-50%
Le deal à ne pas rater :
Les baskets Nike Air Max 200 en promotion
63 € 125 €
Voir le deal

[✔] República Portuguesa / Estado Novo

Aller en bas

[✔] República Portuguesa / Estado Novo Empty [✔] República Portuguesa / Estado Novo

Message par Sirda le Sam 28 Mar 2020 - 17:08



Dernière édition par Sirda le Sam 4 Avr 2020 - 18:46, édité 2 fois
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 2015
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[✔] República Portuguesa / Estado Novo Empty Re: [✔] República Portuguesa / Estado Novo

Message par Sirda le Sam 4 Avr 2020 - 18:45


República Portuguesa
Estado Novo


[✔] República Portuguesa / Estado Novo 1515855605-640px-flag-of-portugal-svg


Carte:
[✔] República Portuguesa / Estado Novo 1516104957-carte-reduite


Informations générales

Informations principales

Nom : República Portuguesa
Nombre d'habitants : 8,6 millions d’habitants en métropole (22,5 millions avec les possessions ultramarines)
Superficie totale : 2'168'071 km²
Religion officielle : Catholicisme
Langue officielle : Portugais
Capitale : Lisbonne
Monnaie : Escudo

Description

................ Le Portugal, en forme longue la « République portugaise », est un pays du sud de l'Europe, situé à l'ouest de la péninsule Ibérique. Cette nation, la plus occidentale de l'Europe continentale, est délimitée au nord et à l'est par l'Espagne et au sud et à l'ouest par l'océan Atlantique. Il comprend également les archipels des Açores et de Madère, situés dans l'hémisphère nord de l'océan Atlantique, et un empire ultramarin conséquent. Le Portugal, pays avec une longue histoire qui a connu de nombreuses influences de civilisations étrangères, abrite des bâtiments à l'architecture remarquable, des arts, ameublements et collections littéraires qui sont des miroirs des événements qui ont forgé ce territoire et ses habitants, tandis que les territoires d'outremer recèlent de richesses naturelles grandioses. Lisbonne, capitale du Portugal, est la plus grande ville du pays et reste le principal pôle économique, possédant le plus grand port maritime national. C'est aussi la ville la plus riche du Portugal. Porto est la seconde ville en termes d'habitants, mais aussi de production et d'importance politique. La métropole est aussi complétée par plusieurs territoires au-delà de l'océan Atlantique : ce sont les Açores, Madère, le Cap-Vert, la Guinée, São-Tomé, l'Angola, le Mozambique, le Timor et Macao. Parlant le portugais et à majorité catholique, le Portugal fut dirigé entre 1932 et 1968 par António de Oliveira Salazar, chef du gouvernement aux idées conservatrices et chrétiennes. Cette nation fière est attachée à ses racines historiques et aux peuples civilisés ultramarins, membres du plus vieil empire d'Europe. Elle est en outre l'une des économies les plus dynamiques du monde, organisée par un système corporatiste : plusieurs conglomérats, les « sept magnifiques », se partagent les plus grandes parts de la production nationale, coopérant avec les petites et moyennes entreprises familiales au niveau local. Les territoires ultramarins jouent alors un rôle clé puisqu'ils exportent leurs produits bruts en métropole, en recevant en contrepartie les biens et les investissements nécessaires à leur développement. Malheureusement, malgré cette organisation particulière et les valeurs fortes du Portugal, la nation reste en retard par rapport à ses voisins, tout en connaissant quelques troubles dans ses dépendances. Au cours des années 60, Lisbonne a entamé une relative libéralisation de son économie, provoquant ainsi une forte croissance économique – nonobstant les évènements dans les territoires ultramarins – qui semble lui permettre de rattraper progressivement son retard économique sur ses voisins européens, bien que ce retard soit encore considérable.

Politique


Caractéristiques politiques

Type de puissance : Puissance secondaire
Type de gouvernement : République autoritaire sous le régime de l'Estado Novo

Description

................Depuis 1933, le Portugal est soumis au régime de l’Estado Novo, très longuement dominé par l’ancien Président du conseil António de Oliveira Salazar, homme clef de l’Etat portugais jusqu’à son retrait forcé du pouvoir en 1968, pour des raisons de santé. République autoritaire, l’Estado Novo est fondé sur des principes tels que l’intégralisme lusitanien, le lusotropicalisme, le nationalisme, le corporatisme ou encore les valeurs chrétiennes.

Président de la République portugaise

[✔] República Portuguesa / Estado Novo 171px-AmericoThomaz

Chef de l’Etat : Son Excellence le président de la République portugaise contre-amiral Américo de Deus Rodrigues Tomás

................Le président de la République portugaise ne jouit que d’attributions assez restreintes, similaires à celles qu’un chef d’Etat dans un régime parlementaire. En effet, son rôle est principalement symbolique puisqu’il consiste à nommer officiellement le président du Conseil et ses ministres, adresser des messages à l’Assemblée nationale lus par le président d’icelle, dissoudre le Parlement ou encore promulguer les lois. Toutes ses prérogatives devant être obligatoirement contresignées par le gouvernement, ses pouvoirs sont de facto limités. De surcroît, l’omniprésence de l’ancien président du Conseil António de Oliveira Salazar a réduit la fonction de président de la République a une pure fonction honorifique, bien que, depuis son retrait forcé du pouvoir, le président Américo de Deus Rodrigues Tomás tend à asseoir son autorité sur l’Etat en ralliant à lui les éléments les plus conservateurs du régime face aux réformes modérées du président du Conseil.

Président du Conseil

[✔] República Portuguesa / Estado Novo Lossy-page1-187px-Marcello_Jos%C3%A9_das_Neves_Alves_Caetano%2C_Primeiro-ministro_portugu%C3%AAs.tif

Président du Conseil : Marcello José das Neves Alves Caetano

................Le président du Conseil est le véritable homme fort du régime portugais. Place occupée pendant 36 ans consécutifs par António de Oliveira Salazar, elle est le cœur même de l’Estado Novo et son titulaire dirige le pays de facto. Si ses attributions juridiques semblent plus réduites que celles du président, certains pouvoirs, notamment la direction de l’administration portugaise, le poste de président du Conseil est incontestablement le poste clef du régime.

III Governo do Estado Novo

Ministre d’Etat, adjoint du Président du Conseil : Alfredo Vaz Pinto
Ministre de la Défense nationale : Horácio de Sá Viana Rebelo
Ministre de l’Intérieur : António Gonçalves Rapazote
Ministre de la Justice : Mário Júlio de Almeida Costa
Ministre des Finances : João Dias Rosas
Ministre de l’Armée : Horácio de Sá Viana Rebelo
Ministre de la Marine : Manuel Pereira Crespo
Ministre des Affaires Etrangères : Rui Patrício
Ministre des Travaux Publics : Rui Sanches
Ministre de l’Outre-mer : Alberto Franco Nogueira
Ministre de l’Education nationale : José Veiga Simão
Ministre de l’Economie : João Dias Rosas
Ministre des Communications : Rui Sanches
Ministre des Corporations et de la Sécurité Sociale : Baltasar Rebelo de Sousa
Ministre de la Santé et de l’Assistance : Baltasar Rebelo de Sousa

................Le III Governo do Estado Novo est, comme son nom l’indique, le troisième gouvernement depuis l’avènement de l’Estado Novo en 1933. Mis en place en 1968, avec la nomination à la présidence du Conseil de Marcello José das Neves Alves Caetano, il assiste ce dernier dans la direction du pays, comme tout gouvernement traditionnel.

Chambre des corporations

Président de la Chambre des corporations : Clotário Luís Supico Pinto

União Nacional : ? sièges

................La Chambre des corporations est la chambre haute de l’Estado Novo. Dotée d’un rôle principalement consultatif, elle représente les différentes corporations.

Assemblée nationale

Président de l’Assemblée nationale : Carlos Monteiro do Amaral Neto

União Nacional: 130 sièges

................L’Assemblée nationale est la chambre basse du Parlement portugais. Constituée de 130 membres, celle-ci est tenue depuis le début de l’Estado Novo par l’União Nacional, seul parti politique autorisé à se présenter jusqu’en 1969. Les élections de cette année virent alors d’autres partis autorisés à se présenter, mais ceux-ci n’eurent aucun élu. Toutefois, trente députés appartenant à l’aile libérale de l’União Nacional ont été élus, donnant un espoir de libéralisation et de démocratisation du Portugal. Les attributions de l’Assemblée sont traditionnellement le vote des lois et le contrôle de l’action du gouvernement.


Économie


Description de l'économie

................Depuis le début de la libéralisation économique du Portugal dans les années 1960, le pays connaît une forte croissance économique et son niveau de vie tend de plus en plus à se rapprocher de celui des autres pays européens – passant de 38% de la moyenne ouest-européenne en 1960 à 48% en 1968. L’économie du pays continue à se développer, à la fois sur la base des sept corporations traditionnelles et d’une ouverture de plus en plus grande à la concurrence. Si la métropole ne jouit que de maigres ressources naturelles, ses territoires ultramarins en débordent quant à eux et offrent à Lisbonne un potentiel économique considérable, notamment grâce à d’importantes réserves de fer, de pétrole, de diamants, etc., mais qui est suspendu au maintien desdits territoires sous le giron portugais.

Finances

Recettes publiques : + 28,79 milliards d’escudos
  • Impôts directs : 6,46 milliards d’escudos
  • Impôts indirects : 9,99 milliards d’escudos
  • Autres recettes ordinaires : 5,58 milliards d’escudos
  • Recettes extraordinaires : 2,33 milliards d’escudos
  • Emprunts intérieurs : 3,62 milliards d’escudos
  • Emprunts extérieurs : 0,81 milliards d’escudos

Dépenses publiques : - 27,85 milliards d’escudos
  • Défense : 10,55 milliards d’escudos
  • Intérêts de la dette publique : 1,7 milliard d’escudos
  • Investissements et prêts : 7,29 milliards d’escudos
  • Dépenses civiles générales : 8,31 milliards d’escudos

Balance budgétaire : + 0,94 milliard d’escudos
Dette publique : 8,152 milliards de dollars, soit 16,47% du PIB

Exportations : + 0,976 milliard d’escudos
Importations : - 1,52 milliard d’escudos

Balance commerciale : - 0,544 milliard d’escudos

Informations économiques

Produit intérieur brut : 49,498 milliards de dollars de 1990, soit 323,899 milliards d’escudos de 1970
Croissance du produit intérieur brut : + 6,6 %
Taux d'intérêt directeur : 3%
Taux d'inflation : + 6,3%
Taux de chômage : 2,6%
Taux d’emploi du secteur primaire : 35,4%
Taux d’emploi du secteur secondaire : 33,9%
Taux d’emploi du secteur tertiaire : 30,7%


Forças Armadas


[✔] República Portuguesa / Estado Novo 260px-Military_flag_of_Portugal.svg


Effectifs totaux : 177 000 hommes
Chef d'état-major : Général Venâncio Augusto Deslandes
Budget annuel : 10,55 milliards d'escudos

Exército Português

Effectifs : 150 000 hommes

Nombre de chars : 290 (+ 6 de récupération) tanks
86 M48 Patton
90 M47 Patton
14 M-24 Chafee
80 M5A1 Stuart
20 Sherman A3/E8
6 Sherman M-74

Dotations en armes de poing :
Luger P08

Dotations en pistolets-mitrailleurs :
FBP
UZI

Dotations en fusils à verrou :
Karabiner 98k
Mauser-Vergueiro
Lee-Enfield

Dotations en fusils d'assaut :
AR-10
FN FAL (fusil réglementaire)

Dotations en mitrailleuses :
M1919 Browning
M2 Browning

Dotations en pièces d’artillerie :
105 mm M119 Light Gun
105 mm M101A1
155 mm M114
55 mm M109A2
155 mm M109A5
Sexton

Dotations en mortiers :
120mm Tampella B m/74
81mm L16 A2 m/86
Longo Alcance 60mm Soltan
60mm FBP m/68
Médio 81mm FBP m/937

Força Aérea Portuguesa

Effectifs : 12 000 hommes

Nombre de chasseurs : 487 chasseurs
- 65 F-86F
- 125 F-84G (chasseurs-bombardiers)
- 257 T-6
- 40 Fiat G.91

Nombre de bombardiers : 49 bombardiers
- 42 PV-2 Harpoon
- 7 Douglas B-26B/C Invader

Nombre d'avions de transport : 94 avions de transport
- 12 Junkers 52
- 15 Amiot A.A.C.1 Toucan
- 29 C-47
- 12 Noratlas N.2502
- 18 Noratlas N.2501D
- 4 Douglas DC-6A
- 4 Douglas DC-6B

Nombre d’avions de patrouille maritime : 12 avions de patrouille maritime
- 12 P2V-5 Neptune

Nombre d'hélicoptères : 162 hélicoptères
- 7 Alouette II
- 142 Alouette III SA 319
- 13 SA-330C Puma

Marinha Portuguesa

Effectifs : 15 000 hommes

Nombre de frégates : 7 frégates
3 de classe Almirante Pereira da Silva
4 de classe Comandante João Belo

Nombre de corvettes : 1 corvette
1 de classe Bangor

Nombre de patrouilleurs : 47 patrouilleurs
8 de classe Maio
5 de classe Cacine
11 de classe Bellatrix
10 de classe Argos
1 de classe Castor
1 de classe Algol
6 de classe Jupiter
3 de classe Alvor
2 de classe Dom Aleixo

Navires amphibies : 5 navires amphibies
4 de classe Alfange
1 de classe Bombarda

Nombre de dragueurs/chasseurs de mines : 16 dragueurs/chasseurs de mines

1 de classe Isle
4 de classe Agile
7 de classe Bluebird
4 de classe Ton

Nombre de sous-marins : 4 sous-marins
4 sous-marins de classe Daphné


Relations extérieures du Portugal


................La République portugaise est de plus en plus isolée sur la scène internationale. Si Lisbonne maintient d’excellentes relations avec ses alliés traditionnels tels que l’Espagne, la France ou le Royaume-Uni, et qu’elle est membre d’organisations importantes comme l’ONU et l’OTAN, le Portugal est toutefois progressivement mis au ban de la communauté internationale depuis les années 1960 et le début des guerres coloniales, de nombreux pays pressant l’Estado Novo à reconnaître l’indépendance de ses territoires ultramarins. Face au refus portugais, de nombreux pays entretiennent donc des relations distantes avec Lisbonne, et plusieurs embargos sur les armes ont été mis en place contre le Portugal afin de le forcer à accepter l’indépendance.


[✔] República Portuguesa / Estado Novo Kf8BlLl
Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 2015
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[✔] República Portuguesa / Estado Novo Empty Re: [✔] República Portuguesa / Estado Novo

Message par Bureau le Sam 4 Avr 2020 - 18:45

Validée.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

[✔] República Portuguesa / Estado Novo Empty Re: [✔] República Portuguesa / Estado Novo

Message par Sirda le Sam 4 Avr 2020 - 18:45


República Portuguesa
Estado Novo


[✔] República Portuguesa / Estado Novo 1515855605-640px-flag-of-portugal-svg


Carte:
[✔] República Portuguesa / Estado Novo 1516104957-carte-reduite


Informations générales

Informations principales

Nom : República Portuguesa
Nombre d'habitants : 8,6 millions d’habitants en métropole (22,5 millions avec les possessions ultramarines)
Superficie totale : 2'168'071 km²
Religion officielle : Catholicisme
Langue officielle : Portugais
Capitale : Lisbonne
Monnaie : Escudo

Description

................ Le Portugal, en forme longue la « République portugaise », est un pays du sud de l'Europe, situé à l'ouest de la péninsule Ibérique. Cette nation, la plus occidentale de l'Europe continentale, est délimitée au nord et à l'est par l'Espagne et au sud et à l'ouest par l'océan Atlantique. Il comprend également les archipels des Açores et de Madère, situés dans l'hémisphère nord de l'océan Atlantique, et un empire ultramarin conséquent. Le Portugal, pays avec une longue histoire qui a connu de nombreuses influences de civilisations étrangères, abrite des bâtiments à l'architecture remarquable, des arts, ameublements et collections littéraires qui sont des miroirs des événements qui ont forgé ce territoire et ses habitants, tandis que les territoires d'outremer recèlent de richesses naturelles grandioses. Lisbonne, capitale du Portugal, est la plus grande ville du pays et reste le principal pôle économique, possédant le plus grand port maritime national. C'est aussi la ville la plus riche du Portugal. Porto est la seconde ville en termes d'habitants, mais aussi de production et d'importance politique. La métropole est aussi complétée par plusieurs territoires au-delà de l'océan Atlantique : ce sont les Açores, Madère, le Cap-Vert, la Guinée, São-Tomé, l'Angola, le Mozambique, le Timor et Macao. Parlant le portugais et à majorité catholique, le Portugal fut dirigé entre 1932 et 1968 par António de Oliveira Salazar, chef du gouvernement aux idées conservatrices et chrétiennes. Cette nation fière est attachée à ses racines historiques et aux peuples civilisés ultramarins, membres du plus vieil empire d'Europe. Elle est en outre l'une des économies les plus dynamiques du monde, organisée par un système corporatiste : plusieurs conglomérats, les « sept magnifiques », se partagent les plus grandes parts de la production nationale, coopérant avec les petites et moyennes entreprises familiales au niveau local. Les territoires ultramarins jouent alors un rôle clé puisqu'ils exportent leurs produits bruts en métropole, en recevant en contrepartie les biens et les investissements nécessaires à leur développement. Malheureusement, malgré cette organisation particulière et les valeurs fortes du Portugal, la nation reste en retard par rapport à ses voisins, tout en connaissant quelques troubles dans ses dépendances. Au cours des années 60, Lisbonne a entamé une relative libéralisation de son économie, provoquant ainsi une forte croissance économique – nonobstant les évènements dans les territoires ultramarins – qui semble lui permettre de rattraper progressivement son retard économique sur ses voisins européens, bien que ce retard soit encore considérable.

Politique


Caractéristiques politiques

Type de puissance : Puissance secondaire
Type de gouvernement : République autoritaire sous le régime de l'Estado Novo

Description

................Depuis 1933, le Portugal est soumis au régime de l’Estado Novo, très longuement dominé par l’ancien Président du conseil António de Oliveira Salazar, homme clef de l’Etat portugais jusqu’à son retrait forcé du pouvoir en 1968, pour des raisons de santé. République autoritaire, l’Estado Novo est fondé sur des principes tels que l’intégralisme lusitanien, le lusotropicalisme, le nationalisme, le corporatisme ou encore les valeurs chrétiennes.

Président de la République portugaise

[✔] República Portuguesa / Estado Novo 171px-AmericoThomaz

Chef de l’Etat : Son Excellence le président de la République portugaise contre-amiral Américo de Deus Rodrigues Tomás

................Le président de la République portugaise ne jouit que d’attributions assez restreintes, similaires à celles qu’un chef d’Etat dans un régime parlementaire. En effet, son rôle est principalement symbolique puisqu’il consiste à nommer officiellement le président du Conseil et ses ministres, adresser des messages à l’Assemblée nationale lus par le président d’icelle, dissoudre le Parlement ou encore promulguer les lois. Toutes ses prérogatives devant être obligatoirement contresignées par le gouvernement, ses pouvoirs sont de facto limités. De surcroît, l’omniprésence de l’ancien président du Conseil António de Oliveira Salazar a réduit la fonction de président de la République a une pure fonction honorifique, bien que, depuis son retrait forcé du pouvoir, le président Américo de Deus Rodrigues Tomás tend à asseoir son autorité sur l’Etat en ralliant à lui les éléments les plus conservateurs du régime face aux réformes modérées du président du Conseil.

Président du Conseil

[✔] República Portuguesa / Estado Novo Lossy-page1-187px-Marcello_Jos%C3%A9_das_Neves_Alves_Caetano%2C_Primeiro-ministro_portugu%C3%AAs.tif

Président du Conseil : Marcello José das Neves Alves Caetano

................Le président du Conseil est le véritable homme fort du régime portugais. Place occupée pendant 36 ans consécutifs par António de Oliveira Salazar, elle est le cœur même de l’Estado Novo et son titulaire dirige le pays de facto. Si ses attributions juridiques semblent plus réduites que celles du président, certains pouvoirs, notamment la direction de l’administration portugaise, le poste de président du Conseil est incontestablement le poste clef du régime.

III Governo do Estado Novo

Ministre d’Etat, adjoint du Président du Conseil : Alfredo Vaz Pinto
Ministre de la Défense nationale : Horácio de Sá Viana Rebelo
Ministre de l’Intérieur : António Gonçalves Rapazote
Ministre de la Justice : Mário Júlio de Almeida Costa
Ministre des Finances : João Dias Rosas
Ministre de l’Armée : Horácio de Sá Viana Rebelo
Ministre de la Marine : Manuel Pereira Crespo
Ministre des Affaires Etrangères : Rui Patrício
Ministre des Travaux Publics : Rui Sanches
Ministre de l’Outre-mer : Alberto Franco Nogueira
Ministre de l’Education nationale : José Veiga Simão
Ministre de l’Economie : João Dias Rosas
Ministre des Communications : Rui Sanches
Ministre des Corporations et de la Sécurité Sociale : Baltasar Rebelo de Sousa
Ministre de la Santé et de l’Assistance : Baltasar Rebelo de Sousa

................Le III Governo do Estado Novo est, comme son nom l’indique, le troisième gouvernement depuis l’avènement de l’Estado Novo en 1933. Mis en place en 1968, avec la nomination à la présidence du Conseil de Marcello José das Neves Alves Caetano, il assiste ce dernier dans la direction du pays, comme tout gouvernement traditionnel.

Chambre des corporations

Président de la Chambre des corporations : Clotário Luís Supico Pinto

União Nacional : ? sièges

................La Chambre des corporations est la chambre haute de l’Estado Novo. Dotée d’un rôle principalement consultatif, elle représente les différentes corporations.

Assemblée nationale

Président de l’Assemblée nationale : Carlos Monteiro do Amaral Neto

União Nacional: 130 sièges

................L’Assemblée nationale est la chambre basse du Parlement portugais. Constituée de 130 membres, celle-ci est tenue depuis le début de l’Estado Novo par l’União Nacional, seul parti politique autorisé à se présenter jusqu’en 1969. Les élections de cette année virent alors d’autres partis autorisés à se présenter, mais ceux-ci n’eurent aucun élu. Toutefois, trente députés appartenant à l’aile libérale de l’União Nacional ont été élus, donnant un espoir de libéralisation et de démocratisation du Portugal. Les attributions de l’Assemblée sont traditionnellement le vote des lois et le contrôle de l’action du gouvernement.


Économie


Description de l'économie

................Depuis le début de la libéralisation économique du Portugal dans les années 1960, le pays connaît une forte croissance économique et son niveau de vie tend de plus en plus à se rapprocher de celui des autres pays européens – passant de 38% de la moyenne ouest-européenne en 1960 à 48% en 1968. L’économie du pays continue à se développer, à la fois sur la base des sept corporations traditionnelles et d’une ouverture de plus en plus grande à la concurrence. Si la métropole ne jouit que de maigres ressources naturelles, ses territoires ultramarins en débordent quant à eux et offrent à Lisbonne un potentiel économique considérable, notamment grâce à d’importantes réserves de fer, de pétrole, de diamants, etc., mais qui est suspendu au maintien desdits territoires sous le giron portugais.

Finances

Recettes publiques : + 28,79 milliards d’escudos
  • Impôts directs : 6,46 milliards d’escudos
  • Impôts indirects : 9,99 milliards d’escudos
  • Autres recettes ordinaires : 5,58 milliards d’escudos
  • Recettes extraordinaires : 2,33 milliards d’escudos
  • Emprunts intérieurs : 3,62 milliards d’escudos
  • Emprunts extérieurs : 0,81 milliards d’escudos

Dépenses publiques : - 27,85 milliards d’escudos
  • Défense : 10,55 milliards d’escudos
  • Intérêts de la dette publique : 1,7 milliard d’escudos
  • Investissements et prêts : 7,29 milliards d’escudos
  • Dépenses civiles générales : 8,31 milliards d’escudos

Balance budgétaire : + 0,94 milliard d’escudos
Dette publique : 8,152 milliards de dollars, soit 16,47% du PIB

Exportations : + 0,976 milliard d’escudos
Importations : - 1,52 milliard d’escudos

Balance commerciale : - 0,544 milliard d’escudos

Informations économiques

Produit intérieur brut : 49,498 milliards de dollars de 1990, soit 323,899 milliards d’escudos de 1970
Croissance du produit intérieur brut : + 6,6 %
Taux d'intérêt directeur : 3%
Taux d'inflation : + 6,3%
Taux de chômage : 2,6%
Taux d’emploi du secteur primaire : 35,4%
Taux d’emploi du secteur secondaire : 33,9%
Taux d’emploi du secteur tertiaire : 30,7%


Forças Armadas


[✔] República Portuguesa / Estado Novo 260px-Military_flag_of_Portugal.svg


Effectifs totaux : 177 000 hommes
Chef d'état-major : Général Venâncio Augusto Deslandes
Budget annuel : 10,55 milliards d'escudos

Exército Português

Effectifs : 150 000 hommes

Nombre de chars : 290 (+ 6 de récupération) tanks
86 M48 Patton
90 M47 Patton
14 M-24 Chafee
80 M5A1 Stuart
20 Sherman A3/E8
6 Sherman M-74

Dotations en armes de poing :
Luger P08

Dotations en pistolets-mitrailleurs :
FBP
UZI

Dotations en fusils à verrou :
Karabiner 98k
Mauser-Vergueiro
Lee-Enfield

Dotations en fusils d'assaut :
AR-10
FN FAL (fusil réglementaire)

Dotations en mitrailleuses :
M1919 Browning
M2 Browning

Dotations en pièces d’artillerie :
105 mm M119 Light Gun
105 mm M101A1
155 mm M114
55 mm M109A2
155 mm M109A5
Sexton

Dotations en mortiers :
120mm Tampella B m/74
81mm L16 A2 m/86
Longo Alcance 60mm Soltan
60mm FBP m/68
Médio 81mm FBP m/937

Força Aérea Portuguesa

Effectifs : 12 000 hommes

Nombre de chasseurs : 487 chasseurs
- 65 F-86F
- 125 F-84G (chasseurs-bombardiers)
- 257 T-6
- 40 Fiat G.91

Nombre de bombardiers : 49 bombardiers
- 42 PV-2 Harpoon
- 7 Douglas B-26B/C Invader

Nombre d'avions de transport : 94 avions de transport
- 12 Junkers 52
- 15 Amiot A.A.C.1 Toucan
- 29 C-47
- 12 Noratlas N.2502
- 18 Noratlas N.2501D
- 4 Douglas DC-6A
- 4 Douglas DC-6B

Nombre d’avions de patrouille maritime : 12 avions de patrouille maritime
- 12 P2V-5 Neptune

Nombre d'hélicoptères : 162 hélicoptères
- 7 Alouette II
- 142 Alouette III SA 319
- 13 SA-330C Puma

Marinha Portuguesa

Effectifs : 15 000 hommes

Nombre de frégates : 7 frégates
3 de classe Almirante Pereira da Silva
4 de classe Comandante João Belo

Nombre de corvettes : 1 corvette
1 de classe Bangor

Nombre de patrouilleurs : 47 patrouilleurs
8 de classe Maio
5 de classe Cacine
11 de classe Bellatrix
10 de classe Argos
1 de classe Castor
1 de classe Algol
6 de classe Jupiter
3 de classe Alvor
2 de classe Dom Aleixo

Navires amphibies : 5 navires amphibies
4 de classe Alfange
1 de classe Bombarda

Nombre de dragueurs/chasseurs de mines : 16 dragueurs/chasseurs de mines

1 de classe Isle
4 de classe Agile
7 de classe Bluebird
4 de classe Ton

Nombre de sous-marins : 4 sous-marins
4 sous-marins de classe Daphné


Relations extérieures du Portugal


................La République portugaise est de plus en plus isolée sur la scène internationale. Si Lisbonne maintient d’excellentes relations avec ses alliés traditionnels tels que l’Espagne, la France ou le Royaume-Uni, et qu’elle est membre d’organisations importantes comme l’ONU et l’OTAN, le Portugal est toutefois progressivement mis au ban de la communauté internationale depuis les années 1960 et le début des guerres coloniales, de nombreux pays pressant l’Estado Novo à reconnaître l’indépendance de ses territoires ultramarins. Face au refus portugais, de nombreux pays entretiennent donc des relations distantes avec Lisbonne, et plusieurs embargos sur les armes ont été mis en place contre le Portugal afin de le forcer à accepter l’indépendance.


[✔] República Portuguesa / Estado Novo Kf8BlLl

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 2015
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[✔] República Portuguesa / Estado Novo Empty Re: [✔] República Portuguesa / Estado Novo

Message par Sirda le Dim 5 Avr 2020 - 23:53


República Portuguesa
Estado Novo


[✔] República Portuguesa / Estado Novo 1515855605-640px-flag-of-portugal-svg


Affaires ultramarines


................Alors que le monde s’émeut de quelques frappes aériennes israéliennes malheureuses ou d’accusations de débordements marginaux de la part des troupes étasuniennes en Indochine, le gouvernement de Marcello José das Neves Alves Caetano préfère quant à lui œuvrer pour la grandeur et la prospérité du Portugal, plutôt que de s’indigner pour des choses qui, aux yeux du président du Conseil, sont tout à fait anecdotiques. Pour cela, le gouvernement entend poursuivre le développement de ses territoires ultramarins, en proie officiellement à des « évènements marginaux causés par des bandits ou des mouvements manipulés par des terroristes rouges » selon les mots de Marcello Caetano, et répétés en boucles par une presse censurée et à la solde de l’Estado Novo depuis plusieurs décennies désormais, permettant au régime de maintenir son peuple dans l’ignorance des guerres civiles qui secouent l’entièreté des territoires portugais d’Afrique, et que le gouvernement semble de moins en moins capable de mettre fin, nonobstant une situation militaire encore à son avantage sur les principaux théâtres, à l’exception notable de celui de la Guinée portugaise. Sur le plan purement militaire, le maximum est déjà mis en œuvre avec le déploiement de la quasi-totalité de l’Exército Português puisque près de 148'000 soldats combattent les différents mouvements indépendantistes, souvent communistes, qui menacent la souveraineté portugaise sur les territoires concernés. Mais sur le plan économique et démographique, Marcello Caetano est conscient que de nombreux efforts restent à fournir. Si, depuis le début des années 1960, près d’un demi-million de portugais a déjà immigré vers ces territoires ultramarins afin de renforcer la présence des colons établis sur place depuis parfois plusieurs siècles, cet effort reste insuffisant, et une nouvelle campagne de propagande a été décidée afin d’inciter près de deux cent mille métropolitains à rejoindre les possessions africaines pour les peupler. Le gouvernement reste toutefois conscient des risques encourus par ces colons, bien que les principaux lieux de colonisations ne soient guère menacés par les attaques terroristes. Toutefois, par précaution, le ministre de l’Outre-mer, Alberto Franco Nogueira, a préféré cibler des territoires ultramarins sécurisés à l’instar de Cabinda, du Cap Vert et de Sao Tomé et Principe, pour que les nouveaux colons volontaires aillent y acquérir un domaine et permettre à Lisbonne de réaffirmer son autorité sur ces territoires. Le choix de ces territoires n’est pas uniquement lié à des questions de sécurité : ils regorgent, notamment pour Cabinda et Sao Tomé, de ressources naturelles qui commencent à être exploitées, notamment des hydrocarbures et divers minerais dont la production devrait considérablement s’accroître dans les années à venir selon les projections gouvernementales. Dès lors, il s’agit également pour le gouvernement d’avoir de la main d’œuvre fiable pour exploiter ces ressources, plutôt que d’employer des autochtones dont l’allégeance à l’Estado Novo n’est pas toujours sûre, loin de là. Selon les estimations gouvernementales, cette nouvelle vague de colonisation devrait s’étendre sur cinq ans au minimum.


[✔] República Portuguesa / Estado Novo 320px-Coat_of_arms_of_Portugal.svg

Sirda
Sirda
Modérateur
Modérateur

Messages : 2015
Date d'inscription : 18/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

[✔] República Portuguesa / Estado Novo Empty Re: [✔] República Portuguesa / Estado Novo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum