire Britannique. Comme vous le savez, chers Members of Parliament, l'Allemagne semble elle aussi décidée à retrouver une place prééminente si ce n'est dominante dans les affaires du monde. L'Italie semble suivre la même voie. Il est absolument nécessaire de s'opposer à une alliance italo-allemande qui mettrait en péril la sécurité de l'Empire. C'est pour cette raison que j'ai décidé de porter une politique d'avertissement à l'envers de Rome, mais de ne pas mettre en péril la paix en Europe du Sud en sanctionnant l'Italie.
" - Discours de Lord Halifax, Foreign Secretary

Ce discours, tout le monde savait bien que l'Italie l'entendrait aussi fort et clair que le Parlement britannique. L'avertissement est donné : l'Italie doit cesser sa politique expansionniste et régler le plus rapidement que possible les troubles dans le Rif, mais surtout cesser de massacrer des populations civiles.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Lord Halifax

L'Angleterre est dans une position bien périlleuse. Le soutien du Nouveau-Monde semble vaciller de plus en plus chaque semaine, et le seul allié véritable de Londres est bien Paris. La France cependant, semble résolue à soutenir clairement l'Espagne, bien plus en tout cas que le public et le gouvernement britannique. La réticence de l'Establishment à soutenir ce qui est perçu comme un régime socialiste en Espagne et une potentielle menace sur Gibraltar est réelle, et continue d'influencer la politique britannique non seulement envers l'Espagne, mais aussi la France, maintenant que Léon Blum a acté le rapprochement hispano-français.


Dans un autre registre, la base navale de la Royal Navy à Singapour est officiellement ré-ouverte. Celle-ci, modernisée, est devenue la plus grande base navale britannique d'Asie. Le "verrou de Singapour" est désormais lourdement fortifié, et prêt à stopper toute intrusion dans le pré-carré de l'Océan Indien depuis le Pacifique.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
La nouvelle base de Singapour, modernisée

Roumanie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

Alors qu'une campagne politique effrénée menaçait d'enflammer la Roumanie et de la plonger dans ce que beaucoup appellent un état de guerre civile, le Roi Carol II de Roumanie a annoncé en date du 8 février 1938 la suspension de la Constitution, la promulgation de la loi martiale, et a sacqué le Premier Ministre Goga pour le remplacer par Elie Cristea, patriarche de Bucarest.

Le 11 février, une nouvelle Constitution est promulguée, effectivement rendant le monarque un dictateur suprême sur tout ce qui touche à la politique du pays.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Carol II signant la Constitution du 11 février 1938

Un plébiscite a été organisé le 12 février, sous la pression internationale, et notamment de Paris et de Londres. Dans des conditions absolument non-libres, les électeurs se sont exprimés sous le menace directe des hommes du roi. 99.7% des votants ont approuvé la nouvelle Constitution.

Une répression violente s'abat sur tous les partis politiques et milices roumaines. De l'extrême-gauche à l'extrême-droite, incluant la Garde de Fer, toutes les organisations sont interdites, et de nombreux leaders emprisonnés.



Tchécoslovaquie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

La question slovaque en Tchécoslovaquie continue de se poser. Malgré la nouvelle politique du gouvernement, affiché en un duo tchèque et slovaque, qui est noté par la plupart des hommes politiques slovaques comme une très grande avancée dans l'intégration des régions slovaques dans la nation tchécoslovaques, le peuple en Slovaquie reste profondément hostile à Prague.

En effet, la Slovaquie, extrêmement rurale, ne se reconnaît plus dans à la fois l'échec de l'armée à défendre la patrie, bien que la guerre n'ait pas touché les slovaques directement, mais surtout dans ce que les slovaques appellent "le coup" qui avait amené au pouvoir un gouvernement très à gauche. Dans les églises slovaques, la pilule a été dure à avaler, et si aujourd'hui le gouvernement a fait machine arrière, l'image de Prague est fortement entachée.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Une église slovaque, 1938

Certains disent que les églises slovaques serviraient directement de réseaux pour organiser un mouvement slovaque sécessionniste, qui s'organise de jour en jour en armée secrète.





Belgique
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

Après le pogrom d'Anvers, une partie de la Belgique est sous le choc. La violence des actions antisémites a forcé plusieurs dizaines de milliers de personnes à manifester devant le Palais Royal, demandant au roi de mieux travailler à l'unité nationale. Le peuple belge, peu habitué à prendre les rues pour s'exprimer, est en effet terriblement choqué par la décapitation accidentelle du gouvernement, et les faits divers des derniers mois. Le Roi semble la dernière personne en qui le peuple a confiance, et sa popularité monte en flèche, tout comme les exigences envers lui.




Pays-Bas
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

La montée de l'extrême-droite aux Pays-Bas effraye grandement le gouvernement et jusqu'au Monarque. La reine Wilhelmina, extraordinairement populaire, a multiplié les sorties publiques ces dernières semaines. Comme à son habitude, elle a été très proche du peuple, n'hésitant pas à même sortir sans gardes et à bicyclette à travers les Pays-Bas, afin de rencontrer son peuple.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
La Reine à vélo

Partout sur les routes empruntées par la Reine, ces milliers de néerlandais l'ont saluée, non pas comme on salue un monarque tout puissant, mais comme on salue une amie de longue date que l'on respecte profondément.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Ven 28 Fév 2020 - 17:46

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown

Affaires Intérieures :

Continuation d'expulsion de Tchèques - Sudetenland :

Près de 700 tchèques ont été trouvés, cachés clandestinement dans le Sudetenland. Ceux-ci refusaient de quitter leurs maisons. Arrêtés par la Gestapo, ils ont été déportés vers la frontière avec la Tchécoslovaquie. Jetés manu militari de l'autre côté de la ligne de démarcation du Reich Allemand, il leur a été clair que toute tentative de retourner chez eux se solderait par une exécution sommaire.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Des agents de la Gestapo en quête de Tchèques

Dans le Sudetenland, très peu de matériel a été laissé par les armées tchècoslovaques. Les carcasses de véhicules sont cependant soigneusement étudiées par les agents de l'Abwehr, et serviront pour améliorer les conceptions allemandes. Quelques milliers d'armes légères ont été trouvées, tout au plus, et les fortifications sont pour la majorité laissées à l'abandon, après que le gouvernement allemand se soit servi de tout ce qui pouvait être utile à l'intérieur.

Oberkommando der Wehrmacht :

Le Führer a aboli le Ministère de la Guerre, et créée le Oberkommando der Wehrmacht. L'OBK se place au dessus de tout autre organe de commandement militaire allemand, et commande donc directement aux Hauts-Commandements respectifs de la Heer, de la Luftwaffe et de la Kriegsmarine. Le Führer devient son dirigeant, et Wilhelm Keitel, un officier réputé, le chef d'Etat-major.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Wilhelm Keitel

Cette centralisation du pouvoir militaire dans les mains du Führer et de ses plus proches alliés révolutionne le commandement militaire allemand. En effet, sur conseil de Keitel, le commandant de la Heer qui était Werner von Fritsch a été remplacé par Walther von Brauchitsch. Ce dernier tout comme Keitel, est un fervent admirateur du Führer et de son charisme.

Reichsminister des Affaires Etrangères :

L'élimination des courants moins en accord avec le Führer se fait aussi dans la diplomatie. Konstantin von Neurath, diplomate compétent mais trop attaché au Second Empire allemand et à Weimar, est officiellement mis à la porte quelques jours après la création de l'OKW. C'est Joachim von Ribbentrop qui le remplace en tant que chef de la diplomatie allemande.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Unknown
Von Ribbentrop, chef de la diplomatie allemande

Von Ribbentrop, âgé de 47 ans, est jeune et dynamique. Proche lui aussi du Führer depuis le début des années 1930, et fervent adhérent au NSDAP, il était jusqu'à présent ambassadeur du Reich à Londres. Ce poste très important lui a permis de développer une fine connaissance de la diplomatie britannique. Véritablement obsédé par son anti-bolchévisme, Ribbentrop a été connu à Londres pour sa diplomatie franche et sans fioritures, mais aussi pour une certaine idiotie et manque de culture.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6387
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 8 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum