¤ V1970 ¤ Revue de presse

Aller en bas

¤ V1970 ¤ Revue de presse Empty ¤ V1970 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Sam 4 Avr 2020 - 14:44

Revue de presse



Seront centralisés ici les événements de la V1970.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1970 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1970 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Sam 4 Avr 2020 - 14:47

République du Nigéria
Brève
Evénement

Après deux ans et demi d’intenses combats qui firent près de deux millions de morts au sein de la population civile, trois millions de déplacés et deux millions de réfugiés, la guerre civile du Biafra prend fin avec la défaite des sécessionnistes biafrais alors intensément soutenus par l’essentiel des puissances occidentales – à l’exception notable des Etats-Unis d’Amérique –, dont des régimes peu recommandables tels que l’Afrique du Sud, l’Espagne ou encore le Portugal. En effet, dès le 9 janvier, les troupes nigérianes parvinrent à s’emparer d’Owerri, capitale de l’Etat indépendantiste, puis capturèrent l’un des derniers aérodromes biafrais, empêchant ainsi les troupes rebelles de recevoir cette aide étrangère qui leur permit de tenir si longtemps. En conséquence, le lendemain, le gouvernement biafrais a annoncé sa reddition, et ses fidèles déposèrent leurs armes. Cette victoire nigériane pourrait être de bonne augure pour le bloc de l’est et les Etats-Unis, tous deux ayant massivement soutenus Abuja lors de cette guerre.

Monde
Brève
Evénement

En ce 5 mars 1970, le monde se sent un peu plus en sécurité grâce à la détente opérée par Moscou et Washington depuis plusieurs mois déjà. En effet, signé le 1er juillet 1968 entre les deux superpuissances rivales, mais aussi un grand nombre des Etats qui leur sont alliés, le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires entre désormais en vigueur. Il prohibe le transfert d’armes, du contrôle ou de technologies, nucléaires à d’autres Etats ; incite l’utilisation du nucléaire à des fins civils, et invitent les signataires au désarmement progressif selon des modalités largement floues. Il est à noter que certaines puissances comme le Brésil, la Chine, la France ou encore l’Inde ont refusé de signer ce traité, notamment du fait du développement de leur programme nucléaire s’agissant de Beijing et de Paris.


République de Rhodésie du Sud
Brève
Evénement

Sa Majesté la Reine perd l’un de ses innombrables titres. En effet, après avoir proclamé son indépendance du Royaume-Uni en 1965, la Rhodésie du Sud a officiellement changé de régime politique en ce 3 mars pour devenir officiellement une République, rompant ainsi le reste de ses maigres liens avec la Couronne britannique. Cette action n’est pas sans isoler cet Etat africain plus que contesté sur la scène internationale qui, à l’instar de son voisin sud-africain, mène une politique d’apartheid à l’encontre des populations natives et est dominé par les colons européens.

République d’Afrique du Sud
Brève
Evénement

L’apartheid se renforce en Afrique du Sud. En effet, le Parlement sud-africain a adopté le 26 mars le Bantu Homelands Citizenship Act, lequel réforme en profondeur le régime. Outre le changement de nom des bantoustans, qui deviennent désormais des homelands, les noirs sud-africains perdent désormais la citoyenneté du pays. Cette réforme devrait permettre d’accroître le pouvoir des afrikaners et des blancs sur les institutions nationales.

Royaume du Cambodge
Brève
Evénement

La situation dans le royaume du Cambodge se détériore considérablement. Dès le 11 mars, d’importantes manifestations anti-communistes se sont déroulées à Phnom Penh, ne tardant pas à virer à l’émeute. Les protestataires, qui exigeaient le départ des troupes communistes vietnamiennes du royaume, ont pillé les immeubles des ambassades du Nord-Viêt Nam et du Vietcong. Le chef de l’Etat et ancien roi, Norodom Sihanouk, s’est rendu à Moscou pour tenter d’obtenir le retrait des troupes non-vietnamiennes du Cambodge. Toutefois, dès le 18 mars, celui-ci a été renversé par le général Lon Nol, chef du gouvernement du Cambodge, sur la demande pressante du prince Sirik Matak. En réaction, le roi déchu a annoncé la formation d’un gouvernement en exil et s’est rallié au Nord-Viêt Nam au sein du Front uni national du Kampuchéa, appelant ses sujets à lutter contre l’armée cambodgienne. Cet appel du 23 mars fut rapidement écouté puisque, dès le 26, des milliers de paysans cambodgiens des provinces de l’est du Mékong marchèrent vers la capitale royale, avant d’y être massacrés par le général Lon Nol.

Proche Orient
Brève
Evénement

En réaction aux récentes frappes d’artillerie égyptiennes sur le Sinaï, l’Etat d’Israël a mené, entre janvier et mars, plusieurs opérations militaires sanglantes. Dès le 22 janvier, une opération aéronavale nommée Operation Rhodes a été lancée par l’état-major hébreu, consistant en des frappes aériennes sur la garnison égyptienne stationnée sur l’île de Shadwan, suivie d’un débarquement de troupes israéliennes. Au total, 3 soldats israéliens ont été tués lors des opérations et 7 blessés, contre 70 morts côté égyptiens – dont le commandant de la garnison – et la capture de 62 soldats, rapidement acheminés dans le Sinaï. Un coup dur pour le régime de Nasser.

En février, plusieurs affrontements aériens eurent lieu entre les deux forces aériennes, provoquant la destruction d’un avion israélien et d’un avion égyptien. Dans le même mois, un chasseur israélien a accidentellement frappé une zone industrielle à Abu Zaabal, tuant 80 ouvriers au total. Ces raids aériens israéliens se sont poursuivis au mois de mars, notamment après la mise en service des premières batteries anti-aériennes soviétiques livrées par Moscou au Caire, et ces raids consistèrent principalement en des frappes sur des positions égyptiennes près du Sinaï, faisant au total 12 morts et 24 blessés.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1970 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1970 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Dim 5 Avr 2020 - 23:13

Proche-Orient
Brève
Evénement

Les tensions ne cessent de s'accroître dans la péninsule du Sinaï. Après l'échec de l'opération commando égyptienne et les frappes aériennes israéliennes, Tsahal a mené de nouvelles frappes aériennes le 8 avril dans le cadre de l'opération Priha. Plusieurs chasseurs-bombardiers F4 Phantom II ont ainsi décollé de leurs bases et ont frappé une base militaire égyptienne située à une trentaine de kilomètres du canal de Suez, sans toutefois causer de morts, et seulement de blessés. La seconde cible était un bâtiment servant théoriquement à des fins militaires dans la localité de Bahr El-Baqar mais qui s'est révélé être une école élémentaire après que l'édifice ait été détruit, tuant 46 écoliers et en blessant plus d'une cinquantaine. Immédiatement après l'annonce de la mort des écoliers, le Ministre de la Défense Moshé Dayan a déclaré "Peut-être que les Egyptiens ont mis des écoliers dans une base militaire", niant ainsi l'erreur de la part de ses services. Quoi qu'il en soit, l'opération Priha a pris fin dès le 13 avril, après que deux nouvelles frappes aériennes aient été menées avec succès à l'encontre de radars près de Wadi Zur.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1970 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1970 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Lun 6 Avr 2020 - 14:42

Israël
Brève
Evénement

L'Etat d'Israël malgré sa perception de la menace imminente que représente l'Egypte pour sa sécurité et qui nécessitait jusque là à ses yeux l'application de mesures préventives de dissuasion a décidé d'accepter l'offre américaine dont les garanties sont assez solides à ses yeux. Les opérations militaires à l'encontre de la République Arabe Unie sont à ce jour suspendu et Tel Aviv attend à présent l'arrivé de l'aide américaine, en particulier celle touchant à son programme nucléaire.

République Fédérale d'Allemagne
Brève
Evénement

Alors que la ratification ou non par le Bundestag du traité de Moscou enflammait le débat public, c'est un important mouvement de fond qui a entrainé une société civile allemande très sensible à la décision du chancelier Willy Brandt de se rapprocher de l'Est alors que les espoirs de paix durable liés à la Détente sont toujours très forts. Partout, on rêve d'une paix durable en Europe et on se sent fier d'être membre du pays qui construira cette paix. Chapeautés par les organisations de gauche sociales-démocrates et les syndicats, d’impressionnantes manifestations pacifistes de plusieurs centaines de milliers de personnes ont eu lieu dans le pays, mettant une importante pression sur les députés libéraux et conservateurs refusant la ratification du traité.

Au même moment, le signalement par un député CDU d'une tentative de corruption à son égard alertait les services de renseignements fédéraux sur une possible ingérence étrangère en Allemagne de l'ouest. Le travail baclé des maitres-chanteurs permis aux agents du contre-espionnage ouest-allemands de très rapidement remonter leur piste, en quelques semaines, un temps trop court pour que les agents étrangers puissent se rendre compte de quoi que ce soit et prendre leurs dispositions en conséquence, c'est un coup de filet impressionnant qui permis de démanteler nombres de réseaux de la Stasi en République fédérale, réduisant à néant pour plusieurs années les capacités des services est-allemand dans le pays. On dénombre une centaine d'arrestation, pour la plupart des réfugiés politiques arrivés dans les années 50. Cette opération qui fit grand bruit dans les médias nationaux et internationaux cache une autre nouvelle, pour le moment uniquement connu des plus hautes instances de l'Etat. Les services de renseignements ont en effet trouvé par hasard durant des opérations sur des caches de la Stasi bon nombres de documents regroupant des informations compromettantes minutieusement assemblées sur une centaines de députés ouest-allemands de tous partis mais aussi d'autres révelant l'identité d'une demi-douzaine d'agent de la Stasi infiltrés dans les hautes instances du SPD, comprenant celui de Günter Guillaume, proche conseiller du chancelier Willy Brandt.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1970 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1970 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Lun 6 Avr 2020 - 16:45

Monde
Brève
Evénement

Les réactions politiques internationales à la suite de la proposition de réforme du système monétaire international du président de la Deutsche Bundesbank Karl Klasen n’ont pas tardé à se faire attendre. En effet, les classes politiques des divers pays concernés semblent divisées sur cette question d’une réforme dudit système, certes abordée depuis plusieurs années, mais dont l’accélération soudaine inquiète certains hommes politiques. Déjà, une critique récurrente parmi toutes les classes politiques est la vitesse de mise en œuvre de ce système. En effet, les Etats-Unis d’Amérique ont affirmé que la réforme Klasen entrerait « en vigueur à partir du 1er juin 1970 », un délai jugé irréaliste par de nombreux économistes occidentaux de tous bords tels que Ludwig von Mises, Milton Friedman ou encore Friedrich Hayek, qui, d’une voix commune, affirment sans ambages « qu’une telle réforme du système monétaire international nécessiterait au bas mot un an pour pouvoir être préparée et pouvoir entrer en vigueur », délai faute duquel de lourdes répercussions économiques et financières ne seraient pas à exclure.

Les réactions politiques internes ne sont pas forcément plus favorables à cette proposition. Ainsi, la classe politique de la République française apparaît plus que divisée. Côté majorité présidentielle, plusieurs barons du gaullisme se sont insurgés face à cette proposition, à commencer par l’ancien Premier ministre Michel Debré et l’ancien ministre des Affaires étrangères Maurice Couve de Murville, tous deux dénonçant – avec le soutien d’une grande partie des députés gaullistes – une réforme qui « inféoderait de fait Paris à Berlin et à Washington », chose impensable à leurs yeux. Plus encore, la mise en place d’un système de change flottant provoque des crises d’herpès chez de nombreux députés gaullistes, ce système ayant toujours été vigoureusement dénoncé par le Général de Gaulle, lequel, depuis sa retraite à La Boisserie, se serait étouffé en apprenant ce projet. Les gaullistes exigent quant à eux le retour à l’étalon-or, chose initiée par l’homme du 18 juin, et qui avait permis à la France de retrouver sa grandeur internationale et économique, selon eux. De même, ils dénoncent l’absence du franc parmi les monnaies de référence, et s’opposent à ce que le Mark soit la seule monnaie européenne de référence. Les communistes français ne sont pas non plus avares de critiques, ceux-ci jouant aussi sur l’aspect nationaliste pour refuser ce projet, de même qu’ils font peser le spectre de la domination économique américano-allemande sur la France si un tel projet devait être ratifié par le Parlement.

Au Royaume-Uni, la classe politique tout entière s’unit derrière le Premier ministre Harold Wilson pour rejeter d’une voix unique la réforme Klasen. L’argument utilisé par l’occupant du 10 Downing Street selon lequel il est inacceptable que la livre ne figure pas parmi les monnaies de référence fait mouche tant chez les conservateurs que chez les travaillistes, et tous dénoncent cette tentative de relégation au second rang d’un pays qui « a souffert jusque dans sa chair pour défendre le monde libre aux côtés d’alliés américains qui préfèrent désormais insulter Londres pour satisfaire les ambitions financières d’une Allemagne qui se tourne de plus en plus vers l’Est » selon Edward Heath, chef des Tories ; des propos largement approuvés par le Parti Conservateur, notamment par Iain Macleod, Chancelier de l’Échiquier du cabinet fantôme. Nonobstant la période électorale ouverte depuis la dissolution de la Chambre des communes par Harold Wilson, il semble que les deux principaux partis britanniques forment au moins une union sacrée sur ce sujet. Là encore, certaines voix s’insurgent contre le système de taux de change flottant des trois principales monnaies définies par la réforme Klasen, et exigent-elles aussi le retour de l’étalon-or, bien qu’il s’agisse probablement davantage d’un moyen de pression que d’une véritable volonté afin d’obtenir une place pour la livre.

En République fédérale allemande et au Japon, la proposition de Karl Klasen est assez naturellement accueillie avec davantage de bienveillance, puisqu’elle permettrait de faire des deux principales puissances vaincues le 8 mai 1945 de retrouver un rang international digne de leurs ambitions respectives. Toutefois, à Berlin, certaines voix s’inquiètent de l’opposition de Londres et d’une partie de la classe politique française, car cette hostilité pourrait fragiliser le projet européen que devrait intégrer dans les années à venir, sauf nouvelle opposition française, le Royaume-Uni. Aussi, certains suggèrent au Chancelier de trouver un compromis avec Londres et Paris afin d’unir l’Europe libre, quitte à sacrifier certains points proposés par Klasen, de sorte à ne pas isoler l’Allemagne sur ce dossier plus que sensible. De même, aux Etats-Unis, le projet passe mal pour une partie de la classe politique. En effet, l’abandon de la suprématie du dollar, consacrée par les accords de Bretton Woods, passe très mal au Congrès, qui ne comprend pas pourquoi le Mark et le Yen devraient être elles aussi des monnaies de référence aux côtés du dollar. Certes, les politiques américains conviennent depuis des années que le système monétaire international actuel est défaillant et qu’il doit être réformé pour que Washington puisse retrouver ses marges de manœuvre qu’elle a perdu la dernière décennie, notamment pour endiguer son déficit commercial naissant, mais cette réforme ne doit pas se faire à n’importe quel prix.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1970 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1970 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Lun 6 Avr 2020 - 21:45

Argentine
Brève
Evénement

L’opinion publique argentine est sous le choc. En effet, le 29 mai, des Montoneros, membres d’une organisation politico-militaire péroniste, ont enlevé l’ancien président de la République Pedro Eugenio Aramburu, haï par les fidèles du général Juan Péron parce qu’il avait contribué à son renversement lors du coup d’Etat de 1955. Après l’avoir enlevé, les Montoneros simulèrent son procès devant un tribunal révolutionnaire et exécutèrent Aramburu, provoquant un certain émoi face à la violence déployée par ces rebelles à la Junte argentine.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1970 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1970 ¤ Revue de presse

Message par Bureau le Mer 8 Avr 2020 - 12:47

Royaume des Tonga
Brève
Evénement

Après l’indépendance totale de la Rhodésie du Sud proclamée en début d’année, consistant essentiellement en la fin de la reconnaissance de la reine Elizabeth II comme chef de l’Etat rhodésien, c’est désormais au tour du Royaume des Tonga de proclamer son indépendance de Londres après une déclaration du roi Taufa'ahau Tupou IV. Le petit archipel polynésien met ainsi fin à soixante dix ans de domination britannique, devenant désormais un Etat souverain. Toutefois, Nukuʻalofa a d’ores et déjà fait savoir au Royaume-Uni sa volonté d’intégrer le Commonwealth of Nations, le roi tongien souhaitant garder des liens étroits avec Londres.


Union des Républiques Socialistes Soviétiques
Brève
Evénement

Une tentative de détournement d’avion a eu lieu à Léningrad le 15 juin. Depuis plusieurs mois, un groupe de seize Refuseniks, des citoyens souvent juifs soviétiques à qui l’on refusait d’accorder des visas d’émigration vers Israël, mené par le dissident Edward Kuznetsov projetait d’émigrer vers Israël, ce que les autorités soviétiques leur refusaient. En conséquence, ceux-ci achetèrent toutes les places d’un Antonov An-2 faisant la liaison Leningrad – Priozersk et voulaient expulser les pilotes avant le décollage pour donner les commandes à l’un des leurs, Mark Dymshits, ancien pilote militaire, afin de détourner l’avion pour gagner la Suède puis Israël. Toutefois, dès leur arrivée à l’aéroport, le KGB procéda à leur arrestation et tous furent traduits devant un tribunal pour haute trahison. La désormais Affaire du détournement d’avion Dymshits-Kuznetsov fait grand bruit sur la scène internationale, puisqu’elle est désormais connue de nombreuses chancelleries européennes, attirant ainsi sur l’Union soviétique l’attention de la communauté internationale qui s’émeut, avec plus ou moins de force, de la violation des droits de l’homme au pays des Soviets. D’ores et déjà, certains membres du Politburo suggère au camarade Brejnev de relâcher temporairement les restrictions à l’émigration, afin de permettre à davantage de juifs soviétiques d’émigrer vers Israël, alors qu’en une décennie, seulement 25'000 juifs ont pu faire leur Alyah.


Sultanat d’Oman
Brève
Evénement

L’ancien protectorat britannique connaît une agitation sans précédent en cet été 1970. Après plusieurs attaques insurrectionnelles menées en juin par le National Democratic Front for the Liberation of Oman and the Arabian Gulf, d’inspiration baathiste et panarabiste, qui prouvèrent l’incapacité du Sultan Said bin Taimur à mettre fin à cette guérilla, son propre fils, Qaboos bin Said, a opéré un coup d’Etat le 23 juillet et déposé son père afin de devenir Sultan à la place du Sultan. Le nouvel homme fort de Muscat promet d’ores et déjà de venir à bout de cette rébellion, mais aussi et surtout de moderniser ce pays sans école, avec un seul hôpital et seulement dix kilomètres de routes pavées. Vaste programme.

Empire du Japon
Brève
Evénement

L’économie nippone est au sommet de sa forme. Après avoir dépassé le Royaume-Uni et la République fédérale allemande, le Japon s’impose peu à peu comme l’une des plus grandes puissances économiques mondiales, le gouvernement réussissant son pari d’après-guerre : refonder toute la puissance sur l’argent plutôt que les armes. Et cela paie. La croissance est à deux chiffres depuis plusieurs années, la consommation explose, l’industrialisation progresse grâce à une bonne politique. Mais plus encore, la récente proposition de réforme Klasen, nonobstant toutes les polémiques autour d’elle, a attiré de nouveaux investisseurs. En effet, la proposition de faire du Yen de monnaie de référence mondiale a énormément séduit les industriels et investisseurs japonais, qui soutiennent massivement la proposition, et malgré l’ajournement de cette réforme, son acceptation initiale par les principales puissances économiques, et la forte probabilité que la version corrigée de cette réforme soit adoptée donnent encore plus confiance aux industriels japonais pour développer leur activité. Cela se traduit notamment par bourse qui ne cesse de croître, tandis que la croissance économique nippone devrait être supérieure à celle de l’année passée.

République portugaise
Brève
Evénement

Embourbé depuis pas loin d’une décennie dans diverses guerres coloniales, officiellement qualifiées de simples incidents épisodiques par le gouvernement, les soldats de Exército Português ont remporté une victoire lors de l’Opération Abanadela, près du lac Cahora Bassa, dans le Mozambique, face aux indépendantistes du FRELIMO. A la suite de plusieurs affrontements au cours du mois de juillet, les troupes de Lisbonne ont défait les renégats crypto marxistes et sont parvenues à protéger le site qui abrite la construction d’un barrage hydroélectrique destiné à fournir une partie du pays en électricité, une victoire non négligeable pour Lisbonne qui parvient à assurer la protection de ses investissements dans ses territoires ultramarins. Lors des affrontements, au moins 14 indépendantistes auraient été tués, contre seulement 3 soldats portugais.
Bureau
Bureau
Vox Bureauli

Messages : 2015
Date d'inscription : 15/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

¤ V1970 ¤ Revue de presse Empty Re: ¤ V1970 ¤ Revue de presse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum