-12%
Le deal à ne pas rater :
Caméra sport GOPRO HERO 8 BLACK
379.99 € 429.99 €
Voir le deal

¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Jeu 23 Jan - 23:00

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Le gouvernement français signe la déclaration de Stresa.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 le Ven 24 Jan - 16:16

Sōryū | 蒼龍 a écrit:
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 3cd03810

RÉPUBLIQUE DE CHINE

Affaires intérieures

Le gouvernement a donc mis sur la table des négociations deux nouvelles réformes. L’une centré sur le rôle des professeurs et leur relation vis à vis des élèves, et la seconde visant l’économie chinoise, sur la question des investissements étrangers, et des chemins de fer. Voici les points les plus importants à retenir, qui monopoliseront les débats d’ici les prochains jours.

Article 2 :
Les professeurs, par allégeance envers la nation chinoise républicaine, s’engage à respecter la ligne de conduite du gouvernement, et à enseigner les valeurs chinoises républicaines que sont pour exemple l’anti-communisme où l’unité de la nation. En cas d’infraction à cet article, ils seront soumis à des sanctions proportionnelles à la gravité de leur actes.

Article 2.1 :
Des affiches seront distribuées dans chaque classe de chaque école du pays. Les professeurs sont sous l’obligation de les afficher de façon visible pour les élèves, et de ne pas entraver leur lecture. Une infraction à cet article est passable d’une amende ou d’une arrestation selon la gravité des actes.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 4233ab10
Exemple d’affiche. Elle représente le combat contre les communistes.

En plus, des cours supplémentaires seront organisés par les meilleures écoles de Chine, en collaboration avec des écoles allemandes, dans le cadre d’échange d’étudiants, ce pour célébrer les relations entre les deux pays, qui s’intensifient depuis peu. Ainsi, les jeunes allemands ou les Hitlerjugend sont conviés par le KMT à visiter la Chine, lors d’un voyage organisé, accompagné par une escorte de la S.A.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 4c541810
Hitlerjugend en Chine

La réforme est votée, elle sera appliquée d’ici peu.

La réforme économique définitive, présentée plus tôt, est elle aussi approuvée.

Tchang Kaï-Shek, sur le projet des voies de fer chinoises, s’exprimera devant l’assemblée, qui venait de voter pour ne pas appliquer la réforme, en leur disant : Vous condamnez donc les paroles du grand Sun Yat-Sen! Vous ne méritez pas d’être parmi nous. Je propose de réorganiser le vote.

Le vote final est favorable, la réforme passe.

Sur la question de chemins de fer, la Chine, très en retard avec ses pauvres 13 441 km de voirie destinée au chemin de fer, souhaite redresser la balance en modernisant le système national de chemin de fer chinois. Le respect de la volonté de Sun Yat-Sen est très présent, ce pour montrer que le Kuomintang est l’héritier de celui-ci.

Article Premier :
La société de chemins de fer chinoise (SCFC) est créée pour gérer la construction des lignes de train en Chine. C’est une entreprise privée à 49% capitalisée par l’état ouverte aux capitaux et investissements étrangers.

Article 2 :
Les chemins de fer deviennent une des priorités nationale, dans le respect des volontés de Sun Yat-Sen et dans la dynamique de reconstruction de la grande nation chinoise.

Une première route entre Shanghai et Xi’an par Kaifeng est d’ailleurs mise en travaux par la société naissante, estimant pouvoir en tirer de gros bénéfices. Elle souhaite aussi pouvoir récolter les investissements étrangers en présentant un projet de voies entre Tianjin et Shanghai, qui pourrait dynamiser encore plus cette région déjà très fertile économiquement.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 8ea2fa10
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 43
Date d'inscription : 11/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 25 Jan - 0:35

République de Chine
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Les récentes politiques chinoises de centralisation se heurtent à une résistance dans les zones périphériques de la République. Ainsi, dans les provinces du Sud et du Sud-Est, le nouveau programme scolaire n'est qu'en réalité très peu appliqué, pour la simple raison qu'il n'existe pas d'écoles dans l'immense majorité de ces régions que sont le Fujian ou le Jiangxi.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Feng Yuxiang

En ce qui concerne le projet de route Shanghai-Xi'an, le projet traîne, et plusieurs officiers du KMT ont été accusés de se remplir les poches avec ce grand projet d'infrastructure. Feng Yuxiang notamment, qui possède une grande notoriété dans les plaines du Nord, aurait détourné près de 40% des fonds alloués à son seul bénéfice !



Allemagne
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Le referendum de la Sarre, organisée en février, est formel. L'immense majorité des votants a en effet voté pour le rattachement à l'Allemagne de la région, qui était auparavant un mandat de la Société des Nations.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Le vote a été extrêmement calme, et aucun incident n'est à déplorer. Plusieurs milliers de troupes britanniques, françaises, belges et italiennes étaient présentes pour assurer le maintien de l'ordre au nom de la Société des Nations.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Soldats italiens dans la Sarre, février 1935

Le rattachement de la Sarre à l'Allemagne est donc immédiatement effectif, et toutes les troupes étrangères ont quitté la région. Ce succès plébiscitaire renforce considérablement l'image du Chancelier Hitler à l'intérieur de l'Allemagne, et achève de convaincre les derniers nationalistes que le national-socialisme est bel et bien la voie du futur de l'Allemagne.




Union Soviétique
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Le gouvernement français a généreusement été l'hôte d'une délégation soviétique à Paris, dans le cadre des négociations d'un traité de défense mutuelle franco-soviétique. L'Union Soviétique et la France ont ainsi proclamé, le 2 mai 1935, disposer d'une assurance de défense mutuelle en cas d'agression de la part d'une tierce-partie. Pour les observateurs étrangers, il va sans dire que la tierce-partie visée est évidemment l'Allemagne d'Hitler.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Satyre dans un journal britannique

De la même manière, l'Union Soviétique a signé un traité du même acabit avec la Tchécoslovaquie, grand partenaire diplomatique français en Europe orientale. Il va sans dire que ces deux traités font des remous en Allemagne, qui voit dans ce schéma là de douloureuses expériences passées revenir à elle.




Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par GeorgeV le Sam 25 Jan - 3:20

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 1920px13

The United States of America

And although they may be poor, not one shall be a slave

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 1024px11
Le président annonçant la fondation de la WPA, le projet d'une vie

Chose promise chose dû : le président Roosevelt livre une fois de plus la marchandise en mettant en place le programme le plus ambitieux de l’histoire de la république américaine. Annoncé en grande pompe à la CBS, le Works Progress Administration WPA devient une nouvelle agence de l’État fédéral américain. À sa tête est nommé Harry Hopkins, l’homme de main du président qui se voit alloué un budget colossale de près de 4.9 milliards de dollars US, soit près de 6,7% du PIB des États-Unis. Avec ce portefeuille immense, le mandat de Hopkins est conséquent et l’organisation du WPA reste un casse-tête bureaucratique important.

Les chômeurs américains vont pouvoir s’inscrire au programme fédéral afin d’avoir un emploi quasiment garanti. Surtout, la WPA embauche des ouvriers et des artisans qui vont principalement oeuvrer dans la construction de rues. Ainsi, sous la direction de la WPA, et dès 1935, l’agence prévoit la construction de plus d'un million de km de rues et plus de 10 000 ponts en plus de nombreux aéroports civils et militaires. Un projet complémentaire d’aide au financement de logement sociaux est aussi dans les plans d’ici peu de temps.

Le plus grand projet de la WPA reste l'expansion de la Tennessee Valley Authority, qui fournit à la vallée du Tennessee et de nombreux États du Sud de l’électricité venant de barrages et d’ouvrages hydrauliques. L’électrification des campagnes des États-Unis est une priorité pour le président qui se déplace en personne au Nevada afin de consacrer l’un des plus grand barrage hydroélectrique du monde moderne : le Hoover Dam.

Le Président souhaite de plus encouragé l’agence en démontrant l’efficacité de celle-ci et ordonne la construction de Camp David ainsi que le domaine présidentiel du Maryland qui vont pouvoir être utilisé par le chef de l’État américain souvent utilisé pour les réunions internationales.

I wonder what will happen to my poor university boys

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Time_m10
Le sénateur Long devient une sensation politique à travers les États-Unis

Alors qu’à Washington les démocrates sont au front afin de défendre les réformes de l’administration Roosevelt, le sénateur de Louisiane Huey Long entame une “tournée nationale” afin de rencontre les américains et faire promouvoir les idées qui sont les siennes. Lors d'un rassemblement de la Farmers Holiday Association à Des Moines, Long a été présenté et a demandé à la foule: "Croyez-vous à la redistribution de la richesse?", Recevant un énorme "Oui!" comme réponse. Après le rassemblement, Long a entendu dire: "Je pourrais prendre cet état comme un tourbillon". Lors d'un rassemblement prolongé à Philadelphie, un ancien maire a déclaré à la presse: "Il y a 250 000 votes longs" dans cette ville.

L'administration Roosevelt est inquiète de la popularité croissante de Long et le 4 mars 1935, le général Hugh S. Johnson dans un discours radiophonique dénonçait Long et Coughlin comme ce "grand démagogue de la Louisiane et ce padre politique", continuant d'accuser le duo de parler " avec rien d'apprentissage, de connaissances ni d'expérience pour nous guider à travers un labyrinthe qui a perplexe l'esprit des hommes depuis la nuit des temps ... Ces deux hommes font rage de haut en bas sur cette terre prêchant non pas la construction, mais la destruction - pas la réforme, mais révolution! ".

La menace est tellement prise au sérieux par les démocrates que le président du Comité national démocrate James Farley a commandé un sondage secret au début de 1935 qui confirme que Long recevrait près de 10% des votes démocrates s’il se présentait contre le président lors des primaires.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 240px-10

GeorgeV
GeorgeV
Grand Consul
Grand Consul

Messages : 2347
Date d'inscription : 30/09/2011
Localisation : Québec, Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Sam 25 Jan - 11:56


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Yc54owW


Affaires coloniales


................Les récents troubles avec la République de Chine passés, et surmontés avec succès par le Cabinet Konoe, ce dernier peut enfin se mettre véritablement à l’œuvre pour réformer l’Empire et le conduire à la puissance et à la prospérité auxquelles il est destiné. Pour cela, le Cabinet entend mener ses premières réformes sur ses colonies, lesquelles sont destinées à apporter au Japon les ressources dont il manque cruellement, l’archipel étant assez pauvre sur ce sujet, et dont la fidélité n’est pas encore totalement acquise. Ainsi, l’amiral Sankichi Takahashi, ministre des Affaires coloniales, a annoncé diverses grandes mesures à ce sujet. La première d’entre elle, et non des moindres, est la création de l’Etat du Mandchoukouo – ou Empire de Mandchourie –, en lieu et place de la province éponyme, afin d’en faire théoriquement un véritable Etat souverain, bien qu’il reste, en réalité, directement contrôlé par Tokyo. L’objectif est d’exalter le sentiment nationaliste mandchou, tout en jouant sur les liens entre ce nouvel Etat et le Japon, pour en faire un allié fiable. A ce titre, l’ancien gouverneur-général de Mandchourie, l’empereur déchu Puyi, se voit confier la charge d’Empereur du Mandchoukouo. Dans la foulée, le ministère des Affaires coloniales a annoncé que le général Zhang Jinghui est nommé à la fonction de Premier ministre, le laissant constituer un gouvernement collaborationniste dans lequel le japonais Nobusuke Kishi occupera le portefeuille de l’économie et des finances, afin de coordonner directement le développement économique de la Mandchourie. De même, les forces armées impériales mandchoues sont confirmées dans leur rôle, de même que la Garde impériale mandchoue est créée, bien qu’elles restent sous étroit commandement nippon, notamment avec la présence de nombreux officiers japonais pour diriger, encadrer et former ces armées. Parallèlement, le Mengjiang, partiellement occupé par le Japon depuis 1933, est quant à lui également détaché de l’administration directe de Tokyo pour devenir l’Etat de Mongolie, ou plus précisément Empire de Mongolie, cette fois dirigé par le prince Demchugdongrub, aux mêmes fins, et avec le même contrôle officieux japonais. Si la Mandchourie est quasiment unifiée, il en est tout autrement de la Mongolie, dont une majeure partie reste sous contrôle communiste ou sous contrôle de la République de Chine, et Tokyo met désormais l’accent sur le nationalisme mongol pour opposer à la République populaire de Mongolie une alternative plus séduisante que la domination soviétique. Tant le Mandchoukouo que la Mongolie seront de facto des Etats fantoches japonais, mais le Cabinet tient à ce qu’ils apparaissaient officiellement comme des Etats souverains collaborant volontairement avec le Dai Nippon Teikoku pour la prospérité de l’Asie orientale face aux menaces qui pèsent dessus.

................Dans les semaines qui suivirent ces deux annonces, et sitôt la nouvelle administration mandchoue définitivement mise en place, le ministre Nobusuke Kishi annonça les premières mesures économiques d’ores et déjà prises pour permettre de redresser l’économie mandchoue, mais aussi et surtout, permettre à l’Empire du Soleil Levant de rentabiliser sa nouvelle conquête au potentiel économique considérable pour le pays, le ministre de l’Economie et des Finances mandchoues entendant en faire le nouveau poumon agricole et industriel du Japon. En effet, la principale motivation qui poussa le gouvernement impérial à réagir avec force à l’incident de Mukden était bel et bien l’attrait économique considérable que possédait la région, bien plus que la nécessité – quoi qu’également grandement présente – d’étendre les frontières de l’Empire pour assurer sa prospérité et sa gloire. Pour ce faire, le désormais Mandchoukouo était le candidat idéal en ce qu’il était un vaste territoire arable, irrigué par de nombreux fleuves et rivières, riches en minerais nécessaires pour la guerre à l’instar du fer et du charbon, et bien d’autres avantages dont était pleinement dépourvu l’archipel japonais, réputé pour être l’un des pires lieux sur Terre pour prospérer, icelui étant dépourvu de toute ressource naturelle – à l’exception du bois présent en grande quantité ainsi que de réserves de fer assez honorables tout de même – et à la géographie exécrable en ce qu’elle est principalement constituée de montagnes et de volcans, ce qui laisse peu de place pour l’agriculture et le développement économique, quand bien même le Japon peut se targuer d’avoir une économie relativement bien développée depuis désormais plusieurs décennies, productive et en croissance – nonobstant la crise économique qui frappe le monde depuis 1929. Or, la Mandchourie offre donc à l’Empire tout ce qu’il ne possède pas – sinon en partie grâce à la Corée elle aussi annexée – : des terres agricoles à perte de vue pour assurer une autosuffisance alimentaire, du fer pour fournir l’industrie et les armées et du charbon pour faire tourner le tout. Evidemment, tout ce développement n’est motivé que par un seul et unique objectif, celui d’assurer un approvisionnement régulier et stable à l’Empire lorsque celui-ci jettera toutes ses forces dans une guerre absolue face aux différences sous-races asiatiques pour enfin accomplir la Destinée Céleste que lui accorda la Divine Providence d’Amaterasu lors de la fondation de l’Empire : dominer l’Asie. Pour Kishi, et bien que le Cabinet Konoe fût à l’origine plutôt hostile aux zaibatsu, la coopération entre l’Etat et les grands consortiums industriels est fondamentale pour permettre la victoire du Japon et le développement économique des pays sous sa domination, ce dans le cadre de plans quinquennaux destinés à guider ledit développement.

……….Selon les propres mots du ministre Nobusuke Kishi, « la première des priorités est de mettre fin à la situation économique chaotique au sein de la Mandchourie, particulièrement frappée par une instabilité financière grave. » Pour ce faire, il annonça la création de la Manshū Chūō Ginkō, ou banque centrale de Mandchou, établissement bancaire principal de la région située à Hsinking et fondée comme une banque d’actions après fusion de la banque des trois provinces orientales, la banque de Kirin, la banque du Heilungkiang, et la banque de la frontière ; et dotée d’un capital initial de trente millions de yuans – dont la moitié détenu par le Japon –, nouvelle monnaie nationale mise en circulation pour la Mandchourie. Les principales fonctions de la banque sont de conserver les fonds du Trésor de l'État du Mandchoukouo, de contrôler son marché monétaire, d'en unifier le système monétaire et de stabiliser sa monnaie. La banque s'engage également dans de opérations bancaires habituelles comme l'octroi de prêts à l'agriculture, l'industrie et aux commerces. Elle représente de plus le Japon au Mandchoukouo à la suite du retrait de la banque coréenne de Chosen de la région. La nouvelle monnaie mandchoue est indexée sur le yen japonais et tendra à atteindre un échange de parité selon les directives fixées au gouverneur dudit établissement. La banque était tenue par sa charte de conserver pour chaque billet émis au moins 30 % de sa valeur en métal. Pour 1935, ce sont 150 millions de yuans qui doivent être émis, et cette valeur doit progressivement monter jusqu’à 620 millions en 1940, suivant la montée en puissance économique de la région telle que voulue par le Japon. Ces sommes sont nécessaires puisque le plan quinquennal prévoit, au total, des investissements d’un milliard de yen annuels jusqu’en 1937 puis 1,5 milliard en 1938 et 2 milliards en 1940, un quart pour l’Etat et le reste pour le privé. Avec cette vitesse d’investissement, la Mandchourie, à défaut de rattraper son retard économique et technologique – ce qui prendrait une bonne décennie au minimum – devrait néanmoins connaître une croissance économique considérable, et surtout parvenir à une stabilisation financière permettant à l’Empire japonais d’investir l’argent du contribuable nippon dans d’autres provinces sans avoir à se soucier de la capacité d’investissement future du Mandchoukouo. A ce titre, les zaibatsu, qui se voient attribuer nombre de marchés en Mandchourie, auront un rôle fondamental à jouer pour soutenir l’investissement ; mais également la mafia, par l’intermédiaire des yakuzas – desquels le ministre est assez proche – et qui pourraient obtenir ces marchés contre leur aide financière, à commencer par celui de l’opium. Ces investissements ne doivent toutefois pas grever le budget japonais, ni les finances des entreprises, de trop lourdes charges qui nuiraient au développement de l’Empire.

……….L’agriculture est bien évidemment l’une des plus grandes des préoccupations de l’Empire, qui désire parvenir à l’autosuffisance absolue de tout son territoire pour ne plus dépendre de l’étranger. La Mandchourie, de par sa superficie ainsi que sa géographie, se prête merveilleusement à une agriculture intensive grâce à ses terres arables particulièrement productives. En effet, cette région produit en moyenne 68 boisseaux de riz par acre, 25 de blé, 36 de maïs, 139 de pommes de terre ou encore 199 kilogrammes de coton. A titre comparatif, l’Union Soviétique a une production moyenne respective de 47 boisseaux de riz, 10 de blé, 16 de maïs, 128 de pommes de terre et 188 de cotons ; tandis que l’Inde est à 29 boisseaux de riz, 11 de blé, 15 de maïs et 80 de coton. Par hectare et en kilogrammes, cela représente pour le Japon en moyenne deux tonnes de riz, 760 kilogrammes de blé, une tonne de maïs, 4,2 tonnes de pommes de terre et 485,5 kilos de cotons. Par conséquent, le rendement est excellent et l’Empire escompte bien en profiter pour s’affirmer comme la première puissance agricole asiatique en passant la surface cultivée de 160'000 km² à 250'000 d’ici 1940 – et certaines de ces nouvelles terres seront données aux colons japonais, particuliers ou dépêchés par les zaibatsu qui souhaiteraient s’implanter. En outre, le plan quinquennal prévoit de réorganiser la production agricole. Ainsi, les surfaces rizicoles vont passer de 2 à 10% de la surface agricole totale, celle du maïs de 9 à 12%, celle du blé de 7 à 15%, du soja de 28 à 25% et celle du kaoliang de 23% à 10%, tandis que celle de patates va passer à 5%. Au total, la production annuelle en tonnes devrait s’élever en 1940 à 5 millions de tonnes de riz, 3 millions de tonnes de maïs, 2,85 millions de tonnes de blé – proche de la production américaine –, 6,25 millions de tonnes de pommes de terre. Celle de soja devrait se stabiliser aux alentours des 4 millions de tonnes, et celle de coton de 150'000 tonnes. Quant au restant des cultures, le ministre n’a pas précisément donné d’indications impératives, celles-ci devant s’ajuster par rapport aux quotas fixés par Nobusuke Kishi, qui, s’ils sont atteints, permettront à l’Empire d’être grandement suffisants ainsi que de pouvoir poursuivre les exportations – notamment de soja et de cotons – vers l’Occident en général. Outre cela, est créée la Manchukuo State Opium Monopoly, firme possédant le monopole de la production et distribution d’opium en Mandchourie, dont la production devrait s’élever à 528 tonnes par an, 480 km² de champs étant spécialement réservés dans le plan quinquennal pour ce faire, soit des revenus pour l’Etat avoisinant les 300 millions de yens. Ainsi, la Mandhcourie devrait d’une part atteindre son autosuffisance agricole, mais surtout, elle pourrait exporter ses excédents vers un Japon consommant de plus en plus de nourriture.

……….Le deuxième secteur visé par le plan quinquennal est le secteur minier. En effet, la Mandchourie est riche en minerais de tous genres, regorgeant d’amiante, d’antimoine, de bauxite, calize, cuivre, or, plomb, chaux, magnésite, manganèse, pyrite, marbre, sel et soude ; mais aussi et surtout en charbon et en fer, principalement dans les régions de Fushum et de Fusin. Ces deux ressources sont stratégiques pour faire tourner l’industrie. Pour la première, le plan quinquennal s’inscrit dans la tendance à la hausse de la production depuis le début du siècle. Si celle-ci s’élève désormais à 8 millions de tonnes, un chiffre non-négligeable mais jugé encore insuffisant pour Tokyo qui entend exploiter le plus possible les quelques 20 milliards de tonnes de charbon dormant dans le sol mandchou. Ainsi, a été fixé un seuil minimum de 15 millions de tonnes de charbon annuelles d’ici 1940, certains estimant même que celui de 20 millions de tonnes pourrait être aisément atteint d’ici là. L’autre ressource majeure, le fer, est quant à elle contenue en très grande quantité en Mandchourie puisque la région détient près de 70% des réserves de fer de l’Asie de l’est, soit près de 2,5 milliards de tonnes, et un fer de bonne qualité puisque chaque minerai en contient 60%. En 1932, la production était d’un million de tonnes par an, jugée trop faible par le gouvernement, qui souhaite la doubler afin de l’accroître à 2 millions de tonnes d’ici 1940. La Mandchourie est également riche en réserves pétrolières, de petite taille certes, mais assez conséquente pour que soit imposée la production d’un million de tonnes. De la même manière, la production d’aluminium va être accrue à 30'000 tonnes annuelles d’ici 1940, en plus de la construction d’usines pour permettre de l’utiliser. Troisième secteur important aux yeux de l’Empire du Soleil Levant, l’industrie. Jusqu’alors, l’unique industrie mandchoue était l’arsenal de Mukden, possédée par un ancien dictateur, Chang Hsueh-liang, fils de Chang Tso-Lin. Dès lors, un premier centre industriel va être établi à Mukden, puis progressivement – en cinq ans maximum selon le plan quinquennal – dans les villes d’Anshan, Dairen, Fushun, Fusin, Ryojun, Shakakon et toutes les autres grandes bourgades mandchoues, tandis que les ports de Yuki, Sheishin and Rashin vont être agrandis et améliorés. Des usines pour produire tout pour faire tourner décemment l’économie, vont être progressivement construites aussi sur l’ensemble dudit territoire. Tokyo a fixé un impératif : passer la production d’acier de 450'000 tonnes à 1 million d’ici 1939, tandis que tous les autres secteurs sont pour l’instant laissés assez libres. En outre, l’énergie est également ciblée puisque d’importants barrages hydroélectriques vont être bâtis sur la plupart des cours d’eau le permettant, l’objectif étant de produire plus de 65% de la consommation électrique de la sorte pour économiser un maximum de charbon, le restant étant produit avec cette denrée ou toute autre possible – impliquant là aussi la construction de centrales.


Affaires étrangères


................A la suite de la victoire diplomatique remportée sur la République de Chine, officiellement contrainte de replier ses troupes grâce à l’intimidation exercée par la puissance marine nippone selon la propagande officielle du Cabinet Konoe, le gros des troupes japonaises déployées est rentré à la base, tandis que l’état d’alerte a été levé. Toutefois, à Shanghai, les fusiliers marins déployés seront désormais affectés à la protection de la concession impériale en continu, afin que Tokyo dispose d’une véritable force militaire capable de repousser une éventuelle agression chinoise le temps que les renforts arrivent. De même, l’armée du Kwantung reste sur ses gardes. Dans un tout autre registre, le ministre des Affaires étrangères Kōki Hirota a notifié à ses honorables homologues des Etats-Unis d’Amérique, de France, d’Italie et du Royaume-Uni la décision nippone de se retirer des Traités Navals de Washington de 1922 et de Londres de 1930, précisant toutefois que « ce retrait doit être interprété comme la volonté japonaise de ne pas reconduire lesdits traités lors de la fin de leur validité, en 1937. » Ainsi, l’Empire du Japon continuera de respecter les stipulations conventionnelles jusqu’au 1er janvier 1937, date à partir de laquelle il sera pleinement libéré d’icelles, et pourra construire autant de navires qu’il souhaite, et sans aucune limitation de tonnage. Pour autant, Tokyo tient à rassurer ses partenaires autant que possible. Selon ledit ministre, « l’Empire du Japon ne fait que reprendre sa pleine souveraineté militaire, laquelle a été entravée par la signature de ces deux traités. Cette décision ne doit pas être interprétée comme une volonté belliqueuse de la part de mon Etat, lequel souhaite uniquement pouvoir assurer par lui-même sa propre défense, et pour cela, se doter des équipements militaires qu’il estime nécessaires à cet effet. » Il ne fait toutefois aucun doute que cette décision a été prise pour contenter la Kantai-ha, laquelle dispose de plusieurs ministres dans le Cabinet Konoe et qui a permis à la Kōdōha de s’emparer du pouvoir l’été dernier, ce d’autant plus que la direction stratégique prise par ledit gouvernement n’est pas sans créer quelques mécontentements de la part de la Faction de la Flotte, laquelle, pour l’instant, doit se satisfaire de l’éviction de nombreux officiers membres de la Faction du Traité, ainsi que de la confirmation de sa compétence pour la gestion des îles du Pacifique sous mandat japonais – ce alors que l’Armée de terre domine la Mandchourie et la Mongolie, tandis que la Corée, Taïwan, et bien évidemment le Japon, sont sous la direction directe et collégiale du Cabinet. Enfin, cette décision de se retirer des traités devrait avoir de lourdes conséquences dans l’élaboration du second plan de réarmement naval, actuellement en cours, lequel devrait être arrêté dans les semaines à venir par le ministère de la Marine.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Kf8BlLl

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1997
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 26 Jan - 9:46

Empire britannique
Brève
Evénement

Début juillet, d’importantes grèves de mineurs ont eu lieu dans la région du Copperbelt, en Rhodésie du Nord. Plus précisément, ce sont les mines de cuivre de Mufulira, Nkana et Luanshya qui furent touchés par ces grèves, les ouvriers revendiquant un abaissement de leurs heures de travail ainsi qu’une amélioration de leur salaire horaire, et, plus généralement, de leurs conditions de vie. Face à ces protestations assez houleuses, la police fut rapidement déployée dans la région. Des heurts ne tardèrent point à éclater, et après trois jours de manifestations, ce sont près de trente-huit ouvriers qui ont été tués ou blessés par les forces de l’ordre rhodésienne.

En Asie, l’Empire des Indes est quant à lui frappé par un violent séisme de magnitude 7,7, aux alentours de Quetta. La ville, ainsi qu’une bonne partie de ses alentours, est totalement dévastée par ce tremblement de terre, dont les premières estimations indiquent qu’ils auraient causé la mort d’au moins 50'000 personnes dans la région. D’importantes installations sont elles aussi touchées par ce tremblement de terre, notamment le chemin de fer empruntant par la faille du Chappar, qui s’est partiellement effondrée sur la ligne. Les dégâts à Quetta et dans ses alentours sont considérables, et il faudra plusieurs années pour tout reconstruire, selon les estimations.

Amérique du Sud
Brève
Evénement

A la suite de la bataille d'Ingavi, héroïquement remportée par un Paraguay alors en nette infériorité numérique face à la Bolivie, les deux Etats sud-américains se sont réunis au Chili et ont conclu un armistice ce 14 juin mettant fin aux hostilités – du moins temporairement. Si aucun accord de paix n’est pour l’instant signé, les canons se sont tus en Amérique du Sud, et le Paraguay est parvenu à arracher à la Bolivie un armistice plus que favorable, puisqu’il occupe désormais l’intégralité de la province du Gran Chaco, grande de 225'000 km². La Bolivie se retrouve ainsi amputée d’une partie de son territoire, elle qui avait déjà dû céder son accès à la mer au Chili quelques décennies plus tôt.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Dim 26 Jan - 9:54

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Affaires Intérieures :

Royal Silver Jubilee :

La semaine du 6 au 12 mai 1935 a vu l'Empire en liesse. Sa Majesté George V a en effet célébré son Jubilé d'Argent, en compagnie de Sa Majesté la Reine Mary.

Le 6 mai, lors de l'ouverture des célébrations, cela faisait jour pour jour 25 ans que le monarque régnait sur l'Empire. George V a en effet dirigé le Royaume-Uni et l'Empire lors de grandes difficultés. La Grande Guerre vient en première image, mais également la révolution soviétique, la fin de grandes familles royales d'Europe, et les troubles irlandais. C'est également lui qui en 1924 nomma le premier gouvernement travailliste de l'histoire des îles britanniques. En 1911, il fut le premier monarque britannique à être couronné Empereur des Indes selon le rite indien traditionnel, le Delhi Dunbar.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
George V couronné Empereur des Indes en 1911

Les célébrations se sont déroulées comme suit.

Le 6 mai a tout d'abord été déclaré bien en avance un jour férié, à travers tout l'Empire. Du Canada à l'Australie, en passant par l'Inde et l'Afrique britannique, ce fut un jour chômé. A Londres, le coeur battant de l'Empire, de multiples fêtes étaient organisées dans les rues de la capitale britannique. C'était également le cas dans l'immense majorité des villes des îles britanniques et les grandes villes d'outre-mer, où des dîners villageois, des foires, et des parades de régiments militaires en garnison eurent lieu.

En fin d'après-midi du 6 mai, Sa Majesté George V et la Reine Mary se sont montrés à la foule depuis le balcon de Buckingham Palace, avant d'entamer une longue procession en carrosse à travers les rues.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Leurs Majestés au balcon

Ce sont plusieurs centaines de milliers de sujets qui sont venus payer leur respect au Roi. Celui-ci est en effet fort apprécié. Sur demande populaire, le Roi a en effet du se représenter au peuple au balcon du Palais plusieurs fois dans les jours qui suivirent, alors que ce ne fut pas prévu par le protocole. George V a cependant insisté pour aller saluer son peuple, et a même reçu plusieurs représentants des associations civiles, notamment d'anciens combattants, au coeur même de la royauté au Château de Windsor.

Les festivités se sont soldées le 12 mai par la revue de la Royal Navy et des corps d'infanterie de marines.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Royal Marines en exercice devant Sa Majesté, 1935

A bord du RMS Empress of Britain, Sa Majesté George V a passé en revue la flotte britannique dans la Manche. Plusieurs centaines de vaisseaux étaient présents pour l'occasion, dont le HMS Nelson, vaisseau amiral de la Grand Fleet, qui salua la présence de Sa Majesté avec un tir de bordée de 8 tonnes.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
RMS Empress of Britain, le yacht royal

Introduction du Swordfish :

Répondant à la demande de la marine britannique et du Coastal Command, Fairey Aviation Company a annoncé qu'après les premiers vols réalisés avec succès en 1933, le Swordfish pouvait être livré aux forces armées britanniques, et qu'une entrée en fonction avant la fin de l'année était possible.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Swordfish


L'appareil est simpliste, et son moteur est peu puissant mais suffisant pour le maintenir en vol relativement longtemps. Peu cher à la construction, beaucoup dans le War Office estiment qu'il sera rapidement obsolète avec le développement de monoplans actuellement en cours. Quoi qu'il en soit, 3 exemplaires du Swordfish ont été livrés à la Royal Air Force pour des tests, qui devront concrétiser l'entrée en service de l'avion début 1936 au plus tard avec plusieurs dizaines d'exemplaires alors disponibles.

Affaires Etrangères :

Communiqué à l'Empire du Japon :

Le gouvernement britannique envoie une missive à Tokyo dans l'espoir d'une concrétisation d'un accord sur le réarmement naval japonais. Si le Japon a quitté les traités de la Société des Nations, Londres reste persuadé qu'une tente bilatérale est possible, afin d'éviter des frictions politiques.

Communiqué à la Grèce :

Le Royaume-Uni a reçu vent des objectifs de ré-armement grecs, et propose à une délégation grecque de se rendre en Angleterre afin de discuter d'une potentielle vente d'armes.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6393
Date d'inscription : 21/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Thalassin le Dim 26 Jan - 15:17

Troisième Reich

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Banniere_Allemagne

Ein Volk, ein Reich, ein Führer

Affaires militaires

Note : N'ayant pas pu poster pour raison de maladie, ceci est un rattrapage de mars-avril 1935

"Nos compatriotes de Sarre ont demandé massivement à rejoindre notre chère Allemagne. Faut-il plus de preuves que notre nouvelle Allemagne n'est pas un régime de peur mais seulement la représentation des aspirations les plus légitimes du peuple allemand ? Et de toutes ses aspirations, le peuple allemand se doit de pouvoir se défendre. Combien de fois avons nous réclamé la révision des clauses injustes de Versailles, pour qu'on nous la refuse systématiquement ? Assez ! L'Allemagne est une grande nation, nous n'avons plus à être enchaînés !"

Dans un discours militariste, Adolf Hitler, qui avait proclamé quelques jours plus tôt la création de la Luftwaffe sous le commandement d'Hermann Göring, a annoncé le rétablissement du service militaire, pour l'instant partiel et qui permettrait à l'armée allemande d'atteindre le double des restrictions imposées par le traité de Versailles, à savoir 200 000 hommes, au sein d'une Reichsheer renommée Wehrmacht
Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1428
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Dim 26 Jan - 15:22


Royaume d’Italie

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg


Affaires Intérieures

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 04dca434-8848-42d3-924a-bd645bccf463


Les récents évènements géopolitiques interpelle fortement le Grand Conseil du fascisme, en effet selon un grand nombre de membres influents de cette institution, Benito Mussolini reste trop timoré quant à la réponse à apporter face à la crise l’Éthiopie. De ce fait, le Ministre Giuseppe Volpi surnommé « le Doge » par d’éminent dignitaire du parti fasciste, émet la proposition d’un plan d’armement ambitieux concernant la composante terrestre de l’armée. Cette solution qui peut paraitre extrême semble nécessaire en vue des engagements récents pris envers les vainqueurs de la grande guerre et de la défense du territoire du Royaume outre-mer. Ainsi dans le corps de sa proposition de loi, il est notifié que les industriels Ansaldo, Breda, Beretta et Fiat auront la primeur de la production des équipements de la Regia Esercito ainsi que le développement des programmes de modernisation. De prime abord, cela se retrouve concrètement sur les recommandations du Lieutenant Général Mario Badoglio qui prévoit une hausse sensible des équipements motorisés et le lancement de recherche sur de nouveaux chars légers et moyens. De ce fait, il convenu à l’unanimité d’adopter ces préconisations. Dans les détails cela se traduira par l’introduction d’ici 1936 de 150 Carro Armato L3/35, 48 Fiat 3000, et 100 Autoblinda FIAT 611 pour ce qui est des chars et véhicules blindés. Et pour ce qui est de l’artillerie il est convenu d’accentuer la production des pièces de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 à hauteur de 300 unités, et à 200 unités pour ce qui est des Cannone da 47/32 M35.


Autre point adopté lors de ce conseil est l’envoi de 2 900 officiers, et 58 800 soldats de la Regia Esercito. Qui seront équipés de 5 500 véhicules, 220 pièces d’artillerie, 61 chars légers L3/33, 50 chars FIAT 3000 et 4 600 chevaux en Afrique Orientale Italienne. Complété par 93 avions dont 51 chasseurs (Fiat C.R.32), 32 appareils de reconnaissance (Caproni Ca.110 et Ca.113) et 10 bombardier polyvalent (Savoia-Marchetti SM.81). Ces troupes porteront la dénomination militaire d’Armée d’Afrique Orientale.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 162
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 le Dim 26 Jan - 17:42

Journal de Nankin a écrit:
République de Chine
Les nouvelles de cette semaine!
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Les récentes politiques chinoises de centralisation se heurtent à une résistance dans les zones périphériques de la République. Ainsi, dans les provinces du Sud et du Sud-Est, le nouveau programme scolaire n'est qu'en réalité très peu appliqué, pour la simple raison qu'il n'existe pas d'écoles dans l'immense majorité de ces régions que sont le Fujian ou le Jiangxi.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Feng Yuxiang

En ce qui concerne le projet de route Shanghai-Xi'an, le projet traîne, et plusieurs officiers du KMT ont été accusés de se remplir les poches avec ce grand projet d'infrastructure. Feng Yuxiang notamment, qui possède une grande notoriété dans les plaines du Nord, aurait détourné près de 40% des fonds alloués à son seul bénéfice !

Suite au récent scandale de détournement de fonds, le gouvernement du Kuomintang a pris les devant, menant l’enquête et parvenant à arrêter Feng Yuxiang. D’autres collaborateurs du KMT responsables sont poursuivis par les autorités chinoises. Tchang Kaï-Chek s’est d’ailleurs exprimé sur le sujet.

Chers compatriotes,
Suite au scandale dû à la construction de la route ferroviaire entre Shanghai et Xi’an, les autorités chinoises ont été forcées à réagir, pour éviter un affront envers les populations des régions concernés. C’est avant tout pour le peuple que ce chemin de fer est construit. La mobilité, l’augmentation des conditions de vie, tout cela importe grandement au gouvernement alors que le pays se reconstruit lentement. Ces hommes qui détournent sans scrupules l’argent de la Chine, et non du Kuomintang, ne méritent pas de garder leur statut, peu importe leur popularité. Il faut réagir face à ces personnes qui mettent en péril les droits fondamentaux du peuple chinois, en violant délibérément les lois de bienséance en place. Nous ne pouvons plus tolérer ce genre de situation, et ceci est un message à tout ceux qui comptent le faire dans le futur ou qui l’ont fait dans le passé.

Feng Yuxiang a été arrêté et mis en détention provisoire dans l’attente d’un jugement. Nous avons donc décider de créer un organisme d’état qui surveille les finances alloués à l’état, et arrêtera toute personne ayant profité de ces finances pour son intérêt personnel. Feng Yuxiang sera remplacé sous peu, et nous espérons que le peuple chinois se montrera compréhensif. Nous ne pouvons pas laisser un homme détourner l’argent qui vous est destiné. Merci de m’avoir écouté.
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 43
Date d'inscription : 11/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Dim 26 Jan - 17:48

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Communication diplomatiques :

Accord commercial entre le Dominion Canadien et les Etats-Unis :

Le gouvernement britannique et le gouvernement canadien sont heureux d'annoncer au monde que des accords économiques ont été conclus entre le Canada et les Etats-Unis, afin de stimuler l'économie canadienne qui est en sérieuse récession depuis plusieurs années. Ces mesures sont les suivantes :

-L’abaissement progressif des tarifs douaniers entre le Canada et les États-Unis à 1% sur la totalité des biens manufacturés. Les biens agricoles ne peuvent faire partie de l’accord pour l’instant pour des raisons évidentes.
-Les États-Unis et le Canada mettrons en place des mesures à promouvoir l’investissement nord-américain notamment dans le secteur énergétique et culturel.
- Les États-Unis et le Canada mettrons en place des mesures sociales et du travail similaire (relevant du niveau fédéral) visant l’établissement d’une norme économique nord-américaine.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Traité anglo-allemand sur le réarmement naval :

Le gouvernement britannique est également ravi d'annoncer au monde la signature entre Berlin et Londres d'un traité visant à limiter l'armement naval allemand à un ratio maximum du tonnage de la Royal Navy. L'espoir que cet accord soit la base d'un renouveau dans les traités internationaux, fussent-ils bilatéraux et non multilatéraux, est grand chez les britanniques.


Traité anglo-allemand sur l'armement naval (1935) :

Pays signataires : Le Royaume-Uni, l'Allemagne

1. La flotte allemande sera limitée à un rapport de tonnage de 35:100 par rapport à la flotte britannique.

2. Ce ratio sera permanent, fixe et immuable. Le tonnage allemand ne devra jamais dépasser 35% du tonnage britannique, et ce peu importe la signature de futurs traités navals engageant le Royaume-Uni vers une limitation navale ou non.

3. Ce ratio de 35:100 ne devra pas être brisé, même si la flotte allemande se juge menacée par un pays tiers. Si le cas devait se montrer, le gouvernement allemand invitera des représentants britanniques pour discuter, examiner, et régler la situation.

4. Dans le cas des vaisseaux sous-marins et submersibles, l'Allemagne aura le droit d'avoir un tonnage égal à celui du tonnage submersible britannique, à condition que le rapport de 35:100 sur l'entièreté des flottes soit maintenu.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6393
Date d'inscription : 21/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Dim 26 Jan - 17:55

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

La signature du traité sur le réarmement naval entre l'Allemagne nazie et l'Angleterre fait grincer des dents à Paris. En effet, le gouvernement français, pas plus que le gouvernement italien d'ailleurs, n'a pas été informé.

Dans les faits, le traité autorise l'Allemagne à développer une flotte de guerre qui menacerait sérieusement la flotte française. En effet, même avec un ratio de 35:100 vis-à-vis de la Royal Navy, la potentialité de la Kriegsmarine est désormais quasiment égale à la flotte française ce qui déplaît autant au public français qu'au gouvernement.

Des vois s'élèvent en France, déclarant que le Royaume-Uni a grandement affaibli le Traité de Versailles pour son profit individuel. D'autres ajoutent que le Royaume-Uni n'a aucun droit légal à libérer l'Allemagne du Traité de Versailles seule, et que le traité anglo-allemand est de facto une suppression des clauses navales imposées à l'Allemagne en 1919.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Le Dunkerque sort de cale
Le cuirassé Dunkerque, lancé dans la même semaine que l'annonce anglo-allemande, a ainsi été sujet à la plus grande propagande nationale française. Présenté comme le défenseur de la paix, ce cuirassé extrêmement moderne représente le fleuron technologique des navires européennes.



Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Lun 27 Jan - 17:47


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Yc54owW


Affaires étrangères


................Alors qu’une délégation du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande se trouve à Tokyo afin de discuter secrètement des termes d’un traité naval entre celui-ci et l’Empire du Japon, la délégation nippone a quitté la table des négociation en claquant la porte, emportant avec elle la proposition britannique. Quelques instants après, le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Kōki Hirota, organisa une conférence de presse extraordinaire afin de d’expliquer la réaction japonaise. Selon ses propres mots, « Londres a décidé d’humilier notre glorieux Empire. Alors que celui-ci retrouvait sa souveraineté militaire en se défaisant de ses entraves conventionnelles, lesquelles l’empêchaient de se doter de la Marine qui convient à son rang, la délégation britannique n’a eu comme seule réaction que de proposer au Japon de revenir à la même limitation navale qui avait été fixée par le Traité Naval de Washington de 1922. Cette insulte à l’égard de notre Empire est d’autant plus intolérable et humiliante qu’elle a été perpétrée par une nation amie et alliée du Japon, aux côtés de laquelle nos héroïques soldats se sont battus face à l’Empire allemand lors de la Grande Guerre. L’Occident nous traite encore comme un pays de second rang, cela alors que nous n’avons eu de cesse de prouver que nous pouvions combattre et battre des pays occidentaux, comme le défunt Empire de Russie en 1905. Le Royaume-Uni n’a agi que pour préserver ses intérêts, car il craint désormais notre puissance, laquelle n’a pourtant jamais été dirigée contre elle. En parallèle, il trahit ses alliés, ceux qui se battirent aussi contre l’Allemagne, en permettant à celle-ci de retrouver une armée capable de menacer la paix en Europe. La perfidie britannique n’a aucune limite. Notre bonne foi et notre bonne volonté à vouloir préserver la paix mondiale, tout en assurant notre propre sécurité. »


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Kf8BlLl

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1997
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mar 28 Jan - 19:28

Chine
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Échappant aux soldats de Tchang, ce sont près de 8 000 soldats communistes qui sont arrivés, formés par l'expérience, dans le nord du Shaanxi. La "Longue Marche" touche à sa fin. Sur les quelques 75 000 combattants qui ont commencé celle-ci, seulement un peu plus de 10% y ont survécu ou ont persévéré jusqu'au bout.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Mao Zedong, représenté sur une affiche de propagande

Les communistes jouissent également d'une très très grande popularité parmi la population locale. En effet, de très fortes exigences de la part du commandement militaire communiste a forcé les soldats à se montrer respectueux de la population locale, et même de les assister dans les travaux agricoles. Le nord du Shaanxi passe donc sous contrôle communiste, de fait.


Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Harald Sigursson le Mar 28 Jan - 22:01

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Qyef
 

Affaires intérieurs:


La situation en Grèce est assez délicate, après l'élection du gouvernement de Panagis Tsaldaris quelques heurtes on eu lieu dans les grandes villes, principalement des pro-Venizélos qui ne souhaite pas voir le parti royaliste au pouvoir. Bien que les émeutes sont assez isolés, il n'empêche que la brutalité était au rendez-vous, opposant pro-Venizélos contre pro-royaliste. Le gouvernement à dans un premier temps t'attardait à réagir en pensant que les contestataire allait finir part rentré chez eux tout seule, mais bien au contraire elle augmenter en nombre et en brutalité. Le gouvernement réagit en réprimant plus ou moins violemment contre les pro-Venizélos et seulement eux, ce qui à fait réagir le père fondateur de la république hellénique, Elefthérios Venizélos à la radio athénienne. Il exhorte le gouvernement à respecter les citoyens qu'importe leur bord politique et met en garde Panagis Tsaldaris lui-même contre un monté des tensions qui déstabiliserait le pays. Dans un premier temps, les tensions dans le pays ont baisser après l'intervention de Elefthérios Venizélos, mais un évènement juger maladroit et provocante selon la presse grecque qui à réussit a avoir une information comme quoi le gouvernement est en train de discuter du retour à la monarchie et du roi Georges II. Ce qui à mis le feu au poudre dans le camps pro-Venizélos qui ne souhaite plus revoir de monarchie en Grèce contre le camp pro-Panagis, de nouveau des heurtes ont recommence et de plus belle dans les grandes villes grecques. Cette fois-ci les violences atteint un niveau bien plus élever avec pour la seule première journée 50 morts et plusieurs centaines de blesser, Elefthérios Venizélos intervient de nouveau mais cette fois-ci en organisant une manifestation devant le bâtiment du gouvernement avec a ses côté 15.000 athéniens dans les rues d'Athènes pendant plusieurs jours obligeant le gouvernement à parlementé - Athènes est majoritairement pro-Venizélos - Après des négociations Elefthérios Venizélos et Panagis Tsaldaris vont  discuter dans un endroit choisi par Venizélos et qui est symbolique pour le pays, l'Acropole, berceau de la civilisation occidentale. Une énorme tente est ériger devant le Parthénon pour accueillir les deux plus importants hommes politique du pays. En ce jour du 30 Novembre 1935, les deux hommes ont discuter toute la journée, du matin à 10h30 jusqu'à 16h de l'après-midi. Personne d'autre n'était présent, l'idée de l'endroit et d'un rendez-vous à deux était l'initiative de Elefthérios Venizélos. Des milliers d'athéniens se trouvaient tout autour de l'Acropole attendant que les deux politiciens redescende pour voir ce qui en ressort. A 16h15 les deux hommes redescente enfin de l'Acropole et vont à L’odéon d’Hérode Atticus au pied de l'Acropole, la foule s'amasse sur les marches de l'odéon, à tellement point que les places manquait et que les gens se mettait sur les collines qui surplomber l'odéon pour voir de loin les dirigeants, des photographes et la radio étaient aussi présent aussi.

Acropole:
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Athens

<< Chers Athéniens et athéniennes et à tout les grecques du pays et même ceux disperser à travers le monde. Je suis heureux de vous annoncer que Panagis et moi-même avions trouvait un accord qui satisferait les deux parties, avant de lui donner la parole je tiens à vous dire que nos ancêtres ont débattu sur cette Acropole il y a des milliers d'années sans violence, montrons qu'il est encore possible de régler nos différent de façon démocratique ! >>

<< Bonjour à vous citoyens, je vais vous parler franchement, il n'a pas était simple de trouvait un compromis tant nos divergence est énorme. Sauf une chose : L'amour qu'on à pour ce pays ! Moi comme lui nous aimons notre pays et nous sommes tomber d'accord qu'il faut unir le pays pour affronter les évènements internationale ensemble et pas désunie. C'est pourquoi, nous avons décidé de restauré la monarchie en Grèce ! >>

<< Oui, mais avant de vous offusquer mes chers compatriotes, Panagis à accepter en contre partie mes exigences qui ont était de ne pas choisir Georges II ni même un membre de la maison Glücksbourg et que je choisirait le prochain monarque. Panagis à aussi accepter que la démocratie vivent à travers le gouvernement, avec un système très semblables à l'Empire Britannique, enfin en partie, mais nous parlerons des détails un autre jour. >>

<< Venizélos m'a dévoilé l'identité du futur monarque que j'ai accepter, il devrait arriver en Grèce d'ici quelques semaines et viendra se présenter devant toute la Grèce ici même sur l'Acropole. >>

<< C'est bien ça, je parle à tout mes sympathisants et militants, soutenez ce nouveau monarque ! Je sais bien que notre parti est contre la monarchie, mais sincèrement avons nous pas suffisamment eu de mort ? Sachez que je viellerait personnellement à ce qu'il y ait des contre-pouvoir pour garantir la démocratie qui nous est chers ! Il est grand temps que notre pays retrouve sa fierté, sa prospérité et sa stabilité qu'elle a tant besoin. En attendant nous allons former un gouvernement provisoire en attendant que le nouveau monarque arrive et qu'on fassent une transition progressive et stable. >>

Les deux parti ont était satisfait des propositions des deux hommes, d'un côté Panagis ne perdait pas la face en instaurant une monarchie, ce qui est le plus demandait part ses partisans. Tandis que les pro-Venizélos ont l'assurance que la démocratie va continuer avec des contre-pouvoir qui s'assurera que plus jamais de monarchie absolue ou un monarque tyrannique, en plus de pouvoir choisir eux-même le futur monarque. Georges II n'a pas était sélectionner pour plusieurs raisons, les plus évidentes est que la famille avait beaucoup de mal à se faire aimait, leur origine allemande, problème avec la religion et surtout la sympathie du dernier roi pour l'Allemagne. Tout est à reconstruire pour ce nouveau gouvernement provisoire, unir de nouveau le peuple grec derrière leurs dirigeants. La presse eux est déjà en train de chercher qui pourrait être ce nouveau monarque en route vers la Grèce ? D’où vient-il ? De quelle dynastie européenne sera t-il ? Tant de question qui entoure ce nouveau monarque. Quelques jours plus tard le calme commence à revenir dans le pays quand la presse annonça ce qui venait de se dérouler sur l'Acropole, le nouveau gouvernement provisoire sait réunit pour la première fois le 5 décembre à Athènes pour annoncer divers mesure. La première est de continuer les réformes économiques engager précédemment, cette fois-ci 3 milliards de Drachme seront investis dans la construction de nouvelle ligne de chemin de fer et la modernisation du parc ferroviaires existant pour que les villes moyennes soit enfin raccorder au réseau et surtout améliorer les lignes et surtout moderniser le matériel. Cela va grandement aider à la circulation des biens et marchandises, soit pour acheminer les matières premières venu de l'étranger ou les produits construis en Grèce et les acheminer jusqu'au port pour les envoyé par bateau.

Réseau férroviaires:
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Greece-rail-map



Affaires militaires:


Préoccuper part les tensions sur le vieux continent, le gouvernement provisoire à accepter la demande du ministre de la défense concernant la création de la Ligne Metaxas, une ligne de défense qui protégera toute la frontière nord du pays ainsi que les grandes villes portuaires. Tout un tas de matériel anti infanterie, anti-char etc... seront dans un premier temps poser avec ensuite des tunnels, tranché qui alimenteront nid de mitrailleuse artillerie et bunkers et poste d'observation dans les collines et point stratégique. Les travaux vont débuter des l'année prochaines et vont durée jusqu'en 1937-1938 selon les fonds et la mains d’œuvre disponibles.



Ligne Metaxas:
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Xs2k

Affaires Extérieures:


Le gouvernement provisoire de Grèce accepte la proposition de l'Empire Britannique elle va envoyer une délégation à Londres dans les prochains jours pour discutait d'un achat de matériel militaire, le ministre des affaires étrangères à aussi signaler sont souhait de conclure des accords économiques.
Harald Sigursson
Harald Sigursson
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 147
Date d'inscription : 23/08/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sōryū | 蒼龍 le Mar 28 Jan - 22:33



 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 3cd03810

RÉPUBLIQUE DE CHINE

Affaires intérieures

Aujourd’hui à eu lieu une réunion spéciale du Kuomintang dédiée à faire un bilan des réformes déjà en place depuis un certain temps, et pour réfléchir à des futurs grands projets. Tchang Kaï-Chek s’est exprimé au début de celle-ci.

Cher peuple chinois. C’est en l’honneur du Kuomintang et de la nation que je m’adresse à vous. Sachez que j’éprouve un profond sentiment de gratitude envers vous. Vous qui dépassez nos attentes, qui faites de la Chine une puissance, vous qui êtes fiers, vous qui combattez nos ennemis, vous qui êtes le cœur d’une Chine réunifiée. Nous nous devons donc, constatant votre effort sans limite, vous le retourner. C’est ainsi que le gouvernement chinois et le Kuomintang ont œuvré ces derniers temps et depuis leur établissement, dans le but de rendre l’effort populaire redevable et bénéfique au peuple chinois et à la nation.

Nous nous efforçons de maintenir la Chine face à des menaces insoupçonnées et établies. Nous repoussons et nous repousserons les envahisseurs de la Chine, pour la prospérité du peuple chinois et de la nation. Mais ceci n’est pas forcément un appel à combattre. Nous devons envisager des voies diplomatiques comme nous l’avons fait avec les États-Unis il y’a peu. Nous ne devons pas confronter mais comprendre et répondre. Les communistes sont un cas à part, ils ont portés militairement et politiquement atteinte à la nation, ce dans le déni du bien populaire et de l’unité nationale. Ils ont fait le choix de prendre des armes et nous avons fait le choix de les éliminer jusqu’au dernier. Ces récents temps sont compliqués pour la Chine, mais nous gardons la tête haute, car nous savons qu’il nous attend au delà le futur le plus glorieux et prospère qu’il soit. Nous nous devons de nous féliciter pour nos victoires, peu importe leur origine. Nous avons repoussé les Chinois communistes, établi des connexions forte à travers le monde et réformé le pays.

Nous nous devons d’être fier, et ce non sans raison. La Chine est un grand pays de culture millénaire. Nous devons célébrer ce qui nous uni et occulter ce qui nous sépare. La Chine à vécue de grands épopées empreinte de l’histoire chinoise, et malgré les revers récents, nous nous devons de continuer, afin d’écrire les nouvelles épopées chinoises, et cela ne se fera qu’avec la participation du peuple et de la nation tout entière.

Vive la Chine!

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 27329610
Tchang Kaï-Chek s’exprimant au siège du Kuomintang

Dans un autre registre, la livraison mensuelle des nouveau fusils a eu lieu, les arsenaux produisent à pleine vitesse. On estime que 2 million de fusils vont être produits en 1935 (exigences du KMT), en comptant ceux déjà livrés aux troupes chinoises depuis janvier. L’arsenal de Nankin est bientôt terminé, les travaux vont bon train et on estime qu’il sera prêt d’ici deux mois environ, en parallèle de l’achèvement de l’agrandissement de l’arsenal de Hangyang. Le gouvernement reste confiant sur sa capacité militaro-industrielle et s’estime être entrain d’équiper son armée avec du matériel compétant.
Les troupes du Fujian et de la Clique du Guangxi ont su se doter de matériel « plus avancé », acquis grâce au nouveau budget du Kuomintang. Cependant cela reste très sporadique, l’armée entière ne voit pas son matériel changer du jour au lendemain. Les commandants de l’ANR expriment leur fierté.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 848c8210
Sōryū | 蒼龍
Sōryū | 蒼龍
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 43
Date d'inscription : 11/01/2020
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 29 Jan - 14:15

JOUR DE PAUSE
Passage en 1936
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 29 Jan - 14:16

Brésil
Brève
Evénement

Le pouvoir du président Getúlio Vargas a vacillé en cette fin d’année 1935. En effet, le chef de l’Etat brésilien, en place depuis la Révolution de 1930, a été la cible d’un coup d’Etat orchestré par le Parti communiste brésilien, lequel s’était lancé dans une insurrection militaire contre Vargas. Cette insurrection débuta le 23 novembre à Natal, avant de s’étendre à Récife le 25 novembre puis le 27 novembre à Rio. En réaction à ce Intentona Comunista, le président Vargas décréta l’état de siège et anéantit l’opposition communiste dans le sang, puisque près de 120 militants ont été tués lors des affrontements. A la suite de ce coup d’Etat raté, le chef de l’Etat en profita pour accroître ses pouvoirs, au détriment de ceux du Congrès, notamment en s’arrogeant davantage de prérogatives en matière de répression. Par ailleurs, de très nombreux leaders du parti communiste ont été arrêtés et internés, de même que des parlementaires et le maire de Rio.


Egypte
Brève
Evénement

Cette fin d’année 1935 fut l’occasion de grands bouleversements politiques en Egypte. En effet, le 13 novembre, plusieurs manifestations d’étudiants éclatèrent à travers le pays, avec pour seule revendication le rétablissement de la Constitution de 1923. Profitant de l’occasion, le parti Wafd demanda quant à lui la démission du Premier ministre Mohammad Tawfiq Nasim Pacha et la fin de toute collaboration avec les Britanniques. Face au silence du gouvernement, un front national regroupant toutes les forces politiques du pays fut créé le 10 décembre et, le 12 décembre, le roi Fouad Ier fut contraint de décréter le rétablissement de la Constitution de 1923, tout en refusant la fin de la collaboration avec les Britanniques – bien qu’il soit demandé au Royaume-Uni de prendre acte des récents évènements et de ne pas s’opposer à l’évolution politique interne de l’ancien pays des Pharaons. Le parti Wafd, face à la poursuite des relations avec Londres, s’est quant à lui radicalisé et promeut désormais les actions brutales pour satisfaire ses revendications, notamment avec la création d’une milice paramilitaire appelée al-Qumsan al-Zarqa.

Palestine mandataire
Brève
Evénement

La tension est de plus en plus palpable en Palestine mandataire. En effet, le 16 octobre dernier, une cargaison d’armes avait été saisie au port de Jaffa, après avoir été découverte dans un navire dont la cargaison était destinée à un importateur juif proche de la Haganah. Les arabes s’émurent de cette découverte, et firent grève le 26 octobre suivant, sous la direction d’Izz Al-Din al-Qassam, un chef religieux local. Dégénérant quelque peu, cette grève aboutit à l’assassinat d’un sergent de police juif dans la région de Gilboa, le 7 novembre. Si les tensions semblèrent s’apaiser quelque peu, l’assassinat dudit chef religieux, favorable à une révolte arabe en Palestine mandataire, raviva les tensions, et lui et ses trois compagnons tués furent érigés en martyrs de la cause palestinienne.

En outre, le mufti Amin al-Husseini a, avec le soutien de la majorité des organisations politiques arabes de Palestine, exigé la fin immédiate de l’immigration juive dans la région, alors que près de 60'000 juifs s’y sont réfugiés depuis 1933 et la prise de pouvoir par Adolf Hitler en Allemagne. De même, le mufti et les siens exigent la fin des transferts de terres arabes aux Juifs, ainsi que la mise en place d’un gouvernement démocratique arabe en Palestine. Dès lors, il revient au Royaume-Uni de répondre à toutes les revendications de son protectorat mandataire, qui semble de plus en plus secoué par d’importants troubles religieux entre les arabo-musulmans et les juifs.

Syrie
Brève
Evénement

Ce début de l’année 1936 est l’occasion d’importants troubles politiques en Syrie mandataire. En effet, le 10 janvier, des foules de nationalistes syriens s’étaient rassemblés dans tout le pays pour célébrer des cérémonies en la mémoire d’Ibrahim Hananou, fondateur du Bloc national, décédé quarante jours auparavant. A l’occasion de ces manifestations, la situation sembla suffisamment dégénérer pour glisser vers une quasi-insurrection. Dans la foulée, des grèves générales éclatent partout dans le pays dans le courant du mois de janvier, tandis que les dirigeants dudit Bloc sont acclamés. Face à la situation, la République française a imposé la loi martiale et procédé à de nombreuses arrestations tout en ouvrant des négociations avec le Bloc national, mais la grève continue encore.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 29 Jan - 20:39

Grèce
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Le public grec est critique du plan de fortifications récemment annoncé par le gouvernement. En effet, peu après, une source proche du Ministère de la Défense aurait fourni des documents aux journaux grecs détaillant les plans de construction. Originellement, la Ligne Metaxas devait en effet couvrir uniquement la frontière greco-bulgare, soit trois fois moins que le plan actuel ! Pire encore, le projet devait être complété en quatre ou cinq années, et non pas en deux ou trois. C'est à dire que le gouvernement grec promet une longueur de fortifications multipliée par trois, et un temps de construction divisé par deux !

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Les faits ont relativement détruit la crédibilité du gouvernement, qui est également entachée par une annonce de George II, annonçant depuis Londres qu'il était tout à fait prêt à assumer ses fonctions royales, le peuple ayant montré sa volonté à revenir sous la gouvernance monarchique.

La Grèce est donc fortement troublée, en premier par un projet d'infrastructure défensive qui semble pour le moins totalement infaisable dans les délais promis, et d'une autre manière par la parole de George II qui n'a pas manqué de sauter sur l'occasion du plébiscite.


Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Mer 29 Jan - 23:00

NOUS SOMMES EN JANVIER 1936
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Shikkoku le Jeu 30 Jan - 16:08

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Affaires Etrangères :

Communiqué à la Grèce :

Le gouvernement britannique annonce vouloir attendre que la crise politique grecque soit réglée et le pays un peu plus stabilisé avant de procéder à une vente d'armes.

Affaires Intérieures :

Crise égyptienne :


La Constitution de 1923 a été proclamée en Egypte. Après avoir en effet été gelée pour 5 ans (depuis 1930), celle-ci revient en vigueur à la faveur d'un vent de libéralisation au Caire. Le retour d'un Parlement Egyptien formé d'une chambre des députes et d'un sénat aux affaires du pays est salué par le Royaume-Uni. En effet, l'avancée démocratique de la nation égyptienne ne peut qu'être bénéfique aux intérêts des deux nations.

Le gouvernement britannique est cependant conscient de la volonté de certaines personnalités politiques égyptiennes d'acquérir une plus grande autonomie politique, et surtout de normaliser les relations anglo-égyptiennes. Si cette demande ne peut pas être satisfaite dans les temps présents, le gouvernement britannique assure que dans les années qui viennent, une normalisation des relations anglo-égyptiennes aura lieu.

Séisme du Balouchistan :


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Camps de réfugiés du séisme

Le séisme au Balouchistan qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés continue d'impacter grandement les provinces les plus occidentales du Raj Britannique.

Le gouvernement du Raj Britannique a annoncé que plusieurs dizaines de camps de refugiés d'une capacité de plusieurs milliers chacun ont été installés lors de l'année 1935 dans la région de Quetta. L'Armée des Indes, assistée par l'Armée Britannique ont en effet assisté les autorités locales à acheminer vivres et matériaux pour assurer la pérennité des camps. Ainsi, près de 24 000 chevaux ont été mobilisés, la majorité provenant d'élevages militaires indiens, pour permettre la logistique nécessaire au ravitaillement des camps.

Mort du Roi George V

Sa Majesté le Roi George V est décédé le 20 janvier 1936 au domaine royal de Sandrigham où il s'était installé pour se reposer depuis quelques mois.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Le Roi est mort dans son sommeil, et n'a pas souffert, selon ses médecins. Immédiatement alerté par téléphone, le gouvernement britannique et les médias ont diffusé l'information selon le protocole nécessaire. L'annonce à la BBC a été très formelle, comme le veux cette dernière. Le British Pathé a lui annoncé la mort du souverain par la phrase suivante : " more than a King, a father of a great family has died.".

La dépouille royale a été rapatriée immédiatement à Londres à bord du train royal, tracté par la locomotive ultra-rapide RoyalScotsman.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Le train royal filant à 130 km/h depuis Sandringham.

Le corps de George V a été exposé à Westminster Hall comme le veux la tradition, avant les funérailles royales. Celles-ci ont eu lieu en présence du Roi Edouard VIII.

C'est en effet le fils aîné de George V qui succède au trône britannique. Edouard VIII a commencé fort, en brisant le protocole royal. En effet, accompagné de sa compagne Mme. Simpson, il a assisté à sa proclamation royale depuis les fenêtres de Buckingham Palace ce qui est formellement interdit.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Edward VIII, Roi du Royaume-Uni
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6393
Date d'inscription : 21/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Pierremenez le Sam 1 Fév - 11:42


Royaume d’Italie

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg


Affaires Coloniales


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 4MNM8GT8SCa1evaZmXMLh1EiknArbBIZe8L2Gw8wFI-tGVKxUUf3KM8Ge2zfmQO-KboFM3Vtj_5jdbbFVWTsZMIQm4d5HA


La question éthiopienne est dans la tête de tous les hauts dignitaires fascistes qui voient dans cette passivité et cette inaction une faiblesse du Duce. Mais dans l’ombre de Benito Mussolini se trouve le ministre Giuseppe Volpi qui n’est pas favorable à une guerre. Pour lui cette envie ne relève pas d’un raisonnement logique et découle d’une émotion primitives guerrière du quadrumviri de la Marche sur Rome. Ces manœuvres politiques visant à repousser l’inéluctable n’ont pas eu l’effet escompté. Cependant la situation oblige le Duce à prendre une décision. Ainsi Mussolini devant le Grand Conseil du fascisme réaffirme son envie de conquête coloniale en expliquant l'Italie ne faisait là, somme toute, que ce qu'avaient fait, avant elle, bien d'autres puissances dont la France et l'Angleterre. L’Italie a selon lui qu’un seul tort est de s'y être mis trop tard, du fait du Risorgimento.  Par conséquent, il est du devoir de l’Italie fasciste de maintenir la pression et ceux malgré le risque de sanctions internationale qui pourrait créer des difficultés économiques et la résurgence de l’agitation sociale.Pour se faire suivant les conseils de l’État-major de la Regia Esercito, l’Italie va procéder à un second envoi de troupes en Afrique Orientale Italienne de 1450 officiers et de 29 400 soldats accompagnés par 2750 véhicules, 230 pièces d’artillerie, 30 chars légers L3/33, 25 chars FIAT 3000 et 2 300 chevaux. Suivi par une escadrille supplémentaire de 12 bombardiers SM.79 de la Regia Aeronautica ainsi que toutes une cargaison de bombes à fragmentations et incendiaires. Outre ce renforcement venant de la métropole ordre est donné au Vice-Roi Edoardo Alfieri de pouvoir fournir 25 000 soldats indigènes pour l’Érythrée et 15 000 pour la Somalie italienne.
Le commandement des troupes est donné au prince héritier Humbert de Savoie épaulé par le Général Rodolfo Graziani pour la région d’Érythrée et par le Lieutenant Général Mario Badoglio pour la Somalie.


Tout autre sujet, le Duce par décret, réorganise la colonie libyenne en réunifiant administrativement la Tripolitaine et la Cyrénaïque. Il dote cet ensemble nouveau gouverneur général en la personne du Maréchal de l'Air Italo Balbo. Il reçoit comme mission d’accélérer la colonisation italienne, avec le renforcement des infrastructures routières et ferroviaire entre le capital de la Lybie italienne Tripoli et la région semi désertique de Cyrène. L’objectif est de faire venir les métropolitains des régions de Sicile, de Calabre et de Basilicate sur les côtes et ainsi constituer un noyau de 15 % d’italiens sur le total de la population de la colonie (soit 120 000 colons).



 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 162
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Bureau le Sam 1 Fév - 12:31

Ethiopie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

Face au lent afflux de troupes en Érythrée italienne, l'Ethiopie réagit de deux manières différentes.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
Hailé Sélassié, Negus d'Ethiopie

Hailé Sélassié a tout d'abord ordonné le renforcement des garnisons de Gondar et Maychew. Celles-ci passent respectivement à 12 000 soldats et 9 000 soldats en garnison dans chacun des villes. Gondar et Maychew sont en effet les verrous des hauts plateaux éthiopiens, et ce qui s'annonce de plus en plus comme une offensive italienne doit être stoppée en ces lieux pour éviter un déferlement italien sur le centre démographique et politique de l'Empire.

Deuxièmement, conscient que l'Ethiopie seule n'arrivera peut-être pas cette-fois ci à infliger une défaite à l'Italie fasciste, le Négus s'est saisi de la Société des Nations. Loin d'être passive face aux menaces italiennes et aux récentes déclarations et actes du gouvernement italien, Adis Abebba prend donc l'initiative.


Autriche
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown

A Vienne, la mise au pas de la société autrichienne est en pleine marche. La Heimwehr, ce rassemblement de milices paramilitaires, a été reformé en National-Frontmiliz. Celle dernière compterait près de 120 000 membres à travers l'Autriche, et grâce à l'intimidation et à la violence politique elle aurait totalement remplacé les dernières milices social-démocrates et libérales.

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Unknown
La National-Frontmiliz à Vienne, 1936

De même, sur le modèle du NSDAP allemand, tous les syndicats ouvriers ont été dissous sur ordre du gouvernement et remplacés par un syndicat national, dirigé d'une main de fer par Arthur Seyss-Inquart, le bras droit du Chancelier Rintelen.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Sirda le Sam 1 Fév - 16:06


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Yc54owW


Affaires intérieures


................En ce début d’année 1936, un peu plus d’onze millions de japonais se sont rendus aux urnes afin d’élire leurs nouveaux représentants à la Chambre des députés, et cela dans un contexte assez particulier puisque, de facto, le Parlement impérial n’est guère plus tellement consulté depuis deux ans et la prise du pouvoir du Cabinet Konoe, consécutivement au coup d’Etat du 30 juillet 1934. Ainsi, le 20 février, le corps électoral nippon fut convoqué et fit connaître ses préférences électorales. Remportant quasiment 40% des suffrages, le Rikken Minseitō, parti libéral centriste, arriva en tête, obtenant 205 sièges sur 466 – soit une progression de 59 sièges par rapport aux élections de 1932. En deuxième position, l’ancien parti majoritaire de droite, le Rikken Seiyūkai, qui ne parvint à réunir autour de ses candidats que 37,6% des suffrages, n’envoyant que 174 représentants à la Chambre – soit une perte notable de 127 élus. Pour cause, de nombreux électeurs du Rikken Seiyūkai se sont dirigés vers un nouveau parti d’extrême-droite nationaliste et fascisante, le Kokumin Dōmei, fort d’un groupe parlementaire de 15 élus, pour 3,8% des suffrages, ainsi que vers un groupe centriste farouchement hostile au Kōdōha – actuellement au pouvoir –, le Shōwakai, qui dispose de 20 députés grâce à ses 4,8% de voix. Les socialistes firent également une percée lors de des élections, puisque le Shakai Taishūtō obtint 4,7% des voix et 18 sièges. Il est à noter que divers candidats hors partis ont obtenu au total 9,2% des voix et ont envoyé 34 députés indépendants à la Chambre. La majorité des sièges nécessaires ayant été fixée à 234, aucun des partis ne disposa, à lui seul, de suffisamment de députés pour prétendre devenir majoritaire. Ainsi, dès le lendemain des élections, les tractations politiques débutèrent, car les députés entendaient bien reprendre leurs droits sur la politique, notamment en contraignant le Cabinet Konoe à prendre davantage en compte leur avis, puisque ledit Parlement impérial – principalement la Chambre des Députés, celle des Pairs étant totalement acquise à la cause – n’était guère plus considéré que comme une chambre d’enregistrement. Il apparut rapidement que le Rikken Minseitō était en bonne voie pour s’allier avec le Shōwakai, tout en s’attirant le soutien de plusieurs indépendants, ce qui aurait pu permettre à ces libéraux davantage influencés par la faction rivale de la Tōseiha de s’ériger en véritables opposants au Cabinet Konoe. Le Rikken Seiyūkai était quant à lui davantage en difficulté, puisque le Shōwakai le trouvait trop conciliant avec le Cabinet, tandis que le Kokumin Dōmei le trouvait trop fébrile. Quant aux députés indépendants – ou, pis encore, les socialistes –, il était totalement impensable qu’ils puissent soutenir le Rikken Seiyūkai, d’autant plus qu’il lui fallait près de 60 sièges supplémentaires pour devenir majoritaire, chose quasiment impossible.

................Le 25 février au matin, un accord fut annoncé entre le Rikken Minseitō, le Shōwakai et une quinzaine de députés indépendants, permettant à ce premier, sous la direction du baron Wakatsuki Reijirō, éphémère Premier ministre en 1931, de faire office de contrepouvoir au Cabinet Konoe. Toutefois, dans l’après-midi, le Prince Fumimaro Konoe annonça la suspension de la Chambre des députés, en dénonçant « une odieuse tentative de renversement de mon Cabinet par des êtres corrompus et vils », ce qui provoqua quelques remous dans la classe politique japonaise, qui, depuis une quinzaine d’années, n’était guère habituée à ce genre de comportement. Dès le lendemain, plusieurs centaines de soldats furent alors déployés dans les rues de Tokyo, notamment aux alentours de la Diète et de certains ministères. Rapidement, dans la matinée, de premiers coups de feu éclatèrent, tandis que l’on ne tarda pas à annoncer l’assassinat de l’aide de camp de l’Empereur, le général Shigeru Honjō, ainsi qu’une tentative d’assassinat du Premier ministre Konoe, lequel parvint à s’enfuir du Kantei à temps. Le grand chambellan de l’Empereur, l’amiral Kantarō Suzuki, fut lui aussi grièvement blessé lors d’une tentative d’assassinat. En début d’après-midi, les principaux points névralgiques étaient alors aux mains d’insurgés responsables de ces assassinats et tentatives, et qui affirmaient agir au nom de la Constitution, afin de la préserver des dérives de l’actuel Cabinet. L’empereur Showa ne manqua pas de réagir et d’ordonner que tous les rebelles soient arrêtés, ce à quoi le ministre de la Guerre Sadao Araki s’employa avec rigueur, sans toutefois y parvenir réellement les premiers jours, puisque ses propres troupes restaient réticentes à l’idée de tirer sur de leurs frères d’armes. Le 27 février, la loi martiale fut proclamée à Tokyo, tandis que des renforts parvenaient dans la capitale impériale, et le 28, ordre fut donné à l’armée et à la marine de déloger les insurgés de leurs positions. Ce n’est que le 29 février que, après une campagne de persuasion psychologique, le ministre de la Guerre parvint à désarmer les rebelles et à en arrêter les principaux meneurs, pour ceux qui ne se firent pas seppuku. Un tribunal militaire fut rapidement institué, condamnant dans les semaines suivantes une vingtaine d’officiers à être exécutés, et une centaine à être emprisonnés, tandis qu’aucun soldat ne fut sanctionné. Le 29 février au soir, ce qui allait bientôt devenir « l’incident du 26 février » était d’ores et déjà clos, et le Cabinet Konoe reprenait progressivement le contrôle de la capitale impériale et de ses principales institutions, et notamment de la Chambre des députés, dont une partie des représentants avait grandement soutenu cette insurrection partie pour réussir dans les deux premiers jours, avant de lamentablement échouer au profit du gouvernement.

................Dès le 1er mars, le Prince Fumimaro Konoe dénonça vigoureusement cette tentative de coup d’Etat, accusant ouvertement les officiers de la Tōseiha, à commencer par le premier d’entre eux, le général Kazushige Ugaki – qui fut immédiatement arrêté et déchu de toutes ses fonctions officielles, ainsi que de ses honneurs et de ses titres – d’être derrière cette insurrection ratée à l’encontre de son gouvernement. Il eût également des mots d’une rare violence contre la centaine de députés qui avaient montré certains signes de ralliement à la cause des insurgés, pour la plupart des élus socialistes, du Rikken Minseitō et Shōwakai, critiquant ouvertement « une classe politique corrompue par la finance et par ses intérêts personnels » et accusant ces élus de trahison envers l’Empereur, avant qu’ils ne soient rapidement arrêtés par la Kenpeitai. En conséquence, le Premier ministre annonça la dissolution de la Chambre des députés ainsi que celle de l’intégralité des actuels partis politiques japonais, et l’institution d’un nouveau parti unique et totalitaire appelé Taisei Yokusankai – ou Association de soutien à l’autorité impériale. Il édicta plusieurs lois, approuvées par l’Empereur et la Chambre des Pairs, imposant l’adhésion à ladite association afin de pouvoir exercer toute fonction politique nationale, de même que militaire, et annonça la désignation pour les cinq prochaines années des députés qui représenteraient les japonais au sein de la Chambre éponyme en remplacement de l’actuelle Diète – pour la plupart issus des mouvances d’extrême-droite ainsi que de l’aile droite du Rikken Seiyūkai. Dès lors, il est interdit à quiconque de former ou d’adhérer à un parti politique autre que le Taisei Yokusankai, sous peine d’être considéré comme un traître à l’Empire. S’inspirant fortement de l’Allemagne nazie ou de l’Italie fasciste, le Prince Fumimaro Konoe instaure donc une dictature militaire, tournée autour d’un parti unique totalitaire, mais surtout vénérant l’Empereur dont les pouvoirs sont largement accrus avec la proclamation Restauration de Showa, laquelle redonne au Divin Souverain la plénitude des pouvoirs que la Constitution lui accorde, et qu’il exerce par l’intermédiaire de son dévoué Cabinet qui met en œuvre la politique édictée – en théorie – par le Tenno. A ce titre, la Tokubetsu Kōtō Keisatsu se voit confier des pouvoirs financiers, humains, juridiques et matériels largement étendus pour procéder à la traque et à l’arrestation des opposants politiques au Cabinet, à commencer par les communistes et les socialistes, ainsi que les membres encore libres de la Tōseiha susceptibles de représenter une menace pour la sécurité et la stabilité de l’Empire. La révolution prônée par le Kōdōha afin de régénérer le Japon afin de lui rendre sa superbe d’antan et l’épurer de la corruption capitaliste moderne semble ainsi se réaliser, au plus grand bonheur de la faction.

................Dans le courant du mois de mars, de nouvelles mesures furent prises afin de consolider la Restauration de Showa ainsi que l’emprise totalitaire du Taisei Yokusankai. En effet, la Kokka Sōdōin Hō – ou loi de mobilisation nationale – fut adoptée le 24 mars 1936 par la Chambre des députés et la Chambre des pairs à l’unanimité de leurs membres. Cette loi permet dès lors au Cabinet de contrôler les organisations civiles – y compris les syndicats –, nationaliser les industries stratégiques par simple décret, maîtriser les prix et le rationnement ou encore de contrôler les médias. Elle accorde au gouvernement des budgets illimités pour subventionner la production de guerre et pour compenser les pertes de l'industrie causées par la mobilisation nationale en cas de guerre. En outre, elle officialise également les associations d’entraide de voisinage, instituées volontairement depuis l’époque Edo, et les étend désormais à l’ensemble de la société impériale, c’est-à-dire à tous les territoires directement soumis à l’autorité de l’Empire, y compris la Corée et Formose. Ces Tonarigumi, dont la globalité forme le Taisei Yokusankai, rassemblent désormais entre 10 à 15 familles chacune, lesquels désignent un représentant chargé de les diriger, et sont chargées de prévenir les incendies, assurer la défense civile et la sécurité de leur quartier. La participation de tout sujet y est obligatoire. Chaque unité est responsable de la distribution des rations de nourriture et de bons du gouvernement, ainsi qu’établit le recensement de tous les hommes et de toutes les femmes pouvant être mobilisées pour servir l’industrie de l’armement– état dont les mobilisés ne peuvent démissionner sans se rendre de facto coupable de haute trahison. De même, ces unités, soumises à l’autorité des ministères des Affaires intérieures et de l’Education, deviennent un moyen de contrôle de la population par l’intermédiaire de leur représentant, qui est obligé de dénoncer toute infraction pénale commise par l’un des membres de la Tonarigumi, tandis qu’un réseau d’informateurs en leur sein est mis en place en collaboration avec la Tokubetsu Kōtō Keisatsu pour surveiller les infractions possibles aux lois nationales, et les comportements politiques ou immoraux suspects, de même que pour surveiller que les représentants de ces associations respectent bien leurs obligations légales envers l’Empire. La Kokka Sōdōin Hō prévoit également tout un arsenal de mesures répressives afin de contraindre les japonais à en respecter les prescriptions, mesures allant d’une simple contravention à une peine d’emprisonnement, voire, pour les cas les plus graves, la peine capitale, notamment en cas de désertion ou de refus d’être mobilisé pour servir l’Empire. De la sorte, le Cabinet Konoe entend exercer un contrôle total sur la population nippone, pour s’assurer de sa fidélité à l’Empire.

................Parallèlement à la Kokka Sōdōin Hō, le Prince Fumimaro Konoe a également mis en place le Kokumin Seishin Sōdōin Undo – c’est-à-dire le mouvement national de mobilisation spirituelle. Directement en lien avec la mobilisation nationale, cette autre politique forte du Cabinet vise à la création d’un organisme gouvernemental chargé du programme de contrôle des organisations civiles, dont les Tonarigumi, sous la supervision des ministères des Affaires intérieures et de l’Education. Il est composé de l’ensemble des anciennes organisations nationalistes nippones, regroupées au sein de la Ligue centrale du mouvement de mobilisation spirituelle, sous la direction de l’amiral Arima Ryōkitsu, prêtre principal du sanctuaire Meiji. L’objectif de cet organisme est de s’assurer lui aussi du ralliement de la nation Yamato toute entière autour de l’Empire et du Cabinet afin de réaliser sa destinée et s’inscrit dans le cadre de la politique Shintaisei – dite Politique du nouvel ordre promue par le Premier ministre dans de nombreux discours après la tentative de coup d’Etat du 26 février. Outre des appels au peuple pour davantage de patriotisme ainsi que la surveillance du suivi des pratiques rituelles shintos par la population, le mouvement national de mobilisation spirituelle est également chargé de mettre en œuvre des programmes concrets tels que le Service national de stimulation de la production, le Service national d'augmentation de la production agricole ou encore le Service national du corps des étudiants volontaires, tous ayant pour objectif soit d’accroître la production japonaise, soit de renforcer la fidélité des japonais envers l’Empire. De même, conformément à la volonté gouvernementale visant à « faire en sorte que les politiques du gouvernement touchaient le maximum de citoyens possibles et que ceux-ci les comprenaient bien » selon les mots du Premier ministre, et surtout afin de contrôler étroitement l’information, deux journaux sont créés : le Shūhō, un journal hebdomadaire, et le Shashin Shūhō, journal photographie hebdomadaire. Par-là, le Cabinet Konoe se dote également de formidables outils de propagande qui seront diffusés à l’ensemble de la population japonaise, principalement grâce aux Tonarigumi au sein desquels les journaux seront lus devant tous les membres à chaque jour de parution par le représentant de l’unité, afin de s’assurer de la bonne diffusion de la parole impériale. Enfin, l’organisme sera également chargé de réaliser des manifestations publiques, des émissions de radio, l’impression de propagandes, l’organisation de séminaires de discussions dans les associations de voisinage, la tenue de conférences sur les valeurs principales de l’Empire telles que l’épargne, l’hygiène, l’assiduité au travail, le nationalisme, l’honneur, etc. ; l’objectif étant de diffuser un sentiment de fierté nationale parmi les Japonais.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Kf8BlLl
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1997
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Skorm123 le Sam 1 Fév - 22:15




Türkiye Cumhuriyeti


République de Turquie
 

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 4Feiorg La question Kurde  ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 4Feiorg


La politique d’Atatürk a, depuis l’indépendance de la Turquie en 1923, toujours été pro-turc. Celui-ci considérait l’hétérogénéité de la Turquie comme une grande faiblesse du quelle les puissances étrangères pouvaient profiter pour déstabiliser le pays. Une politique plutôt agressive d’assimilation des populations ethniquement non turque a pour conséquence une certaine instabilité dans la partie orientale de l’Anatolie ou une partie importante (majoritaire ?) de la population est kurde. Dès lors, en 1930 une révolte a eu lieu, et la Turquie fut obligé de mobilisé des milliers d’hommes pour mater cette rébellion qui eut pour résultat des massacres, des déportations et dispersion de la population kurde, celle-ci fut rendue légale par la loi numéro 2510 qui permet de rendre le déplacement de population en vue de l’assimilation. Kemal reconnait lui-même encore récemment, à travers les discours que la question kurde est le plus grand problème intérieur de la Turquie.

C’est pourquoi lutter contre les perfides kurdes est l’une des priorités du gouvernement Atatürk qui veut, en plus d’une certaine violence (ayant conduit d’après certains, à la mort de plus d’un million de kurde depuis 1925), prioriser ces régions en terme d’éducation. Le but étant, d’après les mots même du président de « remplacer les pensées kurdes des jeunes par des pensées turcs. ». Les programmes scolaires aideront à remplacer l’idée même d’une identité kurde d’ici plusieurs années. D’après Atatürk qui dit à son entourage, « Les Kurdes seront tous turcs d’ici 20 ans, les enfants sont l’avenir, et ici ils auront un avenir de turcs. » Ainsi, la nouvelle mesure vise à augmenter massivement le nombre d’écoles et de professeurs turc dans les régions dit kurdes.


 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 320px-Emblem_of_Turkey.svg

Skorm123
Skorm123
Boulet Indiscipliné
Boulet Indiscipliné

Messages : 1555
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Topic Officiel - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Topic Officiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum