-38%
Le deal à ne pas rater :
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
235 € 379 €
Voir le deal

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Bureau le Ven 21 Fév 2020 - 23:08

Seconde guerre sino-japonaise
7 août 1937 - en cours

Théâtre : République de Chine
Casus belli : Incident du Pont de Marco Polo
Belligérants :
République de Chine :

Empire du Japon :

Chronologie :

Carte :
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1934
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Ven 21 Fév 2020 - 23:55


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Yc54owW


Seconde guerre sino-japonaise


................A la suite de l’Incident du Pont de Marco Polo, l’Empire contre-attaque les troupes séditieuses chinoises afin de rétablir la paix en Asie orientale. Pour cela, Tokyo profite que le Hebei et la zone autour de Shanghai soient désarmés pour lancer simultanément deux offensives importantes, d’une part à Beijing et Tianjin – lesquelles accueillent encore de maigres garnisons chinoises – et à Shanghai – censée être vide de toute garnison chinoise.


TOUR 1 – Bataille de Beijing-Tianjin


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
Néant

Forces terrestres :
- Armée du Kwantung : 80 000 soldats actifs, 107 750 réservistes, 51 500 chevaux, 200 tanks, 804 canons antiaériens, 269 canons de campagne, 30 obusiers, 20 obusiers de siège, 300 véhicules, répartis en 8 divisions.
- Armée de Garnison de Chine : 32 000 soldats actifs, 8 800 chevaux, 50 tanks, 100 canons antiaériens, 60 canons de campagne, 30 obusiers, 20 obusiers de siège, 300 véhicules, répartis en 1 division

Forces aériennes :
- Deuxième armée aérienne : 10 000 soldats du Service aérien et 734 avions (202 NiD 29, 27 bombardiers Kawasaki Ka 87, 140 bombardiers légers Type 88, 235 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 100 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 30 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1) + de nouveaux chasseurs et bombardiers.

Détails de l'action :


Action 1 – Offensive sur Beijing

L’Armée du Kwantung est chargée de prendre Beijing des mains des troupes nationalistes, la ville n’étant défendue que par des garnisons réduites du fait des récents accords entre Nankin et Tokyo. Elles seront soutenues par les forces aériennes.

Chance de succès : 90%


Action 2 – Offensive sur Tianjin

L’armée de garnison de Chine, d’ores et déjà déployée à Tianjin dans la concession nippone de la ville, est chargée de se déployer dans l’ensemble de la ville et ses alentours afin d’en prendre le contrôle total, avec le renfort de l’aviation japonaise au besoin. Les concessions étrangères devront être soigneusement évitées afin qu’aucune bavure ne soit commise et qu’aucun occidental ne soit blessé, si possible.

Chance de succès : 90%


Action 3 – Déploiement dans le Hebei

En cas de réussite d’au moins une des deux précédentes actions, les troupes impériales japonaises devront se déployer dans la province du Hebei, entournant Beijing, et vide de toute présence militaire chinoise du fait de sa démilitarisation, en vertu de l’accord signé au printemps 1937. L’objectif est de s’emparer le plus rapidement possible de la région, afin de couper les lignes aux éventuelles poches chinoises qui tiendraient encore à Beijing ou Tianjin, mais aussi pour consolider l’emprise territoriale nippone dans la région.

Chance de succès : 80%


TOUR 1 – Bataille de Shanghai


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- Flotte combinée : 30 500 marins, 2 cuirassés, 3 portes-avions, 1 porte-avions léger, 10 croiseurs, 20 destroyers, 4 pétroliers ravitailleurs, 1 charbonnier, 10 sous-marins, répartis en 2 cuirassés de classe Ise, 1 porte-avions de classe Akagi, 1 de classe Kaga, 1 de classe Hosho, 1 porte-avions léger de classe Wakamiya, 6 croiseurs de classe Nagara, 2 de classe Kuma, 2 de classe Tenryu, 20 destroyers de classe Momi, 4 pétroliers ravitailleurs de classe Notoro, 1 charbonnier de classe Muroto, 10 sous-marins de classe K3 ;
- Navires de transports.

Forces terrestres :
- Détachement spécial de Shanghai : 7'500 fusiliers marins
- Forces spéciales navales de débarquement : 7'500 fusiliers marins
- 1ère Division Type A : 3 000 soldats actifs, 29 000 réservistes, 8 800 chevaux, 50 tanks, 100 canons antiaériens, 60 canons de campagne, 30 obusiers, 20 obusiers de siège, 300 véhicules, répartis en 4 régiments d'infanterie (de 5 700 soldats, 1 000 chevaux, 90 canons antiaériens Type 88 75mm et 10 canons antiaériens Type 11 75mm), 1 régiment d'artillerie de campagne (2 400 soldats, 2 400 chevaux, 60 canons de campagne Type 38 75mm, 60 véhicules), 1 régiment d'artillerie lourde (1 000 soldats, 800 chevaux, 30 obusiers Type 38 12cm et 20 obusiers de siège L/10 28cm), 1 régiment de reconnaissance (700 soldats, 200 chevaux et 60 véhicules), 1 régiment blindé (700 soldats, 50 tanks Type 89 I-Go), 1 régiment du Génie (1 000 soldats), 1 régiment de transport (3 400 soldats, 1 200 chevaux et 180 véhicules) ;
- 7ème Division Type B : 1 500 soldats actifs, 20 750 réservistes, 6 100 chevaux, 100 canons antiaériens, 30 canons de campagne, répartis en 4 régiments d'infanterie (de 3 900 soldats, 700 chevaux, 100 canons antiaériens Type 88 75mm), 1 régiment d'artillerie de campagne (2 500 soldats, 2 000 chevaux et 30 canons de campagne Type 38 75mm), 1 régiment de reconnaissance (750 soldats), 1 régiment du Génie (900 soldats), 1 régiment de transport (2 500 soldats et 1 300 chevaux) ;
- 20ème Division Type A : 22 000 soldats actifs, 10 000 réservistes, 8 800 chevaux, 50 tanks, 100 canons antiaériens, 60 canons de campagne, 30 obusiers, 20 obusiers de siège, 300 véhicules, répartis en 4 régiments d'infanterie (de 5 700 soldats, 1 000 chevaux, 90 canons antiaériens Type 88 75mm et 10 canons antiaériens Type 14 100mm), 1 régiment d'artillerie de campagne (2 400 soldats, 2 400 chevaux, 60 canons de campagne Type 38 75mm, 60 véhicules), 1 régiment d'artillerie lourde (1 000 soldats, 800 chevaux, 30 obusiers Type 38 12cm, 20 obusiers de siège Type 45 240mm), 1 régiment de reconnaissance (700 soldats, 200 chevaux et 60 véhicules), 1 régiment blindé (700 soldats et 50 tanks Type 89 I-Go), 1 régiment du Génie (1 000 soldats), 1 régiment de transport (3 400 soldats, 1 200 chevaux et 180 véhicules).

Forces aériennes :
- Escadres aériennes des porte-avions
- Troisième armée aérienne de Taipei : 5 000 soldats du Service aérien et 358 avions (102 NiD 29, 67 bombardiers légers Type 88, 119 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 50 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 20 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1), répartis en 5 régiments aériens de 1 000 soldats du Service aérien et 72 avions

Détails de l'action :


Action 1 – Bombardement aéronaval de Shanghai

Les escadres aériennes des porte-avions sont chargées de bombarder les éventuelles positions chinoises dans la ville de Shanghai et ses alentours. Là encore, ordre est donné d’éviter de bombarder les concessions internationales à Shanghai, et de ne pas engager le combat contre des troupes chinoises si elles se trouvent à moins d’un quartier desdites concessions. Les bombardements devraient quasi-exclusivement être effectués dans les alentours de la ville, à plusieurs kilomètres d’elle.

Chance de succès : 90%


Action 2 – Déploiement dans Shanghai

Les 7'500 fusiliers marins actuellement déployés dans la ville, renforcés par les 7'500 autres déployés en priorité sur le reste de l’armée, sont chargés de se déployer le plus rapidement possible afin de bloquer les principaux points stratégiques de la ville et ralentir toute éventuelle contre-offensive chinoise sur les positions japonaises.

Chance de succès : 80%


Action 3 – Offensive sur Shanghai

Notamment en profitant des facilités portuaires japonaises dans la concession impériale, le gros des divisions nippones doit être rapidement déployé à Shanghai et dans les alentours afin de s’emparer le plus vite et le plus efficacement possible de la ville et se préparer à une contre-offensive chinoise.

Chance de succès : 80%


Carte des mouvements :

Spoiler:
[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_1_-_Offensive
Violet : offensive sur Shanghai
Bleu : déploiement du Hebei
Marron : offensive sur Beijing et Tianjin


[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Kf8BlLl
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Sam 22 Fév 2020 - 0:37

Résultats du tour 1 – Attaque japonaise


Théâtre 1 – Bataille de Beijing-Tianjin


Action 1 – Offensive sur Beijing

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 87 [VICTOIRE MITIGEE]

Malgré leur supériorité numérique et technologique, les troupes japonaises ont grandement peiné à avancer dans Beijing, défendue par près de 46'000 soldats chinois qui se battirent avec bravoure avant de devoir battre retraite et de concéder la victoire à l’Armée du Kwantung, dont la victoire – mitigée – doit beaucoup au rôle des bombardements incessants sur Beijing.

Pertes japonaises : 8'000 soldats tués, plusieurs milliers de blessés

Pertes chinoises : 10'000 soldats tués, plusieurs milliers de blessés


Action 2 – Offensive sur Tianjin

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 7 [VICTOIRE ECRASANTE]

Contrairement à la bataille de Beijing, celle de Tianjin a été un franc succès pour les troupes japonaises, qui parvinrent sans grande difficulté à s’emparer de cette ville clef pour la défense de Beijing, ainsi que pour la région en général.

Pertes japonaises : 500 soldats tués ou blessés.

Pertes chinoises : 3'000 soldats tués ou blessés.


Action 3 – Déploiement dans le Hebei

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 13 [VICTOIRE ECRASANTE]

La victoire japonaise à Beijing et à Tianjin a permis aux troupes de l’Armée du Kwantung de se déployer assez facilement dans le nord du Hebei, démilitarisé depuis le printemps dernier. Ce déploiement grandement réussi permet à Tokyo de sécuriser ses prises, et d’aligner près de 200'000 soldats dans la région.

Pertes japonaises : 200 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 600 soldats tués ou blessés

Théâtre 2 – Bataille de Beijing-Tianjin

Action 1 – Bombardement aéronaval de Shanghai

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 66 [VICTOIRE]

Le bombardement aéronaval japonais a été un succès. En effet, la marine impériale, ainsi que ses chasseurs et ses bombardiers aéroportés, est parvenue à neutraliser l’essentiel des positions ennemies potentiellement hostiles, notamment la base navale de Shanghai, ciblée par l’artillerie navale nippone. Plusieurs combats aériens ont eu lieu, à l’avantage du Japon.

Pertes japonaises : 2 102 NiD 29, 3 bombardiers légers Type 88, 1 biplan de reconnaissance Type 88-I/II

Pertes chinoises : 20 avions chinois, 800 morts ou blessés, flotte stationnée à Shanghai partiellement endommagée


Action 2 – Déploiement dans Shanghai

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 90 [DEFAITE]

Malgré le faible nombre d’éléments armés hostiles dans la ville, les 15'000 fusiliers marins étaient trop peu nombreux pour sécuriser l’essentiel des points stratégiques de la ville. Ainsi, seulement quelques-uns purent être capturés, obligeant le gros des troupes à s’en emparer après leur débarquement.

Pertes japonaises : 65 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 105 soldats tués ou blessés


Action 3 – Offensive sur Shanghai

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 58 [VICTOIRE]

En dépit de l’échec du déploiement des fusiliers marins, le débarquement des troupes japonaises s’est déroulé sans grand encombre, et l’ensemble des soldats déployés occupent désormais la ville, dans laquelle de nombreux combats continuent de se dérouler, notamment avec les marins du quartier général de la marine républicaine chinoise, ainsi que divers éléments armés hostiles.

Pertes japonaises : 300 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 1’000 soldats/marins tués ou blessés


Carte :

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_1_-_Resultats
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Bureau le Lun 24 Fév 2020 - 0:48

Le délai de 48h sans réponse de l’attaqué étant passé, le tour 2 débute. L’attaquant dispose de 48h pour poster.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1934
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Lun 24 Fév 2020 - 18:06


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Yc54owW


Seconde guerre sino-japonaise


................


TOUR 2 – Invasion du Hebei et du Shandong


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
Néant

Forces terrestres :
- Armée du Kwantung : 224'000 soldats, 168'000 réservistes, 61'600 chevaux, 150 chars Type 89 I-Go, 300 chars Type 97 Te-Ke, 100 chars Type 95 Ha-Go, 630 canons anti-aériens Type 88 75mm, 50 canons antiaériens Type 11 75mm, 30 canons antiaériens Type 14 100mm, 420 canons de campagne Type 38 75mm, 210 obusiers Type 38 12cm, 140 obusiers de siège L/10 28cm, 2'100 véhicules,(réservistes inclus).

Forces aériennes :
- Deuxième armée aérienne : 10 000 soldats du Service aérien et 794 avions (50 chasseurs Nakajima Ki-27, 202 NiD 29, 10 bombardiers lourds Mitsubishi Ki-21, 27 bombardiers Kawasaki Ka 87, 140 bombardiers légers Type 88, 235 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 100 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 30 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1

Détails de l'action :


Action 1 – Offensive sur Shijiazhuang

L’Armée du Kwantung poursuit son avancée vers la ville de Shijiazhuang, capitale du Hebei partiellement occupé par les troupes impériales. Précédés par l’aviation japonaise qui est chargée de nettoyer la ligne de front, les soldats japonais devront s’emparer de la ville afin de faire tomber le reste de la province du Hebei.

Chance de succès : 80%


Action 2 – Offensive sur Jinan

Deux divisions de l’armée du Kwantung, à savoir la 12ème Division « Keiko » et la 13ème Division « Seimu » pénétreront quant à elles dans la province limitrophe du Shandong afin de s’emparer de la ville de Jinan, ville clef de la région puisqu’il s’agit d’un carrefour géostratégique permettant d’accéder par voie ferrée au restant de la péninsule du Shandong mais aussi de rejoindre Nankin. Située dans les terres, la ville de Jinan sera allègrement bombardée par l’aviation nippone avant que les 112'000 soldats japonais ne se lancent à son assaut.

Chance de succès : 70%


Action 3 – Sécurisation du chemin de fer Beijing – Wuhan

Deux divisions de l’armée du Kwantung sont chargées de sécuriser le chemin de fer reliant la ville de Beijing à celle de Wuhan, du moins la portion actuellement sous contrôle japonais. Des patrouilles régulières devront être effectuées autour des voies ferrées afin d’interdire tout sabotage. Elles seront aidées en cela par des trains blindés en provenance de Mandchourie.

Chance de succès : 90%


TOUR 2 – Bataille de Nankin


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
Néant

Forces terrestres :
- Armée expéditionnaire de Chine : 256'000 soldats actifs, 192'000 réservistes, 70'400 chevaux, 600 chars Type 94, 720 canons antiaériens Type 88 75mm et 80 canons antiaériens Type 11 75mm, 480 canons de campagne Type 38 75mm, 240 obusiers Type 38 12cm, 160 obusiers de siège L/10 28cm, 2'400 véhicules (réservistes inclus).
- 15'000 fusiliers marins

Forces aériennes :
- Troisième armée aérienne : 5 000 soldats du Service aérien et 378 avions (102 NiD 29, 20 bombardiers légers Mitsubishi Ki-30, 67 bombardiers légers Type 88, 119 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 50 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 20 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1

Détails de l'action :


Action 1 – Sécurisation de Shanghai

Deux divisions, épaulées par les 15'000 fusiliers marins, sont chargées se sécuriser la ville de Shanghai et les territoires récemment conquis par le Japon.

Chance de succès : 90%


Action 2 – Bombardement de Nankin

L’aviation japonaise a pour mission de bombarder la ville de Nankin, notamment les positions militaires ennemies. L’objectif est de neutraliser un maximum de positions ennemies avant que l’assaut ne soit lancé.

Chance de succès : 80%


Action 3 – Offensive sur Nankin

Notamment en profitant des facilités portuaires japonaises dans la concession impériale, le gros des divisions nippones doit être rapidement déployé à Shanghai et dans les alentours afin de s’emparer le plus vite et le plus efficacement possible de la ville et se préparer à une contre-offensive chinoise.

Chance de succès : 80%


Carte des mouvements :

Spoiler:
[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_2_-_Offensive
Vert foncé : offensive sur Nankin
Bleu : offensive sur le Hebei
Marron : offensive sur Jinan


[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Kf8BlLl

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Lun 24 Fév 2020 - 19:28

Résultats du tour 2 – Attaque japonaise


Théâtre 1 – Invasion du Hebei et du Shandong


Action 1 – Offensive sur Shijiazhuang

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 84 [DEFAITE]

Les troupes de l’armée du Kwantung ont échoué dans leur tentative d’assaut sur la ville de Shijiazhuang, capitale du Hebei. Pour cause, l’envoi massif de renforts chinois dans la région, afin de tenter de repousser les troupes japonaises. Ainsi, malgré une nette supériorité technologique et militaire, les soldats japonais ne sont pas parvenus à s’emparer de la ville, et, par la même occasion, du reste du Hebei.

Pertes japonaises : 9'000 soldats tués, plusieurs milliers de blessés

Pertes chinoises : 8'000 soldats tués, plusieurs milliers de blessés


Action 2 – Offensive sur Jinan

Chance de succès : 70% ; jet de dés : 60 [VICTOIRE]

Contrairement à la bataille de Shijiazhuang, celle de Jinan a été un succès pour le Japon, qui a toutefois essuyé de lourdes pertes pour parvenir à s’emparer de cette ville clef. L’accès ferroviaire vers Nankin est désormais sécurisé, tout comme vers la péninsule du Shandong.

Pertes japonaises : 3’500 soldats tués ou blessés.

Pertes chinoises : 5’800 soldats tués ou blessés.


Action 3 – Sécurisation du chemin de fer Beijing – Wuhan

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 85 [VICTOIRE MITIGEE]

Il y a encore de nombreuses bandes armées chinoises rôdant autour du chemin de fer, et menaçant sa sécurité. Si les armées impériales parviennent jusque-là à empêcher des sabotages, c’est au prix de lourdes pertes.

Pertes japonaises : 400 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 600 soldats tués ou blessés

Théâtre 2 – Bataille de Nankin

Action 1 – Sécurisation de Shanghai

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 52 [VICTOIRE]

La sécurisation de Shanghai a été une franche réussite pour les armées impériales, qui contrôlent désormais l’essentiel de la ville. Plusieurs heurts ont encore eu lieu avec des rebelles, mais dans la globalité, Shanghai est contrôle par l’Empire.

Pertes japonaises : 400 morts

Pertes chinoises : 700 morts


Action 2 – Bombardement de Nankin

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 47 [VICTOIRE]

Ayant acquis la supériorité aérienne, les avions japonais ont pu bombarder sans grand mal les positions chinoises, affaiblissant ainsi leur moral et déblayant le chemin pour permettre une offensive réussie.

Pertes japonaises : 3 avions détruits

Pertes chinoises : 9 avions détruits, 3'000 soldats tués ou blessés


Action 3 – Offensive sur Nankin

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 19 [VICTOIRE ECRASANTE]

La réussite du bombardement de Nankin a grandement aidé les troupes japonaises à s’emparer de la ville de Nankin, tombée sans grande difficulté entre leurs mains, à cause de la désertion de nombreux soldats républicains. La capitale chinoise est désormais tombée, après une bataille aux airs de bain de sang.

Pertes japonaises : 2'000 soldats tués, 5'000 blessés

Pertes chinoises : 20'000 soldats tués ou blessés

Carte :

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_2_-_Resultats
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Bureau le Mer 26 Fév 2020 - 17:43

République de Chine


TOUR 2 –  Contre-offensive du Hebei


Nature de l'action : Les troupes chinoises profitent de la défaite japonaise de Shijiazhuang pour lancer une contre-offensive sur le Hebei.

Effectifs, équipements, organisations :
Forces terrestres :
- 30 divisions, soit 300'000 soldats répartis entre le Hebei et le Shanxi

Forces aériennes :


Détails de l'action :
Action 1 – Contre-offensive de Shijiazhuang

20 divisions chinoises sont chargées de repousser les forces japonaises se trouvant encore aux alentours de Shijiazhuang, avec comme objectif de les maintenir en dehors du Hebei encore contrôlé par la République de Chine. Une victoire permettrait aux chinois de gagner suffisamment de temps pour rassembler leurs divisions éparpillées dans différentes régions afin de lancer une contre-offensive plus importante.

Chance de succès : 40% ; jet de dés : 46 [DEFAITE MITIGEE]

Les troupes républicaines ont échoué dans leur contre-offensive. Malgré la défaite japonaise à Shijiazhuang, celle-ci avait été trop mitigée pour infliger une véritable déroute aux troupes ennemies qui restaient solides. Aussi, les chinois échouèrent à les refluer en dehors du Hebei nationaliste.

Carte :
[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Unknown

Pertes japonaises : 1200 morts et blessés

Pertes chinoises : 1800 morts et blessés

Action 2 – Destruction des digues du fleuve jaune

Les soldats chinois se trouvant à proximité du fleuve jaune sont chargés de détruire les digues afin d’inonder la région pour ralentir l’avancée des troupes japonaises, lesquelles devraient logiquement se rejoindre dans cette zone se situant entre les deux portions de territoires chinois contrôlés par Tokyo.

Carte :
Zone hachurée en bleu : zone potentiellement touchée par l’inondation
[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Unknown

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 76 [VICTOIRE]

C’est avec succès que les troupes nationalistes chinoises ont fait sauter les digues qui contenaient le fleuve Jaune dans son lit d’origine. Une partie des terres alentours est désormais inondée, provoquant d’importants dégâts sur les récoltes, détruites, ainsi que sur les maisons. Si l’opération tua peu de japonais, elle ralentit considérablement toute avancée dans la région, d’autant plus que l’eau est glaciale. Cependant, elle s’avéra très meurtrière pour les civils, dont beaucoup périrent à cause de la température de l’eau, tandis que la destruction de leur maison les obligea à prendre le chemin de l’exil.

Pertes japonaises : 5’000 morts

Pertes chinoises : 40'000 civils tués

Action 3 – Renforcement des positions du Shanxi

Dix divisions sont maintenues dans le Shanxi avec pour ordre de renforcer leurs positions à la frontière du Mengjiang afin de prévenir toute éventuelle offensive japonaise dans la région.

Chances de succès : pas de jet nécessaire
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1934
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Jeu 27 Fév 2020 - 0:21


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Yc54owW


Seconde guerre sino-japonaise


................


TOUR 3 – Invasion du Hebei et du Shanxi


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
Néant.

Forces terrestres :
- Armée du Kwantung : 224'000 soldats, 168'000 réservistes, 61'600 chevaux, 150 chars Type 89 I-Go, 300 chars Type 97 Te-Ke, 100 chars Type 95 Ha-Go, 630 canons anti-aériens Type 88 75mm, 50 canons antiaériens Type 11 75mm, 30 canons antiaériens Type 14 100mm, 420 canons de campagne Type 38 75mm, 210 obusiers Type 38 12cm, 140 obusiers de siège L/10 28cm, 2'100 véhicules,(réservistes inclus).
- Armée expéditionnaire de Mongolie : 64'000 soldats actifs, 48'000 réservistes, 17'600 chevaux, 200 chars Type 94, 180 canons antiaériens Type 88 75mm et 20 canons antiaériens Type 11 75mm, 120 canons de campagne Type 38 75mm, 60 obusiers Type 38 12cm, 40 obusiers de siège L/10 28cm, 600 véhicules.

Forces aériennes :
- Deuxième armée aérienne : 10 000 soldats du Service aérien et 794 avions (50 chasseurs Nakajima Ki-27, 202 NiD 29, 10 bombardiers lourds Mitsubishi Ki-21, 27 bombardiers Kawasaki Ka 87, 140 bombardiers légers Type 88, 235 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 100 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 30 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1

Détails de l'action :


Action 1 – Seconde bataille de Shijiazhuang

Malgré la première défaite infligée par les troupes nationalistes chinoises lors de la première offensive, l’armée du Kwantung repart à l’assaut de la ville de Shijiazhuang, et plus généralement du Hebei, dont les défenses ont été affaiblies par la victoire japonaise à la suite de l’échec de la contre-offensive chinoise. Là encore, l’aviation nippone précédera les troupes impériales.

Chance de succès : 70%


Action 2 – Bombardement des frontières de Shanxi

L’armée expéditionnaire de Mongolie part à l’assaut de la province de Shanxi, détenue par la Clique éponyme et fortement soutenue par la République de Chine. L’aviation japonaise aura pour mission de bombarder les lignes de fortification chinoises érigées à la frontière entre le Mengjiang et le Shanxi, soutenue par l’artillerie nippone.

Chance de succès : 90%


Action 3 – Bataille des frontières du Shanxi

A la suite du bombardement par l’aviation et par l’artillerie japonaise, les troupes de l’armée expéditionnaire de Mongolie devront franchir les frontières et combattre les troupes qui sont stationnées de l’autre côté, afin de permettre aux soldats japonais de pénétrer dans le Shanxi.

Chance de succès : si action 2 réussite, 80%, si échec, 65%


Action 4 – Bataille de Taiyuan

En cas de succès de la bataille des frontières, l’armée expéditionnaire mongole sera chargée de s’emparer de la ville de Taiyuan, soutenue par deux divisions de l’armée de Kwantung – si cette dernière s’empare de Shijiazhuang. Là encore, l’aviation sera utilisée, avant que les soldats japonais n’assiègent la capitale de la province de Shanxi.

Chances de succès : si actions 1 & 3 réussites, 85% ; si l’une des deux échoue, 70% ; si toutes les deux échouent, pas de jet


TOUR 2 – Invasion du Jiangsu


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- Troisième flotte : 1 porte-avions de classe Sōryū, 1 porte-avions de classe Hiryū, 2 croiseurs lourds de classe Tone, 4 croiseurs de classe Mogami, 10 destroyers de classe Asashio, 6 destroyers de classe Hatsuharu, 10 destroyers de classe Shiratsuyu, 4 torpilleurs de classe Chidori, 16 torpilleurs de classe Otori, 2 ravitailleurs de porte-avions de classe Chitose, 1 ravitailleur de porte-avions de classe Mizuho, 1 mouilleur de mines de classe Okinoshima, 3 de classe Natsushima, 6 dragueurs de mine de classe No.13, 2 chasseurs de sous-marins de classe No.1, 1 chasseur de sous-marins de classe No.3, 2 de classe No.51 et 1 de classe No.53, 2 ravitailleurs de classe Tsurugizaki et 1 repair ship de classe Akashi.

Forces terrestres :
- Armée expéditionnaire de Chine : 256'000 soldats actifs, 192'000 réservistes, 70'400 chevaux, 600 chars Type 94, 720 canons antiaériens Type 88 75mm et 80 canons antiaériens Type 11 75mm, 480 canons de campagne Type 38 75mm, 240 obusiers Type 38 12cm, 160 obusiers de siège L/10 28cm, 2'400 véhicules (réservistes inclus).
- 15'000 fusiliers marins

Forces aériennes :
- Troisième armée aérienne : 5 000 soldats du Service aérien et 378 avions (102 NiD 29, 20 bombardiers légers Mitsubishi Ki-30, 67 bombardiers légers Type 88, 119 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 50 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 20 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1

Détails de l'action :


Action 1 – Sécurisation du sud du Jiangsu

Deux divisions sont chargées de s’emparer des territoires méridionaux du Jiangsu situés entre Shanghai et Hangzhou afin de sécuriser la frontière sud.

Chance de succès : 90%


Action 2 – Sécurisation de Nankin

Trois divisions japonaises sécurisent Nankin et se déploient aux alentours pour prévenir toute contre-offensive chinoise.

Chance de succès : Pas de jet nécessaire


Action 3 – Bataille de Yancheng

Trois divisions japonaises sont chargées de s’emparer de la ville de Yancheng, située au nord du Jiangsu, afin de faire passer le reste de la province sous contrôle japonais.

Chance de succès : 80%


Carte des mouvements :

Spoiler:
[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_3_-_Offensive
Vert foncé : offensive sur le Shanxi
Bleu : offensive sur le Jiangsu
Jaune : offensive sur Shijiazhuang et le Hebei


[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Kf8BlLl
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Jeu 27 Fév 2020 - 0:44

Résultats du tour 3 – Attaque japonaise


Théâtre 1 – Invasion du Hebei et du Shanxi


Action 1 – Seconde bataille de Shijiazhuang

Chance de succès : 70% ; jet de dés : 64 [VICTOIRE MITIGEE]

La bataille pour le sud du Hebei fut des plus meurtrières des deux côtés. Après plusieurs semaines d’offensives et de contre-offensives, les troupes japonaises se sont enfin emparées de Shijiazhuang et du reste du Hebei qui lui échappait jusqu’alors des mains.

Pertes japonaises : 6'000 soldats tués, plusieurs milliers de blessés

Pertes chinoises : 8'000 soldats tués, plusieurs milliers de blessés


Action 2 – Bombardement des frontières de Shanxi

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 82 [VICTOIRE MITIGEE]

Les solides fortifications chinoises furent des plus difficiles à atteindre pour l’artillerie et l’aviation japonaise. Toutefois, à force de frappes, celles-ci finirent par s’affaiblir suffisamment pour qu’un assaut terrestre soit possible.

Pertes japonaises : 4 chasseurs et 6 bombardiers détruits.

Pertes chinoises : 5’00 soldats tués ou blessés.


Action 3 – Bataille des frontières du Shanxi

Chance de succès : si action 2 réussite, 80%, si échec, 65% [action 2 réussite] ; jet de dés : 79 [VICTOIRE MITIGEE]

Si le bombardement fut un succès et permis de lancer un assaut terrestre, celui-ci fut des plus violents pour l’armée impériale, qui manqua de peu d’échouer. Toutefois, aidée par son aviation, celle-ci parvint à briser les lignes chinoises, lui ouvrant ainsi la porte de Taiyuan et du Shanxi.

Pertes japonaises : 7’000 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 9'000 soldats tués ou blessés


Action 4 – Bataille de Taiyuan

Chances de succès : si actions 1 & 3 réussites, 85% ; si l’une des deux échoue, 70% ; si toutes les deux échouent, pas de jet [actions 1 & 3 réussites] ; jet de dés : 43 [VICTOIRE]

La défaite des forces chinoises lors de la bataille des frontières du Shanxi permit aux troupes japonaises se de rejoindre rapidement, entre celles en provenance de Mongolie et celles en provenance du Hebei, accroissant considérablement leur puissance face aux troupes chinoises désorganisées. La bataille de Taiyuan fut moins ardue que les précédentes, leur permettant ainsi de s’offrir une belle victoire.

Pertes japonaises : 12'000 soldats morts, 10'000 blessés

Pertes chinoises : 38'000 soldats morts, 40'000 soldats blessés

Théâtre 2 – Invasion du Jiangsu

Action 1 – Sécurisation du sud du Jiangsu

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 49 [VICTOIRE]

La sécurisation du sud du Jiangsu fut chose relativement aisée pour les japonais qui en contrôlaient les points essentiels. Quelques affrontements éparses eurent lieu, tous remportés par les troupes impériales.

Pertes japonaises : 200 morts

Pertes chinoises : 500 morts


Action 2 – Sécurisation de Nankin

Chance de succès : pas de jet de dés nécessaire


Pertes japonaises : Aucune

Pertes chinoises : Aucune


Action 3 – Bataille de Yancheng

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 96 [DEFAITE]

La série de victoires remportées par le Japon en janvier 1938 semble s’arrêter aux portes de Yancheng. La ville, étape clef pour pénétrer dans le Shandong, n’a pu être prise par les japonais, à cause de problèmes de ravitaillements et de l’importante défense chinoise dans la région, laquelle parvint à bloquer l’avancée des troupes japonaises, trop peu nombreuses.

Pertes japonaises : 4’000 soldats tués, 5'000 blessés

Pertes chinoises : 3’500 soldats tués ou blessés

Carte :

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_3_-_Resultats
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Dim 1 Mar 2020 - 12:39


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Yc54owW


Seconde guerre sino-japonaise


................


TOUR 4 – Invasion du Shandong


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- Troisième flotte : 1 porte-avions de classe Sōryū, 1 porte-avions de classe Hiryū, 2 croiseurs lourds de classe Tone, 4 croiseurs de classe Mogami, 10 destroyers de classe Asashio, 6 destroyers de classe Hatsuharu, 10 destroyers de classe Shiratsuyu, 4 torpilleurs de classe Chidori, 16 torpilleurs de classe Otori, 2 ravitailleurs de porte-avions de classe Chitose, 1 ravitailleur de porte-avions de classe Mizuho, 1 mouilleur de mines de classe Okinoshima, 3 de classe Natsushima, 6 dragueurs de mine de classe No.13, 2 chasseurs de sous-marins de classe No.1, 1 chasseur de sous-marins de classe No.3, 2 de classe No.51 et 1 de classe No.53, 2 ravitailleurs de classe Tsurugizaki et 1 repair ship de classe Akashi.

Forces terrestres :
- Armée du Kwantung : 224'000 soldats, 168'000 réservistes, 61'600 chevaux, 150 chars Type 89 I-Go, 300 chars Type 97 Te-Ke, 100 chars Type 95 Ha-Go, 630 canons anti-aériens Type 88 75mm, 50 canons antiaériens Type 11 75mm, 30 canons antiaériens Type 14 100mm, 420 canons de campagne Type 38 75mm, 210 obusiers Type 38 12cm, 140 obusiers de siège L/10 28cm, 2'100 véhicules,(réservistes inclus).
- Forces navales spéciales de débarquement : 15'000 hommes

Forces aériennes :
- Deuxième armée aérienne : 10 000 soldats du Service aérien et 794 avions (50 chasseurs Nakajima Ki-27, 202 NiD 29, 10 bombardiers lourds Mitsubishi Ki-21, 27 bombardiers Kawasaki Ka 87, 140 bombardiers légers Type 88, 235 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 100 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 30 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1

Détails de l'action :


Action 1 – Bombardement de Qingdao

La troisième flotte navale ainsi que la deuxième armée aérienne sont chargées de bombarder allègrement la ville portuaire de Qingdao, afin d’en éliminer l’essentiel des positions défensives et des troupes ennemies s’y trouvant.

Chance de succès : 90%


Action 2 – Débarquement des forces navales spéciales

A la suite de ce bombardement aéronaval, les 15'000 soldats des forces navales spéciales de débarquement sont chargées de débarquer aux alentours de la ville et d’établir une tête de pont afin de permettre le débarquement de davantage de soldats par la suite.

Chance de succès : si action 1 réussite, 65%, si échec, 50%


Action 3 – Bataille de Qingdao

Une fois les forces navales spéciales débarquées – ou en dépit –, le gros des troupes devra débarquer à son tour, composé des 10ème et 11ème divisions – soit 112'000 soldats –, afin de s’emparer définitivement de la ville de Qingdao.

Chance de succès : si action 2 réussite, 70%, si échec, 55%


Action 4 – Invasion du Shandong

En cas de succès de la bataille de Qingdao, les troupes débarquées, mais aussi l’armée du Kwantung se situant dans le Hebei, se chargeront de s’emparer du reste de la péninsule du Shandong.

Chances de succès : si action 3 réussite, 80% ; sinon, pas de jet de dés


TOUR 4 – Invasion du Jiangsu


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- Troisième flotte : 1 porte-avions de classe Sōryū, 1 porte-avions de classe Hiryū, 2 croiseurs lourds de classe Tone, 4 croiseurs de classe Mogami, 10 destroyers de classe Asashio, 6 destroyers de classe Hatsuharu, 10 destroyers de classe Shiratsuyu, 4 torpilleurs de classe Chidori, 16 torpilleurs de classe Otori, 2 ravitailleurs de porte-avions de classe Chitose, 1 ravitailleur de porte-avions de classe Mizuho, 1 mouilleur de mines de classe Okinoshima, 3 de classe Natsushima, 6 dragueurs de mine de classe No.13, 2 chasseurs de sous-marins de classe No.1, 1 chasseur de sous-marins de classe No.3, 2 de classe No.51 et 1 de classe No.53, 2 ravitailleurs de classe Tsurugizaki et 1 repair ship de classe Akashi.

Forces terrestres :
- Armée expéditionnaire de Chine : 256'000 soldats actifs, 192'000 réservistes, 70'400 chevaux, 600 chars Type 94, 720 canons antiaériens Type 88 75mm et 80 canons antiaériens Type 11 75mm, 480 canons de campagne Type 38 75mm, 240 obusiers Type 38 12cm, 160 obusiers de siège L/10 28cm, 2'400 véhicules (réservistes inclus).

Forces aériennes :
- Troisième armée aérienne : 5 000 soldats du Service aérien et 378 avions (102 NiD 29, 20 bombardiers légers Mitsubishi Ki-30, 67 bombardiers légers Type 88, 119 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 50 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 20 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1

Détails de l'action :


Action 1 – Seconde bataille de Yancheng

Après l’échec de la première offensive de Yancheng, ce sont désormais quatre divisions de l’armée expéditionnaire de Chine qui sont déployées fin de s’emparer de la ville de Yancheng.

Chance de succès : 70%


Action 2 – Bataille de Linyi

En cas de succès de la bataille de Yancheng, les troupes japonaises pousseront leur avancée jusqu’à la ville de Linyi, dans le Shandong, afin de soutenir les divisions du Kwantung. La ville sera préalablement bombardée avant que l’assaut ne soit lancé.

Chance de succès : si action 1 réussite, 75%, sinon, pas de jet


Carte des mouvements :

Spoiler:
[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_4_-_Offensive
Bleu : offensive sur le Jiangsu
Pourpre : offensive sur le Shandong


[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Kf8BlLl
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Dim 1 Mar 2020 - 12:56

Résultats du tour 4 – Attaque japonaise


Théâtre 1 – Invasion du Shandong


Action 1 – Bombardement de Qingdao

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 42 [VICTOIRE]

Le bombardement aéronaval de Qingdao a rencontré un franc succès. L’absence de marine et la faiblesse des forces aériennes chinoises a permis à l’aéronavale nippone de frapper les diverses positions ennemies sans grande difficulté, bien que quelques accrochages aériens aient eu lieu.

Pertes japonaises : 1 destroyer endommagé, 3 avions détruits

Pertes chinoises : 800 soldats tués, principales fortifications détruites, 12 avions détruits


Action 2 – Débarquement des forces navales spéciales

Chance de succès : si action 1 réussie, 65%, si échec, 50% [action 1 réussie] ; jet de dés : 42 [VICTOIRE]

Les forces navales spéciales, habituées à de telles opérations depuis plusieurs années, et entraînées à cet effet, sont parvenus à débarquer et à établir une tête de pont dans la ville de Qingdao, permettant théoriquement le débarquement du gros des troupes.

Pertes japonaises : 250 fusiliers marins tués ou blessés

Pertes chinoises : 700 soldats tués ou blessés


Action 3 – Bataille de Qingdao

Chance de succès : si action 2 réussie, 70%, si échec, 55% [action 2 réussie] ; jet de dés : 81 [DEFAITE]

En dépit du succès du débarquement des forces navales spéciales, celle des divisions fut plus compliquée. Moins habituée aux combats, celles-ci peinèrent à fouler le sol, tandis que la contre-offensive chinoise menée, après réorganisation des troupes républicaines, n’aida pas. Une partie des troupes est parvenue à débarquer, et désormais, les combats dans Qingdao font rages pour le contrôle de la ville entre chinois et japonais.

Pertes japonaises : 3’500 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 3’000 soldats tués ou blessés


Action 4 – Invasion du Shandong

Chances de succès : si action 3 réussie, 80% ; sinon, pas de jet de dés [échec action 3]


Pertes japonaises :

Pertes chinoises :

Théâtre 2 – Invasion du Jiangsu

Action 1 – Seconde bataille de Yancheng

Chance de succès : 70% ; jet de dés : 52 [VICTOIRE]

Après un premier assaut échoué, la seconde bataille de Yancheng fut un succès pour les armées impériales, qui parvinrent à s’emparer de la ville, et, par la même occasion, du reste du Jiangsu.

Pertes japonaises : 1'500 morts ou blessés

Pertes chinoises : 3'600 morts ou blessés


Action 2 – Bataille de Linyi

Chance de succès : si action 1 réussite, 75%, sinon, pas de jet [action 1 réussie] ; jet de dés : 51 [VICTOIRE]

Profitant de leur victoire à Yancheng, les divisions japonaises arrivèrent dans le Shandong déjà partiellement occupé et en proie à de violents affrontements à l’est. Elles parvinrent à s’emparer de la ville de Linyi, aux défenses affaiblies par les bombardements et par l’envoi de renforts chinois à destination de Qingdao.

Pertes japonaises : 1'300 morts ou blessés

Pertes chinoises : 3'500 morts ou blessés

Carte :

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_4_-_Resultats
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Bureau le Mer 4 Mar 2020 - 15:11

République de Chine


TOUR 4 – Redéploiement des forces chinoises


Nature de l'action : Face à l’avancée des troupes japonaises dans le nord-est de la Chine, le gouvernement nationaliste chinois, désormais implanté à Wuhan, procède à un vaste redéploiement de l’ensemble de ses divisions afin de pouvoir réorganiser sa ligne de front et mieux tenir face aux prochaines offensives japonaises, faute de pouvoir lancer pour le moment des contre-offensives suffisamment puissantes pour regagner du territoire.

Effectifs, équipements, organisations :

Forces navales nationalistes :
- Patrouilleurs : 4 de classe Ning
- Canonnières de rivière : 4 de classe Chiang, 2 de classe Hsi
- Canonnières : 2 de classe Shen, 2 de classe Ning, 1 de classe Yung Sui
- Torpilleurs : 1 de classe Hu Peng
- Destroyers : 2 de classe Chiang Feng
- Croiseurs protégés : 1 de classe Chao Ho
- Croiseurs légers : 1 de classe Ning Hai, 1 de classe Yat-Sen

Forces terrestres nationalistes :
- 150 divisions régulières, soit 1,5 millions de soldats réguliers
- 60 divisions irrégulières, soit 600'000 soldats de seigneurs de guerre
- 82 chars T-26 mod. 1933
- 48 Renault FT
- 500 75mm Pack Howitzer M1
- 100 chars M1 915
- 200 chars M2A2
- 500 000 fusils M1 Garand

Forces terrestres communistes :
- 17 divisions, soit 170'000 soldats dans le Shaanxi

Forces aériennes nationalistes :
- 100 chasseurs Curtiss P-36 Hawk
- 10 chasseurs CR.32
- 30 chasseurs Hawk 75M
- 22 bombardiers Martin B-10

Détails de l'action :
Action 1 – Renforcement du Shaanxi

Les 17 divisions du Parti Communiste Chinois sont déployées au nord et à l’est du Shaanxi afin de faire face à une éventuelle attaque depuis le Mengjiang ou depuis le Shanxi. Malgré le front uni entre communistes et nationalistes, ces derniers rechignent à l’idée d’aider ces premiers à défendre leur territoire, et les soldats de Mao se retrouvent seuls à défendre le maigre territoire communiste chinois. Une demande d’aide est envoyée à l’Union soviétique, notamment de don de fusils et de véhicules légers pour permettre aux soldats communistes de mieux résister à une éventuelle attaque.

Chance de succès : pas de jet nécessaire

Pertes japonaises : aucune

Pertes chinoises : aucune

Action 2 – Déploiement dans le Shandong

La péninsule du Shandong est désormais coupée en deux, entre sa partie orientale encore contrôlée – bien qu’assiégée – par Wuhan, et sa partie occidentale tenue par les japonais, ce qui empêche tout renfort. Plusieurs levées de masse sont effectuées au sein de la population, et ce sont ainsi 20 divisions, soit près de 200'000 soldats, qui défendent cette enclave chinoise.

Chance de succès : pas de jet nécessaire

Pertes japonaises : aucune

Pertes chinoises : aucune

Action 3 – Redéploiement naval

A la suite de la chute de Shanghai et de la destruction d’une majeure partie de la flotte chinoise, le reste des navires est envoyé à Canton afin de protéger la partie méridionale du littoral chinois face à une éventuelle agression navale japonaise, ainsi que pour tenter de briser le blocus japonais lorsqu’il sera effectivement mis en œuvre par Tokyo.

Chance de succès : pas de jet nécessaire

Pertes japonaises : aucune

Pertes chinoises : aucune

Action 4 – Déploiement dans le Henan

50 divisions de soldats réguliers et irréguliers sont déployées dans la province du Henan, notamment dans la région de Zhengzhou (25) et de Xuzhou (15) afin de protéger les points clefs de la province, tandis que les 10 autres sont réparties entre divers points clefs, notamment ferroviaires.

Chance de succès : pas de jet nécessaire

Pertes japonaises : aucune

Pertes chinoises : aucune

Action 5 – Déploiement dans l’Anhui

Voie d’accès le plus rapide vers Wuhan, l’Anhui fait l’objet d’une protection renforcée avec le déploiement de 60 divisions – soit 600'000 soldats – afin de protéger la province. La ville de Hefei, à proximité de Nankin, est protégée par près de 30 divisions à elle seule, tandis que les principaux points sont protégés par le reste des troupes déployées dans la région.

Chance de succès : pas de jet nécessaire

Pertes japonaises : aucune

Pertes chinoises : aucune

Action 6 – Déploiement dans le Hubei

La région du Hubei, et notamment sa capitale, Wuhan, va être protégée par 50 divisions régulières, principalement les plus puissantes que possède le gouvernement nationaliste chinois, et celles les mieux équipées niveau blindés, notamment grâce aux livraisons de chars par les Etats-Unis. Elles pourront être rapidement déployées vers l’Anhui ou le Henan si besoin est.

Chance de succès : pas de jet nécessaire

Pertes japonaises : aucune

Pertes chinoises : aucune

Action 7 – Déploiement dans les régions côtières

Les 40 dernières divisions nationalistes sont quant à elles déployées dans les régions côtières du Zhejiang (15), du Guandong (15) et du Fujian (10), notamment aux alentours des principales villes portuaires, afin d’essayer de repousser d’éventuelles attaques nippones.

Chance de succès : pas de jet nécessaire

Pertes japonaises : aucune

Pertes chinoises : aucune

Action 8 – Déploiement aérien

L’ensemble des appareils chinois sont déployés autour des régions d’Anhui, du Henan et du Hubei, afin d’intercepter toute intrusion aérienne japonaise. De même, plusieurs dizaines d’appareils sont mobilisés autour des principales villes côtières pour prévenir toute attaque navale nippone.

Chance de succès : pas de jet nécessaire

Pertes japonaises : aucune

Pertes chinoises : aucune
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1934
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Thalassin le Ven 6 Mar 2020 - 13:29

Thalassin
Thalassin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1424
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Ven 6 Mar 2020 - 22:57


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Yc54owW


Seconde guerre sino-japonaise


................


TOUR 5 – Invasion du Shandong


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- Troisième flotte : 1 porte-avions de classe Sōryū, 1 porte-avions de classe Hiryū, 2 croiseurs lourds de classe Tone, 4 croiseurs de classe Mogami, 10 destroyers de classe Asashio, 6 destroyers de classe Hatsuharu, 10 destroyers de classe Shiratsuyu, 4 torpilleurs de classe Chidori, 16 torpilleurs de classe Otori, 2 ravitailleurs de porte-avions de classe Chitose, 1 ravitailleur de porte-avions de classe Mizuho, 1 mouilleur de mines de classe Okinoshima, 3 de classe Natsushima, 6 dragueurs de mine de classe No.13, 2 chasseurs de sous-marins de classe No.1, 1 chasseur de sous-marins de classe No.3, 2 de classe No.51 et 1 de classe No.53, 2 ravitailleurs de classe Tsurugizaki et 1 repair ship de classe Akashi.

Forces terrestres :
- Armée du Kwantung : 224'000 soldats, 168'000 réservistes, 61'600 chevaux, 150 chars Type 89 I-Go, 300 chars Type 97 Te-Ke, 100 chars Type 95 Ha-Go, 630 canons anti-aériens Type 88 75mm, 50 canons antiaériens Type 11 75mm, 30 canons antiaériens Type 14 100mm, 420 canons de campagne Type 38 75mm, 210 obusiers Type 38 12cm, 140 obusiers de siège L/10 28cm, 2'100 véhicules,(réservistes inclus).
- Forces navales spéciales de débarquement : 15'000 hommes

Forces aériennes :
- Deuxième armée aérienne : 10 000 soldats du Service aérien et 794 avions (50 chasseurs Nakajima Ki-27, 202 NiD 29, 10 bombardiers lourds Mitsubishi Ki-21, 27 bombardiers Kawasaki Ka 87, 140 bombardiers légers Type 88, 235 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 100 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 30 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1

Détails de l'action :


Action 1 – Bataille de Qingdao

En dépit du succès du débarquement des forces navales spéciales nippones, les 10 et 11èmes divisions continuent de se battre dans la ville de Qingdao. Une nouvelle offensive est menée pour s’emparer définitivement de la ville.

Chance de succès : 65%


Action 2 – Bataille de Weifang

Le succès remporté lors de la bataille de Linyi permet aux troupes japonaises de lorgner désormais sur le Shandong dans son intégralité. Ainsi, la ville de Weifang, ville clef dans la péninsule du Shandong, va être assiégée par 4 divisions japonaises, épaulées par l’aviation.

Chance de succès : 80%


Action 3 – Bataille de Yantai

Une fois la ville de Weifang tombée, lesdites divisions se chargeront de s’emparer de la ville de Yantai, avec un soutien aéronaval, de sorte à faire tomber l’intégralité de la péninsule.

Chance de succès : 80%


Action 4 – Renforts à la bataille de Qingdao

En cas de d’échec de l’action 1, deux divisions supplémentaires iront assiéger la ville de Qingdao afin de renforcer les actuelles troupes nippones.

Chances de succès : si action 1 échoue, 75%


TOUR 5 – Divers


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- Troisième flotte : 1 porte-avions de classe Sōryū, 1 porte-avions de classe Hiryū, 2 croiseurs lourds de classe Tone, 4 croiseurs de classe Mogami, 10 destroyers de classe Asashio, 6 destroyers de classe Hatsuharu, 10 destroyers de classe Shiratsuyu, 4 torpilleurs de classe Chidori, 16 torpilleurs de classe Otori, 2 ravitailleurs de porte-avions de classe Chitose, 1 ravitailleur de porte-avions de classe Mizuho, 1 mouilleur de mines de classe Okinoshima, 3 de classe Natsushima, 6 dragueurs de mine de classe No.13, 2 chasseurs de sous-marins de classe No.1, 1 chasseur de sous-marins de classe No.3, 2 de classe No.51 et 1 de classe No.53, 2 ravitailleurs de classe Tsurugizaki et 1 repair ship de classe Akashi.

Forces terrestres :
- Armée expéditionnaire de Chine : 256'000 soldats actifs, 192'000 réservistes, 70'400 chevaux, 600 chars Type 94, 720 canons antiaériens Type 88 75mm et 80 canons antiaériens Type 11 75mm, 480 canons de campagne Type 38 75mm, 240 obusiers Type 38 12cm, 160 obusiers de siège L/10 28cm, 2'400 véhicules (réservistes inclus).
- Armée du Kwantung : 224'000 soldats, 168'000 réservistes, 61'600 chevaux, 150 chars Type 89 I-Go, 300 chars Type 97 Te-Ke, 100 chars Type 95 Ha-Go, 630 canons anti-aériens Type 88 75mm, 50 canons antiaériens Type 11 75mm, 30 canons antiaériens Type 14 100mm, 420 canons de campagne Type 38 75mm, 210 obusiers Type 38 12cm, 140 obusiers de siège L/10 28cm, 2'100 véhicules,(réservistes inclus).

Forces aériennes :
- Deuxième armée aérienne : 10 000 soldats du Service aérien et 794 avions (50 chasseurs Nakajima Ki-27, 202 NiD 29, 10 bombardiers lourds Mitsubishi Ki-21, 27 bombardiers Kawasaki Ka 87, 140 bombardiers légers Type 88, 235 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 100 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 30 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1
- Troisième armée aérienne : 5 000 soldats du Service aérien et 378 avions (102 NiD 29, 20 bombardiers légers Mitsubishi Ki-30, 67 bombardiers légers Type 88, 119 biplans de reconnaissance Type 88-I/II, 50 biplans de reconnaissance Kawasaki Army Type Otsu 1, 20 biplans d'entrainement Yokosuka K2Y1

Détails de l'action :


Action 1 – Invasion du Shanxi

Profitant du retrait chinois du sud du Shanxi, une division sera chargée de s’emparer du reste de la province.

Chance de succès : 90%


Action 2 – Suprématie aérienne

Les deuxième et troisième flottes aériennes commencent à se déployer autour de la ligne de front et sont chargées s’assurer la suprématie aérienne japonaise dans les provinces d’Anhui, du Henan et du Zhejiang, avec l’appui des flottilles aéronavales. Les chasseurs japonais ont pour ordre d’engager le combat avec toute escadrille ennemie, dès lors que la victoire est acquise.

Chance de succès : 70%

Action 3 – Bombardement de Wuhan

Deux flottilles aériennes composées de 36 bombardiers sont chargées, en cas de réussite de l’action 2, de bombarder la capitale chinoise, Wuhan. Elles seront escortées par un grand nombre de chasseurs afin d’éviter toute mauvaise surprise. Les bombardiers devront frapper la capitale sans grande distinction entre les zones civiles ou les zones militaires, et sont autorisés à employer des armes chimiques.

Chance de succès : si action 2 réussie, 80%, sinon, pas de jet


Carte des mouvements :

Spoiler:
[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_5_-_Offensive
Orange : offensive sur le Shanxi
Marron : offensive sur le Shandong


[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Kf8BlLl
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Ven 6 Mar 2020 - 23:14

Résultats du tour 5 – Attaque japonaise


Théâtre 1 – Invasion du Shandong


Action 1 – Bataille de Qingdao

Chance de succès : 65% ; jet de dés : 9[VICTOIRE ECRASANTE]

La seconde offensive de Qingdao fut finalement un succès pour les troupes japonaises, qui, supérieures numériquement, épaulées par l’aviation et l’artillerie, eût raison des défenseurs chinois.

Pertes japonaises : 850 soldats tués

Pertes chinoises : 2'600 soldats tués


Action 2 – Bataille de Weifang

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 58 [VICTOIRE]

Les divisions japonaises rencontrèrent une certaine résistance à Weifang, du fait de sa grande valeur stratégique. Cependant, elles parvinrent à briser les lignes ennemies, ouvrant ainsi la péninsule du Shandong aux armées impériales.

Pertes japonaises : 1'500 soldats tués

Pertes chinoises : 4'800 soldats tués


Action 3 – Bataille de Yantai

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 3 [VICTOIRE ECRASANTE]

Acculées à Yantai, les troupes chinoises, numériquement dépassées, ne tardèrent pas à se rendre aux forces japonaises, après quelques combats.

Pertes japonaises : 500 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 1'800 soldats tués ou blessés, 180'000 prisonniers de guerre


Action 4 – Renforts à la bataille de Qingdao

Chances de succès : si action 1 échoue, 75% ; sinon, pas de jet de dés [réussite action 1]

Action non-simulée.

Pertes japonaises : aucune

Pertes chinoises : aucune

Théâtre 2 – Divers

Action 1 – Invasion du Shanxi

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 30 [VICTOIRE ECRASANTE]

Faute d’avoir un ennemi à combattre, les troupes japonaises avancèrent sans grande difficulté dans le reste du Shanxi, s’en emparant ainsi totalement. Plusieurs petits affrontements sans grande importance eurent toutefois lieu ici et là, souvent entre des rebelles et les régiments impériaux.

Pertes japonaises : 210 morts ou blessés

Pertes chinoises : 480 morts ou blessés


Action 2 – Suprématie aérienne

Chance de succès : 70% ; jet de dés : 41 [VICTOIRE]

Les combats aériens furent assez violents. En effet, l’arrivée massive d’appareils américains constitua une lourde menace pour les aviateurs japonais, qui prirent toutefois le dessus, au prix de pertes qui, toutefois, ne remettent pas en cause la domination japonaise du ciel chinois. L’essentiel des appareils ennemis reste toutefois sauf, mais les combats aériens ne font que commencer.

Pertes japonaises : 28 chasseurs détruits

Pertes chinoises : 43 chasseurs et 9 bombardiers détruits

Action 3 – Bombardement de Wuhan

Chance de succès : si action 2 réussie, 80%, sinon, pas de jet ; jet de dés : 27 [VICTOIRE ECRASANTE]

Profitant du succès rencontré lors des différents combats aériens, l’aviation nippone parvint à mener ses premières frappes sur la ville de Wuhan, nouvelle capitale de la République de Chine. Escortés par un grand nombre de chasseurs, les 36 bombardiers parvinrent à vider leurs soutes sur les positions ennemies, civiles comme militaires. L’utilisation d’armes chimiques fut remarquée pour son efficacité.

Pertes japonaises : 1 bombardier et 4 chasseurs détruits

Pertes chinoises : 8 chasseurs détruits, 3'500 soldats tués ou blessés, plusieurs milliers de victimes civiles

Carte :

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_5_-_Resultats
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Bureau le Dim 8 Mar 2020 - 22:51

République de Chine
Brève
Evénement
[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Unknown

Alors que les frappes sur Wuhan commencent à tomber, le gouvernement se prépare à quitter la ville si les japonais venaient à s'en approcher trop. La ville de Chongqing, au coeur des montagnes du Sichuan sera le point de repli secret du gouvernement chinois.

L'Armée chinoise a reçu l'ordre de pratiquer une politique de terre brûlée sans précédent dans l'histoire moderne de la Chine. L'ordre est clair, il faut tuer le plus de japonais possibles en se défendant, mais si l'attaque japonaise se fait trop pressante alors le repli ordonné doit être immédiatement choisi. L'Armée chinoise entraînera les troupes japonaises dans les montagnes du coeur et du sud du pays s'il le faut, où ses avantages logistiques seront restreints.

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Unknown
Le Généralissime donnant un discours à Wuhan

Le gouvernement de la République de Chine en a également appelé officiellement à l'appui diplomatique et militaire allemand, avec qui les relations sont bonnes. Chang Kaï-shek a ainsi appelé Hitler à soutenir l'effort de guerre chinois, au nom de la longue amitié unissant les officiers du KMT et ceux de la Wehrmacht.

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Unknown
Affiche du KMT

________


Dans la Chine communiste, on remercie grandement le soutien soviétique, et une opération de guérilla visant à faire exploser le QG de l'officier japonais en charge de la défense de la rive gauche du Fleuve Jaune (qui forme la frontière entre les communistes et le Japon sur le flanc est) est organisé.

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Unknown
Jeunes paysannes chinoises entraînées à la guerre populaire permanente
Ainsi, dans la nuit du 28 au 29 octobre 1938, le QG où se trouvait Shun Iwasa, un jeune officier japonais prometteur, a été attaqué par des troupes de guérilla communiste. On dénombre 35 morts du côté communiste, et 4 morts du côté japonais, dont Shun Iwasa qui a succombé à ses blessures quelques heures après la fin de l'assaut.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 1934
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Shikkoku le Sam 14 Mar 2020 - 13:31

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Unknown

Communiqué à la République de Chine :


Berlin annonce le retrait de la mission militaire allemande en Chine. Tous les officiers envoyés seront donc rapatriés dans les deux prochains mois vers l'Allemagne.
Shikkoku
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 6384
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://www.chacunsonpays.com

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Sam 14 Mar 2020 - 16:13


Empire du Japon
Dai Nippon Teikoku
大日本帝國

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Yc54owW


Seconde guerre sino-japonaise


................En ce printemps 1939, et alors que la guerre tend à s’enliser quelque peu après un hiver relativement calmes en termes de combats, le Quartier général impérial a approuvé la mise en œuvre de l’Opération Haru, destinée à vaincre définitivement la résistance chinoise à l’occupation japonaise.


TOUR 6 – Offensive du Henan


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
Néant

Forces terrestres :
- 420'000 soldats et réservistes
- 200 chars Type 97 Te-Ke
- 300 chars Type 97 Chi-Ha
- 400 chars Type 95 Ha-Go
- 400 tankettes Type 97
- Plusieurs milliers de chevaux, pièces d’artillerie et véhicules divers

Forces aériennes :
- 400 chasseurs Ki-27
- 200 chasseurs Ki-10
- 54 bombardiers lourds Ki-1
- 100 bombardiers légers Ki-2-II
- 120 bombardiers légers Ki-3
- 120 bombardiers lourds Ki-21

Détails de l'action :


Action 1 – Domination aérienne du Henan

L’aviation nippone est chargée d’assurer une domination aérienne sur la région du Henan afin de faciliter le déroulement des opérations suivantes.

Chance de succès : 75%


Action 2 – Bombardement de Zhengzhou

Les bombardiers japonais seront chargés de bombarder la ville de Zhengzhou et les positions ennemies alentours.

Chance de succès : si action 1 réussie, 90% ; sinon, 70%


Action 3 – Bataille de Zhengzhou

Après le bombardement, plus de 200'000 soldats se lanceront dans une offensive sur la ville de Zhengzhou, capitale du Henan, afin de la faire tomber.

Chance de succès : si action 2 réussie, 75% ; sinon, 60%

Action 4 – Bataille de Zhoukou

Parallèlement à la bataille de Zhengzhou, les troupes japonaises iront s’emparer de Zhoukou, là encore avec renfort d’aviation et d’artillerie.

Chances de succès : 80%

Action 5 – Bataille de Zhumadian

En cas de victoire soit à Zhoukou, soit à Zhengzhou, les troupes japonaises devront s’emparer de la ville de Zhumadian, dans le sud du Henan.

Chances de succès : si action 3 ou 4 réussie, 85%, sinon, annulation


TOUR 6 – Offensive de l’Anhui


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
Néant

Forces terrestres :
- 500'000 soldats et réservistes
- 200 chars Type 97 Te-Ke
- 300 chars Type 97 Chi-Ha
- 300 chars Type 95 Ha-Go
- 300 tankettes Type 97
- Plusieurs milliers de chevaux, pièces d’artillerie et véhicules divers

Forces aériennes :
- 500 chasseurs Ki-27
- 150 chasseurs Ki-10
- 200 chasseurs NiD 29
- 54 bombardiers lourds Ki-1
- 100 bombardiers légers Ki-2
- 100 bombardiers légers Ki-3
- 200 bombardiers lourds Ki-21
- 60 bombardiers légers Ki-30
- 20 bombardiers Ki-32

Détails de l'action :


Action 1 – Domination aérienne

L’aviation japonaise est chargée de maintenir sa domination aérienne sur la province de l’Anhui, déjà acquise précédemment.

Chance de succès : 90%


Action 2 – Bombardement de Hefei

Les bombardiers nippons devront frapper la ville de Hefei et les positions ennemies alentours pour nettoyer le terrain.

Chance de succès : si succès de l’action 1, 95%, sinon, 70%


Action 3 – Bataille de Hefei

300'000 soldats et leurs équipements, dont un grand nombre de chars, chargeront sur la ville de Hefei depuis Nankin afin de faire tomber la capitale provinciale de l’Anhui, et ainsi débloquer la route vers Wuhan.

Chance de succès : 70%

Action 4 – Bataille de Suzhou

100'000 soldats iront prendre la ville de Suzhou, là encore avec renfort aérien et d’artillerie.

Chances de succès : 75%

Action 5 – Bombardement de Wuhan

Les bombardiers japonais poursuivront leur bombardement à l’arme conventionnelle et chimique de la ville de Wuhan afin de maintenir la pression sur les troupes chinoises.

Chances de succès : si action 1 réussie, 80%, sinon, pas de jet

TOUR 6 – Offensive du Zhejiang


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- 2 porte-avions (Sōryū & Hiryū)
- 3 cuirassés de classe Kongo
- 1 ravitailleur de porte-avions
- 6 croiseurs
- 28 destroyers
- 12 sous-marins
- Divers navires (anti-mines, ravitailleurs, etc).

Forces terrestres :
- 300'000 soldats et réservistes
- 100 chars Type 97 Te-Ke
- 100 chars Type 97 Chi-Ha
- 150 chars Type 95 Ha-Go
- 200 tankettes Type 97
- Plusieurs milliers de chevaux, pièces d’artillerie et véhicules divers

Forces aériennes :
- 300 chasseurs A5M
- 200 chasseurs G3M
- 60 bombardiers B5M
- 120 bombardiers D1A7
- 50 bombardiers D3A

Détails de l'action :


Action 1 – Bataille de Hangzhou

L’essentiel des forces japonaises ira, avec renfort de l’aviation et bombardements préalables, s’emparer de la ville de Hangzhou, clef du Zhejiang.

Chance de succès : 80%


Action 2 – Bataille de Jinhua

En cas de victoire à Hangzhou, une partie des troupes attaquera la ville de Jinhua, dans le centre de la province.

Chance de succès : si action 1 réussie, 75%, sinon, pas de jet


Action 3 – Offensive sur Taizhou

Parallèlement à l’offensive sur Jinhua, l’autre partie des troupes assiègera, avec le renfort de la marine, la ville portuaire de Taizhou.

Chance de succès : si action 1 réussie, 85%, sinon, pas de jet

Action 4 – Offensive sur Taizhou

En cas de victoire à Taizhou ou à Jinhua, un détachement impérial s’emparera, là encore avec le renfort de la marine, de l’autre grande cité portuaire du Zhejiang, la ville de Wenzhou.

Chance de succès : si action 2 ou 3 réussie, 85%, sinon, pas de jet


TOUR 6 – Offensive sur le littoral chinois


Effectifs, équipements, organisations :
Forces maritimes :
- 4 porte-avions
- 4 cuirassés
- 15 croiseurs
- 42 destroyers
- Divers navires (idem)

Forces terrestres :
- 60'000 fusiliers marins

Forces aériennes :
- 100 chasseurs A5M
- 150 chasseurs G3M
- 60 bombardiers B5M
- 60 bombardiers D1A7
- 30 bombardiers D3A

Détails de l'action :


Action 1 – Prise de l’île d’Hainan

Un premier détachement, constitué autour d’un porte-avions et de 20'000 soldats, devra s’emparer de l’île d’Hainan. Un repérage aérien sera préalablement effectué, ainsi qu’un bombardement sur les principaux lieux stratégiques de l’île.

Chance de succès : 90%


Action 2 – Bombardement de Canton

Deux porte-avions, 2 cuirassés, 8 croiseurs et 20 destroyers, accompagnés de divers navires, devront bombarder, ainsi que leurs avions, la ville de Canton et les alentours.

Chance de succès : 80%


Action 3 – Bataille de Canton

Après le bombardement, 30'000 fusiliers marins débarqueront et devront s’emparer de la ville de Canton, avec un renfort aéronaval.

Chance de succès : 75%

Action 4 – Blocus de la Chine

Conformément à la mise sous blocus de la Chine, et dans les conditions précitées, la marine impériale mettra sous blocus le pays et interceptera notamment tout navire militaire ennemi.

Chance de succès : 85%



Carte des mouvements :

Spoiler:
[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_6_-_Offensive
Bleu : prise de l’Anhui
Vert : prise du Henan
Orange : offensive du Zhejiang
Rouge : prise d’Hainan
Rouge foncé : prise de Canton


[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Kf8BlLl
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Sirda le Sam 14 Mar 2020 - 18:07

Résultats du tour 6 – Opération Haru


Théâtre 1 – Offensive du Henan


Action 1 – Domination aérienne du Henan

Chance de succès : 75% ; jet de dés : 40 [VICTOIRE]

La bataille aérienne dans le ciel du Henan a fait rage entre les avions chinois et les japonais. De nombreux affrontements eurent lieu, mais la supériorité numérique nippone a permis à l’Empire de sécuriser une large partie de l’espace aérien régional.

Pertes japonaises : 27 chasseurs

Pertes chinoises : 61 chasseurs


Action 2 – Bombardement de Zhengzhou

Chance de succès : si action 1 réussie, 90%, sinon, 70% ; jet de dés : 12 [VICTOIRE ECRASANTE]

Conséquence logique de la supériorité aérienne nippone dans la région, le bombardement de Zhengzhou s’est déroulé sans grand encombre, l’aviation impériale parvenant à neutraliser bon nombre de cibles ennemies.

Pertes japonaises : 3 bombardiers

Pertes chinoises : 12 chasseurs, 1'000 soldats tués ou blessés, 5'000 civils tués ou blessés


Action 3 – Bataille de Zhengzhou

Chance de succès : si action 2 réussie, 75% ; sinon, 60% ; jet de dés : 12 [VICTOIRE ECRASANTE]

La réussite du bombardement de Zhengzhou a permis aux troupes impériales d’avancer rapidement dans le Henan et de s’emparer de sa capitale, après des combats largement dominés par les japonais.

Pertes japonaises : 4'500 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 11'000 soldats tués ou blessés

Action 4 – Bataille de Zhoukou

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 68 [VICTOIRE]

Moins éclatante que celle remportée à Zhengzhou, la victoire de l’armée japonaise lors de la bataille de Zhoukou reste néanmoins nette, permettant de sécuriser l’essentiel du Henan.

Pertes japonaises : 3'000 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 5'000 soldats tués ou blessés

Action 5 – Bataille de Zhumadian

Chance de succès : si action 3 ou 4 réussie, 85%, sinon, annulation ; jet de dés : 56 [VICTOIRE]

Les victoires nippones à Zhengzhou ainsi qu’à Zhoukou ont permis à l’armée impériale de fondre sans trop de difficulté sur la ville de Zhumadian, dont la prise permet au Japon de contrôler l’essentiel du Henan et aussi d’avoir un accès rapide à la ville de Wuhan.

Pertes japonaises : 2'500 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 5'800 soldats tués ou blessés


Théâtre 2 – Offensive de l’Anhui

Action 1 – Domination aérienne

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 9 [VICTOIRE ECRASANTE]

Déjà acquise depuis plusieurs mois, la supériorité aérienne nippone dans l’Anhui a été confirmée et est désormais écrasante, puisque les appareils ennemis peinent désormais à s’introduire dans l’espace aérien de la province sans être rapidement pris en chasse et abattus par les appareils japonais.

Pertes japonaises : 12 chasseurs détruits

Pertes chinoises : 51 chasseurs détruits


Action 2 – Bombardement de Hefei

Chance de succès : si succès de l’action 1, 95%, sinon, 70% ; jet de dés : 84 [VICTOIRE MITIGEE]

En dépit de la supériorité aérienne, les bombardements nippons sur Hefei furent assez peu fructueux. En effet, à cause de quelques lacunes de repérage préalable, les frappes touchèrent rarement les forces ennemies, et causèrent surtout de nombreux dégâts aux civils.

Pertes japonaises : 1 bombardier endommagé

Pertes chinoises : 600 soldats tués ou blessés, 8'000 civils tués ou blessés


Action 3 – Bataille de Hefei

Chance de succès : 70% ; jet de dés : 90 [DEFAITE]

La faible réussite du bombardement préalable causa la défaite nippone lors de la première offensive sur la ville de Hefei. Les troupes impériales ne parvinrent pas à entrer dans la ville, tenant toutefois une partie des alentours, cela même après une intense bataille.

Pertes japonaises : 5'000 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 7'000 soldats tués ou blessés

Action 4 – Bataille de Suzhou

Chance de succès : 75% ; jet de dés : 4 [VICTOIRE ECRASANTE]

A défaut d’avoir pris Hefei, la ville de Suzhou est tombée, assurant au Japon un contrôle minimum du nord de l’Anhui, cela sans grande difficulté.

Pertes japonaises : 500 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 3'500 soldats tués ou blessés

Action 5 – Bombardement de Wuhan

Chance de succès : si action 1 réussie, 80%, sinon, pas de jet ; jet de dés : 60 [VICTOIRE]

Grâce à la supériorité aérienne, les bombardements à l’arme conventionnelle et à l’arme chimique sur Wuhan se poursuivent avec succès, causant d’importants dégâts à la ville.

Pertes japonaises : 5 chasseurs et 7 bombardiers abattus

Pertes chinoises : 18 chasseurs abattus, 700 soldats tués ou blessés, 18'000 civils tués ou blessés


Théâtre 3 – Offensive du Zhejiang

Action 1 – Bataille de Hangzhou

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 83 [DEFAITE MITIGEE]

Les troupes japonaises furent défaites de justesse à Hangzhou. Ville clef du Zhejiang, icelle a été grandement fortifiée et protégée par les chinois pendant l’hiver, et malgré les bombardements japonais et la férocité de leurs soldats, Hangzhou ne tomba pas.

Pertes japonaises : 6'000 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 8'000 soldats tués ou blessés


Action 2 – Bataille de Jinhua

Chance de succès : si action 1 réussie, 75%, sinon, pas de jet ; jet de dés : pas de jet

Pertes japonaises :

Pertes chinoises :


Action 3 – Offensive sur Taizhou

Chance de succès : si action 1 réussie, 75%, sinon, pas de jet ; jet de dés : pas de jet

Pertes japonaises :

Pertes chinoises :

Action 4 – Offensive sur Taizhou Wenzhou

Chance de succès : si action 2 ou 3 réussie, 85%, sinon, pas de jet ; jet de dés : pas de jet

Pertes japonaises :

Pertes chinoises :


Théâtre 4 – Offensive sur le littoral chinois

Action 1 – Prise de l’île d’Hainan

Chance de succès : 90% ; jet de dés : 76 [VICTOIRE]

Faiblement défendue, l’île d’Hainan fut rapidement prise par les fusiliers marins nippons, qui rencontrèrent toutefois une certaine résistance locale menée par la garnison et des autochtones.

Pertes japonaises : 400 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 800 soldats tués ou blessés


Action 2 – Bombardement de Canton

Chance de succès : 80% ; jet de dés : 50 [VICTOIRE]

De violents combats navals eurent lieu à Canton, lieu où était réfugié le reste de la marine chinoise. Les combats tournèrent rapidement à l’avantage nippon, grâce à la supériorité numérique et technique des navires déployés, et une fois la flotte chinoise mise hors d’état de nuire, le bombardement aéronaval a pu se dérouler avec une certaine efficacité.

Pertes japonaises : 1 croiseur endommagé, 2 destroyers coulés, 1 destroyer endommagé, 8 chasseurs et 4 bombardiers détruits

Pertes chinoises : 2 croiseurs légers détruits ou endommagés, 3 canonnières détruites, 1 destroyer détruit, 4 patrouilleurs détruits, 27 chasseurs détruits, 3'000 soldats tués ou blessés


Action 3 – Bataille de Canton

Chance de succès : 75% ; jet de dés : 38 [VICTOIRE]

La réussite du bombardement aéronaval permit un débarquement rapide et efficace des troupes de fusiliers marins qui parvinrent aisément à s’emparer de Canton et des alentours, permettant ainsi de renforcer le blocus japonais sur la Chine.

Pertes japonaises : 2'500 soldats tués ou blessés

Pertes chinoises : 7'000 soldats tués ou blessés

Action 4 – Blocus de la Chine

Chance de succès : 85% ; jet de dés : 80 [VICTOIRE]

Le blocus naval de la Chine se poursuit. Si plusieurs navires chinois ont pu s’échapper, soit par le fleuve pour les canonnières, soit par la mer pour le reste, provoquant ainsi quelques affrontements navals, la supériorité navale nippone assure un certain succès du blocus. Toutefois, les nombreuses dérogations à ce blocus le rendent in fine assez peu efficace puisque de nombreux navires étrangers peuvent aller à Hong Kong ainsi qu’à Macao sans grande difficulté pour y livrer des armes.

Pertes japonaises : 1 destroyer endommagé

Pertes chinoises : 1 destroyer coulé, divers petits navires détruits


Carte :

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Tour_6_-_Resultats
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 1994
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...) Empty Re: [Conflit] Seconde guerre sino-japonaise (1937 - ...)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum