Le Deal du moment :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien ...
Voir le deal

[X] République tchécoslovaque

Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty [X] République tchécoslovaque

Message par Gungauss le Jeu 6 Fév 2020 - 19:13

Československo

[X] République tchécoslovaque Czechoslovakia01


Informations générales

Créée à partir de territoires austro-hongrois peuplés de Tchèques, de Slovaques et de Ruthènes, la Tchécoslovaquie inclut aussi une importante population de langue allemande dans les Sudètes ainsi que des minorités hongroises. Le pays a Prague pour capitale. Ses frontières avec l'Autriche et la Pologne sont fixées par le Traité de Saint-Germain-en-Laye le 10 septembre 1919 et avec la Hongrie par le Traité de Trianon.

La Tchécoslovaquie est une république démocratique parlementaire, mais la nouvelle prééminence tchèque, parfois assez lourde, n'est pas toujours appréciée par les anciennes élites allemandes et hongroises, et après la crise économique de 1929 et la montée du nazisme en Allemagne, des dissensions apparaissent, et la minorité allemande des Sudètes est instrumentalisée par l'impérialisme hitlérien.

L'indépendance de la Tchécoslovaquie est proclamée le 28 octobre 1918 dans la petite ville de Darney (Vosges) et entérinée par le traité de Saint-Germain-en-Laye moins d'un an plus tard. Elle inclut les territoires des actuelles Tchéquie et Slovaquie ainsi que la Ruthénie subcarpathique.

Après 1918, la Pologne et la Tchécoslovaquie étant incapables de trouver un accord au sujet du partage du duché silésien de Teschen jusque là autrichien, le Conseil Suprême des Alliés décide, fin septembre 1919, que la question sera réglée par un plébiscite. Face à de vives contestations, cette solution est rapidement abandonnée et le Conseil Suprême des Alliés procède alors au partage du territoire fin juillet 1920. La Pologne s'estime aussitôt lésée considérant qu'une très importante minorité polonaise passe sous contrôle tchèque.

Capitale : Prague
Population : 14.000.000 habitants
Forme de l'État : République parlementaire

Monnaie : Couronne tchécoslovaque
Situation économique : Dixième puissance industrielle mondiale
PNB nominal : 8.050.000.000 US Dollar (1960)
PIB nominal par habitant : -
Taux de chômage : -
Dette publique brute : -

Gouvernement

Président de la République : Edvard Beneš
Président du Conseil des Ministres : Milan Hodža

Parlement:


Chambre basse

[X] République tchécoslovaque 2020-02-10-18-42-15-021372-2386046309136408564
En haut, de droite à gauche :
Communist Party of Czechoslovakia (extrême-gauche) : 30 sièges
Czechoslovak Social Democratic Workers' Party (gauche) : 38 sièges
Republican Party of Farmers and Peasents (centre) : 45 sièges
Czechoslovak Traders' Party (centre) : 17 sièges
Czechoslovak National Social Party (centre-gauche) : 28 sièges

En bas, de droite à gauche :
National Unification - RNAP - RNP (droite) : 17 sièges
Czechoslovak People's Party (droite) : 22 sièges
Various autonomous parties (divers, toutes nationalités) : 48 sièges
National Fascist Community (extrême-droite) : 6 sièges
German Farmers' League (autonomistes allemands) : 5 sièges
Sudeten German Party (extrême-droite autonomiste allemande) : 44 sièges


Chambre haute

[X] République tchécoslovaque 2020-02-10-19-04-49-715676-12014510212227699515
En haut, de droite à gauche
Communist Party of Czechoslovakia (extrême-gauche) : 16 sièges
Czechoslovak Social Democratic Workers' Party (gauche) : 20 sièges
Republican Party of Farmers and Peasents (centre) : 23 sièges
Czechoslovak Traders' Party (centre) : 8 sièges
Czechoslovak National Social Party (centre-gauche) : 14 sièges

En bas, de droite à gauche :
National Unification - RNAP - RNP (droite) : 9 sièges
Czechoslovak People's Party (droite) : 11 sièges
Various autonomous parties (divers, toutes nationalités) : 26 sièges
Sudeten German Party (extrême-droite autonomiste allemande) : 23 sièges



Forces armées de la République tchécoslovaque

Effectifs professionnels (actifs) : 280.000 hommes
Effectifs du service militaire (réserve, appelés) : 1.000.000 hommes

Armée de terre

Matériel standard des divisions d'infanterie :
-Fusil : Lebel Mle 1886, Ceska Zbrojovka vz. 24, Mannlicher Model 1895, Mosin-Nagant Model 1891, Mauser Model 1898, ZH-29
-Arme de poing : Ceska Zbrojovka vz. 27
-Pistolet mitrailleur : ZK-383
-Fusil mitrailleur : Chauchat, Ceska Zbrojovka vz. 30, Lewis Gun, Ceska Zbrojovka vz. 26
-Mitrailleuse : Vickers MG, Browning .303, Hotchkiss Mle 1914,
-Armement antichar : Karabin przeciwpancerny wz.35, Wz 1925 Pocisk 47 mm, ET-38 anti-tank grenade

VOIR LES ORGANIGRAMMES EN FIN DE FICHE POUR LA SITUATION A JOUR

Automitrailleuses et véhicules légers blindés:


Tatra Koprivnice T-72 : 51
Škoda PA-IV : 15
Škoda PA-III : 16
Škoda PA-II Zvelva : 12
Škoda FIAT-Torino : 12

Total : 106

Chars légers:


Škoda Š-I-D : 8
Tancik vz. 33 : 74
Škoda CKD P-II LT vz. 34 : 50
Škoda-CKD LT vz. 35 : 150

Total : 282

Chars moyens:

Chars lourds:

Artillerie:


AA
9cm kanon PL vz.12/20 : 20
8.35cm kanon PL vz. 22 : ~130
2cm Oerlikon : 120

Artillerie lourde
Skoda 220mm howitzer : 39
Skoda 210mm Mörser M.16/18 : ~15
Skoda 150mm M.28 : 140
24 cm Kanone M.16 : 6
Skoda 305mm Model 1911 / M.16 : 17
42 cm Haubitze M.14/16 : 20

Artillerie de campagne
10.5cm hruby kanon vz. 35 : 100
10 cm houfnice vz. 30 : ~110
10 cm Skoda Model 16/19 : 50
10 cm Skoda houfnice vz. 14 : 20
8 cm kanon vz. 30 : 100
8 cm kanon vz. 28 : 150
7.5 cm M.28 : 40
Skoda 75mm Model 15 : 200
8 cm FK M.5 : 130
8 cm FK M.17 : 130
10 cm M.14 Feldhaubitze : 150
15 cm Schwere Feldhaubitze M.14 : 100
15 cm Schwere Feldhaubitze M.15 : 100
15 cm Autokanone M.15/16 : 140

Artillerie antichar
3.7 cm KPUV vz. 34 : 200
3.7 cm KPUV vz. 37 : 30

Totaux : : 270 pièces AA, 237 pièces lourdes, 1520 pièces de campagne anciennes et récentes, 230 pièces antichar.

Armée de l'air

Chasseurs:


Avia B-534 : 230
Avia B.122 : 90
Avia BH-33 : 110
Avia BH-21 : 184
Avia BH-17 : 24

Total : 638

Bombardiers légers:


Aero A.11 : 250
Aero A.30 : 79
Aero A.32 : 116
Aero A.100 : 44
Letov Š-28 (and variants) : 360

Total : 849

Bombardiers moyens:





Dernière édition par Gungauss le Ven 21 Fév 2020 - 13:23, édité 2 fois
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3437
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty Re: [X] République tchécoslovaque

Message par Bureau le Mar 11 Fév 2020 - 12:26

Les chiffres militaires me semble un peu haut, tu fourniras preuve.

Validé.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty Re: [X] République tchécoslovaque

Message par Bureau le Mar 11 Fév 2020 - 20:35

Škoda-CKD LT vz. 35 : tu en possèdes 298 produits jusqu'à la guerre. Le Bureau en assigne 110 à la Tchécoslovaquie en date de janvier 1937.

L'artillerie est fausse, c'est l'artillerie de la Pologne. Le Bureau t'assigne l'artillerie suivante :

Skoda K1 : 200
Skoda K2 : 120
Skoda 47mm anti-tank modèle 1936 : 30
Skoda 3,7cm KPÚV vz. 37 anti-tank : 20

Artillerie légère : 300
Mortiers légers : 300

En ce qui concerne l'aviation :

Avia B-534 est produit à entre en service en fin 1935, début 1936. En date de janvier 1937, tu ne possèdes pas 568 avions, mais 230.
Avia B.122, selon le wiki l'appareil a été utilisé, et l'armée de l'air en possède 90 (45 Bs.122 et 45 B/Ba.122). Tu n'en possèdes donc pas 105.
Letov Š-28 entre en service en 1934. En date de janvier 1937, tu n'en possèdes pas 470 mais 360 (toutes variantes confondues).

Avia B-71 est un modèle de Tupolev livré par l'URSS en 1938, tu en possèdes donc 0 en date de janvier 1937.

Le Bureau attend toujours justification pour les effectifs.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty Re: [X] République tchécoslovaque

Message par Gungauss le Jeu 20 Fév 2020 - 22:59

Československo

[X] République tchécoslovaque 83-91

Affaires internes

Le gouvernement tchécoslovaque s'inquiète fortement de la situation, tant extérieure qu'intérieure.
L'encerclement de la Tchéquie par l'Allemagne depuis l'annexion de l'Autriche représente une menace pour le pays, d'autant plus que le Reich semble soutenir les terroristes germanophones de Silésie, rajoutant de l'huile sur le feu. Cette ingérence est scandaleuse.

Face aux désertions des germanophones de l'armée tchécoslovaque et des tensions en Silésie, le gouvernement de Prague décrète l'interdiction du Sudetoněmecká strana (Parti allemand des Sudètes) sur le territoire national. Ce décret stipule également que toute personne d'origine germanophone ne peut exercer de fonctions dans la haute administration et dans le commandement militaire.

Sur le plan militaire, le Président de la République Edvard Beneš a visité les fortifications frontalières face à l'Elbe et l'Oder. Les formations des ingénieurs et militaires tchécoslovaques auprès des autorités militaires et industrielles françaises sur la Ligne Maginot sont d'une grande utilité dans le cadre du renforcement de ces lignes de défense, entamé dès 1934 par lesdits échanges franco-tchécoslovaques.

Affaires extérieures

Face à la situation européenne, notamment les tensions provoquées par la Hongrie ces dernières années, le Président du Conseil Milan Hodža, d'origine slovaque, propose à la Roumanie, à la Yougoslavie et à la France de se réunir à Prague afin de remettre en avant la Petite Entente.

Également, le Président de la République Edvard Beneš propose au Ministre des Affaires Étrangères Litvinov une rencontre, soit sur le territoire tchécoslovaque soit sur le territoire soviétique.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3437
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty Re: [X] République tchécoslovaque

Message par Gungauss le Jeu 20 Fév 2020 - 23:28

Československo

[X] République tchécoslovaque 83-91

Affaires extérieures

La République tchécoslovaque s'étonne que l'Allemagne souhaite organiser un sommet à Munich sur la question des Sudètes sans même inviter le gouvernement de Prague. Les accusations de Berlin quant aux volontés bellicistes de Prague sont totalement fallacieuses, et le Président de la République tient à rappeler que ce sont les armées allemandes qui se déploient à la frontière et non les armées tchécoslovaques.

Dans ce cadre, la République tchécoslovaque souligne sa volonté de participer à la conférence de Munich et souhaite la participation de l'Union Soviétique, membre du Conseil permanent de la Société des Nations, organisme de paix et de sécurité.

Affaires internes

TOP SECRET

Le gouvernement ordonne le lancement des préparatifs à la mobilisation générale. Les locomotives et wagons non nécessaires aux besoins économiques essentiels du pays sont réquisitionnées, de même que les navires fluviaux de transport. Un recensement de l'ensemble des chevaux du pays, en dehors des Sudètes, est également établi.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3437
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty Re: [X] République tchécoslovaque

Message par Gungauss le Sam 22 Fév 2020 - 12:41

Československo

[X] République tchécoslovaque 83-91

Affaires internes

Suite à l'annonce de la signature du diktat de Munich, le Président de la République Edvard Beneš et le Président du Conseil Milan Hodža annoncent tous deux leur démission. Aucun n'a souhaité prendre la responsabilité d'approuver ou de répudier ledit diktat imposé à la Tchécoslovaquie.

Le Parlement nomme pour l'intérim de ces deux fonctions le Général Jan Syrový. Des élections devront être organisées au plus tard en janvier 1938.

Sa première décision est de lancer l'ordre de mobilisation générale des forces armées tchécoslovaques et leur déploiement le long des frontières avec l'Allemagne. Des forces de réserves et d'arrière-garde sont déployées en Slovaquie pour défendre le territoire en cas d'agression polonaise ou hongroise.

Affaires extérieures

Le Président de la République par intérim Jan Syrový, s'exprimant à la radio, informe le peuple tchécoslovaque et les nations européennes que le gouvernement de la République refuse de reconnaître la validité du diktat de Munich, signé "à son sujet, sans elle".

"La France et le Royaume-Uni ont décidé de renier leurs engagements envers la Tchécoslovaquie pour s'offrir quelques mois de paix, dans la honte et le déshonneur. Même la Pologne rôde autour de nous. Oublie-t-elle que plus d'un quart de son territoire est peuplé d'Allemands, en Posnanie, en Haute-Silésie, dans le corridor de Dantzig ? Le peuple tchécoslovaque ne veut que la paix, mais certainement pas au prix de son indépendance ou de son intégrité, chèrement acquise par le sang aux côtés des Alliés dans la Grande Guerre. Par leur couardise, les Français et les Anglais viennent de reconnaître eux-mêmes la fin de l'Europe de Versailles, et par la même occasion la fin de l'Europe de la paix. La signature de Monsieur Dalladier au bas de ce diktat jette la honte sur le gouvernement français, prêt à renier le sacrifice héroïque de ses millions de citoyens morts entre 1914 et 1918.
La République tchécoslovaque est prête. Prête à faire la paix, dans le respect des traités de 1919-1920. Nous ne capitulerons pas, nous ne nous rendrons pas tant que notre indépendance sera menacée.
"
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3437
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty Re: [X] République tchécoslovaque

Message par Gungauss le Lun 24 Fév 2020 - 1:04

Československo

[X] République tchécoslovaque 83-91

Affaires internes

Suite à l'annonce de la capitulation, l'État-Major tchécoslovaque ordonne aux restes des 2ème et 3ème Armées, ainsi qu'à l'arrière-garde de la 5ème Armée, de se redéployer sur la frontière hongroise suite aux récents mouvements de troupes ordonnés par Budapest devant la Slovaquie.

A Prague, la situation est au bord de l'explosion. Alors que les troupes tchécoslovaques commencent lentement à quitter leurs positions dans les Sudètes et s'organisent pour faire mouvement vers l'intérieur du pays, les habitants de Prague se réunissent et manifestent leur mécontentement envers le gouvernement provisoire.
La colère est profonde. Lâchés par les Alliés, les Tchécoslovaques n'ont plus aucune confiance dans les institutions de leur pays, calquées sur le modèle français de la IIIe République. Deux forces politiques profitent clairement de la situation : les nationalistes tchèques et slovaques, très faibles dans les urnes aux dernières élections, mais surtout le Parti Communiste, qui récolte auprès de l'opinion publique les fruits du soutien soviétique à la Tchécoslovaquie.

En effet, nombre de citoyens, et notamment les Slovaques menacés par la Pologne, ont bien compris que cette dernière s'est retirée face aux menaces soviétiques. Moscou semble, pour beaucoup, le dernier pays sur le continent à se soucier du sort de la Tchécoslovaquie, alors que les Occidentaux ont vendu les Sudètes dans le déshonneur et la honte et que les alliés de la Petite Entente, Roumanie et Yougoslavie, ont préféré jouer la carte de la neutralité, brisant l'alliance balkanique.

Dans ce chaos confus, le gouvernement provisoire n'a pu entrer dans Prague. Des barricades encerclent la ville, drapeaux rouges et nationalistes flottant çà et là. Dans les rues de la capitale, des comités de salut public se sont formés, certains autour des leaders du Parti Communiste ou du Parti Social Démocratique des Travailleurs, tandis que les membres du Parti National et Social, dont est issu Edvard Beneš, tentent de rallier des soutiens auprès de la population.

Dans les campagnes tchèques, le mouvement communiste prend également de l'ampleur. En Slovaquie, il est toutefois concurrencé par les nationalistes slovaques, faibles en nombre mais très visibles et présents sur la scène politique depuis la chute de Prague.

Alors que le gouvernement provisoire assiste impuissant à la situation, ne souhaitant pas employer l'armée alors que le pays est déjà dévasté, le chef du gouvernement provisoire, le Général Jan Syrový, annonce sa démission. Il laisse l'intérim aux présidents des deux chambres parlementaires, qui ont la charge de former un gouvernement provisoire. Entrant dans Prague, les voies ayant été ouvertes suite à l'annonce de la démission du Général Jan Syrový, les présidents des deux chambres annoncent la suspension temporaire des élections et leur report pour le début de l'année 1938, et la formation d'un gouvernement d'union nationale comprenant le Parti Communiste, le Parti Social Démocratique des Travailleurs, le Parti National et Social, le Parti des Fermiers et des Paysans ainsi que le Parti des Commerçants. Cette union comprend donc l'ensemble des partis de gauche et du centre, formant ainsi une coalition ayant une majorité absolue aux deux chambres.

Les chambres réunies en Assemblée Nationale, elles élisent pour Président de la République le social-démocrate Antonín Hampl et nomment pour Président du Conseil le communiste Klement Gottwald. Le gouvernement, qui sera composé d'ici la fin du mois, devra rassembler des ministres de l'ensemble des partis formant la coalition.

Affaires extérieures

Le nouveau gouvernement provisoire tchécoslovaque fait savoir à l'Allemagne qu'elle reconnaît la légalité des accords de Munich et s'engage à les appliquer strictement. Le Président du Conseil a confirmé à l'ensemble des autorités civiles et militaires tchécoslovaques les ordres d'évacuation concernant les Sudètes, dans la même teneur que ceux transmis par le commandement et le gouvernement précédent.
De plus, le Président de la République Antonín Hampl a fait savoir à la Chancellerie allemande, par la voix de son ambassadeur, qu'il souhaiterait rencontrer le Führer afin d'acter une nouvelle ère de paix et de stabilité dans la région.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3437
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty Re: [X] République tchécoslovaque

Message par Gungauss le Lun 24 Fév 2020 - 22:41

Československo

[X] République tchécoslovaque 83-91

Affaires internes

Face à l'ampleur du mécontentement à travers le pays suite à la formation d'une coalition alliant la gauche et le Parti Communiste, le Président de la République Antonín Hampl a exigé la démission du Président du Conseil, qui lui a remise aussitôt.

Le Président de la République a annoncé à la radio la réunion des deux chambres en Assemblée Nationale avec statut d'Assemblée Constituante. Il a en effet défendu l'idée que la situation, par sa gravité, nécessitait une réforme constitutionnelle profonde du pays pour redresser la nation.

Cette nouvelle constitution devra intégrer le principe de fédéralisme tchécoslovaque et assurer l'égalité totale entre les peuples tchèques et slovaques au sein de l'ensemble des institutions du pays, dans le but de raffermir l'unité nationale. L'ensemble des partis tchèques, slovaques et trans-nationaux au sein des deux chambres vont donc travailler à l'édification de la Constitution de la Deuxième République tchécoslovaque, actant par la même la fin de la Première République. Cette Constitution devra être prête pour le mois de février 1938, les premières élections devront ensuite se tenir en mars 1938.

Avant de commencer ses travaux, l'Assemblée Constituante a chargé le Président de la République par intérim Antonín Hampl de former un cabinet d'exception qui devra expédier les affaires courantes et ramener l'ordre et la paix dans le pays. Ce cabinet d'exception sera présidé à la fois par Rudolf Beran, membre du Parti des Fermiers et des Paysans, d'origine tchèque, et par Fedor Hodža, indépendant d'origine slovaque et fils de Milan Hodža, dernier Président du Conseil avant la guerre avec l'Allemagne. Ce dualisme tchèque et slovaque à la tête du cabinet d'exception doit permettre de rallier l'ensemble de la nation tchécoslovaque autour du gouvernement afin de permettre un retour au calme et à la paix le plus rapidement possible.

Affaires extérieures

Le cabinet d'exception proteste mollement face à la fermeture des frontières par l'Allemagne.

Le Président de la République par intérim Antonín Hampl transmet à Budapest une demande de rencontre dans le but de discuter d'une désescalade à la frontière entre la Tchécoslovaquie et la Hongrie, théâtre d'une mobilisation de forces militaires se faisant face et pouvant dégénérer au moindre incident.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3437
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty Re: [X] République tchécoslovaque

Message par Bureau le Jeu 5 Mar 2020 - 13:14

Passe en PNJ pour cause de déménagement
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1938
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[X] République tchécoslovaque Empty Re: [X] République tchécoslovaque

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum