-37%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Viva Collection Extracteur de Jus HR1889/70
119.99 € 189.99 €
Voir le deal

¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Akyss le Sam 7 Mar 2020 - 16:22




Convention de Montreux
 




La convention compte 29 articles, 4 annexes et un protocole. Elle stipule notamment :

  • la pleine liberté de circulation des navires de commerce dans les Détroits, quel que soit leur pavillon, en temps de paix. En temps de guerre, la libre circulation reste assurée pour les pays avec lesquels la Turquie n'est pas en guerre.
  • la libre circulation des navires de guerre et sous-marins des puissances riveraines de la mer Noire et de tous les petits navires de guerre, quel que soit leur pavillon en temps de paix, sous certaines garanties. Le passage doit être notifié par tous à la Turquie, avec un préavis plus long pour les États non riverains. Le tonnage maximal total présent dans les Détroits et la durée de transit des navires par les Détroits sont limités. L'article 18 limite le tonnage total des navires de guerre des puissances non riveraines, dans la Mer Noire et la durée de leur séjour à 21 jours au maximum. De plus, les sous-marins sont obligés de naviguer en surface, de jour et isolement.
  • En temps de guerre, ces libertés et ces conditions demeurent pour les États si la Turquie n'est pas belligérante. Toutefois, les navires de guerre d'une puissance belligérante ne peuvent généralement traverser les Détroits. En outre, la libre-circulation est suspendue si la Turquie est partie à un conflit ou s'estime menacée.
  • La circulation aérienne au-dessus des Détroits est limitée aux routes autorisées par la Turquie et à l'emploi des avions transportés par porte-avions.

    Cet accord est conclu pour une durée de 20 ans, reconductible. Elle peut être dénoncée, avec un préavis de deux ans, à l'initiative de l'une des parties contractantes.

Spoiler:

Liste des Nations invités :

  • France (Dépositaire)
  • Australie
  • Bulgarie
  • Grèce
  • Roumanie
  • Royaume Uni
  • URSS
  • Turquie



 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 320px-Emblem_of_Turkey.svg

Akyss
Akyss
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 9
Date d'inscription : 23/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Gosseau le Sam 7 Mar 2020 - 17:40


Regatul României


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 600px-Flag_of_Romania.svg

Une situation apaisée


Après un début d’année tonitruant, l’automne s’ouvre en Roumanie dans une atmosphère étonnamment apaisée. Il faut dire que depuis l’emprisonnement de Codreanu, le pays connaît un répit certain alors qu’il était marqué jusqu’à présent par des années de violence politique. La Légion de fer à bien failli perturber ce calme, en tentant d’amorcer une vague d’attentats dans le pays pour venger son leader, mais Codreanu a ordonné a su faire parvenir au dernier moment à son bras droit Horia Sima qui a pris les rennes du mouvement fasciste, l’ordre d’empêcher toute action violente à l’égard des autorités. Il faut dire que Căpitanul n’était pas dupe, toute action violente faite en son nom par la Garde de fer, l’aurait sans doute conduit à un sort bien plus funeste qu’une simple peine de prison associé à des travaux forcés, qu’il se retrouve d’ailleurs même pas à faire. C’est sans doute ici la clé de la nouvelle politique royale, tenir la Légion de l'Archange Michel par les roubignoles en enfermant d’une part son leader, tout en lui accordant des conditions assez clémentes. Il faut dire que depuis quelques jours, Codreanu a pu retrouver quelques couleurs dans une cellule normale (bien que loin d’être exemplaire, la prison de Doftana étant reconnu pour ses conditions d’emprisonnement difficiles). Codreanu ne se plaint pas de sa peine et tente de garder le calme publiquement, convaincu que sa situation, bien que plutôt précaire, ne durera pas dix ans comme il l’était inculpé. À Bucarest, certains journaux lui prête une fructueuse vie de prisonnier au goût littéraire et intellectuel, comme un certain Adolf Hitler durant sa peine d’emprisonnement qui en avait profité pour rédiger son principal pamphlet idéologique, Mein Kampf. Toutefois, il n’y a aucun émoi particulier lié à son sort, sa condamnation le mois dernier s’est faite dans l’apathie la plus totale, où seul des membres du parti communiste roumain (pourtant illégal), avaient manifesté en face du tribunal pour soutenir sa peine.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 A-4626753-1576101721-1378.jpeg
Portrait de Corneliu Codreanu, leader emprisonné de la Légion de l'Archange Michel.

Les affaires diplomatiques roumaines s’activent, Bucarest remercie chaleureusement les nombreux États ayant reconnu le nouveau gouvernement royal. La Roumanie accepte de signer la convention de Montreux proposé par la République de Turquie, la liberté totale de circulation des navires de commerce étant un des axes de la politique maritime roumaine qui a tout intérêt à cela, ayant un large accès à la mer Noire et surtout concentre l’essentiel du commerce de la mer Noire grâce au port de Constanța qui est le plus grand port de la région depuis la révolution russe, en concentrant plus de 70 % de trafic de celle-ci. Carol II a par ailleurs décidé de nominer un nouvel ambassadeur à Moscou, Grigore Gafencu ami du roi, il aura pour but de continuer le réchauffement des relations diplomatiques entre les deux nations. Enfin, la proposition italienne d’un rapprochement diplomatique par le biais d’une union dynastique est très appréciée, Carol II se disant même touché de recevoir autant d’attention de la part d’une grande puissance européenne, le roi roumain loin d’être un homme facilement impressionnable, n’en reste pas moins quelqu’un qui s’émouvoi facilement face à de l’attention extérieure, sans doute pour cela même qu’il multiplie sans trop compter les nombreuses compagnes amoureuses. Victor Emmanuel II est donc personnellement invité à Constanța afin de partager de luxueuses vacances balnéaires en la compagnie de Carol II, afin de discuter de manière plus approfondie de cela.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 209px-Kingdom_of_Romania_-_Big_CoA.svg

Gosseau
Gosseau
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3925
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Jhe le Sam 7 Mar 2020 - 18:12

:globe: République de Finlande :globe:

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 500px-Flag_of_Finland.svg

Affaires intérieures :

Dans une Europe en proie à la tourmente, la Finlande tente de rester à l'écart des remous internationaux et de garantir sa neutralité. Et ce d'autant plus que le pays doit également assurer sa stabilité politique. En 1932 un coup de force d'extrême droite mené par le mouvement Lapua (extrême droite anti-communiste alliant populisme paysan et nationalisme) en effet été tué dans l’œuf par le pouvoir, tandis que de l'autre du côté du spectre politique le parti communiste finlandais demeure interdit.

Les élections législatives de 1936 ont marqué un reflux des partis extrémistes, et notamment de l’extrême droite dont le nouveau parti, le Mouvement populaire patriotique (IKL, héritier du mouvement Lapua), n'a fait que 8% des des voix. Un an plus tard, en 1937, c'est le parti agraire (centriste) qui remporta la mise avec l'élection de Kyösti Kallio à la présidence.

Depuis le gouvernement est dominé par une coalition modérée alliant les sociaux démocrates (38% des voix aux élections législatives de 1936), le parti agraire (22% des voix aux législatives) et les libéraux de centre-droit du parti progressiste national (6% des voix aux législatives). C'est de ce parti qu'est issu l'actuel premier ministre Aimo Kaarlo Cajander.

Sur le plan économique le pays s'est relativement bien remis des conséquences de la Grande dépression puisque celui-ci connaît en cette fin des années 1930 une période de croissance et de prospérité (notamment tirée par les exportations de bois qui représentent une part importante de l'économie nationale). La Finlande demeure néanmoins un pays avant tout rural et agricole dont l'industrialisation et l'urbanisation sont limitées.

Affaires étrangères :

Garantir la sécurité de la Finlande est une priorité pour le gouvernement. Pour les autorités, l'URSS constitue la seule réelle menace potentielle pour l'intégrité du territoire national. Fort heureusement les deux pays, au passé difficile, sont liés depuis 1932 par un traité de non-agression. Désireuse de garantir à nouveau ce traité, le gouvernement finlandais propose officiellement aux soviétiques une réaffirmation solennelle de ce traité et sa prolongation jusqu'en 1950 (le traité courant actuellement jusqu'au 31 décembre 1945). Ce geste symbolique constituerait un signal de paix fort que nos deux pays enverraient au monde en ces temps troublés.

Dans le même temps, le gouvernement finlandais, désireux de renforcer ses liens avec les pays d'Europe occidentale sollicite Londres, Paris, Rome et Berlin en vue d'organiser dans les prochains mois une tournée diplomatique du ministre des affaires étrangères Rudolf Holsti. Ces visites seraient notamment l'occasion de renforcer les relations commerciales entre la Finlande et les pays concernés.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Rudolf_Holsti
Le ministre des Affaires étrangères finlandais, Rudolf Holsti

Le ministre des Affaires étrangères a également annoncé que la République de Finlande reconnaîtrait désormais la République espagnole.
Jhe
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 1064
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Dim 8 Mar 2020 - 0:29

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Banniere_URSS

Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Diplomatie

L'Union Soviétique se dit intéressée par les propositions finlandaises d'extension du pacte de non-agression entre les deux pays, mais, considérant l'échéance du pacte comme plutôt lointaine, préférerait discuter avec son voisin de plusieurs points de tension potentiels entre les deux pays avant d'agréer à la prolongation du pacte de non-agression. Ces points, au nombre de trois, sont les suivants : le positionnement de l'armée finnoise en Carélie, à proximité immédiate de Leningrad, deuxième ville d'Union Soviétique ; la question de la maîtrise du golfe de Finlande en cas de guerre finnoise ou soviétique avec un pays tiers ; les mesures anti-communistes du gouvernement finnois. Si la Finlande accepte de négocier sur ces points particuliers, Moscou enverra le maréchal Voroshilov à Helsinki pour évoquer la question avec le gouvernement finnois. L'Union Soviétique s'est également dite prête à envisager un accord de commerce en échange de concessions finlandaises

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Show-photo-icon
Kliment Voroshilov

L'Union Soviétique signe également la convention de Montreux [HRP : la convention n'ayant pas été détaillée, la signature vaut pour la convention uniquement si elle est identique à l'IRL]
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1450
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Gosseau le Dim 8 Mar 2020 - 12:37


Regatul României


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 600px-Flag_of_Romania.svg

Une nouvelle guerre à l’horizon ?



 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Mod39AA
La DCA roumaine, prête à abattre tout avion osant pénétrer l’espace aérien roumain.

Carol II rumine dans son palais royal depuis déjà quelques jours, ses mille pas commençait à inquiéter jusqu’à ses plus proches collaborateurs, la fameuse camarilla qui l’entoure ne le voyait plus sortir, lui qui est pourtant habitué des sorties mondaines en compagnie de sa femme. Sous les apparences d’une dépression, Carol II se ressaisit au bout de quelques jours et convoqua un conseil royal exceptionnel. La raison ? Une banale histoire de meurtre d’un policier roumain dans la ville de Satu Mare il y a de cela quelques jours, par un jeune faisant partie de la grande minorité hongroise vivant sur les terres du royaume. Si l’enquête de police n’a pas démontré quoi que ce soit réellement d’intéressant pour susciter l’attention du roi, ce dernier décida de déformer quelques peu l’affaire, en demandant expressément au chef de la police locale de fabriquer des preuves pour inculper le jeune homme « d’intelligence avec l’ennemi » et de « meurtre prémédité d'une personne dépositaire de l'autorité publique ». Le motif du meurtre aurait été que l’assassin agissait dans l’idée de déstabiliser les autorités locales pour susciter un soulèvement. Si la corruption en Roumanie était dans une tendance à la baisse, elle n’en restait pas moins monnaie courante, le chef de la police locale accepta sans broncher, lui qui recevra une promotion et une augmentation de salaire en récompense de son dévouement pour la patrie et le roi. L’accusé est temporairement placé en détention le temps de son jugement, pendant que toute la presse s’empare de l’affaire dite de « Satu Mare ». Des relents anti-magyars se relancent, avec l’opinion publique qui s’enflamme et se détourne des tensions habituelles, et ce, alors que le pays commençait à revenir dans un calme relatif. Pour en revenir au conseil royal exceptionnel, Carol II savait qu’il fallait agir avec force, afin de maintenir cette diversion politique, mais aussi pour faire une démonstration envers les puissances étrangères qui cherchent tous à convoiter ou souhaiter la destruction de la România Mare. L’ordre éclair est donné, 80 000 soldats de l’armée active ainsi que 150 blindés se placent à la frontière entre la Roumanie et l’abcès qu’est la Hongrie. Jusqu’ici, l’armée royale s’était contenté de faire de multiples exercices militaires à la frontière, ce qui est toujours bon pour le moral des troupes et leur formation. Mais, Carol II passe à la vitesse supérieure puisque en ce matin du 13 octobre 1938, plusieurs frappes d’artilleries sont effectués sur le territoire hongrois, dans des champs assez éloigné de toute habitation, tandis que des avions de reconnaissance violent pendant des courtes périodes l’espace aérien hongrois. Un communiqué est envoyé à tous les représentants diplomatiques des puissances mondiales présentes à Bucarest, pour leur signifier que la Roumanie a pris l’initiative de se défendre contre les attentions belliqueuses et subversives de la Hongrie, qui menace directement la souveraineté du Royaume de Roumanie. De toute manière, l’affaire est purement régionale et Carol II ne s’attend pas à une réaction particulière des grandes puissances européennes en agissant de son bon droit, sinon un soutien compte tenu du soutien militaire qu’accorda la Hongrie à l’Espagne nationaliste par l’envoi d’un conséquent corps expéditionnaire de 10 000 hommes, preuve qu’en termes d’ingérence, la dictature de Miklós Horthy n’en est pas à son coup d’essai. Le niveau d’alerte aux frontières est donc maximal, tandis que le reste du pays vit dans un calme relatif, puisque le roi souhaite que la vie normale continue dans le pays. Évidemment, la population n’en restera pas moins informé quotidiennement sur l’évolution de cette situation houleuse.

L’ambiance militaire qui règne en Roumanie coicide parfaitement avec une excellente nouvelle pour l’industrie militaire du pays qui franchit un nouveau palier. Une usine d’armement et de munitions est sortie de terre dans la ville de Ploiești. Après une visite des ministres de la défense nationale et de l’industrie, l’usine Concordia a pu commencer la production de sa première commande de 300 canons de 47mm Schneider modèle 1936, dont la licence fut acquise à la France en 1936 aussi. Ces canons sont destinés à être monter sur les chenilles Şenileta Malaxa Tipul UE, dont la production débutera en début d’année prochaine, elles aussi sous licence, un peu plus loin à Bucarest par l’usine Malaxa. Ces chenillettes, seront employés employée au sein des compagnies antichars de l’armée ainsi que comme ravitailleur en carburant et en munitions au sein des Régiments de Cavalerie Motorisée. 10 exemplaires qui furent achetés à la France en 1937 et déjà reçu, devraient être équipé du canon antichar de 47mm dès le mois de décembre au mieux.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 209px-Kingdom_of_Romania_-_Big_CoA.svg

Gosseau
Gosseau
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3925
Date d'inscription : 22/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Jhe le Dim 8 Mar 2020 - 14:53

:globe: République de Finlande :globe:

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 500px-Flag_of_Finland.svg

Affaires étrangères :

La Finlande est dubitative face à la réponse de Moscou. Visiblement les Soviétiques semblent en effet vouloir réorienter la discussion en la portant vers des points sensibles au lieu de la débuter par une prolongation solennelle du Pacte qui permettrait de poser des bases saines pour les pourparlers.

Néanmoins, Helsinki consent à l'ouverture de discussions et le le maréchal Voroshilov sera reçu avec tous les honneurs. Dans une note transmise à Moscou le gouvernement finnois a toutefois prévenu qu'il n'accepterait pas de discuter de la question des mesures anti-communistes en vigueur dans le pays, celles-ci relevant d'affaires purement internes. Les deux autres points pourront eux être discutés, mais la Finlande prévient qu'elle ne transigera pas sur les fondamentaux de sa sécurité nationale (notamment en ce qui concerne sa présence militaire en Carélie).

Dans le même temps, l'ambassade finlandaise à Rome transmet une note au gouvernement italien. Destinée au ministre de la Défense, celle-ci porte sur la volonté finnoise d'acheter dans les prochaines années une vingtaine de chasseurs Fiat G.50.

Ces acquisitions permettraient à la Finlande de renforcer ses capacités de défense aérienne. Cette volonté de renforcer l'armée de l'air finnoise s'inscrit dans le cadre de la politique menée par le gouvernement et le Maréchal Mannherheim, chef Conseil national de Défense, en vue d'accroître les capacités militaires défensives du pays dans un contexte européen de plus en plus tendu.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 211px-Talvisoda_marski
Le Maréchal Mannerheim, chef du conseil national de défense, travaillant à son bureau

Jhe
Jhe
Administrateur
Administrateur

Messages : 1064
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Dim 8 Mar 2020 - 16:01


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Yc54owW


Affaires intérieures


................Administrée depuis presque trente ans par le Dai Nippon Teikoku, la Corée connaît depuis 1910 une période de développement et d’industrialisation rapides grâce à l’afflux d’importants capitaux japonais, publics comme privés. Territoire prisé par Tokyo depuis près de trois siècles avec des premières tentatives d’invasion entre 1592 et 1598, lors de la guerre d'Imjin, la Corée regorge de ressources naturelles à foison, ce dont l’archipel nippon est quasi-intégralement dépourvu – ce qui, toutefois, ne l’empêcha pas de devenir une puissance mondiale au cours du XXème siècle. Désormais maître de la péninsule, le Cabinet Konoe entend poursuivre les efforts d’industrialisation du territoire entrepris depuis près de trois décennies désormais et qui ont permis d’accroître significativement la part de l’industrie dans l’économie péninsulaire, laquelle est passée de moins de 5% en 1910 à quasiment 40% en 1938, un effort remarquable qui s’est traduit par une production industrielle avoisinant, en valeur, les 1,8 milliard de yens, un niveau comparable à celui de la production agricole dans le pays. Pareillement, le réseau ferroviaire s’est lui aussi considérablement développé puisqu’il est passé d’à peine 1'000 kilomètres entre 1910 à un peu moins de 5'000 kilomètres en ce début d’année, avec notamment un accroissement des investissements privés dans le développement des chemins de fer. Les résultats plus que positifs de la présence japonaise en Corée confortent le gouvernement impérial dans sa volonté de poursuivre et d’intensifier le développement de la péninsule, dont l’économie reste malheureusement que trop en-deçà du niveau de l’archipel, ce alors qu’elle jouit d’un potentiel inouï grâce aux innombrables ressources enfouies sous ses terres, à commencer par de colossales réserves de charbon – notamment de l’anthracite, forme la plus achevée de la houillification –, de la barytine, du calcaire, du cuire, du fer, du graphite ou encore de l’or. L’essentiel de ces ressources minières se trouve dans le nord de la péninsule coréenne, la partie la moins développée du fait de son éloignement avec le Japon. Toutefois, les efforts entrepris pour relier, notamment grâce aux chemins de fer, la Corée septentrionale à la Corée méridionale, laissent entrevoir la possibilité de commencer une exploitation plus efficace des richesses coréennes ; cela afin de permettre un développement accru de la péninsule ainsi que l’emploi de ses ressources pour le soutien à la fois de l’effort de guerre et de l’économie japonaise en général. Pour cela, le Chōsen Sōtoku Jirō Minami, récemment nommé au gouvernorat-général de Corée, a reçu de la part de Tokyo diverses directives et instructions afin de poursuivre et d’intensifier le développement coréen, tout en prenant en compte l’arrivée régulière de nouveaux colons japonais, lesquels permettent un meilleur contrôle du pays.

................Depuis Keijō, et en coopération avec les préfectures japonaises en Corée ainsi que de la Tōyō Takushoku Kabushiki Kaisha – Compagnie de développement oriental créée au début du siècle afin de gérer les intérêts économiques japonais en Corée et de coordonner les investissements du secteur privé dans la péninsule –, le général Jirō Minami a mis en place un quinquennal courant de 1939 à 1944 destinée à soutenir le développement économique et industriel coréen. Il est divisé en trois parties. D’une part, s’agissant de l’agriculture, la politique mise en œuvre par la Tōyō Takushoku Kabushiki Kaisha va être intensifiée afin de répondre aux besoins de terres arables des colons japonais. Ainsi, avec le concours de la force publique si nécessaire, de plus en plus d’expropriations sans grande indemnisation des propriétaires coréens vont être procédées afin de répartir les nouveaux lots aux arrivants de l’archipel. Depuis près de trente ans désormais, cette politique plutôt fructueuse est mise en œuvre, et doit désormais être accélérée pour permettre d’absorber les flux migratoires. Des parcelles d’une taille moyenne de 20 à 30 hectares seront ainsi cédées aux colons japonais, lesquels pourront bénéficier de la main d’œuvre coréenne – notamment les propriétaires expropriés – pour cultiver ces champs. L’accent va être mis sur les denrées les plus productives en Corée, à savoir le riz, le blé et le coton, tandis que les cultures les moins rentables vont être délaissées ou maintenues en quantités réduites afin d’optimiser l’exploitation des terres arables coréennes. Bien plus riche que le Japon sur le plan agricole, la péninsule doit en effet devenir à terme le véritable grenier de l’archipel afin de subvenir à ses besoins en nourriture auxquels il ne peut intégralement satisfaire. Cette redistribution des terres va être accompagnée d’un programme d’envoi d’agriculteurs japonais en Corée, lequel visera notamment les petits exploitants nippons connaissant de fortes difficultés économiques, un problème touchant plusieurs centaines de milliers d’exploitations subissant les conséquences de la baisse de productivité de leurs parcelles. Ainsi, il leur sera proposé de céder à l’Etat leurs parcelles au Japon – lequel les redistribuera ensuite à d’autres plus gros exploitants – tandis qu’icelui s’engage à leur fournir en Corée des parcelles plus grandes et à financer par l’intermédiaire de la Tōyō Takushoku Kabushiki Kaisha du matériel agricole moderne – engins, engrais ou machines-outils – pour leur permettre d’exploiter leurs nouvelles terres. Cette politique d’expropriation et de colonisation va être mise en œuvre en priorité dans le sud et dans l’ouest de la péninsule, où se trouvent les terres les plus arables, avant d’être poursuivie vers le nord et l’est ; et elle sera soutenue par d’importants fonds publics et privés à hauteur de 100 millions de yens par an pour l’achat des terres, des outils et des engrais.

................D’autre part, l’industrie va continuer d’être développée, cela grâce à plusieurs mesures. Premièrement, l’exploitation des ressources minières va être accélérée avec l’ouverture de nouvelles mines, notamment de charbon, de fer et d’or, afin de fournir les matières dont nécessitent les usines pour tourner. Le nord de la Corée, où se trouvent principalement ces ressources, va ainsi recevoir de lourds investissements de la part du gouvernement ainsi que des zaibatsu – notamment la Mitsubishi Mining Company déjà implantée dans la région – pour procéder à cette mise en valeur du territoire et de ses richesses, et d’ici 1944, il est estimé qu’environ deux millions de tonnes de charbon et un million de tonnes de fer seront extraites chaque année en Corée. Cette production sera insuffisante pour subvenir aux besoins de la péninsule et de l’archipel, mais elle permettra de poser les bases d’un développement industriel et éventuellement d’une autosuffisance future. Deuxièmement, pour accompagner ce développement industriel, les capacités de production d’énergie en Corée vont être accrues. Cela va passer par la construction de plusieurs centrales hydroélectriques sur les principaux fleuves coréens, lesquels peuvent permettre de subvenir à une bonne partie des besoins en énergie de la péninsule. Ce sont 8 centrales qui devraient ainsi être construites dans les années à venir à cette fin. Troisièmement, les infrastructures routières et ferroviaires vont être largement développées. En effet, celles-ci vont être plus que nécessaires pour acheminer le matériel vers les nouvelles mines et usines, tout comme pour en rapporter les biens extraits ou produits. De 5'000 km, le réseau ferré devrait ainsi passer à 8'000 km d’ici 1944 et à 15'000 en 1949, selon les premières projections, de quoi relier entre elles les principales villes coréennes, ainsi que les moyennes, et les mines. Ces trois éléments devraient ainsi permettre un accroissement de la production industrielle coréenne puisque de nouvelles usines vont être construites, qu’elles soient destinées à la production de biens civils ou militaires, puisque plusieurs centres d’armements vont être construits pour y accueillir la main d’œuvre coréenne afin de soutenir l’effort de guerre en permettant d’approvisionner les troupes japonaises en Chine de plus près. A ce titre, il a également été prévu la construction de deux arsenaux de trois à quatre bassins d’ici 1941 ou 1942 à Chongjin et à Pusan afin de participer à la production de navires de guerre, tandis que le secteur de la construction navale civile va être lui aussi développé. L’objectif du programme est de développer à la fois l’industrie civile et l’industrie militaire coréenne. S’agissant de la partie industrielle et minière, ce ne sont pas moins de 250 millions de yens qui seront annuellement investis par les zaibatsu et l’Etat, de quoi soutenir efficacement les projets lancés.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Kf8BlLl
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 2015
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 8 Mar 2020 - 16:35

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown

L'annexion de la Tchéquie choque en France. L'opinion publique commence à avoir terriblement peur d'une nouvelle guerre avec l'Allemagne. Dans le gouvernement, le Ministre des Affaires Etrangères Bonnet lance une purge de tous ses collaborateurs opposés à une politique d'apaisement avec l'Allemagne.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown

Pierre Comert et René Massigli, qui travaillaient activement à rameuter le gouvernement derrière une action militaire préventive contre l'Allemagne, c'est à dire une offensive française contre Berlin, sont ainsi mis à la porte. Dans la même veine, Bonnet commence à militer auprès de Daladier pour une annulation simple et nette de l'alliance franco-polonaise de 1921, celle-ci étant jugée inutile et mettant en danger la sécurité de la France pour "pas grand-chose".


Royaume-Uni
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown

A Londres, le choc de l'annexion de la Bohême secoue même les plus pacifistes du gouvernement. Halifax lui-même commence à douter de la bonne foi du Chancelier Hitler. Mais les récentes opérations militaires dans le Rif ont poussé le gouvernement britannique à poser un ultimatum à l'Italie, malgré l'opposition de certains membres du gouvernement face à cette mesure.

Ainsi le Royaume-Uni demande à ce que la Zone Libre de Tanger soit rétablie immédiatement par le Royaume d'Italie, et que le port de Tanger reste une zone démilitarisée, comme toute la ville. La rétablissement de l'ordre dans le Rif est une priorité des britanniques.

Toutes ces affaires font cependant prendre la voix de Winston Churchill, pris pour un énergumène franchement emmerdant par ses collègues, de plus en plus au sérieux. Celui-ci milite en effet depuis des années pour la fin de la politique d'apaisement avec l'Allemagne, et ses idées de confrontation frontale, voire militaire s'il le faut, avec le Reich, commencent à prendre pied au sein du Parti Conservateur britannique.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown
Winston Churchill, avocat de la confrontation avec l'Allemagne

Le Premier Ministre Chamberlain n'est cependant pas de cet avis, et a déclaré qu'il se rendrait dans les prochains mois en Allemagne pour discuter personnellement avec monsieur Hitler.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 8 Mar 2020 - 16:57

Royaume de Hongrie
Brève
Evénement

Le royaume sans roi a perdu son amiral sans flotte. Au pouvoir depuis sa victoire contre le péril communiste en 1920, l’amiral Miklós Horthy de Nagybánya, Régent de Hongrie, a été contraint de quitter ses fonctions à la suite d’un coup d’Etat mené par des officiers de l’armée royale hongroise se revendiquant du Nemzeti Akarat Pártja, un parti d’extrême-droite antisémite et national-socialiste dirigé par Ferenc Szálasi depuis sa création en 1935. La prise du pouvoir de ce mouvement fort de plus de 200'000 adhérents ne fut guère une chose foncièrement complexe, au regard de la faiblesse de l’armée hongroise, et de son fort soutien aux thèses nationales-socialistes ainsi qu’à celle du Nemzeti Akarat Pártja qui prône le retour à une Grande Hongrie telle qu’avant le Traité de Trianon. Ayant acquis le soutien d’une partie de l’armée, dont les vétérans hongrois d’Espagne qui furent au contact de l’idéologie national-socialiste, Ferenc Szálasi est ainsi parvenu à se hisser au pouvoir par la force en s’emparant de Budapest et des principales villes du pays. Si quelques affrontements eurent lieu ici et là, ceux-ci restent assez minoritaires et, dans sa globalité, le coup d’Etat s’est plutôt bien déroulé, et les principales institutions sont sous contrôle.

A peine s’empara-t-il du pouvoir que, déjà, l’autoproclamé Chef de la Nation Ferenc Szálasi a pris diverses mesures destinées à s’assurer de son maintien en place, à commencer par la proclamation de l’état de siège, prenant ainsi les pleins pouvoirs, dissolvant les partis politiques autres que le sien, et ordonnant le déploiement de l’armée à travers le territoire. A l’heure actuelle, l’essentiel du pays semble d’ores et déjà sous le contrôle du nouvel homme fort hongrois et de ses subalternes, à commencer par son nouveau Premier ministre Döme Sztójay, ancien ministre de la Défense et ambassadeur de Hongrie à Berlin jusqu’au 23 octobre, date du coup d’Etat. D’emblée, le nouveau chef de l’Etat a annoncé que des représailles seront exercées contre le Royaume de Roumanie pour ses tirs d’artillerie, Ferenc Szálasi cherchant à mobiliser les hongrois derrière lui. Cependant, la population hongroise reste grandement mitigée, puisque seule une petite moitié semble approuver ce renversement de l’amiral Miklós Horthy – lequel est assigné à résidence. Ainsi, plusieurs heurts ont eu lieu entre des protestataires et l’armée hongroise, parfois mortels, dans diverses villes, notamment dans la capitale.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par ctrez le Dim 8 Mar 2020 - 17:48

République portugaise
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 1024px37


Annonce officielle:
Le Portugal annonce offrir l'asile a la flotte du royaume d'espagne. 


Affaire militaire


Refonte de l'armée de terre:
L'armée de terre Portugaise a besoin d’être rénove. 
En effet les tension entre le Portugal et l’Espagne continue de croître et il semble important de renforce l'armée portugaise pour pallié a tout risque de guerre.
De plus dans le reste de l’Europe on vois de plus en plus de tension se crée. 
Le Portugal craint que cela ne dégénère en guerre mondiale. Conformément a l'alliance fais avec le royaume-unis le Portugal entrera en guerre a leur coté. Il est important que a cette période le Portugal possède la meilleur armée de terre possible pour  faire face a tout éventualité. 
Pour reforme l'armée de terre portugaise, nous nous devons de change la stratégie actuellement engage. L'états major portugais fort de l'expériences des nationaliste dans la guerre d’Espagne on montré que les tank sont un  atout majeur dans la guerre moderne. L'aviation elle est le pivot de la guerre. Il faut donc que l'armée portugaise se renforce sur ces 2 points. 
L'états majors pense que le char britannique Cruiser Mk I pourrais permettre de renforce grandement l'armée portugaise. 
Le Portugal souhaiterais donc pouvoir en acheté 30 a l’Angleterre.
Dans le  même temps l'états major souhaiterais acheté 5 bombardier lourd Fairey Hendon ainsi que 7 Supermarine Spitfire
ctrez
ctrez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 184
Date d'inscription : 21/01/2018
Localisation : Les Pieux

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 8 Mar 2020 - 18:19

République slovaque
Brève
Evénement

Depuis l’accession à l’indépendance en juillet 1938, la République slovaque a radicalement changé. En effet, monseigneur Jozef Tiso a promulgué ce 26 octobre une nouvelle constitution, fixant les bases juridiques de ce nouvel Etat volontiers décrit comme « clérical-fasciste » ou « totalitaire et corporatiste » par ses détracteurs, notamment les communistes désormais persécutés en Slovaquie. A la suite de l’adoption du texte fondamental slovaque, le meneur de l’indépendance nationale, Jozef Tiso, a été élu à la présidence de la République. Plusieurs mesures fortes ont été prises pour asseoir l’autorité de l’Etat, à commencer par l’interdiction de l’ensemble des partis politiques à l’exception du Hlinkova slovenská ľudová strana - Strana slovenskej národnej jednoty, couramment appelé Parti populaire slovaque, ainsi que du Deustche Partei et du Magyar Párt. Ces deux derniers partis ont été exceptionnellement autorisés à continuer d’exister, notamment parce qu’ils représentent deux minorités ethniques importantes en Slovaquie, qui composent plus de 10% de la maigre population slovaque.

Au titre des autres mesures prises par monseigneur Tiso, l’adoption de plusieurs lois foncièrement antisémites excluant les populations juives de la vie publique en leur interdisant d’occuper de très nombreuses fonctions publiques, à l’instar de charges électives, de postes dans la fonction publique, ainsi que diverses professions telles qu’avocat, banquier ou encore médecin. Toutefois, peu après l’adoption desdites lois, plusieurs dizaines de grâces présidentielles ont été accordées à des juifs baptisés, le chef de l’Etat adressant ainsi un message fort aux populations hébraïques de Slovaquie : la conversion au christianisme ou la persécution. En outre, ces mesures prévoient aussi l’expropriation des quelques 12'300 juifs possédant une entreprise, la révocation de ceux occupant des charges dans la fonction publique, et les contraint à déclarer leurs actifs détenus, en vue d’une potentielle nationalisation d’iceux, et notamment de leurs biens agricoles afin qu’ils soient redistribués aux slovaques. Nonobstant la violence de ces mesures, monseigneur Tiso semble plutôt modéré à l’égard des juifs, notamment par rapport aux plus radicaux de son gouvernement, qui exigent la déchéance de nationalité des juifs et des mesures plus discriminatoires.

Cependant, deux dangers continuent de peser sur la République slovaque. D’une part, des tensions existent au sein du Parti populaire slovaque entre la ligne catholique-réactionnaire prônée par monseigneur Tiso, et, jusqu’à son décès en août dernier, le père Andrej Hlinka – par ailleurs fondateur dudit parti –, et la ligne plus radicale et pronazie notamment incarnée par le chef de la hlinkova garda, la milice armée du parti, dirigée par Alexander Mach. La conception national-catholique du régime de Tiso semble être réprouvée par certains thuriféraires du nazisme, dont M. Mach, qui ont imposé l’un des leurs, Vojtech Tuka, à la charge de Président du gouvernement slovaque, afin d’infléchir la politique nationale en faveur du Reich allemand, avec lequel l’exécutif slovaque entend bien développer ses relations. D’autre part, la question des minorités ethniques est également un problème majeur, accentué par le coup d’Etat de Ferenc Szálasi en Hongrie. En effet, le gouvernement slovaque craint être rapidement mis sous pression pour céder une part non-négligeable de son territoire peuplé par une forte minorité hongroise à son voisin hongrois. Pour tenter d’apaiser les tensions, Tiso a d’ores et déjà affirmé sa volonté de respecter les minorités.

République de Lettonie
Brève
Evénement

La peur de la survenue d’un conflit est de plus en plus importante au sein du gouvernement letton du Latvijas Aizstāvis Gustavs Celmiņš, installé au pouvoir depuis le 28 juin 1934 à la faveur d’un coup d’Etat contre l’ancien président Alberts Kviesis, mort en prison, et l’ancien homme fort du pays Karlis Ulmanis exilé en Suède. En effet, depuis les incidents frontaliers de Vecumi en novembre 1936 entre la Lettonie et l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques, le Protecteur de la Lettonie craint pour la sécurité de son pays, un Etat à peine peuplé de deux millions d’âmes, dont une minorité russophone et une autre germanophone. Si l’agression soviétique d’il y a deux ans aurait pu pousser le régime fasciste letton dans les bras du Reich allemand, sa politique des derniers mois, notamment l’invasion par deux fois de la Tchécoslovaquie – dont la première au nom de la réunification territoriale des peuples allemands – ne donne guère envie à Riga de se jeter dans les bras de Berlin.

En conséquence, Gustavs Celmiņš a accru son emprise autoritaire sur la Lettonie. Après l’interdiction de l’ensemble des partis politiques dès 1934 – à la part le sien, le Pērkonkrusts, la traque des sympathisants communistes et leur incarcération – voire exécution – et la proclamation de la loi martiale dès son arrivée au pouvoir, le Latvijas Aizstāvis renforce l’autorité de l’Etat sur la population. En effet, la répression s’est accentuée pour empêcher toute manifestation individuelle ou collective hostile au pouvoir, et le pays se prépare inexorablement à une guerre, son économie se tournant progressivement vers l’approvisionnement en armes et en munitions de ses troupes. Une économie par ailleurs assez magistralement redressée par Celmiņš, puisque celui-ci a su sortir de la crise son pays en nationalisant les entreprises détenues par des capitaux étrangers et à permettre une autosuffisance lettone, parvenant même à rétablir un excédent commercial grâce à un secteur industriel employant près de 100'000 salariés. Cette réussite économique sera grandement utile pour la préparation à une économie de guerre, laquelle devrait avoir des répercussions sur le niveau de vie des lettons qui s’était pourtant hissé.

Ainsi, pour se préparer à un conflit, le Latvijas Aizstāvis Gustavs Celmiņš a annoncé l’extension de la circonscription militaire à 3 ans pour toute personne atteignant les 18 ans. En outre, les Aizsargi et ses 30'000 gardes, organisation paramilitaire nationaliste proche des idées du Pērkonkrusts, encadrent désormais fortement la population ainsi que l’armée nationale lettone, forte d’à peu près autant de soldats. La surveillance des frontières est augmentée, de même que celle des diverses minorités. Par ailleurs, plusieurs séries de mesures antisémites et antigermaniques ont poussé l’exode de près de 20'000 juifs lettons sur les quelques 95'000 que compte le pays en direction de la Lituanie, ainsi que de la Palestine mandataire, tandis que la majorité des juifs restant au pays semblent vouloir s’en échapper. Quant à la population germanophone, victime des principales mesures discriminatoires, celle-ci a quasi-intégralement fui vers l’Allemagne, et seule une petite communauté de quelques centaines de germanophones vit encore en Lettonie, interdite d’occuper la moindre fonction publique et quasiment dépossédée de ses terres.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par xInconnux2 le Dim 8 Mar 2020 - 18:39

Magyar Királyság
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown
Affaires Intérieures a écrit:      
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 SzentLszlParatroopersNovember1944
Les "Magyar hazafiak"

Suite au récent coup d'état , le nouveau chef d'état Ferenc Szálasi , dans le but de gagner la cause de son peuple promet plusieurs réformes. Tout d'abord, un service militaire de 24 mois pour les jeunes âgées entre 18-25 ans va être introduit, dans le but d'élargir l'armée hongroise et agrandir sa main-d'oeuvre.
La milice secrète "Magyar hazafiak" Forte de 31,000 hommes est incorporé à l'armée , ce qui porte l'effectif totale des forces armées hongroises a près de 66,000 hommes.
Une campagne de recrutement dans le but d'enrôler une trentaine de milliers d'hommes à l'armée est également lancé.
Finalement , Ferenc Szálasi promet l'Investissement de plus d'un milliard de pengos dans l'expansion et la modernisation de l'armée hongroise.
Affaires extérieures a écrit:
Communiqué pour berlin:
Le Royaume de Hongrie souhaite négocier l'acquisition d'une cinquante de Panzers I.

Le Royaume de Hongroie dénonce l'agression roumaine et fait appel à la communauté international à réagir et imposer des sanctions contre l'état voyou roumain.
Le Royaume saisit par la même occasion le Conseil de la société des nations et appelle cette dernière en aide face à l'agression roumaine.
xInconnux2
xInconnux2
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par ctrez le Dim 8 Mar 2020 - 21:11

République portugaise


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 1024px38




Politique intérieur: 


Le commandement de l’armée portugaise propose à tous les soldat et officiers refugie de rejoindre l’armée. Il intègrerait ainsi le corps de l’armée portugaise.
Cependant des mesures sont prises pour évite tout révoltes. Les officiers se verront place a divers endroits de la chaine de commandement. Cependant aucun haut postes, aucune haute responsabilité leur seront confier. Quant au soldat il se verront confier la même place que des soldats de l’armée portugaise. Le haut commandement fera en sorte a ce que pas trop d’officier et de soldat espagnol se retrouve dans la même unité.
 
Pour les soldats venant a refusé l’offre plusieurs proposition leur serais ouverte. En effet l’agriculture portugaise a besoin de bras. Le gouvernement portugais leur propose donc de se retire dans la campagne portugaise dans le bute de retrouve le calme et la sérénité de celle-ci.
 
Les officiers espagnols se verront propose plusieurs issues. Ils pourront sois suivre la même proposition que les soldats espagnols. Le gouvernement leur propose aussi d’enseigne dans les écoles militaires. Et pour certain très haut gradé comme le général franco, des postes dans les camps de concentration communistes ou dans l’administration portugaise.
Pour ce qui est des marins réfugie, ils peuvent sois décidé de servir dans la marine espagnole ou ils seront aussi dispersés dans les divers bâtiments de la marine portugaise. Ou alors ils peuvent décidaient de vivre de la pèches, ils pourront aussi rejoindre la marine marchande.
Quant aux officiers de la marines espagnol la même proposition leur est fait. Ils auront droit aux mêmes mesures que pour les Officers de l’armée de terre espagnol. Ils bénéficieront aussi de proposition d’emplois dans la marine marchande ou dans la pèche. Ainsi que dans l’administration et les écoles.




Salazar lance une police spécialise, dont le but de lutte contre le communisme. 5000 policiers sont recrutés dans celle-ci. Cette police a pour bute de recherche et d’arrête les principales chefs communistes. Pour ceci elle essayera par tous le moyen de s’introduire dans le parti communiste portugais.  Elle pourra à tout moment décide de l’arrestation de quelqu’un et le transfert dans les camps de concentration africain. L’existence de cette polices n'est pas transmis a la population même si celle-ci n'a pas vocation a être secrète. 

 
Secret : Cette police spécial aura aussi pour bute de crée le premier fichage a grandes échelles de la population portugaise. Ce fichage rassemblera les idée politique, le cadre social, l’âge la nationalité.
Les personnes qui auraient des idée communiste seront surveille et mis dans des dossiers a part. 
 



Reforme agraire :
 
L’agriculture est une part importante de l’économie portugaise. Pour devenir plus compétitive sur le plan mondial l’agriculture se doit d’être plus compétitive. Ainsi Salazar annonce le plan de fusion des terres. Ainsi les fermes locales sont appelés a fusionne pour devenir des plus grandes entreprises et ainsi être plus compétitive.
 
 

Suite a la perte du marché espagnol le gouvernement portugais recherches d’autres pays vers qui exporte ces matières premiers. 
 


ctrez
ctrez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 184
Date d'inscription : 21/01/2018
Localisation : Les Pieux

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mar 10 Mar 2020 - 11:21

République du Chili
Brève
Evénement

La tendance des Fronts populaires tend à se confirmer à travers le monde. Après la France et l’Espagne, c’est désormais au tour du Chili d’être gouverné par une coalition rassemblant le parti démocratique, le parti radical, le parti radical-socialiste, le parti socialiste et le parti communiste après la victoire de son candidat Pedro Aguirre Cerda aux élections présidentielles d’octobre 1938 avec 50,1% des voix. D’ores et déjà, le nouveau gouvernement met en œuvre une politique similaire à celle du New Deal de Roosevelt, améliorant la santé et instituant un programme de sécurité sociale sous l’impulsion du ministre de la Santé, le docteur Salvador Allende – promis à un grand destin –, accroissant les investissements publics et promouvant l’industrialisation, notamment par la hausse des tarifs douaniers afin d’inciter à la consommation de produits manufacturés au Chili. Cette victoire des forces de gauche n’est toutefois pas sans inquiéter certains pays voisins dirigés par des conservateurs et des nationalistes.

Royaume du Siam
Brève
Evénement

Le 12 novembre dernier, près d’un tiers du corps électoral siamois s’est déplacé aux urnes afin de désigner ses 91 députés à la Chambre des représentants. Particularité de l’élection, aucun des candidats n’était affilé à un parti politique, bien que la plupart soient rattachés au Khana Ratsadon, nom du groupe de civils et d’officiers ayant participé au coup d’Etat de 1932. Aux termes de ce suffrage, le Premier ministre en poste, Phot Phahonyothin, a dû se retirer au profit de son ministre de la Défense, le maréchal Plaek Phibunsongkhram le 16 décembre. Celui-ci a d’ores et déjà annoncé la mise en œuvre d’une politique ultranationaliste passant notamment par un changement de nom du pays, lequel ne saurait tarder à devenir le Royaume de Thaïlande. Par ailleurs commandant de l’Armée royale siamoise, le maréchal semble d’ores et déjà précipiter le pays vers une dictature militaire fortement imprégnée de fascisme, et multiple les discours aux accents sinophobes et contre les autres minorités ethniques vivant dans le royaume.

Royaume de Hongrie
Brève
Evénement

A la suite du coup d’Etat national-socialiste dans le pays, la minorité germanophone semble s’organiser. En effet, Franz Basch a créé le Volksbund der Deutschen in Ungarn, ou Alliance populaire des Allemands de Hongrie, une ligue nazie attirant de plus en plus d’allemands du pays, qui se présente comme un ardent soutien du régime national-socialiste hongrois récemment institué par la force. Soutien du pouvoir en place, cette ligue entend peser sur les décisions futures du pays, notamment en faveur d’une collaboration accrue avec le Reich allemand, laquelle semble déjà bien lancée par ce nouveau gouvernement, qui pourrait trouver dans cette Alliance un soutien solide pour mener sa politique, ainsi que des réserves de fonctionnaires qualifiés et d’officiers pour encadrer le nouveau régime.

Reich allemand
Brève
Evénement

L’université de Berlin rayonne en ce mois de décembre à travers le monde. En effet, un collectif de chercheurs mené par le professeur Otto Hahn, chimiste de formation, a annoncé le 17 décembre avoir découvert la fission nucléaire d’uranium, un processus qui permettrait, selon lui, de produire de grandes sources d’énergie en fracturant des atomes entre eux ; actant ainsi la naissance de l’énergie nucléaire. D’ores et déjà, certains dignitaires du Reich y voient une potentielle utilisation à des fins nucléaires, puisque l’énergie libérée pourrait servir d’arme redoutable à l’avenir. Le résultat de l’étude a été largement diffusé dans la revue scientifique Naturwissenschaften dès le 22 décembre, et à travers le monde, plusieurs scientifiques semblent s’intéresser de très près aux travaux du professeur Hahn et ses confrères, notamment aux Etats-Unis d’Amérique.

Confédération helvétique
Brève
Evénement

Les scientifiques allemands ou germanophones semblent être à la pointe du progrès et de la découverte en cette fin d’année 1938. En effet, quelques semaines avant l’annonce de la découverte de la fission nucléaire à l’uranium, un autre chimiste germanophone, cette fois-ci suisse, Albert Hofmann, a annoncé avoir réussi à synthétiser pour la première fois de la LSD, un psychédélique hallucinogène et psychostimulant. Toutefois, les premiers essais sur des animaux furent décevants, les objectifs fixés n’étant par encore atteints. Les hippies devront encore attendre quelques années avant de pouvoir faire des bad trip à Woodstock.

République française
Brève
Evénement

Stupeur à Paris. Le 7 novembre dernier, le troisième secrétaire de l’ambassade du Reich allemand à Paris, le diplomate Ernst vom Rath, a été assassiné par un adolescent juif d’origine polonaise, Herschel Grynszpan. Immédiatement en Allemagne, des relents antisémites ont fait surface, faisant craindre de nouvelles représailles contre la population juive vivant de plus en plus dangereusement dans le pays.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mar 10 Mar 2020 - 14:44

Reich allemand
Brève
Evènement

L’annonce de la mort du secrétaire de l’ambassade allemande à Paris Ernst vom Rath, assassiné par un juif d’origine polonaise, a provoqué une vague de violence le soir-même. En effet, à peine l’annonce fut-elle officielle que, « spontanément », plusieurs milliers d’allemands, souvent membres de la Sturmabteilung, de la Schutzstaffel et de la Jeunesse hitlérienne, s’en sont pris aux diverses communautés juives éparpillées sur le territoire allemand. Dans toute l’Allemagne, ce sont près de deux cent synagogues et autres lieux de culte juifs qui furent détruits, tandis que 7’500 commerces et entreprises tenus par des Juifs furent saccagés lors de violences parfois meurtrières puisque plus d’une centaine de Juifs ont été assassinés lorsqu’ils opposaient la moindre résistance. De même, plusieurs centaines d’autres se suicidèrent ou moururent de leurs blessures dans les jours suivants. Dès le soir-même, pas moins de 30'000 personnes furent déportées vers les camps de concentration, trajet lors duquel nombre d’entre eux périrent. Quelques jours après ce qui est d’ores et déjà appelé la Nuit de Cristal, ou Reichkristallnacht en teuton, les autorités dénombrent près de 2'500 Juifs morts par meurtre, par suicide, ou lors des déportations. Officiellement, les autorités allemandes ne sont pas impliquées dans ces évènements, qui marquent une rupture dans la discrimination jusqu’alors mise en œuvre par Adolf Hitler et les dirigeants allemands depuis 1933. En conséquence, plusieurs dizaines de milliers de Juifs cherchent désormais à fuir l’Allemagne, tandis que les frontières des pays voisins restent fermées, témoignage de l’indifférence européenne totale face aux pogroms dont sont victimes les Juifs.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Mar 10 Mar 2020 - 22:30


Royaume d’Italie

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg


Affaires Etrangères

Royaume-Uni

L’ultimatum britannique concernant le statut de Tanger est reçu de façon mitigée par les membres du Grand Conseil du Fascisme. Cependant faisant part d’un pragmatisme sans faille, et comprenant la volonté anglaise de protéger Gibraltar, le vénitien Giuseppe Volpi réussi à trouver les bons arguments afin de faire passer cette doléance. Ainsi voulant montrer aux Royaume-Uni la bonne volonté du Royaume d’Italie, le Vice-Président du Conseil Volpi propose la signature d’un accord réaffirmant le statut de Tanger comme une zone démilitarisée, où seule les forces de l’ordre seront admises, et non les forces de la Regio Esercito ou de la Regia Marina. Outre cela, il est proposé aux britanniques la mise en place d’une commission de contrôle s’assurant de la non militarisation de la ville, se rôle pouvant être tenue par des commissaires d’une nation neutre.

Royaume de Roumanie

En ce qui concerne la proposition de la Roumanie, c’est un avec un grand plaisir que la maison royale de Savoie accepte la proposition. Par conséquent Victor Emmanuel III, Roi d’Italie, et Empereur d’Éthiopie se rendra à Constanța à bord de son avion personnel Savoia-Marchetti S 73. Il profitera de la bonne compagnie de sa majesté Carol II, tout en bénéficiant du luxe de la résidence du monarque roumain. Cette visite ayant pour but de resserrer les liens de deux grandes monarchies européennes dans une période de trouble en Europe Centrale.

Finlande

Enfin pour conclure ce grand intermède diplomatique, le Duce souhaite rencontrer le Maréchal Mannherheim à Naples. Cette rencontre dans la douceur de l’Italie, doit permettre de sceller le protocole de vente des vingt Fiat G.50. Bien entendu d’autre sujets éminemment diplomatiques seront abordés à l’intérieur du Castel Nuovo.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 195
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 11 Mar 2020 - 0:12

Jour de pause.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 11 Mar 2020 - 19:21

Proche Orient
Brève
Evénement

A la suite d’une résolution déposée par la République française devant ce qu’il reste de la Société des Nations, les membres du Conseil de l’organisation ont approuvé le détachement de la sandjak d’Alexandrette, relevant jusqu’alors du Mandat pour la Syrie accordé à Paris le 25 avril 1920. Désormais, le territoire, renommé Etat du Hatay, devient un Etat pleinement souverain ayant pour capitale la ville d’Antioche. Sujet de discorde entre la Turquie et la Syrie du fait des tensions ethniques dans l’ancien sandjak, dont la population était, en 1936, composée notamment de 39% de turcs, 28% d’alévis, 11% d’arméniens, 10% d’arabes sunnites ou encore de 8% de grecs, la principale motivation de cette résolution est de résoudre lesdits conflits. Dans la foulée de sa création, l’Etat du Hatay s’est doté d’une Assemblée ayant déclaré son indépendance de la Syrie et ayant élu Tayfur Sökmen comme président de la République. L’Etat se dote ainsi d’institutions destinées à assurer son bon fonctionnement, tandis que la préservation de sa souveraineté est confiée à Ankara et Paris.

En Syrie, la nouvelle a provoqué des réactions plus qu’hostiles à la présence mandataire française, déjà contestée depuis plusieurs années désormais. Pis encore, le 7 janvier, Gabriel Puaux, haut-commissaire français en Syrie, a ignoré les avis du Parlement syrien et a promulgué des arrêtés modifiant les statuts personnels de populations, autorisant ainsi un musulman à changer de religion ou une musulmane à épouser un non-musulman, ce qui a entraîné une forte agitation populaire dans les principales villes syriennes, accrue par le détachement du sandjak d’Alexandrette, que Damas continue de revendiquer et de considérer comme étant partie intégrante de son territoire. En guise de protestation, le Premier ministre syrien Jamil Mardam Bey a présenté sa démission, et un nouveau gouvernement issu du Bloc National lui a succédé dans les jours suivants.

Chili
Brève
Evénement

A peine parvenue au pouvoir que, déjà, la coalition gouvernementale de gauche du Front populaire chilien doit faire face à sa première crise majeure. En effet, le 28 janvier, un violent tremblement de terre d’une magnitude de 8,3 a secoué le pays et ravagé nombre de maisons et de villes. Selon les premiers décomptes, près de 28'000 personnes auraient péri lors du séisme et de ses répliques. L’aide à l’intérieur du pays s’organise d’ores et déjà, mais celle des nations étrangères sera probablement utile pour éviter d’aggraver ce bilan humanitaire déjà désastreux pour le pays.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 12 Mar 2020 - 0:09

Nous sommes en 1939
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Jeu 12 Mar 2020 - 21:54

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown

Communiqué à la Hongrie :

L'Allemagne valide la cession de 50 Panzerkampfwagen.I à la Hongrie. Ces véhicules ne seront pas vendus, mais offerts à la Hongrie, pour l'encourager à se relever de l'humiliation exercée sur elle et assurer sa sécurité face à une Roumanie toujours plus belliqueuse.

Si Budapest venait à le nécessiter, il doit savoir que l'Allemagne se tient prête à exercer une pression diplomatique sur la Roumanie et une protection militaire directe sur la Hongrie.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6406
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Sam 14 Mar 2020 - 12:53


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Yc54owW


Affaires extérieures


................La « question juive », bien que concernant principalement le Vieux Continent, n’est pas totalement étrangère au Japon. En effet, depuis le début des années 30, plusieurs officiers et industriels japonais, parmi lesquels les capitaines Koreshige Inuzuka et Norihiro Yasue – officiellement devenus les « Experts en Juifs » du pays – ou encore le dirigeant de Nissan Yoshisuke Aikawa, se sont penchés sur le sujet et ont imaginé le Fugu keikaku, un plan visant à attirer les populations juives européennes en Asie afin d’aider l’Empire à coloniser divers territoires occupés, parmi lesquels la Chine, la Corée ou encore la Mandchourie. Ces personnes étaient motivées par des croyances largement stéréotypées telles que la phénoménale richesse du peuple juif, largement répandue grâce au prêt consenti par Jacob Schiff, un banquier juif américain, au gouvernement impérial lors de la guerre russo-japonaise de 1905, lequel avait contribué à la victoire nippone sur son voisin. De plus, ces officiers et industriels pensaient qu’il y avait une interconnexion internationale entre les différentes communautés juives, et qu’en faisant venir les Juifs européens en Asie, iceux permettraient au Japon d’obtenir le soutien inébranlable et éternel de la part des Juifs américains, ce qui serait un atout pour permettre un réchauffement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et le Japon. Dans cette pensée, le capitaine Norihiro Yasue a, en 1937, créé avec l’aval du gouvernement impérial le Conseil juif d’Extrême-Orient à la suite de rencontres avec les dirigeants de la communauté juive d’Harbin, destiné à promouvoir l’établissement de colons juifs à Harbin et dans ses environs, de sorte à accroître l’influence japonaise en Mandchourie. Début 1939, la « Conférence des cinq ministres » – réunion régulière des cinq ministres les plus puissants du Japon composée du Premier d’entre eux, le Prince Fuminaro Konoe, le ministre des Affaires étrangères, Shigenori Tōgō, le ministre des Armées, Jinzaburō Masaki, le ministre de la Marine, Prince Fushimi Hiroyasu et le ministre des Finances, Takahashi Korekiyo – a officiellement adoptée le Plan Fugu et a mis en œuvre, selon leur intitulé officiel, les Mesures concrètes à mettre en œuvre pour rendre favorable au Japon l'opinion publique et les experts de la diplomatie d'Extrême-Orient du cercle rapproché du président des États-Unis, en manipulant des Juifs influents en Chine et L'étude et l'analyse de l'introduction du capital juif. Ces diverses mesures, approuvées par les officiers japonais en Corée et en Mandchourie, sont destinées à permettre l’implantation rapide de communautés juives européennes dans les deux régions, et prévoient également le régime auquel seraient soumis les juifs : une liberté religieuse complète, une autonomie culturelle et éducative et des libertés économiques similaires à celles des japonais. Toutefois, ces communautés resteraient étroitement surveillées par la Tokubetsu Kōtō Keisatsu pour éviter tout risque séparatiste ou toute conspiration juive à l’encontre du pouvoir impérial, ce qui est largement craint par les autorités gouvernementales depuis la traduction en japonais des Protocoles des Sages de Sion, lequel est l’une des sources de motivation de ce plan.

................Si le Plan Fugu reste vague sur les populations de colons envisagées à faire venir, variant entre 18'000 et 600'000, le capitaine Norihiro Yasue, chargé de l’application dudit plan, a commencé sa mission, en compagnie du ministre des Affaires étrangères Shigenori Tōgō. En effet, les deux hommes partent vers le Reich allemand, dont la politique violemment antisémite fait de l’importante communauté juive vivant sur son territoire, largement agrandi depuis l’Anchluss, le rattachement des Sudètes et la mise sous protectorat de la Bohême-Moravie, une cible de choix puisque celle-ci est de plus en plus persécutée, en atteste la Nuit de Cristal qui s’y est macabrement déroulé. Les deux officiels japonais auront pour mission de convaincre leurs homologues du Reich de laisser les communautés juives sous leur autorité quitter le pays, avec leurs biens, afin de gagner la Corée et la Mandchourie. Tokyo s’engage à prendre en charge les coûts de déplacement, notamment en déployant de nombreux navires de transport civils réquisitionnés dans le cadre de la loi de mobilisation, et demande à Berlin de mettre à disposition des fonctionnaires japonais qui seront envoyés, en cas d’acceptation du projet par le Führer, divers moyens de transports terrestres pour permettre l’acheminement des communautés juives vers les ports de la Mer du Nord – le tout avec compensation financière du Japon. L’argument pour pousser les autorités allemandes à accepter un tel projet est assez simple : puisque le Reich ne veut plus de Juifs, qu’il les cède au Japon qui en a besoin. Ainsi, le gouvernement allemand ferait d’une pierre deux coups. D’une part, il de débarrasserait des communautés juives de son territoire, et d’autre part, il renforcerait son allié japonais. Ce ne sont pas moins de 500'000 juifs qui vivent en Allemagne et en Bohême-Moravie, et si le Cabinet Konoe est conscient qu’il ne parviendra pas à tous les faire venir, en avoir au moins une bonne moitié serait déjà un grand progrès. Après l’Allemagne, les deux officiels nippons proposeront le même accord à la République slovaque, laquelle mène aussi une violente politique antisémite. Les mêmes termes sont proposés, avec, en plus, la proposition d’un don de cent millions de yens. Le même accord sera ensuite proposé à la Lettonie pour ses 70'000 Juifs. Enfin, dernier pays concerné par cette tournée, la Hongrie, qui accueille 400'000 Juifs sur son territoire. Par ailleurs, dans les diverses ambassades nippones en Europe, ordre a été donné de se rapprocher des différentes communautés juives locales afin de faire part de la volonté du Cabinet de proposer une terre d’accueil en Asie, puisque les colons Juifs, à l’instar des Japonais, se verront octroyer des terres et des maisons afin de les exploiter en Corée et en Mandchourie – la première étant prioritaire. L’organisation de kibboutz n’est pas non plus exclue. Le Plan Fugu a incontestablement un coût important pour les finances impériales, estimé à 150 millions de yens pour 1939, mais, selon l’officier Norihiro Yasue, ses bénéfices seront colossaux puisqu’il permettra de faire venir des populations perçues comme riches et qui devraient être fidèles à Tokyo pour les avoir sauvés de l’Europe.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Kf8BlLl

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 2015
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 14 Mar 2020 - 13:28

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown


Affaires Intérieures :

Kristallnacht :

Cela fait maintenant plusieurs mois que les pogroms contre les juifs ont pris place, en rétribution à l'assassinat de Enrst vom Rath à Paris par un juif. On dénombre au total près de 150 morts, plusieurs milliers de blessés, et des milliers de commerces juifs détruits.

L'immense majorité des synagogues allemandes sont détruites. La plupart par le feu, généralement allumé par des militants de la SA ou de la SS lors de campagnes de violences urbaines. Les forces de pompiers, dans un silence absolu, se sont cantonnées à limiter la propagation des incendies aux bâtiments non-juifs.

A Prague, dans le Reichsprotektorat, les dégâts ont été moindres, mais les victimes humaines plus lourdes. En effet, quelques réseaux de résistance ont tenté de protégé les juifs de Prague. Ainsi, 40 personnes ont été arrêtés par les autorités du Reichsprotektorat, et 23 d'entres elles condamnées à mort, pour 17 condamnations aux camps de travail.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown
L'intérieur d'une synagogue, ravagée par le feu

Le Kristallanacht marque un tournant dans la société allemande. La persécution des juifs se généralise et devient physique. Devant l'émigration massive des juifs, le gouvernement allemand n'a rien déclaré. Himmler a cependant fait circuler cette directive parmi les rangs de la SS :

" Les juifs sont un virus pour l'Allemagne. Il faut les éliminer. S'ils décident de partir, grand bien nous fasse. Certains prennent la route, laissez-les partir. Mais confisquez leurs biens, et ne les laissez partir qu'avec le plus strict nécessaire. Si certains résistent, n'hésitez pas à employer la force. "
Circulaire destiné aux officers de la SS, rédigée par Himmler, printemps 1939

Affaires Etrangères :

Communiqué au Japon :

Le gouvernement allemand a bien reçu votre proposition. L'idée d'expulser tous les juifs d'Allemagne est évidemment alléchante pour Berlin, notamment après le terrorisme mené par les juifs contre l'Etat allemand et ses représentants.

Eugen Ott, l'ambassadeur allemand à Tokyo, a ainsi communiqué le message suivant aux autorités japonaises : l'idée est intéressante, en revanche il est n'est pas possible pour l'Allemagne d'expulser tous les juifs de son territoire. Le gouvernement allemand autorise cependant l'ambassade japonaise à Berlin à promouvoir l'émigration vers le Japon et ses territoires à travers une propagande (approuvée par le NSDAP avant diffusion) qui sera diffusée dans les centre-villes allemands.

Communiqué à la Lituanie :

Le Ministre des Affaires Etrangères Ribbentrop en personne a lancé un ultimatum à son homologue lituanien. La petite région connue sous le nom lituanien de Klaipėda mais s'appelant en réalité Memel, arrachée à l'Allemagne après la Grande Guerre et donnée à la nouvelle indépendante Lituanie, doit être rendue à l'Allemagne immédiatement.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown
Kazys Škirpa, Ministre des Affaires Etrangères de Lituanie

Le Ministre allemand a été très clair avec Kazys Škirpa, le Ministre lituanien : si la Lituanie venait à refuser, ou montrer des signes de préparation militaire, l'Allemagne fera usage de la force pour libérer les allemands de Lituanie.

Communiqué à la Lettonie :

Le gouvernement allemand dénonce fermement les agissements du gouvernement letton, totalement irresponsable, qui ont mené à la persécution et à la fuite de milliers d'allemands de Lettonie. Ceux-ci, parfaitement intégrés dans la société lettone depuis des siècles, fondateur de la civilisation sur les côtes sauvages de la Baltique, sont désormais chassés comme des animaux de leurs terres.

Cette déclaration n'attend aucune réponse d'un gouvernement irresponsable, mais tient comme mise en garde envers la poursuite d'agissements mettant en péril les allemands des pays Baltes pour la Lettonie.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6406
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 14 Mar 2020 - 15:15

Lituanie
Sur demande de Shikkoku

Quelques jours après l'ultimatum allemand, une délégation lituanienne, dirigée par le ministre des Affaires étrangères Juozas Urbšys, s'est rendue à Berlin afin d'annoncer l’acceptation de la cession du Territoire de Memel à l'Allemagne, à la condition notamment qu'un bail emphytéotique d'une durée 99 ans soit accordée à la Lituanie afin qu'elle puisse continuer d'utiliser une zone dans le port de Memel dont les installations avaient été érigées les années précédentes. D'ores et déjà, la population lituanienne commence à quitter le territoire en question afin de gagner la Lituanie, consciente que Memel et ses environs seront cédés à l'Allemagne dans les jours à venir.

http://www.chacunsonpays.com/t9101-pnj-pour-l-allemagne#118802
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Sam 14 Mar 2020 - 15:53

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown

Affaires Intérieures :

Occupation de Memel :


Le 23 mars 1939, à midi précise, la Wehrmacht a pénétré dans la région de Memel pour libérer la ville du joug lituanien. En effet, suite à l'accord germano-lituanien signé le matin même, la région et la ville de Memel ont été cédés à leur propriétaire de plein-droit : l'Allemagne.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown
Le Führer à Memel

Le Führer en personne s'est rendu à l'avant-garde des troupes militaires qui avaient les premières pénétré le territoire. Le drapeau lituanien a été abaissé et le drapeau à la croix gammée hissée sur tous les bâtiments officiels. Le Führer, arrivé dans le port de Memel, a salué un destroyer allemand qui venait y accoster, quelques jours après que la flotte lituanienne ait quitté les lieux.

Les employés lituaniens du port de Memel, techniquement toujours utilisable par la Lituanie et ce pour 99 ans, comme convenu le matin même, ont du faire face à 2 000 soldats allemands qui les ont expulsé des lieux. Le responsable du site aurait hurlé au scandale, traitant les allemands de briseurs de parole. Celui-ci a reçu pour toute réponse un coup de crosse de fusil au visage. Le soir même, l'entièreté de Memel, y compris le port techniquement sensé être laissé à l'usage des lituaniens, était saisi par la Wehrmacht. Aucun mort n'est à déplorer dans l'opération, même si plusieurs centaines de lituaniens ont été expulsés en dehors des frontières, manu-militari.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6406
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par xInconnux2 le Sam 14 Mar 2020 - 22:24

Magyar Királyság
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Unknown
   
Affaires extérieures a écrit:
Communiqué pour berlin:

Le Royaume de Hongrie par le biais de son ministre des affaires étrangères formule une commande d'une 50 de Junkers 87 Stukas et 80 Messerschmitt Bf 109, Ainsi qu'une cinquantaine de 10.5 cm leFH 18.

Communiqué pour Tokyo:
Budapest annonce qu'un accord ne pourrait se concrétiser que si Tokyo accepte d'ouvrir des Usines d'armements lourds , de chars , chasseurs , et bombardiers ainsi qu'une indemnisation en échange des juifs hongrois.
xInconnux2
xInconnux2
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 10 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum