Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal

[✔] Argentine

Aller en bas

[✔] Argentine Empty [✔] Argentine

Message par Gungauss le Sam 28 Mar 2020 - 14:40

République argentine

Informations générales

Capitale : Buenos Aires
Superficie : 2.791.810 km²
PIB : 164.174.071.300 $US (constant 2010)
Croissance du PIB : +9,7% sur l'année 1969
Population : 23.97 millions d'habitants


Forces armées

Effectifs : 160.000 hommes
Service militaire : Oui
Hommes aptes à servir en cas de mobilisation générale : 900.000 hommes

Forces terrestres

Chars:

M60 Patton : ?
AMX-13/75 : 58
AMX-13/105 (w. CN-105-57 gun) : 108
M4A3(75)D Sherman : 154
M4A4 Firefly Sherman : 206

Véhicules de transport de troupes:

M113 : 75
AMX-VCI : 180
M5 Half-track : 50
M3 Half-track : 50
M2 Half-track : ?

Véhicules blindés/Automitrailleuses:

Panhard AML-90 : 25
Panhard AML-60 : 25

Artillerie:

M114 155mm howitzer : 30
OTO Melara Mod 56 105mm : ?
M3 105mm howitzer : ?
M101 105mm howitzer : ?
Canon de 155mm C Mle 1917 Schneider : ?

Artillerie automotrice:

AMX-13 105mm F3 : 24
M106 MC : ?
M-7 105mm : 6

Artillerie antichar:

Model 1968 recoilless gun 105mm : 150

Armement antiaérien (missiles):

SA-7 Grail : ?

Armement antiaérien (canons):

Hispania Suiza 30mm : ?
Oerlikon GDF-002 35mm twin : ?
Rheinmetall 20mm/75 : ?
M45 Quadmount : ?
Bofors 40mm L/60 : ?
Bofors 40mm L/70 : ?

Radars antiaériens:

AN/TPS-43 : 3
AN/TPS-44 : 2


Forces aériennes

Chasseurs/Intercepteurs:

Mirage IIIEA : 17
F-86F Sabre : 30

Bombardiers tactiques/CAS/Bombardiers multi-rôles:

A-4P Skyhawk : 50
Canberra B2 : 10
T-28A Trojant : 34
Aeromacchi MB-326GB : 8

Chasseurs-bombardiers/Chasseurs de nuit:

Mirage 5P : 21
A-4C Skyhawk : 25
Meteor F.4 : 100

Bombardiers stratégiques:

Avro Lancaster : 15
Avro Lincoln : 30

Hélicoptères:

Bell UH-1D : 5
Bell UH-1H : 32
Bell OH-58 : 7
CH-47C Chinhook : 12
SO.1221 Djinn : 5
SA.313B Alouette-2 : 2
Bell OH-13 : 36
Bell OH-23 : 8

Chasseurs-bombardiers de l'Aéronavale (sur portes-avions/à terre):

A-4Q Skyhawk : 16
North American SNJ-5C Texan : 92
Grumman F9F-2 Panther : 24
T-28S Trojan : 65

Patrouilleurs de l'Aéronavale (sur portes-avions/à terre):

Grumman S-2A Tracker : 7
Grumman SHU-16B Albatross : 7
SP-2H Neptune : 12
Lockheed P-3B Orion : 6

Hélicoptères de l'Aéronavale (sur portes-avions/à terre):

Alouette III : 14
Aérospatiale SA.315 : 9
S-61D-4 Sea King : 6
HSS-1 Seabat : 8

Appareils d'entraînement:

Canberra T4 : 2
Sud Fennec : 65
Aermacchi MB-326 : 8

Appareils de transport/parachutage:

Douglas C-47 : 13
Douglas C-47 : 5
Max Holste Broussard : 12
Junkers Ju 52/3m : 15
DINFIA IA 35 : 67
FMA IA 50 Guaraní II : 29


Forces Navales

Portes-avions:

Classe Colossus : 2 (ARA Independencia, ARA Veinticinco de Mayo)

Croiseurs:

Classe La Argentina : 1 (ARA La Argentina)
Classe Brooklyn : 2 (ARA General Belgrano, ARA Nueve de Julio)

Destroyers:

Classe Buenos Aires : 6 (ARA Buenos Aires, ARA Entre Rios, ARA San Juan, ARA San Luis, ARA Misiones, ARA Santa Cruz)
Classe Admirante Brown : 3 (ARA Brown, ARA Espora, ARA Rosales)

Frégates:

Classe Murature : 2 (ARA Murature, ARA King)
Classe Azopardo : 2 (ARA Azopardo, ARA Piedra Buena)

Patrouilleurs:

Classe Zurubi : 1 (ARA Zurubi)
Classe Yamana : 2 (ARA Diaguita, ARA Yamana)
Classe Comandante General Irigoyen : 1 (ARA Comandante General Irigoyen)
Classe Comandante General Zapiola : 1 (ARA Comandante General Zapiola)

Navires de guerre des mines:

Classe Ton : 6 (ARA Neuquén, ARA Rio Negro, ARA Chubut, ARA Tierra del Fuego, ARA Chaco, ARA Formosa)

Sous-marins:

Classe Balao (SS) : 2 (ARA Santa Fe, ARA Santiago del Estero)

Monitors/PT-boats:

Classe LT1 : 10

Navires de débarquement LST:

Classe LST (US) : 1 (ARA Cabo San Gonzalo)
Classe Ashland : 1 (ARA Candido de Lasala)

Barges de débarquement:

Classe BDT1 (chars) : 4 (ARA Cabo San Bartolomé, ARA Cabo San Gonzalo, ARA Cabo San Isidro, ARA Cabo San Pio)
Classe EDVP1 (infanterie/véhicules) : 22
Classe EDVP23 (infanterie/véhicules) : 29
Classe EDVP30 (infanterie/véhicules) : 37

Navires de transport de troupes:

Classe Bahia Aguirre : 3 (ARA Bahia Aguirre, ARA Bahia Buen Suceso, ARA Bahia Thetis)
Classe Lapataia : 1 (ARA Lapataia)

Navires de soutien:

Tug
Classe Irigoyen : 3 (ARA Comandante Gral. Irigoyen, ARA Francisco de Gurruchaga, ARA Suboficial Castillo)
Classe Zapiola : 1 (ARA Comandante Gral. Zapiola)
Classe Sotyomo : 4 (ARA Diaguita, ARA Yamana, ARA Chiriguano, ARA Sanaviron)

Brises-glaces
Classe San Martin : 1 (ARA San Martin)

Océanographes/hydrographes
4 navires (ARA Capitan Canepa, ARA Comodoro Lasserre, ARA Cormoran, ARA Petrel)

Navires de réparations
Classe Achelous : 2 (ARA Ingeniero Iribas, ARA Ingeniero Gadda)

Navires pétroliers ravitailleurs
Classe Punta Delgada : 3 (ARA Punta Delgada, ARA Punta Loyola, ARA Punta Ninfas)
Classe Punta Medanos : 1 (ARA Punta Medanos)

Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3442
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[✔] Argentine Empty Re: [✔] Argentine

Message par Gungauss le Lun 30 Mar 2020 - 23:36

Réservé
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3442
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[✔] Argentine Empty Re: [✔] Argentine

Message par Gungauss le Lun 30 Mar 2020 - 23:36

Réservé
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3442
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[✔] Argentine Empty Re: [✔] Argentine

Message par Bureau le Mer 1 Avr 2020 - 22:31

Validé.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[✔] Argentine Empty Re: [✔] Argentine

Message par Gungauss le Ven 3 Avr 2020 - 17:58

République argentine

Affaires internes

L'entrée dans les années 1970 est un moment charnière pour l'Argentine. Sur le plan politique, la situation est incertaine. La Révolution argentine, en place depuis 1966 et dirigée par le Général Juan Carlos Onganía est fortement influencée par des idéologues comme Jordán Bruno Genta. Le régime se veut stabilisateur pour le pays, l'économie et la société civile. Malgré tout, une opposition se distille de plus en plus dans l'opinion publique, notamment la classe moyenne, face aux décisions du Général Onganía visant les universités, les libertés et la religion.

En ce mois de février 1970, le gouvernement argentin met en place le Conseil national de la radio et de la télévision par décret, instaurant un service étatique de gestion et de contrôle des ondes radiophoniques et télévisuelles.

Parallèlement, le 6 janvier dernier, les Forces Armées Péronistes (FAP) ont attaqué un commissariat à Villa Piolín. Cette attaque a provoqué la mort d'un agent des forces de police. Le gouvernement a décidé de modifier la loi n°17 401 d'août 1967, réprimant les mouvements communistes, en y incluant les FAP. Désormais, toute personne membre de ce groupuscule sera emprisonnée, au même titre que les communistes, pour une durée d'un à huit ans. Les services de police et les services secrets ont ainsi orchestrés une vaste opération d'interpellations, arrêtant plus d'une centaine de personnes suspectées de péronisme, notamment Héctor José Cámpora, délégué national du Parti justicialiste de la province de Buenos Aires et proche du Général Perón en exil, ou encore Gustavo Rearte, cofondateur des Jeunesses Péronistes.
Toutefois, cette vague de répression est vue d'un mauvais œil par la junte militaire, composée des chefs d'état-major des trois armées et du commandant en chef des forces armées argentines, le Général Alejandro Lanusse. Cette répression aveugle contre le péronisme, qui imprègne fortement la classe moyenne, met en danger la Révolution argentine de la junte et risque d'attiser les violences plutôt que de les résorber.

Affaires militaires

La fin des années 60 et le début des années 70 représentent une période de forte modernisation des forces navales et aériennes argentines. Première puissance navale d'Amérique du Sud depuis l'entre-deux-guerres, onzième puissance navale mondiale, l'Argentine se doit de maintenir une capacité navale, aérienne et aéronavale suffisante.

Pour cette raison, un vaste programme de modernisation a été décidé par le conseil supérieur de la Marine, conjointement avec l'état-major de l'aéronautique navale. Ce plan nécessitera des acquisitions de matériels importantes, qui seront donc étalées dans le temps. Le programme a été approuvé par la junte et par le Général Onganía et devra s'étaler jusqu'en 1975.

L'Argentine passe donc commande des matériels suivants auprès des États-Unis d'Amérique et de la République française :

Programme de commande aux USA:
Pour 1970 :
- AD-4W Skyraider : 7
- F-8J Crusader : 15
- Destroyers classe Gearing : 3

Pour 1971 :
- Porte-avions classe Essex (CV-31) : 1
- Destroyers classe Gearing : 2

Pour 1972 :
- Destroyers classe Browning : 2
- F-8J Crusader : 14
- A-7B Corsair : 10
- E-1B Tracer : 4
- EKA-3B Skywarrior : 4

Pour 1973 :
- Destroyers classe Gearing : 1
- A-7B Corsair : 18
- F-5E Freedom Fighter : 22

Pour 1974 :
- Destroyers classe Knox : 2
- F-5E Freedom Fighter : 22

Pour 1975 :
- F-5E Freedom Fighter : 34

Programme de commandes à la France:
Pour 1970 :
- Système mer-air Masurca : 6

Pour 1971 :
- Système mer-mer SS.12M : 15

Pour 1972 :
- Système ASM Malafon : 6

Pour 1973 :
- Sous-marins conventionnels d'attaque classe Daphné : 2

La réception progressive de ces matériels va permettre d'échelonner le retrait du service actif des matériels suivants :

- T-28A Trojant : 34
- Meteor F.4 : 100
- Avro Lancaster : 15
- North American SNJ-5C Texan : 92
- T-28S Trojan : 65
- Grumman F9F-2 Panther : 24
- Destroyers classe Buenos Aires : 6
- Sous-marins classe Balao : 2

Après réception en 1971 du CV-31 américain, le porte-avions ARA Independencia sera reclassé en porte-aéronefs de soutien, avant son déclassement définitif prévu pour 1977 lié à son obsolescence.

Les systèmes de missiles commandés à la France permettront de refondre les croiseurs ARA La Argentina, ARA General Belgrano et ARA Nueve de Julio en croiseurs antiaériens, ainsi que les trois destroyers de la classe Almirante Brown et les quatre frégates classe Murature et classe Azopardo en navire de lutte anti-sous-marine.

Les croiseurs ARA La Argentina et ARA Nueve de Julio seront retirés du service entre 1978 et 1982 et ne seront pas remplacés. En effet, la prédominance de la guerre aéronavale rend les navires de type cuirassés et croiseurs de moins en moins adaptés à la guerre navale moderne et la marine argentine ne considère pas le remplacement de ces navires comme opportuns. Le croiseur ARA General Belgrano remplacera le ARA La Argentina dans son rôle auxiliaire de navire-école quand ce dernier sera retiré du service actif. Le Belgrano sera retiré du service en 1988 d'après les actuels plans, après trente-sept ans de service.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3442
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[✔] Argentine Empty Re: [✔] Argentine

Message par Gungauss le Lun 6 Avr 2020 - 23:31

République argentine

Affaires internes

Les arrestations du mois de janvier ont provoqué, en Argentine, un mouvement populaire de manifestations spontanées inattendues. Ces manifestations, soutenues par la classe moyenne et les couches populaires de la société, réclamaient plus de démocratie, la fin de la censure et le retrait de la loi sur l'interdiction des partis politiques.

Alors que le mouvement s'amplifiait à travers les grandes villes du pays et que le Général Onganía ordonnait aux forces de police et aux forces armées de disperser les manifestations, de plus en plus d'unités policières et militaires se refusaient à appliquer ces ordres et se contentaient de s'assurer que les cortèges et les manifestations se déroulaient dans le calme et sans violence. Ce fut là le premier camouflet d'une tragique série pour le Général Onganía.

Alors qu'il se révélait de plus en plus incapable de gérer la situation, le Général Onganía fut convoqué devant un conseil exceptionnel formé par les chefs d'état-major des trois armes et présidé par le commandant en chef des forces armées argentines, le Général Alejandro Lanusse. C'est au cours de son audition par la junte militaire que le gouvernement appris l'enlèvement et l'assassinat de l'ancien Président Pedro Eugenio Aramburu, au moment même où le Général Onganía proposait de réintégrer les partis, y compris péronistes, dans la vie publique argentine pour calmer les tensions.

L'annonce de l'assassinat de l'ancien président dans la presse fit l'effet d'une bombe. L'opinion publique, jusqu'à présent plutôt bienveillante à l'égard des différents mouvements péronistes, changea rapidement d'avis sur la question et soutint la nécessité de réprimer les mouvements armés péronistes.

Le Général Onganía annonça, à la suite de l'assassinat, sa démission. La junte militaire décida de se proclamer à la tête du gouvernement sous la forme du Conseil National Argentin. Présidé par le Général Alejandro Lanusse, ce conseil est formé des chefs d'état-major des trois armes, ainsi que Jordán Bruno Genta, idéologue, écrivain et professeur à l'École de l'Aviation Militaire, José María Guido, avocat et président de la République argentine de mars 1962 à octobre 1963 et Osiris Villegas, ancien ministre de l'Intérieur.

Dès le nouveau gouvernement en place, un décret est pris frappant indignité nationale tout individu membre d'une milice armée péroniste ou communiste, lui faisant perdre ainsi tout droit civique. Gustavo Rearte, arrêté en janvier par les services secrets et cofondateur des Jeunesses Péronistes, est condamné à mort pour fondation d'une entreprise terroriste et participation à des actes terroristes. Il est exécuté par pendaison, avec une trentaine de péronistes arrêtés au même moment. Héctor José Cámpora, arrêté également en janvier, délégué national du Parti justicialiste de la province de Buenos Aires et proche du Général Perón en exil, est condamné à la prison à perpétuité pour accointance avec une entreprise terroriste et non-respect de l'interdiction du Parti justicialiste, avec près d'une centaine de péronistes arrêtés en janvier ou précédemment.

Le Conseil National Argentin proclame également la loi martiale dans la Province de Córdoba, où l'enlèvement et l'assassinat ont eu lieu. Près de 15.000 militaires se déploient dans la région, avec pour ordre d'éliminer tout mouvement péroniste rencontré. Les services de renseignements doivent appuyer cette opération, tout en travaillant avec les forces de police dans le reste du pays pour traquer les péronistes.

Affaires diplomatiques

Le Conseil National Argentin exige l'extradition immédiate, par le gouvernement espagnol, de Juan Domingo Perón. Cette exigence est transmise de manière confidentielle par un envoyé du gouvernement argentin à Madrid afin d'éviter tout soupçon et toute évasion de l'intéressé.

Affaires militaires

Alors que le gouvernement argentin a passé plusieurs commandes aux États-Unis et à la France, des bureaux d'études ont été diligentés par la Marine pour analyser les possibilités quant au plan naval en cours.

Ces bureaux d'études ont conclu à l'impossibilité de rénover le croiseur ARA La Argentina, contrairement à ce qui était prévu. De même, le projet de refonte du porte-avions ARA Independencia en porte-aéronefs ASM est jugé beaucoup trop coûteux vu l'âge du navire. Enfin, l'acquisition d'un porte-avions lourd de classe Essex est battue en brèche par les bureaux d'études, qui estiment que cela nécessiterait d'importants travaux dans un ou plusieurs ports militaires, ce qui signifie une hausse importante du coût du programme d'achat.
En définitive, seule le programme de refonte des croiseurs ARA General Belgrano et ARA Nueve de Julio sont considérés faisables. Suite à la réception des premières commandes à la France, ils sont entrés en phase de refonte et seront disponibles sous 5 mois.

Il est donc décidé d'annuler les programmes concernant le croiseur ARA La Argentina et le porte-avions ARA Independencia. Le gouvernement argentin prend également contact avec les autorités américaines afin de modifier l'ordre d'achat argentin concernant le porte-avions de classe Essex afin de savoir s'il est possible d'annuler l'acquisition d'un tel porte-avions et de remplacer cette acquisition par deux portes-avions légers d'escorte de la classe Commencement Bay. Ces deux navires devront avoir été remis en état de recevoir des avions de combat avant leur arrivée en Argentine, pour des raisons techniques. Le commandement argentin souhaiterait également que ces deux portes-avions reçoivent un pont d'envol angulaire de 5°, comme cela fut réalisé sur les portes-avions classe Colossus acquis par l'Argentine.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3442
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[✔] Argentine Empty Re: [✔] Argentine

Message par Gungauss le Mar 7 Avr 2020 - 23:30

République argentine

Affaires diplomatiques

Le gouvernement argentin remercie l'Espagne pour sa coopération. Suite à l'annonce espagnole, un appareil argentin s'est rendu en Espagne afin de rapatrier Juan Domingo Perón en Argentine.

Affaires internes

L'arrivée à Buenos Aires de Juan Domingo Perón a suscité un énorme battage médiatique. A peine descendu de l'avion, ce dernier a été conduit devant un juge afin de lui signifier les chefs d'accusation : haute trahison, intelligence avec l'ennemi, participation à une entreprise terroriste, complicité d'enlèvement et d'assassinat dans l'affaire Aramburu. Il a ensuite été conduit dans un lieu tenu secret, gardé par les Comando de la Infantería de Marina, unité d'élite de la Marine et éléments clés de la chute de Perón.

Deux jours après son passage devant un juge, et après un entretien avec son avocat qui a duré en tout et pour tout deux heures, Perón est emmené par les militaires au Tribunal de Buenos Aires afin d'être jugé par un jury populaire (TOP SECRET : dans les faits des militaires et des policiers triés sur le volet). Après l'énonciation des charges, la défense a eu l'autorisation de s'exprimer à travers son avocat, Juan Domingo Perón étant interdit de parole. Le plaidoyer de la défense dura trois heures. Après quoi, le jury se retira pour délibérer pendant plus de deux heures. Le verdict fut annoncé en fin de journée : Juan Domingo Perón est jugé coupable des crimes dont il est accusé.

Au moment où le juge prit la parole, les caméras qui filmaient se braquèrent vers lui. Tout le monde pensait à l'annonce de la peine capitale, pour venger le Président Aramburu. Le juge annonça le verdict : "Contrairement à vous, Monsieur Perón, la justice de ce pays n'a pas soif de violence ou de barbarie. Nous n'avons pas besoin de voir le sang couler, pour dormir en paix la nuit. Je vous condamne donc à la prison à vie. La peine s'applique immédiatement. Vous serez conduit par les militaires sur une île, l'île Observatorio, au nord de l'Isla de los Estados, terre isolée à l'extrémité sud du pays. Vous serez sous la garde permanente des troupes de la Marine. Vous n'aurez droit à aucune visite. Vous n'aurez pas le droit de quitter l'île. Ce territoire est désormais une terre interdite, sur laquelle vous résiderez jusqu'à votre décès. Qu'on l'emmène !"

L'ancien dirigeant argentin fut emmené par la troupe jusqu'à la base militaire aérienne d'El Palomar, d'où il est embarqué en hélicoptère jusqu'au porte-avions ARA Veinticinco de Mayo, qui le transférera ensuite à bord de l'océanographe ARA Capitan Canepa chargé de l'emmener, lui et une trentaine de militaires de la Marine, sur l'île Observatorio, sur laquelle des installations ont été mises en place pour accueillir le dirigeant déchu et sa garnison de surveillance.
Gungauss
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3442
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

[✔] Argentine Empty Re: [✔] Argentine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum