[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Mar 4 Fév 2020 - 23:07


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

Après plusieurs mois de tensions, suite à l'incident de Welwel le Duce donne l'ordre à son État Major de procéder à l'attaque de l’Éthiopie afin de laver l'affront subit. C'est avec détermination et après plusieurs mois de tergiversations que Benito Mussolini confie la lourde tâche de la conquête de ce pays au Prince Héritier d'Italie Humbert de Savoie.

TOUR N - 1


Nature de l'action : Attaque des villes frontalières de Adoua, Aksoum, Enticho, Adigrat

Effectifs, équipements, organisations :

Forces de la Regia Esercito:

-3 divisions d’Infanteries, 3 Régiments de Blindés de Reconnaissance, 2 Régiment de Chars Moyens,1 Régiment de Génie et 4 Régiments d’artilleries.
- 61 700 Hommes (2 900 officiers, et 58 800 soldats) équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 61 tankettes L3/33, 50 chars FIAT 3000, 220 pièces d’artillerie ( Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 5 500 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 51 chasseurs Fiat C.R.32
- 32 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 12 bombardier polyvalent Savoia-Marchetti SM.79

Troupes Supplétives de la AOI :

- 2 Divisions d’Infanteries
- 25 000 Hommes équipés du fusil Carcano 91/24

Carte :
Spoiler:
[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Sans_t10

Détails de l'action :

Action 1

Le 15 juin au petit matin, profitant de la lueur du jour une escadrille de 12 avions de reconnaissances rentrent dans l’espace aérien Éthiopien et prennent en photo la topographie de la région, les principales zones urbaines les diverses positions adversaires, et les objectifs majeurs. Outre cela via leur radio des informations sont données aux postes récepteurs les plus proches afin d’avoir un visuel en temps réel du futur champ de bataille.
Les divers clichés et données transmises par radio sont analysés et les informations tirées sont transmises au commandement des unités positionnés sur la zone frontalière Italo-éthiopienne.

Chance de succès :
80%

Action 2

En fonction de la qualité des photos et des informations, les 4 Régiments d’Artilleries comprenant 220 pièces ouvrent le feu sur les cibles définit par l’état-major. Pendant deux heures un flot ininterrompue d’obus s’abattent sur les troupes éthiopiennes ajusté de temps à autre par les informations venant des avions de reconnaissance. Le but est d’affaiblir au maximum la capacité de planification, d’organisation et d’attaque de l’ennemis.

Une fois ce déluge de feu effectué un Régiments de Blindés de Reconnaissance comprenant 21 tankettes L3/33, et un Régiment de Génie rentrent sur le sol Éthiopien afin d’ouvrir la voie. Avant d’être suivi par une division d’Infanterie de 15 000 hommes et 25 chars moyens FIAT 3000 de la Régia Esercito, se dirigeant vers la ville d’Enticho pour la prendre. En cas de difficulté prêt de 10 000 supplétives de l’AOI se tiennent en réserve, afin de parer à toutes éventualités en tant que chair à canon.

Chance de succès :
80% si 1 = réussite
70% si 1 = échec

Action 3

Sur le flanc ouest de l’attaque principale, 15 000 soldats de l’AOI sont envoyés au combat appuyé par un Régiment de Blindés de Reconnaissance de 20 tankettes L3/33 afin de prendre la ville de Adoua. Cette attaque est appuyée par des frappes aériennes de 3 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79 escortés par une escadrille de chasse de 6 chasseurs Fiat C.R.32.

Chance de succès :
80% si 1 = réussite
60% si 1 = échec

Action 4

Au même moment sur le flanc est, le reste des troupes d’élites soit environ 30000 hommes sont à la disposition du général Rodolfo Graziani pour la conquête de la ville de Adigrat. Le gros de la logistique est mise à leur disposition qui comprend près de 3000 camions afin que cette phase, ne manque pas de munitions afin de défaire les ennemis de l'Italie. En plus de cet effort conséquent, tout le long de leur avancée ce groupe armée bénéficie du soutien aérien de 48 chasseurs Fiat C.R.32 et de 9 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79 qui ne cessent de déverser leurs tapis de bombes si nécessaire.

Chance de succès :
80%

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Mar 4 Fév 2020 - 23:58


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

TOUR N - 1


Nature de l'action : Attaque des villes frontalières de Adoua, Aksoum, Enticho, Adigrat

Effectifs, équipements, organisations :

Forces de la Regia Esercito:

-3 divisions d’Infanteries, 3 Régiments de Blindés de Reconnaissance, 2 Régiment de Chars Moyens,1 Régiment de Génie et 4 Régiments d’artilleries.
- 61 700 Hommes (2 900 officiers, et 58 800 soldats) équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 61 tankettes L3/33, 50 chars FIAT 3000, 220 pièces d’artillerie ( Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 5 500 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 51 chasseurs Fiat C.R.32
- 32 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 12 bombardier polyvalent Savoia-Marchetti SM.79

Troupes Supplétives de la AOI :

- 2 Divisions d’Infanteries
- 25 000 Hommes équipés du fusil Carcano 91/24

Carte :
Spoiler:
[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Sans_t10

Détails de l'action :

Action 1

Le 15 juin au petit matin, profitant de la lueur du jour une escadrille de 12 avions de reconnaissances rentrent dans l’espace aérien Éthiopien et prennent en photo la topographie de la région, les principales zones urbaines les diverses positions adversaires, et les objectifs majeurs. Outre cela via leur radio des informations sont données aux postes récepteurs les plus proches afin d’avoir un visuel en temps réel du futur champ de bataille.
Les divers clichés et données transmises par radio sont analysés et les informations tirées sont transmises au commandement des unités positionnés sur la zone frontalière Italo-éthiopienne.

Chance de succès :
80%

Chance de succès :
80%
jet de dés : [Réussite][Écart : 70]

Résultat de l’action :
Les renseignements aériens sont excellents permettant de bénéficier de bien plus informations sur l’ennemie qu'attendues. L’État Major bénéficie d'une carte détaillée des positions ennemis et des particularités de la topographie de la zone frontalière. Des cibles majeures sont identifiées et les données sont conservées à Asmara pour les prochaines batailles.

Pertes de l’attaquant :
0

Pertes du défenseur :
0


Action 2

En fonction de la qualité des photos et des informations, les 4 Régiments d’Artilleries comprenant 220 pièces ouvrent le feu sur les cibles définit par l’état-major. Pendant deux heures un flot ininterrompue d’obus s’abattent sur les troupes éthiopiennes ajusté de temps à autre par les informations venant des avions de reconnaissance. Le but est d’affaiblir au maximum la capacité de planification, d’organisation et d’attaque de l’ennemis.

Une fois ce déluge de feu effectué un Régiments de Blindés de Reconnaissance comprenant 21 tankettes L3/33, et un Régiment de Génie rentrent sur le sol Éthiopien afin d’ouvrir la voie. Avant d’être suivi par une division d’Infanterie de 15 000 hommes et 25 chars moyens FIAT 3000 de la Régia Esercito, se dirigeant vers la ville d’Enticho pour la prendre. En cas de difficulté prêt de 10 000 supplétives de l’AOI se tiennent en réserve, afin de parer à toutes éventualités en tant que chair à canon.

Chance de succès :
80% si 1 = réussite
70% si 1 = échec
jet de dés : [Échec][Écart : 4]

Résultat de l’action : Malgré l'excellence du renseignement aérien, les artilleurs italiens manquèrent un bon nombre des objectifs lié à leurs carences en terme de combat en condition réel et ne réussir qu'à toucher des cibles mineures sans réel impact stratégique. Certaines pièces montrèrent leurs limites en tombant en panne du fait du climat aride. De ce fait le Prince Humbert de Savoie préféra remporter l'attaque qui était prévue par prudence

Pertes de l’attaquant :
4 pièces d'artilleries perdues

Pertes du défenseur :
71 civils morts
12 soldats éthiopiens morts
27 soldats éthiopiens blessés légèrement

Action 3

Sur le flanc ouest de l’attaque principale, 15 000 soldats de l’AOI sont envoyés au combat appuyé par un Régiment de Blindés de Reconnaissance de 20 tankettes L3/33 afin de prendre la ville de Adoua. Cette attaque est appuyée par des frappes aériennes de 3 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79 escortés par une escadrille de chasse de 6 chasseurs Fiat C.R.32.

Chance de succès :
80% si 1 = réussite
60% si 1 = échec

jet de dés : [Réussite][Écart : 73]

Résultat de l’action : Le bon commandement des officiers subalternes italien de l'armée de l'AOI combiné à la connaissance du terrain des troupes érythréennes fit merveille. Appuyé par des moyens modernes de chars légers et de frappes aériennes  permit aux forces de l'AOI de connaitre leur première victoire franche et d'aller au delà de l'objectif défini en prenant la ville. d'Adoua et d'Aksoum.

Pertes de l’attaquant :
36 soldats érythréens
15 soldats érythréens blessés

Pertes du défenseur :
143 civils morts
439 soldats éthiopiens morts
218 soldats éthiopiens blessés
1200 prisonniers

Action 4

Au même moment sur le flanc est, le reste des troupes d’élites soit environ 30000 hommes sont à la disposition du général Rodolfo Graziani pour la conquête de la ville de Adigrat. Le gros de la logistique est mise à leur disposition qui comprend près de 3000 camions afin que cette phase, ne manque pas de munitions afin de défaire les ennemis de l'Italie. En plus de cet effort conséquent, tout le long de leur avancée ce groupe armée bénéficie du soutien aérien de 48 chasseurs Fiat C.R.32 et de 9 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79 qui ne cessent de déverser leurs tapis de bombes si nécessaire.

Chance de succès :
80%

jet de dés : [Echec][Écart : 10]

Résultat de l’action : Le Général Rodolfo Graziani ne put manœuvrer correctement autant de soldats, montrant au grand jour son incompétence militaire. Couplé à cette carence de commandement, la résistance héroïques  des éthiopiens qui réussirent à repousser l'assaut de la Regia Esercito, ce qui est une victoire tactique pour l'Ethiopie.

Pertes de l’attaquant :
68 soldats italiens morts
44 soldats italiens blessés
12 camions détruits
2 tankettes L3/33 détruits
3 tankettes L3/33 endommagés

Pertes du défenseur :
120 soldats éthiopiens morts
50 soldats éthiopiens blessés

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Jeu 6 Fév 2020 - 21:27


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

TOUR N - 2


Nature de l'action : Attaque des villes d’Enticho, Adigrat, Shire et du village Abiy Addi

Effectifs, équipements, organisations :

Forces de la Regia Esercito:

-3 Divisions d’Infanteries, 3 Régiments de Blindés de Reconnaissance, 2 Régiment de Chars Moyens, 1 Régiment de Génie et 4 Régiments d’artilleries.
- 61 700 Hommes (2 900 officiers, et 58 800 soldats) équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 59 tankettes L3/33, 50 chars FIAT 3000, 216 pièces d’artillerie ( Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 5 488 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 51 chasseurs Fiat C.R.32
- 32 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 12 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79

Troupes Supplétives de la AOI :

- 2 Divisions d’Infanteries
- 24 964  Hommes équipés du fusil Carcano 91/24

Carte :
Spoiler:
[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Captur10[/url]

Détails de l'action :

Action 1

Le Général de Brigade Mario Berti surfant sur le succès des troupes supplétives décide de continuer son avancée tout azimut en direction de la ville de Shire. Appuyé par les frappes aériennes des 3 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79 et des 6 chasseurs Fiat C.R.32, près de 3000 soldats Érythrée sous la direction des officiers italiens se lancent à l’assaut de ce centre urbain menaçant le flanc ouest du dispositif.

Couplé à cet assaut, 5000 soldats érythréens de l’AOI accompagnés par 20 tankettes L3/33 pourfendent à toute vitesse la campagne éthiopienne en direction du village Abiy Addi afin d’amorcer l’étau sur la grande ville du nord Mekele.

Chance de succès : 80%

Action 2

Au centre, le Prince Humbert de Savoie prend la direction du corps d’armée. Ordre et donné d’anéantir toute résistance avec un feu nourri de l’artillerie guidée par les avions de reconnaissances Caproni. Après plusieurs jours d’un déluge de feu, digne de la grande guerre, les 2500 soldats de l’AOI se lance à l’assaut d’Enticho soutenu à par les 1500 bersagliers.

Chance de succès : 85%


Action 3

Simultanément, le Général Rodolfo Graziani touché dans son orgueil par l’échec de sa précédente tentative, effectue en coopération avec la Regia Aeronautica des bombardements stratégiques. Les 9 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79 escorté par les chasseurs Fiat C.R.32 déchargent leurs bombes à fragmentation et au phosphore blanc sur les villes d’Adigrat, de Negash et Wukro. Cette stratégie visant à limiter le ravitaillement des soldats éthiopiens avant d’entamer l’attaque des troupes mécanisée suivie de l’infanterie italienne. L’objectif étant la prise de la ville d’Adigrat premier verrou important sur la route de Mekele.

Chance de succès : 80%

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Jeu 6 Fév 2020 - 22:23


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

TOUR N - 2


Nature de l'action :Attaque des villes d’Enticho, Adigrat, Shire et du village Abiy Addi


Effectifs, équipements, organisations :

Forces de la Regia Esercito:

-3 divisions d’Infanteries, 3 Régiments de Blindés de Reconnaissance, 2 Régiment de Chars Moyens,1 Régiment de Génie et 4 Régiments d’artilleries.
- 61 700 Hommes (2 900 officiers, et 58 800 soldats) équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 61 tankettes L3/33, 50 chars FIAT 3000, 220 pièces d’artillerie ( Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 5 500 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 51 chasseurs Fiat C.R.32
- 32 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 12 bombardier polyvalent Savoia-Marchetti SM.79

Troupes Supplétives de la AOI :

- 2 Divisions d’Infanteries
- 25 000 Hommes équipés du fusil Carcano 91/24


Détails de l'action :


Action 1

Chance de succès : 80%
jet de dés : [Réussi][Écart : 71]

Résultat de l’action :
Réussite totale de la stratégie du Général de Brigade Mario Berti qui a tiré tout le potentiel de ses troupes érythréennes de l'AOI. Grâce à la tactique de mobilité et l'action de bombardement ciblé, l'Italie connait une victoire écrasante avec la prise de la ville Shire à l'ouest et la prise du village d'Abiy Addi

Pertes de l’attaquant :
4 soldats érythréens morts

Pertes du défenseur :
11 civils morts
218 soldats éthiopiens morts
42 soldats éthiopiens blessés
374 prisonniers

Action 2


Chance de succès : 85%

jet de dés : [Réussi][Écart : 11]

Résultat de l’action :

Le barrage d’artillerie eu raison de la forte défense éthiopienne. Cependant de terrible combat urbain eurent lieu à Enticho emportant bon nombre de soldats de l’AOI grâce à la stratégie d'harcèlement et de tireur isolé effectué par l’ennemi éthiopien. Il fallut l’intervention farouche des bersagliers pour enfin faire tomber la ville.

Pertes de l’attaquant :
42 soldats érythréens
45 soldats érythréens blessés

Pertes du défenseur :
189 civils morts
168 soldats éthiopiens morts
114 soldats éthiopiens blessés
200 prisonniers

Action 3

Chance de succès : 80%

jet de dés : [Réussi][Écart : 43]

Résultat de l’action :
Les bombardements intensifs eu raison de la volonté et du moral des éthiopiens. Les fameuses bombes au phosphore blanc eurent pour effet de provoquer d’immense incendie dans les centres urbains d’Adigrat, Negash et Wurko. Profitant de ce désordre Graziani lança la prise de la ville d’Adigrat. Voyant l’opportunité de consolider sa position et voyant la posture de faiblesse de l’ennemi, le général en profita pour faire avancer ses troupes jusqu’à la périphérie de Negash.

Pertes de l’attaquant :
18 soldats italiens morts
23 soldats italiens blessés

Pertes du défenseur :
1341 civils morts
310 soldats éthiopiens morts
59 soldats éthiopiens blessés
356 prisonniers


[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Sam 8 Fév 2020 - 13:52


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

TOUR N - 3


Nature de l'action : Offensive sur les villes stratégique du Nord et Offensive au Sud sur le triangle Harar-Djidjiga-Degehabur

Effectifs, équipements, organisations :

Front Nord

Forces de la Regia Esercito:

Commandant en Chef : Prince Héritier Humbert

-3 Divisions d’Infanteries, 3 Régiments de Blindés de Reconnaissance, 2 Régiment de Chars Moyens, 1 Régiment de Génie et 4 Régiments d’artilleries.
-  Hommes 61 614 hommes (2 894 officiers, et 58 720 soldats) équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 59 tankettes L3/33, 50 chars FIAT 3000, 216 pièces d’artillerie ( Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 5 488 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 51 chasseurs Fiat C.R.32
- 32 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 12 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79

Troupes Supplétives de la AOI :

- 2 Divisions d’Infanteries
- 24 918  Hommes équipés du fusil Carcano 91/24

Carte Offensive Nord :
Spoiler:
[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Captur11

Front Sud

Forces de la Regia Esercito:

Commandant en Chef : Maréchal Pietro Badoglio

-2 Divisions d’Infanteries, 2 Régiments de Blindés de Reconnaissance, 1 Régiment de Chars Moyens, 1 Régiment de Génie et 2 Régiments d’artilleries.
-  Hommes 30 850 hommes (1 450 officiers, et 29 400 soldats) équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 30 tankettes L3/33, 25 chars FIAT 3000, 230 pièces d’artillerie ( Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 2 750 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 48 chasseurs Fiat C.R.32
- 12 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 24 bombardiers Savoia-Marchetti SM.81

Troupes Supplétives de la AOI :

- 1 Divisions d’Infanteries
- 15 000  Hommes équipés du fusil Carcano 91/24 et 2300 chevaux

Carte Offensive Sud :
Spoiler:
[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Captur12

Détails des actions :

Action 1

Fort de son succès Mario Berti le commandant du flanc ouest de l’armée italienne décide d’opérer une offensive ambitieuse à l’encontre de la ville stratégique de Gondar forte d’une importante garnison de 12 000 soldats éthiopiens. Confiant dans ses capacités de stratège, il lance un déferlement de frappe aérienne grâce à l’escadrille de 12 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79 appuyés par des frappes en piqué des chasseurs Fiat CR32. Au sol l’avant garde composé de 25 tankettes L3/33 talonnée par 25 FIAT 3000 entame l’attaque suivi de près par la logistique, l’artillerie et le dispositif de 20 000 hommes des troupes supplétives de la AOI. En support, près de 1500 bersagliers se tiennent prêt à apporter leur aide dans les zones de forte résistance en tant que force d’élite.

Chance de succès : 75%

Action 2

Après avoir ravager les alentours du Tigré, le Général Rodolfo Graziani se prépare à donner l’estocade aux forces éthiopiennes de la zone. Menant une attaque coordonnée sur Mekele avec les 5000 érythréens de l’AOI basé à Abiy Addi et les 20 000 soldats italiens situé au nord de Negash . Comme à son habitude d’intense tir de barrage son effectué par les 100 pièces d’artillerie pour affaiblir l’ennemi avant l’assaut finale des points stratégiques.

Chance de succès : 85%


Action 3

Suite à une immense préparation du Maréchal Badoglio, une offensive est mené dans le Sud de l’Éthiopie. Dès les premières heures les avant-postes éthiopiens ainsi que les villes de Harer et Djidjiga sont bombardés par l’ensemble des appareils de la Regia Aeronautica présent dans la zone, avec parfois l’emploi du gaz et de bombes incendiaire au phosphore blanc. Les colonnes italiennes qui comprennent un total de 30 850 soldats et 15 000 supplétifs somaliens de l’AOI déboulent sur les immenses plaines de la région. Appuyé par leur chair à canon somalienne et par leur immense avancée technologique. L'objectif est clair prendre coute que coute le triangle Harar-Djidjiga-Degehabur afin de préparer la future attaque de Dire Dawa.  

Chance de succès : 85%

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Sam 8 Fév 2020 - 14:26


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

TOUR N - 3


Nature de l'action : Offensive sur les villes stratégique du Nord et Offensive au Sud sur le triangle Harar-Djidjiga-Degehabur


Résultat:

Action 1

Chance de succès : 75%
jet de dés : [Réussi][Écart : 66]

Après avoir ravager les alentours du Tigré, le Général Rodolfo Graziani se prépare à donner l’estocade aux forces éthiopiennes de la zone. Menant une attaque coordonnée sur Mekele avec les 5000 érythréens de l’AOI basé à Abiy Addi et les 20 000 soldats italiens situé au nord de Negash . Comme à son habitude d’intense tir de barrage son effectué par les 100 pièces d’artillerie pour affaiblir l’ennemi avant l’assaut finale des points stratégiques.

Pertes de l’attaquant :
156 soldats érythréens morts

Pertes du défenseur :
831 civils morts
3168 soldats éthiopiens morts
7000 prisonniers


Action 2

Chance de succès : 85%
jet de dés : [Réussi][Écart : 17]

Action 2
La politique de dévastation du Général Rodolfo Graziani a porté ses fruits. Les défenseurs apeurés et effrayés, par ses techniques d’intimidation, n’ont pas eu la volonté de résister bien longtemps quand l’étau italien s’abat sur Mekele.  Bon nombre de désertion se fait bien avant les premiers accrochages.

Pertes de l’attaquant :
2 soldats italiens morts
16 soldats érythréens morts

Pertes du défenseur :
131 soldats éthiopiens morts
243 prisonniers


Action 3

Chance de succès : 80%
jet de dés : [Echec][Écart : 5]

La manœuvre du Maréchal Pietro Badoglio a eu une réussite mitigée et ceux malgré l'emploi d'arme chimique. Les défenseurs éthiopiens réussir à limiter la casse, en préservant des mains des italiens la ville d'Harar et ceux malgré les vagues successives d'assaut des troupes supplétives somaliennes. Les pertes sont lourdes pour le corps des auxiliaires mais nécessaire pour acquérir les villes de Djidjiga-Degehabur et une grande partie du sud de l’Éthiopie.

Pertes de l’attaquant :
45 soldats italiens
1204 soldats soldats somaliens
50 cavaliers somaliens morts

Pertes du défenseur :
1762 soldats éthiopiens morts

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Dim 9 Fév 2020 - 18:20


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg


La victoire sur la garnison de Gondar est retentissante pour la Regia Esercito créant une débandade collective dans l’armée impériale d’Éthiopie. Voulant capitaliser sur ce succès, le Commandant en Chef du front nord le Prince Humbert de Savoie émet l’ordre d’étirer au maximum les lignes de ravitaillement afin de prendre au plus vite les deux derniers bastions impériaux Bahrer Dar et surtout Maythew avec sa garnison de 12000 hommes dont la Garde Impériale.

Sur le front sud le Maréchal Pietro Badoglio se prépare à une nouvelle offensive afin de prendre la ville d’Harar et de Dire Dawa.
TOUR N - 4


Nature de l'action : Offensive sur les villes stratégique de Bahrer Dar, Maythew et Dire Dawa

Effectifs, équipements, organisations :

Front Nord

Forces de la Regia Esercito:

Commandant en Chef : Prince Héritier Humbert

-3 Divisions d’Infanteries, 3 Régiments de Blindés de Reconnaissance, 2 Régiment de Chars Moyens, 1 Régiment de Génie et 4 Régiments d’artilleries.
-  Hommes 61 612 hommes (2 894 officiers, et 58 718 soldats) équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 59 tankettes L3/33, 50 chars FIAT 3000, 216 pièces d’artillerie ( Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 5 488 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 51 chasseurs Fiat C.R.32
- 32 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 12 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79

Troupes Supplétives de la AOI :

- 2 Divisions d’Infanteries
- 24 746  Hommes équipés du fusil Carcano 91/24

Front Sud

Forces de la Regia Esercito:

Commandant en Chef : Maréchal Pietro Badoglio

-2 Divisions d’Infanteries, 2 Régiments de Blindés de Reconnaissance, 1 Régiment de Chars Moyens, 1 Régiment de Génie et 2 Régiments d’artilleries.
-  Hommes 30 805 hommes (1 445 officiers, et 29 360 soldats) équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 30 tankettes L3/33, 25 chars FIAT 3000, 230 pièces d’artillerie ( Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 2 750 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 48 chasseurs Fiat C.R.32
- 12 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 24 bombardiers Savoia-Marchetti SM.81

Troupes Supplétives de la AOI :

- 1 Divisions d’Infanteries
- 13 746  Hommes équipés du fusil Carcano 91/24 et 2250 chevaux


Détails des actions :

Action 1

Le Général Mario Berti continue son attaque ne laissant aucun répit à son adversaire éthiopien. Face à l'effet d'aubaine que représente sa victoire à la bataille de Gondar, prêt de 25 tankettes L3/33 talonnée par 1500 bersagliers prennent d'assaut la ville de Bahrer Dar a l'extrémité sud du Lac de Tana. Le reste du corps d'armée à sa disposition se repose et se prépare à l'offensive sur la Addis Abeba.

Chance de succès : 90%

Action 2

L’offensive contre Maythew est lancée, comme à son habitude la Regia Esercito privilégie l’allonge avec l’emploi à outrance des frappes aériennes suivi par un barrage d’artillerie des 150 canons mise à disposition. Une fois cette préparation effectuée, l’ensemble des moyens motorisés c’est à dire 24 tankettes L3/33 et 25 chars FIAT 3000 se lance dans les combats talonnés par les 20000 soldats italiens. Près de 10 000 homme de la Regia Esercito et 5000 érythréens de l’AOI se tiennent prêt à soutenir leurs camarades.

Chance de succès : 75%


Action 3

Le Maréchal Badoglio, poursuit sans relâche les assauts face à Harar et Dire Dawa lançant un flot ininterrompu de soldats des troupes supplétives de l’AOI appuyé par des frappes d’artillerie. Ces attaques incessantes ayant pour but d’harceler sans cesse les positions ennemis avant l’intervention des unités d’élite de la métropole soutenu par les chars.

Chance de succès : 80%

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Dim 9 Fév 2020 - 19:49

Pierremenez a écrit:

Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

TOUR N - 4


Nature de l'action : Offensive sur les villes stratégique de Bahrer Dar, Maythew et Dire Dawa

Résultat:

Action 1

Chance de succès : 90%
jet de dés : [Réussite][Écart : 29]

Sans surprise la ville de Bahrer Dar n'a opposé quasiment aucune résistance. Le vacarme des colonnes mécanisés et la non dotation de canons anti-chars a eu raison du moral des défenseurs qui ont donc fait défection. Les quelques escarmouches qui ont eu lieu se sont soldées par l'anéantissement des soldats éthiopiens par les bersaglier.

Pertes de l’attaquant :
3 bersaglier blessés

Pertes du défenseur :
18 soldats éthiopiens morts


Action 2

Chance de succès : 75%
jet de dés : [Réussi][Écart : 13]

L’offensive contre Maythew est un succès, le dernier bastion d'importance de Selassié I est tombé, et avec elle la Garde Impériale. Les 12 000 soldats éthiopiens n'ont pas pu faire grand chose quand l'aviation militaire et l'artillerie déversent leur puissances de feu. Bénéficiant de cette avantage les 20000 soldats italiens précédé par les tankettes ont déboulé et vaincu la garnison. Ce succès est bien venu pour le Général Rodolfo Graziani qui acquiert ainsi une victoire de prestige.

Pertes de l’attaquant :
689 soldats italiens morts
401 soldats érythréens morts

Pertes du défenseur :
3982 soldats éthiopiens morts
5000 prisonniers


Action 3

Chance de succès : 80%
jet de dés : [Réussite][Écart : 57]

La tactique digne de la Grande Guerre du Maréchal Pietro Badoglio a été un franc succès. Les assauts d'infanteries des troupes de l'AOI ont permis d'ouvrir des brèches où les soldats italiens ont pu s'engouffrer pour achever l'ennemi éthiopien épuisé par les précédentes attaques. Les villes d'Harar et Dire Dawa tombent laissant ouvert la route vers la capitale.


Pertes de l’attaquant :
235 soldats somaliens
30 soldats italiens

Pertes du défenseur :
762 soldats éthiopiens morts


[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Lun 10 Fév 2020 - 0:06


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg


Les victoires sur les garnisons de Gondar et Maythew ont disloqué l’armée impériale éthiopienne. Les milliers de prisonniers sont acheminés dans les camps de prisonniers autour d’Asmara. Pour ce qui est des préparatifs de l’assaut d’Addis Abeba, le commandant en chef du Front Nord le Prince Humbert a donné la primeur au Général Mario Berti. Pour ce qui est du Front Sud le Maréchal Pietro Badoglio a reçu pour ordre de consolider ses lignes logistiques.


TOUR N - 5


Nature de l'action : Offensive sur la capitale Addis Abeba
Effectifs, équipements, organisations :

Armée du Général Berti

Forces de la Regia Esercito:

Commandant en Chef : Prince Héritier Humbert

-1 Divisions d’Infanteries, 1 Régiments de Blindés de Reconnaissance, 1 Régiment de Chars Moyens, 1 Régiment de Génie et 1 Régiments d’artilleries.
-  Hommes 15 612 hommes (730 officiers, et 14 882 soldats) équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 25 tankettes L3/33, 25 chars FIAT 3000, 116 pièces d’artillerie (Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 1 488 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 48 chasseurs Fiat C.R.32
- 12 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 12 bombardiers Savoia-Marchetti SM.79
- 24 bombardiers Savoia-Marchetti SM.81


Troupes Supplétives de la AOI :

- 2 Divisions d’Infanteries
- 19 746 Hommes équipés du fusil Carcano 91/24


Détails des actions :

Action 1

Dans sa bienveillance habituel le Prince Humbert propose, aux autorités impériales d’épargner la capitale à condition que celle-ci se déclare ville ouverte. Si cette proposition est rejetée le Royaume d’Italie procédera à l’ouverture des hostilités comme cela a été défini par les plans de l’État-Major.

Chance de succès : 30%

Action 2


Pendant que les troupes du Général Mario Berti se lance dans une avancée de plusieurs centaines de kilomètres. La Regia Aeronautica lance la plus grande opération de bombardement aérien du continent africain. En attendant l’assaut terrestre, 36 bombardiers et 48 chasseurs larguent pendant 2 jours des bombes aux alentours et à l’intérieur de la capitale d’Addis Abeba. Aiguillé par les avions de reconnaissance, l’aviation cible les voies chemins de fer, les casernes, les postes télégramme tout en évitant le plus possible de viser les objectifs civils.

Chance de succès : 80 % si échec de l’action 1


Action 3

La force terrestre procède comme depuis le début de la campagne par un intense pilonnage d’artillerie avant de mener un assaut terrestre des mêlant les chars et l’infanterie. Seule exception l’envoie des troupes italiennes en première ligne, afin que la propagande fasciste puisse montrer la chute de l’Empire de l'empire d'Abyssinie menée par de valeureux soldats transalpins. Mise en réserve les quelques 19 746 soldats Erythréens de l’AOI.

Chance de succès : 80%

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Lun 10 Fév 2020 - 0:31


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

TOUR N - 5


Nature de l'action : Offensive sur la capitale Addis Abeba

Résultat:

Action 1

Chance de succès : 30%
jet de dés : [Échec][Écart : 41]

Sans grande surprise la proposition du Prince Humbert aux autorités impériales n'ont pas abouti. Selassié I ne voulant pas laisser le statut de ville ouverte à la capitale de son empire. Pire encore cette demande a permis au proche de l'empereur de savoir l'imminence d'une attaque italienne et ainsi préparer sa fuite.

Pertes de l’attaquant :
aucune

Pertes du défenseur :
aucune


Action 2

Chance de succès : 75%
jet de dés : [Réussite][Écart : 58]

Le bombardement de la capitale est une franche réussite avec l'élimination de tout les points ciblés par le renseignement de la Regia Aéronautica. Encore une fois la force aérienne donne avantage tactique non négligeable à leur homologue de la Regia Esercito, évitant ainsi l'afflux d'éventuel renfort avec la destruction des infrastructures ferroviaire et l'affaiblissement du potentiel de défense de la garnison.

Pertes de l’attaquant :
Aucune

Pertes du défenseur :
123 civils morts
82 soldats éthiopiens morts



Action 3

Chance de succès : 80%
jet de dés : [Réussite][Écart : 8]

La réussite des opérations aériennes permit à l'infanterie et au blindé de réduire au silence les défenseurs de la ville. Cependant d'intenses combats urbains rapprochés se sont déroulés autours des bâtiments officiels entre les troupes d'élites bersagliers et la garde impériale ce qui a alourdi le nombre de pertes du côté italien. Ainsi flotte a présent au dessus d'Addis Abeba le fier drapeau du Royaume d'Italie.

Pertes de l’attaquant :
62 soldats italiens mort dont 12 bersagliers


Pertes du défenseur :
112 soldats éthiopiens morts dont 52 gardes impériaux


[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Lun 10 Fév 2020 - 23:28




Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

Conscient qu’une partie non négligeable du territoire Éthiopien n’est pas sous le contrôle militaire des italiens, le Prince Humbert met en œuvre à changement de stratégie où l’occupation du terrain est devenu primordiale. En effet avec l’effondrement de l’administration impériale un vide va bientôt s’installer, et celui-ci doit être combler par les forces de la Regia Esercito et les troupes supplétives de l’AOI.
TOUR N - 6


Nature de l'action : Opération de maillages et de quadrillages des zones non occupées.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces de la Regia Esercito:

- 40 393 Hommes équipé du fusil Carcano 91/24, pistolet mitrailleurs Beretta 1918 (tankistes, officier, génie), mitrailleuse légère Breda M1930 et mortier M1935
- 70 pièces d’artillerie (Canon de 75 mm de montagne Obice da 75/18 modello 34 et Cannone da 47/32 M35) et 3 500 camions.

Forces de la Regia Aeronautica :

- 32 appareils de reconnaissance Caproni Ca.110 et Ca.113
- 12 bombardier polyvalent Savoia-Marchetti SM.79
- 24 bombardier polyvalent Savoia-Marchetti SM.81

Troupes Supplétives de la AOI :

- 22 000 Hommes équipés du fusil Carcano 91/24


Carte :
Spoiler:
[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Captur15[/url]


Détails de l'action :

Action 1

La chute de la capitale impériale n’est pas connue par l’entièreté des éthiopiens, afin de remédier à cet état de fait, la Regia Aeronautica lance dans l’ensemble des territoires non occupé par le Royaume d’Italie des tracts écrits en langue oromo et amharique qui décrit la chute de leur pays.

Chance de succès :
85%

Action 2

Une partie des 30 000 italienne s'approchent des principales villes des régions ouest Gambela, Jimma et Awasa dans des camions arborant des drapeaux nationaux, et des fanions des chemises noires. Leur mission quadriller la zone afin d’en prendre possession en occupant le terrain. Les officiers payant si nécessaires les hauts dignitaires éthiopiens les plus influent afin de les encourager à rallier la cause italienne.
Dans les zones rurales les 12000 fantassins et les 1400 cavaliers de l’AOI s’occupent d’effectuer la même besogne que leurs confrères italiens.

Chance de succès :
80%

Action 3

A l’est, dans la grande ville de Dessie et dans la zone frontalière avec la colonie française de Djibouti les mêmes manœuvres de maillage sont effectuées par le Général Rodolfo Graziani mais avec des effectifs (10393 soldats italiens, 10000 fantassins de l’AOI et 1000 cavaliers) en raison de la faible densité de population du périmètre à couvrir.

Chance de succès : 80%


[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Pierremenez le Lun 10 Fév 2020 - 23:55


Royaume d’Italie

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 500px-Flag_of_Italy_%281861-1946%29_crowned.svg

TOUR N - 6


Nature de l'action :  Opération de maillages et de quadrillages des zones non occupées

Résultat:

Action 1

Chance de succès : 85%
jet de dés : [Réussite][Écart : 9]

Les pilotes de la Regia Aeronautica réussirent leurs missions de largage de tracts, seul bémol certaines zones reculés n'ont pas pu être couvertes en raison de la grandeur du périmètre d'action .

Pertes de l’attaquant :
aucune

Pertes du défenseur :
aucune


Action 1

Chance de succès : 75%
jet de dés : [Réussite][Écart :9]

Les largages de tracts sont une réussites seule quelques zones ne sont pas touchées du fait du grand périmètre à couvrir.

Pertes de l’attaquant :
Aucune

Pertes du défenseur :
Aucune


Action 2

Chance de succès : 80%
jet de dés : [Réussite][Écart : 7]

Les hommes du Général Mario Berti réussir à atteindre leurs objectifs en prenant position dans les grandes villes de l'est cependant cela n'a pas été aisé. En effet plusieurs poches de résistants d'ex soldats fidèles à l'ex empereur d'Ethiopie Selassié I ont osé défier les colonnes italiennes avant d'être impitoyablement éliminés.
Pour ce qui est des campagnes les troupes de l'AOI rodées aux spécificités du continent africains réussirent à quadriller les campagnes de l'ouest au prix de quelques escarmouches sporadiques.

Pertes de l’attaquant :
48 soldats italiens mort
56 soldats des troupes auxiliaires de l'AOI


Pertes du défenseur :
172 soldats éthiopiens morts
144 civils morts

Action 3

Chance de succès : 80%
jet de dés : [Échec][Écart : 10]

Le Général Rodolfo Graziani connu un échec mitigé dans son action. En effet, si les centres urbains du centre-est du pays dont la ville de Dessié n'ont posé aucun problème majeur à la Régia Esercito, il en n'est tout autrement pour les zones désertique du nord-est ainsi que pour les zones frontalières avec la colonie française de Djibouti. Où des noyaux de résistances ont pu repousser les soldats de l'AOI. Ce résultat est selon Graziani du à un manque d'effectifs.

Pertes de l’attaquant :
65 soldats italiens mort
132 soldats des troupes auxiliaires de l'AOI


Pertes du défenseur :
232 soldats éthiopiens morts
344 civils morts


[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne 192px-CoA_of_the_RSI.svg
[/quote]
Pierremenez
Pierremenez
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 127
Date d'inscription : 16/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne Empty Re: [Conflit] Seconde Guerre Italo-Ethiopienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum