Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
4,59€

¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Mer 26 Fév 2020 - 13:04

Royaume de Roumanie
Brève
Evénement

La Bête immonde étend son emprise dans les Balkans, et ce jusqu’à Bucarest. En effet, lors des élections législatives de décembre 1937, la Garde de fer, parti fasciste et antisémite dirigé par Cornelius Codreanu, a remporté 15,58% des suffrages, devenant ainsi la troisième force politique du pays derrière le Parti national paysan, qui a réuni 20,4% des votes autour de ses candidats, et le Parti national libéral, fort de ses 35,92%. Cependant, ce dernier a connu une forte chute puisqu’il ne détient désormais plus que 152 sièges aux termes de ces élections, alors qu’il en avait 148 de plus lors de la précédente législature. En parallèle, le Parti magyar s’est renforcé, obtenant 19 députés et 4,5% des suffrages. Face à cette situation problématique, le roi Carol II a demandé à Octavian Goga, dirigeant du Parti national chrétien ayant reçu 9,3% des suffrages et 39 députés, de former un gouvernement minoritaire pour contrer la Garde de fer. D’emblée, plusieurs mesures antisémites ont été prises pour tenter de rogner l’électorat du parti d’extrême-droite, mais la situation est de plus en plus tendue dans cette Roumanie divisée et en proie aux différentes tensions régionales.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Mer 26 Fév 2020 - 20:04

Méditerranée
Brève
Evénement

La République française et le Royaume-Uni, parlant d'une voix commune, ont tenu à exprimer leurs vives inquiétudes quant à l'évolution de la situation en Méditerranée occidentale, et plus particulièrement à la suite de la mise sous protectorat des Baléares et du Rif par le Royaume d'Italie, cela en violation totale du droit international, puisque ces territoires relèvent souverainement de la République d'Espagne selon Paris et Londres. Ainsi, les ministres des Affaires étrangères respectifs ont condamné la répression italienne du soulèvement populaire aux Baléares, et demandent à Rome de cesser ses combats et de restituer les territoires espagnols qu'elle occupe à Madrid. Par ailleurs, tous deux ont réaffirmé leur soutien à la République espagnole, qu'ils reconnaissent comme l'Etat légitime espagnol, et refusent catégoriquement de reconnaître le soi-disant Royaume d'Espagne récemment proclamé par les nationalistes espagnols en déroute.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Ven 28 Fév 2020 - 17:25

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

A Paris, c'est l'effervescence. L'Italie a réagit avec violence aux troubles dans le Rif, qui n'intéressent à vrai dire la France que de par leur proximité avec le Maroc sous protectorat. Le bombardement incendiaire de la ville de Tanger, qui abrite de nombreux chrétiens et européens est une catastrophe pour l'opinion publique française.

Le gouvernement français a donc dans un grand geste, pas forcément appuyé par Londres, envoyé Léon Blum lui même à Madrid, afin de renforcer les liens avec l'Espagne républicaine. Dans un grand discours devant le représentants élus espagnols, le Premier Ministre français a annoncé le "profond regret de l'immobilisme de la République française, quand ses frères idéologiques se battaient plus au Sud et qu'aucune aide n'a été envoyée".

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Mouvements d'extrême-droite opposés à la visite de Blum en Espagne

En plus de l'aide humanitaire apportée lors de l'hiver dernier, la France continue donc de réchauffer ses relations avec l'Espagne. Ce rapprochement a cependant un coût : à Londres, le caractère trop idéologiquement socialiste de certains courants majeurs en Espagne ne plaît pas du tout à l'Establishement, et en France la droite s'insurge déjà de cette visite de Léon Blum aux "racailles socialistes espagnoles".


Royaume-Uni
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

A Londres, on dénonce aussi avec une très grande force le bombardement de Tanger. Selon les chiffres de la presse, près de 4 britanniques auraient été tués dans le bombardement. Le nouveau dirigeant du Foreign Office, récemment choisi après la démission de Eden pour des raisons personnelles, Edward Wood Lord Halifax, a déclaré devant le Parlement Britannique :

" Le comportement de l'Italie fasciste est préoccupant. D'une intervention douteuse dans une guerre civile espagnole, le gouvernement italien est passé à une véritable politique de conquête de l'Afrique espagnole et des îles Baléares. Tout autour de Gibraltar, ce ne sont que rage et désespoir qui règnent. J'ai ordonné, avec le concert du Premier Ministre, la protection des navires civils espagnols qui venaient en aide aux réfugiés de Tanger. La Royal Navy participera activement à la sauvegarde du caractère neutre du détroit de Gibraltar, et au respect des traités internationaux.

La politique expansionniste italienne met directement en danger les possessions de l'Empire Britannique. Comme vous le savez, chers Members of Parliament, l'Allemagne semble elle aussi décidée à retrouver une place prééminente si ce n'est dominante dans les affaires du monde. L'Italie semble suivre la même voie. Il est absolument nécessaire de s'opposer à une alliance italo-allemande qui mettrait en péril la sécurité de l'Empire. C'est pour cette raison que j'ai décidé de porter une politique d'avertissement à l'envers de Rome, mais de ne pas mettre en péril la paix en Europe du Sud en sanctionnant l'Italie.
" - Discours de Lord Halifax, Foreign Secretary

Ce discours, tout le monde savait bien que l'Italie l'entendrait aussi fort et clair que le Parlement britannique. L'avertissement est donné : l'Italie doit cesser sa politique expansionniste et régler le plus rapidement que possible les troubles dans le Rif, mais surtout cesser de massacrer des populations civiles.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Lord Halifax

L'Angleterre est dans une position bien périlleuse. Le soutien du Nouveau-Monde semble vaciller de plus en plus chaque semaine, et le seul allié véritable de Londres est bien Paris. La France cependant, semble résolue à soutenir clairement l'Espagne, bien plus en tout cas que le public et le gouvernement britannique. La réticence de l'Establishment à soutenir ce qui est perçu comme un régime socialiste en Espagne et une potentielle menace sur Gibraltar est réelle, et continue d'influencer la politique britannique non seulement envers l'Espagne, mais aussi la France, maintenant que Léon Blum a acté le rapprochement hispano-français.


Dans un autre registre, la base navale de la Royal Navy à Singapour est officiellement ré-ouverte. Celle-ci, modernisée, est devenue la plus grande base navale britannique d'Asie. Le "verrou de Singapour" est désormais lourdement fortifié, et prêt à stopper toute intrusion dans le pré-carré de l'Océan Indien depuis le Pacifique.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
La nouvelle base de Singapour, modernisée

Roumanie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Alors qu'une campagne politique effrénée menaçait d'enflammer la Roumanie et de la plonger dans ce que beaucoup appellent un état de guerre civile, le Roi Carol II de Roumanie a annoncé en date du 8 février 1938 la suspension de la Constitution, la promulgation de la loi martiale, et a sacqué le Premier Ministre Goga pour le remplacer par Elie Cristea, patriarche de Bucarest.

Le 11 février, une nouvelle Constitution est promulguée, effectivement rendant le monarque un dictateur suprême sur tout ce qui touche à la politique du pays.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Carol II signant la Constitution du 11 février 1938

Un plébiscite a été organisé le 12 février, sous la pression internationale, et notamment de Paris et de Londres. Dans des conditions absolument non-libres, les électeurs se sont exprimés sous le menace directe des hommes du roi. 99.7% des votants ont approuvé la nouvelle Constitution.

Une répression violente s'abat sur tous les partis politiques et milices roumaines. De l'extrême-gauche à l'extrême-droite, incluant la Garde de Fer, toutes les organisations sont interdites, et de nombreux leaders emprisonnés.



Tchécoslovaquie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

La question slovaque en Tchécoslovaquie continue de se poser. Malgré la nouvelle politique du gouvernement, affiché en un duo tchèque et slovaque, qui est noté par la plupart des hommes politiques slovaques comme une très grande avancée dans l'intégration des régions slovaques dans la nation tchécoslovaques, le peuple en Slovaquie reste profondément hostile à Prague.

En effet, la Slovaquie, extrêmement rurale, ne se reconnaît plus dans à la fois l'échec de l'armée à défendre la patrie, bien que la guerre n'ait pas touché les slovaques directement, mais surtout dans ce que les slovaques appellent "le coup" qui avait amené au pouvoir un gouvernement très à gauche. Dans les églises slovaques, la pilule a été dure à avaler, et si aujourd'hui le gouvernement a fait machine arrière, l'image de Prague est fortement entachée.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Une église slovaque, 1938

Certains disent que les églises slovaques serviraient directement de réseaux pour organiser un mouvement slovaque sécessionniste, qui s'organise de jour en jour en armée secrète.





Belgique
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Après le pogrom d'Anvers, une partie de la Belgique est sous le choc. La violence des actions antisémites a forcé plusieurs dizaines de milliers de personnes à manifester devant le Palais Royal, demandant au roi de mieux travailler à l'unité nationale. Le peuple belge, peu habitué à prendre les rues pour s'exprimer, est en effet terriblement choqué par la décapitation accidentelle du gouvernement, et les faits divers des derniers mois. Le Roi semble la dernière personne en qui le peuple a confiance, et sa popularité monte en flèche, tout comme les exigences envers lui.




Pays-Bas
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

La montée de l'extrême-droite aux Pays-Bas effraye grandement le gouvernement et jusqu'au Monarque. La reine Wilhelmina, extraordinairement populaire, a multiplié les sorties publiques ces dernières semaines. Comme à son habitude, elle a été très proche du peuple, n'hésitant pas à même sortir sans gardes et à bicyclette à travers les Pays-Bas, afin de rencontrer son peuple.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
La Reine à vélo

Partout sur les routes empruntées par la Reine, ces milliers de néerlandais l'ont saluée, non pas comme on salue un monarque tout puissant, mais comme on salue une amie de longue date que l'on respecte profondément.

Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Sam 29 Fév 2020 - 14:42

Pays-Bas
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Les Indes Néerlandaises ont été le théâtre d'un événement rare. Un petit groupe d'insurgés indépendantistes, réclamant l'indépendance d'Aceh, s'est soulevé contre la garnison de la ville de Banda Aceh. La quarantaine de soldats néerlandais appuyés par des auxiliaires locaux ont réussi sans mal à mater le groupe d'une vingtaine de miliciens armés, faisant 3 morts parmi eux, et 2 blessés. Les blessés ont été interrogés et appartiendraient à un groupuscule indépendantiste du nom de l'Armée de Libération Islamique d'Aceh.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Temple balinais, 1937


La situation est cependant loin d'être critique. Les Indes Néerlandaises, relativement bien traitées sur le plan humain et culturel en comparaison avec d'autres colonies européennes, restent très calmes.



Philippines
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Au Philippines, Emilio Aguinaldo, leader populaire du parti National Socialiste, a défrayé les chroniques en appelant à une accélération du processus d'indépendance vis-à-vis des Etats-Unis. Le Président Quezon n'a pas jugé bon de répondre. Quoi qu'il en soit, maintenant que les Philippines sont semi-indépendantes de Washington depuis quelques années, la patience du peuple philippin commence à arriver à terme. De nombreux citoyens de l'archipel demandent en effet l'accélération des négociations avec l'Amérique.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Manuel Quezon, Président depuis 1935

Chine
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Avec la chute de Nankin plusieurs événements ont secoué le Kuomintang. La capitale a été déplacée à Wuhan, et Chang Kaï-Shek ainsi que la totalité de son gouvernement militaire ont réussi à rejoindre la capitalise provisoire sans difficultés. Nankin, en tombant aux mains des japonais, a été victime d'un massacre sans nom. Plusieurs dizaines de milliers de chinois sont morts, tués sommairement par les japonais. Certains parlent du chiffre de 200 000 chinois non-combattants tués par l'Armée Impériale Japonaise.

Le gouvernement, malgré la formation de gouvernements collaborationnistes sur la côte, n'est pas prêt de lâcher l'affaire. La résistance s'organise en Chine, et le KMT commence à se réorganiser. La rupture des digues de Fleuve Jaune, inondant une partie du Hebei, a été d'une grande aide militaire. L'armée japonaise a en effet été stoppée, et près de 3 000 soldats japonais sont morts dans les semaines qui ont suivi. On déplore la mort de 300 000 à 400 000 civils dans la région, notamment à cause de la famine due à la destruction des stocks alimentaires par l'eau.

Mais l'appui international commence à se faire sentir pour la Chine, qui a été isolée. L'Allemagne, le fidèle allié chinois, a été étrangement muet sur la guerre. En revanche, un soutien diplomatique britannique, et un soutien matériel américain qu'il n'est plus possible de garder secret renforce le Kuomintang. Plusieurs milliers d'armes légères sont en en train d'intégrer les rangs de l'armée chinoise, et des rumeurs circulent sur l'arrivée de matériel plus lourd, notamment d'artillerie et de tanks légers, à travers les campagnes du sud-ouest chinois.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Le Généralissime fait preuve d'une ténacité à tout épreuve

Quoi qu'il en soit, malgré les lourdes pertes militaires et civiles, l'apparition de gouvernements pro-japonais, la République de Chine n'est pas prête de tomber. Partout à travers le pays, un vent de nationalisme se lève et on se rallie derrière la bannière du KMT. Dans le Soviet chinois, malgré la non réponse de l'Union Soviétique, on continue de se préparer au pire.

" Si demain les fascistes japonais venaient à traverser le Fleuve Jaune et envahir le Shaanxi, le peuple chinois sera peut-être occupé mais il ne sera jamais vaincu. L'Armée Paysanne et Prolétaire Chinoise continuera la lutte, le peuple ne se soumettra jamais. Face à la guerre populaire prolongée, l'Armée Impériale Fasciste du Japon n'a aucune chance. " - Mao Zedong, discours devant la Commission Militaire à Yan'an, 1938



Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Mar 3 Mar 2020 - 19:07

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

C'en était trop de la visite en Espagne pour le gouvernement Blum. Celui-ci a été renversé par une motion de censure de son propre gouvernement, après de très violents heurts entre socialistes réformistes et révolutionnaires. Remplacé par Edouard Daladier à la tête du Conseil des Ministres, le pays ne change pas d'orientation politique, mais le pro-espagnol Blum était visiblement trop clivant.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Daladier, Premier Ministre français

De vives tensions continuent cependant d'animer la vie politique française, et l'extrême-droite conserve une présence dans les rues qui rappelle avec inquiétude 1934.



Espagne
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

La récente invitation soviétique en Espagne a fracturé les gauches. Plusieurs membres du POUM et de la CNT se sont soulevés contre l'Etat républicain en Catalogne et à Valence, menant à la mort de 12 personnes et en blessant 30. La "soviétisation" du PCE est dénoncée par de nombreux membres du gouvernement qui redoutent une perte d'autonomie, et une hydre rouge incontrôlable qui mettrait son pied de manière ferme sur la péninsule.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Manifestation de POUMistes

Julián Gorkin, le leader de facto du POUM, a ainsi demandé au gouvernement d'inviter Leon Trostky en Espagne, dans un défi idéologique clair et net.

Pendant ce temps, dans les droites espagnoles, on est clairement opposé à cette présence idéologique soviétique en Espagne. En Navarre, on continue de soutenir le Roi Javier I qui s'est soulevé, et de manière générale dans le Nord-Est de l'Espagne, la mémoire des putschistes et de Sanjurjo commence à devenir nostalgique.



Tchécoslovaquie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

En Slovaquie, un soulèvement a eu lieu à Bratislava. 240 soldats, de nationalité slovaque, ont pris les armes et ont saisit le centre des postes de la ville pendant quelques heures, avant de se rendre. Ils demandaient l'indépendance de la Slovaquie, et espéraient un soulèvement général. Celui-ci n'eut pas lieu, mais les coeurs de très nombreux slovaques étaient clairement derrière eux.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Fermiers slovaques, 1938

La situation devient critique pour Prague. Alors qu'aucune action n'est entreprise, le mouvement sécessionniste slovaque continue de gagner en puissance. D'après les services de renseignement de Prague, un soulèvement armé massif de la population appuyé par une partie de l'armée serait imminent.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Mer 4 Mar 2020 - 17:07

Royaume-Uni
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Alors que l'Etat Libre d'Irlande est remplacé par la République d'Irlande, les relations avec le petit voisin insulaire se réchauffent. Grâce au leadership de Eamon de Valera, le Taoiseach de la jeune République, un traité anglo-irlandais sur le commerce a été signé. Les frais douaniers instaurés dans la dernière décennie, lourdement handicapants pour l'Irlande, sont levés. De la même manière, la flotte britannique quittera les ports irlandais d'ici le mois d'août 1938, faisant donc définitivement cesser toute présence militaire britannique en République d'Irlande.

Sur le territoire britannique même, le Home Office annonce l'ouverture de recrutement de femmes pour tous les types de missions affiliées à la défense civile du territoire britannique européen. Chaque autorité locale britannique dispose en effet d'un service de Civil Defence, chargé de missions de reconnaissance, de patrouille terrestre et surtout côtière, de repérage d'avions et de navires, et d'assistance en cas de catastrophe humaine ou naturelle.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Le drapeau de la Civil Defence Force

Le Civil Defence Force commencera d'ailleurs à distribuer des masques à gaz à la population civile à partir d'août 1938, dans une politique de défense. Le climat politique au Royaume-Uni commence en effet à prendre doucement conscience de la possibilité d'une guerre future. Les crédits alloués aux forces armées britanniques n'ont cependant pas été augmentés de manière significative au vote du budget. La guerre n'est pas à prévoir avant encore au moins 10 ans, continue-t-on de scander au Parlement.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Mer 4 Mar 2020 - 17:59

Union Soviétique
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Ce sont deux défections qui font les nouvelles pour le PCUS. Le premier, Alexander Orlov, s'est enfui à travers l'Espagne pour rejoindre par la suite le Canada. Le colonel du NKVD et fortement lié aux affaires soviétiques en Espagne aurait agit par peur des purges soviétiques au sein du NKVD. La deuxième défection concerne Genrikh Lyushkov. Ce dernier possède un rang bien plus haut, et est commandant du NKVD pour l'Extrême-Orient. Il aurait rejoint l'Empire du Japon, motivé par les même peurs.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Un officier du NKVD

Les purges au sein de l'armée, du NKVD et de la société en général instillent un climat de peur terrible en Union Soviétique.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Jeu 5 Mar 2020 - 12:26

Union Soviétique
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Dans la dernière semaine du mois de juillet 1938, des forces du Manchukuo ont mené une offensive contre les positions frontalières soviétiques, aux alentours du Lac Khasan.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Localisation du Lac Khasan

L'Etat-major impérial japonais, convaincu de la faiblesse de l'Armée Rouge, et galvanisé par la défection d'un haut-gradé du NKVD-Section Extrême-Orient, a en effet autorisé l'assaut. 7 500 soldats du Manchukuo menés par des officiers japonais ont donc attaqué les forces soviétiques. La progression lors des premiers jours a été rapide pour les forces nippones, mais après 72h en territoire soviétique, elles furent soumises à une contre-offensive appuyée par des renforts venus de Vladivostok. Cette contre-offensive a fortement intensifié les combats, et les pertes humaines et matérielles.

On dénombre à ce jour 800 morts du côté japonais, et 600 morts du côté soviétique ainsi que 3 000 blessés légers. Une cinquantaine de tanks soviétiques auraient été détruits.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Soldats soviétiques repoussant l'envahisseur fasciste

Les tensions diplomatiques sont au plus haut en Extrême-Orient.

République de Chine
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Le Gouvernement Militaire de la République de Chine doit faire face à des gouvernements auto-proclamés alliés au Japon sur sa côte. La réponse de Chang Kaï-Shek est simple et expéditive : tous les traîtres à la République seront exécutés.

Le premier, Han Fuju, qui a exprimé des positions pacifistes et enclin à signer une "paix des braves" avec le Japon, a été arrêté à Wuhan. Celui-ci venait d'arriver du front. L'ancien gouverneur du Shandong pour la République a été condamné à mort pour haute-trahison et collaboration avec l'ennemi. Il a été exécuté par peloton d'exécution en place publique à Wuhan.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Soldats chinois fraîchement formés

L'Armée républicaine continue de recruter massivement, parfois par la force. La détermination du gouvernement à continuer à lutter malgré des pertes déjà massives et des territoires occupés rapidement par le Japon impressionne bien au de-là des frontières de la Chine.

Tchécoslovaquie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

La catastrophe est arrivée. La Slovaquie a déclaré son indépendance. A Bratislava, Josef Tizo, un prêtre catholique et fervent nationaliste, a déclaré la fin de la domination praguoise sur les affaires slovaques, et a proclamé la naissance de la République Slovaque.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Tizo, chef d'Etat de la République slovaque

La nouvelle est un coup extrêmement dur pour le gouvernement de Prague. La moitié du pays vient en effet de faire sécession, et des dizaines de milliers de soldats ont rejoint le camp des insurgés, accompagnés d'autres milliers de partisans prêts à en découdre. Environ 24 000 soldats tchèques auraient été fait prisonniers sur le territoire slovaque, surpris par le soulèvement populaire. Ils sont bien traités, et le gouvernement slovaque annonce qu'il ne conduira aucune offensive contre la Tchéquie, mais défendra son territoire coûte que coûte. Si Prague accepte de reconnaître la Slovaquie comme Etat indépendant, la paix sera immédiatement signée et les prisonniers de guerre retournés vers l'Ouest.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Drapeau slovaque, hissé partout en Slovaquie

La couleur politique de la Slovaquie insurgée est clairement à droite. Le clergé soutient massivement l'insurrection, et les membres des partis socialistes présents en Slovaquie ont été pour la plupart arrêtés et jetés en prison.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Jeu 5 Mar 2020 - 23:20

Tchécoslovaquie
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

A Prague, face aux rumeurs d'une invasion allemande, on a reconnu immédiatement la République slovaque. La Tchécoslovaquie, tout à fait prise dans un tourbillon de violence et d'incertitude, n'avait même pas encore changé de nom pour se nommer de manière plus appropriée que les armées de la Wehrmacht passaient à nouveau les frontières.

La résistance fut féroce. Même si les armées allemandes progressant très vite ont rapidement encerclé des dizaines de milliers de soldats, l'ordre et les préparations de l'Etat-major tchèque étaient clairs : il faut défendre Prague. Une retraite massive vers la ville, et le soulèvement de la population a permis à de nombreux soldats de rejoindre celle-ci. On barricade la ville avec rapidité, et malgré les bombardements allemands, la ville tient.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Soldats d'élite de l'Armée Tchèque

Malgré la résistance acharnée tchèque, devant des centaines de milliers d'allemands autour de la ville, et une isolation diplomatique couplée à un esprit défaitiste, le gouvernement tchèque leva le drapeau blanc après 3 jours de siège, et près de 35 000 morts civils dans le conflit.

En échange d'un bon traitement de la population civile, la plus grande priorité du gouvernement tchèque, et de la libération des prisonniers de guerre, le gouvernement tchèque accepte de se rendre à l'Allemagne.


Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Sam 7 Mar 2020 - 15:14

Ibérie
Brève
Evénement

Les évènements du Rif ne cessent de faire couler de l’encre. Alors que le roi Javier Ier et ses partisans sont dans une impasse diplomatique avec le refus madrilène, de premières désertions ont lieu dans ses rangs. En effet, assiégés depuis de longues semaines par les soldats du Royaume d’Italie, les forces nationalistes espagnoles peinent à entrevoir une issue qui leur soit favorable. Conscients de cela, plusieurs officiers de marine ont pris l’initiative de quitter le port de Tanger avec leur bâtiment de guerre afin de demander l’asile au Portugal, lequel semble enclin à accueillir des réfugiés espagnols. Ainsi, le croiseur Baleares, le destroyer Villaamil et 4 navires d’escorte ont pris le large et espèrent désormais être accueillis au Portugal, emportant avec eux plus d’un millier de soldats et d’officiers nationalistes espagnols cherchant refuge. Cette désertion porte un coup aux troupes nationalistes, qui sont désormais privées de marine, puisque ces six bâtiments étaient les seuls encore en leur possession, les autres ayant été intégrés à la marine royale italienne. A l’annonce de cette désertion, plusieurs voix se sont élevées à gauche, en Espagne, pour réclamer du gouvernement une pression maximale sur Lisbonne afin que Salazar refuse d’accorder asile à ces navires et qu’ils soient restitués, eux et leurs passagers, à la République espagnole.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Dim 8 Mar 2020 - 16:35

France
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

L'annexion de la Tchéquie choque en France. L'opinion publique commence à avoir terriblement peur d'une nouvelle guerre avec l'Allemagne. Dans le gouvernement, le Ministre des Affaires Etrangères Bonnet lance une purge de tous ses collaborateurs opposés à une politique d'apaisement avec l'Allemagne.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Pierre Comert et René Massigli, qui travaillaient activement à rameuter le gouvernement derrière une action militaire préventive contre l'Allemagne, c'est à dire une offensive française contre Berlin, sont ainsi mis à la porte. Dans la même veine, Bonnet commence à militer auprès de Daladier pour une annulation simple et nette de l'alliance franco-polonaise de 1921, celle-ci étant jugée inutile et mettant en danger la sécurité de la France pour "pas grand-chose".


Royaume-Uni
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

A Londres, le choc de l'annexion de la Bohême secoue même les plus pacifistes du gouvernement. Halifax lui-même commence à douter de la bonne foi du Chancelier Hitler. Mais les récentes opérations militaires dans le Rif ont poussé le gouvernement britannique à poser un ultimatum à l'Italie, malgré l'opposition de certains membres du gouvernement face à cette mesure.

Ainsi le Royaume-Uni demande à ce que la Zone Libre de Tanger soit rétablie immédiatement par le Royaume d'Italie, et que le port de Tanger reste une zone démilitarisée, comme toute la ville. La rétablissement de l'ordre dans le Rif est une priorité des britanniques.

Toutes ces affaires font cependant prendre la voix de Winston Churchill, pris pour un énergumène franchement emmerdant par ses collègues, de plus en plus au sérieux. Celui-ci milite en effet depuis des années pour la fin de la politique d'apaisement avec l'Allemagne, et ses idées de confrontation frontale, voire militaire s'il le faut, avec le Reich, commencent à prendre pied au sein du Parti Conservateur britannique.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Winston Churchill, avocat de la confrontation avec l'Allemagne

Le Premier Ministre Chamberlain n'est cependant pas de cet avis, et a déclaré qu'il se rendrait dans les prochains mois en Allemagne pour discuter personnellement avec monsieur Hitler.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Dim 8 Mar 2020 - 16:56

Royaume de Hongrie
Brève
Evénement

Le royaume sans roi a perdu son amiral sans flotte. Au pouvoir depuis sa victoire contre le péril communiste en 1920, l’amiral Miklós Horthy de Nagybánya, Régent de Hongrie, a été contraint de quitter ses fonctions à la suite d’un coup d’Etat mené par des officiers de l’armée royale hongroise se revendiquant du Nemzeti Akarat Pártja, un parti d’extrême-droite antisémite et national-socialiste dirigé par Ferenc Szálasi depuis sa création en 1935. La prise du pouvoir de ce mouvement fort de plus de 200'000 adhérents ne fut guère une chose foncièrement complexe, au regard de la faiblesse de l’armée hongroise, et de son fort soutien aux thèses nationales-socialistes ainsi qu’à celle du Nemzeti Akarat Pártja qui prône le retour à une Grande Hongrie telle qu’avant le Traité de Trianon. Ayant acquis le soutien d’une partie de l’armée, dont les vétérans hongrois d’Espagne qui furent au contact de l’idéologie national-socialiste, Ferenc Szálasi est ainsi parvenu à se hisser au pouvoir par la force en s’emparant de Budapest et des principales villes du pays. Si quelques affrontements eurent lieu ici et là, ceux-ci restent assez minoritaires et, dans sa globalité, le coup d’Etat s’est plutôt bien déroulé, et les principales institutions sont sous contrôle.

A peine s’empara-t-il du pouvoir que, déjà, l’autoproclamé Chef de la Nation Ferenc Szálasi a pris diverses mesures destinées à s’assurer de son maintien en place, à commencer par la proclamation de l’état de siège, prenant ainsi les pleins pouvoirs, dissolvant les partis politiques autres que le sien, et ordonnant le déploiement de l’armée à travers le territoire. A l’heure actuelle, l’essentiel du pays semble d’ores et déjà sous le contrôle du nouvel homme fort hongrois et de ses subalternes, à commencer par son nouveau Premier ministre Döme Sztójay, ancien ministre de la Défense et ambassadeur de Hongrie à Berlin jusqu’au 23 octobre, date du coup d’Etat. D’emblée, le nouveau chef de l’Etat a annoncé que des représailles seront exercées contre le Royaume de Roumanie pour ses tirs d’artillerie, Ferenc Szálasi cherchant à mobiliser les hongrois derrière lui. Cependant, la population hongroise reste grandement mitigée, puisque seule une petite moitié semble approuver ce renversement de l’amiral Miklós Horthy – lequel est assigné à résidence. Ainsi, plusieurs heurts ont eu lieu entre des protestataires et l’armée hongroise, parfois mortels, dans diverses villes, notamment dans la capitale.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Dim 8 Mar 2020 - 17:41

République slovaque
Brève
Evénement

Depuis l’accession à l’indépendance en juillet 1938, la République slovaque a radicalement changé. En effet, monseigneur Jozef Tiso a promulgué ce 26 octobre une nouvelle constitution, fixant les bases juridiques de ce nouvel Etat volontiers décrit comme « clérical-fasciste » ou « totalitaire et corporatiste » par ses détracteurs, notamment les communistes désormais persécutés en Slovaquie. A la suite de l’adoption du texte fondamental slovaque, le meneur de l’indépendance nationale, Jozef Tiso, a été élu à la présidence de la République. Plusieurs mesures fortes ont été prises pour asseoir l’autorité de l’Etat, à commencer par l’interdiction de l’ensemble des partis politiques à l’exception du Hlinkova slovenská ľudová strana - Strana slovenskej národnej jednoty, couramment appelé Parti populaire slovaque, ainsi que du Deustche Partei et du Magyar Párt. Ces deux derniers partis ont été exceptionnellement autorisés à continuer d’exister, notamment parce qu’ils représentent deux minorités ethniques importantes en Slovaquie, qui composent plus de 10% de la maigre population slovaque.

Au titre des autres mesures prises par monseigneur Tiso, l’adoption de plusieurs lois foncièrement antisémites excluant les populations juives de la vie publique en leur interdisant d’occuper de très nombreuses fonctions publiques, à l’instar de charges électives, de postes dans la fonction publique, ainsi que diverses professions telles qu’avocat, banquier ou encore médecin. Toutefois, peu après l’adoption desdites lois, plusieurs dizaines de grâces présidentielles ont été accordées à des juifs baptisés, le chef de l’Etat adressant ainsi un message fort aux populations hébraïques de Slovaquie : la conversion au christianisme ou la persécution. En outre, ces mesures prévoient aussi l’expropriation des quelques 12'300 juifs possédant une entreprise, la révocation de ceux occupant des charges dans la fonction publique, et les contraint à déclarer leurs actifs détenus, en vue d’une potentielle nationalisation d’iceux, et notamment de leurs biens agricoles afin qu’ils soient redistribués aux slovaques. Nonobstant la violence de ces mesures, monseigneur Tiso semble plutôt modéré à l’égard des juifs, notamment par rapport aux plus radicaux de son gouvernement, qui exigent la déchéance de nationalité des juifs et des mesures plus discriminatoires.

Cependant, deux dangers continuent de peser sur la République slovaque. D’une part, des tensions existent au sein du Parti populaire slovaque entre la ligne catholique-réactionnaire prônée par monseigneur Tiso, et, jusqu’à son décès en août dernier, le père Andrej Hlinka – par ailleurs fondateur dudit parti –, et la ligne plus radicale et pronazie notamment incarnée par le chef de la hlinkova garda, la milice armée du parti, dirigée par Alexander Mach. La conception national-catholique du régime de Tiso semble être réprouvée par certains thuriféraires du nazisme, dont M. Mach, qui ont imposé l’un des leurs, Vojtech Tuka, à la charge de Président du gouvernement slovaque, afin d’infléchir la politique nationale en faveur du Reich allemand, avec lequel l’exécutif slovaque entend bien développer ses relations. D’autre part, la question des minorités ethniques est également un problème majeur, accentué par le coup d’Etat de Ferenc Szálasi en Hongrie. En effet, le gouvernement slovaque craint être rapidement mis sous pression pour céder une part non-négligeable de son territoire peuplé par une forte minorité hongroise à son voisin hongrois. Pour tenter d’apaiser les tensions, Tiso a d’ores et déjà affirmé sa volonté de respecter les minorités.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Dim 8 Mar 2020 - 18:18

République de Lettonie
Brève
Evénement

La peur de la survenue d’un conflit est de plus en plus importante au sein du gouvernement letton du Latvijas Aizstāvis Gustavs Celmiņš, installé au pouvoir depuis le 28 juin 1934 à la faveur d’un coup d’Etat contre l’ancien président Alberts Kviesis, mort en prison, et l’ancien homme fort du pays Karlis Ulmanis exilé en Suède. En effet, depuis les incidents frontaliers de Vecumi en novembre 1936 entre la Lettonie et l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques, le Protecteur de la Lettonie craint pour la sécurité de son pays, un Etat à peine peuplé de deux millions d’âmes, dont une minorité russophone et une autre germanophone. Si l’agression soviétique d’il y a deux ans aurait pu pousser le régime fasciste letton dans les bras du Reich allemand, sa politique des derniers mois, notamment l’invasion par deux fois de la Tchécoslovaquie – dont la première au nom de la réunification territoriale des peuples allemands – ne donne guère envie à Riga de se jeter dans les bras de Berlin.

En conséquence, Gustavs Celmiņš a accru son emprise autoritaire sur la Lettonie. Après l’interdiction de l’ensemble des partis politiques dès 1934 – à la part le sien, le Pērkonkrusts, la traque des sympathisants communistes et leur incarcération – voire exécution – et la proclamation de la loi martiale dès son arrivée au pouvoir, le Latvijas Aizstāvis renforce l’autorité de l’Etat sur la population. En effet, la répression s’est accentuée pour empêcher toute manifestation individuelle ou collective hostile au pouvoir, et le pays se prépare inexorablement à une guerre, son économie se tournant progressivement vers l’approvisionnement en armes et en munitions de ses troupes. Une économie par ailleurs assez magistralement redressée par Celmiņš, puisque celui-ci a su sortir de la crise son pays en nationalisant les entreprises détenues par des capitaux étrangers et à permettre une autosuffisance lettone, parvenant même à rétablir un excédent commercial grâce à un secteur industriel employant près de 100'000 salariés. Cette réussite économique sera grandement utile pour la préparation à une économie de guerre, laquelle devrait avoir des répercussions sur le niveau de vie des lettons qui s’était pourtant hissé.

Ainsi, pour se préparer à un conflit, le Latvijas Aizstāvis Gustavs Celmiņš a annoncé l’extension de la circonscription militaire à 3 ans pour toute personne atteignant les 18 ans. En outre, les Aizsargi et ses 30'000 gardes, organisation paramilitaire nationaliste proche des idées du Pērkonkrusts, encadrent désormais fortement la population ainsi que l’armée nationale lettone, forte d’à peu près autant de soldats. La surveillance des frontières est augmentée, de même que celle des diverses minorités. Par ailleurs, plusieurs séries de mesures antisémites et antigermaniques ont poussé l’exode de près de 20'000 juifs lettons sur les quelques 95'000 que compte le pays en direction de la Lituanie, ainsi que de la Palestine mandataire, tandis que la majorité des juifs restant au pays semblent vouloir s’en échapper. Quant à la population germanophone, victime des principales mesures discriminatoires, celle-ci a quasi-intégralement fui vers l’Allemagne, et seule une petite communauté de quelques centaines de germanophones vit encore en Lettonie, interdite d’occuper la moindre fonction publique et quasiment dépossédée de ses terres.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Dim 8 Mar 2020 - 22:51

République de Chine
Brève
Evénement
 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown

Alors que les frappes sur Wuhan commencent à tomber, le gouvernement se prépare à quitter la ville si les japonais venaient à s'en approcher trop. La ville de Chongqing, au coeur des montagnes du Sichuan sera le point de repli secret du gouvernement chinois.

L'Armée chinoise a reçu l'ordre de pratiquer une politique de terre brûlée sans précédent dans l'histoire moderne de la Chine. L'ordre est clair, il faut tuer le plus de japonais possibles en se défendant, mais si l'attaque japonaise se fait trop pressante alors le repli ordonné doit être immédiatement choisi. L'Armée chinoise entraînera les troupes japonaises dans les montagnes du coeur et du sud du pays s'il le faut, où ses avantages logistiques seront restreints.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Le Généralissime donnant un discours à Wuhan

Le gouvernement de la République de Chine en a également appelé officiellement à l'appui diplomatique et militaire allemand, avec qui les relations sont bonnes. Chang Kaï-shek a ainsi appelé Hitler à soutenir l'effort de guerre chinois, au nom de la longue amitié unissant les officiers du KMT et ceux de la Wehrmacht.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Affiche du KMT

________


Dans la Chine communiste, on remercie grandement le soutien soviétique, et une opération de guérilla visant à faire exploser le QG de l'officier japonais en charge de la défense de la rive gauche du Fleuve Jaune (qui forme la frontière entre les communistes et le Japon sur le flanc est) est organisé.

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Unknown
Jeunes paysannes chinoises entraînées à la guerre populaire permanente
Ainsi, dans la nuit du 28 au 29 octobre 1938, le QG où se trouvait Shun Iwasa, un jeune officier japonais prometteur, a été attaqué par des troupes de guérilla communiste. On dénombre 35 morts du côté communiste, et 4 morts du côté japonais, dont Shun Iwasa qui a succombé à ses blessures quelques heures après la fin de l'assaut.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Mar 10 Mar 2020 - 11:21

République du Chili
Brève
Evénement

La tendance des Fronts populaires tend à se confirmer à travers le monde. Après la France et l’Espagne, c’est désormais au tour du Chili d’être gouverné par une coalition rassemblant le parti démocratique, le parti radical, le parti radical-socialiste, le parti socialiste et le parti communiste après la victoire de son candidat Pedro Aguirre Cerda aux élections présidentielles d’octobre 1938 avec 50,1% des voix. D’ores et déjà, le nouveau gouvernement met en œuvre une politique similaire à celle du New Deal de Roosevelt, améliorant la santé et instituant un programme de sécurité sociale sous l’impulsion du ministre de la Santé, le docteur Salvador Allende – promis à un grand destin –, accroissant les investissements publics et promouvant l’industrialisation, notamment par la hausse des tarifs douaniers afin d’inciter à la consommation de produits manufacturés au Chili. Cette victoire des forces de gauche n’est toutefois pas sans inquiéter certains pays voisins dirigés par des conservateurs et des nationalistes.

Royaume du Siam
Brève
Evénement

Le 12 novembre dernier, près d’un tiers du corps électoral siamois s’est déplacé aux urnes afin de désigner ses 91 députés à la Chambre des représentants. Particularité de l’élection, aucun des candidats n’était affilé à un parti politique, bien que la plupart soient rattachés au Khana Ratsadon, nom du groupe de civils et d’officiers ayant participé au coup d’Etat de 1932. Aux termes de ce suffrage, le Premier ministre en poste, Phot Phahonyothin, a dû se retirer au profit de son ministre de la Défense, le maréchal Plaek Phibunsongkhram le 16 décembre. Celui-ci a d’ores et déjà annoncé la mise en œuvre d’une politique ultranationaliste passant notamment par un changement de nom du pays, lequel ne saurait tarder à devenir le Royaume de Thaïlande. Par ailleurs commandant de l’Armée royale siamoise, le maréchal semble d’ores et déjà précipiter le pays vers une dictature militaire fortement imprégnée de fascisme, et multiple les discours aux accents sinophobes et contre les autres minorités ethniques vivant dans le royaume.

Royaume de Hongrie
Brève
Evénement

A la suite du coup d’Etat national-socialiste dans le pays, la minorité germanophone semble s’organiser. En effet, Franz Basch a créé le Volksbund der Deutschen in Ungarn, ou Alliance populaire des Allemands de Hongrie, une ligue nazie attirant de plus en plus d’allemands du pays, qui se présente comme un ardent soutien du régime national-socialiste hongrois récemment institué par la force. Soutien du pouvoir en place, cette ligue entend peser sur les décisions futures du pays, notamment en faveur d’une collaboration accrue avec le Reich allemand, laquelle semble déjà bien lancée par ce nouveau gouvernement, qui pourrait trouver dans cette Alliance un soutien solide pour mener sa politique, ainsi que des réserves de fonctionnaires qualifiés et d’officiers pour encadrer le nouveau régime.

Reich allemand
Brève
Evénement

L’université de Berlin rayonne en ce mois de décembre à travers le monde. En effet, un collectif de chercheurs mené par le professeur Otto Hahn, chimiste de formation, a annoncé le 17 décembre avoir découvert la fission nucléaire d’uranium, un processus qui permettrait, selon lui, de produire de grandes sources d’énergie en fracturant des atomes entre eux ; actant ainsi la naissance de l’énergie nucléaire. D’ores et déjà, certains dignitaires du Reich y voient une potentielle utilisation à des fins nucléaires, puisque l’énergie libérée pourrait servir d’arme redoutable à l’avenir. Le résultat de l’étude a été largement diffusé dans la revue scientifique Naturwissenschaften dès le 22 décembre, et à travers le monde, plusieurs scientifiques semblent s’intéresser de très près aux travaux du professeur Hahn et ses confrères, notamment aux Etats-Unis d’Amérique.

Confédération helvétique
Brève
Evénement

Les scientifiques allemands ou germanophones semblent être à la pointe du progrès et de la découverte en cette fin d’année 1938. En effet, quelques semaines avant l’annonce de la découverte de la fission nucléaire à l’uranium, un autre chimiste germanophone, cette fois-ci suisse, Albert Hofmann, a annoncé avoir réussi à synthétiser pour la première fois de la LSD, un psychédélique hallucinogène et psychostimulant. Toutefois, les premiers essais sur des animaux furent décevants, les objectifs fixés n’étant par encore atteints. Les hippies devront encore attendre quelques années avant de pouvoir faire des bad trip à Woodstock.

République française
Brève
Evénement

Stupeur à Paris. Le 7 novembre dernier, le troisième secrétaire de l’ambassade du Reich allemand à Paris, le diplomate Ernst vom Rath, a été assassiné par un adolescent juif d’origine polonaise, Herschel Grynszpan. Immédiatement en Allemagne, des relents antisémites ont fait surface, faisant craindre de nouvelles représailles contre la population juive vivant de plus en plus dangereusement dans le pays.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Mar 10 Mar 2020 - 14:44

Reich allemand
Brève
Evènement

L’annonce de la mort du secrétaire de l’ambassade allemande à Paris Ernst vom Rath, assassiné par un juif d’origine polonaise, a provoqué une vague de violence le soir-même. En effet, à peine l’annonce fut-elle officielle que, « spontanément », plusieurs milliers d’allemands, souvent membres de la Sturmabteilung, de la Schutzstaffel et de la Jeunesse hitlérienne, s’en sont pris aux diverses communautés juives éparpillées sur le territoire allemand. Dans toute l’Allemagne, ce sont près de deux cent synagogues et autres lieux de culte juifs qui furent détruits, tandis que 7’500 commerces et entreprises tenus par des Juifs furent saccagés lors de violences parfois meurtrières puisque plus d’une centaine de Juifs ont été assassinés lorsqu’ils opposaient la moindre résistance. De même, plusieurs centaines d’autres se suicidèrent ou moururent de leurs blessures dans les jours suivants. Dès le soir-même, pas moins de 30'000 personnes furent déportées vers les camps de concentration, trajet lors duquel nombre d’entre eux périrent. Quelques jours après ce qui est d’ores et déjà appelé la Nuit de Cristal, ou Reichkristallnacht en teuton, les autorités dénombrent près de 2'500 Juifs morts par meurtre, par suicide, ou lors des déportations. Officiellement, les autorités allemandes ne sont pas impliquées dans ces évènements, qui marquent une rupture dans la discrimination jusqu’alors mise en œuvre par Adolf Hitler et les dirigeants allemands depuis 1933. En conséquence, plusieurs dizaines de milliers de Juifs cherchent désormais à fuir l’Allemagne, tandis que les frontières des pays voisins restent fermées, témoignage de l’indifférence européenne totale face aux pogroms dont sont victimes les Juifs.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Mer 11 Mar 2020 - 19:21

Proche Orient
Brève
Evénement

A la suite d’une résolution déposée par la République française devant ce qu’il reste de la Société des Nations, les membres du Conseil de l’organisation ont approuvé le détachement de la sandjak d’Alexandrette, relevant jusqu’alors du Mandat pour la Syrie accordé à Paris le 25 avril 1920. Désormais, le territoire, renommé Etat du Hatay, devient un Etat pleinement souverain ayant pour capitale la ville d’Antioche. Sujet de discorde entre la Turquie et la Syrie du fait des tensions ethniques dans l’ancien sandjak, dont la population était, en 1936, composée notamment de 39% de turcs, 28% d’alévis, 11% d’arméniens, 10% d’arabes sunnites ou encore de 8% de grecs, la principale motivation de cette résolution est de résoudre lesdits conflits. Dans la foulée de sa création, l’Etat du Hatay s’est doté d’une Assemblée ayant déclaré son indépendance de la Syrie et ayant élu Tayfur Sökmen comme président de la République. L’Etat se dote ainsi d’institutions destinées à assurer son bon fonctionnement, tandis que la préservation de sa souveraineté est confiée à Ankara et Paris.

En Syrie, la nouvelle a provoqué des réactions plus qu’hostiles à la présence mandataire française, déjà contestée depuis plusieurs années désormais. Pis encore, le 7 janvier, Gabriel Puaux, haut-commissaire français en Syrie, a ignoré les avis du Parlement syrien et a promulgué des arrêtés modifiant les statuts personnels de populations, autorisant ainsi un musulman à changer de religion ou une musulmane à épouser un non-musulman, ce qui a entraîné une forte agitation populaire dans les principales villes syriennes, accrue par le détachement du sandjak d’Alexandrette, que Damas continue de revendiquer et de considérer comme étant partie intégrante de son territoire. En guise de protestation, le Premier ministre syrien Jamil Mardam Bey a présenté sa démission, et un nouveau gouvernement issu du Bloc National lui a succédé dans les jours suivants.

Chili
Brève
Evénement

A peine parvenue au pouvoir que, déjà, la coalition gouvernementale de gauche du Front populaire chilien doit faire face à sa première crise majeure. En effet, le 28 janvier, un violent tremblement de terre d’une magnitude de 8,3 a secoué le pays et ravagé nombre de maisons et de villes. Selon les premiers décomptes, près de 28'000 personnes auraient péri lors du séisme et de ses répliques. L’aide à l’intérieur du pays s’organise d’ores et déjà, mais celle des nations étrangères sera probablement utile pour éviter d’aggraver ce bilan humanitaire déjà désastreux pour le pays.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Bureau le Mer 18 Mar 2020 - 21:31

Etats-Unis d’Amérique
Brève
Evénement

L’exposition universelle de New York a ouvert ses portes le 30 avril dernier. S’annonçant d’ores et déjà comme l’une des plus grandes expositions jamais tenues, avec plusieurs millions de visiteurs lors des premières semaines, l’exposition a pour thème le monde de demain, et, si le contexte international appelle au scepticisme de nombre de commentateurs, les délégations des 33 pays participant rivalisent d’ingéniosité pour présenter leur vision du futur. Plus que jamais, New York devient, pour un temps au moins, l’une des villes les plus prisées du monde, où les scientifiques, ingénieurs, artistes, ou même simple hurluberlus, se rencontrent et débattent des progrès de la science et de comment sera demain, la question de la fission nucléaire étant sujet à conversation tant ses débouchés sont multiples. L’exposition est prévue pour près d’un an, ce qui laisse penser à ses organisateurs qu’elle aura un impact important pour dans ce XXème siècle marqué par des guerres de plus en plus fréquentes et de plus en plus violentes.

Pays-Bas
Brève
Evénement

Les Indes orientales néerlandaises continuent de s’agiter. Après plusieurs attentats indépendantistes dans les semaines précédentes, un comité de coordination appelé le Gabungan Politik Indonesia a été constitué par huit groupes indépendantistes. Ce comité réclame désormais le droit à une autodétermination des indonésiens et le droit à se gouverner eux-mêmes, cela dans le cadre d’un régime démocratique. De même, il affirme son désire de prendre part à la lutte antifasciste. Les autorités néerlandaises ont pris acte de cette constitution de comité mais ne semblent pas favorables à ses revendications, préférant temporiser sur la question.

Proche-Orient
Brève
Evénement

La question du sandjak d’Alexandrette, désormais devenu Etat du Hatay, continue d’influer sur les relations au Proche-Orient. En effet, la République française a secrètement indiqué à la République de Turquie qu’elle pourrait soutenir le rattachement du nouvel Etat à cette dernière en cas de signature d’une alliance entre Ankara, Londres et Paris, cette deuxième approuvant également ce plan. Ainsi, le gouvernement français semble prêt à laisser son homologue turc à s’emparer de la province contre un soutien formel de la défunte Sublime Porte aux Alliés. En parallèle, Paris a entrepris une réforme administrative majeure en Syrie mandataire, avec la division du territoire entre quatre gouvernements : le Gouvernement Central et ceux des Alaouites, du Djebel druze et de la Djézireh. En signe de protestation, le président de la République syrienne Hachem al-Atassi a démissionné de ses fonctions, et dès le lendemain, le Haut-commissaire a suspendu la constitution syrienne, rétablissant l’administration directe française sur les mandats du Liban et de Syrie, provoquant des tensions dans les territoires concernés.

Europe
Brève
Evénement

A la suite de l’annexion de Memel par le Reich allemand, les deux grandes puissances européennes commencent sérieusement à s’inquiéter de la politique de plus en plus expansionniste d’Adolf Hitler. Ainsi, le Premier ministre Neville Chamberlain a annoncé à la Chambre des communes que le Royaume-Uni s’opposera dès lors par la force à toute nouvelle conquête territoriale de l’Allemagne, une position rapidement suivie par la République française, tandis que les deux anciennes nations rivales ont conjointement annoncé qu’elles garantiraient désormais l’intégrité territoriale de la Grèce et de la Roumanie, Paris étendant cette garantie à la Pologne. Varsovie a par ailleurs signé un pacte d’assistance militaire avec Londres. Par ailleurs, le ministre polonais des affaires étrangères Józef Beck a, lors d’un discours devant le parlement polonais, annoncé que son pays refuserait catégoriquement toute proposition de modification du statut de Dantzig, alors que de fortes tensions apparaissent dans la ville depuis le rattachement de Memel à l’Allemagne, la population allemande du territoire exigeant d’être réintégrée au Reich.

Royaume de Yougoslavie
Brève
Evénement

Sous l’impulsion du régent Paul de Yougoslavie, le royaume multiethnique des Balkans connaît un changement radical de politique étrangère. Jusqu’alors plutôt favorable à l’Italie fasciste sous l’impulsion du Premier ministre Milan Stojadinović, icelui a été démis de ses fonctions par le régent et a été remplacé par Dragiša Cvetković, lequel est bien moins enclin à la compromission avec le puissant voisin italien. Belgrade semble ainsi de plus en plus pencher en faveur de Londres et de Paris. Parallèlement, le nouvel homme fort du pays tente d’apaiser les tensions ethniques au sein de son pays, notamment avec la conclusion des accords Cvetković-Maček permettant la création, après négociation avec le Parti paysan croate|/i], du Banat de Croatie, une division administrative au sein du royaume dotée de certains pouvoirs et censée rassembler les croates entre eux.

Mer adriatique
Brève
Evénement

Les tensions s’accroissent en mer Adriatique. Alors que plusieurs généraux et ministres italiens poussent le [i]Duce à envahir l’Albanie, un royaume de facto sous protectorat du Royaume d’Italie, un incident naval a eu lieu entre un destroyer italien et un patrouilleur albanais, ce dernier ayant, selon Rome, délibérément percuté le navire de guerre italien qui mouillait au nord de l’île de Corfou, dans les eaux territoriales albanaises. Tirana, pour sa part, rejette la responsabilité de l’incident sur Rome, en affirmant que son patrouilleur avait été dépêché pour prévenir le destroyer italien de son intrusion dans les eaux territoriales albanaises, et que ce dernier aurait percuté le navire albanais. Qu’importe la vérité, de nombreux hauts gradés fascistes en appellent désormais Mussolini à utiliser le prétexte de cette agression albanaise pour annexer le territoire et s’en emparer, ce qui donnerait à l’Italie un contrôle quasi-total sur la mer Adriatique.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

 ¤ V1934 ¤ Revue de Presse - Page 3 Empty Re: ¤ V1934 ¤ Revue de Presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum